L’Allemagne va commander 20 avions de combat Eurofighter EF-2000 supplémentaires

Avec des exportations en berne [le dernier contrat, signé par le Qatar, date de 2017] et faute de commandes « domestiques » suffisantes, l’Association fédérale de l’industrie aérospatiale allemande [BDLI – Bundesverband der Deutschen Luft- und Raumfahrtindustrie] a dit craindre, en octobre dernier, l’arrêt de la production d’avions de combat Eurofighter EF-2000/Typhoon en 2030. Et d’insister sur le risque « sérieux » d’une perte de compétences et d’un décrochage sur le plan technologique d’ici l’arrivée du Système de combat aérien du futur [SCAF] en 2040.

Et cela alors que l’Espagne venait de faire connaître son intention de se procurer un total de 45 Eurofighter EF-2000 appartenant à la tranche 4/4+ et que l’Allemagne en avait commandé 38 exemplaires dans le cadre du programme Quadriga, en 2020.

Quoi qu’il en soit, la BDLI a été entendue. En effet, ce 5 juin, lors de l’ouverture du salon aéronautique ILA, le chancelier allemand, Olaf Scholz, a annoncé la commande de 20 Eurofighter T4 de plus.

« Aujourd’hui, nous voyons plus clairement que jamais combien il est important de disposer d’une industrie de défense européenne et allemande capable de produire en permanence tous les types d’armes et les munitions nécessaires », a d’abord souligné M. Scholz. « C’est pourquoi nous allons commander 20 Eurofighter supplémentaires avant la fin de cette législature, en plus des 38 appareils actuellement en cours de construction », a-t-il ajouté. Cette commande sera « un gage de sécurité » non seulement « pour Airbus » mais aussi « pour toute la chaîne de sous-traitance », a-t-il relevé.

Le montant de cette commande n’a pas été précisé. Mais si l’on considère celle concernant les 38 Eurofighter du programme Quadriga [5,5 milliards d’euros], le ministère allemand de la Défense devrait débourser environ 2,9 milliards d’euros pour ces 20 appareils supplémentaires.

Cette nouvelle commande allemande est une « excellente nouvelle pour le programme Eurofighter et nos partenaires industriels » et témoigne de « l’engagement à long terme de l’Allemagne », s’est félicité Giancarlo Mezzanatto, le PDG du consortium Eurofighter qui, outre Airbus, réunit le britannique BAE Systems et l’italien Leonardo.

Une autre commande pourrait prochainement être notifiée au consortium. En effet, l’Italie songe aussi à se procurer 24 Eurofighter de plus, afin de remplacer ses Tornado ECR dédiés à la guerre électronique et une partie de ses EF-2000 du standard T1.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

71 contributions

  1. Félix GARCIA dit :

    Grand bien leur fasse.
    Il cause aussi export, au plus grand plaisir de ses partenaires j’imagine.

  2. Fralipolipi dit :

    Pas l’choix …

    • Math dit :

      Airbus avait demandé 100 avions…
      Je ne sais pas non plus si une commande aussi faible permettra d’enrayer la baisse du nombre de chasseurs alignés par nos voisins. C’est assez difficile à comprendre.

      • Fabien Tremm dit :

        Les commandes par petites tranches se font par tous, y compris la France, les USA, la Russie.
        Et le programme Eurofighter n’est pas asséché pour le moment. L’Espagne prévoit 25 T5, a commandé 20 T4. L’Allemagne a commandé 20 T5, 38 T4, 15 ECR. L’Autriche prévoit l’achat de 4 Eurofighter bi-places pour la formation de ses pilotes. L’Italie a mentionné un possible achat relativement sérieux puisque ils parlent de remplacer les 16 Tornado ECR, 36 Tornado IDS et à terme peut-être 26 Eurofighter T1. Ils mentionnent une première commande de 24 appareils.
        https://www.janes.com/osint-insights/defence-news/defence/italy-set-to-buy-additional-eurofighters#:~:text=Italy%20is%20set%20to%20buy,quarter%20(Q3)%20of%202024.
        Concernant l’Allemagne par contre, pas de baisse de chasseurs prévue, même une augmentation des capacités avec l’achat des 35 F-35 en plus des 73 Eurofighter et le développement des effecteurs de MBDA et les ailiers d’Airbus Défense. La tendance semble être la même pour toutes les grandes forces aériennes en Europe, excepté le Royaume Uni qui ne voit pas d’augmentation pour le moment.

        • Tommy dit :

          avec tout ce que vous annoncez on serait déjà 120 unités. plus un peu d’export. Le côté malin c’est que les T1 ne peuvent pas être upgraded à T4-5. donc les T1 deviennent vite obsolètes. uniquement capable de AA mais sans Aesa c n’est plus pertinent. avec la version Growler ils développent le bestiaux aussi. il va vivre ce programme jusqu’a l’arrivée des Tempest/Scaf.

  3. R2D2 dit :

    detail amusant: pas un seul moment on parle de besoin opérationnel, que de capacités industrielles… et de peur ancestrale envers la France 🙂

    • Thevenon dit :

      Ridicule ton commentaire là ! Tsss …

      Franchement ce forum c’est vraiment « la mienne est plus grosse que la tienne » …Et rien d’autre.

      • R2D2 dit :

        pourquoi j’ai l’impression que l’on n’a pas lu le meme article?

    • VinceToto dit :

      « besoin opérationnel »
      Ils prévoient de faire la guerre à la Russie en 2029. Avec l’espoir que les F-35 seront livrés avant 2029?
      D’où, 20 avions de combat EF-2000 supplémentaires vers 2030++!
      (C’est du grand n’importe quoi.)
      Leurs dirigeants semblent être aussi honnêtes et aux services des Allemands que les dirigeants français semblent être honnêtes et au service des Français.

  4. Deres dit :

    Ce qui est fabuleux, c’est que dans le discours de Scholz, il justifie cet achat uniquement comme un soutien a l’industrie. Aucune evocation du besoin militaire ou du fait que l’appareil y répond. C’est assez caractéristique du traitement de l’armée en Allemagne qui n’est pas du tout envisager comme « employable » ou utile mais juste comme un debouche pour l’industrie nationale.

    • Arthur dit :

      Quel choc, un politicien qui parle d’industrie à un salon d’industriels, ça doit être une grosse surprise.
      L’Allemagne est plus pragmatique que la France et ses faux principes et son lyrisme permanent. Mais en plus, l’Allemagne prévoit cet achat depuis longtemps, et si vous suiviez les nouvelles récentes, vous auriez compris cela, Airbus développe un loyal wingman, il lui faut bien un partenaire.

  5. JayJay dit :

    Deux manières d’interpréter cette commande
    :
    1/ la manière simple, c’est de considérer que c’est une bonne nouvelle, 20 appareils de plus à produire pour l’usine allemande d’eurofighter à Manching
    2/ l’autre manière de voir les choses, c’est que c’est une très mauvaise nouvelle pour l’Eurofighter. Airbus D&S demandait le lancement d’une tranche 5 et une commande de minimum 50 appareils pour maintenir la ligne jusqu’au SCAF. Résultat : pas de tranche 5 à l’horizon, et une commande aux ras des pâquerettes à 20 appareils.
    L’avenir de l’EF2000 s’écrit décidément en pointillés. Ils pourrront maintenir la chaîne jusqu’en 2032 tout au plus en baissant les cadences au minimum.
    Tout va se jouer sur l’export, notamment en Arabie Saoudite qui est l’un des seuls gros ticket possible. Une victoire du Rafale signerait quasi certainement la fin de l’Eurofighter.
    Quant à la tranche 5, son avenir s’annonce des plus incertains, encore plus après cette commande. Ni l’Espagne, ni l’Italie ne mettront au pot. Le UK se tâte, l’Allemagne repousse aux calendes grecques.

    • Sorensen dit :

      Il faut à Eurofighter une commande de 40 T5 au sein du consortium et 60 en dehors lorsque celle-ci sera définie, ce qu’elle n’est pas. Les membres doivent décider s’il y aura un T5 ou uniquement un LTE. La production des EF2000 est désormais garantie jusque fin 2032.

      La meilleure solution pour l’Allemagne serait d’abandonner le SCAF et de rejoindre l’Angleterre et de reformer l’équipe Eurofighter. Après tout la MLU du EF2000 était prévue en 2016 et dès 2032 un nouvel appareil devait entrer en production.

      Raison pour laquelle , chacun de leur côté, Angleterre et Allemagne ont lancé un programme de recherche dès le début des années 2000. Ce qui permet aujourd’hui à l’Angleterre d’estimer qu’elle peut s’y tenir et proposer un appareil pour 2035.
      C’était la raison première du consortium, créer un appareil à cycle de vie court pour être remplacé plus rapidement et pour moins cher.

      Aujourd’hui encore, les industries aéro de ces quatre pays dépendent de ce calendrier. Dassault n’ayant rien fait, celle-ci propose un calendrier qui ne correspond pas aux besoins des membres du consortium et des européens dans leur ensemble. BAE, Leonardo et Airbus DS oui.

      • Fralipolipi dit :

        @Sossotte
        « C’était la raison première du consortium, créer un appareil à cycle de vie court pour être remplacé plus rapidement et pour moins cher.  »
        … qu’est ce qu’il faut pas lire … tu es de plus en plus pathétique la Sossotte.
        La vérité de la réalité que nous voyons sous nos yeux est directement à l’entière opposée de tes dires.
        .
        … Va te cacher vilain Troll !

        • Sorensen dit :

          Je vous sais énervé, et je sais que vous savez que je sais que vous savez que ce n’est que le début.

          • Fralipolipi dit :

            @Sossotte
            Mon pauvre, je sais surtout que tu es en plein bug …
            Débranche la prise et va te cacher !

      • et v’lan passe moi l’éponge dit :

        Créer un appareil a cycle de vie court, alors que lors de la naissance de l’EF2000 la période était à la détente et que les budgets défense des pays auteurs baissaient de façon drastique. Que voilà une vision curieuse, mais bien digne d’une mauvaise foi absolue habituelle chez vous.
        Le calendrier du consortium ne convient pas à obligatoirement aux pays partenaires, puisqu’il contraint ces derniers a acheter des Typhoons pour maintenir les lignes de production ouvertes. Ce qui n’est a pas le cas de Dassault qui a des ventes export suffisantes, pour aller au delà de 2032 sans quémander des ventes domestiques.

    • Math dit :

      « Ni l’Espagne, ni l’Italie ne mettront au pot. Le UK se tâte, l’Allemagne repousse aux calendes grecques »…
      J’ai du mal à trouver des sources sur les intentions de nos voisins. Pourriez-vous avoir l’amabilité d’en indiquer une ou deux? Merci d’avance!

    • Misare dit :

      les commentaires de Scholz laissent a penser qu’ils passeront commande pour maintenir l’industrie en vie. Si ils n’exportent pas l’Allemagne repassera commande pour maintenir a bout de bras la ligne de prod.

      • Fralipolipi dit :

        Yep … Pas l’choix, comme dit plus haut.
        .
        Scholtz assure ici le service minimum de minimum, mais s’il ne fait pas au moins cela, à terme, il se fera jeter et il le sait.
        Les intérêts qu’il y a derrière sont plus gros que lui.

    • lym dit :

      L’autre question, c’est comment motiver l’AS a acheter un avion qui, sans leur commande, a peu de chance de continuer à évoluer pour amorcer un déclin rapide. Même si cela leur donne un sacré levier de négociation pour adoucir leur courroux de s’être initialement fait bouler par Papa-Scholtz suite aux exploits de M-B-Scie, qui a réussi à révulser les turcs (ce qui n’est pas donné à tout le monde!), ce serait quand même très joueur d’y aller…

    • Prof de physique dit :

      L’Irlande ?
      Ils en auraient besoin, mais il faut être prêt à payer.

      • Sweep dit :

        Après l’Autriche et ses 12 EF 2000 « Sparadrap » vous proposez l’Irlande comme prochaine victime. Belle mentalité !!!! En admettant qu’ils veuillent monter une défense aérienne digne de ce nom, ils n’ont que l’embarras du choix, même en oubliant le Rafi les F16, F18 & F35,… Ce pays est la cible idéale pour Saab ( le gripen E/F ) ou pour le futur de chez Kai ( le F 50 ). Par ailleurs, mais qui s’en souvient, durant une quarantaine d’années l’Irlande fut une escale idéale et obligatoire pour les longs courriers de l’Aeroflot. Donc en souvenir du bon vieux on peut ajouter aussi le SU 75 Checkmate ( certes en sommeil ).

    • Yannus dit :

      Mon interprétation est la suivante :
      1) Il faut que Dassault dispose d’une chaîne complète de production pour le Rafale ou pour le successeur du Rafale.
      2) il faut garantir à nos industriels une garantie de production sur le long terme 20 ans au moins quitte à faire des stocks.
      3) développer la recherche dans la mise en cocon des matériels : stockage dans des containers sous vide?
      peut on constituer des stock des précurseurs des munitions pour allonger leur durée de vie

    • HMX dit :

      @Jayjay
      L’avenir de l’EF2000 s’écrit en effet en pointillés…

      Si on suit la logique politique et industrielle allemande, il faut cependant s’attendre à une commande d’ici à 2030 pour quelques appareils de la fameuse tranche 5, celle qui donnera à l’EF2000 un drone ailier (loyal wingman) dont Airbus vient de dévoiler une maquette. Ces appareils seront probablement des biplaces, et Berlin fera très certainement le forcing pour arracher une commande d’EF2000 T5 aux membres historiques du consortium (GB, Italie et Espagne) ainsi qu’aux principaux clients export (Qatar, Koweït et surtout Arabie Saoudite). La Turquie pourrait également jouer le rôle de bouée de sauvetage pour l’EF2000 T5, malgré les difficultés politiques.

      Reste que rien n’est acquis pour Airbus et les allemands. L’EF2000 est pris en étau entre le rouleau compresseur du F35 (déjà acheté ou en cours d’acquisition par tous les membres du consortium…) et le Rafale, dont le carnet de commande et la feuille de route du standard F5 est déjà clairement tracée. A un autre niveau, la tranche 5 de l’EF2000 est également menacée… par les avancées du programme SCAF et GCAP, qui mobilisent l’énergie et les capitaux des partenaires de l’Allemagne sur des projets qui verront le jour dans un avenir désormais pas si lointain (1er vol des démonstrateurs prévu entre 2027 et 2029)…

      Un échec de l’EF2000 et de sa tranche 5 signerait en effet le quasi-arrêt de mort de l’aviation de combat en Allemagne, ce pourquoi les industriels se mobilisent. A court terme, on notera que les difficultés actuelles de l’EF2000 sont susceptibles de rendre davantage irréversible l’engagement de l’Allemagne dans le programme SCAF (faute d’alternatives…), tout en apportant davantage de « souplesse » dans les discussions autour du partage industriel entre Airbus et Dassault…

  6. TheLB39 dit :

    Chasseur bombardier moins cher et mieux que le Rafale ? A moins que sa qualité principale ne soit de ne pas être français ?

    • v_atekor dit :

      Comme pour l’Italie naguère, l’Allemagne participe au consortium Eurofighter. Il n’y a rien de surprenant à ce qu’ils se tournent vers les produits qu’ils ont financés, c’est le contraire qui serait étrange.
      .
      Ensuite, le Typhoon est né comme un intercepteur et un appareil de supériorité aérienne, qui devait à l’origine être complété par un avion de bombardement (le successeur du Tornado). La mue du Typhoon vers le chasseur bombardier comme vous l’indiquez est d’autant plus laborieuse que pendant un temps, le F35 était le successeur désigné Tornado. Mais visiblement, charge est partiellement assumée par l’EF pour la partie guerre élec. Les admirateurs du F35 apprécieront.

    • Qui ça ? dit :

      Comme pur intercepteur aérien, rôle pour lequel il avait été conçu (pour contrer l’aviation soviétique), l’Eurofigther n’est-il pas supérieur au Rafale ? Il a des moteurs ayant plus de puissance que ceux du Rafale, vole plus vite, plus haut, a des taux d’accélération et de montée supérieurs que son concurrent clodoaldien.
      Le Rafale a été lui conçu pour être nativement omnirôle et exceller dans le vol à basse altitude.
      En matière de combat aérien, aussi bien l’Eurofigther et le Rafale ont un score vierge, ne sont pas « combat proven ». Le Rafale a démontré de son excellence comme bombardier, mais jamais comme intercepteur.

      • Marine dit :

        Le Rafale a au moins intercepté des drones, ces derniers temps. L’Eurofighter ? Aucun ! Donc, en fait, pour reprendre votre logique, le Rafale a plus prouvé ses qualités d’intercepteur que le Typhoon !

        • NRJ dit :

          @Marine
          Je vous rappelle que @Qui ça ne fait que poser une question. Maintenant, il n’y a aucune difficulté à intercepter des drones subsoniques. On peut supposer que ce n’est pas pour ce simple rôle qu’on paye 80 millions chaque Rafales.

      • NRJ dit :

        @Qui ça
        Sur le papier, l’Eurofighter est effectivement meilleur que le Rafale pour l’interception et la police du ciel. Par ailleurs, vous oubliez que l’Eurofighter a un viseur de casque, ce qui n’est toujours pas le cas du Rafale (situation qui changera normalement avec le standard F4. Je laisse à d’autres le soin de confirmer cette affirmation).
        Maintenant, en situation de combat, beaucoup de choses dépendraient de l’entraînement des pilotes, de la configuration de combat des avions (réservoirs externes de carburant, nombre de missiles emportés etc), de l’altitude également (l’interception n’aura pas forcément lieu à 10 000 mètres d’altitude. Elle peut avoir lieu au ras du sol) pour ne citer que ça.

        • Marine dit :

          « l’Eurofighter a un viseur de casque » … Qui limite les accélérations pouvant être subies par le pilote à 4G, tellement il pèse lourd et risque de briser sa nuque s’il essaie de virer trop serré ! Donc, utilité réelle en combat assez douteuse…

    • GHOST dit :

      En quoi la France se retrouve dans la défense de l´Allemagne et son industrie militaire? L´Allemagne serait-elle une « colonie »?

  7. Jean Louis Riquois dit :

    Et…ils les feront vraiment voler ?

    • EchoDelta dit :

      Au moins on pourra en voir dans les musées européens d’ici quelques décades…

      • Ô temps, suspends ton vol ! dit :

        Un décade est un période de dix jours.
        Une décennie est une période de dix ans.

        • PK dit :

          La faute vient surtout de l’anglicisme « decade » qui veut dire… dix ans…

          « soft power » un jour, « soft power » toujours !

        • Cantatrice (faux pseudo) dit :

          @Ô temps, suspends ton vol !,
          UnE décade est unE période de dix jours. 😉

          • Ô temps, suspends ton vol ! dit :

            Merci. Le temps semble avoir de plus en plus de prise sur moi. Soupir…

    • GHOST dit :

      Ils volent en Grande Bretagne, Italie, Espagne, Arabie Séoudite, Autriche et en Allemagne depuis des années

  8. Sorensen dit :

    C’est toujours trop peu pour répondre aux besoins de l’armée de l’air allemande. J’espère qu’une commande additionnelle de F-35 sera annoncée en attendant le LTE.

    • Fralipolipi dit :

      « C’est toujours trop peu pour répondre aux besoins de l’armée de l’air allemande »
      … Cela, tout le monde le savait déjà.
       » J’espère qu’une commande additionnelle de F-35 sera annoncée en attendant le LTE. »
      … cela nous fait penser que :
      1- tu ne payes pas tes impôts en Allemagne (malgré ton tropisme pro-Allemand)
      2- tu as des actions de Lockheed Martin (ou un revenu de leur part), plutôt que d’Airbus.
      Cela étant, tu risques d’être déçu, comme bien souvent, vu le nombre de bêtises hors-sol que tu balances ici.

      • Sorensen dit :

        35 F-35 GA, équipés Hensoldt, optimisés EK avec un moteur à cycle variable MTU. Ensuite une vingtaine de LTE avec Loyal Wingman.

        • Fralipolipi dit :

          Cycle variable mon œil …
          Pour l’instant il y a surtout un truc très très invariable … la constance de tes âneries.
          Va te cacher le Troll !

          • DP dit :

            @Fra,
            « Pour l’instant il y a surtout un truc très très invariable … la constance de tes âneries. »

            On peut pas trop lui en vouloir non plus.
            Ce serait étonnant que @Sorensen fasse autre chose que du @Sorensen, non ? 😉

          • v_atekor dit :

            @DP. C’est juste. S’il disait un truc sensé, on le prendrait pour un usurpateur. Il n’a guère d’autre choix que de continuer à raconter des bêtises, ou à changer de pseudo.

  9. mitridate dit :

    Esperons que l’allemand Sholtz cesse d’evoquer « une industrie de défense européenne » . Son pays veut installer l’economie allemande premiere sur le creneau de l’armement. Qu’on se le dise et agisse en consequence avec un tel voisin.

    • nonozen dit :

      Ne chercherait-on pas à faire la meme chose ? Chacun défend ses intérêts et les Allemands sont malheureusement meilleurs que nous au niveau de la stratégie globale (voir le bouclier antimissile européen).

  10. GeorgeAbitbol dit :

    Ah les pauvres !
    Ils vont se la traîner longtemps leur bouse volante. C’est un très mauvais avion.

  11. Specht dit :

    Cette commande est peut-être aussi motivée par la révélation officielle du projet LTE développé jusqu’à présent dans l’ombre par la filiale allemande d’Airbus Defense & Space, mentionné dans un article antérieur.

  12. sepecat dit :

    On se souvient des déclarations tonitruantes de l’Allemagne lors de la mise en place de son plan à 100 milliards d’euros… On allait voir ce qu’on allait voir et le pays allait devenir « preum » de la classe en matière de défense. Aujourd’hui les résultats sont largement à nuancer et bien loin, en tout cas, des effets d’annonce. Même si la part de l’Allemagne dans l’OTAN en matière de contribution a bel et bien augmentée, l’état des lieux n’est pas aussi florissant.

    • DP dit :

      @sepecat,
      Je trouve que vous êtes un peu dur.
      Le déblocage d’un fonds spécial de 100 milliards d’euros pour la BW en 2022 se fera sur plusieurs années.

      Il faut savoir donner du temps eu temps…
      …. Et ensuite on en reparlera….ou pas. 😉

  13. Pirlouis dit :

    Côté positif, la défense allemande se renforce.
    Côté négatif, les experts aéronautiques de ce forum laissent entendre que cet avion n’est pas au niveau.
    Je pense pour ma part que le renforcement de la défense allemande donc de l’UE a une importance prépondérante dans la balance compte tenu de la possibilité d’élection de Trump et de la désinhibition consécutive de Putler.

  14. Schwarzwald dit :

    « Aujourd’hui, nous voyons plus clairement que jamais combien il est important de disposer d’une industrie de défense européenne et allemande capable de produire en permanence tous les types d’armes et les munitions nécessaires », a d’abord souligné M. Scholz.

    Merci, j’ai bien rigolé … il dit çà alors qu’il propose un bouclier anti-missile Israelien et non ITAR free alors qu’il existe un système Européen qui est aussi bien si ce n’est mieux … Ces allemands ce sont des baltringues …

    • Ceci cela dit :

      Le pronom démonstratif « ça » ne prend pas d’accent. Il est la forme familière de « cela », qui n’en prend pas non plus.

      Il dit ça alors qu’il propose un bouclier.

  15. Kardaillac dit :

    Les Allemands anticipent une guerre euro-russe à cinq ans. Ils réarment dans ce délai, c’est tout.

  16. Lothringer dit :

    Au moins, ils lancent l’EF-EK pour remplacer le vieux Tornado-ECR. C’est déjà ça. Et c’est probablement Leonardo qui sera très content.
    Mais la quantité d’avions dédiés à la guerre électronique ne doit probablement pas constituer un stock phénoménal.
    D’ailleurs, n’est-il pas moins cher de développer une nacelle de guerre électronique plutôt qu’un avion dédié ?

  17. Achille-64 dit :

    On constate un regain d’intérêt pour les avions dits de ‘génération 4.5’, a fortiori quand le temps des drones de combat opérationnels se rapproche.
    Prise de conscience tardive de ce qu’est vraiment le F-35 Turkey ?

    Bientôt l’achat de 18 Rafale F4.2 par nos voisins (et amis) d’outre Quiévrain ?
    Je mets 1 euro dans le juke-box:)

    Bon, mais à une condition : que les Belges adoptent le magnifique camouflage un peu ‘vietnam’ qui habillait leurs F-104 et leurs Mirage 5 … 😉
    Parce que les Rafale tout gris …

    • Fralipolipi dit :

      @Achille-64
      « On constate un regain d’intérêt pour les avions dits de ‘génération 4.5’ »
      … on constate surtout que le concept des générations 4 / 4,5 / 5 … c’est pour grande partie du flan Marketing (concocté et distribué par LM comme du grain pour attirer les moineaux, ou plutôt les pigeons) et que cela ne veut pas ou plus dire grand chose au delà du F22.
      LM disait du temps du lancement du F22 que pour être génération 5, il fallait être discret au radar, mais aussi pouvoir faire du Supercruise.
      Le Dindon est incapable de faire du Supercruise … donc s’il est dit aujourd’hui qu’il est qd même de Gen 5, c’est que les Markéteux de LM ont modifié les critères qui ne les arrangeaient pas … ce qui correspond à un aveux de fumisterie !…
      Ils prennent les gens pour des ânes, et plus de la moitié de l’Europe a qd même accepté d’en porter le bonnet !!!
      .
      Sont trop forts ces Américains.

    • VinceToto dit :

      « le temps des drones de combat opérationnels se rapproche. »
      Oui chez certains:
      En Turquie qui ne vend pas d’avion de chasse et a eu du mal à en acheter. (Je parie que dans 10/15 ans ils auront les drones de combat et l’avion de combat furtif « indigène » allant avec contrairement à la France et l’Allemagne).
      En Russie qui cherche à augmenter ses capacités offensives à moindre coûts et diminuer ses pertes humaines.
      En Chine, car cela coutera moins cher pour en faire plein plein plein et qu’ils aiment dev. des drones pour devenir numéro UNO à la place du numéro UNO.

      • Kardaillac dit :

        Oui, si la banqueroute n’a pas effondré la République de Turquie d’ici là.

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « Bon, mais à une condition : que les Belges adoptent le magnifique camouflage un peu ‘vietnam’ qui habillait leurs F-104 et leurs Mirage 5 …
      Parce que les Rafale tout gris … » Il est vrai que ça en jetait!
      https://th.bing.com/th/id/R.1c807497c58e603c38ec0e0b287f4571?rik=4h%2fo3rT0lQ%2bXeQ&pid=ImgRaw&r=0
      https://i.pinimg.com/originals/e1/3c/30/e13c30c45fadf6715479566e5904d9cf.jpg
      https://th.bing.com/th/id/R.d60318cb5345e6ad68353ef57ec582e2?rik=ohSQnyAEVwEDMg&pid=ImgRaw&r=0
      https://imgproc.airliners.net/photos/airliners/4/6/2/1304264.jpg?v=v40

  18. jp dit :

    en entend pas beaucoup parler de l’eurofighter T3, le seul que j’avai compris, ce qu’il pouvait utiliser les brimstone anti char., le scalp pas d’info, le radar E captor, les allemands avait reporté leur commande de radar aesa, pas d’info. il est discret le T3.

    • Fralipolipi dit :

      @jp
      Ah bon ? C’est surprenant … 😉
      Pourtant Sorensen/Sossotte nous a qd même affirmé que « la raison première du consortium, créer un appareil à cycle de vie court pour être remplacé plus rapidement et pour moins cher. »
      Sossotte nous raconterait-il des idioties ???… 😀

  19. Momo dit :

    Scholz: « Cette commande sera « un gage de sécurité » non seulement « pour Airbus » mais aussi « pour toute la chaîne de sous-traitance »

    Tout est dit. Scholz ne croit plus du tout au SCAF, Dassault a réussi faire savoir que nonobstant les péroraisons du leader minusmo ils n’allaient pas donner les techno à Airbus Defense, ce qui serait suicidaire.
    Bravo Dassault!
    Evidemment il ne va pas le dire en clair zur Vranze Invo, la radio collabo, mais les commandes d’EF2000 et de F35 avec partie de production en Germany vont se poursuivre dans les années à venir.

  20. Lotharingie dit :

    Bonjour,

    HS
    ( Si ce n’est une commande allemnade à Airbus )

    « …..(Boursier.com) — Le ministère allemand de l’Intérieur va commander jusqu’à 44 hélicoptères H225 pour sa police fédérale. Cette commande record pour le H225 comprend 38 commandes fermes avec des options sur six hélicoptères supplémentaires. …. »

    https://www.boursier.com/actions/actualites/news/airbus-le-ministere-allemand-de-l-interieur-commande-jusqu-a-44-helicopteres-h225-930563.html

    Bien cordialement

  21. Fralipolipi dit :

    En parallèle de la commande des Typhoon, une belle commande allemande de H225 en renouvellement des vieux SuperPuma.
    Merci les Allemands !
    Ceci se fait (après qques vifs débats en Allemagne), déjà parce que les H225 donnent toutes satisfactions, également par souci d’acheter europeen, mais aussi en retour des commandes françaises de H145, autre excellent hélicoptère Airbus, construit en Allemagne dans ce cas là.
    Heureusement il y a aussi du win-win positif entre France et Allemagne et au sein d’Airbus 🙂
    https://www.forcesoperations.com/nouvelle-commande-record-en-allemagne-pour-airbus-helicopters/

  22. Fralipolipi dit :

    Et encore une poche de perfusion pour le programme Foufoune 🙂
    Et c’est tant mieux pour la défense européenne !
    https://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/eurofighter-litalie-etudie-la-commande-dune-nouvelle-tranche-de-24-avions-de-chasse-2099873