Artillerie : L’Arménie a commandé des CAESAr auprès de KNDS France

Après avoir pris le contrôle du Haut-Karabakh et mis un terme à l’existence de la république d’Artsakh et ayant la volonté de retrouver les frontières qui étaient les siennes au moment de l’implosion de l’Union soviétique, l’Azerbaïdjan a obtenu du gouvernement arménien, conduit par Nikol Pachinian, la cession de quatre villages frontaliers [Voskepar, Kirants, Beganis et Berbaker], situés dans le nord-est de l’Arménie.

Pour Erevan, cette concession doit permettre d’aboutir un accord de paix avec Bakou… Mais elle ne règle pas tous les différends territoriaux entre les deux capitales, comme celui concernant le « corridor de Zanguezour », qui, traversant la région arménienne de Syunik, donnerait à l’Azerbaïdjan un accès à son territoire du Nakhitchevan.

Aux prises avec des contestations suscitées par les concessions territoriales qu’il a consenties à Bakou, M. Pachinian n’a qu’une marge de manœuvre limitée, en raison de la faiblesse des forces armées arméniennes par rapport à leurs homologues azerbaïdjanaises. « La diplomatie sans les armes, c’est la musique sans les instruments », disait Bismarck…

D’où le rapprochement d’Erevan avec Paris dans le domaine militaire. Une coopération entre les deux pays a ainsi été scellée en octobre dernier, celle-ci mettant notamment l’accent sur la formation. Mais pas seulement puisqu’elle a également un volet capacitaire, ce qui s’est traduit par la livraison de blindés Bastion et la commande de trois radars GM200 et de missiles antiaériens Mistral 3. Ce rapprochement n’est pas du goût de l’Azerbaïdjan, qui multiplie les offensives « informationnelles » contre la France, en allant jusqu’à encourager les troubles en Nouvelle-Calédonie.

Mais Bakou aura une raison supplémentaire d’en vouloir à Paris. En effet, à l’occasion du salon de l’armement aéroterrestre EuroSatory 2024, le ministre arménien de la Défense, Souren Papikian, a signé un contrat portant sur l’acquisition de CAESAr 6×6 [Camions équipés d’un système d’artillerie de 155 mm].

« Nous continuons de renforcer notre relation de défense avec l’Arménie. Entretien chaleureux et productif avec mon homologue arménien Souren Papikian, en marge d’EuroSatory. Nouveau jalon important avec la signature d’un contrat pour l’acquisition de […] CAESAr », a en effet annoncé Sébastien Lecornu, le ministre des Armées, via X [anciennement Twitter].

Le nombre de CAESAr commandés n’a été précisé ni par M. Lecornu, ni par M. Papikian. Ces systèmes s’ajouteront aux obusiers automoteurs à roues MArG 155 de 155 mm acquis par Erevan du groupe indien Bharat Forge Kalyani Group.

Cela étant, la livraison de CAESAr à l’armée arménienne avait été recommandée par les sénateurs Hugues Saury et Hélène Conway-Mouret, dans un avis budgétaire [programme 146] rendu en novembre dernier.

« Ne répétons pas les erreurs commises avec l’Ukraine, consistant à livrer tardivement des équipements qui sont immédiatement nécessaires et à réduire de manière dangereuse les stocks dont disposent nos propres armées. […] C’est pourquoi il faut répondre rapidement à l’ensemble des demandes des autorités arméniennes concernant notamment leur besoin en artillerie », avaient en effet plaidé les deux rapporteurs.

Du côté de KNDS, on souligne que le « CAESAr a prouvé toute sa robustesse, sa fiabilité et la simplicité de sa maintenance aussi bien en contre-insurrection que lors de conflits de haute intensité » et que ses « capacités opérationnelles démontrées à travers le monde » en font le « système d’artillerie moderne le plus demandé ». Aussi, l’industriel a triplé sa capacité de production pour répondre aux besoins de tous ses clients, six CAESAr étant désormais produits chaque mois.

Par ailleurs, alors qu’elle est en rupture de ban avec l’Organisation du traité de sécurité collective [OTSC] dont elle a été l’un des membres fondateurs avec la Russie, l’Arménie entend accroître sa coopération « militaro-technique » avec la France, de « nouveaux accords » ayant été conclus entre MM. Papikian et Lecornu. Leur contenu n’a pas été précisé.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

89 contributions

  1. Alain d dit :

    Canons très mobiles indiens et français. Ca semble une bonne association étant donné le format de l’armée et le relief et l’étroitesse du pays. La mobilité contre le masse. Pour ces canons, la menace viendrait probablement principalement des airs. L’indien, vu la tronche de son design, ne doit pas porter très loin, il ira donc au charbon. Les positions en altitudes augmentent fortement l’allonge, mais au détriment de la précision.
    Donc leurs survies dépendrait surtout du renseignement, de l’anti-aérien et des moyens pour les planquer rapidement, comme des positions fortement enterrées avec des accès orientés à l’opposé du sens des agressions (missiles et drones)?

    • Jean-Philippe Smet dit :

      @Alain d. « Quoi ma gueule, qu’est-ce qu’elle a ma gueule ?? » . Je ne savais pas que la portée d’un obusier dependait de sa tronche??? Pour le peu qu’on en sait, le MArG a une portée similaire au CAESAR.

  2. Aymard de Ledonner dit :

    Le Haut Kharabakh était un territoire officiellement azerbaidjanais. Les quelques villages cédés étaient une concession mineure et une preuve de bonne volonté. Maintenant l’Azerbaïdjan doit accepter qu’il n’aura jamais le contrôle du corridor de Zanguezour et les radars, mistrals et Caesar vendus devraient aider à cette prise de conscience.
    Accepter une telle perte pour l’Arménie reviendrait à perdre sa frontière avec l’Iran avec lequel les relations ne sont pas mauvaises et en tout cas meilleures qu’avec la Turquie ou l’Azerbaidjan.
    Une éventuelle continuité avec le Nakhitchevan passera par un accord avec l’Arménie pour construire par exemple une autoroute et une voie de chemin de fer sur pilotis.

    • Nimbus - parfois cumulo dit :

      « Le Haut Kharabakh était un territoire officiellement azerbaïdjanais » oui, depuis l’époque soviétique, et cela avait été décidé uniquement pour nuire aux Arméniens !…

      • Green dit :

        Par Lénine et Staline en effet.

      • VinceToto dit :

        Il y a eu des déplacements de populations et frontières, dont arméniennes et azéris, dans ces zones sous les Tsars et sous l’URSS.
        Après, encourager des zones en relative autonomie à faire des déclarations d’indépendance et actions armées sans par la suite leur donner un minimum de soutien, je trouve cela particulièrement malsain et tordu.

      • Ion 5 dit :

        Non, pas forcément.
        Un communiste (internationaliste) ne réagit pas en termes (primitifs) de guerre tribales comme vous.
        L’idée c’est que l’URSS devaient s’étendre progressivement avec les républiques socialistes périphériques (Mongolie, Pologne, Roumanie…) jusqu’à conquérir l’ensemble ou la majorité de la planète. Avec ou sans l’assentiment des nations concernées.
        Dans ces cas là, peu importe que vous soyez Oudmourte, Finnois, Azérie, vous avec strictement les mêmes droits (manque de droits plutôt) vis à vis du pouvoir central de Moscou.

        Non, malgré le discours officiel, le communisme soviétique n’a pas résolu le problème national, il l’a juste éludé. D’ou la suite. Le haut Karabagh qui a toujours été historiquement Arménien (faut bien le dire), avait un statut particulier au sein de l’Azérbaïdjan.

        Le désir de nuire aux arméniens n’était pas évident, au vu qu’il s’agissait probablement d’une banale simplification administrative et territoriale. Comme retirer la Crimée à la Russie sous Khroutchev.

    • Green dit :

      « Le Haut Kharabakh était un territoire officiellement azerbaidjanais. »

      Non. C’était un territoire (oblast) autonome dans la république soviétique d’Azerbaïdjan, dans l’Union soviètique. Ce n’est pas du tout la même chose. Il fait comprendre les trois strates. Le haut Karakabh n’était pas azerbaijanais, encore moins azéri. Il était autonome, mais sujet de la RSS d’Azerbaïdjan, qui n’avait elle meme pas beaucoup de pouvoir sous l’union soviétique.

      L’état azerbaidjanais indépendant a fait un tour de passe-passe pour le faire sien (comment est ce légal?), et a finalement réussi, ce qui est d’un injustice profonde pour les arméniens.

  3. PHILIPPE dit :

    c’est bien connu en préparant le terrain la suée des artilleurs épargne le sang des fantassins…..

  4. lxm dit :

    Si l’Azerbaidjan se plaint autant, c’est qu’il prévoit de nouveau d’envahir l’Arménie dans l’avenir. Parce que là, théoriquement, les 2 pays ont réglé tous leurs différents territoriaux.

    • Fralipolipi dit :

      @lxm
      « Si l’Azerbaidjan se plaint autant, c’est qu’il prévoit de nouveau d’envahir l’Arménie dans l’avenir »
      … C’est évident.
      Le projet de long terme de faire la jonction avec la Turquie n’est plus un mystère pour personne. Et cela est au moins autant souhaité par la Turquie que par l’Azerbaïdjan.
      Donc, oui, tout sera bon pour l’Azerbaïdjan pour redémarrer le conflit un jour afin d’arriver à cette fin …
      Pour l’Arménie, autant préparer les choses en amont le mieux possible pour en dissuader le plus possible.

    • Rakam dit :

      @Ixm…c’est en effet très, très probable d’où l’excellente nouvelle de ces acquisitions…ils faut maintenant aux Arméniens et très vite acquérir des moyens de lutte anti-drone leur dernier combat ont révélé de large défaillance dans ce domaine, et franchement les blâmer seraient mesquins personne n’a rien vu venir..

    • Abbé Cherèle dit :

      Plutôt que des « différents » territoriaux, ce sont des différends territoriaux qu’essaient de régler ces deux pays.

      Différent (adjectif) : qui n’est pas identique.
      Différend (nom) : désaccord.

  5. HMX dit :

    Il va falloir envisager une nouvelle augmentation de cadence de production chez KNDS. On est à 6 Caesar par mois, bientôt 8, et on vise 12 Caesar par mois. Si on veut tout à la fois alimenter l’Ukraine, l’Arménie, reconstituer et renforcer notre parc d’artillerie national, et satisfaire les nombreuses commandes export, un nouveau doublement de la chaîne de production est à envisager très sérieusement pour produire 20 à 24 Caesar par mois. La création d’une ou plusieurs chaînes d’assemblage à l’étranger est également une piste à creuser. Reste que pour que cela ait un sens, il faut également être en capacité de livrer des obus de 155mm : là aussi les cadences de production augmentent (enfin !) mais on se doit d’accélérer et de changer d’échelle, en ouvrant de nouvelles lignes de production et/ou en agrandissant les capacités existantes.

    A cet égard, la constitution de stocks stratégiques (notamment d’artillerie et de munitions), destinés à l’export et au soutien de pays alliés, devrait constituer un élément clé de notre politique de défense même en temps de paix. C’est une des leçons que nous devrions retenir de la guerre en Ukraine.

    Pour revenir au sujet de l’article, outre des Caesar, on peut supposer que les arméniens ont surtout besoin de matériels dédiés à la lutte anti-aérienne, et anti-drones en particulier (brouilleurs notamment). Ils ont également un besoin massif de drones FPV « bricolés » pour le transport de charges explosives, de missiles antichars, de mines de tous types, et de tout le nécessaire pour s’enterrer en creusant des systèmes défensifs pour espérer contrer une future attaque azérie. La France ne peut que partiellement les aider sur ces sujets. En revanche, nous pouvons leur fournir quelque chose d’inestimable : du renseignement, notamment satellitaire.

    • Lothringer dit :

      Un article récent a souligné l’augmentation de cadence de production d’une munition d’un tout autre calibre : le 120 mm rayé. Par la société Thalès.
      https://theatrum-belli.com/thales-quadruple-sa-production-dobus-de-120-mm-rayes-sur-son-site-de-la-ferte-saint-aubin/

    • joe dit :

      Cela n’arrivera pas à moins de commandes massives. Il est illusoire de penser qu’un industriel va investir dans des chaînes de production pour livrer les commandes en cours, voir en extrapoler d’autres, sur une période de 2 années. Cela serait concevable dans la perspective d’une guerre généralisée avec des besoins de par exemple, 500 unités et leurs canons de remplacement… Ces 500 unités (et en fait plus) existent déjà… au sein de l’Otan. je sais qu’il est difficile de se sortir de l’idée d’une France post seconde guerre mondiale avec chaînes pléthoriques de production mais pas de commandes = pas de chaînes. Déjà atteindre 12 unités par mois début 2025 serait extraordinaire. De toute façon le problème de l’Arménie (et de toutes les armées) c’est l’omniprésence des drones de tous types, dont la portée progresse rapidement. Nous sommes très probablement à moins d’un an de drones jetables, totalement autonomes une fois la cible repérée par un drone d’observation « durci ». Plus de brouillage possible.

      • HMX dit :

        Il n’y a rien d’illusoire à vouloir constituer, patiemment et méthodiquement, des stocks stratégiques de munitions et de certains types d’armes et de véhicules. Ces stocks seraient alimentés par des achats annuels de matériels neufs ou d’occasion (selon opportunités sur le marché international), ainsi que par les matériels réformés des armées. C’est une politique de long terme, relativement indolore budgétairement si l’effort est lissé dans la durée. Ces stocks stratégiques seraient clairement distincts des stocks nationaux, et auraient expressément vocation à être vendus ou offerts à des pays alliés en cas de conflit (cf. l’exemple de l’Arménie avec cet article). Associé à des moyens humains pour assurer la formation des utilisateurs, la France obtiendrait grâce à ces stocks un levier diplomatique de premier choix pour intervenir et peser sur des conflits, en ayant la capacité de soutenir des pays alliés sans pour autant avoir à s’engager directement dans un conflit.

        Bien évidemment, en cas de conflit de haute intensité et d’extrême nécessité, les armées françaises seraient prioritaires pour « piocher » dans ces stocks stratégiques.

      • Avekoucenzeh dit :

        Pour dire « et même », il convient d’employer l’adverbe « voire » (avec un e final) plutôt que le verbe « voir » (qui n’a aucunement ce sens).

        Pour livrer les commandes en cours, voire en extrapoler d’autres.

    • Kobayashi Maru dit :

      @HMX Bonne analyse et la Belgique ainsi que la région liégeoise pourrait aider vu que la reprise de Arquus par John Cockerill est actée avec une participation de 10% dans le capital par l’état Belge et Français, dans cette dernière. La F.N. Herstal ou d’autres peuvent certainement s’associer et produire ,sous licence , les tubes, ect,… On serait en plein dans la synergie entre nos deux AdT du programme CAMO.

      • Et cætera dit :

        L’abréviation de la locution latine « et cetera » (également écrite « et cætera ») est « etc. », pas « ect ».

        De plus, « etc. » ne doit pas être suivi de points de suspension, car ils ont la même signification.
        Soit « […] les tubes, etc. », soit « […] les tubes… », mais pas « […] les tubes, etc.,… »

    • Roland Desparte dit :

      @HMX
      Pour aller dans votre sens…
      Il est évident que l’Arménie est enclavée entre trois puissances autoritaires et vindicatives, la Turquie (à l’Ouest), l’Azerbaïdjan (à l’Est) et l’Iran (au Sud-Est). Une base française est un risque car aucun de ces trois Etats ne fait preuve d’une analyse rationnelle “amicale“, et ce qui pourrait être interprété comme une provocation n’est pas une arme diplomatique recommandable car sujette à des interprétations fallacieuses qui peuvent engendrer des conséquences préjudiciables pour notre pays (Cf. les troubles en Nouvelle-Calédonie étaient un avertissement…).
      Fonctions de nos moyens actuellement limités, oui pour apporter notre soutien diplomatique, oui pour livrer des armes défensives (En particulier des radars, des brouilleurs et des moyens de lutte anti-drones), et effectivement et surtout fournir du renseignement.

  6. Candide dit :

    C’est pas la russie qui soutient l’Arménie ? du coup si on vend des César aux Arméniens les russes vont pouvoir sur place aller voir de près un cesar non ?

    • Marine dit :

      Non, depuis la non-intervention de la Russie suite à l’offensive de l’Azerbaïdjan, Erevan rompt progressivement ses liens avec Moscou et se rapproche de l’Occident (France et USA notamment). L’Arménie est même sur le point de quitter définitivement OTSC.

      • VinceToto dit :

        Mais kiki cé, sur la photo de déclaration Arménie Azerbaïdjan du 6 Octobre 2022, disant que l’intégrité des territoires serait respectée: https://armenpress.am/fr/article/1094327
        Mais c’est Charles Michel et Emmanuel Macron!
        Encore bravo à l’UE et la France pour leurs actions dans le Haut-Karabagh, résultats: guerre de 1 jour le 19 septembre 2023 et nettoyage ethnique. Encore félicitations.
        Réaction: https://www.europarl.europa.eu/delegations/en/joint-statement-on-azerbaijan-s-attack-o/product-details/20230919DPU37422

      • Hola ! dit :

        Voilà comment on ré-écrit l’histoire !!

        La réalité est que l’Arménie a d’abord rompu ses liens en se rapprochant de l’OTAN, en prenant diplomatiquement position contre la Russie sur tous les sujets, et en interdisant les TV Russes sur son territoire, entre autres.

        • Ben voyons dit :

          En effet, vous nous présentez un bel exercice de réécriture.

        • Pascal, (l'autre) dit :

          Hola! lala! (tiens, un……………….pt’it nouveau!) L’Arménie avait des accords de défense avec la Russie dont elle a pu constater le…………………bien fondé! Ce qui est sûr avec la Russie est qu’il ne vaut mieux l’avoir comme voisine et comme alliée cela a de fortes posssibilités d’être potentiellement…………………..mortel!

      • Crow dit :

        L’Azerbaïdjan est un bon ami d’Israël qui y loue des bases en vue d’attaquer l’Iran : donc c’est un pays pays protégé par les USA…

        • Pascal, (l'autre) dit :

          @Crown « donc c’est un pays pays protégé par les USA… » Encore un coup des « statsunis » quelle…………………………expertise!

    • E-Faystos dit :

      oui Candide.
      il le verront même de très près.
      et alors?
      ils savent déjà l’essentiel : il porte loin, il est mobile.
      il savent pourquoi : un usinage précis du canon sur un camion.
      mais pour reproduire le canon, il va falloir une machine spéciale.
      et là, c’est pas gagné : les seuls fournisseurs sont soit US, Allemands ou japonais.
      que des gens qui sont en excellents termes avec les Russes.
      et il faut aussi des opérateurs. des moustachus des connaisseurs.
      et là non plusieurs s c’est pas gagner

    • Nicolas dit :

      Vu la façon dont Moscou a « soutenu » l’Arménie dans sa dernière guerre, pas certain que les Arméniens en aient très envie.

    • Lothringer dit :

      Les relations entre la Russie et l’Arménie, ce n’est plus ce que c’était. C’était mieux aaaaaavant.
      L’Arménie a demandé à la Russie d’évacuer son contingent qui « sécurisait » l’aéroport international d’Erevan.

    • VinceToto dit :

      Non, l’Arménie n’en veut militairement plus. La Russie a fortement amélioré ses relations avec les voisins de l’Arménie depuis que l’Arménie a basculé UE/France. Apparemment c’est ce que voulait l’US/OTAN/UE/France, comme le rapprochement Russie Chine, Russie Inde, Russie Iran, Russie monde musulman, Russie Afrique, Russie Amérique du Sud, etc., etc. etc. Je ne comprends pas trop la stratégie US/OTA/UE/France, mais c’est comme cela.
      Après, évidement que la Russie aura très probablement les infos sur qui, quoi, ou, quand, etc. , dont CAESAr en Arménie mais ce n’est pas très important.

      • BinzLolo dit :

        Si vous cessiez de systématiquement vouloir attribuer aux États-Unis et à leurs alliés un rôle occulte derrière tout ce qui arrive à travers le monde, vous comprendriez peut-être mieux.

        • VinceToto dit :

          Occulte? Ils s’appellent officiellement eux même l' »Ordre International ». Et de nombreux autres les appellent aussi de la sorte.

      • Roland Desparte dit :

        @VinceToto
        « La Russie a fortement amélioré ses relations avec les voisins de l’Arménie depuis que l’Arménie a basculé UE/France ».
        Vous inversez les choses !
        L’Arménie s’est tournée vers la France et l’U-E suite au désengagement russe et sa nouvelle politique étrangère…

    • Rakam dit :

      @candide…ben non les Russes les ont baisé dans tout les domaines,je pense pas qu’ils soient les bienvenue…

      • En voiture simone dit :

        vous êtes un fin analyste, mais totalement à côté de la plaque : vous, c’est plutôt la plaque d’égout….

      • VinceToto dit :

        Ce n’est pas la Russie qui a encouragé et déclenché la guerre illégale dans le Haut-Karabagh mais bien l’UE, la France, le bloc occidental et quelques uns de leurs sbires en Arménie et au Haut-Karabagh.
        Ils ont déclenché une guerre gagnée par l’Azerbaïdjan en un jour. La Russie a assuré son rôle de protection des populations civiles, mais elle ne c’est pas faite avoir, ni l’Azerbaïdjan, par les manœuvres très très sales du bloc occidental et de ses sbires.

        • Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ? dit :

           
          Mais elle ne S’est pas fait avoir.

        • alexandre dit :

          Vous aurez beau répétez des âneries à l’infini, ça n’en fera pas des vérités. Donc c’est l’occident qui à poussé la Russie à envahir et conquérir des terres Ukrainiennes mais c’est aussi elle qui a poussée l’Azerbaïdjan à faire la même chose en Arménie… Et ce sera aussi la faute de l’OTAN lorsque la Chine attaquera Taiwan ?

          • tschok dit :

            Oui, c’est comme ça. Il est nécessaire que l’Occident soit responsable de tout, et en premier lieu les Etats-Unis, évidemment, sinon tout son système s’écroule.

            Toute sa vision du monde depuis qu’il est tout petit s’effondrerait s’il devait effacer cette ligne de code de son logiciel.

            Au début, ça surprend. Et puis après on s’y habitue. Perso, je ne fais plus vraiment attention, non pas mépris, mais parce qu’un système qui produit invariablement le même résultat quelles que soient les variations de son environnement n’a pas besoin d’être suivi en permanence.

            Vous connaissez d’avance le résultat: touté delafoto Stazunis. C’est invariable, parfaitement reproductible et cela s’applique à tout sujet de conversation ou de réflexion couvrant la quasi totalité de l’univers recensé à ce jour.

            Il ne faut pas lui en vouloir, il est incapable de penser autrement, c’est tout. Mais vous verrez, je vous le dis, on s’y habitue, comme au tic-tac d’une horloge dont les aiguilles resteraient indéfiniment bloquées sur la même heure. Au début, on se demande si elle n’est pas détraquée, mais dès qu’on a compris que c’est justement sa façon normale de fonctionner, cela n’a plus d’importance.

            Son immense avantage est de nature poétique, en fait, car VinceToto nous propulse dans un univers façon Alice aux Pays des Merveilles, peuplé d’animaux bizarres qui font toujours les mêmes trucs, complètement insensés. Et c’est marrant.

            Bon, maintenant, faut pas compter sur lui pour faire une analyse géopolitique présentant un quelconque intérêt. On va pas se mentir.

          • VinceToto dit :

            A propos des âneries de la France au Haut-Karabagh, un détail parmi de nombreux autres, Texte n° 26 (2020-2021) adopté par le Sénat le 25 novembre 2020:
            https://www.senat.fr/dossier-legislatif/ppr20-145.html

        • Pascal, (l'autre) dit :

          « par les manœuvres très très sales du bloc occidental et de ses sbires. » C »est encore de la fôôte aux « vilains noccidentauxotanienswashingtoniens »La Russie en………………….baril de lessive, c’est charmant!

        • Roland Desparte dit :

          @VinceToto
          « Ce n’est pas la Russie qui a encouragé et déclenché la guerre illégale dans le Haut-Karabagh mais bien l’UE, la France, le bloc occidental, … ».
          Merci de nous indiquer vos sources.
          Moi, je vous en donne une que vous pourriez consulter (Juste histoire de ne pas raconter n’importe quoi…) : https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/la-question-du-jour/quelles-sont-les-causes-du-conflit-entre-l-armenie-et-l-azerbaidjan-5375014

    • dolgan dit :

      Non les russes ont peur des Azéris.

      • Gluck dit :

        dolgan : dites plutôt le fond de votre pensée : les Russes ont peur de vous !
        en effet ils ont raison : vous faites peur .

      • Ion 5 dit :

        Et, vous ne pensez pas que la réalité est sans aucun doute beaucoup plus complexe et en tout cas bien plus riche que vous l’imaginez…

        • Pascal, (l'autre) dit :

          « vous ne pensez pas que la réalité est sans aucun doute beaucoup plus complexe  » Dont devrait s’inspirer les pro Kremlin qui sont la plupart assez……………….binaires!

          • Adam " Caustic " BESSON dit :

            Cit :[ Dont devrait s’inspirer les pro Kremlin qui sont la plupart assez……………….binaires!]

            Je suppose que vous ……………..voulez c……auser des accords de Minsk , du Agree………ment on the Settlement of the ……….Political Crisis in Ukraine?

          • Ion 5 dit :

            Allez y pour leur dire. Ne restez pas ici pour perdre votre temps, et celui que je consacre à vous répondre.

      • VinceToto dit :

        J’ai plutôt l’impression dans ce texte que c’est l’UE, l’OTAN qui ont peur de l’Azerbaïdjan et/ou de conflits dans la région.
        https://azertag.az/fr/xeber/bruxelles__lassistant_du_president_azerbaidjanais_participe_a_un_dialogue_politique_dans_le_format_otanazerbaidjan-3055686
        Il y a cette histoire de gaz qui semble beaucoup les préoccuper et donc ils laissent l’Azerbaïdjan œuvrer aux routes commerciales, dont celles de la Russie, Iran, deux pays dont les relations avec l’Azerbaïdjan s’améliorent, tant que cela ne bloque pas certaines vers l’UE.

        • Roland Desparte dit :

          @VinceToto
          « cette histoire de gaz… ».
          Pour le gaz et le pétrole, c’est à l’Allemagne qu’il faut poser vos “réclamations“… Après le début de l’offensive russe en Ukraine, l’Allemagne (très dépendante du gaz) a significativement augmenté ses importations depuis d’autres pays, dont l’Azerbaïdjan. Selon la Direction Générale du Trésor., en 2021, la France n’était que le 27ème client des exportations d’énergie de l’Azerbaïdjan, gaz naturel et pétrole confondus… Selon l’Azerbaïdjan il est question de doubler ses exportations de gaz vers l’Europe pour les porter à 20 milliards de mètres cubes par an d’ici 2027 (Source : EuroNews). Les principaux pays importateurs sont l’Allemagne, la Turquie, la Chine, le Turkménistan, la Serbie, la Hongrie. La commissaire U-E à l’énergie, l’estonienne Kadri Simson, a récemment déclaré que « les flux de gaz vers l’Europe en provenance du corridor gazier sud sont 46 % plus élevés qu’en 2021. En 2023, l’UE a reçu près de 11 milliards de mètres cubes d’approvisionnement en gaz stable et sécurisé en provenance d’Azerbaïdjan ». Elle a ajouté que l’Azerbaïdjan était en train de devenir un fournisseur paneuropéen et que l’U-E travaillait avec l’Azerbaïdjan pour « accroître davantage ces volumes ensemble ». La présidente de la C-E, Ursula von der Leyen, a en écho exprimé sa volonté de « renforcer [le] partenariat existant » au nom d’un « approvisionnement stable et fiable ». Et cela alors que de nombreux observateurs décrivent l’Azerbaïdjan comme étant “une plaque tournante pour le contournement des sanctions envers la Russie“… Exit l’exode de plus de plus de 100 000 arméniens… Exit la mort de 2 300 soldats séparatistes arméniens (Chiffres azerbaïdjanais)… Contournement par certains pays des sanctions suite au conflit russo-ukrainien…

  7. Félix GARCIA dit :

    Avec un petit arrêt devant les feux longue portée …
    https://x.com/TheScarmind/status/1802705563622543682

    PS : « Veloce 330: 400 km/h Jet turbine Loitering Munition »
    https://www.youtube.com/watch?v=i-wTVhMHEXk

  8. Cyril752 dit :

    Chacun avance ses pions dans la région…

  9. Bagration dit :

    A noter que si l’on veut continuer de soutenir comme on le fait l’Arménie (l’une des rares bonnes initiatives de notre président « disruptif » dans les affaires internationales), il faut regarder de très près ce qui se passe aujourd’hui en Géorgie. Tout le soutien matériel de la France à l’Arménie transite par ce pays: en octobre dernier, les fameux Bastion ont été débarqués dans le port géorgien de Poti sur la Mer Noire.

    Or le gouvernement actuel à Tbilissi, mené en sous-marin par l’oligarque Ivanichvili, se rapproche dangereusement de Moscou, comme l’a prouvé l’actualité des dernières semaines. Et le soutien apporté par la France à l’Arménie de Pachinian est extrêmement mal vu par le Kremlin…

    • toufik dit :

      D’où l’intérêt de se mêler le moins possible de la situation en Géorgie. Trop compliqué pour nous. Il faut savoir choisir ses combats.
      Par contre, intéressant cette voie diplomatique discrète vers l’Iran.

    • Belzebuth dit :

      @ Bagration
      L’Azerbaïdjan est riche de pétrole et de gaz, c’est stratégique pour la Turquie qui veut devenir un hub énergétique pour supplanter la Russie, pour laquelle cela compte aussi.

      L’Arménie est menacée d’un redécoupage suivi d’une disparition pure et simple, d’où une tentative de redistribution des cartes :
      https://lactualite.com/actualites/larmenie-a-lintention-de-quitter-lotsc-lalliance-de-securite-dominee-par-moscou/

    • Ion 5 dit :

      Pachinian n’était pas bien vu par le Kremlin de toutes manières… A supposer que Moscou aie pu avoir les moyens et le désir d’intervenir face à l’AzerbaÏdjan, ils ne l’aurait pas fait pour lui (ou à cause de lui) de toutes manières.

      Quand à la Géorgie, la présence d’une batterie de missiles terrestres VL-Mica et de deux radars GM200 et GM400 ainsi que d’un centre de commandement et de contrôle, interopérable avec l’OTAN sur son sol, est autrement plus embêtant au niveau du transfert Hi-Tech vers Moscou qu’un simple canon, fût-il un CAESAR

  10. aleksandar dit :

    La dernière fois que le dictateur azéri a parlé de conquérir le corridor de Zanguezour, l’Iran a amené deux divisions complètes de pasdarans sur sa frontière pour  » dissuader » l’azéri.
    Jamais ils ne laisseront les azéris s’y installer et créer une continuité territoriale Turquie-Asie centrale.

    Et puis le pétrole azéri passe par le Géorgie, qui est en train de renouer ses relations diplomatiques avec la Russie.
    Les relations économiques valent bien une Ossetie et une Abkazie qui de toutes façons ne sont pas peuplées de Géorgiens.
    De quoi calmer le dictateur azeri, un accident de pipeline est si vite arrivé.

    • Zaratoustra dit :

      J’y avais pensé, en guise de remerciement pour la NC.
      XXIème siècle aidant, je suis même persuadé que le mode opératoire le plus efficace ne serait plus la petite unité de commandos velus infiltrés sous voilure, mais une section de geeks opérant depuis quelque part en France s’introduisant dans le SI gérant les flux du pipeline et là, après, on va bien rigoler… faut vivre avec son temps

    • Jean-Baptiste DUROBESSONIAN ,l'aigle du Caucase dit :

      Cit :[ La dernière fois que le dictateur azéri a parlé de conquérir le corridor de Zanguezour, l’Iran a amené deux divisions complètes de pasdarans sur sa frontière pour » dissuader » l’azéri.
      Jamais ils ne laisseront les azéris s’y installer et créer une continuité territoriale Turquie-Asie centrale.]

      Présenté comme cela c’est un peu – beaucoup – réducteur ! Le Président – décédé – Ebrahim RAÏSSI revenait d’une inauguration où était présent le Président ALIEV . Il ne faut pas oublier non plus l’implication de la Turquie , avec des optiques indigènes n’en déplaise à LCI™ , dans les recherches pour retrouver l’emplacement de l’accident .
      Quant aux relations avec l’Arménie , le Président Ebrahim RAÏSSI avait clairement signifié au Ministre de la Défense Arménuche ( voir lien infra ) que l’interférence de puissance extra-régionales était hors de question . Et il ne visait pas l’AZ- djan !

      https://www.tehrantimes.com/news/495897/Raisi-reiterates-Iran-s-commitment-to-regional-security-in-meeting

      Il faut garder en mémoire que c’est un proche allié de M. Vladimir POUTINE , M.Ruben VARDANIAN , qui a favorisé le rapprochement de l’Arménie avec l’Iran . Cela s’est fait au travers de The Alexander Gorchakov Public Diplomacy Fund .
      Il croupit aujourd’hui dans un cul de basse fosse Azerbaïdjanais et amtha très probablement sa politique de rapprochement Arméno-Iranienne l’ y a suivi ? Je note juste que le Vojd et la diplomatie Russe ne se préoccupent pas trop de son sort , y compris de son éventuel  » bolossage  » par les sévi.. Services Azebaïdjanais : La mission étant caduque, celui qui la portait n’est plus utile et il vaudrait même mieux que les secrets qu’il garde disparaissent avec lui ! Plus d’homme , plus de mémoire , plus de preuves , plus de problèmes .
      Je me souviens de la déclaration de M.PESKOV assurant M.VARDANIAN de la protection consulaire Russe à la condition que celui-ci soit citoyen Russe alors que c’est le Vojd himself qui a signé son renoncement à la nationalité Russe. M. PESKOV s’étonnant de manière publique de ce renoncement est juste sublime …

      Dans le genre  » lâchage-condamnation  » faux-c** c’est difficile de faire mieux ! ;0) . Cela a été confirmé encore hier par Mme. ZAKHAROVA qui s’étonne du silence de la diplomatie Arménuche .
      Pourtant M. VARDNANIAN faisait le job : Il réclamait plus de militaires Russes au HK. En fait même les Arménuches aimeraient qu’il disparaisse et son époque avec lui . Il doit en être de même pour toute l’ex-direction militaro-politique lioubiankisée du HK qui gêne en fait TOUT LE MONDE dans la région .

      M. PACHINIANNE a manifestement décidé de se ranger du côté des forces anti-Russes mais aussi anti-Iraniennes , pro-Occidentaliennes . Il en a PARFAITEMENT LE DROIT et amtha je pense que dans les mois à venir on va assister à des attaques , en fait très probablement des vexations , contre la communauté Iranienne qui gravite autour de la Mosquée Bleue de Iérévanne ( Elle est SUPERBE ! ) .
      Je me lance en  » prédisant  » une expulsion de l’attaché culturel Iranien d’ici peut-être la fin de l’année ( Je n’en sais rien , hein ) ???? Cela ne serait pas alors impossible que certains  » bazaris  » de descendance Arménuche se voient poursuivis pour  » crimes économiques  » en particulier dans le secteur de l’importation alimentaire ( En Iran ) . C’est presque toujours comme cela que des relations d’  » amitié  » se dégradent très rapidement . En fait le seul en Iran qui pourrait essayer d’enrayer ce processus c’est M. AHMADINEDJAD qui a initié le processus de rapprochement Irano-Arménien mais est-il encore en phase en 2024 sur ce dossier ? En tout cas le seul entremetteur possible ce serait le Club D’Izborsk et non plus le Fond Gorchakov ? Et les chefs politiques Arménuches le veulent-ils ? J’en doute !
      .
      Ps : Cela était connu depuis des mois en URSSIe et en Iran et pas besoin de vous abonner à une feuille de kapousta Françouze qui veut vous faire payer de l’  » information blanche  » derrière des airs d »infôrmôs et d’ônsôïdôrs ! Suivez par exemple l’ami Igor Korochenko qui ne cache pas ses liens avec l’Azerbaïdjan – et ses chefs politiques et sécuritaires – mais qui au moins diffuse des informations gratuitement et plusieurs semaines avant qu’elles ne soient reprises de manière payante en Français ! Eventuellement des sources comme The Jerusalem Post™ sont assez fiables sur le factuel – qui fréquente qui et qui organise quoi et ou – même si l’on ne peut pas adhérer à toutes leurs conclusions .
      L’Azerbaïdjan vient effectivement de condamner la vente de ces pièces d’artillerie automotrices . Il fait le job ! Se rappeler à ce propos de M.Cyclopède et l’ennemi . ;0) Je pense que cela en aurait déçu plus d’un si il n’y aurait pas eu une telle réaction ! ;0)
      Maintenant l’Azerbaïdjan a le choix pour se procurer des systèmes d’artillerie automotrices de 155mm sur roues et il aurait tort de ne pas le faire …

      https://www.aa.com.tr/en/politics/azerbaijan-slams-france-for-plans-to-sell-caesar-howitzers-to-armenia/3253125

      Il faut aussi noter que la presse Azerbaïdjanaise d’expression Russe que je viens de consulter à l’occasion à propos de la NC consacre des articles concernant l’arrestation des chefs indépendantistes Kanaks – c’est le terme exacte n’en déplaise à M.DARMANIN – dont M. Christian TÉIN (Кристиан Тен)

      Enfin si vous me permettez une digression historique – très –  » osée  » , c’et bien M.MUSSOLINI qui a envoyé des troupes au col du Brenner pour s’opposer à la présence Allemande en Autriche avant de pactiser avec ces mêmes Allemands. En POLEX ce qui est vrai un jour , ne l’est pas forcément le lendemain .

      Je n’évoquerai pas la minorité Azerbaïdjanaise en Iran pour en rester aux fondamentaux .

      Mme. Dulce PONTES qui pê… Qui entre en transes :
      https://www.youtube.com/watch?v=QQBU4KSlfGM

  11. Bi dit :

    Une base militaire française ne serait-elle pas possible ?

    Pour remplacer la base russe et ses quelques milliers de soldats, qui sur le moyen terme ne restera pas étant donné l’abandon total de l’Arménie par la Russie toutes les fois que l’ennemi azéri aura attaqué.

    Alors qu’une base française sévèrement burnée, ce serait un atout dissuasif en or pour l’Arménie. Moins difficile à implanter qu’une base qui serait carrément américaine aux portes de l’Iran… Le « contrat » Arménie-France serait clairement et purement défensif pour l’Arménie. De plus avec les moyens que la France retire d’Afrique, ya du matos disponible à redistribuer sur la surface du globe.

    • Carin dit :

      @Bi……
      Une base française en Arménie ne serait d’aucune utilité à notre pays, géopolitiquement parlant. Nous n’avons aucun accord de défense avec ce pays… et je pense même que c’est pas prévu, parce que ce pays ne peut rien nous apporter.

      • Roland Desparte dit :

        @Carin
        Le 23 octobre dernier, Sébastien Lecornu et son homologue arménien, Suren Papikyan, se sont retrouvés à l’Hôtel de Brienne à Paris. A travers cette rencontre, les deux ministres ont exprimé l’engagement à poursuivre un rapprochement stratégique entre la france et l’Arménie. Il a été décidé la création d’une mission de défense, pour appuyer plus efficacement les forces arméniennes dans leur transformation.

  12. JILI dit :

    Franchement ça fait plaisir de savoir que notre grand ami turc, l’ordure Erdogan doit être ravi de l’amitié franco- arménienne qui ne cesse de s’affirmer. En effet, lui qui nous reproche notre Colonialisme mais oublie toujours ceux commis par l’empire ottoman, avec les ignobles massacres d’arméniens commis par la Turquie, ceux qui perdurent ignoblement envers les Kurdes, doit nous en vouloir à mort car l’Azerbaïdjan est un peuple turc, tout comme il y en a d’autres qui l’intéressent dans la confédération de Russie. En effet, c’est qu’il rêve cette ordure et croit qu’il a répandu ses loups gris en Europe. Bref,, je suis pour une aide accrue à l’Arménie car il est un pays courageux qui a trop souffert et à qui on doit une alliance pour dissuader l’Azerbaïdjan de l’attaquer.

    • Carin dit :

      @jili…..
      Une simple aide (renseignements) suffirait. C’est pas avec une vente possible de 12 CAESAr qu’on va monter un partenariat quelconque. De plus, ce petit pays n’a de frontières qu’avec de potentiels ennemis, et ouvrir un partenariat de défense avec un pays dont on peut être sûr qu’il va partir en guerre contre l’Azerbaïdjan, qui sera aidé par la Russie et la Turquie, serait un très mauvais calcul.
      Sans oublier que ce pays a tourné le dos à l’occident il n’y a pas si longtemps, au point d’être co-fondateur des BRICS avec la Russie. Donc son changement de fusil d’épaule, n’est dû qu’au fait qu’il est extrêmement menacé. Alors aider ce peuple martyr oui, (et nous le faisons bien plus que dit), mais le suppléer pour monter au carton non.

      • JILI dit :

        Les arméniens ont énormément souffert à cause des turcs qui massacraient hommes, enfants et femmes, mais parmi ces dernières gardaient les plus belles qui étaient vendues une pièce d’or sur les marchés. Qu’ils se soient rapprochés des russes ou de l’URSS, est tout à fait compréhensif car ils n’avaient pas d’autres solutions pour sauver leur peau. Des problèmes avec la Turquie, nous les avons déjà pour la Grèce et pour lorsqu’on a défendu la route maritime menant à la Lybie. J’aime bien les Turcs mais pas leur régime despotique qui ne respecte personne et peine l’Otan, et dont le rêve est d’unifier des états turcs appartenant à la fédération russe. En parlant de cette dernière, elle aura de très sérieux problèmes pour maintenir son unité ou territoire dans le temps, car les turcs y travaillent comme je l’ai déjà mentionné, et surtout à l’Est où dans leurs territoires, les chinois sont majoritaires en population. Bref, j’espère d’ici peu que les Russes seront fortement occupés là bas pour défendre leurs intérêts car ainsi ils cesseront de perturber négativement le monde!

  13. jihem dit :

    Voilà une bonne nouvelle pour notre industrie et un excellent choix de la part de l’arménie !! Prochaine étape ? des rafales ? je rêve sans doute sur ce point, dans la mesure où l’Arménie est loin d’être riche.

  14. Bob dit :

    Les arméniens corrompus et traîtres pourront fournir le caesar aux russes à la première occasion d’enveloppe.

    • Ion 5 dit :

      Bon supposons, les arméniens fournissent le CAESAR aux russes. Ces derniers, ça leur fait quoi, en termes d’avantages?

    • Charcot84 dit :

      Il est vrai que l’Azerbaïdjan est un pays où la corruption n’existe pas…comme en russie !

    • Pascal, (l'autre) dit :

      OK……………….Baube!

    • JILI dit :

      les êtres corrompus et traîtres, il y en a dans tous les pays, et y compris chez nous. De même, il y a quelques années des articles de journaux réalisés par des journalistes sérieux ont mentionné que les turcs allaient observer de très près nos Rafales chez un de nos clients au Moyen Orient. Également, les chinois ont réalisé leur premier missile de combat sur l’unvdes notres, et si je ne me trompe pas le crotale.

    • Carin dit :

      @Bob….
      Je suis sûr que le plus cretin des arméniens à bien compris que Moscou les a laissés tomber…
      Donc inutile de venir prôner ce genre de connerie dictées par le proxénète du Kremlin, parce qu’il salit son slip chaque fois qu’il entends le nom CAESAr.
      Si l’Arménie va au bout de sa commande, elle recevra ses canons!

  15. Trombinoscope dit :

    Et encore un tir groupé de Gluck (10:54), En voiture simone (10:56) , Crow (10:57), etc.

    • St-Denis dit :

      Et donc..!.? ce serait la même personne… déduction logique… en remontant

  16. Prof de physique dit :

    Est-ce que des 105 LG ne seraient pas plus indiquées pour cette région montagneuse ?
    Masse (non chargé) 1 650 kg

    On pourrait même concevoir un mini Caesar avec un véhicule tout terrain.

  17. Dimitri dit :

    Le contrat porte sur 36 canons.