Le service national universel sera-t-il obligatoire ou pas?

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

30 contributions

  1. Le Suren dit :

    « il y a un brassage social  » ! Bon, je ne vais pas revenir sur les Ludivine et Corentin des « beaux » quartiers qui partiront faire leurs études à l’étranger pour y couper, je me suis déjà exprimé sur un autre topic de ce même blog.

    • Robert dit :

      Le Suren,
      Vous confondez brassage social avec d’autres français avec brassage ethnique forcé avec les gentils jeunes des cités qui feront de la fille une pute et du garçon une victime ou un converti.
      Je sais que c’est récurrent chez moi, mais quand on aborde les réalités sociales sans aborder certaine réalité, on passe à côté d’une partie essentielle.
      Et je pense même que ce service aura pour but d’accélérer le mélange forcé de ceux qui ne veulent pas vivre ensemble.

  2. themistocles dit :

    Bref une usine à gaz destinée à « donner l`impression que », sans mission ni objectifs precis, dont on attends rien, ni sur le fond ni sur la forme, pas obligatoire mais souhaitable, ni nécessaire ni désirée, couteuse et compliquée à mettre en place, surtout avec une bonne partie des organismes concernés qui sont, au mieux indifférents, au pire hostiles. Il y a même le marronier du brassage social. Pas gagné pour vendre l`idée…. La seule question c`est combien de temps va-t-il falloir attendre pour trouver un prétexte à flanquer tout ça au panier…

  3. Polymères dit :

    Va falloir arrêter de tourner autour du pot pour y dégager une solution, cette histoire de service national doit être abandonné car tout ce qui en sortira, ce sera un service symbolique pour maintenir une promesse politique.

  4. Jacques999 dit :

    Point positif que n’avait l’ancienne formule: tout le monde est concerné, filles et garçons. Si en plus les groupes sont mixtes, ce brassage fera du bien. Si je comprends bien, l’objectif c’est le brassage.

    Si l’objectif est la brassage, je propose 1 mois obligatoire de services à la communauté: nettoyage des cours d’eau, grafiti, aide aux personnes… Les mairies organisent des baraquements et des moniteurs civils. Parce que militairement je ne vois pas à quoi cela sert un séjour de un mois:
    – L’armée n’a pas pour foncion d’être un camps de boy/girlscout une fois par an
    – L’armée n’a déjà pas les bugets pour suivre l’effort de guerre des autres nations
    – En un mois on apprend rien.

    Enfin le caractère obligatoire… C’est obligatoire ou pas: sous peine d’amende, interdiction de présentation à un coucours de la fonction publique, accès aux jobs subventionnés ou autres aides publiques par exemple. Si en plus c’est organisé côté civil, pas de problèmes d’aptitude physique et cas de conscience contre les armes.

  5. reverjovial dit :

    On voit la pauvreté du débat politique même chez un énarque avec un titre de philosophie, aucun raisonnement, ni objectif financier défini et de sa finalité, seulement faire le buzz pour être élu.

  6. pb15 dit :

    Sur le Figaro, j’ai lu qu’il était question d’alléger ou supprimer Barkhane. Sans doute le moyen de dégager des crédits pour permettre à notre vénéré président de mettre en œuvre sa géniale idée.

  7. Anonyme dit :

    En clair, une promesse de campagne électorale a été faite sans savoir exactement quel était la finalité du projet proposé aux électeurs, la forme générale qu’il prendrait et forcément le coût approximatif d’une telle mesure…
    Juste pour faire le buz et étoffer un « programme » présidentiel que tous les observateurs politiques de l’époque s’accordaient à dire inexistant !
    Il a donc fallu faire « de la ligne » et trouver des idées choc en phase avec l’humeur sondagière du moment.

    Et si ça ne sert à rien, maintenant il va falloir tout de même payer…

  8. FredericA dit :

    Très facile à lire cet article !
    .
    La lecture peut s’arrêter à partir de la seconde phrase qui résume tout : « Pour le moment, on ignore le contenu qu’il aura, les modalités de sa mise en oeuvre ainsi que le niveau d’implication des armées. »

  9. Clavier dit :

    ça va être dur pour Jupiter de devoir admettre qu’il a dit une connerie…..

  10. jean la gaillarde dit :

    non, c’est ni fait ni à faire !!! Point !!! Soit on met en place une obligation à donné un an de sa vie aux services des autres (Armée, pompier, samu social, EHPAD, mairie, police, organisation caritative …) partout où l’on est au service des autres … soit on ne fait rien. Voilà mon sentiment. Ainsi certains pourraient se découvrir des volontés de rejoindre le service dans lequel il évolueront, d’autres découvriront l’énergie qu’il faut déployer pour aider, secourir, accompagner. Un an de sa vie …… sur une vie de 80 ans …… ouuuah !!! C’est ééééénormissime !!!! Et là le brassage se fera de lui même car le jeune sera au contact de gens venant de divers horizons, jeunes et plus anciens. Voilà ma vision du service universel civique. Sinon, on abandonne et on continue comme avant.

    • Hermes dit :

      en bref un service civique obligatoire et non sur base volontariat..

    • Robert dit :

      Jean,
      Membre d’une « association humanitaire » je suis preneur de jeunes qui viennent nous aider ponctuellement et bénévolement. Nous sommes débordés et usés avec une demande toujours croissante. Mais il n’y a pas de gloire ni de prébendes à tirer avec nous, ils préfèreront rejoindre les structures hyper-subventionnées et médiatisées qui, de toutes façons, emporterons le pactole.
      Je crois que ce projet prétend tourner autour d’un service militaire, mais qu’il a dès le départ pour but d’encadrer et d’endoctriner un peu plus les jeunes, voir simplement de prétendre les occuper pour prétendre avoir fait baisser le chômage.
      Mais j’espère me tromper et que votre vision, que je partage, aura le dernier mot.

  11. Myshl dit :

    Collomb est un anachronisme en marche, sans doute soutenu d’un déambulateur fourni par la franc-maçonnerie.

    Tout comme nous connaissons, dans les armées, le « Provisoirement définitif » et son jumeau le « Définitivement provisoire »…

    Nous allons goûter au service national dont militaire « Obligatoirement volontaire » et à son jumeau « Volontairement obligatoire ».

    Rien n’est clair, et donc on « s’en fonce ». Collomb n’en peut plus de marcher vers l’avenir pendant qu’il a le cerveau immobilisé dans le passé, révolu.

    Pour les armées, que du volontariat. Donc des préparations militaires sérieuses et sélectives. Rien d’autre. Si on s’interdit ça… On est dans la merde.

    Le service de l’Etat, par le service de ses armes, ne peut pas être dilué dans un « universalisme » qui ouvrirait la porte au pourrissement.

    Au revoir Monsieur Collomb. Bonne retraite.

    • MD dit :

      Il n’est pas un anachronisme. Il n’est qu’un opportuniste. Du genre pharaon. Il est donc, certes, plutôt un peu défraichi. Mais c’est normal pour une momie.

  12. jean la gaillarde dit :

    Alors cela aura un coup mais, ce qu’il faut voir, c’est le rapport entre ce que cela coûte et ce que cela va rapporter sur une, deux ou trois générations. A mon avis, au niveau des mentalités, que du positif (Brassage générationnel, mixité homme-femme, le concept de se mettre aux service des autres, se lever le matin, recevoir des directives, ne pas les mettre en échec, chercher au contraire à prendre des initiatives pour améliorer encore ce rapport aux autres …) A la fin, le permis de conduire gratuit si le jeune a donné satisfaction (2000€) plus un pécule de 5000€ pour débuter dans la vie. Il aura donné un an de sa vie, il récolte quelque chose de positif. Voilà.ET bien moi je prêt à payer des impôts pour un truc comme ça !!

    • petitjean dit :

      « prêt à payer des impôts pour un truc comme ça »
      savez vous que vous payez déja beaucoup d’impôts ??
      La France est le pays occidental où les prélèvements obligatoires sont les plus élévés : le saviez vous ?
      Demandez vous plutôt quel usage est fait de nos impôts et au profit de qui, de quoi ?………………..

  13. Savinien dit :

    Il existe un obstacle d’ordre juridique, de niveau constitutionnel et conventionnel. Une obligation contraignant des personnes majeures, hors cadre scolaire, nécessiterait en effet un cadre juridique adapté qui pourrait nécessiter une révision de l’article 34 de la Constitution dès lors que son objet ne correspondrait pas strictement à la défense nationale. C’est aussi la seule justification admise par la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’homme à des restrictions imposées aux libertés individuelles telles que l’encasernement et le régime discipline qui s’impose en cas d’internat imposé à des individus majeurs non condamnés pénalement. C’est pourquoi le président Macron s’est dit prêt à réviser la Constitution sur ce point si nécessaire. Cela promet un beau débat.

  14. Auguste dit :

    Si l’on veut un service utile,intégrer les candidats dans la Gendarmerie,la Police….etc comme supplétifs.Cela libérera au moins les militaires.

    • petitjean dit :

      « intégrer les candidats dans la Gendarmerie, la Police  »
      bonne idée !
      mais ils risqueraient d’être confrontés à des réalités de terrain que le pouvoir et ses alliés veulent dissimuler………………..

    • MD dit :

      Non. Comme Jupiter veut le brassage social, on ne pourra pas y admettre des barbus et des futurs candidats au djihad ainsi que d’autres personnages peu intéressants comme supplétifs. Donc  »racisme  », discrimination, pas d’égalité, etc… Et on sera parti pour un tour de parlotes oiseuses et haineuses, ainsi que de vociférations doitsdelhommistes, politiquement corrects, et autres arguties dont ce pays n’a pas besoin en ce moment.

  15. petitjean dit :

    Le « brassage social » est une préoccupation de nos zélites, qui elles mêmes évitent toute « mixité sociale » quant à leur lieu de résidence, mais aussi pour leurs rejetons !
    C’est une douce utopie et nos zélites n’ont toujours pas défini clairement l’objectif de ce « service national »
    une chose est certaine : il ne sera pas obligatoire , car dans certains quartiers de France, des dizaines de milliers de « jeunes » ne se considèrent pas comme des français
    Remarquez, nos zélites , avec nos sous, sont capables de leurs proposer une prime………………….

  16. Pat dit :

    je ne lis pas trop (euphémisme…) les blogs des enseignants de l’Education nationale, mais ça m’étonnerait qu’on en parle autant que sur les blogs miloufs de ce sujet. Ça m’inquiète un peu. C’est un sujet Education Nationale.

  17. Alpha dit :

    Ah ! Le fameux brassage social !…
    Je ne vois pas trop ce que l’on va pouvoir « brasser » pendant un petit mois !… Trop peu, pour changer les mentalités de certains qui ne se considèrent pas comme français … Et trop cher pour cet hypothétique brassage social qui n’aura pas lieu …

    • Robert dit :

      Alpha,
      Brasser du vent, c’est déjà « être en marche » !
      On voit de plus en plus un déni du réel compensé par une pensée magique qui fait office d’action.
      Je pense que nous verrons aussi cela dans cette initiative.
      Quand je pense aux braves jeunes de tous horizons que j’ai croisé au service militaire, je me dis que j’ai eu de la chance. Le jeune d’aujourd’hui va se retrouver confronté à toutes les divisions de notre société qu’il va lui être demandé d’accueillir comme source d’unité.
      On devine le résultat, seul un formatage minimaliste peut sortir de là, pas un collectif dans lequel chacun peut épanouir ses qualités.

  18. Allobroge dit :

    600 000 jeunes sortis des statistiques du chômage annuellement ça vous parle ? Sans parler de nos z’élus qui feront comme jadis, des correspondances en haut lieu pour que certains de leurs administrés n’effectuent pas ce service universel, retenus qu’ils sont par d’autres priorités !….Quelle hypocrisie ! Et bien sûr si ça capote ce sera la faute aux militaires ! C’est tout bénef !

  19. André 56 dit :

    Le 13 fev, je découvre dans mon quotidien que ce « machin » sera finalement obligatoire…J’espère que les armées ne perdrons par leurs temps avec ce « truc » déjà le JAPD c’était du n’importe quoi…Pauvre France…