Un bataillon de la police militaire russe envoyé à Alep

police-militaire-russe-20161223

Le 22 décembre, et après des mois de combat contre les rebelles retranchés dans les quartiers Est d’Alep et l’évacuation de dizaines de milliers de civils et de rebelles, dans le cadre d’un accord parrainé par Ankara, Moscou et Téhéran, le régime syrien a annoncé avoir repris le contrôle total de la ville, grâce à l’appui de ses alliés, en l’occurrence la Russie et l’Iran. Pour le président russe, Vladimir Poutine, il s’agit-là d’un « pas très important » vers le règlement de la guerre civile syrienne.

Cela étant, la sécurité d’Alep ne sera pas exclusivement assurée par les forces syriennes. En effet, le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, a indiqué, ce 23 décembre, que Moscou avait envoyé dans la ville un bataillon de police militaire.

« Depuis hier soir, nous avons déployé un bataillon de la police militaire sur les territoires libérés (à Alep), afin de maintenir l’ordre », a-t-il en effet affirmé, d’après un communiqué diffusé par le Kremlin.

Selon Franz Klintsevitch, un responsable du comité pour la défense et la sécurité du Conseil de la Fédération de Russie, cité par l’AFP,ce bataillon serait fort de 300 à 400 soldats. « Il s’agit de jeter les bases pour un service de police dans la ville libérée », a-t-il expliqué à l’agence Interfax.

Par ailleurs, et comme l’avait indiqué, cet été, un responsable russe, le port de Tartous, dans le nord-ouest de la Syrie, va devenir une base navale à part entière. Ainsi, le président Poutine a donné des instructions allant dans de sens.

Le texte réglemente « les questions concernant l’agrandissement du territoire des installations de la Flotte russe dans le port de Tartous, leur développement et la modernisation de leur infrastructure, ainsi que l’entrée des navires militaires russes dans la mer territoriale, dans les eaux et ports » syriens, est-il expliqué dans un communiqué du Kremlin.

Pour rappel, un système de défense aérienne S-300 a récemment été déployé à Tartous par les forces russes. Enfin, la Russie dispose également de la base de Hmeimim, dans la province de Lattaquié.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].

Contributions

  1. de Titi74

    • de Zayus

    • de Thaurac

  2. de ScopeWizard

    • de Caton

      • de ScopeWizard

        • de Zayus

        • de Thaurac

  3. de Jules 29

  4. de time

    • de Dudule

      • de Zayus

    • de billou

      • de Elmin

      • de Romain

      • de Jacques 29

        • de Thaurac

      • de time

      • de Green

      • de Thaurac

      • de L'autreTom

        • de Vince

    • de wrecker47

  5. de Sebastien Gelormini

    • de Zayus

    • de Unknown

      • de Zayus

  6. de tartocitron

    • de Zayus

    • de Jacques 29

      • de Thaurac

      • de tartocitron

  7. de Jesus Christ, fils de Dieu

    • de aleksandar

      • de Zayus

        • de jyb

          • de Zayus

        • de Robert

  8. de François33

    • de Zayus

      • de Zayus

    • de Colargol

    • de Tintouin

      • de Mantore Gérard

    • de Lagaffe

      • de François33

        • de Lagaffe

    • de Thaurac

      • de Mantore Gérard

        • de Lagaffe

  9. de Ph52

  10. de Erwann

  11. de Françoise

    • de Zayus

      • de Françoise

  12. de Expression libre

    • de Zayus

      • de Zayus

      • de Expression libre

  13. de Dėdė

    • de Lagaffe

    • de Zayus

    • de UnKnown

  14. de MAS 36

    • de Lagaffe

    • de Polymères