La DGA conduit un projet visant à accélérer la prise en charge des soldats blessés au combat

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

8 contributions

  1. Wrecker 47 dit :

    On va réinventer la chaine médicale ?…Le manque de médecins militaires et d’infirmière DE sera-t-il aussi revu?…

  2. Sempre en Davant dit :

    Si ça coule comprime.
    .
    Si ça gicle ou si il manque un membre garrotte. et marque l’heure sur le bonhomme avec un marqueur.
    Si il manque un membre pareil.
    .
    Si les poumons sont percés et que ça mousse bouche le trou.
    .
    Si les tripes sont à l’air, protèges les avec un linge propre sans essayer de les remettre dedans.
    Dans ces deux cas ne pas étendre le bonhomme. Le brancarder assis jambes relevés.
    .
    Si il n’y a ni Chir ni Véto à portée… Ben la tablette tu te la torsades et tu le la fou au ***
    .
    Rien besoin d’alimenter le fil fessebouc d’un empoisonneur!

    • Sempre en Davant dit :

      Pour être pratique : un écran tactile qui fonctionne avec les mains couvertes de sang?!?
      Vraiment ?

  3. Bangkapi dit :

    Un petit hors sujet.
    Le caporal-chef de la Légion , auxiliaire sanitaire, qui avait été très grièvement blessé à Tombouctou le 14 avril est pratiquement sorti d’affaires.
    Un balle lui avait traversé l’oeil droit avant de toucher le cerveau. On le pensait perdu.
    Aujourd’hui il parle et marche.
    Un grand merci au service de santé.

    • Sempre en Davant dit :

      Merci pour cette bonne nouvelle!
      Je joins mes compliments aux vôtres,tout comme je souhaite au caporal chef prompt et (autant que possible) complet rétablissement !!!

  4. P'tit Navalais 22 dit :

    Oh le beau projet!!!! Car il y a besoin de cela pour savoir où adresser un patient? Quand on a qu’une Antenne Chirurgicale à 800 Km à la ronde le choix est vite fait!!!!! Quant aux moyens d’évacuation, le SSA ne dispose toujours pas de vecteur dédié à la MedEvac donc…. commençons par améliorer les moyens humains et matériels avant de dépenser de l’argent dans un système qui gérera une équipe MedEvac, un CASA Nurse et une Antenne Chir…

  5. PK dit :

    À noter que pour la première fois, la médecine militaire d’urgence est appliquée dans la sécurité civile chez les SP.
    .
    Depuis longtemps, c’était la médecine civile qui alimentait l’armée (notamment sur la formation).
    .
    Grâce aux barbus joyeux qui ont la bonne idée de se pulvériser parmi nos compatriotes, cela a inversé le cours des choses : le matériel sanitaire de l’armée est utilisé chez les SP (notamment les garrots) et le tri des victimes se fait maintenant à leur mode.
    .
    Enfin, grande nouveauté – mais on n’arrête pas le progrès – on parle de distribuer casque lourd et gilet pare-balles aux SP…
    .
    Y’a pas à dire : y’a de l’avenir à vivre en France…

    • Marsouin.doc dit :

      Les pompiers utilisent effectivement le SAFE MARCHE RYAN comme le SSA. Le groupe d’extraction des pompiers utilise les casques lourds et des Gilets pare balle.