Le nombre de chars Leclerc modernisés va-t-il être encore réduit ?

Selon la Loi de programmation militaire [LPM] 2024-30, l’armée de Terre devrait compter 160 chars « rénovés », c’est-à-dire portés au standard XLR, à l’horizon 2030. Il est prévu que les quarante derniers soient modernisés d’ici 2035, ce qui portera la dotation totale à 200 exemplaires à cette échéance. Soit cinq ans après l’objectif qui avait été fixé par la LPM 2019-25.

En outre, le texte indique également que des « travaux de rénovation et de pérennisation du char Leclerc seront complétés par ceux portant sur un démonstrateur de char, dans le cadre plus global du système de combat terrestre du futur » [ou MGCS].

Pour rappel, s’inscrivant dans le cadre du programme SCORPION [Synergie du contact renforcée par la polyvalence et l’infovalorisation], la modernisation du char Leclerc consiste à le doter des capacités nécessaires pour le combat collaboratif, ce qui passe par l’intégration du Système d’information du combat SCORPION [SICS] et celle de la radio CONTACT. Il s’agit aussi de renforcer sa protection contre les mines et d’améliorer sa conduite de tir. Enfin, il recevra un tourelleau téléopéré de 7,62 mm, de nouveaux capteurs optroniques et un viseur PASEO.

Pour le moment, la Direction générale de l’armement [DGA] a commandé 100 Leclerc XLR en deux temps, avec un premier contrat portant sur les 50 premières unités notifié à KNDS France [ex-Nexter] en juin 2021, suivi d’un second, confirmé en janvier 2022. Le premier char « rénovés » a été remis à l’armée de Terre en novembre dernier. Depuis, 19 autres ont suivi, à en croire le dossier de presse [.pdf] diffusé par le ministère des Armées à l’occasion de l’édition 2024 du salon de l’armement aéroterrestre EuroSatory.

Mais ce document recèle une surprise. « Conformément à la Loi de programmation militaire 2024-2030, 130 chars Leclerc seront rénovés d’ici la fin 2030 et quarante autres le seront fin 2035 », y lit-on. Sauf que la LPM en question donne d’autres chiffres et si l’on se fie à ceux donnés de ce document, il en manque 30… Erreur de transcription ou changement dans les plans initiaux de l’armée de Terre ?

Par ailleurs, le dossier de presse précise également que les « dix premières collections de kit de surprotection ventrale contre les mines et les engins explosifs improvisés et de kit de surprotection latérale contre les roquettes [anti RPG] ont été livrées mi-avril [soit un taux d’équipement prévu à 50 %] ».

En attendant, KNDS France a dévoilé, comme annoncé, le Leclerc Évolution [ou EVO] lors du salon EuroSatory. Ce char est doté d’une tourelle armée du canon ASCALON [Autoloaded and SCALable Outperforming guN], pouvant tirer des obus de 120 ou de 140 mm, d’un tourelleau ARX30, d’un viseur PASEO couplé à une mitrailleuse de 7,62 mm, d’un système de protection active Trophy et d’une capacité à mettre en œuvre des munitions téléopérées.

Quant à sa motorisation, elle repose sur le groupe motopropulseur MT883 KA-500 de l’allemand MTU, qui équipe le Leclerc « tropicalisé » utilisé par les forces émiriennes. Un avis budgétaire publié en octobre dernier recommandait justement d’intégrer ce dernier sur les Leclerc de l’armée de Terre afin de pouvoir les maintenir en service jusqu’en 2040.

Selon BFMTV, ce « nouveau Leclerc sera opérationnel en 2030 » et KNDS France aurait des discussions avec « plusieurs pays ». En outre, les actuels Leclerc « pourraient même être modernisés pour se transformer en modèle Évolution ».

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

147 contributions

  1. Félix GARCIA dit :

    « Small drones will soon lose combat advantage, French Army chief says »
    […]
    « The French Leclerc tank probably won’t get a second upgrade beyond the current XLR version being rolled out, according to the general. He said the French-German agreement is for the next-generation system in 2040, making the Leclerc question a secondary issue. »
    […]
    https://www.defensenews.com/global/europe/2024/06/19/small-drones-will-soon-lose-combat-advantage-french-army-chief-says/

  2. Carin dit :

    L’actuel moteur du Leclerc, produit plus d’électricité que le moteur MTU.
    ARKUUS est en train de finaliser un moteur hybride de même puissance (1500cv), mais produisant énormément plus d’électricité tout en consommant beaucoup moins, y compris à l’arrêt ou le moteur n’a pas besoin de tourner pour utiliser les différentes armes et autres capteurs.
    Alors oui, le moteur du Leclerc mérite d’être changé, mais voir toutes les options serait intelligent, le moteur MTU est certes au point, mais il est aussi vieux que celui du Leclerc!
    Un appel d’offre serait bienvenue.

    • Ion 5 dit :

      Quel que soit le moteur, vu d’un Javelin, d’un Switchblade, d’un Roketsan voire d’un Lancet, le Leclerc toujours aussi mal protégé par le haut, pète quand même, comme tous les chars de sa génération. Ou plus simplement comme tous les chars actuels…

    • HMX dit :

      @Carin
      Oui, on peut changer le moteur du Leclerc. On peut aussi changer changer la tourelle et son canon, doter le char d’une vétronique dernier cri, d’un système de protection active, etc… mais pour quel coût global ? Probablement celui d’un char neuf… Alors que les Leclerc sont déjà plus que trentenaires…

      Ces modernisations auraient du sens si on avait toujours la capacité de produire de nouveaux chars, ou si on disposait d’un vaste parc de chars à moderniser. C’est hélas loin d’être le cas. On ne va pas refaire l’histoire…

      Il semblerait beaucoup plus logique de concentrer nos moyens limités sur l’acquisition à court terme (2030 ?) d’un nouveau parc d’environ 200 chars neufs construits par KNDS (dérivé de l’EMBT, qu’on pourra toujours appeler « Leclerc 2 » par nostalgie…). Ces nouveaux chars viendraient renforcer, et non remplacer, nos 200 Leclerc en service. Ceux-ci se contenteraient de la modernisation XLR pour les faire durer, et seraient progressivement placés en réserve à partir des années 2040/2045, et l’entrée en service du MGCS.

      A cet horizon 2040/45, la France sortirait du parc les derniers Leclerc, et pourrait donc aligner un parc mixte d’environ 200 « Leclerc 2 » toujours performants, progressivement épaulés par autant de chars issus du programme MGCS qui entreraient en service. Ce scénario de « tuilage » entre différentes générations de chars semble de loin le plus logique et le plus souhaitable, compte tenu du contexte géopolitique, des évolutions technologiques en cours, et de nos capacités budgétaires.

      • Le Chouan dit :

        @HMX. D’accord sur votre point de vue !
        Cependant, construire 200 nouveaux chars c’est bien trop juste, il serait souhaitable d’en posséder au minimum 450, le bon format serait 650, mais là c’est un autre problème…
        Ceci ne doit pas empêcher la modernisation XLR de l’ensemble des « Leclerc » restant (environ 200/220 unités) le temps d’atteindre le nouveau format de 450 à 650 chars moyens/lourds et de les mettre (« les Leclerc ») sous cocon une fois les régiments équipés.
        Sinon, il ne faut pas attendre 2040/45, c’est maintenant qu’il nous les faut ces nouveaux chars (2030/35) et rien ne sert d’attendre le MGCS car d’ici là beaucoup de choses vont changer.

        • KOUDLANSKI Romain dit :

          Même 450 Chars Leclerc , on les mets ou ? Car avec les dissolutions de régiments depuis 30 ans , les casernes sont pour beaucoup reconverties , celles qui restent ne sont pas toutes extensibles , il faut de la ressource R.H juste pour les chars , mais il faut pensé à tout le reste .

    • tschok dit :

      Oui, c’est ça:https://www.forcesoperations.com/comment-arquus-peut-offrir-un-second-souffle-aux-chars-de-combat/

      C’est une base Volvo. Il y a des contraintes de dimension ( un moteur de char, c’est puissant mais c’est compact) et pour les respecter il faut un carter sec.

      Et après le moteur, il y a la boite de vitesse. Arquus était en discussion avec un partenaire non précisé.

      Arquus en est où sur ces deux points?

      Apparemment, ils n’ont rien proposé de très tangible, puisqu’on envisage la solution MTU, qu’on sait intégrer au Leclerc, donc pas de mauvaises surprises à redouter.

      Expérimenter des technologies nouvelles (propulser un SUV de 2 t avec une motorisation hybride, on sait faire, mais propulser un char de 60 t, c’est une autre paires de manches) dans un programme de rénovation est une prise de risques. C’est un vrai sujet. Surtout si vous voulez respecter un calendrier et une enveloppe budgétaire.

      Si vous voulez éviter l’aventure, vous prenez du sûr. Donc du MTU. Donc, vous ne vous ennuyez pas à faire un appel d’offres, qui est quand même une procédure réglementée qui va vous mettre de la friction dans les rouages.

    • NRJ dit :

      @Carin
      Il y aurait effectivement un sacré avantage à utiliser un moteur hybride, pour un char de combat. Néanmoins, je ne suis pas convaincu par l’approche de Volvo qui utilise un moteur marin. C’est évidemment beaucoup plus simple pour eux, mais n’y a t’il pas quelques inconvénients à utiliser un bloc naval pour du terrestre ? Les problèmes se nichent souvent dans le détail.
      Leur idée d’avoir un GMP hybride est bonne, reste à la mettre en application de façon efficace.

    • Arthur dit :

      Plusieurs éléments. Aujourd’hui, les VCI et les nouveaux chars doivent être équipés de générateurs pour faire fonctionner l’électronique de bord à l’arrêt sans user un moteur cher à entretenir, et en consommant moins. Donc la production électrique d’un moteur n’est pas forcément ce qu’il y a de plus important. Sur le Leopard 2A7V, il y a un APU de 20 kW, sur le Leopard 2A7 c’est 17 kW.
      Aussi, MTU produirait un seul moteur de char qu’ils n’auraient pas amélioré selon vous?
      Ils proposent les MTU MT 838, 873 et 883 qui ont différentes options de puissance. Et ils viennent de développer un moteur de 1100 kW avec le 10V 199. Bref, pour le moment, seuls MTU et HD Hyundai semblent proposer de tels moteurs. Et Liebherr sinon commence à proposer ses moteurs de construction sur les VCI et les chars de Rheinmetall. Le D9612 est proposé sur le KF-41 en version lourde. 1463 cv pour 45 tonnes.

  3. Sylph dit :

    soyons optimiste ( reveur ?) les 30 qui manquent seront des Leclerc Evolution et donc ne compte pas dans les XLR 😉

  4. Sylph dit :

    comptent… désolé

  5. Sentinelle dit :

    Ça vous surprend moi pas air connu

  6. penandreff dit :

    un leo avec une tourelle ascalon couterait peut être moins chère que des modernisations du leclerc

    • Shareholder dit :

      Il ne coûterait pas moins « chère », mais il coûterait peut-être moins cher.

      Après un verbe d’appréciation (coûter, payer, acheter, valoir, revenir…), « cher » est un adverbe et est invariable.
      Après le verbe être, « cher » est un adjectif et s’accorde (cher, chère, chers, chères).

      Remarquons qu’avec un sujet masculin singulier, cela ne change rien : il serait cher, il coûterait cher.

    • Jack dit :

      Je pense que les dernières annonces du constructeur doivent effectivement rebattre les cartes des projets de modernisation.

  7. Arthur dit :

    Ils en prennent du temps à les développer ces Leclerc modernisés, et ces Katana…
    Katana dévoilé en 2018, toujours rien à produire. Pendant ce temps, le Vulcano 155 a déjà fait ses preuves en Ukraine.
    Pour le Leclerc modernisé, les annonces datent de 2015, 2015, donc il y a 9 ans, et les chars ivrés dès 2020. On est en 2024, toujours rien ! https://www.lefigaro.fr/societes/2015/03/12/20005-20150312ARTFIG00356-un-char-leclerc-dernier-cri-pour-l-armee-de-terre.php
    Et que dire des moteurs des Leclerc semble-t-il rincés, mais qui ne seront pas modernisés, changés, ou nouvellement produits.
    Pendant ce temps, l’Allemagne a modernisé ses Leopard 2 avec un nouveau canon avec capacité supérieure, commandé en mai 2015, livrés dès 2021, et 104 des 104 commandés livrés en novembre 2023.

    • E-Faystos dit :

      mais où est donc passé cet argent ?
      peut être en grandes manœuvres au Sahel…

      • Arthur dit :

        Ne vous mentez pas, le budget des OPEX n’est pas dans le budget des armées.
        Et les retards dans les achats des VBMR, EBRC, Leclerc, Rafale ne peuvent pas tous être justifiés de cette manière. Un constat réel, c’est que les prévisions françaises ne sont qu’indicatives, le parlement vote, et l’exécutif derrière fait sa tambouille comme il le sent, de sorte que personne ne sait où part l’argent.
        Tous ces retards dans ces programmes malgré un budget qui ne baisse pas signifie potentiellement des surcoûts masqués. Il y a un gros manque de transparence ici.

        • Pfffff dit :

          Supputations fielleuses.

          • Arthur dit :

            Comment expliquez vous que le budget ne baisse pas, mais que tous les programmes sont décalés?

          • P4 dit :

            Inflation, retard dans le développement, réorientation capacitaire, ….

            Et c’est pire ailleurs!!!

      • Le Chouan dit :

        Chez Mc Kinsey 🙂

    • Jack dit :

      Le Volcano a fait ses preuves : oui, et alors ? Pendant ce temps, le CAESAR a fait ses preuves ce qui n’est pas le cas de la plupart de ses concurrents. Etc. etc. etc. Vous espérez quoi ? Que la BITD française soit n° 1 dans tous les domaines ?
      .
      Par ailleurs, comparer la modernisation du Leclerc (876 exemplaires, production arrêtée depuis 17 ans), avec celle du Leopard (3200, toujours en production), n’a juste aucun sens.
      .
      Vos arguments pointent la bouteille à moitié vide sans prendre le recul nécessaire pour une mise en contexte.

      • Arthur dit :

        Qui parle d’être n°1? Juste de constater que bcp est promis, et que tout prend du retard?
        Quel système d’artillerie n’a pas fait ses preuves? Le Caesar comme le PzH 2000 ont profité massivement du conflit en Ukraine pour affiner quelque problèmes.
        Les problèmes d’ailleurs étaient mineurs.
        Pour le M109, le Krab, les M777, ils font leur travail selon leur capacité.

  8. Bloodasp dit :

    Franchement autant commander cette nouvelle version à quelques centaines d’exemplaires, 200 par exemple, ça permettrait de rapidement gagner en masse et ça lancerait ce nouveau char intermédiaire en attendant le mgcs, non?

  9. Pierrot dit :

    J’ai dû passer à côté de quelque chose : « ce « nouveau Leclerc sera opérationnel en 2030 » et KNDS France aurait des discussions avec « plusieurs pays ». »
    quels pays? KNDS envisage de rouvrir la ligne Leclerc?!…

    • Roland Desparte dit :

      @Pierrot
      Selon moi, il s’agit du programme de modernisation des chars Leclerc achetés par les EAU (Rappel : L’armée de terre émirienne disposait de 388 chars Leclerc ainsi que de 46 chars de dépannage DNG/DCL. Et ils en sont très satisfaits (en ce qui concerne l’engagement de 70 d’entre eux au Yémen ; seuls 3 ont été endommagés). Fonction de ses indéniables qualités au combat, je pense qu’ils vont en moderniser un lot (D’où les négociations, et de possibles économies d’échelle ?).
      Le MGSC bloque toute réouverture d’une ligne de production intégrale d’une nouvelle version du XLR, sauf peut-être l’adaptation du canon Ascalon ? Au train où c’est parti, le MGCS sera opérationnel en 2050, lorsque de nouvelles armes dites de rupture apparaîtront, et de nouveau on se posera la question de l’utilité…

      • Le Chouan dit :

        Rien n’est impossible, n’attendons pas ce MGCS et faisons-le ce nouveau chars…
        J’ai l’impression que plus personnes en France n’est capable de prendre des décisions et ses responsabilités.

        • Rhâlala dit :

          Là n’est pas le problème.
          Il s’agit de prendre des décisions qui soient exactement les mêmes que celles que vous souhaiteriez.
          Et là, vous allez vite vous rendre compte que les suivants ne feront pas tellement mieux que les actuels.
          La solution ? Présentez-vous aux élections. Trop tard, les inscriptions sont closes depuis dimanche. Il va falloir attendre les suivantes.
          Ou parvenir à vous faire nommer Premier ministre du prochain gouvernement. En n’étant pas député, ça va être difficile, mais ce n’est pas constitutionnellement impossible (Villepin a été Premier ministre sans jamais avoir été élu local ou national). Allez, vous avez encore deux semaines pour envoyer votre CV à l’Élysée, ça vous laisse le temps de le peaufiner. Faites-nous ça bien.

    • guillaume dit :

      Il n y a probablement rien a récupérer, que cela soit pour les outils de production ou les outils d assemblage.

      La tourelle na plus rien a voir avec celle du leclerc, et c est le chassis du leopard.

    • guillaume dit :

      Je parie sur L inde et les Emirats.

      Avec une ligne en inde, et maintenance commune entre inde et Emirats (Sur le modèle du rafale).
      L inde a un besoin d environ 200 unités, on pourrait en commander 200 ou 400 assembles en inde en attendant le MGCS…

    • guillaume dit :

      2000 pour l inde pas 200. 🙂

      Ils ont 2400 t72 a remplacer.

    • tschok dit :

      Même réponse qu’à Arc.

      • Pauvre pêcheur dit :

        Vous avez des conversations avec Jeanne d’Arc ?
        Tschok serait donc le nom de famille de l’archange saint Michel dans le civil… Classe !

        Alors, j’ai cherché « Michel Tschok » sur internet mais je ne vous ai pas trouvé. Déception.
        C’était pour une intercession auprès du Grand Patron. Oui, Lui.
        Bon, je vais me rabattre sur la procédure habituelle, mais c’est assez pressé, alors je me disais qu’avec un petit mot gentil de votre part entre deux portes, Il aurait pu Se pencher sur mon cas.
        D’un autre côté, je comprends, Il a tellement à faire…

    • HMX dit :

      Les pays en question sont exclusivement la Jordanie et et les EAU, seuls à opérer un parc de Leclerc en dehors de la France. Sachant que la Jordanie n’a probablement pas les moyens financiers de moderniser les 80 Leclerc qui lui ont été offerts par les EAU, le seul pays susceptible d’être intéressé par une telle modernisation sont les EAU.

      Il est donc très probable que le Leclerc EVO présenté à Eurosatory vise prioritairement à séduire le client émirien…

      • Félix GARCIA dit :

        « Il est donc très probable que le Leclerc EVO présenté à Eurosatory vise prioritairement à séduire le client émirien… »
        Sa couleur « sable » renforce à mes yeux cette hypothèse.

      • Robert Collins dit :

        Pourquoi les « opérer » ? Ces parcs de Leclerc sont malades ?

        Plutôt que de jouer aux docteurs avec leurs chars, ils feraient mieux de les utiliser, de les employer, de les exploiter, de les mettre en œuvre, de s’en servir ou d’y recourir.

    • Jack dit :

      Le Leclerc Evolution est une mise à jour profonde des Leclerc existants. Il n’est pas question de relancer la chaîne de production : https://www.forcesoperations.com/eurosatory-2024-knds-devoile-le-leclerc-evolution-et-lembt-adt-140/

    • Fabien Tremm dit :

      L’inde prévoit l’achat de 1’770 chars en remplacement de ses T-72, ce qui justifierait aisément de relancer la production, probablement avec un nouveau bloc moteur par contre. Avec l’achat de sous-marins, de Rafale, il est possible que l’Inde s’intéresse à cet achat. Et en plus, l’Inde s’ouvre à des systèmes étrangers malgré une politique d’achats internes comme le prouve l’achat quasiment confirmé de Stryker.
      De plus pour la France, ce programme serait une manière de se retirer du MGCS, ce que certains politiciens semblent vouloir.

      • Bazdriver dit :

        @Fabien . L’Inde est déjà en train de développer le successeur du T-72. C’est l’Arjun 2. Donc oubliez le Leclerc avec eux.

  10. P4 dit :

    Le contexte est favorable, c’est le moment de relancer la production avec assemblage local pour remporter les marchés et de nous doter de nouveaux modèles en lieu et place d’une version modernisé au rabais avec pourquoi pas en duo une version T40.

  11. Arc dit :

    Je croyais qu’on ne pouvait plus fabriquer de nouveau Leclerc.
    A qui fait on reference en parlant de ces « plusieurs pays » car à ma connaissance il n’y en a que 3 qui en possedent ?

    • tschok dit :

      Ben justement, il s’agit peut-être de vendre les 30 Leclerc qui ont disparu de la photo.

      Soit c’est une faute de frappe, soit la cible vient de diminuer de 30 Leclerc. Bon, qu’est-ce qu’on va en faire, alors? Peut-être les vendre, j’en sais rien. Ca fait partie des hypothèses. Sinon, une nouvelle chaîne de prod, oubliez.

  12. Dodo dit :

    L’unique réalité c’est qu’il est très compliqué de moderniser les Leclerc, il y a un réel blocage industriel.
    Le résultat d’une ligne de production qui n’existe plus, le résultat de fournisseurs qui n’existent plus. Faut rester réaliste, nous ne verrons pas avant 15 ans un projet sérieux pour revoir le format de notre composante char.

    • Roland Desparte dit :

      @Dodo
      Vous êtes optimiste !

    • Fabien Tremm dit :

      Affirmations fausses.
      Moderniser le Leclerc signifie moderniser l’électronique. Et pour l’électronique, il y a les systèmes de commandement et les systèmes de visées et de surveillance qui sont tous en production pour l’export et pour des programmes comme l’EBRC, donc aucun blocage ici.
      Pour la caisse, si il y a des changements à effectuer, ce sera fait, pas besoin de ligne de production pour cela.
      Pour les canons, il n’y a aucune perte de compétence ne de chaîne de production. L’acier est toujours fourni par les mêmes, et le machinage des canons est fait sur les mêmes lignes que le Caesar. Les chenilles sont fournies par une entreprise qui fournit encore et toujours des chenilles. Le blindage est toujours produit, donc pas de problème.
      Bref, la modernisation n’est pas un problème industriel, mais politique / économique, comme pour le Tigre d’ailleurs. La France ne sait pas ce qu’elle veut et combien de budget elle est prêt à mettre, donc ça traîne.

      • KOUDLANSKI Romain dit :

        C’est pas comme si on avait le budget du pentagone , on à le programme Rafale en cours, on construis de nouveaux S.N.A , on va construire des SNLE3G , ainsi que le successeur du C.D.G . Donc on ne peut pas reconstruire en 10 ans ce qui à été démoli depuis 30 ans .

  13. Tom dit :

    Moteur allemand ? Non merci, la fiabilité ça compte et leurs bagnoles sont des épaves pleines de pannes… J’aurai plus confiance dans un pays qui fabrique des M88-2.

    • Anonymelol dit :

      le moteur MTU est un standard, on le retrouve selon les modèles sur le Léopard 2, le K2 black Panther, Le Merkava, Le Leclerc EAU, quelques versions du Abrams, l’Arjun indien, Svertejag suédois. Il est sûrement mauvais ce qui explique le peu de succès

    • Soad dit :

      ayant eu des marques françaises, allemandes et italiennes, pour moi les plus fiables sont…. italiennes!
      comme quoi… 😉

      • Roland Desparte dit :

        Ma meilleure amie avait acheté une Alfa Romeo Giulia… Revendue 1 an après ! la raison : succession de pannes. Comme quoi…
        On est pas sur La Centrale ! (sourire).

    • tschok dit :

      Vous savez Tom, en termes de proportion du parc mondial, le char Leclerc est un char propulsé par le moteur MTU, en réalité.

      Dans le monde, il y a plus de chars Leclerc propulsés par le MTU que par le V8X français (français, d’ailleurs, il faut le dire vite, parce que concrètement il n’était plus si français que ça).

      Donc, si un jour vous rédigez la fiche technique du char Leclerc en anglais, dans un média à diffusion internationale, vous rédigerez la partie motorisation ainsi:
      Motorisation: moteur MTU blablabla
      Version spéciale pour l’armée française: V8X blablabla, sachant que les Leclerc de dépannage et autre sont montés en MTU, donc le V8X ne concerne que la version char de bataille française.

      Tout le reste, c’est du MTU et ça l’est depuis loooongtemps. Aucun utilisateur étranger (il n’y en a que deux, d’ailleurs) n’a choisi la motorisation V8X, capricieuse et coûteuse.

      Donc, vos considérations personnelles sur la fiabilité du MTU, ben… Est-il véritablement utile que je vous dise ce qu’elles valent, ou bien vous avez compris tout seul?

      • vno dit :

        Sur un V8X, quand il faut changer les filtres, nettoyer le compresseur et faire la vidange, c’est maintenant et pas dans dix jours en continuant d’utiliser le char faute de dispo pour finir les manœuvres. Idée qui ne viendrait pas à l’ALAT. Sur un MTU tant que l’huile graisse un peu le moteur tourne si on le refroidit suffisamment ! Témoignage d’un ami ancien adjudant-chef électro-mécanien retraité du 3ème cuirassier à l’époque sur AMX30 qui ne comprenait pas que la Marine nationale mettait deux ans à former ses électrotechniciens de SNA pour obtenir l’échelle 4 sans avancement automatique contre deux mois pour lui et les galons avec ! Il avait vu le Leclerc et était incapable de travailler dessus ! Paix à son âme !

    • NRJ dit :

      @Tom
      « Moteur allemand ? Non merci, la fiabilité ça compte et leurs bagnoles sont des épaves pleines de pannes » MDR, vous ne savez pas faire la différence entre le militaire et le civil.
      Niveau fiabilité, MTU a réussi bien mieux que Nexter avec son concept d’hyperbar. Les émiratis ont même demandé à avoir un moteur MTU dans leurs Leclerc plutôt que des Hyperbar.

    • Caterpillar dit :

      Forcément, si votre concessionnaire a été distrait et vous a monté un moteur de char sur votre voiture, ça n’a pas dû marcher super-efficacement.

    • Grosminet dit :

      @ Tom:
      Si,effectivement,certaines marques « Deutsch qualität » produisent de la m*rde en barre » qui passe plus de temps au garage que sur la route,il faut quand même se rappeler qu’en France,nous avons aussi notre « spécialiste » de produits peu fiables (et non,il ne s’agit pas du losange! Quand bien même celui-ci eut une mauvaise période entre 2000 et 2005)

      @ Soad: Heu……

      Les italiennes? ha ha ha! je suis « Alfisti »,un pur (donc,avant la période « AlfIat » ),et pourtant,PLUS JAMAIS je ne reprendrais d’Alfa! La raison me l’interdit (bon,le pognon,je veux dire) !

      Fiat,ça dépend aussi des périodes (celle où elles étaient équipées d’un moteur diesel FRANCAIS de chez PSA? Seul le moteur valait le coup! ) ,et je suis plus souvent le nez sous le capot de la Grande Punto de ma femme (avec pourtant le très fiable 1.9l jtd) que sur ma Xantia hdi (laquelle remplace avantageusement une pourtant réputée extrêmement fiable Mercedes)

  14. HMX dit :

    Malgré ses immenses qualités et l’attachement que nous pouvons avoir envers le Leclerc, il est hélas trop tard. La fermeture de la chaîne de production, et le trop faible nombre mis en service avant cette date fatidique, ont définitivement scellé son sort.

    Alors bien sûr, dans un monde idéal où l’argent coulerait à flot, on pourrait s’acharner à moderniser nos 200 derniers chars pour les garder proche du meilleur niveau technologique, tout en achetant en parallèle un nouveau char intérimaire pour redonner de la consistance et de la crédibilité à notre « segment de décision » réduit à peu de chagrin.

    Le réalisme budgétaire conduit cependant à devoir regarder froidement les choses en face : compte tenu de ce contexte, il est beaucoup plus rationnel d’acquérir un parc de chars intérimaires (probablement un dérivé de l’EMBT présenté à Eurosatory), et de placer en réserve le parc de Leclerc modernisé a minima. De cette façon, on se donnerait du temps et de l’oxygène sur le programme MGCS, en recollant avec la planification stratégique allemande et en donnant au passage un peu de consistance au mariage forcé Nexter/KMW … ou le cas échéant, en se laissant l’opportunité de rebattre les cartes si ce programme MGCS avec l’Allemagne devait péricliter…

    • Roland Desparte dit :

      @HMX
      Personnellement, je suis septique sur l’utilité de disposer de 400 ou 500 chars… En cas de haute intensité notre intervention se fera dans le cadre de l’OTAN (Car nous n’avons pas les moyens de faire autrement). La Pologne et l’Allemagne seront alors en première ligne, pas nous.
      Considérant les menaces actuelles et la nécessité des 3%, investissons plutôt pour assurer notre autonomie stratégique et dans des domaines utiles (Pour la Royale et l’AAE, en particulier).

      • HMX dit :

        @Roland Desparte
        Un parc de 400 chars n’aurait rien d’une folie… En cas de conflit de haute intensité en Europe de l’Est, la France devra être en capacité de jouer son rôle, et de déployer dans le cadre de l’OTAN plusieurs brigades de blindés lourds en soutien de ses alliés. C’est le minimum. On en est actuellement incapable, et on en vient à s’extasier de pouvoir projeter une poignée de Leclerc en Roumanie… Se retrancher derrière le fait que l’Allemagne et la Pologne seront en première ligne come « excuse » pour ne pas muscler nos capacités de projection est clairement une erreur, et même une faute, qui acterait l’effacement stratégique de la France dans la défense européenne (un comble, quand on sait à quel point ce sujet est récurrent dans la diplomatie française et les débats sur « la défense européenne »…).

        Par ailleurs, la haute intensité ne se résume pas à l’OTAN, ni au théâtre européen. La France a des intérêts sur tous les continents. Qui peut parier que nous n’aurons plus jamais à intervenir au Moyen Orient ? ou en Afrique du Nord ? Si nous devons le faire parce que nous estimons que nos intérêts sont menacés, il faudra pouvoir compter sur un ‘segment de décision » qui ne soit pas ridicule. Cette réflexion doit d’ailleurs inclure la question des moyens de projection d’une telle force blindée (généralement par voie maritime), car il ne servirait à rien d’avoir 400 chars, et rien pour les transporter rapidement là où ils seraient utiles…

        • Roland Desparte dit :

          @HMX
          Non mais je suis d’accord pour que nous renforcions nos capacités mais je pense que nous n’avons actuellement pas les moyens de produire un nouveau char, pas tout seul, ni même les moyens d’augmenter le nombre de nos chars en service (qui, au demeurant, sont toujours performants).
          Je ne me retranche pas derrière le fait que l’Allemagne et la Pologne seront en première ligne, je fais une simple analyse stratégique.
          Comprenez que je suis d’accord avec votre raisonnement, et les éventuelles interventions hors territoire national, ou le renforcement des moyens de l’OTAN (pour y tenir notre rang), mais comme vous le savez des brigades blindées nécessitent une énorme logistique (Personnels, Stockage, Carburant, Munitions, Entretien et réparation, Pièces de rechange, Transport, …). Avons-nous les moyens ? Je pense que non, et que fonction des menaces actuellement les plus crédibles (dont les menaces intérieures), il faut judicieusement choisir comment répartir les enveloppes de Bercy…
          Personnellement, si j’étais aux manettes et que nous devions encore faire évoluer rapidement les effectifs et la qualité de notre force de blindés lourds, j’aimerais une coopération très active avec l’Inde… (Mais avec l’Inde, “rapidement“ est un euphémisme…).

      • Skeptikos dit :

        Si vous êtes septique, appelez immédiatement le 15 ou précipitez-vous vers les urgences les plus proches.
        Si vous avez de la chance, ils vous diront que vous n’êtes que sceptique.

    • sentinelle dit :

      c’est vrai que dans ce monde de paix on a tout son temps pour les éternels montages à la française en attendant la prochaine guerre, mince on a plus d’argent et la guerre est là on ira avec ce qu’on a !

      • Abbé Cherèle dit :

        Défense et illustration du « ne plus ».

        Quand, à l’écrit, on omet d’utiliser « ne » dans une phrase négative, on prend le risque d’exprimer l’exact opposé de ce qu’on voulait dire.
        Ainsi, « on a plus d’argent » signifie littéralement qu’il y a davantage d’argent, alors que l’intention était de dire que les moyens de financement ont disparu, ce qui aurait dû s’écrire « on n’a plus d’argent ».

        Ce petit « n’ » fait ici toute la différence.

    • tschok dit :

      @HMX,

      Oui m’enfin, le coût budgétaire de la mise sous cocon du Leclerc et de l’achat d’un char intérimaire est très élevé aussi. Je dirais à la louche entre 3 et 5 Mds €, suivant la cible.

      Je perçois pas vraiment la logique de votre solution.

      Par ailleurs, je trouve idiot de moderniser des chars, même à minima, pour les mettre sous cocon immédiatement. Je vois pas la logique du truc, alors que l’armée a énormément de véhicules à remettre à niveau. Donc, vous proposez de claquer des centaines de millions d’euros pour une modernisation à minima, que vous allez immédiatement mettre sous cocon (donc ne rien en faire) alors que cette ressource budgétaire aurait pu être employée pour moderniser d’autres véhicules qui en ont besoin.

      Je pige pas, là. C’est trop intelligent pour moi.

      Entre le Leclerc et le successeur, on va tuiler. L’idée, c’est d’allonger la tuile Leclerc pour qu’elle dure jusqu’à la tuile MGCS et de le faire le plus low cost possible, pour que ce soit budgétairement soutenable. Là-dessus, plein de gens veulent rajouter une tuile intercalaire, EMBT ou dérivé, avec peut-être un canon de 140 mm. Ok, pourquoi pas? Mais pas à budget constant, les gars. Ca marche pas. On n’est plus dans le low cost, là. C’est plus du tout la même épure budgétaire.

      En gros, provisionnez 5 Mds € de plus, si vous voulez faire un truc sérieux. C’est le bon moment pour charger la barque de la dette, là, tout de suite? Vous trouvez?

      Mouais…

      • HMX dit :

        @Tsckok
        Le coût d’acquisition d’un parc de 200 chars neufs serait effectivement compris entre 3 et 5 Mds€, la fourchette haute étant valable si l’Etat exigeait en retour la construction d’une chaine d’assemblage en France (voir à ce sujet l’exemple récent de la Norvège). La dépense serait étalée sur 5 à 7 ans, dépendant du rythme des livraisons, soit une dépense annuelle « lissée » d’environ 700M€ par an : c’est largement supportable et planifiable, dans un contexte où les crédits alloués au Ministère des Armées vont continuer à croître bien au delà de 2030.

        La modernisation XLR, déjà engagée, ne coûte « que » 330M€, et elle est de toute façon indispensable pour simplement espérer maintenir en service les chars existants et les faire durer jusqu’en 2040. Donc impossible de s’en priver : c’est le « service minimum ».

        Désolé si je ne l’ai pas exprimé clairement, mais je pense qu’il faut coûte que coûte faire « durer » ces Leclerc jusqu’en 2040, mais sans investir davantage d’argent sur ce parc en voie d’extinction programmée. Plutôt que de se lancer dans un coûteux rétrofit « Leclerc EVO » ou équivalent, il vaut mieux muscler nos capacités et investir de l’argent dans de nouveaux chars, qui viendront à court terme renforcer (et non remplacer) les Leclerc modernisés a minima. L’idée sera alors de placer les Leclerc en réserve au fur et à mesure de l’entrée en service des chars issus du programme MGCS. Il y aurait donc bien un tuilage progressif dans les forces entre le Leclerc, l’EMBT/Leclerc 2, et le MGCS. Ce tuilage est souhaitable pour des raisons technologiques, industrielles, commerciales, et opérationnelles. Et oui, cela coûtera un peu d’argent, mais rien de délirant ou hors de notre portée (cf. ci-dessus).

        D’autant que si on voulait être tout à fait honnête et exhaustif, nous avons tort de nous focaliser exclusivement sur la question du char : on oublie un peu vite qu’il faudra aussi muscler dans l’AdT tout ce qui accompagne le char : VCI, défense antiaérienne, munitions, etc… ainsi bien sûr que la masse salariale supplémentaire pour armer ces nouveaux équipements.

        • P4 dit :

          Il faut basculer la brigade de décision sur des plates formes autonomes de 20 à 30 t pour avoir de la masse et se passer des gmp Allemands.

  15. Rga dit :

    pffffff, plutôt que compresser notre hiérarchie militaire, vieillotte,( il y a des grades sans utilités, sauf pour les points de carrière), sans parler des structures administratives civiles, eh bien on casse le nerf de la guerre: le MATOS. nous devrions quand même être capable de tenir plus de trois mois en « haute intensité », et n’importe quel chef de char russe où ukrainien vous le diras, « premiers de cordées ».

    • Caius dit :

      Tout a fait. Mais j’irais plus loin. La france a le plus grand nombre d’amiraux et de généraux proportionnel a la taille de son armée. Donc quand va t on réduire le nombre de ces commandos waterman?

      • vno dit :

        Waterman est mort, il a été remplacé par monsieur Excel Powerpoint !

    • 3e groupe dit :

      Je vous le dirai.
      Tu le leur diras.
      Il/elle/on vous le dira.

  16. Raskolnik dit :

    On ne peut pas à la fois acheter des hotels formule 1 pour loger nos immigrés en situation irrégulière et se payer des chars.

    • Roland Desparte dit :

      Oui, mais vu le nombre réduit de nos Centaure, en cas d’insurrection quelques chars seront à tout le moins dissuasifs…

    • lecteur dit :

      ? Hoax ridicule. Aucune personne en situation irrégulière n’est logée par l’état, bien évidemment.

    • tschok dit :

      On fait comme vous voulez, chef, mais si on ne se préoccupe pas de savoir où les héberger, on aura des « jungles de Calais » un peu partout en France.

      Et ça va très vite: à Paris, on a des bidonvilles en bordure de périphérique ou de voies rapides, etc. Et je suppose que ça doit exister ailleurs.

      C’est-à-dire qu’il y a des choix à faire. Gueuler, être mécontent, vilipender, stigmatiser, ironiser, etc, c’est bien, d’ailleurs on sait tous le faire, mais choisir et agir, c’est mieux. Et là, il y a tout de suite beaucoup moins de gens.

      Donc, votre premier choix à faire est simple:
      – Je reste un protestataire irresponsable qui gueule tout le temps, mais je suis majoritaire
      – Je change de camp et je deviens quelqu’un qui décide et qui agit, mais je suis minoritaire et à portée d’engueulade des protestataires permanents

      Sans vouloir vous mettre la pression, hein? Réfléchissez bien, parce que chaque option a ses avantages et ses inconvénients. Là, par exemple, vous êtes dans le camp des gens qui gueulent sur les autres, donc vous êtes en zone de confort. Si vous passez dans le camp des gens qui agissent et qui décident, vous vous ferez engueuler. C’est moins confortable.

      Il y a beaucoup de gens, comme vous, qui se sont engagés en politique et qui ont lâché l’affaire parce qu’il ne supportaient plus d’être agressés en permanence. Donc, faut être assez costaud mentalement. Faut avoir la foi.

      Bon allez, étonnez-nous.

      • peterr dit :

        Moi, nos politiques actuels ne cessent de m’étonner.
        Il y a bien un pays (fort critiqué par le temple du bien et de la morale) qui a traité le pb avec une certaine efficacité.

        Après vous qui aimez les chiffres, quelques faits (qui seront surement contestés mais qu’on trouve en source ouverte) :
        – population africaine actuelle : 1,2 milliards
        – population en 2050 (c’est demain) : 2,5 milliards (chiffre ONU). On trouve aussi sur d’autres sites 3 milliards
        – le réchauffement climatique devrait largement impacter l’Afrique (sauf si on nous ment). On peut supposer que cela ne va pas favoriser la production agricole (sécheresses, etc …)
        – surpopulation et famines = guerres
        – surpopulation + famine + guerre = migration massive. L’Afrique étant juste en face de chez nous je pense connaitre où vont atterrir ces vagues migratoires

        A t’on raison de s’inquiéter de la non gestion chronique du pb par nos politiques ? A chacun de se faire une idée.
        Nota : je n’ai entendu aucun politique de quelque bord qu’il soit (même du camp dans lequel vous m’avez rangé) qui évoque ce pb qui me semble inéluctable.
        Donc si on ne commence pas à ré expédier manu militari les illégaux actuels (ce qui résout de fait la « crise du logement » évoquée) ce n’est pas demain qu’on le fera. La situation sera totalement hors de contrôle. Mais on en est encore au stade du « mais ça, c’est pas possible » et de l’attitude moralisatrice du temple cité en préambule.

        Si j’étais binaire je dirais qu’on en est déjà au stade où il faudrait saisir les bateaux qui font du cabotage au large des cotes libyennes et nous déversent les illégaux sur les nôtres. Accueillir à la 12,7 ceux qui ne feraient pas demi-tour plutôt que leur offrir gite, couvert et AME . Si on ne le fait pas maintenant on ne le fera pas plus tard et la situation sera alors encore bien pire. Bon, je ne pense pas vraiment ce que je dis et force volontairement le trait. Des solutions moins « viriles » sont sûrement encore possibles. On a bien quelques territoires où loger les illégaux comme le fait l’Australie. Pas très confortables certes.
        Peu me chaut pourvu qu’elles soient REELLEMENT efficaces. Ma 1ère solution a le mérite d’être immédiatement applicable, efficace et pas chère. A vous d’en proposer d’autres.
        Après les gens en poste et qui risquent de le perdre prochainement (dont vous faites partie j’imagine) sont supposés protéger leurs citoyens. Le font-ils. Ca n’en donne pas vraiment l’impression.

        Les conséquences de l’inaction actuelle :
        – je connais un certain nombre de personnes qui on VRAIMENT contribué au développement du pays, à sa balance économique en développant et produisant des produits qu’on pouvait exporter. Ces personnes ne comptaient ni leurs heures ni leurs efforts. Elles ont baissé les bras, arrêté de bosser comme des tarés et partent en retraite dès qu’elles peuvent (alors qu’elles envisageaient de faire du rab car elles aimaient réellement leur métier). Bref au lieu d’être productives elles sont maintenant à la charge de la société. Peut-être qu’elles en ont marre mais vraiment marre qu’on leur fasse les poches tout en leur assénant des leçons de morale. Salauds de riches … mais pas assez pour se faire domicilier dans des paradis fiscaux, se faire soigner dans des hôpitaux où les meilleurs spécialistes seront aux petits soins, vivent dans des quartiers sécurisés, etc …

        • Roland Desparte dit :

          @peterr
          Le commentaire est long mais il est pertinent (Sauf pour la 12,7), et les problèmes à venir sont potentiellement si énormes que beaucoup se réfugient dans le temps du soleil ; et on sait ce qu’il est advenu du “Temple du soleil“…
          En Australie, L’Australian Border Force porte assistance aux bateaux de migrants (eau, gilets, soins urgents, …), mais on accroche les bateaux et on les remorque à leur point de départ ; c’est ce que voulait faire Fabrice Leggeri (directeur de Frontex de 2015 à 2022), mais il s’est fait virer !
          Si l’embarcation ne peut être remorquée (ou le migrant est venu par un autre moyen) le gouvernement fédéral australien fait débarquer les migrants sur l’île de Nauru où se situe un grand centre de rétention (La république de Nauru est un Etat d’Océanie situé en Micronésie), où ils seront détenus ou candidats au retour… Et ce sans aucun espoir d’être régularisés un jour par Canberra. Le résultat d’une politique migratoire australienne très stricte, mais efficace, même si cette politique est régulièrement la cible des opposants au pouvoir actuel, le parti travailliste (Il est question de fermer le centre de rétention de Nauru).

          • peterr dit :

            Oui; je vous l’accorde. La 12,7 est excessive. La 7,62 suffira amplement
            (je précise pour les durs de la comprenette que je déconne)

    • leTof dit :

      Monsieur Eric est en plus la proie des idées fixes, https://www.youtube.com/watch?v=K_WdbWiAZL0, vous affichez par votre raisonnement un tel déficit dans une « matière » pourtant désormais artificialisée qu’au regard de celui-ci aucun autre déficit ne parait insurmontable, c’est finalement rassurant

  17. dambrugeac dit :

    Le statut de nos force mécanisées chars est désastreux. On nous amuse avec un aimable bricolage de Leclercs rincées livrables jusqu’à 2035 pour un nombre revu à la baisse subrepticement ! Si on décidait franchement une fois pour toutes d’acheter correen (et pas allemand) en échantillon pour conserver quelques compétences techniques de formation et que l’on abandonne définitivement l’idée du combat de masse de l’avant que nous ne pouvons plus soutenir grâce à l’incompétence crasseuse de nos gouvernants depuis 40 ans ? Tout concentrer sur la dissuasion, l’air et la marine.

  18. Thierry le plus ancien dit :

    Ces amateurs mal éclairés qui nous gouvernent continuent de couvrir de griboullis et tags nos lois et programmes mais peu importe car ils font partie de l’équipe sortante alors que ce soit une erreur ou non il sera temps de décider du contraire si ça ne convient pas.

    Encore 2 semaines et ils pourront ranger leurs crayons de couleur et peinture en bombe dans leur cartable pour se faire tirer l’oreille, mais que de boulot attend celui qui devra nettoyer tout ce foutra !!! je ne voudrais pas être à sa place.

    Macron après nous avoir endetté plus que tous ses prédécesseurs avec l’argent magique du Covid par son imprévoyance vient encore nous étrangler pour soi-disant rembourser SA dette, hypocrisie, ceux qui ont touchés le blé étaient ceux qui en avaient le plus et qui paient le moins d’impôts…

    Macron est le problème, il n’est pas la solution.

    • peterr dit :

      Belle synthèse.
      Quelques remarques :
      – la dette à réellement explosée lors de la crise des gilets jaunes. Le COVID n’a fait que de continuer de la creuser :
      https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2024/03/26/visualisez-l-evolution-de-la-dette-et-du-deficit-francais-depuis-1980_6224326_4355770.html
      Et c’est Le Monde qui le dit. Journal qu’on ne peut soupçonner d’être d’extrême droite. Regardez bien l’envolée de la courbe. Elle a eu lieu avant la COVID. Vous pouvez également faire la corrélation de la courbe avec qui était aux manettes à ce moment.

      J’aime bien notre ministre qui annonce « il n’y a aucune marge budgétaire » (traduire par « ils ne pourront pas appliquer leur programme »). Euh, qui est au manettes depuis 7 ans et même ministre de l’économie avant lui ?? Ce n’est pas un peu son rôle de faire en sorte qu’on ait des marges de manouvre pour avoir un minimum de latitude et pas nous faire dicter nos actions par la finance ou Bruxelles ?

      • Pascal, (l'autre) dit :

        Comment voulez vous avoir des marges de manœuvres quand on distribue du pognon que l’on ne possède même pas! Accrocs aux aides diverses, qund un problème surgit……………une aide!
        Après l’arrivée des « forces de progrès » en mai 1981 on a commencé à pratiquer « l’arrosage » mais à l’époque il y avait encore du pognon dans les caisses bien que la situation se dégradait déjà du fait du premier choc pétrolier huit ans auparavant et de l’arrivée du chômage de masse. Seulement moins de deux ans après ce fut le « tournant de la rigueur »! Avec tous ces programmes « demain on rase gratis » que l’on nous propose à quand le prochain « tournant de la rigueur »?
        « et pas nous faire dicter nos actions par la finance  » Si vous commencez à être régulièrement à découvert et que ce dernier se creuse davantage mois après mois il va arrriver un moment où votre banquier va vous dicter vos actions financièrement parlant!

        • peterr dit :

          On est (malheureusement) bien d’accord pour avoir assisté (probablement) aux mêmes événements dans (possiblement) des contextes similaires.
          Il n’y a que les autistes qui arrivent encore à nier certaines réalités. Arroser ceux qui profitent allégrement du système mais qui gueulent beaucoup au détriment de ceux qui bossent beaucoup et de ce fait pas trop le temps pour gueuler à ses limites. Je crains qu’on ne les ait dépassées.
          On crache sur les gens qu’on applaudissait la veille de son balcon.
          Le taux de suicide chez ceux qui nous nourrissent est encore plus élevé que chez ceux qui nous défendent. Mais tout va bien. T.o.u.t va bien. Il est 0h00. Tout va bien. Dormez braves gens

          • Pascal, (l'autre) dit :

            @Peterr « On crache sur les gens qu’on applaudissait la veille de son balcon. » C’est typiquement français de pendre le lundi ce que l’on a adoré le dimanche!
            C’est pour cela que j’attends la fin de l’année avec les élections à venir! Cela va être très…………….instructif!

    • Rhâlala dit :

      Juste pour savoir où vous vous situez sur l’échelle des vieux râleurs, la Covid, c’est la faute aux Américains ou pas ?

      • peterr dit :

        Difficile de répondre à la question. Certains de dire que ce seraient les chinois 😉
        Par contre son traitement et notre impréparation totale : manque de lits, manque de masques, manque de réanimateurs, incapacité de sortir un vaccin au pays de Pasteur etc, etc …) est bien la marque d’un système qui a « quelques » soucis. Non ??

    • KOUDLANSKI Romain dit :

      @Thierry t’est con ou quoi , t’avais prévu que le Covid allait foutre la merde pendant presque 1 an ? Car tu crois qu’avec ton pote Bardella ça ira mieux ? J’ai entendu que ton protégé ne voulais pas aller à Matignon si il n’avait pas la majorité absolue à l’Assemblée Nationale .

      • Thierry le plus ancien dit :

        nan nan nan j’ai pas de pote chez les cranes rasé botte à clous et autre amateur de Pétain et compagnie, ça fait même plusieurs décennies que j’essaie en vain de leur inculquer un peu d’humanité à ces corbeaux mais c’est de la confiture pour les cochons.

        L’inhumanité RN d’extrême droite couplé avec l’ultralibéralisme de droite via la cuvette LR des chiotti va avoir du mal à être populaire parmi tous ces miséreux et crève la faim que Macron nous a fait.

        La gauche j’en suis un peu désabusé, voir dégouté surtout avec les vieux crevin accroché comme des poux, et je n’attend pas de miracle ni de sauveur non plus. ça me filerais plutôt des boutons ! bien que j’en partage certaines idées, mais on les trouve aussi dans le catholicisme (que je ne pratique guère non plus, j’aime pas le formalisme.

        droite et gauche + centre à Macron = 15% c’est le radeau de la méduse, le panier de pommes pourris recyclé. qui s’est réchauffé tout l’hiver en brulant des masques Covid et en fermant des lit d’hôpitaux, et qui continue à le faire, c’est plus de l’imprévoyance c’est du crime organisé.

        Voilà le tableau puisque vous me le demandez.

        Le prochain gouvernement va être à la rame et ça va peiner grave à contre courant, ils en ressortiront aussi maudit qu’un sac à merde plein de mouches. Qu’ils s’épuisent à faire le sale boulot sans résultat, il ont des loups derrière qui attendent leur heure pour les bouffer.

        Bon ben là la casting est complet, il reste un rôle dispo pour dégommer les prédateurs avec des cartouches de chasse remplis de clous rouillés et verre pilé, pour le fun, c’est comme de tirer sur des ballons de baudruches rempli d’eau ça éclate en éclaboussant partout ! là ça me paraît tentant, va falloir que je passe un permis de chasse au T-rex (c;

        • Avekoucenzeh dit :

          Le verbe « voir » ne signifie pas « et même ». C’est l’adverbe « voire » qui a cette signification.

          J’en suis un peu désabusé, voire dégouté.

        • Pascal, (l'autre) dit :

          « Bon ben là la casting est complet, il reste un rôle dispo » Présentez vous, on n’est plus à une dégringolade près!

      • peterr dit :

        Sans être vraiment fan de Bardella (quoi qu’en pensent certains) je me disais qu’il serait bien con d’aller à Matignon s’il n’avait pas les manettes. C’était juste avant qu’il ne l’annonce. Je trouve cette attitude plutôt intelligente de sa part. Les invectives et la déception évidente de ceux qui espéraient qu’il se laisse piéger semblent le démontrer.
        Non, les vrais couillons sont ceux qui ont acceptés les postes proposés par Macron. Mais je leur fait confiance. La plupart réussiront leur salto arrière et retomberont sur leur pattes. Que ce soit dans la politique ou bombardés à des postes prestigieux dans notre administration ou dans les entreprises des petits copains.

        Pourquoi y irait-il alors que Macron lui mettra tous les bâtons possibles dans les roues, que son gouvernement tomberait probablement assez rapidement. Le meilleur moyen pour que ses opposants disent qu’il est incompétent et les simples d’esprit de le croire.
        S’il va a Matignon il faut qu’il ait les manettes. Après s’il se vautre on sera fixés. S’il réussit (ce qui n’est pas impensable) malgré toutes les personnes qui vont lui savonner la planche (et pas qu’en France) cela prouvera qu’on était vraiment gouvernés par des branquignoles.

        • Pascal, (l'autre) dit :

          @Petter « malgré toutes les personnes qui vont lui savonner la planche  » Pas besoin de savonnage hors de France il ne pourra pas gouverner car les « forces de progrès », ceux qui, des trémolos dans la voix, la main sur le cœur, la larme à l’œil vous expliquant qu’ils sont le dernier rempart pour protéger la démocratie en péril se chargeront de tout bloquer à coups de grèves, de manifs, voire de « désobéissance civique » (nouveau concept après la violence « légitime »!) Avec les « forces de gôôôche ne doutons pas que ça va très bien se passer!

          • peterr dit :

            Oui, bien d’accord avec vous. C’est un scénario que je voyais poindre depuis plusieurs années. On y est.
            Les grands démocrates vont pouvoir se déchaîner.

  19. montjoie dit :

    La rénovation d’un escadron devrait suffire pour faire bonne figure le 14 juillet sur une avenue parisienne .

  20. Leroy dit :

    Est-ce que l’on ne se focalise pas à l’excès sur le Leclerc et le MGCS à plus de 55 tonnes ? Cokerill vient de présenter un VAEB autonome ! et pourquoi pas un mini char télé piloté de moins de 30 tonnes avec canon de 90 à hausse de combat 1800 doublé d’un missile AC ? => avec IA, 3 de ces engins pilotés en cabine à l’arrière par un équipage ; 1 Peloton = 3 équipages = 9 engins ? + anti-drones.
    Les paradigmes ont changé, à nous de nous adapter.

  21. Abdul dit :

    On aura bientôt plus de généraux que de chars Leclerc

  22. Maldonne dit :

    De toute façon, avec la rigueur budgétaire qui arrive et la mise sous tutelle de la France par le FMI, les ambitions de modernisation de l’outil de défense vont tomber à l’eau.
    L’argenterie de la maison a disparue, le parquet en chêne massif a été démonté et vendu, les menuiseries ont été bradées à une brocante et il ne reste plus que l’ossature de la maison. Une bâche recouvre les trous dans la toiture pour nous protéger un peu des intempéries. Voilà où nous en somme dans notre belle maison France. Et on nous parle d’y mettre une super cuisine équipée high-tech !!!! Réveil les gars, ce sera un tripate et une bouteille de gaz ainsi que quelques gamelles et c’est tout.
    L’huissier va passer et la banque va mettre la main sur la demeure pour se rembourser, c’est comme cela que ça se passe.
    On a un crédit qui dépasse la valeur de la propriété.
    Donc les ambitions militaire on oublie, au mieux on mettra 2 chiens (pas du doberman plutôt du yorkshire) pour sécuriser le lieu des squatteurs.
    Triste mais réel.

    • Tilleul dit :

      Allez, une grande tisane.

      • Maldonne dit :

        Ça fait toujours du bien une grande tisane.
        Par contre, vous concernant, arrêtez peut être d’en boire car ça vous rend un peu trop tendre et endormi et passez un peu au café, vous verrez cela réveil et vous rendra plus réactif.

        • Dormez, bonnes gens, le guet veille ! dit :

          C’est le réveil qui vous réveille à l’heure du réveil.

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « Voilà où nous en somme dans notre belle maison France. » A crédit on préfère manger du homard et boire du Montrachet au lieu de manger des raviolis et boire de la bière au comptant! La France a vécu et vit encore (pour combien de temps?) au dessus de ses moyens!

  23. cases olivier dit :

    a mon grand regret, nous sommes toujours aussi minables, on est le 31 août 1939 hélas !!

    • Jean le Bon dit :

      cases olivier: exact ! Nous sommes toujours aussi minable… Eté 2024 = été1939…

      • Bis repetita non placent dit :

        Ce n’est pas en disant deux fois le même lieu commun qu’il deviendra une réalité.

  24. Flo dit :

    A ce stade la France devrait considerer racheter les 70 Leclercs Jordaniens et pourquoi pas faire un accord avec les Americains voir les Allemands pour leur céder des chars en compensation.
    Avec ces 70 chassis supplémentaires modernisés on pourrait arriver à 300 chars en dotation. Ce qui nous permettrait d’attendre l’EMBT et pourquoi pas avoir une commande franche dès le début de la prochaine LPM.

    • Avekoucenzeh dit :

      L’adverbe « voire » signifie « et même », mais pas le verbe « voir ».

      Faire un accord avec les Américains, voire les Allemands.

  25. Phil dit :

    Et avec 200 chars, l’autre idiot de président veut attaquer les Russes ,quel farce !

    • vno dit :

      Les deux cents chars ou l’idiot ?

    • Bernard 1792 dit :

      Ces chars ne sont pas tous opérationnels.Vous pouvez tabler sur 30% d’indispo.
      Les maintenanciers les plus expérimentés sur ce système ont quitté la péniche républicaine depuis longtemps, la COFRAS-DCI GROUP, NEXTER, COCKERILL, ARQUUS etc sont leur employeurs et ces techniciens hautement qualifiés n’envisagent pas un retour en arrière, allez savoir pourquoi!
      J’occulte le problème récurrent de pièces.

    • Grosminet dit :

      @ Phil:

      Vous pouvez ne pas aimer le président actuel (c’est votre droit le plus strict),mais vous ne pouvez pas l’accuser d’être un psychopathe désireux de s’attaquer (SEUL! ) à une puissance nucléaire et mathématiquement bien supérieure en nombre avec « seulement » 200 chars….

      PERSONNE n’est assez c*n pour y penser,alors le faire……

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « Et avec 200 chars, l’autre idiot de président veut attaquer les Russes ,quel farce ! » La farce c’est votre commentaire enfin c’est……………………….surtout vous!

  26. Alfred dit :

    Tout ceci releve d’une gestion de boutiquier au jour le jour. Il est à craindre que le délitement politique, économique, industriel et moral, auquel nous assistons, finisse par avoir raison de la défense de notre pays, faute de ligne conductrice clairement établie à la tête de ses institutions. Il serait temps de trouver des variables d’ajustement ailleurs et de fixer des priorités

  27. Bob dit :

    Il n’y a pas de précision sur le kit de protection contre les obus ou roquettes anti-chars. Dommage.
    Brienne se contrefiche de MBT lourd de 63 t qui n’est plus usiné dans un format d’armée coloniale. De plus, à la vue de la puissance de feu de simples miliciens et l’absence de stock in froggys, l’utilité du leclerc dans un engagement majeur et en entrée en premier est plus que très douteuse. Tant pis pour la cavalerie lourde qui n’est plus capable ni de percer ni d’exploiter.

  28. ObservateurLointain dit :

    Avoir laissé mourir le moteur V8X hyperbar du Leclerc est une décision stupide de petit comptable. Ce moteur était la clé de l’extraordinaire mobilité tactique du Leclerc: faible poids (la moitié du poids du MTU), atteinte du couple maximal en moins 1/2 seconde à n’importe quel régime. Et ce bijou est remplacé par un moteur « ordinaire », qui fera du Leclerc un char ordinaire. Quelle tristesse

    • vno dit :

      Pourtant, Turboméca avait gardé dans un coin les machines de fabrication spécialisée jusqu’à son rachat par les anglais. La nouvelle direction n’avait aucun état d’âme concernant le fonctionnement de la DGA. Pas de réponse sur l’avenir des machines (appartenant à l’état je crois ?), gestion à l’américaine, donc ferraillage ! Quand ils se sont réveillés avec leurs études de chiffrage et faisabilité pour les pièces détachées, il n’y avait normalement plus rien. Même plus les personnels connaissant le dossier ! J’imagine, que c’était pareil pour le reste du moteur.

    • Bernard 1792 dit :

      Oui, vous avez raison c’était un moteur exceptionnel.
      Le hic c’est sa durée de vie OPS, 400 heures de fonctionnement.

  29. Tribun dit :

    Des années de retard… et encore des années de report. Modernisation totale ou en partie, versions XLR ou EVOLUTION, moteurs allemands ou pas, canon Ascalon ou pas, etc… tout ça ne fait pas sérieux, on n’a pas de vision à court ou moyen terme.
    Nos voisins ne tergiversent pas pendant 20 ans, ils choisissent sur étagère, achètent en gros (voire en groupe) pour négocier les prix et aménagent en fonction des apports technologiques de leurs industriels nationaux.
    Nous, on brasse de l’air en attendant le saint Graal MGCS tandis que nos concurrents engrangent des commandes.

  30. Matou dit :

    Tout ceci est une question de coût hélas. Comme certaines personnes dans ce blog, je serais assez convaincu qu’un Leclerc EVO ferait une bonne transition en attendant le MGCS, avec une motorisation qui ne soit pas forcément celle de MTU (j’ai noté que ARQUUS dispose de qq chose de plus performant). Sauf si on souhaite réduire au maximum le coût, donc éviter des adaptations complémentaires. Cette vision est très grosse maille et manque de tous les détails nécessaires afin d’être étudiée de façon plus approfondie. Cela dit, c’est une direction qui mériterait d’être instruite et permettrait au passage aux équipes de KNDS France de conserver la compétence blindés lourd, quoique on ne sait pas comment les bureaux d’études sont sollicités. Elle permettrait aussi de mettre en oeuvre l’ASCALON, répondant ainsi à RheinMetall. Je me dis que les 3% de PIB sur la LPM serait plus que jamais nécessaires. Espérons que les législatives ne vont pas nous mettre dans une impasse.

    • KOUDLANSKI Romain dit :

      Je trouve que le Leclerc EVO à de la gueule , avec son Ascalon de 120 mm .

      • Rakam dit :

        @koudlanski..vrai, mais de toute façon nous ne l’aurons jamais…dommage son canon interchangeable serait un plus..

  31. PHILIPPE dit :

    Décidément la France est tombée bien bas. Une solution convenable pour remonter la pente est donc vivement souhaitable.
    La parole est aux spécialistes de l’ABC.

  32. Wrecker47 dit :

    La France n’a plus les moyens de relancer la chaine des « Leclerc »,les mauvaises langues prétendent même :que pas mal de pièces de rechanges sont fabriquées en…Chine !…Vu l’état de nos finances et suite à la grande braderie de notre Armée depuis quarante ans ,on est pas prêts de les remettre en marche pour ceux qui roulent encore …Alors la remise à la hauteur de nos chars n’est pas prête de voir le jour !…Quand à se frotter aux Russes le Goulag nous est tous assurés avec le ,pitre de l’Elysée et ses » cloportes! »…çà ,çà reste d’actualité !
    Du reste on ne parle plus des Russes ni de l’Ukraine …On arrête ce cinéma ?

    • Cantatrice dit :

      S’il vous plaît. Quant à. Avec un t. Pas un d.
      Quant à = En ce qui concerne. Quand à = Lorsque à.
      Quant à se frotter aux Russes.

    • Prépositions dit :

      Près de (proche de) ou prêt à (disposé à), mais ni « prêt de » ni « près à ».

      On n’est pas près de les remettre en marche.
      On n’est pas prêts à les remettre en marche.

      La remise à la hauteur de nos chars n’est pas près de voir le jour !
      La remise à la hauteur de nos chars n’est pas prête à voir le jour !

    • Ceci cela dit :

      Le pronom démonstratif « ça » ne prend pas d’accent. Il est la forme familière de « cela », qui n’en prend pas non plus.

      Ça, ça reste d’actualité !

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « Quand à se frotter aux Russes le Goulag nous est tous assurés avec le ,pitre de l’Elysée et ses » cloportes! »…çà ,çà reste d’actualité !……………….Vu l’état de nos finances et suite à la grande braderie de notre Armée depuis quarante ans , » Quarante ans, ça en fait un paquet de pitres!

  33. gotoRaptor dit :

    On a pas vraiment besoin de chars, on est à l’autre bout de l’Europe, toutes nos interventions se font par le truchement d’une ligne logistique conséquente.

    Prenez notes: Les Leclercs n’iront jamais au combat.

    Les gens qui pleurent alors que réduire les chars pour du blindé léger + artillerie mobile est la direction à prendre sont un fardeau pour l’avenir de la France.

  34. JILI dit :

    Lorsqu’on pense que le char Leclerc a été créé pour affronter les chars russes, et que pour le faire il est encore une petite merveille, il est difficile de comprendre que son nombre va être encore diminué. De plus, les chars américains rencontrent de sérieux problèmes, et le summum est que les russes utilisent des chars anciens. Donc, il est où le problème, tout comme un nombre limité de chars serait catastrophique pour notre armée, et surtout si nous devions rentrer dans le conflit. Bref, qu’ils arrêtent leurs calculs technocratiques de bas niveau, et qu’une ossature conséquente et saine soit donnée immédiatement à notre armée afin d’éviter de se faire dérouiller comme du style 39/40 !

    • Bazdriver dit :

      @JILI.  » Les chars américains rencontrent de serieux problèmes « . Le problème n’est de loin pas que technique, mais surtout humain… Les Ukrainiens ne sont pas vraiment à la hauteur pour utiliser et s’occuper des chars occidentaux..c’est un constat fait par les fournisseurs. Il ne suffit pas d’être des génies sur T-72…

    • Roland Desparte dit :

      @JILI. Bonjour.
      Le 28 juin 2023 le Ministère des Armées a publié un texte éloquent : « Face au retour de la guerre en Europe, l’importance des forces morales ». Tout un programme ! Tout est dit…
      https://www.defense.gouv.fr/actualites/face-au-retour-guerre-europe-limportance-forces-morales

  35. charly10 dit :

    Beaucoup d’avis techniques intéressants mais .. Toute évolution demande avant tout, des moyens financiers que nous n’avons plus…… !
    Les choix sont difficiles, il faut bien analyser les besoins en face de leur efficacité sur le terrain. Nous avons l’occasion depuis 2 ans d’assister à un conflit majeur qui permet des « retex » intéressants.
    Que nous enseignent ces combats ?
    Que la course à la technologie n’est pas spécialement la panacée dans toutes les armes.
    La découverte importante, ce sont les petits drones civils adaptés, au rapport cout efficacité très intéressant.
    L’artillerie classique employée en masse, fait toujours de gros dégâts sans utiliser d’obus spécifiques.
    La composante aéromobile et aéronautique dans sa filière appui au sol, et celle des chars sont très sensibles aux missiles d’infanterie Man pads. Un Manpad à 10000 euros peut détruire un engin de plusieurs millions d’euros.
    Les missiles moyenne et longue portée (ATACMS), largués depuis plate-forme de lancement multiple ou du système de missiles d’artillerie à haute mobilité M142, HIMARS. Sont efficaces mais couteux…
    Bref toujours le même refrain depuis des siècles « l’argent c’est le nerf de la guerre ».