Les chasseurs-bombardiers F-35A néerlandais sont prêts à assurer l’alerte nucléaire au profit de l’Otan

Si l’Allemagne, la Belgique, l’Italie et les Pays-Bas ont décidé d’acquérir des chasseurs-bombardiers F-35A auprès du constructeur Lockheed-Martin, c’est parce que leurs forces aériennes sont susceptibles de mettre en œuvre des bombes nucléaires tactiques B61 dans le cadre de la dissuasion nucléaire de l’Otan. Pour rappel, celle-ci repose sur le principe dit de la double clé, c’est à dire que leur contrôle relève exclusivement des forces américaines.

En novembre, la Force aérienne royale néerlandaise [Koninklijke Luchtmacht – KLu] fit savoir qu’elle venait d’obtenir une « première certification » pour la mission nucléaire de ses F-35A, à l’issue d’une « inspection » effectuée par une équipe américaine sur la base de Volkel, laquelle abrite un dépôt de bombes B61.

Puis, en mars, le Pentagone confirma que le F-35A avait été qualifié pour emporter la dernière version de la B61, à savoir la B61-12. D’une puissance de 0,3 à 50 kilotonnes, celle-ci peut être « guidée », grâce à un kit monté à l’arrière, ou être larguée par gravité au-dessus d’une cible.

« Le F-35A est le premier avion à capacité nucléaire de 5e génération […] à atteindre ce statut depuis le début des années 1990. Cet effort de certification nucléaire du F-35 est le fruit de plus de dix ans d’efforts intenses fournis par seize structures gouvernementales et industrielles différentes », avait alors expliqué un responsable du Pentagone. « Le F-35A a obtenu sa certification nucléaire plus tôt que prévu, fournissant ainsi aux États-Unis et à l’Otan une capacité essentielle », avait-il insisté.

Quoi qu’il en soit, le 30 mai, le ministère néerlandais de la Défense a indiqué que les F-35A de la KLu étaient désormais en mesure d’assurer l’alerte nucléaire dans le cadre de l’Otan, en lieu et place de ses F-16 MLU.

« La KLu a franchi une nouvelle étape dans sa transition vers le F-35. À partir du 1er juin, la mission nucléaire des Pays-Bas au sein de l’Otan reposera exclusivement sur cet avion de combat avancé », a en effet affirmé le ministère. « Les Pays-Bas sont l’un des alliés de l’Otan qui fournissent de avions dits à double capacité pour cette tâche et le premier pays européen à opérer la transition vers le F-35 à cette fin », s’est-il félicité.

« Avec cette transition, les Pays-Bas réaffirment leur engagement à long terme en faveur de la dissuasion nucléaire alliée. La dissuasion nucléaire de l’Otan est essentielle à la sécurité de l’alliance. Et donc aussi pour la sécurité des Pays-Bas. L’objectif fondamental de la capacité nucléaire de l’Otan est de maintenir la paix, de prévenir la coercition et de dissuader l’agression », a-t-il conclu.

Photo : Ministère néerlandais de la Défense

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

55 contributions

  1. EchoDelta dit :

    Punaise 10 ans pour adapter une bombe lisse sous un F35, ca fait réfléchir à la complexité de la chose. Je ne sais pas combien de temps nous avons mis pour adapter l’ASMP sous le Rafale, mais un tir de missile c’est quand même un peu plus complexe.
    Bonne chance aux pilotes qui prendront l’Alerte Nucléaire avec cet attelage, je ne les envie pas. Se retrouver à pilote un engin du future mais utiliser un processus de largage digne de la 2e GM pour déclencher le feu nucléaire me semble un peu surréaliste. J’ai du mal à ne pas trouver cela ridicule.

    • Avenir du futur dit :

      Dans l’avenir, peut-être qu’on écrira « un engin du ‶future″ », mais à présent, c’est plutôt « un engin du futur ».

    • Bazdriver dit :

      @EchoDelta. 10 ans??? Et quoi encore. Les premiers tests opérationnels ont eu lieu en 2020 sur F-15E… Il n’a fallu qu’à peine 18 miois pour valider l’arme et les systèmes internes au F-35 associés à cet usage… Quant au fait que ce soit une bombe gravitaire, cela ne met pas plus en danger que n’importe quel autre bombe gravitaire. Bombe qui n’a absolument pas le même rôle ni la même puissance qu’un ASMP.. C’est une arme de front, en accord avec la doctrine US, bien différente de la doctrine française…..

      • speedbird101A dit :

        @ bazdriver….on largue une bombe gravitaire alors que pourtant, la théorie du graviton ,l’humanité ne l’a toujours pas trouvée….

      • La source dit :

        N’importe quelle autre bombe.

        Quel, quels, quelle, quelles.

      • Cher Bazilou ! Comme il n’est pas nouveau, le Credo par vous entretenu est vu, revu et intégré.
        Vos mots:  » Les missions des B61 et ASMP sont incomparables au motif que la puissance de la charge de la B61 est nettement inférieure à celle du missile français……. ».
        Personnellement, mais suis-je le seul ? Je pense que l’ASMP est quelque chose qui nous est présenté comme stratégique ou du pré-stratégique alors que fondamentalement il peut aussi être utilisé pour du nucléaire dit tactique. Comment ? Tout bonnement en sélectionnant une charge militaire qui soit d’une puissance comparable à celle de la bombe US « OTAN » B61. Notons qu’à ce propos et du côté français disposer ou réaliser ce type de charge « Ultra légère » n’est pas un problème ( cf les têtes des ex-missiles tactiques Pluton ou Hadès ).
        Rappelons aussi les maux de têtes que généra le nucléaire tactique français chez notre voisin Allemand. Certes comme le nucléaire tactique OTAN, il était potentiellement utilisable en RFA&RDA et ce contre les forces du Pacte de Varsovie. Mais à la différence des charges OTAN, sans le système de la double clé…… Donc crainte d’une éventuelle décision franco/française.
        A mon sens, avec l’ ASMP les autorités françaises d’aujourd’hui affirment moins que ce qu’elles peuvent faire en réalité, et penser que sur ce point notre voisin d’outre Rhin soit dupe serait une illusion….
        Conclusion : Doit-on perdre du temps à comparer ces deux armements ?

        • Pascal, (l'autre) dit :

          @ 2cv des H.D.F. « Je pense que l’ASMP est quelque chose qui nous est présenté comme stratégique ou du pré-stratégique alors que fondamentalement il peut aussi être utilisé pour du nucléaire dit tactique. Comment ? Tout bonnement en sélectionnant une charge militaire qui soit d’une puissance comparable à celle de la bombe US « OTAN » B61. Notons qu’à ce propos et du côté français disposer ou réaliser ce type de charge « Ultra légère » n’est pas un problème ( cf les têtes des ex-missiles tactiques Pluton ou Hadès ). » Les A.S.M.P.A. sont stockés en sous ensembles dans les D.A.M.S. (Dépot d’Armes et Munitions Spéciales). Pour d’évidentes raisons de sécurité les têtes militaires ne sont pas montées à « demeure » sur les corps des missiles. Lors d’un exercice où montée en puissance ordre est donné d’assembler un où plusieurs vecteurs. En fonction de l’identification (n°de série) telle tête sera montée. Comme me l’avait déclaré un pote travaillant en D.A.M.S. »on ne sait pas ce qu’il y a dans la tête au niveau puissance! » Officiellement des valeurs sont donnés mais qu’en est il en réalité? Je reste perduadé que l’on peut avoir une charge de quelques kilotonnes jusqu’a plusieurs centaines! Tout dépendra de l’objectif à « traiter » et/où du « message » à faire passer!

      • Goose dit :

        Oui, 10 ans ! Tournez le dans le sens que vous voulez, mais depuis les premières études RetD pour embarquer la B-61 jusqu’à la première capacité opérationnelle dans l’USAF en mars dernier, il s’est passé 10 ans !
        Pour le reste, votre comparaison hasardeuse avec l’ASMP ne tiens pas tant ces deux armes sont différentes, y compris dans l’emploi.

    • ji_louis dit :

      Cela fait des années (décennies ?) que les bombes lisses peuvent être améliorées par des kits permettant de les larguer à distance, solution moins efficace que les missiles, mais beaucoup moins coûteuse aussi. C’est la solution employée en ce moment par les russes pour soutenir leurs assauts contre les ukrainiens et utiliser leurs stocks de bombes soviétiques par des bombardements aériens à distance de sécurité. Les occidentaux en disposent aussi.

      • Mica X dit :

        Une arme nucléaire, lorsqu’elle explose, ce n’est pas pareil. L’avion a besoin d’être loin et fiable, dépendre de cet appareil pour faire ce job…

        • Cricetus dit :

          Pour une arme nucléaire nucléaire de 50 Kt l’avion est à l’abri en étant à plus de 7 Km au moment de la détonation.
          -Depuis la haute altitude la capacité furtive de l’appareil doit lui permettre de pénétrer largement la bulle de la défense anti-aérienne ennemie tout en étant hors de portée du souffle.
          -Autre option: la pénétration à basse altitude: . Si la bombe est larguée de très basse altitude avec un système de parachute et de retardateur l’avion est à l’abri du souffle au bout de 30s…. mais il faut s’approcher de la cible, c’est franchement risqué si elle est bien défendue.
          -La bombe peut être aussi larguée de la basse altitude en « Toss bombing ». Dans ce dernier cas inutile de s’approcher de la cible ni d’entrer dans la zone de souffle. Les défenses anti aérienne ont alors très peut de temps pour réagir. La nouvelle bombe américaine est optimisée pour de telle attaque car doté d’un système de guidage qui réduit, voir annule, l’imprécision itinérante a ce type de largage.

      • Pldem806 dit :

        Encore que, lorsqu’on est rendu à tirer des munitions nucléaires, l’aspect financier n’est plus vraiment à prendre en considération.

    • Cricetus dit :

      @EchoDelta
      « Bonne chance aux pilotes qui prendront l’Alerte Nucléaire avec cet attelage, je ne les envie pas.  »
      Soyons sérieux! Si on en arrive là qui donc aura de la chance, de l’Atlantique jusqu’à l’Oural?

    • Patatra dit :

      Pas un temps suréaliste, mais un temps utile.

  2. vno dit :

    Un avion qui ne supporte (ait ?) pas trop de voler à plusieurs kilomètres d’un front orageux et auquel on greffe un paratonnerre sous la forme d’une arme nucléaire. Le tout est déclaré Safe et opérationnel. Ou est l’arnaque ?

    • speedbird101A dit :

      @ vno………..C’est stupéfiant ! Mais pour un Hollandais , un paratonnerre allumé avec la post combustion on appelle çà un pétard ……çà permet d’aller planer encore plus vite dans les nuages orageux ….

      • Ceci cela dit :

        Le pronom démonstratif « ça » ne prend pas d’accent. Il est la forme familière de « cela », qui n’en prend pas non plus.

        On appelle ça un pétard.
        Ça permet d’aller planer.

  3. Goose dit :

    « Les chasseurs-bombardiers F-35A néerlandais sont prêts à assurer l’alerte nucléaire au profit de l’Otan »
    Prêts, prêts, …. faut voir !
    Avec les lacunes et les accidents qu’ils connaissent, ça fait tout de même peur de penser qu’une partie de la défense de l’Europe repose sur ces engins !
    Heureusement, d’autres veillent.

  4. Hironoda dit :

    J’espère que tout le monde est conscient de la supercherie que représente une dissuasion nucléaire basée sur des bombes à gravitation (ou même guidées sur quelques dizaines de km)…

    • Lucy dit :

      Ce n’est qu’une partie de la dissuasion nucléaire. En tout cas, je ne pense pas que le camp adverse soit rassuré que cette arme est une bombe à gravitation.

      • St-Denis dit :

        Une partie… !.? y’en a pas d’autres… à part américaine
        C’est sûr que larguer 50 kT de TNT avec une bombe… même planante…
        ça doit pas rassurer… le virage doit être violent… tu comptes les secondes… ça doit être flippant…
        Après sur M-2000N les pilotes étaient conscient que le retour était du bonus…

        • SIU dit :

          Le symbole de la tonne est t (minuscule) et le symbole de la kilotonne est kt.
          En majuscule, T est le symbole du tesla, unité d’induction magnétique. Ainsi, kT est le symbole du kilotesla.

          50 kt de TNT.

          Les symboles d’unités prennent une majuscule quand le nom de ces unités ont été donnés en hommage à des personnes : W pour le watt (hommage à James Watt), A pour l’ampère (André-Marie Ampère), T pour le tesla (Nikola Tesla), Pa pour le pascal (Blaise Pascal), Hz pour le hertz (Heinrich Hertz), etc.
          En revanche, quand les noms des unité ne font pas référence à des personnes, leurs symboles s’écrivent en minuscule : m pour le mètre, t pour la tonne, s pour la seconde, cd pour le candela, lm pour le lumen, lx pour le lux, etc.
          Remarquons que, dans un cas comme dans l’autre, les noms des unités sont des noms communs qui s’écrivent donc toujours avec une initiale minuscule (sauf en début de phrase, en conformité avec l’usage typographique, comme pour n’importe quel nom commun).

          Par ailleurs, bien que kt soit parfois aussi employé pour symboliser le nœud (unité de vitesse usuelle en navigation, « knot » en anglais), il est plutôt recommandé d’utiliser kn pour le faire, ce qui permet d’éviter la confusion avec la kilotonne.

          https://fr.wikipedia.org/wiki/Tesla_(unit%C3%A9)
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Tonne
          https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89quivalent_en_TNT
          https://fr.wikipedia.org/wiki/N%C5%93ud_(unit%C3%A9)

      • speedbird101A dit :

        @ Lucy….et pourtant bou diou que c’est compliqué de trouver la théorie du graviton….

      • Carin dit :

        @Lucy……
        Vous avez raison.
        Par contre, ce qui rassure nos éventuels adversaires, c’est que jamais les américains n’autoriseront l’utilisation d’une B61-12 dans un conflit où ils ne sont pas partie prenante…
        Même en cas d’utilisation de ce type de bombes par le dit adversaire.
        Et vous savez quoi?… c’est pile le cas du seul que l’Europe pourrait actuellement avoir à combattre… la Russie!
        Et vous verrez que si le ton monte entre la Russie et l’Europe, que c’est notre actuel président qui sera prié (par l’ensemble des pays européens), de positionner sur différents type de conflits possibles, le nucléaire français, pour calmer les ardeurs du débile du Kremlin.
        N’oubliez pas que la Russie actuelle c’est pour nous européens… sans OTAN, ni donc sa liaison 16.

  5. Momo dit :

    « Si l’Allemagne, la Belgique, l’Italie et les Pays-Bas ont décidé d’acquérir des chasseurs-bombardiers F-35A auprès du constructeur Lockheed-Martin, c’est parce que leurs forces aériennes sont susceptibles de mettre en œuvre des bombes nucléaires tactiques B61 dans le cadre de la dissuasion nucléaire de l’Otan. »

    Voilà un début qui est au minimum extrêmement réducteur!
    Est-ce vraiment du L Lagneau dans le texte? Si c’est le cas c’est étonnant.

    • ji_louis dit :

      C’est la synthèse des communications officielles de ces pays, pas un travail de recherche de renseignements comme il sait le faire.

      • Achille-64 dit :

        Depuis le début du programme F-35A, la finalité principale était l’emploi de la B-61.
        Seulement, il fallait que ‘l’envie’ d’employer cet engin soit à nouveau présente, ce qui n’était pas le cas en 2010, ou pendant la période de détente.
        Maintenant que l’OTAN est en guerre tiède, cette envie existe pour les USA et pour la poignée de pays qui étaient qualifiés pour cette arme depuis des décennies.
        Employer la B-61 sur le champ de bataille ? Oui, mais en Europe.
        Reste à voir la réaction de la Russie … et la réaction à la réaction de la Russie … etc.

        • Momo dit :

          « Depuis le début du programme F-35A, la finalité principale était l’emploi de la B-61. »
          Absolument pas.

  6. Lecoq dit :

    Mais la dissuation de quoi, les americains livrent un cheque en blanc ? NON … JAMAIS a moins que les usa ne soient attaqués directement, n’authoriseront un tir de b61 m.. bref des trou du cul

    • Robert Collins dit :

      Le verbe autoriser en français ne s’écrit pas comme l’anglais « to authorize ».
      Toutefois, le mot dissuasion s’écrit identiquement dans les deux langues.

  7. Thierry HENRY dit :

    J’ai été officier de tir de notre arme nucléaire, cette nouvelle ne me réjouit nullement.

  8. speedbird101A dit :

    Holly shit ,en bon Hollandais volant ,pourvu qu’il ne s’écrase pas au décollage avec son pétard atomique allumé ……et qu’il ne l’a lache pas non plus dans un orage de grele….Bon ok je sors….

  9. Rakam dit :

    C’est le processus de largage de la Nuc qui me semble assez rétro…un peu Docteur Folamour…
    A découvrir ou à revoir…

    • Mic dit :

      Eh oui….un peu beaucoup Docteur Folamour…. et je dirai surtout à revoir absolument.

    • Carin dit :

      @Rakam……
      Nos amis des USA sont allés au bout de ce qu’autorise la non prolifération nucléaire, en adjuvant à ces bombes un kit de planage sans booster, pour rallonger son vol, et la guider avec une très grande précision… une AASM en quelques sortes.

  10. Michel dit :

    Quel prouesse technologique!
    Maintenant je me sentirais plus en sécurité si avec l’interdiction de survol de notre pays par des F35 dotés de cette capacité.
    Faire parti de l’Otan ce n’est pas donner un blanc seing à n’importe qui.
    Après ce succès sera peut être de courte durée, des élections approchent et peuvent avoir un effet d’electo-choc pour les pays
    prompts a sous-traiter leur défense à d’autre.
    Parfois il faut savoir passer à la caisse plutôt que donner des leçons bonne gestion aux cigales.
    l’histoire dira quel à été le bon choix.

    • Surprise-party dit :

      Faire partie de.
      Faire partie d’un ensemble, tout ou partie, en partie, être de la partie, une partie de cartes, être juge et partie…

      Un parti politique, épouser un beau parti, en prendre son parti, le parti d’en rire…

      Que son beau parti fasse partie du parti, elle n’a pu qu’en partie en prendre son parti et elle a finalement quitté la partie.

  11. Scrogneugneu dit :

    J’vais être rugueux. Cette B61 lancée à l’ancienne par gravitation c’est du foutage de ….. En un mot, confier à des alliés une arme dite modernisée à la séquence de tir inchangée depuis x décennies, revient à leur proposer de manger du foin. C’est un incontestable symbole ! Après, pourquoi encore s’interroger sur le penchant des USA à vouloir sortir « sur la pointes des pieds ou non de l’OTAN ». Trump ou pas Trump, tôt ou tard cela se fera. Maintenant, c’est donc aux responsables de la vieille Europe de prévoir et d’organiser « les yeux grands ouverts » et à un bon rythme, le « comment faire un jour sans l’ex colonie du Royaume Uni ».

  12. Dinde radioactive dit :

    Les pilotes sont certains que la bombe est largable? F35 + B61 c’est le Mitsubishi A6M surnommé Zéro du 21ème siècle en moins bien.Le verre d’eau et le cachet de captagon sont gracieusement offerts avant chaque mission.

  13. Félix GARCIA dit :

    POUTINE menace « les petits pays densément peuplés » : il nous menace tous encore une fois (il ne s’agit pas seulement des plus petits pays européens (« tous sont petits eu égard à la puissance de l’arsenal nucléaire Russe [pi la Russie est grande, Voldemort trouvera toujours une grotte et un renne pour repeupler la Russie] »).
    —> Qu’est-ce qu’on attend pour annoncer le financement de l’intégralité des CAESAr « promis » (~70/80) ? Pi évidemment les munitions qui vont avec … Le 6/7 juin (j’espère que c’est ça … mais, loi de Murphy, « nudge », « 4ème mur » et fusil de Tchekhov obligent …) ?

    • Fabrice Millet dit :

      Felix Garcia : Le rôle de tout chef d’État normalement constitué, c’est d’assurer la protection et l’intégrité de son pays et de son peuple.

      Dans la mesure où une coalition de plus de 30 pays affiche la volonté de s’en prendre à la Russie, de la mettre à genoux, de la boycotter de la bannir de l’ensemble des nations du monde, il est normal que le dirigeant de ce pays rappelle quelques fondamentaux à la clique des coalisés.

      Le chef de l’État russe n’a jamais, jamais, eu pour intention de s’en prendre à des pays qui ne menacent pas le sien.
      Vous ne trouverez pas une seule déclaration, pas une seule, qui indiquerait une volonté russe d’envahir quoi que ce soit et qui que ce soit en Europe, dans la mesure où on respecte l’intégrité et la sécurité du territoire russe.

      La paranoïa exacerbée diffusée à dessein en Occident ? , adressez-vous donc à ceux qui la fabriquent du matin au soir dans tous les médias gouvernementaux et ailleurs !

  14. Thanksgiving dit :

    Ouf, pour la première fois depuis longtemps, l’horloge de l’Apocalypse vient de reculer!!!

  15. Tommy dit :

    j’ai hâte de voir les stats de la dispo pour la flotte f35 neerlandaise…

    • Béret basque dit :

      pour commencer, il serait fort intéressant d’avoir les stats de la disponibilité pour la flotte des Rafale français ! chiffre qui a été déclaré opportunément « confidentiel défense » depuis que certaines informations ont commencé à remonter ! LOL !

  16. Alfred dit :

    A tout hasard, les F35 de l’Otan seront-ils autorisés à survoler la France? Auquel cas, sait-on qui fabrique le mecanisme d’ouverture, et surtout de fermeture de leur soute, et qui effectue le contrôle final après l’assemblage ? Un numéro vert sera-t-il prévu pour signaler la chute d’objets non identifiés, et sera-t-on informé des jours et horaires de passage ? Je ne dis rien. C’est seulement au cas où…