MINUSMA : Les hélicoptères d’attaque allemands Tigre ont quitté le Mali sans avoir été remplacés

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

57 contributions

  1. NRJ dit :

    On n’est vraiment pas malin. On a voulu en bons colonisateurs apporter la paix et la démocratie (en parallèle, en 1800, c’était pour apporter la civilisation et la paix). Et on se retrouve à devoir le régler seul. ce qui était prévisible des le début car les troupes africaines n’ont jamais eu l’entraînement, le matériel, et la cohésion de nos hommes. On sortait même de l’Afghanistan ou on a eu les mêmes problèmes.
    Ce n’est pas le autres qui nous ont « trahi », ou qui ne nous ont pas soutenu. C’est nous qui étions au mieux idéaliste, au pire court-termiste et pas intelligent. J’espère au moins qu’il y a des entreprises françaises qui y ont à y gagner, au moins qu’on ait qq chose de positif.
    Encore une brillante intervention du président Hollande qui nous a sorti de l’Afghanistan ou nous avions l’appui américain pour nous envoyer seul et sans issu dans le pire terrain du monde (sable, température, aridité).

    • Thomas dit :

      En 1800 on était plus occupé a se défendre qu’a colonisé.

    • louloulabeille dit :

      Je ne vois pas le rapport de bons colonisateurs car à la base on ne voulait pas y aller, on a envoyé les troupes qu’au dernier moment de même pour la Centrafrique. Car on aurait pu intervenir bien plus tôt même si les plans de bataille étaient déjà préparé ce qui est normal, c’est le boulot de état major. Les gros problèmes du Mali, c’est la corruption, le problème politique que personne ne veut résoudre. Il a un système de justification au Mali, c’est à cause de la France,, toujours plus facile de dédouaner les autres que de voir la vérité en face comme en France (Eurrrrroooooooopppppe).
      L’intervention française a été faite au bon moment, il y a eu un consensus au sein du Mali qui a réussi à repousser les problèmes politique du Mali et qui a résolu les problèmes inhérent à l’invasion des jihadistes au Sud. Mais on savait que le conflit serait long et qui va devoir passer par une résolution des problèmes du Mali sans pour autant passer pour un colonisateur, c’est bien pour cela que que la France laisse faire mais il y a une frontière que le gouvernement du Mali ne doit pas dépasser c’est une déstabilisation du Nord Mali avec le groupe indépendantiste qui pourrait relancer une guerre civile au Mali et on se retrouverait au milieu et les autres trou de balle pourraient en profiter (dsl mais je n’ai pas envi de les citer) .

    • Miaou dit :

      non

      • Barfly dit :

        Ne délirons pas trop quand même, le « bon colonisateur » on l’a appelé à la rescousse pour sauver un Etat à la ramasse, une armée de pantins à la sauve qui peut devant les fous d’Allah.
        Et aujourd’hui on se retrouve seul en rase campagne avec des maliens incapables de se ressaisir, des alliés qui nous quittent sur la pointe des pieds, bref, on pourra toujours gloser sur les vielles colonies ou le malheur des africains mais dans ce coin du monde à part les français (et les tchadiens qui sont de sacrés combattants) c’est rien qu’une bande d’ingrats et de gens qui ne font pas face à leur responsabilité.

        • Miaou dit :

          non

        • personne dit :

          Le mythe du « bon colonisateur » a été inventé par lui-même voulant ainsi justifier qu’il puisse sans restriction et pour les meilleurs raisons du monde : massacrer, violer, piller, etc. Or, rien ne peut jamais justifier un massacre, un viol et le pillage, qu’on se le dise ! Il en va de même pour les tenants du mythe « du bon nazi », ça n’existe pas…

    • Affreux Jojo dit :

      Relisez un peu votre histoire. Franchement. Ça vous aidera à tenir dee raisonnements et tirer des conclusions plutôt que des conversations de buvette de l’assoce-des-droits-de-l’homme.

      • NRJ dit :

        J’ai relu mon histoire… et des anciens discours de Jules Ferry. Il parlait à l’époque de vouloir apporter la civilisation et la démocratie aux peuplades sauvages. On avait donc des intérêts stratégiques (lutte contre les autres pays européens dans l’échiquier mondial), économique (ressources des pays concernés … même s’ils nous ont finalement coûté cher -https://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/les-couteuses-colonies-de-la-france_1414563.html-), et donc moral. Qu’en est-il de la situation au Mali ? On veut apporter la paix et la démocratie car on s’imagine supérieur. Je suppose qu’on voulait se prendre pour les gendarmes du monde, un peu comme les américains en Irak. Et ça nous retombe dessus au Mali: on est enlisé dans le pire coin du monde , autant pour les hommes que pour le matériel (sable, aridité, chaleur), à soutenir des alliés incapables et désorganisés face à une population opposée à notre présence et cela au milieu de conflits tribaux.
        Pour ces raisons, j’espère qu’on a au moins des intérêts économiques et politiquesd’être là-bas.

        • tschok dit :

          Non.
          .
          (copyright Miaou)

        • Fred dit :

          @ NRJ
          Rien, mais alors rien à voir entre la situation de l’Irak et celle du Mali.
          .
          Irak 1 :
          – Les occidentaux vendent à profusion des armes à l’Irak qui est en guerre contre le « diable » iranien.
          – Quand l’Irak tends à gagner cette guerre, les occidentaux vendent des armes au « diable » iranien.
          – Les pays du golfe bradent leur pétrole pour enfoncer l’Irak endetté par la guerre.
          – L’Irak se prépare ostensiblement à envahir le Koweit pour obtenir des « liquidités » (et dont on peut considérer qu’ils forment un seul et même pays historiquement, sans le toit de plume des anglais sur la carte), pas la moindre réaction internationale, Saddam s’y sent autorisé … Erreur.
          .
          Irak 2 : Le pays le plus laïc, aux meilleures écoles, au meilleur système de santé, le plus respectueux des droits des femmes, dans la région se fait accuser faussement de possession d’armes de destruction massives, et de soutien du terrorisme (où ? quand ?).
          .
          Mali : Les islamistes foncent vers le sud et vont tenir un pays.
          Une paille, non ? Pas exactement le même problème qu’en Irak.

  2. basstemp dit :

    Ces hélicoptères ont ils seulement servi a quelque chose en termes offensifs de toute façon ?

    La est la vraie question …

  3. Polymères dit :

    « les CH-146 « Griffon » n’apporteront pas la même puissance de feu qu’un Tigre ou qu’un AH-64 Apache… »
    Certes, mais en toute objectivité, combien de fois les Apache néerlandais hier ou les Tigre allemand ont-ils tirés?
    Nous encore, avec Barkhane, il y a des vrais actions de combats mais la minusma, à part subir des attaques type IED (essentiellement) l’hélicoptère de soutien n’aide pas et n’apporte rien hormis un peu de dissuasion
    Si les chiffres peuvent paraitre important, faisons un peu plus de détail. En 18 mois, les 4 NH90 ont effectués 154 missions qui totalisent 992 heures. 18 mois égal environ 574 jours, on divise par 154, on obtient 1 mission tous les 3 jours et demi, soit 2 missions par semaine. 992 heures divisé par 154 égale environ 6h30 par mission, soit 13h de vol par semaine pour 4 hélicoptères, soit un vol de 3h15 par semaine/par hélico
    Pour les Tigre c’est un peu pareil, 1 mission tous les 3 jours, durée d’une mission 6h30, avec 2,3 missions par semaine on approche de 15 heures de vol pour 4, soit environ 3h45 par hélicoptère et par semaine. De plus si les heures « d’entraînement sont incorporés, ben on creuse encore un peu plus.
    Chacun peut juger cela comme il veut, mais pour moi ça n’est pas très « poussif » comme engagement.

    • Polymères dit :

      De plus les hélicoptères tigre allemands sont dans une version (anti-char) différente de la nôtre.Il n’y a pas de canon de 30mm.
      La configuration qu’on voit sur cette photo est celle qu’ils utilisent essentiellement, en gros d’un côté un réservoir d’essence, de l’autre un pod canon 12.7. Donc la « puissance de feu » du Tigre allemand, c’est une 12.7 qu’on utilise comme nos vieilles gazelle (20mm!) en passe canon, car le pod ne bouge pas.

      • clément dit :

        Merci de rappeler cette spécificité des tigres allemands. Je me suis toujours demandé ce qu’ils pouvaient bien faire au mail en terme d’appui des troupes au sol; des show of force, super.

    • Lagaffe dit :

      Pour les terroristes locaux, un Tigre ou un Apache est une arme de destruction massive, extrêmement difficile, voire impossible, à abattre. Son arrivée sur place signifie la fin de la partie et la débandade des hostiles.
      Un CH-146 Griffon aura-t-il le même pouvoir de dissuasion, surtout que le déficit d’hélicoptères augmente ?

  4. Vlad dit :

    En Europe dans les pays membre de l’Ue et de l’Otan seul s 6 pays possèdent des hélicoptères d’attaque et encore certains n’ont jamais quittés l’Europe …c’est assez peut

    • Frédéric dit :

      6 ? Je vois : Allemagne, France, Espagne, Italie, Grèce, Pays-Bas, Royaume-Uni, Pologne, Roumanie (du moins porteurs de roquettes et de missiles antichars), Tchéquie et Slovaquie. Bulgarie.

      Les Mi-24/35 est-europeens n’étant pas il est vrai d’une extrême fiabilité.

      • Baron dit :

        Ah oui ?! Les Mi-24/35 sont moins fiables que les Tigres ? j’espere que tu sais de quoi tu parles.. les appareils russes sont ceux qui tiennent le mieux la route sur les theatres exigeants d’Afrique

  5. Al Karim dit :

    On senfou d’eu même la France aussi doit quitter nos territoires

    • wagdoox dit :

      entièrement d’accord mais pas question de venir pleurer au bout de deux semaines auprès la France qui a évidemment « une dette envers vous »…

    • Affreux Jojo dit :

      Vous postez d’où ? De Tombouctou ou de Saint-Denis ?

    • Roger Dubreuil dit :

      @ « Affreux Jojo »
      Peut-être ce « Al Karim » poste-t-il depuis sa chambre d’étudiant dans l’une de nos Universités où, paraît-il, on manque de place pour nos propres bacheliers.
      .
      Pour revenir au sujet : faire participer les Européens à nos opérations serait facile si l’on avait une classe politique un peu moins asservie (psychologiquement) à l’Europe : en sortant nos dépenses militaires de la fameuse règle des 3% de déficit. Ainsi on pèserait sur l’€uro et nos « partenaires » (entre guillemets parce qu’ils sont en fait nos concurrents) seraient obligés, contents ou pas contents, de compenser le déséquilibre.

      • personne dit :

        L’origine ethnique supposée d’un intervenant, sa localisation supposée, son appartenance supposée au monde universitaire, a t-il un intérêt quelconque dans ce débat ?

        • Plouc putatif dit :

          C’est vous, « personne », qui parlez d’origine ethnique.
          Quant à la localisation de l’intervenant, elle résulte logiquement de sa déclaration initiale : « la France doit quitter nos territoires ».
          Ce que bien peu contestent, ici : la France doit laisser tomber l’Afrique, il y a une certaine convergence, semble-t-il, parmi les contributeurs de ce blog.
          C’est pourquoi il serait intéressant de savoir quel est le territoire de ce « Al Karim ».

        • Musar45 dit :

          Et à part ça, « personne », votre opinion sur le retrait allemand du Mali ?

          • personne dit :

            Tombouctou ou Saint-Denis ? Peut-être ce « Al Karim » poste-t-il depuis sa chambre d’étudiant dans l’une de nos Universités où, paraît-il, on manque de place pour nos propres bacheliers ? Alors Plouc, c’est quoi ce genre de commentaires ? Seuls les fachos la ramènent tout le temps sur l’origine d’x ou y…

          • personne dit :

            Comme pour les néerlandais, les allemands quittent la scène : nos blessés resteront blessés, nos morts, morts, tôt ou tard on fuira la queue entre les jambes, comme on l’a fait en Afghanistan avec tout un bla-bla pour expliquer que nous sommes les plus forts. On distribuera des médailles et les terroristes continueront de terroriser.

  6. Carin dit :

    L’ONU a des règles d’engagement très strictes.
    Lorsque des casques bleus sont engagés, ils font appel aux helicos qui viennent sur place, font un show of force, et les assaillants connaissant la procédure par cœur, se retirent tranquillement sachant qu’ils ne seront pas pris en chasse et détruit. Ils reviennent quelques jours plus tard et tue un ou deux casques bleus et on recommence la même procédure!
    Que les troupes ONU doivent attendre d’etre sérieusement engagées avant de réagir, c’est un peu normal, mais une fois la réaction en cours, rien ne dois empêcher ces casques bleus d’aller au bout du combat, je trouve l’ONU un peu criminel, de laisser ces gars servir de cibles, parce que pour les nuisibles c’est un peu comme à la fête foraine, tant que je gagne.. je joue.

    • Ancien des opex dit :

      C’est l’application (idiote en situation de guerre) du principe de légitime défense : on ne tire pas sur un malfaiteur qui s’enfuit parce qu’alors il n’est pas immédiatement dangereux.
      Les militaires français ont eu le même problème (plusieurs fois mortel) jusqu’en 2005 quand le Législateur s’est décidé (pression du Commandement sur le ministre pour proposer cette loi) à changer le statut, autorisant enfin les militaires français à faire usage de leurs armes pour accomplir leur mission.

  7. MD dit :

    Avec tout l’argent que l’ONU gaspille, la MINUSMA aurait mieux fait d’avoir recours aux hélicoptères de sociétés civiles de services pour une bonne partie de ces missions .

  8. Secouriste dit :

    Vraiment, je comprends pas à quoi sert l’armee allemande, si ce n’est à être une armée d’apparat bonne à gagner des concours… comme le dit très justement Polymère, il s’agit d’une mission « tranquille » pour les troupes permettant de s’entrainer en conditions réelles sans trop de risques… et de faire un retex sur les process d’utilisation des helicos… si au moins ils défilaient pour montrer leurs uniformes et chars bien propres…

    • Barfly dit :

      Les allemands « ils ont plus rien dans le slip » comme dirait Victor Lanoux dans les Démons de Jésus.
      Sont encore traumatisés par la boucherie du III Reich. ça peut se comprendre…
      On a juste envie de leur dire que les nuances ça existe. On n’a pas besoin de 20 panzers divisions mais juste d’un soutien de qualité qu’ils sont capable d’assumer en plus.

      • Géo dit :

        Un traumatisme vieux de plus de soixante-dix ans. Même les vieux allemands d’aujourd’hui n’étaient pas nés, ils ont seulement entendu parler de la GM2.
        Mauvaise explication, mauvaise excuse : en fait ils préfèrent passer pour des nuls (ils y parviennent très bien) tout en profitant de la naïveté de leurs voisins.
        C’est à eux que s’applique l’aphorisme « tant que je gagne, je joue. »

  9. Lassithi dit :

    Bon, on va se retrouver seul.
    Mais où est cette merveilleuse UE que l’on nous promet depuis bientôt 30 ans ?
    Juste dans les beaux discours des politiques qu’on nous montre à la télé.
    La vérité est ailleurs…
    Alors autant aller jusqu’au bout de la logique, plutôt que d’essayer de miniser l’apport de cette présence via la Minusma.
    Le Mali semble être le problème de la France, alors laissons nos pseudo partenaires gérer les leurs en les quittant librement, les anglais le font en ce moment.
    Avec de pareils amis, pas besoin d’ennemis.

    • Nihilo dit :

      Ne pas se retirer de l’UE non mais s’impliquer moins dans la défense Est de l’UE.

    • wagdoox dit :

      mieux vaut etre seul que mal accompagné, ca nous forcera à mettre les moyens ou ca nous apprendra à ne pas jouer les clowns (« c’est le jour le plus important de mon mandat », « j’ai été heureux que durant les attentats » …) (Je me plains souvent de Macron mais quelle amélioration avec le précédent !).

  10. JG von Rheydt dit :

    Il y a une évidence, un certain nombre de pays laissent tomber ou refusent de suivre la France mais ils iront jusqu’en enfer pour es USA. L’anti-bonapartisme est toujours d’actualité en Europe.

  11. clément dit :

    La « merveilleuse » UE on l’a tous les jours, elle est énergétique, commerciale, douanière, agricole et autres.
    Pour l’Europe de la défense…beaucoup d’entre nous ne la verront pas de leur vivant, si elle advient un jour.

    • Au royaume des aveugles les borgnes sont mal vus. dit :

      L’UE énergétique, j’aimerais comprendre de quoi vous parlez : c’est précisément un grave point de divergence en Europe. Il y a d’une part ceux qui dépendent de leurs importations énergétiques (c’est-à-dire tous exceptés la France et les Pays-Bas) et il y a d’autre part la France qui fonctionne au nucléaire et les Pays-Bas qui fonctionnent au pétrole qu’ils produisent en Mer du Nord.

  12. Électeur dit :

    On aurait tort de vouloir une « Europe de la Défense ». Ce serait imiter l’URSS, les USA et même la Chine : un continent donnant délégation à un pouvoir centralisé, incontrôlé, chargé de la politique internationale du continent, disposant de moyens militaires et n’ayant rien d’autre à faire que d’utiliser ces moyens.
    .
    Une défense de la France, c’est bien suffisant : nous avons tout ce qu’il faut. Excepté bien entendu le problème de l’incompétence de notre classe politique incapable de présenter à nos suffrages un « Chef des armées » valable.
    Mais ceci est un problème franco-français qui ne sera pas résolu par une « Europe de la Défense ».

  13. GHOST dit :

    VENDRE DES TIGRES AUX AFRICAINS ?

    La plus grande question dans cette histoire est le transfert des « technologies militaires » en Afrique.
    Pourquoi l´EU n´offre-t-elle pas des Tigres au Tchad, Mali, Niger ect… ?
    Vouloir défendre le Mali sans augmenter les capacités militaires de ce pays est la grande question á resoudre… en Europe et en France en particulier… lol

    S´il faut commencer par former et surtout équiper des armées « républicaines » en Afrique ?

    • Frédéric dit :

      On offre des Gazelles a plusieurs pays d’Afrique déjà 🙂

    • CPJ94 dit :

      Offrir des machines dont nous avons nous-même des problèmes à assurer la disponibilité n’est pas le meilleur calcul, que ce soit au niveau technique et économique (la flotte de Tigre français en ligne est très inférieure à celle initialement envisagée).
      Si les pays africains pouvaient déjà s’équiper avec des Mi-17 et Mi-24 russes, rustiques, sobres en entretien et éventuellement rétrofités pour leur autoprotection contre les missiles Manpads, ce serait déjà un énorme progrès …

  14. Plusdepognon dit :

    L’offensive contre le franc CFA et le milliardaire Bolloré montrent que la France est en train de se faire enfumer par des pays bien plus puissants et les leaders africains sont apparemment partagés entre deux tendances.
    Les défis de ce continent sont gigantesques…
    https://youtu.be/UxeDTKbNgYA
    http://www.coface.fr/Actualites-Publications/Actualites/La-perte-de-parts-de-marche-francais-en-Afrique-alimente-le-gain-de-plusieurs-pays-europeens-la-Chine-et-l-Inde
    https://www.lemonde.fr/afrique/article/2018/06/19/en-afrique-un-aveuglement-collectif-face-a-une-realite-terrifiante_5317708_3212.html

    • GHOST dit :

      LA QUESTION DEMEURE…

      La France va-t-elle se decider á augmenter les capacités militaires « autonomes » de ses ex colonies?
      Quand la France vend ses Mirages retirés du service aux USA au lieu de les vendres aux pays francophones africains qui en ont besoin… Ce que ces Mirages même « vieux » peuvent faire la difference dans la dissuasion en Afrique comme continue de le faire l´Alpha Jet au Nigeria.

      Le plus grand défi pour la France reste d´apporter plus de puissance de feu « autonome » dans les ex colonies en faisant la promotion de la technologie militaire made in France comme on le fait dans les pays Arabes du Golfe depuis des années.
      Qui sait si le Mirage 2000 sera encore en service si la France se decide á transferer ces machines robutes au Tchad, Cameroun, Mali, Niger ou Senegal ?

      • Polymères dit :

        Les pays africains doivent avoir l’argent pour acheter, entretenir des avions.
        On ne donne pas des avions de chasse comme on donnerait des kalashnikov, il faut outre débourser des millions pour remettre et redonner du potentiel à ceux qu’on a retiré du service. Mais « l’aventure » ne s’arrête pas là, car il faudra derrière pouvoir maintenir les avions en état de voler, cela coûte cher à l’année pour des pays qui ont déjà du mal à s’acheter des treillis et pour qui un blindé est une chose exceptionnelle dans l’armée. Autre chose, il faut les compétences, tant pour ceux qui doivent s’en occuper, que pour ceux qui doivent les piloter, ce sont des mois et des mois de formations qui coûtent cher et même si on peut offrir cette formation, au retour il faudra maintenir les compétences et je doute qu’ils aient là aussi les moyens de faire voler (15 000€ de l’heure) pour l’entrainement. De même qu’on peut se demander si les pilotes, voir les mécanos qui auront leurs diplômes ne trouvent pas un meilleur salaire dans le civil, car chez eux…
        Et à côté de cela il faut l’infrastructure pour abriter, faire décoller et réparer les avions, ce n’est pas en plein air qu’on fait cela. Il y a besoin d’acheter les munitions, là aussi ce sera compliqué, faut pas espérer des bombes guidées par exemples.
        Par le passé de nombreux pays africains, pauvres, avaient pût s’acheter sur le dos de la chute de l’URSS, de nombreuses armes qu’ils n’auraient jamais pût achetés neufs. Mais ces armes, que ce soit des hélicos, des avions, des chars ou autres, il n’y avait pas derrière des contrats de maintenance, ou de formations, ou je ne sais quoi, on usait tout jusqu’à la corde. Les pilotes étaient ukrainiens, russes, biélorusses (encore aujourd’hui il y en a), la maintenance se faisait par cannibalisation et bricolage local, de rare fois on allait voir un pays de l’Est pour voir dans ses vieux stocks d’armements à l’abandon, s’il ne pouvait pas sortir quelques pièces pour pas grand chose.
        Aujourd’hui et depuis quelques années, un peu dans tous ces pays pauvres qui avaient « récupérés » nombre d’équipements sur la chute de l’URSS, on est face à une incapacité à renouveler, car on ne trouve plus sur le marché de l’occasion beaucoup de choses vendues pour une bouchée de pain et ayant du potentiel pour plusieurs années. Tout le monde a tiré jusqu’au bout ses matériels de la guerre froide. De plus aucun pays dans le monde ne produit aujourd’hui des avions coûtant le prix d’un char comme on pouvait le voir avec les Mig-21 et autres chinoiseries, tous font des avions qu’on paye en dizaines de millions, ce qui met forcément les « pauvres » sur la touche.
        Donc en Afrique, on se contente de quelques aéronefs, type super Tucano, car on a pas les moyens pour plus haut, le problème ce n’est pas la France, il n’y a aucun intérêt à juste donner des avions si la bas il n’y a pas les pilotes formés, une infrastructure, des équipes techniques et surtout un budget pour les faire voler.
        L’argent est le nerf de la guerre, si le Nigéria peut se payer un « minimum » de choses, c’est par ce que ça reste un pays qui se fait pas mal d’argent avec son pétrole.Mais l’Afrique en dehors de très rares pays comme l’Egypte, le Maroc ou l’Algérie, ne va pas remplir les poches françaises avec des armes.
        Sans compter qu’en Afrique, dès lors qu’une armée prend un peu trop confiance en ses armes, on voit surgir un général prêt à prendre d’assaut le palais présidentiel….

        • Vince dit :

          « France, il n’y a aucun intérêt à juste donner des avions si la bas il n’y a pas les pilotes formés, une infrastructure, des équipes techniques et surtout un budget pour les faire voler. L’argent est le nerf de la guerre »
          .
          Voilà : cf l’histoire des Blackhawk en Afghanistan 🙂

  15. ScopeWizard dit :

    Question :
    il me semble me souvenir que le Tigre allemand s’ appelait le Gerfaut et que ce n’ était pas l’ Eurocopter EC 665 mais une autre nomenclature , quelqu’ un sait ?

    • Lagaffe dit :

      C’est la version française du Tigre HAP dont le démonstrateur s’appelait anciennement Eurocopter AS-505 Gerfaut.. en 1993.

  16. Wrecker 47 dit :

    Quand on a plus les moyens ,on plie les antennes et on rentre à la maison !

  17. Vince dit :

    « L’enquête visant à déterminer exactement les causes de cet accident est toujours en cours. »
    .
    Les infos rendus publiques (par ex http://www.spiegel.de/politik/deutschland/tiger-hubschrauber-falsch-eingestellter-auto-pilot-leitete-sturzflug-ein-a-1195721.html) mentionnent un comportement du pilote automatique qui a fait brutalement plonger l’hélico, suivit de son débrayage. La structure du Tigre, qui évoluait a grande vitesse, n’a pas résisté à la manoeuvre.
    .
    Ce qui reste à déterminer est :
    – qu’est ce qui a provoqué cette manoeuvre du pilote automatique ?
    – pourquoi (et par qui) ce pilote automatique a été paramétré avec des valeurs non règlementaires ?