Safran va développer un nouveau système de navigation pour les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins

triomphant-20150415

Alors que, le mois dernier, le sous-marin nucléaire lanceur d’engins « Le Téméraire » est entré au bassin n°8 de la base navale de Brest pour y subir une IPER/Adaptation (*) au missile balistique mer-sol M-51, Safran Electronics & Defense a indiqué, ce 9 janvier, que la Direction générale de l’armement (DGA) lui a notifié un contrat portant sur le développement et la réalisation d’une version améliorée de son Système Global de Navigation (SGN) destinée aux 4 SNLE de la classe « Le Triomphant ».

Comme les SNLE « Le Vigilant » et « Le Triomphant » avant lui (le quatrième de la série, « Le Terrible » étant déjà apte à lancer des M-51 dès son entrée en service, en 2010), « Le Téméraire » se verra installer le système de combat tactique SYCOBS (système de combat commun Barracuda/SNLE) ainsi que le système global de navigation SGN-3E. A priori, ce dernier devrait être donc être encore amélioré.

La nouvelle version que doit développer Safran Electronics & Defense « capitalise sur le retour d’expérience opérationnelle considérable du SGN actuel à gyrolaser » et permet « grâce à l’adjonction de nouvelles technologies d’offrir une performance encore améliorée à un système qui a été le premier à s’affranchir des gyroscopes à suspension électrostatique (GSE) classiquement utilisés en navigation ‘stratégique' », explique l’industriel, qui n’a pas précisé le montant ni les modalités du contrat qu’il obtenu auprès de la DGA.

Étant donné qu’un sous-marin se doit être discret, il n’est pas question qu’il fasse surface pour capter un signal GPS pour sa navigation. D’où l’utilisation de systèmes de navigation inertielle, qui fonctionnent avec des accéléromètres et des gyroscopes. Ces dispositifs enregistrent les distances parcourues ainsi que chaque changement de direction, afin de pouvoir calculer la position exacte du navire. L’enjeu est donc de disposer d’un système le plus précis possible, surtout quand il s’agit de lancer éventuellement un missile balistique.

(*) IPER : Indisponibilité périodique pour entretien et réparations

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Si vis petroleum, para bellum

    • de Lagaffe

    • de Frédéric

    • de Warthog

    • de Olivier

    • de Pour Info

    • de cipal

    • de PE

      • de wagdoox

      • de Nenel

    • de Zayus

    • de Raphael

    • de tschok

  2. de midas le voltigeur

  3. de midas le voltigeur

  4. de plouc

  5. de batgames

    • de cipal

    • de cipal

    • de Caton

  6. de batgames

    • de tschok

      • de cipal

  7. de Titeuf

    • de cipal

  8. de wrecker47

  9. de tartuff