Le général Pierre Delachenal, le premier commandant de la Patrouille de France, s’est éteint

Le général Pierre Delachenal, qui fut le premier commandant de la Patrouille de France (PAF), en 1953, est décédé le 17 août, à l’hôpital militaire HIA Percy. Il avait 90 ans.

Saint-cyrien à l’origine (promotion 1939), Pierre Delachenal est par la suite versé dans l’armée de l’Air et devient pilote. Au cours de la Seconde Guerre Mondiale, il sert au sein du groupe de chasse 2/5 « La Fayette », avec lequel il effectue 165 missions de combat.

En 1953, affecté à la 3e escadre de chasse, à Reims et avec les lieutenants Dellac, Lecong et Petit, il forme une patrouille acrobatique qui évolue alors sur des F-84G Thunderjet décorés de flèches rouges sur les réservoirs de bout de voilure.

Le 13 mai de cette année-là, cette formation sera appelée pour la première fois « Patrouille de France » par Jacques Noetinger, le commentateur du meeting d’Alger-Maison Blanche, enthousiasmé par la prestation de ses pilotes.

Ce jour-là, plusieurs patrouilles acrobatiques se sont affrontées dans un concours de voltige devant un public de 50.000 personnes. Si les pilotes américains des Skyblazzers, également équipés de F-84 Thunderjet, ont réalisé une démonstration exceptionnelle, leurs homologues français de la 3e escadre de chasse ont joué d’égal à égal, notamment avec une figure spectaculaire consistant en un éclatement à la verticale vers les 4 points cardinaux, suivi de retournements afin de permettre aux 4 appareils de se croiser deux par deux à quelques mètres de distance.

« Nous sommes heureux de constater que notre travail a été apprécié au cours de ce meeting, et ce n’est pas exclusivement à des fins personnelles, mais parce que nous avons réussi à prouver (…) que l’aviation française est toujours une réalité tangible » déclarera le commandant Delachenal après cette démonstration aérienne.

Nommé général de brigade aérienne en 1965 après un passage à l’Ecole supérieure de guerre aérienne, Pierre Delachenal occupera diverses hautes responsabilités au sein de l’armée de l’Air : chef du 2e commandement aérien tactique (CATAC), commandant de la 13e brigade aérienne (1961-1963) et de la 2e Région aérienne, inspecteur de l’aviation de chasse et inspecteur technique de l’armée de l’Air.

Devenu conseiller technique de la SNIAS (ancienne Aérospatiale fondue dans EADS) à l’issue de sa carrière militaire, le général de corps aérien Delachenal totalisait plus de 7.000 heures de vol et 258 missions de guerre avec 85 types d’avions différents. Il était commandeur de la Légion d’Honneur ainsi que Grand Officier de l’Ordre national du mérite et titulaire de la Croix de guerre avec 5 citations.

Photo : De gauche à droite, LTT PETIT, CDT DELACHENAL, LTT DELLAC, LTT VILLAIN (c) SHD

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant; [Voir les règles de confidentialité].