Des avions Transall de l’armée de l’Air larguent de l’aide humanitaire en Irak

palette-20140831

Depuis le 10 août, la France livre de l’aide humanitaire aux populations irakiennes poussées à l’exode par l’avancée des jihadistes de l' »État islamique » dans le nord du pays. Ainsi, 60 tonnes de fret ont déjà été acheminées en 3 rotations d’Airbus A-340 à Erbil, capitale du Kurdistan irakien.

Mais, afin de répondre plus rapidement aux situations d’urgence, 2 Transall C-160 de l’armée de l’Air (escadrons « Anjou » et « Béarn ») ainsi qu’un détachement du 1er Régiment du Train Parachutiste (RTP) ont été projetés aux Émirats arabes unis, où la France dispose d’une base (la BA 104 d’al-Dhafra).

Ce Groupement de Transport Opérationnel (GTO) a effectué son premier largage d’aide humanitaire dans la nuit du 30 au 31 août, en coordination avec les forces américaines, britanniques et australiennes. Ainsi, 3 tonnes de fret ont été parachutées à Amerli, une ville à majorité turcomane chiite, assiégées depuis plusieurs semaines par les jihadistes de l’EI, qui empêchent tout approvisionnement en eau, en nourriture et en médicaments.

Au total, les largages français, américains, britanniques et australiens ont permis de livrer aux 12.000 habitants d’Amerli environ 40.000 litres d’eau potable et 7.000 repas.

À Amerli, toujours, l’aviation américaine a également effectué des frappes aériennes en appui aux combattants kurdes et aux forces irakiennes. Selon l’US Centcom, le commandement américain pour le Moyen Orient et l’Asie Centrale, « trois Humvees  un véhicule blindé, un checkpoint et un char de l’EI » ont été détuits dans près de cette ville.

A priori, cet appui aurait permis aux Peshemergas et aux forces de sécurité irakiennes de « briser le siège » d’Amerli. C’est, en tout cas, ce qu’a affirmé le général Qassem Atta, le porte-parole des services de sécurité.

Photo : Largage d’une palette (c) EMA

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].