L’armée de Terre se dote d’un « Commandement de l’Appui et de la Logistique de Théâtre »

Selon son nouveau plan stratégique, élaboré en 2023, l’armée de Terre entend se doter de quatre commandements « Alpha », qui, placés sous l’autorité du Commandement des forces terrestres [CFOT], sont censés représenter les « artères vitales qui irriguent la stratégie militaire » et assurer une « cohésion sans faille au sein des forces armées ».

Ainsi, depuis le début de cette année, le Commandement des Actions Spéciales Terre [CAST], le Commandement des Actions dans la Profondeur et du Renseignement [CAPR] et le Commandement de l’Appui Terrestre Numérique et Cyber [CATNC] ont vu le jour. Il ne manquait plus que le quatrième, à savoir le Commandement de l’Appui et de la Logistique de Théâtre [CALT]. Or, celui-ci a officiellement été créé le 1er juillet, à l’occasion d’une prise d’armes organisée à Lille.

Comme le dit l’adage militaire, « les amateurs s’intéressent à la stratégie, les professionnels parlent de logistique ». D’où l’importance de ce nouveau commandement, d’autant plus que l’exercice interarmées de préparation à la haute intensité Orion a mis en lumière quelques insuffisances dans ce domaine.

« Nous avons été alertés sur le fait que dans le domaine terrestre, la profondeur logistique, à travers notamment la question du dimensionnement et de la modernisation de la flotte de camions tactiques, constitue également un point d’attention important », ont ainsi récemment relevé les ex-députés Benoît Bordat et Michaël Taverne, dans un rapport sur le retour d’expérience [RETEX] de l’exercice Orion.

En outre, le Maintien en condition opérationnelle des matériels terrestres [MCO-T] doit également faire face à des défis majeurs, faute, pour le moment, de pouvoir s’appuyer sur une « épaisseur logistique » suffisante.

« Il n’est pas d’armée qui combatte bien sans une logistique calibrée à son besoin », a d’ailleurs souligné le général Pierre Schill, le chef d’état-major de l’armée de Terre [CEMAT], via LinkedIn. Aussi, le CALT « a la mission de la préparer à cette tâche essentielle ».

Pour cela, ce quatrième commandement « Alpha » s’appuiera sur trois brigades, à savoir la B.LOG [logistique, qui réunit les unités du train et le Régiment médical], la BMAI [maintenance, qui regroupe notamment les six régiments du matériel] et la BGEN [génie]. Selon les explications données par le général Schill, en opérations, « sa responsabilité s’étendra sur la zone arrière de la division dans des domaines aussi variés que le mouvement-ravitaillement, le maintien en condition opérationnelle du matériel terrestre, le soutien santé, le soutien du combattant, le soutien au stationnement de la force, etc. »

« La modernité de l’armée de Terre impose de disposer d’une logistique robuste, renforcée et performante. Or, depuis une trentaine d’années, celle-ci a longtemps été construite selon une logique de corps expéditionnaires ramassés aux moyens logistiques et de soutien parfois comptés et dispersés », a fait valoir le CEMAT. Aussi, la transformation qu’il a initiée « appelle à un rééquilibrage profond en faveur de nos armes de soutien ». Pour lui, cette évolution est « indispensable » pour pouvoir déployer durablement sur un théâtre extérieur un corps d’armée d’ici 2030.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

61 contributions

  1. Thorgal dit :

    En gros, un CFLT dopé aux stéroïdes… j’espère qu’un effort sera accompli pour doper les moyens d’action dans les Rgts (cf. la maxi commande Allemande récente de porteurs LOG).

  2. Convertor dit :

    Sur l’adage militaire, « les amateurs s’intéressent à la stratégie, les professionnels parlent de logistique », il existe aussi un adage inversé plus « Marine » : le Titanic a été construit par des professionnels, l’Arche de Noé par des amateurs.

    • Franz dit :

      C’est le concepteur qui a fait la différence. Quand on se présente comme « l’Éternel », on fait du solide et durable ^^ !

    • St-Denis dit :

      …l’Arche de Noé n’avait il pas une voie d’eau dans la bible..!.?

  3. NVG dit :

    Les réorganisations à iso effectif n’en finissent pas, en attendant c’est toujours 3 jours de munitions et 80km de front.

    Il en faudra de la logistique pour nos 130 chars Leclerc!

    Pauvre France.

    • Thierry le plus ancien dit :

      Vous faites remarquer fort à propos que nos lignes seraient contournés faute d’effectifs suffisant, alors même si la logistique suit, ils finiront capturés, détruit, ou coupé des forces.

      la France est toujours pitoyable dans le domaine de la défense, ils peuvent bien faire des branches organisationnelle, cet arbre là ne donnera jamais aucun fruits…

      Au moins c’est pas moi qui commande ça, et ne sera pas responsable d’une nouvelle défaite honteuse de la France, quelque part ça soulage, mais tant pis pour les autres, à chacun son destin…

  4. Aïe dit :

    Comment faisait-on avant ? Il y avait de la logistique, non ? Encore une couche de bureaucratie en plus, des généraux, des postes à pourvoir, des locaux, des secrétariats en plus, ça nous manquait nous n’en avions pas assez…

    • MarreDesTrolls dit :

      Critique qui revient à chaque article qui parle de changements dans l’organisation en place. Naturellement, ces critiques ne sont jamais argumentées, chiffrées, démontrées par des exemples concrets…

      • Aïe dit :

        Réponse automatique, peut-être faite par une IA ou sinon par un troll, que l’on peut lire à chaque fois que l’on emet une critique à l’encontre de nos dirigeants éclairés qui se dévouent pour notre bien. Notre armée souffre déjà de sa bureaucratie excessive et voilà d’autres services qui apparaissent, faut-il vraiment démontrer que ce changement ne va pas dans le bon sens…

      • Pascal, (l'autre) dit :

        @MarreDesTrolls « Critique qui revient à chaque article » Effectivement mais dans tout ce qui touche à « l’organisationnel » (et pas que) nous avons en France cet « art » consommé de monter ce qui est convenu d’appeler des « usines à gaz », des organisations/structures où une chatte y perdrait ses petits! Alors la critique est facile mais elle est aussi parfois justifiée même si cela fait « redite ». Cependant je comprends et je fustige aussi le discours défaitiste,des pleurnicheries, des : »on est foutu, on n’y arrivera pas » et autres « c’est peine perdue »!

      • Bureau des pleurs dit :

        Si vous saviez le nombre de postes qu’il y a chez nous…

    • Dominique Mathieu dit :

      il y aura bientôt autant de généraux que de soldats.

  5. Hop dit :

    Encore une couche admin, au lieu de travailler sur une décentralisation et unités quasi autonomes , sauf si ta guerre est contre des mecs qui se déplace en Toyota dans le désert sans possibilités de couper complètement tes com et tes « vivres »…

  6. Bob dit :

    La logistique est le plus important des alphas et elle a été créée la dernière, pas très logique. Ce n’est pas seulement des camions en plus qu’il faut, bien qu’ils soient utiles (avec l’abandon du moteur thermique j’espère) mais le rail principalement, surtout si c’est pour former un corps d’armée car il va en falloir des kilomètres de camions à moins de ne se ravitailler sur les autochtones telle une armée coloniale de tradition de défaite surtout en l’absence de canons de DSA et les frappes dans la profondeur. Il faut donc investir des euros de nos cousins francs germains pour améliorer et rendre robuste le système ferroviaire en Europe pour le train d’un corps d’armée.

    • kinon dit :

      « Abandon du moteur thermique »
      Il ne manquerait plus que ça…

    • PK dit :

      « La logistique est le plus important des alphas et elle a été créée la dernière, pas très logique. »

      J’allais faire la même remarque 🙂

      • Gamberge dit :

        C’est peut-être que, compte tenu de son importance, il a fallu un peu plus de temps pour faire aboutir le dossier.

        • Tintouin dit :

          Vous savez que l’importance donnée à un domaine se mesure de façon sûre en observant le budget alloué.
          Le reste n’est que communication ou écran de fumée.

  7. PHILIPPE dit :

    la logistique est importante comme nous l’a rappelé le conflit ukrainien notamment avec cette grande colonne de véhicules immobilisés faute de carburant.
    La meilleure illustration de la chaîne d’approvisionnement (ou « supply chain ») nous est fournie par le mécanisme du vélo dans lequel le pédalier avant représente le consommateur, le pignon arrière le fournisseur, les maillons supérieurs la chaîne des véhicules d’approvisionnement (camions, conteneurs etc…) et les maillons inférieurs les véhicules ayant livré qui retournent se réapprovisionner à la base logistique.
    On l’aura compris, dans le civil comme dans le militaire, si ce flux vital s’interrompt c’est la « cata ».

  8. Elwin dit :

    En lisant j’ai un peu l’impression de voir :
    -Problème : les camions sont trop vieux.
    -Solution : créer un commandement.
    Mais ptet que cette réorganisation est un moyen de mettre ce problème en visibilité et donc de pouvoir avoir des crédits plus vite ?

    • Clavier dit :

      Ne soyez pas naïf….
      Avec un chef de Bercy qui apelle a voter communiste…. on comprend que le crédit est mort !

      • Pascal, (l'autre) dit :

        « Avec un chef de Bercy qui apelle » Est ce une sorte d’appelle comme celui du 18 juin?

    • Tintouin dit :

      Je vous rejoins.
      Ce nouveau commandement aura le mérite immédiat de justifier et de créer des postes supplémentaires pour les galonnés.
      Mais quel budget ensuite pour étoffer les moyens logistique?
      A moins que cette masse cérébrale n’ait d’autre vocation que « d’optimiser » l’emploi des moyens existants, sans espoir de gagner en masse matérielle ?
      Mon commentaire est aigre ou lucide, à vous de juger 😉

    • PK dit :

      En France, quand on a un problème, on crée une commission pour enterrer le problème. La version militaire, c’est le « commandement » : on met un général à la tête d’une commission et hop, plus de problème.

  9. kinon dit :

    Ce type de concentration de matériel serait une cible de choix pour les ennemis, me semble t il.

    • SPAD dit :

      @ kinon qui vous parle de concentration de moyen? le CALT c’est juste un EM de plus

      • Faut tout lui expliquer. Mais a-t-il lu l'article ? dit :

        Il parle probablement de la photo d’illustration.

  10. Robmac dit :

    Parce que cela n’existait pas ???

  11. Mat49 dit :

    Bref rien ne va bouger. A moyen financier et humain tel que prévu par la LPM ce que nous pouvons faire en haute intensité passerait inaperçu tellement c’est microscopique.

  12. blavan dit :

    Encore une strate de commandement de plus, il y a décidément trop de cadres dans cette armée « mexicaine ». La course aux nouvelles idées n’est pas exhaustive !!!!

    • Mat49 dit :

      Une armée mexicaine est une armée dont l’enadrement est supérieur au nombr ed esimple soldat. C’est loins d’être le cas en France. Ici il s’agit juste de renommer l’existent : le PCFL va juste être rebaptisé état major de Brigade.

  13. Un civil dit :

    on est dans le virtuel on créé seulement des organigrammes
    un peu plus de matière grise mais toujours pas plus de muscles

  14. Jean Claude Dusse dit :

    c’est la fête, distribution à gogo de temps de responsabilité pour les têtes de noeud qui ont vu les opportunités de commander (enfin, commander ils s’en foutent, par contre le galon et ce qui va avec ….) se réduire.
    faut bien ça pour gérer tout ce matériel … qu’on a pas, qu’on devrait avoir, qu’on reve d’avoir, qu’on aura ou pas ….
    bref ça va brasser du vent, sculter la fumée comme d’hab

  15. TIIT dit :

    un commandement de plus mais pas de régiment de plus

  16. Raskolnik dit :

    Un poste de général en plus : ouf les p’tits copains sont sauvés , même s’il faut, à budget constant, supprimer une compagnie par régiment pour rester dans l’enveloppe !

  17. Raskolnik dit :

    Un poste de général en plus : ouf les p’tits copains sont sauvés même s’il faut, à budget constant, supprimer une compagnie par régiment pour rester dans l’enveloppe !

    • Dominique Mathieu dit :

      aux invalide, c’est un général 5 étoiles, le patron.

      • JILI dit :

        Ca n’arrête pas la Bureaucratie et la Technocratie, et on se souvient qu’il y a peu, cette clique a créé un commandement du même style pour nos minuscules troupes qui sont encore positionnées dans quelques endroits d’Afrique. Bref, nos troupes avaient déjà tout ce qu’ils leur fallaient en commandement et même en trop dans les bureaux parisiens, mais cette bande d’incapables a décidé d’augmenter inutilement les dettes exorbitantes et anormales du Pays en poursuivant le « Convid Bureaucratique », et bien sûr au détriment du renforcement et du réarmement de notre armée !

        • J'y lis bien des choses dit :

          Nous attendons toujours de savoir quel dirigeant de PME vous voulez mettre à la tête du ministère des Armées.

          • JILI dit :

            Qui vous a parlé de nommer un dirigeant ? Une entreprise pour vivre et survivre doit être rentable, donc ne peut pas se permettre d’avoir des frais généraux excessifs, comme elle doit avoir une administration allégée et efficace afin de ne pas générer des dettes inutiles, et il en est de même dans tous ses autres secteurs qui constituent son exploitation. De plus et en cas de contrôle fiscal ou social et tout autre, comme une liquidation judiciaire, un dirigeant est mis en cause pour ses erreurs, jugé, puni, peut être emprisonné, être mis en faillite personnelle, et tous ses biens personnels peuvent être saisis pour être vendus ou il peut même être condamné à payer les dettes de sa société durant une bonne partie de son existence. Ainsi, ils le savent et agissent afin que leur société ait des résultats positifs, et surtout pour ne pas s’attirer de graves problèmes personnels avec la justice. Bref, toutes ces mesures affligeantes sont pour moi justifiées, et devraient être également appliquées dans l’administration et les milieux politiques car elles permettraient de faire payer une note salée et méritée à toute cette clique qui endette anormalement et gravement notre pays, et ruine tous ses secteurs d’activité, tout comme elle crée des dettes importantes aux jeunes et futures générations. Autre avantage, les personnes qui gereraient sous les mêmes contraintes subies par le secteur privé, regarderaient à deux fois avant de commettre de graves erreurs et donc privilegeraient la compétence, la rentabilité, la positivité et l’efficacité de l’entité qu’ils dirigent. Donc et pour y être passé lors de conflits sociétaires et administratifs, il en existe déjà des Chefs d’entreprises ou Personnes compétentes dans les administrations, mais l’avantage de cette nouvelle législation répressive permettra de virer toute cette clique de bureaucrates et technocrates qui nuisent à tous, et à de nombreux secteurs comme l’Armée.

  18. aleksandar dit :

    On transforme l’organisation temps de paix en machine de guerre.
    Et non, concernant ce commandement il n’y aura pas de croissance de l’effectif de généraux ou de secrétaires, tout est déjà en place.

  19. Pascal, (l'autre) dit :

    Mais nous avons sur ce blog un régulier intervenant grand connaisseur de la manœuvre logistique au sein de l’A.T. française, (enfin………… française vu ses propos plutôt…..russe!) qui devrait nous faire bénéficier de ses « lumières »!

  20. Bernard 1792 dit :

    Toujours un commandement…jamais de logistique viable sur le terrain, la B*te et le Couteau je vous le dis et confirme.
    Pas de vecteur, pas d’hommes, pas de pièces de rechange, pas d’infrastructure durable, ce CALT va révolutionner le soutien de l’armée française, et ce dès demain.
    LOL

  21. VinceToto dit :

    « Commandement de l’Appui et de la Logistique de Théâtre »
    https://www.defense.gouv.fr/terre/unites-larmee-terre/commandements-alpha/commandement-lappui-logistique-theatre/commandement-lappui
    L’info qui me semble pertinente, à part leur habituel charabia commercial très antipathique:
    « Composition » « Organisée pour être en mesure d’armer un poste de commandement d’entrée de théâtre, cette unité crée les conditions pour projeter en 30 jours, puis soutenir de manière autonome ou dans le cadre d’une coalition, une division à deux brigades et ses moyens organiques associés. »

  22. Alfred dit :

    On ré-découvre là ce qui avait été un des enseignements des 1ère et 2ème guerres mondiales. Après, c’est une question d’organisation….et de moyens (capacités de transport maritime, aerien, ferroviare et routier, de transbordement, d’ouverture et de retablisdement d’itineraires) adaptés aux circonstances. Et c’est comme ça qu’on s’aperçoit qu’il y a pas mal de trous dans la raquette depuis les années 90

  23. Eric Laurent dit :

    Quand je lis cela, je vois un manque d’effectifs, de pièces, évidemment un camion neuf est mieux que celui de 1970. Je suis néanmoins surpris du manque de présence de l’armée française devant notre jeunesse. A part, la JC, moi papa de deux garçons ado, pas de souvenir qu’ils m’évoquent l’armée, le recrutement dans nos écoles. Les mécanos, les conducteurs, les cuisiniers, les tireurs, les soldats, faudrait bien aller les chercher ?

  24. Finaud dit :

    Celui qui est chargé de la logistique de théâtre, dans les métiers du spectacle on l´appelle « le régisseur ».

  25. Wrecker 47 dit :

    Vétéran des Opex année 1978 /9°DIMa je constate que rien a changé dans nos Armées sur ce plan !C’est toujours la « Bite et le Couteau « … Les Unités n’ont même plus leurs propres matériels Un char pour trois équipages Aucune unité ne peut s’en servir sans l’aval des bases de stockages …Les relèves sur le terrain avec toujours les mêmes matériels souvent usés jusqu’à la corde et réparés quand on en a les moyens !
    On réforme gratis au profit de l’Ukraine ,sans savoir si on devrait les conserver en attendant qu’arrivent des matériels nouvelle génération qui arrivent au compte-goutte et pour lesquels la maintenance est aléatoire sans réserves de pièces détachées …
    Bref Rien de changé au royaume du père UBU !…

  26. Dominique Mathieu dit :

    il y avait un cdt renseignement avec 1 général, à Strasbourg. un cdt trans avec un général à Cesson Sevigné. un cdt train avec un général à Lille et Montlery. sans oublier le comleg de la légion et le comalat. Donc beaucoup de camion, de trans, et d’helicos. Le COMBAT pour les pieces, le service des essences et le commissariat. pour le casse croûte. Le train et les essences ont egalement des plates-formes SNCF et des wagons citerne.

  27. Dominique Mathieu dit :

    Le comMAT pour la maintenance, pièces et réparations.

  28. Flo dit :

    Je pense que c’est une bonne décision au global.
    Par contre cet objectif de pouvoir gérérer / commander un corps d’armée je n’y crois pas une seule seconde. Contrat opérationnel 2030 : 30 000 hommes, même ça je n’y crois pas. La FOT c’est 77 soldats. Il manque une division dans l’ordre de bataille pour arriver à cet objectif.
    Et on va me dire « nos alliés feront l’appoint », JAMAIS l’Allemagne et encore moins la Pologne mettront leurs hommes sous notre commandement. Et d’ici la fin de la décennies leurs armées de terres seront déjà largement au dessus des notres. Ils se constituent des armes blindées-mécanisées solides et en nombre, Italie comprise là ou on réduit le nombre de Leclerc modernisés et qu’on ne fait aucune modernisation en profondeur du VBCI.