La Suisse devra mettre la main au portefeuille pour améliorer la motorisation de ses futurs F-35A Block 4

Pour le moment, les livraisons de chasseurs-bombardier F-35 sont suspendues par le Pentagone, en raison des difficultés de Lockheed-Martin à mettre au point la configuration dite « TR-3 » [Technology Refresh-3], qui est en réalité une mise à jour logicielle censée ouvrir la voie à la version Block 4 de cet appareil. Quand pourront-elles reprendre ? Peut-être avant la fin de cette année, a récemment indiqué James D. Taiclet, le directeur général du groupe. En attendre, la production continue… et les avions fraîchement sortis des lignes d’assemblage sont mis sous cocon.

La version Block 4 prévoit de doter le F-35 de 66 fonctionnalités inscrites dans son cahier des charges. Et cela nécessitera de mettre aussi à jour la motorisation de l’avion. Celui-ci devant être plus lourd, il aura en effet besoin d’une meilleure gestion thermique et de davantage de puissance.

Deux options étaient en balance encore récemment. L’une consistait à modifier l’actuel moteur F-135, Pratt & Whitney ayant promis d’être en mesure de proposer une solution permettant d’accroître l’autonomie de 11 % et d’offrir une poussée améliorée de 10 % ainsi qu’une gestion thermique 50 % plus efficace. L’autre, qui avait les faveurs de Lockheed-Martin, reposait sur le réacteur à cycle adaptatif [ACE] « XA100 » conçu par General Electric.

Finalement, faute de certitude sur la possibilité d’adapter le XA100 sur toutes les variantes du F-35, en particulier sur celle dite STOVL [décollage court et atterrissage vertical], le Pentagone a privilégié la solution de Pratt & Whitney, par ailleurs moins coûteuse que celle de General Electric.

Cette question concerne évidemment tous les pays qui ont acquis des F-35. Dont la Suisse, qui a commandé 36 exemplaires [block 4] en septembre 2022, pour un peu plus de 6 milliards d’euros. Selon le calendrier, les livraisons commenceront en 2027 pour s’achever trois ans plus tard.

La modernisation du moteur F-135 sera-t-elle prête d’ici là ? Rien n’est moins sûr. En revanche, il est désormais acquis que Berne devra mettre la main au portefeuille pour la financer. C’est en effet ce qu’a admis Kaj-Gunnar Sievert, le porte-parole de l’Office fédéral de l’armement [ArmaSuisse], à l’antenne de la SRF, le 7 juillet. Le responsable a ainsi confirmé une information révélée plus tôt par le quotidien Blick.

« Ce que l’on ne savait pas jusqu’à présent, c’est que le rééquipement des jets doit être payé par le commanditaire, c’est-à-dire le Département de la défense [DDPS]. […] Pourtant, lors de la signature du contrat d’acquisition, on savait que le ministère américain de la Défense faisait examiner un développement du moteur », s’était en effet étonné le journal.

Quant à connaître le coût de la facture, M. Sievert s’est gardé de faire la moindre évaluation. Toutefois, il a assuré que le « F-35 ne représentait pas un risque financier ».

Cela étant, le DDPS a livré des explications un peu alambiquées sur son site Internet. Ainsi, selon lui, « avec le moteur actuel F-135, le F-35A dispose de la propulsion la plus moderne et la plus forte en poussée des avions de combat occidentaux ». Et d’ajouter : « Dans la configuration actuelle, ce moteur répond aux exigences de la ‘configuration Block‑4’ livrée à la Suisse ». Ce qui est discutable… car sinon, pourquoi le Pentagone voudrait-il un réacteur plus performant ?

Toutefois, le DDPS n’en démord pas. « Comme le moteur F-135 répond aux exigences de la configuration Block‑4, les avions peuvent être exploités, en l’état actuel des connaissances, en service de vol sans maintenance ou tout au plus avec une maintenance supplémentaire minime », a-t-il insisté. Or, en avril, dans les pages de la version suisse du quotidien 20 Minutes, M. Sievert avait expliqué qu’il faudrait « entretenir les moteurs un peu plus souvent » jusqu’à « ce que la mise à niveau soit installée », à cause d’une durée de vie réduite » de leurs turbines.

C’est d’ailleurs déjà le cas avec les F-35 actuels, un responsable du Pentagone ayant fait état d’une usure prématurée des aubes de turbine. « Ces fissures dans le revêtements ne constituent pas un problème pour la sécurité des vols mais elle réduisent la durée de vie utile d’un moteur », avait-il expliqué.

Quoi qu’il en soit, bien qu’ayant admis ne pas connaître les « coûts précis des futures mises à niveau », le DPPS se veut serein. « Les volumes importants ont un effet positif sur les coûts de tels développements pour chaque avion. 1000 F-35 ont déjà été livrés aujourd’hui et le nombre d’avions continuera d’augmenter », a-t-il souligné, après avoir d’abord expliqué que « l’actualisation des moteurs selon la planification actuelle n’aura lieu qu’au cours de la décennie 2030 et que cette installation s’étalera sur plusieurs années ».

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

153 contributions

  1. gandalf dit :

    c’est pas grave, ils ont des simulateurs

    • Genevois dit :

      En fait, il suffit de lire. Évidemment, il faut lire toutes les infos, notamment celles de Washington, et pas uniquement la presse helvétique. Washington (le gouvernement US, pas LM !) a garanti à la Suisse un prix fixe d’une durée de 5 ans ! C’est le gouvernement US qui vend les F35 à la Suisse et pas LM. Évidemment, après les 5 ans, les Suisses devront payer pour upgrader leurs F35. Vous pensez qu’ils l’ignoraient ? Peut-être les journalistes suisses mais ni les militaires ni les responsables politiques.

      • Michel dit :

        Alors ça joue !
        Bien sûr on ne la fait pas à La Suisse pays souverain rodé aux transactions internationales et contrats win win pour lesquels elle est passée maître incontesté.
        Nous ne pouvons qu’admirer son savoir faire « Respect » à moins que… les USA se rembourse des évasions fiscales des citoyens américains organisées par le système bancaire suisse par le passé.
        Bon d’accord c’est de la fiction car la Suisse et un pays propre où il fait bon vivre et respirer l’honnêteté.

        • Ils sont 50 dit :

          Le « les » dans « les USA » donne une assez utile indication concernant le fait que cette abréviation appelle le pluriel.

          Les USA se remboursent.

      • Ingo dit :

        Je pense que vous n’avez pas compris l’astuce. Bien sûr que le prix est garantie jusqu’à la livraison sauf que 2 ou 3 ans plus tard il faudra payer la mise à jour OBLIGATOIRE à un prix que vous ne connaissez pas. C’est du génie. Et répétons-le, vous n’aurez pas le choix si vous voulez que vos avions continuent à voler. Que les décideurs suisses aient été au courant, j’espère que oui mais ce n’est pas sûr à lire leurs explications maladroites. Quant aux citoyens payeurs, on sait déjà qu’il devra payer beaucoup plus qu’annoncer.

        • Genevois dit :

          C’est une bonne nouvelle que vous nous annoncez. Donc le Block 5, c’est pour bientôt ? Super !

          • St-Denis dit :

            Pas sûr… et a quel prix… mais tout va bien… à Genève, vous êtes pété de tunes…

        • Participe dit :

          Le prix est garanti.
          Beaucoup plus qu’annoncé.

      • lym dit :

        Il suffit de lire, en effet: A domicile LM en est à mettre les avions que son propre gvt refuse sous cocon en attendant qu’ils soient au niveau pour lequel ils ont été vendus.
        Et la Suisse va devoir repasser à la caisse car le prix fixe pour 5 ans correspond au niveau lamentable de l’appareil au moment du contrat.
        Boire le calice jusqu’à la lie… Maintenant, les journalistes suisses l’ignoraient peut-être mais dans ce cas la population (réputée pointilleuse) aussi. Et c’est car on leur a menti et même pas omission, cela compte.

        • Genevois dit :

          Là vous faites fort ! C’est quel Block que nous avons acheté ? Il suffit de lire. Sans indiscrétion, vous travaillez pour quel journal suisse ?

      • EchoDelta dit :

        L’important c’est que les contribuables le sache. C’est eux qui payent, pas les politique ou les militaires qui peuvent être corrompus. Et pourquoi ils ont essayé de le cacher, c’était pour justifier l’argument du prix qui d’un coup n’en devient plus un, surtout s’ils savaient.
        Cela montre juste que le choix a été biaisé, ce que la Suisse s’honorerait à reconnaitre : « Nous avons subit des pressions, et nous avons fait un choix irrationnel militairement pour faire un choix rationnel économiquement pour le pays. Le classement que nous avons fait ne reflète absolument pas la qualité des aéronefs en compétition que nous avons évalué ».

      • E-Faystos dit :

        ce que vous dites est partiellement faux: si la Suisse et le gouvernement US ce sont entendus sur le prix de l’avion, la Suisse reste dans l’ignorance -totale et volontaire- du prix à l’heure de vol. ils ont fait un chèque en blanc en connaissance de cause, et mettrons en avant le prix d’achat qui est « une bonne affaire ».
        Voila l’Amerd la dit piteusement au journalistes Suisses.
        après les services d’état US peuvent bien assurer le service après-vente de la communication qui a amené ce bombardiers furtif mal né et aux spécifications contradictoires au statut enviable de « chasseur de cinquième génération ».

    • Yes sir dit :

      La simulation c’est bien, mais ce n’est pas la réalité ! Par contre Red Flag Alaska du mois passé qui a permis aux Rafale Indien de se « mesurer » aux F35, c’était la réalité ! Oui, je sais, les Indiens avaient envoyé leurs plus mauvais pilotes … MDR.

      • Pascal, (l'autre) dit :

        « Par contre Red Flag Alaska du mois passé qui a permis aux Rafale Indien de se « mesurer » aux F35, c’était la réalité ! » Vous étiez responsable de l’exercice? Avez vous des infos à nous communiquer? Vous suiviez cet exercice à bord de votre F 16?
        « Oui, je sais, les Indiens avaient envoyé leurs plus mauvais pilotes  » Je reste persuadé qu’à bord de votre machine construite de vos mains vous avez du leur mettre la pâââtée!

        • Yes sir dit :

          Parfois il faut se donner la peine de faire l’effort de chercher… Et si on ne trouve pas, on reste ignorant. Je suis même convaincu que vous ignoriez qu’il y avait des Rafale Indiens au dernier Red Flag Alaska. Si vous aviez souscrit un ou des abonnements payants à des sources spécialisées, vous en sauriez autant que moi, sans bien sûr connaître le secret des dieux, que moi aussi j’ignore.

          • Goose dit :

            c’est moi qui me fait des idées, ou nous avons hérité d’un nouveau Troll sur ce site ?

          • Pascal, (l'autre) dit :

            « Et si on ne trouve pas, on reste ignorant. Je suis même convaincu que vous ignoriez qu’il y avait des Rafale Indiens au dernier Red Flag Alaska.  » Mais oui mon brave le coup sans cesse répété de l’info balançée sans liens, sans preuves et de la justification que vous n’aviez qu’à chercher, c’edt un grand…….classique et vous n’êtes pas le premier à utiliser cette manipe dilatoire!
            « Je suis même convaincu ……………….alors là…………respect si c’est une expression de la Vérité.enfin « votre » vérité!
            « Si vous aviez souscrit un ou des abonnements payants à des sources spécialisées, » Payer pour savoir qu’il y a des Rafale de la force aérienne indienne qui participent à Red Flag Alaska…………………bon, c’est votre……..pognon!
            « sans bien sûr connaître le secret des dieux, que moi aussi j’ignore. » Dans ce cas pourquoi ce sous entendu sur le fait que les pilotes indiens sont mauvais avec un « M.D.R. en conclusion? C’était aussi vos infos………… payantes?

      • Happy boy in town dit :

        Quelques liens à nous proposer ?

      • Emmental dit :

        Red Flag ce n’est pas la réalité, c’est un exercice, avec des contraintes ou des thèmes ne reflétant pas la réalité et où les constructeurs et pays ne dévoilent pas toutes leurs capacités.
        La seule réalité c’est que les suisses paieront cher pour une chasse qui ne verra jamais le combat, mais nous savons bien que le but n’était pas d’avoir l’avion le plus pertinent, n’est ce pas?

      • Jeanot dit :

        #yes sir
        pouvons nous en savoir plus svp

      • Framlucasse dit :

        Source ?

      • Marius3012 dit :

        bonjour,
        Avez vous un lien à donner. En Français si possible.
        Merci

      • Bazdriver dit :

        @Yes Sir. Le but de l’exercice dlng vous parlez est la coopération entre Rafale et F-35, US Air Force et Indian Air Force. Dans toutes les missions, sans exceptions, ils sont dans la Blue Air… Ce sont les F-16 des Agressors qui jouent la Red Air… Ces exercices, très couteux, très compliqués, rares, ne sont pas des concours pour savoir qui a la plus grande, et repondent à des règles de sécurité, de confidentialité très strictes… Tout le monde joue « en dedans », les missiles utilisés sont des missiles « génériques » représentatifs d’une menace X Y, dont les capacités ne sont pas representatives de Meteor, Mica, AIM-120 qui elles sont confidentielles… Les règles d’engagement sont très contraignantes. Lorsque les US veulent jouer dans le très dur, ils le font dans des exercices 100% US, avec toutefois, parfois la présence de quelques privilégiés Britanniques ou Australiens qui signent tous des contrats de confidentialité avec le DOD US. Lorsqu’ils retournent dans leurs unités, c’est motus et bouche cousue.. Un pilote Britannique ayant à l’epoque fait un « Exchange tour » sur F-117 à en parle sur le podcast  » Ten Percent True ».. Qui plus est même au sein d’un même service US, il y a une très forte compartimentation de l’information.

      • Jack dit :

        Pfff… Encore et toujours les mêmes remarques. C’est lassant, à force 🙁
        .
        Vous confondez Red Flag avec ACE COMBAT sur Playstation. Les exercices n’ont pas pour but de définir qui à «  » »le meilleur appareil » » ». Ils servent à entraîner les différentes nations à travailler en collaboration. Par ailleurs, les missions sont définies et réparties en fonction des capacités de chaque appareil.

    • Marti dit :

      Ce coup la est aussi caché dans le simulateur. Fâcheux car les Schweitzer vont avoir à payer pour le développement aussi. Bonne blague. Nous les français sommes jaloux de votre dinde de Noël.

    • Jojo dit :

      Est-ce qu’on irait pas voir un peu les informations à la source ?

      https://www.vbs.admin.ch/fr/air2030-faq-f35a-f

      Avec le moteur actuel F-135, le F-35A dispose de la propulsion la plus moderne et la plus forte en poussée des avions de combat occidentaux. Dans la configuration actuelle, ce moteur répond aux exigences de la «configuration Block‑4» livrée à la Suisse.

      Désireux de répondre aux futurs besoins en électricité et en refroidissement dans le cadre du développement ultérieur de sous-systèmes, le Département de la Défense des États-Unis a étudié de possibles variantes de mises en œuvre pour le développement du moteur. Sur la base de cet examen, il a été décidé de créer une mise à niveau pour certaines parties du moteur (Engine Core Upgrade ECU) et du système de refroidissement par air correspondant (Power and Thermal Management System, PTMS Upgrade). L’introduction de cette ECU permettra également d’allonger les intervalles des grands travaux de maintenance réalisés sur les moteurs. Rapporté à l’ensemble du cycle de vie, il est donc plus avantageux financièrement de mettre en œuvre ce développement.

      Comme tous les avions de combat modernes, le F-35 fait l’objet de plusieurs mises à niveau au cours de ses décennies d’utilisation. Ces mises à niveau n’ont rien de nouveau. Dans de tels systèmes complexes, les développements sont normaux et nécessaires. Ainsi par exemple, les F/A-18 actuellement utilisés au sein des Forces aériennes suisses font également l’objet de telles activités de développement.

      Totalisant plus de 824 000 heures de vol à fin mars 2024, l’actuel moteur F-135 fonctionne avec une très grande fiabilité. Les quelques articles de la presse spécialisée concernant la faible disponibilité de cette motorisation par le passé ne se rapportaient pas à sa fiabilité mais à de précédents retards dans la mise en place de la logistique mondiale destinée à l’entretien.

      Selon la planification actuelle, le développement et la qualification du perfectionnement prévu prendront encore plusieurs années et devraient être achevés vers la fin de la décennie en cours.

      Au terme de la qualification, ce développement sera installé dans les avions dans le cadre d’une grande maintenance planifiée des composants du moteur. Comme le moteur F-135 répond aux exigences de la configuration Block‑4, les avions peuvent être exploités, en l’état actuel des connaissances, en service de vol sans maintenance ou tout au plus avec une maintenance supplémentaire minime.

      Pour les F-35A suisses, cela signifie que l’actualisation des moteurs selon la planification actuelle n’aura lieu qu’au cours de la décennie 2030 et que cette installation s’étalera sur plusieurs années. Les charges y afférentes feront partie des futurs plans de maintenance pluriannuels. Pour le F/A-18 C/D des Forces aériennes suisses également, l’installation des mises à niveau dans toute la flotte s’est étalée sur plusieurs années, car ces dépenses sont combinées à la maintenance planifiée de la motorisation.

      Les contrats actuels d’acquisition et de maintenance ne sont pas concernés. Ces contrats concernent l’acquisition et la maintenance de l’actuel moteur F135.

      En raison du développement en cours, les coûts précis des futures mises à niveau décrites ne sont pas encore connus. Toutefois, les volumes importants ont un effet positif sur les coûts de tels développements pour chaque avion. 1000 F-35 ont déjà été livrés aujourd’hui et le nombre d’avions continuera d’augmenter.

      Toutes les motorisations du F-35 actuelles et futures sont d’un type identique aux moteurs F135, avec une même puissance de propulsion, mais un état de modification différent du point de vue du développement décrit. Les qualificatifs «ancien» ou «nouveau» ne permettent donc pas de décrire la situation de façon exacte.

      En résumé, les F-35 suisses disposent d’une motorisation répondant aux exigences du Block‑4. Le contrat d’acquisition et le contrat de maintenance actuel ne sont pas concernés par les mises à niveau planifiées dans l’optique des futures exigences, car il est prévu de n’intégrer celles-ci qu’ultérieurement dans les F-35 suisses. Cela s’explique par le fait que l’introduction du développement dans toute la flotte ne s’effectue jusqu’à nouvel ordre qu’à l’occasion d’une grande maintenance planifiée des composants concernés et non dans les nouveaux moteurs et avions, notamment parce que le moteur actuel répond aux exigences actuelles. Les coûts associés feront partie des futurs contrats de maintenance.

  2. ubuesque dit :

    c’est bon ça commence

  3. AirTattoo dit :

    il y a aussi le nouveau radar AN/APG-85… Déjà plus de 1000 F-35 produit !!!!
    https://www.avianews.ch/post/le-1-000%C3%A8me-f-35-et-un-nouvel-armement

    Trop fort les Américains, voyons ce que Trump va nous pondre.

  4. Framlucasse dit :

    Des avions pas encore livrés qui devront être mis à jour en payant, j’avoue que les Ricains sont forts, c’est magnifique. Tout devait être inclus, si j’ai bien compris ? On voit à quel point. Nos amis suisses qui vont découvrir, pour les plus naïfs, à quelle sauce ils vont être assaisonnées pendant les 40 prochaines années. Mais qu’ils se rassurent, Mme Ahmerd et ses amis ont probablement des comptes bien remplis aux îles Caiman, ça compense un peu.

    • R2D2 dit :

      « Tout devait être inclus, si j’ai bien compris ? »
      oui tout est inclus…. en oubliant de mentionner les mises à jour obligatoires qui tombent le jour de la livraison ^^´

    • sepecat dit :

      Pour être honnête, certains Suisses ont gardé une dose de bon sens et avaient parfaitement identifié le danger de ce contrat, militant pour qu’il ne parvienne pas à sa fin. Et c’est là que ceux qui nous serinent que la démocratie suisse est LE modèle à suivre et que tout est parfait sont contredits. Les politiciens suisses ont, soit fait preuve d’une exceptionnelle naïveté (ce qui, a priori, paraît peu plausible) soit, et c’est plus probable, ont reçu de telles pressions qu’il leur était difficile de dire non et s’en tenir aux faits. Il convient de noter que le F35 n’est pas et n’a jamais été conçu comme un appareil à vocation défense aérienne… ce qui fait tout de même tache lorsqu’il est in fine retenu dans un appel d’offres où les besoins sont, justement, axé défense aérienne. Si on veut se montrer compatissants, c’est en envisageant la difficulté qu’il y a eu à venir déclarer le résultat dudit appel d’offres et faire face aux questions en apportant des réponses qu’un gamin pré pubère n’avalerait pas. L’histoire du coût moins élevé parce qu’il y a plus d’heures de simulateur est en tout point ridicule et il faut être un politicien bien cadré par Armasuisse pour oser s’en prévaloir comme argument prépondérant du choix. Bref, tous les Suisses ne sont pas idiots, loin de là, mais certains décideurs sont passés pour tels en montant à la tribune et ânonnant depuis lors des arguments totalement irrationnels.

  5. Clavier dit :

    L’ augmentation du coût d’entretient des F 35 justifie à elle seule le respect des fameux 2% du budget des armées otaniennes( qui devrait bientôt passer à 3% avec l’ami Trump.
    Ce sera difficile d’y arriver mais il y a plein de pistes d’économies à faire :
    Supression des véhicules des armées de terre, désarmement des frégates, revente des hélicoptères. De nombreux pays essayent déjà
    Un peu d’imagination que diable !

    • Tiens tient tien dit :

      Quant on entretient pour cher, on provoque l’augmentation du coût d’entretien.

  6. PK dit :

    « La modernisation du moteur F-135 »

    Le terme « modernisation » est impropre, puisqu’il s’agit plutôt d’un correctif visant à faire entrer les capacités du-dit moteur dans le cahier des charges initiales.

    Ou alors la Dinde se modernise tous les jours… ce qui laisse beaucoup d’espoirs aux pigeons qui l’ont achetée !

    Ou alors la Dinde est une pompe à fric pour siphonner leurs utilisateurs… Mais ça, personne n’oserait le croire : ils sont si gentils les Américains !

    • St-Denis dit :

      Bien dit PeKa… pas mieux… qu’ils assument tous leurs choix sans pleurnicher

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « ils sont si gentils les Américains ! » Expression de votre……………………névrose? Sinon merci de m’en « prêter » et de vous en préoccuper je ne savais que vous étiez psychiatre!
      Et avant que vous me ressortiez vos états d’âmes sexuelosentimentaux je vous informe que je n’ai pas fait de coming out et que surtout je n’ai pas l’habitude de me………………salir!

    • paul dit :

      bien sur avec le prix du développement de f2000 milliard de Dollard quelqu’un doit payer la facture .

  7. Ingo dit :

    Décidément c’est un sketch le contrat F-35 en Suisse. On ne savait pas qu’il faudrait assumer les coûts supplémentaires. Ah bon ? Personne n’a lu le contrat avant de le signer ?

    • Nike dit :

      ils ont signés le pistolet braqué sur la tempe.
      Je suis curieux de connaître la nature du dossier que Biden leur a mis devant les yeux.

      • Arnaud dit :

        A priori les us ont mis le marché suivant: vous achetez la dinde ou on fait sauter le secret bancaire suisse (vous savez avec les lois d’extraterritorialité qui permettent aux ricains de faire ce qu’ils veulent en matière commerciale ou financière ou diplomatique ou….)

      • candidex dit :

        même analyse … la veille le Biden qui prend l’avion pour une visite non programmée et le lendemain le F35 est le meilleur avion du monde ..
        Bien fait pour les Suisses ils ont qu’à faire fondre un peu d’or caché pour payer leur dinde

      • EchoDelta dit :

        La nature du dossier est claire : Cela concerne la transparence de leurs banques et de certains clients sulfureux. Impossible pour la Suisse de détruire leur système bancaire (ce que je comprends) : donc ils sont passés à la caisse.

        • Jack dit :

          Je vois souvent cette remarque mais jamais de sources fiables et sérieuses. Vous avez des sources à nous partager ?

    • sepecat dit :

      C’est effectivement un sketch mis en ligne par deux humoristes suisses… https://www.youtube.com/watch?v=B2wrAPfE5ao

  8. Koko dit :

    Ne commentons pas, on ne tire pas sur une ambulance…

  9. Mic dit :

    Et le fou;;;tage de gueule continue !
    Aussi bien pour l’US AIR FORCE que pour les clients export !

    « Cela étant, le DDPS a livré des explications un peu alambiquées sur son site Internet. Ainsi, selon lui, « avec le moteur actuel F-135, le F-35A dispose de la propulsion la plus moderne et la plus forte en poussée des avions de combat occidentaux ». Et d’ajouter : « Dans la configuration actuelle, ce moteur répond aux exigences de la ‘configuration Block‑4’ livrée à la Suisse ». Ce qui est discutable… car sinon, pourquoi le Pentagone voudrait-il un réacteur plus performant ? »

    • Bis repetita non placent dit :

      Quel est l’intérêt de nous citer cinq lignes de l’article de LL, que nous avons lues aussi bien que vous ?

    • E-Faystos dit :

      pour avoir enfin un peu de marge pour accélérer, pour tourner, décoller, et réduire les coûts d’entretien parce que pour faire voler un appareil dont l’aérodynamique à été totalement sacrifiée à la furtivité demande effectivement un moteur largement plus puissant que dans un équivalent discret et sans soutes?

  10. Alex dit :

    forfaitairement ils te livrent un avion pas à jour et qui doit obligatoirement être re motorisé……ce qui est bien avec les Suisses c’est qu’on va commencer à connaître tous les dessous des cartes de l’entourloupe…le contribuable Suisse n’aime pas trop de faire enfiler, c’est une question de principe

    • R2D2 dit :

      « le contribuable Suisse n’aime pas trop de faire enfiler, c’est une question de principe »
      le principe a probablement changé car ils ont fait un combo F35 et Patriot…

      • paul dit :

        hélas ce n’est plus le contribuable qui choisit . il paye et la ferme point barre

  11. Stakhan Vada dit :

    En toute mauvaise foi, je ne peux que me réjouir intérieurement qu’un pays qui, adore taper au portefeuille de leurs citoyens ou de leurs touristes dès qu’une erreur est commise. se voit, à priori, contraint de payer encore plus pour des F35 qu’ils ne possèdent toujours pas. S’agissant de l’avion le plus perfectionné du monde, on peut penser que cette rallonge financière doit être plus que conséquente. Certes ce ne sera pas un « risque financier » pour un des pays les plus riches au monde. Et oui je sais c’est mesquin.

  12. Roland Desparte dit :

    Selon le média “La Dépêche“ du 10 juillet 2024, des F-35 participeront au défilé du 14 juillet au-dessus de l’avenue Foch…
    Et selon le site AéroBuzz nouveau crash d’un F-35 (L’accident est intervenu le 28 mai 2024).
    https://www.aerobuzz.fr/breves-defense/nouveau-crash-dun-f-35b-des-us-marines/
    Espérons qu’aucun ne se crash sur l’avenue Foch…

    • Robert Collins dit :

      Soit il s’écrase en français, soit il se « crashe » en franglais, mais dans tous les cas il ne se « crash » pas.

  13. Holystar dit :

    l’heure de passer à la caisse esr arrivée, et ce n’est que le commencement comme pour l’Australie dans un autre registre 🙂
    maintenant certains journaux tout comme militaires qui justifiaient ce choix par des gains/perfs/couts inégalables vont devoir s’expliquer maladroitement

  14. Desty dit :

    Bien fait pour eux, ça leur apprendra à acheter des avions qui n’ont pas encore finit totalement le développement des prototypes. Autrement si ils ne veulent pas mettre la main à la poche pour acquérir les mises à jours qui permettront de déployer les capacités et la durée de vie qu’ils avaient acheté sur le papier, ils leur restera la solution de rétablir des horaires de bureau pour leur armée de l’air et de doubler ou tripler les heures de vols sur simulateur pour diminuer l’usure physique des appareils.
    Si d’aventure la Suisse revenait s’adresser à la France pour assurer la police du ciel suisse pendant les horaires de fermeture de son armée de l’air, je serais partisans de leur proposer une augmentation de 350% du cout de la prestation, évidemment sans offrir aucun transfert de technologie, ni de réinvestissement quelconque des sommes dépensées dans l’industrie locale…

    • Participe dit :

      Des avions qui n’ont pas encore fini.
      Les capacités et la durée de vie qu’ils avaient achetées.

      • Participe... au mauvais débat dit :

        des avions dont le développement des prototypes n’est pas encore totalement fini 😉

  15. Prolegomen dit :

    Comme tout un chacun, quand un prestataire m’annonce avec une tape dans le dos un coût supplémentaire obligatoire dont on ne connait pas le montant, j’ai quand même beaucoup de mal à rester serein.
    Peu importe le pays et le sujet, l’incurie des gestionnaires des finances publiques est affligeante. Il est toujours facile d’être serein quand il ne s’agit pas de son argent.

  16. misare dit :

    sur avianews ils vont encore expliquer que le F35 etait quand même le meilleurs choix.

  17. sepecat dit :

    On reste tout de même baba devant la persistance des « décideurs » à s’enfoncer dans le déni… Certains appellent ça la méthode Coué, d’autres plus réalistes y voient un aéropage de personnes totalement hors sol. Une frange de la population suisse, et certains décideurs, avaient pourtant identifié très tôt le risque de dérive en matière de coût pour l’acquisition de ce gouffre qu’est le F35. Il faut croire que le bon sens n’a pas prévalu et que, comme déjà indiqué sur ce forum, les pressions ont atteint un niveau suffisamment fort pour faire passer quelques couleuvres. C’est comme en immobilier : la Suisse a visité la maison témoin, signé le contrat et devra se contenter des ruines en assumant des coûts non prévus (d’où l’intérêt de toujours lire les petites astérisques figurant en bas de contrats…). Si Armasuisse a dans l’idée qu’elle pourra se contenter d’un moteur mis à jour à minima, l’avenir risque d’être très désagréable. Au rythme où s’usent les composants, il faudra envisager de limiter l’utilisation ce qui, pour reprendre les explications données lors du choix initial, ne sera pas grave puisque cet avion revient moins cher en raison d’une utilisation du simulateur de vol plus importante. L’art de prendre ses interlocuteurs pour des imbéciles…

  18. Goose dit :

    Le sketch F-35 continue pour le plus grand plaisir des acquéreurs cocus.
    Beaucoup ici avaient prévenu. 🙂

  19. Slasher dit :

    Qu’est-ce qu’on disait… lol !

  20. Condrieu dit :

    Je me marre. Très fort nos amis US. Ils savent que les coffres sont pleins en Suisse, alors ils vont les faire cracher au bassinet.

  21. tschok dit :

    Rien que le titre de l’article me fait frémir:

    « La Suisse devra mettre la main au portefeuille pour améliorer la motorisation de ses futurs F-35A Block 4 »

    Demander à un Suisse de repayer un truc qu’il a déjà payé, au prix fort en plus, c’est inhumain. Il devrait y avoir des tribunaux pour interdire ça.

    Perso, je refuse d’assister au spectacle, je trouve ça dégradant. Un peuple qui accepte de se faire enculer à ce point par une multinationale malfaisante, c’est quasiment du jamais vu depuis la catastrophe de Bhopal. Mais les Indiens étaient pauvres, ils n’étaient que des jouets, de simples objets aux mains de forces qui les dépassaient. Alors que les Suisses sont éduqués, diplômés, organisés, riches, cultivés, toussa quoi. Ils se sont donnés un destin, une souveraineté nationale.

    Remarquez, ça se médite.

    S’ils sont aussi cons, pourquoi pas -avec leur assentiment, bien sûr – en profiter pour leur soutirer du pognon? Ils en ont de trop, ils ne savent pas quoi en faire, nous on en a pas assez et on sait quoi en faire. A mon avis, il y a moyen de moyenner. Et ce ne serait que justice et progrès.

    Je suis sûr qu’ils approuveraient, fondamentalement.

    Que l’on me comprenne bien: je ne propose pas de faire quelque chose de douteux. Je me place entièrement sous un principe moteur, celui de la victime: « jamais sans ma permission ». Et je constate qu’ils se la font mettre sec et profond avec leur permission, et je propose de leur soumettre un deal un peu plus avantageux, toujours avec leur permission, mais de les baiser quand même.

    Donc, moralement, rien de condamnable. Au contraire, puisqu’il est injuste que LM soit le seul à se sucrer au passage, alors qu’on pourrait être plusieurs. Je pense redistribution, partage, altruisme, gagnant/gagnant, qui sont de fort belles choses. Et je suis certain que les Suisses seront légitimement fiers d’y participer.

    Ils le disent eux-mêmes: c’est pas un risque financier.

    Ca donne pas envie, ça? A une époque où on compte tous nos sous, j’analyse ça comme un consentement à donner plus. Je perçois dans cet état d’esprit les prémices d’une générosité que les chiffres ne contrarient jamais. Quoi qu’il en coûte, ils sont prêts à payer, sans plafond, sans limite. Existe-t-il au monde un plus bel état d’esprit?

    Alors, pourquoi ne pas en profiter? Pourquoi laisser le monopole de la captation de la richesse à LM?

    • Holystar dit :

      lol j’ai bien rigolé au point de me pisser dessus
      …..mais c’est tellement vrai….

    • v_atekor dit :

      « Perso, je refuse d’assister au spectacle, je trouve ça dégradant. Un peuple qui accepte de se faire enculer à ce point par une multinationale malfaisante »
      .
      Enculer, pourquoi pas, mais mettre la main sur son portefeuille, pour un suisse !!!

    • KL42 dit :

      Les US tiennent tout l’occident avec le $$$$, c’est le sang des banques, c’est la matière qui irrigue le système financier.
      Ne pas avoir de $$$$ c’est coulé le système financier de son pays.
      Coulé le système financier d’un pays comme la France c’est coulé la finance mondiale.
      Tout le sud s’éloigne de l’occident, voir l’accueil de Mélenchon à l’université de Dakar.
      L’occident doit payer tribut au maitre d’une manière ou d’une autre.

      • Indicatif dit :

        C’est couler le système financier.
        Couler le système financier, c’est couler la finance mondiale.

    • john john où es-tu ? dit :

      Ça doit être pour cela que john n’est plus là… il ne peut plus s’assoir… tellement ça fait mal… devant son ordi…

  22. WhatsTheFrites dit :

    Dommage… Je n’ai plus de pop-corn 🙁

    • Casimir Gloubiboulga dit :

      @WhatsTheFrites,
      Bougez pas, j’ai du gloubi-boulga en rab, je veux bien partager.
      Au début ça fait un peu bizarre mais croyez-moi, ça se mange sans faim. 😉

  23. HMX dit :

    Les suisses n’ont pas fini d’en baver avec leurs F35… pas encore livrés, mais qui nécessiteront une mise à jour majeure et « obligatoire » de leur motorisation, tout juste deux ans après la livraison des premiers exemplaires. Le tout à la charge du client, pour un montant encore inconnu mais probablement très salé ! On applaudit des deux mains !

    On note au passage que cette farce technologique et commerciale ne concerne pas que la Suisse, puisque tous les pays déjà livrés en F35 vont devoir passer à la casserole et financer le coût de cette modernisation pour espérer atteindre le fameux block 4, qui constitue ni plus ni moins le premier standard réellement conforme au cahier des charges du F35. Des milliards d’euros d’argent européen qui iront donc factuellement dans les poches de LM, et pas dans la BITD européenne…

    • R2D2 dit :

      Et il faudra aussi prendre en compte les périodes d’immobilisation pour réaliser cette mise à jour (sur des appareils neufs): moins d’avions disponibles pour toujours autant de mission donc un supplément d’heures de vol par avion. Ce qui va faire grimper la MCO… boum deuxième effet kisskool

  24. Rakam dit :

    Super ! je crois que les pilotes Suisses avaient fait un très bon retex du Rafale pendant la séquence du choix…
    mais….les grands argentiers des 2 pays ont choisis..

  25. et v'lan passe moi l'éponge dit :

    Trop fort LM ils ont réussi a faire payer le changement de motorisation des F35 Suisses alors qu’il s ont vendus nativement des Block4, et que les premiers exemplaires suisses ne voleront sans doute pas avant the famous Block4.
    Et le plus beau c’est que cela impactera très certainement les simulateurs du F35, puisque les simulateurs actuels ne prennent pas en compte les caractéristiques du Block4, (qui na pas encore volé et dont la définition actuelle n’est pas encore figé), il faudra donc passer par une couteuse mise à jour logiciel desdits simulateur, puisque la majorité des vols du F35 devraient se faire dessus.
    Chapeau bas Messieurs les Américains!
    « Operation to pluck the Swiss » s’annonce comme un succès total.

  26. Bobdoors dit :

    Bjr, je n, ai qu une chose à dire ahahahah lol mdr ptdr et autres bonne vie à tous, pourvu qu elle dure

  27. Pascal, (l'autre) dit :

    A priori @John est comme son avion, il est devenu…………….furtif, dommage son « avis » forcément impartial nous aurait éclairé sur le scénario de ce nouvel épisode!

    • Aimez-vous Liszt ? dit :

      S’il vous plaît, ne le tentez pas.

      • Pascal, (l'autre) dit :

        @Aimez-vous Liszt ? « S’il vous plaît, ne le tentez pas. » Je vous comprends mais je suis curieux de savoir par quelles arguties il pourrait justifier ce qui est injustifiable! L’exercice même si je luis reconnais une certaine compétence dans ce domaine sera pour le moins……………………ardu!

        • DP dit :

          @Pascal et les autres.
          Ah ben désolé les gars, on me dit dans l’oreillette que notre ami @john est en PLS (parti loin soudainement). 😉

    • RespectRobustesse dit :

      Notre John a simplement changé de pseudo et je devine que sa prose aussi, vu les retours qui lui ont été fait.
      Ça se respecte !

  28. Marc Antoine dit :

    Je suppose donc que les autres constructeurs d’avions proposent gratuitement la mise à niveau de leurs appareils et de leurs réacteurs ? Par exemple la société Dassault en France ?

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « Je suppose donc que les autres constructeurs d’avions proposent gratuitement la mise à niveau de leurs appareils et de leurs réacteurs ? » Tout dépend des clauses du contrat cependant dans le cas présent on parle de « rallonge » alors que l’appareil n’est même pas encore en service!

    • Roland Desparte dit :

      @Marc Antoine, bonjour
      Les Rafale sont vendus à un standard bien déterminé et en plein état de voler au jour de la livraison. De surcroît Dassault est réputé pour toujours respecter les délais de livraison, ce qui n’est pas le cas de LM (Pour 2024, le directeur financier de LM annonce un retard de livraison concernant 120 appareils en raison de retards dans la mise à niveau « Technology Refresh 3″, ces retards se répercuteront en 2025…). Chez Dassault, les éventuelles mises à niveau et évolutions sont prévues dans les contrats et sont chiffrées, tout comme les formations et disposition de MCO. A la signature, le client connait les possibilités d’évolution et les coûts engendrés par l’achat de son avion. Ainsi, le contrat avec les EAU est clair, les 80 Rafale doivent être au standard F4 et des contrats d’entretien (MCO) sont signés avec Dassault et ses partenaires (SAFRAN en particulier), similaires à ceux de l’armée française (BOLERO, RAVEL, OPERA, …). Pour exemple, par contrats, Safran Aircraft Engines travaille actuellement sur une nouvelle évolution du M88 pour le standard F4 du Rafale, tant pour la France que pour les EAU et certainement pour les égyptiens (au standard F3R) ; égyptiens qui ont célébré les 10.000 heures de vol effectuées par les Rafale, et ce sans incident majeur ! C’est la preuve de la qualité des matériels exportés et utilisés en opérations réelles.
      Le problème avec le F35 c’est -entre autres- sa motorisation et son électronique qui ne sont ni au top ni fiables (Même le Congrès américain le reconnait). Je ne comprends pas qu’on vende un avion en version “proto“ avec un moteur qui doit nécessiter des corrections pour atteindre tant ses performances que sa fiabilité ????? Imaginez Dassault vendre des Rafale en disant à ses clients que pour les utiliser il faudra modifier les caractéristiques moteur et adapter l’électronique embarquée !
      Décidément, pour la police du ciel, nos amis suisses auraient mieux fait de choisir le Gripen, un excellent avion pour ce faire (ironie de l’histoire, le Gripen avait été rejeté par Armasuisse car il n’était “pas entièrement opérationnel »). A défaut, un Rafale aurait aussi pu faire l’affaire…

    • Huon dit :

      Dassault vend des appareils qui fonctionnent conformément au cahier des charges.

    • Framlucasse dit :

      « Tout inclus » ou pas, c’est dans le contrat qui a été présenté à la population, le meilleur avion, qui est aussi le moins cher. Il semble que finalement tout ne soit pas inclus! Et les avions ne sont pas encore livrés, ça promet…

    • E-Faystos dit :

      ce qu’il faut supposer, c’est que c’est inclus dans la contractualisation.
      les Egyptiens repaieront en connaissance de cause si il passer leurs F3R en F4. méditez bien le « si ils veulent ». parce qu’ils veulent aussi du F4.
      pareil pour les Indiens qui ont 36 appareils avec un contrat sur 4 années de pièces et main d’oeuvre sans problèmes. c’était une.éxigence forte de l’armée qui en a marre de voir ses avions achetés à la Russie être en rade ou à l’atelier.

    • EchoDelta dit :

      Les autres ne vendent pas un avion sans un moteur dimensionné pour répondre à son cahier des charges.
      Le M88 est toujours dans la même configuration de poussée qu’aux débuts du Rafales, et les améliorations ont diminué au cours du temps singulièrement les couts de MCO du moteur et allongé sa durée de vie. Les nouveaux moteurs se mettent en lieux et places des anciens, sans surcout, avec un minimum de temps et d’outillage.
      Voilà pour la comparaison avec Dassault et Safran.

  29. radionucleide dit :

    Le F35 TESLA

    « bonjour,
    votre moteur va bientôt s’étouffer
    vous n’avez pas acquis votre avion en full option
    si vous voulez bénéficier de la fonctionnalité « siège éjectable », bien vouloir vous connecter à votre compte google pour le paiement « 

  30. J'me fend la gueule quand je te lis.... dit :

    C’ est certain qu’il y’ aura une inflation de l’augmentation des surcouts demandés! En plus d’autres choses… Et nécessaires aussi lol 🙂
    Certains orifices sont très élastiques mais ça risque de forcer un peu….. Même quand on a un boulard comme ça et qu’on se croit mieux que d’autres…. et y ‘aura pas le choix! Normalement sucer ça devrait rapporter non?

  31. zaza24 dit :

    quid des autres (nombreux ) pays clients du F-35 ? Allemands ? Roumains ? UK ? espagnols et autres italiens …

    • Framlucasse dit :

      Ils vont raquer. Mais eux n’ont pas vendu à leur population un « tout inclus et il n’y aura pas de surprise, c’est sûr » dont on la Suisse a trouvé la limite encore plus vite qu’on pouvait l’imaginer, avant même la livraison. Quelle poilade.

  32. R2D2 dit :

    Pornhub va bientôt ouvrir une nouvelle section F35 pour tous ceux qui sont pieds et points liés et à quatre pattes.

    • Pouêt-poête, tsouin-d'Soing, point-poing, coin-coing ! dit :

      Les pattes sont quatre, mais ces « points liés », sont-ils trois (« … ») ou bien deux (« : ») ?
      Si cette question se pose, c’est que pour obtenir une réponse certains emploient la méthode douce à base de point d’interrogation quand d’autres préfèrent la méthode musclée faisant intervenir le poing d’interrogation.

      Poing, poigne, pogne, poignée… Être pieds et poings liés.
      Point, pointe, pointu, pointage…

    • Gaulois78 dit :

      À une époque proche nous avions un contributeur assidu, un certain Johnisse, a-t-on de ses nouvelles..Constatons que les commerciaux de LM sont des cadors ++ en fist fu…ng, nos vendeurs adeptes des 32 heures sont pas formés pour ce genre de vente, heu pardon, de gigantesque escroquerie..

  33. Alfred dit :

    Il ne leur manque plus que des KC46 (prononcer key si fory six svp) de ravitaillement en vol, et leur bonheur sera complet.

  34. Scipion dit :

    Franchement quand on arrive à monter une arnaque aussi incroyable ça s’appelle de l’Art.
    Je crois que nous devons féliciter nos amis américains qui ont réussi à pousser l’extorsion à un degré que je pensais impossible.
    Pensez donc: le truc n’a même pas encore été livré et il coûte déjà un pognon de dingue.
    Et ce n’est pas terminé car il faudra sans doute faire une mise à jour coûteuse des fameux simulateurs qui permettent de faire des économies en volant moins.
    En outre il ne sont pas encore au point ces moteurs….ça peut durer longtemps et nécessiter une nouvelle rallonge.

    Il y aura peut-être une comédie avec Christian Clavier inspirée de cette histoire; ça s’appellera « Le banquier et la dinde ».

  35. Tom dit :

    Le f35 est fabriqué par Apple ? Payer, cher, pour un truc pas performant qui se dégrade à vue d’œil pour refaire payer ses client. Bravo à ceux qui ont acheté ça. Sinon, les M88 vont bien…

    • Framlucasse dit :

      Tous mes ordinateurs Apple ont tenu 10 ans et plus.

      • sepecat dit :

        Rassurez-vous, les miens n’étaient pas des Apple et ont tenu tout autant… Par contre dans la boîte où je bossais un directeur parachuté avait eu la bonne idée de tout remplacer par des appareils de la Pomme. Mauvaise pioche, moins de deux ans plus tard nous remplacions tout le parc par des Win tant les problèmes rencontrés avec nos clients étaient récurrents. Et par forte chaleur sous les toits de Paris, les Apple se montraient tout aussi défaillants que leurs homologues non bobos.

  36. bullnar dit :

    bof pas grave tout le monde sait que le tr8 block 22 livrable en 2055 pourra voler de nuit, par temps de pluie , d orage, de vent et pourra même mettre de l armement en œuvre. Le tr9 déjà anticipe pour 2058 pourrait même….. atterrir ….. 😉 wouhahahahaaa

    • KL42 dit :

      Attendez et l’option sous marine, j’espère qu’elle sera toujours sur les appareils, le lac léman est assez grand et profond pour que la dinde puisse s’y baigné. LM pourrait quand même vendre les options marines à la Suisse.
      :):):)

  37. Ulysse_s dit :

    Tu l’as voulu, tu l’as eu…un grand coup dans ton c… (MC Warriors -Groland)

  38. Arnaud dit :

    Assez jouissif de voir les suisses se faire plumer comme cela. Et ils ont pas fini…. Tout ça pour un truc incapable d’assurer les missions prévues. Quelle arnaque! Champion du monde

  39. mitridate dit :

    Bonne nouvelle. Comme le disait le cardinal de Retz :  » on ne sort de l’ambiguïté qu’à ses depens ». Ici, la Suisse va payer le prix de sa malhonneté

  40. Thierry le plus ancien dit :

    Cela fait des années qu’on sait que le moteur du F-35 est moins endurant (à changer plus souvent) mais beaucoup plus puissant que tout ce qui existe d’autres sur chasseur à ce jour, c’est une vérité technologique, ceci explique cela.

    Augmenter une fois de plus la puissance du réacteur c’est encore élargir le fossé qui le sépare de la concurrence qui se trouve de plus en plus loin derrière.

    Les changements de réacteur sont une opération commune à tous les chasseurs, aucun ne fini sa carrière sur son réacteur d’origine installé à l’usine et cela ne présente pas un surcout prohibitif, pas de quoi en faire un fromage même Suisse.

    Qui irait rechigner à mettre un moteur plus puissant à sa voiture s’il en avait la possibilité? et c’est bien cela qui fait du F-35 une star, il peut être upgradé à tous les niveaux y compris réacteur, ce qui n’est pas le cas de l’immense majorité des autres chasseurs qui ne reçoivent que le réacteur pour lequel ils ont été conçu. Il est notoire que le Rafale est sous-motorisé et pas d’amélioration possible dans ce domaine.

    • Tih yellow dit :

      Tellement d’idioties que c’est à se demander si ce n’est pas fait exprès.
      Qu’un avion change de moteur une fois dans sa carrière n’a rien de choquant, mais qu’il en voit passer une dizaine, ça le devient.
      Comme pour la voiture, changer de moteur tout les 300 000km, moi ca me va. Changer de moteur tout les 30 000km, là par contre, ça grince sérieusement des dents.

      Et le moteur du rafale n’est pas sous-motorisé sinon certains pays ne l’aurait pas pris.

      • Thierry le plus ancien dit :

        du foin pour le troupeau de bête à foin, broutez donc propagandiste ignare à la petite semaine, y’aura jamais de mal à apprendre :

        Pourquoi les Britanniques ont par deux fois remotorisé leurs Jaguar, tandis que l’armée de l’air française ne l’a jamais fait – alors que cet avion, ravitaillable en vol, était devenu le « Cheval de Bataille » de nos Opex ?

        Les UAE, lors des négociations pour l’achat du Rafale, avaient demandé 15% de poussée supplémentaire. Le motoriste avait répondu que les appareils bénéficieraient du moteur M88-9. Pourtant, l’Armée de l’air française s’était contentée du M88-2, sa version actuelle… On notera que la modification proposée par le motoriste avait pour première conséquence un impact majeur sur le coût de possession du moteur, alors que ce dernier venait d’être notablement réduit par des modifications techniques demandées et tout juste payée par l’armée de l’air française (le « Pack CGP » ou Coût Global de Possession). L’argument est sans doute bassement comptable. Mais ô combien compréhensible en période de grave disette budgétaire…

        Les F-16, F-18 et autres F-15 volent-ils toujours avec les moteurs de leurs débuts ? Que nenni ! C’est bien évident.

        Les UAE n’ont finalement pas encore commandé le Rafale. Mais ils vont rénover leurs M2000-9. Mais qui paiera la remise à niveau du moteur M88-2 qui a maintenant dépassé les 25 ans d’âge ? Le contribuable français ou le prochain client à l’export ?

        https://www.avionslegendaires.net/2017/12/actu/rafale-france-ne-remotorise-t-jamais-avions-de-combat-milieu-de-vie-monde/

        • Tih Yellow dit :

          Les EUA n’ont pas commandé de Rafale? Ah bon? On nous aurait menti?
          https://www.lemonde.fr/international/article/2021/12/03/rafale-aux-emirats-treize-ans-de-negociations-pour-un-contrat-record_6104569_3210.html

          Merci aussi de noter qu’au passage, ils commandent l’avion avec le même moteur que celui de l’armée de l’air et de l’espace française. Faut croire qu’à force de voir l’avion sur la BA 104 pousser sans forcer en étant bien charger, on leur prouve qu’il n’y a pas besoin de plus.

          Ensuite, c’est bien beau de copier wikipédia mais le mirage 2000 a subi des évolutions car entre la 1ère version du M53 sur les premiers 2000C et la dernière version sur les 2000D, il y a eu des évolutions, notamment sur la puissance.

          Ensuite le moteur M88 évolue puisque sa durée de vie s’en trouve augmenté et son intervalle entre chaque opérations de maintenance a été augmenté. C’est quand même bien d’avoir un moteur qui est fiable, durable et nécessite moins de passer par la case hangar (pas le cas d’un certain F135).

          Je me passerai de vous insulter afin de ne pas me rabaisser à votre niveau.

      • Conjugaisons dit :

        Qu’il en voie passer.
        Certains pays ne l’auraient pas pris.

    • Framlucasse dit :

      Le réacteur du F-35 est tellement puissant et technologique que l’avion plafonne à la trèèès impressionnante vitesse de Mach 1.6. Ce doit être l’avion de chasse le plus lent depuis les années 60…

    • Slasher dit :

      Tes tentatives de contrôle sont hilarantes

    • Alpha (α) dit :

      Le turboréacteur P&W F135, rencontre, de l’aveu même de Lockheed Martin, certains dysfonctionnements venant détériorer les performances et la fiabilité de l’appareil.
      De fait, ce moteur n’est jamais utilisé à pleine puissance.
      Alors à quoi ça sert d’avoir un moteur super-puissant, un monstre de technologie, dont on ne peut pas se servir et qui peut envoyer son avion au tapis ?
      Et si, comme vous dites « Les changements de réacteur sont une opération commune à tous les chasseurs, aucun ne fini sa carrière sur son réacteur d’origine installé à l’usine », force est de constater qu’il n’est jamais arrivé qu’une flotte entière de chasseurs voit ses moteurs remplacés intégralement quelques semaines après leur sortie d’usine !
      Ainsi, à peine livrés, les F-35A helvétiques devront moderniser le turboréacteur F135, et ce sont les suisses qui paieront !
      Elle est pas belle l’arnaque ?
      Les Suisses ont compris, eux…
      PS : malgré quelques semaines d’absence sur ce site, je constate que vos posts sont toujours aussi débiles et consternants. Votre sénilité qui s’aggrave sûrement…
      Et vos potes : @john ? Toujours là ? Et notre @Sossotte mytho, la forme ?

    • Participe dit :

      Pour lequel ils ont été conçus.

    • 3e personne du singulier dit :

      Aucun ne finit.

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « Cela fait des années qu’on sait que le moteur du F-35 est moins endurant (à changer plus souvent) mais beaucoup plus puissant que tout ce qui existe d’autres sur chasseur à ce jour » Dans les années qui ont suivi l’arrivée du F16 en Belgique et aux Pays Bas la « blague » que sortait les pilotes des deux forces aériennes était : »On aimerait que le moteur pousse moins fort mais plus………….longtemps! » Entre les rallumages en vol (avec dès le retour au terrain les problèmes liés à l’hydrazine!) et les atterissages en config « flame out » il y a eu de belles poussées de transpiration sous les casques!
      « Il est notoire que le Rafale est sous-motorisé et pas d’amélioration possible dans ce domaine. » Tellement notoire que les utilisateurs étrangers ne cessent de se plaindre!
      « qui ne reçoivent que le réacteur pour lequel ils ont été conçu. » Les F16 pour ne citer que lui peut être équipé au choix d’un moteur P&W où G.E. !

    • Goose dit :

      Oh la vache ! Raisonnement à deux balles comme d’habitude , hein Titi ?
      Changez rien ! 😉

  41. bonnechancemonpapa dit :

    « Maisons Merlin, cage à lapins. Pendant la durée du crédit tu répares ce qui s’écroule et au bout de 20 ans, les ruines sont à toi » Coluche – interdits de Coluche). Remplaçons Maison Merlin par F35 et nous y sommes.

  42. DP dit :

    Pauvres suisses 🙁 ! Se faire entuber à ce point ça laisse songeur des compétences d’Armasuisse.

    Toujours est-il que l’on pourra décerner le Nobel de l’arnaque du siècle à LM ( Lockheed Martin à ne pas confondre avec Leroy Merlin) car apparemment ce n’est que le début de leurs bricolages… 😉

  43. MacOuanne dit :

    Le simple mot « turbine arabelle » devrait nous inciter à beaucoup plus de modestie et de compassion envers nos voisins. Nous regardons la paille dans le c*l du voisin sans sans se demander d’où vient l’immense douleur que nous ressentons dans l’arrière train.
    Si les suisses ont signé avec le flingue sur la tempe, je me demande quelle était la motivation de notre ex-futur-PR dissolutoire.

    • Happy boy in town dit :

      Il y a des turbines Arabelle dans nos Rafale ?

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « je me demande quelle était la motivation de notre ex-futur-PR dissolutoire. » Moi je me demande quel est le rapport? Quant à votre « fondement » ne tardez pas à faire provision d’anti douleurs et de collyre, la larme à l’œil vous allez l’avoir très souvent!

      • MacOuanne dit :

        Je sais pas…. le fait de se faire arnaquer par les US avec l’aide de dirigeant du pays lésé peut-être ?
        Le parallèle parait pourtant évident.

  44. VinceToto dit :

    Donc en fait le projet F-35 n’est pas du tout une dinde, mais les serres de l’aigle qui viennent plumer les dindes et dindons.
    Where The Stars & Stripes & The Eagle Fly : https://youtu.be/TTKmjhJ1__o

  45. Alpha (α) dit :

    Bonjour à tous,
    Je l’avais dit après le choix du F-35 en 2021, que les années suivantes, des révélations seraient faites sur cette « arnaque » !
    Je l’avais dit que la sincérité de cette compétition tronquée serait remise en cause !
    Je l’avais dit que l’insincérité des arguments avancés par Armasuisse et Mme Amherd, justifiant leur arbitrage par le fait que l’appareil américain était « le moins cher, quel que soit le point de vue » était du foutage de gueule !
    Je l’avais dit l’existence d’une connivence entre Armasuisse, Lockheed-Martin , Mme Amherd et M. Biden !
    Bizarre que ni Armasuisse, ni Mme Amherd, n’aient jamais accepté de rendre publics les documents entourant l’appel d’offres et les critères de sélection, histoire de se dédouaner !
    Va t’on apprendre, aussi, qu’il y a eu des malversations ?
    Ca, c’est la prochaine étape du scandale.

    • Jojo dit :

      @Alfa…

      Avec le moteur actuel F-135, le F-35A dispose de la propulsion la plus moderne et la plus forte en poussée des avions de combat occidentaux. Dans la configuration actuelle, ce moteur répond aux exigences de la «configuration Block‑4» livrée à la Suisse.

      Désireux de répondre aux futurs besoins en électricité et en refroidissement dans le cadre du développement ultérieur de sous-systèmes, le Département de la Défense des États-Unis a étudié de possibles variantes de mises en œuvre pour le développement du moteur. Sur la base de cet examen, il a été décidé de créer une mise à niveau pour certaines parties du moteur (Engine Core Upgrade ECU) et du système de refroidissement par air correspondant (Power and Thermal Management System, PTMS Upgrade). L’introduction de cette ECU permettra également d’allonger les intervalles des grands travaux de maintenance réalisés sur les moteurs. Rapporté à l’ensemble du cycle de vie, il est donc plus avantageux financièrement de mettre en œuvre ce développement.

      Comme tous les avions de combat modernes, le F-35 fait l’objet de plusieurs mises à niveau au cours de ses décennies d’utilisation. Ces mises à niveau n’ont rien de nouveau. Dans de tels systèmes complexes, les développements sont normaux et nécessaires. Ainsi par exemple, les F/A-18 actuellement utilisés au sein des Forces aériennes suisses font également l’objet de telles activités de développement.

      Totalisant plus de 824 000 heures de vol à fin mars 2024, l’actuel moteur F-135 fonctionne avec une très grande fiabilité. Les quelques articles de la presse spécialisée concernant la faible disponibilité de cette motorisation par le passé ne se rapportaient pas à sa fiabilité mais à de précédents retards dans la mise en place de la logistique mondiale destinée à l’entretien.

      Selon la planification actuelle, le développement et la qualification du perfectionnement prévu prendront encore plusieurs années et devraient être achevés vers la fin de la décennie en cours.

      Au terme de la qualification, ce développement sera installé dans les avions dans le cadre d’une grande maintenance planifiée des composants du moteur. Comme le moteur F-135 répond aux exigences de la configuration Block‑4, les avions peuvent être exploités, en l’état actuel des connaissances, en service de vol sans maintenance ou tout au plus avec une maintenance supplémentaire minime.

      Pour les F-35A suisses, cela signifie que l’actualisation des moteurs selon la planification actuelle n’aura lieu qu’au cours de la décennie 2030 et que cette installation s’étalera sur plusieurs années. Les charges y afférentes feront partie des futurs plans de maintenance pluriannuels. Pour le F/A-18 C/D des Forces aériennes suisses également, l’installation des mises à niveau dans toute la flotte s’est étalée sur plusieurs années, car ces dépenses sont combinées à la maintenance planifiée de la motorisation.

      Les contrats actuels d’acquisition et de maintenance ne sont pas concernés. Ces contrats concernent l’acquisition et la maintenance de l’actuel moteur F135.

      En raison du développement en cours, les coûts précis des futures mises à niveau décrites ne sont pas encore connus. Toutefois, les volumes importants ont un effet positif sur les coûts de tels développements pour chaque avion. 1000 F-35 ont déjà été livrés aujourd’hui et le nombre d’avions continuera d’augmenter.

      Toutes les motorisations du F-35 actuelles et futures sont d’un type identique aux moteurs F135, avec une même puissance de propulsion, mais un état de modification différent du point de vue du développement décrit. Les qualificatifs «ancien» ou «nouveau» ne permettent donc pas de décrire la situation de façon exacte.

      En résumé, les F-35 suisses disposent d’une motorisation répondant aux exigences du Block‑4. Le contrat d’acquisition et le contrat de maintenance actuel ne sont pas concernés par les mises à niveau planifiées dans l’optique des futures exigences, car il est prévu de n’intégrer celles-ci qu’ultérieurement dans les F-35 suisses. Cela s’explique par le fait que l’introduction du développement dans toute la flotte ne s’effectue jusqu’à nouvel ordre qu’à l’occasion d’une grande maintenance planifiée des composants concernés et non dans les nouveaux moteurs et avions, notamment parce que le moteur actuel répond aux exigences actuelles. Les coûts associés feront partie des futurs contrats de maintenance.

      Voilà… si vous avez des question n’hésitez pas à la poser… dans le future.

      où est John… par exemple ?? ben je pense qu’il en a mare de vous répondre !!!

      • JC dit :

        futur…marre…

      • Achille-64 dit :

        Une question: vous êtes le porte-parole officiel de qui ?
        Je parie pour LM.
        Pour être crédible, il faudrait y aller piano, chi va piano va sano.

      • Goose dit :

        Dites donc, c’est beau ce que vous nous racontez là Jojo !
        Le monde idéal de la saga F-35 en somme.
        Votre copier/coller est tiré de quelle plaquette publicitaire L.M. ?

      • J'ai avalé un clown dit :

        – Mare… aux canards ! Hi hi hi, qu’est-ce qu’on se marre !
        – Pfff, y’en a pas marre des jeux de mots vaseux ?

      • Avenir du futur dit :

        Dans le futur.

  46. Phil dit :

    Ajouter du pognon pour acquérir une merde…. bien fait !

  47. Jojo dit :

    @Alfffa…. c’est con vous auriez pu lire les rapports d’Armasuisse… la question du moteur était déjà mentionnée. D’où le MDR d’Armasuisse actuellement.

    • Goose dit :

      Dites, et le scandale en cours actuellement en Suisse, on en fait quoi ?
      Avec Armasuisse sur la brèche. Sur qu’ils ont le sourire aux lèvres ? 🙂

  48. mulshoe dit :

    Intervention naïve, J avoue ne pas comprendre le choix de nos amis suisses. Le grippen aurait largement suffi à leurs besoins .

  49. sepecat dit :

    Extraits intéressants de la presse suisse :
    « -35: les Romands commencent à se fâcher à cause des affaires compensatoires – L’entreprise fédérale Ruag, très ancrée en Suisse alémanique, vise différents mandats liés au nouvel avion de combat. Côté francophone, on craint toujours plus d’être oublié. Surtout que le constructeur américain n’encourt pas de sanctions s’il ne respecte pas la part, promise à la Suisse romande, de 30% des compensations industrielles ». (https://www.letemps.ch/suisse/f-35-les-romands-commencent-a-se-facher-a-cause-des-affaires-compensatoires).
    Prévoir des compensations sans pénalités pour non respect c’est un gag.
    « La pression monte en Suisse romande pour obtenir les retombées économiques des F-35 – Manque de transparence, lenteurs ou risque de déséquilibre régional, les critiques se multiplient contre la gestion des affaires compensatoires liées à l’achat des 36 nouveaux avions de combat F-35. Le fabricant américain Lockheed Martin s’est engagé à dépenser près de trois milliards de francs. » (https://www.rts.ch/info/suisse/14349767-la-pression-monte-en-suisse-romande-pour-obtenir-les-retombees-economiques-des-f35.html).
    Et des articles sur le F35 il n’en manque pas, sous la plume des Suisses eux-mêmes (oui parce que sinon c’est bien connu, les auteurs sont chauvins, xénophobes, arrogants et anti Suisse primaires).
    Déjà en 2023 ça sentait le roussi… mais les politiques persistaient à y voir une bonne affaire. Manifestement on ne suit pas les mêmes cours d’économie de ce côté ci des Alpes.