Un fait d’armes hors du commun pour un tireur d’élite des Coldstream Guards en Afghanistan

sniper-20140402

Comment neutraliser 6 éléments hostiles en ne tirant qu’une seule cartouche? Ne chercher pas plus loin : un jeune tireur d’élite du régiment des Coldstream Guards, l’un des plus anciens d’Angleterre, a réussi un tel coup, sans que cela ait fait l’objet d’un communiqué officiel de la part du ministère britannique de la Défense (MoD).

Il aura en effet fallu attendre plus de 3 mois pour que la presse d’outre-Manche revienne largement sur ce fait d’arme hors du commun. En décembre 2013, lors d’une opération dans le sud de l’Afghanistan, un groupe suspect d’une vingtaine d’éléments est repéré dans le secteur de Kakaran par les soldats britanniques alors en place au poste d’observation Sterga 2, qui, construit sur les hauteurs surplombant la rivière Helmand, est équipé de caméras, de radars, d’un ballon de surveillance et de 3 drones.

S’agit-il de taliban préparant une attaque-suicide contre un barrage tenu par leurs camarades où leurs homologues afghans? Tout le laisse à le supposer. Et l’observation de leurs mouvements permet de déceler la présence d’armes. Les troupes britanniques et afghanes reçoivent alors l’ordre de se déployer pour les intercepter. A 9h30, selon l’infographie du Daily Mail, les premiers échanges de tirs commencent.

A plus de 800 mètres de là, un lance-caporal des Coldstream Guards remarque un homme armé portant une sorte de châle se mettre en position de tir. Tireur d’élite, le jeune militaire, dont l’identité n’a évidemment pas été révélée, engage alors cette cible avec son fusil L115A3 Long Range Rifle.
« Et le gars a explosé », raconte, le lieutenant-colonel Richard Slack, alors commandant du dispositif britannique, dont les propos ont été repris par plusieurs journaux britanniques. « Il y a eu une pause à la radio et le tireur d’élite a dit : ‘Je crois que je viens de tirer sur un kamikaze », a-t-il ajouté.

Le fait est. L’insurgé pris pour cible portait une ceinture d’explosifs. Et la balle tirée par le lance-caporal a percuté le dispositif de mise à feu, ce qui a provoqué une explosion qui n’a laissé aucune chance à 5 autres assaillants et mis un terme à l’attaque.

Lors d’une précédente mission en Afghanistan, le même tireur a neutralisé un insurgé à une distance de 1.340 mètres, le « record » (si l’on peut parler ainsi) étant détenu par un commando australien, qui a fait mouche à 2.815 mètres, en 2012.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.

Commentaires

  1. de fraisedesbois

    Répondre

    • de Johnn

      Répondre

      • de fraisedesbois

        Répondre

        • de Kalu

          Répondre

        • de Rincevent

          Répondre

          • de fraisedesbois

          • de E. Le Brun de La Bouëxière

  2. de Yamato

    Répondre

  3. de Quiditmieux

    Répondre

  4. de Yannis Kadari

    Répondre

  5. de DRAILLET

    Répondre

  6. de Robert

    Répondre

  7. de sentinelle 2

    Répondre

  8. de platoon94

    Répondre

  9. de roissard

    Répondre

  10. de juju

    Répondre

  11. de Jeune Con

    Répondre

  12. de Bricoleur

    Répondre

  13. de dauvin

    Répondre

  14. de Savancosinus

    Répondre

  15. de francis henri

    Répondre

  16. de Nenel

    Répondre

    • de jostein

      Répondre

  17. de Wrecker

    Répondre

  18. de Max

    Répondre

  19. de Sempre en Davant

    Répondre

    • de Max

      Répondre

  20. de sniper

    Répondre

  21. de sniper

    Répondre

    • de Max

      Répondre

      • de Sempre en Davant

        Répondre

  22. de jean pierre

    Répondre

  23. de platoon94

    Répondre

  24. de Robert

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>