Les forces américaines resteront en Syrie contre l’EI, l’Iran et le régime de Bachar el-Assad

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

54 contributions

  1. jyb dit :

    @laurent lagneau
    confusion ? le cns est maintenant le comité de negociation syrien qui regroupe la cns coalition nationale syrienne avec d’autres mouvement d’opposition.
    C’est de ce comité dont on parle, il a été formé à riyad le 24/11/2017 et sera le principal organe d’opposition off shore à vienne le 21 et à sotchi le 28.

    • jyb dit :

      Opposition syrienne off shore : je ne vais pas rentrer dans les détails parce qu’à un moment ou à un autre, ce sera faux.
      Mais pour donner un aperçu du « bordel » disons que la frange fréquentable de cette opposition incarnée par l’armée syrienne libre (off shore), n’est pas reconnue et même désavouée par l’armée syrienne libre qui se bat sur le terrain syrien.
      Autre exemple, sous la pression de l’onu et de la coalition, un énième organe nait à riyad en novembre, le comité de négociation syrien qui regroupe à peu près toute l’opposition off shore +
      un représentant des rebelles salafistes de jaysh al islam.
      Une ligne politique est adoptée qui permet à ce groupe d’arriver uni à genève IV en novembre dernier. Mais arrivée à genève, le chef de la delegation du cns fait une déclaration en totale contradiction avec la ligne politique établie…

      • Auguste dit :

        Ma conviction c’est que les accords de Genève ou d’ailleurs ne résoudront rien.Tout se règlera sur le terrain.Pour faire tomber Assad on a soutenu tous les islamistes et leurs mandants,Golfe et Turquie,qui seraient arrivés à Damas sans l’intervention Russe.Avec pour corollaire l’élimination de Chrétiens,Alaouites,Kurdes Druzes…etc.Aujourd’hui les US persistent à vouloir éliminer Assad et je ne vois pas comment sans l’appui des islamistes.Il est donc probable ,à mon avis,que l’on soutienne encore une fois tous les islamistes du coin pour tenter d’abattre Assad.Erdogan a déjà son escorte al-qaida (anciennement al-nousra,aujourd’hui Tahir al-sham,demain….?)

  2. Trolga dit :

    euh… la Troisième raison les US s’en contrebalancent. Par contre,il manque une raison. En s’y maintenant et en formant des forces locales, ils envoient deux petits messages à tonton Vlad et à sieur Recep.
    Dire qu’il y a moins de 5 ans les US avaient envisagé de s’appuyer sur une alliance avec la Turquie et certaines populations locales pour accentuer leur influence et emprise sur les pays caucasiens, d’Anatolie et du moyen orient pour, entre autre, contrer toute veileité d’expensionisime national et bloquer l’axe Russe Nord-Sud.

  3. baki dit :

    La république qui ne respecte plus aucune disposition du traité de l’alliance avec Erdogan doit sortir de l’OTAN !

  4. Lucien dit :

    Mais de quel droit putain ? L’Iran œuvre en Syrie uniquement parce qu’elle y a été invitée par le gouvernement officiel et légitime de la République Arabe Syrienne et son représentant le président Bachar el-Assad. Les États-Unis violent tous les principes du droit international. Je ne sais pas comment, étant donné le potentiel américain US, mais je souhaite que d’une manière ou d’une autre, l’Iran et la Russie chassent les Américains et leurs sbires de ce pays, ils y ont fait assez de mal comme ça.

    • time dit :

      il n’y a pas de gouvernement officiel en Syrie.

      • Lucien dit :

        Bien sûr que oui, renseignez vous.

        • ruffa dit :

          Élu démocratiquement ! Tu nous prends pour des cons! Assad n’a pas été élu par des élections donc il n’a pas de pouvoir légitime !! Il a écrasé son peuple avec les russes et les iraniens : donc les américains n’ont pas à se gêner pour rester sur place et personne ne va les chatouiller !!

          • Lucien dit :

            Si il a été élu par des élections mais même s’il avait été élu au doigt levé, VOUS N’AVEZ PAS A INTERVENIR CHEZ UN PAYS SOUVERAIN. Vous n’avez aucun droit de regard sur ce qui se passe dans ces pays, votre opinion n’a aucune valeur.

      • l'outrepenseur dit :

        ah bon ? vous êtes syrien ? vous l’avez décrété tout seul dans votre coin ? il y a un gouvernement officiel, et il est à Damas, peut-être qu’il ne vous plait pas, mais comme disent vos maitres, deal with it !

        • ruffa dit :

          L’outrepenseur : A quand des élections démocratiques en Syrie pour désigner un président qui respecteraient les droits de l’homme??

      • ced dit :

        Bachar n’a jamais été destitué, il y a donc un gouvernement officiel.

    • Thaurac dit :

      Du même droit que la russie est dans le donbass par exemple, à l’intérieur…. des frontières d’un état souverain, ou a annexé une partie de l’ukraine avec la crimée et fait de même avec une région de géorgie..On doit bien parler du même droit, non?

      • Lucien dit :

        Il n’y a pas d’armée russe dans le Donbass, il n’y a aucune unité constituée et la Russie n’agit pas officiellement sur ce territoire. La Russie n’a pas fait 1/10 de ce que fait les USA en Syrie. Laissez-moi rire d’ailleurs en nous disant que cet Euromaïdan a été une action spontanée du peuple ukrainien, c’est ce que vous pensez, pas vrai ?

        L’annexion de la Crimée en revanche a répondu à d’autres réalités. Les Américains avaient promis de supprimer l’OTAN après 1991 et de ne pas recruter les pays d’Europe de l’Est. Promesse tenue, on le sait tous. La Russie s’est défendue en protégeant le port stratégique de Sébastopol, comme les Américains se sont défendus en 1961 lors de la crise des missiles à Cuba. Vous êtes tellement inféodé aux Américains que c’en est à vomir.

        • Thaurac dit :

          il n’y a que des soldats russes en congés avec leurs armements, chars..etc..
          Ne vous foutez pas de la gueule des gens, et allez tenter de l’expliquer aux centaines de mères russes qui pleurent leurs enfants.

          • Lucien dit :

            @ Thaurac
            Ils étaient volontaires et ont servi leurs frères. Toutes les mères de soldats morts pleurent. Je comprends parfaitement qu’un Russe se mobilise pour le Donbass, comme je comprends que des shi’ites se sont mobilisés dans les milices pro-iraniennes pour la recapture de Mossoul.

        • Alpha dit :

          @Lucien
          « Les Américains avaient promis de supprimer l’OTAN après 1991 et de ne pas recruter les pays d’Europe de l’Est. »
          Et bingo ! Encore cette bonne vieille « fake news » ! … Renseignez-vous un peu avant de poster Lulu, vous en êtes ridicule avec ces vieilles litanies … Ca aussi c’est à vomir … Beuuurkkk !

      • ced dit :

        Les situations ne sont pas du tout comparables. Historiquement, l’Ukraine (Kiev) est le berceau de la Russie et se trouve aux frontières du pays. L’Ukraine est par ailleurs largement utilisée par les USA comme poil à gratter pour gêner les russes. Ce n’est évidemment pas du tout la même chose pour la Syrie vis à vis des USA

    • Nico St-Jean dit :

      @ Lucien

      Un président qui de 1- À lancé une attaque armée contre ça population qui militait *pacifiquement* pour son départ, ce qui à déclenché la guerre civile.
      .
      2- À gazé 2 fois ça population selon l’ONU et l’OIAC.
      .
      3- À Libéré des centaines de djihadistes de ses geôles, qui sont immédiatement partis rejoindre les rangs de l’EI
      .
      N’est souverain que d’une cellule à la Haye ou d’une balle dans ça nuque. Être pro-russe ne vous oblige pas à être pro-ordure, vous savez.

      • Lucien dit :

        L’ordure est celui qui gobe la propagande occidentale sans réfléchir, et surtout en niant sa qualité de Français et la défense des intérêts de la France. Je vous réponds point par point.
        1) la révolte en Syrie n’était ni populaire ni spontanée. Excitée par des imams payés par les Saoudiens, rapidement soutenus par les Etats-Unis, le Royaume-Uni, les pétromonarchies du Golfe, la Turquie et Israël, il s’agit d’une révolte provoquée et manipulée pour faire chuter un Etat dans le grand jeu d’échec au Moyen-Orient. Ouvrez les yeux. Assad et le peuple syrien se sont défendus, durement peut-être, la guerre n’est pas pour les enfants.
        2) Faux, aucune preuve n’a été apportée, les accusations et les soi-disantes preuves sont fournies par les Casques Blancs, une organisation proche d’Al Qaeda et qui a régulièrement réalisé des montages vidéos, avec de fausses explosions. Vous voulez des liens vidéos ? ( https://www.youtube.com/watch?v=3HCFol7g-FU )
        3) LoL prouvez le, ces mensonges sont grotesques, répétés sans preuve depuis 2011. C’est l’armée arabe syrienne avec le Hezbollah, les milices arabes et la Russie qui ont mis Daesh à terre en Syrie.

        • ruffa dit :

          Comment on peut raconter un tel tissu de conneries! Tu crois vraiment à ce que tu racontes?? T’as la chance de vivre dans un pays démocratique : si le régime de Assad le boucher te plaît tellement, pourquoi tu ne t’exile pas la bas??

  5. jyb dit :

    Quel mouvement syrien soutient la position us ? Parce que le diktat us actuel contredit même les organes administratifs et la ligne politique des kurdes.
    Maintenant que tillerson a « clarifié » la situation, comment doit on appeler les 30 000 gus que les us vont armer ?
    Ce sont surtout des djihadistes étrangers qui sont détenus dans le gouvernorat de deir ezzor, ou est la majorité de djihadistes des tribus arabes ?

    • Auguste dit :

      A Der Ezzor les IS se portent comme un charme.Non seulement les Kurdes n’en arrivent pas à bout,mais en plus ils conquièrent des villages.Et la poche IS, laissée par les Syriens à l’est d’Hama,vient à l’heure qu’il est, de doubler de surface et tire dans le dos des Syriens qui veulent reprendre l’aéroport de Abu al-Duhur.Sans parler de ceux qui sont à Idlib et de ceux qui ont fait alliance avec Al-Qaida (Tahir al Sham,al nousra et autres faux nez) ou s’y sont recyclés.A part çà,l’IS a un pied dans la tombe.Et pour refaire surface,c’est déjà fait a Mopti (Mali) en alliance avec al-qaida local. (ONG).Quant à l’armée de 30 000 hommes,les US ont abandonné l’idée,d’après ce que j’ai compris,sous la pression turque.Comme ils ont abandonné les Kurdes d’Afrin et sous peu ceux de Mambij, sous les bombardements turcs.A voir maintenant jusqu’ou vont pousser les Turcs et leur escorte al-qaida.

      • jyb dit :

        @auguste
        – les américains (la coalition?) a effectivement un sérieux problème au sud de la province de deir ezzor. La machine fds arabe est hors contrôle et recycle le daesh en fds tribal…C’était prévu dès l’instant ou la coalition a paniqué en voyant l’aas liberer deir ezzor ville…
        – Idlib, ce sont les turcs qui sont marrons. Commentaire d’un observateur, « putain, ils repeignent tout en noir! » Les miliciens de faylaq as sham (pro turc et armés par la turquie) se retrouvent à combattre avec daesh contre l’aas.
        Double peine pour les turcs 1 – ils échouent à imposer leurs rebelles modérés et 2 – ces troupes étaient destinées à envahir le canton d’afrin…
        – les usa n’ont pas abandonné les kurdes d’afrin. Ils sont hors de leur zone.

      • lxm dit :

        Vers Idlib, je pense que les 150 gars de daech( ou moins) en pick-up cherchent surtout à se barrer, en fonçant dans le tas pour remonter car dans la Poche d’Idlib ils ont des soutiens souterrains( y’a eu des échos en ce sens de cellules dormantes) qui se montrent peu mais qui attendent leur heure. Cette histoire n’en finit pas. Les changements d’affiliations, d’alliance et de noms des différents groupes djihadistes restent élevés, on ne pas exclure que le « califat mondial » ne se recrée pas à Idlib, ou ailleurs.

        • Thaurac dit :

          C’est un peu la description du monde arabe, la versatilité de leurs engagements, un jour pour l’un, un jour pour l’autre…

  6. Rigel dit :

    à la WH ça dit et ça se dédit dans l’heure qui suit, l’équipe de Trump, le clown Trump, ne sait pas ce qu’elle fait et où elle va, pas de politique coordonnée, intérieure, extérieure.
    On lance une idée et on verra ce que ça fait….. on lance des mots, vulgaires comme shithole et on voit ce que le monde en dit, et puis on se rétracte…..
    PAS CREDIBLE
    J’ai dit ça mais je ne l’ai pas dit…. vous avez mal compris….. bref c’est du n’importe quoi !
    C’est l’ère du fake colporté par les autocrates !
    Ces temps ci, les autocrates parfois sanguinaires sont légion !
    autocratie et dictature vont de pair.

  7. l'outrepenseur dit :

    green light pour les actions de résistance des syriens ! incroyable, sur leur propre sol et en plus cet écervelé de Tillerson dit tout tranquillement on va renverser Assad et sortir les iraniens ! il rêve debout ? les précédents ne leur servent vraiment pas de leçon ! et à priori les Turcs ont la ferme intention de tuer dans l’œuf l’action US….première conséquence : autorisation de Damas pour faire traverser les lignes du Nord au gars des YPG…..quand les kurdes s’apercevront que les US se servent d’eux pour des buts qui vont à l’encontre de leurs intérêts voir de leur existence même, ils reprendront le chemin de Damas comme des enfants qui reviennent s’excuser auprès de leurs parents….

  8. dodudindon dit :

    bon, ben y’a plus qu’à attendre un peu pour le contre-ordre. Au rythme où les officiels US se contredisent, disons deux mois ?

  9. petitjean dit :

    les USA peuvent tout se permettre, y compris occuper illégalement le territoire d’un pays souverain
    La dérive illégale de la mission syrienne de Trump, par Paul R. Pillar
    https://www.les-crises.fr/la-derive-illegale-de-la-mission-syrienne-de-trump-par-paul-r-pillar/

    Quant au bilan humain de « l’ingérence » américaine dans les affaires du Moyen Orient
    Des victimes sans valeur : les 3 à 4 millions de musulmans tués dans les guerres occidentales depuis 1990 :
    https://www.les-crises.fr/quatre-millions-de-musulmans-tues-dans-les-guerres-occidentales-depuis-1990/

    • Alpha dit :

      @petitjean
      « les USA peuvent tout se permettre, y compris occuper illégalement le territoire d’un pays souverain »…
      Oui, comme d’autres …Russie, Chine … 😉

    • kadji dit :

      beaucoup de points très intéressant et ça nous change un peu de la dictature médiatique et populaire occidentale .

    • Szut dit :

      Un camp de concentration comme la Syrie n’est pas un pays souverain.

  10. didier1 dit :

    Les USA cachent mal leur but premier en occupant une région de la Syrie. Personne n’est dupe, l’oncle Sam veut avoir le control des champs pétroliers du coin. Le sort des kurdes syriens est vraiment le cadet de leur souci. Ce que les USA doivent savoir: la Russie et l’Iran ne quitteront pas ce pays tant qu’ eux ( USA) y resteront. Et Poutine n’a pas l’intention d’abandonner Assad tout simplement il n’y a pas une alternative crédible à opposer au président syrien.

    • Alpha dit :

      @didier1
      Sauf qu’il n’y a presque pas de pétrole en Syrie… Aucun intérêt…
      En revanche, il y a du gaz, mais là encore, la production des gisements est en chute libre depuis de nombreuses années, et bien avant la guerre civile.
      Ce qui intéresse les USA, c’est de casser les transits de gaz venant des zones d’influence russes (Northstream et Southstream) qui alimentent l’Europe, au profit de leur projet « Nabucco » qui partirait d’Asie Centrale et passerait par la Turquie.
      Mais cet exemple n’en est qu’un parmi tant d’autres qui fracturent la région, et les nouvelles découvertes de gisements ne font qu’exacerber les contentieux entre Turquie, Grèce, Chypre, Israël, Liban et Syrie. Sans parler des volontés de l’Arabie Saoudite et du Qatar qui souhaitaient ouvrir des oléoducs et gazoducs d’exportation vers la Méditerranée orientale, passant par la Syrie.
      En gros, la Syrie se trouve au coeur d’une compétition qui se joue entre, d’une part, les Occidentaux, la Turquie et les monarchies du Golfe, et, d’autre part, la Russie, l’Iran et la Syrie…
      Le bazar est loin d’être fini !

    • kadji dit :

      je ne crois pas que le pétrole syrien justifie une telle ébauche d’énergie destructive pour le malheureux peuple syrien , en revanche je pense plutôt que la présence iranienne en Syrie inquiète fortement les deux petits protégés tyranniques américains dans la région, en l’occurrence Israël et l’Arabie saoudite .

  11. Nouma dit :

    Les us n accepteraient pas le millionième de ce.qu ils font subir aux autres, les USA et k Israël ont tué l onu et promènent son cadavre quand ils ne s’en servent pas comme pq.

  12. jyb dit :

    check point charlie : vous entrez dans le « secteur américain ».
    Historiquement les investissements économiques iraniens en syrie sont concentrés à Alep (axe alep/Lattaquié) et à Damas. Et militairement au sud et sur la cote med…donc très loin du secteur américain…
    L’iran a déjà signé des contrats (infrastructures, telephonie, enseignement…) avec Damas pour la reconstruction dans ces zones. On voit mal l’efficacité du containment américain. L’iranophobie des trump et mathis est mauvaise conseillère.

    • l'outrepenseur dit :

      et si l’on considère le niveau du commerce entre la Syrie et les états arabes, il est proche de zéro ! la Chine et la Russie sont également sur les rangs….ces US en plus d’être arrogants sont carrément ignorants.

      • Alpha dit :

        « ces US en plus d’être arrogants sont carrément ignorants. »
        Et c’est l’outrepenseur qui affirme çà !!!!… 🙂

    • Vince dit :

      infrastructures, telephonie -> précisément les secteurs économiques où les Pasdaran sont très « influents ». Charité bien ordonnée.

  13. Dede dit :

    C est comme à l epoque lorsque les anglais ont tout promis à tout le monde .Les USA fabrique un nouveau problème et vont la faire à l envers a tout le monde pour venir en sauveur .Si création d une nouvelle zone le principal probleme de securité de 4 pays sera les FDS et Israel pourra se la couler douce

  14. Dede dit :

    C est comme à l époque lorsque les anglais ont tout promis à tout le monde .Les USA fabriquent un nouveau problème et vont la faire à l envers a tout le monde pour venir en sauveur .Si création d une nouvelle zone le principal problème de securité de 4 pays sera les FDS et Israel pourra se la couler douce

  15. ScopeWizard dit :

    Je viens de passer quelques minutes à discuter avec une famille entière de réfugiés libyens ; leur vision est particulièrement intéressante et je dirais même plus , instructive … et ne fait que confirmer ce que divers autres immigrés ou réfugiés du monde arabo-musulman ( tunisiens , marocains , algériens , libanais , jordaniens , iraniens , pakistanais ) m’ ont déjà dit et répété depuis au moins 2001 … dont j’ avais déjà ouï les prémisses dès le milieu des années 80 …
    .
    En attendant , si concernant la Syrie , c’ est la même recette de marmelade qui y a été appliquée , et bien force est de reconnaître que nous occidentaux n’ avons vraiment pas de quoi en être fiers …
    .
    Déjà , BHL devrait être envoyé en taule jusqu’ à la fin de ses jours … pour commencer … et s’ estimer très heureux d’ échapper au TPI voire pire …

  16. lephil dit :

    La Syrie ne peut rien faire elle en a plus la force par contre l’armée turque se prépare depuis quelques jours à envoyer ses troupes dans la ville d’Afrin située dans une enclave tenue par les Kurdes, dans le nord de la Syrie, près de la frontière turque.
    «Avec la volonté de Dieu, nous continuerons dans les jours à venir nos opérations lancées dans le cadre de l’opération Bouclier de l’Euphrate pour nettoyer nos frontières sud et débarrasser Afrin de la terreur», avait ainsi déclaré le 14 janvier dernier le président turc Recep Tayyip Erdogan dans une allocution télévisée.
    Le journal turc Habertürk évoque lui des frappes aériennes préalables sur plus d’une centaine de positions des Unités de protection du peuple kurde (YPG), à l’aide notamment de drones. Ces derniers jours, des chars, des véhicules de combat ou encore des obusiers automoteurs ont été déployés du côté turc de la frontière.
    En cas d’embrasement et de guerre frontale avec le YPG que fera l’Amérique ?? deux pays de l’OTAN en conflit ouvert ???

  17. MERCATOR dit :

    Les choses sont pourtant simples,le but d’Israël et il ne s’en cache pas , c’est que l’Iran ne puisse pas s’implanter durablement en syrie, et que le Hezbollah ne reçoive que le moins de missiles sol/sol possible, cela c’est pour la grande stratégie, pour la grande tactique eh bien « business as usual », on soutient via les yankees les différents acteurs, kurdes, daesh, rebelles modérés, en prenant bien soin que personne ne prenne vraiment l’avantage sur les autres, bien sur Assad doit rester, le seul hic , ce n e sont pas pas les yankees ( ils sont à la botte du congres qui est à la botte de l’AIPAC), ni même Erdogan, ce sont les Russes qui sont impossibles à manœuvrer, bref le bordel organisé c’est pas simple .