Char du futur : Selon KNDS France, le développement du canon ASCALON a « franchi de nouvelles étapes »

Longtemps embourbé dans des désaccords entre les industriels français et allemands concernés, le Système de combat principal terrestre [MGCS] a finalement été relancé en avril dernier, avec la signature d’un protocole d’accord entre la France et l’Allemagne ouvrant la voie à la phase 1A de ce projet, désormais organisé selon huit piliers [plateforme, tourelles, armement secondaire, système de communication, simulation, capteurs, protection contre les drones, logistique et infrastructure].

Seulement, une question n’a toujours pas été tranchée : celle concernant le canon qui armera le char de nouvelle génération sur lequel reposera ce « système de systèmes ». Un choix sera arrêté à l’issue d’essais comparatifs des deux solutions concurrentes, à savoir le système ASCALON développé par KNDS France [ex-Nexter] et le canon Rh-130 L52 de 130 mm proposé par Rheinmetall, celui-ci devant être associé à « un chargeur automatique de pointe ».

Ces derniers mois, le groupe de Düsseldorf a profité de la moindre occasion pour faire la promotion de son canon de 130 mm, lequel équipe le char KF-51 « Panther », dévoilé en juin 2022, à l’occasion du salon de l’armement aéroterrestre EuroSatory. De son côté, KNDS France a semblé être plus en retrait, les vidéos impressionnantes des premiers essais du système ASCALON [pour Autoloaded and SCALable Outperforming guN] ayant disparu des réseaux sociaux sur lesquels elles avaient été diffusées.

Cela étant, à quelques jours de l’édition 2024 d’EuroSatory, KNDS France a donné quelques nouvelles de son système ASCALON en faisant savoir qu’il venait de « franchir de nouvelles étapes ».

« Lors de la dernière campagne de tirs, en mai 2024, le canon ASCALON a démontré d’excellentes capacités, tant en calibre 120 mm que 140. Les essais ont, de plus, mis en évidence la maturité de l’obus-flèche », en effet indiqué KNDS France, via un communiqué publié ce 10 juin.

L’obus-flèche en question est probablement le SHARD [SHardenered ARmour Defeat], lequel a récemment été qualifié par KNDS France.

Quoi qu’il en soit, ces essais « ont inclus des tirs avec un tube ASCALON de 140 mm, rapidement remplacé ensuite par un tube ASCALON de 120 mm pour effectuer de nouveaux tirs. Cette campagne montre la possibilité offerte par ce concept de remplacer n’importe quel tube de 120 mm ou de 140 mm sur un même affût en moins d’une heure », a indiqué l’industriel.

À noter que la possibilité de tirer des obus de 120 et de 140 mm peut être un avantage par rapport au canon de 130 mm proposé par Rheinmetall… dans la mesure où, actuellement, tous les chars occidentaux [Leopard 2, Abrams, Leclerc, Challenger 3] sont dotés de canon de 120 mm.

La prochaine étape prévue est de mener, en 2025, une campagne de tirs avec un canon ASCALON monté sur une tourelle de char.

Conçu selon une « architecture ouverte pour servir de base au développement collaboratif d’un système d’arme dans le cadre du programme franco-allemand MGCS », l’ASCALON « présente des niveaux de performances que les technologies actuelles ne permettent pas » et « dispose également d’un important potentiel de croissance », a encore fait valoir KNDS France.

Photo : KNDS France

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

109 contributions

  1. Bob dit :

    Quel est l’intérêt d’augmenter le calibre du canon alors que le 120 mm détruit tout et que la tourelle va s’alourdir sur des MBT déjà trop lourds? Rien.

    • HMX dit :

      Au contraire, un calibre supérieur ouvre beaucoup de perspectives : outre l’intérêt de pouvoir théoriquement tirer une munition flèche jusqu’à 8km (ce qui est quand même en soi un avantage dans certains contextes d’emploi très spécifiques, en terrain ouvert), l’intérêt majeur à disposer d’un tel calibre réside surtout dans la possibilité de concevoir et d’intégrer beaucoup plus facilement des munitions innovantes et performantes : missile antichar ou antiaérien tiré du canon, tir de drones/munitions rôdeuses/essaims de drones depuis le canon, tir d’obus à trajectoire courbe pour des tirs au delà de la vue directe (y compris des obus guidés et propulsés), intégration plus facile d’obus à sous munitions, etc… tout cela reste évidemment possible avec des calibres inférieurs, mais avec d’importantes contraintes d’intégration et des limitations intrinsèques (portée pratique inférieure des munitions). Le calibre 140mm ouvre à cet égard énormément de possibilités pour les prochaines décennies.

    • Roland Desparte dit :

      @Bob.
      Comme le disent les spécialistes (que je ne suis pas), le 140mm autorise une réelle augmentation de la charge utile de la munition avec une amélioration du pouvoir de pénétration, et -à la différence du 120mm- cette munition permet d’être dotée d’un dispositif de guidage terminal, un dispositif de programmation ou de recherche d’objectif. De surcroît, sa puissance étant supérieure, sa portée est augmentée.

      • AlexS dit :

        Cela n’a pas de sens. La pénétration dépend d’un pénétrateur qui est non explosif.

    • Sylph dit :

      Facile : l’évolution épée vs bouclier nécessite de prévoir des solutions nouvelles. La physique des matériaux et les hard/soft skill + les LM portables ne cessent d’évoluer. L’arme principale du char doit donc aussi évoluer.

    • sylph dit :

      Par ailleurs, il est reconnu que le 120mm est à bout de course en matière d’évolution possible…

    • Mais non dit :

      Bin non, les derniers blindages Russes du T-90 résistent au 120 mm.

      • Florian dit :

        Mais pas aux simple drones FPV

        • Mais non dit :

          Exact, c’est parce que les drones frappent par dessus où le blindage est très fin. La totalité des tanks actuels ont été conçu à une époque où les drones n’existaient pas. Curieux de voir comment sera réparti le blindage des futurs tanks.

      • Carin dit :

        @Mais non……
        Aucun blindage de MBT ne résiste à un 120mm de type flèche actuel à moins de 3500 mètres… même de face à moins de 2500 m.

        • Mais non dit :

          Si, j’insiste, le T-90 et son blindage réactif est bien résistant aux obus-flèches 120 mm.

          • tschok dit :

            Les tankistes russes doivent être contents de savoir qu’ils sont enfin en sécurité dans un T90M.

            Vous avez annoncé la bonne nouvelle à ceux qui sont encore vivants?

          • Faut assumer dit :

            Tu sais pas quoi @Mais non
            Je t’invite en Ukraine à bord d’un T-90… qui part pour la ligne de front…
            Quoi… tu décline… c’est trop dangereux… ah ben tant pis… tu pourras pas tester la supériorité incontesté de ton char préféré…

    • Aymard de Ledonner dit :

      Le 140mm permet plus de portée et le volume plus important de la munition permet l’intégration de systèmes de guidage tels que ceux déjà présents sur le 155mm.
      Votre « rien » méprisant est le même style de conclusion définitive que les propos de certains généraux français sur les chars dans l’entre deux guerre…avec la même pertinence.

    • Roro94 dit :

      le 120 mm détruit tout
      => Non c’est faux. Vous avez des interview d’équipages d’abrams en Ukraine qui se plaignent du fait qu’il leur faut une dizaine de coups pour détruire certaines habitations.

      des MBT déjà trop lourds?
      => Vous ne prenez pas en compte le fait que ce canon sera monté sur des blindés de nouvelle génération avec des blindages modernes dont le rapport poids/efficacité n’a rien à voir avec ce que vous avez en tête.

      L’Ascalon n’a pas pour but d’être monté sur un énième version de léopard 2, de merkava de M1 Abrams ou de leclerc.

      • Jeanot dit :

        tirer des obus flèches sur des bâtiments effectivement ça marche moyennement

      • Hub dit :

        Les équipages d’Abrams ukrainiens ont des difficultés à détruire les habitations en raison de l’utilisation d’obus anti-char et non d’obus explosif. (Ce n’est pas par choix mais bien par manque de munitions adaptées).

      • rainbowknight dit :

        Blindages modernes construits par Roro 94: une maille à l’endroit une maille à l’envers….

      • Vinz dit :

        « il leur faut une dizaine de coups pour détruire certaines habitations. »

        On ne détruit pas des habitations avec des obus flèches ; les équipages en question regrettaient le manque d’obus explosifs.

  2. KOUDLANSKI Romain dit :

    Cool enfin une avancée pour le canon ASCALON

    • JILI dit :

      Je ne comprends pas toutes ces discussions qui relèvent de la cour de récréation, car ce char offrira à la vente 3 canons dont 2 sur le même affût. Sans compter que le calibre de 140 mm permettra de tirer des obus à haute technologie bien plus élaborés que sur les deux autres. Donc, le plus important est d’attirer la clientèle, la ravir et la satisfaire, alors messieurs les politiciens vous cessez vos raisonnements débiles qui nuisent tant à notre pays, les allemands font leurs canons de 130 mm et de 120 mm sur deux affuts différents, et nous faisons le notre de 120 et 140 mm sur le même affût. Bref, la Clientèle fera son choix, et vous les incompétents, qui avez amené notre économie au désastre, vous la boucler et laissez faire de vrais professionnels ! De plus et rien qu’à considérer le résultat des dernières élections, vous devriez comprendre que les Français n’ont guère confiance en vous, et qu’il est plus que temps que vous considériez tous que vous n’êtes pas à la hauteur pour diriger un pays comme la FRANCE!

      • Bazdriver dit :

        @JILI. 120, 130 et 140, bonjour le casse tête logistique et industriel pour l’OTAN….

      • Franz dit :

        Il y a beau temps que les politiciens pensent que le pays est à leur service car « ils le valent bien ».
        C’est hélas vrai des plus hautes fonctions du pays jusqu’au niveau communal.

        • Gilles Aigeaunne d'Hurronpouein dit :

          Le couplet des tous pourris, ça marche encore ?

      • KOUDLANSKI Romain dit :

        Je ne suis pas aux commandes du pays, guignol je ne suis pas comptable des erreurs fait par les gouvernements successifs depuis ma naissance en 1981 tête de noeuds .

        • Langage fleuri dit :

          En général, un seul nœud suffit pour être une tête de nœud.
          Et si vous voulez faire chic, vous pouvez employer « nodocéphale ».
          Mais rien ne vous oblige à insulter vos interlocuteurs.

        • tschok dit :

          Faites comme si de rien n’était. JILI se monte un peu rapidement le bourrichon de temps en temps, mais dans le fond, rien de grave. Vous comprenez, c’est un gars qui a besoin de coupables. Vous passiez par là, c’est tombé sur vous, pas de bol, c’est tout, quoi.

          Il fallait que ça sorte, disons. D’ailleurs, lui-même serait bien incapable de vous expliquer pourquoi il vous a pris pour cible, ce qui est bien la preuve qu’il n’y a rien de personnel là-dedans. En ce moment, les mecs s’énervent. Ils sont un peu comme des chevaux assoiffés qui sentent la proximité de l’abreuvoir. Ca fait depuis votre naissance qu’ils attendent leur heure, et ça semble enfin se profiler à l’horizon. Ils se tiennent plus…

          Moi, des p’tits vieux comme lui, j’en ai trois à la maison. Ils sont pénibles, ils agressent les passants dans la rue en leur disant la même chose: tout est de votre faute, bande d’incompétents, vous allez voir ce que vous allez voir! Bouclez-la! Place à la vraie France! Blabli, blabla. J’ai dû confisquer les flingues, je veux éviter les accidents. Et puis je les ai mis aux légumes, parce que les régimes carnés ça les rend mauvais et c’est pas bon pour leur tension. Déjà qu’ils sont à 12 médocs par jour, je veux pas qu’ils passent à 15.

          Après, faut changer les trucs à pilules, il y a plus assez de compartiments, c’est galère.

          Bref, je compatis.

  3. Rakam dit :

    Changer un fût en 1heure de temps, pas mal tout de même…bon ,il faut donc 2 fût par char ce qui entraîne tout de même un coup, après si ont ce donne les moyens d’un futur blindé avec ce type de packs de rechange, et bien banco! Mais je ni crois pas…

    • Clem285 dit :

      je pense, que personne n’aura les 2 canons en stock par char. le but étant de vendre la version 120 a ceux qui ont déjà des char en 120, comme ça,les munitions sont mutualisées. Le 140,pour les nouveaux clients, ou ceux qui souhaitent plus de puissance.

    • Roland Desparte dit :

      Deux canons c’est pour la démonstration et le comparatif, pas pour la dotation !

    • Cou coud coup coût qu'où coucou dit :

      Au combat, on donne des coups et on essaye d’éviter d’en recevoir, mais, puisque l’argent est le nerf de la guerre, l’activité martiale entraîne tout de même un coût.

    • wololo dit :

      2 fûts
      un coût
      si on se donne
      eh bien banco!
      je n’y crois pas

      Mais le commentaire reste pas moins interessant.

      • Rakam dit :

        @wololo… grand merci mon bon seigneur…pour le reste je suis encarté nul de chez nul en orthographe, bien des « corecteurs » de ce site me le rappelle souvent…

    • Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ? dit :

       
      Après, si on Se donne les moyens.

      https://jeretiens.net/ca-ou-sa-ce-ou-se-ces-ou-ses-cest-ou-ses

      • Rakam dit :

        Oui merci pour se rappel…

        • Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ? dit :

          Mais si vous le faites exprès, aussi…

          Pour le principe :
          Oui, merci pour Ce rappel…

    • Ni nid nie n'y dit :

      J’y crois, je n’y crois pas.
      Il nie avoir détruit le nid mais ni vous ni moi n’y croyons.

  4. tartempion dit :

    J’espére que de nouvelles décisions politiques ne manqueront pas d’être prises par des gens plus avisés que les amateurs qui nous ont gouverné jusqu’à leur retour sur terre ce dimanche …..
    Espérons que les nouveaux futurs membres du gouvernement et nos députés mettront fin à cette mascarade industrielle et développeront un char français à la hauteur des ambitions de la France sur la scène internationale .

    • Lyonpuce dit :

      il n’y a plus d’ambition sur la scène internationale : le #RN est inféodé à #putler !!!
      ne l’oublions jamais !!!

      • PK dit :

        « #putler »

        Terme utilisé par les « soft-powerisés » américains…

    • Math dit :

      Pas moi. Je ne suis pas pro Macron, mais je ne vois aucune mascarade dans ces programmes européens. Je souhaites vivement qu’ils réussissent. La farce est de faire croire à la retraite à 60 ans, plus de social et plus d’industrie en même temps. Ok pour pousser un cocorico, pas d’accord pour me peindre des lunettes sur l’état du monde.

  5. Lecoq dit :

    Les teutons ´n’accepterons jamais un canon francais, le char franco, allemand sera a 90% allemand, et nexter disparaitra …

    Tels sont les plans de notre president … seul hic, cet énergumène a dissout l’assemblée …

    • Roro94 dit :

      Pardon mais Nexter n’existe plus depuis 2 ans en fait. C’est KNDS maintenant, une multinationale présente en France, en Italie, en Allemagne au Portugal et maintenant en Ukraine.

      • rainbowknight dit :

        Puis ensuite en Russie pour assister et aider l’armée de la Russie démocratique à se reconstruire…. sous le regard bienveillant de l’OTAN.

    • Math dit :

      Les craintes sont légitimes, surtout quand on a pas accès aux informations classifiées et que l’on connaît la voracité industrielle des Allemands.

    • John “Hannibal” Smith dit :

      La prochaine fois que j’aurai besoin d’un plan, rappelez-moi de ne pas faire appel à vos services.

  6. Bloodasp dit :

    Attendez, afin d’être d’avoir bien compris: Avec l’Ascalon on peut tirer aussi bien des obus de 120mm que des 140mm, la seule contrainte étant de changer le tube, c’est bien ça? Si tel est le cas c’est génial, voilà qui devrait neutraliser Rheinmetall. Comme quoi les ingénieurs chez KNDS sont vraiment trés bon, fallait y penser

    • HMX dit :

      Peu probable que cela mette un frein à la stratégie de Rheinmetall pour placer son 130mm, qui sera proposé de série sur le Léopard 2AX, et en rétrofit sur tous les Léo 2 en service. Le marché adressable est énorme. Les allemands veulent en faire le futur standard OTAN. Et quand bien même la France se déciderait finalement à passer une commande de quelques dizaines d’EMBT armés de ce 140mm (hypothèse de toute façon clairement écartée à ce jour), cela ne changerait rien au rapport de force.

      A ce stade, la seule façon de contrarier ce plan pour imposer le 130mm, c’est de convaincre les américains de l’intérêt de l’ASCALON par une politique active de promotion et des essais menés sur place, en s’alliant par ailleurs avec un industriel américain (GLDS ?) en vue d’armer le successeur de l’Abrams. Car ce sont bien les américains qui créeront la dynamique pour imposer le futur standard OTAN…

      • Bazdriver dit :

        @HMX. Pas sûr que les Americains reussisent à imposer un standard. Ce sont bien les Allemands qui ont imposé celui de 120… Le nouveau théâtre d’opérations principal des USA , c’est le Pacifique, où le rôle des MBT sera minime. Alors 120, 130 ou 140….

    • Chimou dit :

      C’est probablement du 120 télescopé

    • Félix GARCIA dit :

      Il s’agit probablement de « l’embout pour fixer le canon » et du système de sélection/chargement des obus.
      La tourelle serait faite pour pouvoir passer du 120mm au 140mm (à l’image d’un changement de canon sur un fusil), et le système de chargement automatique capable de sélectionner et charger des obus des deux calibres pré-cités.
      La tourelle serait prévue/programmée (calculateurs balistiques, programmation des munitions, etc …) pour les deux types de munitions.
      Ce faisant, une même tourelle pourrait accueillir les deux calibres.

      Mais j’ai peut-être mal compris.

      • KOUDLANSKI Romain dit :

        Je pense aussi, avoir compris la même chose , que toi Felix .

      • tschok dit :

        Dans un canon, vous avez la partie chambre et la partie tube. D’après ce que je comprends, la partie chambre reste la même, mais ce qui change c’est la partie tube.

        Donc, une grosse chambre, au volume constant, va donner alternativement sur un tube de 120 mm ou de 140 mm, ce qui implique un changement de la munition, vu qu’un tube de 120 mm ne peut pas tirer une munition de 140 mm et réciproquement.

        S’agissant de la munition flèche, elle est télescopée et montée sur sabots détachables qui peuvent être adaptés en fonction du diamètre du tube: soit en 140 mm, soit en 120 mm. Jusque-là, je vois rien de trop compliqué.

        Ce qui me parait compliqué: que donne l’explosion d’une charge propulsive conçue pour une chambre donnant sur un tube de 140 mm quand elle se produit dans cette même chambre, mais donnant sur un tube de 120 mm? Donc un tube plus petit. Il y a pas un problème de pression, là?

        A mon avis, il faudra ajuster la charge propulsive, sinon le tube risque de dérouiller. Parce que le pari du canon de 140 mm consistait à travailler avec des pressions qui restaient raisonnables, alors que le 130 mm allemand faisait un choix différent: on monte en pression.

        Maintenant, si on ajuste la charge propulsive, pour pouvoir passer d’un calibre de tube à un autre, quel est l’intérêt d’avoir une chambre plus volumineuse? Là, je pige pas.

        Sinon, les deux calibres, à mon avis, c’est pas pour un même char en opération, ce sont deux options différentes pour deux chars différents, vu les complications qu’entraîne en cascade la gestion du tir de deux types de munitions différents dans une même tourelle.

        • Félix GARCIA dit :

          Je pense que ce que dit Nexter/KNDS France, c’est que leur tourelle (chargeurs automatiques, paniers de munitions, calculateurs balistiques …) est conçue pour les deux dès l’origine, ce qui fait qu’un client peut « commander », à partir du même modèle, un char avec canon de 120mm ou 140mm.
          Une fois le char construit, pour des questions d’harmonisation et d’homogénéisation, je ne pense pas qu’il soit question de changer le canon ou les munitions pour le client : c’est ou 120mm ou 140mm.
          Car, même si la tourelle peut accueillir les deux, il doit forcément y avoir des réglages à faire.
          Mais, est probablement conservée la possibilité de changement ou d’évolutivité à terme.

          PS : ASCALON —> Autoloaded and SCALable Outperforming guN

    • LEONARD dit :

      @Bloodasp
      Rheinmetal a le même argument « canon ». La possibilité d’implanter un 130mm dans une tourelle de LEO2, avec une adaptation du chargeur (et une diminution d’emport), pour un retrofit de la flotte existante.

    • Vinz dit :

      Cela supposerait dans le blindé un chargeur automatique capable de gérer à la fois des munitions 120mm et 140mm.

  7. olivier_M dit :

    L’Ascalon permet il toujours et avec quelles munitions, d’atteindre des objectifs à 8 kms de distance ?

    • Roland Desparte dit :

      @Olivier
      Oui, à priori avec un obus “NLOS“ (“Non Line Of Sight“ pour tir au-delà de l’horizon).

  8. LM dit :

    Il ne faut pas dépasser les 60 tonnes pour le futur char (65 max max)
    il faut plus de blindage sur « le toit »
    il faut un système de protection active
    il faut du 30mm pour combattre les drones
    il faut un drone « hélicoptère » intégré au char
    et pour tout cela, un opérateur en plus.
    Donc même en restant au 120mm, la capacité d’emport sera à peine de 25 munitions.
    Avec du 140mm, le poids de la munition devient très limite, pour un emport de combien ? 15/20 munitions ?
    40 munitions c’est déjà très juste aujourd’hui.
    Avec la menace des drones et de l’artillerie, sortir du blindage pour recharger toutes 30mn n’est pas une bonne solution.
    Il va falloir faire des choix…
    (ou concevoir un véhicule de support qui recharge le char en 2mn sans qu’un soldat sorte sa tête…)

    • Félix GARCIA dit :

      « (ou concevoir un véhicule de support qui recharge le char en 2mn sans qu’un soldat sorte sa tête…) »
      Type K10 ?
      https://en.wikipedia.org/wiki/K10_Ammunition_Resupply_Vehicle

    • Sylph dit :

      L’ASCALONE ne pèse quasi pas plus que le 120mm. C4est donc plus de puissance sans prise de poids. PAr ailleurs il est peu probable de développer un char qui « fasse tout ». A mon avis on va vers es couple ou groupe de blindés principal + suiveurs servant et/ou dronisé et/ou AR….

    • ONERESQUE dit :

      Cela fait PLAISIR de lire cela car j’abonde avec vous à 150%…..Il suffit de voir les vid quotidiennes sur Le Tube (Untold News, Warthog defense, Skynews, Daily Telegraph….etc….) pour constater que les T_90M, T-72, T-80 se font étriller, puis finir en feu d’artifice façon feux de la Saint-Jean, quotidiennement, à coups de simples FPV chargés de têtes de RPG-7 ou de blocs de 4 kg de Semtex….Sans auto-protection poussée, le char de demain n’est qu’un…. »sitting duck » pathétique……3.106 chars russes HS officiels sur ORYX, probably 3.500 donc…….

  9. Carin dit :

    Je serais curieux de savoir qu’elle différences il y a entre un 120mm actuel, et le même calibre en Ascalon?
    Si la différence se trouve dans l’obus Shard, je pense qu’un tube actuel pourrait en tirer non?
    A moins que la différence se fasse dans la pression obtenue dans la chambre?
    Quoi qu’il en soit, pouvoir passer d’un tube en 120 d’aujourd’hui, à un 120/140mm de demain, sans changer de MBT, c’est un très gros coup dans les dents de Rheinmetall… et ça, c’est comme un élixir… c’est divin.
    Nul doute que cette vilaine entreprise va copier le système, et modifier le support de son tube de 130mm, pour le rendre adaptable aux 120 d’aujourd’hui.
    Encore une fois KNDS France (ex Nexter), prends de l’avance… comme pour le Leclerc, qui malgré ses 30 balais, donne toujours dans le haut du panier!

    • E-Faystos dit :

      @ Carin
      bonjour.
      la différence, c’est les contraintes.
      pour tirer un obus flèche, le 120 mm est à la limite est si la vitesse à la sortie de bouche est de 1600/ 1850 mètres par secondes, c’est limite pour outrepasser les systèmes de protection active type Trophy dès que l’obus perd un peu de vitesse.
      la 140 mm c’est le même effet pour des pressions dans le tube beaucoup plu s basse, et donc de grosses marges d’amélioration.
      c’est aussi un o us téléscopé pour l’Ascalon. et là, c’est un double avantage d’une munition plus compacte à effet égal, et plus sécurisée pour le chargeur automatique car réduite à un simple cylindre.

  10. Goose dit :

    Deux canons de deux calibres différends, interchangeables en un temps record ! Joli coup de KNDS France !

    • Frede6 dit :

      Oui mais ca sert à quoi ?

      • Jeanot dit :

        tirer plus loin
         » c’est celui qui bande le premier qui baise l’autre »
        parole de tankiste pendant l’opération Daguet

    • Abbé Cherèle dit :

      Plutôt que des calibres « différends », ce sont deux calibres différents qui pourront être montés.

      Différent (adjectif) : qui n’est pas semblable.
      Différend (nom) : désaccord.

  11. dambrugeac dit :

    ”une nouvelle étape ”… vers le privilège allemand pour son propre canon !

  12. Castel dit :

    Cette solution évoquant l’alternative de pouvoir tirer des obus de 120 ou 140mm, en changeant simplement le tube parait très intéressante à plusieurs titres :
    – tout d’abord, cela permet d’employer le calibre le plus approprié suivant la mission de départ, et de le changer rapidement si la mission devait évoluer par la suite dans une direction différente.
    – autre point important, comme on le voit aujourd’hui, il peut y avoir des problèmes d’approvisionnement concernant des calibres aussi peut répandus que le 130 ou le 140mm à l’heure actuelle, alors qu’avec le 120, le problème risque de moins se poser, puisqu’il s’agit actuellement du calibre OTAN standard.

    • HMX dit :

      @Castel
      Cette possibilité est en effet un avantage supplémentaire, une corde de plus à l’arc de l’ASCALON. Cela étant, je ne crois pas trop au changement de canon « à la volée », en fonction de la mission du jour. Mais dans un contexte de guerre de haute intensité, où les questions de stock d’obus, de chaîne logistique et d’échange avec des pays alliés deviendraient déterminantes, pouvoir changer de calibre serait en effet une possibilité intéressante.

      • Castel dit :

        @HMX
        Je ne pensais pas forcément à un changement « à la volée » le jour même, mais sur une confrontation de plusieurs jours, au cours de laquelle, il pourrait y avoir des confrontations contre des chars le premier jour, puis dès le lendemain, contre des bâtiments dans lesquels l’ennemi se serait retranché.
        d’ailleurs à ce sujet, je suis un peu étonné que les fabricants de canon soient tant obnubilé par les obus flèches, certes très utiles dans les combats de chars, mais qui ont montrés récemment leur médiocrité contre des bâtiments en Ukraine ( 17 obus flèche pour détruire une maison isolée !! )
        Le calibre de 140mm devrait pouvoir avoisiner une capacité approchante à celle d’ un obus flèche de 120mm, contre les blindages, en utilisant une charge type  » Heath » tout en ayant une capacité nettement supérieure contre les bâtiments ou même en anti-personnel.
        C’est justement là que l’on devrait trouver l’avantage de cette augmentation de calibre

    • Vinz dit :

      Non pas « simplement en changeant de tube » ; il faut un chargeur automatique ad hoc.

  13. AlexS dit :

    Exercice inutile, quel est l’avantage significatif de Ascalon par rapport à Rheinmetall pour justifier le changement. Les munitions de 140 mm n’ont aucun sens lorsque vous n’avez pas besoin d’un tir direct pour endommager un char…

    • Chimou dit :

      Justement, c’est l’inverse. Vous pouvez ajouter plus d’électronique pour faire du guidage avec un 140

    • HMX dit :

      Détrompez-vous… voir commentaires plus haut.

    • E-Faystos dit :

      « Les munitions de 140 mm n’ont aucun sens lorsque vous n’avez pas besoin d’un tir direct pour endommager un char… »
      Faux. le calibre supérieur impacte favorablement la charge embarquée qui peut contenir plus d’explosifs, ou recevoir un système de guidage.

  14. Thierry le plus ancien dit :

    Avoir 2 calibres pour le canon c’est un atout indiscutable mais le délai de changement de canon est sans grande importance car il faut un engin de levage lourd, cela ne se fera pas au combat et qu’en plus il faut aussi changer toutes les munitions à l’intérieur du char ce qui est forcément plus long, à moins d’avoir un chargement/déchargement automatique des caissons de munition via un système qui reste à inventer, mais pas sûr que ce soi utile.
    L’armée française aura aussi son mot à dire pour la chaine logistique, il faut penser à tout !

  15. Roland Desparte dit :

    Je me permets de poser une question selon moi fondamentale. Le MGCS devrait sortir de chaine de production à l’horizon 2040-2045 (Source : Ministère des armées). Sera-t-il toujours aussi performant par rapport à ce que certains annoncent ? Car dans le même temps les techniques des chasseurs de chars ou dispositifs antichars va également évoluer (munitions téléopérées, drones FPV, missiles antichars, etc.]… Quand je constate les actuelles capacités des nouvelles munitions antichars, je me pose bien des questions sur ces capacités dans 20 ans… Selon moi, le MGCS devra être accompagné par d’autres “moyens“ spécialisés dans la détection, la neutralisation, la protection, car il ne pourra pas tout faire tout seul et sera une cible de choix ! Un sacré casse-tête pour les ingénieurs (bénéfices/risques ?)… D’autant plus que de nombreuses armées seront déjà équipées de 2A8 ou de M1E3 ou autres (perspectives d’export ?).

    • HMX dit :

      @Roland Desparte
      Rassurez-vous, si le programme va à son terme, les véhicules issus du MGCS bénéficieront à leur entrée en service d’un système d’autoprotection au meilleur niveau. Cela fait partie du cahier des charges. L’enjeu et l’inquiétude, c’est plutôt d’équiper en rétrofit l’ensemble des chars déjà en parc par des système d’autoprotection. A commencer par nos Leclerc…

    • E-Faystos dit :

      @ Roland Desparte
      la réponse qui suit n’engage que moi.
      mais en général et sur ce projet en particulier, les états cherchent du novateur et disruptif.
      les industriels ont jusque là fait la sourde oreille parce que les blindés, c’est pas une production où les effets d’échelle permettent d’amortir les coût de développement. aussi pour les vendeurs de blindés, rester sur du classique toiletté avec des achats sur étagère permettait d’amortir les coûts de développement engagés il y a trente ans.
      maintenant, si vous demandez ce que de tels engins mis à jours vaudront dans le futur, j’ai des infos : le canon du léopard A8 est toujours un 55 calibres. on peut faire plus long, mais on perd en précision ce qu’on gagne en puissance. c’est encombrant pour le combat en environnement dense et ça s’use atrocement vite.
      alors ils ont amélioré ce qui pouvait encore l’être: la poudre et le pénétrateur.
      .
      les Américains ont grandement repensé le M1.
      mais au vu du chaos qui sévit dans leurs programmes, la nouvelle itération qui supprime le chargeur, change le moteur pour une version plus économe et conserve le canon du léopard 2A4, soit un truc assez mou (mais avec la bonne munition… tout est possible, voir la note sur le L55 allemand) . Et le point commun des deux projets, c’est de contenir, voir réduire le poids du char.
      Parce 60 tonnes et plus, ça ne passe pas tous les ponts, ça s’enlise en terrain gras, et c’est une plaie à tracter.
      donc un projet neuf, c’est une feuille blanche mais qui doit comprendre un certain volume d’améliorations en laissant de la place au modifications de blindage, a une remotorisation, un changement de suspension et l’introduction de fonctions électroniques avec une bonne puissance électrique en rab.
      je ne veux rien enlever aux chars actuels parce que le léopard 2 est un bon engin, l’Abrams est très bien protégé et les chars russes procurent des sensations inouïe à leurs équipages.
      mais les protections actives sont le futur en matière de blindé, qui vont devoir réinventer le combat interarmes avec les drones, la protection active et passive contre les engins adverse, et recevoir cette compétence dès leur conception, avec un membre d’équipage dédié.
      il va donc falloir trouver de la place, et c’est ce qui manque le plus dans les blindés actuels.

      • Avekoucenzeh dit :

        L’adverbe « voire » signifie « et même », mais pas le verbe « voir ».

        Et le point commun des deux projets, c’est de contenir, voire réduire le poids du char.

  16. Tbt dit :

    Très bonne nouvelle !
    Une donnée manquante cependant, c’est la capacité du 120 mm ascalon versus le 130 mm allemand. Est-elle égale, inférieure voire supérieure ‍♂️)
    Sinon, potentiellement cela coupe l’herbe sous le pied des allemands pour revaloriser à moindre coût la flotte de léopard 2 en Europe.
    1 p’tit 120 mm ASCALON en lieu et place du 130 mm…

  17. Pirlouis dit :

    Quelqu’un peut il expliquer à un néophyte pourquoi cette possibilité de double calibre pour ce canon serait vraiment nécessaire si les munitions les plus communes sont de calibre 120mm ? le blindé qui embarquera un calibre de 140mm disposera de moins de munitions en final pour respecter des contraintes de poids et cela complexifiera la logistique en plus.

  18. Bastan dit :

    Est ce un char ou un canon d’artillerie mobile? Un char, c’est plus qu’un canon aussi efficace soit il.

  19. Matou dit :

    Il n’y a plus qu’à pouvoir remplacer le canon au choix entre du 120, du 130 et du 140mm et tout le monde devrait être content.

  20. Aymard de Ledonner dit :

    Quelqu’un sait-il quand les fameux essais comparatifs censés départager l’Ascalon et le 130mm de Rheinmetall auront lieu?

  21. Au fait... dit :

    Une munition de 140 est-elle toujours manipulable par un seul opérateur ? Plus c’est gros plus c’est lourd !

    • E-Faystos dit :

      oui, c’est l’objectif de la munition téléscopée qui est plus courte qu’un munition standard, tout en envoyant un pruneau plus imposant avec moins de contraintes pour le tube.

  22. Sorensen dit :

    Votre Nexter n’est pas seul, les bureaux r&d de Rheinmetal travaillent sur un tri-tube 120/130/155 qui concurencera l’Ascalon et le CaseAr, il n’y a rien de plus innovant, les essais durent depuis 2 ans, ce système va être dévoilé prochainement.La remontée de la bidt Allemande à la 3 ème place mondiale est impressionnante, d’ici 2/3 ans on sera deuxième.

    • E-Faystos dit :

      oui… le deuxième en Allemagne.

    • Sorensen dit :

      Correction: l’Allemagne est cinquième et ses parts baissent. Au temps pour moi, autant pour vous!

  23. stigmamax dit :

    Au vu des commentaires, les gens sont fascinés par ces armes de guerre. Apparemment le sport principal de l’homme est de chercher par tous les moyens de détruire son prochain.

    • tschok dit :

      En principe, le sport c’était l’asservir. Le détruire, c’était du gâchis.

      Détruire son prochain, c’est une préoccupation actuelle. Elle a des causes un peu complexes qui sont liées à un désir d’homogénéité sociale de l’homme moderne qui, en fait, ne supporte pas la diversité. Enfin, en ce moment, disons.

      Mais jadis, le sport, c’était l’asservissement. L’homme était une ressource, parce qu’on avait pas de pétrole. Aujourd’hui, le pétrole nous permet d’avoir l’équivalent de 600 esclaves à notre disposition. Donc, les hommes ne sont plus aussi précieux et leur nombre même devient une menace.

      En France, on s’effraie d’une Afrique peuplée de plus de deux milliards d’habitants qui vont, nous dit-on déferler sur l’Europe et nous grand remplacer. Les Français commencent à caresser des rêves de génocides planétaires, c’est rigolo. Ils relisent leur histoire coloniale en regrettant que nous n’ayons pas perpétré de nettoyage ethnique pour conserver nos colonies, mais pas au sens de l’époque: les colonies, c’était de la terre mais avec des gens dessus pour bosser.

      Aujourd’hui, les conceptions sont différentes: les fantasmes s’organisent autour de l’idée de liquider cette humanité grouillante qui nous dégoûte, de la repousser au loin, de la tenir à l’écart afin de continuer à jouir de notre prospérité dans notre bulle de confort, tout en nous accaparant des ressources à l’extérieur en ayant liquidé les populations locales.

      Vous me direz que j’exagère. Allez sur Thinkerview regarder l’émission consacré à Eric Zemmour et écoutez attentivement ce qu’il raconte quand il parle des migrants. C’est franc et direct.

      Bon alors pour tout vous dire, je ne sais pas quel monde est le meilleur: celui où on asservi, ou celui où on élimine. L’asservissement, c’était la colonisation et la réduction en esclavage, c’est pas très sympa. L’élimination, c’est génocidaire, c’est pas très sympa non plus.

      Mais en tout cas l’idée est dans l’air du temps. Imperceptiblement, elle s’installe et elle commence à faire comme chez elle. Il y a comme une idée de régression tranquille, de détricotage méthodique et serein de ce qui a fait l’humanité pour ne conserver qu’une vision très froide et hantée par de terribles angoisses de submersion.

      Par exemple, en ce moment, les pays européens sont en train de détricoter les conventions internationales sur l’asile. Cela n’a l’air de rien, mais l’asile occupe une place absolument centrale dans la construction de notre civilisation, par rapport à l’acceptation d’autrui: le prochain dont vous parlez, mais quand il n’est pas un proche.

      Cette question était jadis prise en charge par la religion: c’était la question du périmètre de l’amour christique. Aimer son prochain, qu’est-ce que ça veut dire, au juste? Puis le droit s’est substitué à la religion. Bon. Mais aujourd’hui on fout en l’air le droit. Bon. Mais alors, quel va être le nouveau périmètre? Comment on va le définir? Ben ce qui se profile n’est pas très réjouissant. On va pas se mentir, on n’est pas dans une période d’humanisme échevelé.

      Ma théorie, c’est qu’on ne régresse pas vers l’âge ancien de l’asservissement, mais qu’on se dirige vers une période de l’élimination: on régresse vers une forme ancestrale de barbarie, mais qui sera moderne dans ses modalités. Une barbarie dotée des moyens de la modernité.

      Par exemple, sur ce blog, vrai_chasseur a fait une remarque tout à fait frappante, à propos de la guerre en Ukraine et de l’usage des drones FPV en tant qu’arme antipersonnel: il a dit que « la chasse à l’homme était ouverte ». Pour l’instant, ces drones sont le prolongement de la main humaine: c’est une nouvelle façon de tuer, mais derrière la machine, il y a un homme. Oui, sauf qu’on aura très envie d’automatiser le processus et on le fera.

      Ce petit fait nous donne l’occasion d’entrevoir ce qui nous attend d’ores et déjà, si je puis dire, puisque je ne vous parle pas d’un avenir improbable, mais de ce qui est déjà en train de se passer.

      • Marine dit :

        D’un point de vue monstrueusement pragmatique, il commence fortement à y avoir trop d’êtres humains sur cette planète. Peut-être qu’un ou deux génocide à l’échelle continentale voire mondiale, ce serait au final bénéfique. Un mal pour un bien, diraient certains. La difficulté, c’est d’arriver à être suffisamment efficaces sans utiliser d’armes nucléaires. Le Covid-19 paraissait prometteur au début, mais il s’est finalement révélé n’être qu’un pétard mouillé.

    • Marine dit :

      Vous êtes sur un blog militaire… Vous vous attendiez à quoi ? A ce que les gens parlent de minions chatons ou du dernier tube de K-pop ?

  24. Guilhom dit :

    autant prendre un canon de 155mm et faire soit obus fleche soit systeme d’artillerie… ^^

    de toute maniere avec drones et autres moyens de surveillance, réussir à etre intact en dessous de 4km… c’est utopique… le combat actuel se fait avec du drone + artillerie+ systeme anti char+char type bradley… le tank lourd doit etre polyvalent
    d’autant plus que dans le futur une roquette de rpg7 et un drone c’est un javelin bas de gamme a portée de bourse de n’importe quelle juinte ou groupe terroriste…

    l’ascalon 140mm à 8km est l’unique solution adaptée.

    • E-Faystos dit :

      avec une couverture de drones adaptés à l’interception des munitions ennemie.
      les industriels devraient s’intéresser à l’intrication des munitions rôdeuses lancées par mortier pour couvrir les troupes et véhicules contre les fpv.

      • FP dit :

        Vous avez raison, le Lancet reste sans doute la munition militaire innovante la plus importante de l’arsenal russe actuel par exemple. Sa catapulte de tir peut rappeler le PIAT de la Seconde Guerre Mondiale (sorte d’arbalète). Certains tanks s’en protègent avec des cages et autres exosquelettes… L’Ascalon représente clairement une innovation majeure. Assez confidentielle d’ailleurs. L’attaque en profondeur de l’ennemi reste un atout valable. Jusqu’à présent plus facteur de désordre que réellement atout stratégique en raison des faibles niveaux de production.

  25. Bloodasp dit :

    @Stigmamax: Voui mon precieux nous aimons détruire, casser du char, voir les corps fumants éparse autour du char, nous kiffons…alors imaginez avec du 140, déjà que les tourelles de chars russes montaient à 30 m avec du 120 imaginez en 140, on va battre des records d’altitude !

  26. Prof de physique dit :

    Serait-il complètement idiot de prévoir une tourelle pour nos futures unités navales avec ce canon ?

  27. Guynier dit :

    Bonjour,
    Intéressant !!!
    120, 140 mm… Avec Ascalon, il y aura des possibilités d’évolution !! Donc en théorie on peut aussi mettre un tube de 155 mm, non ? Ce futur canon pourrait tirer différents calibres. C’est intéressant au niveau logistique. On pourrait même tirer des obus du type russe avec affût adapté !!! Qu’est ce que vous en pensez ? Cordialement.