L’Allemagne veut un nouveau char de combat pour 2030

leopard-20150411

Le ministère allemand de la Défense est décidé d’aller de l’avant pour trouver un successeur au char Leopard 2, développé par Krauss Maffei Wegmann. Ainsi, il a informé le Bundestag que des études allaient être menées à cette fin dès cette année et conjointement avec la France. Ses conclusions sont attendues pour 2018.

Selon la presse d’outre-Rhin, il s’agit d’examiner « des tehnologies et concepts dans le cadre d’études conjointes avec la participation de l’industrie allemande ». Le secrétaire d’État à la Défense, Markus Grübel a expliqué aux parlementaires qu’un nouveau char lourd était nécessaire étant donné que les Leopard 2, actuellement utilisés par la Bundeswehr, devront être retirés du service en 2030.

Cette orientation a été donnée alors qu’un livre blanc sur la défense allemande est en cours d’élaboration. Le magazine Der Spiegel explique qu’Ursula von der Leyen, la ministre de la Défense, « répond à la nouvelle situation stratégique depuis le début de la crise en Ukraine » en souhaitant « développer un nouveau char de combat principal (…) en coopération avec un producteur français ».

En effet, un processus de rapprochement a été enclenché entre Krauss Maffei Wegmann et l’industriel français Nexter Systems, qui a produit le char Leclerc. En janvier, les dirigeants des deux groupes, Frank Haun et Philippe Burtin, avaient évoqué l’existence d’un tel projet à l’occasion d’une audition à l’Assemblée nationale.

« Dans cinq ans, nous aurons avancé dans le processus de développement d’un nouveau char lourd – qu’il s’appelle Léopard 3, Leléo ou Léoclerc, peu importe : il sera développé en commun, et pourra commencer à équiper nos forces à l’horizon 2025-2030 pour remplacer les chars Leclerc et Léopard 2 dont la base technologique commence à dater », avait affirmé le patron de Krauss Maffei Wegmann. « Renouveler ces matériels est indispensable : d’ailleurs, les Russes ne s’y trompent pas, et leurs travaux de développement en la matière avancent à plein régime. Pour ce faire, Nexter possède des technologies très intéressantes pour KMW, et vice-versa », avait-il ajouté.

Depuis, la Russie a officiellement présenté le char Armata T-14, dont l’une des caractéristiques est de disposer d’une tourelle téléopérée munie d’un canon de 125 mm.

Du côté de l’armée française, l’acquisition d’un nouveau char de combat n’est pas à l’ordre du jour. En mars dernier, et dans le cadre du programme Scorpion (Synergie du contact renforcée par la polyvalence et l’infovalorisation), la rénovation de 200 chars Leclerc a été confiée à Nexter pour 330 millions d’euros. Il s’agit de prolonger leur durée de vie jusqu’en 2040 tout en leur permettant de « collaborer efficacement en réseau avec toutes les composantes des futurs » groupements tactiques interarmes (GTIA).

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].