Le flou entoure l’éventuel envoi d’instructeurs militaires français en Ukraine