KNDS dévoile le char Leopard 2A-RC 3.0, doté d’un canon dont le calibre peut varier de 120 à 140 mm

Considéré comme étant une possible solution pour assurer la transition entre le char Leclerc et le Système principal de combat terrestre [MGCS – Main Ground Combat System], l’E-MBT [Enhanced Main Battle Tank], dont KNDS France fit la promotion auprès de l’armée égyptienne en décembre dernier, pourrait bien se faire voler la vedette par une nouvelle version du Leopard 2, lors de la prochaine édition du salon de l’armement aéroterrestre EuroSatory.

Actuellement, la dernière évolution du Leopard 2 est commercialisée par KNDS Deutschland [associé à Rheinmetall] sous le nom de Leopard 2A8. Développé à partir du Leopard 2A7HU acquis par la Hongrie, il s’agit d’un char doté d’un système de protection active, d’un nouveau groupe motopropulseur et de systèmes optroniques améliorés. L’Allemagne, la Norvège et la République tchèque l’ont déjà adopté. En outre, il est également question d’un Leopard 2AX, dont on ne sait que très peu de choses à son sujet.

Or, le 12 juin, via son site institutionnel, KNDS a publié, avant de le retirer, un dossier de presse concernant le Leopard 2A-RC, dernière évolution en date du Leopard 2 devant être officiellement présentée au salon EuroSatory.

L’un des points forts de ce Leopard 2A-RC est sa tourelle. Téléopérée, elle est dotée d’un canon à chargement automatique modulaire dont le calibre peut être de 120, de 130 ou de 140 mm. Une telle solution ne sera sans doute pas sans conséquence sur le projet MGCS.

Pour rappel, dans le cadre de ce dernier, KNDS France [ex-Nexter] propose le système ASCALON [pour Autoloaded and SCALable Outperforming guN], qui est compatible avec des obus de 120 et de 140 mm tandis que Rheinmetall promeut son canon Rh-130 L52 de 130 mm.

Selon KNDS, le montage de cette tourelle « évite toute intrusion de l’arme dans le châssis, dont l’espace intérieur peut dès lors être intégralement repensé », les trois [voire quatre] membres d’équipage pouvant prendre place dans une « cellule hautement protégée ». Ce concept est le même que celui du char russe T-14 Armata.

En outre, affichant une masse de l’ordre de 60 tonnes, ce Leopard 2A-RC a recours à des technologies de protection passive, réactive et active. Enfin, il est équipé d’un tourelleau téléopéré de 30 mm pour contrer les drones, les munitions téléopérées [MTO] et les menaces terrestres à courte portée, ainsi qu’une capacité antichar supplémentaire avec des missiles pouvant engager une cible au-delà de la vue directe.

Dans le dossier de presse initialement publié, KNDS explique que le Leopard 2 A-RC sera équipé d’un nouveau groupe motopropulseur offrant une puissance et un rendement énergétique supérieurs. Ce dernier sera associé à un système de transmission avancé censé améliorer la mobilité de ce char sur divers terrains.

« KNDS considère le Leopard 2 A-RC 3.0 non seulement comme une solution intermédiaire mais aussi comme un précurseur technologique déterminant du système de combat terrestre futur MGCS », fait valoir le groupe franco-allemand. « Malgré ses innovations révolutionnaires, le Leopard 2 A-RC 3.0 est entièrement rétrofitable », c’est à dire que les variantes du Leopard 2 actuellement en service peuvent « être mises à niveau », a-t-il ajouté.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

42 contributions

  1. Félix GARCIA dit :

    Merci pour cet article.

    « Leopard 2 A-RC »
    —> RC pour « Roues-Canon » ? ^^

    Blague à part, il est plutôt « beau gosse ».

    Il est aussi question d’un Leclerc Evolution dans l’article, ainsi que d’un EMBT ASCALON 140mm CTA :
    […]
    « KNDS présente des technologies novatrices pour obtenir la supériorité sur le champ de bataille »
    Le Leclerc Evolution exposé à Eurosatory est équipé d’une tourelle habitée armée d’un canon ASCALON® de 120mm mais qui peut facilement être adaptée à des calibres plus élevés jusqu’à 140mm. Introduisant un nouveau concept avec quatre membres d’équipage qui est adapté aux dernières évolutions tactiques, le Leclerc Evolution intègre un poste d’adjoint au chef de char installé dans le châssis pour gérer une vaste suite de capteurs et d’effecteurs.

    Anticipant le MGCS, KNDS présente également l’EMBT avec l’ASCALON® Demonstrator Turret ADT 140, une tourelle téléopérée équipée d’un canon ASCALON® de 140mm. »
    […]
    https://www.knds.fr/actualites/nos-dernieres-actualites/knds-presente-des-technologies-novatrices-pour-obtenir-la

    Bon bon bon … beh ça va être intéressant à regarder tout ça …

    • Sorensen dit :

      « RC » pour « radio-commande ». C’est un jouet pour gosses, prévu à la vente pour Noël prochain.

  2. Titeuf dit :

    C’est comme la politique Française….l’on y comprends plus rien …….

    • Jack dit :

      Lu dans l’article :
      – Leopard 2 A-RC 3.0 = Retrofit disponibles pour les versions anciennes du Leopard + Banc d’essai pour le 2AX et le MGCS
      – Leopard 2A8 = Chars neufs uniquement

  3. Flo dit :

    Question technique : Si la France commande l’EMBT, le chassis sera fabriqué en France ou exporté de l’Allemagne puis assemblé avec la tourelle en France ?

    • Terre dit :

      La 2ème, ça reste un châssis de Léopard avec une tourelle de Leclerc donc..

    • Jack dit :

      L’EMBT n’est pas à vendre. C’est juste un démonstrateur technologique. Dans l’absolu, une chaine de fabrication dépends du volume de ventes. Installer une chaine de châssis en France n’a pas d’intérêt pour une commande réduite. Même remarque pour la tourelle vis-à-vis de l’Allemagne.

      • HMX dit :

        Allez dire ça aux norvégiens, qui ont exigé (et payé) une chaine d’assemblage de Léopard 2 pour une commande de 54 exemplaires, le tout pour 1.8 milliards d’euros. Le signe que quand on veut, on peut…

  4. PK dit :

    « Ce concept est le même que celui du char russe T-14 Armata. »

    Après les Américains, les Teutons… Décidément, pour un échec retentissant, il fait bien des émules le T-14…

    • Mouais dit :

      Il ne suffit pas d’avoir de bonnes idées, il faut aussi parvenir à les mettre en œuvre. Là est l’échec russe avec l’Armata.

    • Grosminet dit :

      @ Pk: Pour l’Armata,ce n’est pas le concept,qui pose problème,mais sa réalisation 😉

    • PKM dit :

      On peut avoir de bonnes idées et être incapable de les réaliser.

    • Arthur dit :

      Avant le T-14: XM1202 Mounted Combat System (MCS), tourelle inhabitée. Il y a aussi la Falcon Turret jordanienne avec canon de 120mm qui date de 2003.
      Il y a une différence entre avoir des bonnes idées, avoir les compétences pour les développer, avoir les compétences pour les produire, avoir les compétences pour les maintenir, et avoir le budget de faire tout cela.
      Tout le monde a admis dès le début que le char T-14 était intéressant. Les critiques du T-14 sont sur la réalité, développement très lent, et pas de production.
      Et il y a une autre réalité, les technologies ont évolué, les systèmes hydrauliques sont remplacés par des systèmes électriques qui permettent de nouvelles architectures. Les tourelles non-habitées sont maintenant possibles grâce à la technologie qui permet des écrans de qualité supérieure aux yeux à travers les organes de visée. L’évolution est plus organique qu’un pays qui aurait une bonne idée suivi par tous.
      C’est comme si les Suédois reprochaient à tous les avions modernes d’utiliser le partage des données, ou le concept de swingrole. Les technologies ont permis à tous les pays de mettre cela en place sur leurs avions. Ce sont les technologies qui ont permis cela.

  5. Matou dit :

    Ce char semble faire l’objet de choix techniques intéressants. Qu’est-ce qu’il y a de français dans ce nouveau tank (que le canon ?) ?
    Sur un plan industriel, le fait qu’il propose des calibres de 120, 130, 140 mm me semble tout à fait logique et pertinent. Cela met tout le monde d’accord et permet de reprendre l’avantage sans doute sur le KF51 de Rheinmetall.
    Intéressé de voir l’avis des experts.

  6. St-Denis dit :

    Tout est dit à la fin…
     » Malgré ses innovations révolutionnaires, le Leopard 2 A-RC 3.0 est entièrement rétrofitable « , c’est à dire que les variantes du Leopard 2 actuellement en service peuvent « être mises à niveau »
    Donc pourquoi acheter le MGCS… un nouveau char coûteux… quand tu peux retrofiter ceux que tu as, ceux que tu attends d’une commande en livraison et ceux que tu pourrais commander prochainement…
    Le MGCS n’aura aucun client…

    • Jack dit :

      Donc pourquoi acheter un F-35… un nouvel avion coûteux… quand tu peux rétrofiter tes F-16 au standard Viper…
      Le F-35 n’aura aucun client…

      • St-Denis dit :

        Pour info… à part Sosotte… on attend impatiemment de voir les exploits révolutionnaire du F-35…

        • Bazdriver dit :

          @St-Denis.Parce que ses concurrents nous ont montré des exploits révolutionnaires ???

    • VinceToto dit :

      « Le MGCS n’aura aucun client… »
      Le Leopard 2 + mises à jour se positionne clairement comme futur MGCS.
      On a un gros plan commercial à la F-35+mises à jour qui s’annonce pour les Leopard 2 avec l’aide de l’UE et etc. .

  7. Roro94 dit :

    Ok c’est officiel, avec cette annonce, la France via KNDS France ne produira plus jamais de char lourd.
    L’hégémonie et l’avance des allemands est tout simplement trop importante. KNDS France n’a rien de comparable à opposer à part un leclerc modifié avec un canon ASCALON.
    Un jour ou l’autre, KNDS DE finira par liquider KNDS France car ils seront devenus le boulet du groupe.

    A l’image du famas qui est le dernier fusil d’assaut produit par la France, le Leclerc sera son dernier MBT.

    Ainsi commence officiellement la fin d’une magnifique histoire commencée il y a de cela un peu plus d’un siècle avec le saint chamond et le renault FT.

    • NRJ dit :

      @Roro94
      Je vous rappelle que ce char est fait par KNDS. Donc tout ce qui n’est pas châssis et moteur est fait par Nexter.
      Après vous pouvez parler de l’histoire. Le résultat est qu’on a eu avec le Leclerc un fiasco industriel. Et le prix du développement d’un char de combat est trop élevé pour un pays seul comme la France.
      Après si vous voulez sacrifier nos sous-marins nucléaires d’attaque, notre porte-avion, ou nos Rafales pour acheter des chars en plus, on pourra alors surement faire un programme de chars en solo. Mais dans ce cas, il faut assumer.

      • Arthur dit :

        C’est un char proposé par KNDS Deutschland, pas KNDS Groupe.
        Les tourelles RC sont le nom des tourelles KMW de moyen calibre.
        Et pour les Leopard 2, au contraire, les châssis sont produits par Rheinmetall, les canons également, mais les tourelles sont produites par KNDS, comme d’ailleurs pour les tourelles des Puma, ou encore les tourelles du PzH 2000.
        Et pour la tourelle en question, il y a une première indication, les caméras / IR sont des PERI allemandes. Autre indication, c’est exactement la tourelle du Boxer chenillé présenté il y a 2 ans. Aucune raison d’y voir une quelconque pate de Nexter, et dans ce domaine, KNDS Deutschland n’a pas besoin de Nexter. Pour le canon, ils semblent laisser le choix au client, ce qui est malin.
        Mais ce programme est un programme allemand.

        • NRJ dit :

          @Arthur
          « C’est un char proposé par KNDS Deutschland, pas KNDS Groupe. » Dans l’article il est fait mention de KNDS pour le Léopard 2 a-rc, pas uniquement de KNDS Deutschland.
          Comme il est fait mention de KNDS et que Rheinmetall n’est pas mentionné, on peut donc en déduire que les systèmes embarqués sont également de KNDS. Mais il est effectivement probable que des systèmes préexistants soient utilisés.
          En tout cas ce serait surprenant Ur Rheinmetall soit de la partie sans que leur nom ne soit affiché sur le projet.

      • PK dit :

        Parole d’évangile allemande… ®©

        Bon, au vue des finances allemandes, ils vont finir par ne plus pouvoir vous payez votre salaire. La grande question sera : pour qui travaillerez-vous à ce moment-là ? Les Américains (qui sont les vrais employeurs des Allemands de toute façon) ?

        Le principe du combat de basse intensité consiste à polluer les esprits avec des mensonges de façon à affaiblir les nations que l’on veut asservir. Le mensonge principal qui pollue la France (en provenance directe des mondialistes/États-Unis, relayé d’une part par les activistes sur place comme NRJ et les idiots utiles du système ensuite qui sont légions chez les habituels posteurs de masse ici) est que la France n’aurait pas les moyens de sa défense sans s’appuyer sur des « partenaires » de confiance, comme les Teutons et les Ricains. Pour flatter l’égo du patriote, on lui laisse croire qu’il a un choix à faire entre le nuke et le reste, de façon à ce qu’il pense que ses sous sont quand même dépensés pour la souveraineté. Mais bon, un pays nucléarisé dont toute sa défense classique repose sur l’étranger est à peu près aussi souverain qu’un Emmanuel Macron ou un Georges Marchais…

        Quand on sait comment on achète la paix des banlieues en France, on peut s’acheter un GAN chaque année… alors, développer un nouvel MBT (sorry for l’angliche) ne pose pas vraiment de problème… Pas plus qu’avoir sa défense 100% « made in France » (et on peut même transiger sur des points mineurs en exigeant a minima le « make in France »). Je parle frangliche pour que les activistes et idiots utiles puissent comprendre (mais bon, par définition, c’est un peu peine perdue dans leur cas…).

        • NRJ dit :

          @PK
          « pour qui travaillerez-vous à ce moment-là ? Les Américains (qui sont les vrais employeurs des Allemands de toute façon) ? » je ne vais pas vous faire concurrence, mon cher troll. Les américains, c’est votre pré carré.

          « la France n’aurait pas les moyens de sa défense sans s’appuyer sur des « partenaires » de confiance, comme les Teutons et les Ricains ». Personne n’a dit que dans l’absolu, on n’aurait pas les moyens de faire le SCAF et MGCS sans les allemands et américains. Mais faire ces programmes en solo implique des sacrifices énormes que l’armée française ne voudra sans doute pas faire. Maintenant il suffit juste de regarder les faits et d’ouvrir les yeux.

          • PK dit :

            « je ne vais pas vous faire concurrence, mon cher troll. Les américains, c’est votre pré carré. »

            LOL. On me traite de troll poutinien à longueur de journée ici (par les autres activistes). Faudrait un peu vous synchroniser, sinon vous allez perdre le lecteur qui n’y comprendra plus rien.

        • NRJ dit :

          @PK
          « Quand on sait comment on achète la paix des banlieues en France, on peut s’acheter un GAN chaque année… alors, développer un nouvel MBT (sorry for l’angliche) ne pose pas vraiment de problème… Pas plus qu’avoir sa défense 100% « made in France ». Ben justement, on ne pourra plus s’offrir la paix comme ça en banlieue car les finances sont à sec. Macron doit trouver 20 milliards d’ici la fin de l’année. Pourquoi croyez vous qu’il a fait une dissolution ?
          Si on veut un budget à l’équilibre il fait trouver 120 milliards par an. Ça fait quelques GAN.
          Et au-delà du petit problème que représente les finances publiques, il y a également la transition énergétique à préparer et là on parle de quelques centaines de milliards par an.

          Mais vaut mieux laisser tomber, les trolls débiles n’ont pas de neurones pour utiliser leurs informations.

          • PK dit :

            « Mais vaut mieux laisser tomber, »

            Touché, coulé.

            La vérité fait mal, surtout quand on prend le mur en pleine poire…

            Ceci dit, je vous plains : perdre son boulot est toujours une épreuve… Mais rassurez-vous, si Trump ne passe pas, Biden vous embauchera (à moins qu’il soit définitivement à l’asile d’ici là le pauvre…).

        • KNP dit :

          https://blog.ametragroup.com/la-nouvelle-etape-du-main-ground-combat-system-mgcs-le-char-du-futur-au-coeur-de-la-strategie-de-defense-europeenne/

          Le développement du MGCS c’est aux alentours de 100 milliards d’euros. Tu le trouves où en France cet argent? Dans les bas de laine de Mamie?

      • Vinz dit :

        « ce char est fait par KNDS. Donc tout ce qui n’est pas châssis et moteur est fait par Nexter. »

        On hésite entre niaiserie et sophisme.

  8. Sorensen dit :

    Il a été sauvegardé ici : https://jeff2146.stackstorage.com/s/Leopard2RC/nl

  9. Carin dit :

    Et c’est à ce genre de produit, que l’on voit le gouffre qu’il y a entre KNDS et Rheinmetall.
    Rien que la tourelle pouvant passer du 120mm du Leo2 (tube sur la photo), à celui du Leclerc, ou le 120mm Ascalon, voire le 130mm Rheinmetall ou le 140mm Ascalon.. et faire en sorte que l’ensemble des Leo2 soient retrofitables….Voilà ce qu’une vraie entreprise peut et doit faire.
    Merci KNDS!
    Bon une question quand même.. ou est passé la tourelle « anti-radar » de l’Embt?? Parce que je l’aimais bien.

    • Bazdriver dit :

      @Carin. Ou est-il indiqué que ce retrofit intégrerait, peu importe le calibre, un canon ASCALON???

  10. Thorgal dit :

    Un détail m’interpelle dans la brochure PDF que le grenadier Sorensen a mis en consultation : la photo de la poignée de main unit un costume civil et un treillis camouflé à pois, allemand et non à tâches, comme le français ou l’américain.
    Ainsi, à l’insu de leur volonté -ou pas d’ailleurs, il y a un tel mépris de leur part pour les français-), on devine la pensée des auteurs de la brochure: KNDS est allemand. Fermez le Ban.

    • Jack dit :

      @Thorgal : « Ainsi, à l’insu de leur volonté -ou pas d’ailleurs, il y a un tel mépris de leur part pour les français-), on devine la pensée des auteurs de la brochure: KNDS est allemand. »
      .
      Vous avez conscience que ces personnes sont des acteurs recrutés pour une séance photo et habillés par des costumiers ? Mais bon… Si vous préférez donner un sens politique à une plaquette publicitaire, libre à vous !

  11. Pico dit :

     » il est équipé d’un tourelleau téléopéré de 30 mm pour contrer les drones, les munitions téléopérées [MTO] et les menaces terrestres à courte portée »

    Enfin !

  12. HDO dit :

    Super, voilà une belle solution de ce Leo evolution genre « MGCS ready » ou « MGCS Full »? va savoir
    en gros:
    – Leclerc evolution avec tourelle ASCALON 120/140, maxi 200 en réutilisant au mieux l’existant
    – Leo evolution avec tourelle ASCALON 120/130/140 , la France pourrait en commander 1000 pour commencer? avec une ligne de montage en France. c’est pourquoi KNDS a été créé. et Rheinemetal cantonné au canon 130

  13. jl dit :

    Du 30mm contre les drones !!! c’est pour faire de la DA ou de l’autoprotection ? car il ne faut pas oublier que tout ce qui est lancé dans l air retombe quelque part ou sur quelqu’un . Pour de la DA ou les gros drones , pourquoi pas , quoique ce ne soit pas l ideal, mais contre les drones type DJI ou contre tous ce qui est bipède, un barrage de plombs suffit . Concernant le calibre j’aurai bien une idée qui n’est que ce quel est , ex : une automatique avec des munitions de type calibre 12 ou 10 . Je sais cela parait ridicule , mais j’ai déjà utilisé de la Remington Nitro-Magnum la gerbe à 50m tient largement dans une C50 donc imaginez un système automatique tirant des rafales de Calibre 12 le mur de projectiles que cela ferait !!! sans compter sur la diversité des munitions aussi bien en prix, en projectiles ( Buckshot 00, 000, Sauvestre etc …) en plus des évolutions dans les projectiles . Nous pouvons imaginer des projectiles guidés , mini charge-creuse , flechettes en titane , mini grenades , c’est infini à la vu des volumes dispo pour ces cartouches . En plus c’est de la basse pression . Inutile de dire que c’est une idée de con .

  14. Vinz dit :

    Plus grand chose à voir avec ses prédécesseurs ; autant l’appeler Leopard 3.