Six mois après leur lancement, deux satellites espions allemands de type SARah ne fonctionnent toujours pas

Avec l’accord de Schwerin, conclu en 2002, la France et l’Allemagne nouèrent une coopération en matière de renseignement spatial. Ainsi, la partie française devait fournir à l’Allemagne des images prises par sa composante spatiale optique [Hélios, puis CSO] en échange de données collectée par la constellation allemande de cinq satellites de reconnaissance radar à synthèse d’ouverture. Une entente similaire avait été conclue entre Paris et Rome, avec le système COSMO-Skymed.

« Ce système a permis à chaque pays de se spécialiser et d’éviter de dupliquer les moyens, la France fournissant les images optiques, l’Allemagne et l’Italie les images radars », s’était félicité Jean-Yves le Drian, alors ministre de la Défense, lors d’une visite du site toulousain d’Airbus Defence & Space, en juillet 2015.

Seulement, en 2017, Berlin mit un coup de canif dans ce contrat en décidant de commander deux satellites d’observation optique à très haute résolution au groupe allemand OHB. Et cela après avoir consenti à investir 210 millions d’euros dans le programme français CSO [Composante spatiale optique], en échange de la direction du projet de drone MALE [Moyenne Altitude Longue Endurance] européen.

« Un équilibre reposant sur une dépendance mutuelle s’était instauré que le gouvernement allemand vient toutefois de rompre unilatéralement en autorisant le BND [renseignement extérieur allemand, ndlr] à développer un système autonome d’imagerie optique. Il en résulte une asymétrie franco-allemande, dès lors que la France se trouve de facto dans une situation de dépendance à l’égard de son partenaire allemand, s’agissant de l’imagerie radar », avait ensuite déploré la Délégation parlementaire au renseignement, dans son rapport d’activité 2019-20.

Sauf que les capacités allemandes en matière d’imagerie radar sont actuellement en très mauvaise posture. En décembre dernier, un lanceur Falcon 9 de SpaceX a décollé de la base de Vandenberg [Californie] pour mettre en orbite deux des trois satellites d’imagerie radar du programme SARah, lancé en 2013 par la Bundeswehr afin de remplacer la constellation SAR-LUPE. Le coût avait été estimé à environ 800 millions d’euros à l’époque.

Or, plus de six mois après leur lancement, ces deux satellites SARah, supposés avoir une durée de vie de dix ans, ne sont toujours pas opérationnels… Et il n’est pas certain qu’ils le soient un jour. En cause ? Des « problèmes techniques » qui font que les mâts d’antenne avec leurs capteurs radars ne peuvent pas se déployer. Les ingénieurs ont imaginé plusieurs solutions pour y remédier, comme la réinitialisation du logiciel de vol et plusieurs manœuvres pour déplier les antennes récalcitrantes… Mais aucune n’a fonctionné.

Selon l’hebdomadaire Der Spiegel, le déploiement des antennes de ces deux satellites, construits par OHB-System, n’aurait pas été testé au sol… Et tant qu’ils ne seront pas opérationnels, l’industriel en gardera la propriété. En clair, la Bundeswehr n’aura pas à les payer…

Le premier satellite du programme, SARah 1, avait été lancé en juin 2022. Construit par Airbus, il est doté d’une antenne radar à réseau phasé active. Il est actuellement en service. Les deux autres, SARah 2 et SARah 3 sont équipés de réflecteurs radar à synthèse d’ouverture passifs. Une telle capacité permet de prendre des images quelles que soient les conditions météorologiques.

Photo : OHB

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

127 contributions

  1. phil135 dit :

    OHB c’est pas la boite qui avait gagné le contrat Galiléo mais qui n’a pas été capable de l’assumer ensuite ?

    • Nike dit :

      Pas plus tard qu’hier je disais que dans pas mal d’entreprises Allemandes ils brassent du vent… Ils se reposent sur leur réputation de Deutch qualitad…

      • Achetez chinois achetez 2 fois. Achetez germain vous aurez une germaine dit :

        Parlons en….
        Comme pour beaucoup d’autres choses…

      • Franz dit :

        « Deutsche Qualität », si vous y tenez.

    • Goldeneye dit :

      Et dont le PDG de l’époque (limogé depuis la fuite de ces propos) disait de Galileo que c’était une idée « stupide » supportée par les intérêts français, et de parler « d’empire du mal » en parlant de la France…avant de remporter le contrat pour la totalité des satellites de la première tranche.
      Source Spacenews en référence à un cable paru sur Wilkileaks en Octobre 2009 https://ouvaton.link/b5OBh7
      Mais Où va-t-on ?

    • harrick dit :

      sisi ils ont volés le contrat à Thales Alenia Space et puis ensuite ils les ont appelés pour faire les pompiers…. Et nous biensur ben on y est allé comme des mouton

  2. Green dit :

    Merci pour cette remise en contexte très instructive. Maintenant ce que je me demande, c’est puisque les capacités allemandes en imagerie radar sont défaillantes, les italiennes compensent elles?

  3. Alex dit :

    lol pas mal….quand à se dire en temps que contribuable allemand que tout va bien…….la Deutsh qualitat….il y a de quoi se faire des cheveux blancs pour les prochains programmes d’Ariane

    • Cantatrice dit :

      S’il vous plaît. Quant à. Avec un t. Pas un d.
      Quant à = En ce qui concerne. Quand à = Lorsque à.

      Quant à se dire en tant que contribuable…

    • Tant de temps dit :

      En tant que.
      Se dire en tant que contribuable allemand.

      • Green dit :

        se complaire dans la pédanterie orthographique

        • jk dit :

          NON ! le Français est un trésor qui ne supporte pas la médiocrité ambiante .

        • Ced dit :

          Non ras-le-bol que certains écrivent avec leurs pieds! Certains messages sont illisibles. Ce n’est pas plus dur d’écrire correctement.

          • Abbé Cherèle dit :

            Un peu d’indulgence, mon fils.
            Pour certains, c’est une réelle difficulté que d’écrire correctement.
            Nous n’avons pas tous reçu la même éducation ni n’avons tous les mêmes facilités pour l’apprentissage de l’écrit.

        • Lard poux et tiques. dit :

          C’est surtout qu’il est difficile de considérer comme pertinentes des idées complexes exprimées par quelqu’un ne maîtrisant pas des concepts simples…
          Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement…
          et les mots pour le dire arrivent aisément.

  4. Fralipolipi dit :

    Encore un problème avec OHB … tout un poème.
    .
    Et à part ça – « Berlin mit un coup de canif dans ce contrat » / « un lanceur Falcon 9 de SpaceX (plutôt qu’Ariane) a décollé pour mettre en orbite deux des trois satellites SARah » – … same treachery-duplicity as usual …

    • Eric dit :

      y a pas à dire entre ca ariane6 les chars le scaf le nucléaire et j en passe on peut compter sur notre allié germanique

    • v_atekor dit :

      @Fra, n’en faites pas trop non plus. Les 3 sats Sarah, ça fait moins de 8 tonnes, sur orbite héliosynchrones, quand Ariane 6 vise les 15 tonnes. Certes, le lanceur est modulaire et pourrait partir à 7 tonnes, mais avec le retard pris par Ariane 6, mon petit doigt me dit qu’ils vont commencer par valider les lancements lourds multiples pour boucher le trou d’Ariane 5, avant de voir pour les versions plus légères…
      .
      La seule option européenne du moment aurait été 3 lanceurs Vegas, mais là ce sont les Italiens qui sont aussi à la bourre à cause d’un de leurs sous-traitants qui est (était) Ukrainien et qui a fait défaut pour une raison totalement inexpliquée.
      .
      Je sais que lorqu’on veut tuer un chien, on dit qu’il a la rage, mais quand même….

      • Fralipolipi dit :

        @v_atekor
        Prises une par une, vous pourrez toujours expliquer, pardonner et excuser toutes les infidélités de l’Allemagne vis-à-vis de ses accords antécédents, notamment et même principalement avec la France.
        Mais si vous les mettez en guirlande, cela commence à faire un ensemble assez explicite et irréfutable … sans même qu’il soit nécessaire d’aboyer.
        Après, il est vrai que certains en France préfèrent rester aveugles et sourds … c’est plus confortable car moins dérangeant.

        • v_atekor dit :

          Je ne suis pas sourd, et il y a beaucoup d’autres sujets de tensions. Mais sur celui-ci, c’est surtout le retard d’Ariane 6 qu’il faut blâmer (retard qui est en partie allemand, certes). Quatre ans, c’est beaucoup, et malheureusement, il fait les affaires de la concurrence, pas que pour les Allemands.

      • Citator dit :

        Ce qui se passe à Vegas reste à Vegas.

  5. peterr dit :

    Doit-on encore s’étonner :
    1 – de la duplicité des allemands
    2 – de leurs compétences techniques

    Pour avoir bossé avec eux en tant que client et en tant que fournisseur, moi, pas du tout.

    Ce qui ne cesse de m’étonner par contre est que l’on continue le moindre projet avec eux. Je ne vois comme explication que :
    1 – une incompétence crasse de nos politiques
    2 – des graissages de pognes
    Ces 2 hypothèses n’étant par ailleurs pas mutuellement exclusives

    Je n’ai entendu aucun politique de l’opposition (actuelle) s’exprimer sur ce sujet à l’occasion des législatives. J’aurais bien aimé avoir leurs avis sur la question.

    • Kardaillac dit :

      Les Allemands de l’industrie que j’ai longtemps coyoyés sont foncièrement « nationalistes » mais personne n’ose le dire. L’intérêt national prime toute autre considération. Par contre je n’ai pas d’avis négatif sur leurs compétences techniques, du moins jusque dans les années 2000.

    • albert dit :

      nos politiciens s’obstiennent à vouloir tout faire avec les allemands parce que c’est une vieille idéologie qu’on traine depuis la période Mitterrand/Chirac ou le couple Franco-allemand était au centre d’une Europe naissante.
      Si les allemands ont compris que c’était fini, en France on s’obstine à vouloir continuer à tout faire avec eux. On n’a pas compris que les allemand voulaient tout controler et décider.
      Mauvais payeur, mauvais partenaire, sournois et roublard, peu compétent en matière d’aviation et spatial, notre idéologie pro allemande obsolète persiste.
      combien d’échec, de dispute, de coup bas, de blocage faudra-t-il pour que nos élites comprennent qu’on peut faire mieux seul ou avec d’autres partenaires.

      • PK dit :

        « le couple Franco-allemand était au centre »

        Il n’y a qu’en France que l’on parle de « couple » : ce terme n’est jamais utilisé en Allemagne. Au mieux, ils nous ignorent, au pire ils nous méprisent.

    • JC dit :

      Une explication qui en vaut une autre : les allemands tiennent les français par les BOURSES.

      • peterr dit :

        Oui, et cela ne risque pas de s’arranger tant qu’on ne tranchera pas la main qui nous tient par les bourses.
        Plus on attend et plus ça (nous) fera mal

    • jean dit :

      Il y a pourtant un livre d’un politique bien connu de l’opposition qui traite la question allemande : « le hareng de Bismarck » de M. J-L Mélenchon.
      https://www.babelio.com/livres/Melenchon-Le-hareng-de-Bismarck-Le-poison-allemand/716583

      • peterr dit :

        Tien, Mélenchon n’aurait pas que des côtés négatifs ?
        En lisant le résumé on peut croire qu’il voit clair (et encore venant de lui je me méfie). Par contre sa solution est à revoir. Il se trompe. En supposant que son analyse soit bonne (dur de se faire une opinion sur la foi d’un résumé). Comme d’hab, mauvaise solution à un vrai problème. Ce n’est pas l’Allemagne qu’il faut changer (bon courage à ceux qui essaieraient). C’est à nous de changer de comportement vis à vis de l’Allemagne

  6. olivier 15 dit :

    Et ça veut prendre la tête de l’Europe de la défense…

  7. R2D2 dit :

    « le déploiement des antennes de ces deux satellites, construits par OHB-System, n’aurait pas été testé au sol »
    cette barre de rire 🙂

    • rainbowknight dit :

      Là on frise le summum ….
      Un problème germano-allemand que le contribuable va adorer résoudre, l’ardoise est lourde même pour un pays riche…..

      • Thomas dit :

        Si vous aviez mieux lu, vous auriez compris que le contribuable allemand ne paiera pas un euro tant que le système n’est pas opérationnel, les cours étant alors à la charge de l’entreprise.

        • rainbowknight dit :

          Tiens vous êtes probablement l’un de ces Germains à qui le problème sera posé sinon vous vous garderiez d’avancer comme certitude ce qui est écrit…
          Pourtant moi français je puis vous assurer qu’entre les paroles et les actes il y a un univers qui sépare les promesses..
          Mauvaise influence de l’Europe où pas, OBH-System s’en remettra au détriment de … ?
          La naïveté c’est beau mais pas en adéquation avec la réalité..

        • Blondin dit :

          ça sera quand même le gouvernement allemand qui viendra au secours d’OHB quand ils seront au bord du dépôt de bilan. ne pas se faire payer ces satellites ne va pas être indolore pour eux !

        • Lunane dit :

          Ba ça reste 800m de gâchés. Si le contribuable Allemand ne pairera pas directement, en effet, c’est quand même une énorme perte qui ne sera pas réinjectée dans l’économie…

    • AirTattoo dit :

      pareil, c’est ubuesque .

    • sepecat dit :

      Depuis quelques temps il faut bien avouer que les Allemands nous donnent matière à rire. Pas sûr qu’ils le fassent volontairement toutefois… et il est toujours savoureux de voir que ceux qui nous traitent d’arrogants à travers les forums n’offrent pas en retour une qualité dont ils se plaisent cependant à croire qu’elle est leur seul apanage. Cette question d’antennes non testées au sol, semble-t-il, place quand même la barre très haut et la société concernée frise au mieux l’incompétence, probablement le ridicule si le fait est avéré.

    • Franz dit :

      C’est même tellement invraisemblable que c’est à peine croyable… le strict minimum de précaution aurait été de faire deux phases de tests par deux équipes différentes.

      • tschok dit :

        C’est pas si évident. Dans l’espace, les bras qui supportent les antennes sont en état d’impesanteur. Au sol, c’est une autre affaire. Tester en gravité normale des trucs qui doivent se déployer en gravité zéro, j’ignore si c’est pertinent et même seulement possible.

        Certains satellites ont des antennes gigantesques. Si vous les déployez en gravité normale, ça peut casser ou se tordre, ou que sais-je encore. On fait un test en croyant bien faire, et là-dessus on fusille le satellite à 200 millions d’euros.

  8. Von Kurtel (Deutschland supérieur) dit :

    Je vous le dit rien qu’à vous… en fait… ces satellites fonctionnement très bien (supériorité germanique)
    c’est le bnd qui ne veut pas fournir d’information sur leurs capacités indéniablement supérieurs…

    • lecoq dit :

      vu la bande d’encyclopédique…lés de l’autre coté du Rhin, c’est possible que ce soit vrai …

      comme quoi etre troll, a des bons cotes

    • Sorensen dit :

      Le BND n’a pas de statut militaire, vous confondez avec le MAD.

      • Roland Desparte dit :

        OK pour le MAD, mais alors que font les 750 militaires de la Bundeswehr travaillant officiellement sous l’égide du BND (Et payés par le BND) ???????????

    • 2e groupe dit :

      Je le dis.
      Tu le dis.
      Il/elle/on le dit.

      • Green dit :

        Je bouyave, tu bouyave, il bouyage, nous bouyavons (allègrement).

        le quatrième groupe, les verbes en ave.

    • ji_louis dit :

      Si ils fonctionnaient, leurs émission radar et radio pourraient être captées au sol.

  9. DIRISIEN dit :

    A se demander pourquoi la France s’obstine tant à collaborer avec l’Allemagne.

    • rainbowknight dit :

      Pour permettre à Dekra & consorts d’imposer en France un contrôle technique aux motards qui selon la parole présidentielle et ministérielle ne devait être qu’une simple formalité. Le résultat est connu, le motard français une vache à lait, le groupe allemand se gave et les retours sur investissement sont cadeaux….
      La justice française si elle s’en donne la peine et s’en voit donner les moyens aura toujours du travail avec la classe politique française…..
      L’Allemagne commande la France obéit……

      • Humpfff dit :

        Vous élucubrez.

        • rainbowknight dit :

          Non je témoigne d’une expérience que je partage avec d’autres, tous de milieux socio professionnels différents mais réunis autour du même amour de la France et une passion commune.
          Il est affligeant de voir comment une « solution française » a été abandonnée au seul profit « d’influenceurs » allemands…. une histoire qui se répète en bien des choses.
          Notez que l’aspect pécuniaire n’est pas mon sujet mais la manière dont la France se « couche » m’interroge quand elle ne défend pas ses spécificités…. soyez curieux , penchez vous sur le sujet et voyez comment il a été conduit malgré des prises de positions très affirmées du président et de ses ministres. L’ Allemagne commande la France obéit.

      • sepecat dit :

        Que vient faire ici le contrôle technique imposé aux motards (qui, en passant, s’estiment toujours être à part et non concernés) ? Vous faites probablement partie de la bande en question et ce forum sert d’exutoire à votre esprit contestataire.

      • Franz dit :

        Si même les motards nous la jouent Caliméro, tout est perdu !

  10. Jason Bourne dit :

    Et bien comme on le disait dans ma jeunesse de mon quartier : « Cheh !!!!! »

  11. Bastan dit :

    Qui était ministre de la Défense en Allemagne quand fut prise la décision de court circuiter la France? Certainement une personne pro-européenne.

  12. Kamelot dit :

    Sympa la coopération avec l’Allemagne… 🙂 Mieux vaudrait viser moins haut, tout en étant fonctionnel et souverain si possible.

  13. Achille-64 dit :

    Deutsche Qualität … un avant-goût du programme SCAF si celui-ci décolle un jour, vraiment.
    D’ailleurs un binôme Allemagne-Pologne sur ce programme serait plaisant, vu de l’extérieur.
    Je pense que les Polonais valent les Espagnols, au niveau de l’électronique embarquée, non ?
    En avant les ‘best-athlètes’.

    Les Allemands pourraient peut-être demander aux satellites butineurs russes de venir secouer les antennes de leurs SARAH ?

  14. FriteBelge1 dit :

    Les cons ça ose tout et c’est même à ça qu’on les reconnait.
    L’Allemagne a donc profité d’une certaine naïveté française, pour mener une guerre économique à la France et détruire ce qui fonctionne à peu près c’est-à-dire son industrie de défense et son modèle énergétique.
    Sauf que ça finit par se voir, qu’en ce qui concerne l’énergie leur arrogance les a mis dans le mur Ukrainien et que les MGCS et SCAF sont déjà morts (enfin on l’espère).

    • PK dit :

      « L’Allemagne a donc profité d’une certaine naïveté française, »

      Pourquoi parler de naïveté quand il s’agit de complicité ?

      • Petit koala dit :

        En effet, dans votre cas, la complicité est manifeste.

      • tschok dit :

        Parce que c’est l’autre branche de la traîtrise des zélites. Les zélites nous trahissent parce qu’elles sont incompétentes, ou complices des puissances occultes qui veulent détruire la France.

        incompétentes ou complices, il faut de toute façon les virer et les punir pour leur trahison, qu’elle soit intentionnelle ou pas, parce qu’elle est fautive en toute hypothèse.

        C’est ça le discours. Ca lui donne une plasticité qui lui permet de s’adapter à toutes les situations et de s’affranchir de l’exigence de la preuve: prouver un élément intentionnel, c’est toujours compliqué. Prétendre qu’untel est incompétent, ça prend deux secondes, et le résultat est le même, puisque dans les deux cas il y a trahison des zélites.

        Vous, vous êtes plutôt branché sur la complicité, mais d’autres gens sont plus attirés par l’incompétence, parce qu’en définitive c’est plus simple et ça permet d’obtenir le même résultat: il faut virer nos zélites.

        C’est l’objectif recherché: faire de la France un pays qui s’est débarrassé de ses zélites, remplacées par des populistes. Du moins en apparence, parce que ce à quoi nous assistons, c’est plutôt à une guerre entre différentes zélites, dont une qui instrumentalise le populisme pour virer les zélites dont elle lorgne la place.

        C’est ce qui s’est passé aux Etats-Unis avec Trump. Derrière le trublion, il y a d’autres zélites que celles en place, et elles sont partiellement parvenues à virer les anciennes pour s’installer aux commandes. A la cour suprême, au parti républicain, dans la haute administration des Etats fédérés, etc. Et ces zélites sont très libertariennes, très conservatrices et très pro-riches. Donc, in fine, il y a un modèle de société derrière toussa.

        Le conseil que je donne aux gens qui tiennent des discours anti-zélites c’est de ne pas regarder le populiste qui fait écran, mais d’essayer d’apercevoir ce qu’il y a derrière lui, et de percevoir l’existence du conflit entre zélites que le populiste dissimule par son discours anti-système.

        Parce que ce qui est navrant dans nos démocraties, c’est qu’elles restent des systèmes de conflits entre zélites, comme depuis toujours, presque. Par exemple, au moment de la Réforme, certaines zélites ont été attirées par le protestantismes tandis que d’autres restaient fidèles au catholicisme. Leur compétition permanente en Europe a foutu le bordel pendant plus de trois siècles. Les Européens se sont entretués sans toujours comprendre que c’était lié aux choix opérés par leurs zélites dirigeantes, qui ne leur avaient rien demandé le plus souvent. Et finalement, ça ne change pas tellement. Si, on demande plus leur avis aux gens. Ils sont un peu plus consultés. C’est l’apport de la démocratie.

        Mais fondamentalement, on est toujours dans un système d’affrontement entre différentes zélites et globalement, on fait ce qu’elles veulent, au bout du compte. Si elles sont éclairées, elles autorisent l’IVG, par exemple. Donc, les femmes peuvent avorter et elles le font. Mais si elles ne le sont pas, l’avortement est interdit, donc les femmes doivent se faire avorter ailleurs. Si les zélites en place sont favorables à une pression fiscale légère, vous pouvez rester dans votre pays et continuer à gagner du pognon et sinon, vous délocalisez votre pognon pour échapper à la confiscation fiscale. Etc.

        La routine, quoi.

  15. Olivier dit :

    Pour moi c est très clair ,les allemands veulent être les leaders dans le spatiale quitte à torpiller Ariane ( voir le lancement annulé d un satellite européen par Ariane …..) car pour eux Ariane est trop français et ils ne le supportent pas mais je leur en veux pas car eux ils pensent d abord à l intérêt de l Allemagne chose complètement étrangère pour nos gouvernants……

    • Roland Desparte dit :

      @Olivier.
      En ce qui concerne l’annulation du lancement du satellite MTG-S1 par Ariane 6, ce n’est pas tout à fait cela.
      C’est pas l’Allemagne, c’est EUMETSAT qui a annulé ce contrat. EUMETSAT c’est une organisation européenne intergouvernementale basée à Darmstadt, en Allemagne, qui compte 30 États membres.
      Comme posté précédemment :
      Tout cela révèle surtout le défaut d’une politique européenne spatiale cohérente. Aux États-Unis, une loi impose l’utilisation de fusées américaines…
      La Falcon 9 de SpaceX est une fusée éprouvée (voir le nombre de tirs…) qui permet des lancements maintenant très fiables et surtout à des coûts compétitifs.
      Si l’Organisation européenne pour l’exploitation des satellites météorologiques (dit “EUMETSAT“) a cassé le contrat de 2015 en attribuant le lancement du satellite MTG-S1 à SpaceX c’est pour deux “raisons“ :
      1. Le retard du programme Ariane 6, car la mise en orbite de MTG-S1 devait contractuellement être effectuée en 2023…
      2. la mise en orbite optimale du satellite MTG-S1 doit être pleinement assurée par un lanceur spatial lourd. Or, actuellement la qualification prévue pour Ariane 6 par son vol inaugural du 9 juillet prochain concerne la phase 2 (6-2) avec seulement deux boosters, la version lourde d’Ariane 6 étant la phase 4 (6-4) dont la qualification est proche mais non encore programmée…
      Devant l’émoi provoqué par cette décision, EUMETSAT précise que les contrats de lancement des satellites MTG-I2, Metop-SGA et Metop-SGB s’effectueront bien en collaboration avec Arianespace, la mise en orbite de MTG-S1 sur un lanceur non-européen devant demeurer un cas exceptionnel car unique.
      L’avenir nous dira si c’est un sujet de préoccupation, une traitrise, ou un non-sujet.

    • Carnaval dit :

      Le domaine spatial, l’activité spatiale.

  16. lecoq dit :

    Toujours a vouloir faire des cooperation avec les allemands, qui ne pensent qu’à une chose, c’est nous la mettre à l’envers …
    Mais quand est-ce que l,on va les virer de notre champ …

    • tschok dit :

      Quand vous voulez, de toute façon les Allemands sont rares dans nos champs. On peut sans danger vous concéder ce petit plaisir.

      En revanche, les intrants issus de leur industrie chimique sont très présents et sans eux, nos rendements agricoles s’écroulent. Là, je suggère la prudence.

  17. Écalions dit :

    En fait si ils fonctionnent très bien mais en disant que ce n est pas le cas, ils ne sont pas mis sous « surveillance » et peuvent donc « satelliter » tranquillement. Très bonne astuce pour le renseignement allemand.

  18. Geonyx dit :

    On m’a toujours dit qu’il ne fallait pas se réjouir du malheur des autres, mais là, quand même, je suis bien content de voir nos voisins Teutons dans la merde.

  19. jo666 dit :

    Suffit de reprendre les personnels à la retraite pour les satellites CSO , du missile hades et de les faire travailler avec HYPSTR pour un missile et lanceur à poudre à strato réacteur imprimé en 3 d, fabricable en une semaine . si on avait suffisamment de ligne de fabrication pour en faire 60 par semaines….. Le CEA veut refaire du tritium https://www.euractiv.fr/section/politique/news/armes-nucleaires-la-france-va-relancer-la-production-de-tritium-avec-edf-et-le-cea/
    Pour le char, il faudrait repartir des AMX 30 B2 avec le canon askelon et une motorisation hybride, le successeur du Rafale et un drone hypersonique basé sur le vmax avec une soute et des roues pour se poser . Avec 100 milliards par an de déduction fillon , on a les moyens .

  20. cedivan dit :

    Pourquoi ne suis-je même pas surpris par la traitrise des allemands ? A croire qu’ils cherchent à chaque fois comment nous b… er ? Ca devient lassant et dangereux

  21. Sorensen dit :

    L’absence de test est bien commode. Mais pour que le problème touche deux satellites, il est probablement question d’un défaut de conception.

    Ce programme visait aussi à tester Airbus et OHB dans le cadre de la montée en puissance de la Bundeswehr. OHB vient probablement de se suicider, les coûts seront bien trop importants pour elle. L’aboutissement d’un plan B en attendant l’envoi de deux nouveaux satellites qui vont redemander un redéveloppent est peu probable.

    Je préconise une attaque de l’actionnariat et de la famille et un rachat par Rheinmetall. Marco Fuchs pourra toujours bosser pour Papergger et lui servir son café.

    • Tacite se promène en babouches dit :

      Préconisez donc, mais sur un forum en langue germanique, car ici, tout le monde se fout de vos avis malades…

    • Roland Desparte dit :

      @Sorensen.
      Il est impensable que des tests n’aient pas été réalisés. C’est la base de toute conception. Les ingénieurs qui lisent cela doivent s’étrangler…

  22. Félix GARCIA dit :

    « Airbus rafle un contrat de 2,1 milliards d’euros pour des satellites militaires avec l’armée allemande »
    L’armée allemande a choisi Airbus pour la prochaine génération de satellites militaires de communication baptisée SatcomBw 3, a annoncé jeudi le géant européen. Version allemande des satellites français Syracuse, britannique Skynet ou italien Sicral, les satellites SatcomBw 3 doivent être déployés « avant la fin de la décennie » à 36.000 kilomètres d’altitude.
    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/airbus-rafle-un-contrat-de-2-1-milliards-d-euros-pour-des-satellites-militaires-avec-l-armee-allemande-1001497.html

  23. Vengeur Masqué dit :

    il est temps de renommer le France en : Candaule, avec le jaune pour couleur du drapeau, pays de cocus mais qui aiment ça. Sans compter sur les bédoleux des isoloirs qui vont s’en donner à coeur joie dimanche.
    les français n’ont que ce qu’ils méritent !

    • Mèkeskidi dit :

      « bédoleux » ? ? ?

      • Félix GARCIA dit :

        « Sol-bédo, mi-rémol bédo »
        https://www.youtube.com/watch?v=SomtjIB5Ffw
        ^^

        J’essaye de deviner.
        ^^

      • jk dit :

        bien pour le pseudo ! le site a le mérite de déclencher des fous rires !

      • Félix GARCIA dit :

        La seule autre occurrence que j’ai trouvé pour le mot « bédoleux », c’est sur le forum « tirmailly ».
        Mais je ne suis toujours pas sûr d’avoir compris.
        ^^

        • alexandre dit :

          @Félix je crois que le type nous traite de fumeur de joint… Ce qui est effectivement un soucis pour la société Française d’après moi ( ça ne créé pas beaucoup de prix Nobel) mais qui est complètement à coté de la plaque lorsque l’on parle d’industrie de technologie de pointe vous n’en doutez pas. Bref une insulte parmi les quatre de son commentaire de 35 mots…

      • Abbé Cherèle dit :

        Il y a peut-être un rapport avec le terme « bedole » : https://www.cnrtl.fr/definition/bedole

    • Pascal, (l'autre) dit :

      @Vengeur Masqué Mbappé?
      « il est temps de renommer le France » LA France jocrisse leader!
      « pays de cocus » Toujours ce besoin d’attribuer aux autres ses problèmes…………..maintenant on peut comprndre, ça donne l’illusion d’être moins seul!
      « Sans compter sur les bédoleux » Mais oh Grand Maître quelle est donc cette secte étrange?
      « les français n’ont que ce qu’ils méritent ! » Heureusement que vous ne l’êtes visiblement pas, il faudrait alors se poser de sérieuses questions!
      Sinon accueillons notre p’tit nouveau Zorro expert en……………bédoleux! (c’est grave docteur?)

      • tschok dit :

        Ca vient de bédole = https://fr.wiktionary.org/wiki/b%C3%A9dole

        Rare. Ce qui n’est pas le cas de candaule, fréquent, registre de vocabulaire extrême droite, branche pétainiste.

        Notez cette définition proposée par wiki:https://fr.wiktionary.org/wiki/candaule

        « Personne qui, se revendiquant de droite, se soumet en fait aux idées de gauche.  »

        Je ne connaissais pas sous cette acception, qui évoque d’une certaine façon la traîtrise, la dissimulation, mais aussi la soumission. Sinon, le terme « candaule » s’applique à un homme qui a perdu sa puissance virile et qui en est réduit à regarder un autre baiser sa femme pour prendre du plaisir. Le cocu qui jouit de son déshonneur.

        Dit autrement, ça vise celui qui, ayant perdu sa souveraineté ou sa puissance, en est réduit à participer lui-même à son propre avilissement, à collaborer à sa propre domination par un autre en y trouvant un plaisir masochiste. Le plus rigolo étant que, sous cette acception, le terme est employé par la fraction la plus pétainiste de l’extrême droite française, c’est-à-dire celle-là même qui a collaboré avec l’ennemi nazi après la défaite de 1940.

        C’est une façon pour cette fraction de l’extrême droite française de conjurer son péché originel en le projetant sur autrui, sous une forme sexuelle: on ne prête aux autres que ses propres vices, dit-on.

        Quand un type vous traite de candaule, il y a donc de fortes probabilités pour qu’il soit d’extrême droite et qu’il appartienne à la branche pétainiste de l’extrême droite française qui, encore aujourd’hui, est marquée par la culpabilité de la Collaboration, comme une tache indélébile. Et c’est cette culpabilité qu’il essaye de refiler aux autres, comme une patate chaude.

        Ici, Vengeur Masqué n’hésite pas appliquer le terme à la France elle-même. Donc, il nous dit que la France a perdu sa souveraineté et participe à son propre avilissement, elle collabore à sa propre domination par ses ennemis. Et il traite les électeurs de bédoles, cad de niais, de personnes affaiblies mentalement et physiquement. Il se place donc en position de surplomb par rapport à la France et par rapport à l’ensemble de ses citoyens, qu’il voue aux gémonies, dans une sorte d’accès de toute puissance écœurée de ce que la France est devenue, selon lui.

        Je dirais que Vengeur Masqué est un vieux con réac assez banal, facho sur les bords, aigri et frustré, fâché avec la société française. A priori, rien de grave, des comme lui on en a des stocks à toutes les époques, ils ne changent pas grand-chose au cours des événements. Ils sont passifs et impuissants, en fait.

        Le truc qui est bien avec eux, c’est que souvent ils ont du vocabulaire, donc on apprend des mots nouveaux qui, en réalité, sont anciens (bédole n’est plus vraiment usité). C’est leur utilité pratique.

  24. Pascal, (l'autre) dit :

    SAPOTACHE!!!

  25. lym dit :

    Bref, en 2017 notre petit prince si capricieux quand l’électeur se consent pas à se conformer à ses calculs électoraux risqués n’en a pas fait un, qui aurait été très justifié (et hélas pas un cas unique), quand les allemands ont entrepris de faire en sorte de se passer de nous. Et au final on va avoir le doublonnage que Le Drian voulait éviter côté optique et rien en radar du fait de l’incompétence allemande!

  26. Vlado dit :

    Ne pas oublier de mentionner que le transfert de la propriété du satellite n’a lieu que lorsque il est mis en service, donc l’entreprise a l’obligation de respecter son contrat en fournissant 2 satellites opérationnels, et donc à ses frais.

  27. Matou dit :

    Au-delà de cet épisode anecdotique, le manque de fiabilité du partenaire allemand serait assez curieux s’il n’était à ce point lisible, jamais avare d’un revirement. Le gouvernement allemand a déclaré il y a quelque temps avoir compris que l’Allemagne devait prendre ses responsabilités au regard du contexte géopolitique et des menaces de la Russie. Si la traduction est: tromper ses alliés les plus proches et les diminuer, en particulier la France, pour les devancer sur le plan industriel et construire une dépendance, ce gouvernement outre Rhin démontre hélas que les changements politiques peuvent retourner l’Allemagne dans un sens contre-productif pour notre pays. J’éprouve une certaine tristesse à écrire ces lignes car je me plaisais depuis bien longtemps à penser que les leçons de l’histoire avaient été tirées et que l’Europe nous protégerait de ces agissements délétèrent, que l’Allemagne et la France avaient enfin compris qu’il est préférable de coopérer de façon équilibrée plutôt qu’agir l’une contre l’autre, que cela dépassait les purs enjeux économiques. C’est partiellement vrai mais hélas, partiellement plus que jamais. Il semble, bien que partenaire commercial majeur, que l’Allemagne sous les agissements de son gouvernement actuel devient nuisible pour notre souveraineté, forte d’un budget bien plus élevé que le nôtre. Par ailleurs, notre gouvernement a joué de trop d’imprudences sur le plan budgétaire: l’endettement colossal qui ne peut s’expliquer qu’en partie par le COVID. Le quoi qu’il en coute pouvait être arrêté beaucoup plus tôt. Aujourd’hui, cela nous met à la merci d’acteurs plus argentés qui nous maltraitent et se mettent en position pour mettre à mal notre BITD parceque l’état ne peut investir suffisamment dans toutes les composantes nécessaires, au pire moment. Peut-être aussi parceque ces états considèrent que la France ne peut prendre de leadership tenant compte de la faiblesse de ses moyens. Il est plus que temps de remettre l’église au milieu du village, mais pour cela, il faut des gens compétents et un peuple qui doit se refocaliser sur ce qu’il peut faire pour son pays plutôt que l’inverse, s’occuper de l’éducation car c’est là où on batit le futur. Il va falloir aussi du temps et c’est aussi cela qui manque. Lorsque j’entends les débats et j’observe l’offre politique, je trouve cela assez désespérant. Ce n’est que l’avis d’un modeste citoyen français qui observe les choses depuis plus d’un demi-siècle et qui souhaiterait que son pays diversifie beaucoup plus ses partenariats.

    • Achille-64 dit :

      Avis partagé, Matou.
      Nous sommes donc 2 citoyens modestes.
      Osons le micro-parti des ‘Citoyens modestes’.
      +++ pour le passage sur l’éducation, la pierre angulaire de tout le reste

      A bientôt, pour la suite de la déconfiture ?

    • tschok dit :

      @Matou,

      La France et l’Allemagne ont passé une série d’accords en matière militaire et, force est de le constater, une grande partie ont été flanqués par terre par l’Allemagne, pour des raisons diverses.

      Bon.

      En premier réflexe, on est naturellement tenté de se dire que l’Allemagne est traîtresse, surtout si l’on n’est pas excessivement germanophile, ce qui reste le cas de bon nombre de nos compatriotes en dépit des efforts entrepris par nos deux pays, depuis plusieurs générations maintenant, afin d’édifier les bases d’une réconciliation durable et profonde, et pas de nous contenter seulement de la gentille petite paix qu’engendreraient des relations de business conçues dans le cadre de la construction européenne (le doux commerce, comme on dit).

      Donc, premier réflexe du Français: se dire « ah les salauds de Boches! ». Bon, ok, on est comme on est. Et on part dans des délires paranos sur le thème « ils veulent détruire notre BITD », etc. On se monte le bourrichon, quoi.

      Mais, à l’analyse, c’est quand même un chouïa plus compliqué, vous ne trouvez pas? Je ne vous dis pas que les Allemands sont toujours sympas et parfaitement amicaux, hein? Se sont des compétiteurs, des rivaux, ils ont leurs propres intérêts qui sont parfois complètement différents des nôtres, voire carrément conflictuels, bref si on veut se placer sur le terrain de la confrontation, il y a de la matière.

      Mais, de là à systématiquement les poser comme des adversaires, en toute occasion et sur tous les plans, il y a quand même de la marge. Et puis surtout, cette façon de poser les choses alimente notre machine mentale à produire du complot victimaire, qui est un toxique dont il ne faut surtout pas abuser parce qu’il nous rend dysfonctionnel.

      Faut savoir se modérer avec ce truc, parce que si vous tombez dans la marmite du complotisme victimaire mis à toutes les sauces, vous commencez à dysfonctionner à plein tube ce qui n’est pas sans conséquence dans le monde réel. Par exemple, la crise politique que nous traversons en ce moment-même est le résultat de nos comportements dysfonctionnels. Notre surendettement aussi. Les Boches n’y sont pour rien, ça vient de nous, de ce qu’on a dans la tête.

      Autre exemple: vous évoquez l’insuffisance des investissements de l’Etat. Il faut quand même comprendre qu’en situation de surendettement, la mauvaise dette (celle qu’on souscrit pour payer des dépenses de consommation) chasse la bonne (celle qu’on souscrit pour investir). Donc un Etat surendetté perd mécaniquement ses capacités d’investissement. Il n’y a pas de complot victimaire là-dedans, c’est mécanique.

      La perte progressive de nos capacités d’investissement est un processus dysfonctionnel et elle le restera tant que nous l’analyserons comme un complot victimaire. Le jour où nous aurons accepté collectivement de la traiter pour ce qu’elle est, c’est-à-dire un effet mécanique du surendettement, on quittera la sphère du dysfonctionnel et on commencera à fonctionner plus normalement.

      Vous comprenez ce que je veux dire? On est une société dysfonctionnelle et ça a un coût. Marcher en permanence à côté de ses pompes, accuser les autres pays de vouloir nous détruire, ce sont des trucs de cintrés et les gens cintrés ne règlent pas leurs problèmes, ils en créent et ils s’en créent toujours de nouveaux, c’est sans fin et sans solution, jusqu’au moment où ça pète.

      Et après tout, pourquoi pas? Au point où on en est…

  28. PHILIPPE dit :

    c’est vrai cet épisode prête à sourire.
    Le spatial commande néanmoins la prudence :
    * les américains ont trébuché avec la navette spatiale ce qui a offert une fenêtre d’opportunité aux lanceurs russes ainsi qu’au programme Ariane sans oublier SpaceX
    * à ce propos croisons les doigts car le très prochain lancement d’Ariane 6 approche.

    • sepecat dit :

      Vous avez parfaitement raison de le souligner, le spatial reste une activité à risque et n’importe quel constructeur est susceptible de rencontrer des difficultés à un moment ou à un autre, qu’il soit français, espagnol, allemand, etc. Par contre, la quasi totalité des constructeurs dignes de ce nom effectuent des tests au sol et les poussent au maximum pour se prémunir de surprises une fois placé en orbite. Si la société allemande a bien négligé ces tests sol, ses cadres passent naturellement pour des charlots. D’ici qu’ils nous indiquent qu’il s’agissait d’économiser quelques sous… il n’y a pas loin.

  29. Rakam dit :

    @ Achille…bien vue pour ce qui est du branlage d’antennes par les Russes…

    • Opticien dit :

      Bien vu pour ce qui est du branlage d’antennes, pas « bien vue ».

      Dans cet usage, il ne s’agit pas de « la vue » (le sens de la perception oculaire), mais du participe passé du verbe « voir ».
      C’est bien vu. Bien vu.

    • Achille-64 dit :

      Franchement, aller butiner des Sarah, ça peut motiver les troupes, non ?

  30. bonnechancemonpapa dit :

    Trop forts ces casques à pointe

  31. Goose dit :

    Tssssssss……les Allemands !…..
    Bien, il y a une justice. Les fourbes payent leur duplicité .

  32. Tintinpayeur dit :

    …ou ils fonctionnent, dire l’inverse permet de ne pas se proteger de leur revolution autour de la planète et de continuer à servir des informations dans la plus grande confidentialité

  33. mitridate dit :

    Plus je vous lis , plus je deprime!!! Dossier apres dossier , l’Allemagne apparait pas frequentable du tout. Qu’on en finisse . Cessons toute cooperation avec ce pays retors.

    • Roland Desparte dit :

      @mitridate (de Mozart ?)
      Avez-vous déjà été à l’Oktoberfest de Munich ? C’est la grande fête de la bière (ça dure 15 jours…). Là, entre la gerbe et les rires gras, vous verrez la véritable Allemagne. Si le coq chante les deux pieds dans la merde, l’aigle vole toujours seul…

    • Matou dit :

      Comprenant votre réaction (cf. mon commentaire plus haut), on ne peut pas jeter l’eau du bain et le bébé avec malgré tout. Cela devrait se voir au cas par cas. Mais je vous rejoins pleinement sur la nécessité de porter un regard sur notre relation à l’Allemagne en matière de défense, avec le recul et l’objectivité que recommande cette situation. Le soucis est que notre endettement ne nous place pas en position de force et cela, le gouvernement allemand le sait parfaitement. L’inquiétude de voir la France à ce point diminuée sur ses marges de manoeuvre ne contribue pas à s’appuyer sur nous et ouvre des portes à la concurrence, dont l’Allemagne fait partie sur la défense. Le mauvais coup sur les satellittes est particulièrement lamentable, sans compter le projet de dôme de protection en ayant laissé de côté soigneusement l’Italie et la France qui dispose d’un système particulièrement performant. En pratique, ceci démontre que notre voisin d’outre-Rhin ne nous respecte pas et joue sa propre partition ! Dans un tel cadre, comment construire ensemble ?

  34. Vins dit :

    On pourrait me citer un programme militaire commun avec les allemands à qui a été bénéfique pour la France?
    Voir civil? Même politique?

    • Avekoucenzeh dit :

      Le verbe « voir » ne signifie pas « et même ». C’est l’adverbe « voire » qui a cette signification.

      Voire civil ?

  35. Adam " Caustic " BESSON dit :

    Cit :{ Six mois après leur lancement, deux satellites espions allemands de type SARah ne fonctionnent toujours pas]

    Just call Henry ORBIT !

    https://static.wikia.nocookie.net/thejetsons/images/3/39/Henry_Orbit_Mac_Rosie_Come_Home.png/revision/latest/scale-to-width-down/1000?cb=20200803163618

  36. PHILIPPE dit :

    le lancement d’Ariane 6 est prévu mardi 9 juillet.