L’Estonie donne le détail de sa participation à l’opération Barkhane

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

57 contributions

  1. Thaurac dit :

    Pour l’anecdote, je crois qu’ils sont amphibies , enfin, ils n’auront pas à le prouver là où ils vont 😉

  2. Clavier dit :

    On ne s’entraîne bien qu’en participant….!

  3. JG von Rheydt dit :

    Vu le contexte international, c’est une occasion de démontrer que les Forces Armées européennes n’ont pas besoin d’être systématiquement inféodées aux Forces américaines: Encore fait-il agir et promouvoir dans ce sens.

    • revnonausujai dit :

      bien sur,
      au fait, les ravitailleurs US font 50% du ravito en vol de nos avions sur barkhane et leurs drones une bonne part du rens, sans compter leurs contractors pour la maintenance des NOTRES : comme quoi!

  4. Arnaud dit :

    Remerciement à l’Estonie et à la Grande Bretagne, pour leur contribution.
    Quant à l’Allemagne,….

    • Vince dit :

      Oui bon faut pas non plus exagérer – il y a plus de 1000 soldats allemands qui prennent part à la Minusma, la mission l’ONU la plus dangereuse du moment ; déploiement avec hélico & cie. Faut voir l’état actuel de l’armée allemande pour considérer que l’engagement n’est pas anodin.
      .
      Pour le moment on ne peut pas demander plus ; sont probablement au taquet, politiquement et matériellement.

  5. Polymères dit :

    Cela permettra un peu d’alléger une certaine contrainte à une partie de nos hommes, je pense bien entendu à la garde, un grand classique des opérations militaires, mais qui peut peser sur les soldats.

  6. Frédéric dit :

    Sait-on comment sera transporté les Patria Pasi XA-188 ex-néerlandais au Mali ?

    • Polymères dit :

      Ben à dos d’hommes 🙂

      • Frédéric dit :

        A400M ou l’une des dernières vacations d’Antonov ?

        • Polymères dit :

          Ils ont certainement été intégrés sur un des navires qui se rend(ra) sur place (Dakar ou Abidjan-Bamako-Gao).
          La voie maritime reste et restera toujours la solution numéro 1, l’aérien c’est l’urgence. Après si les Estoniens ont préférés payer plusieurs rotations d’avions, voir que la France lui offre quelques heures d’Antonov.

  7. Marvin dit :

    50 soldats ouhouh c’est digne de l’opération Overlord ça !

    • Hermes dit :

      On parle de l’Estonie, donc oui c’est un détachement important et probablement le plus important au rapport de force de la part d’un membre de l’UE.

    • sonata dit :

      Proportionnellement à sa population, c’est comme si l’Allemagne envoyait 12 000 hommes.

      • Fred dit :

        @ sonata
        Plutôt de l’ordre de 3000, me semble t’il. Ce qui est déjà pas mal.

    • Céphée dit :

      Comparez ce qui est comparable.

    • Victoire 1 dit :

      L’armée de terre estonienne compte 4000 engagés, elle déploie donc 1,25 % de ses soldats pour nous assister. Si tout nos alliés européens déployaient autant cela représenteraient presque 10 000 soldats… Merci à l’Estonie!

    • Pravda dit :

      Multipliez par 40 pour avoir un rapport équivalent Estonie/Fr.
      C’est équivalent aux commando Kieffer et à la participation navale et aérienne française lors d’Overlord

    • olivier 15 dit :

      Commentaire à 2 balles. L’Estonie participe 10X plus que les allemands.

  8. Jules 29 dit :

    C’est quand même une belle participation de l’Estonie a l’échelle démographique de se petit pays(Population totale au 1er janvier 20171: 1 315 635 hab. Et pour une fois ce seront de réelles troupes combattantes pour Barkhane…

  9. JF dit :

    Ce n’est que de la géopolitique. L’Estonie a un quart de sa population de culture russe. Et, encore avant-hier, on a vu cette « minorité » fêter la fin de la seconde le 9 comme les russes et non le 8 comme les ‘occidentaux’. L’estonie a clairement envie d’être sous le parapluie de l’otan, c’est à dire les USA, mais aussi sous celui de la France. Et pour la Georgie, c’est pareil. Elle désire ardemment son admission dans le monstre qu’est l’union européenne. Forcément, elle fait les yeux doux aux « élites » urbaines françaises plus particulièrement parisiennes. Ces pays ne le font pas pour les beaux yeux des généraux français.

    • Céphée dit :

      Qu’en savez-vous ?

    • Eric dit :

      C’est quand même marrant quand on y réfléchit, le peu d’empressement de tous ces peuples, qu’ils soient baltes, ukrainiens, caucasiens… à revenir dans le giron de la sainte Russie. Et ça concerne visiblement aussi les minorités russes, qui ont l’air de préférer rester là où elles sont plutôt que de rentrer au pays…

      • JF dit :

        @Eric Ils font ce qu’ils veulent, je m’en moque royalement. Je suis loin d’être pro-russe. Je suis juste pour l’indépendance et la pleine souveraineté de mon pays. Je m’étais juste en lumière, les raisons qui poussent c’est pays de l’Est à apporter leurs contributions suivant leurs possibilités et dans quelle finalité. Et je vous signale que les « minorités » en france qui clament leurs amours à leurs pays d’origine, ne rentre pas au pays non plus. A mon plus grand regret.

      • pepel_WASSKA dit :

        La Russie n’est pas sainte ! Les baltes se souviennent tous combien elle est maléfique. Il suffit d’aller visiter le musée de l’occupation (russe) à Riga. Jusqu’en 1991, les plages de ce pays étaient ratissées tous les soirs, et vérifiées tous les matins, pour vérifier que personne n’avait tenté de s’enfuir par la mer. Des milliers de baltes ont été abattus par la Cheka (KGB en français), et tous les baltes savent qu’on vit mieux en Europe qu’en Russie. Il y a seulement 2 jours, une amie russe de passage m’a dit que les aliments ont plus de goût à Riga. Le lait est meilleur que celui qu’elle boit chez elle ! Je connais beaucoup de russes heureux : ils vivent en Allemagne ou en Espagne…

        Il faut féliciter les estoniens. Si tous les autres européens jouaient aussi bien la solidarité européenne, tout irait bien.

  10. Wrecker 47 dit :

    Mort de rire !Tu parles de renforts ! Non seulement ils ne sont pas Français ,mais ils sont de plus équipés avec des véhicules étrangers …Je plains les services du matériel présents sur place !Ils ‘ont pas fini de se tirer des plombs !

    • Céphée dit :

      Au moins ils participent.
      Les autres pourraient en prendre de la graine.

    • Anaxagore dit :

      @ Wrecker 47
      Je ne comprends pas votre mépris pour les Estoniens. Ceci est un gros effort pour un si petit pays. Evidemment, personne ne pense que c’est pour les beaux yeux de nos généraux : ils affichent leur solidarité et nous affichons la notre.
      Je suis étonné que vous découvriez que les Estoniens ne sont pas Français. De même manière sur les gens que nous avons envoyés en Estonie ne sont pas Estoniens.

    • Eric dit :

      En effet, ils ne sont pas français. Ils sont estoniens : c’est même le sujet principal de l’article. Et par conséquent aussi, leurs véhicules ne sont pas français. Vous êtes vraiment un champion de la déduction…

    • MD dit :

      Ben non, ils ne sont pas français. Mais au moins ils ont un chef – pardon, une chef – de gouvernement qui a plus d’allure que Jupiter et qui ne joue pas au grand chef .

    • Frédéric dit :

      Il ne faut pas boire avant d’écrire… 🙁

    • Polymères dit :

      Leurs véhicules ne serviront que dans et à proximité de la base, un blindé sur un poste d’observation ou pour l’intervention, leurs mécanos ne vont pas souffrir.

  11. Albatros24 dit :

    A l échelle de ce petit pays et de son armée 50 soldats c est le même effort que consentirait la France pour environ 600 soldats…donc c est une aide importante à Barkhane. Avec des blindés et véhicules adaptés qui vont bien en plus. En réponse à notre participation aux exercices OTAN aux frontières de l Est sans doute.
    Nous faisons bien d y participer très activement et m… pour Poutine le dictateur.
    D autres pays de l OTAN doivent suivre car ce combat concerne tout le monde.

  12. Tokamak dit :

    Ce n’est pas l’Allemagne qui enverrait ses hommes combattre à au côté de nos soldats. C’est dommage.

  13. DB dit :

    Une erreur de taille ( pas fréquent). L’Esonie n’est pas la seule à aider les Français.l’Espagne participe déjà, et depuis longtemps, au transport intra-théatre avec un HC 130 à hauteur de 30%. il s’agit du détachement Mamba

    • Bragation dit :

      Mais ils n’envoient pas de troupes non ? Pour ça les Estoniens sont les tous premiers

      • DB dit :

        ben si : détachement Manba (armée de l’air) sur la base de Libreville. Ils assurent 30% du transport tactique intra-théatre. il s’agit d’une capacité indispensable, ce qui l’enlève rien à l’apport estonien bien sûr.

  14. Auguste dit :

    Et on les envoie directement à Gao.Pas de temps d’adaptation,tout de suite dans la marmite.Tout le monde est armé à Gao et entre les communautés Arabes et Songhoi c’est pas le grand amour.Et attention aux IED sur le bord des routes,c’est la nouvelle marotte régionale.Allez les gars,bon courage!.(garde le pour toi,t’en n’a pas trop,me répondraient-ils en estonien)

    • Albatros24 dit :

      Les estoniens ont habitude avec leur expérience d Afghanistan…ils s y feront car ils sont très rustiques et motivés.
      Les russes de 1941 pourraient en témoigner.

      • Vince dit :

        « Les russes de 1941 pourraient en témoigner. »
        .
        C’est ce qui s’appelle le coup de pied de l’âne, mais pas forcément au détriment de qui on croit… Rafraîchir la mémoire n’est pas sans risque.

    • Polymères dit :

      Les estoniens seront dans une base fortifié et non dans la ville.
      A Gao c’est tranquille et non le bordel, les mines, il n’y en a pas beaucoup qui pètent là autour, c’est pas Bagdad et le danger se trouve près des frontières ou dans le Nord.
      Les estoniens vont faire la garde du camp et ils ne verront pas grand chose du pays, avec de la chance ils pourraient entrer dans la ville de Gao pour quelques photos.
      Alors le temps d’adaptation…

      • Auguste dit :

        Pour la tranquillité:hier braquage de 2 bus sur la route Gao-Menaka.Il y a 3 jours 3 morts par IED.Et la liste est longue depuis le début de l’année.
        Il y a actuellement une lutte de pouvoir entre les ethnies et il y a des gros malins comme le GATIA,qui alliés de Barkhane s’en servent pour imposer leur pouvoir.(avec « bavures »).Ce qui amène représailles des autres ethnies.Je ne doute pas des compétences des Estoniens,mais ils ne peuvent avoir les connaissances, après plus d’un siècle de colonisation, du terrain et du petit personnel que peut avoir Barkhane.

  15. Myshl Mabelle dit :

    Faut voir avec le code des marchés publics sauce européenne.

    Cause que là il y a manifestement non-conformité et concurrence déloyale.

    Pour une opération de gardiennage,on aurait pu moins cher.

    Encore du foutage de gueule.

  16. Bob62 dit :

    Bonjour,
    On peut les remercier car voilà un petit pays qui fait un réel effort de par sa taille et de par son engagement ( force combattante). En plus un renvoie d’ascenseur bienvenu à l’heure où d’autres se planquent.
    Encore merci à eux et agnèlement au britanniques qui vont arriver et nous apporter un réel plus.

    • Leroy dit :

      Oui, merci de leur aide.
      Merci aux britanniques que nous allons aider à résoudre la question de Boko Haram.
      Il est grand temps à présent que cela déborde sur le Cameroun.

  17. Raca dit :

    pour 50 militaires estoniens les pays européens France Italie Espagne Portugal GB envoient des avions de chasse dans les pays Baltes …..!!!

  18. Raca dit :

    est ce un échange intéressant pour nous ???? inhttp://www.defens-aero.com/2018/04/baltic-air-policing-operation-renforce-nouveau-14-avions-chasse.html

    • Fred dit :

      @ Raca
      Oui, c’est intéressant pour nous, il ne s’agit pas de compte de boutiquiers, mais de sécurité globale de l’Europe, et donc de la France.
      Un des principe de l’Europe, c’est le ré-équilibrage de tous les pays la composant, pour parvenir à une stabilité interne.
      Pour une fois que l’Europe n’a pas un comportement de boutiquier – elle a « étrangement » oublié tout aspect social et politique de l’Union – on ne va pas s’en plaindre.

  19. Leroy dit :

    La démographie estonienne est délicate : la population a atteint son niveau de 1966 = 1.320 000. En 2050, elle sera du niveau de 1952.
    Une classe d’âge est de 15 000 conscrits potentiels, garçons et filles. Autant dire que même avec un service militaire d’un an, l’Estonie ne pourrait pas mettre sur pied plus de 10 régiments (à répartir dans les 3 armées) ; elle ne peut donc pas escompter pouvoir tenir longtemps face à une attaque russe.
    Et, comme il n’existe pas d’armée européenne, et que l’on ne peut plus guère compter sur les USA (déclaration de Mme Merkel dont l’armée – comme chacun sait – est « surpuissante »!) l’Estonie cherche un bouclier et choisit la France.
    A nous de relever le gant et l’opportunité, car un pré-positionnement (comme en Allemagne) nous offrirait une place de choix sur l’échiquier européen, et de l’OTAN.
    Notre chef des Armées devrait profiter de l’occasion.