Le patrouilleur hauturier Premier maître L’Her a pris la mer une dernière fois avant son retrait du service

Quand le patrouilleur de haute mer [PHM ou aviso] Premier maître L’Her a été mis à l’eau à Lorient, le président Giscard d’Estaing était encore à l’Élysée… Encore en avril dernier, et comme l’escorteur d’escadre Jaureguiberry pour les besoins du film « Le crabe Tambour », il a effectué un ultime déploiement en Atlantique Nord au cours duquel il s’est rendu à Saint-Pierre-et-Miquelon et a croisé non pas le Shamrock III mais le Fulmar.

Car, après avoir navigué durant quarante-trois ans, parcouru 800’000 nautiques et pris part à de nombreuses opérations [Olifant en 1982, Condor en 1996, Enduring Freedom, Heracles, Atalanta, Corymbe, etc.], le PM L’Her s’apprête à tirer sa révérence. C’est en effet ce que vient de confirmer la Marine nationale.

Douzième d’une série de dix-sept avisos de la classe d’Estienne d’Orves, « le Premier maître L’Her a pris la mer une dernière fois, le 24 juin, avant son retrait du service actif », a-t-elle annoncé.

Et d’ajouter : « Au travers des décennies, ses équipages successifs ont fait vivre l’état d’esprit ‘aviso’, marin et guerrier, si caractéristique de ce type d’unité. Dix anciens commandants en ont témoigné lors de la dernière sortie à la mer ».

L’une des dernières missions du Premier maître L’Her aura été assez mouvementée. L’an passé, alors fraîchement doté du système de mini-drones aériens embarqués « Diane », le patrouilleur s’était illustré dans le golfe de Guinée en interceptant plus de 4,7 tonnes de cocaïne, après avoir porté assistance à un pétrolier qui avait été détourné par des pirates.

Quoi qu’il en soit, alors qu’elle a pu compter, par le passé, sur un nombre assez conséquent d’avisos, la Marine nationale n’en disposera plus que de cinq après le retrait du PM L’Her, alors qu’elle en alignait encore neuf en 2018. Faute d’avoir pu être renouvelée dans les temps à cause des contraintes budgétaires, cette flotte est par ailleurs sujette à des problèmes de disponibilité, en raison de son « grand âge ». Ce qui va immanquablement se traduire par une rupture temporaire de capacité.

« Temporaire » car ces avisos seront finalement remplacés dans le cadre du programme « Patrouilleur océanique » [PO]. Pour le moment, seulement sept unités ont été commandées par la Direction générale de l’armement [DGA] sur les dix prévues. Le premier navire ne sera pas remis à la Marine nationale avant 2026.

Quant aux traditions, le nom PM L’Her sera repris par le Centre de transmissions de Kerlouan [Finistère], lequel permet de communiquer avec les sous-marins en utilisant de très basses fréquences [VLF].

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

29 contributions

  1. Félix GARCIA dit :

    « La puissance maritime française en 2024 »
    https://www.youtube.com/watch?v=7E5AGihJG4E

  2. Clavier dit :

    Le coût de la guerre en Ukraine aura mis aussi la marine française à genoux…..il n’y aura pas que la russe de la mer Noire.

    • Courmaceul dit :

      « il n’y aura pas que la russe de la mer Noire. »

      Vous l’avez dit aux Russes au cas où ils auraient un doute.

      Si cela vous tente, Mariani organise une opération de ramassage des débris sur les plages.
      Je pense qu’il y aura des postes de permanent à terme, on prévoit de plus en plus de débris.

    • Mouais dit :

      Quel lien avec la guerre en Ukraine ?

    • Pour Info dit :

      @Clavier : vraiment ? Comment c’est possible de dire de telles idioties ?
      Les armées françaises sont à l’os car des politiques ont cru que la ruSSie n’était plus une menace pas à cause de dons de matériels obsolètes.

    • Badcox57 dit :

      Quelle idiotie il ne faut pas lire ! Aucun navire n’a été livré à l’Ukraine et pour cause. .. Au contraire, l’agression russe en Europe a réveillé pas mal de budgets militaires dans les pays de l’Otan. Ce qui fait pleurer Poutine sur sa bévue stratégique. Et vous avec !

    • lecteur dit :

      ? Je vois pas. Expliques…

      • PK dit :

        À l’impératif, les verbes du 1er groupe ne prennent pas de « s » au singulier : « explique ».

        Quant à la réponse, elle parait évidente : on ne peut pas tout financer à la fois, les intérêts américains et les intérêts français.

      • Clavier dit :

        Mes sources à Bercy sont non divulgables……….

  3. Félix GARCIA dit :

    Comptons nos futurs hydravions comme patrouilleurs des mers.
    En complément, évidemment.

  4. Rakam dit :

    Dommage …le coût de sa prolongation doit être conséquent sinon il aurait été bien de le conserver.

    • Classe Estienne d’Orves est turque dit :

      Le plus cocasse… est que les turques ont bien réussi… le premier de série est tjs en service chez eux… renommé Beykoz et numéroté F-503… il leur a été vendu en 2001…
      et cela malgré un incendie dans la salle des machines en 2018…

  5. Raskolnik dit :

    Le gouvernement ne peut pas à la fois financer SAS Méditerranée via les conseils régionaux et se payer une marine nationale digne de notre pays !

  6. Raskolnik dit :

    Correction: SOS méditerranée

    • Altitude dit :

      Même après correction, ça ne remonte pas le niveau du commentaire.

    • Lecteur dit :

      Ce n’est pas le même budget, tu pourrais dire la même chose du budget de la culture, du budget agricole, du budget de l’éducation…
      Après, décider de laisser mourir des être humains en mer, décider de ne pas respecter les conventions qu’on a signé, c’est ton choix ; en toute conscience ?

      • Titi74 dit :

        Il faudrait poser la question au visionnaire qui a déboulonné Kadhafi …

  7. Félix GARCIA dit :

    J’imagine la réaction de nos autres alliés …
    https://www.youtube.com/watch?v=UnyBJJI2eqs
    ^^

    • Félix GARCIA dit :

      —> Trompé d’article : c’était au sujet des menaces russes.

  8. Celtibère dit :

    J’ai connu mon premier embarquement sur un A69, le QM Anquetil, puis la Traversée Longue Durée du Détroyat et un autre embarquement sur le d’Estienne d’Orves. Que de bons souvenirs (sauf pour le bouilleur électrique) sur ces excellents petits bâtiments! Nostalgie, nostalgie!

  9. JILI dit :

    Honneur et respect à ce navire, et à ses équipages successifs qui ont servi le pays. Deuxièmement, pour son remplacement et d’autres, toujours la même et tragique histoire, à savoir qu’il faut virer la clique d’abrutis de tous bords qui privent notre pays d’une armée digne de le défendre et de protéger nos intérêts dans une période gravement conflictuelle.

  10. Pldem806 dit :

    De très bons bâtiments, avec un armement digne de ce nom pour l’époque, qui tenaient bien la mer mais durs pour l’équipage par mer formée. Comme disait l’un de mes commandants sur le Jean Moulin en mer du Nord, avec des creux de 8 m, on en viendrait à regretter l’Infanterie !!

  11. Électeur dit :

    @ tous les pessimistes,
    rassurez-vous : tout ça est anodin en comparaison des catastrophes que l´on nous prédit pour après-demain si nous votons mal demain.

    • JILI dit :

      Vu le bas niveau de nos politiciens, comme d’annonces catastrophiques si les gens votaient mal demain, il est plus que certain que toute cette clique démontre assurément leur incompétence pour mener notre pays. Bref, il est important que le destin fasse son œuvre comme il l’a fait à maintes reprises dans notre histoire, et qu’ainsi dans un futur proche émerge une nouvelle force qui donnera la puissance, la sérénité et la gloire à notre pays.

  12. GBU12 dit :

    « des contraintes budgétaires » … j’adore le terme loool