Pour la première fois, un avion de combat ukrainien a visé une cible en Russie

Dans un entretien récemment accordé à Radio Svoboda [filiale de Radio Free Europe], le général Sergiy Golubtsov, le commandant de la force aérienne ukrainienne [UAF], a longuement abordé les défis liés à la mise en service des chasseurs-bombardiers promis à Kiev et fait part de son vif intérêt pour l’avion de combat suédois JAS-39 Gripen, qui est son second choix. Mais à aucun moment il n’a parlé du Mirage 2000-5, dont la cession à l’Ukraine a été annoncée par le président Macron le 6 juin dernier.

Pour le général Golubtsov, le Gripen est sans doute l’appareil le mieux adapté pour la force aérienne ukrainienne dans la mesure où il peut être mis en œuvre depuis des pistes non préparées [comme des autoroutes], que son entretien est relativement simple et que, surtout, il peut emporter les mêmes munitions que le F-16.

Justement, en attendant l’arrivée de ces appareils, la force aérienne ukrainienne a dû trouver des solutions pour permettre à ses avions de combat de conception soviétique d’utiliser des munitions occidentales, comme les missiles antiradars AGM-88 HARM, le missiles de croisière SCALP/Storm Shadow [fournis par la France et le Royaume-Uni] et les armements air-sol modulaires [A2SM ou « Hammer »].

« On a préféré mettre de l’argent et de l’ingénierie sur l’adaptation de bombes dites A2SM sur des générations d’avions soviétiques Sukhoï et MiG que les Ukrainiens ont déjà plutôt que de faire un coup uniquement autour des Mirage », avait ainsi expliqué Sébastien Lecornu, le ministre français des Armées, lors d’une audition parlementaire, en février.

On savait notamment que les Su-24 « Fencer » ukrainiens étaient en mesure d’emporter des missiles SCALP/Storm Shadow et que les MiG-29 avaient été « câblés » pour tirer des AGM-88 HARM. Mais selon le général Golubtsov, les avions d’attaque Su-25 « Frogfoot » ont également été modifiés pour mettre en œuvre des A2SM.

Si elles ont déjà été utilisées pour viser des cibles russes en Crimée et dans le Donbass, de telles munitions ne pouvaient pas être employées pour effectuer des frappes aériennes sur le territoire russe, en raison de restrictions imposées par les pays qui les ont fournies. Celles-ci ont récemment été levées, afin de permettre aux forces ukrainiennes de contrer l’offensive lancée par Moscou dans la région de Kharkiv.

Or, selon une source militaire ukrainienne citée par SkyNews, un avion de combat ukrainien a effectué une première frappe aérienne contre un « centre de commandement » situé dans le secteur de la ville russe de Belgorod, à une soixantaine de kilomètres de Kharkiv.

« Une mission de l’UAF a frappé un nœud de commandement russe à Belgorod. Bien que l’évaluation des dégâts soit encore en cours, il s’agit d’un coup direct confirmé. Il s’agit de la première frappe aérienne de l’UAF réalisée contre une cible en Russie », a en effet confié ce responsable militaire ukrainien, sans livrer plus de détails.

Les forces ukrainiennes ont certes déjà lancé plusieurs attaques sur le territoire russe, dont certaines ont même été très audacieuses. Mais celles-ci impliquaient des drones. L’utilisation d’un avion de combat pour frapper des cibles en Russie est effectivement inédit. Cela étant, on ignore encore si les munitions employées pour ce raid étaient d’origine occidentale ou non.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

180 contributions

  1. Un complotiste probablement dit :

    Pour les Mirage 2000, je comprend beaucoup mieux la manoeuvre : Macron savait qu’il perdrait les élections (les RG, Renseignements Généraux le service d’information de la présidence, est toujours très bien renseigné). Donc il 1) annonce l’envoi des Mirage, 2) perd sèchement les élections, 3) dissous l’assemblée, et 4) laisse au futur premier ministre RN la tâche d’annuler ce don d’avion à l’Ukraine puisque le RN est contre. Résultat les avions restent et Macron peut trompetter partout qu’il voulait les donner et que c’est la faute du RN si l’on aide pas assez l’Ukraine. Pas mal joué…

    • Elwin dit :

      La drogue c’est mal, m’voyer.

    • Aymard de Ledonner dit :

      Le Président reste le chef des armées. Même si un premier ministre RN était nommé, cela ne remettrait pas en cause la décision de livrer les Mirage qui a du être validée de plus par un écrit liant la France sur lequel le futur PM ne pourra pas revenir.

    • VinceToto dit :

      Vous savez, parfois cela arrive d’avoir des problèmes de flatulences sans complot. Après, discourir longtemps sur les odeurs et raisons, conséquences de ces émanations n’est pas forcément utile. Il vaut mieux se taire et aérer puis passer à autre chose.

    • ADC dit :

      Le Président c’est le Chef des Armées plus le domaine réservé de la politique étrangère donc tout faux, quant à bardella dans l’enfer de Matignon MDR

    • Lothringer dit :

      Sans oublier que cette dissolution avant les Jeux Olympiques va obliger des ministres fraichement nommés à mettre en œuvre des mesures qu’ils n’auront pas eu le temps d’assimiler. En cas de pépin…c’est les nouveaux ministres qui s’en prendront plein la gueule. Et comme je subodore un été désastreux pour l’image internationale de la France…

      Cette dissolution est un savonnage de planche dans beaucoup de domaines simultanément. C’est du pur opportunisme pour pouvoir ensuite apparaître comme un sauveur.

      Il y en a qui se réjouissaient un peu vite dimanche soir de cette dissolution, et qui vont rapidement regretter ce cadeau empoisonné.

    • Jacques dit :

      Vous sous-estimez un peu notre sens français très particulier vis à vis de la continuité quand il s’agit de voter deux fois de suite..

    • Agent IPSOS dit :

      Là où vous versez effectivement dans le complotisme est quand vous invoquez  » les Renseignements Généraux le service d’information de la présidence, toujours très bien renseigné » alors que les résultats des élections ont été tout simplement conformes aux prévisions de l’ensemble des instituts de sondage depuis des mois. Pas besoin d’espions donc, juste d’un journal.

    • v_atekor dit :

      Mouais… Sinon, les élections législatives sont dans 1 mois.

    • xorminet dit :

      Pas besoin des RG (qui n’existent plus) pour savoir que le RN finirai en tête. Les instituts de sondage ont fait leur taf

      • Frédéric dit :

        J’ai l’écrire, depuis 2008 déjà.

        • JILI dit :

          Logique qu’ils frappent en Russie car majoritairement, les avions et missiles partent de là bas. Ainsi, il était plus que temps que le bon sens reprenne ses droits, et que le pays qui attaque subisse ce qu’il fait à l’autre. Cependant, il est vrai que ce conflit doit cesser absolument pour le bien des ukrainiens et des russes.

    • Darde dit :

      Non je ne pense pas qu’une autre majorité puisse intervenir dans une décision du chef de l’armée.
      Un premier ministre et son gouvernement ne s’occupera que des affaires intérieures.
      merci Charle.
      Par contre il a anticipé avant pour faire des annonces dérangeantes pour certain français ,réforme de chômage,confirme envoie instructeurs ..donc il avait une arrière pensé
      surtout c’est les urnes qui décident pas les sondage , au moins là c’est fait.
      Donc je salue son courage de retourner aux urnes,il n’est pas trop tôt pour mettre certains devant les faits.
      Le vaccin contre le populiste est peut-être de les mettre au pouvoir si les français le désirent.ensuite si on est content tant mieux si c’est l’inverse ,les français paieront l’addition en connaissance de cause.quand on pense manger du caviar et on retrouve avec un goût hyper salé qu’on est obligé de recracher…,on verra
      Mais cela va être intéressant.
      Pour les avions ,les nouvelles demandes n’est pas surprenante vu que les ukrainiens demandent toujours plus .

      • dupain dit :

        L’élection de Zelensky en 2019 était un vote populiste puisqu’on l’appelait à l’époque le “Trump ukrainien“, ou le “Coluche ukrainien” en France.
        Visiblement il doit y avoir des bons populistes et des mauvais populistes, autrement leur rules based world order ne serait pas drôle

      • Voie voient voies vois voit voix dit :

        Quand on confirme qu’on envoie, on confirme un envoi.

    • Nick dit :

      Sauf que constitutionnellement, seul le chef de l’Etat décide de l’envoie de troupes ou de matériel militaire.
      Ni le premier ministre, ni le parlement ne peut l’empêcher.
      En outre le Président peut user de l’article 16.
      Cdlt

      • Lothringer dit :

        La Constitution dit qu’en cas d’intervention extérieure, le parlement doit être informé au plus tard dans les 3 jours ; selon un simple débat sans vote.

        L’article 16 ne correspond qu’à des situations de péril extrême à l’intérieur du pays. Par ailleurs, pendant cette période, le parlement continue ses sessions, et en outre l’Assemblée nationale ne peut être dissoute.

      • Voie voient voies vois voit voix dit :

        Quand on envoie des troupes on fait un envoi de troupes.

    • Olivier C dit :

      Le RN sait que la majorité des Français est pro-Ukraine. Déjà que ça ne va pas être facile pour eux de gouverner s’ils remportent les élections, alors s’ils se tirent une balle dans le pied pour faire plaisir à Poutine…

      • Rakam dit :

        Pro Ukraine…oui ben faut le dire très, très vite… certainement pas pro Russes non plus mais de la à signer un blanc-seing…

        • Orthophonie dit :

          Quelle que soit la vitesse à laquelle vous le disiez, les français sont pro-Ukraine dans leur majorité.

          • jean pierre dit :

            absolument pas! vous rêvez !

          • Matriochka dit :

            Non Jean Pierre, c’est vous qui rêvez, la majorité des français est pour l’Ukraine, pour Israël, ce n’est pas parce que vous voyez une poignée d’id.ots (in)utiles s’agiter sur le net ou brandissant des drapeaux que vous êtes une majorité. 70% des français sont pour les sanctions envers la Russie par exemple, 50% pour une aide militaire maintenue ou accrue. Le seul point qui pourrait rendre service au pro-dictateur russe est la désapprobation sur l’envoi de troupes en Ukraine à 75%.

      • dupain dit :

        L’Europe s’est tirée une balle dans le poumon depuis longtemps, et seulement 29% des Français sont favorables à une entrée de l’Ukraine dans l’UE, soit en gros l’électorat de la gauche otanienne des Gluxmann+Macron

        • Pascal, (l'autre) dit :

          « L’Europe s’est tirée une balle dans le poumon  » Tout change, d’habitude c’est dans le…………pied! soit en gros l’électorat de la gauche otanienne des Gluxmann+Macron »Macron de……………….gauche…………….et la « gauche » pro Ukraine………….allez le dire à un « L.F.I., le niveau baisse chez les « experts »!

    • Norman Dieniémen dit :

      Complotiste assurement !
      En période cohabition, le président garde la main sur la défense, les affaires étrangères et la justice…

      • Lothringer dit :

        La Constitution, rien que la Constitution, toute la Constitution.

        Le Président nomme à de nombreux emplois publics de haut-niveau.

        Le Président est le Chef des armées. Mais le gouvernement est responsable de la Défense Nationale.
        Ce qui signifie : le Président est le commandant en Chef, mais c’est le gouvernement qui fournit les moyens.

        Pour ce qui est des Affaires Étrangères, le Président a juste la primauté de la négociation des traités. C’est lui qui nomme les ambassadeurs et accrédite les ambassadeurs étrangers.
        Mais…par exemple pour le fonctionnement au quotidien des réunions européennes, c’est le rôle du gouvernement, car selon la Constitution « Le Gouvernement détermine et conduit la politique de la Nation ».
        En conclusion, un P-M de cohabitation peut parfaitement refuser la présence du Président aux réunions semestrielles européennes (contrairement à la pratique de la 1ère cohabitation 1986-1988), tant qu’il ne s’agit pas de négocier un Traité.

        Lire la Constitution est très intéressant.

        • tschok dit :

          C’est le premier ministre qui est responsable de la défense nationale (article 21 de la constitution).

          Le gouvernement, quant à lui, dispose de la force armée (article 20), et le président est le chef des armées (article 15), sachant qu’il appartient au parlement d’autoriser la déclaration de guerre (article 35).

          Résumons: on a pris un saucisson et on en a fait 4 tranches:
          – Une pour le Prèz, qui est le chef des armées,
          – Une pour le premier ministre, qui est responsable de la défense nationale,
          – Une autre pour le gouvernement, qui dispose de la force armée,
          – Et une dernière pour le parlement, qui autorise la déclaration de guerre (et qui intervient également en matière d’OPEX).

          Ajoutons maintenant une petite subtilité: le contreseing. L’article 19 de la constitution précise que: « Les actes du Président de la République autres que ceux prévus aux articles 8 (1er alinéa), 11, 12, 16, 18, 54, 56 et 61 sont contresignés par le Premier ministre et, le cas échéant, par les ministres responsables ».

          Le contreseing, ça veut dire que pour que les actes du Prèz soient valables, il faut qu’il soit contresignés par le premier ministre et le cas échéant le ministre responsable. Lisez bien la liste des articles hors contreseing. Et là, grosse surprise: il n’y a pas l’article 15 (celui qui dit que le Prèz est le boss des armées).

          Quand le Prèz a la majorité, le contreseing n’est en principe pas problématique. Mais en cas de cohabitation, tout change…

          Sauf que, subtilité dans la subtilité: le contreseing s’applique à la signature d’actes du Prèz (des ordonnances et des décrets). Mais, être le chef, c’est donner des ordres: il n’y a rien à signer. Dès lors que le pouvoir de commandement du Prèz sur les armées ne s’exprime pas par un acte soumis à contreseing, il fait ce qu’il veut. Même en cas de cohabitation, le premier ministre ne peut pas s’y opposer. Mais dès que ce pouvoir de commandement doit passer par un acte soumis à contreseing, le premier ministre peut le refuser, ou le monnayer, donc s’opposer au Prèz.

          Mais alors, qu’est-ce qui permet de distinguer ce qui doit passer par un acte soumis à contreseing de ce qui n’a pas à passer par un tel acte? Ben en principe, c’est la constitution et la loi. Et éventuellement la coutume. Faut descendre dans la machinerie juridique pour voir dans le détail.

          Ex: le Prèz ordonne au groupe aéronaval de prendre la mer pour se porter au large de l’Iran, mettons, afin de participer à une opération internationale. Cet ordre ne prend pas la forme d’un décret ou d’une ordonnance. Pas de contreseing.

          Ex: le Prèz préside un conseil de défense. Je n’ai pas regardé dans le détail ce que ce type d’organe peut produire en matière administrative, mais si le premier ministre veut s’opposer au Prèz, je crois qu’il a de la ressource.

          Sinon, Lothringer, si vous parlez du conseil européen, qui réunit les chefs d’Etat et de gouvernement, en application des traités européens, là, je crois que vous vous avancez: je vois mal un premier ministre, même de cohabitation, refuser au Prèz de participer à une instance internationale, dès lors que c’est prévu par des traités, qui ont une force supérieure à la loi française (et qui ne sont pas contraires à la constitution).

          Ensuite, pour ce qui est du transfert des 2000-5 à l’Ukraine: techniquement, c’est une exportation de matériel militaire. La question qui se pose est de savoir si c’est soumis à licence ou pas. Si oui, c’est le gouvernement qui décide. Si non, on revient au cas où le pouvoir de commandement du Prèz sur l’armée s’exerce au moyen d’un acte soumis à contreseing ou non.

          En fait, c’est une question d’instrument réglementaire: si la totalité de l’opération de transfert des M2000-5 peut être réalisée au travers du pouvoir propre du Prèz en tant que chef des armées, alors personne ne peut s’y opposer. Mais si un instrument réglementaire est rendu obligatoire par la loi et que ça implique le gouvernement ou le premier ministre à un titre ou un autre, alors il peut y avoir blocage.

          Et je laisse de côté la dimension budgétaire: tout acte de l’administration implique une dépense (donc autorisations d’engagement et crédits de paiement). Bercy, même en temps normal, peut bloquer énormément de choses. En période de cohabitation, le ministre des finances et quasiment le premier ministre bis.

      • ClémentF dit :

        N’importe quoi, la constitution, c’est pas pour les chiens.

    • farragut dit :

      Le véritable « complot » ne serait-il pas d’avoir décidé que l’invasion complète de l’Ukraine aurait été trop « couteuse » pour Poutine, pour ensuite pouvoir jouer les « réconciliateurs », après l’avoir invité en grandes pompes au Chateau de Versailles, histoire de lui montrer notre « grandeur » ?
      Mais on ne peut reprocher aux sponsors de la candidature de Macron en 2017 d’avoir choisi en catastrophe ce petit jeune qui parlait bien (merci Madame) pour remplacer au pied levé le candidat naturel Fillon pris la main dans le sac…

      Il faudrait remonter aux années 30 (1930) et le choix de la Société (allemande) Thulé en faveur d’un tribun nomme Adolf H. pour comparer la défense des intérêts des magnats de l’industrie ou des riches propriétaires terriens…

      Un bon résumé de cette « fabrication » d’un « champion » de la défense des travailleurs allemands (NSDAP, dont le DA signifie « Deutsche Arbeiter ») est à retrouver dans le Tome 3 « Antartica » de la série consacrée par Michael Salla au SSP (Secret Space Programs):
      https://www.amazon.fr/Programmes-spatiaux-secrets-Alliances-extraterrestres/dp/2896264752/ref=sr_1_1?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&crid=1FGVARPQ9CH1Y&dib=eyJ2IjoiMSJ9.31x9ZkU3Dn4GlJLHbPxE0JQr6C8D1mmVA_GrzHbtIouhqxSCkZQ6blLzZxqV1IuWWZWENNRjp-ytcaF9CuyL-8z-Vy86T5T4uiTqKS8jOBDByLhK2rEbmCaKk-aex0SJdEdOO3PTUWMOeOdIrrsVmMyq3bUAUOk__iB1EwCwqqaJ–iiFHnh72-eXlt24G_Gai-HkwqI1fpncigeVL_fXJTGx7mG5srnmVR7mH2Qo-BxFEzw0fvnaYsj8HQs9jUmmMjD-5KiFkakkI0gxWYi64V1UFYKPYe4pxKUremGEaM.6_-KjiY7fP8OlVhyWR21x-qrMJ22X_bv2tEgXLMJxZM&dib_tag=se&keywords=salla+antarctique&qid=1718029255&sprefix=salla+antarctique%2Caps%2C78&sr=8-1

      Sinon, il y a aussi les ouvrages de l’historien Johann Chapoutot dont vous pourrez retrouver les références sur Internet, et les entretiens sur Youtube…
      https://www.amazon.fr/Grand-R%C3%A9cit-Introduction-lhistoire-notre/dp/2130825362/ref=sr_1_3?crid=2ZA68UWT9R98T&dib=eyJ2IjoiMSJ9.2IFlC7C6DHawDmbuTOqqC7DdhmRjM_1YetUDddKS57ajEMA4ZV7lzVuOi5s-vqjGiur5aRTJ_6DUinxtEEHkXYjWOh74nnCajPtbVT3Wo7Iajt-fWn2Se0KU1nQMZ-BiQTYSNc0GZ2rc0NDz9Xl7MB_ZrZ166LlRenYhtV1UgX7YwTpOeJXoXy_XK-3gQYx1D5_IZBH1saPQO0iIJtRtnydljQm9qUjU9Oi3boWNMA0zH00paomfGKs4LpqCdc22ufFpBdQ5YFO_yzpSgMlqrH5oTXEORMBbx8HrEjbJP-k.5nwCVgtsVdmoV0gBjZwaS0lWJh_yuocqNYVyL0cGCJk&dib_tag=se&keywords=chapoutot+johann&qid=1718029627&sprefix=chapoutot%2Caps%2C70&sr=8-3
      https://www.amazon.fr/Comprendre-nazisme-Johann-Chapoutot/dp/B07YMF29F7/ref=sr_1_5?crid=2ZA68UWT9R98T&dib=eyJ2IjoiMSJ9.2IFlC7C6DHawDmbuTOqqC7DdhmRjM_1YetUDddKS57ajEMA4ZV7lzVuOi5s-vqjGiur5aRTJ_6DUinxtEEHkXYjWOh74nnCajPtbVT3Wo7Iajt-fWn2Se0KU1nQMZ-BiQTYSNc0GZ2rc0NDz9Xl7MB_ZrZ166LlRenYhtV1UgX7YwTpOeJXoXy_XK-3gQYx1D5_IZBH1saPQO0iIJtRtnydljQm9qUjU9Oi3boWNMA0zH00paomfGKs4LpqCdc22ufFpBdQ5YFO_yzpSgMlqrH5oTXEORMBbx8HrEjbJP-k.5nwCVgtsVdmoV0gBjZwaS0lWJh_yuocqNYVyL0cGCJk&dib_tag=se&keywords=chapoutot+johann&qid=1718029653&sprefix=chapoutot%2Caps%2C70&sr=8-5

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Parti_national-socialiste_des_travailleurs_allemands

      • SCAPEGOAT dit :

        Les  » Riches » propriétaires terriens ont subi une hyper taxation de la part des nazis de 1933 à 1938.
        Les sociétés allemandes payaient un impôt sur le chiffre d’affaire et non sur les bénéfices
        La rémunération des actifs étaient interdites ( dividendes et intérêts )
        Les choix industriels dictés par le gouvernement ( La chimie allemande a détesté être contrainte de fabriquer du carburant synthétique, une aberration économique) elle l’a fait sous la contrainte d’une menace de nationalisation.
        La société de Thulé était derrière la création du DAP des frères Strasser et a été ecartée par Hitler lorsque le parti s’est transformé en NSDAP.
        Hitler avait un profond mépris pour les racistes ésotériques à la sauce Thulé, il le déclare ouvertement dans Mein Kampf et il se moquait ouvertement de l’Ahnenerbe de son fidèle Heinrich ( Himmler).
        Bref beaucoup de légende et peu de vérité.

      • dupain dit :

        Nous n’assistons plus à des guerres étatiques mais à des guerred entre globalistes contre les derniers Etats nation qui leur résiste et leurs peuples.

      • NCC 1647 dit :

        Alors, si Michael Salla l’a dit…

    • Estelassar dit :

      Il y avait pas franchement besoin des RG pour savoir que Macron n’allait pas être plébiscité aux européennes.
      Et au passage on dit plus RG.

    • JF dit :

      question: en quoi le mirage-5 est utile pour l’Ukraine actuellement à part détruire les drones iranien ou les missiles de croisière. encore faut il qu’ils soient déjà en vol pour ses derniers…il me semble que les mirage 5 en service chez nous sont de la supériorité aérienne et non de l’attaque au sol…

      • Pascal, (l'autre) dit :

        « quoi le mirage-5 est utile pour l’Ukraine actuellement à part détruire les drones iranien ou les missiles de croisière. » C’est un « pur » intercepteur, c’est pour cela qu’il a été conçu!
        « encore faut il qu’ils soient déjà en vol pour ses derniers… » Disons que pour les abattre c’est plus pratique et comme ces moyens aériens auront pénétré dans l’espace aérien ukrainien cela sera d’autant plus légitime!
        « et non de l’attaque au sol… » Il n’est pas prévu pour l’attaque au sol,il en serait d’ailleurs bien incapable à part peut être faire du « straffing »au canon de 30mm!

      • Dans le Bayou dit :

        Le Mirage 5 n’est plus en service en France depuis 1994.
        Le Mirage 2000-5 est doté d’une capacité de tir multicibles de missiles MICA à guidage radar actif ou infrarouge.
        Celà le met à hauteur des Sukhoi Su-30 russes à capacité de tir multicibles de missiles R-77 à guidage radar actif.
        Ces derniers sont un peu au-dessus des SU-27 « Vanilla » et MIG-29 ukrainiens aux missiles R-27 dont les capacités sont moindres et dont le nombre se réduit au fur et à mesure des engagements.
        Les Mirage 2000-5 pourront engager les avions russes qui pilonnent les lignes ukrainiennes à l’aide de bombes guidées à longue portée.

        • Ceci cela dit :

          Ni le pronom démonstratif « cela » ni sa forme familière « ça » ne prennent d’accent.

          Cela le met à hauteur des Sukhoï Su-30 russes.

        • tschok dit :

          Le Mica est un peu court pour ça. C’est pas (seulement) une question de portée, c’est une question de NEZ.

          Si vous faites l’addition de toutes les distances qu’il faut franchir pour:
          – Tirer en sécurité (donc en arrière du front)
          – Sur un avion qui lui-même tire en sécurité (donc en arrière du front lui aussi, mais de l’autre côté)
          – Et que vous rajoutez la distance que l’avion cible pourra parcourir en faisant demi-tour pour éviter le missile…

          … vous aurez toujours au bout du compte un problème de no-escape zone avec le Mica, qui est trop court vu les distances dont on parle.

          Meteor, oui. Mica, non. Et encore, Meteor avec de l’AWACS pour le C2 et toussa.

          Maintenant, embuscades, peut-être.

      • v_atekor dit :

        Il vole de fois et demi plus vite qu’un missile de croisière (subsonique), donc avec un décollage lorsqu’il est détecté par un radar, il peut décoller, et l’abattre avant que ce dernier ne rejoigne sa cible. Sur une cible à Kiev, à 200km de la frontière, le chasseur mettra moins de 6mn à rejoindre le missile, lorsque le missile mettra environ 15 minutes pour rejoindre sa cible. Accessoirement, l’avion n’a pas à rejoindre le missile de croisière proprement dit, ce sont les missiles AA qui s’en charge, et ils vont encore 2 fois plus vite que le Mirage…
        .
        En somme, le Mirage 2000-5 est une batterie antimissile volante et que l’on peut déplacer très rapidement, contrairement aux équipements au sol, et avec un radar sur un avion voit beaucoup plus loin qu’un radar à terre.

        • tschok dit :

          Je m’interroge sur la validité du modèle économique du M2000-5 en tant que batterie antimissile volante.

          Les avions dont on parle n’ont pas un potentiel infini devant eux. La doctrine d’emploi que vous évoquez, elle est hyper-consommatrice de potentiel, donc de MCO. Les deux trucs qui vont manquer aux Ukrainiens quand on leur filera les M2000-5, si jamais ça se fait. Et je ne vous parle pas de la consommation des munitions, parce qu’en pratique vos pilotes vont faire du tir en BVR sur des petites cibles, rapides, furtives, qui suivent le terrain, avec une fenêtre de tir de quelques secondes à tout péter. Toutes les conditions pour que même un bon SSKP théorique comme celui du Mica s’effondre en conditions réelles.

          Et, dans ma grande générosité intellectuelle, je pars de l’hypothèse qu’on aura la sublime gentillesse de leur filer des Mica, ce qui n’est pas acquis. Quant au Meteor, ce même n’est pas la peine d’y penser, je crois.

      • Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ? dit :

         
        Encore faut-il qu’ils soient déjà en vol pour Ces derniers.

        https://jeretiens.net/ca-ou-sa-ce-ou-se-ces-ou-ses-cest-ou-ses

    • AirTattoo dit :

      A ceci prêt que le premier ministre n’a pas la prérogative de gérer l’armée, son chef suprême étant le président. Jolie théorie complotiste.

    • Pascal, (l'autre) dit :

      @ Un complotiste probablement C’est une possibilité cependant même si le premier ministre sera issu logiquement de la nouvelle majorité la formation de son gouvernement sera toujours « avalisé » par l’actuel P.R. et rien n’indique que les choix du premier ministre pour des ministères « sensibles » fassent l’objet d’un acquiescement, il pourra toujours refuser que telle où telle personnalité participe à ce gouvernement!

      • tschok dit :

         » il pourra toujours refuser que telle où telle personnalité participe à ce gouvernement »

        Qui est le « il » dans votre phrase?

        Si « il » est le Prèz, ça dépendra de l’étendue des dégâts. La marge de manœuvre politique du Prèz dépendra des résultats du scrutin, qui a lui-même provoqué. Et je crois pouvoir dire qu’il l’a provoqué dans les pires conditions, mais qu’il n’y a aucune chance pour qu’il en ait de meilleures dans un avenir prévisible.

        Quant à la marge de manœuvre du futur premier ministre, si on pense au même, c’est-à-dire à Bardella, elle dépendra de sa capacité à échapper à la fameuse malédiction du n°2: dans un parti politique qui est une dynastie familiale, le n°2 est potentiellement sur un siège éjectable (tous ceux qui l’ont précédé ont la cravate).

        Normalement, le gamin est un fin politique et il a compris qu’il ne faut jamais rien faire de grave sans la bénédiction de la reine mère. Tant qu’il respectera ce sacro-saint commandement, il a toutes les chances de rester le cul sur son siège. S’il s’écarte de cette consigne à suivre d’un demi-millimètre, il terminera comme tous les autres avant lui.

        Là, par exemple, vous avez un Eric Ciotti qui a viré sa cuti. Est-ce qu’il a vendu son âme pour un marocain dans le futur gouvernement? Possible, c’est un opportuniste. Est-ce que la reine mère et son fidèle Jordan ont un consensus sur le marocain qui va récompenser cette trahison? Oui, non, on sait pas. Mais est-ce qu’il vont s’engueuler pour ça? Je pense pas.

        En fait, il y aura des critères objectifs de récompense de la trahison: si Ciotti débarque seulement avec sa tronche d’opportuniste, on lui filera un sous secrétariat d’Etat à l’outre mer et basta. S’il arrive avec toute l’aile droite des LR plus une promesse de victoire électorale sur toutes les circonscriptions de l’arc méditerranéen jusqu’à Lyon au nord et Montpellier à l’ouest, là ça méritera peut-être un ministère régalien et Jordan fera ce que la patronne lui dira de faire. Mais je les imagine pas s’engueuler pour ça. C’est de la cuisine, c’est tout.

    • Pierrot dit :

      Je ne pense pas.
      La dissolution suite à un revers électoral n’est pas du tout une obligation, ni constitutionnelle ni politique (cf élections régionales de 2009 sous Sarkozy où toutes les régions avaient basculé à gauche). C’est donc d’autant plus débile de la part de Macron de dissoudre. Il se rêve dans une situation similaire à De Gaulle ou Mitterrand, se recréant une majorité durant une période d’incertitude, il va se retrouver en Chirac devant cohabiter avec Bardella.

      Cela étant, on va peut-être « échapper » à 5 ans de RN en 2027 en vivant 3 ans de majorité RN en 2024. Ou pas, 30% ne font pas nécessairement une majorité ; il peut aussi bien y avoir enfin une coalition de gouvernement à la française, comme ce qui aurait normalement dû se produire à la place des wagons d’amateurs de 2017…

      Tout ceci serait bien amusant si la situation en Ukraine ne tenait pas qu’à quelques fils, dont le soutien de la France. À cet égard, si le RN gagne largement début juillet et que l’aide est réduite à sa portion congrue, Macron portera une part de responsabilité majeure pour cette dissolution suicidaire.

      • Carin dit :

        @Pierrot…..
        Vous oubliez un tout petit détail…
        Le président de la république peut choisir son premier ministre dans n’importe quelle formation formant la nouvelle majorité…
        Et c’est pareil pour l’ensemble des nouveaux ministres qui lui seront présentés…
        De plus, en France, et sous la cinquième république, le président de la république donne les lignes à suivre au premier ministre qui est chargé de les faire appliquer par l’ensemble de son gouvernement…
        Mr Mitterand, nous a donné l’exact format de la 5eme avec un Chirac premier ministre qui n’a fait qu’avaler des couleuvres pendant toute sa mandature…
        Cette cinquième république a été mise en place par un certain Charles de Gaulle, pour justement éviter que l’ensemble de la classe politique lui mette des bâtons dans les roues…
        Mr Mitterand a régné comme un véritable monarque, sans aucun partage du pouvoir parce que justement cette 5eme république le lui autorisait… Mr Macron va très exactement faire pareil… Votre Jordan Bardella le sait, et ne va sûrement pas se proposer pour le poste.
        Et ne venez pas me dire que Lr Chirac à été élu au sortir du second septennat de Mr Mitterand, son score était à peine au dessus du candidat FN, et l’ensemble (80%) des français ont votés pour lui pour justement éviter le Front National.
        Si le candidat de gauche avait été plus représentatif de l’image que les français se font d’un président de la république française, Mr Chirac n’aurait jamais été élu…
        Et ce cas de figure ne se présentera pas pour la blonde ou son acolyte Bardella!
        Par contre tous ces ministres RN, ne manqueront à l’image du premier ministre de Lr Sarkozy, de transmettre au Kremlin absolument tout ce sur quoi leur fonction va les amener à posséder comme classé secret de quelque nature que ce soit… leur proxénète se trouve à Moscou.

        • Duralex dit :

          « le président de la république donne les lignes à suivre au premier ministre qui est chargé de les faire appliquer par l’ensemble de son gouvernement… »

          Non. Ce que vous décrivez est la pratique hors période de cohabitation, mais en période de cohabitation, c’est bien le Premier ministre qui détient le pouvoir exécutif (hormis, dans une certaine mesure, sur les questions de défense et de politique étrangère, sur lesquelles le président de la République conserve des prérogatives importantes).

          Pendant la première cohabitation, Mitterrand a en effet mené la vie dure à Chirac à chaque fois qu’il en avait l’occasion, mais la politique conduite en France entre 1896 et 1988 n’était pas décidée à l’Élysée mais à Matignon.
          Il en a été de même pendant les 2e et 3e cohabitation.
          Croyez-vous que si le président Chirac avait pu « donner des lignes à suivre » au Premier ministre Jospin, les 35 heures auraient été instaurées (pour ne prendre que cet exemple) ?

          En fait, les périodes de cohabitations sont les seules pendant lesquelles les fonctions de président de la République et de Premier ministre ont été exercées dans leur pleines limites constitutionnelles.
          En dehors des périodes de cohabitation, l’ascendant que le président de la République exerce sur le Premier ministre tient plus de la pratique constitutionnelle que de la lettre de la Constitution.

          • tschok dit :

            Tout à fait.

          • Carin dit :

            @Duralex……
            Vous vous trompes…
            Mr Mitterand a sabordé l’ensemble des propositions de Mr Chirac, lorsque ces dernières n’allaient pas dans son sens.
            Y compris pour la nomination des ministres que Mr Chirac désirait!
            Mr Mitterand l’a d’ailleurs clairement dit lors du débat télévisé entre lui et Mr Chirac.. je cite « je donne les lignes directives, et vous les exécutez monsieur le premier ministre »
            Ce à quoi Lr Chirac n’a rien répondu, sinon qu’il s’est perdu dans un « vous n’êtes pas le président, et je ne suis pas le premier ministre, nous sommes tous les 2 candidats à l’élection présidentielle »
            À ce moment là, Mr Mitterand a gagné sa réélection.

        • 2T2R dit :

          Mitterrand.

      • Van de Walle dit :

        Charles de Gaulle.

    • lym dit :

      Et en 5) Poutine entreprends de « dénazifier » la France après l’Ukraine (en faisant traverser la méditerranée à l’Africa Corps, sic!)?

      Faut pas voir le complot partout, s’agissant d’un caprice de (grand) gamin si contrarié qu’il aurait agi avant d’en parler à sa maman…

      Et il ne s’agissait ici pas d’une élection nationale donc si celle à venir tournait à la baffe aller-retour malgré un enjeu différent, à la lumière de ce qui se passe il ne me parait pas du tout exclu de le voir achever de faire le gland en pensant imiter le chêne (en avril 1969)…

      • tschok dit :

        J’ignore pourquoi je vous réponds à vous plus qu’à un autre, qui raconte les mêmes conneries, mais prenez quand même conscience de quelques données:

        – C’est un président de centre droit, et la France, traditionnellement, se gouverne au centre droit (les Français sont un vieux peuple, catholique, conservateur et paysan qui se gouverne à droite, mais pas de trop non plus). La rançon à payer pour ce type de gouvernance, c’est la radicalisation des extrêmes. Bon, on y est.
        – C’est un des présidents les mieux élus de la Ve et sa première élection a soulevé un authentique enthousiasme populaire.
        – C’est le seul des présidents à avoir été réélu, depuis que le mandat est passé à 5 ans (si on exclut Chirac, qui a fait la transition): avant lui, on sortait les sortants.
        – C’est un type qui essaye de gouverner un pays ingouvernable et je ne sais pas qui va prendre le relai et comment.
        – Tout président doit désormais se mettre dans la tête qu’il devra affronter plusieurs crises majeures lors de son ou ses mandats: du mouvement social qui vire à l’émeute insurrectionnelle, genre gilets jaunes, à la pandémie mondiale genre Covid, voire la guerre en Europe, ou une crise économique ou financière, ou écologique d’ampleur mondiale.
        – Tout président, même très bien élu, doit désormais accepter l’idée de subir des revers électoraux qui le privent de sa légitimité politique et se démerder avec ça comme il le peut, parce que les institutions de la Ve ne vous permettent pas d’inventer une légitimité politique qui se dérobe. Elles font des miracles, mais pas celui-là.
        – Tout président doit accepter de devoir compter avec un « deep state » = une administration qui n’en fait qu’à sa tête et qui constitue un nouveau pouvoir dans le pouvoir. Aujourd’hui, nous avons deux ministères majeurs qui sont ingouvernables: la santé et l’éducation. Et la police était sur le point de le devenir, d’ailleurs ce n’est pas vraiment réglé.
        – Tout président doit comprendre que notre modèle de société se casse la gueule. C’est un processus long, en escalier. Et on a zéro vision de ce qu’il faut faire. Zéro stratégie. Zéro moyen. Zéro conscience de ce qui se produit. Zéro consensus. La mission d’un Prèz, s’il l’accepte, c’est de faire un miracle avec tout ça. Notez bien qu’un président n’est pas obligé d’accepter la mission en ces termes. On peut continuer dans l’illusion si on veut. La lucidité n’est pas notre point fort: si j’ai bien compris, les Français se préparent à porter au pouvoir le parti politique français qui a le programme le plus dépensier, le plus économiquement inepte, le plus ridiculement décalé par rapport à la réalité, alors que la France est endettée jusqu’à l’os et que notre économie s’effrite progressivement pour des motifs qui sont liés à notre culture, à notre façon d’être collectivement.

        Maintenant, on peut réduire l’ensemble de ces questions à des données d’ordre personnel, attribuer tout ce qui ne va pas à des traits de personnalité du président, si vous le souhaitez. Mais, que notre président soit capricieux, égocentrique, ou ait une tête à claques ou que sais-je encore, a peu à voir avec les solutions qu’il va bien falloir trouver.

    • Mic dit :

      Vous avez à tout ce qui concerne la décision d’exportations d’armes, remonte à la présidence, le premier ministre n’a aucun pouvoir sur la « chose » militaire ! Seul le président tranche et décide, sur proposition du ministre de la défense et du premier ministre

      • tschok dit :

        Ben, le code de la défense parle d’une autorité administrative qui délivre les licences d’exportation. C’est une expression qui renvoie au pouvoir réglementaire, donc au premier ministre et au gouvernement.

        Il faut bien comprendre que, hors le cas particulier de l’article 16 de la constitution, le président ne détient pas le pouvoir réglementaire, qui est exercé par le premier ministre et qui ruisselle sur le gouvernement notamment par la formalité du contreseing ou de la délégation.

        Si on s’en tient à la lettre de la constitution, le président est un eunuque. Mais il est élu au suffrage universel. C’est ça la base de son pouvoir. Si le suffrage universel lui colle un cohabitation dans les gencives, ce qui s’est déjà produit trois fois, notre monarque républicain perd de sa superbe et le voilà soudainement amputé de la main qui tient le sceptre du pouvoir réglementaire, qui est en réalité celle de son premier ministre.

    • gaston dit :

      1) pas besoin des RG pour connaitre les resultats de l’election puisque tous les instituts sondage les avaient donnés .
      2) Le RN et ses alliés sont loin d’avoir la majorité aboslue aux legislatives et si il nomme bardella avec une majorité
      relative la premiere motion de censure fera sauter le gouvernement.
      3)complotiste certainement

    • PK dit :

      Il est probable que la troisième guerre mondiale ait un peu reculé grâce à l’humiliation de Macron aux dernières élections… Attendons quand même la suite de l’histoire : il est toujours en mission commandée.

      • Pascal, (l'autre) dit :

        « Il est probable que la troisième guerre mondiale ait un peu reculé grâce à l’humiliation de Macron aux dernières élections… » Oui, en attendant que la France devienne peut être un simple oblast!

      • Why not dit :

        PK. Commentaire franchement merdique, je vous suggère d’abandonner le pseudo PK pour adopter celui de PQ, nettement plus adapté!

        • PK dit :

          Quand petit homme pas posséder argument, petit homme toujours insulter.

          • Matriochka dit :

            Quand petit homme n’arrive pas à se faire aimer, à intimider et à s’imposer, lui toujours attaquer ses voisins comme un blaireau défend « son » territoire ».

          • tschok dit :

            Cela dit, PK, cette insulte porte. Vous savez, il n’est pas toujours utile d’avoir un argument. Ca dépend avec qui on cause, souvent.

            Vous-même, vous donnez dans l’insulte quand vous parlez de Macron. Pourquoi exigez-vous qu’on vous oppose des arguments? Les arguments, ça se mérite, quand même. Là par exemple, vous l’accusez implicitement de traîtrise. C’est, au choix, une injure ou une diffamation.

            Par-là même, vous donnez le droit à tout contributeur de vous répondre légitimement sur le même mode. C’est équitable, non? D’autant que vous ne dites rien d’autre. Donc, il n’y a pas grand-chose à argumenter.

            Allez, soyez courageux: assumez vos haines et ne vous faites pas passer pour une victime. Vous avez mérité ce trait d’esprit de la part de Why not. Quand on racle comme vous les fonds de bidet, on ne peut exiger des autres qu’ils soient des saints. Ce serait inéquitable.

      • Pfffff dit :

        Pure propagande russe.
        Poutine est le fauteur de guerre, et si celle-ci devait devenir mondiale, il en serait le responsable.

      • Matriochka dit :

        Depuis quand est ce la France et/ou Macron les fautifs de cette invasion? L’inversion des fautes et des preuves est décidément toujours de mise chez les russes et leurs sbires.

      • Carin dit :

        @PK……
        Je serais curieux qui commande la mission de Mr Macron?
        Je vous dis ça, parce que c’est Macron qui a envoyer en premier des CAESAr, ce qui a déclenché le dont d’autres 155mm.
        C’est Mr Macron qui a le premier envoyé des AMX10 en Ukraine, ce qui a déclenché le don de chars lourds.
        C’est également ce même Macron qui a débloqué la portée des missiles longue portée venant de France, et vous voyez aujourd’hui que l’ensemble des fournisseurs de ce genre de produits faire de même parfois contre leur gré.
        C’est encore Macron qui débloque l’envoi d’avions de chasse, et nul doute que les F16 suivront…
        Alors SVP, dites-moi qui commande la mission de Macron?

    • Eric dit :

      Brillante déduction… Mis à part le fait que, un, les renseignements généraux n’existent plus depuis seize ans : ils ont été dissous par Sarkozy. Que, deux, le président de la République en tant que chef de l »Etat et des armées n’a pas vraiment besoin de l’accord du gouvernement pour faire don d’avions de combat à l’Ukraine. Et que trois, s’il savait avec une telle certitude que les élections allaient être un tel désastre pour lui, alors il aurait évité de s’engager à ce point dans la campagne… et aussi d’engager la parole de la France auprès d’une nation étrangère.

    • rainbowknight dit :

      Machiavélique. Savoir que les abstentionnistes (la moitié des électeurs, une paille) vont se mobiliser et pour qui ils vont voter….. c’est digne d’une élection présidentielle russe. Sauriez dire si ça va péter durant les JO ? Je ne voudrais pas être au mauvais moment au mauvais endroit…

    • Etienne Declercq dit :

      Peut-être veut-il engager la France du côté de l’Ukraine pour éviter que le RN la rallie à Moscou?

    • Etienne Declercq dit :

      Ou bien Macron prend un gros risque.
      Ou bien il choisit sa sortie.
      Il n’a pas besoin de conseils, il sait ce qu’il doit faire.

      • tschok dit :

        Non en fait il n’avait pas vraiment le choix. Les observateurs, dont Marine Le Pen, attendaient la dissolution à l’automne. Les conditions auraient-elles été meilleures à ce moment-là? On a aucune raison de le penser. Auraient-elles été pires? On a toutes les raisons de le penser.

        Donc, en définitive, ce moment n’est pas plus mauvais qu’un autre. Et le faire maintenant a au moins le mérite de créer la surprise. Divine surprise pour l’extrême droite, qui ne cache pas sa joie. C’est une ancienne tradition.

        Ce faisant, le RN laisse transparaître l’idée qu’il ne crée pas l’événement, mais qu’il en profite, de façon opportuniste, alors que le président a créé l’événement, lui.

        Donc, de façon subliminale, le président a renvoyé les Français vers la représentation mentale d’une extrême droite qui profite des déboires et des vicissitudes politiques de l’époque pour s’approcher du pouvoir, sans elle-même créer l’événement, ce qui en fait une sorte de parasite de la vie politique française, comme en 1934 ou en 1940.

        Au moins, ça, c’est bien joué.

    • Thierry le plus ancien dit :

      Chirac aussi avait dissout l’assemblée, s’était retrouvé avec Jospin premier ministre qui lui, victime d’une campagne de fake news concernant l’insécurité s’est faire désintégré sa candidature par le FN qui lui est passé devant, et Chirac, la vieille pomme pourri dont plus personne ne voulait s’est fait réélire avec un score de dictateur par des gens qui se bouchaient le nez en votant !

      c’est un peu ce système là que reprend Macron, il espère discréditer l’extrême droit (les candidats, pas leur programme qu’il a déjà pillé) en la mettant aux affaires et la rendant incapable de résoudre les problèmes pour hériter de son impopularité.

      En ce qui me concerne j’ai toujours refusé de choisir entre pourrie et facho puisqu’au final on obtient toujours des fachos pourris.

      Macron s’est toujours fait tiré l’oreille pour aider l’Ukraine, cela n’a rien de nouveau, il continue de trainer la savate façon Trump, avec démagogie…

      • tschok dit :

        Non, c’est pas ça: dans le domaine militaire, vous avez toujours un décalage entre la ligne politique, telle qu’elle est exposée au public, et la réalité sur le terrain.

        Deux militaires au moins en ont parlé: Michel Goya sur son blog, à propos de la guerre en Bosnie, des OPEX en Afrique ou du conflit sous le seuil entre la France et l’Iran, et Guillaume Ancel sur Thinkerview à propos des Balkans et du Rwanda.

        En fait, en matière de conflits extérieurs, vous avez toujours un énorme décalage entre ce que nous dit un gouvernement et ce qu’il fait réellement. Il faut partir du principe que les gouvernements mentent, c’est tout. Et ne rien mettre de personnel dans cette prise de position.

        Alors, bien sûr, les militaires sont la variable d’ajustement dans l’affaire. En général, ils n’en retirent rien de positif.

        Pour ma part, je considère que c’est un vrai problème et qu’il est fondamental, parce que vous ne pouvez pas faire de stratégie si vous manipulez vos propres soldats, comme s’ils étaient une partie d’une opinion publique stupide qu’on pourrait mener par le bout du nez. Au moment où on réfléchit à la possibilité d’envoyer des instructeurs en Ukraine, il faudrait que le Prèz clarifie les choses – ce qui n’est pas sa spécialité, je dois le reconnaître – pour éviter d’installer l’idée désagréable que dans ce conflit extérieur comme dans ceux qui l’ont précédé, il y aurait ce fameux décalage entre ce qui est dit et ce qui est réellement fait.

        Or, cette idée s’est déjà confortablement installée…

  2. LEONARD dit :

    Vu que l’Ukraine a touché la RuZZie avec des missiles Sol-Sol, des drones, des obus, des combats au sol, des sabotages, rien de décisif dans l’évolution du conflit, si ce n’est qu’il reste donc des avions Ukr et que la DCA ruZZe est aux fraises….(mais c’est la saison).

    • Etienne Declercq dit :

      Les Russes n’ont pas su créer une zone d’exclusion. Il ne leur reste la masse de l’artillerie. Leurs chars T90M sont incapables de percer. Sinon ils leur restent les armes stratégiques mais ils aiment la vie.

      • tschok dit :

        Oui, enfin ils ont quand même ouvert un nouveau front au nord de Kharkhiv. A défaut de percer, ça use.

    • dupain dit :

      La Russie racle les fonds de tiroir depuis mars 2022 selon des responsable des services britanniques qui ont preféré rester anonymes pour une raison connue.

  3. Robmac dit :

    Le Gripen semble en effet être le plus adapté à l’Ukraine … à condition d’être gratuit ou payé par d’autres !!!

  4. Jordan Buchanan dit :

    Sommes-nous désormais sur une gazette qui a pour objet et pour fonction de relater la communication de guerre de la coalition de l’OTAN ou d’Ukraine, à l’exclusion de toute autre ?

    • Un lecteur... dit :

      Quand on n’aime pas un journal, on ne le lit pas. Maintenant, rien ne vous empêche de partager d’autres sources.

    • Bangkapi dit :

      Et pourquoi pas, même si c’était vrai.
      Il y a bien assez de propagandistes pro russes sur la toile.
      Et il y en a même sur ce blog.

    • Olivier C dit :

      Allez poser aussi cette question sur les sites des blogueurs russes, si vous vous pensez impartial.

    • Pierrot dit :

      ATFU, la France est dans l’OTAN.
      À partir de là, deux options :
      – soit vous considérez l’OTAN est (plus qu’)impliquée et par ricochet, la France ; dans ce cas il est logique qu’un blog français soit plutôt du côté où on doute fortement de la parole russe ;
      – soit l’OTAN n’est pas impliquée, et dans ce cas, l’Ukraine arrive à tenir en respect depuis 2 ans la Russie avec des fonds de tiroirs de l’OTAN « qui ne changeront rien sur le terrain » ; ce qui est plutôt en écart avec le propos russe qui prétend que l’OTAN est en Ukraine, et qui hurle dès qu’un pays occidental donne du matériel.

    • Pascal, (l'autre) dit :

      Oh, encore un « expert » en calimérotite!

    • Sempre en Davant dit :

      Il en ira selon le bon plaisir du gazetier dont vous devriez respecter d’autant plus l’ouvrage qu’il vous offre un espace pour le critiquer à loisir ou y exprimer vos vues.

      Et offrir est le mot qui convient par ce que cela ne vous coûte rien et qu’il met a votre disposition non seulement l’article ou vous montrez votre discourtoisie mais aussi par les tags et la fonction de recherche par où 17 années de travail 7 jours sur 7 vous sont accessibles gracieusement.

      Il vous était parfaitement loisible d’exposer les sujets qui vous semblaient prioritaires ainsi vos raisons. Où sont vos arguments ?

      Ce qui vous pend au nez c’est la suppression pure et simple des commentaires. D’ailleurs n’est ce pas le but ?

      Hélas cela ne vaux pas que pour vous : toujours des plaintes, toujours des querelles et point d’arguments.

      Merci à tous ceux qui sont dans ces dispositions de faire connaitre leur blog avant qu’il ne soit plus possible de le faire ici votre contribution à la production de papier à usage multiple ne doit pas être méprisée ! Même pour la part de l’ongle !

      • Félix GARCIA dit :

        « votre contribution à la production de papier à usage multiple ne doit pas être méprisée ! »
        ^^
        —> « Je l’ai parcouru d’un derrière distrait »

      • rainbowknight dit :

        A vous lire le troll va avoir bobo tête….

    • albert² dit :

      @Jordan Buchanan, la France soutient l’Ukraine dans son combat contre un envahisseur, la russie, il est donc tout à fait normal pour un média d’informer sur ce qu’il se passe, si de votre côté vous avez des infos vérifiables pour la partie russe vous pouvez nous les partager, bien évidemment rien de trollesque!

    • mich dit :

      Il y en a d’autre vous savez , un petit effort !

  5. ADC dit :

    Un seul mot : Bravo

  6. Qui ça ? dit :

    Euh …. sur la photo d’illustration, n’est-ce pas gênant d’avoir une livrée aussi tape-à-l’œil ?? Je veux bien croire que les Ukrainiens sont fière de leurs couleurs nationales, mais la tendance des avions de chasse, c’est d’avoir une livrée monotone basse visibilité …

    • Simon Reverdin dit :

       » les Ukrainiens sont fière » ? ah oui, je comprends mieux après une deuxième lecture : en effet les ukrainiens sont désormais obligés de s’habiller en filles pour espérer échapper au kidnapping en vue d’une incorporation de force dans l’armée de leur pays…

      • rainbowknight dit :

        Pas courageux, c’est vrai. Les jeunes russes préfèrent le suicide ou s’estropier…. enfin ceux qui n’ont pas su fuir avant la fermeture des frontières. Vous savez les « moucherons » que Putin a recraché…..

      • Pascal, (l'autre) dit :

        « ah oui, je comprends mieux après une deuxième lecture » Ah quand même! Vous devez faire partie de ceux qui comprennent vite à condition de leur expliquer…………………longuement!

      • Matriochka dit :

        Ils pourront rejoindre les millions de russes planqués en occident et les milliers de pseudo-français adorants Poutine, mais de loin, de très loin, dans le camp des lâches ou traitres voir les deux.

    • Marine dit :

      Le but, c’est de bien se faire reconnaître par ses propres troupes au sol, et donc d’éviter de se prendre un tir fratricide.

    • montjoie dit :

      Ça s’appelle de la com et pour cela ils sont les meilleurs eux

    • 96marsouin dit :

      Je pense que c’est surtout pour éviter que leurs camarades au sol ne décident de faire un carton, sur un avion qui équipe aussi les forces russes.

    • MARC 02 dit :

      Identification rapide pour éviter les tirs amis?

    • Pascal, (l'autre) dit :

      @Qui ça ? « sur la photo d’illustration, n’est-ce pas gênant d’avoir une livrée aussi tape-à-l’œil ?? A priori il s’agit d’une démo/présentation car il n’y a (apparemment) que cette « hammer » qui est monté, on n’observe pas de missiles air air d’autodéfense! Il doit s’agir de ce Mig 29 particulièrement pas « discret »
      https://imgproc.airliners.net/photos/airliners/0/9/2/1735290.jpg?v=v40
      Les Mig allant au combat sont certainement moins visibles!
      https://eurasiantimes.com/wp-content/uploads/2022/03/Ukraine-MiG29-e1647709696583.jpg

    • Pourquoi tant de e ? dit :

      L’Ukrainien est fier, l’Ukrainienne est fière, les Ukrainiens sont fiers, les Ukrainiennes sont fières.

  7. VinceToto dit :

    « Pour la première fois, un avion de combat ukrainien a visé une cible en Russie »
    Non. Ce n’est pas la première fois depuis février 2022 que des avions et/ou hélicos ukrainiens font des frappes, voir incursions dans/sur des Oblast russes autres que Crimée, Donetsk, « Nouvelles Régions ». Un exemple: le 30 Avril 2022 dans l’Oblast de Bryansk Russie, https://x.com/clashreport/status/1708811042644431030 (Dans cet exemple, les Su-24M ukrainiens sont rentrés dans la Fédération de Russie).
    Et puis dans le cas cité dans l’article, ce n’était pas une cible dans la ville de Belgorod même si dans l’Oblast de Belgorod.

    • AirTattoo dit :

      C’est une news de 2 jours sur X qui déjà à l’origine était fausse.

      • VinceToto dit :

        Que ce soit des lanceurs missiles ou avions/drones, en attaque au sol c’est le coût+résultats qui comptent.
        Il y a eu une prise de tête il y a quelques semaines entre Rybar et le Ministère de la Défense russe à propos d’avions ukrainiens+ASSM(Hammer) frappe sur Belgorod d’aprés Rybar mais pas d’après le Ministère qui parlait de lanceur Tochka sans préciser le type de munition finale. Ce qui me semblait être la cible probable avait été ratée et la munition était tombée sur un immeuble d’habitation (ce qui me fait effectivement penser à du ASSM…).

  8. PHILIPPE dit :

    Pour gagner un combat, quel qu’il soit, se contenter de parer suffit rarement.
    Donc, même dans la profondeur, l’Ukraine est légitime à frapper son agresseur russe pour desserrer l’étau.

    • Stryx 32 dit :

      ce n’est pas l’Ukraine, c’est l’OTAN, sous faux drapeau . et donc en effet la Russie est tout à fait légitime désormais de frapper tous les pays de l’OTAN qui participent à l’attaque contre son sol, avec le même genre de moyens et le même genre de méthodes, sous faux drapeau par exemple..

      • mich dit :

        La Russie veut elle vraiment affronter tout les pays de l’ Otan ?

        • Etienne Declercq dit :

          Les Mig29 manquent de rayon d’action. Je doute que les Russes en engagent beaucoup au-dessus de l’Ukraine. De plus les Russes tentent de garder quelques appareils pour la 3ème guerre mondiale.

          • Ion 5 dit :

            Je ne pense pas qu’on puisse dire « Les Mig29 manquent de rayon d’action » comme ça.
            Différents modèles ont différentes capacités. Le MiG-29SMT à une autonomie de 2 200 km soit presque 1,5 fois celle de son prédécesseur le « Fulkrum A ».

            Le 29K encore plus (5 950 litres, environ au lieu de 4300)

      • Carin dit :

        @Stryx 32……
        Heureusement que votre proxénète du Kremlin est beaucoup plus intelligent que vous… ou pour le moins à un instinct conservateur plus développé que le vôtre.
        Si vous croyez qu’il va s’amuser a s’en prendre à un pays OTAN, même « sous faux drapeau » (lequel?), vous vous fourrez le doigt dans l’œil jusqu’à la garde.

        • Pascal, (l'autre) dit :

          C’est fou tous ces « p’tits nouveaux »! Il faudrait trouver le……………nid!

          • Carin dit :

            @Pascal, (l’autre)……
            Le nid se situe dans un prunier cerclé de fils de cuivre….

      • Goose dit :

        Ah, c’est l’OTAN ? Mais alors pourquoi la Russie n’attaque t’elle pas un des pays de cette organisation ?
        Et c’est reparti pour une relecture de l’histoire ! La Sainte RuSSie a attaqué et tenté d’envahir un pays de l’OTAN, l’Ukraine, qui menaçait de prendre Moscou par les armes ! L’opération initiale ayant raté, suite à l’envoi sur le terrain d’une coalition de près de 30 pays dès les premières heures du conflit, les RuSSes après de brillantes contre-offensives, empêchent encore et toujours, depuis plus de deux ans, que cette coalition de pays agressifs et vraiment très méchants, car forcément néonazis, pénètrent sur leur terre sacrée pour se livrer au génocide du pacifique peuple russe.
        C’est bien ca, hein ?
        Bon, c’est vrai qu’en me relisant, voir la Russie, deuxième puissance militaire mondiale, lutter pour sa survie contre une coalition de plus de trente pays de l’OTAN (j’aurais dû en rajouter 10 de plus…) ça fait beaucoup plus glorieux que de dire qu’on a raté une invasion lancée avec traîtrise, contre un petit pays voisin peuplé de sous-hommes………………….. 🙂

      • ♫ ♪ ♫ ♪
        C’est l’OTAN, c’est l’OTAN
        Avec ses casques noirs
        Ses gros missiles et son avion
        C’est l’OTAN, c’est l’OTAN
        Gravé dans la mémoire
        Des petites trolles et des petits trollons
        C’est l’OTAN, c’est l’OTAN
        Qui cogne les infâmes
        Avec son compagnon Macron
        C’est l’OTAN, c’est l’OTAN
        Qui nous fait mal au crâne
        Avec ses armes et ses opérations
        ♪ ♫ ♪ ♫

        • Le cas Lembourg dit :

          Les paroles sont de Jean-Jacques Debotan ?
          Il a aussi écrit « Vlad Poutine, c’est ma tsarine ».

          • Oui. Jean-Jacques m’a écrit tellement de chansons formidables.
            Comme « Ce matin, le Kremlin, a tué un blogueur » ou « Vladi Vlada, petit copain d’la Chine ».

          • Le cas Lembourg dit :

            @OTANtal NATOya
            « Ce matin, le Kremlin, a tué un blogueur »
            C’était un blogger qui l’avait contredit ?

            Noooooon ! Maintenant j’ai l’air dans la tête. Je vais mettre deux jours à m’en débarrasser.

            Tiens, il y a peut-être un truc à creuser, là : la nouvelle arme secrète de l’OTAN, les chansons de Chantal G. diffusées en boucle. Aucun Russe de plus de douze ans ne devrait y résister.

    • Olivier C dit :

      Ils sont même légitimes à frapper Moscou, et notamment le Kremlin

  9. Bob dit :

    Il est normal que les ukrainiens se défendent et qu’ils bombardent la terre de la sainte russie.
    Le problème n’est pas là surtout quand putin raconte que la mère russie a déjà connu des attaques plus importantes sur son sol durant l’ère atomique et qu’elle n’avait pas répondu par le feu nucléaire donc encore une ligne rouge des kontractiny qui tombent sans coup férir avec l’autodissuasion de l’OTAN comme la sainte russie.
    L’intérêt de mirage 2000-5E ou de F-16 n’est pas le CAS ou le bombardement à longue distance mais la supériorité aérienne locale pour détruire les aéronefs russes en offensive avec leurs bombes planantes et hélicoptères surtout donc il faudra des missiles air-air de longue portée qui en ont dans leur ventre et en masse surtout et non du technologisme de luxe d’artisanat ou de bombes H bien qu’une bombe H sur la troisième serait de plus merveilleux effets.

  10. Lesturgie dit :

    toujours plus de matos disparate….je plains les ukrainiens

    • rainbowknight dit :

      Créatifs, inventifs, bidouilleurs et magouilleurs… un peu comme les aïeux cosaques. Même les soviets n’ont pas réussi à éradiquer les « défauts » qui font la singularité de la Nation.
      Les russes eux sont plus scientifiques : ils avaient croisé un mille-pattes et un porc-épic. Ainsi ils avaient toujours du fil barbelé….

    • Etienne Declercq dit :

      Eux ne se plaignent pas. Ils se battent.

  11. Fralipolipi dit :

    Question 1 : comment ce centre de commandement a-t-il été visé par l’AASM ?
    -Sur coord GPS seules, j’en doute ?
    -GPS+IR (ça rayonne pas bcp un centre de commandement) ?
    -GPS + illumination Laser (mais comme le Mig 29 ne transporte pas de pod Laser, on pense à l’illumination par un commando au sol) ?
    .
    Question 2, qui se pose désormais : sera-t-il possible d’armer les F16 (équipés de pod Sniper?) avec des AASM ?

    • Pascal, (l'autre) dit :

      @Fralipolipi « sera-t-il possible d’armer les F16 (équipés de pod Sniper?) avec des AASM ? » Compatible mais j’ignore quel est le « pod » de désignation.
      https://www.forcesoperations.com/amp/premiere-un-f-16-americain-tir-un-aasm-de-sagem/

    • tschok dit :

      @Frali,

      Je dirais qu’un poste de commandement rayonne suffisamment pour qu’un système de guidage à imagerie thermique puisse identifier sa cible et la verrouiller, puisque, en fait, dans ce système de guidage, on ne se focalise pas sur un rayonnement IR en tant que tel, mais sur une analyse de l’image thermique de la cible.

      Il suffit que la cible rayonne suffisamment pour qu’on ait une image, c’est tout. Et c’est l’image qui est reconnue. Une bagnole garée sur un parking, de jour comme de nuit, ça rayonne, donc ça produit une image. La bagnole peut être ciblée du moment qu’elle se détache du paysage.

      Maintenant, quelqu’un tourne la clé de contact et met en route le moteur: là on a un rayonnement thermique qui, lui, peut être capté par une tête infrarouge, comme la tuyère d’un hélico ou d’un avion. Classique, quoi.

      Maintenant, la question, c’est: l’ASSM, il a quoi comme guidage? Imagerie thermique ou guidage infrarouge classique?

      And the réponse is: https://fr.wikipedia.org/wiki/Armement_air-sol_modulaire#Guidage

      Extrait: « L’AASM INS/GPS/infrarouge (SBU-64 Hammer) comporte un capteur infrarouge en supplément. Celui-ci ne fonctionne que dans la phase terminale et permet de s’affranchir des erreurs de coordonnées par un recalage avant l’impact grâce à un modèle de la cible préalablement introduit dans l’arme et des algorithmes de traitement d’images. Cette version a une précision métrique »

      Donc, imagerie thermique.

  12. ZoSo dit :

    L’avion a quand même dû s’approcher sacrément près de la frontière pour lancer sa frappe, la DCA russe est de pire en pire…

    • Etienne Declercq dit :

      Il a dû pénétrer en Russie. Et alors?
      La Russie c’est aussi leur pays. Une colonie en quelque sorte.

  13. TDK dit :

    Comment différencier alors un Mig-29 ruSSe d’un Mig-29 Ukrainien ? Par le passé, Egyptiens et Israeliens avaient eu le même problème avec leurs Mirage et avaient aussi utilisé des marquages tres criards…

    • Etienne Declercq dit :

      Les Mig29 manque de rayon d’action. Je doute que les Russes en engagent beaucoup au-dessus de l’Ukraine. De plus les Russes tentent de garder quelques appareils pour la 3ème guerre mondiale.

  14. aleksandar dit :

    Que de « victoires » ukrainienne ces jours-ci !
    Dérisoires.
    Dommage qu’ils ne communiquent pas aussi sur la perte de Staromaiorske, Novooleksandrvka, Novoprokovske, Netailove, Krasnogorivka, Rozdolivka, Tabaivka, Kyslivka et bientot Tchasiv Yar.

    • Goose dit :

      Des ruines prises à un rythme de sénateur et au prix de très lourdes pertes. Super ! Et votre offensive de Kharkiv, elle en est où ?

      • B29 dit :

        Goof : rappelez-nous comment les américains avaient « libéré » les villes françaises : Le Havre, Cherbourg, Brest, Lorient, La Rochelle, St Nazaire, et tant d’autres… Brest par exemple, plus de 300 bombardements, une ville rasée à 99 %… eux ils avaient le droit, c’est ça ?
        .

        • Franz dit :

          Commentaire le plus hors-sujet du mois !
          À part ça : Goose parlait des pertes humaines en rapport avec les territoires conquis évoqués dans le commentaire d’Aleksandar. Vous comprenez ? aucun rapport avec « le droit »…

        • rainbowknight dit :

          Les « ricains » et « brits » ont fait l’effort de maîtriser le ciel…
          Les « soviets » c’était plus coûteux en vie pour un résultat semblable sinon pire.
          Les vieilles habitudes perdures comme Marioupol, Grozny, Alep et d’autres villes peuvent en témoigner mais les « soviets » c’est fini.
          Le siècle a changé mais pas la doctrine brutale des russes : »tuez les tous et rasez tout » …..

        • Pascal, (l'autre) dit :

          @B29 Même si effectivement les bombardements alliés (dont on peut légitimement se poser des questions quant à leur « utilité » militaire pour certains raids) ont provoqué des dégâts inouïs et des pertes humaines terribles comparer ces bombardements pour libérer la Frances de l’emprise nazi avec ceux que l’Ukraine subit dans le cadre d’une guerre d’agression et non de libération démontre votre « finesse » d’analyse! Les « statsunis » c’est vous aussi votre « nonosse » à ronger?
          (la prochaine vous posterez sous le pseudo de B17, le B 29 n’a jamais été utilisé en Europe mais dans le…………………Pacifique!)

        • Bench dit :

          @B29 aka Guitou non? Une fois de plus, mauvais choix de pseudo mon rigolo , vous auriez mieux fait de choisir Tu-4, ça aurait au moins eu le mérite d’être raccord avec vos idées moisies.
          Cela dit, revoyez vos chiffres et vos livres d’histoire. Brest n’a pas subit 300 bombardements entre 1940 et 1944, mais seulement 165 et 480 alertes qui firent 965 morts et 740 blessés graves. Alors oui, au delà des chiffres bruts, du nombre de victimes et du fait que l’on peut toujours aujourd’hui déplorer cette politique militaire de l’époque qui consistait a tenter d’écraser l’adversaire sous des tonnes de bombes y compris les civils pour briser le moral ( 965 morts et 740 blessés graves ) nous ne sommes plus en 40/45 et les bombardements massifs de B17 et Lancaster ne sont plus d’actualité.
          Il n’y a guère que vous et vos semblables en admiration devant le dingo du Kremlin pour oser ce genre de comparaison idiote! Guère que vous et votre prose d’illuminé pour approuver et encenser ce déluge d’obus et de bombes qui tombent indifféremment sur civils et militaires en Ukraine. Tactiques d’un autre temps qui ne fonctionnaient déjà pas à l’époque et ne fonctionnent toujours pas aujourd’hui. Votre Poutine adoré et son armée qui en est restée aux tactiques de l’Armée Rouge du petit père des peuples vit dans le passé et on voit ce que cela donne, quelques très petits gains territoriaux sur des champs de ruines et tout ça au prix de milliers de morts russes. Enorme!

          Pour votre gouverne concernant Brest , infos ici : http://www.wiki-brest.net/index.php/Bombardements_a%C3%A9riens_de_Brest_et_de_sa_r%C3%A9gion_pendant_la_Seconde_guerre_mondiale

    • Pascal, (l'autre) dit :

      On compte sur vous pour nous faire la retape sur les brillantes forces russes!

    • PK dit :

      « Dommage qu’ils ne communiquent pas aussi sur la perte de Staromaiorske, Novooleksandrvka, Novoprokovske, Netailove, Krasnogorivka, Rozdolivka, Tabaivka, Kyslivka et bientot Tchasiv Yar. »

      Vous êtes modestes : les Russes en sont à une cinquantaines de villes et villages. Contre deux pour la grande offensive ukrainienne…

      • Pascal, (l'autre) dit :

        « les Russes en sont à une cinquantaines de villes et villages. » Mais oui………………néanmoins PUTAIN DEUX ANS TROIS MOIS et bientôt QUATRE!

      • Matriochka dit :

        Fabuleuse deuxième armée mondiale qui en est à compter le nombre de gravats pris à l’ennemi au bout de 28 mois de guerre… pour info, les allemands en 1918 ont signé leur reddition en France, sans que les alliés n’aient libéré la totalité de notre territoire.

    • tschok dit :

      Moi, je comprends qu’ils ne communiquent pas sur sur la perte de Staromaiorske, Novooleksandrvka, Novoprokovske, Netailove, Krasnogorivka, Rozdolivka, Tabaivka, Kyslivka et Tchasiv Yar.

      Parce que rien que pour citer les noms, j’ai dû faire un copier/coller.

      Pourvu que notre futur gouvernement ne nous oblige pas à nous mettre au cyrillique, parce que là je démissionne.

  15. vrai_chasseur dit :

    Le général ukrainien Golubtsov a en effet donné pas mal d’indications dans son interview
    (elle est ici : http://www.radiosvoboda.org/a/my-zmozhemo-zavoyuvaty-perevahu-v-povitri/32429248.html)
    – il n’a pas parlé des Mirage 2000 français, la date de son interview étant antérieure à l’annonce du président français, il n’a sans doute pas été autorisé à le faire,
    – il estime à 3 à 4 escadrons le nombre de chasseurs occidentaux type F16 permettant de changer la donne sur un segment du front (pour comparaison la VKS russe a aligné contre l’Ukraine 50 escadrons opérant depuis 39 bases dont la grande majorité se trouve sur le territoire russe)
    – Ces escadrons seront dispersés en permanence comme les actuels escadrons ukrainiens pour éviter les frappes russes
    – L’AASM français est plébiscité pour sa redoutable efficacité et l’Ukraine a spécifiquement demandé qu’il soit adapté d’abord sur Mig25 (ces derniers ayant épuisé leur stock de munitions non guidées, tirent maintenant avec succès les AASM) puis sur tous les futurs F16 cédés par les différents pays européens.
    – Les russes se sont adaptés au missile antiradar américain HARM (changement des fréquences, extinction des radars) – ces missiles sont utilisés « quotidiennement » (NB ce qui dénote a priori une très bonne disponibilité opérationnelle des aéronefs et donc une prouesse de la part des mécanos ukrainiens)
    – la modernisation des Mig29 ukrainiens a d’abord été envisagée pour tirer parti de tous les armements et systèmes OTAN, puis très vite abandonnée car jugée trop complexe
    – Des spécialistes de Lockheed-Martin sont venus en Ukraine inspecter les pistes et en ont identifié plusieurs aptes aux chasseurs F16.
    – Les futurs F16 transférés à l’Ukraine seront équipés en air-air avec de l’AIM-120 de portée ~100 km.

    • VinceToto dit :

      Note: sur la photo c’est un Mig-27 pas un Mig-25.
      Sinon, l’ASSM est aussi sur Su-25: https://www.youtube.com/watch?v=AZmiXRUn4L4&t=898s (interview datée du 9 Juin 2024 du brigadier général Sergei Golubtsov, chef des forces aériennes ukrainiennes que vous citez comme source. Pas de traduction automatisée possible comme avec l’article que vous citez.)

    • Frédéric dit :

      L’AASM français est plébiscité pour sa redoutable efficacité et l’Ukraine a spécifiquement demandé qu’il soit adapté d’abord sur Mig25 – Faute de frappe : MiG-29 –

    • tschok dit :

      « Les futurs F16 transférés à l’Ukraine seront équipés en air-air avec de l’AIM-120 de portée ~100 km »

      Cela semble adéquate.

  16. Bobdoors dit :

    N en déplaise a tous nos amis russophones, xénophobes, et autres extrêmes, Bravo aux vaillants combattants ukrainiens et a tout son peuple ✌️et tant pis pour les fautes

    • Etienne Declercq dit :

      Le corps des bombes est américain.
      La France a un problème de production.

  17. Décryptage dit :

    En deux interventions provocatrices placées dès la mise en ligne de l’article, les trolls russes « Un complotiste probablement » et « Jordan Buchanan » (mais peut-être ne font-ils qu’un) sont parvenus à largement détourner les commentaires du fond de l’article.
    Cette manœuvre de détournement d’attention indique probablement à quel point l’information rapportée dans cet article les dérange.

    • rainbowknight dit :

      Eux personnellement sans doute pas, ils sont planqués à siroter leur Putinka vodka, ceux qui prennent sur la gueule les bombes ukrainiennes doivent être plus inquiets.
      Que les armées russes s’en retournent dans leurs foyers , la guerre sera terminée et l’Ukraine libérée cessera d’être torturée.

  18. Glacis dit :

    Dans cette « opération » supposée, il n’y a rien d’Ukrainien, à part le communiqué peut-être !

    • tschok dit :

      Vous emmerdez pas à faire des périphrases, Glagla, mettez direct les pieds dans le plat en disant que c’est l’Otan qui agit sous faux drapeau. On n’en est plus à ces pudeurs de gazelle, franchement.

  19. cedivaniv dit :

    Le seul truc qui compte pour l’Ukraine, c’est l’élection US. Si Biden passe, le soutien US, et donc européen, continuera. Jusqu’où ? mystère… Si Trump passe, fin du soutien US et de celui de l’Europe, l’Ukraine devra négocier. Bardella ou n’importe qui d’autre avec Macron président n’y changeront rien.

    • Gateux dit :

      si Biden passe, c’est d’abord lui qui aura besoin de soutien, …pour tenir debout…. vous l’avez vu , en France ?

      • Pascal, (l'autre) dit :

        Quand on s’attaque au physique des personnes c’est que l’argumentaire est désespérement………………..vide!

      • Matriochka dit :

        On s’en fout de Biden, les USA ne sont pas la Russie, même si il meurt demain la vie ne s’arrêtera pas, il n’y aura pas de coup d’état ou de guerre civile.

    • Matriochka dit :

      Pas sûr, même le plus idiot des républicains (bon, en effet Trump en fait partie) sait que si l’Ukraine tombe cela signe la fin à moyen terme de l’influence US en Europe, et ce n’est pas bon pour les ventes. Et au niveau mondial cela aura deux conséquences, la perte d’influence et une course au nucléaire pour des États qui sauront qu’ils ne peuvent pas compter sur l’oncle Sam.

  20. Pascal, (l'autre) dit :

    « Dans cette « opération » supposée, il n’y a rien d’Ukrainien » Vous étiez sur place, où êtes vous un « expert » en divination?

    • Les 3 petits singes dit :

      Vous n’avez donc pas d’yeux pour voir, pour lire, ni d’oreilles pour entendre ?

      • Pascal, (l'autre) dit :

        « Vous n’avez donc pas d’yeux pour voir, pour lire, ni d’oreilles pour entendre ? » Encore un défenseur du « bon droit » On remet en cause……………..ces branleurs d’Ukrainiens incapable de faire les moindres dégâts? Quand l’armée russe touche un objectif c’est une victoire éclatante, quand c’est l’armée ukrainienne c’est « peanuts », (où c’est encore un coup de l’O.T.A.N.!) en version « même pas mal »! Alors ma question est : »avez vous un cerveau »?

      • Toujours un com' qui me rappelle dit :

        Il a un nez pour vous sentir, de très loin.

    • Aruspice dit :

      Sans vouloir me montrer prétentieux, je crois que je suis le seul expert en divination ici.
      Pour un avenir propice, consultez un aruspice !

    • tschok dit :

      Il voulait juste nous dire que c’est une guerre de l’Otan et pour ça il a seulement besoin d’en avoir la conviction, les preuves matérielles lui sont inutiles.

      Qu’est-ce que vous voulez qu’un mec à convictions fasse de preuves matérielles? Si on a des convictions, c’est justement pour pas avoir à s’emmerder avec la logique, la méthodologie et les éléments de preuve objectifs et matériellement vérifiables.

      Donc le mec arrive, il assène que c’est pas une opération ukrainienne (gros sous-entendu bien glaireux: c’est l’Otan qui est à la manœuvre because toutédelafotostazunis) et puis il se casse. Niveau de QI: aux alentours de 80. C’est correct, c’est dans la tolérance.

      Un pro-russe classique, quoi: beaucoup de convictions dans un tout petit peu d’intelligence. Et ça fait le job. On va quand même pas lui demander de faire un raisonnement, non plus. Faut pas être cruel.