Les États-Unis lèvent totalement leur embargo sur les ventes d’armes au Vietnam

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

58 contributions

  1. Clavier dit :

    Aller exciter les Chinois au Vietnam après avoir agacé les Russes en Ukraine…..en voilà une idée qu’elle est bonne !
    Maintenant il faudra demander au Président Trump ce qu’il en pense ….
    http://www.lexpress.fr/actualite/monde/amerique-nord/donald-trump-devant-hillary-clinton-dans-un-sondage_1794760.html

    • Wolf pack dit :

      Mauvais exemple, Trump excite son propre peuple, le peuple des ultras, des conservateurs englués dans leurs peurs, avec ses envolées lyriques, ses murs, ses attaques racistes, sexistes, sa négation des natives…..copie à revoir Clavier. Trump ne réglera rien, rien de rien, il n’a que des paroles d’excite pour parvenir au pouvoir suprême, d’ailleurs parfois il rétropédale lamentablement pour recommencer de plus belle devant ses fans, raccourcis pour fanatiques…
      Votre Trump a suffisamment démoli les chinois pour les faire rire, ils préfèrent un type comme lui, maleable à souhait pour le manipuler au mieux, plutôt qu’une Clinton qui sera un veritable adversaire coriace
      Alors qui exite qui , le monde est excite naturellement et certains en rajoutent pour leur propre survie politique, Trump en fait partie, comme Xi xinping ou Poutine. On n’a pas besoin
      de ça pour vivre.
      Le monde mérite mieux que les populistes mais c’est la mode que de les vouloir, plus ils vous en raconte plus vous rêvez, mais l’atterrissage sera brutal, sans détour.

  2. Sebastien Gelormini dit :

    Bien sur que c’est pour se mettre le Vietnam dans la poche. Il faut bien préparer le désastre qui va frapper l’Asie dans une dizaine d’années pour le combat contre la Chine.

    • Zayus dit :

      Nous en reparlerons de ce désastre d’ici une dizaine d’années, madame Irma 😉 …

  3. r2d2 dit :

    « Rien ne naît ni ne périt, mais des choses déjà existantes se combinent, puis se séparent de nouveau »

    • Eliot Mess dit :

      Il existe en science une phrase similaire et dont je viens de faire une petite recherche: « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ». Cette maxime que je connaissait de Lavoisier, est en faite tiré de la maxime que vous venez de poster, et qui elle, est du présocratique Anaxagore. Ces deux maximes signifie en faite la même chose; bien qu’en science, il me semble qu’à l’échelle atomique les particules restent toujours seul, mais qu’elles sont plus ou moins reliés entre-elle par l’interaction forte, appelé aussi force de couleur, pour en arriver à dire qu’au sens moderne de la maxime d’Anaxagore, les couleurs représentent aujourd’hui ce que lui appelait la combinaison et la séparation. Comme quoi la philosophie antique grec doit toujours avoir la place quelle mérite, car elle a cassé les vieux poncifs religieux moisis et rétrograde. Euuuh sinon pour le Viet-Nãm, et ben je leur souhaite paix et prospérité. 🙂

      • Robert dit :

        Eliot,
        Vous n’êtes jamais décevant.
        C’est de Lavoisier dont les révolutionnaires de 1789 disaient
        « La république n’a pas besoin de savants. »
        Quand aux « vieux poncifs religieux moisis et rétrograde. » je ne sais pas si vous parlez de la civilisation chrétienne.
        Si c’est le cas, la philosophie antique grecque a été intégrée, dans ce qu’elle avait de meilleur car il y a aussi le pire, par la philosophie chrétienne.
        « Il faut mettre sa conduite humaine sous la garde de la raison » dit saint Thomas d’Aquin. Il ne parle pas là de l’idole de la Raison chère à la révolution, mais d’une raison droite, en saine philosophie réaliste, qui recherche le bien en toutes choses.
        Nous en sommes loin aujourd’hui, mais que reste-t-il de la Grèce antique sinon des philosophes ?
        Et que reste-t-il de la civilisation chrétienne ?

        • Eliot Mess dit :

          Ce qui reste des philosophes grecs? Je viens de vous l’expliquer, la maxime d’Anaxagore défini parfaitement le fonctionnement d’aujourd’hui sur les particules qui se combinent et se séparent par la force des couleur au sain des protons par exemple, donc il était un précurseur d’une métaphysique que l’on peut aujourd’hui utilisé concrètement dans l’interprétation de la mécanique quantique. Il n’est pas le seul, car Démocrite (qui est mon favori) en premier avait également défini d’une certaine manière le monde atomique, et ceci 300 ans avant J.C. D’ailleurs je pense que l’interprétation du big-bang est réduite à un point, juste pour plaire aux messianiques (Dont font partie les chrétiens puisque Jésus est un messie.), se rapprochant ainsi du créationnisme mais en même temps formatant la prospective cosmologique, ce que je trouve dommageable pour les nouvelles perspectives de recherches. Et je n’oublie pas l’effroi que l’église a eu quand elle a prit connaissance du commencement antédiluvien des premier Pharaons; ou encore la mise à mort par l’inquisition de ceux qui disait que nous tournions autour du Soleil, et non le contraire comme le prétendaient les ecclésiastiques. Pour moi l’avenir n’est pas dans la religion, mais dans les hommes qui explore l’inconnu, tel des Christophe Colomb (Qui a traverser l’Océan sans avoir peur du vide.), ou des Henri Poincaré (Qui exprime une forme topologique inconnu, voir Conjecture de Poincaré.). Enfin il y a surement du bon dans la religion, tout dépend comme pour la science d’ailleurs, de ce que l’on en fait.

  4. Sissi dit :

    seul peuple au monde qui a défait militairement les américains, rappelons-le.

    • r2d2 dit :

      et les Cubains? et les Coréens? et…

      • Zayus dit :

        Les coréens n’ont jamais vaincu qui que ce soit, la guerre de Corée ayant abouti à statu quo grâce à l’engagement massif chinois et au soutien soviétique.
        .
        Le débarquement de la baie de cochons est avant tout celui de 1500 exilés cubains encadrés par la CIA. Il ne s’agissait pas d’une guerre à proprement parler.

    • auxsan dit :

      heu je ne pense pas ….

    • Namroud dit :

      vous oubliez que les Vietnamiens ont aussi mené la vie très dure à l’armée impériale japonaise puis l’armé française ( dien bien phu)

    • James dit :

      Pas militairement, politiquement.

      • Zayus dit :

        Après l’offensive du Têt de 1968 qui aura été repoussée (et aura vu 5 fois plus de pertes humaines chez les assaillants), les américains ne réussiront jamais à reprendre l’initiative et l’ascendant sur leurs ennemis au Vietnam.

        • James dit :

          Les morts de soldats étaient insupportables dans les 2 camps mais la population US avaient plus de pouvoir sur leur gouvernement que celle d’un régime communiste.

          • Zayus dit :

            Je voulais simplement faire entendre que l’offensive du Têt ne fut pas une victoire tactique pour le Vietcong, mais une victoire politique et psychologique.

          • James dit :

            @Zayus
            Ok, désolé d’avoir mal compris vos propos

    • Eliot Mess dit :

      D’après les américains c’est à cause des médias qu’ils ont perdu cette guerre, c’est d’ailleurs pour ça que sur les fronts modernes, les médias sont répertoriés, cloisonnés, et dispatchés, ou en danger… Lors de l’invasion de l’Irak en 2002, on peut remarquer qu’il n’y a pas eu de médiatisation de l’offensive, voir carrément pas du tout, sauf en pool très orienté. Il y a d’ailleurs un véritable travail d’historien à faire, car on ne sait pratiquement rien sur la prise de Bagdad, ou de Tikrit qui a eu des zone entièrement rasés. Enfin avec le risque d’être pris en otage, on comprend vite que cela a refroidie pas mal de journalistes…

      • Maotchao dit :

        Eliot
        Absolument, les médias ont rendus les guerres très impopulaires, pas seulement au Vietnam.
        L’Irak est également un grand exemple ou les images ont mis le doute dans la tête des américains.
        En face ils l’ont bien compris et si l’EI aujourd’hui est un grand communiquant, c’est qu’il a compris que la faiblesse de nos armées, ce sont les contestations populaire, l’émotion, les scandales.
        Aujourd’hui avec 15 morts on frôle le drame national et la remise en question de nos opérations. Avant on disait que votre fils est mort pour ka France du fait d’une action ennemi, aujourd’hui on vous dit qu’il est mort en roulant sur une mine au milieu de nulle part, puis avec malchance vous trouverez sur internet une vidéo filmé par l’ennemi. Du coup on s’interroge sur ce qu’est la guerre, la mort au combat et surtout sur le pourquoi.
        Moi je reste pour le black out total des guerres, y compris de la communication. Dire le nombre de bombes larguées incite les mathématiciens a calculer les couts, donc a surprendre, a étonner, a mettre du doute sur chaque engagement.
        Plutôt que de se dire qu’on a infligé des pertes a l’ennemi, la réaction du français moyen et de dire « combien cela à coûté?  » Comment poursuivre une guerre ainsi?

        • Eliot Mess dit :

          Peut-être…Mais cela ne doit pas devenir une excuse de la défaite. Et dans mon post au dessus, je me suis censuré, mais je dois rajouter quand-même que si on est dans son bon droit, on ne doit pas craindre les images du combat, au contraire la vérité précisément permet la confiance, et ainsi, permet de convaincre l’opinion. Après si il y a des dérapages je ne pense pas cela doit devenir la norme, sinon il n’y aura plus de limite à la connerie. Il y a des règles à la guerre, et plus ces règles seront respectés, plus le combat finira vite en faveur du bon camp. D’ailleurs, ce n’est pas le black-out qui est utilisé par les américains, car sinon cela peut avoir un effet inverse car la censure est tout-aussi visible dans une forme d’omission d’information. Donc c’est plutôt des informations choisis qui sont dispersés selon les conjonctures de l’actualité. De toute façon même si les médias n’avaient pas couvert le conflit vietnamien, je vois pas ce que les américains auraient pu faire de plus, à pars l’atome peut-être, mais ça aussi c’est plutôt voyant…Mais allez faire avaler l’acceptation d’une défaite militaire aux officiers de la plus puissante armée du monde. Non les médias sont là pour faire un boulot de civil, celui d’informer, au cas où les kalash viendraient à tirer jusque par chez nous…Et là c’est plus la même histoire, où on peut faire sa petite sousoupe loin des regards, loin des critiques. Enfin vaste sujet, qui ne peut se réduire à un black-out, les armées doivent rendre compte sur ce quelles font, et vu que ces les citoyens qui payent leur sécurité, c’est bien naturel. Après les secrets tactiques sont encore une autre histoire.

          • James dit :

            « si on est dans son bon droit, on ne doit pas craindre les images du combat,… »
            Malheureusement, les causes défendues dans une guerre peuvent s’avérer justifiées ou le contraire avec le temps. C’était le temps de la guerre froide, et dans le coin, il ne restait pas beaucoup de pays non touchés par le communisme. Les Américains n’étaient pas là en tant que colonisateurs, contrairement à ce que la propagande communiste et celle des pacifistes occidentaux à l’époque le prétendaient. Bien sûr que leur manière d’agir n’était pas irréprochable mais le fond était justifié.
            D’autre part, on croit souvent que c’était une guerre entre les communistes vietnamiens (du Nord et Viet Cong) et les Américains, et on oublie qu’une bonne partie du Sud Viet Nam ne voulait pas du tout d’un régime communiste, surtout le million de vietnamiens du Nord qui ont choisi de venir dans le Sud lors de la séparation du pays après la fin de la Guerre d’Indochine. Notons que dans l’autre sens (du Sud vers le Nord), le flux était comparativement négligeable.
            « Il y a des règles à la guerre, et plus ces règles seront respectés, plus le combat finira vite en faveur du bon camp. »
            Dites ça aux prisonniers civils et militaires des communistes!

          • Eliot Mess dit :

            C’est vrai que ma phrase:« Il y a des règles à la guerre, et plus ces règles seront respectés, plus le combat finira vite en faveur du bon camp. », ne m’a pas convaincu non-plus. 😉

      • Zayus dit :

        « Lors de l’invasion de l’Irak en 2002, on peut remarquer qu’il n’y a pas eu de médiatisation de l’offensive, voir carrément pas du tout »
        .
        C’est d’autant plus vrai qu’il n’y a jamais eu d’invasion US de l’Irak en 2002, à moins qu’un « véritable travail d’historien » démontre le contraire…

    • Wolf pack dit :

      Sans les soviétiques ce n’était pas gagné…..

      • Maotchao dit :

        Wolfpack
        D’ailleurs c’est bien ce conflit qui poussa a faire la même chose en Afghanistan contre les soviétiques.

  5. PK dit :

    La politique n’a pas d’odeur…

  6. Le Suren dit :

    Non ? Les Bo-Doïs équipés de M-16 ? Quel pied de nez de l’Histoire !

  7. wrecker47 dit :

    Les Américains sont prêts à pactiser avec le Diable pour peu qu’ils arrivent à vendre leurs matériels militaires …Des vues à long terme peuvent aussi voir le jour …Mais ils oublient un peu facilement que les Viets et les Chinois ont toujours été soudés dans la difficulté …
    Leur matos n’aura qu’un temps et sera vite copié peut-être amélioré et produit en grande quantité et à moindre prix par ces derniers !
    Obama se fait des illusions …les Américains seront toujours les « ennemis d’avant » des Viets!

    • Lagaffe dit :

       » (au Vietnam) l’image de l’Amérique n’a jamais été aussi bonne. Selon une étude réalisée l’an dernier par le Pew Research Centre, 78 % des Vietnamiens ont une opinion favorable des États-Unis, et ce chiffre est encore plus élevé parmi les jeunes. »
      http://www.lepoint.fr/monde/obama-leve-l-embargo-sur-les-ventes-d-armes-au-vietnam-23-05-2016-2041414_24.php
      Les jeunes vietnamiens rêvent d’une vie « à l’américaine ».

    • Guerre sino-vietnamienne dit :

      Wrecker47…Un vrai expert dans son domaine: le commentaire a coté de la plaque.
      Les chinois et les vietnamiens sont loins d’être « soudés » comme vous avez l’air de l’imaginés.Renseignez-vous un peu sur les conflits qui les ont opposés.

    • math dit :

      euh je pense que vous oubliez un peu vite la guerre entre eux en 1979… ou d’ailleurs la Chine a été défaite…

    • Frédéric dit :

      RIDICULE ! Ho Chi Minh lui mème qu’il préférait l’occupation française aux mille ans d’occupation chinoise. Je rappelle les émeutes antichinoises de l’année dernière…

      La fin de l’embargo signifie SURTOUT que les relations économiques sont entre les deux nations seront désormais sans aucune entrave. Je rappelle qu’alors qu’en 95, celle ci était quasi nulles, aujourd’hui, elles représentent la moitié du volume du commerce sino-vietnaniem.

      En 2015, les vietnamiens ont exporté 30,5 milliards de $ vers les yankees et importé pour 5,7 MM$ contre, en 1995, seulement 252 millions d’export et 199 millions d’importations :

      https://www.census.gov/foreign-trade/balance/c5520.html

      Hanoï gagne bien plus d’argent à commercé avec les impérialistes américains qu’avec Pékin.

      Petit sondage que j’avais placé sur le wiki à l’époque, et copié cette semaine par tout les médias sur le sujet 🙂

      En juin 2015, 40 ans après la fin de la guerre du Vietnam, des sondages donnent 78 % de la population vietnamienne ayant une opinion favorable des États-Unis et 71 % favorable à leur stratégie militaire de « Pivot vers l’Asie » – le plus haut taux à égalité avec les Philippines des dix pays prit en compte. Source :

      http://www.pewglobal.org/2015/06/23/global-publics-back-u-s-on-fighting-isis-but-are-critical-of-post-911-torture/pg_15-06-18_asiapivotmap_web/

    • Wolf pack dit :

      Les temps changent, le diable a changé de camp, il est communiste chinois.
      Vous oubliez que la chine en 1979 a attaqué le vietnam, à cette époque leur soutien était soviétique . 36 ans après le Vietnam veut faire du business et se retrouve coincé par les chinois, une ethnie qui leur a toujours été opposée, depuis des siècles.
      Qu’y a t il d’étrange à vouloir faire table rase du passé pour s’allier à son ancien ennemi ?
      rien a partir du moment où un grand voisin veut s’approprier toute une region maritime vous empêchant de vous développer, de pêcher donc de manger.
      C’est aussi valable pour l’Ukraine qui voit la Russie s’emparer de territoires ukrainiens riches en minerais et en charbon.

      • Elmin dit :

        Il y a en effet de nombreux points communs entre l’attitude chinoise et russe aujourdhui. Les deux pays etant complémentaires au niveau énergétique , technologique et ayant un « socle social » proche , nous sommes probablement en train de voir se dessiner les lignes de force de la geopolitique mondiale du 21eme siècle , autour de l’axe Moscou Pékin Téhéran …
        Certains pays, dont le Pakistan et l’Inde , devront impérativement redéfinir leurs alliances pour équilibrer les menaces.
        Car pour ma part, je ne pense pas que le monde sera à nouveau bipolaire mais tri polaire, avec l’émergence d’une force moyen orientale sunnite construite sur les ruines des ambitions américaines , europeennes et russes de contrôler cette region et surtout ses ressources. Or , avec d’un côté la Turquie et le Pakistan qui font de gros efforts pour développer leur industrie de defense , l’Égypte qui se definir comme le bras arme de l’alliance , l’Arabie saoudite et les EAU qui intègrent des clauses de transferts technologiques à leurs nouveaux contrats , et la capacite à mener une action unilaterale au Yémen , tout en préservant l’Israël nucléaire , on voit bien que le but des princes et leader moyen orientaux n’est plus de collectionner les Lamborghini et les top models mais bel et bien de s’émanciper et de peser d’abord régionalement puis mondialement

    • Maotchao dit :

      Les vietnamiens et les chinois copains?
      Faut-il rappeler que les chinois ont été plus récemment que les américains en guerre contre le viet nam.
      Il est loin le temps de l’alliance communiste qui régnait dans la guerre froide.
      Le Viet Nam ne pèse plus rien, tout comme Cuba. Ces pays ne sont plus des satellites et des contre puissance.
      Le Viet nam est en froid avec Pékin, ils ont bien plus intérêts a être copains avec les ricains que de jouer les solos et devenir le ventre mou sur lequel les chinois pourront appuyer pour s’imposer.
      Si les Chinois et les russes ne cessent de critiquer les mauvais comportement américain ou que leurs présences est une menace pour la sécurité, c’est qu’en réalité la présence américaine se révèlent être un réel barrage a centaines volontés expansioniste.
      Quoi qu’on en pense, les USA sont toujours un réel gage de sécurité défensive . Par contre c’est une véritable épine dand le pied (transformé en « menace ») de ceux qui ont des velléités expansionnistes.

    • Zayus dit :

      @wrecker47:
      .
      Vous avez une vision déformée des relations sino-vietnamiennes que vous semblez voir sous le spectre de la guerre d’Indochine où les indépendantistes et communistes vietnamiens étaient effectivement par les communistes chinois depuis 1940.
      Mais globalement les relations sino-vietnamiennes sont plutôt faites de méfiance des vietnamiens envers les chinois qui à l’instar du Tibet ou de la Mer de Chine, considèrent le Vietnam (et la Birmanie) comme faisant historiquement partie de la Chine…

    • rabelais dit :

      Non, Chinois et Vietnamiens ne sont pas ce qu’on appelle des « amis »… Les vietnamiens sont ethniquement d’origine chinoise, mais l’opposition armée entre eux existe depuis des millénaires. La Chine considère les vietnamiens comme des vassaux qu’il faut parfois corriger ou rappeler à l’ordre..elle a aidé le Vietnam lors des deux guerres d’indépendance, mais pas autant que les Russes, qui sont historiquement et politiquement plus proches, (parce que plus lointains.. ). Dans la population, il y a un sentiment anti-chinois très fort, comme dans beaucoup de pays du sud est asiatique .. Des émeutes anti-chinoises éclatent de temps à autres… Les premiers administrateurs français des colonies décrivaient les vietnamiens comme les « Allemands  » de l’Asie. Bosseurs, disciplinés, excellents guerriers. La  » correction  » que Mao avait voulu infliger au Vietnam pour avoir envahi le Cambodge a couté très cher en vies humaines à la Chine… Alors que son armée régulière n’avait en façe d’elle que des supplétifs et des milices locales…

      • Frédéric dit :

        Hum, Mao était mort depuis quelques années lors de la guerre sino vietnamienne conduite suite à l’invasion du Cambodge contrôlé alors par les Khmers rouges par Hanoï en 1979. C’est Deng Xiaoping qui à ordonné cette opération.

  8. Thaurac dit :

    Bon il ne l’a pas fait pour rien;
    Une compagnie viet low cost a passé commande de 100 Boeing!!!

  9. golf dit :

    Rien ne doit être négligé, les américains connaissent l’antagonisme qui existe entre les vietnamiens et les chinois.Le conflit de 1979-1980 où les chinois furent démolis par les vietnamiens reste une épine.De cela les américains veulent s’en servir pour contrer la politique hégémonique chinoise.L’ile d’Hainan où sont basés les sous-marins nucléaires est très proche.Cam-Ranh serait un excellent site d’écoutes et une base de stationnement d’unités US.

  10. Robert dit :

    Des soldats français de la France Libre se sont retrouvés à se battre contre des japonais soutenus par les américains, Sassi, puis notre corps expéditionnaire contre des Viets aussi soutenus par les américains, puis l’armée française contre le FLN encore soutenu par les américains.
    Pourtant, dans tous ces endroits, la France a fait beaucoup pour développer ces pays et aider ces peuples.
    Qu’ont fait les américains, sinon accourir à l’idée de juteux contrats ?

    • Zayus dit :

      Concrètement, les américains n’ont jamais soutenu la France contre le FLN et relativement peu contre le Vietminh, car les USA ont toujours été anticolonialistes et avaient des contacts directs avec tous les mouvements indépendantistes non-communistes.

    • Elmin dit :

      Robert
      Je ne sais pas si c’est parce que je m’habitue mais je trouve que vos arguments sont avancés avec plus de calme et donc d’efficacité que précédemment)) cela fait plusieurs jours que je me fais la réflection .
      concernant l’intervention is au Vietnam , on ne peut pas dire qu’elle était motivée par l’ambition de placer des contrats aux vietnamiens eux memes … Ils se n’y ete equipes de pieds en CAP par les États Unis et n’ont rien déboursé… En revanche , la politique de l’endiguement était tres populaire fin des années 50, de meme que l’anti communisme totalement primaire. À cela on ajoute la pression des lobbies de l’armement pour maintenir / augmenter le budget de La Défense et on avait le terreau fertil pour une guerre sans réel enjeu …

  11. rabelais dit :

    Les Vietnamiens sont les « allemands de l’Asie » disaient les premiers administrateurs de Cochinchine…Les Américains et nous-mêmes en savons quelque chose.. Au moment où la Chine commence à montrer ses muscles et à s’emparer économiquement (et militairement) de pans entiers du Sud Est Asiatique, les américains se disent qu’il serait bon de brider un peu leur hégémonie en donnant à leurs ennemis historiques quelques moyens. C’est de bonne guerre, comme on dit…

  12. Frédéric dit :

    A voir si cela ce confirme, on fait état de requêtes pour des F-16 et des avions de patrouille maritime P-3 pour le Vietnam :

    http://www.defensenews.com/story/defense/international/asia-pacific/2016/05/25/vietnam-may-request-f-16s-p-3-orions-us/84904786/