Les forces autrichiennes ont officiellement retiré leurs derniers hélicoptères Alouette III du service

Le 24 mai, sur la base d’Aigen im Ennstal, l’Österreichische Luftstreitkräfte [Force aérienne autrichienne] a tourné une page qui avait été ouverte il y a 57 ans. En effet, elle a officiellement retiré du service ses derniers hélicoptères Alouette III, dont vingt-quatre exemplaires avaient été acquis auprès du constructeur français Sud Aviation/Aérospatiale dans les années 1960. Cela étant, cet appareil n’était plus utilisé pour des missions opérationnelles depuis le 31 décembre dernier.

« L’Alouette III a fait ses preuves, que ce soit comme hélicoptère de liaison et de reconnaissance lors de l’opération de sécurité menée à la frontière méridionale de l’Autriche en 1991 ou lors des années d’opérations menées dans le cadre de l’EUFOR ALTHEA, en Bosnie-Herzégovine », a souligné l’état-major autrichien, via un communiqué.

« Avec une puissance de 570 ch, une autonomie de 400 kilomètres, une masse maximale au décollage de 2200 kg et une vitesse de 210 km/h, l’Alouette III a constitué l’épine dorsale de ‘l’aviation de montagne’ militaire durant ses 57 années de service », a-t-il également relevé. Les chiffres parlent d’ailleurs d’eux-mêmes : au moment de leur retrait, les hélicoptères du Fliegerregiment 2 comptaient un total de 198’000 heures de vol.

Si une page se tourne, une autre va s’ouvrir. En septembre 2020, le ministère autrichien de la Défense avait indiqué qu’il commanderait 18 hélicoptères AW-169M « Lion » auprès du groupe italien Leonardo, dans le cadre d’un programme doté de 300 millions d’euros. Et cela aux dépens du Bell 429 GlobalRanger de l’américain Bell Textron et du H145M SK d’Airbus Helicopters [dont la candidature était défendue par l’Allemagne].

« L’AW169M est particulièrement puissant et donc parfaitement adapté à une utilisation en montagne. Son avionique permet de voler de nuit ou par mauvais temps. Cet hélicoptère dispose de plusieurs équipements qui lui permettent d’être utilisés pour un grand nombre de missions [transport, reconnaissance aérienne, lutte contre les feux de forêt, etc.] », avait alors justifié Klaudia Tanner, la ministre autrichienne de la Défense.

Au-delà des capacités intrinsèques de l’AW169W, la perspective de nouer une coopération avec les forces italiennes avait été un élément déterminant.

À noter que, en décembre 2022, Vienne a commandé 18 AW169 supplémentaires. Au total, le remplacement des Alouette III et des Bell OH-58 « Kiowa » devrait coûter 873 millions d’euros, en tenant compte des investissements nécessaires pour mettre à niveau les infrastructures.

Photo : Bundesheer

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

29 contributions

  1. alouette je ne te plumerai pas!!! dit :

    Quelle machine, quelle longévité, elle pardonnait tout et probablement trop, les dépassements d’enveloppe de vol , de structure et moteur étaient légion tellement on se sentait en sécurité. Une des plus incroyable invention, si je pouvait j’en adopterait une , même en pot de fleur. Le balcon est trop petit.

    • GHOST dit :

      On faisait mieux « avant »? 57 ans en service et une machine robuste qui devait inspirer Airbus… mais

    • Conjugaisons dit :

      Si je pouvais j’en adopterais une.

  2. Jean-Claude Courtois dit :

    J’ai lu la même chose sur deux autres blogs : scramble.nl et avionslegendaires.net mais topic est de loin le plus intéressant. Vous ne nous emmerdez pas avec des tournures nostalgiques totalement inutiles comme sur les deux blogs précédemment cités. L’Alouette 3 a vécu et elle a terminé point.
    Ras-le-bol de lire des blogs pleurnichards mal écrits.

    • R2D2 dit :

      « L’Alouette 3 a vécu et elle a terminé point. »
      Oui tout à fait.
      Mais cela n’empeche pas de prendre un moment pour se souvenir de tout ce qu’elle a permis d’accomplir. Après une aussi longue carrière cela laisse aussi penseur sur ses remplacants qui ne tiendront très probablement pas aussi longtemps.

      Personne ne vous a demandé d’en tatouer une sur les fesses 🙂

    • Manu83 dit :

      J’en connais un à l’égo tellement boursouflé qu’il mériterait la camisole qui va adorer s’il passe par là….. 😀

  3. robin darbin dit :

    HS concernant les restrictions à l’Ukraine. Curtis LeMay (aka Dr Folamour selon Kubrick ) disait à propos de la guerre du Vietnam « Pour exterminer la vermine, il faut incendier le tas de fumier sur lequel, elle se reproduit ». Lapidaire, sarcastique mais vrai, « la riposte flexible » et « pression graduée » de McNamara ont fait long feu. Il est facile de perdre une guerre face à une puissance nucléaire en sanctuarisant son territoire. Peut-on la gagner aux risques du Docteur Folamour ?

    • Yannus dit :

      Oui si on a les moyens d’une dissuasion conventionnelle ce qui n’est pas le cas de la France.
      Je ne crois pas à l’efficacité de l’ambiguïté stratégique sauf pour les adversaires de Valérie Hayer qui ont pu constater qu’elle ne savait plus ou elle habitait hier lors du débat sur BFM

      • robin darbin dit :

        La dissuasion conventionnelle on ne l’a pas à moins s’utiliser massivement la puissance aérienne et s’obtenir une supériorité dans ce domaine (stratégie de l’Otan). La Russie a connu de lourdes pertes dans ce domaines face aux défenses anti-aériennes de l’Ukraine, reste à savoir si l’inverse est vrai. Dans ce cas, il est nécessaire de frapper les bases et les défenses anti-aériennes y compris en profondeur sur le territoire russe. Sur ce dernier point même Manon Aubry était d’accord, quant a Hayer c’est la pousse-bouton d’un chef qui n’a ne lui pas communiquer ses intentions, Elle peut être sacrifiée à tout moment.

  4. Rakam dit :

    Belle équipée pour la vénérable vielle dame…Que les Autrichiens optent pour de l’italien ne me choque pas..après tout c’est européen …

    • Mère Denis dit :

      « ça c’est vrai ça », que rien ne peut vous choquer…. Comme par exemple ce besoin d’ insulter vos contemporains taquins ( voir ici et ailleurs l’ensemble de votre oeuvre ).

      • Rakam dit :

        @mère denis…contemporains taquins ? Vous plaisantez, que de mauvaise interprétation de mes propos qui me valent des insultes ,donc,je n’ai pas pour habitude de tendre l’autre joue …après si ces quidams se défoulent à bon comptes, grand bien leurs fassent, ils me trouveront toujours sur leurs routes…

        • Mère Denis dit :

          Dormez peut-être bien. Quoique ???? Donc trop facile d’être un tyraillon de salon bien planqué derrière un clavier……Mais ailleurs ?

          • Rakam dit :

            @mère denis..
            Tyraillon de salon..
            Je vous le répète je ne tend pas l’autre joue,ici et ailleurs….

    • Auguste dit :

      Moteur Pratt&Whtney ….entre autres.

      • Mario 1114 dit :

        @Auguste : Moteur Pratt&Whtney ….entre autres.

        ?????

        Motorisation :

        1 turbine Turbomeca Artouste IIIb de 880 CV (SA-316)
        1 turbine Turbomeca Astazou XIV de 870 CV (SA-319)

        http://celag.free.fr/museum/sa319/sa319_0.htm

      • Pascal, (l'autre) dit :

        « Moteur Pratt&Whtney ….entre autres. »
        Le Pratt & Whitney R-2800 Double Wasp sur le F4U Corsair, le F6F Hellcat; le P47 Thunderbolt oui mais sur Alouette……………………..?

        • Auguste dit :

          Je répond à Rakam,qui parle du AW169W
           » Les Autrichiens optent pour de l’Italien….après tout c’est européen ».

  5. Momo dit :

    Juste un mot sur les délires verbaux de Stoltenberg: il part très bientôt et peu donc dire ce qu’il veut sans aucune crainte pour son avenir. Alors pourquoi pas faire un petit cadeau à l’Ukraine? (gratuit?)
    Mais l’ancien premier ministre (socialiste) norvégien pourrait aussi jouer le rôle de celui qui passe un message ‘fort’ mais diplomatiquement neutre? Ben non il est encore en poste c’est donc la 1ere option.
    Avec juste en même temps l’Ukraine qui casse du radar d’alerte aux vecteurs balistique, pas vraiment clé sur l’agression de la hyène poutinienne, c’est légèrement étonnant.
    Légèrement. Ce serait bien de se calmer un peu, si on peut éviter la WW3 c’est mieux.

    On attend la déclaration imminente depuis Berlin de notre Kommandeur sur une nouvelle ambiguité stratégique qui va faire trembler Moscou. Du genre ‘nous pourrions peut-être bien envoyer une wunderwaffen (*) à Kiev après le 9 juin’.

    (*)ex: Valérie « C’est parce que je suis une femme…? »

    • dolgan dit :

      Visiblement, les russes font dans leur froc en voyant cette échéance se rapprocher.

      Mais bonne nouvelle, il suffit qu ils rentrent chez eux pour mettre fin a tout cela.

  6. Prof de physique dit :

    On peut juste remarquer que depuis que sud aviation a été avalé par Airbus, les produits n’ont plus le même succés.

  7. Prof de physique dit :

    On pourrait peut-être les repprendre pour compenser les heures de vol que les NH-90 ne font pas ?

  8. BobFromLux dit :

    J’ai eus la chance de faire un vol lors d’un passage au Grand 3. Magnifique engin. En discutant avec les pilotes on se rendait compte de leur plaisir à piloter une telle machine.

    • Fusco dit :

      L’appellation Grand 8 avait le mérite de faire référence à un « jeu de mots » qui avait du sens. Depuis, on a vu fleurir des grands 2, des grands 3, les grands xxx. Tout le monde il est grand 😉
      Ayant servi au 1, je ne me rappelle pas avoir entendu parler de grand 1 !

  9. ILS dit :

    Ici, rien ou presque n’est soulevé à propos de la défense Autrichienne. D’abord celle-ci affiche une réelle indépendance, et sur ce point, certains diront avec juste raison, que cela ne l’a pas toujours été ( Pour les distraits, voir le pourquoi du boulet pour elle constitué par l’ EF 2000 ). Depuis et pour des équipements importants, le gouvernement de l’Autriche à la hauteur. Pour la section air, il a choisi et sous de courts délais, d’acquérir 36 AW 169. Ces nouveaux hélicoptères à la différence de l’Alouette III sont incontestablement au niveau. Pour son transport militaire même chose. C’est 04 EMBRAER C 390 Millenium qui ont été sélectionnés. Notons que le C130 J et encore moins le  » Vaste A400 « , soit des Aéronefs produits par de Grands Influents furent et pour le coup repoussés. Cet achat fut intelligemment fait en ayant soin de s’appuyer sur les Pays Bas, lui même client du C 390. Ce point est à noter et à retenir pour la suite…… Conclusion partielle : Deux questions en suspens ont donc été tranchées, à temps et rappel : Sans débats polémiques. Cela tranche par rapport à ce qui a été fait ailleurs. A présent pour l’équipement de l’aéronautique militaire Autrichienne, il reste à remplacer les Intercepteurs ( les coûteux Airbus- EF 2000 ). L’ Autriche Etat Indépendant hors OTAN a donc et pour son segment « Police du ciel » une commande à faire. Il n’y a pas urgence, mais tout laisse à penser qu’elle priorisera encore et d’abord cette mission. Qu’elle s’y tiendra fermement. Trois produits Occidentaux répondent à cet objectif. Soit le quadragénaire F16 ( constamment modernisé ), le JAS 39 E/F et enfin le  » léger » KAI-F50 ( disponible sous 05 ans ). Si l’on s’en tient aux intentions officielles, soit l’indépendance politique et technique alliées à la nouveauté, le premier avion serait à éliminer. Reste donc deux concurrents qui ont en commun d’être sélectionnés par deux états voisin de l’Autriche. La Pologne aligne déjà un type frère du futur KAI-F50, le KAI-TA50. Le JAS 39 E/F est lui pressenti pour équiper les forces Hongroises elles mêmes déjà cliente de Saab avec des C&D. Des synergies techniques avec les utilisateurs ou les futurs utilisateurs de ces machines qui sont géographiquement proches de l’Autriche peuvent être raisonnablement envisagées. Donc d’ici 06 ans l’Autriche nous indiquera son choix. Il est tout à fait possible de prévoir qu’un cluster JAS 39 ou KAI F50 se constitue sans grand mal au centre de L’Europe. A débattre donc ?

    • La forme sert le fond dit :

      Croyez-vous que, pour le bénéfice de ceux qui vous lisent, vous pourriez aller à la ligne, voire faire un saut de paragraphe de temps en temps ?

  10. ILS dit :

    Cher lecteur ( @ forme etc….) ILS ! Connaissez vous le sens de cet acronyme ? Oui ? non ? Si c’est non, vous êtes autorisé à passer chez votre équipementier préféré.