Les militaires américains affectés au Japon sont privés d’alcool jusqu’à nouvel ordre

Les brasseurs de bière sans alcool vont sans doute se frotter les mains. Après un accident de la route mortel causé par un militaire américain ivre et ayant coûté la vie à un habitant d’Okinawa, le commandement des forces américaines au Japon (USFJ) a décidé d’intedire la consommation de boissons alcolisées pour tous les soldats déployés dans l’archipel nippon.

« Jusqu’à nouvel ordre, la consommation d’alcool est interdite », y compris dans les résidences et les lieux publics, tels que les bars et les clubs, et les hôtels », a en effet annoncé, ce 20 novembre, l’USFJ.

« De plus, il est interdit aux militaires affectés au Japon d’acheter ou de consommer de l’alcool, à la base ou à l’extérieur », poursuit le communiqué de l’USFJ.

Ces « nouvelles restrictions font suite à un accident survenu dimanche matin [19 novembre, ndlr] à Naha, au cours duquel un habitant d’Okinawa a été tué lorsque son véhicule a été heurté par un camion conduit par un militaire américain. L’alcool peut avoir été un facteur », est-il expliqué dans le texte.

Ces mesures vont donc s’appliquer immédiatement aux 47.000 militaires américains présents au Japon.

S’agissant de l’accident évoqué par le communiqué de l’USFJ, et selon la police japonaise; le militaire impliqué, un membre des Marines, aurait pris le volant d’un camion avec un niveau alcoolémie trois fois supérieur à la limite autorisée.

« La grande majorité des soldats, des marins, des aviateurs, des marines et des civils américains servent honorablement et contribuent grandement à la défense du Japon », a tenu à souligner le commandement de l’USFJ. Mais « quand nos membres en service ne sont pas à la hauteur des attentes élevées que nous avons vis-à-vis d’eux, cela endommage les liens entre les bases et les communautés locales et rend notre mission plus difficile à accomplir », a-t-il ajouté.

Quoi qu’il en soit, cette décision va dans le sens des autorités japonaises. « Il est extrêmement regrettable que cet accident se soit produit en dépit des demandes répétées du gouvernement japonais de complètement mettre en place des mesures préventives et de renforcer la discipline », a réagi Yoshihide Suga, le porte-parole du gouvernement nippon.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de jyb

    • de Nico St-Jean

      • de jyb

        • de Rigel

      • de Rigel

    • de R2D2

  2. de Carin

  3. de Abracadabra

  4. de TINA2019

    • de ScopeWizard

    • de Nini

      • de ScopeWizard

    • de dompal

  5. de ScopeWizard

    • de JCF

      • de ScopeWizard

    • de Fred

      • de ScopeWizard

    • de hussard

      • de ScopeWizard

        • de Rigel

          • de ScopeWizard

    • de Rigel

  6. de Nouma

  7. de Kouak

    • de Rigel

  8. de Trolga

  9. de Fred06

  10. de wagdoox

    • de Grosminet

      • de Rigel

    • de Rigel

    • de ScopeWizard

  11. de Pichouz

  12. de Frédéric

    • de ScopeWizard

  13. de pas de ça chez nous

  14. de wrecker47

  15. de wrecker47

    • de Robert