L’Allemagne autorise le déploiement d’armes hypersoniques américaines sur son territoire

En 1977, l’Union soviétique commença à déployer des missiles balistiques de portée intermédiaire SS-20 Saber, susceptibles de neutraliser les moyens de riposte nucléaire de l’Otan basés en Europe. Aussi, les États-Unis ne tardèrent pas à réagir en envoyant des missiles Pershing II en Allemagne de l’Ouest. Ce qui donna lieu à la crise dite des « Euromissiles », l’initiative américaine ayant en outre provoqué des réactions hostiles parmi les milieux pacifistes. En 1983, le président François Mitterrand résuma la situation en déclarant devant les députés du Bundestag :  » Les pacifistes sont à l’Ouest, et les missiles sont à l’Est ».

La crise des Euromissiles prit fin en 1987, avec la signature du Traité sur les Forces nucléaires intermédiaires [FNI] par les États-Unis et l’Union soviétique. Ainsi, ce texte interdisait de déployer et de posséder des missiles – balistiques et de croisière – ayant une portée comprise entre 500 et 5500 km. Seulement, comme d’autres traités de désarmement, il n’a actuellement plus cours.

En effet, la Russie ayant été accusée d’avoir développé un missile ayant une portée supérieure à 500 km – en l’occurrence le Novator 9M729 [code Otan : SSC-8] – les États-Unis dénoncèrent le traité FNI en 2019. Sans tarder, ils modifièrent le programme PrSM [Precision Strike Missile] afin de doter le système M142 HIMARS d’un missile balistique pouvant atteindre une cible au-delà de 500 km.

Pour autant, alors que les jours du traité FNI étaient comptés, certains responsables européens, comme Federica Mogherini, alors Haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, firent part de leur opposition à voir le territoire européen redevenir un « champ de bataille pour d’autres puissances » comme par le passé.

Côté russe, le chef du Kremlin, Vladimir Poutine, laissa entendre que Moscou allait se doter de missiles jusqu’alors interdits. Les Américains « estiment à présent que la situation a tellement évolué depuis la signature en 1987 du Traité FNI, qu’ils doivent se doter de ces armes. Notre réponse à Washington? Simple : nous ferons la même chose », avait-il affirmé, en décembre 2018.

Le chef d’état-major des forces armées russes, le général Valeri Guerassimov, s’était montré beaucoup plus direct, en menaçant les pays de l’Otan qui accepteraient d’accueillir sur leur sol des missiles balistiques américains de moyenne portée. « Ce n’est pas le territoire des États-Unis qui sera menacé de destruction, mais bien le leur », avait-il averti.

Fin juin, M. Poutine a estimé que la Russie devait commencer à produire des missiles autrefois interdits par le traité FNI puis, « en fonction de la situation », de les « déployer, si cela est nécessaire, pour assurer notre sécurité ».

Quoi qu’il en soit, il n’y a pas encore si longtemps, l’Allemagne se disait opposée au déploiement de missiles sol-sol à portée intermédiaire sur son territoire.

« La politique des années 1980 n’aide pas à répondre aux questions d’aujourd’hui. Un déploiement de nouveaux missiles à moyenne portée rencontrerait une grande résistance en Allemagne » et « l’Europe ne devrait en aucun cas être le théâtre d’un réarmement », avait ainsi estimé le social-démocrate Heiko Maas, quand il était encore chef de la diplomatie allemande, en 2018.

Seulement, la guerre en Ukraine a changé la donne, voire accéléré des plans qui étaient dans les cartons… En effet, le 10 juillet, en marge du sommet de l’Otan à Washington, l’Allemagne a annoncé qu’elle abriterait la variante sol-sol du missile de croisière Tomahawk, des missiles polyvalents SM-6 ainsi que des armes hypersoniques mis en œuvre par l’US Army à partir de 2026.

« Ces systèmes ont une portée nettement plus grande que ceux actuellement déployés en Europe », ont souligné les autorités allemandes et américaines dans un communiqué commun. À noter que ces missiles ne porteront pas de charge nucléaire, contrairement aux Pershing II des années 1980.

En clair, l’Allemagne va accueillir le système Typhon [ou Mid-Range Capability – MRC], conçu pour lancer des missiles SM-6 [RIM-174 Standard ERAM] d’une portée comprise entre 400 et 500 km] ainsi que des Tomahawk, capables de parcourir 2770 km. Soit plus qu’il n’en faut pour atteindre Moscou depuis Berlin.

Quant aux capacités hypersoniques évoquées dans le communiqué, elles reposeront sur le LRHW [Long-Range Hypersonic Weapon ou « Dark Eagle »], dont la portée est identique à celle de la version sol-sol du Tomahawk.

Reste que cette annonce n’est pas vraiment surprenante. En 2021, l’US Army avait annoncé la réactivation, à Cassel [Mayence] du 56th Artillery Command, une unité héritière du « 56th Field Artillery Command », lequel avait été dissous à la fin de la Guerre froide alors qu’il était chargé de superviser les Pershing II.

Cette réactivation avait été décidée dans le cadre du programme « Multi-Domain Task Forces » [MDTF], lancé en 2019 afin de regrouper au sein d’une même formation des capacités en matière d’artillerie, de défense sol-air, de renseignement, de lutte informatique et de guerre électronique. Et cela afin de pouvoir coordonner des frappes de missiles à longue portée, via une force en réseau.

Dans un entretien accordé à Deutschlandfunk, ce 11 juillet, le ministre allemand de la Défense, Boris Pistorius, a salué le déploiement de ces missiles américains. « Cela comblera une grave lacune en matière de défense du territoire des alliés de l’Otan », a-t-il estimé.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

133 contributions

  1. Aymard de Ledonner dit :

    Tétanisés par les menaces russes, les allemands courent se réfugier dans les jupes US.
    Dans un sens c’est désespérant.
    Mais je répondrait à tous les trolls russes qui ne vont pas tarder à débarquer qu’ils l’ont bien cherché. A force d’agiter la menace nucléaire à tout bout de champ, ils ont finalement été pris au sérieux (ça devrait leur faire plaisir) et poussé les allemands à aller chercher le parapluie US.

    • Berlin rit dit :

      Jusqu’à présent les convois américains passent par le Benelux et ensuite l’Allemagne et il n’y a jamais eu de problèmes. J’imagine qu’ils connaissent les législations des pays qu’ils traversent et que leurs « remorques » ont été conçues en conséquence. Ça me paraît élémentaire.

    • Berlin rit dit :

      Venez faire un tour chez nous et vous verrez si nous sommes tétanisés. Ce conflit tombe à point. Nous étions déjà le leader économique de l’UE et nous allons devenir également le leader militaire européen, en parfaite collaboration économiquo-commercialo-militaire avec les USA.

      • Sosotte dit :

        Tient… Sorensen à un nouveau pseudo… Berlin pleure

      • Thorgal dit :

        Vrai allemand ou troll comique provocateur bien de chez nous, je vous félicite pour votre syntaxe et votre maitrise de la langue française.
        C’est pour cela in fine que je choisis la seconde hypothèse. Ca fait bien longtemps que le français n’intéresse plus les allemands.

        • Berlin rit dit :

          Je vous remercie monsieur et je suis sincère ! Écrire correctement est un signe de politesse élémentaire ! Même pour les étrangers ! Vous avez néanmoins raison d’écrire que la langue française n’intéresse plus mes compatriotes. Maîtriser des langues étrangères n’est pas suffisant. C’est fondamental (sinon on ne comprend rien aux autres !) mais pas suffisant. Il est indispensable de profiter de l’avantage de la maîtrise de la langue des « autres » pour comprendre leur passé, leur culture, leurs idées. La France a été (elle ne l’est plus depuis longtemps…) un pays dont les « étrangers » pouvaient apprendre… J’en ai bénéficié. J’ai, comme vous dites, « fait Sorbonne ». Je ne l’ai jamais regretté. J’ai même tissé des liens étroits avec beaucoup d’amis français. Nous nous sommes mutuellement enrichi. Bien sûr, je ne les retrouve pas « ici » mais ce n’est pas grave, que du contraire ! Je sais que je suis (volontairement) ironique mais j’ai beaucoup de pitié et de respect pour la majorité de Français que j’aime et que je défend tous les jours parce qu’ils luttent, avec peine, contre les gaulois du passé.

          • Thorgal dit :

            Cher Monsieur,
            je commence à vous apprécier, mais je vais en rester là, parce que j’ai soudain la vague impression que nous allons rejouer, au choix et selon votre humeur:
            -des scènes de la Grande Illusion, avec l’immense Erich von Stroheim et le non moins talentueux Pierre Fresnay ;
            ou
            -après quelques choppes d’excellente bière Bavaroise à l’Oktoberfest, les pantalonnades de Papy fait de la Résistance, autre grand classique, cette fois-ci dans le registre de la pitrerie… Mais autant je peux vous concevoir en Général Spontz, autant je ne peux me résoudre à jouer les Guillebert, à la limite François Taupin (alias Christian Clavier), mais il est vraiment nul !
            Pour conclure, je dirai cependant:
            « Ach ! On a fini de se la culer douce à Paris ! Il va y avoir de la mutazion sur le front de l’Est ! »

          • Participe dit :

            Nous nous sommes mutuellement enrichis.

          • 3e groupe dit :

            Je défends.
            Tu défends.
            Il/elle/on défend.

      • Olivier C dit :

        A titre perso, j’y suis alliet vous êtes clairement tétanisé. Enfin pour devenir le « leader militaire » européen, il faudrait que vous deveniez les plus forts, sauf que vous n’avez pas l’arme nucléaire et vous n’êtes qu’une annexe de l’armée américaine

        • Berlin rit dit :

          Vous rigolez j’espère… Vous croyez vraiment qu’avec votre « puissance » nucléaire vous impressionnez qui ? Vous n’avez qu’UN soum à la mer en permanence. UN ! Avec combien d’ogives ? Combien de leurres? Heureusement, le Luxembourg ne risque pas de vous envahir…

          • rainbowknight dit :

            Ces propos vous discréditent, vous n’êtes pas plus allemand que moi je suis luxembourgeois….
            Demandez aux allemands sils apprécieraient de prendre une « bombinette » française sur le coin du groin. Les blondinettes germaines couineraient ….
            C’est quoi ton bled Bamako, Abidjan, Tombouctou, Moscou ?
            Quant à avoir fait La Sorbonne moi je préfère ta soeur bonne…. ça c’est français.

      • Goose dit :

        Non aux ordres économiquo-commercialo-militaires des USA !
        Vous vous êtes trompé. 😉

        • Berlin rit dit :

          « A ma gauche le poulet français. A ma droite l’ours polonais and co. » And the winner is ?

          • Goose dit :

            Oui, et ? Ça ne change rien à ce que je dis : l’Allemagne est un caniche. 🙂

      • Sorensen dit :

        Nous sommes le leader militaire, économique, morale, sociétal, démographique de l’UE, bientôt 35 pays vassalisés à notre main, un destin à la grecque attend les prétentieux français..

        • Sosotte dit :

          Ah… suite à mon post + haut… tu reviens pour faire croire que Berlin pleure… ce n’est pas toi…
          Mais ça ne trompera personnes…

        • Thorgal dit :

          leader moral, pas morale. Ou alors vous avez un leader transgenre. C’est votre choix.

          Désolé Herr Sorensen, mais « Berlin rit » écrit mieux que vous… normal, la rigueur prussienne l’emporte sur le teuton de province.

          • MLF dit :

            Mais laissez-le donc mettre au féminin tous les adjectifs qu’il veut.
            Il participe à la lutte contre l’oppression de la grammaire patriarcale.
            Sorensen, avec nous !

          • Berlin rit dit :

            Parfois quand je relis les commentaires sous mon pseudo je me dis que je n’ai jamais écrit ça… Je crois que parfois mon pseudo est usurpé… C’est l’or ton graffe qui fes la diferance…

        • vous êtes le leader du pathétique dit :

          Vous devriez tweeter ce message en citant les différentes chancellerie.
          Juste comme ça, pour connaître leur réaction.

      • Vercors dit :

        le berlinois est adepte de la collaboration active, lui avec les USA d’abord, puis nous avec lui ? : quelle rediffusion d’un vieux film ! le cuivre du fil de mon arbre est en train de se couvrir de vert-de-gris, du coup !

    • Dniepr dit :

      Aymard de Ledonner : Vous faites erreur sur la chronologie, sur les événements, sur l’enchaînement des causes et de leurs conséquences.
      Le gouvernement russe a montré sa bonne volonté dès la fin de l’URSS : on l’a ignoré et on a pillé le pays. Après l’accession de Vladimir Poutine, les mains tendues se sont succédées du côté Russe, au mépris récurrent de l’OTAN sous influence américaine.
      Un putsch soutenu par les Américains en 2014 et le début des attaques contre la partie russophone de l’Ukraine : des milliers de morts dans l’indifférence générale de l’OTAN et de l’Occident.
      Après le début de opération spéciale russe, deux jours après ,les Russes et les ukrainiens étaient prêts à négocier la fin de l’intervention : les États-Unis et la Grande-Bretagne s’y sont opposés fortement et maintiennent la même position depuis : aucune négociation n’est possible, seulement la guerre.
      Les Russes en ont pris acte et déclaré ce que signifiait pour eux, la guerre de l’OTAN contre eux et les conséquences à prévoir. En sous-main, les tentatives de règlement pacifique ont continué mais ce sont toujours heurtés au refus catégorique de l’OTAN et des Américains.
      Les Russes ont énoncé leurs trois exigences depuis le début et n’en n’ont jamais varié depuis. La fin des milices néonazies, le refus que l’Ukraine entre dans l’OTAN, la nécessité que l’Ukraine soit sacralisée et déclarée zone tampon, sans présence de l’OTAN sur son sol et avec le rattachement de la partie russophone à la Russie, sa mère patrie..
      Ce n’est vraiment pas beaucoup demander mais l’Occident a toujours montré sa volonté d’en découdre coûte que coûte. Cela ne dérange pas du tout les Américains que les Européens soient entraînés jusqu’au conflit nucléaire : ça ne peut que leur rendre service, à eux, qui seront toujours en sécurité et qui ne verseront pas une goutte de leur sang..

      • Pfffff dit :

        Tissu de désinformation.

      • Sens dit :

        @Dniepr , vous avez tous dit .Sans parler des casses a coté comme les gazoducs Nord Stream!… etc etc Nous risquons d’être pris pour des pro – russe pendant que ces même personnes aveuglé et culotté sont des anti russe ou chinois sans vraiment prendre du recule. Merci a vous

        • Avance, Hercule ! dit :

          Quand on recule, on prend du recul.

          • Sens dit :

            @Recule, HerculeleNul ! le rectificateur d’orthographe n’est pas toujours a bon service, navré.Prenez donc du recul .Avec vos arguments bidons, blaireau

        • ARDALBSR dit :

          Ces mêmes personnes aveuglées et culottées.

      • Pirlouis dit :

        Monsieur le troll,
        vous oubliez que vos amis russes ont signé en 1991 un traité garantissant le respect des frontières de l’Ukraine, moyennant quoi les 3000 têtes nucléaires de l’URSS ont été récupérées par la Russie. Ensuite le nazillon du kremlin a conchié ce traité et envahi l’Ukraine( en 2014 et 2022) après que son peuple ait viré les missi dominici nommés par Putler pour l’asservir.
        Depuis plus de 2 ans maintenant Putler s’acharne en vain à finaliser son invasion en massacrant ou déportant femmes et enfants ukrainiens. La Morale nous impose d’aider en les armant les ukrainiens pour raccompagner les russes à la frontière internationale. La Justice nous commande également de mettre au ban des nations ce fauteur de guerre qu’est Putler ainsi que les quelques autocrates fantoches qui le soutiennent.
        Je plains les peuples russes qui subissent ce dictateur et qui vont en plus perdre leur Sibérie en se faisant « raminagrobiser » par « l’allier » chinois

        • rainbowknight dit :

          Votre réponse va sans doute offusquer grand nombre de « démocrates » occidentaux fortement attachés à l’idéologie portée par le Kremlin.
          Pour beaucoup d’entre eux avoir posé les pieds dans la Fédération de Russie ne s’est jamais produit. Ils auraient appris ce qu’est ce « monde russe » tel qu’imaginé par le Maître absolu….
          Si je me réjouis de voir le bourbier dans lequel « Connard 1er » s’est fourvoyé, je n’en déplore pas moins les terribles effets pour les deux populations…
          La solution ne sera apportée que par les russes si par malheur « Connard 1er » venait à rompre le « contrat social » qui le lie avec son peuple. Cette Opération Militaire Spéciale n’est pas la guerre des russes, elle est le fait d’une clique de brigands avides de piller les richesses d’autrui. Les russes savent cela….
          Quant à perdre la Sibérie c’est une illusion. Malgré toutes les difficultés traversées la Sibérie est et reste pleinement russe. Les populations les plus à l’extrême-est sont certes différentes des slaves mais elles sont russes et fières de l’être. Les chinois n’ignorent pas cette réalité.
          C’est la signature des trolls que de dénier les faits et de renvoyer une image agressive de l’Occident.
          Je reste toujours interloqué par le choix des pays qui profitaient d’une alliance avec la Russie. Ils se sont empressés de se placer sous protection de l’OTAN. Sont ils si peu intelligents et aveugles ces millions de moutons bien plus heureux de vivre loin du doux monde russe ?

        • Bourbon-l'Archambault dit :

          Ce n’est pas la première fois qu’on nous signale des asiatiques suspects dans l’Allier.
          Nous avions déjà eu un rapport concernant des Nord-Coréens, en voici un à propos de Chinois. C’est d’autant plus préoccupant que ces deux pays sont alliés.
          La section de la DGSI de Moulins devrait être saisie de la question.

        • Trenet dit :

          Le subjonctif est presque systématiquement précédé de « que », mais « que » n’est pas toujours suivi du subjonctif. Ainsi, « après que » doit être suivi de l’indicatif :

          Après que son peuple a viré les missi dominici.

          https://www.academie-francaise.fr/apres-que

          ∼ ⋄ ∽

          Longtemps, longtemps, longtemps
          Après que les poètes ont disparu
          Leurs chansons courent encore dans les rues

      • Kardaillac dit :

        C’est tout l’inverse.
        Vous devez avoir une licence russe d’histoire-géo 😉

      • Pef dit :

        Mais oui bien sur. Le grand complot des méchants américains, pour envahir et détruire la russie des gentils avec le sang des européens. On se demande toujours avec quelles armes d’ailleurs. Vu que cela fait plus de 2 ans que nous essayons de produire un peu de matériel militaire. Et Que pour la France nous en sommes à 50 000 obus, quand la russie en produit 3 millions. La preuve de nos plans diaboliques sans doute?
        Les frappes systématiques sur les civils, les enfants, dans votre analyse, ça correspond à quoi?
        Vos supérieurs du fsb ont pris dans leur valise la liste complète des crimes de guerre et essayent de les mettre en œuvre tous.
        L’inversion accusatoire systématique est une arme de propagande utilisée par les russes (et quelques autres pays dictatoriaux). Vous ne faites pas exception.

        • Bobby Cyr dit :

          il est dans sa propagande à fond avec des jeux de mots et surnoms à 2 balles..un petit caïd du clavier

      • Olivier C dit :

        Qui est le « on » qui a pillé la Russie ? Moi je le souviens surtout de la nourriture qu’on vous a donné afin de ne pas mourir de faim, car vous étiez tombé au même niveau que la Somalie. Niveau main tendue, je pense qu’il n’y a pas mieux. C’est grâce à l’Occident que vous avez pu vous refaire la cerise. On voit maintenant le niveau de gratitude des russes.

        La fin des milices nazies ? Alors même que des prisonniers russes ont des croix gammées comme tatouage, et que Poutine pratique la même politique qu’Hitler ? Pour la Géorgie il s’est comporté comme Hitler avec la region des Sudètes. Ses référendums en Crimée et dans le Donbass, c’est comme l’Anschluss. l’Ukraine c’est une guerre sur de faux prétextes comme pour la Pologne.
        l’Ukraine est un pays indépendant et a le droit de demander à adhérer à l’OTAN. Commencez à vous poser des questions sur vous-mêmes si vos « frères » ne veulent plus avoir affaire à vous.
        Quant aux russophones qui se sentent mal en Ukraine, ils n’ont qu’à déménager, ou alors donnez les territoires qui ne sont pas russophones (par exemple Koenigsberg ou les territoires pris à la Finlande).
        Et sinon, vous menacez les Européens alors même que vous critiquez les Américains. Pourtant ceux-ci sont vos voisins côté est alors pourquoi mettez vous les Européens dans la boucle ?
        De toute façon, les Russes ont toujours voulu s’étendre en Europe. Joukov l’avait déjà dit en 1945, et il a fallu les 2 bombes atomiques pour vous stopper.

        • Participe dit :

          La nourriture qu’on vous a donnée.

        • PK dit :

          « Qui est le « on » qui a pillé la Russie ? »

          Les premiers pilleurs étaient les oligarques russes, qui travaillaient en cheville avec les oligarques mondialistes. Les premiers ont disparu et les second ont désormais pratiquement tous les pouvoirs.

          • Trollala dit :

            « oligarques mondialistes »
            Ce serait probablement trop vous demander que de préciser votre pensée…

      • Poupou le fou dit :

        On voit que la machine a laver les cerveaux russes (s’il y en a encore) fonctionne à merveille. Bienvenue au lobotomisé du kremlin. Il serait temps d’arrêter la vodka en perf devant Rossiya 24

      • paul dit :

        la Russie depuis des lustres cherche d’avoir de bonne relation avec l’Europe , mais les anglo-américains avait une frousse bleu de s entre Europe et Russie ,le gouvernement russe a avaler des couleuvres pour ne pas froisser les relations avec l’union européenne . les américains et les anglais ont tout fait pour entrainer la Russie dans cette guerre . situ veut abattre ton chien tu dois dire qu’il a la rage .

      • Goose dit :

        Belle page de propagande moscovite. Si, si, c ‘est beau Naïf et inexact, mais beau ! 🙂

      • appolo dit :

        Alors là, je dis bravo. Un telle recopie de la propagande russe et un telle re-écriture de l’histoire force le respect, malgré toute sa stupidité. Vous auriez pu insister un peu plus sur les « ukronazis » et ajouter un petit couplet sur la grandeur et le désir de paix du criminel de guerre du kremlin, cela vous aurait fait un 20/20 et un passage direct au niveau supérieur à l’école des trolls de St Petersbourg. Vous êtes payé à la ligne ou au forfait ?
        On pourrait démonter ligne à ligne toutes vos aneries, mais ce serait un perte de temps face à un esprit borné tel que vous. Je vais donc me contenter de 2 faits, que vos maitres à moscou passent sous silence:
        1) l’Ukraine est un pays INDEPENDANT, et de ce fait choisi librement avec qui il veut s’allier ou s’associer.
        2) ce sont les ruSSes et eux seuls qui ont lancé une agression armée contre un pays independant et qui annexent illégalement des territoires du dit pays

      • AirTattoo dit :

        histoire de rétablir un semblant de vérité sans tenir compte de la manipulation sociale du peuple russe:
        https://www.monde-diplomatique.fr/2018/09/RICHARD/59048

        • dommage dit :

          Très intéressant.
          Suis curieux de lire les commentaires de ceux qui pensent que tout est tout blanc ou tout noir
          Hélas, Pour la manipulation subit par le peuple russe, le taré du Kremlin a dépassé le point de non retour

        • toufik dit :

          @AirTattoo : Très intéressant merci. Avec tout de même un oubli majeur, les 2 guerres de Tchétchénie. Une par Eltsine avant le bombardement de Belgrade par l’OTAN, une par Poutine après. Dans les 2 cas, une boucherie. La Russie des années 90, c’était aussi ça.

      • . dit :

        Toujours la même tartine de hoax sans en changer une virgule ; un peu faignasses les trolls…

    • aleksandar dit :

      Les allemands n’ont pas quitté les jupes US depuis 1945.
      Nihil novo sub sole

      • Bazdriver dit :

        @aleksandar. La moitié est de l’Allemagne a connu les « jupes » soviétiques et les a quitté avec plaisir.. Et n’a aucune intention d’y retourner… Et ils ne sont pas les seuls…

        • aleksandar dit :

          L’Allemagne d’aujourd’hui continue la politique étrangère de la RFA.
          Et bizarrement c’est dans l’ancienne RDA que l’opposition a la Russie est la moins forte.
          Probablement parce qu’ils savent faire la différence entre l’URSS et la Russie.

        • Participe dit :

          La moitié est de l’Allemagne a connu les « jupes » soviétiques et les a quittées avec plaisir.

      • Berlin rit dit :

        Si les Allemands n’ont pas quitté les jupes US depuis 1945, c’est peut-être parce qu’ils ont une longueur d’avance sur les Russes qui, maintenant, se refugient sous des jupes chinoises. Mais, c’est peut-être aussi par intérêt… Maintenant, les Allemands ont les capacités financières et industrielles pour se réarmer. Comme la plupart des états de l’UE d’ailleurs.

        • aleksandar dit :

          Mais ils n’ont ni les capacités morales, ni le savoir faire militaire.

          • Berlin rit dit :

            Ce sont les qualités morales qui sont essentielles ! Rechercher les accords au delà des différences, cultiver le sens du compromis, trouver des solutions, etc, c’est là qu’on voit les qualités morales.

      • À l'origine dit :

        De la faute de qui? Qui fait que les allemands, les polonais, les Baltes, les finlandais… demandent le parapluie US? Votre maître est le meilleur allié des américains concernant leur mainmise sur l’UE.

      • joe dit :

        C’est toujours mieux que les dessous putrides de putler et medmedev 🙂

      • Courmaceul dit :

        Et pour la RDA ?

      • rainbowknight dit :

        Si vous étiez français vous sauriez que la France a particulièrement veillé à ce que son puissant voisin ne puisse un jour retrouver toute sa superbe…
        Pour ce faire et grâce à l’aide américaine l’Allemagne a toujours été « administrée » pour le bien de tous….
        Depuis les allemands se sont affranchis de cette lourde « tutelle » mais par leur Histoire ils ont eux aussi tissé des liens très forts avec les USA
        Imaginer une « Grosse Deutschland » première puissance militaire européenne, la France ne saurait le concevoir et moins encore l’admettre. Il faut être français pour aimer l’Histoire de France et notre pays …..

      • tschok dit :

        Pour un mec qui est collé au slip des Russes, je vous trouve un peu gonflé de donner des leçons de morale sur les jupes américaines, aleksandar.

        Nan, on vous aime vicieux, pas latiniste. Forcez pas votre talent, vous y perdriez votre grâce.

    • paul dit :

      donc en 2021 les usa avait annoncer la remise en activité de la 56fh unite d’artillerie , en 2021? mais la l’invasion de l’ukrainien na commencer en février 2022 . ils lance la pierre et ils cachent la main .

  2. PHILIPPE dit :

    en espérant que les convois militaires ne seront pas contrariés comme l’ont été il y a quelques mois les convois français de blindés RC 10 à destination de l’Ukraine.

    • Berlin rit dit :

      Jusqu’à présent les convois américains passent par le Benelux et ensuite l’Allemagne et il n’y a jamais eu de problèmes. J’imagine qu’ils connaissent les législations des pays qu’ils traversent et que leurs « remorques » ont été conçues en conséquence. Ça me paraît élémentaire.

      • Aymard de Ledonner dit :

        On ne va pas reconcevoir nos porte-chars parce que même si la charge par essieu est conforme à la législation allemande, le fait que les différents essieux soient différenciés en fonction de leur position, fait qu’on sort des clous de epsilon pourcents.
        A la place on passe par du transport maritime vers les pays baltes ou la Grèce et chacun peut voir le niveau de fiabilité et de coopération de l’Allemagne.
        L’argent de fait pas tout. Un commando Kieffer est plus dangereux avec un couteau émoussé qu’un pacifiste allemand avec un glock.

        • Berlin rit dit :

          Vous avez bien raison! RE CON cevoir vos porte- chars est au delà de vos moyens. C’est lors de la conception que vous auriez dû non pas penser, mais réfléchir. Sauf si c’était volontaire pour nous faire rire, encore une fois…

    • Qui ça ? dit :

      Ce sont les portes-chars pour char Leclerc à destination de la Roumanie qui n’ont pu traverser l’Allemagne par la voie routière.

      https://www.opex360.com/2022/11/08/les-chars-leclerc-nont-pas-ete-autorises-a-emprunter-les-routes-allemandes-pour-rejoindre-la-roumanie/

      • Niko dit :

        Bien sûr en rétorsion tous les poids lourds venant d’Allemagne ont été refoulés à la frontière (non)

  3. Même pas peur ! dit :

    Je suis peut être parano mais je suis convaincu que les Allemands font ça uniquement pour nous narguer. Ils vont encore dire que eux ils n’ont pas peur tandis que nous on veut la paix avec Poutine tellement ont a la trouille. On serait bien bête de ne pas nous aussi montrer nos muscles. Qu’attendons nous pour déployer nos propres armes hypersoniques ?

    • Elwin dit :

      Un peu enfantin comme psychologie, vous ne trouvez pas ?

      • tschok dit :

        @Elwin,

        Non, il est ironique et se joue de ses lecteurs. Il est dans le foutage de gueule et vous nargue.

        Il a la psychologie d’un adulte manipulateur, pas celle d’un enfant, même pervers ou testeur de limite, Cf son com plus bas.

    • DanL dit :

      De les avoir, peut-être?

      • Même pas peur ! dit :

        Il y a quelques mois, j’ai lu un article du plus grand expert mondial en armement (Titleman, je crois) qui expliquait que la France était largement en avance sur les Américains dans ce domaine.

    • joe dit :

      Cela ne gêne pas les russes. Bien sur ils vont crier à la provocation mais savent aussi que leur usage serait lié uniquement à une attaque de leur part, ce qui absolument impossible… pour l’instant. Les Allemands montrent qu’ils sont déterminés… à ne rien faire puisque ils refusent toujours de donner les armes dont ont besoin les Ukrainiens, qui elles serviraient pour de bon contre putler, pas dans 10 ans mais en 2024. Un non évènement en somme.

      • aleksandar dit :

        Les USA montrent qu’ils sont déterminés… à ne rien faire puisque ils refusent toujours de donner les armes dont ils disposent en quantité et dont ont besoin les Ukrainiens

        Voilà; c’est corrigé.

    • Métallurgiste dit :

      Ironie ou provocation ?

  4. KL42 dit :

    Les Amerloques ont des armes hypersonique, depuis quand????
    Ou alors se sont des armes hypersonique mais genre F 35 qui lui ne peu voler qu’en condition optimal et qui traine encore une centaine de défaut d’après la cour des comptes US

  5. Raoul dit :

    Le LRHW Dark Eagle est missile balistique bi-étages avec planeur hypersonique de classe IRBM : sa portée est très très supérieure à celle d’un Tomahawk…

    • V-max dit :

      @ KL42 / Raoul
      Je note au passage que, même s’il s’était agit d’un « banal » missile balistique, avec une telle portée, il aurait forcément été hypersonique.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Missile_balistique#
      .
      L’hypersonique c’est pas sorcier et pas du tout nouveau, le V2 déjà était hypersonique en fin de phase de propulsion (mais pas à l’impact – 2 880 km/h – d’où sa portée de « seulement » 320 km). Et ce n’est pas un graal : un missile balistique même hypersonique n’est qu’un peu plus difficile à intercepter (il faut évidemment être plus rapide à la manœuvre), du fait de sa trajectoire prévisible ; c’est la manœuvrabilité qui est clef pour parer une interception.

  6. Pascal, (l'autre) dit :

    « Je suis peut être parano mais je suis convaincu que les Allemands font ça uniquement pour nous narguer. » En lisant votre « analyse » c’est un autre terme que parano qui me vient à l’esprit! Déployer des missiles pour narguer un voisin……………………………c’est « couillu »!
    « tandis que nous on veut la paix avec Poutine tellement ont a la trouille. (on) Qu’avez vous bu à midi?

  7. kodisch dit :

    Réactiver le plateai d’Albion , voila la réponse .

    • paul dit :

      le plateau d’Albion c’est de la vieille strategie , maintenant il faut des armes sur des porteur qui puisse être déplacé rapidement de la mobilité .

    • tschok dit :

      Les silos ont été comblés, les infrastructures ne valent plus un clou et la base est devenue un camp de vacances pour la légion étrangère. Et on sait très bien mettre un missile hypersonique sur des vecteurs mobiles, ce qui a priori ménage une possibilité de seconde frappe plus intéressante.

      Mais une base fixe permet de « sanctuariser » en dernier recours (si tous les SNLE sont coulés et les avions vecteurs de l’ASMP détruits) et, éventuellement, peut constituer le socle d’un réseau ABM si elle est bien située, ce qui suppose un réseau d’alerte avancée.

      Si vous voulez une réponse musclée pas trop chère et dans pas trop longtemps à la menace nucléaire russe, vous mettez des ogives nucléaires dans les MdCN. Et dans la foulée, vous développez la version terrestre.

      En fait, vous pouvez même la jouer plus fine en disant: « on va le faire » en ajoutant « si… », ce qui n’engage à rien, mais implique de reprendre avec la Russie un dialogue stratégique qui a été rompu et qu’on n’est pas très pressé de reprendre parce que de notre côté on n’a rien à négocier.

      C’est le principal défaut de la doctrine de stricte suffisance: vous n’avez pas de mou, donc rien à négocier puisque vous êtes au taquet. Donc, vous vous privez de participer à toute négociation internationale sur la sécurité collective au niveau nucléaire, à moins d’aller à la table des négos pour abolir le nucléaire. Pour faire tapis. Jouer le tout pour le rien.

      Donc, tant que le monde reste dangereux, cruel et cynique, tout ce que vous avez à négocier c’est une utopie de monde idéal sans arme nucléaire, ce qui revient à vous mettre de facto à la place de l’herbivore dans un monde de carnivores (les pacifistes à l’ouest, les missiles à l’est). Pas la position idéale pour commencer des négos entre prédateurs professionnels.

      Ou alors vous embauchez des millions de Joan Baez à l’échelle mondiale et vous vous les mettez dans la poche en pariant qu’elles soient décisionnaires dans leur pays, ce qui n’est a priori pas le cas. Par exemple, quand je regarde l’Iran, j’ai pas l’impression que Joan Beaz soit aux commandes. En Russie non plus. En Corée du Nord, non plus. Chine, non plus. Etc.

      En fait, elle n’est aux commandes nulle part cette brave dame. Mais nous on en a des millions.

  8. Thorgal dit :

    Dans la course à la f…..ion du maître américain (« cocksucker », dans leur idiome), je ne suis pas fâché que la France ne soit pas dans le trio de tête…
    Merci au général de Gaulle d’avoir conservé notre pays « entier » et ne pas l’avoir castré, comme le fut l’Allemagne après 1945.

    Après tout, un missile balistique nucléaire, c’est quelque part un symbole phallique.

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « comme le fut l’Allemagne après 1945. » Elle avait un certain « passif » Economiquement cela ne lui a malgré tout pas trop mal réussi! Il faut dire que nous arc-bouté sur notre glorieux passé colonial nous n’avons trouvé rien de mieux pour remonter la pente après la deuxième guerre mondiale que d’aller guerroyer en Indochine puis en Algérie…………………..pour le résultat qu’on connait!

    • rainbowknight dit :

      Voilà que vous déplorez la castration d’une Allemagne dans laquelle l’idéologie nazie habitait encore quelques esprits chagrins après la défaite. Montreriez vous votre véritable visage ?
      Si vous étiez français vous sauriez que la France du général de Gaulle maintenait des forces françaises en Allemagne pas uniquement pour dissuader les « rouges » de s’aventurer plus à l’Ouest…

    • tschok dit :

      Nan mais Thorgal, je veux bien qu’on voue un culte au Général, mais franchement, ce n’est pas à lui qu’on doit l’unité territoriale de la France au sortir de la 2GM.

      L’unité territoriale de la France a survécu à la guerre pour trois raisons:
      – La France a été libérée par les Alliés et un peu par elle-même,
      – Sans l’aide des Soviétiques, sans quoi ils auraient pris un gage territorial comme ils l’ont fait partout ailleurs en Europe, quand ils ont libéré des territoires,
      – Et surtout, à la fin de la guerre, tout le monde a été d’accord pour considérer que la France restait la France, dans ses frontières internationalement reconnues, parce que depuis des siècles ce foutu pays participait à ce qu’on appelle le « concert des nations » dans le but de mettre en place un ordre international qui, précisément, la reconnaisse dans ses frontières reconnues. Une œuvre séculaire.

      Le genre de truc qui vous fait survivre à l’écroulement du premier empire, alors que tous les Etats européens se liguent contre vous pour vous péter la gueule, pour la septième fois.

      Dans cette affaire, de Gaulle a fait ce qu’il avait à faire et il a poursuivi le grand oeuvre alchimique, mais ce n’est pas le créateur d’un ordre particulier et certainement pas celui que vous imaginez. Il ne nous a pas doté d’un sexe. Ce n’est pas Dieu le père.

      Faut arrêter avec ça.

      Faut quand même comprendre au travers de quoi on est passé dans notre histoire et pourquoi on est encore vivant.

      • Raskolnik dit :

        De Gaulle, le « connetable », un monstre d’orgueil et d’ambition, qui a passé sa « carrière à intriguer pour arriver à ses fins, a dresser les Français les uns contre les autres (diviser pour régner), à mentir à tout le monde…le bradeur d’empire qui a livré les harkis pieds et poings liés aux couteaux des assassins du FLN. Heureusement, tous ses petits copains (y compris les communistes avec qui il avait pactisé pour prendre le pouvoir), tous ces « grands temoins » qui ont verrouillé l’histoire de la 2eme Guerre mondiale et de la guerre d’Algérie laissent la place a une génération d’historiens qui sauront raconter une histoire moins biaisée !

        • Pascal, (l'autre) dit :

          « laissent la place a une génération d’historiens qui sauront raconter une histoire moins biaisée ! » Des historiens comme vous…………………………………ça promet
          Spéciale dédicace monsieur « l’universitaire »
          https://www.youtube.com/watch?v=uYi_QW3Rcdk
          ps: Votre « discours » ressemble étrangement à un certain Jean-Marie avec son célèbre cache-œil, le hasard…………………….sans doute!

        • Rat skøll nique dit :

          Ca c’est du rASkOlnik, du vrai, avec des morceaux d’OAS dedans.

  9. Bar-Bock dit :

    Le tango Ricano-Teuton qui dur depuis la fin de la Grande Deuxième…

    • Durandal dit :

      Un tango dur, c’est un hard-tango ou un tango duro ? Peut-être que ça dépend de la durée du morceau. Plus il dure, plus il devient dur ?

  10. sophie dit :

    Comprend pas trop le titre et le sujet !..
    A quand les vacances?.. (merci en tous cas pour ce super site d’info)

  11. Vae victis dit :

    Quid novi sub sole? Les USA, la Grande Bretagne et l’Allemagne sont depuis plus d’un siècle, les trois grandes puissances militaires occidentales (même si elles n’ont pas toujours été dans le même camp…). C’est dommage que la Grande Bretagne soit sortie de l’UE, privant ainsi l’UE de la seule nation européenne ayant gagné la seconde guerre mondiale. Il est indispensable que l’Allemagne et les pays du nord, démocraties solides prennent le destin militaire de l’Europe en main .

    • joe dit :

      Citation : « Il est indispensable que l’Allemagne et les pays du nord, démocraties solides prennent le destin militaire de l’Europe en main . » Ils ne prennent rien en main, leurs 100 milliards supplémentaires ne serviront qu’à tenter d rattraper 25 ans d’abandon de leur défense, ils restent en retrait par rapport à UK et France concernant la livraison d’armes indispensables (missiles) et sont suiveurs des US. Rien de solide la dedans, la seule chose importante pour contrer putler étant des actions sur le terrain, pas de la gesticulation. Les actions sont en Ukraine, le reste c’est du flan, les US pouvant du jour au lendemain rapatrier tout ou partie de leur arsenal.

      • Bazdriver dit :

        @Joe. Les indispensables, ce ne sont pas les Storm Shadow/SCALP/ATACMS tout aussi utiles soient-ils…Depuis le début de la guerre armes anti-char, antiaériennes, artillerie ont été les indispensables. Et là les Allemands ne sont certainement pas à la traîne des UK-France.. Bien au contraire…

    • EchoDelta dit :

      L’Allemagne n’a aucun attribut d’une grande puissance militaire et actuellement surtout pas l’état d’esprit de sa population, et des personnes qui servent sous leurs drapeaux. Elle ne peut même pas faire illusion. Si bien qu’elle demande l’aide de papa USA dès que cela chauffe un peu.

    • paul dit :

      la grande Bretagne avait un pied dans l’union et l’autre dehors ,ils avaient garder la livre sterline .

    • Bazdriver dit :

      @Vae Victis. Le fait que l’UK soit sorti de l’UE n’a aucune importance lorsque l’on parle de défense européenne. Il n’y a pas de défense européenne sans UK, Norvège…. Islande ( non pour son armée, mais pour sa position géographique)…

  12. Thevenon dit :

    Même pas peur,

    Heureusement que ton job n’est pas l’analyse géostratégique …parce qu’on serait très très mal !

  13. Thierry le plus ancien dit :

    En relation avec l’article présenté ici (ça aide à comprendre) :

    https://www.nytimes.com/2024/07/11/us/politics/russia-assassination-plot-germany.html
    extrait :

    Les États-Unis découvrent un complot russe visant à assassiner le PDG du fabricant d’armes allemand

    L’entreprise produit des obus d’artillerie et des chars que l’Ukraine a utilisés dans sa guerre contre la Russie.

    Les agences de renseignement américaines ont découvert un complot russe visant à tuer le directeur général d’un fabricant d’armes allemand, selon plusieurs responsables occidentaux, alors que Moscou intensifie sa campagne visant à saper le soutien à l’effort de guerre de l’Ukraine.

    Les États-Unis ont averti l’Allemagne du complot et les responsables allemands ont accru la protection d’Armin Papperger, qui dirige Rheinmetall, qui fabrique des obus d’artillerie et des chars que l’Ukraine a utilisés dans sa guerre contre la Russie.

    Cette année, les renseignements militaires russes ont commis une série d’incendies criminels visant à perturber l’approvisionnement en armes et autres matériels de l’Ukraine, provoquant l’expulsion d’espions infiltrés et des avertissements de l’OTAN. Le complot d’assassinat constitue une escalade significative, ont déclaré les responsables, représentant un effort secret plus concerté visant à dissuader les entreprises occidentales de produire des fournitures pour l’Ukraine.

    Un haut responsable du renseignement occidental a déclaré que les menaces avaient été signalées au printemps dernier. M. Papperger était le seul personnage de l’industrie de défense qui était nommément visé ou pour lequel les Russes semblaient avoir élaboré un plan avancé d’assassinat, ont indiqué des responsables. Les responsables se sont exprimés sous couvert d’anonymat pour discuter de l’opération russe.

    Le haut responsable du renseignement occidental a déclaré que le plan était tellement avancé que M. Papperger avait pris des mesures de protection. Les autres menaces visant les responsables de l’industrie européenne de la défense étaient plus vagues, a indiqué le responsable.

    Le complot et les efforts des États-Unis pour le perturber ont déjà été rapportés par CNN.

    Les responsables américains, allemands et de l’OTAN n’ont pas voulu commenter les détails du complot, mais ils ont dénoncé le sabotage et les attaques de type hybride de Moscou en Europe.

    La Russie a intensifié sa « campagne de subversion », a déclaré Adrienne Watson, porte-parole du Conseil de sécurité nationale, ajoutant que les États-Unis discutaient des attaques secrètes avec leurs alliés de l’OTAN.

    « Nous travaillons activement ensemble pour dénoncer et perturber ces activités », a déclaré Mme Watson. « Nous avons également clairement indiqué que les actions de la Russie ne dissuaderont pas les alliés de continuer à soutenir l’Ukraine. »

    Le but de la campagne secrète russe est d’empêcher l’alliance de soutenir l’Ukraine, a déclaré Jens Stoltenberg, secrétaire général de l’OTAN.

    « Nous assistons à une tentative d’intimidation de la Russie pour nous empêcher de fournir notre soutien, mais nous constatons que cela a plutôt l’effet inverse sur les alliés de l’OTAN », a-t-il déclaré. « Ils renforcent en fait leur soutien à l’Ukraine. »

    Annalena Baerbock, la ministre allemande des Affaires étrangères, a déclaré que la Russie « menait une guerre d’agression hybride ».

    « Nous avons vu qu’il y a eu des attaques contre des personnes sur le territoire européen, contre des usines », a déclaré Mme Baerbock à Washington, où elle participait au sommet de l’Otan. « Cela souligne une fois de plus qu’en tant qu’Européens, nous devons nous protéger ensemble de la meilleure façon possible. »

    Alors que les États-Unis ont eu connaissance du complot russe ce printemps, un responsable allemand a déclaré que M. Papperger assurait la sécurité policière depuis plus d’un an.

    Le niveau de menace contre les bases américaines a été relevé ce mois-ci, après que le Kremlin a émis de vagues menaces sur les conséquences pour l’Ukraine de l’utilisation de missiles de fabrication américaine pour frapper la Crimée occupée et des bases militaires en Russie. Bien que lié aux préoccupations concernant le sabotage, le niveau de menace n’était pas lié au complot contre M. Papperger, selon le haut responsable du renseignement occidental.

    Un porte-parole de Rheinmetall a refusé de commenter.

    L’année dernière, Rheinmetall et une entreprise de défense publique ukrainienne ont créé une coentreprise dans le but de commencer à construire des chars et à produire des munitions en Ukraine.

    Les autorités de Moscou ont répondu à l’annonce du projet en affirmant qu’une telle usine serait une cible légitime, mais M. Papperger, qui a affiché un soutien véhément à l’Ukraine, a insisté sur le fait que cela ne l’arrêterait pas.

    « Nous ne nous laisserons pas dissuader de notre aide au pays », avait-il déclaré à l’époque au journal allemand Bild.
    —————————————————————————-

    L’ingérence russe est à tout les niveau et partout, sabotage et meurtre…

    • rainbowknight dit :

      Oui le Soldat de l’Hiver vient mettre le chaos dans nos nations mais heureusement Captain America veille sur nos vieux pays.
      Plus sérieusement vous effleurez les dessous de l’iceberg et le quotidien de plus de gens que vous n’imaginez. La publicité n’est pas la chose la plus prisée bien au contraire. Croyez également que si les russes sont capables de tels méfaits ils savent aussi que pareilles mésaventures pourraient se produire chez eux aussi. Une parité, une réciprocité que les uns et les autres cultivent. Par un dialogue constant, malgré des apparences fâcheuses, nous évitons que nos différents tournent au vinaigre……
      La guerre a de multiples visages, l’important c’est de préserver le plus grand nombre de ses effets méphitiques.
      L’information à des fins politiques uniquement…..

      • Abbé Cherèle dit :

        Plutôt que nos « différents », ce sont nos différends dont nous évitons qu’ils ne tournent au vinaigre.

        Différent (adjectif) : qui n’est pas identique.
        Différend (nom) : Désaccord.

    • aleksandar dit :

      Pauvre Papa Schultz.
      Tellement courageux qu’il n’est resté que 30 minutes en Ukraine pour couper un ruban avec sa peau de locomotive sur le dos !
      PS: si les russes voulaient le buter, il y a longtemps qu’il serait mort.

      • Pascal, (l'autre) dit :

        « PS: si les russes voulaient le buter, il y a longtemps qu’il serait mort. » Comme Zélensky? Par contre pour Prigojine……………………….. rustique mais efficace! Respect!

  14. Mario 1114 dit :

    Dniepr : Le gouvernement russe a montré sa bonne volonté dès la fin de l’URSS : on l’a ignoré et on a pillé le pays.

    ????? , n’iimporte quoi !

    https://www.diploweb.com/p28.htm

    https://www.senat.fr/questions/base/1991/qSEQ910917189.html

    https://www.senat.fr/rap/r06-307/r06-307_mono.html

  15. lxm dit :

    Des missiles sans charge nucléaire ne servent à rien.
    On s’en doutait depuis la guerre entre Arménie et Azerbaïdjan, les missiles arméniens tirés n’ont eu aucun impact, au mieux ils ont attisé la colère de l’autre parti pour se venger encore plus sur le terrain.
    En Ukraine, la Russie a tiré des centaines de très coûteux missiles, sans effet notable.
    Au Yémen, Anglais et Américains ont tiré des missiles sur les Outhis, ça n’a servi à rien. Déjà en Syrie ça ne servait à rien.
    Le missile, le « gros missile » est un truc de gens qui cherchent à compenser, comme si le missile était la version militaire de l’insulte.

    Les gens commencent à le comprendre, cette mode du missile intelligent, lancé depuis la guerre du golfe de 1991, ne gagne pas une guerre, c’est un truc en plus parmi une panoplie d’armes, c’est tout.

  16. Félix GARCIA dit :

    On a quand même des copains dans l’alliance qui tournent casaques …
    « Le Danemark va introduire une taxe carbone sur l’élevage, une première mondiale »
    Copenhague (AFP) – Le Danemark va devenir le premier pays au monde à taxer rots et pets du bétail, une mesure unique qui vise à rapprocher le pays scandinave, qui se présente comme l’un des plus vertueux en matière de climat, de son objectif de neutralité carbone en 2045.
    https://www.france24.com/fr/info-en-continu/20240712-le-danemark-va-introduire-une-taxe-carbone-sur-l-%C3%A9levage-une-premi%C3%A8re-mondiale

    Avec introduction de techniques agricoles moins pointues que celles du Moyen-Âge …
    « En outre, la mise en jachère de 140.000 hectares devrait permettre d’augmenter le stockage de carbone dans les sols, pour réduire la concentration de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. »
    La jachère du Moyen-Âge n’était pas la mise en friche des terres !
    -_-‘
    On est dans l’obscurantisme le plus total ! C’est de la pseudo-science faite loi ! Honte à eux …

    Mort au techno-féodalisme fabien …

    Quoi ? les missiles hypersoniques en Allemagne vous dites ? Jamais entendu parlé …
    ^^

    Pour revenir au sujet : Sébastien Lecornu@SebLecornu
    La guerre en Ukraine montre que les frappes longue portée sont un enjeu clé pour la défense de l’Europe.

    Au sommet de l’OTAN à Washington, signature d’une lettre d’intention pour initier une coopération dans ce domaine mobilisant notre industrie de défense européenne.
    https://x.com/SebLecornu/status/1811409984246223109
    Qu’est-ce que l’Allemagne fait là-dedans du coup ? C’est pour le J-FSM ?

  17. Bob dit :

    Enfin des missiles sol-sol à portée intermédiaire en Europe qu’ils soient de croisière, hypersonique mais encore dommage que l’UE et la France surtout ne soient pas capable d’en avoir comme sous Mitterrand. On parle de modifier le LRU en France mais son successeur ne sera pas opérationnel avant 2030 s’il n’est pas acheté sur étagère. L’ASMP rénové n’est pas suffisant, il faut que les biffins aient aussi leur nuke sur TEL mais avec une tête duale comme la mère russie ou le PCC car il est temps de se protéger contre ses empires expansionnistes et militaristes.
    Je regrette que le SM6 ou le LRHW ne portent pas de têtes nukes car le tomahawk peut le faire. Mais en 2026, cela fait long surtout que le déploiement sera transitoire avant d’être définitif à une date non connue.
    Il est surprenant que ce soit l’Allemagne qui demande ses armes alors qu’il n’y toujours pas d’embargo contre la sainte-russie. La Pologne aurait fait un meilleur site mais l’Oncle Sam ne doit pas avoir assez d’infrastructure ni une confiance totale avec les polonais qui peuvent retourner leur vestes comme les magyars fascistes.

  18. Félix GARCIA dit :

    Alors que résonnent les tambours de guerre : « La conversation médiatique aujourd’hui, c’est le salon parisien du XIXe siècle »
    https://www.lexpress.fr/societe/christophe-guilluy-la-conversation-mediatique-aujourdhui-cest-le-salon-parisien-du-xixe-siecle-H3PUGOH76FA7VE7UBGEYXX6N44/

  19. Bobdoors dit :

    Bjr a quand le retour du mur de Berlin j ai unr pallette de blocs a me débarrasser ! Bonne vie à tous pourvu qu elle dure

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « j ai unr pallette de blocs a me débarrasser ! » Celle qui est malencontreusement tombé sur vous? Vous prouvez qu’il y a trop d’accidents dans le B.T.P.!

    • Rions un peu... dit :

      Des blocs ??? Généralement quand on parle d’un grand projet, les Français disent qu’ils ont des briques… Avec des blocs et des briques, vous allez pouvoir reconstruire la ligne Maginot…

      • Rions un peu dit :

        Ah, voilà, là vous êtes un peu plus dans l’esprit. Mais ce n’est pas une raison pour continuer à utiliser mon pseudo.