L’Escadron de Transport 1/61 Touraine sera reformé le 1er septembre

touraine-20140808

Si les temps sont aux dissolutions de régiments ou d’escadrons (réduction d’effectifs oblige), il arrive parfois qu’il y ait quelques réactivations d’unité dont les traditions avaient été précédemment mises en sommeil. Ce sera notamment le cas de l’Escadron de Transport (ET) 1/61 Touraine.

Premier escadron à recevoir les Transall C-160 en 1967, le Touraine avait cessé ses activités en 2012, après avoir effectué 450.000 heures de vol, dont 20% en mission de guerre, depuis sa formation. Son fanion avait été remis le 28 août de cette année, lors d’une prise d’armes organisée à la base aérienne 123 d’Orléans-Bricy.

Mais finalement, contrairement à d’autres escadrons, comme l’EC 1/30 Alsace, l’ET 1/61 Touraine ne sera pas resté longtemps absent de l’ordre de bataille de l’armée de l’Air puisqu’il sera réactivé le 1er septembre prochain, toujours sur la BA 123, pour mettre en oeuvre l’A400M Atlas, dont 3 exemplaires ont été livrés. Ces derniers sont actuellement entre les mains de la MEST (Multinational Entry into Service Team), une unité qui dépend du Centre d’expériences aériennes militaires (CEAM).

D’ici 2019, et selon l’actuelle Loi de programmation militaire, l’armée de l’Air comptera 15 Atlas sur les 50 commandés. Trois autres exemplaires sont attendus cette année, puis 4 en 2015, 3 en 2016 et 2 en 2017.

Par ailleurs, via sa page officielle sur Facebook, l’armée de l’Air a également annoncé la création, le 3 septembre, sur la Base aérienne 702 d’Avord, de « l’Escadre sol-air de défense aérienne – 1er Régiment d’artillerie de l’Air ». Et de préciser : « À l’occasion de la renaissance de ce glorieux régiment, le groupe de travail traditions cherche à entrer en contact avec des anciens du régiment et des groupes d’artillerie de l’air n°50, 51 et 55 ».

Près de 20 ans après les avoir supprimées, l’armée de l’Air entend en effet recréer les escadres. À titre expérimental, 4 unités de ce type doivent être reformées avec toutefois une structure différente.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].