L’aviation israélienne accusée d’avoir visé les milices chiites pro-Damas dans la province de Deir ez-Zor

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

107 contributions

  1. yannus dit :

    Si les Syriens se demandent d’ou viennent les coups , c’est qu’ils ne les ont pas vu venir.

  2. aleksandar dit :

    Malheureusement, il ne s’agissait pas pas que de combattants des milices chiites mais aussi de soldats de l’armée syrienne, Israël a en particulier bombardé le centre opérationnel qui menait les opérations anti-Daesh dans la zone.
    « East. Syria: airstrikes near AbuKemal killed at least 14 among Assad forces: one Major General, 2 Colonels, 2 Majors and 9 other fighters. They were from Tartus (7), Latakia (4), Aleppo (2) and Homs (1) provinces.  » Source Qalaat Al Mudiq, un pro-djihadiste
    ‏Prétendre viser les combattants des milices chiites dans un théâtre d’opération ou les forces sont autant imbriquées est un mensonge.
    La justification de Netanyahu, lutter contre l’Iran, est une blague ou alors ses services de renseignement sont minables.
    Tuer des irakiens. Voila une bonne manière de se faire des amis pour Israël.
    Et les radars de le Coalition des Bras Cassés n’ont rien vu……………

    • Hrtk dit :

      C’est peut être la preuve que le F-35 est vraiment furtif…

      • yannus dit :

        C’est ce que je me disais aussi .
        Je ne crois pas que ce soient les radars qui manquent en Syrie.

    • Tokamak dit :

      @aleksandar,
      .
      Ce qui est un non sens c’est de mettre « armée syrienne » et « opérations anti-Daesh » dans la même phrase.
      .
      L’armée syrienne de B. Al Assad est inoffensive face à l’Etat Islamique.

      • Robert dit :

        Tokamak,
        Vous jouez sur les mots ?
        L’armée syrienne a du se battre sur plusieurs fronts, grâce à la coalition qui aidait son opposition voire bombardait ses bases, car tous veulent chasser le président Assad. Effectivement, son armée a pu s’en prendre à d’autres opposants que l’EI ou Al Nosra, parce que tous étaient objectivement coalisés contre elle. Pour autant, prétendre que l’armée syrienne ne s’est pas réellement battu contre l’EI, il fallait oser.
        Vous l’avez fait, c’est à ça qu’on reconnaît les bons, hein ?

        • Pierre dit :

          @Robert. Non il a raison. Assad a libéré les djihadistes des prisons au début du conflit pour s’occuper uniquement des opposants sunnites pour la plupart non « fanatisés » et les Russes et la coalition occidentale ont dû liquider l’EI et les autres groupes islamistes sunnites. C’est un fait. Assad est un lache et un fourbe. Sans les Russes il aurait déjà été jeté aux crocodiles.

          • didixtrax dit :

            Libération sur la pression des droit-de-lhommiste occidentaux … alors que les attaques de nos égorgeurs modérés contre les forces de sécurité (police, armée) avaient déjà débuté …

            Un dirigeant (et sa femme) qui reste dans son pays alors qu’il lui aurait été si facile de s’enfuir avec un gros tas d’argent, n’est ni lâche ni fourbe. Les lâches et les fourbes je les vois plutôt chez nous et nos chers alliés.

        • sonata dit :

          Rappelez-nous quels territoires au juste ont été repris à l’EI par l’AAS ? À part la région de Palmyre, pas grand chose, et aucun centre urbain majeur n’est dans le lot. L’EI n’a jamais été la cible prioritaire de l’AAS, pour la simple et bonne raison qu’elle en a constitué « l’allié utile » face aux autres groupes armés plus ou moins coalisés contre l’état syrien. De même que les territoires tenus par l’AAS n’ont jamais été la cible prioritaire de l’EI.
          Et je rappelle quand même que dès le début de la révolution syrienne, Bashar a libéré des centaines d’islamistes radicaux en pariant – avec succès – sur le fait que ceux-ci radicaliseraient l’ensemble de la rébellion, décrédibilisant au passage celle-ci. Rétrospectivement, c’était un mouvement très intelligent de sa part.

          • Robert dit :

            Assad avait toutes les composantes de la « rébellion », Israël et la coalition contre lui, s’il a utilisé tous les moyens à sa disposition, il n’a fait que ce que n’importe quel autre aurait fait pour survivre dans ces conditions. Prétendre que l’armée syrienne ne combat pas l’EI est nier le contexte général de ce conflit. Assad est syrien contrairement à la plupart des groupes impliqués dans ce conflit, son père a écrasé les frères musulmans, le fils connaît son histoire et il sait comment il finira s’il se montre faible face à tous les islamistes et ceux qui s’allieront avec ceux-ci en cas de victoire.
            Il n’y avait pas de combattants « sunnites non fanatisés », tous étaient plus ou moins proches soit des frères musulmans, d’Al Nosra ou d’EI, en fonction des alliances de situation, en dehors des kurdes.
            Pierre,
            Je vous souhaite d’être aussi lâche qu’un président dictateur qui reste dans son pays pour le défendre en risquant sa vie.
            J’aimerais bien avoir l’opinion de Jyb.

        • Rigel dit :

          Pauvre armée syrienne, elle est bien à plaindre
          Bouhhhhh bouhhhhhhh
          Après tous les crimes qu’elle a commis sous les ordres de son chef adoré Assad…. Crimes majeurs contre la population civile qui s’exile aujourd’hui, vers où mon bonhomme ?
          Vers l’Europe….!
          Merci Assad et Poutine
          Merci d’avoir déclenché en Europe une autre crise majeure…. Mais n’était ce pas ce qu’ils cherchaient ?
          Nous déstabiliser….. Non.. Parce qu’au passage Poutine qui a copieusement bombardé ces civils ne les accepte pas chez lui….
          Vous devriez cesser vos bons mots…. Ce cynisme honteux….. Dégueulasse même

      • aleksandar dit :

        Non, mon brave , ce qui est un non-sens c’est de venir ici étaler votre complète ignorance de la réalité militaire sur le terrain.
        Pour vous comme pour Pierre, Sonata, ALAIN et quelques autre , le mieux c’est de vous laisser rabâcher votre propagande amusante.
        Face a un monde qui change, les esprits faibles ont besoin de certitudes.
        Tout militaire sait que la réalité fini toujours par reprendre ses droits.
        Et je ne suis pas là pour faire l’éducation des troufions…………

    • Alain d dit :

      Les soldats russes se perdent bien dans le Donbass avec T72, LRM, MSTA et autres ?
      Il faut ne rendre à l’évidence, c’est que les aviateurs israéliens sont médiocres en orientation, et lorsqu’ils se rendent comptent qu’ils ont perdu la boussole, pas de chance, ils n’ont plus assez de carburant, ils doivent se délester de leur bombes pour pouvoir rentrer au bercail ! Juste un malheureux concours de circonstance !

    • ALAIN dit :

      aleksandar
      Comme d’habitude vous écrivez n’importe quoi, Israel casse de l’Iraniens et du Hezbollah, si les forces Syriennes sont a leurs cotés, ils dégustent également, ils faut savoir choisir ses relations,
      Quand aux radars de la coalitions, pourquoi les Russes ne sont pas intervenus ? pas vus ? ou pas envie de mourrir face aux pilotes de Tsahal ?.
      Les Iraniens et leurs mercenaires Afghans, Irakiens etc n’on rien a faire en Syrie, a tuer des civils pour défendre un dictateurs sanguinaire, et ne venez pas nous dire qu’ils ciblent l’EI, c’est une farce, l’EI sert uniquement a justifier les massacres de civils,

  3. Wrecker 47 dit :

    « Pas vu, pas pris « dans le cul Lulu!….

  4. jyb dit :

    une fiction qui a circulé après l’attaque du 24 mai gagne en crédibilité avec cette deuxième tentative.
    Bombardement israelien avec utilisation d’une munition russe OU bidouillage au sol pour impliquer les russes. Les photos ont été diffusé via un groupe sponsorisé par la cia ou équivalent. groupe qui émane directement des commandos de la révolution dont ils ont repris la communication à 100%.
    but évident de la manipulation : semer la zizanie entre russe et iranien.

  5. Berkut dit :

    Ben de toutes façons, si c’est bien un raid aérien « furtif » et qu’il n’a pas été vu par les Russes, les forces de Bachar ou les Iraniens, rien ne confirme ou n’infirme sa nationalité Israélienne (F-35) ou Américaine (F35 également ou plus probablement F-22 ou B-2, à moins de taper dans la panoplie RQ-180 ou autres drones « Black », ou encore des tirs plus lointains en « stand-off » depuis des plateformes conventionnelles). Bref, personne n’a intérêt à se révéler, la possibilité de laisser planer le doute compte tenu du nombre d’acteurs (au moins 2, avec de bonnes raisons) étant finalement bien pratique dans ce « merdier ». En tous cas, Rafale, MDCN qui marchent ou pas, c’est un jeu qui nous dépasse totalement. Après tout, c’est l’Oncle Sam qui a offert l’Irak à l’Iran sur un plateau, et la Syrie et Daesh ne sont que la conséquence de l’éviction des sunnites baasiste minoritaires par Paul Bremer, qui tenaient le pays et les milices chiites en respect grâce à l’armée. Que ces mecs-là qui savaient se battre et connaissaient le terrain comme leur poche aient formé Al Qaeda en Irak, puis Daesh avec différents illuminés et repris de justice passé par « l’université » d’Abu Graïb n’a rien de surprenant. Que les gardiens de la révolution et le Hezbollah s’essuient les pieds dessus non plus. Mais, en dehors de la « punition » sur les armes chimiques (avec quel effet réel d’ailleurs ?) que sommes-nous allés nous fourrer dans ce merdier avec des moyens aussi peu discrets ? Tout ça pour faire de belles images au 20H et se dire qu’on est du bon côté ? Finalement on ne se parle qu’à nous même, le sort des populations et des combattants amis/ennemis n’a absolument rien à voir avec nos motivations. On tape ou on ne tape pas pour des raisons de politique intérieure, au plus européenne ou occidentale. Déjà embourbé au Sahel avec notre « propre » Irak (la destruction de la Libye en 2011 et ses conséquences), laissons les américains et les israéliens se démerder, après tout c’est en Europe que les réfugiés fuient le chaos que Bush, Cheney et Rumsfeld ont semé, et The Real Donald J. Trump n’est pas notre ami : il l’a dit lui-même, c’est Pittsburgh qui l’intéresse, pas Paris, l’Otan lui coûte trop cher, et la politique de Merkel lui déplaît alors que celle de Kim Jong Un le botte carrément.

  6. Clavier dit :

    C’est probable que Tsahal soit dans le coup, mais tout aussi possible qu’ils aient été abusés par une manipulation de leurs renseignements leur faisant croire qu’il y avait de l’Iranien sous roche……

  7. jyb dit :

    fuite en avant mortifère et stupide des israéliens.
    – Encore une fois un soutien quasi direct à daesh mais dans une zone ou la sécurité d’israel n’est pas en jeu.
    – mauvaise cible ou comment renforcer l’axe baghdad teheran. merci bibi. En s’attaquant à des milices irakiennes, israel met la coalition en porte à faux justement au moment ou la coalition a besoin des irakiens sur le terrain militaire et ou le gouvernement en formation a baghdad lui est moins favorable. La viabilité de la présence us à l’est de l’Euphrate passe par baghdad.
    Il est clair qu’en désignant israel la coalition donne un gage aux irakiens et se dédouane.

    • aleksandar dit :

      Et j’entends d’ici le rire de Qasem Soleimani !

    • Auguste dit :

      Est-ce possible un survol de la zone sans que les Américains et Russes ne soient au courant?.Les F35,en supposant que ce soit ce type d’avion utilisé,est-il furtif même pour les concepteurs américains?.

      • Nico St-Jean dit :

        @ Auguste

        Les F-35 quelque soit le pays utilisateur, sont visibles électroniquement parlant par les américains. C’est la même chose avec certaines versions du F-16 etc.
        .

      • ALAIN dit :

        Auguste
        On général, Tsahal prévient les Russes peut de temps avant les frappes, afin que leurs pilotes puissent prendre le large, quand au US, ils sont parfaitement au courant quand les Israéliens passent a l’action, il et même certain que les moyens d’observations et de reconnaissances US sont au service d’Israel,

    • Robert dit :

      Jyb,
      Soutien quasi direct à Daesh, dites-vous ?
      Mais sincèrement, si je lis d’autres messages, je ne vois pas de raison pour Israël ou d’autres de soutenir Daesh puisqu’il paraît que l’armée syrienne ne l’attaque pas?
      Nous aurait-on enduit d’erreur ?

      • Auguste dit :

        Le Général Mazen Barakat (242è bataillon de chars) n’est pas d’accord avec vous.Il s’est fait dégommer par daesh dans la région de Tel Arar ou l’armée syrienne met le paquet pour éliminer cette poche daesh.
        @Jyb veut probablement parler des Daesh sur la frontière irakienne qui ont eu un bon coup de main avec ce bombardement et peut-être aussi des daesh qui stationnent peinards à la frontière israélo-Golan,séparés de l’armée syrienne par les « rebelles »demi-barbus qu’Assad essaie de réduire avant de s’occuper des barbus.

        • jyb dit :

          oui, mais je pense aussi au bombardement du 23 mai qui a ouvert la voie à l’offensive de daesh contre abou kamal.

    • Auguste dit :

      Un certain Mujtahidd annonce que Kushner (le beaufils de Trump) aurait dit à Ben Salmane,qui s’inquiétait des conséquences du sommet de Singapour,que Trump,en rencontrant Kim, voulait propager une image d’homme de paix avant d’attaquer l’Iran.Elucubrations?

      • jyb dit :

        @auguste
        un mujtahid est un juriste spécialiste du droit islamique.
        je ne vois pas bien le rapport.

        • Auguste dit :

          C’est un commentateur saoudien.Mujtahidd c’est son pseudo sur Twitter.

    • Vince dit :

      La rapidité avec laquelle les autorités US – aka « coalition » – ont dit « c’est pas nous » , est un indice de l’embarras qu’a provoqué cette action illisible.
      .
      On ne croit pas trop à une tentative de mouiller les Russes pour exarcerber la tension avec l’Iran – pour la raison que ce sont principalement les irakiens qui ont trinqué ici.
      .
      Enfin le F35, je veux bien qu’il soit plus furtif que la moyenne, mais il n’est pas invisible non plus. Avec la densité des moyens de detection dans cette zone, à la fois au sol et dans les airs, ça devient compliqué de passer inaperçu. En même temps les US bénéficient de la technologie extra-terrestre des Klingons depuis l’affaire Rosewell.

  8. Courmaceul dit :

    Maintenant, il y a de fortes chances que ce soit Israël l’auteur de cette action. En fait ce n’est pas tant l’auteur qui m’intrigue mais plutôt ses motivations.

  9. jyb dit :

    éclairage sur la situation politique en Irak :
    Les élections du 12 mai ont été remporté par la liste de moqtada al sadr allié au parti communiste irakien. Ce mouvement est nationaliste et anti corruption. Il est contre toute ingérence étrangère.
    La victoire a été célébrée aux cris de « baghdad est libre » et « au revoir l’iran » que certains ont traduit en « à mort l’iran » !
    Arrivé en second l’union du fatah, avec à sa tête adi al amiri (pro-iranien et bête noire de mattis)
    est soutenu par le hashed al chaabi.
    Moqtada al sadr excluait de former un gouvernement avec al amri mais un certain nombre d’évènements l’ont fait changé d’avis…

    • Auguste dit :

      Et le tout sur fond de conflits religieux.Je dirais même de guerres religieuses.Un peu moins dans le Kurdistan irakien.

    • Vince dit :

      De toute façon entre al Sadr et et al Amiri, il n’y a que des mauvaises nouvelles pour les US.
      .
      Quant à l’alliance PC irakien / al Sadr… Comment dire… En Marche ! Sadr, le Macron irakien, qui l’eût cru ?

      • jyb dit :

        @vince
        çà fait un moment que vous aviez évoqué la position de l’ayathollah (iranien) ali al sistani que je rappelle : séparation de l' »église » et de l’état ou si vous preferez du temporel et du spirituel.
        L’influence de sistani est considérable bien au dela des chiites d’irak. C’est à son appel que se sont constituées bon nombres de milices du hashed.
        L’alliance de sadr et du pc irakien va dans le même sens.
        Evidemment ceci reste inaccessible à ceux qui se gavent matin midi et soir de la soupe doctrinale saoudo, israélo, américaine contre les chiites mais le modèle politique de moqtada al sadr ou d’ali al sistani est le plus proche des standards dits occidentaux que devrait sous entendre le nation building.

        • aleksandar dit :

          Distinction qui ne se limite pas a l’Irak, puisque le message de Sistani est aussi peu ou prou celui des « modérés » iraniens.
          La vieille querelle entre Qom et Nadjaf a aussi en dehors des aspects théologiques , un substrat politique.

        • Vince dit :

          Ca ressemble à l’alliance de la carpe et du lapin : un truc opportuniste et très calculé, avec certainement des gains à courts termes escomptés, mais sur le long court on hésite à parier un kopek.
          .
          Pour la question séparation temporel / spirituel ok mais, gare à nos schémas de « petits blancs colonialistes » comme diraient je sais plus qui ici; dans cette région ça peut rester opérant mais dans des sérieuses limites.

  10. Lagaffe dit :

    Si la coalition a détecté les appareils israéliens, les russes les ont surement détectés aussi mais ils n’ont rien fait pour les arrêter non plus (ou alors les S-300, S-400 et les radars russes c’est vraiment de la merde!) … ont-ils aussi désinformé le régime syrien et l’Iran en prétendant qu’il s’agissait de la coalition ou Damas a été informé mais accuse la coalition par pure propagande ?
    Les russes et la coalition laissent visiblement les israéliens frapper les chiites (iraniens ou irakiens) présents en Syrie quand et où ils veulent..

  11. Auguste dit :

    Ils ont, au moins,du avoir la permission russe,et la coalition mise au courant.

    • aleksandar dit :

      Non, pas forcement, lors du dernier raid, les israéliens ont utilisé des codes d’identification US.
      « An unnamed source in #USAF says Crews of 3 F-15Is of #Israel Air Force which bombed #IRGC assets such as SAM systems near #Hama & #Aleppo has probably used deceptive call-signs & IFF codes & etc to be seen as #USAF’s F-15Es for deceiving #Syria/ #Russia SAM operators. »

      • Fred dit :

        Les américains laissent les israéliens utiliser leurs codes d identifications, les laissent aussi utiliser les passeports de certains de leurs civils sans leurs consentements pour aller perpétrer des assassinats à l étrangers, écrivent un virus avec eux et les voient le remodeler encore dans leur dos. Vraiment aucun amour propre ces américains.

        • aleksandar dit :

          Ah, vous aussi vous avez croisé ces touristes munis de passeports belges tout neufs qui ne parlait qu’anglais avec un fort accent texan et partaient en Libye a l’époque ou la Libye était sous embargo américain ?

      • ALAIN dit :

        Auguste. aleksandar
        Les Israéliens ne demandent JAMAIS, JAMAIS, JAMAIS, une autorisation pour intervenir dans la région,
        Ils prévient en général les Russes afin de leurs permettre d’éloigner leurs avions, quand a l’utilisation de code US, ceci et faux, jamais les USA ne le permettrais, et TSAHAL n’on a pas besoins, personnes ne se met dans leurs chemins, ceux qui le ferais serais balayer et détruit immédiatement, on le constate avec les moyen AA Syrien détruit régulièrement, les Russes le savent parfaitement et ne bougent pas, aucune puissance dans la région ne peut s’opposer a Israel, ni aux USA si ils decident d’intervenir contre leurs ennemis, les forces Russes sur places ne sont pas leurs ennemis, et ils n’ont rien a gagner, mais tous a perdre si ils se mettent dans le Chemin de Tsahal

      • MD dit :

        Oui, mais le fait que des avions israéliens se soient fait passer pour des appareils américains, afin de mystifier la défense anti-aéraenne syrienne, ne prouve pas du tout que les Israéliens n’aient pas averti l’état-major russe. Au contraire.

        • jyb dit :

          @md
          on ne peut que conjecturer dans la mesure ou on ne connait pas les vecteur
          ni les plans de vol mais un survol de la jordanie ou du ksa est possible ce qui exonère l’agresseur d’avertir les russes pour frapper la frontière syro-irakienne.

          • Auguste dit :

            Netanyahu est allé en Jordanie,hier.C’est pour remercier le Roi de lui avoir permis le survol de son territoire?

  12. ledemocrate dit :

    Daesh doit se frotter les mains d’avoir un allie de poids dans sa lutte pour etablir un califat dans la region.

  13. Carin dit :

    Si j’ai bien compris, ces milices chiites ne sont pas aux ordres du commandement militaire irakien… on peut donc en déduire que ces milices obéissent à une autre entité! De là à penser que ce sont les iraniens qui sont derrière ces gars, il n’y a qu’un pas, que le commandement militaire israélien a franchi. La question est pourquoi?
    Israël n’a pas pour habitude de frapper à l’aveugle, du coup je me demande si l’iran n’essairait pas de passer par ces milices pour faire parvenir des armes et autres missiles à ses sbires du Hezbollah, vu que, comme on l’a vu, le « canal » syrien est très compromis, et que les milices chiites iraniennes sont également sous haute surveillance d’israel? Au vu du virage pro-Iran que l’irak prends, Israël va pouvoir se compter un ennemi de plus! Et qui sait si ces pays ( Syrie, Iran, Irak,) additionné du Hezbollah et des palestiniens, ne projèteraient pas une attaque en règle d’israel?? Ce qui nous précipiterait dans une très grosse merde, parce qu’aucun pays occidental n’abandonera Israël. Si ce vilain scénario se précise nos amis irakiens ( dont nous formons l’elite combattante), vont encore en prendre plein la courge par nos amis américains.

    • aleksandar dit :

      Et si ma tante en avait…………..
      Personne ne va attaquer Israël parce que l’idée dans ces pays est que Israël est foutu a cause de la démographie.
      Et que probablement l’aide US va se réduire a fur et a mesure que le dollar va perdre son role de monnaie mondiale.
      C’est vraiment une idée d’occidental drogué a la propagande israelienne de penser qu’une attaque va avoir lieu dans une région du monde ou le temps se compte en siècles.
      Les petits blancs ont du mal a comprendre le monde, pour cela il faudrait arrêter de se regarder le nombril.

      • Carin dit :

        À aleksandar
        Vous êtes un petit noir pour toujours parler de « petit blanc »?
        De plus mon scénario n’est qu’un scénario… un peu comme vos dires concernant la démographie d’israel et la chute du dollar !!!
        Un peu comme toutes vos interventions depuis que je vous lis concernant l’armee Syrienne qui va incessamment sous peu foutre une branlée à la coalition américaine avant de la mettre à la porte à coups de pieds dans le cul…

      • ALAIN dit :

        aleksandar
        Personne ne va attaquer Israel, car cela et le meilleur moyen de se suicider, a la prochaine attaque du Hezbollah, ces terroristes disparaitrons dans l’écrasement et destruction total du sud Liban et sans doute de la capitale, les Iraniens sont pris a la gorge par les sanctions US et cette dictature religieuse,vie sans aucun doute ses dernières années voir mois d’existence, la chute viendra de la révolte du peuple, qui ne supporte plus cette théocratie criminelle,
        Le dollars US perdre son rôle de monnaie mondiale, vaste blague, depuis son arrivée au pouvoir le Donald monte les taux US, cela provoquera sous peut (quelques mois, voir 1 ou 2 ans max) l’implosion de l’Euro et la disparition de L’UE, de toute façon la révolte des peuples contre la dictature de Bruxelles et inévitable, la Chine et en sursis, le pouvoir centrale (une dictature communiste) doit mois après mois renforcer son emprise et sa surveillance sur le peuple dans l’espoir de tenir le plus longtemps possible, mais comme toute dictature, de plus communiste, elle va s’écrouler comme l’ancienne URSS, toute les dictatures sont et vont tomber, la Chine n’y fera pas exception ce n’ est qu’une question de temps,

      • v_atekor dit :

        Le hezbolla – et beaucoup d’autres dans la région – comptent plutôt en mois qu’en siècles.

      • Courmaceul dit :

        @ aleksandar dit le vitrificateur de service

        Z’avez raison, vu le niveau du rouble, mieux vaut compter le temps en siècles. Bien sûr, aussi, les juifs n’ont aucune notion séculaire.

  14. Thaurac dit :

    Alors que certaines sources affirment que le KSS a été créé par deux autres organisations paramilitaires chiites irakiennes, le Kata’ib Hezbollah (KH) et l’Organisation Badr, afin de recruter plus de chiites irakiens pour combattre en Syrie, d’autres affirment qu’il a été formé par Abu Mustafa al -Sheibani et Falih Khazali après s’être séparés du KH. [6] [7] [8] Malgré tout, KSS reste un proche allié du KH et de l’Organisation Badr, ainsi que du Corps des Gardiens de la Révolution Islamique Iranienne (IRGC), dont il reçoit une grande partie de son financement. [9] [10]…
    Idéologie et objectifs
    KSS est un groupe militant chiite qui reconnaît ouvertement l’ayatollah Khamenei de l’Iran en tant que représentant de Dieu sur terre. [23] L’objectif déclaré du groupe est de protéger les sanctuaires et les mosquées chiites «autour du globe». En particulier, le groupe s’est consacré à la protection du sanctuaire de Zaynab dans le sud de Damas. La KSS a également publiquement annoncé qu’elle cherchait la libération de Jérusalem, la préservation de l’unité irakienne et la fin des luttes sectaires.

    Je pense que l’affiliation avec l’iran , le hez, puis al qod sen a fait un objectif.
    au fait , cette milice aurait été impliquée dans l’attaque à l’arme chimique avec l’armée syrienne, à la Ghouta
    Une bonne cible , mais de quelle façon ont ils procédé?

    • aleksandar dit :

      Ben oui, forcement, un petit peu de chimique !
      On raconte aussi que cette milice aurait été impliqué dans l’empoisonnement des Skripal.
      C’est dans  » Voici  » et « Gala  » , pour vous dire que c’est sérieux !
      ( Le minimum d’honnêteté c’est de citer sa source quand on fait un copié-collé )

      • Thaurac dit :

        je pensais la’voir fait, mais pas de bol c’est pas du people mais une traduction des renseignements anglais sur les groupes et milices se battant au moyen orient!
        Je recherche le lien et te le met plus bas.

      • Thaurac dit :

        Voilà, nous n’avons donc pas les mêmes lectures
        http://web.stanford.edu/group/mappingmilitants/cgi-bin/groups/view/629
        si Stanford te suffit pas, il y a toujours, l’huma, libé ou le très « passionnant » réseau voltaire 😉

        • jyb dit :

          @aleksandar
          @thaurac
          Les infos de @thaurac sont assez justes mais à la marge il y a 2 ou 3 trucs qui dérapent. genèse du groupe : groupe local (sud irakien) constitué très tot, au moins des 2013 pour proteger les sanctuaires chiites de syrie, en particulier la mosquée sayyada zeinab dans la banlieue de damas.
          « autour du monde » expression bizarre puisque les sanctuaires chiites sont en iran, en irak et en syrie. Al qods n’est pas dans la liste.
          « implication dans l’attaque chimique de la ghouta » là c’est un peu vicieux.
          D’abord parce que je pensais qu’il s’agissait des attaques récentes dont on attend toujours le resultat des investigations. Non, en fait il s’agit des attaques de l’été 2013, et l’implication de la phalange se borne à sa présence dans la banlieue de damas….présence, implication, participation
          les mots ont un sens, et la coloration que donne la préstigieuse université de stanford reste quand même orientée.

          • didixtrax dit :

            il y eu également l’e précédent de Palmyre, peu après sa reprise, plus quelques massacres « par erreur » de la coalition du Camp du Bien. C’est pourquoi je penche pour l’hypothèse d’une attaque par les US, bien à leur niveau de fourberie et de lâcheté.

            Il semble que les Irakiens ne s’y trompent pas, ni les Syriens qui se préparent contrer à une offensive de DAESH venant de par ce coin désormais moins surveillé.

            Par ailleurs les Russes viennent de prévenir à nouveau (deux fois en une semaine) qu’une attaque chimique sous fausse bannière était en préparation vers Deir El zoor. Ils ont également déclaré avoir des preuves de la complicité des casque blancs dans la précédente (faux gazage à la Gouhta). Ce ne sont sûrement pas des des paroles en l’air de leur part, que feront-ils ou pas cette fois-ci ?

          • Thaurac dit :

            Moins qu’Alexander 😉
            Bref il y a de l’iran dessous, donc Boum!

    • jyb dit :

      @thaurac
      Pas la bonne cible, pas le bon endroit, pas le bon moment.
      pas la bonne CIBLE : dans la très longue liste des milices pro-régimes, cette phalange est très loin d’être la plus menaçante pour israel. Disons que si j’étais israelien, je m’inquièterai d’abord des milices directement liées au hezbollah libanais plutot qu’au hezbollah irakien et aussi aux milices syriennes palestiniennes pro régimes. On a l’embarras du choix.
      De plus j’aurai (en tant qu’israélien) choisit une milice moins populaire, moins respectée et moins médiatique. Là aussi, il y a des candidats sérieux.
      pas le bon ENDROIT : allez frapper loin de ses frontières un groupe qui combat daesh…c’est pas terrible pour ne pas dire très con. Encore une fois quand on sait qu’autour de soueida, de quneitra, dans le qalamoun ou même au sud de homs on trouve mieux et plus critique.
      pas le bon MOMENT : comme je l’ai dit à un moment ou il était possible de limiter l’influence iranienne en irak et par ricochet en syrie; il était possible de faire l’économie de ces frappes.
      Au final on se demande si nethanyaou n’est pas un agent des gardiens de la révolution, à moins que ces frappes ne soient pas israeliennes.

      • v_atekor dit :

         » à moins que ces frappes ne soient pas israeliennes. »
        .
        Ca reste une option sérieuse.

      • Thaurac dit :

        Tout ce qui est apparenté à Al qods, hez, donc sous la houlette de l’iran , est une cible pour israel, et tant pis si il y a d’autres groupes avec eux.
        Peut être aussi que ça dissuadera les troupes syriennes de trop faire d’opérations conjointes avec ce genre de milice.

  15. Robert dit :

    Israël, la nation la plus morale au monde.
    Israël qui ne s’est jamais mêlé du conflit syrien.
    Israël qui n’a jamais apporté de soutien aux terroristes islamistes.
    Israël qui peut tout se permettre et des fois va trop loin au détriment de sa pieuse légende.
    Et pendant ce temps-là, tous les relais d’Israël dans nos pays sont à la manoeuvre pour nous mobiliser contre le danger islamiste, qui tue les petits enfants innocents, mais qu’Israël soutient objectivement depuis le début du conflit.
    Même Hollywood n’oserait pas sortir un tel scénario.

    • La deuxième vague dit :

      Robert : attention! Les critiques envers Israël sont punis par la Loi.

      • Robert dit :

        La deuxième vague,
        Certains aimeraient bien, pour l’instant ils parviennent juste à hystériser le débat en faisant le rapprochement israël-juifs-antisémitisme partout ou ils peuvent.
        Mais, franchement, ça ne marche plus devant la réalité.

    • Thaurac dit :

      Je ne peux pas te le dire en hébreu mais:
      Israel tant que les syriens se foutaient seuls sur la gueule, ou qu’assad soit au pouvoir, ils s’en foutaient royalement
      c’est un fait ils le disaient..
      L’iran, pays mené par des théocrates, à distance, parlait d’anéantissement d’israel et participait activement au terrorisme avec le hez du liban, puis le hamas.
      Maintenant l’iran en profite ( appui à assad) pour faire un remake du liban au frontière d’israel.
      celui ci avait annoncé la couleur, il n’y a pas à être surpris, la ligne rouge était cette présence de l’iran à ses frontières, il règle le problème.
      De daesh et autres fous de barbus qui ne s’en prenaient pas à lui, il s’en foutait « ségolènement », mais là, des terroristes avec l’arsenal de l’iran dans les mains ( missiles, vecteur chimique voire nucléaire) qui ont annoncé la couleur qui est de te faire disparaitre( comme un de leur parent moustachu ), tu ferais quoi à leur place?
      Pas la peine de dire qu’ils soutiennent pierre ou paul, ils ne s’occuppent que de la sécurité de leur pays, point barre…

  16. Gilbert dit :

    Repris du site israélien menapress.org
    Se référer au site pour les cartes et les photos.
    Pour ce site, c’est une opération israélienne.

    Il se passe des choses graves en Syrie, que peu de media relayent, faute d’intérêt, au vu des risques encourus par les reporters sur le terrain, par calcul politique de leurs gouvernements, ou, le plus souvent, parce qu’ils ne comprennent rien à ce qui se déroule.

    Avant d’entrer dans les détails des derniers évènements, nous avons observé que l’Iran et le Hezbollah sont très probablement en train de quitter le sol syrien, abandonnant les bases qu’ils occupaient et une partie de leur matériel.

    Nous sommes par ailleurs convaincus que ce retrait se déroule suivant un accord secret passé avec les Israéliens, très vraisemblablement à Amman. Preuve en est qu’aucune position iranienne n’a été prise pour cible par le Khe’l Avir (l’Aviation israélienne) durant les trois dernières semaines, et qu’auparavant, il réalisait au moins deux raids par semaine, et leur nombre ainsi que leur intensité allaient croissant.

    Il nous apparaît que Téhéran entend limiter le désastre causé par l’oblitération de ses bases principales en Syrie et la perte de milliers de soldats et d’officiers. L’Armée perse a correctement déchiffré qu’elle ne dispose pas des moyens de s’opposer à Tsahal et qu’il est préférable de rapatrier son contingent plutôt que de le voir anéanti.

    Nous notons également avec intérêt que la Russie a décidé de cesser de soutenir les Pasdaran iraniens, notamment par les airs, ce qui a sans doute accéléré la prise de décision de Téhéran. Les forces aériennes et terrestres de Poutine se sont aussi totalement retirées de l’est de la Syrie, à savoir de la région de Deïr ez Zor et de la frontière irakienne.

    map.jpg
    Service cartographique © Metula News Agency
    Base : Google Earth Pro
    Dans cette zone on ne trouve plus de militaires russes et leurs avions ont cessé leurs missions de bombardements. Les Iraniens et leurs supplétifs du Hezbollah ont fait venir des milices, principalement chiites irakiennes, qu’ils ont formées et armées, afin de défendre leurs acquis stratégiques, prioritairement la fameuse « autoroute iranienne ». Ces combattants sont désormais encadrés par des officiers de l’Armée du régime et agissent directement sous leurs ordres.
    On assiste dans tout l’est syrien à une tentative occidentale et israélienne de « purger » toutes les positions Assad-forces chiites à proximité de la frontière iraquienne, afin d’accélérer la « désiranisation » de la Syrie.
    Ainsi, dans la nuit de dimanche à lundi, plusieurs opérations aériennes ont eu lieu le long de l’Euphrate et de la frontière syro-irakienne, entre la ville d’Abou Kamal et le point de passage d’al Tanf à 230km au Sud-Ouest [voir carte].
    Le gouvernement de Damas a ainsi annoncé qu’une importante attaque aérienne s’était produite sur la localité d’al Hiri, causant des douzaines de morts parmi les forces gouvernementales et les combattants chiites. [Voir la vidéo montrant le cratère géant causé par le bombardement].
    D’autres attaques ont été enregistrées sur plusieurs points d’appuis le long de la frontière. L’un de ces raids a oblitéré un contingent de chars et d’artillerie gouvernemental [photos] à quelques kilomètres de la frontière en territoire syrien, sur l’artère routière que nous avons intitulée sur la carte « Autoroute iranienne option 3 ». Il s’agit en fait d’une tentative convenue entre Téhéran et Damas afin de construire un nouvel axe de communication et d’approvisionnement terrestre, ce qui a nécessité l’aménagement d’une piste de 20km en territoire irakien, qui rejoint une route syrienne conduisant directement à Palmyre, puis dans le reste du secteur peuplé de Syrie. Nous avons appelé ce nouveau tronçon de 20km : « Nouvelle route de liaison ».
    new1.jpg

    Ces officiers syriens sont sans doute morts ou blessés
    new2.jpg
    Les stratèges de Damas et de Téhéran, constatant que la circulation le long de l’Euphrate sur « l’Autoroute iranienne, option préférentielle » n’était plus assurée, et que les Américains tenaient solidement la zone du poste frontière d’al Tanf (Autoroute iranienne option 2), il leur fallait impérativement établir un nouvel axe d’approvisionnement terrestre pour acheminer des armes, des munitions et des renforts au régime de Damas.
    La dictature alaouite syrienne a d’abord accusé les Etats-Unis d’être à l’origine de ces bombardements aériens, mais Washington a fait savoir, en fuitant des informations sur CNN et à l’AFP, qu’il n’était pour rien dans ces raids et que ce sont les Israéliens qui les ont réalisés. Nous rappelons à ce propos que le Pentagone ne ment pas concernant les opérations militaires qu’il réalise et celles auxquelles il ne prend pas part, suivant en cela une doctrine de communication qui veut que la première puissance mondiale n’éprouve pas le besoin de désinformer au sujet de ses activités militaires.
    L’imputation du Pentagone impliquant le Khe’l Avir est ainsi absolument plausible, même si le porte-parole de Tsahal, comme à son habitude, s’est refusé à confirmer ou à infirmer les affirmations de CNN.
    A notre avis, c’est au moins la seconde fois que l’Aviation des Hébreux frappe « l’Autoroute iranienne, option préférentielle », appelée ainsi car elle est de loin la voie la plus carrossable des trois alternatives. La fois précédente, le 24 mai dernier, c’est également une position gouvernementale proche d’Abou Kamal qui fut visée et détruite. A en croire notre correspondant Perwer Emmal, la première attaque aurait fait 66 morts, et celles d’hier, au moins 150, principalement des membres des Kataëb Hezbollah, les supplétifs chiites iraniens du Hezbollah libanais.
    Au moins 25 militaires du régime, parmi lesquels un major-général, deux colonels et deux majors ont perdu la vie lors de ces interventions aériennes, de même qu’un nombre indéfini de miliciens libanais.
    Au plus clair de l’opération « Tempête de Jazeera » menée conjointement par les forces de la Coalition américaine et les Peshmerga kurdes des Forces Démocratiques Syriennes, nous nous étions posé la question de savoir pourquoi les USA ne prenaient pas le contrôle de l’autoroute préférentielle iranienne, alors que c’était largement dans leurs cordes. L’une des réponses à cette interrogation est, qu’officiellement, l’U.S. Army n’est censée faire la guerre qu’à DAESH et ne pas franchir l’Euphrate. L’ordre de marche n’ayant pas été modifié à ce jour, malgré le départ des Russes, c’est sans doute la raison pour laquelle Washington laisse les Israéliens « faire le ménage », ce pour quoi ils ne se font pas prier, puisqu’ils y trouvent matière à compléter le K.O qu’ils ont infligé à l’élite de l’Armée iranienne. De plus, pour Washington, c’est sans doute aussi l’opportunité de laisser les pilotes israéliens rendre le F-35 furtif opérationnel et de lui fonder une réputation de winner, spécialement après les nombreuses critiques qui ont émaillé son développement.
    Parlant de DAESH, la lutte n’est pas totalement terminée, non plus que la participation des Occidentaux. Tout près du théâtre des opérations que je viens de mentionner, les Kurdes sont en train de réduire la dernière poche importante de résistance de l’Etat islamique au sud-est de la ville de Hasaké et à l’est de la rivière Khabour [carte], entre celle-ci et la frontière irakienne.
    Pour les aider dans leur tâche, les Peshmerga ont reçu l’appui de diverses forces occidentales, parmi lesquelles, outre les boys américains, l’on compte entre autres des Français, des Italiens, des Britanniques et des Allemands.
    Officiellement, il s’agit de commandos se montant à quelques dizaines d’hommes et eux aussi, entièrement consacrés à la lutte contre DAESH. C’est pourquoi le correspondant sur place de la Ména, l’incontournable Perwer Emmal, a été presque étonné lorsqu’il a identifié des artilleurs français en route pour Akashat [carte], en Irak, sur une zone où on ne rencontre aucun milicien de DAESH, mais des supplétifs chiites irakiens de l’Iran en nombre, ainsi que des militaires gouvernementaux irakiens et syriens.
    caesar.jpg
    Une grosse pièce d’artillerie de l’Armée française croisée sur une route irakienne
    Preuve de cette présence, la photo d’un CAESAR de l’Armée française, un Camion Equipé d’un Système d’Artillerie, sur une route, à proximité immédiate de l’endroit où la « nouvelle route de liaison » a été construite, et tout aussi près de l’escouade alaouito-chiite qui s’est fait décimer par les F-35 sans doute israéliens.
    Le CAESAR est une pièce d’artillerie polyvalente de 155 mm, d’une portée de 5 à 38 km. Il est aérotransportable en Hercules C-130 et son équipage comprend 5 hommes. Sa vitesse en configuration tout-terrain peut atteindre 50 km/h et son autonomie est de 600 km. Et ce n’est évidemment pas une arme de commando, mais un canon (très) lourd au service d’une armée régulière. Les CAESAR faisaient mouvement en compagnie de canons autoportés de l’Armée américaine, dont nous possédons aussi les photographies.
    Des artilleurs franco-américains en face d’artilleurs syro-irakiens, c’est une recherche d’équilibre que l’on peut comprendre. Une participation de Paris à l’effort consistant à terminer la démolition des déclinaisons de l’Autoroute iranienne, c’est quelque chose qui ne doit pas manquer de faire plaisir à M. Netanyahu et à Gadi Eizenkot (le commandant en chef de Tsahal). Et qui explique peut-être pourquoi la « Flottille du Hamas » s’est vue interdire d’accoster à Paris. Il existe sans doute des raisons suffisantes pour ne pas répliquer violemment aux actes anti-israéliens à répétition du gouvernement français. Y a-t-il un double discours entre Jérusalem et Paris ? Cela ne nous étonnerait pas plus que cela. D’autant plus que si la communication à l’échelon diplomatique est franchement détestable, la compréhension entre les deux armées et entre les services de renseignement n’est pas que correcte, elle est franchement fraternelle.
    Au nord-ouest de la Syrie, la situation est des plus tendues entre les forces du Satrape Erdogan, d’une part, et les contingents occidentaux et les Peshmerga kurdes, de l’autre. Le despote multiplie les menaces et les provocations militaires sur le terrain contre la ville de Manbij dans le Rojava, à l’ouest de l’Euphrate. Ce weekend il a en outre menacé l’Occident de rien de moins qu’une guerre entre musulmans et chrétiens. Il a prévenu que si l’Europe mettait à exécution son intention d’exiler des imams appelant au Djihad et de fermer les mosquées intégristes, il y aura des représailles. Mais il s’agit sans doute d’une information que vous n’avez pas le droit de lire.
    Et ce n’est pas le pire. Le pire, c’est que, débarrassée des menaces existentielles de la rébellion grâce aux frappes aériennes de Vladimir Poutine, le régime des al Assad a regroupé presque tout ce qu’il lui reste de combattants et de matériel dans le Golan en préparation d’une offensive majeure visant le Front du Sud à Deraa et à Kuneitra.
    On a observé des centaines de chars de combat T-72 de fabrication russe [photo] à quelques kilomètres de la frontière israélienne et les officiers n’ont de cesse de nous scruter à la jumelle. Face à eux, le Front du Sud ne dispose pas d’un seul tank, et il a beau mobiliser toutes ses réserves, il ne peut pas s’opposer validement à cette armada.
    Importante concentration de chars du régime sur le Golan prêts à l’offensive
    J’ai également compté des dizaines de canons lourds, et il en arrive sans cesse davantage.
    Israël est sur le qui-vive et n’a pas fait part de ses intentions. Il pourrait, grâce à son aviation, ses missiles Tamouz et ses Merkava, transformer cette quincaillerie en un amas de ferraille en l’espace de quelques minutes. Mais on risque tout de même, si Tsahal intervient, une brève guerre conventionnelle ; ce, d’autant plus que cette armée est encadrée par des officiers russes, et que ce n’est pas dans l’intérêt de Jérusalem de croiser le fer avec Poutine sur un champ de bataille.
    Vu sous un autre angle, à quoi rime d’aller pourfendre le danger iranien à 500km de notre territoire si l’on n’est pas capable d’empêcher un tyran sanguinaire de se réinstaller sur notre frontière ?

    • Carin dit :

      À Gilbert
      Vous devriez expliquer ça à « aleksandar » ce pauvre garçon est toujours bloqué sur «  les petits blancs »

    • aleksandar dit :

      Bien sur ils vont réduire ça en amas de ferraille.
      Comme en 2006 quand ils ont perdu 53 Merkava ?
      C’est quoi l’estimation basse du nombre de missiles a la disposition du Hezb ? 10 000 ? 20 00 ?
      Article de propagande.

      • ALAIN dit :

        aleksandar
        Ces chars n’on pas était perdu ou détruit, la plupart ont était immobilisé par le terrain, ou ont subit des dommages mineurs (chenilles), et tous ont était récupérer et remis en services,
        Par contre les T90 vaporiser par les Tow, ou par les apaches lors du passage raté ou plutôt écraser par les forces US sur l’Euphrate ne pourront jamais êtres remis en services, et je parle pas des T72 / T80 qui sont des cercueils roulant pour leurs équipages,
        Quand aux missiles du hezbollah, ils feront des dégâts en Israel malgré le dôme de fer qui et proche de 100% de réussite mais risque d’être déborder en cas d’attaque massive, par contre dans les heures qui suivent les cadavres des terroristes se compterons par milliers jusqu’à Beyrouth, le sud Liban ressemblera a la lune, cette fois Tsahal soutenus par les USA ira débusquer et tuer Nasrallah et ses lâches tueurs d’enfants et de femmes jusque dans les égouts ou ils se planques,

  17. ScopeWizard dit :

    Moi , j’ affirme que c’ est bien Israël qui a fait le coup ……. et oui , qui cela peut-il être d’ autre ?
    Les russes ?
    Mais non voyons , vous n’ y êtes pas : la Russie c’ est Skripal ……….
    Mais quoi ? Hein , que dites-vous ? Que ce serait mieux que ce soit les russes ?
    Bon , alors s’ il n’ y a que ça pour vous plaire , ce sont les russes ……..
    Voilà , contents ?
    Oui ?
    Parfait ! 🙂

    • jyb dit :

      @scope wizard
      Les saoudiens ! dans la liste des ennemis de kataeb sayyed as shuhada, il ne faut pas oublier l’arabie saoudite. Et il n’est pas dit que l’arabie saoudite ne soit pas devant israel pour la phalange.

    • Thaurac dit :

      Lis l’article de Gilbert au dessus, tu as absolument toutes les données, il n’y a pas plus précis.
      quand aux menaces d’Erdogan envers l’europe, je l’avais lu sur un site français..
      Il devient complétement barjot!

      • ScopeWizard dit :

        @Thaurac
        .
        Je l’ ai lu et effectivement c’ est très complet .
        .
        De toute façon , je vais te dire quand tu prends connaissance de trucs de ce style ………
        .
        « Ce weekend il a en outre menacé l’Occident de rien de moins qu’une guerre entre musulmans et chrétiens. Il a prévenu que si l’Europe mettait à exécution son intention d’exiler des imams appelant au Djihad et de fermer les mosquées intégristes, il y aura des représailles. »
        .
        ……….. et que tu vois comment nos gouvernants réagissent , tu t’ aperçois instantanément que nos angoisses , nos prédictions , nos craintes ne sont en aucun cas une vue de l’ esprit mais que bien malheureusement tout cela est fondé et bel et bien fondé ……….
        .
        Ce minable ose nous menacer sur des fondamentaux dont lui-même ne supporterait pas qu’ ils soient remis en cause si les rôles se trouvaient inversés ; c’ est bien ce que je pense , l’ Islam est en train de prendre le commandement ………..
        Par conséquent , on peut déjà être quasiment certains que les pays les plus à l’ Est de l’ Europe vont se « verrouiller » encore davantage ………
        .
        Normalement , soit le « barjot » va tomber « mystérieusement » malade ( genre Arafat ) , soit il va devoir calmer le jeu très vite et beaucoup plus significativement qu’ il ne le pense car s’ il continue à jouer à l’ Hitler moyen , non seulement la Turquie va se faire jeter de l’ OTAN parce que certains vont exercer une telle pression que même les USA ne pourront rien faire pour s’ opposer à cette puissante volonté collective , mais en plus elle risque de se prendre une grosse guerre civile dont les kurdes prendront la tête qui va mettre toute la Turquie à feu et à sang jusqu’ à l’ élimination du tyran et de ses sbires ……..
        Seulement , le second effet Kiss Cool , c’ est qu’ en représailles les turcs de la diaspora favorables à ce jobastre et à son régime risquent de déclencher d’ autres guerres civiles en Europe ………
        .
        Et voilà pourquoi ( entre-autres ) je considère depuis le début que l’ Europe devait se rapprocher de la Russie , car , indépendamment de ce que l’ on peut en penser en termes négatifs , les russes auraient pu être de précieux alliés , je dis bien « auraient pu » lorsque la situation tournera au vinaigre ………….
        Parce que mis à part la Russie , dis-moi qui va nous soutenir le jour où ça pètera solide ?
        Qui ? Les USA ? La Chine , l’ Inde , Israël , le Canada , le Brésil , l’ Ukraine , la Pologne , la Grande-Bretagne ?
        Il n’ y aura personne …….. je t’ en fais le pari ……….
        Même en Europe , nombre de pays se la joueront « perso » ……….
        Et ceux qui nous soutiendront , s’ il y en a , joueront double voire triple-jeu ……….
        .
        Tu me diras , qu’ est-ce qui rendrait les russes si différents selon toi et comment peux-tu être aussi certain que ce seront d’ aussi bons alliés que tu le prétends ?
        .
        En réalité , en toute franchise , je n’ en sais rien ; je sais juste qu’ au milieu d’ une mer agitée voire démontée , perdu au milieu de l’ immensité de l’ océan , alors que tu commences à te noyer , tu espères juste que la bouée que tu as encore la chance de pouvoir choper et à laquelle celle de te raccrocher pour ne pas couler , ne te laissera pas quiller , ne sera pas percée …..
        En un mot comme en cent , tu as intérêt d’ avoir des « amis » qui peuvent le cas échéant te donner la main au moment où tu en as le plus besoin ( et vice et versa ) ……..
        .
        Perso , je me trompe peut-être , mais je crains que nous ne payons très cher notre mépris puis notre hostilité envers une Russie qui selon toute vraisemblance ne demandait qu’ à s’ ouvrir et à se rapprocher …………
        À se montrer trop « difficiles » ………….
        .
        Dans le même ordre d’ idées , et ce malgré certains échanges instructifs ici sur Zone OPEX , je ne puis m’ empêcher de me demander si nous n’ avons pas commis d’ erreur en refusant l’ entrée de la Turquie dans l’ UE vers 2006 ……….
        Bon , voyant comment ce comporte l’ autre salaud , je me dis que cela aurait été une énorme erreur , mais en même temps je me dis aussi que si les turcs étaient entrés dans l’ UE à ce moment là , peut-être se seraient-ils sentis si fiers et honorés d’ être reconnus « européens » que le dictateur n’ aurait pas osé pousser aussi loin son « islamisme » voire pas osé du tout , craignant par dessus tout une fronde et une révolte du peuple turc qui aurait fini par le renverser ……….
        Bon , avec des si ……..
        N’ empêche que !
        .
        Donc , lorsque tu crois que je suis pro-russe et anti-américain et que tu me traites comme tel , tu te plantes sur toute la ligne ……..
        En fait , pour X raisons , tu fais fi de la complexité des choses , ce qui quelque part se comprend , au profit d’ une simplification excessive dont on peut dire qu’ elle est dans l’ air du temps ………
        .
        En attendant , moi ce que je vois c’ est que l’ UE telle qu’ elle est ne ressemble plus à rien et s’ avère même contraire aux intérêts de la plupart des peuples qui la composent au bénéfice de l’ Allemagne et du « tout économique » , que les USA nous tiennent par la peau des nouilles , que la Russie se rapproche de la Chine qui est en train de devenir une énorme puissance , que la France s’ islamise de plus en plus ( les politiciens musulmans commencent à arriver en force ) tandis que les pauvres le sont de plus en plus au profit des riches qui le sont eux aussi de plus en plus , et qui font marner le pauvre con de base comme jamais à qui il ne reste guère qu’ à fermer sa gueule …………
        .
        Tout ça je le vois ………..
        .
        Mais surtout ce dont je suis sûr , c’ est que ça ne va pas durer comme les impôts et que nous allons vers un énorme clash qui risque de reléguer en intensité les deux dernières guerres mondiales réunies au rang d’ aimables querelles de voisinage entre riverains passablement éméchés ……….
        .
        Personnellement , je trouve qu’ il n’ y a vraiment pas de quoi pavoiser ……..

        • ALAIN dit :

          de ScopeWizard
          eh oui, l’Europe de l’UE et fini, kaput, c’est une question de quelques années voir de quelques mois, s, opposer frontallement au Donald et le dernier clou dans le cercueil de l’Europe sous son organisation actuel, les dirigeants de l’Europe de l’ouest sont aveugles, stupides, et lâches, la FED augmente depuis un an ces taux, cela va booster le crash inevitable de l’Euro et provoqué la faillite des pays surendetté de l’Ouest Europe, ça va pas être beau a voir,,,,,,

  18. jyb dit :

    le quotidien koweitien al jerida (connu pour faire passé les messages israeliens) dans son edition du jour affirme que les russes avaient donné leur feu vert à ces frappes israeliennes.
    comme dit plus haut le but est de semer le trouble entre russes et iraniens.

  19. Jean Phi. dit :

    25 hommes perdus c’est pas grand chose pour l’axe Libano-Syro-Iranien.
    Lorsque l’on voit la taille des colonnes qui se dirigent vers la frontière Jordanienne !
    Abu Kamal est un point chaud ou chacun provoque, gentiment l’adversaire en attendant les choses sérieuses.
    Malgrès ce que reporte Gilbert, et qui n’est pas idiot, une éventuelle opération Israélienne n’a que peu d’utilité réelle, l’Iran peut faire le gros dos quelques temps (Coupe du Monde oblige), et puis revenir.
    D’autres parts, les US et français se font des illusions si ils comptent rester dans le coin, il semblerait que l’ambiance avec les Kurdes ne soit plus ce quelle était.
    De même les mouvements des PMU semblent calculés pour provoquer la coallission US et ce depuis un temps déjà.
    J’ai relevé une information qui disait que ces mêmes forces, encerclerait discrétement les bases US en Irak, avons nous plus d’informations ?

  20. basstemp dit :

    Perso je m’en tamponne le coquillard , l’Iran n’a rien a faire en Syrie a par continuer a alimenter un conflit religieux qui ne cessera jamais … De la, s’ils se font péter la gueule en Syrie que ce soit par X ou Y j’en ai pas grand chose a secouer !

    L’Iran en Syrie c’est comme la Turquie en zones Kurdes : C’est la garantie qu’il n’y aura plus jamais de solutions de paix possibles dans cette région et une guérilla pour encore au minimum 20-30 ans

    C’est aussi cela que doit comprendre Assad, même si on peut comprendre que de son point de vu, toutes aides alliées est forcément bienvenue : Cela ne sert pas forcément son parti pour le long termes en ne faisant qu’alimenter la guerre avec les sunnites & Israel et ceci & cela …

    D’autant qu’on se doute que les chiites irakiens armés & soutenus par l’Iran ne rêvent que d’une chose : Détruire les kurdes autant que l’ont envie les turcs ! Alors que les kurdes nous ont montré un héroisme et une dignité sans faille tout du long de cette guerre (pour moi ces gens méritent leur état uni avec le kurdistan irakien et ça en devient urgent)

    Et on se doute que les chiites de badgad soutenu par l’Iran feront tout pour les en empécher et alimenter a nouveau la guerre, toujours la guerre, encore la guerre dans une zone ou la paix urge pourtant !

    De la, que ce soit Israel ou des opérations secrètes des FS US : J’en ai pas grand chose a faire, on me fera pas pleurer pour les chiites illégitimes dans cette zone, comme les sunnites génocidaires qui ont la haine de tout …

    Je ne suis prêt a tolérer en Syrie que Assad et les kurdes , le reste : Tous doivent dégager ou bien assumer leur volonté sans fin de faire la guerre par une haine sans limite

    • aleksandar dit :

      Seul problème, mais bon, de nos jours ou la force est devenu un droit, je comprends que cela ne vous effleure pas, l’Iran est en Syrie a la demande gouvernement syrien.

      • Vince dit :

        Certes, mais comme la Syrie et Israël sont toujours officiellement en guerre, il y a quelques risques à assumer.

    • Thaurac dit :

      Drôle de retournement de la situation pour assad, son pays a « occupé » longtemps le liban , influant la politique, assassinant ici et là, et maintenant c’est lui qui se tape l’iran, la russie, et surement d’autres milices « barbudées  » ;)…

  21. La deuxième vague dit :

    Les Russes souhaitent garder le contrôle sur la Syrie. Donc ne pas le partager avec l’Iran

    • Thaurac dit :

      Oui, ils veulent sereinement profiter de leurs bases et quelques contrats , mais pas se taper les emmerdemments maximums comme avec les barbus car en définitive l’iran , son but ,c’est imposer sa version chiite de l’iran , et éventuellement au passage, anéantir israel!

    • jyb dit :

      @La deuxième vague
      Les russes ne peuvent pas faire l’économie des iraniens et milices iraniennes. Ce sont des troupes aguerries et disciplinées qui plus est, dans la durée, elles ont acquis une souplesse d’emploi qui permet de les articuler efficacement avec les forces régulières du régime mais aussi avec des unités informelles comme les fdn et fdl. Ce sont ces forces à qui l’on doit la reprise d’alep (province et ville)
      par les russo-syriens. idem dans les missions de pacification dans des secteurs ou avant la guerre civile les iraniens étaient déjà très présent.
      réduire leur influence,ok. S’en passer impossible.

  22. vrai_chasseur dit :

    Bilan de la frappe 52 morts, 30 des milices irakiennes PMF, 16 militaires syriens et 6 iraniens de la force Al Qod. L’USAF confirme sous le manteau que c’est bien l’IAF qui a opéré la frappe, avec des F35 qui ont probablement pu tester pour la 1ere fois leurs capacités air-sol.
    Si c’est les 6 de Al Qod qui étaient visés par Israel, et bien ils sont morts. Mais le bilan ‘colatéral’ est désastreux.
    Les milices irakiennes sont les nécessaires ‘boot on the ground’ et les frapper ne rime à rien pour Israel. Surtout aussi loin. Et la destruction de ce QG a remis la balance du pouvoir local directement dans les mains des barbus de Daech – qui ne s’y attendaient pas, c’est une divine surprise pour eux – sûrement la main d’Allah qui a frappé en leur faveur.
    La situation est déjà passablement compliquée comme ça. Le bibi national israélien serait bien inspiré de méditer le vieux dicton des artilleurs : « quand on met en batterie le canon à merde, toujours s’assurer que la culasse est parfaitement verrouillée. »
    .

    • PK dit :

      @ vrai_chasseur
      .
      « L’USAF confirme sous le manteau que c’est bien l’IAF qui a opéré la frappe, avec des F35 qui ont probablement pu tester pour la 1ere fois leurs capacités air-sol. »
      .
      Tiens, c’est exactement ce que j’avais dit au dernier article 🙂
      .
      Pub pour le F35 (même entièrement reconstruit par Israël) et habitude de travail de Tsahal… Bref : c’était bidonné comme secret.

  23. Olyv dit :

    Une fois passé l’excitation pour certains de voir tel matériel en action au profit de l’axe du bien, dites moi pourquoi les chiites sont nos ennemis? non mais sérieusement! Les sunnites je peux comprendre, les chiites non.

    • Affreux Jojo dit :

      Ce ne sont pas les Français qui ont effectué cette frappe. Mais vraisemblablement els Israéliens. Qui sont eux, les ennemis des Iraniens Chiites depuis longtemps.

  24. Fred dit :

    Venir foutre la merde en le faisant lâchement c est signé c est évidement la colonie sioniste. Abattre des civils que l on colonise et dans le.meme tempsvioler l espace aérien de ses voisins pour aller les bombarder alors qu ils ne leur ont rien fait c.est quand même fort de café. Un jour ou l autre la facture arrive.

    • Affreux Jojo dit :

      Ils sont trop pas cools les Israéliens en fait. C’ets vrai quoi. ils empêchent tous ces braves gens de s’étriper tranquillement dans leur coin en venant y planter une ou deux bombes au passage contre les gens qui cherchent à profiter de la situation pour se placer à leurs frontières.

      • Robert dit :

        Balles explosives interdites pour tuer ou mutiler des manifestants sans armes, il faut croire qu’ils contribuent à étriper.

  25. ALAIN dit :

    jyb
    les Israéliens n’ont pas obtenus de feu vert, car ils ne l’ont pas demandé, JAMAIS Tsahal ne se soumet a qui que se soit quand il s’agit de la défense et de la sécurité d’Israel, les Russes ne sont pas leurs ennemies et sont informé un peut en avance par Israel quand ils frappent, de plus les Russes souhaitent un départ rapide des Iraniens de la Syrie, car Israel va les détruires sans la moindre hésitations, les USA sont également prêt a frapper les Iraniens, et Poutine ne veut pas voir ses forces entrainer dans une guerre qu’ils ne peuvent pas gagner,

    • jyb dit :

      @alain
      J’entend bien la position doctrinal mais la réalité du terrain et les nécessités régionales sont bien plus complexes. La superiorité aerienne israelienne n’est pas un sésame quand il s’agit de frapper en profondeur.
      D’autre part, les iraniens ou leur proxies sont une pièce majeure de la stratégie russe en syrie et ailleurs. Je pense en particulier à l’afghanistan. Donc ne pas réduire la guerre à un seul champ de bataille.
      Affirmer la posture via des démonstration de force, ok ; mais il ne faut pas etre dupe de la posture parce que cela conduit inévitablement à des revers (et ils sont nombreux depuis 2014) voire à des défaites.

      • didixtrax dit :

        Plusieurs officiers israêlliens ont en effet publiquement déclaré, et à diverses reprises, qu’ils communiquaient avec les Russes avant chaque opération pour éviter les risques de dérapage. La même méthode que les coalisés du Camp du Bien.

    • Auguste dit :

      Rien ne se passe dans le ciel syrien sans l’aval des Russes.Les officiers israéliens (russophones) informent directement leurs collègues russes des attaques israéliennes contre les iraniens.Sur les Iraniens Netanyahu et Poutine ont en plus les mêmes intérêts.Nétanyahu craint pour la sécurité d’Israél et l’influence des Mollahs sur la Syrie,Irak,Liban,commence à gonfler Poutine.Suffit de compter le nombre de rencontres et de coups de fil entre les deux pour se rendre compte qu’en Syrie rien n’est fait au hasard.

      • jyb dit :

        pas sur que cela se soit passé dans l’espace aérien syrien.

        • Auguste dit :

          L’attaque oui.Sur Al-Hiri au sud d’Abu Kamal.Quelques photos du résultat (sous réserve…etc)
          https://twitter.com/qalaatalmudiq/status/1009366078911336448?s=21

        • Auguste dit :

          Je rectifie.Il est vrai que les Israéliens n’ont pas besoin d’entrer sur le territoire Syrien vu qu’ils ont du matériel ayant une portée suffisante pour frapper en dehors.En ce cas-ci,encore plus facile s’ils ont pu utiliser l’espace aérien jordanien.Mais toujours est-il qu’en dehors ou pas,les Russes sont prévenus.Et les Américains forcément,puisqu’ils sont dans le secteur.