LPM 2024-30 : Les forces spéciales bénéficieront d’un effort supplémentaire de 2 milliards d’euros

Quelle est la part du budget du ministère des Armées qui revient aux forces spéciales? Il est difficile de le savoir… dans la mesure où, si elles relèvent du Commandement des opérations spéciales [COS], celles-ci dépendent de leur armée d’origine [Terre, Marine, Air]. Quoi qu’il en soit, leurs ressources ont régulièrement augmenté au cours de ces dernières années. Et la prochaine Loi de programmation militaire [LPM] 2024-30, dont le président Macron vient de dessiner les contours, s’inscrira dans cette tendance.

Ainsi, lors de ses voeux aux Armées, le 20 janvier, le chef de l’État a assuré que les forces spéciales seraient renforcées, notamment en « leur apportant l’équipement qu’elles méritent, c’est à dire le meilleur, le plus adapté évidemment, celui qui tire toutes les conséquences des technologies les plus avancées ». Mais il n’a pas précisé comment ce « renforcement » se traduirait au niveau financier, le seul chiffre qu’il a donné étant celui du budget total de la prochaine LPM, qui devrait s’élever à 413 milliards d’euros

Cette précision a été livrée par Sébastien Lecornu, le ministre des Armées, dans un entretien accordé au quotidien Le Monde. S’agissant des forces spéciales, « nous avons choisi de durcir notre modèle en relevant l’ambition pour leurs équipement, avec un effort inédit de 2 milliards d’euros », a-t-il dit. Et d’insister : « Nous resterons demans dans le trio de tête des meilleures forces spéciales au monde ».

Plus généralement, a continué M. Lecornu, la France « va s’engager plus franchement sur des domaines comme le cyber, le spatial, le renseignement, la défense sol-­air de nouvelle génération et les drones ».

Concernant justement le renseignement, M. Macron a indiqué que les budgets de la Direction du renseignement militaire [DRM] et de la Direction de renseignement et de la sécurité de la défense [DRSD] seront doublés. Mais sur quelle base? Si les ressources de la DRM s’élèvent à une cinquantaine de millions d’euros par an, celles de la DRSD ont fluctué ces dernières années, notamment pour financer la construction d’un nouveau siège pour sa direction centrale. En 2023, ses crédits de paiement doivent augmenter de 62,5% par rapport à l’année précédente, pour s’établir à 59,3 millions d’euros.

Par ailleurs, M. Lecornu a indiqué que la future LPM comprendrait de « nombreuses commandes pour les trois armées », dont des « frégates, des corvettes, des patrouilleurs, des Rafale, des missiles ou des radars, des A400M, des véhicules blindés, de l’artillerie, des moyens de tir longue portée, sans oublier les équipements individuels ». En outre, a-t-il ajouté, « les études sur le nouveau porte-avions sont également dans cette LPM ». Quant à savoir si certains programmes seront ou non décalés, le ministre a dit qu’il ne pouvait répondre à cette question « que partiellement », car « si je maîtrise les commandes, c’est aux industriels d’être au rendez-vous pour les dates de livraison ».

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

179 contributions

  1. Dodo dit :

    « c’est aux industriels d’être au rendez-vous pour les dates de livraison ».  »

    C’est là aussi tout un problème à bien prendre en compte.
    Même si on amène l’argent et les commandes, on ne va pas pouvoir tout produire en 5 ans, la limite industrielle est réelle. On va forcément devoir attendre quelques années, une fois qu’on aura remplacé l’ancien, avant de pouvoir augmenter la quantité.

    • tartempion dit :

      Le vrai probléme c’est que nous avons surtout besoin de la masse ….Il faut arrêter avec les forces spéciales qui n’ont souvent rien de particulier hormis certains commandos marine qui sont au dessus du panier mais je ne vais pas faire la liste des derniéres opérations du service action de la DGSE qui se sont terminées en eau de boudin comme en Somalie ….Le probléme c’est que les FS , lorsqu’ils participent à une mission comme barkhane au sein du détachement terre à Ndjaména , ces gens ne montent pas la garde , ne participent pas au service intérieur , aux corvées , aux manipulations de chargement , etc… souvent astreint à des missions de garde d’autorité ou à quelques actions occasionnelles sur le terrain qui pourraient tout à fait être réalisées par des unités classiques si le niveau de recrutement et d’entrainement n’étaient pas devenus si bas. Plus d’entrainement en hélicoptére , quelques dizaines de munitions tirées au maximum par an et par homme , plus de réelle manoeuvre dans la boue d’automne , de longues marches de nuit en situation de combat ….Le seul objectif clairement identifiable est de ne pas éprouver le matériel , de consommer du potentiel inutilement et de maintenir un taux d’attrition des engagés au plus bas niveau possible.

      • vno dit :

        Même analyse que vous, avec un bémol… L’aptitude des unités d’où sont issues ces « forces spéciales » à s’exempter elles aussi de toutes gardes et corvées. D’unités de soutient armées, elle finissent aux 35 heures avec piscine le vendredi en étant soutenues par les gens qu’elles son censée soutenir après les avoir désarmés au motif qu’ils sont incapable d’utiliser une arme ! Gens qui eux explosent les compteurs, mais pas les prîmes et se cassent de l’institution plutôt que poursuivre en étant méprisés. A un moment, il faut choisir, avoir des spécialistes de la maintenance et de la conduite des matériels complexes ou des mythos dont la principale cible est ces techniciens, pas considérés comme des vrais militaires ! Ces unités ne valent pas la dépense prévue, trop peux on les ressources intellectuelles et morales en dehors des nageurs de combat. Il vaut mieux réinvestir dans un vrai GIGN façon années 80/90.

        • vieille suspente dit :

          @vno, comme pour @tartempion j’ai failli vous répondre en argumentant mais je me suis ravisé car je pense que votre réflexion se trouve au niveau maximum d’un caporal aigri et désabusé. je voudrais seulement vous préciser que les hommes du 1er RPIMa, du 13èmè RDP et du CPA 10 sauront apprécier vos écrits. Vous, qui apparemment êtes animé d’une volonté de rehausser le niveau, pourquoi ne postulez vous pas pour servir dans une de ces unités ?

      • Naoned 46 dit :

        Ne pas confondre Service action de la DGSE et Fs qui veulent jouer comme les premiers
        Aux premiers la clandestinité aux seconds la discrétion et à chacun son domaine
        Cela étant les missions du SA ,même ratées, sont infiniment plus complexes à mener car mêlant isolement, investigation ,patience, action que les opérations de force plus basiques menées par les Fs

      • Math dit :

        On parle de forces spéciales ou de commandos quand les armées sont réduites à un état échantillonnaire. Quand les armées sont larges, cette notion tend à perdre de l’importance. N parle de coup de main, etc. Un soldat avec un fusil fait peu ou prou toujours autant de dégâts.
        Après, les systèmes de croyance…

      • @tartempion
        Règle N°1: Concernant les opérations du S.A, ont n’en connait malheureusement que les échecs. Pensez vous que le politique garderait à sa disposition un outil qui n’est pas performant?
        Règle N°2: Lorsque l’on n’a pas participé soi même à la dite opération, on ferme sa gueule.
        Règle N°3: « Les hommes sont comme les vins: avec le temps, les bons s’améliorent, et les mauvais s’aigrissent. »

      • Lagrange dit :

        @tartempion « si le niveau de recrutement et d’entrainement n’étaient pas devenus si bas » il l’est car le nombre de volontaire est faible. Sans conscription partielle, dans notre situation la masse est impossible.

      • vieille suspente dit :

        @tartempion j’ai failli vous répondre en argumentant mais je me suis ravisé car je pense que votre réflexion se trouve au niveau maximum d’un caporal aigri et désabusé.

  2. Alfred dit :

    Si je maitrise les commandes, c’est aux industriels d’être au rendez vous pour les dates de livraison. Faut-il comprendre qu’un ministre n’a ni devoir, ni obligation de résultat, comme vient de l’énoncer la Cour de Cassation? Qui pilotera l’affaire et comment ? Mystère. Il n’y aura pas de responsable de la « transformation des armées » comme il y avait eu un responsable du programme nucléaire. C’est aux industriels de se debrouiller. Et vogue la galère. C’est le nouveau management

    • marianne dit :

      oui enfin si Thales n’est pas capable de produire 10 missiles par mois.. difficile de faire mieux à part commander aux states… Mais même chez eux leurs industriels n’arrivent pas à suivre le rythme…

    • dolgan dit :

      C’est la DGA qui pilote.

      Un ministre n a évidemment pas d obligation de résultat juridiquement parlant. Ça n aurait pas de sens.

      C’est effectivement aux industriels de réaliser les commandes qu’on leur passe.

      Je sais pas vous, mais quand je demande un steak haché chez mon boucher, c’est lui qui le prépare. Et il se débrouille.

      • Alfred dit :

        Excusez moi, je n’avais pas compris que c’était aussi simple. Et quand l’industriel est confronté à un problème dont la solution ne dépend pas techniquement de lui, une rupture d’approvisionnement en matière première ou en composants, des défaillances de sous traitants en cascade, etc… c’est la DGA qui règle le problème ? Permettez moi de sourire. Il y a un moment où le donneur d’ordre doit s’intéresser à l’affaire et intervenir si nécessaire pour que ça avance. Et quand on lance un projet pluriannuel, la moindre des choses est de prendre les dispositions pour en assurer la continuité, à moins de ne pas être sérieux

      • Courmaceul dit :

        « un steak haché chez mon boucher, c’est lui qui le prépare » Mais il a une obligation de résultat.

        mais il n’a pas d’obligation de moyen, ça fait peur au final, non ? 🙂

      • tschok dit :

        @dolgan,

        « quand je demande un steak haché chez mon boucher, c’est lui qui le prépare. Et il se débrouille ».

        La vache est déjà morte, la demi-vache livrée et équarrie, la carcasse conservée à bonne température et conditions d’hygiène et de sécurité. Votre boucher n’a plus qu’à séparer la viande du reste – ce qui est son coeur de métier, qui est en France un art, ou au moins un artisanat – mettre la pièce de viande sur le billot, la découper en morceaux (la débiter), insérer les morceaux dans le hachoir et vous avez votre steak haché aux normes.

        C’est un processus de transformation. On va dire, compte tenu de ce dont on parle, qu’il est simple, mais gardez bien à l’esprit que ce n’est pas le cas: la métaphore carnassière que vous avez choisie porte en réalité sur un produit complexe: la viande d’un animal mort, qui va se dégrader assez rapidement.

        Maintenant, imaginons que la vache ne soit pas morte. Personne ne l’a abattue. Elle est encore un être et pas un produit.

        C’est à peu près l’état dans lequel nous nous trouvons quand nous considérons la BITD. Nous imaginons une vache sur pied, qui existe quelque part dans ce monde dangereux, cruel et cynique, et il faut en faire une portion de bifteck haché qui tombe, par l’opération du Saint-Esprit, dans la gamelle de celui qui en a besoin et qui soit consommable.

        Un segment A-B. Une vache A et un récipiendaire B. Entre les deux, un processus de transformation.

        Par exemple: du minerai de fer (A), un char (B).

        Vous, moi, n’importe qui, on peut imaginer un segment A-B. Tout le monde le fait, c’est facile. Mais tout ce qui se passe entre A et B, c’est autre chose. C’est un autre monde.

        Cette faculté de penser qu’entre A et B il ne se passe rien, on appelle ça l’aliénation (le concept est marxiste, et il faut le garder, c’est opérationnel). Et cette faculté de penser qu’au dehors de A et B il ne se passe rien d’autre que le trajet d’une ressource vers un emploi, on appelle ça la pensée occidentale (c’est pas un concept, c’est de la paresse consumériste).

        Vous, vous vous intéressez à l’aliénation: le fait qu’un être humain soit coupé des tenants et des aboutissants de ses actes.

        C’est ça qu’il faut se réapproprier quand on veut transformer quelque chose. Par exemple, quand vous voulez transformer l’économie française actuelle, avec une BITD qui est une subdivision de LVMH, en économie de guerre.

        Si c’est ça votre décision, il faut réfléchir à l’aliénation et de ce point de vue votre exemple est très riche de réflexion.

    • john dit :

      Peut-être que la France commence à comprendre la peine de ne jamais faire d’appel d’offre et de toujours satisfaire ses industriels nationaux plutôt que de faire ce qu’il faut pour ses militaires?
      Exemple?
      Moderniser les VAB et les VBL au standard Ultima pour les protéger un minimum des IED, mais bien trop tard, avoir des dizaines de morts dans l’armée pour rien, alors que des industriels européens, américains, sud-africains proposaient des solutions qui les auraient sauvés, sur étagère… En max 2 ans, le volume nécessaire aurait été produit. MAIS ça aurait profité à d’autres industriels….
      Ou alors être le seul pays au monde qui exporte d’occasion les avions les plus modernes technologiquement en service pour acheter ensuite des appareils sans vraiment savoir quand ils entreront en service.

      Bref, la concurrence n’est pas une solution à tous les problèmes ! Mais l’absence totale de concurrence et d’ouverture à des industriels extérieurs est absurde.
      Et ce qu’il est aussi, c’est vouloir recréer la roue sur les frais de l’état.
      Le programme VBAE est un bon exemple… Pourquoi développer un nouveau véhicule dans la catégorie en question (7-10 tonnes à priori) alors qu’il en existe plusieurs adaptables aux besoins? Des centaines de millions seront dépensés dans le vide pour cela, et leur coût en sera impacté.
      Pourquoi ne pas ouvrir à la concurrence, quitte à imposer une production en France, et faire des essais, et sélectionner le meilleur choix, et ce avec un budget de développement, et budget global forcément réduit. Même les USA s’y sont mis… La plupart des véhicules qui entrent en service sont dérivés de véhicules existants en Europe ! C’est moins cher que de réinvestir dans ce qui existe déjà ! Et de cette manière, en ayant la concurrence externe, imposer un calendrier avec pénalités, et qu’ils fassent leurs offres… Là ils n’auront plus le choix. Pour le moment, la France veut protéger certains industriels… Mais cela ne rend pas service à terme.

  3. Rafale2702 dit :

    C’est bien pour les forces spéciales . Ils auront peut-être des moyens (aérien ,navale et terrestre ) qui leurs seront dédié uniquement .
    Quand aux autres moyens, ce n’est que la continuité de l’actuelle loi de programmation .
    Sauf pour les patrouilleurs et corvettes qui serviront en outre-mer. Histoire de remettre les moyens qui existaient dans les années 80.

    • Cantatrice dit :

      S’il vous plaît. Quant à, quant au, quant aux. Avec un t. Pas un d.
      Quand = Lorsque. Quant à = En ce qui concerne.
      Quant aux autres moyens, ce n’est que…

  4. GUEPRATTE dit :

    Il parait qu’on est est bon en forces spéciales militaires …..j’en doute pas, mais mais ……..mais j’y croirais vraiment, le jour ou on sera capables , nous politiquement et techniquement , tous seuls , de faire une opération  » Thunderball  » …….

    Une opération vraiment spéciale, comme les Israéliens à Entebbé en 76 ,avec 4 Hercules C 130 bourrés de tueurs de l’unité Sareyet Matkal, à faire un aller retour Israel /Ouganda en radada à 100 pieds sol ou mer ( Rouge) , pour arriver de nuit en territoire ennemi tout en reniflant en vol le cul d’un vieux Visckers Viscount histoire de bien leurrer les radars ,afin d’effectuer un poser d’assaut , turbines Allison au ralenti ,pour récupérer en 90 minutes ,100 otages civils d’un Airbus d’Air France …….

    et aussi aprés avoir détruit au sol les 90% de l’armée de l’air Ougandaise et flingué tous les terroristes de la bande à Baader , Palestiniens inclus , et de ramener tout le monde vivant (sauf le chef des Sareyet ,Jonathan Netanyahu décédé dans l’avion de ses blessures lors du vol retour) le tout sur une distance équivalente à Paris New York, et sans GPS je vous prie ….quand on saura faire çà, aussi bien qu’eux….. Mais c’est vrai que la France n’a pas connu de Shoah sur son sol ….l’adversité fait ressortir les vertus ….J’en profite pour rendre un hommage au Commandant de bord de l’Airbus d’Air France (immat FBVGA) ,Michel Bacos (RIP) qui avait refusé à Entebbé de quitter ses passagers juifs pris en otage , alors qu’il avait été pourtant libéré et congédié par les terroristes, et qui par son geste héroique sera fait citoyen d’honneur d’Israel …
    Saurions nous faire la meme chose que les Israéliens aujourd’hui ???

    parce que ce n’est pas non plus qu’une question de pognon ou de moyens ….meme en mettant 2 milliards d’euros sur la table ….

    • lil dit :

      Thunderbolt – pas Thunderball 😉

    • Akakak dit :

      Invoquer la Shoah sous un article portant sur la loi de programmation militaire faut le faire

      • Czar dit :

        bof, on a vu fab et quelques candaules obnubilés faire mieux. chez le petit franchouille lambda, dressé par quelques décennies de matraquage cinématico-médiatique (regardez le traitement de la seconde guerre mondiale encore dans les années 60-70), c’est un peu la figure rhétorique de base.

    • Rageot de La Touche dit :

      Il nous faudrait des baloches en acier mais ça ……. le budget militaire n’a rien à voir la dedans !

      • Pascal, (l'autre) dit :

        « Il nous faudrait des baloches en acier » Sujet à la corrosion, l’acier………………………..ça rouille!

    • Bench dit :

      @GUEPRATTE, « mais j’y croirais vraiment, le jour ou on sera capables , nous politiquement et techniquement , tous seuls , de faire une opération » Thunderball » ……. »
      Vous êtes un sacré charlot Guepratte, toujours à dénigrer votre pays et ses forces armées pour admirer les autres. Balaise pour un « soit disant » ancien marin qui aurait donné de sa personne autrefois.
      Ca me gonfle, pour rester poli, tous ces commentaires de gugusses agris, de vieux schnocks ronchons jamais contents, constamment à la ramener et qui ne savent que voir le verre à moitié vide et critiquer pour le plaisir de critiquer. Va raconter tes conneries à un béret vert de Lorient, tu seras assurément bien reçu.
      Des opérations spéciales à des milliers de km de la métropole on sait faire , et bien faire. Témoin le Ponant en 2008 en entre autres.
      Bref mon comique, si t’en doute pas qu’on est est bon en forces spéciales militaires , tu ferais mieux de la boucler plutôt que de la ramener à tort et à travers!

      • lgbtqi+ dit :

        Je partage évidemment votre ulcération devant l’auto-dénigrement, attitude masochique qui va généralement de pair avec le besoin de fantasmer un autre, conçu alors comme un surhomme, et à l’ombre duquel il faut se ranger, quand ce n’est pas se coucher notamment dans le cas de cet intervenant qui usurpe le nom d’un bâtiment de la Royale.

        • Clavier dit :

          GUEPRATTE a pourtant parfaitement raison…..rendre hommage n’est pas dénigrer
          essayez de lire et de comprendre, c’est à la portée d’un LGBT …non…?

          • Bench dit :

            @Clavier , ah bon GUEPRATTE a raison? De quoi? Dire qu’il ne doute pas que les FS Françaises sont bonnes tout en commençant son laïus par « Il parait.. », permettez moi de douter à mon tour, ce n’est pas rendre hommage mais dénigrer. Plus la suite du même tonneau.
            Il aurait mieux valu écrire que GUEPRATTE ne doute de rien avec ses posts inconséquents.

        • Czar dit :

          « qui va généralement de pair avec le besoin de fantasmer un autre, conçu alors comme un surhomme, et à l’ombre duquel il faut se ranger, quand ce n’est pas se coucher notamment »

          propos qu’on ne aurait qu’approuver dans sa logique générale, je me demande si ça inclut la fois où tu nous disais être « pour les américains ».

          • lgbtqi+ dit :

            @ czar :

            eh non… car je connais bien des Américains, en leurs qualités et défauts, à la différence des admirateurs de la poutinie ici qui généralement n’en connaisse rien ni personne ni même la langue. Du coup cette ignorance permet une projection efficace des fantasmes personnels.

            Les défauts des Américains, j’y aurais volontiers fait allusion si ce blog n’était devenu le terrain de manoeuvre de propagandistes pro-poutin, donc anti-russes, à l’effroyable malhonnêteté.

          • lgbtqi+ dit :

            si le taulier autoriste votre utilisation insultante de tapin, il tolérera cette réponse :

            ce n’est pas, parce qu’en bonne pute moscovite, vous aimez traiter les autres de tapins, que vous pouvez tordre la logique.

      • et v'lan passe moi l'éponge dit :

        Pas mieux.

      • GUEPRATTE dit :

        @ bench………………on n’est jamais aussi puni que par ses propres pairs ………… les victoires affaiblissent une nation ,les défaites en renforcent une autre…..j’ai déjà raconté çà à Hubert qui d’ailleurs est parfaitement d’accord avec moi…..des opérations spéciales de type Thunderbolt : ON NE SAIT PAS FAIRE en France …sinon çà se saurait ….voilà il faut appeler un chat un chat ! tout le monde en D1 ne joue pas comme Zidane ou Messiet pourtant en est en D1 …….il y a des critiques dures mais ce sont les seules qui sont constructives ….parce que c’est pas en passant de la pommade dans le sens du poil qu’on n’a pas aux jambes qu’on fera avancer le schmimblick ….
        Et pour le Ponant , je te rappelle qu’il fallait juste récupérer 3 écolos otages sur un voilier de 10 métres dont on en a flingué un par erreur et non pas 100 personnes à récupérer dans un hangar bourré de terroristes ….alors qui est le comique de service Bench ??? à ta place tu feras mieux de fermer ton claque merde ! etre chauvin c’est bien mais pas à n’importe quel prix !!

        • Bench dit :

          @GUEPRATTE , content d’apprendre que vous racontez vos bobards à Hubert. Quel Hubert d’ailleurs? Bonnisseur de la Bath? C’est plus au niveau, non?
          Cela dit, je maintiens, commentaire de gugusse agri, de vieux schnock ronchon jamais content, constamment à la ramener et qui ne sait que voir le verre à moitié vide, critiquer pour le plaisir de critiquer, et qui ne sait rien faire d’autre que de sous estimer les forces Françaises en comparant avec d’autres. Consternant de constater que le dénigrement systématique est une seconde nature chez certains contributeurs ici.
          Le Ponant ce n’était pas juste 3 écolos mais 30 personnes sur un voilier de 88m. Renseignez vous avant de poster, vous confondez avec le Tanit en 2009.
          Je ne sais pas qui a le pire claque merde à fermer, mais là je dois avouer que vous êtes à côté de vos pompes.
          Je n’appelle pas de mes vœux une affaire comme celle d’Entebbe, mais je ne doute pas une seconde que si ça arrivait aujourd’hui on saurait faire. On n’est plus en 1976, on a les moyens et les compétences pour aujourd’hui.
          Le jour où vous aurez un commentaire cohérent en rapport avec le sujet et la réalité on en reparle.

    • Benjamin & Jonathan dit :

      Pour mémoire, le Yonatan Netanyahou que vous citez était le frère aîné de Benyamin Netanyahou, l’homme politique israélien bien connu.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Yonatan_Netanyahou

      Au passage, et quoi qu’on pense de lui, Benyamin Netanyahou a eu, comme beaucoup de politiciens israéliens, une carrière militaire avant d’entrer en politique et a lui aussi servi plusieurs années au sein du Sayeret Matkal, avec lequel il a participé à quelques opérations plutôt musclées :
      (Wikipédia) « En 1967, il rentre en Israël où il effectue son service militaire dans l’unité d’élite Sayeret Matkal de l’armée de défense d’Israël (Tsahal). Il participe à plusieurs faits d’armes notamment en mars 1968, à la Bataille de Karameh où il tente sans succès de capturer Yasser Arafat. En décembre 1968, en représailles à une attaque à la grenade contre un avion d’El Al à Athènes, son commando et lui plastiquent une quinzaine d’avions de la compagnie libanaise Middle East Airlines sur l’aéroport de Beyrouth. Le 8 mai 1972 il participe au commando chargé de libérer près de cent otages retenus par le groupe Septembre noir à bord d’un avion de la Sabena détourné sur Tel Aviv3. En 1973, il quitte l’armée. »

    • dolgan dit :

      Le rapport avec le sujet ?

    • marianne dit :

      Parce que nous sommes censés attaquer l’ouganda ?

    • Le Breton dit :

      L’usine à Saint-Pétersbourg est chauffé rassurez-moi ? Votre cerveau prend le froid depuis un moment Guepratte !

    • Catoneo dit :

      Ce sont les FS envoyées par Chirac en Afghanistan au titre de l’Article 5 qui les premières ont « illuminé » Ben Laden dans la montagne de Tora Bora. L’ordre de tir demandé aux Américains n’est jamais parvenu.
      Et (de mémoire) ça s’est répété une seconde fois plus tard.

      • Courmaceul dit :

        Les USA voulaient que le sort de Ben Laden soit pris en charge par les Afghans ….avec le résultat que l’on sait.

    • Hubert dit :

      Il n’y a pas que le pilote mais tout l’équipage (hôtesses inclues) qui est resté auprès des otages.
      Jonathan c’était le frère de benjamin.
      Ce n’est pas à cause de la Soha qu’israél a ce genre de commandos mais plutôt au fait qu’ils ont été confrontés de nombreuses fois à des prises d’otages (OLP) de passagers israéliens sur des compagnies israéliennes ou pas, c’est formateur.
      De plus le fiasco (c’est peu de le dire) de la police allemande lors JO de Munich de 1972 a encouragé Israël a agir «  anytime anywhere » plutôt que de compter sur le « savoir pas faire » des autorités locales. (Ici l’Ouganda était complice).

      Enfin on peut souligner l’intervention du GIGN en 1979 à la grande mosquée, dans le même style c’était réussit, moins spectaculaire mais efficace quad même.
      En France c’est plutôt le GIGN ou GIPN qui intervient sur les prises d’otages, un peu moins les forces spéciales même si hélas lors de la dernière intervention, 2CM y ont laissé leur peau.

    • Atlantis (ex-Bomber X) dit :

      Voilà ! Attaquons l’Ouganda pour faire plaisir à GUEPRATTE.
      Décidément, vous vous enfoncez de plus en plus dans la connerie mon cher.
      A chacun de vos commentaires, c’est un festival !

      • Carin dit :

        @GUEPRATTE n’étant qu’un vulgaire avatar, il ne peut pas briller plus fort que son étoile que je nomme @le diarrhéique!

      • GUEPRATTE dit :

        @ atlantis ……………le jour ou on aura 100 otages Français à libérer en territoire hostile à 6000 km de la France, on verra bien qui s’enfoncera dans la connerie ….ton post explose comme Challenger !!!

    • Aramis dit :

      « Saurions nous faire la meme chose que les Israéliens aujourd’hui ??? » Oui et en mieux.

      • GUEPRATTE dit :

        @ aramis ??? tu te prends pour un mousquetaire ????moouahahahahaha ….on ne sait déjà pas neutraliser un seul Mohamed Merah en moins de 3 jours avec pourtant 2000 munitions utilisées ….mouahahahahahah !!!

        • Catoneo dit :

          Là tu marques un point !
          Terminator Guéant descend de Paris pour commander le siège de l’appartement, et le mec sort par l’escalier des poubelles pour aller poster une cassette, fumer sa clope, et revient pour monter au ciel. 2000 cartouches ! Quelle honte !

          • Bench dit :

            Extraordinaire les commentaires des gus qui font du CTLO en pantoufles devant leur clavier dix fois mieux que les professionnels!

  5. rainbowknight dit :

    C’est pas clair.
    La France va augmenter le nombre de ses barbouzes ou se doter d’une force de projection capable d’infliger de lourdes pertes à un ennemi sans pour autant inscrire dans la durée son intervention ?
    Encore des voeux pieux qui se verront contrarier par la dure réalité économique du pays.
    Quant à imaginer entraîner avec nous dans des aventures lointaines nos alliés européens… même pas en rêve.
    A trop parler on ne fait rien.

    • vieille suspente dit :

      @chevalierarcenciel le terme barbouze est un terme péjoratif désignant ceux qui servent au sein de la DGSE … ne confondez pas. De plus, quant à évoquer la LPM, il ne vous a pas échappé que dans l’augmentation des crédits on fait plus référence au matériel qu’à une réelle hausse du nombre de personnels. Soyons clairs, pour augmenter sensiblement le nombre de personnels il faudrait baisser le niveau de recrutement qu’il soit initial ou ultérieur. Donc on tomberait sur des forces spécialisées et pas des forces spéciales. Je me méfie de l’appellation « forces spéciales » d’un pays ou elles sont pléthores. Vous confondez aussi les missions de chacun. Vous opposez « forces de projection pour infliger de lourdes perte à un ennemi » (armée du type force expéditionnaire) et forces spéciales. J’ai le regret de vous dire que pour traquer les criminels de guerre en ex-yougo, faire du contre terrorisme, de la libération d’otages, ou du soutien à des partenaires dans des conflits non conventionnels (Syrie-Irak), on peut difficilement remplir ces missions avec des chars, de l’artillerie ou des bataillons d’infanterie, aussi performants soient ils. Ensuite, si on exclut la fin de la mission en Afghanistan et Sabre, l’empreinte logistique et le volume des forces spéciales engagées n’a rien de commun avec celle des forces conventionnelles. Si on compare par exemple les effectifs de la TF Auriga (une centaine de pax) à celle de Sangaris (2000 pax), rapportés à leur zone d’action, on est sur des ordres de grandeur totalement différents.
      Pour finir, quels sont nos ennemis aujourd’hui et quelles sont les menaces les plus prégnantes?

      • rainbowknight dit :

        A dessein le mot barbouze parce que la France/Afrique c’est un marigot dans lequel la transparence n’est pas la règle. Bien au contraire.
        L’Afrique le pré carré de la France parce qu’ailleurs l’histoire serait toute autre.
        Sauf à avoir une vraie force de projection avec des moyens dignes de nos ambitions..
        Quant aux missions « particulières » mentionnées, seraient elles parfaitement conduites et réalisées sans l’approbation expresse des dirigeants locaux. j’en doute fortement.

  6. Majestic dit :

    Quand je lis en gros tout ce qui se dit sur les orientations de la future LPM et que je fais la corrélation avec les propos du ministre il n’y a pas longtemps « choix difficile », « des mécontents », « transformation complète », je ne vois pas trop ce qui fâche en fait. La future LPM à l’air d’être cohérente et je ne vois pas où le bas blesse.

    • Âne bâté dit :

      Le bas blesse rarement.
      En revanche, le bât peut abîmer le dos et les flancs de la bête de somme qui en est équipé.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/B%C3%A2t

    • Hôtel dit :

      Que l’on va arrêter nos OPEX en Afrique, avdc moins de bases n’est pas un mal, on y a dépensé des milliards d’Euros en pure perte.

      On a clairement besoin de dépenser l’ensemble de nos budgets dans la remise ne état de nos forces armées qui ont été laminé par des années de réductions de budgets.

      La menace russe est agitée comme jamais lors que le seul ennemi à notre portée est la Turquie.

      Notre besoin de proposer une force efficace et puissante est indispensable face à des russes agressifs, provocateurs et en besoin d’expansion territoriale. Nods armées vivent en dessous du minimum opérationnels, il est temps de remettre tout ça en ordre et de développer de nouvelles armes qui ont montrée leur efficacités dans le conflits en ukraine (Drone, SAM, obus guidé, lance missile de précision, missile anti char plus moderne, etc).

      • vieille suspente dit :

        @hotel, je vois dans les orientations de cette LPM le retour à un système ancien. Je m’explique. Je suis rentré sous les drapeaux à l »époque de la chute du mur. il y avait d’un coté le corps blindé mécanisé, face à l’Est et les hordes de chars soviétiques qui allaient déferler sur l’Europe, armée essentiellement de conscription, avec une vraie masse qui ne coutait pas cher. De l’autre la FAR, professionnelle, assurant les OPEX. Aujourd’hui fin de la conscription. Qu’est ce qui fait venir des jeunes motivés et de bon niveau dans nos armées ? l’aventure et les soldes dopées par les projections. Si demain vous proposez un avenir de smicards mal logés et ayant pour horizon Mailly, Mourmelon, Suippes et Sentinelle, j’ai quelques doutes sur le volume et la valeur du recrutement ainsi que sur les taux de fidélisation. De plus vous évoquez des armes plus modernes et plus nombreuses. Comment pensez vous trouver en nombre des jeunes ayant un niveau suffisant pour servir ces armes, acceptant les contraintes de la vie militaire pour un salaire pas mirobolant, lorsque dans un même temps on n’arrive pas à trouver assez de monde pour travailler dans nos entreprises ?
        rêver c’est bien, réaliser c’est beaucoup plus difficile.

        • Lagrange dit :

          @vieille suspente l’avenir c’est conscription partielle ou baisse des effectifs faute de candidats.

        • Nenel dit :

          @vieille suspente,
          Enfin quelqu’un qui regarde un peu plus loin que le bout de son nez. En effet, du matos c’est bien mais il faudra toujours un bonhomme pour le mettre en oeuvre et de surcroît un bonhomme MOTIVÉ. Maintenant va falloir passer à la caisse €€€€ aussi question salaire et pas qu’avec des OPEX.

          • vieille suspente dit :

            merci @nenel … c’est bien les voeux pieux et les yakafaukon. Combien de posteurs si bien avisés seraient prêts à rentrer sous les drapeaux pour refaire de la masse ?

    • marianne dit :

      C’est le bal des aigris qui auraient voulu 4 porte avions, 5 divisions blindés, 1000 rafales, etc… On ne sait pas trop pour quoi faire mais il nous faudrait tout cela pour certains…

    • Courmaceul dit :

      on peut filer un bas, pas le blesser…sinon c’est du fétichisme.

      Désolé, je n’ai pas pu me retenir.

      • Majestic dit :

        Bien vu pour le « bas » « bât », c’est le b.a-ba d’ailleurs lol. Merci pour la correction.

  7. Maya dit :

    Les commandos ont bien du mérite Risquer leur vie pour la Seine Saint Denis , les permanents de la CGT , les wokistes bons à rien des universités de sciences humaines et les bobos en trottinettes électriques .Chapeau à eux

    • LEONARD dit :

      @Maya
      Non, pour les 99% restants et pour un truc qui vous dépasse, la France, en laquelle, eux, ils croient suffisamment pour ‘si nécessaire) donner leur vie pour elle.

    • Yoyolegigolo dit :

      C’est clair

    • floco dit :

      @ Maya ……Vous vous souvenez du sacrifice de ces deux commandos qui se sont fait tuer pour délivrer deux mecs qui ont choisis de faire leur voyage de noce dans une région où il était notable que des bandes de terroristes y sévissaient !!!

    • marianne dit :

      Vous savez qu’entre la population de Seine Saint Denis t les permanents de la CGT on ne doit pas dépasser les 1% de la population française ?

    • lgbtqi+ dit :

      пропагандист, vous réduisez la France à cela ?

      Vous pensez que les forces spéciales n’ont pas de famille, pas d’amis, pas d’espoir pour notre pays, pas d’intérêt pour leur job ?

      J’invite les lecteurs à remonter l’historique de cet intervenant afin qu’ils connaissent le sens de son effort…

    • JCCDM dit :

      La question ne se pose pas. Quand les unités CTLO agissent pour rendre la liberté à des français pris en otage, elles le font quelques soient ces français. Chacun d’entre eux et l’un des notre. Les seuls qui se posent des questions sont devant la TV ou les réseaux sociaux.

  8. Cel bou dit :

    2 milliards c’est quatre frégates. Ou une demi division blindé (2016). Les forces spéciales ne gagneront jamais une guerre de haute intensité seule. C’est l’arme utilisé par les britanniques entre 1940 et 1943 pour pallier leur absence d’armée conventionnelle pour reconquérir l’Europe continental. L’arme du pauvre en somme ! Question, somme nous autant à la ramasse pour donner autant d’argent à un outils qui disparaîtrait en quelques minutes en cas de guerre de haute intensité. Sont elles capables de reconquérir la nouvelle Calédonie dans une sorte de remake guerre des Malouines ? Personnellement je ne croit pas.

    • Yoyolegigolo dit :

      Les forces spéciales ne sont pas là pour faire le boulot de la conventionnelle mais pour la compléter. Les missions des forces spéciales sont à hautes valeurs ajoutées, effectivement c’est pas avec 100 commandos Hubert que tu pourrais reconquérir la NC mais c’est grâce à eux si la conventionnelle peux avancer sur le front car c’est les forces spéciales qui font du sabotage de convoi logistique , assassinat ou captures de hauts chefs ou capture d’une zone clé ( aéroport, gare routière, ferroviaire, port )

      • Gaulois78 dit :

        Il nous faudrait des baloches en acier.. inoxydable..

        Ils peuvent toujours critiquer les FS les trolls, celles-ci dépendent du politique, il suffirait que l’Elysée trouve une paire de co..les au fond d’un tiroir pour éradiquer la menace Wagner..

        C’est uniquement l’indécision du politique qui permet les exactions de ces assassins et leur propagande anti-France en Afrique..

        Il ne faudra pas longtemps pour la France et les US nettoient les chiottes de Wagner, ce sont des mercenaires, voleurs, violeurs, assassins, rien d’autre..

        • Carin dit :

          @Gaulois78
          Ça ne sont pas des unités de FS qui iraient s’occuper des wagners… c’est du ressort de la conventionnelle, certes avec quelques dizaines de FS pour leurs éclairer le terrain, marquer des cibles de valeurs etc…
          Donc avec ou sans des c…. en acier trempé ou pas, ne change rien au problème…
          Les américains ont placés les mercenaires de wagner dans la catégorie des groupes mafieux, pour pouvoir mettre leurs divers meneurs sous étroite surveillance, ou qu’ils puissent se trouver dans le monde, de collecter des faits (massacres de population, éliminations ciblées etc…), et s’octroyer le droit d’aller les chercher ou qu’ils soient, quitte à faire le coup de feu et éliminer plusieurs subalternes, pour les traduire en justice sans être eux-mêmes justiciables devant les instances internationales.
          Nous n’avons pas encore suivit, mais ça ne saurait tarder, et c’est logique, les militaires du camp occidental sont soumis aux mêmes lois que les civils tant qu’ils ne passent pas sous celles régissant la guerre…
          Apparemment vous l’ignorez, mais les wagners eux le savent, et pour cause, ils ont commis, une fois l’erreur d’entrer dans le cadre des lois régissant la guerre, et environ 300 d’entre-eux sont restés au tapis. Il fallait donc les faire entrer dans un cadre où nous pourrions les traquer en vue de les traduire en justice.
          Vous voyez… ne pas placer son cerveau dans sa queue, est très souvent plus bénéfique.
          Et en plus les nanas adorent les mecs qui savent se servir de leur tête! D’une pierre, tout plein de « coups » possibles!

      • vieille suspente dit :

        heu @Yoyolerigolo … précision, mais comme le reste des forces armées, les FS sont tenues au respect et à l’observation des lois et règlements français … donc désolé mais pas d’assassinat chez nous. Pour reprendre un anglicisme, les missions données sont libellées par « capture or kill » et pas « kill or capture », en français « capturer ou neutraliser ». Un assassinat est un meurtre commis avec préméditation par un individu n’exerçant pas la force légitime et revendiquée d’un état. Les mots ont de réels sens, on ne parle pas de meurtre qui a un sens juridique et légal. Firmin Mahé en RCI c’est un meurtre (ordre manifestement illégal d’une opération extrajudiciaire relevant pourtant du droit commun local pour un petit voyou), Adnan Abou Walid al-Sahrawi (chef de l’EIGS) c’est une neutralisation (ordre légal de mise hors d’état de nuire par la force légitime revendiquée d’un état, le chef d’un groupe terroriste). Si vous ne faites pas la différence, ne tentez pas de postuler pour entrer dans les FS.

    • Too dit :

      Vous n’avez visiblement rien compris.
      2 milliards c’est pour les forces spéciales uniquement.
      C’est 413 milliards sur 7 ans contre 295 milliards pour la précédente LPM.

    • Parpaillot dit :

      Croyez-y ou non, à la première personne du singulier, ça s’écrit « je crois ».

    • vieille suspente dit :

      @Cel Bou, avez vous une idée des missions confiées aux forces spéciales ? Vous avez une vision très marine … donc la reprise de vive force ou la contre terrorisme maritime vous le faites avec vos 4 frégates ? et le contre terrorisme à terre, la libération d’otages et le soutien à des partenaires non conventionnels (Syrie-Irak) vous le faites aussi avec vos 4 frégates ? Chacun ses missions. Ce que vous ne comprenez pas c’est qu’il n’y a jamais eu de budget « forces spéciales » pour l’équipement. Le COS propose aux trois armées des matériels communs (histoire d’avoir une utilité et une soutenabilité réelle en opérations), et chaque armée puise ce qu’elle veut dans ses budgets pour équiper les forces spéciales, qui relèvent de leur armée et mise à disposition pour emploi opérationnel au COS, selon des contrats opérationnels fixés. Si une armée décide de faire un effort sur certains matériels qui lui sont propres pour remplir leurs missions et pas sur leurs forces spéciales, vous avez un déséquilibre. C’est ainsi que la marine et l’AAE ont acheté sur étagère des parachutes pour leurs chuteurs, quand ceux de l’AdT attendaient patiemment la mise en service du SMTCOPS. Par ailleurs, lorsque vous vous adressez à des industriels pour développer VLFS et PLFS, que vous n’avez pas les crédits en poche et que vous dépendez du bon vouloir des armées d’appartenance, l’exercice devient périlleux. C’est ainsi qu’on a pu voir en son temps l’AdT et l’AAE bidouiller des P4 en PATSAS et recevoir quelques Panhard, quand la marine avait fait le choix d’acheter à ses commandos des Land Rover … c’est rapidement le bordel à soutenir en opération. Pour finir, et vous avez pu le noter, le COS n’est qu’un commandement opérationnel. Pour éviter toute dérive vers une 4ème armée, le COS n’a pas de prérogatives en matière de RH, pas plus que de budget propre ou de prérogatives organiques. Le COS commande des opérations avec ce qui lui est fourni dans le contrat opérationnel discuté avec chaque armée. Le COS écrit des procédures, et c’est à chaque armée de sélectionner, former, équiper, entrainer et certifier ses hommes (par le biais de ALFUSCO, le BFSA et le CFST). De plus, et cela ne vous a pas échappé, certaines FS peuvent avoir des missions ou subordinations différentes du COS pour les opérations : contre terrorisme maritime au titre de l’action de l »état en mer sous les ordres de la marine, ou DRM pour une partie des FST. Oui, @Cel Bou, je pense que vu la hauteur de vos propos et la profondeur de votre réflexion, vous maitrisez parfaitement le monde des forces spéciales, ce qui vous autorise à porter un tel jugement. ne changez rien !

      • Mercos circoncis& Soukhoï Su-25, Ouattara a gracié Gbabo dit :

        Les feux de la rampe ont surtout été pointés sur « l’affaire Mahé » en 2005 pour éviter de parler de la très rapide chevauchée des soldats français en route pour le palais de Gbagbo, suite à Bouaké en 2004.
        Partie remise en 2011 comme grassement commenté façon bistrot par Sarko 1er.
        Joliment fait ce petit mouvement, des professionnels…
        Vous savez ça mieux que moi.

    • dompal dit :

      @Cel bou,
      Oh p*tain !!!
      Je ne sais pas ce que tu consommes comme truc mais ça doit pas être de la Kro ou alors en intraveineuse à fort débit…. 🙁

  9. Czar dit :

    « Nous resterons demain dans le trio de tête des meilleures forces spéciales au monde ».  »

    j’ai rien contre un petit moment cocardier, mais sur quoi, exactement, se base lecornu pour indiquer ce classement ?

    • VinceToto dit :

      Il parle des forces spéciales US/OTAN qui sont effectivement dans trio. Vous pensiez à quoi? Ah!, je viens de lire la def. de « cocardier ». Nan sérieux vous avez pensé à cela?

    • dolgan dit :

      Ben usa, russes , GB et France étaient les meilleurs fs de la planète.

      Les russes ont détruit les leurs en Ukraine. Il va leur falloir une bonne décennie pour pour récupérer les compétences perdues.

      • Hubert dit :

        Et Israël.
        Les russes sont des nuls, cf théâtre de Moscou, une tuerie.
        Pas besoin de Wagner si ils étaient si bons.
        Après ne pas avoir de forces spéciales çà évite des soucis.

    • GUEPRATTE dit :

      Dans le quarto plutot ……et dans l’ordre : SAS, SAREYET, SEALS, et NOUS….quoi que tout compte fait, je dirais qu’on peut peut etre en troisiéme place à la place des seals…

      • Gaulois78 dit :

        @GUEPRATTE
        Je suis très déçu, je pensais que nos FS étaient au même niveau opérationnel que les autres nations..

        J’ai lu dans pif gadget que les FS étrangères frappaient à la porte du Commando Hubert pour les entraînements communs & vice -versa..

        Je sais pas si c’est toujours le cas mais à une époque il y avait un officier SEAL en séjour à Hubert et un officier de Hubert en séjour chez les SEALs. Un de ces officiers SEAL c’est tué lors d’un entraînement para Hubert..

    • Mic dit :

      Demandez aux Unités spéciales US et Britanniques …….nous sommes au même niveau….ces unités ont mené des opérations communes les exemples pullules, pour cela il faut faire un peu de recherche,
      cela évitera de poser une question à l’emporte pièce !

      • Czar dit :

        « Demandez aux Unités spéciales US et Britanniques  »

        j’ai aucun doute que tu tapes le carton avec eux chaque soir au balto ce qui t’évite, toi, de poser des comms « à l’emporte-pièce » (même si tes comms emportent pas mal d’autres choses, si tu veux m’en croire, jacky)

        • Mic dit :

          Czar
          Quand on ne sait pas a qui on s’adresse il est préférable de s’abstenir de faire des COMMENTAIRES DÉSOBLIGEANT.

          • Czar dit :

            ok jacky. tu seras prié d’en prendre bonne note, en plus de rajouter les pluriels qui manquent à ton geignement offusqué

      • Auguste dit :

        Les meilleures Forces Spéciales sont celles dont on n’entend pas parler,ou le moins possible.Pour faire un classement faudrait les mêmes opérations,les mêmes moyens:donc impossible à classer.Comment comparer les moyens des FS américains (plus Hollywood ) , avec un GIGN, qui avec trois bouts de ficelle,a libéré les otages du Alger-Paris?.J’eusse aimé voir les US dans cette opération.Les précédentes, Grenadines,Iran…etc,m’eussent fait craindre le pire.

        • vieille suspente dit :

          @Auguste, le GIGN ne fait pas partie des forces spéciales françaises au sein des armées. GIGN et RAID relèvent du MININT et interviennent sur le territoire français (hors détachements particuliers de protection et/ou évacuation d’ambassade française à l »étranger). Effectivement les camarades du GIGN sont très performants. Il n »en reste pas moins que leur doctrine d’emploi en matière de libération d’otages reste celui d’un milieu permissif. En mots plus clairs, en dehors des preneurs d’otages ils n’ont pas à gérer un milieu hostile (barbus en nombre, renforcements éventuels, population hostile, …) et « l’extérieur » est censé être ami. Donc si vous voulez comparer en matière de CTLO, nos camarades américains « haut du spectre » (DELTA, DEVGRU, SEAL team 6, …) vous devriez le faire avec les groupes CTLO du 1er RPIMa et des commandos de marine. Là oui, ça a un sens. Par ailleurs, le spectre des FS US est très vaste et de niveau disparate entre JSOC, USASOC et USSOCOM.

          • VinceToto dit :

            Ma théorie: DELTA c’est des groupes de tueurs qui n’aiment pas laisser de témoins pas des libérateurs d’otages, pas laisser de signature US. Ils sont très très compartimentés, très endoctrinés et excellents en placements, ordres et tirs de groupe(cela se repère très vite les types qui ont eu cet entrainement intensif à cause de cette compétence).
            Mais ce n’est pas du tout du tout ma mentalité.

          • Auguste dit :

            Le GIGN ne fait pas partie des FS,mais il a eu la mission de sauver l’arrière train de la famille Saoud,dans un environnement plutôt hostile.Donc FS:non,mais capable de.

          • vieille suspente dit :

            @vincetoto, c’est dommage j’ai raccroché depuis quelques années, sinon j »aurais pu vous proposer de rencontrer quelques « DELTA », histoire d’étayer vos propos. A part les mauvais blockbuster US vous connaissez quoi d’eux (comme d’ailleurs du reste du monde FS) ? je suis toujours amusé par les commentaires à l’emporte pièce de si grands spécialistes.

        • Czar dit :

          « Les meilleures Forces Spéciales sont celles dont on n’entend pas parler »

          ça me fait penser qu’on n’entend jamais parler des FS monégasques

          « t’as le bonjour d’Albert »

          • Auguste dit :

            C’est la France qui assure la sécurité du pays….donc il doit y avoir.
            Avec tous les milliardaires,plus ou moins clairs,et ceux qui tournent autour,à mon avis il doit y avoir plus de « grandes oreilles » que de FS: des « Forces Auditives » en somme.

    • Le Breton dit :

      On ne pourra pas faire pire que les forces spéciales russes déployées sur l’aéroport de Kiev qui ont survécues moins de 24H !

      • PK dit :

        Tiens, un argument macronien… On est bon parce qu’il y a pire ailleurs.

        Le concept fait florès manifestement… C’est encore plus fort que la logique shadok !

      • lgbtqi+ dit :

        Ou qui ont cherché à sauver les enfants de l’école de Beslan et les spectateurs du théâtre…

        Les spetz sont des invididus costauds et décidés, il faut le leur accorder, mais comme par hasard, on fait plus fin et plus habile.

      • Roro94 dit :

        @Le Breton Il y n’y a pas eu de forces russes à l’aéroport de kiev mais à l’aéroport d’hostomel. De plus il n »y avait pas forces spéciales, mais un régiment de parachutistes. Enfin, ils ne sont pas morts dans les 24h, il ont pu se replier dans les bois et ils ont été recueilli par un colonne de blindés venant d’ivankiv.

    • Twisted dit :

      Pas grand chose, mais il peut se baser sur les capacités techniques détenues, exemple articulation entre composantes air/terre/mer type Rhea avec parachutage/tarponnage/héliportage, pas grand monde qui sait faire à part les Etats-Unis et peut-être Israël; ou sur le degré d’aguerrissement, là aussi pas grand monde s’est plus battu que nous à part encore les Américains, les Gros-Bretons ou les Russes (mais les Spetnazes ont pas réussi à convaincre l’EM russe qu’ils étaient plus utiles en force de reconnaissance et connecteur interarme qu’en force d’assaut urbaine, du coup ils sont morts); ou encore le panel de missions menées (anti-terro, reconnaissance, action directe et tout le blabla) par rapport à des forces plus « spécialisées » types Sud-Américaines. C’est comme pour la DGSE « top 3 » ce genre de classement est complètement con.

    • vrai_chasseur dit :

      @Czar
      Il se base sur certaines opérations spéciales qu’on pourrait appeler de ‘haut de spectre’, caractérisées à la fois par un objectif à atteindre très ambitieux et l’étendue et la sophistication des capacités nécessaires pour y parvenir.
      Seuls 3 pays au monde peuvent actuellement mener à bien ces opérations spéciales et la France en fait partie.

      Pour préciser, une opération spéciale de ce type combine
      – une analyse amont des effets d’impact recherchés, des implications et conséquences, souvent de nature stratégique,
      – du renseignement de plusieurs natures et origines différentes (humain, électromagnétique, observation spatiale et par drones, etc) qu’il faut activer simultanément, fusionner et fiabiliser afin de fonder une prise de décision sûre,
      – des études de scenarii d’action faisant appel à des compétences interdisciplinaires très pointues (y compris la connaissance du droit juridique des pays « visités », par exemple),
      – des moyens d’insertion et d’extraction à la très performants et très discrets,
      – des moyens d’identification et de transmission quasi-infaillibles,
      – des moyens de frappe de tous types déclenchables quasi-instantanément (y compris une intervention aérienne),
      – et enfin des opérateurs spécifiquement formés et entraînés à la mise en oeuvre de l’ensemble de ces moyens et des procédures d’action.
      C’est la ‘fusion’ de l’ensemble de ces capacités, au niveau requis, qui définit le « trio de tête ».

      Les marges d’erreur étant très réduites, cela requiert à l’évidence des opérateurs disposant de qualités humaines individuelles au-dessus de la moyenne, qui auront été détectées et développées par un cursus exigeant et très sélectif : endurance, capacité de prise de décision saine sous stress intense, gestion de l’ambiguïté, aptitude à la prise d’initiatives face à l’incertitude, etc etc. Mais ces qualités humaines et les cursus qui les affinent ne sont pas l’apanage exclusif de ces 3 pays.

      • LEONARD dit :

        @vrai_chasseur
        « Seuls 3 pays au monde »
        Perso, j’en vois 4:
        US-GB-Fr-Isr

      • VinceToto dit :

        « Seuls 3 pays au monde peuvent actuellement mener à bien ces opérations spéciales et la France en fait partie »
        Parfois vous êtes très mal renseigné. Mais merci quand même pour vos posts de qualité.

      • Czar dit :

        vos messages sont le plus souvent intéressants et documentés mais je ne suis pas le seul à avoir noté un certain côté obstinément « verre à moitié plein » dans vos interventions

         » des moyens de frappe de tous types déclenchables quasi-instantanément » je crois qu’on est passé via les ricains pour un certain nombre d’éliminations (avouées par hollande), non ? même chose pour l’opération -avortée – de libération de denis allex.

        je veux bien croire qu’en termes de pris de décision nous disposons d’une certaine autonomie suéprieure à bien d’autres (freenchelon satellites CSO) mais je ne crois pas du tout que nous soyons pleinement indépendants en termes opérationnels et j’attends toujours de voir une opération comme celle que les israéliens peuvent faire en iran (liquidation d e scientifiques associés au programme nucléaire)

        pour mémoire, le salopard qui a ordonné l’embuscade d’uzbin se prélasse toujours à kaboul c’est pas glorieux.

        • Twisted dit :

          La libération de Dennis Alex a été menée par le Service Action de la DGSE avec un soutien minimal du COS (Tigre et Caracal), il se dit même qu’ils se sont entraînés chez les Seals et pas chez nous. Le SA a été très critiqué par le COS pour son échec, qui a aussi mis en lumière notre manque criant de moyens en drones MALE/HALE (les Ricains suivaient toute l’opé en direct depuis un Global Hawk quant notre EM n’avait aucun visuel direct). L’échec est d’autant plus humiliant que les Delta Force ont réussi une opération similaire mais en sautant à haute altitude pour éviter le barouf des hélicos.

        • Pascal, (l'autre) dit :

          « pour mémoire, le salopard qui a ordonné l’embuscade d’uzbin se prélasse toujours à kaboul c’est pas glorieux. » Mais en France nous avons des « Valeurs »! Nous nous interdisons de telles bassesses………………………C’est beau la candeur!

    • Mic dit :

      Czar
      Quand on ne sait pas a qui on s’adresse il est préférable de s’abstenir de faire des COMMENTAIRES DÉSOBLIGEANTS

      • Czar dit :

        ok jacky jteufrédir que tu sais pas qui c’est Raoul non plus (ah merde, je m’as démasqué)

  10. Alpha (α) dit :

    Les FS, c’est surtout pour l’Afrique. Point pour la haute intensité.
    Un coup de main par ci, par là, quelques têtes de « Musiciens » qui tombent…
    Un petit gouvernement fantoche renversé, et puis voilà.
    Pour faire simple : On arrive, on tape, on repart et ça ne coûte pas cher !

    • PHILIPPE dit :

      Grosso modo oui. Cependant les FS spéciales, tant françaises que britanniques, ont joué un rôle non négligeable dans les Balkans il y a quelques années déjà. De plus elles sont intéressantes pour tenir, voire reconquérir, par exemple un aéroport ou une centrale clé. A ce sujet est-il nécessaire de rappeler la récente bataille décisive d’Hostomel ?
      Par contre, oui c’est certain, l’actualité européenne impose à tous la haute intensité.

    • vieille suspente dit :

      @Alpha, cf. mes propos cités plus haut, le contre terrorisme, la libération d’otages, le soutien à des partenaires non étatiques vous connaissez ? la chasse aux criminels de guerre en ex-yougoslavie et le soutien aux FDS en syrie ce n’était pas en Afrique. Ne pas confondre des forces armées régulières et des mercenaires. Tout comme @Cel Bou, vous semblez maitriser à merveille le monde des FS et leurs missions, ce qui vous permet de formuler des commentaires aussi pertinents. Ne changez rien !

    • Aramis dit :

      Ce que vous décrivez ce sont des opérations clandestines. C’est la DGSE.

  11. bluesmartini dit :

    ca reste flou quand même. 2Mds mais avec quelle hausse d’effectifs et quel périmètre de missions?
    Commande de Rafale, oui mais combien ? plus que ce qui était prévu ? assez pour remplacer les Mirage ?
    encore une fois l’AdT est passée le plus sous silence. Conçue selon un modele expéditionnaire dont on tire un trait. Ce soir Macron et Scholtz ont parlé de SCAF, pas de MGCS.
    Bref, on ne sait encore rien du visage de l’armée voulue

    • Gaulois78 dit :

      @bluesmartini
      Certains contributeurs vont diront que Macron c’est pas ma tasse de thé..C’est pathologique depuis VGE..

      Je lui laisse le temps de rapidement (très) nous donner les éléments détaillés de sa LMP, je m’attendais à un loup genre 378/388 milliards..

      413 M (÷7=59 milliards), c’est bien mais il en manque 17 par rapport aux souhaits de l’EM..

      Reste plus qu’à ajusté le budget annuel avec l’inflation sinon le compte n’y sera pas..

      Oui, je sais, Carin et Alpha vont encore dire que l’inflation c’est la complainte du dépressif jamais content..

      • Carin dit :

        @Gaulois78
        J’ai écrit que « les pleureuses » se rabattent sur « l’inflation qui va tout bouffer » et la « parole » de Macron qu’ils jugent jamais tenue! Nuance.
        Mais je voudrais quand même vous faire remarquer, que nos armées étaient bloquées à 33 milliards il y a 6 ans…
        Que SERVAL a juste fait la démonstration que nos militaires ont une volonté de fer, et une imagination sans égale dans le monde, au vu du résultat qu’ils ont obtenus, malgré l’inexistence chronique de moyens.
        Aujourd’hui nos armées vont bosser avec 20 milliards de plus par an, 80% des gars ont reçu leurs équipements personnels, 40% des matériels sont changés par des nouveautés offrant 50% de possibilités en plus… si quand Macron s’en va, nos armées sont à jour pour le matos, alors il leurs aura fait faire un sacré bond en avant. Charge au suivant/suivante a continuer à porter une attention toute particulière à nos armées.
        Après, je ne suis pas idiot, je sais que Macron a agit de la sorte, pour cause de retour en force de la guerre. Si dans 10/15 ans le spectre de la guerre s’éloigne à nouveau, je suis sûr que les politiques toutes formations confondues, recommenceront à parler de « dividendes de la paix ».

        • Mao dit :

          @ Carin
          Le résultat, c’est que nous avons été chassés de la Centrafrique, du Mali et bientôt du Burkina Faso.
          De défaites en défaites jusqu’à la Victoire finale ?

  12. Tempo dit :

    L’augmentation du budget alloué aux FS laisse à penser qu’elles seront chargées essentiellement des opérations asymétriques en soutien de forces locales soit comme conseillers / instructeurs ou bien sur demande comme force d’intervention rapide à temporalité et empreinte logistique faibles.
    On peut imaginer la combinaison de matériels spécifiques comme des véhicules à forte mobilité et à coût maitrisé (PLFS, CRAB ?…) et des technologies très innovantes en matière de renseignement et de neutralisation (capteurs, drones, munitions vagabondes) conférant à l’ensemble une grande autonomie d’action; en fait une armée dans l’armée avec ses caractéristiques propres (Force Sabre étendue).
    Cette souplesse d’emploi ne devrait pas empêcher les FS de s’inscrire à tout moment dans un dispositif plus lourd en cas d’opérations de haute intensité grâce à l’interopérabilité des moyens interarmes disponibles.

  13. Kim dit :

    C’est pas en restant dans le « trio de tête des forces spéciales du monde » qu’on arrêtera une division blindée russe ou une brigade amphibie chinoise……

    • lgbtqi+ dit :

      @ пропагандист / 宣传

      On n’a pas grand chose à faire pour les arrêter, vos objets d’admiration… Ça bouge pas beaucoup.

    • et v'lan passe moi l'éponge dit :

      bah si il n’y a personne pour donner l’ordre a la division blindée de bouger, il n’y a pas besoin de l’arrêter.

    • vieille suspente dit :

      @Kim, tout comme @Cel Bou ou @Alpha vous semblez maitriser à merveille le monde des FS et leurs missions, ce qui vous permet de formuler des commentaires aussi pertinents. Ne changez rien !

  14. Lotharingie dit :

    Bonjour :

    HS :

    1) L’ Allemagne ne s’opposerait plus à la livraison de chars Léopard polonais à l’Ukraine.

    2) La France n’exclue pas la livraison de chars Leclerc à l’Ukraine.

    En attente de confirmation.

    Bien à vous.

    • Lotharingie dit :

      Bonjour,

      « …..1) L’ Allemagne ne s’opposerait plus à la livraison de chars Léopard polonais à l’Ukraine…..En attente de confirmation….. »

      Apparemment , c’est confirmé :

      « ….L’Allemagne ne « s’opposera pas » à la volonté de la Pologne de livrer des chars Leopard à l’Ukraine, qui les réclame avec insistance, si Varsovie en demande l’autorisation, a déclaré dimanche la cheffe de la diplomatie allemande, Annalena Baerbock.

      « Si on nous posait la question, nous ne nous y opposerions pas », a déclaré la ministre du parti des Verts, qui gouverne en coalition avec les sociaux-démocrates d’Olaf Scholz, à propos de la livraison à Kiev de ces chars de fabrication allemande…. »

      https://www.sudouest.fr/international/europe/ukraine/guerre-en-ukraine-l-allemagne-est-prete-a-autoriser-la-pologne-a-livrer-des-chars-leopard-13780955.php

    • lgbtqi+ dit :

      Ah oui ? super !

    • Auguste dit :

      L’Allemagne ne s’oppose plus parce que les US lui ont tordu le bras.Comme pour le gaz et demain pour les Chinois ,les Allemands résistent jusqu’à ce que les US sortent l’artillerie des représailles commerciales.

      • Carin dit :

        @Auguste
        Je pense plutôt que ce sont les Polonais qui ont tordus le bras allemand…
        Ces derniers déclarent ne pas s’y
        « opposer », si la permission leur est demandée… mais dans les faits, ils n’ont juste plus le choix, sauf à étaler au grand jour leur trouble jeu…
        Il se pourrait que la Pologne envoie 50 chars Leo2A4 sans leurs demander la permission, entraînant tous ceux qui veulent en faire autant, au grand dam du chancelier, qui mangera son chapeau et déclarera tout sourire qu’il avait donné son accord… mais après coup.
        Pour ce qui est des américains, je pense que si cette guerre traîne encore un peu, c’est autant de matos russe qui volera en éclats, ils ne me paraissent pas pressés, et à ceux qui vont dire que nos amis américains ont mis breaucoup de dollars en Ukraine, je rappelle que ce grand pays émet les sommes qu’il désire, et fixe lui-même la valeur de cette monnaie… pour l’américain moyen c’est presque transparent.
        Ils commencent à parler d’allonger la portée des roquettes de 80km à ??? Mais sûrement pas les 300km qui circulent.

        • Auguste dit :

          Les Polonais seuls ne peuvent pas faire grand chose contre les Allemands.Si les Polonais se permettent en ce moment quelques écarts, c’est parce qu’ils ont l’appui US.Les US ont reçu ,il y a peu,un ministre (?) allemand pour lui expliquer ce qu’il est bon de faire: deux ou trois jours (?) après, on annonce l’autorisation.

  15. Lagrange dit :

    « le cyber, le spatial, le renseignement, la défense sol-­air de nouvelle génération et les drones » A la DCA en plus j’ai l’impression de voir un copié collé du plan com du LB de 2008.

    La grosse différence c’est que là on augmente un peu le budget. L’inflation venant rogner le montant promis.

  16. Lotharingie dit :

    Re bonjour,

    Re-HS :

    « ….L’armée marocaine aurait cédé un nombre inconnu de chars T-72B qui étaient en modernisation en République Tchèque au profit de l’Ukraine.

    Une vingtaine d’unités ont été envoyés sur le champ de bataille il y a une semaine et ils étaient visibles lors de la visite du Premier Ministre Tchèque Petr Fiala aux ateliers de l’entreprise Excalibur Army à Sternberk qui avait procédé à leur remise en condition.

    En tout l’armée marocaine disposait de 148 T-72, 136 T-72B et 12 T-72BK des stocks de l’armée Biélorussie achetés d’occasion en deux lots en 1999 et 2000…. »

    https://www.menadefense.net/afnord/le-maroc-offre-ses-chars-a-lukraine/

    Bien cordialement.

    • Hubert dit :

      Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.
      Bizarre qu’on en ait pas entendu plus parler. Merci.

    • Félix GARCIA dit :

      Merci pour l’information sur les T-72B marocains Lotharingie.
      Cordialement.

  17. Nexterience dit :

    Cette LPM confirme la trajectoire particulièrement souverainiste de la France dans le monde.
    Alors que la dette pourrait poser problème à l’euro; alors que l’OTAN revient en force en Europe;
    On aurait pu la jouer puissance moyenne giscardienne, stabiliser les dépenses et se contenter du parapluie US.
    Combien de pays dans le monde ont des SNLE, un vecteur atomique souverain, fabrique ses chars et ses avions?
    Je ne vois que 4 pays au monde.
    Dans son discours Macron dit clairement qu’il faut savoir faire la guerre en Europe sans les USA. Et sans les USA, nous serons donc la nation cadre, les meneurs, suivis des polonais, anglais, allemands.

  18. Nexterience dit :

    Renforcement des forces spéciales ;
    On en revient à la tentation de la 4e armée évoquée en 2014:
    https://www.senat.fr/rap/r13-525/r13-525_mono.html#toc51

    • Clavier dit :

      C’est un peu l’idée……

    • vieille suspente dit :

      @Nexterience, si vous lisez un des commentaires que j’ai laissé plus haut, vous vous apercevrez que pour être une 4èmè armée, il faudrait que le COS puisse avoir 3 prérogatives :
      1- budgétaire – ce n’est pas acté, on ne sait pas si ce seront des crédits réservés à l’équipement des FS ou directement dans la main du COS, ce n’est pas pareil.
      2- RH – chaque armée met à disposition du COS, un volume de forces correspondant au contrat opérationnel fixé. Le COS ne dispose pas en propre de ces hommes, ne les sélectionne pas et il n’y a pas de parcours professionnel COS. Vous pouvez entrer dans une unité FS, en ressortir et ne plus jamais y retourner.
      3 – organique – sélection, formation, entrainement et certification sont du ressort d’ALFUSCO, BFSA et CFST, et pas du COS. Par ailleurs, le COS n’a jamais souhaité par le passé s’engager dans cette voie et à ce titre n’a par exemple jamais monté d’exercice propre.
      Si la tentation pouvait exister, je pense que chacune des 3 armée freinerait des 4 fers.

  19. Rigolo dit :

    Moins de moyens conventionnels et plus de forces spéciales : En clair on laisse tomber la possibilité de stopper une armée enemie sur le champ de bataille, et à la place on ira assassiner son chef, c’est moins cher et on espère que ça marchera aussi bien…

    • Troisième voie dit :

      Une armée « à l’anglaise » + une bureaucratie « a l’allemande » = l’armée française.

      • Pascal, (l'autre) dit :

        « Une armée « à l’anglaise » + une bureaucratie « a l’allemande » = l’armée française. » Tiens……………….un expert!

    • Joseph Boulier dit :

      Pourquoi « moins de moyens conventionnels » ?
      La prochaine LPM prévoit 118 G€ supplémentaires par rapport à la précédente, dont seulement 2 G€ destinés aux forces spéciales.
      Ca laisse donc 116 G€ supplémentaires à affecter aux moyens conventionnels. Il y aura donc plus de moyens conventionnels, pas moins.

    • Hubert dit :

      Pas du tout, les forces spéciales ouvrent (ou sécurisent) l’accès a l’armée conventionnelle en collectant du renseignement puis en sabotant préalablement les défenses adverses, souvent en sacrifiant leur propre vie en acceptant des missions complexes, un peu sucicidaire parfois.

    • lgbtqi+ dit :

      @ Rigolo :

      en clair on garde la possibilité de stopper de façon brutale et massive une armée ennemie sur le champ de bataille et on développe la possibilité cumulative que son chef voit en ses derniers instants sa femme grimper joyeusement aux rideaux aidée par un militaire français pendant que le dépôt de munitions brûle et que les chars aient pris la mauvaise route.

    • vieille suspente dit :

      @Rigolo … votre pseudo est bien choisi ! Je n’ai vu à aucun moment parler de réduction des moyens conventionnels dans la prochain LPM, bien au contraire. Ici on parle d’un budget qui serait affecté à l’équipement des FS. Par ailleurs, les FS n’ont pas pour mode d’action l’assassinat. Vous devez confondre avec une opération homo d’un service spécial ? Comme le reste des forces armées, les FS sont tenues au respect et à l’observation des lois et règlements français … donc désolé mais pas d’assassinat chez nous. comme @Cel Bou, # Alpha ou @Kim, vous semblez maitriser à merveille le monde des FS et leurs missions, ce qui vous permet de formuler des commentaires aussi pertinents. Ne changez rien !
      je vous passerai donc les citations telles que : « c’est pas par ce qu’on a rien à dire qu’il faut fermer sa gueule » ou « les cons ça ose tout, c’est d’ailleurs à ça qu’on les reconnait »

      • Bench dit :

        @vieille suspente : +10000
        Soit dit en passant, ce pseudo bien choisi pourrait, non, peut être collé à pas mal de commentateurs de cet article sur les FS, ignorants du mode de fonctionnement de ces FS toute arme confondue.
        Et puisque certains adorent les classements, à mon humble avis la palme en la matière revient à tartempion, suivi de près par Guepratte.

  20. mich dit :

    Les forces spéciales française ont déjà un petit air d ‘ USSOCOM (toutes proportions gardées) et il y a surement à faire pour bien affermir certains moyens ( l ‘ aérien par exemple ) ,par contre il faudra surement éviter trop de rupture avec les forces conventionnelles ,pas toujours simple la frontière missions commandos , spéciales voir secrètes et il ne faudrait pas oublier de garder à un haut niveau certaines particularités de leurs unités .En tout cas cela demande un vivier humain de qualité ,je ne sais pas si il compte aussi être renforcé et dans ce cas si cela sera simple ,on verra bien comment s’adapte cet outil au combat dans un monde changeant à grand pas .

  21. SJ dit :

    Le commentaire sur “l’armement qu’elles méritent, c’est à dire le meilleur”, je crois que si j’étais dans l’armée, ça me gonflerait un peu. Les autres méritent des vieux tromblons? Y a-t-il quelqu’un pour me dire si au sein de l’armée, ce commentaire est en fait perçu comme normal?

    • vieille suspente dit :

      @SJ vous avez probablement mal compris l’esprit. Si vous prenez l’armement : nos armées étaient encore équipées de MAC 50, PAMAS G1 et de FAMAS quand les FS ont eu des GLOCK des HK USP et des HK 416. La réalité des engagements des FS était bien loin du FAMAS, fut il félinisé, et des MAC 50. une équipe isolée, ce n’est pas une section d’infanterie au sein d’un bataillon. Résultat, quand il s’est agi de remplacer les escopettes, c’est sur la base du retex des FS que les choix ont été faits. Si vous prenez les véhicules de patrouille: entre les besoins de liaison d’une unité logistique et la patrouille discrète et sans appui ni ravitaillement d’une PATMOT FS les besoins sont différents. Pourtant longtemps les moyens ont été les mêmes. La bidouille réalisée sur les P4 PATSAS et les VLRA stop !!! les besoins en parachute entre le chutops de la 11ème BP qui fait ouverture basse pour tomber au sol et marquer une zone et celle des chuteurs oxy du COS qui vont faire une ISV de 50 km et se poser en zone non permissive … les besoins sont différents. Pourtant pendant des années on n’a eu que le G9. Plutôt que le meilleur, on aurait du dire le mieux adapté, et dans des temps plus contraints.

      • PK dit :

        Ne pas négliger quand même le côté « haut de panier » qui fait que les FS ne DOIVENT pas avoir l’équipement standard, sinon ça fait peuple 😉

        Mais bon, c’est le côté taquin de toutes les troupes d’élite que de vouloir s’extraire de la masse pour se distinguer. Il n’y a que la Légion – et encore si l’on fait abstraction du képi blanc, du pas et de la (longue) barbe – pour rester identique à la conventionnelle sur l’armement.

  22. Leroy dit :

    Avant de parler finances, on pourrait structurer les forces spéciales : un corps comprenant 2 divisions et une brigade. Une division de forces (répartie en 3 brigades (Terre, Air et Marine), une cyber-division, et une brigade ACIMI (accompagnement civilo-militaire), cette dernière comprenant un bataillon de guerre psychologique (ne serait-ce que pour contrer la manipulation de Wagner, par exemple), un autre d’aide technique (affaires civilo-militaires), un 3ème d’analyse des marchés (liés à notre présence sur le terrain), un 4ème de suivi des évolutions politiques de l’état où nos forces sont présentes (cela permettra d’anticiper les présences adverses). En somme, une organisation prenant en compte tous les paramètres autorisant de voir notre intervention avec une certaine durée. Puis, on pourra alors parler de budget.

    • vieille suspente dit :

      @Leroy, si effectivement c’est un GDIV à la tête du COS et des GBR à la tête de certaines composantes arrêtez tout là ! L’esprit des FS c’est petit, léger, adaptatif, ingénieux et avec des boucles extrêmement courtes entre le chef et les opérateurs sur le terrain. Avec votre structure « divisionnaire » ce n’est ni plus ni moins qu’une usine à gaz qui ressemble à une division blindée votre truc ! entre les FS version début des années 2000 et celles actuelles, on a doublé de volume. Pour plus d’opérateurs sur le terrain ? pas vraiment ! Par contre le nombre d’intervenants (notamment brevetés) a explosé … soit disant pour faire plus sérieux et avoir plus de poids. Résultat, il ne faut plus parler de poids mais de lourdeur ! Par expérience, plus vous ajoutez de chefs et plus cela devient le bordel … sans compter qu’on fait rentrer « dans le sérail », les super spécialistes « des roues carrées », brevetés et tout le tintouin, qui n’ont jamais réalisé d’opérations spéciales mais qui vont vous apprendre comment faire votre job ! On s’invente des échelons intermédiaires et en fin de compte, tout chef intermédiaire voulant son périmètre de chasse gardée, vous perdez la souplesse initiale. La boucle courte des années 2000 vous permettait d’avoir accès au grand chef et faire avancer les choses. Aujourd’hui vous devez passer par 5 intermédiaires successifs qui vont faire de jolies fiches, et si par hasard rien n’a été perdu dans le flot, on met globalement 6 mois ou un an à avancer. j’ai heureusement tiré ma révérence au moment de la bascule.

    • Aramis dit :

      @Leroy « un corps comprenant 2 divisions et une brigade. » Cela suppose une hausse énorme des effectifs. Les FS seraient plus grosses que l’armée de terre actuelle avec ça.

      Sinon oui le CIAE est à muscler mais pas la peine de créer une structure propre au COS.

      Des unités ACIMI serait indispensable en Afrique. mais là encore à part copier les USA pas la peine de les allouer au COS.

      « d’analyse des marchés (liés à notre présence sur le terrain) » Rien compris.

      « un 4ème de suivi des évolutions politiques de l’état où nos forces sont présentes » C’est les services secrets ça. Rien à avoir avec les FS.

    • Nicolas R dit :

      @Leroy, on possède déjà les formations qui répondent aux missions que vous décrivez : DGSE, COM CYBER, DIRISI, DRM, CIAE. Des unités qui s’accommodent du travail de l’ombre.
      Ne pas oublier non plus le rôle de l’EMSOME.
      Ces organismes seront, si l’on en croit les annonces, à l’honneur lors de la prochaine LPM.

      Par contre on pourrait relever les forces (conventionnelles et spéciales) de certaines missions de mentoring et CIMIC par la création d’une brigade d’assistance sur le modèle des SFAB américaines. On a déjà le savoir-faire, derniers exemples en date la formation des artilleurs et équipages de 10RC ukrainiens « dans le sud de la France ».

  23. Stick dit :

    Une très bonne nouvelle pour ces unités d’élite, très flexibles de nature mais malheureusement bien trop souvent limitées par le budget qui leur était mis à disposition. Cela leur permettra d’acheter du matériel en plus grande quantité que 100 grenades par ci et par là…

  24. Felipe dit :

    413 milliards sur 7 ans : bel effort..
    mais si on enlève l’inflation (6-7% au bas mot) = 30 milliards
    mais si on enlève les pensions militaires (60-65 milliards environ)
    il nous reste environ 320 milliards à diviser par 7 = 45-74 milliards par environ
    la dissuasion = 7 milliards par an pendant 10 ans
    le cyber , le spatial et les FS = environ 2- 3 milliards par an (la guerre hors limites en quelque sorte)
    les soldes et le fonctionnement annuel : 15 milliards environ/an environ
    ce qui nous laisse environ 175/ 25 milliards par an
    on comprend donc qu’il faut faire des choix quand on connaît les factures PANG/SCAF/MGCS, sans oublier les frégates pour les DOM/COM (peut-être le plus urgent) le renforcement de la défense sol-air, des feux dans la profondeur (en P2), de l’alourdissement du corps de bataille
    ce n’est pas la nature des missions (OPEX ou EUROPE DE L’EST qui changeront les choses (1, 5 milliards d’€ par en moyenne).

  25. Felipe dit :

    AVEC LA PONCTUATION , C’EST MIEUX… 413 milliards sur 7 ans : bel effort.. mais si on enlève l’inflation (6-7% au bas mot) = 30 milliards mais si on enlève les pensions militaires (60-65 milliards environ) il nous reste environ 320 milliards à diviser par 7 = 45-74 milliards par environ la dissuasion = 7 milliards par an pendant 10 ans le cyber , le spatial et les FS = environ 2- 3 milliards par an (la guerre hors limites en quelque sorte) les soldes et le fonctionnement annuel : 15 milliards environ/an environ ce qui nous laisse environ 175/ 25 milliards par an on comprend donc qu’il faut faire des choix quand on connaît les factures PANG/SCAF/MGCS, sans oublier les frégates pour les DOM/COM (peut-être le plus urgent) le renforcement de la défense sol-air, des feux dans la profondeur (en P2), de l’alourdissement du corps de bataille ce n’est pas la nature des missions (OPEX ou EUROPE DE L’EST qui changeront les choses (1, 5 milliards d’€ par en moyenne).

    • Carin dit :

      @Felipe
      Ou avez-vous lu que cette somme était « pensions comprises »?
      C’est une vraie question, parce que moi, je ne l’ai vu nulle part.

    • Aramis dit :

      Bien vu. Tout ceux qui trouvent que c’est une rupture majeure exagèrent.

  26. PHILIPPE dit :

    Renseignement strict, opérations « coup de poing » ponctuelles (comme les seals par voie fluviale en Irak), formation et encadrement d’une résistance dans la durée, les missions des FS sont très nombreuses sans oublier bien sûr l’évacuation de nos ressortissants comme en Côte d’Ivoire il n’y a pas si longtemps et comme, hélas, nous risquons de le revérifier prochainement en Afrique.
    Cela dit, même après avoir quitté leur unité, le savoir-faire des anciens des FS reste précieux.

  27. La théière de combat dit :

    Ce qui est en totale contradiction avec la volonté affichée de renforcer l’armée pour de la haute intensité. Complètement incohérent, mais bon, c’est du Macron, rien d’étonnant.

  28. Bob dit :

    C’est bien pour les FS mais ce ne sont pas les FS qui forment la masse dont a besoin l’armée française.
    La doctrine d’emploi des FS change aussi?
    Par exemple, TF Takuba doit se tirer. Les FS pourront s’entraîner sur le théâtre d’opération d’Europe de l’Est.

    • vieille suspente dit :

      @bob, le retrait de détachements de FS française leur permettra probablement d’être moins sollicités. Quand vous êtes soumis aux mêmes règles que les petits camarades (tests sportifs, TAP, examens de carrière, …) que vous devez entretenir des qualifications (pilote drone, FAC, JTAC, chutops, OXY, …), que vous devez vous approprier de nouveaux matériels ou de nouvelles procédures, que vous êtes projetés 1 à 2 fois par an, tout en conservant un niveau d’entrainement permettant votre emploi au coup de sifflet dans des missions exigeantes, difficile d’avoir une vie, sans même parler de vie de famille. Eh oui, derrière un commando il y a aussi un homme et pas un terminator.

  29. Gaulois78 dit :

    @Carin

    Carin, je répondais à un certain Rageot de La Touche
    Je confirme néanmoins mon propos sur Wagner, une association de malfaiteurs qui continue de nous emm..der..Alors que le nettoyage soit réalisé conjointement où non par les FS où FC ce n’est qu’un détail..
    Neutralisation, éradication, élimination, évaporation, peut importe le mot employé Ça fait combien d’années qu’ils nous cherchent les bouchers ? Sommes-nous en guerre dans ses pays où en opération spéciale ?

    Vous pensez réellement que l’on pourra un jour traduire des responsables Wagner en justice ?

    Concernant votre réponse à mon poste sur la LPM..
    Oui, notre armée est une des plus efficace du monde, se sont les Ricains qui le disent.. Elle a malheureusement subit les outrages de Bercy pendant 37 ans..En réalité depuis plus de 50 ans..
    https://www.lepoint.fr/editos-du-point/jean-guisnel/le-budget-de-la-defense-en-declin-depuis-soixante-ans-14-03-2013-1640131_53.php#11

    Nous sommes bien dépourvu en Europe quand la guerre fut venue, la faute aux dividendes de la paix, les compromissions mercantiles de l’Allemagne vis à vis de la Russie et la Chine..

    Je n’absous aucunement les PR avant Macron..Son en même temps est cette pénible, mais quoiqu’on en dise il gère la situation pris entre les USA, la duplicité Turc les va- t’en guerre des ex pays de l’est (on imagine pourquoi), la veulerie des Allemands et d’autres pays ne rêvant que de rétablissement du commercial avec la Russie, le retour à l’avant Mars 2022 quoi..

    Je vais essayer de sortir mon cerveau de ma queue, ça va prendre du temps avec ma prostate c’est douloureux

  30. Dupuy dit :

    En quoi y aurait-il un lien entre le doublement du budget des forces spéciales, et celui de la Direction de renseignement et de la sécurité de la défense [DRSD], qui s’occupe d’affaires internes à la France et internes aux Armées ?
    Revient-on à la doctrine Marcellin de « l’ennemi intérieur’ qui part du principe que des gens émettant des opinions divergentes de celles du pouvoir, sont obligatoirement des suspects, voire suspects d’agir pour le compte d’une puissance étrangère ?
    On en est rendus là, vraiment ?
    Quel est le message que veut faire passer un gouvernement s’il commence à suspecter son propre peuple et à criminaliser toute parole ou action qui n’a pas eu son « imprimatur » ? Le message d’une démocratie  » nouvelle formule » ?

  31. Mario 1114 dit :

    @Felipe : mais si on enlève les pensions militaires (60-65 milliards environ) 

    pourquoi pas 100 milliards !

    Au sein des dépenses de personnel, la contribution au financement des pensions s’est élevée à 8,5 Md€ 
    (citation)

    https://www.fipeco.fr/fiche/Les-d%C3%A9penses-militaires

    Bonne continuation a tous/toutes !