La garde du drapeau du 11e REI confiée au Groupement de recrutement de la Légion étrangère

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

9 contributions

  1. Bangkapi dit :

    Pour ceux que l’histoire passionnent un ouvrage de René Luce COUPIN : Vainqueurs quand même , le 11ème de la Légion Etrangère au feu ( 1939-1940 ) doit encore être disponible.
    Aux éditions des Ecrivains.
    L’auteur, cadre blanc venant des tirailleurs a participait à toute l’épopée du 11ème R.E.I.
    Il est décédé il y peu de temps.

  2. jean la gaillarde dit :

    Honneur et fidélité. Je suis gendarme et pour moi, la légion m’apporte toujours ce même sentiment de profond respect pour ces étrangers qui viennent se battre sous notre drapeau, pour nos valeurs. J’ai un profond respect pour ces hommes. Ils m’est arrivé une fois d’avoir affaire à un légionnaire qui avait pété un plomb. Même si on doit faire gaffe et que l’on doit l’interpeller pour qu’il soit traduit devant la justice, l’intervention n’est pas de la même nature que pour un voyou ordinaire. Le légio en question avait une expérience longue comme le bras et on a discuté pour arriver à une résolution du problème dans le calme. Il a passé 24 heures en GAV, puis au tribunal, à la fin des débats, il est partit en détention, mais il m’a serré la main et m’a remercié. Il y a de l’honneur plus qu’ailleurs chez ces gars.
    Encore une fois profond respect.

    • Concepcion Triomphe dit :

      Honneur et fidélité
      Le légionnaire a droit au plus grand respect

  3. sentinelle dit :

    Honneur à tous ses braves dont j’ignorais l’héroïsme et le sens du devoir, serions nous capable de le imiter ?

  4. Sylvain PASSEMAR dit :

    Je garderai toujours un magnifique et inébranlable souvenir de la crèche de Noël organisé par les Légionnaire du fort de Nogent. Avec comme reconstitution l’Indochine, ou le petit Jésus finissais parachuté lors d’une accalmie dans la cuvette de Dien Bien Phu.
    Entre onirisme et symbolisme.
    Merci à la Légion et aux Légionnaire.
    Honneur Fidélité.

  5. Casanova dit :

    More Majorum