Un chasseur-bombardier F-35B s’est écrasé près de l’aéroport d’Albuquerque

Le 28 mai, en début d’après-midi, un chasseur-bombardier F-35 s’est écrasé dans les environs de l’aéroport international d’Albuquerque [Nouveau-Mexique]. S’il a pu s’éjecter avant l’impact, le pilote de cet appareil a dû être hospitalisé en raison de la gravité de ses blessures.

Récemment sorti de l’usine que possède Lockheed-Martin à Fort Worth [Texas], ce F-35 devait rejoindre la base aérienne d’Edwards, en Californie. Il avait dû faire une escale à Kirtland Air Force Base, colocalisée avec l’aéroport d’Albuquerque, pour se ravitailler en carburant.

Les autorités locales ont d’abord affirmé que le F-35 en question appartenait à l’US Air Force. Seulement, une photographie prise peu avant l’accident a permis de déterminer qu’il s’agissait de la variante STOVL [décollage court / Atterrissage vertical] utilisée par l’US Marine Corps. Ce qu’a d’ailleurs confirmé Lockheed-Martin, via un communiqué.

Cela étant, la confusion autour de cet accident vient probablement du fait que l’avion impliqué devait rejoindre la base d’Edwards. Administrée par l’US Air Force, cette dernière est notamment utilisée pour les essais en vol. Aussi, il est possible qu’il s’agisse d’un F-35B porté au standard TR-3 [Technology Refresh 3], qui est encore en développement. Pour rappel, il s’agit d’une mise à niveau logicielle censée ouvrir la voie à la version « Block 4 », laquelle prévoit l’ajout de 66 nouvelles fonctionnalités.

Quoi qu’il en soit, il s’agit du second accident impliquant un F-35B fraîchement sorti de l’usine de Fort Worth. En décembre 2022, un avion de ce type s’était écrasé alors qu’il effectuait un atterrissage vertical.

L’accident le plus récent d’un F35 américain [avant celui d’Albuquerque, ndlr] remonte au 17 septembre dernier, quand un F-35B de l’US Marine Corps s’est écrasé en Caroline du Sud après l’éjection de son pilote. L’appareil avait continué à voler pendant plusieurs minutes, avant de s’écraser dans un champ.

Photo : archive

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

242 contributions

  1. Tringlos dit :

    Superbe oiseau, mais qui supporte mal la gravité, c’est bien dommage ! Heureux que le pilot ait pu s’éjecter, en espérant qu’il se rétablisse vite et bien.

    • john dit :

      Il faut néanmoins savoir que le F-35,au vu de son évolution, n’obéit pas à la gravité et à la mécanique de Newton, mais évolue dans l’espace quantique, ce qui le dispense de certaines obligations tel que l’aérodynamisme et autres problèmes de constructeurs européens . Ce F-35 ne s’est donc crashé que dans une seule réalité, mais dans une infinité de dimensions alternatives du multivers, il vient de vaincre l’armée de l’air de la République Chopulaire de Pine à lui seul, et cela avec un unique missile non nucléaire. Le pilote faisait d’ailleurs une sieste lors de l’assaut dans environ 50% de cette infinité de dimensions alternatives. Et dans 66,6% des univers, il était piloté par une femme dénommée Lucy Fair. Tout ça nous prouve donc que l’élaboration de SCAF sera une chose délicate, bien que dans certaines dimensions, il soit(est?) déjà achevé et capable de reproduire les performances de l’Espadon conçu par un certain Philip Mortimer, ami de Blake, Francis de son prénom, ingénieur chez Mitsubishi Industry, 5ème étage.

      Sinon, je tiens aussi une chaire d’ethnobotanique à l’université de Zurich, en physique non-newtonienne principalement, et anime un cours intitulé « Comment j’ai résolu la théorie pythagoricienne de l’Harmonie des Sphères par la proposition de résolution de la Quadrature du cercle de Tarski dans un espace non euclidien, et tout cela en mois de seize secondes, et encore j’étais fatigué ». Et pour info, la valeur de π est 3,14 et des bananes, sachant qu’une banane vaut la moitié du triple du Nombre d’or divisé par la racine cubique de Donald Trump.

      PS: Vous ne pouvez m’envoyer de lettres à l’adresse habituelle, car j’habite désormais un espace géométrique symplectique, étant né d’une père, produit scalaire de sa profession, et d’une mère-non-genrée-mais-un-peu-quand-même-puisque-c’est-ma-mère, qui elle même était le produit d’un nombre imaginaire par un parallélépipède de forme heptadécagonoïde. Merci donc d’adresser vos courriers à Laurent Lagneau, un homme très bien, bien que mathématiquement plus simple.

      • Momo dit :

        Everett sors de ce corps!
        Pour les univers multiples je vous conseille aussi la théorie de l’inflation éternelle. La question pouvant se poser d’une éventuelle connexion, pas intuitive, entre celle-ci et donc la théorie quantique d’Everett.
        En plus c’est sérieux.

      • Ooufff... dit :

        Vous avez léché une vache Milka… le violet vous est monté à la tête..!.?
        une tisane ne peut que vous faire du bien…

      • Thierry le plus ancien dit :

        très bien tout ça mais méfiez vous les canards adorent manger les multivers de terre, qui comme chacun sait, dans l’espace-temps sont localisé des trous de vers permettant d’éviter la prise de bec.

        Moi si je dis ça c’est juste pour vous éviter de finir mâché dans un bec à l’entrée d’un trou noir massif.

        Les scientifiques ne l’ont pas encore découvert mais Dieu est un canard suprême sans sauce et notre univers son parcours herbeux, reste à savoir si la matière noir ça ne serait pas les frites en accompagnement, mais on cherche encore, les huiles célestes nous le diront un jour.

        Le F-35 n’a pas encore la capacité de voyager dans l’espace temps mais c’est un échelon de la chaine qui mène tout droit à l’USS Enterprise du capitaine Kirk, pas comme ces chemins technologiquement dépassé en cul de sac qui ont pour ambition de retourner dans le passé en guise d’avenir, non pas en se déplaçant dans l’espace temps mais en refabriquant le passé autour de la machine, méthode rustique et rétrograde terriblement longue qu’ont empruntés certains en guise de totem…

        • Billions served worldwide dit :

          « reste à savoir si la matière noir ça ne serait pas les frites en accompagnement »

          Félix a forcément une opinion sur cette question.

          • Perdu de vue... dit :

            Félix où es-tu..!.?
            j’espère qu’il est toujours parmi nous…
            sinon c’est perdu de recherche…

      • Roland Desparte dit :

        Quel galimatias John !
        Le site Opex deviendrait-il pour vous un moyen de “cure par le post“ ? Et ce pour satisfaire Sigmund Freud au détriment d’Isaac Newton…

        • Faut rigoler dit :

          C’est pas votre truc, l’humour, hein ?

          • Roland Desparte dit :

            @Faut rigoler
            Relisez (lentement) mon post ; il est plein d’humour…

      • Hips ! dit :

        Vous n’êtes pas John, mais joli délire.

      • James dit :

        @John, vous me donnerez la marque de la « moquette »?
        Ça plane bien là 🙂

      • john dit :

        Deux fautes d’accord se sont glissées dans le précédent texte. Elles proviennents du monde du mythe de Cthulhu et sont donc d’origine démoniaques. Vos yeux seront donc peut être infect(é)s dans les prochains jours. Toutes mes excuses pour le désagrément. Pour calmer la douleur, se badigeonner les aisselles avec du miel et du gingembre en récitant à l’envers le protocole de Sion (ou surface ionique optimale négative.

  2. Titeuf dit :

    J’espère que le pilote ce remettra de ses blessures.
    Bon rétablissement à lui.
    Il y a vraiment quelque chose de pourri dans ce programme.
    Deux appareils neufs qui se crashent ça fait beaucoup quand même.
    Bizarre ???

  3. Momo dit :

    Le pilote est en vie c’est l’essentiel.
    Ensuite un crash est une probabilité plus ou moins importante suivant les appareils, leur nombre d’heure de vol, qui s’occupe de la maintenance, qui le pilote, la météo, etc…
    Ce qui est notable ici c’est que c’est le deuxième appareil neuf, tout neuf, qui s’écrase en quelques mois.
    Dans des conditions météo excellentes, une maintenance a priori non questionnable et avec des pilotes a priori tip top qui font le convoyage.
    Au-delà des plaisanteries de plus en plus faciles et méritées sur le volatile il y a quand même quelque chose ici que l’équivalent US du BEA-é va sans aucun doute regarder avec une attention décuplée.
    En particulier dans la fabrication/assemblage chez LM, avant de retrouver le syndrome boeing. Parce que concernant les objectifs financiers à court terme, LM c’est culturellement pas mieux.

    • Howk dit :

      Il serait utile, hors tournevis+tacos éventuellement utilisés dans l’assemblage final (j’y crois moyennement), d’être attentif au système d’exploitation centralisé de l’avion.

      J’avais cru lire sur la toile qu’un ou plusieurs ingénieurs système s’étaient (ou avaient été) retirés du programme pour refus de valider un software bugué et non mature sur versions B. Je n’ai pas de source immédiate pour conforter mon hypothèse.

      Je retiens quand même que des doutes sont apparus sur la gestion de vol par le logiciel qui gère les CDVE sur version B. Après, si le software est considéré mature, sans conflit de données interne engendrant une manœuvre non voulue, rien n’empêche LM de vérifier les données d’avant-vol de configuration système, en cohérence avec l’environnement extérieur.

      Sans vidéo de phase d’avant crash, on peut seulement tricoter sur une perte de puissance réacteur, ou non gain. Ce serait vraiment dommage qu’un AVIA au sol ait oublié de retirer un cache de protection des entrées d’air avant vol. Très dommage, parce que c’est justement ce qui avait causé une prise de tremplin ingérable, il n’y a pas si longtemps.

      Ça ferait pâlir si la même faute professionnelle était répétée 2 fois en si peu de temps:
      Un cache de protection réacteur n’est pas aperçu avant vol. Soit il diminue l’arrivée d’air pendant le décollage, soit il est aspiré et entraîne des conséquences fâcheuses sur les aubes.

      L’avion s’est crashé de jour. J’ai du mal à imaginer cette possibilité juste après un crash de -B dont l’enquête a circulé sur tous les tarmacs.

      J’arrête de broder, désolé. Content que le pilote soit vivant.

      • vrai_chasseur dit :

        @Momo @Howk
        La TR3 (logiciels + processeurs) est trop complexe à valider et sera livrée « tronquée » en 2025 afin de redémarrer le flux des livraisons notamment aux pays non-USA, afin de leur permettre de « démarrer l’entraînement au missions de combat » (sic)
        Quant à la version Block 4, le Pentagone parle déjà de la « ré-imaginer avec ce que l’industrie sera capable de délivrer en 2030 » (re-sic)
        http://www.airandspaceforces.com/f-35-tech-upgrade-2025-truncated/
        (NB – aux USA en 2030 le Pentagone poussera le NGAD)

        La version F35B souffre de défauts spécifiques que LM refuse maintenant de publier. Notamment la nécessité d’un rôdage fin du moteur pour les avions neufs afin de « lisser » le joint polyimide de l’étage des aubes de turbine, qui souffre de la chaleur excessive (NB il fait déjà chaud à Albuquerque).
        Toutes les infos ont été retirées du Web et seul le document du GAO permet de voir que la disponibilité opérationnelle du F35B est la plus basse des 3 versions : pour accomplir « toutes les missions prévues », sa disponibilité opérationnelle est de seulement 14,9%.
        (http://www.gao.gov/assets/d24106703.pdf page 10)

        Le F35B, voulu avec force au début du programme en 2010 par les britanniques (plus volontaires que l’USMC), a eu des impacts négatifs sur l’ensemble des versions. Citons brièvement la largeur très inhabituelle sur toutes les versions de la structure (quasiment 4 mètres) pour loger la soufflante verticale de la version B, et le malheureux moteur F135 à qui on demande quasiment 20 tonnes de poussée en monomoteur, ce qui le met dans des modes de fonctionnement aux limites de la physique des matériaux dès le départ.
        Tout ça pour construire, côté britannique, 2 porte-aéronefs de 300 m donc capables d’intégrer catapultes et brins d’arrêt…

        • Math dit :

          J’ai un doute. Voici une théorie qui va vous paraître un peu bizarre. Et si les USA avaient décidé simplement de conserver en stock tous les F35, plutôt que de les livrer à des clients export? Ceci afin de disposer du maximum possible d’appareils en cas de menace perçue comme imminente. Après tout, les réquisitions, ça se fait. Le logiciel TR4 n’est certainement pas prêt, mais le précédent système avait bien été réceptionné par leurs armées. Ils l’ont forcément encore… Bon, ok, ça ressemble à de la fiction, mais bon…

        • Momo dit :

          Merci de ces infos Vrai_Chasseur 😉
          Il faisait 32 degrés (celsius) le 28/05 à Albuquerque. Si vraiment le zinc commence à avoir des problèmes à partir de cette température l’avenir s’annonce intéressant pour Martin Baker!
          Sur le TR3 cela pourrait donner au gouvernement belge un motif de décalage d’envoi des F16 , mais ce serait une blague, bien sûr.
          Quant au Block4 on ne pariera pas un nickel sur la véritable dispo opérationnel. Sans parler du prix à payer pour les pays acheteurs un peu cocus, battus mais obligatoirement contents…

        • Roland Desparte dit :

          @vrai_chasseur
          Merci pour ces remarques.

        • Fralipolipi dit :

          @vrai_chasseur
          « Tout ça pour construire, côté britannique, 2 porte-aéronefs de 300 m donc capables d’intégrer catapultes et brins d’arrêt… »
          … il est clair que ces deux giga PA STOVL sont d’une conception ubuesque.
          Soit on a un petit pont plat et l’avion STOVL a du sens. Soit on a un grand pont plat et il est alors normal de prévoir catapultes et brins d’arrêt.
          Les Anglais ont tout fait à l’envers en gardant leurs oeillères et leur tropisme STOVL d’un autre temps.
          C’est un immense gâchis, ainsi que cela a déjà été écrit ici des dizaines de fois.
          Si les anglais avaient au moins prévu une capacité de mise en oeuvre amphibie de chalands de débarquement (comme le dernier PA italien), cela aurait pu rattraper certaines choses, … mais même pas.
          .
          Par contre, l’USMC me semble être la seule vrais gagnante de l’opération F35B (même si elle perd quelques avions neufs), car sans le F35B, sa flotte d’une dizaine de ponts plats (de 40.000t) aurait lentement été déclassée VS l’US Navy, et l’USMC elle même aurait été déclassée in fine.

          • Ontyl d'Egeambh dit :

            L’USMC ne possède pas de flotte de navires de premier rang (ni de second, d’ailleurs). Tous ces navires sont ceux de l’USN.

          • Jim dit :

            Pour aller dans votre sens il faut quand même se souvenir à inventé le porte avion, inventé les brins d arrêts, inventé la catapulte, inventé l angle-deck,
            donc le CATOBAR c est eux .
            à n y rien comprendre.

      • Momo dit :

        A ce stade on ne peut pas avoir de certitudes mais votre hypothèse softaware est tout à fait plausible. Ce ne serait pas la première fois et ce n’est pas Boeing, encore, qui jettera la 1ere pierre.
        Ceci dit en terme de probabilité un problème à la production reste sans doute plus probable, les contrôles qualité ne sont pas censés être moins importants dans l’aéronautique civile et pourtant…
        La différence étant que les pb dans le militaire ne sont pas divulgués sauf ceux qui sont évidents comme ici le f35, d’autant plus que leurs conséquences sont humainement incomparables.
        L’option entrée d’air me semble peu probable mais pas à exclure pour autant.

  4. soweti dit :

    Victime de grosso phobie de la part de ces petits camarades F , la jeune 35 préféra mettre fin a ces jours. Part en paix, petite Dinde obèse…Le harcèlement, ce fléau chez les enfants mal nés.

  5. speedbird101A dit :

    Décidément pas de pot, voilà la dinde à nouveau carbonisée et cette fois ci , à la carbonara durant son décollage ….ça sent fort la panne moteur…..heureusement que le pilote à pu s’éjecter…souhaitons lui un bon rétablissement..!

  6. Claas van Dyck. dit :

    Plus de 900 F-35 produits dont plus de 600 pour les USA, environ 141 par an, et le millième appareil prévu en juillet ..

    Un tel nombre important, et le rythme intense de l’utilisation de ces appareils, induit un risque d’accidents quasiment inévitable, statistiquement .

    Certains accidents d’avion sont très médiatisés, d’autres pas. C’est l’un des points très remarquables de cet accident, et des autres ..

    Ainsi samedi dernier un des 5 Spitfire du BOBMF ( Battle of Britain Memorial Flight ) s’est écrasé à Coningsby, entraînant le décès de son pilote et l’interdiction de vol de ce type d’avion dans l’attente des résultats de l’enquête.
    Les accidents d’avions anciens dont assez fréquents, et pourtant les meetings comme celui récent de la Ferté Alais ne sont ni interdits ni annulés, et ça ne remet pas globalement en question l’ensemble de la notion de préservation des avions anciens… Les F35 américains basés en Grande Bretagne volent normalement à ce jour, c’est à dire à raison d’une bonne quarantaine de missions par jour à partir de 8 heures du matin.

    Pour avoir une vue mondiale , exhaustive et non biaisée, des accidents d’avions militaires, et pas seulement ceux de F-35, on peut consulter l’excellent site de l’excellente revue et association, Hollandaise, :  » Scramble » . Une référence pour les amoureux du factuel aéronautique , loin de toute autre connotation . Je précise encore, pour rassurer tout le monde ici , que  » Scramble  » est Hollandais : ni Russe, ni Chinois, ni Nord-Coréen, Iranien, Cubain,Syrien, Vénézuélien, Hongrois,Turc ou Laotien.

    • Fralipolipi dit :

      @Class van Dyck
      Vous dites un peu et quand même n’importe quoi malgré votre souci des statistiques. Car ici, on parle bien d’avions neufs !
      Par ailleurs, quasi tous les crashs d’avions de combat dans le monde font l’objet de communication grand media, quel que soit l’age et le modèle.
      Et votre exemple de crash d’avion historique ne fait pas exception … la preuve, on en a bien parlé dans les médias, en France, dimanche dernier.
      https://www.avionslegendaires.net/2024/05/actu/crash-mortel-dun-des-supermarine-spitfire-de-la-raf/

    • Bench dit :

      @CvD : « Les accidents d’avions anciens dont assez fréquents, et pourtant les meetings comme celui récent de la Ferté Alais ne sont ni interdits ni annulés, et ça ne remet pas globalement en question l’ensemble de la notion de préservation des avions anciens… » et heureusement, déjà que l’administration est sacrément tatillonne …. Cela dit, jusqu’à présent seuls les avions du BBMF (et non BOBFM) sont interdits de vol jusqu’à la conclusion de la commission d’enquête. Les causes de l’accident ne sont toujours pas connues et contrairement à ce que vous affirmez cet accident mortel a eu un énorme retentissement en Grande Bretagne ainsi qu’à l’étranger. Le Battle of Britain Memorial Flight est une unité d’active de la RAF réputée pour son professionnalisme et son sérieux.
      Quant à votre « Les F35 américains basés en Grande Bretagne volent normalement à ce jour, c’est à dire à raison d’une bonne quarantaine de missions par jour à partir de 8 heures du matin. » faut il vous rappeler que le F-35 tombé aux USA est la variante B qui n’a rien à voir avec les A basés en GB.

      • Class van Dyck dit :

        il y a des avions américains F 35 dans la version A et dans la version B en Grande-Bretagne. Les Britanniques utilisent des F 35 dans la version B, il y en a 74 en commande, un certain nombre déjà livrés , et ils volent chaque jour à Marham

        • Pascal, (l'autre) dit :

          « et ils volent chaque jour à Marham » Et les F35 A aussi à……………………Lakenheath!

    • RespectRobustesse dit :

      Je dois reconnaitre que je n’ai pas compris la comparaison avec des Spitfire, pourquoi pas se référer aux accidents d’ULM ?

      • Claas van Dyck dit :

        Il est évident que lorsqu’on ne veut pas comprendre, on ne comprend pas

        • Et v’lan passe moi l’éponge dit :

          Il n’y a rien a comprendre cette comparaison est déplacée.
          Comparer le crash d’un avion conçu et produit il y a plus de 60 avec des standards qualitatifs bien différents de ceux d’aujourd’hui, avec le crash d’un appareil ultra moderne vieux de quelques mois c’est soit de la mauvaise foi soit de la bêtise.

        • Howk dit :

          Ok, alors je vais expliquer doucement en reprenant les arguments cités plus haut. Bienvenue, au passage o/

          Sur le nombre total de F-35 commandés dans le monde, combien sont opérationnels en escadrons et flottilles ? Quel est leur taux de disponibilité pour combien d’heures de vol par an ? Maintenant, on reprend le nombre d’incidents + accidents et on revoit le ratio suggéré.

          Je dis ça parce qu’il n’y a pas 900 F-35 prêts au combat dans le monde. Suggestion subjective, sans manque de respect.

          La variante B pose plus de contraintes que les variantes A et C. Complètement d’accord. Il me semble que la gestion CDVE par software et hardware est commune, avec une version pas tout à fait au top en 2024. Cette version sera updatee (plus tard) pour satisfaire les prérequis de la version photoshop initiale. Nous sommes en 2024. Le programme JSF date des années 2000. Versions A B et C.

          Les F-35 employés sur Porte-Aeronefs anglais (pas porte-avions sans catapultes mais tremplins) sont les versions B. Petit rappel:

          Version A: « Aircraft », armée de l’air. Piste.
          Version B: « Boat », US Marines et HMS, Svtol sur Porte-Aeronefs avec tremplins.
          Version C: « Carrier », Porte-Avions US avec catapultes et brins d’arrêt.

          De rien …

          https://youtu.be/Avf6VJLpWrE?feature=shared

        • Roland Desparte dit :

          Et inversement ?

        • Pfffff dit :

          Ce qui est évident, c’est qu’en comparant ce qui est arrivé à un F-35 tout neuf et à un Spitfire octogénaire, vous faites la navrante démonstration de l’inanité de votre intervention.

    • Momo dit :

      Tiens! Un nouveau venu pour chanter les louanges du dindon….
      Bizarre ces arrivées opportunes, bizarre.
      Bon alors ici ce qu’oublie sciemment Casse c’est que le zinc est encore un tout neuf. Et si on fait une stat sur des zincs neufs qui s’écrasent, démolis, finis, là le dindon est vraiment pas bon.
      Ce n’est pas une farce.

      • Claas van Dyck dit :

        merci pour votre accueil sur ce site : je vois à qui j’ai à faire

        • Momo dit :

          Votre arrivée impromptue avec le commentaire qui l’accompagne nous avait déjà renseigné sur le ‘à qui avons nous à faire’ vous concernant.
          Ne nous remerciez pas d’en avoir fait part aux lecteurs 😉

        • Roland Desparte dit :

          Allons allons, l’intérêt d’un blog c’est aussi d’accepter la contradiction, non ? Bienvenue Mr Claas van Dyck (une très ancienne famille selon les sites généalogiques…).

          • Claas van Dyck dit :

            Roland Desparte en effet, et un de mes ancêtres était peintre d’ailleurs, et il a u un certain succès ! merci !

          • Claas van Dyck dit :

            monsieur momo a décidé semble-t-il de me faire la démonstration de ce qu’est un butor français prétentieux et agressif

          • Géné@logie dit :

            Pas aussi ancienne que celle de Guillotin.

        • Affaires à faire dit :

          Je vois à qui j’ai affaire.
          Je vois ce que j’ai à faire.

      • et v’lan passe moi l’éponge dit :

        C’est juste un changement de pseudo.

        • Claas van Dyck dit :

          vous êtes expert graphologue ?

          • Nicolas Deladigue dit :

            A force de vous lire, nous sommes à peu près tous devenus experts en guillotinologie sans le vouloir.
            Voilà qui devrait vous flatter.

          • Et v’lan passe moi l’éponge dit :

            Contrefaire une écriture est assez facile, cacher son phrasé est beaucoup plus dur.

      • Thierry le plus ancien dit :

        C’est vrai qu’un prototype qui se plante ça n’arriverait pas à Dassault, lui qui n’en fabrique plus depuis les années 1980…

        ce lobby du dindon est la marque du fabrique d’un seul énergumène avec toutes ses valises de pseudos sous le bras mais avec une seule plume dans la main !

    • m dit :

      *Merci pour la source !

    • fab le vrai dit :

      «  » » et le rythme intense de l’utilisation de ces appareils » » » ». …. on parle de 2 crashs récents sur des zincs sortis d’usine..Dans le dernier exemple, c’est un convoyage. ça n’est pas le fait que les accidents du F-35 existe qui m’inquiète mais le fait qu’ils ne se produisent pas dans des circonstances où l’appareil est malmené ou poussé dans ses retranchements…

    • Kinon dit :

      Là le probleme c’est que c’est le deuxième accident sur des appareils neuf de chez neufs…

    • EchoDelta dit :

      Le problème est ce que ces accidents arrivent dans des phases de vol très basiques, et avec des appareils neufs.
      Que l’on se crache lors d’un exercice périlleux en TBA, ou dans une ligne a haute tension, ou sur défaillance mécanique après 6000 HdV pourquoi pas, mais là c’est vraiment inquiétant.
      Un F35 c’est quand même sensé aller au combat, donc résistant pour encaisser des chocs, des G, voire de la « mitraille » (je pousse volontairement le bouchon pour forcer le trait), donc à priori pour des vols de liaison, équivalent à des vol de ligne, on ne peut pas s’attendre à un quelconque accident mécanique dans ces phases ou l’avion est très peu sollicité.
      Quand il va commencer à prendre 6G à chacune de ses sorties, à ce rythme tout va lâcher ?
      Si LM ne résout pas rapidement ses problèmes, il risque de se développer une mini psychose avec let avion, qui malheureusement est le fer de lance de l’aviation européenne…

      • Scionnère Dick dit :

        « Que l’on se crache (sic) lors d’un exercice périlleux en TBA »

        Quand F-35 fâché, lui toujours faire ainsi ?

        • Roland Desparte dit :

          Je m’appelle feutrentecinq, comme le F-35, sauf que ça s’écrit pas pareil…(Ligne verte).

      • S&C dit :

        Un F-35 n’étant pas doué de raison, il serait abusif de dire qu’il est sensé ou insensé.
        Toutefois, concernant ce qu’il est supposé faire, on pourra écrire qu’un F-35 c’est quand même censé aller au combat.

  7. Fralipolipi dit :

    Le manque de fiabilité chronique de la Dinde est à nouveau illustré.
    Quelle que soit la version, et en dehors des crashs, les problèmes techniques sont sans fin (comme les retards et les surcoûts).
    .
    Sossotte, Jojo, Bazdriver, Thierry, John … et pas mal d’autres, n’hésitez à venir ici défendre votre dinde adorée = le veau d’or des inféodés aveugles des USA … je dis ça, alors que je suis moi-même pro-US, mais pas béat la gueule ouverte comme certains 😉
    .
    et pour vous aider à « tenter » d’ouvrir un peu les yeux : https://air-cosmos.com/article/le-rapport-qui-denonce-la-forte-empreinte-americaine-sur-la-defense-europeenne-une-dependance-risquee-68874

    • Bazdriver dit :

      @Fralipolipi.
      Taux de perte Rafale : 0,9/100000 heures de vol.
      Taux de perte F-35 : 1,3/100000 heures de vol

      Taux de perte F-16 après 10ans d’exploitation: 9/100000 heures de vol.

      Taux de pertes F-16 actuel: 5,6/ 100000heures de vol

      • Fab dit :

        Concernant le Rafale, une défaillance technique menant à la perte de l’avion, les autres le facteur humain est incriminé…

      • Fralipolipi dit :

        @Bazdriver
        Révisez vos comparatifs.
        => Taux de perte de Rafale en 20 ans pour autre chose que des erreurs de pilotage = Zéro !
        .
        Et on passe sur les coups où le Rafale a résisté et a atterri malgré tout, lorsque la majorité des autres avions seraient possiblement allés au tapis : ingestions réacteur de très gros volatiles / arrachage de ligne haute tension / collision entre 2 Rafale pendant une démo meeting, …
        .
        … Vous bilez pas … même en France , AAE et MN, on est bluffé par l’extrême fiabilité et endurance du Rafale, pourtant souvent sollicité dans des domaines de vol critiques ou dangereux … et pas mal inaccessibles aux lourds dindons aux petites ailes … trop fragiles 😉

      • Claas van Dyck dit :

        pourquoi vous ne comparez pas le nombre d’avions Rafale en service opérationnel avec le nombre de F 35 en service opérationnel, cela changerait la nature de vos chiffres !

        • et v’lan passe moi l’éponge dit :

          Ca ne changerait pas le fait que les F35, plus particulièrement les B tombe facilement quand ils sont neufs.

        • Tony dit :

          Il ne fallait pas dormir pendant les cours de math. Quand on vous parle d’un taux, le nombre d’avion est pris en compte. Si vous postez seul 10 bêtises ici, vous avez un taux de 10 par personne, si vous vous y mettez à 2 derrière votre clavier, vous n’avez plus qu’un taux de 5 par personne. Magique, il suffit d’invoquer un ami qui vous aide a poster pour dire 2x moins de bêtises 😉

        • Pascal, (l'autre) dit :

          « cela changerait la nature de vos chiffres ! Les chiffres deviennent parlant quand, dans le cas qui nous intéresse ils quantifient le ratio heures de vol, nombres d’avions et pertes! Mais il y a un paramètre qui doit apparaitre dans la « colonne » perte à savoir les causes! technique, humaine, autres (météo,aviaire, infrastructure, etc!

      • xorminet dit :

        Dans mes souvenirs, les crashs Rafale n’ont pas de cause technique, que de l’humain
        Ce qui n’est pas le cas pour le F35

      • Roland Desparte dit :

        @Baddriver
        Comme pour toute statistique c’est du relatif. Je veux dire par là qu’il faut “sortir“ certains accidents de la statistique… Ainsi, le 26 janvier 2015 c’est un “vilain“ F-16 qui s’est planté sur une base en Espagne en causant la perte de deux Rafale et la mort de 11 personnes dont neufs aviateurs français… Sans parler des 800 collisions annuelles avec des volatiles (Source DGAC) !
        A ma connaissance, la grande majorité des accidents du Rafale, dont mortels, sont en relations avec une faute humaine ; un doute subsiste sur le tragique accident d’un Rafale égyptien le 28 janvier 2019…

    • Ah ! encore un cher taquin. Mais ici n’y aurait-il une erreur involontaire ? Bazilou ( Bazdriver ) lui c’est F15 dépendant qu’il est. Toutefois on peut changer, l’heureux élu ne pouvant plus nous tromper sur son âge.

      • Bazdriver dit :

        @2cv des HdF.
        F-15 après 10 ans d’exploitation: 6/100000 heures de vol.
        Taux actuel : 2/100000 heures de vol

        Content???

        Salutations.

        • Cher Bazilou n’étant pas particulièrement concerné par le F15, je ne crains pas de vous dire que ce taux pour le moins m’indiffère. Par contre mon côté humaniste m’incline a être satisfait ou « content » pour ses utilisateurs. C’est tout .

    • Sorensen dit :

       » je suis moi-même pro-US « . Cela ne m’étonne guère, moi je ne le suis pas. C’est dégueulasse.

      Où est la technologie VSTOL française ? Elle en est restée à cette daube de Balzac V – avec solutions technologiques pourraves dans la boîte à camembert – juste bon à pomper le contribuable. Le nom annoncé déjà la couleur, l’auteur prenant trois pages pour décrire les varices d’une quelconque servante ; c’est qu’il était payé au mot.

      Les problèmes de qualité et de production de l’industrie américaine ne concerne pas uniquement le F-35 ; ne pouvant connaître à cette heure les causes de cet incident, je me garderai bien d’en privilégier une.

      • Pascal, (l'autre) dit :

        « je me garderai bien d’en privilégier une. » Mais cela ne vous a pas empéché de déposer votre éternel étron concernant des « solutions techniques pouraves ……….(et jen passe!) françaises! Que vous privilégiez ce que vous voulez……………….vu votre « expertise » on s’en fout, un peu, beaucoup!
        Développez votre « expertise » sur la cuisson des Bratwursts par exemple!

      • et v’lan passe moi l’éponge dit :

        Non la pompe à contribuable c’est le F35.
        La technologie VTOL Française a été capable de mettre au point un prototype bi-sonique, avant de reconnaître que ce concept était sans avenir. Au contraire de la fière technologie US qui produit plus d’un millier de prototypes pour tenter de finir la mise au point d’un appareil qui est acheté et financé par des pays européens serviles.

        • Sorensen dit :

          Le F-35 est en production non ? Alors il rapporte ce qu’il coûte.

          • et v'lan passe moi l'éponge dit :

            Le F35 est produit oui, mais n’est toujours pas finalisé, aucun standard en cours ne couvre les performances nitiales qu’il aurait du avoir lors de sa mise en service initiale.
            Non, il ne rapporte pas ce qu’il coute, il coute bien plus que le peu qu’il apporte. C’est le coté pompe à contribuable

      • Roland Desparte dit :

        @Sorensen.
        Vous voulez sans doute évoquer le “Balzac V“ des années 60, qui était un proto sorti des usines de Dassault Aviation et Sud-Aviation ? Lui a succédé le “Mirage III V“ qui a parfaitement validé le principe “VTOL“ bien avant d’autres armées… Dois-je rappeler que ce Mirage “ADAV“ (le V02) volait à Mach 2,03 et détient toujours le record de vitesse d’un “ADAV“ (*)! Dois-je rappeler qu’en 2024 même le F-35 américain ne peut pas dépasser cette vitesse !!!
        Les essais ont été interrompus en 1966 pour plein de raisons, tant techniques (capacités d’emport, consommation,…) que financières (environ 200 millions de francs de l’époque).
        (*) : A l’époque, on parlait d’Avions à Décollage et Atterrissage Verticaux (ADAV), les américains on traduit par “VTOL“ (Vertical Take-Off and Landing aircraft).

        • James dit :

          Je dirais que faire voler un Mirage III V était un exploit, vue la techno adoptée, 9 réacteurs, plus qu’un B-52 🙂
          Dassault avait montré que c’était possible mais si le projet était accepté et financé par l’État, Dassault (ou plutôt Marcel) trouverait une solution technique plus opérationnelle, avec moins de réacteurs

      • Fralipolipi dit :

        @Sossotte
        « Où est la technologie VSTOL française ? »
        … T’as pas encore compris que cette techno STOVL est contre-productive pour l’efficience générale d’un avion de chasse moderne ?!?… avec encore une preuve en image dans cet article !…
        Ca doit pas être facile de fonctionner avec ton cerveau, gangrené par la mauvaise foi …
        .
        L’aéronef à décollage vertical et vol rapide qui a de l’avenir, c’est l’hélico-girodyne RACER … Pas le F35B qui coûte bien trop cher pour bien trop peu d’heures de vol, et avec bien trop de lacunes VS les autres avions de combat.
        .
        « Les problèmes de qualité et de production de l’industrie américaine ne concerne pas uniquement le F-35 »
        … on rappellera que Sossotte, l’original, pas la copie, est qd même un troll germanique inféodé à Lockheed Martin …

        • Sorensen dit :

          Il n’y a pas  » l’avion de chasse  » mais des avions de chasses qui répondent aux exigences d’un large spectre de doctrines d’emploi. Il n’y a rien de mieux que le F-35 B pour répondre à l’exigence d’un appareil de combat sur bateau.
          Qu’un appareil embarqué ait des performances inférieures à un appareil basal est une lapalissade bien représenté par le Rafle, twingo de l’aviation de combat.

          Tout à fait, l’avenir de l’aviation de combat embarquée c’est l’hélicoptère grand tourisme à économie d’énergie…

          Petit, petit, petit – Tout est mini dans le Rafarce – Mini-moteurs et mini-radar – Mini-rapport poids/puissance et non évolutif – Il est mini, Docteur Dassault – Mini, mini, ça manque d’air dans les réacteurs – Ministère et terminus – Minimum et minibus.

          • Phil Valentine dit :

            oui, mais le rafy il est maxi polyvalent et maxi perf donc la taille … alors que ton dindon avec ton maxi moteur il fait plouf ou paf !
            Toi, tu vas encore prendre une volée de bois vert et le nouveau peintre hollandais va encore dire que nous sommes agressifs et arrogants …
            Tout ça parcequ’un F35 neuf s’est encore crashé sans raison apparente mais sans doute à cause du pilote, c’est mieux pour les stat’

          • v_atekor dit :

            Ca sent le dépit amoureux là, le gars qui s’est fait larguer et qui essaie de convaincre que l’amant de son ex. en a une toute petite. C’est clairement plus freudien qu’autre chose.
            .
            Quoi de mieux qu’un F35B sur un navire… On peut commencer par un F35C, avec beaucoup plus d’allonge et d’emport ?

          • Fralipolipi dit :

            @Sossotte
            Voilà un post qui justifie bien le pseudo que je t’ai donné …. Sossotte … pour être plus précis : Sossotte pathétique … un vrai clown triste 😀

          • Fab dit :

            Michel Audiard a dit un jour : ……….

          • Sorensen dit :

            Le F-35 C est fait pour les porte-avions, pas pour les bateaux, d’où le VSTOL. Ici ce n’est pas freudien, mais cognitif.

      • EchoDelta dit :

        Les VSTOL ont été arrêté parce que le résultat et la physique donne un avion cher avec peu de possibilité d’emport, donc très cher au nombre d’armement déployé / délivré dans le ciel. Cela a été abondamment documenté.
        La technologie a d’ailleurs été en partie revendu.
        Donc cela n’a au final pas couté si cher au contribuable puisque nous vivons encore de ces économies de moyens que nous avons qualifié il y a près de 60 ans, et dont les résultats restent valables en dépit des progrès de la technique.
        Cela nous a permis de nous concentrer sur des vrais moyens efficaces et économes.

      • v_atekor dit :

        Une fois qu’on a montré que ce n’était pas une solution d’avenir, on a abandonné le sujet. Et c’est d’autant plus logique que ça répondait dans les années 60 à un problème principal qui était la destruction des pistes par les Russes.
        .
        Dès qu’il y eut suffisamment de km d’autoroutes et de doubles voies construites, le problème est devenu caduc pour les avions basés à terre. Il était impossible de détruire toutes ses autoroutes d’une zone dans un temps suffisamment court qu’aucun autre tronçon ne soit remis en état. Reste la marine, et il y a d’autres approches, sans doute plus efficaces.

        • Sorensen dit :

          Effectivement, les choix technologiques du Balzac étaient lamentables et ne risquaient pas d’aboutir à un appareil viable. C’est la raison pour laquelle il a été arrêté, un couteux échec.
          Contrairement aux Russes, qui eux ont le fait le boulot, LM retiendra la même solution technologique après une coopération avec Yakovlev.

          Mais quel charabia, c’est un bordel dans vôtre tête…

          • Pascal, (l'autre) dit :

            « Contrairement aux Russes, qui eux ont le fait le boulot,  » Et quels furent les avions opérationnels qui en furent issus?
            « Mais quel charabia, c’est un bordel dans vôtre tête… » A lire votre intervention lumineuse.. » Petit, petit, petit – Tout est mini dans le Rafarce – Mini-moteurs et mini-radar – Mini-rapport poids/puissance et non évolutif – Il est mini, Docteur Dassault – Mini, mini, ça manque d’air dans les réacteurs – Ministère et terminus – Minimum et minibus. » je n’ose imaginer le m****er dans la votre à moins que ce ne soit que le manque d’arguments! Quand on en est réduit à ce genre de saillie c’est que l’on a vraiment……………..rien à dire!

          • et v'lan passe moi l'éponge dit :

            Pour être un couteux échec il aurait fallut qu’il soit produit a un petit millier d’exemplaire.
            Le Balzac était un démonstrateur pour valider des choix technologique rien d’autre., en simplifiant on pourrait qualifier cela de frais de R&D.
            Tu viens une fois de plus de démontrer ton inculture aéronautique. le Yak 38 Forger n’utilisait pas un soufflante comme le F35 pour la sustentation mais deux réacteurs Rybinsk RD-36, reprenant le principe du Balzac son réacteur principal R-28V-300 lui reprenant le principe de Michel Wibault pour l’éjection des gaz. Donc les Russes ont fait le job avec des idées et concepts français, et un réacteur 3 fois moins puissant que le F135.
            Le F35 lui utilise une soufflante création purement US et un réacteur a poussée vectorielle façon NPO Saturn 117S du SU35. PW a bien copié le principe reprenant la même durée de vie ridicule pour un avion de combat. le meilleur des deux monde en sommes.

          • Roland Desparte dit :

            @Sorensen
            Vous le faites exprès ou vous ne lisez pas les réponses à vos posts ? Comme expliqué ci-dessus, le proto Balzac a évolué vers le Mirage III-V qui était une réussite, ne vous en déplaise ! Mieux qu’un F-35 en… 1966 !
            Après c’est pas parce que ça vole qu’il faut poursuivre un projet s’il ne correspond pas aux désidératas des militaires et des politiques… Il faut avoir les subventions de LM pour poursuivre dans une telle voie…

          • v_atekor dit :

            La réécriture de l’histoire avec Yakovlev, c’est pour coller à la ligne poutienne, au postmodernisme façon fantasy, ou alors, vous êtes allé voir une expo sur Dali et finalement votre discours n’est pas plus déconnant que voir des cornes de rhinocéros sur la Vierge Marie ?
            .
            S’il y a une entreprise qui a développé le décollage vertical et qui a activement participé au F35B, c’est British Aerospace, et avec l’expérience de son Harrier… C’est même pour sauver in extremis cette participation de BEa que les deux mégas porte-avions britanniques n’ont pas de pont plat.

          • Jack dit :

            C’est plutôt vous qui racontez n’importe quoi. Comparer un avion démonstrateur des années 60 avec le F-35B… Wow !
            .
            Sinon, renseignez-vous sur les motivations qui ont conduit au développement des avions à décollage vertical. Vous comprendrez alors le rapport avec les autoroutes.

    • Jojo dit :

      @Frapi, dans le fond il ne serait pas étonnant que je sois moins pro Américain que vous et plus pro Rafale que vous le pensez.

      Dans votre liens je suis globalement d’accord avec les arguments. Je le suis un peu moins sur le nucléaire mais ce n’est pas le débat est c’est un point de vue personnel.
      Par contre je note une phrase qui mérite attention :

      ¨ L’accent est mis sur la nécessité d’investir dans des technologies de pointe comme les systèmes d’armes hypersoniques, la défense antimissile et la guerre électronique, où les États-Unis possèdent une avance considérable¨

      Enfin un article qui admet les avancées technologiques des Américains.

      Si cela vous rassure, en Suisse, le F35 n’a pas été choisi pour ses qualités de vol en priorité.

      Quant au nombre de crash vous avez raison sur le fait que le Rafale n’a pas vraiment de crash imputé à l’avion lui-même si ce n’est un crash discutable lié à un problème d’approvisionnement. Cela en fait un avion extrêmement fiable et je vous en félicite.
      Maintenant concrètement, je trouverais déjà plus juste de prendre en considération que le F35B n’a pas d’équivalent, qu’il est plus compliqué qu’un avion comme le Rafale par exemple. (D’ailleurs la version A et C également)
      Quant au version A et C, une partie est imputable à l’avion lui même, et une autre partie est lié au pilote.
      Le résultat est effectivement que le Rafale est un avion exemplaire.

      Cela ne change pas mon avis que le F35 mène à une étape supérieur avec des points positifs et des points négatifs.
      La complexité de l’appareil et du projet font partie d’UN point négatif.

      • Fralipolipi dit :

        @jojo
        Non, pas UN point negatif, mais une ribambelle, et c est bien le problème.
        Le Coût de la Dinde, à l’achat et en MCO.
        La captation des budgets de défense européens, menant à une dépendance accrue.
        Le système d’entretien et de suivi des Dindes complètement piloté par les US, liant aussi un peu plus les poings de l’Europe.
        Et comme vous le concédez vous même, la Dinde vole bien comme une dinde … ce qui n’est pas l’ideal pour un avion « de combat », quelle que soit sa génération …

        • Jojo dit :

          @Fralipolipi ,
          Vous exagérez systématiquement les données et c’est lassant.

          Le F35 ne vole pas comme une dinde, loin de là. Il n’est pas aussi agile quel le Rafale en configuration lisse c’est vrai mais il est très loin de voler comme une dinde.

          Il y a tellement de point positif sur le F35 justement sur toute la partie guerre électronique.

          Les budgets j’ai déjà assez écrit là dessus… vous ne m’avez jamais répondu. Parce que vous n’avez pas de contre argument j’imagine. Mais vous continuez à dire que le F35 coûte cher à l’achat et en MCO.

          Je vous rejoint uniquement sur le fait que l’Europe devrait être en mesure de produire aujourd’hui et pas demain un avion équivalent au F35 et que oui les dépenses de matériel militaire aux US me fait flipper tout comme vous.

  8. Prof de physique dit :

    Ayant déjà fait l’expérience de jeter une poule (ailes non coupées) du troisième étage, je peux confirmer qu’elle atterrie mieux que ça.
    En fait je pense à ces dames sous pensée new-age qui m’ont dit que si on craint qu’une personne ait un accident « les énergies vibratoires de l’univers vont provoquer cet accident » et que donc il faut avoir des pensées et des paroles positives.

    Voilà. Les participants e ce forum doivent assumer leur responsabilité dans cette affaire. À force de traiter ce pauvre F-35 de tous les noms, dinde, enclume volante, etc., à force de parole et d’énergies négatives, vous avez fini par provoquer son malheur.
    Honte sur vous !

    :-b

    • Fralipolipi dit :

      @Prof de physique
      Ok, je comprends.
      Pour me racheter, je vais organiser un pélerinage à Lourdes pour que tous les fans boys de la Dinde puissent de concert allumer des cierges et prier pour leur veau d’or … 😉
      .
      Je pense que Poutine enverra même une délégation russe, lui qui doit commencer à se délecter de la perspective des problèmes à venir dans la majorité des Armées de l’Air européennes, grâce ou à cause de cette Dinde.

    • 30 millions de bébés phoques dit :

      Qu’est-ce qu’il vous avait fait, ce pauvre gallinacé ?

    • 2e groupe dit :

      J’atterris.
      Tu atterris.
      Il/elle/on atterrit.

  9. Trent dit :

    C’est le meilleur appareil du monde.
    Les 737 aussi s’écrasent mais ils restent les meilleurs moyen courrier du monde.

  10. Bastan dit :

    Perte de puissance moteur? Crash à très basse altitude, faible vitesse horizontale et verticale vu l’état de l’épave? Surtout pour un avion avec le plein de carburant .

    • Franz dit :

      Sur la première photo il est « tout sorti », donc probablement en train d’essayer de se poser… et la photo de l’épave prouve que c’est au milieu de nulle part.

      • St-Denis dit :

        C’est peut-être les CdVE qui ont perdu maman…
        se croyant en phase d’atterrissage près du sol… alors que le pilote voulait une remise de gaz…
        ça serait pas la première fois…

    • Carin dit :

      @Blavan……
      Les 2 derniers crashs s’étant produits sur des avions neufs, en cours de convoyage, je pense qu’on peut raisonnablement dire que c’est le passage au standard TR-3 qui génère des pannes entre les divers éléments de l’avion. Le block-4 c’est pas pour demain, LM refusant sûrement de reprendre l’ensemble du programme informatique, parce que ça mettrait la totalité de la flotte aux hangars pour minimum 2 ans, et l’ensemble des usines au chômage… donc LM crée des
      « patchs » qui certes résolvent les problèmes pour lesquels ils ont été créés, mais génèrent d’autres problèmes… cela semble sans fin.

  11. john dit :

    La recette du F-35, à la sauce B

    Une dindes de 3 kg à 4 kg
    2 clémentines
    Beurre
    Fines herbes
    Une branche de romarin
    2 carottes
    2 oignons
    1 branche de céleri

    Utiliser une cuillère pour décoller la peau de la chair, en commençant par un côté, juste au-dessus de la cuisse, et monter tranquillement vers la poitrine et vers le dos pour créer une grande cavité.

    Mettre du beurre dans cette cavité. Avec les mains, faire une pression de l’avant vers l’arrière afin d’étendre uniformément le beurre sous la peau. Faire la même chose de l’autre côté.

    Badigeonner ensuite l’extérieure de la dinde de beurre. On peut aussi ajouter des fines herbes à l’intérieur des cavités de la dinde pour ajouter de la saveur.

    Sortir la dinde du réfrigérateur quelques heure avant de la cuire afin qu’elle soit à la température de la pièce.

    Couper de 2 à 4 clémentines en deux et presser le jus à l’intérieur des cavités de la dinde. Ajouter des fines herbes telles que du romarin, du thym ou du laurier. Le jus de clémentine créera de la vapeur lors de la cuisson et ajoutera de la fraîcheur à la volaille.

    Enlever toutes les feuilles d’une branche de romarin, puis piquer cette branche dans la peau en extra à l’ouverture des cavités. Attacher les deux extrémités des cavités ensemble à l’aide de la branche afin d’éviter que la peau ne rétrécisse durant le cuisson.

    Ouvrir la cavité du cou et remplir au maximum de farce, puis refermer soigneusement la cavité en tirant la peau et en la pliant sous l’oiseau. Mettre ensuite dans une rôtissoire.

    Préchauffer le four au plus chaud possible. Peler et couper les carottes, les oignons et les céleris et les ajouter avec la dinde. Couvrir de papier d’aluminium et mettre au four, puis baisser immédiatement le feu à 350 °F (180 °C).

    Cuire la dinde de 35 à 40 min par kg, soit de 4 h à 4 h 30 pour une dinde de 7 kg, en regardant la cuisson tous les 30 min et en l’aspergeant régulièrement du jus de cuisson.

    Après 3 h 10 de cuisson, enlever le papier d’aluminium afin que la peau devienne dorée et croustillante. On peut utiliser un thermomètre pour s’assurer de la cuisson. Il suffit de l’insérer au niveau de la poitrine et d’avoir une température de 150 °F (65 °C).

    Insérer délicatement une broche de métal à l’intérieur de la cavité et l’utiliser pour soulever la volaille en angle au-dessus de la rôtissoire afin de faire sortir le jus des cavités.

    Transférer la dinde dans une assiette de service et couvrir de deux feuilles d’aluminium et de deux linges afin de la garder au chaud. Laisser reposer 30 min avant de servir.

    • v_atekor dit :

      NB:
      .
      * Dans le cas du F35B, il est possible de faire rôtir la dinde verticalement.
      .
      * Si le temps de cuisson est dépassé, il faut faire attention à l’éjection de la farce

      • john dit :

        Merci pour ces précisions. Nous les inclurons dorénavant dans notre recette que je m’empresse de transmettre à Lockheed Martin pour correction.

        • PK dit :

          Elle sera intégrée dans le barbecue Block Q révision GrilléeSurLaTranche.

          Les utilisateurs y auront accès seulement s’ils ont bien suivi toutes les autres recettes bien entendu.

        • soweti dit :

          Tout le monde parle de problèmes software ou autre mal façon. Il est tout a fait possible qu’une autre dinde, par mimétisme ou parade nuptiale est tenté de s’approché de LA dinde a basse altitude. Imaginez, voyons grand, une autre recette…Une dinde fourrée a la dinde.
          Un ouroboros ailé!!!

          • Être et avoir dit :

            Tout à votre observation de la reproduction des F-35, vous en confondez les verbes « être » et « avoir ».

            « Il est tout a fait possible qu’une autre dinde ‟est” tenté de s’approché », c’est un emploi malheureux de l’auxiliaire « être ».
            « Il est tout a fait possible qu’une autre dinde ait tenté de s’approcher », c’est l’usage adapté de l’auxiliaire « avoir » (au subjonctif).

    • Manger dehors dit :

      Vous nous l’avez donnée déjà celle-là. Vous n’auriez pas une autre recette ?

  12. m dit :

    Quelqu’un connait les stats de fiabilité comparées avec celles d’autres avions comme le F16, le Rafale, l’Eurofighter, c’est à dire le nombre de crash par heure de vol ?

    • Vertaco dit :

      La fiabilité n’est pas en rapport direct avec le nombre de crash par heures de vol: Le facteur humain (erreur d’appréciation, charge mentale, désorientation spatiale …) entre aussi en ligne de compte. D’après « ATE » Chuet, les Rafale tombés sont tous dû à des facteurs humain. Pour les F-35, ce sont tous des problèmes techniques.
      https://www.youtube.com/watch?v=tAx8-ADp9M0

      • Bazdriver dit :

        @Vertaco faux.La plupart des crashs de F-35 sont d’origine humaine. Les rapports existent, lisez les

        • et v’lan passe moi l’éponge dit :

          Un rapport dont on ne dit rien, on peut lui faire dire n’importe quoi. A ma connaissance les crashs du F35 sont liés a des problèmes techniques, gestion de l’OBOG et de gestion de la circulation du carburant autour du F135 pour le refroidir. Il y a eut aussi des cas de désorientation spatiale liée au casque, mais difficile de savoir si c’est lié à la conception même du système ou de pilotes défaillant.

        • Fralipolipi dit :

          Bon @Bazdriver
          Marre de lire vos infox « malhonnêtes » toutes les 3 lignes.
          On va tâcher d’être plus précis.
          Entre 2014 et 2024, je décompte 11 avions perdus.
          > Seulement 4 du fait du pilotage ou du mécano (2019 au Japon – désorientation spatiale / 2020 – collision avec un KC130 / 2021 sortie de ski jump avec un cache sur une entrée d’air / 2022 – crash à l’appontage sur PA classe Nimitz)
          > Donc 7 perdus à cause de problèmes directement liés à l’avion lui-même
          (2014 : avion au sol réacteur en feu qui a tout cramé / 2018 – conduite carburant qui pète en vol, éjection et crash / 2020 – problème casque et bug système en vol – avion perdu / 2021 – tir canon en pod (F35B) qui atteint l’avion lui même / 2022 – plus d’électronique qui stoppe net sans appel en plein vol – seulement les gazs et les gouvernes, avion posé sur le ventre … perdu malgré tout / 2023 – crash en Caroline du Nord, arrêt moteur en vol de routine puis éjection / 2024, ce crash ci après décollage … manifestement pas un problème de pilotage, c’est évident, sauf à prouver que le pilote était subitement suicidaire ….).
          .
          Donc 7 contre 4 …. vous dites donc bien des âneries !!!
          C’est ce qui arrive qd on est aveuglément in Love avec sa Dinde 😉

          • Jojo dit :

            @Fralipolipi ,
            Déjà commencer à compter le F35B qui n’a pas d’équivalent est un peu limite mais bref admettons.

            Vous confirmez donc bien que tous les crash de F35 ne sont pas liés à la machine.
            Sur les versions A et C on est sur du 50/50. Déjà merci pour les explications car la réponse de Bazdriver est plus juste que le message original.

            Donc on dit merci Bazdriver.

          • Eau dans le gaz dit :

            Les mots finissant par -s, -z ou -x au singulier ne changent pas de forme au pluriel.
            Le gaz, les gaz.
            La voix, les voix.
            Le corps, les corps.

    • Momo dit :

      Crash pour les avions tous neufs, comme les deux F35 depuis Septembre?
      Ceux qui sont même pas arrivés en unité?
      Alors qu’il n’y a eu aucun facteur extérieur qui ait pu causer l’accident?
      Dont rien n’a pu être récupéré?
      Avec des pilotes excellents aux commandes?
      Comme pour le F35 qui vient de se crasher, encore une fois?

    • Sorensen dit :

      Je crois que c’est environ une peu divisé par beaucoup pour le F-35, et peu plus par beaucoup plus pour le F-16, et légèrement moins sur moins aussi pour le rafale et le typhoon. Mais je peux me tromper dans mes chiffres…

    • Bazdriver dit :

      @m. Voire mes commentaires plus haut..

  13. Alex dit :

    l’avion en lui meme est une prouesse, mais les pilotes vont commencer à se poser des questions

    • Momo dit :

      Qu’entendez vous par prouesse?
      Sur le plan opérationnel tout reste à démontrer, mais cela ne fait seulement qu’une dizaine d’année qu’il est en mis oeuvre, c’est vrai.

    • Axel dit :

      Correction: L’Avion en lui même est une prouesse, mais les pilotes de F-35 vont commencer à se poser des questions

    • Roland Desparte dit :

      La prouesse c’est surtout l’investissement consenti !

  14. farragut dit :

    Après l’épisode de Buck Danny sur F-22 avec »Sabotage au Texas, une suite avec F-35B « Sabotage au Nouveau Mexique »?
    Ou un problème de coco comme dans Tanguy et Laverdure, après ce ravitaillement à Kirtland AFB ?
    Bon rétablissement au pilote.
    On attend avec impatience le D-Brief de ATE Chuet sur la protection de l’entrée d’air oubliée après le plein…

    • Momo dit :

      Pour le kérosène ce serait étonnant, c’est extrêmement surveillé et un des premiers points contrôlés c’est très facile.
      Ce n’est pas le plus probable et la base n’a pas de problème enregistré à ce niveau.
      Mais c’est vrai que le F35 portant malheur tout est possible…

  15. Lado dit :

    Cela arrive sur tout appareil et on ne connaît pas les causes
    Le plus intéressant est ce besoin de ravitaillement au bout de 850 km pour rejoindre Edwards situé aussi à 900 km..pour un avion probablement pas armé et « lisse « 

    Nancy Solenzara ….

    • Fralipolipi dit :

      @Lado
      Vous devez vous tromper d’Edwards …
      La base aérienne d’Edwards (proche de LA en Californie) est à environ 2.200 kms de vol de Fort Worth,
      et Albuquerque est pile à mi-chemin. Donc l’arrêt ravito à mi-chemin. semble au contraire plutôt logique.
      .
      Par contre, si on regarde la photo sur X de son décollage juste avant le crash, hormis le fait qu’il semble être en lisse (pas de bidon pendulaire en tous les cas), il est curieux de le voir décoller en Short Take Off, plutôt qu’en décollage classique, ce qui lui aurait été possible sans aucun problème à cet aéroport d’Albuquerque.
      Pourquoi donc a-t-il décollé en Short Take Off (ce qui le fait ponctuellement sur-consommer) depuis une sorte de Taxi-way pas bien large (d’où la poussière soulevée), avec certes un bon vent de face très favorable, … plutôt que d’utiliser la piste principale ???
      C’est bien plus intriguant que cette pause ravito.

      • Lado dit :

        1088 mi (terrestre)soit 1746 Km..
        Ainsi un F35 B peut combattre a moins de 350 km de son porte aéronef

        • Lado dit :

          Nautique sur un autre site soit 1950 km .Ce qui est frappant c’est le manque « d’allonge » si on regarde le coût total du systeme et sa complexité :porte aéronefs et appareils hors de prix ; emport reduit , stealth peut être mais pas le porte aeronefs…

      • Loïc dit :

        Ils ont dû vouloir tester ses capacités à décoller d’urgence en situation dégradée… je pense que personne sur ce site n’est surpris de sa fragilité et de la nécessité d’infrastructures lourdes pour qu’il fonctionne.
        C’est un avion qui sera facile à clouer au sol en cas de conflit intense !

        • fab le vrai dit :

          «  »Ils ont dû vouloir tester ses capacités à décoller d’urgence en situation dégradée… » » » sur un vol de convoyage, avec l’historique récent des incidents??!! ça me surprendrait

    • Je sais tout dit :

      C’était le modèle F35B, ses réservoirs de carburant sont plus petits pour faire de la place à ses accessoires STOVL.

      • Roland Desparte dit :

        Très juste ! D’après LM la capacité des réservoirs de vol horizontal a été réduite de 24,22 % par rapport à la version F-35A (ce qui réduit son rayon d’action). Bien vu !

      • PK dit :

        des accessoires ?

        accessoire :

        1. Objet nécessaire à une représentation théâtrale, un déguisement.
        Les décors, les costumes et les accessoires (accessoiriste).

        2. Pièce non indispensable (d’une machine, d’un instrument, etc.).
        Pièces et accessoires d’automobile.

        Vous pensez réellement que l’ensemble des pièces spécifiques au STOVL sont non indispensables ? (ce qui expliquerait peut-être la façon de voler de cette dinde…)

    • Kinon dit :

      Oui mais c’est le deuxième appareil sorti d’usine qui se crache de la même manière.
      Ça pose question.

      • Scionnère Dick dit :

        « c’est le deuxième appareil sorti d’usine qui se crache (sic) de la même manière. »

        Ils sont vraiment mal élevés, ces F-35…

      • Thierry le plus ancien dit :

        2 sur plus de 1000 fabriqués à ce jour…. si on compare avec n’importe quel autre avion le F-35 les écrase tous !!!

        Quand un F-35 se crash c’est la concurrence qui a mal à la tête…

    • EchoDelta dit :

      Non ca n’arrive pas sur tous les appareils neufs dans des vols de liaison, désolé. Je n’ai jamais entendu de tels crash sur MK2 ou Rafale sur ces phases de vol avec des appareils neufs, non plus pour le Grippen, ou les F16Viper, voire les derniers F15EX.
      Ca veut dire clairement que l’avion a un problème à régler, et qu’apparemment les nouveaux patch logiciel ne l’ont pas encore fait. Ce qui ne veut pas dire que ce ne sera pas le cas, mais il faut avoir le budget militaire des US pour dire : « Pas grave, ce n’est qu’un avion à 100 millions de USD et le pilote est indemne, donc ce n’est qu’un épiphénomène ».

  16. 31ud0 dit :

    Plus de 30°C, un terrain à 1600m d’altitude et un F-35B chargé ras la gueule de carburant qui fait un décollage court . C’est un peu chercher les emmerdes .

    • Fralipolipi dit :

      @31ud0
      Très bonne remarque (qui répond un peu à mon post de réponse à Lado, juste ci-dessus).
      Très curieux ce décollage Short Take Off alors que l’aéroport d’Albuquerque a 4 longues pistes orientées sur 3 axes distincts.
      C’est assez incompréhensible.
      .
      Si c’est le moteur qui a lâché, c’est clairement qu’il est bien trop juste, parceque 1600m et 30°C+, c’est certes pénalisant, mais ce n’est pas non plus extrême … et on parle là d’un avion de combat qui était en lisse … et pas chargé de bombes en plus de carbu.

    • Optimist dit :

      Soyons taquin (et synthétique) : « un F35B …. c’est un peu chercher les emmerdes… » 😉

  17. Goose dit :

    Et de nouveau une Dinde trop cuite !
    Et malgré un coût faramineux pour ce programme, il n’est toujours pas sécurisé, les avions toujours pas fiables et souffrant de carences diverses et variées.
    Bon rétablissement au courageux pilote.

  18. Bastan dit :

    Une escale prévue à Albuquerque ou une escale forcée pour régler un problème logistique?

  19. Fils de Pub dit :

    Trop lourd,trop gras, trop typé….Il ne peut donc pas réussir chez « La vache qui rit ».

  20. Slasher dit :

    Et allez… lol !

  21. Slasher dit :

    Pendant longtemps j’ai pensé que la grosse plus-value du F-35 était sa version B VTOL (en fait plus STOVL que VTOL tellement la poussée verticale bouffe du carburant) puisqu’elle n’avait pas d’équivalent hormis les vieillissants Harrier. Il s’avère finalement qu’il est plutôt le canard boiteux. Il s’avère finalement que la version B est probablement le canard boiteux des différentes versions du F-35. LM a menti en vendant cet appareil comme étant une simple version supplémentaire alors qu’il ne partage que 25% des pièces de la version A en plus du fait que l’appareil est rendu quasi inutile à cause de ses capacités réelles.

  22. Framlucasse dit :

    Des appareils neufs qui tombent, à croire qu’ils sont assemblés chez Boeing…

    • SimLabeng dit :

      Et vendu avec une petite enveloppe brune, à croire qu’ils sont vendus par Airbus…

  23. Oeil de faux c*n dit :

    Au delà de la fiabilité qui ne risque pas de s’améliorer de sitôt vu le parc actuel, Le F35 a complètement manqué son objectif d’être aussi économique qu’un F-16, puisqu’à 13,5tonnes à vide il est aussi lourd et complexe qu’un F-15E mais avec tous les inconvénients d’un monomoteur. C’est finalement un monomoteur lourd et de surcroit très chargé à l’air. Si on lui enlève sa furtivité (à l’intérêt opérationnel très relatif), je me demande ce qu’il lui reste d’intéressant aux yeux d’une force aérienne potentielle…

  24. KL42 dit :

    Pour rappel, il s’agit d’une mise à niveau logicielle censée ouvrir la voie à la version « Block 4 », laquelle prévoit l’ajout de 66 nouvelles fonctionnalités.

    Question: Ces fonctions rendront elles l’avion plus ou moins fiable ???
    Je pose cette question aux troll OTANiens et aux autres bien sur, les trolls Russes peuvent s’abstenir car nous connaissons leurs réponses.
    La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent

  25. Virlat dit :

    sympa pour la pub Amazon en 1er plan…c etait un F35 Prime?

  26. Auguste dit :

    Ils ne sont pas près de sortir leur cul des ronces avec leurs problèmes de logiciels.Point positif: le « bijou »,pour l’instant,fait moins de morts que le « cercueil volant » Starfighter du même Lookeed-Martin.

  27. PHILIPPE dit :

    Le pilote s’en est sorti c’est le principal. Il pourra peut-être contribuer efficacement à l’enquête. Un second moteur, comme sur Rafale,
    aurait peut-être permis d’éviter le crash.

  28. Rakam dit :

    Le pilote s’en tire bien tant mieux, pour le reste attendons le résultat d’enquête, si tout est transparent naturellement…

  29. Captain Pif dit :

    Juste pour mettre un peu d’objectivité: je compte 11 F-35 perdus par crash sur 900 ou 1000 produits.
    Et 6 Rafale sur 275 ou 280.

    • Fab dit :

      Concernant le Rafale, une défaillance technique menant à la perte de l’avion, les autres le facteur humain est incriminé…

      • Thierry le plus ancien dit :

        vi vi vi, on connaît bien ça en France, et quand y’a enquête c’est toujours la faute du pilote… jamais du constructeur ou de l’avion qui est aussi protégé que les vaches sacrés en Inde….

        • Fralipolipi dit :

          @Thierry
          Plutôt que de baver ta mauvaise foi nauséabonde, charge toi plutôt de prouver ce que tu avances … vilain Troll !
          Je sais, … tu n’en feras rien, car tu sais très bien que tu es dans le mensonge et que tu n’as aucune chance de prouver tes dires.
          Mais essaye qd même : Crash après crash, du #1 ou #6, prouve nous que c’est la machine qui est en cause.
          Tu as 4h…. Et on sait déjà à l’avance que tu vas manger un beau Zéro/20 !!! 😀

        • Fab dit :

          vi vi vi on connait bien l’argumentaire de Thierry le sénil concernant tout ce qui tourne autour de Dassault..

          • Pascal, (l'autre) dit :

            @Fralipolipi et @ Fab Il ne faut pas critiquer Thierry « l’ex futur pilote de Rafale » qui en connait un rayon sur la machine! (au 1/72 où au 1/48!) Constatons que depuis il est devenu un « expert » au bureau enquêtes accidents! Respect!

    • Carin dit :

      @Captain Pif……
      Le problème ne vient pas du nombre d’avions perdus par rapport à ceux livrés.
      Le problème vient du fait que l’ensemble des 6 Rafale perdus l’ont été sur des « erreurs humaines » alors que les pertes enregistrées pour le F35, proviennent toutes de l’avion lui-même…
      Et je peux vous assurer que vous ne gérez jamais un F35 qu’elle que soit sa version faire un « scramble »… sinon vous risquez de devoir multiplier par X le nombre de crashs.

      • Bazdriver dit :

        @Momo. Sur le plan opérationnel il a déjà démontré au moins autant que le Rafale et bien d’autres appareils…

        • Momo dit :

          Non, soyez sérieux, à part la version électroniquement refaite des israeliens, qui est intervenue dans des milieux sans aucune défense aérienne un minimum raisonnable il n’y a absolument rien.
          Rien.
          Mais si vous avez la démonstration en opérations réelles, pas à l’entrainement, au simulateur ou en power-point n’hésitez pas. Mais il n’y en a pas…
          On ne retient pas notre respiration 😉

      • Bazdriver dit :

        @Carin. Sur 7 crashs actuellement documentés par des rapports d’enquête, 6 F-35 ont été perdu sur erreur humaine. Les rapports existent, sont publics… Faites donc un effort, plutôt que de desinformer et trahir la vérité.

        • Fralipolipi dit :

          @Bazdriver
          Non, c’est faux.
          Sur 9 crashs de F35, il y en a 6 pour lesquels la défaillance avion (et non pilote) est directement en cause.
          C plutôt à vous re relire les rapports …

        • Fab dit :

          Conseil que tu tu pourrais t’appliquer à toi même en parlant des crash du Rafale..

      • Qui qu'ils fussent dit :

        Quelle que soit sa version pas « qu’elle que soit sa version ».

        https://vitrinelinguistique.oqlf.gouv.qc.ca/22601/la-grammaire/les-homophones-grammaticaux/les-homophones-quelle-et-quelle

    • Vertaco dit :

      Pour être vraiment objectif: Combien de Rafale tombés pour problème technique ? Combien de F-35 ?
      https://www.youtube.com/watch?v=tAx8-ADp9M0

      • Bazdriver dit :

        @Vertaco. Voire ma réponse à Carin….

        • Goose dit :

          Non.Dites : voir mon mensonge à Carin……
          Oui, vous êtes démasqué ! 😉

          • Jojo dit :

            Peut-être que les erreurs mécanos sont aussi des erreurs humaines ? ça serrait intéressant de bien lire ces rapports dans le doute !!

          • Avekoucenzeh dit :

            C’est bien ça, « voir », sans e. Le verbe « voir », pas l’adverbe « voire ».
            Le verbe « voire » (donc le sens est « se référer à » dans ce cas) convient dans cette phrase, alors que l’adverbe « voire » (qui signifie « et même ») ne devrait pas être y employé.

    • Fralipolipi dit :

      @Captain Pif
      Vous comptabilisez comme Bazdriver, en faisant de grosses erreurs d’appréciation parceque vous ne regardez pas les détails et les contextes.
      Aucun Rafale n’a été perdu du fait d’un problème mécanique. Les 6 perdus l’ont tous été du fait de fautes de pilotage (dont une collision tellement malheureuse entre 2 Rafale M lors d’essais de qualifications en config lourde à bord du PAN CDG … un pilote ayant encastré son Rafale M dans l’autre, en plein vol … l’un des 2 pilotes d’essai y est mort / autre piloté décédé, celui du 1er crash, suite à désorientation spatiale, lors d’un vol avec très peu de visibilité, l’avion ayant impacté un relief …)
      .
      Or, dans le cas du F35, notamment pour les F35 tous neufs, dans la TRES GRANDE majorité des cas, la raison du crash est à 100% d’origine mécanique ou électronique … c’est l’avion qui est mis en cause, et non les pilotes.
      .
      Vous parlez d’objectivité, mais vous êtes ici, justement, bien inobjectif 😉

      • Bazdriver dit :

        @Fralipolipi. La malhonnêteté ne vous pose pas de problème… Voire ma réponse a Carin ci-dessus.

        • Manifestement à vous lire Bazilou, vous tenez fermement « la position ». Ah oui alors ! Mais surtout ne vous méprenez pas quant au choix de cette vieille expression de « tenir la position ». De ma part, il n’y a aucune allusion chaude et ciblée. Que dis-je, nanométriquement réglée. Surtout pas de cela dans nos échanges….. Quoique parfois et pour changer de sinistres sujets ? …..

        • Fralipolipi dit :

          On va l’encadrer celle là …
          Justement @Bazdriver, c’est absolument vous qui êtes malhonnête … et de manière répétitive qui plus est …
          On va finir par sortir les cartons.

          • Jojo dit :

            Vous êtes certain qu’il n’y a pas d’erreur de mécanos dans l’histoire ? question ouverte.

        • Goose dit :

          N’insistez pas, vous en êtes grotesque .
          Tout ce que l’on trouve sur le net vous contredit!

    • Claas van Dyck dit :

      en proportion du nombre d’avions , c’est l’équivalant de 18 crashs de Rafale pour 11 crashs de F35 ..
      C’est mathématique

      • et v’lan passe moi l’éponge dit :

        Les extrapolations ne sont pas mathématiques.

      • Momo dit :

        Ah!
        Si jamais quelqu’un doutait de la ‘qualité’ de Casse dans son premier message sur le forum vous êtes maintenant éclairé, définitivement.
        Un troll qui roule pour LM, mais presque sûr qu’il est pas payé tellement c’est grossier <:o)

        Il suffit de lire les posts en réponse de ceux des copains de Casse, comme le Troufion Pif pour savoir si l'on ne sait pas.
        Mais quand même, des F35 tout neufs qui s'écrasent, 2 en quelques mois…. Le dindon devient corbeau?
        C'est la main noire, le quimbois, il faut s'en écarter

        • Toujours un com' qui me rappelle dit :

          Il ne roule probablement pas pour LM, mais ce n’est certainement pas son premier message sur le forum.

      • Roland Desparte dit :

        Mais non Cher Monsieur, si la statistique peut être une science rattachée aux mathématiques, par définition c’est l’ensemble des méthodes qui ont pour objet la collecte, le traitement et l’interprétation de ces données. ET L »INTERPRETATION cher Monsieur. J’ai tenté de l’expliquer dans un précédent post (plus haut); il faut faire preuve de capacités analytiques des causes. Vous ne pouvez pas comparer le nombre de dindons et de renards !

      • Pascal, (l'autre) dit :

        « en proportion » La proportion ce n’est qu’une interprétation des chiffres d’où l’expression « les chiffres on leur fait dire ce que l’on veut! »

    • xorminet dit :

      pas de problème d’objectivité
      les crash Rafale ne sont pas dûs à des problèmes techniques

    • Loïc dit :

      Pour le Rafale, ce sont 6 erreurs humaines !

      • James dit :

        Je dirais qu’il y en a 2 accidents où l’avion aurait pu aider le pilote
        – 1er crash: La désorientation spatiale est désormais résolue avec l’avertissement « sol proche » et la reprise en mains automatique par l’avion d’une part et d’autre part par la fonction « remise à plat » déclenchable par le pilote s’il se sent perdu
        – Crash d’un Rafale M à cause d’un vide-vite malencontreux: Une solution a été trouvé pour éviter cette erreur
        J’ajouterai aussi le cas du crash à cause du sillage d’un F-18 où une solution doit être trouvée pour aider le pilote à se sortir de cette situation

    • Optimist dit :

      Et sur les 900 ou 1000 produits, combien volent? Combien sont opérationnels? Combien sont parqués en attendant une mise à jour? Combien sont affectés à la formation aux US des « clients vache a lait » A part les ADIR israéliens, je doute que les F35 soient aussi opérationnels que la flotte Rafale et qu’ils opèrent dans des situations aussi intenses. Déjà quand tu peux pas trop sortir tes avions quand le temps est orageux, en théorie tu limites les risques de crash…

  30. KOUDLANSKI Romain dit :

    Heureusement que le pilote à réussi à s’en sortir ,c’est le principal . Ce qui est anormal c’est qu’un avion à peine sorti d’usine se crash après un ravitaillement .

  31. Bench dit :

    Précisions du constructeur , TR-2 et non TR-3, selon le site twz.com :
    « Lockheed Martin released more information about the jet:

    « An F-35B enroute from Fort Worth, Texas, to Edwards Air Force Base, California, crashed after a refueling stop at Kirtland Air Force Base, New Mexico. This was a U.S. Government-owned and-operated aircraft that was being flown by a government pilot who safely ejected. The aircraft was a test jet equipped with Technology Refresh 2 (TR-2) and was transferring to Edwards AFB for additional test equipment modification. Safety is our priority, and we will follow appropriate investigation protocols. »

    Earlier on Wednesday, Kirtland Air Force Base acknowledged that its media release last night about the F-35 being an Air Force variant was wrong. »

  32. Pascal, (l'autre) dit :

    Au vu d’une des photos il était à priori en phase de vol stationnaire, (trappe de la soufflante auxilliaire ouverte, nuage de poussière généré par le « souffle » du réacteur.), la manche à air indique qu’il y avait du vent et vu sa forme que ce vent n’était pas spécialement fort, de l’ordre du trentaine de km/h mais par contre laisse à penser qu’il était latéral au vu de cette photo. Perte de puissance moteur, désiquilibre lié à une brusque rafale, des turbulences fortes, erreur de pilotage (bien que cette phase de vol doit être largement assistée/automatisés!) et aussi le facteur …………chaleur,, et qui dit chaleur dit………………….portance et Albuquerque à cette période de l’année il commence à faire particulièrement chaud!
    Données de l’aéroport d’Albuquerque le jour du crash
    https://www.meteociel.fr/temps-reel/obs_villes.php?code2=72365&jour2=28&mois2=4&annee2=2024
    ! Pour la lecture du « graphe » les heures affichées sont en U.T.C. soit l’heure de Greenwich et en retirant deux heures par rapport à l’heure « française »
    Les T° affichées sont relevées dans des abris météo normalisés dont ce sont des T° à l’ombre, au soleil compter environ facilement 10° de plus avec en plus un sol nu, pierreux qui doit produire des « thermiques » C’est généralement sur ce type de sol que l’on observe ces turbulences qui peuvent se matérialiser en « dust devil » (diable de poussières)
    https://www.youtube.com/watch?v=2Axh5OxoiGE

  33. Loïc dit :

    Comme l’industrie US c’est wokisé le F35 devrait devenir de moins en moins fiable, comme pour BOEING !

    • Momo dit :

      Toutes les productions Canadiennes, US, UK et du Nord de l’Europe sont déjà affectées.
      La dégradation de ce que l’on constate en France au niveau de l’école, des médias, de la culture et de la justice aura aussi son impact sur les produits et services. C’est un ensemble qui gangrène la société.
      Tous les français peuvent déjà constater que les services sont déjà visiblement en baisse de qualité. Partout.

    • Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ? dit :

       
      Comme l’industrie US S’est wokisée.

      https://jeretiens.net/ca-ou-sa-ce-ou-se-ces-ou-ses-cest-ou-ses

  34. Bertrand Violette dit :

    Si je ne me trompe, sur les 9 crashs de F-35, seul celui à l’appontage peut être attribué au pilote, et encore, à vérifier…
    Donc 8 ou 9 crash pour cause mécanique, c’est plus dans statistiques habituelles d’attrition où les erreurs de pilotage, les circonstances météo, et autres trucs du genre rentrent en compte aussi pour leur part.

    • James dit :

      Il y avait aussi le crash à cause d’un sillage d’un autre F-35, le pilote n’avait pas respecté la distance minimale avec celui qui était devant

    • EchoDelta dit :

      Celui du décollage d’un Porte aéronef avec oubli de retirer les caches d’ouïe ne peut pas être considéré comme une défaillance technique non plus.

  35. speedbird101A dit :

    @ Pascal……….Je doute que 15 noeuds de vent latéral entraine un pompage réacteur au max de sa puissance et meme par temps chaud……de plus , au vu du plafond et de la visi sur la photo ,c’est du cavok avec du stratocu épars vers 6000 pieds , donc pas d’humidité en basses couches , une marée barométrique standard au vu des relevés barométriques in situ , une trentaine de degrés coté tempés , bref à priori, la météo du moment n’est pas vraiment propice à une dégueulante pour pouvoir l’envoyer au tas …..

    • Pascal, (l'autre) dit :

      @speed « Je doute que 15 noeuds de vent latéral entraine un pompage réacteur au max de sa puissance et meme par temps chaud » Mais le moteur développait il sa pleine puissance à ce moment?
      « c’est du cavok » De brutales rafales de vent « rabattantes » ont déjà été constaté même en situation de ciel clair, en l’absence de tout « cunimb »!
      « la météo du moment n’est pas vraiment propice à une dégueulante pour pouvoir l’envoyer au tas ….. » Effectivement mais en météo………………………… Il existe aussi une autrer possibilité, à savoir si un gros « airliner » n’aurait pas décollé peu de temps auparavant! Ils génèrent énormement de tourbillons pouvant désiquilibrer un avion de plus petite taille et comme les deux phases délicates d’un vol sont le décollage et l’atterissage……………….allez savoir! Attendons la publication du rapport d’enquête pour en savoir plus car pour le moment nous sommes dans les hypothèses voire la spéculation!

    • Pascal, (l'autre) dit :

      @Speed Sans tomber dans la « théorie du complot » je suis étonné que ce F35 décollait où atterissait de l’aéroport civil d’Albuquerque alors qu’à 300 kms plus au sud se situe la base d’Holloman (militaire)! Certaines emprises aéro sont mixte comme l’aéroport de Portland dans l’Orégon, celui de Tulsa en Oklahoma où Fresno en Californie mais ce n’est pas le cas d’Albuquerque! Des intervenants émettaient l’hypothèse d’un problème carburant plus haut dans la discussion et bien que le carburéacteur utilisé pour les avions civils est identique à celui des avions militaires le F 35 n’utiliserait il pas un carburant spécifique (du moins la version « B »?

      • speedbird101A dit :

        ………….@ Pascal…..
        Des « rafales violentes  » de vent par ciel clair en air convectivement « stable  » ç’est plutot rare ….à moins d’un CB à 60 km de là dans une zone localement tres instable ou c’est effectivement une possibilité qu’il puisse envoyer un micro burst ou un macro burst à distance ..quand aux vortex d’un gros airliner, je doute étant donné que les vortex des ailes se créent sur la piste au point de la rotation de l’avion quand il atteint la VLOFT, ( vitesse lift off) et ce serait une erreur du pilote militaire que de faire sa rotation au décollage au delà de ce point en plein dans la zone des vortex …..de plus , à cause des « wake tip turbulences  » des avions , il existe un temps d’attente réglementaire sur les aéroports civils entre le décollage d’un Heavy et celui d’un Light ou celui d’un Medium juste derriére …( 2 ou 3 minutes selon les gabarits des avions ) et si il y a eu un Heavy juste avant au décollage , je doute qu’ils aient fait décoller le Lightning aprés lui trop tot….pour le reste, un probléme kéro ou d’arrivée kéro est possible entrainant une extinction en chambre de combustion au pire moment que tous les pilotes du monde entier redoutent : le décollage… on peut aussi tabler coté météo sur une trés forte instabilité locale en fin de piste dans la trouée d’envol due à de la turbulence thermique , en raison de l’ensoleillement de la nature aride du sol ,mais là une fois de plus, je doute ,car le pilote aurait eu affaire à ce qu’on appelle une pompe thermique ( avec ascension de l’air )et non une dégueulante thermique ( affaissement dynamique de l’air lequel se produit plutot la nuit par ciel clair lors d’un refroidissement catabatique surtout si il y a du relief aux alentours)……

        • Cantatrice dit :

          S’il vous plaît. Quant à, quant au, quant aux. Avec un t. Pas un d.
          Quant à = En ce qui concerne. Quand à = Lorsque à.
          Quant aux vortex d’un gros « airliner »…

  36. Vins dit :

    Vu la longueur des pistes de l’aéroport, je ne comprends pas l’intérêt d’avoir décollé en mode « court »? Un test qui a mal tourné?

  37. Roland Desparte dit :

    Je rappelle simplement un de mes posts (plus haut).
    En 1966, le “Mirage III V“, second proto (V02), volait à Mach 2,03 et détient toujours le record de vitesse d’un “VTOL“ ; même en 2024 le F-35 américain ne peut pas dépasser cette vitesse !!! Et aucun crash de Mirage V !

    • v_atekor dit :

      Heu si. Le développement est interrompu à la suite du crash d’un prototype en 1964. Cela étant, c’était plus lié à la perte d’intérêt pour le concept.

  38. KEL-TO dit :

    j’en étais resté aux constructeurs us ayant des problèmes de  » serres boulons » mais a vous lire il semble qu’ils aient aussi des problèmes avec leurs ingénieurs et techniciens  » informatique »*
    * mot réducteur résument parfaitement mon peu de compétence dans ce domaine .

  39. AirTattoo dit :

    De toute façon, on est dans le même type de scandale que le F-104 du même constructeur. On fait un avion innovant avec des défauts de jeunesse mais pas que, on fait vivre un état américain (le Texas) avec cette chaine de montage, on engraisse bien les sénateurs et ça fait ce résultat (Je passe les fournisseurs extérieurs). On y rajoute une doctrine Nucléaire sur mesure pour le vendre en Europe… on invente aussi la double clé sur un appareil de combat histoire d’avoir le contrôle sur les missions et l’utilisation du dit appareil… Voila le succès du F-35, un pays fort, une politique forte d’un pays pour qui seul ses intérêts comptes mais qui espère toujours qu’on l’aide quand il en a besoin…

  40. Sun Tzu dit :

    Comme le logiciel TR3 ne fonctionne pas et que l’on n’est pas sûr d’arriver à finaliser le logiciel du Block 4, Lockheed-Martin vide ses stocks d’invendu en crashant ses avions durant la livraison à ses clients, qui refusent de payer pour un « avion » non fonctionnel. Il s’agit peut-être d’une arnaque à l’assurance !

  41. Palu dit :

    Pas grave, la facture sera pour les pays européens clients.

  42. Robert Collins dit :

    @john
    @Titeuf
    @Momo
    @Howk
    @Fralipolipi
    @Et v’lan passe moi l’éponge
    @fab le vrai
    @xorminet
    @Jojo
    @Bastan
    @Carin
    @m
    @Vertaco
    @Bazdriver
    @Thierry le plus ancien
    @EchoDelta
    @PHILIPPE
    @Captain Pif
    @Fab
    @Claas van Dyck
    @James
    @Optimist
    @KOUDLANSKI Romain
    @Bench
    @Pascal, (l’autre)
    @Bertrand Violette
    @Roland Desparte
    @v_atekor
    @Sun Tzu

    Et si au lieu de se « crasher » et de subir un « crash », un avion s’écrasait et subissait un écrasement ?

    • St-Denis dit :

      @Robert
      Vous avez oublié… Félix GACIA
      qui est perdu de vue…
      et puis moi…

    • Howk dit :

      Salut Robert, merci pour ton argumentation française de France. Pourrais-tu, par respect pour tes convictions irréfutables, m’envoyer ton prochain message avec un Minitel assemblé par des français, avec des matières premières du territoire national de la patrie, s’il te plaît ?

      Je demande ça parce que ton smartphone est asiatique, ton café est sud-américain, ta chemise vient du Bangladesh, tes pompes sont indiennes, ton riz n’est pas toujours de Camargue, tes pâtes bolognaises, ta montre suisse, ta voiture allemande, ton thé du beaujolais, le caoutchouc de tes pneus de Clermont, ton paracétamol de St-Hilaire-Cusson-la-Valmitte, ça nous fait tous chier des briques, sale traître à la nation !

      A demain camarade o7

    • Momo dit :

      C’est juste. Mais c’est plus court à écrire crash.
      C’est souvent le cas de la langue anglaise mais par contre il y a moins de subtilité dans le sens qu’en français.
      Sauf parait-il à l’époque de Shakespeare mais c’est très, très , très , loin…….
      Et au Royaume peut-être plus qu’ailleurs (sauf aux US où c’est la bouillie)

    • Pascal, (l'autre) dit :

      @Robert Collins « un avion s’écrasait et subissait un écrasement » C’est plus court à écrire! Nous utilisons beaucoup d’angliscisme voire du « pseudo » anglais mais évitons d’en rajouter dans ce qui est convenu d’appeler de « l’enculage de mouches »! Sinon ne vous plaignez pas, j’ai déjà vu/entendu « scratch », l’avion s’est « scratché », et même dans le commentaire de grand prix de moto il s’est « scratché » dans le bac à sable!

    • Roland Desparte dit :

      @Robert
      Merci pour l’info ; j’en informe tout de suite le dico Larousse…
      https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/crash/20236

    • PK dit :

      Vous voulez crasher le soft-control US qui manage les think-tanks de la « pensée » française ?

  43. ZOOM dit :

    De la part de Littré, Robert et Larousse : Merci !

  44. et v'lan passe moi l'éponge dit :

    Le français étant une langue vivante l’emploi d’un mot d’origine étrangère n’est pas rédhibitoire. Qui plus est ce verbe est présent dans le dictionnaire de l’académie française.
    Il n’y a dons pas de faute.
    Il fat savoir vivre dans son époque et pas dans le passé.

  45. speedbird101A dit :

    @ pascal….et pour répondre à votre question, j’ignore quel type de carburéacteur , ils utilisent pour le F 35….. dans le civil c’est du JET A1 qui est utilisé pour les réacteurs et les turboprops …….Il existe plusieurs types de kéro militaires propres aux Russes, aux Chinois et aux Américains , avec des additifs dedans pour optimiser le brulage et le pouvoir calorifique dans les chambres de combustion , la conso, et surtout pour réduire les tempés dans les étages de sortie compresseur / turbine (T4 ) afin d’économiser le potentiel moteur….un exemple visuel de ces différents types de kéro en est la coloration des flammes émises par la post combustion des chasseurs : elle est bleue pour les Mig , Sukoi et Tupolev alors qu’elle est pratiquement toujours de couleur orange pour les chasseurs Occidentaux…