L’Inde renoncerait à développer l’avion de combat furtif T-50/FGFA avec la Russie

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

86 contributions

  1. Fralipolipi dit :

    Ben c’est qu’il ne devait pas être si furtif que ça ce PAK-FA … surtout en terme d’engagement financier.
    Maintenant, remplacer un Pakfa par un F35 … la bonne blague.
    Le 2nd ne sera pas vraiment moins cher, mais surtout, l’Inde ne pourra en escompter strictement aucun transfert de technologie … les US seront farouchement contre, et l’industrie indienne n’est vraisemblablement pas au niveau pour digérer un tel gap technologique.
    .
    Nous savons tous ici ce dont l’Inde a vraiment besoin pour sa flotte d’avions de combat : d’une politique d’équipement un peu moins « papillon ».
    Car pour l’heure, dans toutes les annonces depuis l’achat du Rafale, il n’y a plus rien de lisible ni de logique.
    C’est la Foire de Paris à New-Delhi 🙂

    • Valère dit :

      L’inde paye chère sa politique d’achat à l’étagère, contrairement à la Chine qui depuis le début a toujours misé sur les compétences locales malgré l’embargo occidental (acheter, comprendre comment sa fonctionne puis copier et si possible améliorer, et produire du made in China en fin de compte ».

      • FredericA dit :

        « acheter, comprendre comment sa fonctionne puis copier et si possible améliorer, et produire du made in China en fin de compte  »
        .
        Politique qui a pourtant ses limites :
        – une fois leur produits copiés, les fournisseurs y réfléchissent à deux fois avant de vendre à nouveau (cf. les palabres sur le Su-35)
        – La Chine à toutes les compétences pour « comprendre ». La « copie » s’annonce quelques fois nettement plus compliquée (exemple : la volte-face sur le moteur du J-10 qui vole finalement avec un réacteur Russe).
        .
        Dans l’absolu, on parle souvent des avancées technologiques de la Chine (avions furtifs, avion de transport, missiles…). Ce matériel a toutefois un peu de mal à trouver preneur à l’international, et ce, malgré un prix contenu.

        • Valère dit :

          1. Cette politique a bien au contraire porté ses fruits. L’industrie chinoise d’armement ses dernières années a fait de gros progrès. C’est une réalité que personne ne peut plus contester, à moins d’être aveugle (et il n’y a pas plus aveugle que celui qui refuse de voir).
          .
          2. De plus en plus, l’armée chinoise fait confiance aux matériels produits localement. C’est ce qui explique d’ailleurs la forte chute d’importation de matériels russes. Les industries chinoises d’armement tournent à plein régime, tant elles sont saturées de commandes de l’APL (voir à quelle cadence les chantiers navals produisent des navires de guerre à fort contenu technologique). Elle n’est donc pas soumise aux mêmes pressions de recherche de clients étrangers comme c’est le cas pour nos industries.
          .
          3. Personne ne sait avec exactitude quel est le niveau réel du matériel chinois, et il serait donc à mon avis imprudent de les sous-estimer. Si par le passé on parlait de « copie », on constate que c’est de moins en moins le cas aujourd’hui.
          .
          4. Maintenant revenons à l’Inde.
          Elle a une industrie certes, mais qui ne connait pas encore les mêmes avancées que celle de son voisin chinois. Il n’y a qu’à voir les difficultés rencontrées sur le Tejas. De plus, le volume d’importation d’armements comparé à celui de son voisin en dit long.

        • Valère dit :

          @FredericA
          La « copie » s’annonce quelques fois nettement plus compliquée (exemple : la volte-face sur le moteur du J-10 qui vole finalement avec un réacteur Russe).
          .
          Certes, certains avions chinois continuent d’être équipés de réacteurs russes, la motorisation restant l’un des derniers talon d’Achille de l’industrie aéronautique chinoise (c’est ce qui constitue d’ailleurs l’essentiel des importations chinoises actuellement). Mais on observe que de plus en plus d’avions de chasse produits (J-10, J-15, J-16 et bientôt J-20 et Y-20) commencent à être équipés de réacteurs WS-10. Une variante à poussée vectorielle est d’ores et déjà en essai sur un J-10C.

      • CShep dit :

        Je pense que l’Inde mange à tous les râteliers pour récupérer de la techno de pointe tous azimuts, pour rattraper son retard technologique.

  2. Polymères dit :

    Prévisible.

    • Polymères dit :

      Et c’est aussi un sacré coup pour les russes et leur programme, car les milliards ils n’en ont pas à la pelle et ces avions de 5e génération, malgré toute la communication qu’ils font dessus, ils n’en auront pas beaucoup.

      • Valère dit :

        Au stade actuel du programme, je doute fort que les russes s’arrêteront. Le gros obstacle du programme repose plus sur la motorisation.

        • Alain d dit :

          Bah, le moteur, ce n’est qu’un tout petit problème !
          Alors les russes ont beaucoup de petits problèmes de moteurs : avions, hélicos, blindés et navires.
          :>))

        • Yankev dit :

          Justement, un des prototypes (le T50-2) a effectué hier un vol avec un izd.30:
          http://s3.uploads.ru/BeLny.jpg
          (notez les deux différentes tuyères)

        • sonata dit :

          Les Russes ne s’arrêteront évidemment pas, mais il serait surprenant que le Su57 soit produit à plus de quelques dizaines d’exemplaires.

      • wagdoox dit :

        non c’est juste qu’ils vont retardé et étaler.
        on connait très bien ça en France.

  3. opex14 dit :

    Oui je sais… C’est la faute a Washington ! Et l’affaire Skripal aussi ! Les Américains font tout pour abattre le meilleur avion du monde. Parole de Lavrov !

  4. ScopeWizard dit :

    Combien a coûté la phase de conception préliminaire du F-35 ?
    .
    Ça donnera déjà une idée et un point de comparaison entre ces deux programmes sachant que l’ Europe y a laissé 5 milliards de dollars en R&D … Or , compte-tenu de la dernière proposition de LM adressés aux japonais … il y a tout lieu de penser que quelque chose cloche sérieusement et qu’ il se pourrait bien que l’ avenir du F-35 s’ assombrisse , c’ est logique ….
    .
    Commercialement , même si le fiasco prend de l’ ampleur , devient scandale et se confirme , il devrait encore tirer son épingle du jeu , du moins pendant un bon moment encore …. mais par la suite , certains seraient très avisés de demander des comptes à Lockheed Martin quitte à faire couler la boîte , ce n’est pas très grave ça et puis ça leur servirait peut-être enfin de leçon …
    Sachant bien que nous concernant , les USA , nos si grands amis , ne verraient aucun inconvénient à en faire autant et à foutre en l’ air Dassault ou Airbus voire Saab , rassurez-vous ce n’ est point cruauté ou sadisme de ma part mais plutôt réalisme … 😉
    .
    Bon , en attendant nous restons dans de la pure fiction , nous verrons bien par la suite …
    .
    Et puis moi je sens que je vais bientôt me marrer …
    .
    Je vous invite derechef à jeter ( ou jeter à nouveau ) un œil très attentif au commentaire de notre ami @Fralipolipi que je reprends ici volontiers et qui a l’ avantage de mettre certaines éventualités très intéressantes en perspective …
    .
    De Fralipolipi :
    « Alors que le Japon a jeté l’éponge pour tout partenariat avec l’Europe, et qu’il fait mine de vouloir s’engager un peu plus sur le F35, voilà Lockheed qui débarque pour proposer un autre partenariat au japon pour développer un autre nouvel avion – une sorte d’hybride entre F35 et F22 (qui sera sans doute, je vous la fait courte, un F35 plus grand, bi-réacteur, et qui n’aura plus à se trimballer toutes les TARES que se trimballe le F35 du fait de son cousinage trop étroit avec le F35B).
    Pourquoi donc, alors que le Japon vient de confirmer qu’ils n’auront pas assez de budget pour développer eux-mêmes un avions de 5ème gen « valable » (car le Japon n’est pas du genre à montrer des prototypes en carton pate comme en Iran ou ailleurs), et qu’ils vont commander plus de F35,
    pourquoi donc Lockheed viendrait à contre-courant d’une décision qui est déjà pleinement à son avantage ??? C’est cette question là que vous devriez vous poser, car c’est la seule intéressante ici.
    Et j’insiste, c’est la seule.
    .
    Après chacun peut faire ses suppositions. La mienne est la suivante : parceque Lockheed est pleinement conscient des tares et défauts de son F35, et que proposer une alternative via une coopération avec le Japon, peut permettre de développer un nouvel avion sans défaut (tel qu’il aurait du être dès le début), et dont l’USAF elle-même pourra s’équiper plus tard … sans que personne aux US n’aient à trop reconnaitre ses tords d’origine, sans que personne aux US ne perde trop la face (car si c’était les US qui lançaient eux-mêmes – seuls – sur un tel programme, ce serait un aveux d’échec patent sur le programme F35 … impossible !).
    .
    Ici, le Japon peut simplement servir « d’excuse » à ce développement de nouvel avion (qui reprendrait sans doute l’essentiel de l’électronique embarquée du F35 pour éviter d’être trop onéreux, et permettre éventuellement une formation pilote et MCO commune avec celles des F35 … il serait juste plus grand, bi-réacteur, avec de plus grandes ailes (ce qui ne serait pas un luxe), une plus grande capacité d’emport carbu, et surtout de plus grandes soutes internes).
    .
    Au delà de ça, si Lockheed propose autre chose au Japon que le F35, c’est d’une part que Lockheed sait depuis bien longtemps que le F35 n’est pas taillé pour le job de la supériorité aérienne sur un vaste secteur aérien … quoique vous en disiez !, et c’est aussi pour éviter que le Japon n’aille trop regarder ailleurs (comme chez Boeing, ou voire Dassault … imaginez si France et Allemagne essayaient de raccrocher le Japon à leur projet de nouvel avion de combat … il est simplement impossible de laisser ce risque exister … vous comprenez ).
    car Lockheed sait parfaitement qu’un bon avion de supériorité aérienne c’est avant tout un avion qui peut rester en l’air longtemps, très longtemps … comme un F15.
    … car une merveille technologique, comme le F35, qui s’interdit les réservoirs pendulaires pour assurer une quelconque mission de supériorité aérienne, et fort limité en emport missiles AA dans ses soutes internes … forcément, y-a pas besoin d’être un hyper spécialiste japonais pour percevoir que ça ne va pas coller longtemps face à la Chine de 2020-2030 ! »
    .
    J’ espère , cher Fralipolipi , que vous ne m’ en tenez pas rigueur mais je l’ ai trouvé particulièrement bien vu d’ autant plus que cela correspond à un vague mais persistant sentiment qui ne cesse de me titiller depuis un certain temps déjà … 🙂
    .
    Et puis , libre à vous de m’ envoyer valser dans le décor , vous en faites pas j’ ai la tête dure et je sais encaisser … ça nous fera un bon petit entraînement , c’ est déjà ça … 😉

    • Fralipolipi dit :

      Hello Scope,
      … Je n’ai pas bien l’habitude d’être cité … merci pour le clin d’œil 😉
      .
      Cela dit, ce qui se pressent pour le Japon n’est pas forcément valable pour l’Inde.
      Et puis franchement dit, en Inde, tout le monde est perdu.
      … un coup un Mindef veut un bi-réacteur, puis un monoréacteur mais sans Tejas, puis ce Mindef est remplacé, puis le Tejas revient dans la course,
      pour suivre, la compet’ monoréacteur tombe à l’eau, puis un nouveau MMRCA apparait … le tout avec en toile de fond un débat politique interne intense (avec son lots d’erreurs et d’approximations gigantesques) sur le prix d’achat du Rafale qui empêche tout autre commande complémentaire cette année.
      Bref, en Inde, faut faire le job, savoir être patient … et surtout ne pas trop tirer de plans sur la comète.
      .
      Pour la version navale, il semble que le jeu soit assez ouvert.
      Le Rafale est sans aucun doute le plus adapté pour les Stobar indiens (avion compact et à faible vitesse d’approche) … hélas, il ne passerait pas au niveau des ascenseurs avec ses ailes non pliables (Dassault a sans doute déjà planché sur le sujet et doit connaitre le budget pour rendre ces ailes pliables … avec la perte d’emport carbu qui va avec, et le budget R&D également).
      Le F18 lui doit passer (juste juste) … le F35C, j’imagine que oui aussi.
      Mais bon, ce sont de sacrés gros bébés pour des PA de formats plutôt réduits.
      Il n’est déjà pas aisé d’apponter sur PA CDG avec un F18 (l’US Navy ne s’y risque que très rarement et sans doute pas avec des pilotes débutants), … j’imagine le topo sur un PA Stobar indien … Quand au F35C, j’observe qu’il coûte bien cher encore, qu’il n’est toujours pas opérationnel et que l’US Navy continue de commander des F18SH.
      Donc là aussi, flou artistique pour nous (sachant que le choix de l’avion pour la Navy peut influencer celui de l’AA … ou pas).

      • Dany40 dit :

        Vous aimez vous raconter l’histoire de façon nourrissant certaines illusions.
        Concernant le F-35, les nouvelles officielles vont à l’opposé de vos dires :
        – L’US Navy a confirmé le déploiement du premier escadron opérationnel de F-35C sur PA en 2021
        – L’US Air Force vient de confirmer son énorme commande de F-35A

        Après …. cet échec du programme commun Inde/Russie a le mérite de rappeler que ces développements sont difficiles… et que la furtivité passive est importante dans le choix des nouveaux avions (voir les commentaires des indiens).

        • Alpha dit :

          @Dany40
          Celui qui se raconte des histoires, ici, semble être au contraire… Vous !
          Car que dit Frali ?
          -« Quand au F35C, j’observe qu’il coûte bien cher encore, qu’il n’est toujours pas opérationnel et que l’US Navy continue de commander des F18SH.  »
          Est ce que ce qu’il dit est faux ?… Non !!!!!…
          Et vous, tentant de contredire -à mauvais escient- notre camarade, vous nous parlez de l’USAF et du F-35 A (donc hors sujet…), et nous faisant part de vos qualités de devin, annoncez que la Navy prévoit le 1er squadron opérationnel en …. 2021 !… Fichtre, dans 3 ans !!!… Il peut s’en passer des choses en 3 ans, surtout concernant ce programme bancal dès l’origine…
          Ah oui, mais voilà, Frali a osé évoquer le « veau sacré » ! Mais qui est-il ? Pour qui se prend il ?…
          Sérieux, Dany40, relisez les posts des autres contributeurs avant de partir bille en tête pour tenter de les contrecarrer, sous peine de vous cogner… 😉

        • Fralipolipi dit :

          @Dany40
          Les faits vous donnent tord (et tendent à me donner raison).
          1/ 2021, ce n’est pas aujourd’hui, c’est encore le futur … et en ce qui concerne le F35 (A, B et encore plus le C), le futur, ça a souvent été du blabla … des années de retard successives, et surtout des milliards de $ de surcoûts !
          .
          2/ Et surtout : Pourquoi l’US Navy investirait-elle massivement – maintenant en 2018 – dans le F18 SE , avec achat de 136 nouveaux avions + retrofiting dans le nouveau standard block 3 de tous les anciens SH durant les 6 ans à venir, si le F35C était vraiment la merveille absolue que vous aimez croire ???
          Les « faits » sont plus parlants que vos arguments. Sorry.
          Lisez donc cet article qui a moins d’1 mois.
          https://www.forbes.com/sites/lorenthompson/2018/03/27/trump-defense-budget-gives-boeings-super-hornet-fighter-a-big-boost/#c25f1655eb07
          (et si cet article ne vous suffit pas, la toile est pleine d’infos à ce sujet … il ne vous faudra que qques secondes pour les trouver)

        • Lejys dit :

          ça dépend quelles nouvelles officielles vous prenez….oui les F-35 C vont être déployés, mais avec quelles capacités? Il reste encore beaucoup à faire pour fiabiliser l’emploi de cet avion:
          https://www.flightglobal.com/news/articles/f-35-deployment-to-japan-hit-with-sustainment-proble-448025/
          A la lecture de ce document, si certaines difficultés semblent aisément résolvables pour peu que le constructeur accepte de revoir ses principes de production en sortant plus facilement des pièces de rechanges, d’autres n’encourage pas à l’optimisme à court terme…. manque de fiabilité de certaines pièces, délais de réparation, sensibilité à la météo, système ALIS qui ne donne pas encore satisfaction, etc. Certes, tout ça peut aussi s’améliorer, mais à quel prix ?
          Petite dédicace pour notre ami Dany 40: Dans le sujet ci-dessous, vous affirmez que « Dire que rien n’est certain avant une vrai opération est une réflexion de quelqu’un peu au fait des choses militaires. »
          http://www.opex360.com/2018/04/12/pentagone-suspend-livraisons-de-lavion-de-combat-f-35-a-cause-dun-litige-lockheed-martin/
          Je profite donc de cet échange pour rebondir sur ce sujet, estimant que ma carrière militaire, tant en unité de combat (et en opération) qu’en soutien, parfois les deux en même temps (pour peu que vous connaissiez les fonctions d’un adjoint en unité…) me permet de vous contredire, ou plus exactement de vous éclairer sur la notion de « faire ses preuves ». Contrairement à ce que vous pensez, ça n’inclut pas « uniquement » les capacités ultimes du matériel concerné, ici en l’occurrence le combat air-air. Pour un militaire, ça comprend avant tout des qualités beaucoup plus basiques… Pour l’instant, à part lors d’exercices où les règles étaient très aménagées pour lui (ce qui est normal pour un nouvel avion qui plus est d’une génération différente), il n’a pas pu démontrer grand-chose. A contrario, les premiers déploiements ont démontré un peu plus de soucis. Tout matériel récent en rencontre, mais là le F-35 est clairement sur un mauvais départ.
          Quand on dit que les capacités n’ont pas été éprouvées, on parle de toutes les qualités : prenons l’exemple du raid des Rafales B sur la Syrie : le F-35 est-il capable de voler aussi longtemps, avec un préavis aussi réduit, dans les mêmes conditions météo, d’accumuler autant de ravitaillement en vol, etc. Je ne dis pas qu’il n’en est pas capable, juste que toutes ces capacités n’ont pas encore été démontrées. S’il était déployé sur un terrain plus sommaires (Jordanie, Mali), quelles seraient les contraintes logistiques primaires (nombre de mécaniciens, stock de pièces de rechanges, besoins en consommable) et celles induites (refroidir le carburant pas exemple, ou les autres contraintes engendrées par ALIS) ? Quel serait sa disponibilité opérationnelle en OPEX ? Autre exemple, afin de quantifier ces paramètres, la marine a réalisé il y a plusieurs années un exercice avec la Navy pratiquement limité au remplacement d’un M88 sur un PA US.
          Enfin, toujours à propos du raid sur la Syrie, quelle auraient été la configuration des F-35 s’ils avaient été employés ? Avec deux AGM-154 (ce qui doit correspondre à sa configuration standard avec cet armement), quel aurait été sa furtivité ? Son rayon d’action ? Là encore je ne juge pas les futures capacités du F-35 (qui restent aussi à démontrer), et surtout ne préjuge pas de ses succès commerciaux soit disant acquis…
          Bref, quand on est « au fait des choses militaires » et que l’on a l’expérience des opérations, ce sont les genres de questions que l’on se pose… Les capacités théoriques sont bien sûr prises en compte, mais sous réserve que les capacités que j’ai mentionnées l’aient été.

      • ScopeWizard dit :

        @Fralipolipi
        .

        Hello Frali,

        .
        Oh vous savez , cela arrive aux meilleurs d’ entre-nous … Je n’ étais toutefois pas sûr que cela ne vous gênât pas , à présent me voici rassuré … 😉
        .
        Cela étant , c’ est bien plus qu’ un clin d’ œil , plutôt une piste à suivre avec grand intérêt … je n’ arrive pas à savoir exactement pourquoi mais je ne le sens pas ce F-35 , comme s’ il était raté et que l’ on jouait la montre …
        Cela me fait le même effet que ce que j’ ai ressenti concernant l’ Eurofighter ou l’ A-380 … Va savoir pourquoi … c’ est comme ça , une sorte d’ intuition …
        .
        Il m’ arrive de lire pas mal de commentaires des uns et des autres qui se contredisent ou s’ opposent les uns aux autres , il m’ est alors très difficile à la fois de faire le tri entre le bon grain et l’ ivraie ainsi que d’ en retirer la substantifique moelle …
        Ce n’ est pas du tout le cas ici , raison pour laquelle il éveille tout mon intérêt …
        .
        Bon , revenons à nos avions …
        .
        Pour ce que j’ en déduis , ce marché indien est peut-être sympa mais il me fait irrésistiblement penser à une véritable mare aux canards …
        Ces histoires à répétition de transferts technologiques condition sine qua non à la signature de contrats , je les vois d’ un très mauvais œil …
        Airbus a joué à ça avec les chinois en les aidant à développer leurs usines , résultat la Chine propose aujourd’hui des concurrents aux meilleurs Airbus à prix défiant toute concurrence et va bientôt s’ imposer risquant de rafler nombre de marchés où l’ avionneur européen n’ existera même pas quel que soit l’ excellence de son produit …
        Et en fait , j’ en suis à me demander si la France n’ est tout simplement pas en train de se « tiersmondiser » ?
        .
        Un truc qui n’ a l’ air de rien , complètement HS et très éloigné des avions mais que perso je trouve très alarmant …. car si rien n’ est fait , cela touchera d’ autres domaines plus « pointus » …

        .
        Il s’ agit d’ un article du journaliste économique Jean-Michel Quatrepoint :
        .
        « Les chênes français sont abattus, exportés vers la Chine et nous reviennent sous forme de produits finis. Les Chinois font ce que la France faisait autrefois en Afrique : exploiter les matières premières locales. Et le cas du chêne n’est pas unique.
        .
        La France serait-elle en voie de sous-développement ? La question fera hurler notre président de la République. Et pourtant elle est d’actualité. Il y a quelques jours, un reportage sur France 2 décrivait comment les chênes français abattus, exportés vers la Chine, revenaient sous la forme de produits finis, de parquets, de meubles, achetés par le consommateur français. Les Chinois achètent donc massivement la matière première, qu’ils transforment dans leurs usines où, grâce à une main d’œuvre bon marché, ils fabriquent un produit fini qu’ils revendent environ 20 % moins cher que les fabricants de meubles français. Et pendant ce temps-là, nos forêts de chênes (30 % de la forêt française) se clairsèment. Certes, on replante, mais pas suffisamment et surtout il faut pratiquement un siècle pour qu’un chêne arrive à l’âge adulte si je puis m’exprimer ainsi.
        .
        Les Chinois nous font très exactement ce que nous avons fait notamment en Afrique où, au XIXè et surtout au XXè siècle, dans les années 20-30, les Européens ont exploité sans vergogne les bois précieux – acajou, palissandre, ébène – pour en faire des meubles. La seule différence, c’est que nous ne les avons pas réexportés vers l’Afrique.
        .
        Le cas du chêne n’est pas unique. Il y a déjà bien des années que nous produisons du lin, notamment dans la Somme et le Pas-de-Calais, qui est exporté vers la Chine et qui nous revient sous la forme de produits finis, de vêtements. Certes, on nous dira que les propriétaires de forêts de chêne et les producteurs de lin y trouvent leur compte et que la Chine leur offre un débouché, ou plutôt un volume de débouchés, qu’ils ne trouvent pas sur le marché français, ni même européen. Sans doute. Mais la contrepartie, c’est la destruction de filières, d’emplois industriels et, surtout, l’évaporation de la valeur ajoutée.
        .
        Et c’est cela qui devrait nous faire réfléchir. Car le cas du chêne ou du lin ne sont pas des cas isolés. La Chine achète beaucoup de terres en France. Comme d’ailleurs dans le reste du monde. Et elle nous achète aussi beaucoup de lait. L’explication avancée est que la Chine commence à manquer de terres productives et a de plus en plus de mal à assurer une autosuffisance alimentaire. Il est vrai que la frénésie urbaine qui frappe le pays depuis trois décennies, l’exode rural massif font que la production agricole de base ne suffit plus.
        .
        Et le paysan chinois, qui était un modèle de productivisme réussissant à obtenir sur de petites parcelles une quantité et une qualité de production sans égal, ce paysan chinois d’hier est en voie de disparition. La Chine n’a pas, à la différence des États-Unis, de grands espaces vierges pour développer une agriculture intensive. Elle doit donc importer ses matières premières. Jusque-là, rien à dire. Pourquoi ne pas les laisser acheter certaines de nos terres, veiller à ce que l’exploitation reste dans les mains de nos fermiers, en charge de faire respecter les normes environnementales. Que la production soit exportée améliorera notre balance commerciale qui en a bien besoin.
        .
        Mais il ne faudrait pas que peu à peu, nos produits agricoles de base subissent le même sort que nos chênes ou notre lin et qu’ils nous reviennent sous la forme de produits finis fabriqués par une industrie agro-alimentaire chinoise qui ne demande qu’à se développer. Nul doute que nos hyper marchés seraient prêts à acheter à quelques grandes centrales d’achat internationales des plats cuisinés « made in China », dès lors qu’ils sont moins chers. Déjà, il semble que les poulets chinois, même morts, plumés et découpés en morceaux, arrivent à s’envoler de Chine vers le reste du monde. Les conditions d’abattage de ces poulets feraient frémir nos défenseurs des animaux. On y ajoute même des produits chimiques pour les décontaminer et des colorants pour les rendre plus tendres.
        .
        Alors demain nous allons exporter vers la Chine du blé, du maïs, du lait, de la viande et tout cela risque de nous revenir en produits finis… à la sauce chinoise, après avoir fait 20 000 kms aller-retour. C’est bien cela l’aberration de ce libre échange débridé, de ce commerce international qui ressemble fort à un mouvement brownien.
        .
        Puisque nos gouvernements sont relativement impuissants, il ne nous reste plus que notre petit pouvoir de consommateur, en tentant d’identifier l’origine du produit. Une origine qui n’apparaît pas, dans bien des cas, dans les produits alimentaires. Il faut donc se référer aux codes-barres qui figurent sur tous les produits, et donnent en principe la provenance du pays d’origine. Alors retenez que la France c’est de 300 à 370 et que la Chine c’est de 690 à 695. »
        .
        Qu’ en pensez-vous ?

        • Fralipolipi dit :

          Pour le Capital (les entreprises, le capital foncier, etc …), heureux celui qui achète et malheureux celui qui vend.
          Pour ce qui est des biens de consommations, c’est plutôt l’inverse.
          .
          Sur cette base là, il serait bon que dans notre pays ‘libéral’ il y ait à nouveau un vrai plan d’investissement et de construction à grande échelle, un plan avec une « planification » sur le long terme.
          .
          Pour reprendre votre exemple, il est en effet plus que dommage qu’une grande partie de nos grands et beaux arbres (pas que le chêne, mais aussi le hêtre) partent en export lointain … et parfois pour des bouchées de pain, pour revenir ensuite chez nous sous forme de produit fini … bonjour l’éco-conception, et bonjour la perte de Valeur ajoutée pour notre économie.
          Cette mauvaise gestion de la forêt française semble être due à 2 choses, la ruine chez nous du secteur de la construction d’ameublement et la fermeture de nombreuses papeteries (toujours consommatrice du mauvais bois, mais nécessaire à ce que le cycle forestier soit viable), et puis aussi à un déséquilibre de la répartition des essences dans nos forêts par rapport aux (nouveaux) besoins (résiduels) : trop de feuillus, pas assez de résineux.
          C’est entlk ce que j’ai perçu et compris.
          Bref, ceci pour illustrer le fait que le succès d’une industrie repose souvent sur le succès d’un écosystème économique complet … si une partie périclite, cela fragilise le reste.
          C’est pour cela que l’Etat doit insuffler et imposer d’une manière ou d’une autre (à nos dirigeants qui regardent leurs bénéfices un peu trop à court terme, et peu trop sans se préoccuper du territoire national) une vision stratégique globale. Avec l’appui de spécialistes issus des secteurs respectifs et connaissant précisément les marchés (et pas des Enarques qui se contentent de regarder des photos satellites quand il faut mettre les mains dans la terre).
          La France a plein d’atouts, mais le temps (et la mondialisation) jouent contre nous, car il y a de moins en moins de Capital actif en France, et les moteurs de notre économie (qui sont ceux qui devaient se mobiliser en premier) sont de plus en plus la propriété de capitaux étrangers (CAC40 et autres).
          Et cette osmose financière (perméable aux frontières et nationalités) nous rend peu à peu moins à même de réagir et d’agir.
          Je ne dis pas du tout qu’il faille prôner le nationalisme (je suis un libéral).
          Mais un brin de canalisation (via un plan long terme) et de responsabilisation (des dirigeants tricolores résiduels) ne pourrait pas faire de mal.
          Après, la mondialisation apporte des bienfaits à des centaines de millions de gens ailleurs dans le monde, et il faut aussi accepter une certaine part des renversements de balance que cela implique pour nous.
          Vaste débat … sans fin.

          • ScopeWizard dit :

            @Fralipolipi
            .
            Je partage l’ ensemble de votre analyse .
            .
            Cela étant , le Libéralisme , c’ est comme tout , en excès et sans limites ça ne vaut plus rien et devient nocif …

      • wagdoox dit :

        il me semble que Dassault arrive à faire passer le rafale, en démontant une partie de l’aile… Mais de toute façon ca sera plus simple pour l’IN de découper l’ascenseur plus large que de payer pour un rafale pliable …

      • Szut dit :

        Encore des tentatives ridicules pour sauver le rafale, désolé mais ca devient lassant. L’Inde veut un chasseur furtif et elle a supposé à tort que la Russie était à la hauteur et qu’elle partagerait son savoir faire. Les daubes non furtives comme le rafale ont fait leur temps. Le seul intérêt pour l’Inde des rafales, serait de prendre un raccourci technologique et de pomper la technologie de base associée, pour après se mettre à développer se propres chasseurs furtifs.

        • ScopeWizard dit :

          @Szut
          .
          Ah , parce que le Rafale n’ est pas furtif ???
          .
          Et encore un argument bidon …
          Bien-sûr qu’ il l’ est , il a même été redessiné pour ça par rapport au démonstrateur A .
          .
          Un conseil , plutôt que de sortir n’ importe quoi , renseignez vous sur ce qu’ est exactement la « furtivité » et vous-vous apercevrez très vite , si vous faites bien vos recherches , que ce terme n’ est peut-être pas celui qui soit le plus adapté concernant la détection radar , mais plutôt un mot destiné au profane et au grand public …
          .
          C’ est sûr que si vous raisonnez comme pour les réacteurs bi ou mono , y a du rattrapage dans l’ air …

          • ruffa dit :

            ScopeWizard. : il faut arrêter de raconter n’importe quelle connerie!
            Le Rafale est un très bon avion de combat personne n’en doute !
            Pour la furtivite c’est zéro ! Un détail les armements ne sont pas en soute!! Alors abuse pas trop du Whisky !!

          • ScopeWizard dit :

            @ruffa
            .
            FAUX ET ARCHI FAUX , le Rafale est furtif et je te le prouve quand tu veux …

    • Jolindien dit :

      @Scope
      @Frali
      Intéressant tout ça !
      Je vous avoue que je n’ai pas le temps en ce moment de parcourir les commentaires, j’ai zappé pas mal de choses.
      Alors…
      Bon,oui,le Japon n’est pas l’Inde.
      Donc, concernant l’Inde, ne mettons pas la charrue devant la vache sacrée ! Nous mêmes sommes habitués aux déclarations, revirements, hésitations, mise sous pression etc…. Car malgré tout je vois mal les Russes se passer de l’investissement Indien si facilement (je pense que 7 milliards c’est bien gonflé). Agiter le F-35 va pousser les Russes à agir, ilsne peuvent simplement pas laisser les USA s’implanter encore plus là-bas. En contrepartie, l’Inde passe pour un « associé » de moins en moins fiable. Je lis que le MMRCA est relancé ?!!! Là c’est pour quoi? Mettre la pression sur Dassault? Quoiqu’il en soit ça devient ridicule. Le par aérien indien est bien représentatif de ce comportement. On marche sur la tête.
      Pour le Japon? Ah mais si nous Français, Britanniques et Allemands on pouvait collaborer avec eux. Je pense honnêtement que ce serait génial ! Mais l’Oncle Sam est là, et clairement, c’est sa chasse gardée.
      Je ne connais pas les raisons de l’abandon de leur projet, les connaissez-vous? Avez-vous des liens? Car depuis le premier vol (l’année dernière ?) Plus aucune nouvelle !

      Avec mon post j’enfonce peut-être des portes ouvertes car les choses ont peut-être déjà été dites, si c’est le cas, désolé ! 😉

      • ScopeWizard dit :

        @Jolindien
        .
        J’ espère que @Fralipolipi saura vous répondre car perso , je nage …. 🙁
        .
        Cela étant , je vous rejoins : il y a longtemps que je souhaite une vraie et fructueuse coopération entre la France et le Japon surtout en matière aéronautique … 🙂

        • fabien dit :

          @ ScopeWizard
          La France a été une source d’inspiration pour les industriels japonais: aussi en ont il tiré une photocopie de l’AMX 30, du VBL, et du Jaguar.
          Pour surveiller leur immense littoral, ils achètent des jets d’affaire à Dassault pour la PatMar. Avec la politique de Trump, un rapprochement avec Paris s’est opéré sous François Hollandouille et il y a une timide collaboration sur le X2 ShinShin.
          MAis le Japon est un gros sous-traitant, notemment de Boeing via Mitsubishi Heavy Industry et le ShinShin montre que même avec des briques technologique, obtenir un prix de beauté n’est pas gagné!

    • ruffa dit :

      ScopeWizard : Fiasco commercial le F35?? Un avion qui va se vendre à 2400 exemplaires !! C’est quoi ta marque de Whisky préférée! Et puis écrit un livre : il faut au moins une nuit pour lire tes conneries !!

      • Szut dit :

        Vous avez en peu de mots exprimés la vacuité, la mauvaise fois et la bêtise des F-35 haters comme scope. Le rafale serait ravi s’il pouvait endurer un tel ‘fiasco commercial’.

      • ScopeWizard dit :

        @ruffa
        .
        C’ est à dire que le principal serait surtout de savoir lire …
        .
        Mais tu le bades toi ce F-35 ou quoi ?
        .
        Qui te dit qu’ il va effectivement se vendre à 2400 exemplaires ? Qui ?? Personne !!
        C’ est ce que l’ on appelle des prévisions ou un prévisionnel , normalement communiqués après étude de marché , évaluation prospective des besoins et demandes des clients …
        .
        Et quand bien même se vendrait-il à autant d’ exemplaires cochant toutes les cases et remplissant 100% de toutes ces prévisions , qu’ il ne serait pas tiré d’ affaire pour autant ; imagine une fois tous ( ou presque ) livrés que l’ on découvre un gros problème de conception sur l’ avion , que va t-il se passer d’ après toi ?
        Et bien , il va se passer qu’ un paquet de forces aériennes va se retrouver dans la merde , que des états vont demander des comptes à LM voire aux USA , que l’ avion va connaître une carrière à la con probablement très courte avec réputation de fer à repasser à la clef , et besoin urgent de remplacement ou de remise au point qui va coûter des dizaines de milliards supplémentaires imprévus à l’ un ou l’ autre des protagonistes qui essaieront de se répartir la note ….
        D’ autant plus que tous les autres éléments complétant cette rupture technologique se retrouveront du même coup légèrement « coincés » … et je te passe le couplet sur l’ armement « connecté » …
        .
        Si cela devait se produire , ce serait non seulement l’ échec cinglant du programme d’ armement le plus cher de toute l’ Histoire soudain devenu à la fois fiasco technologique et commercial retentissant forcément d’ ampleur inédite , mais le scandale suscité serait si énorme qu’ il rejaillirait par capillarité sur toute l’ industrie aéronautique , US d’ abord , mondiale ensuite …
        .
        Or , il y a tout à redouter de la Chine pour qui ce serait l’ aubaine absolue ( à condition toutefois qu’ elle soit au niveau et puisse proposer quelque chose de viable ) ; si les US s’ en tireront probablement , il n’ en ira pas de même de l’ Europe et en tous cas de ceux qui auront participé activement au programme JSF qui auront des comptes à rendre car tu peux être certain que les USA tenteront de leur faire porter tout ou partie du chapeau du désastre …
        Même la Russie pourrait dans une certaine mesure tirer son épingle du jeu …

        .
        Quant-aux français , ce sera dur , très dur …
        .
        Voilà pourquoi , le F-35 est condamné pour le salut de toute la construction aéronautique européenne et occidentale qui bénéficie pour le moment d’ un solide crédit de confiance , à réussir … or , aux dernières nouvelles c’ est mal barré …
        Par conséquent , c’ est maintenant , à ce stade , que le programme doit foirer s’ il doit inévitablement en arriver là , plus tard les conséquences risquent de s’ avérer catastrophiques …
        .
        Cela exposé , il ne t’ est pas interdit de respecter ton interlocuteur quand bien même serait-il ton contradicteur ; c’ est même chaudement recommandé …. à moins que tu n’ aies dans l’ idée de continuer dans le chiant et le mauvais goût ?
        Tu as le choix … c’ est toi qui décides … mais saches bien que cela ne me fera ni chaud ni froid de te zapper complètement , ne t’ en fais pas tu ne seras pas tout seul ; les intervenants civilisés ne manquent pas ( heureusement , sinon j’ aurais pris le large depuis un bail ) et sincèrement je n’ ai pas de temps à perdre avec les débiles bas de plafond … alors , ressaisis toi , bordel à cul !

        • Alpha dit :

          @ScopeWizard
           » pas de temps à perdre avec les débiles bas de plafond …  »
          Hey Scope ! Je vois que vous arrivez bien à cerner les contributeurs tels ruffa et autres Szut !… 😉
          Au delà, ces deux garnements n’ont toujours pas compris que L.M. a b**** nombre de pays, dont les USA (!!!), et que cet appareil ne sera jamais bon…
          Comme vous le dites plus haut : Trop de tares !
          Et l’histoire n’est pas fini ! Laissons passer quelques années, et je vous fiche mon billet que des scandales de corruption ne manqueront pas de voir le jour ! C’est écrit !

        • ScopeWizard dit :

          @Alpha
          .
          Hey Alpha !
          .
          Je ne sais pas si je les cerne , mais franchement ce comportement de troll imbu de sa connerie est de plus en plus pénible … Il y a des intervenants qui en valent vraiment la peine à qui je n’ ai plus le temps ou l’ envie de répondre à cause du temps passé à le faire à tous ces guignols …
          Que l’ on soit d’ accord ou pas d’ accord n’ étant pas le problème mais qu’ il y ait du respect au moins et qu’ on rigole si possible , que ça serve à quelque chose , quoi !
          .
          Un de ces quatre , je vais tous les envoyer chier à chaque fois un par un , et je sens que ça ne va pas tarder …
          .
          Concernant le F-35 je partage votre point de vue ; il y a un truc que je ne sens pas dans cet avion et pourtant je n’ avais aucun à priori négatif à son sujet ni avant , ni maintenant … un peu comme si quelque chose était déséquilibré , trop compliqué et irrattrapable …
          Il ne faut pas me demander d’ où je sors cette sorte d’ intuition , je n’ en ai pas la moindre idée , du moins elle n’ est pas précise … ce qui du reste est presque à chaque fois la caractéristique principale d’ une intuition …
          .
          Lockheed Martin a voulu réitérer le coup du F-16 sauf que le F-16 était bien dessiné , plus simple tout en proposant des solutions innovantes et astucieuses qui faisaient que cette simplicité devenait un gros atout , bien motorisé , plus léger , beaucoup moins cher tout en disposant d’ une grande marge d’ évolution … Bref , en un mot comme en cent , il était bien né !
          Ses seuls défauts étaient du côté de certaines performances et de son autonomie …
          En attaque au sol , il était même un cran au dessus du Jaguar franco-britannique pourtant conçu pour ce type d’ emploi !
          .
          À ce propos , j’ aime bien rappeler ce truc :
          .
          En 1981 , sur la base de Lossiemouth en Écosse , eut lieu une confrontation riche en enseignements , lorsque le Tactical Air Command américain choisit le F-16 afin de participer à la compétition de bombardement tactique organisée afin de comparer les capacités d’ attaque au sol des appareils britanniques et américains … le F-16 remporta toutes les épreuves d’ évaluation notamment et surtout en précision d’ attaque au sol , domaine de prédilection et d’ excellence du Jaguar …
          Battant à la fois ce dernier mais aussi les Blackburn Buccaneer ou les F-111 à géométrie variable dans tous les aspects du combat : la navigation , la cadence de rotation , la tactique , la maniabilité !
          Mais que ce serait-il passé si le F-16 avait été confronté dans les mêmes conditions au Harrier amélioré entré en service en 1983 ?
          À n’ en pas douter , voilà qui eut été intéressant et également fort riche en enseignements …
          .
          Sans être un « fondu » du chasseur de General Dynamics , force est de reconnaître les qualités de cet avion qui s’ est très bien vendu tout-en laissant de la place à la concurrence sans chercher pour autant à époustoufler tout le monde sur papier …
          .
          Perso , je considère que seul le Mirage 2000 s’ est montré à la hauteur et l’ a même dépassé excepté sans doute en termes de capacité d’ emport … et de succès à l’ export … 🙂

        • ruffa dit :

          Mon pote je t’emmerde royalement !
          Pour défendre le Rafale qui un excellent avion tu en viens à traiter de cons les ingénieurs américains ! Toi t’es quoi : le nouveau Einstein ! Tu me traite de debile bien caché par ton pseudo ! Moi je suis pro-américain et je t’emmerde une seconde fois! En plus ne raconte pas ta vie abrège tes commentaires c’est long à lire et c’est pas de la grande littérature !!

          • ScopeWizard dit :

            @ruffa
            .
            Pardon ?
            Ah oui , ça c’ est certain , s’ il y en a un qui emmerde les autres en se foutant éperdument des conséquences , c’ est bien toi … Alors maintenant , ne vient pas chialer si tu te prends quelques retours bien sentis : action = réaction …
            C’ est toujours la même chose , les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets et tu n’ y changeras rien .
            Faut être responsable de ses actes mon vieux … et puis surtout les assumer …
            .
            Tu me parles de pseudo et de mec planqué , ah bon , et tu fais quoi toi , ruffa ? Un truc vachement différent ?? Ah ouais , explique moi ou donne ta recette parce que je ne pige pas là …
            .
            C’ est n’ importe quoi , tu fais exactement pareil que nous tous parce que c’ est comme ça que ça se passe sur un forum , sauf que c’ est toi ( tu n’es pas tout seul ) qui provoques et ne respecte pas tes contradicteurs , et bien maintenant de quoi te plains-tu , tu es servi … et si ce n’ est pas assez copieux , je peux t’ arranger ça …
            Non mais as-tu conscience un quart de seconde de tes conneries ? Visiblement non .
            Tu fais chier ton monde et tu voudrais que les gens encaissent sans broncher ton agressivité tandis que tu te crois tout permis ??? TOUT FAUX , tu seras rétribué selon ton dû .
            C’ est tout et si ça ne te plaît pas , je n’ en ai rien à cirer .
            .
            Et qu’ est-ce que tu veux que ça me fasse que tu sois pro-américain ou pro-jamaïcain ??
            D’ abord , pas la peine de le préciser , ça se voit , ensuite c’ est ton problème , certainement pas celui des autres , à toi de te débrouiller avec ça …
            .
            Pour finir , concernant la longueur de mes commentaires , là c’ est moi qui t’ emmerde ( c’ est classe de parler comme ça , n’ est-ce pas ? ) tu vois … et plutôt deux fois qu’ une …
            .
            J’ oblige qui que ce soit à me lire ???
            Chacun fait ce qu’ il veut comme il l’ entend !
            J’ écris ce que je veux , comme je veux et en plus j’ assume ; il y a un modérateur qui choisit de valider ou pas … donc si ça ne te convient pas ou si c’ est mal écrit tu t’ adresses à lui … et il y a plus simple encore , tu me zappes et tu m’ oublies et tout sera parfait .
            .
            Le moins que l’ on puisse dire est que le savoir-vivre ne t’ étouffe pas , toi … il serait temps que tu te calmes … parce que je vais vite te zapper et tu n’ existeras plus me concernant ; et là tu pourras sortir toutes les conneries que ce qui te sert de matière grise t’ inspirera , je n’ en aurai plus rien à cirer , tu taperas éternellement dans le vide …
            .
            Perso , je ne t’ ai jamais manqué de respect ( et un bon conseil n’ invente pas , s’ il m’ est arrivé de le faire , ça ne doit rien au hasard et si c’ est malheureusement le cas , c’ était involontaire , peux-tu en dire autant ? ) alors souviens t’ en et tiens en compte ; tu me respectes , je te respecte , c’ est comme ça que ça marche et pas autrement .
            .
            À toi de voir … perso , je n’ ai ni énergie , ni temps à perdre avec de telles gamineries .
            .
            Vu ?

      • ScopeWizard dit :

        Ah oui , au fait … Jack Daniel … mais avec grande modération , pas comme certains ….

        • ruffa dit :

          T’es une petite nature! Moi j’avale 2 bouteilles de Whisky quand je fait la fête ! Non petit reste au Coca!

  5. R2D2 dit :

    Quelle bande de bras cassés… des appels d’offres à répétition, des partenariats qui ne mènent a rien (les Russes n’ont jamais cachés que sur l’avenir fgfa ils étaient les seuls pilotes a bord et que les indiens étaient là pour payer), cet aveuglement sur le Make In India qui finit par produire après des décennies un machin comme le TEJAS qui ne fera jamais le poids, HAL qui paralyse tout sans apporter quoique ce soit en échange…
    .
    Quand on compare leur résultats et ceux de la Chine difficile de se dire que l’Inde est en bonne position.

  6. Clavier dit :

    Les Indiens sont désespérément à la recherche de transferts de technologie et de prix, si possible, cassés et pour l’instant seul Dassault a répondu….
    Alors ce n’est pas demain la veille qu’on verra des F-35 en Inde….

  7. Demento dit :

    On ne connait toujours pas la taille des soutes du Su-57.

    • Lol dit :

      si tu connais le missile dédié tu connaîtra forcement le volume de la soute

    • Nico St-Jean dit :

      C’est presque identiques à celles des F-22 en taille et nombre de missiles embarqués.

  8. Meiji dit :

    Déjà 295 millions de dollars de perdu, 7 milliards réclamés par les Russes pour continuer le développement, on est déjà a l’équivalent a une commande de 73 F35-A .
    Les Russes prennent les Indiens pour des vaches a lait?

    • Orion dit :

      Oui fin… faut des formations et des pièces quand on achète une flotte d’avions…
      .
      Donc vous pouvez réduire… On fait pas encore d’avion AIO 20 ans de service sans pièces.

  9. Parabellum dit :

    Des f 35 partout…meme si l Inde traîne et est tres instable pour ses commandes réelles…elle aussi veut des porte avions mais avec quoi dessus ? Des f 35…??? Espérons que Dassault saura garder sa division avions de combat en autonomie…sinon on va aussi avoir des f 35…ou rien. Passons aux drones et aux missiles longue portée nationaux…

  10. Affreux Jojo dit :

    Mais je comprends pas. Ils n’ont pas sorti des bidules dernier cri qui sont des trous noirs dernier cri dans l’océan, des missiles hypersoniques furtifs et hyper agile MHD dernier cri et des chasseurs de 37e génération dernier cri, les Tartarins de Moscou ?

    Comment on dit « wunderwaffe » en Russe ?

    • MD dit :

      Choudo-orouzhiye

    • Rigel dit :

      D’après ce que j’ai lu sur debka files les russes chercherait à mieux comprendre le fonctionnement d’un tomahawk tombé en Syrie, pour améliorer leurs propres missiles…..
      Donc leurs missiles super hyper ultra super hypersoniques, c’est de la daube……
      Euh.. Sinon y chercheraient pas à les améliorer puisqu’ils sont déjà les hyper ultra meilleurs……. Paraît qu’ils changent de direction à angle droit, reculent, font des loopings, tonneaux….. Et reniflent leurs cibles…

      • Rigel dit :

        …. Chercheraient…
        Lavrov nous fait bien rire….

      • MD dit :

        Améliorer le guidage de missiles hypersoniques en leur collant des copies de systèmes de missiles subsoniques ? S’ils essayent de le faire , ils vont pouvoir bien s’amuser.

    • Szut dit :

      Pourtant RT et sputnik soutiennent mordicus que ces Wunderwaffen existent bel et bien et Poutine en personne en a menacé les USA. Je peine à mettre en doute de telles références, mais un doute me ronge insidieusement, les S300, S400 et S500 seraient-ils aussi le fruit de l’imaginaire russe ?

  11. Szut dit :

    Je me demande ce qu’ils comptent faire maintenant. Les russes, quelle surprise, ne sont pas à la hauteur. Fabriquer leur propre chasseur furtif ? Un vrai chemin de croix, seuls les américains ont réussi jusqu’à présent, la concurrence les a suffisamment haïs pour ca d’ailleurs. Achetez chez LM sans transfert de technologie ? Humiliant. Voila un feuilleton fascinant que je vais suivre assidument.

  12. Reality Check dit :

    Hormis le fait que ceci confirme le côté chaotique de la politique d’approvisionnements des indiens, c’est quand même un remarquable désaveu pour le partenariat industriel avec la Russie, qui bifurque, un peu comme pour le partenariat industriel indien avec Dassault, vers un achat sur étagère…

    • Jolindien dit :

      @RC
      Peut-être qu’il ne faut y voir là qu’un moyen d’essayer de faire baisser la facture?
      Ils le font avec tout le monde! Combien de temps pour décider d’acheter des Rafales ?
      Et même les Hawk! Un avion de formation/entraînement…. Un truc de dingue !
      Bon, quoiqu’on en dise, c’est effectivement très chaotique.
      Au fait REality Checker, avez-vous des nouvelles sur la possible acquisition de Su-34 par l’Algérie ? Je ne sais plus, par les temps qui courent, si c’était un Fake ou pas!

      • Alain d dit :

        C’est à prendre en considération, les indiens sont spécialistes des appels d’offres dézingués pour les relancer modifiés.

      • Reality Check dit :

        Ce n’est pas un fake du tout mais comme d’habitude l’anp prend son temps et communique peu. Historiquement nos acquisitions impliquent un travail d’intégration de composants de sources diverses, à mon avis, et c’est aussi le cas ici, même si je précise volontiers de pas connaître les détails du dossier.

        • Jolindien dit :

          Je vous cache pas qu’à mon avis des Su-34 algériens bousculeront fortement l’équilibre stratégique de la région !

  13. jean la gaillarde dit :

    A mon avis, c’est la fin du T-50. Les Russes sont aux aboies pour financer le projet et les Indiens sont totalement illisibles dans leurs visions stratégiques concernant l’armée de l’air.
    A mon avis, les Français et en tout premier lieu, Dassaut devrait se méfier.
    Je perçois également que les Indiens commencent également à être aux aboies car les Chinois, eux, ne demandent rien à personne et avancent !!!!! Et les Indiens se rendent compte qu’ils ne vont bientôt plus avoir la capacité d’imposer quoi que ce soit à leur voisin.
    C’est là que cela commence à devenir dangereux car si l’Inde fait preuve de faiblesse vis à vis de la Chine, que fera le Pakistan ou le Bangladesh ? C’est pas très bon tout cela !!!

    • Polymères dit :

      L’Inde est loin d’être la Chine dans le domaine militaire.
      Premièrement, la Chine a un industrie et des finances que n’a pas l’Inde et n’a jamais eût une réelle envie d’investir dans la recherche.
      Les indiens ont commis l’erreur d’être séduit par la Russie, qui après la chute de l’URSS s’est retrouvée avec une industrie qui était florissante, mais qui n’avait plus de commandes ni aucun investissements. Cette industrie russe s’est totalement défaite et elle s’est vendue à l’export, ne recherchant pas le bénéfice mais la survie.C’était donc avec des tarifs alléchant que l’Inde signa les contrats, les russes laissant même les indiens choisir des équipementiers occidentaux pour équiper leurs chars T-90 ou leurs Su-30. Les indiens investissaient pour l’industrie russe afin de profiter d’une industrie présente, mais ils négociaient pas le savoir et ne cherchaient pas à créer leurs propres produits.
      On peut le dire, l’Inde a clairement sauver des pans entier de l’industrie militaire russe et les investissements indiens ont clairement profités à la Russie, que ce soit pour acheter des corvettes qu’ils font défiler aujourd’hui devant la Syrie, les mig-29k qui vont sur le porte-avions et si le Su-30 a été un best seller, c’est aussi grâce à cette commande indienne et même la version indienne, même les russes l’ont achetés. Les russes ont depuis la fin des années 2000 repris des investissements, développant des produits et des versions 100% russe, mais ça n’efface pas le passé.
      Le plus symbolique entre l’Inde et la Chine, c’est au niveau des porte-avions.Les indiens ont achetés un porte-avions similaire à celui des russes (même série) à la Russie qui devait être terminé mais que la Russie avait sur les bras, les russes ont vendus à un prix hyper attractif mais ils se sont un peu sur-estimé (volontairement) dans leur capacité de remise en état et surtout du coût de tout cela.Au final du retard et une belle addition de plusieurs milliards qui encore aujourd’hui pourrit un peu les relations, car c’est un peu une sorte de « piège » ou le client après avoir payé une belle somme se retrouve un peu dans l’obligation de payer (to big to fail), un peu comme certains marché publique, 500 000€ pour remporter le marché mais 700 000 le coût final et réel. La Chine à acheté à l’Ukraine, le même porte-avion, elle n’a rien exigé pour le remettre en état ni de l’Ukraine, ni de la Russie, saisissant cette occasion et faisant semblant d’en faire un casino flottant. Les chinois l’ont bien inspecté, ils l’ont modernisés comme ils pouvaient, ils ont testés, ce porte-avions il est peut être aujourd’hui juste symbolique opérationnellement, il est peut-être loin d’être un excellent porte-avions, mais les chinois ont réussis à en faire une copie qu’ils ont adaptés avec ce qu’ils savent faire et ils sont lancés sur un porte-avions nucléaire avec des catapultes. Mais attention à ne pas sur-estimer non plus les chinois, même s’ils annoncent des avions de 5e génération, qu’ils ont de beaux bâtiments qui sentent le neuf avec leur belle peinture, ils gardent des faiblesses réelles, que penser d’un avion de 5e génération quand on sait que le pays a un mal fou à maitriser la conception des moteurs? La plupart sont des moteurs russes produits sous licence depuis bien longtemps sans qu’ils arrivent à en faire une copie, les indiens commencent tout juste aujourd’hui par créer ce genre de partenariats, notamment avec Safran et le M-88.
      Les chinois, ils achètent intelligemment, même si dans la durée ça se retourne contre le vendeur. Mais les indiens ont fait l’erreur de tout vouloir acheter et faire par eux-même, alors que le modèle chinois montrent qu’ils peuvent très bien avoir un moteur étranger, produit chez eux, avec lequel ils peuvent faire ce qu’ils veulent sur des avions conçus localement.

      Pour moi, la Chine va être demain le principal concurrent de la Russie sur le marché de l’armement et va lui prendre de grosses parts de marché sur les pays traditionnellement acquis aux russes.Idem pour les ukrainiens, Antonov qui vend l’An-225 s’est complètement suicidé sur les espoirs de redevenir un producteur de gros avions surtout avec le froid qui existe avec Moscou.

      • Amida dit :

        @Polymères: Vous avez raison: l’Inde n’est pas la Chine. L’Inde,malgré sa vie politique remuante, ses hésitations, ses contradictions, a un immense avantage sur la Chine: elle est bien intégrée au monde contemporain, ne nourrit pas de complexe de puissance, n’a pas d’esprit de revanche. C ‘est une démocratie, un peu brouillonne, qui peut se permettre d’avoir de multiples partenaires et fournisseurs, parce qu’elle ne nourrit pas l’ambition de les dominer. Elle ne se trouve pas dans la position de la Chine, qui doit bâtir une industrie d’armement la plus indépendante possible, puisqu’elle est en position de faire la guerre, demain, à ses partenaires actuels… L’argent que l’Inde a investit dans le programme T-50 n’est pas perdu pour elle, puisque cela lui garantit de disposer, à l’avenir, d’un fournisseur autre que les USA ou la Chine. Cette logique, pour l’Inde ou d’autres pays très indépendants, est la même concernant les avionneurs de France, de Suède ou de Grande Bretagne.

    • wagdoox dit :

      non le SU57 continu, c’est le FGFA qui s’arrête les deux sont des évolutions du T50.
      L’un russe l’autre indien. Le deuxième étant plus moderne.
      (il faut voir que les rafales indiens sont presque des F4.2 donc meilleurs que les rafales français).
      Les indiens en réalités savent déjà vers qui se tourner c’est Dassault, le RFI qui ne les obligent à rien derrière n’est là que pour mettre la pression sur Dassault. Les indiens veulent le rafale fait en Inde avec la technologie. Pourquoi ? parce que justement les indiens sont en paniques devant la Chine.
      le plan c’est l’AMCA (l’Advance Medium Combat Aircraft et non MCA comme dit dans l’article).
      C’est donc qu’ils savent déjà qu’ils n’auront pas accès a la technologie du F35 qui ferait doublon.
      Le but c’est de mettre tout les appendices d’un rafale dans une cellule furtive passive.
      D’ailleurs l’IAF l’a déjà dit, ils veulent les senseurs et les systèmes de guerre rafale sur l’AMCA pas moins. ils mettront une version évoluée du M88/Kalvari poussé à 12 tonnes et voilà.

  14. iGH dit :

    ça fait combien d’année que le F-22 est opérationnel aux USA ?

  15. MD dit :

    À remarquer aussi que les Indiens critiquaient déjà le Su-57 au mis de février 2018, sinon avant, et qu’ils sont devenus encore plus acerbes fin mars, c’est à dire après les essais opérationnels de cet appareil en Syrie.
    Y aurait -il une relation quelconque entre ces faits ?

    • wagdoox dit :

      Non c’est surtout que les Indiens ne sont pas du tout contents des progrès russes.
      le SU57 c’est un peu comme le rafale pour la furtivité, un mélange de passif et d’actif (le passif étant plus poussé sur le SU57). Le problème c’est que pour l’instant coté actif il y a rien de concret donc au final, les indiens voient un avion furtif mais pas trop et surtout pour plus cher qu’un rafale. Enfin plus tard le SU57 aura le meme probleme que le rafale une SER trop importante pour que le systeme actif puisse la caché. Donc pas de systeme actif maintenant et une SER trop grosse plus tard.
      (En réalité il est très probable que Sukhoi ait déjà en tete des améliorations passives, comme Dassault a son kit pour améliorer la furtivité passive du rafale le jour ou.) Les indiens regardent le rapport prix capacité SU57 avec le rafale jusqu’à 2030 et pour l’instant le rafale l’emporte. Ensuite ce sera l’AMCA. (les critiques datent d’encore avant et elles ont pris de l’ampleur avec ce qu’attend Dassault du F4.2 sans parler des problèmes moteur du SU57).

      • MD dit :

        Et pourtant, il avait été annoncé que les résultats obtenus par le SU57 en Syrie auraient été fabuleux . Mais il est vrai que si les militaires indiens ont dû, comme nous, ne se contenter que de cette simple annonce , cela n’a pas dû améliorer leur humeur.

  16. Lagaffe dit :

    L’Inde se dote d’un « super comité » pour planifier l’équipement des forces et qui reverra de A à Z les politiques antérieures critiquées par les responsables militaires.
    Ce comité pilotera la stratégie militaire du pays et guidera les acquisitions de matériel de défense dans un soucis d’accélération de celles-ci. Dans ce sens, il devra établir trois feuilles de route : la première visera à la création d’un « écosystème de fabrication de défense », la deuxième servira de stratégie pour stimuler les exportations de défense, conformément aux souhaits de Modi à travers la stratégie du Make In India, et la troisième établira les plans prioritaires pour le développement des capacités.
    http://forcesoperations.com/la-defense-indienne-prise-en-main-par-un-super-comite/

  17. patex dit :

    Un boulevard pour le Rafale tout ça.
    L’Inde n’aura jamais les moyens d’acheter le F-35.

    • Eowya dit :

      Je doute que l’Inde achète le F-35. Trop cher, trop de polémique, et des performances qui risquent de faire déchanter les Indiens. Je doute que la SER du PAKFA soit si différente de celle du F-35, et je n’ai jamais compris comment le F-35 pouvait être qualifié de furtif avec sa tuyère de la taille d’un baobab, il doit emmètre une traînée IR impressionnante, contrairement au F-22 qui lui, a eu des tuyères mieux conçues.
      Je pense que la France et la Russie resteront des partenaires privilégiéesde l’Inde, et avec un peu de chance, peut être que l’Inde envisagerait davantage de Rafale ! 🙂

  18. Oliver dit :

    Etonnant qu’à chaque fois que l’on veuille avoir des infos sur la défense russe, on trouve en première position sur Google le site fr.sputniknews.com et Russia Today dont la ligne éditoriale hyper-partisane est aux ordres du FSB, appelons un chat « un chat » dès lors que c’est là qu’y réside le pouvoir et tout le contrôle qui en résulte !

    • masaryk67 dit :

      Sur googl, il est très simple de mettre en avant un site plus qu’un autre il suffit d’un bot pour augmenter le nombre de clics sur l’adresse en question pour le rendre populaire .

      J’ai travaillé pour une boutique d’optique qui nous obligeait, pendant nos moments d’inactivités, à passer notre temps sur un Pc et cliquer sur l’adresse du site en question 🙂

    • black dit :

      éssaye redsamovar