La mise au point du Système d’information SCORPION pour l’Aviation légère de l’armée de Terre a été lancée

Développé par Atos et « Ciment » du programme SCORPION [Synergie du contact renforcée par la polyvalence et l’infovalorisation], le Système d’information du combat Scorpion [SICS] fut déployé en opération pour la première fois en 2021.

Pour rappel, le SICS relie tous les véhicules d’un Groupement tactique interarmes [GTIA] qui en sont équipés [c’est le cas de tous les blindés issus du programme SCORPION], ce qui permet de partager, quasiment en temps réel, toutes les informations d’une situation tactique donnée. Aussi, il est la base du combat collaboratif.

Mais si l’État-major des armées [EMA] s’en était dit satisfait, le SICS a cependant dû faire l’objet de quelques améliorations. Ainsi, le retour d’expérience [RETEX] a été pris en compte dans le développement d’une nouvelle version, appelée SICS v1.1. Celle-ci a été a qualifiée en 2023, par l’Agence du numérique de défense [AND].

« La première version opérationnelle du SICS a été réceptionnée en mai 2021. […] Elle a été éprouvée en opérations, et les retours d’expériences qui en ont été tirés ont contribué à façonner les nouvelles fonctionnalités de la version v1.1 », avait en effet expliqué la Direction générale de l’armement, dont relève l’AND.

Pour autant, il restait encore à installer le SICS à bord des hélicoptères de l’Aviation légère de l’armée de Terre [ALAT]. Ce qui devrait être le cas d’ici deux ans.

En effet, ce 17 juin, Eviden, qui regroupe les activités cybersécurité, big data et cloud du groupe Atos, a annoncé que la Direction générale de l’armement venait de lui confier, via l’AND, le « développement et le déploiement du SICS ALAT », lequel « s’inscrit dans la montée en puissance des capacités de combat collaboratif de l’armée de Terre ». Le montant du contrat n’a pas été précisé.

« Ce nouveau Système d’Information viendra se substituer aux systèmes existants [le SITALAT, ndlr] d’ici à l’horizon 2026. SICS ALAT permet de mettre en réseau de manière interopérable, cohérente et unifiée les [hélicoptères] de l’ALAT avec les systèmes d’information tactiques terrestre et ainsi constituer la bulle tactique aéroterrestre SCORPION », explique Eviden.

Et d’ajouter que ce SICS ALAT permettra « d’assurer la continuité de la chaîne de commandement numérisée du combat aéroterrestre » et sera « capable de donner aux chefs de patrouille et aux équipages d’hélicoptères la connaissance de la situation tactique dans leur zone d’intérêt et l’échange rapide d’informations en transmission de données ».

Le développement de ce SICS ALAT est un « véritable défi technologique » dans la mesure où il faut prendre en considération les contraintes propres à l’aéronautique. Il suppose également de mettre au point des calculateurs embarqués.

« S’appuyant sur son expérience en conception et fabrication d’électronique embarquée pour l’aéronautique militaire, et sa gamme de solutions MLS Gateway, Eviden est en mesure de proposer un calculateur adapté aux contraintes de dimensionnement et de connectivité des porteurs en service [génération 2005 – 2010] tout en apportant une puissance de calcul décuplée. Une conception qui permet de supporter les enjeux de disponibilité et d’évolutivité opérationnelle des armées, puisqu’elle ne nécessite pas une nouvelle qualification des porteurs en service », a détaillé l’industriel.

Photo : SITALAT / armée de Terre

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

18 contributions

  1. Paul bédo dit :

    En gros les gazelles vont voir les icônes des regroupements de fantassins sur une carte numérique.

  2. Paul Bismuth dit :

    Outre l’actualité de la société ATOS et de sa filiale Worldgrid vendue à ALTEN, l’État rachèterait le reste 700 millions d’euros.
    L’infovalorisation c’est beau, il faut les tuyaux en conséquence et que ce soit solide:
    https://theatrum-belli.com/une-analyse-des-defis-et-vulnerabilites-induits-par-la-technologie-au-sein-de-larmee-de-terre-ccf/

  3. VERTOLO dit :

    Pour vous, ma BA du jour qui a un peu à voir avec cet article. Lisez donc l’interviewe du GL MEYER « Gégéne responsable du Comalat » qui a été publiée dans l’ Air&Comos du 13/03/2024. C’est tout.

    • Alfred dit :

      Un général plus technique et moins consensuel qui maitrise son sujet, ça mérite d’être souligné. Le tout est de savoir s’il ne va pas déplaire.

  4. pitipitipa dit :

    À ce niveau d’acronyme, on peut douter des qualités du produit. Les fonctionnalités étant spécifiées pour le nom, plus que pour le fond. C’est un peu comme le nom de code MACRON.

  5. Lo dit :

    À l’heure de l*inter-armée / inter-allié espérons juste qu’il ne s’agisse pas d’un système 100% Terre franco-francais incompatible avec les standards OTAN…

    • Colle à bots dit :

      La soumission de la France à un organisme américain, ça vous fait plaisir ? L’indépendance nationale, c’est un péché originel ? L’autonomie des moyens de Défense, c’est caca ?

      • Marco dit :

        Il y a une grosse différence entre indépendance nationale et autisme international.
        On peut très bien concevoir et produire un système en France qui soit compatible avec les systèmes OTAN et alliés.

      • Indoxiqué dit :

        Indépendance et autonomie n’impliquent pas incompatibilité. Mais vu votre postulat idéologique, vous l’expliquer ne sert à rien.

  6. Roland Desparte dit :

    Bonjour.
    Je déborde un peu le sujet concernant l’ALAT car je me pose une question, et certains vont peut-être pouvoir m’apporter une réponse.
    Les hélicos de la Gendarmerie sont-ils intégrés à la bulle Scorpion ? Ainsi, les nouveaux H145 sont-ils dotés de cette fonction, ou dotés d’une radio CONTACT ? En liaison opérationnelle avec les Centaure ?
    Dans le cadre de la NumALAT (Numérisation de l’Aviation Légère de l’Armée de Terre) et de la numérisation de l’espace de bataille (NEB), qu’est-il prévu pour les Forces Aériennes de la Gendarmerie Nationale ?
    MERCI

  7. VERTOLO dit :

    Autant pour moi……C’est l’A&C du 13/06/2024.

  8. PK dit :

    Et c’est quoi les nouveautés de la version 1.1 ?