Les douaniers italiens ont saisi deux drones MALE chinois destinés à la Libye

Les années passent et la situation politique en Libye ne change pas. Et rien ne dit qu’elle évoluera dans les mois à venir étant donné que, visiblement, beaucoup s’en accommodent tant que cela ne perturbe pas les trafics en tout genre.

Pour rappel, le pays compte deux exécutifs. Émanant d’un « Haut Conseil d’État » remanié en chambre haute du Parlement par l’ONU et dirigé par Abdel Hamid Dbeibah, le gouvernement d’unité nationale [GNU], établi à Tripoli, est reconnu par la communauté internationale. Soutenu par des milices, à qui il arrive parfois de faire le coup de feu entre elles, ainsi que par la Turquie, qui lui fournit un appui militaire, il aurait dû passer la main après des élections qui n’ont finalement jamais eu lieu.

Élue en 2014 et repliée à Benghazi après avoir été chassée de Tripoli, la Chambre des représentants soutient un « gouvernement de stabilité nationale » qui, bien que non reconnu, contrôle la Cyrénaïque [est] et la Fezzan [sud] grâce à l’appui de l’Armée nationale libyenne [ANL] du maréchal Khalifa Haftar. Ayant été dans les petits papiers de la France quand les organisations jihadistes accentuaient leur influence en Libye, ce dernier est aidé militairement [et même politiquement] par les Émirats arabes unis, l’Égypte et, surtout, par la Russie.

Reçu à Moscou par Vladimir Poutine, le chef du Kremlin, en septembre dernier, le maréchal Haftar enchaîne les entretiens avec le vice-ministre russe de la défense, Iounous-bek Evkourov, depuis près d’un an. Pour la Russie, l’enjeu est de disposer de points d’appui dans l’est de la Libye, afin de consolider son influence en Afrique. En échange, elle apporte à l’ANL une aide militaire, via le déploiement de groupes paramilitaires [comme l’ex-Wagner] et la livraison d’armes. Mais un autre acteur s’est-il invité ? La question se pose, après la saisie que vient de faire la police douanière et financière italienne [Guardia di Finanza ou GDF] au port de Gioia Tauro [Calabre], à bord des cargos MSC Arina et MSC Apolline, tous deux en provenance de Chine.

Ainsi, en examinant six conteneurs censés renfermer des pales d’éoliennes, les douaniers transalpins ont découvert les composants de deux drones de plus de trois tonnes, pour une envergure de 20 mètres et une longueur de 10 mètres.

Selon la description qui en a été faite, il s’agirait vraisemblablement de deux exemplaires du Wing Loong II, un drone MALE [Moyenne Altitude Longue Endurance] conçu par China Aviation Industry Corporation [CAIC].

Cette cargaison devant être envoyée à Benghazi, sa saisie a donc été « ordonnée », la Libye étant encore soumise à un embargo sur les armes, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies, ont expliqué les autorités italiennes, lesquelles auraient été, selon Defense News, informées de la présence de ces drones à bord des deux cargos par les États-Unis.

Cette affaire a sans doute un lien avec une enquête menée par la… Gendarmerie royale du Canada. En avril, celle-ci a mis sous les verrous Fathi Ben Ahmed Mhaouek, résidant au Québec et ancien employé de l’Organisation de l’aviation civile internationale [OACI]. Avec Mahmud Mohamed Elsuwaye Sayeh, un ressortissant libyen, il aurait cherché à faciliter la « vente illégale de drones et d’équipements militaires chinois destinés à la Libye ».

« Nous avons deux accusés. L’un d’eux, Monsieur Mhaouek, a comparu […] concernant un complot alors qu’il était employé de l’OACI. Le complot consistait à offrir de vendre du pétrole de la Libye de la part d’entités sanctionnées par les Nations unies. Le pétrole était destiné à la République populaire de Chine », avait alors expliqué la justice canadienne.

Et d’ajouter : « L’autre accusé est sous mandat d’arrestation pour lequel nous avons une notice rouge d’INTERPOL. Il est également visé par un chef d’accusation additionnel. Ce chef est également un chef de complot avec des employés co-conspirateurs de l’OACI afin d’acheter de l’équipement militaire, dont des drones qui provenaient de la République populaire de Chine et qui étaient destinés à la Lybie, ce qui est également sanctionné par les Nations unies. Tout achat d’équipement militaire est prohibé ».

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

39 contributions

  1. Franz dit :

    Beau travail.

  2. Auguste dit :

    C’est les USA qui ont averti les Italiens.Au moment ou les Italiens tentent de se rabibocher avec Haftar, »comme par hasard ».Comme si on découvrait qu’en Libye on achète aussi des armes chinoises.Souvent destinées au Soudan,ou l’on tue du Chrétien,comme jadis les permissionnaires allemands tuaient du Juif: pour passer le temps.

    • Mani dit :

      Vous dite une bêtise l’ Italie ne se « rabibochera » pas avec Haftar qui lui est soutenu par la Russie et … la France bizarre n’est ce pas Mr. Auguste. Heureusement que les services entre nations fonctionnent !

      • Auguste dit :

        L’Italie patauge dans l’immigration.Volens nolens,quelque soit son gouvernement,elle est obligée de passer par Haftar pour tenter de la limiter.Dés son arrivée au pouvoir,la Meloni a du se plier à ce qui devient une tradition.
        https://www.agenzianova.com/fr/news/Libye-Italie-Haftar-re%C3%A7oit-une-d%C3%A9l%C3%A9gation-conduite-par-le-ministre-de-l%27Int%C3%A9rieur-Piantedosi/

        • Qui qu'ils fussent dit :

          Quel que soit son gouvernement, pas « quelque soit son gouvernement ».

          https://vitrinelinguistique.oqlf.gouv.qc.ca/21570/la-grammaire/les-homophones-grammaticaux/les-homophones-quelque-et-quel-que

        • jo dit :

          Parce que nous on y patauge pas dans l’immigration?
          Un petit rappel tout de même Auguste, les italiens ont toujours eu des accords avec la Libye , que ce soit avec le Colonel Kadhafi ou maintenant, a l’époque construction d’autoroute contre arrêt de toute immigration sur les cotes italienne, et cela a très bien fonctionné jusqu’à l’intervention de notre pays pour éliminer un Kadhafi devenu gênant pour le président de l’époque.
          Actuellement d’autre accord sont établie avec les dirigeant Libyen, d’ailleurs nous sommes resté silencieux sur les accords parce que cela nous arrange bien aussi.
          Enfin en bref Auguste avant de vouloir donner des leçons aux autres vous feriez bien de dira toute la vérité sur l’affaire libyenne, et non uniquement ceux qui vous fait plaisir pour descendre vos amis italien 🙂

          • Auguste dit :

            Qu’est-ce que vous me chantez?.Je ne donne de leçons à personne,et je ne descends pas les Italiens,je dis qu’ils sont contraints volens nolens.
            Quant à Kadhafi,ses ambitions lui ont mis tout l’occident,USA en tête, et l’orient sur le dos.Il était devenu l’homme à abattre.Alors qu’à mon avis,déjà à l’époque,on pouvait faire autrement,parce qu’il nous était utile et l’aurait été encore plus,notamment contre les islamistes et l’immigration.Avis SGDG ça va sans dire.

          • Ceusses dit :

            Et non uniquement CE qui vous fait plaisir.

    • Aymard de Ledonner dit :

      Le Soudan est en pleine guerre civile, tout bêtement pour le pouvoir. Le sud Chrétien est devenu indépendant (et connait une dictature féroce).
      Abdel Fattah al-Burhan et Hemeti sont tous deux musulmans de même que 95 % du pays et se font une banale guerre pour le le contrôle des ressources et l’argent.

  3. ron7 dit :

    La question qui se pose…
    a) Les conteneurs restent en Europe
    b) Les conteneurs sont envoyés aux USA (= Les USA exigent qu’un petit pays européen… bla bla bla… se soumette et livre les drones pour les monter, et surtout les étudier)
    2 options : On vous promet qu’on vous les rendra après expertise en 1, et en 2… On vous promet un p’tit avantage sur un dossier épineux entre un acteur italien, je parle bien sûr, d’un industriel majeur en conflit avec les USA (On se souviendra de l’épisode Alstom de 2014 – l’extraterritorialité du droit américain qui autorise tout ou presque) ; Alors, y-a-t-il un dossier Alstom-like en Italie ??
    A suivre !

    • Pour Info dit :

      Les questions sont plutôt :
      – va-t-on remonter les bretelles des chinois ?
      – les responsable de la boulette (oui des pales d’éoliennes ça ne rentre pas dans un conteneur) va-t-il perdre la tête pour avoir fait perdre la face à l’empire du milieu ?
      – pourquoi faire une intervention qui n’est clairement qu’une diversion (bouou les américains sont des méchants avec leurs lois extraterritoriales (ce qui n’es pas faux mais n’a pas sa place ici)) ?

    • Pfffff dit :

      Vous créez des problèmes là où il n’y en a pas.

    • lym dit :

      Je n’ai pas entendu parler d’un dirigeant de grand groupe italien cueilli à sa descente d’avion aux USA… Il faut dire que depuis, ils n’ont plus forcément besoin d’interrogatoires vu que google ou microsoft se sont vu donner les clés du SI de quasiment toutes les grosses boites par des dirigeants stupide (ou sous influence?) et que l’état n’a même pas songé à interdire cela sous l’actuelle présidence de notre « bien aimé » « young leader »:
      https://www.01net.com/actualites/frederic-pierucci-ex-dirigeant-dalstom-reflechissez-a-deux-fois-avant-dutiliser-des-outils-numeriques-americains.html

    • joe dit :

      Donc les USA c’est le Mal ?… Mais pourtant c’est bien la Chine qui envoie des armes sous couvert de matériel civil. Ce qui sera fait de ces équipements est secondaire… et bien sur qu’ils seront analysés, disséqués jusqu’au moindre composant. Pas la peine de les envoyer ailleurs qu’en Italie. Saviez-vous que des experts peuvent prendre un vol commercial jusqu’aux hangars Italiens. C’est tout nouveau comme pratique 🙂

      • Argo dit :

        Les uns et les autres procèdent de la même manière, mais eux sont surtout autonome sue ces sujets du fait que nos industriels ont vendu les bijoux de famille au plus offrant….

      • ron7 dit :

        Il y a 3 grandes nations qui ont de l’influence, et elles en usent naturellement et en abusent !
        Pour faire simple : On prend les 5 membres permanents de l’ONU, et on enlève la France et le Royaume Uni et vous pouvez composer votre tiercé !
        Alors si on regarde côté occidental : Les USA vs l’Irak…
        C’était quoi déjà l’objectif de Bush junior ? Casser l’Irak pour installer une démocratie ; A lire…
        https://www.cointribune.com/lirak-ne-veut-plus-vendre-son-petrole-en-dollar/
        On se rassure (comme on peut), côté France nous ne sommes pas exemplaires ! Merci Sarko pour avoir cassé la Libye !
        Dans la cour de la p’tite école… L’un avait manqué de respect à l’autre !
        ___
        Alors la Chine, que dire ?
        De l’influence, elle en a, et chacun le sait ; Elle a des pratiques que tout le monde connait, et elle surfe sur le chaos que certains pays ont organisé (Ukraine vs Russie, on ne raisonne pas de façon binaire, c’est bien plus compliqué) !
        Complétez vous-même !

  4. franck dit :

    Pour ce somptueux KO en Libye on peut remercier Monsieur Sarkozy

    • Fralipolipi dit :

      Sarkozy sur un ring ? 🙂
      Non, … « chaos » plutôt 😉

    • Courmaceul dit :

      et tous ceux qui en profitent. Avec la Russie et la Chine, on ne peut pas dire que c’est deux prépubères qui en profitent.

    • WhatsTheFrites dit :

      Ah bon ?!? Sacré nouvelle que vous nous apprenez là 😮 !!!! . . . . . . . . 🙂

      • What the bêtises dit :

        La sacré nouvelle… c’est de voir qu’il y a encore des partisans de Paul Bismuth…

        • WhatsTheFrites dit :

          partisans de Sarkozy ?!? Euh… Quel rapport avec ma remarque ? Au lieu de distribuer des étiquettes, commencez par lire et comprendre les commentaires 😉

  5. Lex dit :

    Mais en fait, ce ne sont pas des armes, ce sont des drones de livraison pour AliExpress ! ! !

  6. Jordan B. dit :

    « Les années passent et la situation politique en Libye ne changent pas ».
    Rappelons au passage que c’est le trio Obama-Sarko-Cameron qui a installé le chaos dans ce pays ce qui a permis les vagues migratoires indésirées et actuelles en Europe.

    • Matriochka dit :

      Rappelons au passage que ce chaos est la suite de l’intervention susdite, qui est elle même la conséquence d’une révolte du peuple libyen et de la repression sanglante qui s’en est suivi. Sarko a déjà assez de casseroles sans avoir besoin de lui rajouter la faute originelle de ce conflit.
      On peut ajouter que Kadhafi aurait 82/83 ans aujourd’hui et que rien ne dit que sa succession se soit déroulée dans la joie et l’allégresse, comme tout bon dictateur il n’aimait pas l’ombre (Xi, Poutine, Kim…).

    • joe dit :

      C’est vrai qu’un état ouvertement terroriste, c’est tellement mieux.

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « les vagues migratoires indésirées et actuelles en Europe. » Certes mais qui permet les vagues migratoires d’Afghans, de Syriens, d’Irakiens, de Kurdes? S’ils passent par la Libye cela fait un sacré détour maintenant vu ce qu’ils « crachent » à leurs passeurs ils ont le droit de voir du……………pays!

      • Jordan B. dit :

        Idem pour l’Irak que pour la Lybie à part qu’en Irak c’est la famille Bush qui a instauré le chaos qui a permis au califat de contrôler le pays .

  7. gplt dit :

    Quelle idée de faire escale en Europe s’agissant de contourner une sanction sur les armes !

  8. philippe renard dit :

    Il ne reste plus a la Chine que de saisir le matériel militaire italien , de quoi je me mele ,marre de la piraterie de l occident

  9. TROLL TÜRK dit :

    Rien de nouveau dans l’utilisation de Wing loong en Libye ,l’un d’entre eux a été détruit en 2019 par le GNA . Ces drones étaient donc à destination de Haftar ,le putschiste ,sans aucun doute et sûrement envoyés par ses
    mécènes des Émirats Arabes Unis qui
    n’ ont aucune difficulté à fournir des
    armes à leur supplétif via l’Egypte
    ,alors pourquoi utiliser cette
    trajectoire pour livrer ces drones
    dans l’est de la Libye et
    qui va à l’encontre de toute logique ?

  10. Elyo dit :

    Démonter le drone chinois pour l’étudier ? c’est inutile ce genre de matériel ne trouve des clients que dans le Tiers Monde et les Républiques Bananières d’Afrique avides de ferrailleries chinoises en tous genres

  11. Thierry le plus ancien dit :

    Ces 2 drones feront fort bien l’affaire des ukrainiens et c’est là bas qu’ils finiront par être envoyés. Un cadeau gracieusement payé par la Chine parce que du coup c’est pas sûr qu »ils reçoivent du pétrole si leur contribution a été saisi.

    pour faire bonne mesure il faut rappeler que la France de Macron n’est pas délicate non plus quand il s’agit d’envoyer des armes au Yemen via les saoudiens à travers les embargos.

    On donnerais bien Macron aux Ukrainiens vu qu’il est chaud bouillant pour y fourrer sa truffe déconfite, faut bien pratiquer le recyclage sélectif et trier ses déchets, mais vu sa faible valeur militaire ils n’en tireraient pas grand chose, faudra lui donner un gilet jaune et un ballet pour qu’il paie SA dette durant les 3000 années à venir.

    • Bissel dit :

      Pour le ballet, un justaucorps serait plus indiqué qu’un gilet jaune. Bien que certaines chorégraphies modernes soient très inventives en matière de costumes et d’accessoires. Certaines ballerines, habillées en techniciennes de surface, dansent même avec un balai.