M. Lecornu : le président Macron a demandé « l’instruction de la cession de chars Leclerc » à Kiev

Ce 19 janvier, s’exprimant en visioconférence en marge du Forum de Davos, le président ukrainien Volodymyr Zelenski, a une nouvelle exhorté ses partenaires occidentaux à livrer davantage d’armes à ses troupes… non seulement pour mettre en échec l’offensive russe contre son pays… mais aussi pour récupérer la Crimée, annexée en 2014 par Moscou.

« La Crimée est notre terre, notre territoire, notre mer et nos montagnes. Donnez-nous vos armes et nous récupérerons nos terres », a lancé M. Zelenski. Et cela alors que, la veille, le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, avait assuré que les Alliés fourniraient à l’Ukraine des armes « plus lourdes et plus modernes » pour l’aider à se défendre contre la Russie.

Après avoir obtenu des systèmes d’artillerie avancés, comme le M142 HIMARS américain, le PzH2000 allemand ou encore le CAESAr français, ainsi que des batteries de défense aérienne Patriot [et peut-être Mamba], l’Ukraine insiste désormais pour disposer de chars de conception occidentale. Et la France lui a promis de lui livrer, d’ici deux mois, des AMX-10RC… tandis que le Royaume-Uni lui enverra 14 Challenger 2, avec une trentaine d’obusiers automoteurs AS-90 et d’autres véhicules blindés.

Seulement, et au-delà des problèmes logistiques [l’AMX-10 RC et le Challenger 2 n’utilisent pas de munitions aux normes de l’Otan] et de maintien en condition opérationnelle [MCO], cela reste insuffisant… Reste que la Pologne est prête à livrer 14 Leopard 2 [de fabrication allemande] à l’Ukraine. De même que la Finlande, voire le Danemark. Sauf que, pour cela, une autorisation de Berlin est nécessaire. Or, le chancelier Olaf Scholz, n’est pas enclin à la donner… Comme du, reste, 43% des Allemands, à en croire un sondage de la Deutsche Presse-Agentur [cela étant, 37% sont favorables à la livriaosn de Leopard 2 et 16% sont indécis].

D’après le Wall Street Journal, qui cite des responsables allemands, M. Scholz pourrait autoriser l’envoi de Leopard 2 en Ukraine qu’à la condition que les États-Unis livrent également des chars M1 Abrams. Or, pour Washington, il en est hors de question.

« Je ne pense pas que nous en soyons là », a déclaré Colin Kahl, le numéro trois du Pentagone, alors qu’il était interrogé sur ce sujet. « Le char Abrams est un équipement très compliqué. Il est cher, il requiert une formation difficile […]. Je crois qu’il consomme 11 litres de kérosène au km », a-t-il expliqué. « Ce n’est pas le système le plus facile à entretenir », a-t-il ajouté, sans pour autant exclure une évolution de la position américaine.

En attendant, et après les cinquante véhicules de combat d’infanterie [VCI] Bradley promis à Kiev le 5 janvier [en plus des quarante Marder allemands dont la livraison a été annoncée le même jour, ndlr], les États-Unis devraient débloquer une nouvelle tranche d’aide, d’un montant de 2,5 milliards de dollars. Et dans la liste des équipements susceptibles d’être fournis à l’armée ukranienne figureraient une centaine de blindés de transport d troupes Stryker.

Si obtenir des Leopard 2 et des M1 Abrams est difficile pour Kiev, qu’en est-il des chars Leclerc? L’idée d’en livrer à l’armée ukrainienne a été avancée dans une tribune publiée en septembre dernier dans les pages du quotidien Le Monde par Pierre Haroche, un expert en sécurité internationale passé par l’Institut de recherche stratégique de l’École militaire avant d’atterrir à l’Université Queen Mary de Londres.

Depuis, l’ambassadeur de France en Ukraine, Étienne de Poncins, a confirmé l’intérêt de Kiev pour le char Leclerc lors d’une audition à l’Assemblée nationale, le 9 novembre. Puis, un peu plus d’un mois après, alors qu’il était en visite officielle à Paris, le Premier ministre ukrainien, Denys Shmyhal, a affirmé que les Ukrainiens seraient « très reconnaissants » si la France leur en livrait…

En tout cas, l’exécutif français examine la question. C’est en effet ce qu’a affirmé Sébastien Lecornu, le ministre des Armées, lors de la dernière séance des questions au gouvernement au Sénat, le 18 janvier, dans une réponse au sénateur François Bonneau [Union centriste].

« La France conforte son aide militaire en livrant des chars de combat légers AMX-10 RC. Nous saluons ce geste, mais il est impossible de différer davantage la livraison de matériels blindés plus performants – chars lourds, missiles, lanceurs sol-air – , pour mieux protéger les civils. […] Allez-vous compléter ces livraisons par des chars Leclerc et des systèmes anti-missiles? », avait demandé le parlementaire.

Selon les explications données par M. Lecornu, tout cession éventuelle d’armes à l’Ukraine est évaluée selon trois critères. « Premièrement, qu’elle réponde à une logique défensive, pour maîtriser l’escalade. Deuxièmement, qu’elle ne détériore pas notre modèle de sécurité et de défense […]. Troisièmement, le maintien en condition opérationnelle de ce qui a déjà été livré à l’Ukraine », a-t-il dit, avant de faire observer que la maintenance des Leclerc « est une question très sensible ».

Cela étant, a poursuivi M. Lecornu, « le Président de la République a demandé au Gouvernement de fournir une réponse rapide, d’où la livraison des chars AMX-10, saluée par l’Ukraine », et « il a également souhaité l’instruction de la cession de chars Leclerc à l’aune de ces trois critères ».

Pour rappel, l’armée de Terre ne comptera que 200 chars Leclerc portés au standard XLR à l’horizon 2030, sur les 406 lui ont été livrés à partir des années des 1990. Et ceux qui ont été mis sous cocon ont été « cannibalisés » pour faire fonctionner ceux en première ligne. Qui plus est, les équipages sont loin du compte, s’agissant des heures d’entraînement, avec seulement 54 heures par an alors que l’objectif fixé par la LPM 2019-25 est de 115 heures…

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

445 contributions

  1. Lagrange dit :

    Le Léopard 2 est encore produit. Plus le Leclerc. Donc chaque char livré par la France ne pourra être remplacé. La seul petite fenêtre qu’on aurait serait de livrer la vingtaine de Leclerc encore en ligne et non destinée à être modernisée.

    Mais quel intérêt pour les Ukrainiens? Nous ne produisons plus les pièces détachées en série, la logistique va être extrèmement cher et il faudra mettre sur pied une chaine distinct pour à peine une vingtaine de char. Tout ça pour deux escadrons maximum qui seront vite dôté d’autres matériels quand les pertes ne permettront plus de les armer à plein.

    Ce serait aussi débile que les 14 Challenger 2 anglais.

    Ce qu’il faut c’est des Léopards 2! Et pas en dizaine mais en centaine!!

    • Lagrange dit :

      Au passage on mesure le pathétique de notre armée quand on lit ça: »Qui plus est, les équipages sont loin du compte, s’agissant des heures d’entraînement, avec seulement 54 heures par an alors que l’objectif fixé par la LPM 2019-25 est de 115 heures… »

      Comment former les Ukrainiens si on ne s’entraine pas assez?

      • Le Breton dit :

        La seule chose que l’on mesure de pathétique Lagrange, c’est vos commentaires, on sait très bien que vous ne voulez pas que l’on envoie ces chars en Ukraine peu importe les excuses que vous trouvez car nous savons pour qui vous roulez.

        • Lagrange dit :

          Qu’est ce qui provoque un tel contre sens doublé d’un procès en trollisme poutinien? Ah oui votre lenteur cérébrale.

        • kerasi dit :

          ah bah parce que ça serait intelligent d’envoyer des chars lourds là bas ? c’est devenu notre territoire qu’on défend ? c’est pas un peu le berceau de la Russie plutôt non ?

        • Le Chouan dit :

          @ Le Breton, désolé mais c’est vous qui êtes pathétique et je ne pense pas que @Lagrange roule pour les russes si c’est cela que vous voulez dire ! Mais il à raison pour les chars Leclerc, par contre pour les Léopard 2 pas sûr que les allemands soit en mesure d’en produire en nombre et en ce qui nous concerne, évitons de nous mettre à poil, déjà que nous sommes à l’os !
          Mais pour moi la question ne se pose plus, OUI il plus que temps de relancer la production de chars Leclerc, une version améliorée mais mieux protégée, plus performante et fiable, tout en restant efficace au combat, bref, un tel modèle produit à 650/700 exemplaires suffirait amplement et tant pis pour le MGCS, il attendra ou ne se fera pas car il n’est pas indispensable…
          C’est justement une occasion que devrait saisir Macron, lui qui veut justement créer une économie de guerre, mais peut-être doit-il encore demander la permission à l’allemagne … Durant les 2 dernières guerres, tous les principaux belligérants ont su modifier leurs chaînes de production pour se tourner en très peu de temps vers une économie essentiellement de guerre et ainsi, produire en masse des avions, des navires, des chars, des canons et autres armes, idem pour les munitions.
          Mais comment faire quand on n’a plus d’industries, ni de fonderies, ni d’aciéries, ni ateliers d’usinage, ni la main d’oeuvre qualifié alors que nous avons des millions de chômeurs et que nous subventionnons à coups de dizaines de milliards des vagues d’immigrations qui ne seront pas sans conséquence pour notre pays. Je ne sais même pas si on arriverait en cas de guerre à soigner nos blessés vu que n’arrivons pas à le faire correctement en temps de paix pour nos malades et c’est sans oublier qu’une grande partie de nos médicaments sont produits à l’étranger, d’où les pénuries que nous connaissons actuellement. Allez kenavo !

        • LaFederation dit :

          Pour le coup il a totalement raison, et pourtant je suis derrière l’armée ukrainienne. Mais là on tombe dans le ridicule, si on veut voir des chars Leclerc rouiller sur les bas côtés des terres ukrainiennes faute de MCO, y a pas meilleur idée

      • Chrislo974 dit :

        Je pense qu’il faudra que les allemands envoient leurs équipages de cavalerie pour s’exercer, former et se former directement en Ukraine hors champs de bataille, ils auront ainsi des exercices plus réalistes et du retex sur leur propre armement ainsi que des autres.

      • TINA dit :

        Bjr Mr LAGRANGE !

        Nous vous remercions pour le rappel de plusieurs faits.
        Il manque juste des faits et des réflexions sur les propos et actions de Mr LECORNU relatif à ce dossier : Que doit – on en déduire ? Est – il un VERITABLE Ministre de nos Armées ? Bien sur que non ! Il est acheté!!! Ce qui sous-entend qu’il est soumis à autrui : Il est donc « adhérent » à une vision, conduisant à affaiblir nos Armées, car elles sont redoutées ( comme plusieurs de leurs autochtones ) comme par le PASSE : Ils craignent absolument nos armées. —>Il est un traître …. Comme plusieurs commandants, généraux et CEM.

        • bourbix dit :

          Ou il fait juste ca pour mettre la pression aux allemands pour livrer des léopard 2.

    • dolgan dit :

      Comment remplacer un Leclerc ? Par un char ? À Ben tiens justement, je connais un pays qui produit des châssis sur lequel on sait mettre une tourelle française. On appelerait ça un embt. Et sinon, il y a une cinquantaine de Leclerc qu on pourrait remettre en ligne, juste une question de budget/pertinence.

      La mco des chars occidentaux, c’est pas trop le souci . Ce seront leurs meilleurs chars . Ceux qu ils enverront en pointe percer la ligne ennemie. Ceux qui subiront la plus forte attrition.

      Les Ukrainiens préparent la prochaine bataille, nous on attend la prochaine guerre. La mco entre ces deux situations est radicalement différente.

      • Lagrange dit :

        « À Ben tiens justement, je connais un pays qui produit des châssis sur lequel on sait mettre une tourelle française. On appelerait ça un embt. » Comme si on allait commander suffisament d’EMBT.

        « Et sinon, il y a une cinquantaine de Leclerc qu on pourrait remettre en ligne, juste une question de budget/pertinence. » Cannibalisés.

        « La mco des chars occidentaux, c’est pas trop le souci . » Si surtout pour un chiffre insignifiant.

        « nous on attend la prochaine guerre. » Non la prochaine coupe budgétaire.

      • Roro94 dit :

        @dolgan l’EMBT n’est pas mature fonctionnellement. Aucune ligne de production n’est en place hormis celle du châssis . Alors cela n’a rien d’une option de livraison.

        • dolgan dit :

          Des tourelles qui vont sur ce châssis, ça se trouve.

          Surtout que je partirai plutôt sur de l occasion Vu qu on les garderai pas 40ans.

      • Carin dit :

        @dolgan
        L’EMBT est un produit d’exposition de savoir faire…(rapidité des modifications nécessaires à cet assemblage),
        Il est bâti à l’aide d’une caisse (LeoA4) qui n’est plus fabriquée, et d’une tourelle et système de chargement automatique, pris sur un char Leclerc sous cocon, parce que plus fabriqué non plus…
        Je suis sûr que KMW a dans ses bureaux d’étude une nouvelle caisse, et que Nexter a une nouvelle tourelle pour y adapter son canon Ascalon en 140mm… mais du dessin à la réalisation il faut minimum 4 ans. Quand la fusion entre ces 2 constructeurs sera vraiment lancée (il faut de l’intérêt de la part de possibles clients, et la mort du projet MGCS), nul doute que ce nouveau produit sera exposé. Mais cette fusion KNDS, aucun pays fabriquant n’en veut (comme le Leclerc), parce que le produit qui sortirait tuerait tous ceux que ces pays proposent. Donc la même contrepublicité se met en place, à laquelle il faut rajouter les nuisances de Rheinmetall, et de certains parlementaires du Bundestag, qui ne sont qu’un volet de cette contrepublicité.
        Cette dernière sera aussi virulente que celle que l’ensemble de nos amis ont mis en place pour contrer le contrat des shortfin Baracuda en Australie.

    • ji_louis dit :

      La meilleure solution serait de donner la totalité des Leclercs à l’Ukraine, y compris les épaves canibalisées, et à les compenser par une commande immédiate de EMBT de KNDS. Cela permettrrait de résoudre plusieurs problèmes d’un coup :

      – 1) Les chars de combats ne sont pas faits pour finir dans un musée ou pour rouiller au fond d’un hangar. Or, le Leclerc a été conçu pour lutter contre les chars soviétiques, actuelement utilisés par l’envahisseur russe en Ukraine, il est donc judicieux de l’employer à cette fin. Sinon, où peut-on les utiliser massivement ? Chypre ? Liban ? Non. Syrie ? Non. Sahel ? Non plus. Canjuers et Mourmelon ? Ils ne sont pas censés n’être bons qu’à s’exercer mais à servir.
      Pour la logistique, on refile tout, les logisticiens ukrainiens sauront se débrouiller, ils l’ont déjà prouvé.

      – 2) Cela devrait être (relativement) facile à mettre en place industriellement, les éléments principaux de l’EMBT sont des reprises du Léopard 2 et du Leclerc. Passer une grosse commande à KNDS permet:
      — a) De le positionner favorablement sur le marché des nouveaux chars de combat (la commande initiale permet de payer la ligne de fabrication, les lots suivants seront moins chers).
      — b) De fairela nique à Rheinmetall, qui a voulu faire un gros coup financier en s’incrustant économiquement et politiquement dans le projet initial soutenu par les 2 gouvernements français et allemands. Le gouvernement allemand ne devrait pas (trop) s’y opposer vu que KNDS et 50% allemand.
      — c) De donner une vision à long terme aux militaires français et européens (et aux industriels de tous bords), ces chars ayant une espérance d’utilité de plusieurs décennies.
      — d) De proposer l’EMBT comme standard du char de bataille européen, comme le Caesar ou l’artillerie de 155mm le sont devenus.

      – 3) Cela replacerait la France en pointe de la Défense européenne, et pourrait être un premier pas pour faire cesser l’impression de pusillanimité de Macron (parce qu’actuellement, ce sont plutôt les polonais qui prennent la direction de la défense européenne).
      Cela replacerait aussi la France pour l’après-guerre, une fois les russes expulsés d’Ukraine. Les ukrainiens veulent intégrer l’UE, ils feront les affaires plutôt avec leurs amis,et plutôtaux meilleures conditions.
      Cela pourrait aussi être un premier pas pour une proposition d’OTAN européenne, les français pouvant assumer lerôle de puissance nucléaire protectrice, un nouveau traité ne pourrait pas subir les blocages intéressés turcs (ou américains), et l’OTAN n’empêchant pas l’appartenance à plusieurs organisations, cela pourrait être un strapontin intéresant pour l’Ukraine, la Suède, la Finlande, la Géorgie, voire l’Irlande, l’Autriche, etc.

      Quant aux obstacles budgétaires, ils sont surmontables avec un peu de volonté politique.

      • Lagrange dit :

        « La meilleure solution serait de donner la totalité des Leclercs à l’Ukraine, y compris les épaves canibalisées, et à les compenser par une commande immédiate de EMBT de KNDS. » En effet.

      • albatros dit :

        Vous parlez d’or, que dis je, de diamant.
        -Le quoi qu il en coûte a démontré malgré un abysse de déttes que pour les choses importantes, quand on veut on peut (surtout pour sponsoriser une de nos seules industries vraiment nationales)
        Les patrons de KNDS et Nexter sont sans doute en accord complet avec vous et l’AdeT pourrait enfin moderniser ces tanks avec la prise en compte de la menace drones prégnante aujourd’hui.
        Refourguer nos Leclerc, avec les vidéos sur YT à l’appui des combats en Ukraine, nous permettra de trouver des prospects dans le monde entier et sans concurrence des Léo et Abrams par absence – et surtout nous imposera d’investir dans de nouveaux matériels plus faciles à maintenir que les Leclerc (qui sont quand même les meilleurs tanks occidentaux à ce jour, si ce n’est ce souci de complexité de la maintenance justement).

      • Roro94 dit :

        @ji_Louis
        Cela devrait être (relativement) facile à mettre en place industriellement, les éléments principaux de l’EMBT sont des reprises du Léopard 2 et du Leclerc. => L’EMBT n’est pas mature, la tourelle n’est pas produite.

        — b) De fairela nique à Rheinmetall, qui a voulu faire un gros coup financier en s’incrustant économiquement et politiquement dans le projet initial soutenu par les 2 gouvernements français et allemands. Le gouvernement allemand ne devrait pas (trop) s’y opposer vu que KNDS et 50% allemand.
        => C’est Rheinmetall qui va bien vous la mettre profond parce que eux ont un char disponible mature prêt à l’emploi, pas KNDS.
        — c) De donner une vision à long terme aux militaires français et européens (et aux industriels de tous bords), ces chars ayant une espérance d’utilité de plusieurs décennies.
        => En leur retirant leurs chars, vous allez seulement vous mettre à dos l’ensemble des tankistes français qui à la lecture de votre commentaire ont des envies de meurtres.
        il faut vraiment être vraiment un civil pour avoir un tel discours
        — d) De proposer l’EMBT comme standard du char de bataille européen, comme le Caesar ou l’artillerie de 155mm le sont devenus.
        => cela n’arrivera jamais car il n’est pas mature et très en retard sur le plan industriel par rapport à ce que Rheinmetall propose
        – 3) Cela replacerait la France en pointe de la Défense européenne, et pourrait être un premier pas pour faire cesser l’impression de pusillanimité de Macron (parce qu’actuellement, ce sont plutôt les polonais qui prennent la direction de la défense européenne).
        => Personne en Europe ne veut de cela, vous êtes en plein rêve. L’Europe garder les Etats Unis et l’OTAN comme garant de la Defense européenne.

        • dolgan dit :

          Reinmetall n a rien de mature à proposer. Même moins que le embt puisque KNDS a une ligne de production pour le châssis.

      • Rémi dit :

        Pour de la volonté politique commencez par organiser un référendum. Je refuse que mon pays se déshonnore en appuyant les nazis ukr.
        Vous n’êtes pas la France.

        • Fasol dit :

          Et vous n’honorez pas la France en prétendant qu’aider l’Ukraine à repousser l’agression russe, c’est appuyer des nazis.

        • NguyenKT dit :

          @remi: Et toi et quelques trolls de putin, vous être encore moins. Allez vivre en ruSSie, c’est ton paradis, parait-il.

      • Florian dit :

        « donner la totalité des Leclercs à l’Ukraine, y compris les épaves canibalisées »
        Oui, oui, et encore oui !
        On n’utilise pas ces chars. On ne les utilise tellement pas qu’on ne cherche même pas à entrainer nos équipages dessus. Ils doivent servir avant d’être complètement rouillés. Donc oui on envoie tout, y compris les épaves et on laisse les ukrainiens se débrouiller avec. Ils sont malins et pragmatiques, avec un peu de formation ils sauront très vite faire le nécessaire pour envoyer ces chars au front où ils mourront de leur belle mort.

      • Opexum dit :

        La défense européenne c’est un serpent de mer qui ne consiste qu’a promouvoir les ennemis de la France et la mettre à poil juste bonne a être saisie !!!
        Non merci Messieurs les Macronnistes europeistes, si vous aimez tant les Allemands déménagez donc à Berlin !

      • PeterR dit :

        La meilleure solution serait selon moi :
        – de filer 50 à 100 Leclerc à l’Ukraine
        – d’en garder donc 100 à 150 pour nos missions
        – de lancer IMEDIATEMENT un projet avec les polonais pour le chassis (j’ai cru comprendre que la tourelle serait quasi dispo en France. Ce serait une solution intermédiaire pour disposer d’un remplaçan du Leclerc d’ici 3 à 5 ans
        – en // de lancer le projet pour un chassis plus sérieux (toujours avec les polonais) pour un horizon 5 à 10 ans.
        – on peu revendre d’occase les chars (y compris les leclerc qui nous on permis de faire la jonction quand le char définitif arrivera
        – il faut surfer sur le fait que l’Allemagne a perdu son crédit et démontré qu’elle n’assure pas l’utilisation des armes qu’elle vend pour enfin se passer d’elle. On peut même imaginer continuer à produire et vendre le char intermédiaire histoire de dégager définivement les Léos et ruiner le buisness des teutons. Produits en grandes quantités on devrait facilement faire mieux et moins cher.

    • Jaco dit :

      « Le Léopard 2 est encore produit. Plus le Leclerc. Donc chaque char livré par la France ne pourra être remplacé. »
      Quelque chose a du m’échapper… Comment expliquez vous cet article alors ?

      « Le ministère des Armées a notifié la commande d’un second lot de 50 chars Leclerc rénovés.
      par Laurent Lagneau · 12 janvier 2023 »

      Et bizarrement je retrouve vos 2 commentaires presque à l’identique venant de (pro)-russes sur les forums de nombreux sites d’information. Je m’interroge…

      • Lagrange dit :

        « Quelque chose a du m’échapper… Comment expliquez vous cet article alors ? » On étudie le fait de prélever des chars aux régiments français.

        « Le ministère des Armées a notifié la commande d’un second lot de 50 chars Leclerc rénovés.
        par Laurent Lagneau · 12 janvier 2023 » Comme expliqué partout ce sont des chars en service qu’on va moderniser. Ce n’est pas la production de nouveaux chars car la chaine a été démantelée.

        Les pro russes ont juste bien compris que livrer des Leclercs allait être compliqué pour des raisons évidentes. Ils ont juste à enfoncer une porte ouverte.

      • Felipe dit :

        les 50 XL rénovés sont prélevés sur le parc de 200 cahrs existants. ce quisignifie qu’il manque déjà 50 chars sur l’ordre de bataille français

      • AlexS dit :

        La parole « rénovés » dit quels ne son pas neufs.

      • lgbtqi+ dit :

        L’infiltration est un modèle largement utilisé par les pro-poutin. Sur l’exact modèle de la propagande poutinesque.

        Peu nombreux mais qui aiment à donner l’illusion du nombre pour faire penser à quelque pertinence.

      • Le Chouan dit :

        @ Jaco. Rénover et produire sont 2 opérations bien distinctes, Beaucoup de gens rénovent des vieilles voitures qui ne sont plus produites et bien souvent pour rester conforme à l’origine, ils récupèrent les pièces sur de vieux véhicules entassés dans les casses auto. D’autres mécanos, en plus de les entretenir, adaptent sur leurs vieilles bagnoles des nouvelles technologies ou des pièces non d’origine, soit pour les rendre plus esthétiques ou plus performantes … Donc revenons au Leclerc, oui, il n’est plus produit mais il peut-être rénové, Vous saisissez la nuance ? !
        Concernant votre dernière phrase, tous nos commentaires peuvent être plus ou moins détournés et récupérés par des personnes malveillantes et autres trolls en manque d’inspirations. Kenavo !

      • Edouard dit :

        « rénové »… on ramène un char actuel en usine et on le modernise… on ne produit pas une unité supplémentaire en tant que tel.

      • HAL dit :

        Un Leclerc rénové c’est un Leclerc renvoyé chez l’industriel pour le remettre à niveau.
        Rien à voir avec un char fraîchement sorti de production.
        Donc oui, le sens du mot « rénové » vous a visiblement échappé.

      • botha dit :

        Pour le coup c’est des rénovations de châssis existants, il n’y a pas de production de nouveaux chars, juste une upgrade de l’existant.
        Ceci étant dit la livraison de 24 Leclerc en Ukraine est loin d’être aussi anecdotique que certains le pensent ici, les dernières grosses percées UKR ce sont fait avec un fer de lance d’une quinzaine de chars T64BV/T72, 24 Leclerc qui rentre dans le gras des T72 et autres T62 russes sur les rotules, ça peut faire basculer un front.
        Faisons cet effort et accélérons le passage à la prochaine génération d’EMBT.

        • Aramis dit :

          « ce sont fait avec un fer de lance d’une quinzaine de chars T64BV/T72, » Non ils ont aligné des centaines de chars. 24 Chars ne changent rien à un front.

      • Testut Robert dit :

        En fait c’est la rénovation qui est commandée, on ne sait plus, sans effort importants, refaire des chars Leclerc.

    • tartempion dit :

      Macron ne connait absolument rien aux affaires militaires , c’est d’abord un banquier et un énarque qui n’a jamais eu le moindre contact avant sa prise de fonctions avec le monde militaire .Il communique avant tout , il gesticule , il brasse de l’air dans ce dossier ukrainien ,il est juste en quête d’une stature d’homme d’état important . Il est également le président d’un pays désargenté dont l’armée manque de tout donc aux ordres des américains .Mais si la censure n’était pas aussi forte pour cacher aux français la vérité sur les souffrances que nous européens imposons aux ukrainiens en livant toutes ces armes , cela ferait longtemps que les canons seraient silencieux et que les négociations auraient repris .Au moins la moitié des ukrainiens veulent un rapprochement avec les Russes d’ailleurs c’est leur intérêt et ils auraient tort de croire en nous .

      • Lagrange dit :

        @Jaco là vous avez un troll Russe. Avec le couplet délirant sur le fait que l’aide qu’on leur apporte ferait souffrir les Ukrainiens (les massacre façon Boutcha, les tortures et les déplacement forcés de population c’est pas de la souffrance infligé par les Russes c’est bien connu).

      • kerasi dit :

        ils vont se rapprocher de nous mais ils ne seront plus très nombreux et leur territoire un confetti qui sera absorbé par la Pologne. On en fera une mega base de l’OTAN et ça restera comme ça pour longtemps. Et l’Allemagne s’effondrera dans les 3 ans.

      • Bobby La Trousse dit :

        Napoléon a dit qu’il ne fallait jamais interompre un ennemi quand il fait un erreur.

      • lgbtqi+ dit :

        si la censure était si forte, vous ne seriez pas là à débiter vos éléments de propagande si chers aux enfants de poutin.

        Une majorité d’Ukrainiens veut un rapprochement avec poutin ? Oui. Certes. À coups de baïonnettes ! Jusqu’à ce qu’ils retrouvent l’intégrité de leur territoire et les populations déportées, dont 200 000 enfants.

      • joe dit :

        @Guillotin? Encore un nouveau pseudo. Tu sais que cela ne sert à rien d’utiliser de multiples adresses email… le texte est le même: vive la russie de Vlad 1er. A bas l’Otan qui attaque la sainte russie… et autres variantes toutes aussi grotesques que pathétiques. Moi je n’ai qu’un seul compte et je dis : Livrons TOUTES les armes dont l’Ukraine à besoin, aujourd’hui pas dans 6 mois.

      • albatros dit :

        Autant la première partie de vos propos est raisonnable et sans doute juste – autant la seconde a un relent munichois pur jus, dommage.
        Il ne faut pas avoir peur des dictatures en général ni de Poutine et de ses missiles nucléaires. Nous avons aussi des missiles nucléaires et ils vont aussi vite que les leurs notamment nos M51…
        Vous trouver que priver les gens d’électricité et de chauffage par -15°C en plein 21ème siècle est une partie de plaisir pour les ukrainiens ? Non juste pour ceux qui sont masochistes.
        A moins que cela soit une punition « juste » d’une province rebelle, comme la Chine avec les Ouighours ou le Tibet ?
        Vous relayez ici les propos de la propagande d’une dictature la plus dangereuse et perfide qui soit, qui utilise les vieilles ficèles des cocos et des soviets, Poutine n’est pas du KGB pour rien.
        Il faut voir que l’Ukraine est une nation et que maintenant même les russophones en majorité (pas tous certes) ne veulent plus entendre parler des « occupants » qui violent volent et tuent.
        Encore faut il avoir des yeux des oreilles et un coeur – on ne doit pas avoir peur de Poutine et envoyer un maximum d’armes modernes et de munitions aux ukrainiens, c’est vital pour notre sécurité car si Poutine gagne, il s’attaquera ensuite aux pays baltes croyant à notre faiblesse une fois son armée reconstituée et réorganisée. Exactement comme pour un autre dictateur : Hitler qui a trop été encouragé par nos faiblesses dès les années 1933 (Rhur, Sudètes puis Pologne partagés avec les soviets). Un dictateur ne s’arrête que lorsqu’il se heurte à une forte résistance, il ne comprend que la force et n’admire qu elle, voyez comme Erdogan s’est permis sans arme nucléaire d’abattre deux de ses avions qui ne faisaient que passer…
        Nous enverrons des Leclerc (pourquoi pas des VBCI) et des Mamba et …il ne se passera rien.
        Poutine ne veut pas perdre ses milliards volés au peuple russe, ni son palais de la Mer Noire, et en aucun cas son pouvoir la tête de la Russie.

      • Décryptage dit :

        Propagande russe classique, relayée ici et ailleurs sous de multiples formes, qui consiste à :
        – Escamoter le fait que ce sont les Russes qui tuent les Ukrainiens en menant en Ukraine une guerre d’agression ;
        – Essayer de faire croire que la responsabilité des morts ukrainiens repose sur l’Occident qui fournit des moyens à l’Ukraine de se défendre contre l’agression russe.

        Cela revient à dire que si la guerre continue c’est la faute des Occidentaux alors que ce sont les Russes qui l’ont déclenchée, la mènent et la poursuivent, et qu’ils pourraient la faire cesser en se retirant d’Ukraine.
        Autrement dit, les Ukrainiens n’ont qu’à cesser de se battre et les Russes cesseront de les tuer.

        Le tout accompagné d’un prétexte faussement humaniste (et réellement cynique) qui met en avant la souffrance des ukrainiens et prétend souhaiter qu’elles s’arrêtent au plus vite.

        Autour de cet axe principal du discours, plusieurs axes secondaires sont utilisés :
        – Prétendre que le peuple ukrainien désire dans sa majorité accepter une solution à la russe (les Ukrainiens sont ainsi présentés comme des victimes de l’oppression de leur gouvernement et de l’Occident) ;
        – Essayer de discréditer l’exécutif français dans le but de le délégitimer (poursuite d’un effort conduit depuis des années pour attiser les dissensions dans les pays occidentaux et y contester la valeur des processus démocratique) ;
        – Prétendre que la France est sous la domination des Américains (exploitation du vieux fond d’antiaméricanisme français, destinée à tenter de désolidariser la France de ses alliés militaires) ;
        – Prétendre que l’information en France n’est pas libre (afin de tenter de donner une crédibilité aux organes de propagande russes ; discours à replacer dans une offensive d’ensemble visant à prétendre que la France n’est plus une démocratie).

        L’ensemble est assez pernicieux, exploite un certain nombre de mécontentements français et semble habilement adapté à l’auditoire specifique de ce site.

        • lgbtqi+ dit :

          Ce qui est étonnant, inquiétant et même alarmant, c’est que ce blog continue de la relayer, en dépit de sa nature évidente et de la tension militaire.

          • JC dit :

            Ce qui est est très étonnant c’est que le patron du site vous laisse encore débiter vos diatribes et traiter de troll poutinien tout ce qui bouge.

          • lgbtqi+ dit :

            Non JC. Non.

            En 1939, ce qui aurait été curieux c’est que la Poste française diffuse Mein Kampf dans les boîtes aux lettres.

            Mais oui, je comprends bien que vous soyez étonné qu’on réponde à votre propagande constante (cf. l’historique de vos interventions). Ce n’est effectivement pas habituel dans les régimes que vous cherchez à promouvoir.

  2. Yoyolegigolo dit :

    OK donnons leurs des LECLERC mais à la condition de les remplacer par le même nombre en neuf et très rapidement , pas attendre 2034 pour avoir le parc de LECLERC au complet , sinon c’est niet, il n’y à QUE 200 chars LECLERC en France dont peut-être seulement 100 ou un peu Plus de dispos immédiatement, autant vous dire que c’est pas avec ça qu’on va faire la guerre si elle arrive à nos portes d’ici peu…

    • Auguste dit :

      On dit 220 dont 200 doivent être rénovés.C’est l’abondance,on peut en donner à qui n’en veut.Il y a quelqu’un la haut,pour mettre au courant Macron,ou tout le monde s’en fout?.

      • Twisted dit :

        Y’a plus de ligne de prod, on pourrait difficilement en déployer 50 max en cannibalisant toute la flotte active et la cinquantaine en réserve à Saint Astier…

    • Frédéric dit :

      Plus de Leclerc produits, mais pourquoi pas le E-MBT.

    • kerasi dit :

      économisons nos chars pour les vraies menaces. La Russie n’a jamais attaqué la France ni l’Europe d’ailleurs.

      • Nimbus - parfois cumulo dit :

        Phrases typiques pour moi de gens appointés ! Petersbourg probablement.

    • Rémi dit :

      On ne donne rien aux ukr. Même pas un quignon de pains. Ces gens on cherché, ils ont trouvé qu’ils assument.

  3. Affreux "PanzerWaffe" Jojo dit :

    Il y a parait-il aussi la solution de la cinquantaine (70 ? 80 ?) de chars Leclerc Emiriens donnés à la Jordanie et rétrofités en France. La Jordanie donnera t-elle son aval ?

    • Manu34 dit :

      Là il y aurait beaucoup plus simple: la France donne à l’Ukraine x Leclerc, puis les EAU « donnent » à la France x Leclerc… Pas besoin d’usine à gaz.

      • Gaulois78 dit :

        Encore plus simple, les EAU donnent directement 50 chars Leclerc à l’Ukraine et on poursuit la lente rénovation du parc..

        Non, encore plus simple, l’Allemagne autorise la livraison du Léopard en quantité..Il suffit de dire oui.. À partir du mois de Mars ça va être problématique pour la population Ukrainienne, l’amertume a le goût de la bile..

  4. Civis17 dit :

    Je préfère me taire !!!

  5. HMX dit :

    Comme pour les Challenger 2 britanniques, une éventuelle livraison de Leclerc ne pourrait porter que sur un micro-parc de quelques chars (10 à 20 exemplaires, grand maximum ?). Bon courage aux ukrainiens pour se former à la maintenance et à la logistique spécifique au Leclerc et au Challenger… mais de leur point, cela reste quand même un symbole important.

    l’intention d’aider les ukrainiens est évidemment louable, mais tout comme la GB, la France n’a objectivement pas la capacité à fournir suffisamment de chars pour aider l’Ukraine de façon notable. Il faut voir dans cette annonce une réédition de ce qui a été fait pour les AMX 10RC : l’objectif premier est de susciter un effet d’entraînement, pour « débloquer » d’autres annonces. On pense en particulier au blocage psychologique allemand sur les Leopard 2, et l’autorisation de ré-exportation à l’Ukraine que Berlin se refuse (pour l moment) à délivrer. Sans surestimer l’impact et le poids (modeste !) de la France, l’annonce française accentue encore la pression sur Berlin et pourrait potentiellement avoir un effet décisif…

    Pour rappel, les seuls chars disponibles rapidement et en quantités significatives en occident sont l’Abrams américain, que les USA rechignent à envoyer, et dont la maintenance est particulièrement complexe (notamment en raison de sa turbine), et le Leopard 2 allemand, vendu à plusieurs milliers d’exemplaires à de nombreux pays européens, et dont la maintenance est réputée nettement plus simple… le choix est donc assez rapide à faire. Reste « simplement » à faire plier Olaf Scholz, et c’est sans doute dans cet optique qu’il faut analyser cette annonce du Président Macron…

    Reste que ce « geste », même symbolique, va encore accentuer le déficit capacitaire déjà dramatique de l’AdT en matière de chars lourd. Ce « drame » pourrait largement être atténué, si la prochaine LPM prévoyait l’acquisition en urgence de quelques centaines de nouveaux chars, qui pourraient bien être un dérivé du démonstrateur EMBT présenté par KNDS à Eurosatory. Ces nouveaux chars viendraient ainsi compléter (et non remplacer) les Leclerc entre 2025 et 2030, permettant à la France de remonter en puissance sans attendre le lointain et incertain programme MGCS dans les années 2040.

    • GHOST dit :

      ..les centres de maintenance de l´OTAN se trouvent en Pologne et dans les pays Baltes.. assurer la maintenance de ces chars n´est pas impossible et l´OTAN devrait posseder une expertise fiable dans ce domaine

      • Axer dit :

        « les centres de maintenance de l´OTAN se trouvent en Pologne et dans les pays Baltes »

        ça c’est très imprudent en ces temps de guerre. Faudrait normalement les redéployer vers le centre de l’europe, en Allemagne ou en Tchequie-Slovaquie (et autres). En cas d’élargissement du front, vaut mieux que ce genre de structures -vitaux pour la défense de l’Europe- soit loin de l’agresseur.

      • HMX dit :

        Exact, il est probable que la maintenance « légère » et les dépannages soient effectués directement sur le front par les ukrainiens (qui devront être formés pour cela), tandis que la maintenance lourde et les réparations importantes pourront être effectués à l’arrière, notamment en Pologne. Reste à mettre en place ce mécano logistique et industriel, dans des délais compatibles avec les exigences du front. C’est un énorme challenge pour l’OTAN, et pour les ukrainiens.

        Pour autant, cela n’enlève rien à la difficulté évoquée sur la gestion de micro-parcs de chars, qui ne permettent pas de « rentabiliser » la formation d’opérateurs spécialisés ni le déploiement d’une chaîne logistique dédiée.

    • Gaulois78 dit :

      54 heures par an alors que l’objectif fixé par la LPM 2019-25 est de 115 heures

      On peut se former sur Leclerc avec 1 heure d’entraînement semaine ?

      Même la cible de 115 h me paraît faible, ceux qui étaient où sont dans l’ABC pourront nous éclairer sur ce point.

      D’avance merci,

    • botha dit :

      Comme dit plus haut les dernières percées UKR ce sont fait avec un fer de lance blindé d’une quinzaine de chars, une vingtaine de LECLERC peut faire une différence, on rentre dans les 2 camps dans un épuisement assez conséquent des réserve soviétiques, il faut pas livrer 250 chars modernes pour faire basculer un front.

  6. lxm dit :

    Donner le peu qu’on a en chars aux ukrainiens, c’est une blague ?
    On est à 2 doigts d’une confrontation directe otan-russie, nos chars sont pour nous, dans ce cas de figure, pour protéger des pays baltes à la roumanie.

    • Iceman dit :

      Ils vont attaquer l’OTAN avec quelles troupes et quel matériel vos russes? Ils manquent déjà sérieusement de monde et d’équipement moderne pour leur guerre avec l’Ukraine.
      Et vous pensez vraiment que Poutine va risquer ce qu’il reste de sa flotte et de son aviation, voire le suicide nucléaire, pour des livraisons de matériel?

      • Felipe dit :

        la question n’est pas d’affronter les russes, la question est de conserver une capacité minimale (200 chars = 2 brigades blindées) à l’horizon 2035 car personne ne sait ce qui se passera dans les 10 prochaines années, et pas qu’en Europe.
        déjà le rétrofit des XL et les indispo techniques vont en retirer environ 60 chaque année à l’ordre de bataille.
        enfin, comment entraîner 200 équipages de chars ne serait-ce qu’à 130 heures annuelles avec 150 chars (si on en passe 50 aux ukrainiens) dont une cinquantaine en rénovation/ entretien

      • alexandre dit :

        @iceman, oui cette hypothèse est complètement débile vu la situation actuelle, et clairement c’est l’un des arguments que les prorussses martèlent a longueur de commentaires. Bref le matériel occidentale est largement supérieur à celui des Russes et ceux ci et leurs supporters se chient dessus.

    • Manu34 dit :

      « On est à 2 doigts d’une confrontation directe OTAN-russie »
      Mais comment peut-on envisager une demi-seconde que la Russie aurait le dixième des moyens conventionnels pour résister à l’OTAN une semaine ?? Revenez dans le monde réel; on parle d’une armée de pouilleux, désolé pour le péjoratif mais les choses sont ce qu’elles sont, aux abois, même pas foutue de faire 3km pour récupérer un bled rasé de 10000 habitants en Ukraine après un mois de boucherie ! Et ces mêmes bons-hommes vont déferler sur l’OTAN jusqu’à Brest. Soyons sérieux…

    • Boomer dit :

      des Leclerc pour garder le camp de Canjuers ? quelle utilisation remarquable de la force ! tous les chars de l’Otan doivent bloquer les Russes en dehors des frontières de l’Otan. l’Ukraine est le lieu du combat. C’est là où le matériel, sinon l’Armée, doit être.
      Si les Russes cassent l’armée Ukrainienne, la prochaine étape sera pour eux, les États baltes ou la Roumanie. Alors oui, un maximum d’armes efficaces pour être utilisées efficacement par les Ukrainiens !

      • Boumeur dit :

        « Pour être utilisés efficacement par les Ukrainiens », c’est le problème.
        On ne forme pas si vite des combattants efficaces ni surtout sous la pression de l´ennemi.
        .
        C’est le problème que nous avons rencontré dans toutes les opex où la mission était de former des combattants locaux : les instructeurs ont dû prendre le combat à leur compte.
        .
        C’est ce qui va encore se produire et nous serons de facto en guerre directe contre les Russes sans l´avoir voulu.
        .
        Mais ce sera pour la grande satisfaction de l´Uncle SAm qui, depuis 1990, fait tout pour que l´Europe occidentale entre en conflit armé direct avec la Russie.

        • Nimbus - parfois cumulo dit :

          Votre 2° paragraphe peut prêter à sourire, mais il a l’avantage de résumer en trois lignes l’absurdité de principe des Opex…Mais vous ne pouvez pas du tout comparer UKR et Opex : vous n’avez pas affaire à des timorés et des tire-au-flanc ! Rien à voir avec de la « coopération » avec des gens qui font semblant…Et quand on apprend au feu, ou avec le désir d’y retourner, on apprend vraiment vite !

        • Nimbus - parfois cumulo dit :

          Excusez-moi, j’aurais dû indiquer limiter ma critique aux Opex dont vous parlez. Celles où la mission est d’aider des gens dont on ne sait pas dans quel camp ils seront dans un mois, ou même le lendemain !

    • ed dit :

      Vu ce qui a été montré sur le terrain jusqu’à présent, je ne pense pas voir un jour les russes sur le Rhin.

  7. Fralipolipi dit :

    Comment on appelait ça déjà ?…
    … ah oui, « les dividendes de la paix ».
    … faut croire qu’on n’a pas su bien faire fructifier, puisque désormais, après avoir fondu jusqu’à l’os, nous voilà en train d’analyser ce qu’il pourrait être fait de la moëlle (est-elle comestible ?).
    .
    Mr Sarkozy, Mr Hollande … au rapport !

    • Condrieu dit :

      Une sacrée doublette de bras cassés, ces deux là.

    • vrai_chasseur dit :

      @Fra
      « Les dividendes de la paix » datent de 1988, avec le plan « Armées 2000 » de JP Chevènement, poursuivi par P. Joxe (gouvernements Rocard 1 et Rocard 2 sous la présidence de F. Mitterrand).
      Ce plan prévoyait la diminution de moitié des effectifs de l’armée de Terre, la réduction de 450 à 400 chasseurs pour l’armée de l’air, la suppression de 6 sous-marins et la fermeture des bases navales de Cherbourg et Lorient. Tous ces objectifs ont été tenus : en finances publiques, il est toujours beaucoup plus facile de sabrer que d’investir si c’est sans conséquence sociale.
      Tous les locataires successifs du ministère de la défense ont poursuivi le mouvement à la baisse du budget défense, à l’exception de Mme Parly ce qui la singularise dans la 5ème république post-guerre froide.

      Il faut bien prendre en compte ce contexte des 30 m*rdeuses pour la défense : on ne peut reconstruire en 5 ans les capacités, ce sera forcément plus long.

      • Le Chouan dit :

        Concernant Parly, elle a fait comme les autres, elle suivie une feuille de route adaptée aux circonstances du moment ainsi qu’à un fort mécontentement des militaires et des lobbys industriels du secteur de la défense, idem sous Hollande avec Le Drian qui au passage, devrait-être remercié car à cette époque l’avenir des armées n’était pas assurée. Et aujourd’hui, Macron comme Lecornu se trouvent face aux réalités que sont les guerres surtout quand elles se passent aux portes de l’Europe. Ils doivent donc au minimum les prendre en considération, sinon, ils continueraient tous à réduire le budget des armées.

        • Franchouillard dit :

          @ Le Chouan
          Oui mais « heureusement » (si j´ose dire) le Maître de Macron exige l´augmentation de notre budget militaire.
          Parce que l´Empire a besoin de supplétifs qualifiés et obéissants.

      • Patatra dit :

        Nous avons, a minima, conservé les compétences… Nous sommes moins perdus que d’autres.

    • Axer dit :

      600 milliards pour l’un, 600 milliards par l’autre. 1200 milliards à la charge éternelle des français. Bravo messieurs. Voilà pourquoi on doit économiser sur nos retraites et en plus de ça, bientôt on pourrait avoir des chars en forme de trottinettes à roues en bambou. Ah quand on vous dit que la France ressemble à un pendu en voie de perdre son cou à force de s’être déplumé industriellement. Non, vraiment, bravo, bravo messieurs les présidents.

    • joe dit :

      Absolument TOUS les pays de l’EU ont suivi ce mouvement, parce qu’il avait du sens et que les opinions publiques voulaient plus de soutien social et pas une armée digne de la guerre froide. Dites nous quel homme politique présidentiable, pas des hurluberlus avec 1% des voix, avaient pendant ces trois dernières décennies un programme pour passer le budget de l’armée à 3 ou 3,5% ? Prenez votre temps… Il n’y en a pas et les seul éventuellement qui auraient pu faire plus que 2% auraient probablement été le FN… dont les leaders disent que Poutine, je cite, est formidable ! C’est sur qu’avec des défenseurs de la démocratie de ce calibre, nous aurions eu plus de chars mais surtout pas pour les utiliser contre le seul réel ennemi des démocraties en Europe : la russie de Vlad. Une bonne négociation aurait fait l’affaire, après tout, qu’est ce que la souveraineté ou 20% de son territoire. Broutille.

      • Mat49 dit :

        Entre ce qu on payait lors de la chute du mur qui n avait rien d énorme (3% du pib contre 8% aux USA) et là où nous sommes descendu il y avait un juste milieu à trouver. Ce n est pas parce que les autres se trompent qu il faut les imiter. Surtout qu on a annulé aucun des programmes majeurs existants en 1991 alors que Tigre, Leclerc et NH90 entre autre aurait dû être remplacés par des programmes adaptés à la nouvelle donne.

  8. Aymard de Ledonner dit :

    J’entend le fait que nous avons peu de chars Leclerc et qu’on n’en produit plus.
    Mais le fait de voir tous les détenteurs de léopards bloqués par l’Allemagne m’incite à effectuer ce don. Donner un peloton de chars français enverrai un message fort aux autres pays européens : si vous avez du matériel français et que vous voulez aider un ami, pas de problème…..alors qu’avec du matériel allemand….
    Envoyer tout le vieux matériel russe en Ukraine est l’occasion pour l’Allemagne et les US de placer leur matos en remplacement. On peut de temps en temps être un peu moins naïf que d’habitude.

    • Twouan dit :

      Btw, pour le moment les grands defenseur de la democratie c’est le royaume uni.

      Premier sur tout les coups, impressionant.

  9. philbeau dit :

    Le don Quichotte européen … autant le coup des AMX 10 RC était assez bien joué , une pierre jetée dans le jardin de Scholz qui ne manque pas d’afficher son mépris proche de l’hostilité au voisin français , autant là on voit revenir le Macron se rêvant leader européiste aux commandes d’initiatives qui ne sont nulle part coordonnées , si elles peuvent l’être . Céder des chars qui sont une denrée rare , et en quantité insignifiante pour l’issue des conflits sur le terrain , mais manquent cruellement à nos capacités de défense est hasardeux , si ce n’est irresponsable .Mais on a l’habitude avec le personnage ,qui nous démontrera plus tard qu’il n’avait pas tord . Quant au conflit lui-même , le déroulé des faits laisse voir à travers la prise en main américaine de l’aide et des commentaires qui l’accompagne vis à vis de l’Ukraine , que l’issue sera celle qui conviendra à Washington . Evidemment . Et macron devrait refréner son envie irrépressible d’être toujours dans la lumière .
    Biden peut s’en souvenir dans le cadre du bras de fer autour de l’IRA (Inflation Feduction Act)

  10. Dead Zone dit :

    De deux choses l’une : soit on en livre en dose homéopathique et je vois assez mal ce que ca changera sur le terrain (les britanniques livrant 14 de leurs MBT et les autres européens des Leopard 2 mais faut pas s’attendre à ce qu’il y en ait 200…) soit en en livre plusieurs dizaines et on peut dire adieu a notre capacité blindé. On a le choix entre peste et cholera.

  11. joe dit :

    La problématique du nombre est centrale. Premièrement, au vu de la réalité des menaces concrètes, avec une russie dirigée par un individu qui veut revenir, par la force, à un système impérialiste datant du siècle dernier. En second parce que la filière de production de char lourd Français a été totalement démantelée. Il est urgent de relancer une filière pour finaliser un Leclerc 2.0, avec ou sans Allemand et pourquoi pas, avec Polonais, Britannique et Corée du Sud à défaut des Teutons. Au moins pour lancer la production d’une nouvelle série de 300 à 400 chars ainsi que de drones utilisables tous les jours sur le champ de bataille. Plus bien sur du matériel anti-drones. Certes la menace n’est pas pour 2023 ni 2024 au vu des destructions que subie (à juste titre) la russie, mais plutôt dans la perspective d’une montée en puissance russe qui vaille que vaille, va tenter de rattraper son retard après avoir combler les pertes en matériel (je ne mentionne pas l’humain car il ne compte pas dans la doctrine russe). Une msie en production avec un partenariat à définir d’ici à 2025 semble un minimum_________ Concernant le don de Leclerc à l’Ukraine, je pense qu partir comme les Britanniques sur la base d’un peloton de 12 voir 24 aurait au moins le mérite d’amorcer la pompe, comme l’a fait l’annonce de livraison d’AMX10. Ce n’est pas 14 ou 24 chars en moins qui mettra en péril la France et encore moins l’Otan. La guerre c’est maintenant.

    • Math dit :

      Pour les Leclerc, on y a pas vraiment intérêt. Ceux sont les USA qui ont mis en place et en scène Zelenski. Ils nous vendent du gaz et l’OTAN tourne à plein régime. Bref, tout va bien pour eux. Et des chars… Ils en ont pas mal. Bien plus que nous.
      En vrai, on est flatté comme des cocus, mais on n’est pas des coqs dans cette affaire. Plus tôt l’affaire s’arrêtera, mieux on se portera. Voyons plutôt quels sont nos intérêts. Pour les chars, se faire payer des jaguars en donnant des AMX, c’était bien. Pour les chars d’assaut, on a pas de véhicules de remplacement, donc c’est moins intéressant.
      Pis quand même, dans votre pays, cette guerre est vraiment cool. L’OTAN reconstruit, la Russie à la peine, l’Europe qui paie du gaz… Ce serait quand même mesquin de ne pas filer 100 ou 200 chars… En Asie, ils ne vous serviront à rien…

      • joe dit :

        Vous ne prenez qu’un bout du bâton en ignorant l’autre, ce qui fait que votre raisonnement est juste faux. Les US en sont à + de 80 milliards de $ pour l’Ukraine… très loin des ventes d’armes potentielles à l’Europe. Le prix du gaz est celui du marché, marché qui depuis plusieurs années avant l’invasion de février par la russie, était en augmentation artificielle, déclenché justement… par la russie. Nous ne payons pas notre gaz plus cher à cause des US mais à cause de la russie. Vous voyez la fumée et ignorez le brasier que la russie alimente depuis 2014. Autre remarque pertinente : les pompiers ne sont pas les pyromanes… Pas d’invasion = pas de guerre

    • kerasi dit :

      la guerre c’est maintenant …
      Vas y mon gars !
      Vous nous la vendez sans cesse cette guerre contre les Russes, vous en avez rêvé depuis des lustres. Mais le jour où les USA subiront les destructions que l’Europe a subi à plusieurs reprises, et que la Chine s’en frottera les mains, on en reparlera …

  12. sentinelle dit :

    Trahison le Pdt se moque de la France il s’ingénie à la détruire maintenant il va passer à la vitesse supérieure en démantelant ses armées et ce n’est pas fini. Déjà que la cible est ridicule 200 et devrait être majorée il resterait encore des engins qui pourraient être reconstruits

    • JC dit :

      Et oui, c’est le le dé-constructeur en chef. Déconstruire la France, son école, son service de santé, son armée…Le but inavoué ? Faire éclater la France….retour au Moyen-Age et encore. Mais chut les anti-poutiniens veillent !

  13. Czar dit :

    « la LPM la plus raispaiktayy depuis Lascaux » « ôntintônsitay » « choix capacitaires douloureux ».

  14. vno dit :

    Donc, pour résumer, nos équipages ne sont pas au niveau, faute de dispo … Ensuite, malgré la disparition de la moitié du parc pour faire des pièces détachées ( en espérant que c’est pour nos forces ?) nous sommes incapables d’entretenir ces blindées restant faute d’avoir eu les techniciens militaires pour demander le traitement des obsolescences et rédiger le cahier des charges ( Non, pour cela aussi, appel aux cabinet de conseils ? ) … Les pièces détachées neuves n’atteignant pas la valeur d’un blindé complet, le gaspillage d’argent du contribuables par les officiers du corps blindée cavalerie est proche du sabotage ! La fermeture de certaines écoles techniques de sous-officiers est manifestement un autre sabotage par nos Saint-Cyriens pour protéger leurs postes. C’est à ses mêmes saboteurs et leurs ainés qui radotent sur les chaînes d’infos que l’on demande leur expertise, qu’ils n’ont manifestement jamais eu. Perso, jamais vu un officier avec des outils en main ! Certains ne savaient même pas tenir les plans dans le bon sens ! Manifestement, ces blindés ne sont d’aucune utilité chez nous, autant les vendrent ( pas les donner ) aux ukrainiens ! Quant à l’avenir, il est a espérer qu’une réforme brutale des écoles d’officiers ait lieu pour nettoyer les écuries d’Augias !

    • albatros dit :

      Commencez alors par nettoyer les écuries d’énarchie, ils sont bien plus incompétents, car il existe de très bons officiers et sous officiers, heureusement

      • vno dit :

        Les trés bons sous-officiers ne devraient pas exister, ils devraient êtres officiers au choix, mais il ne serviraient plus à rien noyés dans la masse comme bons ou moins bons officiers. Les trés bons officiers ? S’il y en avaient beaucoup, l’armée ne serait pas à la remorque de quelques nuisibles d’énarques au ministère de la défense. C’est uniquement parce que les officiers ont abandonnés leur technicité et leur statut de contre-pouvoir depuis trés longtemps, quand ils n’ont pas collaboré avec ces énarques dans une politique du pire que nous sommes dans une situation qui apparait brusquement ingérable. Si on tourne autour du pot avec les Leclerc, avec un PR qui apparait déconnecté sur la question, c’est que personne n’est prêt à lui dire pour échapper au tir de contre batterie que en fait, sur 200 chars, manifestement seul une cinquantaine sont aptes à l’engagement malgré les dépenses. Les heures d’entrainement parlent ! Tout comme celles des pilotes de l’armée de l’air ou de l’ALAT qui ne peuvent voler s’ils n’ont pas assez de machine en état. Qu’en est-il pour le reste des armées ? Je ne me fait aucune illusion sur les mensonges et chiffres avantageux, qui finissent par exploser à la figure du lampiste qui vient d’être nommé et devient responsable en bon militaire d’une situation qu’il a hérité de ses prédécesseurs devenus généraux ou amiraux qui le désigneront comme coupable ! C’est un état d’esprit que j’ai trop bien connu, et le problème venait des écoles d’officiers. Personnellement, sous-officier, j’ai profité d’une discussion avec un ministre de la défense sans filtre avec trois camarades également sous-officiers pour faire corriger ce problème de formation technique de certains officiers que le ministre ignorait totalement et dont il n’avait pas été saisi. Le monde à l’envers, puisque après vérification de nos critiques et solution envisageable financièrement, leur formation à bien été modifiée et heureusement ! Bien évidement, nous étions des sous-officiers un peux particuliers !

        • GUEPRATTE dit :

          @ VNO Les meilleurs Officiers sont ceux qui sont issus du rang…..rien de tel que d’avoir été d’abord à la plonge, puis serveur ,puis commis de cuisine avant de pouvoir diriger un restaurant……ou d’avoir été sur les chaines de montage de Seattle comme simple ouvrier tourneur fraiseur avant d’etre le patron de Boeing….en France on forme sans cesse avec des bouquins à la con, des petits génies issus des grandes écoles sans expérience et qui vont commander ensuite sur le terrain des gens avec 20 ans expérience…

    • VinceToto dit :

      « il est a espérer qu’une réforme brutale des écoles d’officiers ait lieu pour nettoyer les écuries d’Augias »
      Si ce n’était que les écoles d’officiers le problème. Il y a une dynamique de la sélection du pire dans les armées et aussi dans le reste des rouages, de la pyramide étatique. Les armées sont souvent à l’image du reste de l’Etat, d’un pays.
      Formations Zétatzuniennes? Oui, il y a un bon niveau de formations militaires Masters/Doctorate « politique » « guerre de l’info » « coups tordus » le tout lié à la coruption et facilement reconvertible dans le civil. Il y a déjà de nombreux zoficiés français qui vont faire quelques unités universitaires aux ZUESSAI pendant que Saint-Cyr n’intéresse même plus les pays du tiers-monde en formations militaires.
      Après n’oublions pas que Carl von Clausewitz préféra travailler pour la Russie, mais je ne sais pas si cela est enseigné à Saint-Cyr.

    • Alfred dit :

      Avant de vouloir nettoyer les écuries, il faut savoir comment ça fonctionne. D’une part « l’option » scientifique et technique arrive bonne dernière au classement des possibilités de carrière en dépit des efforts supplémentaires demandés à ceux qui la choisissent. D’autre part, les armes techniques ne bénéficient pas de l’aura des armes de mêlée. Dans les faits, les « techniciens et spécialistes » sont considérés comme des besogneux que l’on tolère car nécessaires, mais aussi des empêcheurs de tourner en rond. Bien que la fonction prime sur le grade, le déséquilibre des grades avec leurs interlocuteurs fait que l’on peut s’affranchir de leur avis en les contournant. A ce jour seul le Commissariat a « résolu » la question (mais il s’agit avant tout d’administratifs purs et durs) suivant en cela l’évolution constatée dans les entreprises. Par conséquent, il n’est pas rare que ceux qui sont bons dans leur domaine se lassent et aillent voir ailleurs si l’herbe n’est pas plus verte. Tout comme on ne trouve plus de Polytechniciens dans les armées depuis belle lurette pour les mêmes raisons (perspectives de salaire en plus)

    • albatros dit :

      Mais vous avez entièrement raison pour la fermeture des écoles de sous officiers, c’est une ineptie de plus pour des économies de bouts de chandelles, car on voit bien que la Russie pêche par manque d’un corps intermédiaire justement.

  15. UnKnown dit :

    Autant la Livraison des AMX-10RC a du sens, même si les munitions risquent de manquer rapidement en cas d’engagement trop prolongé, autant pour les Leclerc, ça me semble imprudent et plus que cavalier… Et c’est probablement un avis plus que partagé, pour une fois, par les militaires, les politiques, et la population…
    Mais bon, affaire à suivre.

  16. rainbowknight dit :

    A s’être décrédibilisé sur la scène européenne par son insistance à vouloir dialoguer avec un dictateur, voilà le premier des français bien en peine pour se refaire une image plus martiale…
    Si l’idée est généreuse elle n’en demeure pas moins inconséquente pour nos armées.
    La volonté est sans doute d’obliger d’autres à agir comme l’ont fait précédemment les britanniques.
    Messieurs les anglais tirez les premiers….encore en retard le président du en même temps.
    Un escadron tout au plus avec les problèmes logistiques en sus..

    • Czar dit :

      « A s’être décrédibilisé sur la scène européenne par son insistance à vouloir dialoguer avec un dictateu »

      tu parles bien de scholz en visite à pékin, là, clampin ? Ou bien serait-ce Biden en visite à riyad ?

      • rainbowknight dit :

        Il a bien des mérites votre psy…
        Un petit effort et les portes s’ouvriront.

      • rainbowknight dit :

        NON je parle du mielleux qui a reçu au palais de l’Elysée MSB en faisant des courbettes pour au final n’avoir même pas de cacahuètes… MSB inflexible, MSB qui adore les journalistes.
        Non je ne parle pas de Biden qui n’a pas de mots assez durs pour critiquer Vlad le Sanguinaire, courageux le vieux môssieur !
        Non je ne parle pas d’Olaf conscient du poids de la Chine dans les relations commerciales avec son pays et qui ne prend pas la peine d’emmener dans ses bagages la ridicule France tant elle ne pèse rien industriellement…
        Allemagne fortement critiquée mais qui a fait plus que la France..
        La France qui dialogue avec le gars qui décore ces soldats pour avoir violer, torturer et égorger femmes et enfants…
        Chacun ses valeurs et son honneur !

      • rainbowknight dit :

        Les ukrainiens n’aiment pas le verbe français : macroner… ils ont de la mémoire également
        « On » peut faire des efforts aujourd’hui pour vider les stocks des armées françaises, le mal est fait et le pays en paie les conséquences..

        • Czar dit :

          on peut aussi les envoyer se faire foutre : le mendiant qui trouve que la soupe est un peu trop salée peut aussi s’en retourner fouiller les poubelles l’ukraine disparaitrait demain que ça ne changerait absolument rien pour les Français (je veux dire ceux qui ne vivent pasz comme toi dans la quête narcissique d’approbation de l’Ôtre

          • rainbowknight dit :

            Oh le grand stratège a parlé, vite une leçon aux descendants de SUN TZU, Taïwan reste à prendre et cela ne changera rien pour les français et pas que les français… on peut toujours l’imaginer!

          • rainbowknight dit :

            Nos industriels , nos PME adoreraient voir quelques contrats signés quand viendra l’heure de reconstruire…
            Pas sûr qu’ils apprécieraient de voir américains et autres européens prendre les parts du gâteau et n’avoir que des miettes.
            Si cela ne change rien pour la France alors que de pognon de dingue de dépenser pour une cause perdue.. la France a d’autres maux à soigner.

          • Czar dit :

            « Nos industriels , nos PME adoreraient voir quelques contrats signés quand viendra l’heure de reconstruire… »

            nos industriels adorent des contrats, même s’ils sont en fait payés par le contribuablle français via ses subventions je sais bien que t’es pas finaud, chevalier du dildo mais QU I, exactement va payer la reconstruction de l’ukraine ? les ukrainiens qui étaient déjà le pays le plus pauvre d’europe avant ce conflit, peut-être ? non ces mirifique scontrat sont des subventions payées par le con-tribuable à ses groupes industriels qui se gavent déjà à mort et qui viendront piailler sur le poids des impôts les branques dans ton genre, on les mène avec deux trois slogans creux, et ça marche comme ça depuis que voltaire a inventé « l’opinion publique »

    • joe dit :

      Sauf que Zelensky lui même à encourager Macron à garder un lien avec Putler…

    • Opexum dit :

      La bonne citation c’est:  » Messieurs, voici les Anglais !! Tirez les premiers (impératif) !! »
      Et pas offrez vos poitrines a l’adversaire.

    • Carin dit :

      D’un autre côté, Macron était patron de l’Europe au moment de la tentative d’invasion… et c’est à ce titre qu’il entretenait une relation téléphonique avec le débile du Kremlin… fin de la présidence tournante, fin des appels journaliers.

  17. Gandalf dit :

    N’importe quoi! On a peu de Leclerc et ils doivent nous servir jusqu’au remplacement MGCS au point mort. On ne peu pas remplacer les Leclerc.
    Les AMX 10 c’est OK car en fin de service avec l’arrive du Jaguar.
    En plus c’est pas une douzaine de Leclerc qui va changer la donne en Ukraine.
    C’est juste du blah blah politique en essayant de pousser les US et Allemands a envoyer des Abrams et Leopard 2, car ce sont les seuls chars en nombre suffisant pour aider l’Ukraine. Le RU a envoye des Challenger 2 et cela n’a pas changer l’avis des US ni de l’Allemagne donc je ne vois pas pourquoi une douzaine de Leclerc changerai a cette situation.
    On peut aider l’Ukraine avec d’autres moyens que du Leclerc, quid Caesar, VAB, VBL, ATGM, defense AA (Crotale, SAM PT), etc… car tous cela peut etre remplace ou en fin de service

  18. La théière de combat dit :

    Il est temps de soumettre le Leclerc au test de la haute intensité !

  19. Tao dit :

    54 heures par an soit environ 1 heure par semaine, ils ne roulent pas beaucoup ces chars. Ou il y a une coquille ?

    • Harambe dit :

      S’ils roulent, ça consommera leur potentiel et vu que la production est stoppée, il est impossible de remplacer les tanks lessivés. Si il s’en produisait comme les rafales une dizaine d’exemplaire par an (voir plus), ça permettrait à l’AdT de s’entraîner comme il le faut sans avoir peur de manquer de pièces détachés pour retaper les tanks d’entrainement.

  20. Bricoleur dit :

    Les Ukrainiens savent ce dont ils ont besoin en matière de chars. Leur CEMA l’ a exprimé il y a quelques jours et et un conseiller du président vient de le faire. Il s’agit de 300 à 350 chars. Il est évident que l’idéal serait de disposer de 300/350 chars du même modèle.
    Il n’existe que 2 possibilités: des Léopard 2 ( 2000 construits) ou Abrams M1 ( 10000 construits) . Le max de Leclerc à consentir serait autour de 50 . Leclerc « out of the picture »!

  21. MRDargenson dit :

    SVP, pourriez-vous être plus attentif aux fautes de français et d’orthographe.

    pour répondre à l’article, nos chars ont été conçus pour faire face aux divisions blindées soviétiques, je ne suis pas sûr que les garder en stocks en train de « rouiller » soit la meilleure idée possible. Avant de s’en servir il faudrait que l’Armée russe (dont on note la prodigieuse efficacité) arrive sur nos frontières, ce qui sous-entend qu’elle aurait écrasé les armées baltes, polonaise, allemande, tchèque et slovaque ainsi que celles des autres pays, et je n’évoque ni les britanniques ni l’US Army donc il me semble que le risque de donner nos Leclercs est assez minime. j’admets bien entendu les problèmes de maintenance et de logistique, cela donne à penser que la sophistication des armements n’est pas obligatoirement une bonne idée (imagine-t-on le CEMA faire le tour des lignes en disant aux troupes « désolé les gars, vous aurez vos canons dans 12 à 14 mois …. », ceux d’en face vont faire une pause, peu probable, non !

    • Boomer dit :

      bravo. Le Leclerc est en fin de vie, à peine plus jeune que les amx10, et si l’entraînement de base de 54 h suffit, les tankistes ukrainien peuvent le prendre en main rapidement, en faire meilleur usage que nous et si ce char est aussi bon que ce que nous croyons, en cassant du Russe là où il faut quand il faut, lui faire une publicité d’enfer.
      ce qui résoudra quelques sujets de friction avec les allemands autour du EMBT.

      • Aramis dit :

        « t si l’entraînement de base de 54 h suffit » Vous n’avez pas compris qu’on avait fixé 115h et qu’on a réalisé 54H? Et c’est en H/an pas en H/mois.

        « lui faire une publicité d’enfer. » Plus en production.

  22. Aramis dit :

    « Qui plus est, les équipages sont loin du compte, s’agissant des heures d’entraînement, avec seulement 54 heures par an alors que l’objectif fixé par la LPM 2019-25 est de 115 heures… » Parfaitement représentatif de l’armée française actuelle: une collection de cache misère.

    Pas étonnant que personne en Europe ne prenne au sérieux notre (bonne) idée d’europe de la défense.

  23. UFO26 dit :

    Le president de la republique « a également souhaité l’instruction de la cession de chars Leclerc à l’aune de ces trois critères  » ……….. quelqu’un peut me traduire en Français ?

    • Paplov dit :

      Cette phrase est on ne peut plus française et explicite.

    • UnKnown dit :

      C’est une enquête pour voir l’impact qu’aurait la cession sur les unités concernées, sur la faisabilité du transfert, et sur la logistique qui devrait être déployée.

    • FTAM (fonctionnaire territorial ancien mili) dit :

      @UFO26, @Paplov
      C’est du français oui, mais on ne parle pas comme ça tous les jours.
      Ça signifie « examiner la possibilité de donner (ou vendre) des chars Leclerc à l’Ukraine sans nous positionner en agresseur, sans nous mettre à poil, en assurant le MCO de ce que nous avons déjà donné ».
      C’est de l’énarque, c’est-à-dire le langage d’une école qui n’est pas tournée vers l’action, au contraire des écoles militaires.
      .
      « Le verbe, c’est l’action. »
      Dans les écoles militaires, on apprend à exprimer l’action par des verbes à l’infinitif et en des termes que tous les soldats comprennent : la mission (= le résultat à obtenir) est toujours exprimée par un verbe à l’infinitif suivi de quelques compléments. Exemples : « TENIR la position jusqu’à 17h » ; « DéSARMER les groupes terroristes » ; etc.
      Mais là, au lieu de dire « EXAMINER la possibilité de DONNER (ou VENDRE) des chars sans nous positionner en agresseur, sans nous mettre à poil, en assurant le MCO de ce que nous avons déjà donné », l’énarque dit « je souhaite l’instruction de la cession de chars à l’aune de ces trois critères. »
      C’est un autre monde : on y parle un autre langage.
      Et c’est de là que sortent nos « chefs des armées », sans comprendre eux-même la profondeur de leur incompétence.

  24. albert dit :

    Je ne suis pas certain que cela soit une bonne idée de donner ce type de matériel de pointe.
    Primo parce que cela mettra l’armée française en situation difficile sur sa capacité de défense.
    Secondo parce qu’une grosse formation est nécessaire sur ce type de matériel très moderne, mais il faut aussi beaucoup d’expérience et d’entrainement tactique pour arriver à exploiter les forces de ce type d’engin complexe.
    Tertio, on n’est pas à l’abri d’une capture par la Russie, et cela posera un gros problème si leurs ingénieurs peuvent analyser et décortiquer nos chars pour en connaitre les faiblesses ou pour les brouiller.

    • Paul Letissier dit :

      @ Albert
      « On n’est pas à l’abri d’une capture par la Russie ». D’une capture ou d’une vente : pourquoi risquer sa vie alors qu’on peut se faire du pognon ?
      Les soldats ukrainiens, du moins ceux qui ont survécu jusqu’à présent, ont eu le temps de se poser des questions et de comprendre qu’ils sont seulement de la chair à canon pour les Etats-Unis, qui ont acheté leurs dirigeants afin de déclencher cette guerre dévastatrice.

  25. Avis dit :

    C’est du grand n’importe quoi! Nous n’avons plus de diplomate capable de négocier? c’est une guerre d’usure (pour nous) dont il faut sortir le plus rapidement possible. Je suis d’accord pour aider les Ukrainiens, c’est ce qu’on aurait dû faire avant la guerre pour empêcher la guerre. Mais, surtout, il faudrait tout faire pour arriver à un début de paix! en mettant autour de la table toutes les nations qui peuvent faire pression sur les russes (Chinois, Indiens, Turques…) Sinon, dans 6 mois on va se poser la question de livrer des rafales au ukrainiens et puis pourquoi pas le porte avion avec? Personne ne bouge son Q pour une paix sincère! Le pire, c’est énormément d’entreprises chez nous, profitent du contexte et se gavent en ce moment ce qui n’est pas normal! Sans parler des pays amis, sois disant, ex nos amis Emirati achètent des pièces Airbus et les vendent au Russes avec une très bonne marge..

    • kerasi dit :

      avant la guerre vous auriez eu le même résultat, la guerre.
      Aider les Ukrainiens à faire quoi ? chasser les Russes des terres russophones ? vider le dombass de ses habitants ?
      Déjà on les a aidé à renverser un président élu par la rue, geste tant démocratique … ensuite on les a formé militairement et organisés pour attaquer les territoires séparatistes. En février 2022 les troupes ukrainiennes étaient armées de manpad et autres javelin occidentaux
      Ce n’est plus une armée ukrainienne mais l’OTAN qui se bat
      Et ça va finir par nous tomber sur la gueule, pour quoi ? un territoire que personne ne connaissait il y a encore 2 ans … en 14 on s’est entretués pour rien. Les mêmes guignols veulent nous entrainer dans le même délire.
      Y’a t’il encore des gens raisonnables aux manettes ou bien tout le monde a la cervelle cramée ?

      • 341CGH dit :

        Kerasi, c’est effectivement une guerre de l´OTAN fomentée par les USA : déjà au temps du Kosovo, le commandement US faisait discrétement tout pour déclencher un incident meurtrier entre les Russes et un contingent européen, de préférence français.
        Ils ont « de la suite dans les idées ».
        .
        Toutefois concernant la France, je ne partage pas vos craintes : les armes menacent désormais personnellement les décideurs politiques, y compris ceux qui sont outre-atlantique.
        .
        Alors bien sûr, les politiciens sont capables de vouloir s´entendre entre eux pour « sauver les élites » et massacrer seulement les Peuples.
        Mais c’est oublier que les armes sont entre les mains des militaires et peuvent échapper au contrôle gouvernemental.
        .
        En France, « le gouvernement dispose de la force armée » (Constitution, article 20) mais il n´est nulle part interdit aux militaires français de prendre des initiatives.
        Plusieurs fois en opex les militaires ont pris des initiatives qui auraient été refusées par le gouvernement s´il avait été consulté : Tacaud, Licorne, Turquoise, Vrbanja…
        Les gouvernements le savent.
        .
        De ce fait les gouvernements savent qu’ils sont eux-mêmes physiquement en première ligne et qu’ils n´ont que très peu de chances de survivre à une guerre qui menacerait les intérêts supérieurs de la France.

    • joe dit :

      Le problème est que le mot sincère n’existe pas dans la bouche de Vlad. Il; a trahi systématiquement tous les traités qu’il a signé. L’option de faire cadeau de sa souveraineté ou de 20% de son territoire n’est une option pour aucun pays. Vlad est une brute qui ne comprend que la force. C’est un fait établi. Donc la SEULE solution est de virer tous les russes d’Ukraine. Et pour répondre à votre interrogation : OUI aux rafales prêtés aux Ukrainiens, même si je sais que techniquement, cela demanderai que leurs pilotes soit formés pendant plusieurs trimestres d’affilés. Annoncé la formation d’une quinzaine de pilotes sur rafales aurait le mérite d’envoyer un message sans ambiguïté.

  26. Yann dit :

    ok ok mais on les remplacé par quoi si cela ce fait ? on réactive le Bremus si ils sont encore là où Saumur devient le premier régiment de cavalerie lourd ???
    je me questionne

  27. Matou dit :

    Cela ne paraît pas raisonnable car ceux sous Cocon continueront à être canibalisés par les forces ukrainiennes en support pour la MCO qui risque d’être intense dans le cadre d’une utilisation sur terrain de guerre réelle. A moins qu’on les remplace rapidement. Mais par quoi et quand raisonnablement ?
    Avoir démantelé la chaine des Leclerc pose vraiement question … Mais il est trop tard. Il faut trouver d’autres solutions. Il est peut-être temps de passer à la spec d’un nouveau char en s’appuyant autant que possible sur de la réutilisation, faire simple et efficace, y compris en indus (rapidité de production) et supply chain. Il n’y a que Nexter pour cela probablement. Et cela prendra certainement quelques années, MGCS ou pas.

  28. Lotharingie dit :

    Bonjour,

    HS :

    « …..La Suède a décidé de livrer à l’armée ukrainienne des canons automoteurs à longue portée de modèle Archer, a annoncé le premier ministre suédois, Ulf Kristersson, jeudi lors d’une conférence de presse.

    Le canon Archer est un obusier mobile et moderne réclamé par Kiev depuis des mois.

    Stockholm, qui a rompu avec le conflit en Ukraine avec sa doctrine de ne pas livrer d’armement à un pays en guerre, va également envoyer 50 blindés de combat d’infanterie CV-90, ainsi que des missiles anti-tank portables NLAW.

    Cette décision intervient au moment où les pays occidentaux multiplient les annonces d’envoi d’armes lourdes à l’Ukraine….. »

    https://www.lemonde.fr/international/live/2023/01/19/guerre-en-ukraine-en-direct-le-point-sur-la-situation-a-la-mi-journee_6158446_3210.html

    Bien à vous.

  29. St Chamond dit :

    Les Russes produisent et modernisent 50 chars par mois aujourd’hui. À partir de cet été deux usines supplémentaires devraient amener la production mensuelle à 150.

    https://meta-defense.fr/2023/01/06/comment-la-nouvelle-strategie-industrielle-russe-redefinit-lequation-strategique-du-conflit-en-ukraine/

    Qui croit sérieusement que l’OTAN voudra (ou pourrait) livrer à ce rythme là ?

    Au contraire le refus des américains de livrer des Abrams semble indiquer que la conquête totale du Donbass et de la Crimée ne fait pas partie de leur stratégie. Le statu quo leurs convient manifestement. Des détails et plus encore dans cette tribune en deux volets de la fondation Mars.

    https://www.latribune.fr/opinions/ukraine-la-menace-nucleaire-russe-neutralise-les-strategies-occidentales-pour-mettre-fin-a-la-guerre-1-2-948332.html

    https://www.latribune.fr/opinions/ukraine-victoire-de-l-otan-defaite-de-l-europe-puissance-portee-par-la-france-2-2-948520.html

    • Lotharingie dit :

      à St Chamond :

      Bonjour,

      « … refus des américains de livrer des Abrams semble indiquer que la conquête totale du Donbass et de la Crimée ne fait pas partie de leur stratégie…. »

      Rien ne semble figé dans cette invasion poutinienne :

      « …Même s’ils ont toujours maintenu que la Crimée faisait partie de l’Ukraine, les États-Unis ont adopté depuis le début de la guerre “une ligne inflexible, refusant de fournir à Kiev les armes nécessaires pour cibler la péninsule, que la Russie utilise comme base de lancement pour des frappes dévastatrices, affirme The New York Times.

      À présent, cette position semble s’infléchir.”

      Dans ses échanges avec le gouvernement ukrainien, “l’administration Biden commence enfin à reconnaître que Kiev pourrait avoir besoin de frapper ce sanctuaire russe”, selon des sources anonymes à Washington…… »

      https://www.courrierinternational.com/article/guerre-les-etats-unis-envisagent-d-aider-l-ukraine-a-attaquer-la-crimee

      Bien à vous.

      • St Chamond dit :

        Bonjour,

        D’accord au fond pour dire qu’on en est encore aux spéculations. Le fait est quand même que les américains ont déjà tiré profit du conflit (livraison de GNL, consolidation de l’OTAN, affaiblissement de la Russie …). Ils ont maintenant plutôt intérêt à maintenir le conflit sous contrôle et à conduire la Russie et l’Ukraine vers une sortie honorable. Je pense par contre que les russes sont près à mener une guerre longue. Et puis il y aura toujours le conflit économique qui, lui, n’est pas près de trouver une solution. Todd pense par exemple que la suprématie du dollar est en jeu.

        • Lotharingie dit :

          à St Chamond :

          Bonjour,

          je ne peux que corroborer vos l’intégralité propos exposé ci-dessous.

          Seules interrogations de ma part aujourd’hui :

          1) Qu’est ce qu’une sortie honorable pour l’Ukraine et la Russie ?

          Je suis dans l’impossibilité de savoir à quoi cela pourrait ressembler, tant le conflit est grave.

          2) Les deux monnaies qui « dominent  » et très loin les marchés financiers internationaux sont le Dollars américain puis l’Euro. Le Renminbi chinois le Yen japonais ou la Livre britannique n’y apparaissant , en comparaisons aux deux autres monnaies dominantes, que de façon anecdotique.

          Aussi, si l’euro elle capable de supplanter un jour le dollars américains ?

          Pourquoi pas, mais selon moi, cela ne me semble pas encore envisageable avant de très longue années.

          Bien cordialement.

          • St Cham’ dit :

            Bonjour @Lotharingie

            Les Russes sont « prêt » et pas « près » évidemment.

            La rencontre de Ramstein, où les américains on refusé de livrer des chars à l’Ukraine, semble confirmer l’intention des américains d’aller vers la statu quo.

            Il n’y a que les russes et les ukrainiens pour nous dire ce qui est une sortie honorable.

          • Lotharingie dit :

            Oups !!!:  » je ne peux que corroborer l’intégralité de vos propos exposés ci-dessus ».

    • PK dit :

      Et la question qui tue : les Ukrainiens avaient 2000 chars en février dernier. Qu’en ont-ils fait ?

      • lgbtqi+ dit :

        dans le droit fil de votre affirmation récente selon laquelle il n’est de presse libre qu’en poutinie…

        Mais rassurez-vous, le ridicule tue lentement. Il n’est qu’à voir la durée de votre présence en ces lieux.

        Ce qui parsème les champs en Ukraine, ce sont des tourelles de chars de l’armée de poutin. N’en déplaise à ses enfants.

      • Lotharingie dit :

        à PK

        Bonjour,

        « … les Ukrainiens avaient 2000 chars en février dernier. Qu’en ont-ils fait ?… »

        La résistance ukrainienne a certes, mis une  » claque magistrale  » aux forces d’invasions poutiniennes dés le début de l’attaque.

        Cependant, si les pertes matérielles ont été importantes du coté russe, indubitablement, du coté ukrainien cela a été aussi « très compliqué ».

        Les administrateurs du site Oryx ( a ), qui tentent de recenser les pertes de matériels de part et d’autres, rappellent que leurs  » recensements  » sont très loin d’être exhaustifs.

        De plus, les quelques matériels russes récupérés par les ukrainiens sur le champ de bataille, ils ne faut pas se faire d’illusion :

        Ces matériels ex soviétiques et/ou russes  » capturés « sont vétustes, abimés et étaient très mal entretenus par leurs anciens propriétaires ; donc pour beaucoup inutiles ou guères efficients.

        De plus, leurs remises en état externalisées sont très longues, compliquées et donc très couteuses pour Kiev.

        D’où le souhait des forces ukrainiennes d’acquérir rapidement des matériels occidentaux modernes, bien entretenus et efficaces pour repousser l’envahisseur, quitte à en payer le « prix fort « (b).

        (a) https://www.oryxspioenkop.com/2022/02/attack-on-europe-documenting-equipment.html

        (b) Grâce aux lignes de crédits occidentales exceptionnelles accordées à l’Ukraine dans le cadre de cette guerre.

        Bien à vous.

        • Ancien des opex dit :

          L´hypothèse selon laquelle les Ukrainiens revendent le matériel qu´on leur donne (les matériels lourds aux Russes, les matériels légers aux gansters d´Europe centrale ou d´ailleurs) n´est pas du tout inimaginable pour ceux (nombreux sur ce blog) qui ont connu l´Afrique, le Proche-Orient ou la Yougoslavie.
          .
          Pour moi (et pour quelques autres parce qu’on en discute par mail) c’est même une explication très probable à la gourmandise des Ukrainiens en matériels occidentaux.
          .
          Et c’est, hélas, une notion qui échappe totalement à notre classe politico-médiatique.

          • Lotharingie dit :

            à Ancien des opex

            Bonjour,

            « .. hélas, une notion qui échappe totalement à notre classe politico-médiatique… »

            Ce phénomène ne doit pas être, ni n’est, selon moi occulté.

            J’ai passé 1/10° de ma vie, immergé dans la société civile de pays parfois économiquement et socialement peu développés.

            Corruption, détournements, emplois et marchés fictifs, vols, menaces, rançons, marchés noirs, dessous de table.. etc …faisaient hélas trop souvent parti dans certains pays, de notre quotidien professionnel et plus rarement personnel ( mais avec l’expérience, nous le savions et cela était donc préalablement budgétisé ).

            Installé depuis, en France métropolitaine pour gérer mes  » petites affaires « , il m’est arrivé d’avoir de  » drôles  » de surprises dans mes relations professionnelles….

            Ces pratiques sont elles si méconnues par nos  » élites » ?

            Ce n’est de ma part qu’une interrogation ! Ni plus, ni moins….

            Bien à vous.

          • lgbtqi+ dit :

            à « ancien des opex » : j’espère que vous faites la différence entre une chose pas du tout inimaginable – vous devriez faire plus simple et dire : une chose imaginable, lol – et une chose réelle…

            Mais faire la différence entre l’imagination et la réalité pourrait menacer le sens constant de vos interventions en ce blog. Cf. leur historique.

          • Ancien des opex dit :

            @ lotharingie
            Vous avez raison : notre classe politico-médiatique fait probablement de ne pas le savoir.
            .
            C’est tellement plus simple : un problème qui n´existe pas n´a pas besoin d’être résolu ni même seulement pris en compte.

          • Ancien des opex dit :

            …fait probablement mine de ne pas…

        • lgbtqi+ dit :

          Vous vous fatiguez bien à citer Oryx. Pour cet intervenant totalement acquis à la propagande poutinienne (cf. l’intégralité de ses interventions), c’est un site vendu à la CIA, etc.

          Pour lui il n’est de liberté de la presse qu’en poutinie. Cf. le récent fil sur la Grèce.

    • Le Breton dit :

      Les russes disaient que le T 90 devait remplacer tous les autres chars, ils se sont rendus compte toutes ces années qu’il n’avait pas ces capacités de cadence, c’est pas aujourd’hui avec leur pénurie de composants qu’ils produiront 50 chars par mois, cette communication du kremlin est à destination de la propagande intérieure.

      • lgbtqi+ dit :

        Exactement.

        Comparable avec leur caisse à savon, la moskvitch-3, voiture en fait importée de Chine et de conception rudimentaire et dangereuse.

  30. Monbars dit :

    Si les Leclerc, prévus à l’origine pour contrer les chars du pacte de Varsovie, débarquent sur le champs de bataille, les Russes vont avoir chaud devant…

    • Paul Letissier dit :

      À condition d´être servis par des personnels sachant s´en servir et d´une façon correctement organisée par des états-majors compétents.
      Rien ne permet de supposer qu´il y en a en Ukraine.

  31. Carin dit :

    Ce char Leclerc est probablement le meilleur MBT en fonction… seulement voilà, la France s’est couchée devant les attaques des grandes nations européennes et des américains, et au lieu d’aller au charbon, et de ridiculiser les autres MBT lors de concours, nous avons préféré fermer la chaîne de montage… aujourd’hui plus personne n’est capable de fournir les pièces nécessaires à son entretient courant, et ce produit encore en avance sur ses congénères, va mourir, et ne peut aller guerroyer en Ukraine, même si les effets que ce char produit relèveraient du quasi magique, à la moindre panne, il faudrait l’évacuer vers un pays riverain ou ce serait des français qui s’occuperaient de le remettre en état… Ceux opérés par les EAU sont équipés d’un moteur MTU facile à trouver, nos moteurs à nous ne sont même plus construits….
    Donc la solution serait que nous rachetions des Leclerc aux EAU, et que l’Allemagne accepte de faire parvenir les pièces moteur… autant dire que vu qu’un char lourd est un moyen offensif, l’Allemagne n’acceptera pas.
    Et si on leurs en envoie quand même, il faudra prévoir tout le personnel pour le MCO.

  32. Lotharingie dit :

    Re- bonjour,

    Toujours HS :

    « ……Le Danemark envoie le système d’arme d’obusier Caesar en Ukraine, ce que la défense danoise attend par ailleurs depuis des années.

    C’est ce qu’a déclaré le ministre de la Défense Jakob Ellemann-Jensen (V) après une réunion au Conseil de politique étrangère.

    – La situation en Ukraine est, comme chacun le sait, cruelle.
    Les Ukrainiens ont très clairement demandé un soutien supplémentaire au monde libre, y compris au Danemark, déclare Jakob Ellemann-Jensen.

    – Une des choses qui a été particulièrement demandée est l’artillerie. Plus précisément, l’artillerie Caser du constructeur français Nexter, qui devrait être livrée au Danemark dans les six prochains mois.

    Le gouvernement a choisi de faire don à la Défense de l’ensemble des 19 obusiers Caesar de fabrication française, assimilables à un canon à longue portée…. »

    https://avisendanmark.dk/danmark/danmark-sender-laenge-ventet-vaabensystem-til-ukraine

    Bien cordialement.

  33. GUEPRATTE dit :

    Un embrasement de l’Europe n’est pas perçu comme possible en France ou on croit connement que le conflit restera bien sagement en Ukraine….
    Les Allemands ,beaucoup moins cons que nous , et bien plus pragmatiques comme la plupart des protestants ,sont persuadés que le conflit va sortir de l’Ukraine et embraser toute l’Europe…..ils freinent donc des 4 fers, l’envoi d’armes lourdes en Ukraine …Normal ils ont les Russes à Berlin en 45……
    Deux visions différentes …une bisounours la notre ,et une réaliste la leur.
    Tiens çà me rappelle l’ouvrage le « mal français  » ou l’auteur Alain Peyrefitte, ancien ministre de De Gaulle ,expliquait que les nations catholiques ( Espagne, Irlande, Pologne, Italie ,Portugal ) étaient pauvres à cause de leur croyance au merveilleux , en croyant à la virginité de Marie , et que les riches finiront en enfer et les pauvres au paradis ….Mais les protestants eux ,ont dit NEIN ( Suissse, Hollande, Finlande,Suéde ,Norvége, Grande Bretagne) pour eux il n’y a rien de merveilleux , Marie s’est fait engrosser comme toutes les autres , et que le Deutsch Mark et la Livre Sterling est un cadeau du ciel pour récompenser les adeptes de  » aide toi et le ciel t’aidera…… »
    Décidément Le Mal Français écrit il y a 60 ans par un Gaulliste n’a jamais été autant d’actualité….

    • Bobby La Trousse dit :

      Les Russes arrivent meme pas a prendre la mairie de Bakhmut et toi tu les vois déjà à Berlin…? C’est quand meme fou les commentaires de ce blog c’est complétement lunaire.

      C’est hallucinant.

      • lgbtqi+ dit :

        non, vous savez, ça correspond juste aux différents leviers que le kremlin aime actionner selon les circonstances.

        La cohérence n’est pas son souci, seul l’impact sur les populations ennemies compte.

      • aleksandar dit :

        Pourquoi se presser ?
        Bakhmut tombera, comme Soledar.
        Vous pouvez retournez faire la guerre sur votre Playstation

    • PeterR dit :

      oui, donc autant en profiter pour réduire le potentiel de l’ennemi pendant qu’il est temps. Les ukrainiens s’en charge très bien. Pas sûr que le petit français accepte les souffrances qu’endurent les ukrainiens. Il est probable qu’on abdiquerait rapidement.
      Après, je ne sais pas si vous savez mais la doctrine de la France était de pouvoir encaisser un premier choc … après on passe au nucléaire

      • Carin dit :

        @PeterR
        Il faut arrêter avec ces histoires de nucléaire. Ce produit relève de la dissuasion, pas de l’offensif. Personne ne peut l’utiliser, et surtout pas contre un pays non nucléaire. De plus c’est dans les statuts d’emploi de ces armes… elles ne sont employables qu’en réponse à une attaque de ce type.
        Ne vous laissez pas embobiner par les relais du Kremlin, leur unique fonction est de faire en sorte qu’aucun envoie d’armes offensives ne se fasse, pour la simple raison qu’avec le peu de ces armes que les ukrainiens opèrent au contact des troupes russes, ils arrivent à les faire reculer/paniquer/ construire des kms de tranchées anti-chars et placer tout du long des dents de dragons, derrière lesquelles ils se terrent comme des lapins…
        Voilà la réalité qui poussent ces comiques à parler sans cesse du nucléaire… il faut sauver leur amoureux!

        • PeterR dit :

          Si le Kremlin nous menace quasi quotidiennement du nucléaire c’est bien la preuve qu’ils en ont eux même la trouille. Donc il faut qu’ils restent bien persuadés que si jamais ils tentaient de nous envahir ils s’exposeraient à une risposte nucléaire.
          Ca s’appelle en effet la dissuasion. Il était donc assez logique que notre armée soit plus taillée pour les interventions exterieures que pour la haute intensité. Il est peut-être dangereux de les laisser imaginer que nous accepterions de rentrer dans une logique de combat conventionnel sans très rapidement passer au nuc.
          Ce qui n’était sans doute pas prévu est la situation actuelle où nous souhaiterions aider un pays comme l’Ukraine sans pouvoir recourir au nucléaire, et là on est « un peu » short.

      • Stratège de bac à sable dit :

        @ PeterR
        Notre doctrine a évolué, devenant d’autant plus dissuasive pour l’agresseur : après le premier choc, on ne passe plus au nucléaire mais à l’élimination physique du gouvernement agresseur grâce aux missiles guidés avec précision (MGP). Leur utilisation est d’autant plus imaginable qu’ils ne font pas de dégâts collatéraux.

    • Tannenberg dit :

      Mouais je suis pas sur que cela ait a voir avec la mentalité religieuse, les Allemands pensent a l’après Poutine et caressent encore l’espoir de pouvoir faire biberonner a nouveau leur industrie un jour au diesel et au gaz russe, c’est tout, en attendant, tant que les ricains ne bougent pas de ce cote, ils ne bougeront pas, et pour votre info, toute l’Allemagne n’est pas protestante, la Bavière résiste toujours.

      • malgré-moi dit :

        Tout à fait d’accord, j’allais répondre la même chose à Guepratte.
        C’est pas pour se protéger que les teutons ne veulent pas de léopards en Ukraine, on ne parle même pas de chars allemands mais lituaniens, polonais !
        Et pour leur défense, ils peuvent toujours compter sur l’article 5 de l’OTAN comme ils l’ont toujours fait!

        Non, ils pensent juste qu’en étant sympas avec la poutinie il pourront recommencer à faire de bonnes affaires là-bas.

    • guilhom dit :

      vous avez peur?
      moi non.
      ils ont déjà prévu d’envahir l’europe alors autant agir maintenant.

      connaissant les pingres de Suedois pacifistes et naifs, s’ils ont donnés des archers, des CV90 et des Lance missile c’est que la guerre est pour bientot

      • Carin dit :

        @guillom
        C’est précisément le contraire. Nos amis suédois donne ce matos offensif parce qu’ils ont compris que la Russie n’a aucune possibilité d’étendre le conflit.

    • joe dit :

      Les Allemands sont frileux pour des raisons historiques et commerciales. Ils ne peuvent pas s’empêcher de penser à l’après Vlad et essaye, un peu comme Erdo, de jouer sur les deux tableaux en montrant qu’ils suivent plutôt qu’ils ne sont à la pointe. Les Polonais devraient, si l’on suit votre raisonnement, être encore beaucoup moins cons que les Allemands vu qu’ils sont eux, en première ligne… et pourtant ils sont dans le peloton de tête pour supporter concrètement l’Ukraine. A croire que comme les pays baltes, ils ont appris à connaître le « grand frère » russe et ces élans de « générosité ».

    • Stratège de bac à sable dit :

      @ Guépratte, les Allemands ne sont pas moins cons que nous, au contraire : ils sont surtout moins bien armés que nous.
      .
      Ils n´ont pas l´arme nucléaire qui met fin à une guerre avant qu´elle ne commence si « les intérêts supérieurs de la Nation sont menacés ».
      .
      Ils n´ont pas non plus les missiles guidés avec précision (MGP) qui permettent de pulvériser un gouvernement ennemi sans faire de dégâts collatéraux.

      • aleksandar dit :

        « On est les plus beaux,
        On est les plus forts,
        on a le missile qui tue  »

        Restez dans le bac a sable, c’est votre place.

  34. Yannus dit :

    Offrir 50 chars Leclerc comme le voudrait Dominique Merchet me semble possible aux conditions suivantes amha.
    rouvrir le site de Roanne pour la construction de chars.
    Faire un MGCS national offrant les même capacité qu’un Leclerc modernisé et temporaire en reprenant l’architecture du MGCS en attendant que l’architecture franco-allemande du MGCS soit finalisée.
    Ca incitera probablement nos amis Allemands à fournir des chars Leopard 2A4

    • Yannus dit :

      Fournir nos VAB, VBL et AMX 10RC à l’Ukraine est aussi une possibilité si derrière cela permet à l’armée de Terre d’avoir des VBCI ou d’accélérer le passage au programme Scorpion.

      • Math dit :

        Ben oui, c’est l’Europe qui paie. Pour une fois que l’on joue comme les autres autres…

    • Le Chouan dit :

      Ho la la ! « Faire un MGCS national offrant les même capacité qu’un Leclerc modernisé et temporaire en reprenant l’architecture du MGCS en attendant que l’architecture franco-allemande du MGCS soit finalisée. » ??? Et en plus clair, vous faîtes?
      « nos amis allemands », elle est bien bonne celle là, des amis comme eux nous nous en passerions bien, concernant le MGCS autant qu’il reste à l’état de projet. Nous sommes capable en France de faire moins cher et surtout plus fiable et performant.

  35. Yvan dit :

    Nos quelques chars Leclerc, à Cincu en Roumanie, sont encore à 700 km d’Odessa.
    L’idée n’est pas de vendre des Leclerc…vraiment pas le temps de former les équipages.
    Par contre, augmenter le nombre de Leclerc en Roumanie et les positionner plus près de la frontières, oui…
    En cas de nouvelles attaques massives Russes, il faudra arrêter de tergiverser et aller aider les Ukrainiens pour défendre Lviv ou Odessa.
    Pour l’instant, ils défendent seuls nos valeurs occidentales face à la furie Russe mais ils ne pourront pas le faire éternellement.
    Autant intervenir maintenant en Ukraine que de devoir le faire dans quelques mois en Pologne ou dans les état baltes.

    • Yoyolegigolo dit :

      Le conflit nucléaire c’est quelque chose d’abstrait pour toi ?

      • Aymard de Ledonner dit :

        Le conflit nucléaire c’est si la Russie frappe un pays de l’OTAN ou si un pays nucléaire attaque la Russie. Un intervention conventionnelle en Ukraine ne rentre pas dans ce cadre. De toute façon la Russie répète déjà tous les jours qu’elle est en guerre contre l’OTAN.
        Si les troupes ukrainiennes sont au bord de l’effondrement, je ne pense pas par exemple que les polonais resteront sans rien faire.
        Du temps de l’URSS, les forces russes disposaient de forces conventionnelles considérables. Aujourd’hui ce n’est pas le cas. Pour cette raison les russes éviteront une confrontation conventionnelle avec l’OTAN.
        Concrètement si l’OTAN souhaite raser Tartous et Hmeimim, la Russie est-elle en mesure de l’empêcher? De riposter de manière conventionnelle? Quand on voit l’état de faiblesse du conventionnelle russe, que personne n’avait ne serait-ce que supposé, la Russie a tout intérêt à préserver le statut-quo. Les US de leur coté préservent leurs forces pour une confrontation avec la Chine donc, sauf dérapage incontrôlé le conflit ukrainien se terminera sans trop déborder.

      • albatros dit :

        il y a eu un conflit nucléaire en Corée quand les chinois ont envoyé directement 200 000 « volontaires » contre les GI’s ?

        • PK dit :

          Les « volontaires » étaient, comme vos guillemets l’indiquent, une manière de ne pas s’impliquer officiellement. L’OTAN fait de même aujourd’hui en envoyant des milliers de « volontaires » dont certains ont toujours des contrats en cours dans leurs armées d’origine. Cela ne trompe personne, mais tant que le nombre reste crédible, cela passe crème.

          Donc, on est à parité et ce ne sera pas un casus belli.

          Mais si l’OTAN s’implique officiellement en mettant des troupes officielles, cela revient à attaquer officiellement la Russie. C’est un casus belli. La Russie traitera alors le problème comme elle l’entend, et sans doute par une frappe nucléaire préventive.

          Maintenant, tout le monde le sait, sauf quelques excités ici et à la TV. Tout le monde connaît la ligne rouge et personne de SENSÉ ne la franchira, sauf un fou furieux qui veut le feu nucléaire.

          • Aymard de Ledonner dit :

            Sauf votre respect vous racontez n’importe quoi. Pendant la guerre du Vietnam, donc plus récemment que la guerre de Corée, des troupes soviétiques, plus de 10 000 hommes étaient au Vietnam pour combattre les troupes US. Il y avait des balisticiens, des pilotes, des agents des transmissions, des tankistes, des médecins et surtout de nombreux artilleurs antiaériens qui ont joué un rôle majeur dans les difficultés US.
            Concernant votre second point et l’aspect nucléaire, vous avez naturellement tord également. La Chine a bien fait comprendre qu’une frappe nucléaire ne devait pas avoir lieu. Une telle frappe pourrait servir de prétexte aux US pour aider Taiwan à avoir la bombe. Donc si la Russie effectue une frappe nucléaire (pour quel gain on ne sait pas) ce sera open bar pour l’OTAN pour détruire les bases russes en Syrie et/ou la flotte russe en mer noire, frapper massivement en Ukraine, sans que les chinois ne bougent un cil.
            Il n’y aura pas de troupes US en Ukraine. Maintenant des troupes polonaises, tchèques ou des pays baltes….. je ne parierais pas la dessus.

          • albatros dit :

            L’OTAN à la différence de mao n’envoie aucune troupe sur place, sauf dans la propagande russe.
            Sinon cela ferait belle lurette que les russes auraient été raccompagnés à la frontière comme le disait ce général US, vu leur efficacité au combat.

        • Courmaceul dit :

          plus de 500 000 fin novembre 1950 avec couverture aérienne soviétique.

      • Carin dit :

        Complètement abstrait, et pas que pour lui… même pour le débile du Kremlin! Parce que vu la tannée que ses troupes prennent en Ukraine, il y a longtemps que de lui-même il serait passé au nucléaire, et s’il ne fait qu’en parler c’est parce qu’il n’y a pas accès… cela ne relève pas de sa seule personne, et toute la chaîne décisionnaire russe lui refuse cet emploi.
        Sting a raison… « même les russes aiment leurs enfants », et la plupart des enfants de cette classe de russes se trouvent précisément en occident… même les 2 filles à Poutine! Entre la réthorique et l’emploi il y a un gouffre infranchissable pour le petit père des peuples… peuples qui ne vont pas tarder à lui peter à la gueule.

    • albatros dit :

      Trop tard, les russes sont déjà en Ukraine…
      Il aurait fallu faire cela mais en décembre quand les russes amassaient des troupes, en les positionnant autour de Kiev, là nous aurions évité l’invasion du Nord (mais pas du Sud. etque ce soit tout l’OTAN qui le fasse.
      Nous ne pouvons nous engager directement contre les russes, non pas à cause de leur armée qui est nombreuse mais inadaptée et mal gérée commandée, mais pour éviter que toute la Russie, les peuples ne soient engagés vers les centres de recrutement et donc avoir en face de nous 40 à 50 millions de types à trucider.
      Il n’y aura pas et même dans ces conditions de bombardement nucléaire et on a le précédent chinois en Corée contre les US directement rappelez vous.
      Par contre donner nos Leclerc après formation des équipages (cela se fera en quelques semaines car ils sont motivés et pas idiots) et des maintenanciers (très débrouillards) est la meilleure option. Pour ma part je donnerai tous nos Leclerc et nos CAESAR après formation en Roumanie.
      D’abord on verra à l’oeuvre le Leclerc, ce qui permettra de trouver rapidement de l’export pour le Leclerc 2.
      Et ensuite cela secouera Nexter (et KNDS) pour nous produire rapidement le Leclerc 2 (tourelle de Leclerc améliorée avec moteur allemand ou danois fabriqué en France c’est important).
      Il faut arrêter de se trouver des excuses bidon : on en sera pas envahi par les russes, ils sont incapables de le faire par voie maritime ou aérienne et se feraient hacher par les polonais mieux armés qu ‘eux bientôt. Avec l’aide des Etats Unis. Les russes sont incapable de faire 2 offensives majeures en même temps et sur deux fronts, on les voit venir deux mois à l’avance.

    • Thaurac dit :

      Si les russes sont çà Lviv c’est déjà trop tard

    • Tintouin dit :

      Autant… autant votre peau?
      On sent le type à 2 doigts de se lever de derrière son clavier, pour foncer à la frontière ukrainienne rejoindre les rangs des Leclerc français.
      J’ai bon?

    • GUEPRATTE dit :

      Yvan le terrible avec sa furie occidentale veut nous déclencher le feu nucléaire…..

  36. LEONARD dit :

    Une fois n’est pas coutume, il y a de la subtilité dans les propos de Lecornu:

    Elle se situe dans le terme : Armes défensives.
    Sous le contrôle de @tschok, la définition juridique de la défense se rapproche en droit international du droit pénal:
    – Le recours à la force est contraire à l’Art 2 Al.3 de la Charte de l’ONU:
    « Les Membres de l’Organisation règlent leurs différends internationaux par des moyens pacifiques, de telle manière que la paix et la sécurité internationales ainsi que la justice ne soient pas mises en danger. »
    L’exception étant le Chapitre 7 (décision prise par le Conseil de Sécurité / voir Lybie) et surtout l’article 51:
    « Aucune disposition de la présente Charte ne porte atteinte au droit naturel de légitime défense, individuelle ou collective, dans le cas où un Membre des Nations Unies est l’objet d’une agression armée, jusqu’à ce que le Conseil de sécurité ait pris les mesures nécessaires pour maintenir la paix et la sécurité internationales.  »
    En résumé, tout état a légalement le droit de se défendre face à une agression, reconquérir ses territoires souverains, établir sa sécurité, mais pas d’envahir, d’occuper ou d’annexer son « agresseur » au motif de « sa propre défense ».
    En gros, c’est la même chose que dans le Droit Civil / Judiciaire.

    Quand l’Ukr mène une offensive à Kupiansk, ou à Kherson, elle est toujours « défenseur » en droit et quand la RuZZie défend Kreminna, elle est toujours « agresseur » en droit.

    La position occidentale est donc: L’Ukr a le droit de récupérer ses territoires occupés, mais ne doit limiter ses frappes sur le territoire « ennemi » qu’aux strictes cibles militaires, dans le même esprit que les Brits aux Falklands.

    En conséquence, chars, artillerie, missiles moyenne portée = armes défensives. Missiles longue portée, bombardiers = armes offensives, avec un 2ème niveau de scission, cibles militaires (dépôts, centre de commandement, aérodromes), dont la destruction sur le territoire ENI est légitime et cibles civiles, toujours interdites.

    Donc, en ce qui concerne les chars, ce sont des armes défensives tout le temps que leurs chenilles ne dépassent pas la frontière UKr internationalement reconnue (même par la RuZZie à l’époque).

    Quant à la théorie des « lignes rouges » kemlinesques, çà fait un bout de temps qu’elles ont été repoussées, depuis les 300 et + T72 livrés, les obusiers de 155, les HIMARS, les Harpoon, etc…
    Les seuls obstacles à la livraison de chars « occidentaux » à l’Ukr sont d’ordre quantitatif (y en a pas tant que çà d’opérationnels), humain (les équipages doivent être formés à l’engin et à la manoeuvre inter-armes), logistqiue (le MCO, les munitions).
    Et le LEO est tout simplement le plus efficace, parce qu’il regroupe quantité (qui plus est répartie sur plusieurs pays, donc moins impactante), qualité (face aux T72/90), MCO (par rapport aux M1), standardisation Otan des équipements.
    Scholtz est devant 3 options:
    – Transférer des chars allemands, il fait son job de partenaire Otan, mais se met à dos une partie du SPD et le « parti ruZZe ».
    – Refuser l’autorisation de transfert et il se met à dos le reste de l’Otan (et sa tentative de mouiller les U.S avec des Abrams n’est pas bien perçue), c’est indirectement une victoire ruZZe (ou peut-être un Retour Sur Investissement).
    – Accepter les demandes de transfert des pays candidats à l’aide à l’Ukr, et ne pas en livrer.

    Si j’étais à Ramstein, je prendrais la décision suivante: Chacun livre (et forme et soutient) un escadron de chars. Les LEO seront majoritaires et formeront le corps blindé Ukr, les allemands seront obligés de donner eux aussi un escadron, à moins de passer vraiment pour des traîtres, les Challengers, M1 et Leclerc, trop peu nombreux, étant utilisés en réserve/école pour éviter un soutien logistique pénalisant.

    En tous cas, les exports de LEO et de MGCS en Europe, c’est cuit pour un moment. Or, l’Europe était le principal marché visé par le MGCS. L’Allemagne n’apportant plus (au contraire), une plus-value commerciale, autant la virer du deal, çà fera toujours un concurrent de moins !

    • joe dit :

      Les Polonais, via leur 1er ministre, ont laissé entendre hier qu’ils livreraient des LEO avec ou sans le consentement des Allemands. Rien que cela devrait faire réfléchir les Teutons car clairement en 2023, il y a tous les choix possibles pour tous les types de systèmes (terre, air, mer) disponible sur étagères ou en partenariat… sans acheter un seul boulon Allemand tout en faisant des deals avec la R&D payée par l’EU. Il suffit d’être 3 pays de l’UE pour valider un financement. En plus l’attentisme Allemand serait rédhibitoire pour de futurs acheteurs ou partenarial. Je ne donne pas cher du projet de char Franco-Allemand si ils persistent à piétiner sur place. Aucune raison de travailler avec eux sachant que les acheteurs se détourneront très vraisemblablement de l’Allemagne.

  37. Castel dit :

    Livrer des » Leclerc « à l’Ukraine, soit, mais à condition de ne pas trop puiser dans notre stock d’active….
    Si on choisit cette solution, cela voudra dire qu’il faudra porter cette quantité au standard XLR, le plus rapidement possible, car, vu les tensions actuelles, nous ne pouvons pas trop nous démunir, mais vu la situation, pourquoi ne pas en profiter pour mettre à niveau tous les chars restants ?
    Une chose est certaine, si on livre ces chars aux Ukrainiens, sur le plan logistique, cela va encore leur compliquer la tache !!
    Ils vont devoir se transformer en « factotum » de l’armement, mais il semble que vu la diversité des armements de ceux qui les soutiennent, ils n’aient pas trop le choix…

  38. Clavier dit :

    Bientôt on nous demandra de livrer des Rafale

    • lgbtqi+ dit :

      Quand votre maison est en flamme, vous espérez tout récipient d’eau de vos voisins.

      • GUEPRATTE dit :

        sauf quand ils aménent de l’essence en guise d’eau pour éteindre le feu …..faut etre vraiment con !!!

    • Aymard de Ledonner dit :

      Des rafales non mais des mirages 2000 ?

      • Pascal, (l'autre) dit :

        « Des rafales non mais des mirages 2000  » Le pb est que des 2000 est que l’on en a pas des masses! Les 2000 5 n’arment plus qu’un escadron les « Cigognes » basé à Luxeuil Saint Sauveur, à Orange le Ile de France est mis en sommeil et les quelques biplaces ont été reversé à Nancy Ochey où ils servent à la transfo et l’entrainement! Voilà pour les 2000 « D.A. » Pour les 2000 D plus spécialisé dans l’assaut tactique et les frappes en profondeur là aussi nous n’en avons pas pléthore non plus, de plus du fait de sa « spécialisation » il a une fonction offensive à contrario des « tirets 5 » qui de part leur mission dévolue à la D.A. sont plus « défensifs » Ce sont peut être des détails mais qui pourraient laisser passer un message en fonction du type prêté! De toute façon si prêt il y a il faudra former les pilotes ukrainiens et si l’aspect « maîtrise » de la machine ne devrait leur poser de problème la gestion et l’utilisation du système d’arme prendra un……………………….certain temps!

  39. Le Breton dit :

    Ce qui serait drôle c’est que la France en fasse l’annonce surprise demain en Allemagne à la réunion sur la base américaine j’aimerai voir la tronche que vont tirer les allemands.
    Car là les allemands ne donneront ou ne laisseront pas les détenteurs de chars Léopards II en donner à l’Ukraine tant que les américains ne fourniront pas eux aussi des chars lourds.

  40. Bobby La Trousse dit :

    C’est Guillotin & co qui vont etre content!

  41. Alfred dit :

    Continuons les âneries, en plus des conséquences des cessions de rafales. Ca augure bien de la transformation des armees prévue par la LPM. Après faire plus avec moins, ce sera faire avec ce qui reste.

    • Paddybus dit :

      Je me demande si dans la « transformation des armées »… l’idée cachée ne serait pas d’avoir du matériel et d’utiliser les militaires d’un autre pays…??? pas si con non..??? quoi que…??? :o)))))

      • lgbtqi+ dit :

        paddybus au pays des idées cachées. Ça promettrait si on ne connaissait par avance la conclusion.

        • Paddybus dit :

          Certes… mais différence entre vous et moi…. moi j’ai des idées…. et vous voudriez interdire de les exprimer…

          • lgbtqi+ dit :

            Je ne peux que saluer votre sens de l’humour…

            Passé le moment de rire, il me faut vous dire que non, vous n’avez pas d’idées.

            Ce ne sont pas des idées que vous avez, mais une idée, si tant est qu’on puisse appeler cela idée. En effet, un argumentaire forgé à Moscou ne s’appelle pas une idée mais une propagande.

            Ensuite, vous n’en êtes pas propriétaire : vous en êtes possédé. Cette propagande vous a, vous possède.

            C’est d’ailleurs pour cela qu’elle a été conçue.

            Quant à vouloir vous interdire d’asséner votre propagande : non pas du tout. À l’instar de ce qui se passe en poutinie, chine et corée du nord, régimes chers à votre coeur, je suis attachée à ce que des individus hostiles commandés par l’étranger ne puissent pas nourrir de menées subversives dans mon pays, la France.

          • Paddybus dit :

            Aller, encore les fadaises habituelles…
            et ça: https://www.citoyens-et-francais.fr/2023/01/la-guerre-en-ukraine-les-veritables-raisons-du-conflit.html
            Tout y est… et ça tiens un peu mieux la route de vos âneries éternelles…!!!!
            Mais vous allez bien nous dire qu’il est un âne complotiste, poutiniste et idéologue…

          • lgbtqi+ dit :

            @ paddybus :

            la multiplicité des caisses de résonnance du kremlin ne font pas de sa parole une vérité.

            Au contraire, on comprend que cette prolifération tente désespérément de venir au secours du mensonge.

            Dans un quartier que je fréquente, les salafis instillent des idées dans la population musulmane. Par exemple, les femmes vierges ont un djinn ou un shaïtan tapis dans le vagin. Ces idées sont ensuite répétées par 50 imbéciles conquis. Arrive un 51ème imbécile qui se dit que ce qui est colporté par 50 personnes doit bien être vrai…

            Mais non hélas.

          • lgbtqi+ dit :

            paddybus, soyez honnête, au moins une fois et regardez sur la colonne de gauche de votre site. L’url indiqué est : https://citoyens-et-francais.ru/

            .RU !

            https://www.citoyens-et-francais.fr/
            =
            https://citoyens-et-francais.ru/

            .fr = .ru

            Agent d’influence pro-poutin !

  42. LaMeuse dit :

    Beaucoup a déjà été écrit sur le sujet et sur les spécificités d’emploi, notamment le tir en mouvement qui le distingue des autres chars. Évitons toutefois de refaire l’erreur X10 vs Jaguar, en envoyant des XL rénovés pour n’avoir qu’un standard à produire/soutenir.

    Il faut y ajouter qu’en France, les XL sont principalement soutenus directement par Nexter avec un marche de soutien en service (MSS). Corrélativement les maintenanciers militaires spécialisés sont au bilan très peu nombreux au SMITer. Et ça doit faire un moment que l’on a mis un régiment de chars dans la verte (ie hors Mourmelon/Canjuers) avec un soutien opérationnel pendant au moins une semaine, ce qui semble un minimum.

    Les ukrainiens apprennent vite et n’ont pas des critères de dispo « temps de paix », mais quand même. Comme ils sont dans l’innovation, c’est peut être le moment de basculer avec un accompagnement en réalité virtuelle à distance…
    Ce serait un exploit retentissant pour nos industriels et nos gars de la maintenance.
    Resterait à produire les pièces ….

  43. Bikoro dit :

    L’Acte 2 du « Fantôme de Kiev » fera perdre la tête à Zelensky. Tant que c’était des anonymes qui se faisaient tuer, cela ressemblait à un jeu. En revanche, lorsque des amis avec qui on boit et danse les samedi disparaissent, brutalement les choses deviennent plus que réelles.

  44. Tomcat dit :

    54 heures par an ?!! C’est une blague ou une faute de frappe ?

    • PK dit :

      On a déjà des pilotes qui ne font plus leur taf d’heures… alors au point où l’on en est.

  45. JM24 dit :

    On à trot de chars Leclerc en état, pour en donnée !!!, on doit avoir dans les 220 voir 230 le reste des 406 sa à servi de pièces donc des parties moteur qui son plus fabriqué, de cible, se a St Astier il a de grosse intervention pour les rendre en état pour combattre. Il faut leurs donnée des AMX 10 RC qui son en cour de remplacement avec les munitions de 105

    • Nelly Coptère dit :

      Heu… Là, j’ai les yeux qui saignent, hein….

      • Le Chouan dit :

        @ Nelly Coptère. Oui je vous comprends mais soyez sympa avec lui. JM24 a redoublé plusieurs fois la classe de CE2 et depuis la dernière rentrée, il s’est enfin hissé au niveau CM1. « On à trot de chars » Pour le trot, il a dû confondre avec le char de Marcel Ben-Hur…
        Je vais conserver ce post car là, j’en pleure de rire! 🙂 🙂

    • Plouc putatif dit :

      De deux choses l´une : soit JM24 n´est pas francophone et ne sait pas utiliser google-traduction, soit c’est un p´tigars d´chez-nous qui veut se faire passer pour un étranger.

  46. Titi74 dit :

    54h , et à quand les 35h ? c’est des vraies semaines « de Dingue » en 2023!

    …ooops ah non, c’est par an, désolé!

    Ne risque t’on pas de faire mourir de rire les tankistes Ukrainiens ?
    pour le coup, c’est peut être eux qui vont nous donner des cours, non?

  47. Florian dit :

    Je vais être carrément franc du collier dans mon commentaire, quitte à passer pour un con (que je ne suis pas) ou un ignare (ce que j’admettrais volontiers).
    .
    Si on envisage avec la prochaine LPM de redéfinir le périmètre de notre armée, il n’est pas impossible qu’on renonce purement et simplement au char lourd pour se concentrer sur d’autres choses qui correspondent mieux à nos besoins.
    La défense de notre territoire national ne se fait pas avec des chars lourds, c’est sur la mer et dans le ciel que ça se passe (et au passage on a quand même la dissuasion nuke, donc on n’est pas près de votre une puissance étrangère débarquer sur le territoire national).
    Pour la défense de nos intérêts en général, là encore, ça se passe en mer, dans l’espace, et dans la sphère cyber. Pas sur Terre, ou alors c’est des endroits où on va chercher une projection de force dans un conflit asymétrique (type Afghanistan, Mali). Dans ces cas là, les chars lourds ne me paraissent pas l’équipement le plus utile. Chars légers et véhicules d’infanterie blindés semblent plus appropriés (+ artillerie, hélico, drones, …).
    Finalement, qu’est ce qu’on fait de nos Leclerc ? (ça c’est le moment où je suis complètement ignare donc si qqun peut m’expliquer, je suis preneur.) S’il y a si peu d’heures d’entrainement sur ces machines, c’est peut-être parce que l’état major de l’armée de Terre n’en fait pas une priorité.
    .
    Dans cette hypothèse (abandon du char lourd dans la prochaine LPM), pourquoi ne pas fournir à l’Ukraine l’intégralité de nos Leclerc ? Ils en ont plus besoin que nous. En plus, ils protègent l’Europe du grand méchant voisin à notre place.
    Ces chars ont été conçus pour des grosses batailles en plaine dans un conflit symétrique. On est en plein dedans ! Ces chars pourraient finir leur carrière en beauté sur un théâtre qui leur convient plutôt que de moisir dans les casernes.

    • Le Breton dit :

      Non la transformation au nouveau standard est sur le point de commencer, maintenant est-ce que ça vaut le coup de partir sur un nouveau projet de char lourd après ? Je ne sais pas, la plupart des états semblent y renoncer, à la limite il vaut mieux augmenter de manière large nos quantités de blindés de reconnaissance et de combat style Jaguar.

    • LaMeuse dit :

      Avec ce raisonnement, on a pas non plus besoin d’avions ou de bâtiments. Comment les ennemis parviendraient ils à nous menacer ? en passant innocemment au dessus des autres pays d’Europe ou en Méditerranée ?
      Si nous sommes en guerre, nous serons dans une alliance où chacun doit porter une part de la charge en fonction de ses moyens et être prêt à s’engager pour protéger les territoires de l’alliance qui sont menacés.

      • Florian dit :

        « chacun doit porter une part de la charge »
        Entièrement d’accord avec ça.
        Mais dans une alliance, on peut justement avoir certains alliés qui seront spécialisés dans les batailles terrestres (Pologne, Allemagne par exemple) et d’autres qui seront spécialisés dans les mers (France, GB, Italie par exemple). Chacun comptant sur ses alliés pour combler son déficit dans une arme. Attention, je ne prône pas la suppression de l’armée de Terre, juste l’abandon du char lourd.

        • Nimbus - parfois cumulo dit :

          « Chacun doit porter une part de la charge »… curieux, défilent devant moi des images de Dunkerque. La coalition britanno-belgo-francaise dans toute sa… débâcle !

      • PK dit :

        « Si nous sommes en guerre »

        Ça tombe bien, on n’est pas en guerre…

    • Carin dit :

      @Florian
      Vous n’avez pas tort, dans votre questionnement. On peut se contenter du Jaguar et de son 40mm + ses 4 MMP, vu que l’on ne partira jamais en guerre symétrique seul. Mais cela suppose que nous deviendrions une force d’accompagnement au sol, pour les pays européens nantis de chars lourds… et c’est là que ça coince… les armées françaises sont une force de pointe, pas d’accompagnement.
      Nous avons besoin de chars lourds, et de tout ce qui va autour, pour justement aller au contact.
      Nos avions sont taillés pour, malgré ce qu’en disent les pleureuses nos bateaux aussi, et nos forces terrestre ne peuvent déroger à cette doctrine.. je pense même que lorsque l’on s’équipera du remplaçant du Leclerc, c’est vers les 600 chars que l’on se dirigera, ce qui sous-entend que la quantité de nos Jaguar et autres matériels va aussi augmenter, pour justement rester dans notre doctrine de corps d’armées complets. Et les efforts nécessaires à cette remontée en puissance, seront fournis par le civil… (impôts, taxes diverses, baisse des remboursements sécu, baisse des allocs diverses et variées etc..). Et je vous garanti, que toutes les pleureuses sur ce blog, oublieront la remontée en puissance de nos armées, qu’elles prônaient à grand renfort de larmes, pour venir pleurer sur la petite perte de leur pouvoir d’achats!

  48. Carloman dit :

    Effectivement, en ce qui concerne les chars Leclerc, l’info transpirait depuis quelque temps. Diplomatiquement, ce serait un beau coup, après celui des AMX 10 RC; les allemands « traînent la patte », alors qu’ils pourraient, au minimum, donner l’autorisation aux pays en détenant en Europe, comme la Pologne et la Finlande, de les céder à l’Ukraine. Il s’agit là, plus largement, d’un affrontement à peine feutré entre la France et l’Allemagne sur le plan de la Défense.
    Certains commencent à penser, peut-être avec raison, du bon vouloir de nos voisins allemands de vouloir continuer l’aide à l’Ukraine, les lobbies commerciaux ainsi que les liens avec la russie étant très développés outre-Rhin et pesant, forcément, sur leurs actions de politique extérieure.
    Certains condamneraient sûrement l’octroi à l’Ukraine de ces chars, et on peut les entendre; par contre, ce serait « se placer » très fortement, diplomatiquement, et pour de futurs contrats de reconstruction, dont certains ont déjà été signés.

  49. C dit :

    des leclerc pour l ukraine ??on rigole d avance…nos dirigeants continuent à nous mentir. combien de chars en etat??combien en commande ?? a signaler la position des allemands pour fournir des chars à l ukraine :::ET on continue à prévoir nouveaux chars et chasseurs avec eux ???sur cela va marcher ?’????? merci à notre président et aux chefs d état majors….quant à notre SEcurite???

  50. Titi dit :

    Il faut comprendre quoi ?

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « Il faut comprendre quoi ? » Bah………………………..rien!

    • Carin dit :

      @Titi
      Il n’y a rien à comprendre… @C n’est probablement qu’un nouveau pseudo du diarrhéique, qui continu à prôner la réthorique du Kremlin sous un autre biais.

  51. Le Chouan dit :

    Ha surprenant ! Il faut toujours qu’il fasse mieux que les autres, ils font çà, donc je vais faire pareil, quel gam.. !

  52. Le Chouan dit :

    Et nous, nous n’en avons pas besoin de ces chars Leclerc en réserve? Nous sommes déja à l’os en termes de moyens, pfff, ce n’est plus possible d’entendre çà, vraiment des irresponsables !!

    • Carin dit :

      @le Chouan
      Vous partez d’un postulat faux…
      Jusqu’à ce jour, la France donne, et le reste de l’Europe lui emboîte le pas… pas le contraire.

      • Le Chouan dit :

        C’est totalement faux ce que vous dites, pour rappel Macron s’était fait tordre le bras par Zelensky il y a plusieurs mois de cela car ce dernier trouvait qu’il était trop frileux dans l’aide qu’il apportait aux ukrainiens, d’ailleurs ces mêmes ukrainiens l’avaient copieusement moqué . Macron qui soit disant téléphonait (surtout pour son image) sans cesse à poutine a plutôt été long à la détente en terme d’aide à l’Ukraine mais il a été obligé de s’y mettre sinon cela ne se serait passé dans l’opinion.
        Depuis c’est bien mieux avec la rétrocession des canons Ceasar et l’envoi d’hommes en Roumanie et en Lituanie me semble-t’il . Je vous invite à regardez la liste d’envoi de matos de @Lotharingie et vous verrez bien que nous sommes loin d’être les premiers. Certes il a récemment réussi un gros coup politique avec les AMX 10 RC (peut-être pour embarrasser les allemands) mais en attendant, les autres pays nous ont souvent devancé et bien souvent nous étions à la remorque. Pour finir, côté chars lourds puisse que c’est cela le sujet de M. Lagneau , ce sont bien les américains avec leurs chars Abrams et les anglais avec leurs Challenger 2 qui ont été les premiers à en proposer, alors ne dites pas n’importe quoi, pfff ! A l’avenir oubliez-moi, le pinailleur !

        • Carin dit :

          Je vous oublierait dès que vous cesserez de raconter n’importe quoi…
          Pour les Abrams en Ukraine c’est niet… y’en a pas, et y’en aura pas.
          Pour le reste, je vous laisse à vos croyances.

      • Le Chouan dit :

        Erreurs à la fin de mon post, je voulais parler des Polonais avec Leurs Léopard pas des américains avec leurs Abrams, ces derniers l’ont vaguement évoqué !

  53. Jpp dit :

    Mais bien sûr ! Qu’ils envoient les chars Léopards 2, les « Challengers-2 ».
    Il est à noter que ni les « Ahbrams » américains ni les « Leclerc » français n’en font partie.
    Le parc Leclerc restant est aujourd’hui autour de 215 engins « disponibles et entretenus » pour les armées, sur 406 initiaux.
    Quant aux quelques 190 chars restants, ils sont pour partie conservés en « stockage profond », notamment pour être cannibalisés pour fournir des pièces pour les 200 autres. Difficile d’en faire quelque chose avant de très longs mois… Outre son aspect quantitatif, cette réduction du parc aurait également de graves répercussions sur la formation et l’entrainement des équipages français. Après une réduction de 7000 heures entre 2019 et 2020, le nombre d’heures allouées à ces activités est passé de 20000 à 13000 heures dans la plus totale indifférence.
    Rajoutez y les caprices des deux pays (Allemagne et France), « on va faire un produit haute technologie hors de prix à une commande qu’on réduira en échantillonnaire in fine et qui cerise sur le gâteau sera in exportable à cause de son coût ».
    Ceux qui commandent aujourd’hui ne seront plus aux manettes quand le produit sera livrable, exemple du Tigre et autres.
    En attendant, la Russie sature l’armée de T-90M, se préparant à la bataille avec les « Léopards »

    Avec 12.556 chars, la Fédération de Russie possède de loin la plus grande flotte de son arsenal, de la série des T-72 à l’Armata T-14 ultra-avancée. C’est plus que le total combiné des numéros deux et trois, la Corée du Nord (6.645) et les États-Unis (5.500).
    En attendant, la Russie sature l’armée de T-90M, se préparant à la bataille avec les « Léopards »

    • Yohoho, et une bouteille de rhum dit :

      C’est vrai que pour le même prix, je préfère trois T-90, ou même 5 ou 6 T-72M, à un seul Leclerc…

    • Green dit :

      Oui, les 3 T-14 armata vont aller au front impressionner les Ukrainiens.

      Mais qui va défendre la place rouge alors? Et comment ils vont faire le 9 Mai prochain?

      • Carin dit :

        @Green
        Si nos amis russes envoient le T14 Armata en Ukraine, c’est en krimée, la ou il ne risque rien aujourd’hui… et pas proche de la ligne de front au Dombass, où il pourrait se faire décortiquer.
        Cela s’appelle de la propagande, et elle est destinée aux troupes russes, en vue de leur remonter le moral…
        Si on analyse ce fait, on en déduit que nos amis russes au Kremlin et dans les états-majors, s’apprêtent à reculer et à s’embosser en krimée, avec pour hub d’approvisionnement le port, et le pont.

    • albatros dit :

      Le T14 n’est pas abouti, on ne sait pas ce qu il vaut exactement jamais envoyé en opération ni produit en nombre
      Par contre le Leclerc si, au Yemen notamment et face à des mines, RPG et missile Kornet.
      Dans les 12 000 si vous enlevez les pièces de musée ou les trucs rouillés qui pourrissent depuis 30 ans au fond d’un parc et qu une armée occidentale aurait honte à conserver, cela devrait faire beaucoup moins d’engins …qui auront vocation à brûler une fois leur tourelle envoyée à 20 m, juste avec une arme portative anti char, que dire des 120 mm.

    • Bobby La Trousse dit :

      Les 12.556 chars Russes c’est un comptant les reliques des années 50 bien plus ancien que le T-72… C’est peu probable que les Russes est les moyens logistique de mobiliser le T-90 en nombre et le T-14 reste une serie trés limité.

      Puis bon la doctrine Russe en terme d’utilisation de blindé est plus que douteuse.

    • PK dit :

      « Avec 12.556 chars, la Fédération de Russie possède de loin la plus grande flotte de son arsenal, »

      À modérer par le fait qu’ils sont loin d’être tous opérationnels. Mais bon, avec des bonnes usines, c’est toujours plus facile de relancer un char que d’en construire un neuf. Et comme par hasard, les usines russes turbinent. Elles…

      • aleksandar dit :

        Les russes entretiennent et modernisent leurs chars dans leur dizaine d’usine à un rythme de 200 a 250 par an depuis 2014 soit entre 1600 et 2000 fait.
        Avant 2014 le rythme etait de 150/an.

        • PK dit :

          Ils ont l’air d’avoir sensiblement monté la cadence depuis quelques mois et semblent dire qu’ils vont encore le faire. Ils parlent de deux nouvelles usines qui vont s’ouvrir.

          Il faut croire qu’ils prennent les choses plus au sérieux que nos dirigeants.

          • Carin dit :

            @PK
            Et d’où sortez-vous ces renseignements ?
            A l’avenir dites plutôt
            « je pense que », cela permettra à vos lecteurs de comprendre que vos assertions relèvent de votre réflexion, et non de votre imagination. Même si chez vous cela ne sera pas différent, la « réflexion » étant hors de votre portée!

          • PK dit :

            @ Carin

            Presses et annonces officielles russes. Vous ne les lisez pas ?

            J’en déduis que vous fondez votre « réflexion » sur votre seule miroir, ce qui explique son niveau.

        • Carin dit :

          @aleksandar
          En ce cas, la production de chars retapés de 2014 à 2022 se trouve en pièces détachées en Ukraine…
          S’il vous lis le débile du Kremlin ne va pas vous féliciter!

      • lgbtqi+ dit :

        Ah oui, les production des usines en poutinie…

        Comme la liberté de la presse qui n’existe qu’en Russie et pas en Europe. Cf. votre intervention récente.

        Rrrosssiiia kharachoooooooo !

        Peut-être devriez-vous trouver un blog correspondant plus à votre niveau. Pour les PLS médecine universelle, pour la liberté de la presse à la russe, pour les usines russes…

        Et n’oubliez pas de vous renseigner sur le dernier fleuron des usines russes : la moskvitch-3 (voiture pourrie en fait produite en Chine mais dont le volant est monté vers Moscou pour faire mentir les statistiques)

  54. yo dit :

    54h par an c’est en effet très très loins du compte. J’imagine qu’ils doivent pas tirer plus de 8 à 10 obus par ans aussi.

    • Frédéric dit :

      Un collègue qui a passé son service militaire sur AMX-30 dans les années 90 m’avait dit avoir tiré 4 vrais obus de 105 en un an. Beaucoup plus d’obus d’exercice.

  55. Gplt dit :

    Question difficile quand même car oui il faut sûrement en donner à l’Ukraine mais quid de notre arme blindée sachant que l’on n’a plus de production ? Autant américains et allemands en ont en grands nombres et en produisent toujours. Si on en livre peut-être faudra-t-il en acheter à l’étranger pour garder une certaine crédibilité et efficacité.

  56. PHILIPPE dit :

    il me semble, mais ce n’est qu’un avis personnel, que la balle est maintenant dans le camp de l’Allemagne au moins pour autoriser les pays voisins qui y sont prêts à céder des Léopard 2 à l’Ukraine car :
    * notre stock d’AMX30 réellement opérationnels est ridicule
    * et une extension du conflit n’est, malheureusement, pas à exclure
    A ce sujet, comme le destin de l’Ukraine s’est en grande partie joué à Hostomel, il est vivement souhaitable que chaque pays européen tire rapidement tous les enseignements de cette bataille décisive.
    Bataille de l’aéroport de Hostomel – Wikipédia
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_l%27a%C3%A9roport_de_Hostomel

    • Green dit :

      Hostomel, et plus largement la bataille de Kiev dont elle est le début, je pense, restera comme une bataille historique qui a décidée du sort de l’Ukraine en tant que nation indépendante. Perdre à ce moment la pour l’Ukraine aurait été tout perdre, elle a bien été décisive. L’issue de la guerre est encore a venir.

      D’ailleurs les historiens ukrainiens et autres vont en débattre bien sur, mais je pense qu’ils nommeront cette guerre la seconde guerre d’indépendance ukrainienne (après la période 1917-1922) ou quelque chose d’approchant.

    • LEONARD dit :

      @PHILIPPE
      * notre stock d’AMX30 réellement opérationnels est ridicule
      C’est pareil pour les AMX13, les M48 et les Sherman.
      Mais ou qu’on va t’on ?

    • précision dit :

      Ou plus généralement:
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Hostomel

      D’ailleurs c’est presque amusant: selon wikipedia
      bataille de l’aéroport d’Hostomel: « victoire russe »,
      bataille de Hostomel: « victoire ukrainienne »

      Il est un peu futile de parler de victoire dans certains cas mais cette phase de la guerre est assez nettement une défaite Russe.

  57. Bofbof dit :

    C’est donc officiel et confirmé, maintenant personne ne peut dire qu’il ne sait pas : Kiev se déclare incapable de continuer la guerre sans de nouvelles livraisons d’armes plus nombreuses et plus lourdes. Un commentaire de la part de tous ceux qui affirment sans relâche que l’armée Russe va de défaite en catastrophe et que l’Ukraine a déjà gagné, et qui traitent de troll tous ceux qui pointent les contradictions de notre discour officiel ?

    • Green dit :

      Oui bof en effet.

      si l’armée russe ne va pas de défaite en catastrophe, je veux bien que vous définissiez ce que sont des défaites et des catasrophes.

      Des gestes de bonne volonté? Des retraits temporaires de ce qui était la « Russie pour toujours » depuis déja un mois?

      Oui, expliquez nous le discours officiel svp

    • GHOST dit :

      Bofbof, l´Ukraine est capable de continuer la guerre.. mais une offensive pour capturer la Crimée exige une puissance de feu respectable et surtout une protection fiable pour les troupes..d´où l´importance des chars puissants et modernes de l´OTAN

    • albatros dit :

      L’Ukraine est capable de résister aux russes, même avec des cailloux et des couteaux. Elle l’a démontré entre 1945 et les années 60 déjà et face aux mêmes russes.
      Mais elle a besoin urgemment de beaucoup de tanks et canons modernes pour zigouiller les 500 000 futurs cadavres qu on lui enverra dès février-mars (à peine formés armés et habillés) pour reprendre ensuite les territoires du Sud et mettre à genoux les russes. Come ils l’ont été déjà face aux finlandais en 1939 ou allemands en 1917

    • rainbowknight dit :

      Pour les intimes du Kremlin : « Vladi vos stocks sont épuisés… »

    • Condrieu dit :

      Le froid de Moscou commence sérieusement a vous geler les pauvres neurones qui vous habites.

    • Rageot de La Touche dit :

      Cela s’appelle de la propagande occidentale ./

    • Pascal, (l'autre) dit :

      @Botbof Vous pouvez avoir gagner des batailles mais au prix de pertes conséquentes voire lourdes d’autant plus impactantes que votre armement est limité en taille, de même votre adversaire peut posséder davantage de moyens mais s’il en perd davantage! Pendant la deuxième guerre l’aviation alliée U.S. et U.K. ont pilonné l’Allemagne nazi donc ont activement participé à la défaite mais au prix de combien de bombardiers!

    • Carin dit :

      @Bofbof
      Mon pauvre diarrhéique, moi ce que j’en déduit, c’est que les ukrainiens ont bien compris que le peu d’armes occidentales qu’ils ont au front, suffisent à faire se terrer la formidable et indestructible armée russe… et s’ils demandent plus de ces armes, voire d’autres produits offensifs, c’est pas parce qu’ils sont à genoux (ça c’est tes désirs), c’est parce que même avec 100 chars lourds occidentaux, plus le peu
      d’ AMX10 pour leurs ouvrir la voie, et le peu de tubes de 20 et 25mm pour protéger leurs flans, ils arriveront à rejeter à la mer l’ensemble des armées russes… et ton amoureux en est parfaitement conscient au vu de la réthorique qu’il fait transmettre aux guignols de ton espèce!

  58. Green dit :

    Je suis pour l’envoi de ces chars a l’Ukraine
    Cela devrait être une raison pour réindustrialiser la filière blindés en France. Produire les pièces, relancer ce qui a été perdu comme savoir faire. Si bien évidemment ces tanks manqueront a l’armée, on aura de quoi en produire d’autres à terme. Pour une perte a court terme, on est gagnant a moyen et long terme.

    Alors que pour le moment on a rien que du stock. Je pense que produire est mieux que stocker (ou encore mieux les deux).

    Pendant ce temps l’Allemagne utilise les US comme prétexte et paravent de son incurie stratégique. Une raison de plus pour ne pas compter sur elle.

  59. Caius dit :

    En fait la maintenance pose un problème quasi insurmontable donc je vois pas pourquoi on revisite ce sujet. Sur un sujet similaire je regrette que nous n’ayons pas pu commenter sur l’article precedent a propos du T14. Certes ce char est perfectible mais quelle avancée sur le papier: le survie de l’équipage est mis au centre des préoccupations avec une sorte de cocon blinde qui arbitre les 3 hommes. Blindage mille feuille, protection active, tourelle a chargement automatique. Sur le papier, ca a de la gueule avec une vrai rupture technologique par rapport aux autres il me semble. Et vous qu’en pensez vous?

    • malgré-moi dit :

      Sur le papier
      – l’aviation russe aurait dû réduire à néant l’aviation ukrainienne
      – les su-57 détruire toutes les défenses aériennes ukrainiennes parce qu’ils sont furtifs
      – le drone de combat de Kalashnikov devrait être en 1ère ligne à la place des soldats
      – l’opération militaire spéciale aurait dû aboutir à un succès en 3 jours
      – la fédération de Russie est une République fédérale
      – l’Ukraine est un pays frère de la Russie

      Comme à l’époque de l’URSS les rapports des fonctionnaires et militaires russes sont faits dans le but de contenter ceux qui les commandent, et non pour rapporter fidèlement une situation.

      Ces nombreux indices ne plaident pas en faveur du sérieux des caractéristiques prêtées à ce char…

    • vno dit :

      Espérons qu’ils aient pensés à équiper la capsule d’un parachute.

  60. VinceToto dit :

    Le Leclerc est le char de combat principal le plus confortable pour l’équipage. Après perso je préfèrerais quand même être dans un Abrams à jour en cas d’attaque frontale (j’ai un peu étudié les points d’attaque de différents chars).
    J’espère qu’ils enverront les équipages français avec sur le front ukrainien plutôt que d’envoyer des ukrainiens mal entrainés au massacre.
    L’Armée de Terre recrute…

  61. jp dit :

    il faudrait combien de temps pour remonter la chaine de leclerc et la mettre en route ? 1 ans ? vu que ca risque de durer, ca vaudrait le coup, surtout qu’il y a peu l’AS avait demandé des infos après la démonstration des leclerc aux EAU. avec une grosse modernisation.

  62. asvard dit :

    Monaco n’attend que ça que l’on se dépoile en chars : avec sont allie le Luxembourg ils vont en profiter pour nous nous attaquer en tenaille. Vaut mieux que nos chars restent à rouiller dans nos hangars plutôt que d’être utilisés contre ceux pour les lesquels ils ont été conçus à savoir les Russes.

  63. jolire dit :

    à bofbof, on le sait ça, les russes aussi, va lire le mémorandum de Budapest.
    C’est dégueulasse de la part des russes de se faire rendre les missiles nucléaires (1000) de désarmer l’Ukraine en garantissant sa sécurité, puis l’attaquer 🙂 c’est trop facile

    • Géo l'ignare dit :

      @ jolire
      Il faut lire « de la part des US » et non « des Russes », bien entendu.

  64. Nexterience dit :

    Ligne rouge:
    Il me semble que la ligne rouge de la cobelligérance n’est pas définie autrement que par le ratio avantages/inconvénients de Moscou à frapper le pays:
    même en cas de livraison de matériel importante à l’Ukraine, l’intérêt de frapper le donnateur serait militairement nul car cela justifierait un engagement majeur du pays frappé (exp : Suède), puis servirait de prétexte pour l’OTAN.

    • VinceToto dit :

      Et puis d’un point de vue stratégique/tactique, c’est beaucoup moins couteux pour la Russie de dégommer du matos et personnel US/OTAN sur le front Ukrainien que dans d’autre type de conflit/front qui pourraient être mieux organisés coté US/OTAN.
      C’est du ~1 vs. 10 dans le contexte actuel alors que dans d’autres cela serait plutôt 1 vs 1. On rajoute les couts de prod. US/OTAN+etc., et nous comprenons que l’US/OTAN plutôt que de s’être fait bouffer la main préfère se faire bouffer le bras.

  65. petitjean dit :

    bravo monsieur !! Mille bravos !!
    enfin une voix objective, réaliste, sur ce blog envahit par l’hystérie des russophobes qui refusent toute réalité historique, qui ignorent tout des réalités géostratégiques.

    Enfin !
    Tout esprit censé sait que jamais l’Ukraine de pourra vaincre la Russie, avec ou sans l’aide de l’occident.

    Mais aussi longtemps que l’Europe sera sous la tutelle américaine, rien ne sera possible. Car les fanatiques sont aussi à Washington….

    • lgbtqi+ dit :

      ah petitjean, l’admirateur et le promoteur de la Corée du Nord. En forme camarade ? Une petite boulette de progagande et vous vous tirez content de vous ?
      Au passage, on n’est pas russophobes : on est juste pas poutinomanes.

      • précision dit :

        Je ne partage pas le commentaire de petitjean, mais

        « on n’est pas russophobes : on est juste pas poutinomanes » serait plus crédible de la part de commentateurs qui ne chercheraient pas à attiser les dissensions internes en Russie à longueur de commentaires, ne croyez-vous pas?

        • lgbtqi+ dit :

          @ précision :

          merci d’indiquer leS interventionS que vous évoquez à mon encontre. Sans quoi le lectorat concluera à un mensonge de votre part, une fois de plus.

          Mais je comprends que vous cherchiez à préserver le mythe d’une Russie unie, belle puissante et resplendissante. C’est à certaine fin utile.

  66. Xos dit :

    Le leclerc sera plus à l’aise dans les grandes plaines Ukrainienne qu’au Yémen dans des combats urbain. il serai intéressant de voir son impact dans les zones où il sera déployé, car cette guerre devient une occasion de tester nos armes dans un laboratoire à ciel ouvert. Bien qu’avoir du bon matériel ne fait pas tout… Mais ce cynisme qui s’ajoute à une soumission à l’otan ne fera que prolonger cette guerre, vider nos stocks, impacter la formation des militaires, et affaiblir l’Europe militairement et économiquement. Il y a 2 gagnants pour l’instant, Américain et russe car leurs revenus ne font qu’augmenter. La domination économique passe systématiquement par des guerres souvent longues. A l’image des conflits au moyen-orient. Les américains ne supporte aucune concurrence.
    L’otan n est que le bras armé de la politique étrangère américaine, et cette escalade devient peu à peu chaque jour un peu plus inquiétante. Notre Président, oublis que nous sommes membre permanent du conseil de sécurité, nous devrions plus avoir un rôle tampon entre deux grosses puissances et négocier la paix, plutôt que jouer les va t’en guerre histoire de se faire bien voir. Quel que soit les horreurs commises durant cette guerre, la France devrai rester neutre. Elle gagnerai en grandeur. Livrer des armes ne fait que retarder une échéance inéluctable.

    • joe dit :

      Citation : »Livrer des armes ne fait que retarder une échéance inéluctable. »… oui, celle de la défaite de la Vlad le Sanglant.

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « la France devrai rester neutre. Elle gagnerai en grandeur. Livrer des armes ne fait que retarder une échéance inéluctable. » Eléments de langage récupérés au 40 bd Lannes, à Paris où « pompés » sur un site web avec une extension .ru ?

      • Xos dit :

        ni l’un ni l’autre, j’aime mon pays et nos armées. Mais tout analyse géopolitique qui ne va pas dans le sens de bfm WC, provoque sur ce site une forme de censure systématique. Vous êtes plusieurs ici à jouer les inquisiteurs. Ce site opex se dégrade depuis les années 2000. La qualité des commentaires et les discussions interessante deviennent rares. Chacun à le droit d estimer que tel ou tel camp à le plus de chance de gagner sans être pris de haut.

        je suis certain que les ukrainiens seront bien s’en servir et dans des délais de prise en main rapide car ils sont très intelligent. A l image des enfants qui ont entre 2 à 3 ans d avance sur le programme scolaire français.
        Mais le rapport de force penche un peu plus en la faveur de la Russie.

        • Pascal, (l'autre) dit :

          @Xos Merci pour « l’évasive » mais si vous saviez combien d’autres l’utilisent! Le grand classique qui consiste à passer pour la victime avec le commentaire sentencieux dans le genre « ce blog c’était mieux avant…….. » C’est facile de venir mettre le feu et reprocher aux autres qu’ils ont condamné l’arrivée d’eau, très très facile vu le retour de cette sempiternelle musique!
          « Livrer des armes ne fait que retarder une échéance inéluctable. » puis « Mais le rapport de force penche un peu plus en la faveur de la Russie. » Donc pour vous la situation est plié, laissons faire………………………en négociant! Il y a de cela longtemps il y en a eu deux qui sont allés négocier…………………………Voulez vous que je vous rafraîchisse la mémoire au sujet de « l’aventure » de messieurs Daladier et Chamberlain? Adepte du fait accompli, désolé mais non merci!
          « 

    • Carin dit :

      Tu tournes en rond….

  67. Condrieu dit :

    Et a Saumur, il y a pas du stock qui roupille?

  68. Paddybus dit :

    Décidément, nous avons un sacré président…
    Après avoir détruit notre filière nucléaire civile, après avoir détruit notre structure électrique en détricotant EDF, après vouloir raboter encore les retraites, après avoir saccagé le système hospitalier, après avoir dynamité le système de santé générale, continuant à encourager l’affaiblissement du système scolaire, après avoir saccagé, comme jamais avant lui, les finances de la Nation France (1800 milliards de dette en 38 ans avant lui 1200 à lui tout seul après son mandat…), après avoir laissé encore et toujours le système judiciaire descendre dans les bas fonds, après avoir laissé l’efficacité de le police s’affaisser, après avoir récemment évoqué une modification constitutionnelle pour calquer nos institutions sur celles des zépadunidaméric… après avoir réussi à être méprisé par l’immense majorité des chef d’états du monde… après s’être ridiculisé a à la coupe du monde de foot, Ne voilà pas t-il pas qu’il s’essaye à toute force de faire ce qu’il faut pour que jamais les relations normales ne puissent être rétablies avec la Russie qui pourrait être, avec le centre du continent Eurasiatique, la nouvelle charnière d’accès au coeur du futur dynamisme économique mondial…!!!!!

    Et tout ça avec l’assentiment béa et ignare d’une part probablement majoritaire du peuple de France….!!!! Il fallait y arriver… chapeau bas…!!!! :o{{{{{{{{{

    • PK dit :

      Ça, on ne peut pas ne pas lui attribuer ce mérité-là… c’est un génie de la déconstruction. Qui plus est un génie de la division (mais pas blindée !)

    • lgbtqi+ dit :

      rassurez vous, ce jour vous appris au peuple béat (avec un T, génie…) et ignare de France le concept de zépadunidaméric. Le voici donc équipé intellectuellement pour assister à la suite de votre conférence, qui du reste fait largement l’impasse sur l’histoire récente, bien opportunément.

    • Elwin dit :

      Pour le nucléaire, c’est bien antérieur à Macron, qui au moins a eu le cran de relancer la filière. Le trou d’air commence avec Sarko, qui aura accumulé les faux pas et la destruction du public, suivi d’un Flamby mauvais sur les questions énérgétiques.

      • PK dit :

        Pour le moment, le nucléaire n’est pas relancé. Et Macron a bien amplifié la chute du nucléaire jusqu’à ce que ça commence à trop se voir pour qu’il le dissimule, c’est-à-dire à l’orée de cet hiver.

        Ça fait quand même 5,5 ans de chute sur un peu moins de 5,7 ans. Alors, côté nucléaire, c’est pour le moment un fossoyeur. Comme pour les turbines…

      • Paddybus dit :

        Non, Elwin, je pense que vous faites erreur, car macreux était au ministère des finances sous hollande et il est celui qui a construit le dossier de la vente de Alstom…. et il aurait empoché au moins 3 millions d’euros… les estimations vont de 3 à plus de 10…
        Il est donc parfaitement et complètement responsable… d’autant que les avis de tous les experts consultés, et il y en eu ont formellement déconseillé cette vente… il a servi son intérêt immédiat contre l’intérêt de la nation…
        Il y avait même récemment eu un entretien au sénat avec un scientifique spécialisé du nucléaire… plus de deux heures ou il donné tous les détails et macreux en prenait plein la gueule… étrangement je n’arrive plus à mettre la main dessus…!!!
        Par contre je partage avec vous l’idée que sarko a aussi ses responsabilités… il est d’ailleurs celui qui a supprimé la possibilité de passer le chef d’état par une cour de justice pour haute trahison…!!! surement un hasard…

  69. guilhom dit :

    Si demain le Leclerc comme au Yemen fait des miracles, sur que l’on nous en demandera en masse comme pour le caesar.

    On a un coup à faire pour aussi faire pression sur les Allemands.

    Enfin d’apres quelques sources on en a plus que 220 ; on peut en prendre 80 de ceux en réserves pour les envoyer à l’Ukraine ou récupérer ceux d’autres pays

  70. aleksandar dit :

    On aura le temps de tuer un âne a coup de figues molles avant que l’ukraine reprenne la Crimée.

    Les chars ne pèsent pas dans ce conflit, c’est une guerre d’infanterie.

    Amusant de voir les mêmes qui il y a 11 mois vantaient les mérites incomparables et décisifs des ATGM ukrainiens devenir d’un seul coup des supporters du char dans une guerre conventionnelle.

    • satsuma dit :

      « Les chars ne pèsent pas dans ce conflit »

      Allez dire ça aux Russkofs écrabouillés à Balaklia , Izioum etc… pendant la contre offensive de Kharkiv …

      Doivent sacrément apprécier votre humour …

      Bien à vous .

      • aleksandar dit :

        Les seuls qui se soient fait écrabouillés a Balaklia , Izioum, ce sont les ukrainiens qui ont reconnu avoir eu 10 000 pertes.
        Retournez étudier le chapitre  » Freinage et Coup d’Arrêt  » vous n’avez pas tout compris, il semble.

        • précision dit :

          Connaissez-vous les pertes humaines des Russes? Si non, vous ne pouvez pas affirmer que les Ukrainiens soient les seuls à avoir eu des pertes.

          Ce qui est certain est que les Russes ont au moins perdu (rendu) beaucoup de terrain, et beaucoup de matériel dans cette contre-offensive ukrainienne. Et que ça a été un élément déclencheur de la mobilisation, qu’on peut voir comme la preuve qu’ils ne pouvaient plus tenir le terrain.

          • aleksandar dit :

            Il y a tellement de commentateur ici pour ânonner que les pertes russes sont « monstrueuse » que je ne veux pas les déranger. Il ne faut jamais réveiller un somnambule.
            Du terrain , oui, ligne de défense trop faibles.
            Beaucoup de matériels, aucune preuve de la part des ukrainiens.

    • Lewis Sanders dit :

      sauf que: cette fois dans les chars ca sera des ukrainiens aux commandes, pas des russes démotivés, mal formés, mal équipé et mal commandés comme je l’ai vu dans les excellentes vidéo de l’expert militaire Xavier Tytelman. Je vous rappele quand même qu’il a démontré que les russes communiquait en clair avec des radio VHF chinois acheté sur aliexpress

      • aleksandar dit :

        Tytelman, un  » expert », spécialiste des avions qui s’est découvert une vocation de généralissime de l’armée de terre……

      • Paddybus dit :

        Tytelman un expert militaire..??? laissez moi rire… il est ancien « personnel de cabine » à bord d’un Atlantique II …
        En quoi cela donne-t-il une expertise..???
        Le coup des radios, excellent… et pourquoi pas des babyphones..???
        j’aime assez ce genre de démonstration… affirmer n’est en rien démontrer…!!!

    • asvard dit :

      Les ATGM c’est bien pour la défense, les chars c’est pour l’attaque, faire des percées

      • aleksandar dit :

        Quand un char se fait taper par ATGM, qu’il soit en attaque ou en défense ne change rien à l’affaire.

    • Carin dit :

      @Aleksandar
      Ça fait des mois que l’on entends cette réthorique du Kremlin… mais dans les faits, ça fait des mois que de replis stratégiques en replis stratégiques, nos amis russes… reculent!
      Et contrairement à la propagande du Kremlin, les matériels occidentaux sur les différents fronts sont : une centaine d’obusiers, 18 Caesar, 80 lance roquettes bridés à 80kms, et plusieurs centaine de missiles anti-chars… tout le reste est le même armement des 2 cotés…
      A mon avis, les « figues molles » se trouvent dans les pantalons des décideurs russes.

      • aleksandar dit :

         » On peut reprendre la terre, pas les soldats morts  »

        Amusante votre liste de course, sur 871 km de ligne de front cela en fait combien au kilomètre ?

        Vous devriez éviter les propos graveleux et salaces, cela nuit a la qualité de vos interventions et on va finir par vous confondre avec la Grosse Bertha.

        • Carin dit :

          C’est pourtant ce qui se trouve sur les « 871kms de front », ça en dit long soit sur la qualité de ces matériels pourtant echantillonaires, soit sur la très mauvaise qualité de la doctrine russe… je vous laisse le choix.

      • précision dit :

        Allez faire un petit tour sur les seules livraisons de l’Allemagne listées par lotharingie, vous verrez que vous sous-estimez beaucoup les livraisons:

        https://www.opex360.com/2023/01/20/les-pays-bas-seraient-disposes-a-livrer-des-chasseurs-bombardiers-f-16-a-lukraine/?unapproved=137742&moderation-hash=8e9802346c4c251b425418bd07013735#comment-137742

        • Carin dit :

          @precision
          Il me semble, mais je peux me tromper, qu’il est compté à nos amis allemands le matériel qu’ils déclarent remplacer auprès des pays donateurs… hors ces pays n’ont à ce jour pas reçu grand chose…
          Nos amis grecs par exemple n’ont encore rien reçu, alors qu’ils ont déjà donnés leur BMP3 de facture russe… pourtant le matériel promis par nos amis allemands se trouve sur cette liste… mais pas en Grèce! Et c’est pareil pour d’autres pays donateurs. Donc oui à terme l’Allemagne aura casé beaucoup de ses matériels en Europe, sans jamais s’être vraiment engagé en Ukraine.
          On peut donc dire que nos amis allemands s’assurent un avenir commercial auprès des pays européens, à peu de frais, et surtout aucun risque.

        • précision dit :

          @carin
          vous avez peut-être raison, mais ce que je soulignais c’est qu’il y a plein de matériel livré que vous ne mentionnez pas et sur ce point la propagande du Kremlin ne me semble pas avoir tord: les occidentaux ont livré énormément d’armes. Beaucoup plus que votre estimation.

          Par exemple les munitions dites intelligentes: des obus à sous-munitions antichar, les mines antichars « modernes »,… toutes répertoriées par des vidéos. etc. Et la liste ne présentait que les envois allemands, alors que les américains ont encore envoyé beaucoup plus ; quand vous parlez de centaines de missiles anti char, en réalité, rien que les javelins envoyés se comptent en milliers.

  71. Patrick V dit :

    stratégie ou pas ? that is the question !
    en livrant de plus en plus d’armes (la France et/ou les autres pays) à l’Ukraine, c’est bien.
    ces armes finiront pas être détruites en grande parties, car utilisées sur le terrain, c’est la loi de la guerre.
    cela fait, notre pays de France se désarme progressivement, non ?
    La Russie a probablement compris cela, ils n’ont plus qu’a attendre qu’on ai tout donner, les autres pays d’Europe aussi,
    comme cela, presque pas de résistance, l’Europe se pliera sans presque rien dire à l’envahisseur soviétique.
    Alors, stratégie ou pas ?

  72. Max dit :

    @bofbof…je vous écrit de l’Allemagne. c’est sur que la Russie envoie sur le front des milliers de prisonniers, d’ appelée parce qu’ elle gagne. Et même si elle gagnait il faut tout faire pour aider l,’ Ucraine. Les chars etl’ armement pour repousser les russes du territoire ucrainian. Après la Russie devra continuer si elle voudra en partant de son territoire. en suite l’ Ucraine fera partie de l’ OTAN. La Russie qui bombarde des billes et des immeubles ne doit pas gagner.Point.

  73. Rageot de La Touche dit :

    Actuellement notre armée est en slibard, demain elle sera à poil !

    • PK dit :

      Avec l’hiver qui pointe son nez, ce n’est pas recommandé !

      • Paddybus dit :

        A moins que les slibards soient fourrés…!!! ça nous tiendra au chaud quelques minutes…!!!!
        Mais les parkas sont probablement plus indiquées..!!!

  74. NLG dit :

    Pour ceux qui tranchent avec facilité et péremptoirement (suffit de n’y a qu’à), avec pour Kiev, la décision de laisser tomber la Crimée ou le Donbas en échange de chars, que diraient-il si à l’envoi de troupes britanniques ou américaines, pendant la 1ère GM ou la 2ème, ceux-ci auraient dit, Ok on vous aide mais laissez tomber l’Alsace et la Lorraine car historiquement c’est pas français et ça va couter un bras et des vies!

    • PK dit :

      Raté : c’est exactement ce qui s’est passé. Mais les conditions US étaient nos colonies…

      • Paddybus dit :

        Tout à fait… PK, et ce fut une brillante propagande dans ce pays, au cinéma principalement, pour faire changer l’opinion de la population…
        La deuxième grande opération de fabrique de l’opinion…. après l’idée de prôner l’égalité entre l’homme et la femme pour faire fumer les femmes…!!!!

        Oui, la fabrique de l’opinion existe… tout comme la fabrique de l’ennemi…

  75. Garrin dit :

    Reprendre la Crimée ? Mais il ne s’agit donc plus de se défendre contre l’offensive russe.
    Si nous participons à cela nous sommes désormais objectivement en guerre contre la Russie, et de ce fait nous devenons les agresseurs. SVP, M. Macron, veuillez justifier cela. Vous n’êtes que le Président, le pays ne vous appartient pas et vous n’avez pas le droit de le dépouiller pour obéir aux ordres de Zelensky et le suivre jusqu’au bout de sa folie ? Faire cesser la guerre est une chose, mais la prolonger et l’étendre en est une autre.

    • Thierry le plus ancien dit :

      La Crimée n’est plus Russe depuis déjà longtemps, donner c’est donner et reprendre c’est voler.

      s’il fallait considérer en guerre un pays qui livre des armes alors la planète entière serait en guerre permanente avec tout le monde. Et la Russie n’est pas la dernière à livrer des armes à ceux qui nous ont combattu au Moyen-Orient et Afrique.

      Il est temps de présenter à Poutine l’addition pour ses méfaits mafieux, y compris pour les ingérences de leurs hackers dans les élections et dans l’Etat français par l’ultradroite française qui est la 5ème colonne russe, prêt à commettre des attentats ou un coup d’état après être gavé de propagande mensongère, aucune différence avec les islamistes gavé à la religion, tous les méfaits odieux des russes en Ukraine ont été aussi ceux de l’Etat Islamique en Syrie et Irak.

      • Paddybus dit :

        Même aux usa, la farce de la manipulation des élections est tombée en quenouille… (par les juges d’abord et maintenant avec les Tweeter gate…) mais il semble qu’en France on se rassure comme on peut…

        • Thierry le plus ancien dit :

          Vous n’avez pas dû bien suivre l’affaire….

          https://www.pbs.org/newshour/politics/trump-asked-russia-to-find-clintons-emails-on-or-around-the-same-day-russians-targeted-her-accounts

          ce ne sont pas les preuves de l’implication de la Russie dans l’élection américaine qui manquent, mais celle de l’implication de Trump qui manque encore, et le jour ou Poutine disparaîtra les archives du Kremlin parleront ! et là on va rigoler, ça va tomber comme à Stalingrad !

          Cela me fait penser à une autre affaire, celle de Charles Hernu, ministre de la défense en France sous Mitterrand qui était un agent recruté par le KGB et cela a été découvert dans les archives soviétique à la chute du mur de Berlin….

          https://www.radiofrance.fr/franceinter/podcasts/rendez-vous-avec-x/charles-hernu-e-tait-il-un-agent-du-kgb-4144369

          ça va ? vous êtes rassuré ? (ou pas…) mouhahahahahah

          • Paddybus dit :

            Votre première source… première bourre…!!! ce canard… c’est une filiale de la cia ou du fbi..??? tellement connu, que ça inspire confiance…
            Depuis, les juges se sont prononcés et ils ont clairement conclue qu’il n’y avait rien … et les « Tweeter gate » dont évidemment la presse française ne ne parle pas ont prouvé les allégations de la mère clinton, et aussi que certains de ses financements eux venaient de Russie…

            Quand à la deuxième… un tout petit détail, mais ici je sais que les gens ne sont pas à même de l’intégrer… tout est au conditionnel… tout… et pas un lien vers les documents incriminés…

            Je ne tiendrais donc pas compte de tels infos… même si je suis le premier à savoir qu’hernu a été l’un des pires ministres des armées… j’étais sous les drapeaux … comme faits remarquables, on lui doit la « hernu cross » la merdaille de la défonce nationale…!!! ;0))))

            Certains de son parti disaient même que le tout Paris savaient les secrets militaires, car sa femme était sa meilleur conseillière…!!! je ne sais ce qu’il en était vraiment…

        • PK dit :

          Notez le silence médiatique assourdissant sur le sujet, alors qu’il y avait un tintamarre abrutissant pour soutenir le contraire à l’époque.

          Technique classique de désinformation : beaucoup de bruit pour le message de désinformation et au mieux un entrefilet à la dernière page d’une édition de minuit pour la vérité.

    • lgbtqi+ dit :

      QUestion : à quoi reconnaît-on un propagandiste pro-poutin ?

      Notamment à sa façon à glisser des idées fausses dans le discours. Ici à faire croire que la récupération de la Crimée n’aurait rien à voir avec l’offensive russe qui a permis sa spoliation.

    • benoit dit :

      Et alors les russes sont hors de contrôle dont acte, il faut intervenir comme en 1864 la russie va exploser mais d’ici là il faudra la contenir à l’ouest pour qu’au final elle nous fiche la paix et se consacre à son far east…

    • Carin dit :

      Mon pauvre diarrhéique, c’est pas en imitant mon pseudo, pour tromper ceux qui lisent en diagonale, et quand même balancer la réthorique du Kremlin, que tu vas faire avancer la cause de ton amoureux!

  76. Tempo dit :

    La mise à disposition de chars Leclerc crée une situation cornélienne. Une contribution crédible c’est au moins 1 voire 2 escadrons à prélever sur notre maigre dotation avec en corollaire la formation et le soutien au MCO qui leur seraient associés.
    Ce premier scénario conduit à réduire encore notre potentiel qui n’est pas remplaçable en l’état avec ses conséquences sur la disponibilité des matériels aux moments les plus cruciaux. L’avantage est de démontrer notre implication tant vis à vis de l’Ukraine que de nos alliés de l’Est de l’Europe et regagner une confiance pour le moins érodée.
    Le déficit d’équipement ne pourrait être comblé que par une commande passée auprès de KNDS au profit de l’EMBT dont la configuration devrait être suffisamment ouverte pour être développée rapidement et bénéficier ultérieurement d’améliorations incrémentales.
    Le don de matériel à l’Ukraine devrait être compensé par le FEDEF à hauteur de la valeur du neuf qui le remplace comme cela va être le cas pour l’AMX10RC, une opportunité s’offre à nous de tirer parti de cette aubaine.
    Il resterait à trouver une solution intermédiaire pour compenser une réduction de 6 à 12% du parc actuel (faire appel à nos rares clients ?)
    Le 2ème scénario consiste à ne rien faire, situation qui ne vaut que si l’ensemble des pays sollicités se comporte de la même manière. Ne pas le faire alors que les autres le feraient et notamment l’Allemagne avec ses Leopard2 soit directement soit par procuration à travers ses clients nous marginaliserait durablement et enlèverait tout espoir d’une quelconque influence en matière de défense tant sur le plan géostratégique qu’industriel en Europe.
    Dans un tel contexte ne restera à notre pays que la gestion de la métropole et des territoires ultramarins ainsi que la relation avec quelques pays non alignés.
    L’Allemagne avec le KF51 et la Pologne avec ses Abrams et K2 financés en partie par l’UE se partageraient à terme le marché des blindés lourds, la France étant reléguée au rang de spectateur et KNDS de coquille vide. L’après conflit se joue dès maintenant.

    • Bricoleur dit :

      @ Tempo. Tout a fait d’accord avec vous: « la France étant reléguée au rang de spectateur et KNDS de coquille vide. L’après conflit se joue dès maintenant. » On nous annonce des « surprises » pour l’imminente LPM. L’abandon de la construction de chars de bataille par notre pays ne me paraîtrait pas choquante. Notre avantage incomparable, c’est notre dissuasion nucléaire. Elle nous coûte 20% de notre budget de défense. On ne peut plus se payer les deux: un corps blindé -mécanisé (CBM) pour « tester la volonté de l’assaillant » (concept de défense dixit) et des forces nucléaires.
      Le CBM pour « tester », de nos jours, il est polonais, allemand, et même ukrainien.

  77. K. Nod dit :

    Ces fous sont en train de nous entraîner vers un conflit mondial… Il suffit d’une étincelle pour mettre le feu aux poudres. Dans quel but? Ils ont eu ce qu’ils voulaient. Détruire Nordstream2, appauvrir l’Europe, alimenter la spéculation sur l’énergie, donner des milliards à l’industrie de l’armement. Pourquoi continuer le massacre?

    • Thierry le plus ancien dit :

      Medvedev a encore mouillé son pantalon et nous sort encore sa rengaine habituelle de guéguère zatomique, on l’entend au moins une fois tous les 3 semaines cette pitrerie ridicule poutinesque, comme s’il avait une chance de gagner avec des menaces ou pire avec du nucléaire dont il sortirait encore plus perdant.
      Vous faites semblant de croire à des mensonges, allez plutôt cuir un flan ! ça sonnera moins fake.

      https://fr.news.yahoo.com/ukraine-dmitri-medvedev-avertit-lotan-165327253.html

    • kerasi dit :

      Pour aller jusqu’au bout de la destruction.
      Ce qui vu l’état des capacités de destruction, n’a aucune limite

    • guilhom dit :

      on a un fou au Kremlin qui veut la troisieme guerre mondiale.
      Il prépare cette guerre depuis 20 ans.
      on s’y prépare aussi.

      il a mis des missiles anti aerien sur Moscou cela veut tout dire.

      il a prévu d’envahir gotland, des iles finlandaises, desenclaver kalingrade, prendre les pays baltes, la moldavie, aller en serbie et récupérer des pays de l’ex urss… et vous pensez que l’on va laisser faire?

      la blague, personne ne tremble ou sinon d’impatience pour leur mettre une raclée mérité

      l’explosion a déjà eu lieu, vous vous cherchez s’il y a encore des tonneaux de poudre

      • PK dit :

        « Il prépare cette guerre depuis 20 ans. »

        Il y pensait déjà dans son berceau, c’est dire !

        « on s’y prépare aussi.  »

        C’est sûr qu’à force de tout retirer partout, on va être bientôt prêt ! Quand il nous restera un Rafale et un Leclerc avec des équipages entraînés une heure par an les années bissextiles, on sera affûtés comme des lames de rasoir !

        • Carin dit :

          @PK
          Le « rasoir » c’est celui d’Ockham, et justement c’est celui que les ukrainiens passent sur les troupes russes!!!

      • Paddybus dit :

        Vos bagages et armes sont prêtes…??? j’aime beaucoup les va-t-en guerre de votre genre… dont je suppose qu’il est loin des métiers des armes…!!!
        Gouvernés par des zozos encouragés par des fadas…

        Comment disait-il..??? Mon Dieux, pardonnez leurs ils ne savent pas ce qu’ils font…!!! c’est bien ça..!!!

  78. vrai_chasseur dit :

    L’Allemagne de Scholz a peur. Peur de sortir du peloton.
    Dans ce concert des fournitures « défensives » de plus en plus …offensives, le chancelier Scholz ne veut pas que l’Allemagne se retrouve seule en éclaireur devant les autres nations donatrices à l’Ukraine.
    Il prend un soin maniaque à s’aligner sur la position du plus gros fournisseur, les USA. Quitte à pousser du coude les américains quand la pression est trop forte pour lui : en synthèse, sa position est « les Leopard seront livrés quand les Abrams américains le seront aussi. »
    Façon de se couvrir.

    En fait, l’Allemagne de Scholz craint toujours la Russie et la ménage en faisant profil bas et en restant dans le peloton sans faire d’échappée. Cette vision ambivalente est risquée sur tous les plans :
    – Au plan européen : elle fait apparaître au grand jour un alignement inconditionnel de l’Allemagne sur les USA, au mépris des partenaires européens. Cet alignement risque de décrédibiliser la position allemande et ses initiatives au sein de l’UE, et la faire apparaitre comme le diviseur de l’UE.
    – Avec les américains : ce ne sont pas les Abrams qui sont en nombre sur le terrain européen, mais les Leopard des différents pays d’Europe et les Bradley des stocks stratégiques américains prépositionnés en Europe. Livrer des Abrams serait un défi logistique majeur. En réclamant la livraison de ces Abrams pour se couvrir sur ses livraisons indirectes de Leopard, le chancelier agace Washington.
    – Au plan national : même au sein du SPD, des voix s’élèvent pour clarifier la position et aller de l’avant. Certains députés du Bundestag et non des moindres ne comprennent pas la position du chancelier, mettant en exergue pour le fustiger les initiatives prises par la France.
    – Au plan franco-allemand : elle pourrait inciter la France à réorienter ses partenariats industriels sur le SCAF et le MGCS. C’est l’Allemagne qui a le plus à perdre, dans ce cas de figure. D’autant que la France a également un accès direct à Washington : elle pourrait être tentée de jouer un billard à 2 bandes, en chuchotant directement à l’oreille de Washington ce que l’Allemagne doit faire. Le chancelier se retrouverait alors isolé, face à ses peurs et ses ambivalences.

    • GUEPRATTE dit :

      ……..@ vrai chasseur

      # au troisiéme temps de la valse…
      nous valsons enfin tous les trois..
      au troisiéme temps de la valse
      il y a toi il y a l’amour il y a moi….

      Et Paris qui bat la mesure…
      Et Paris qui mesure notre émoi…
      Et Paris qui bat la mesure…
      Laisse enfin éclater sa joie…

      Une valse à mille temps
      une valse à mille temps….
      tralalalala tralalalala tralalalala tralalalala  »

      Décidement on nous prend pour des brèles…

    • Czar dit :

       » elle pourrait inciter la France à réorienter ses partenariats industriels sur le SCAF et le MGCS. »

      avec qui ? c’est pas comme si on avait pas marié de force Nexter avec KMW justement pour produire ce wunderpanzerwaffe, hein.

      • PK dit :

        Il parait que le divorce est une valeur républicaine… et comme la république est fascinée par l’Islam au point de tout tolérer des musulmans, elle peut aussi pratiquer la répudiation.

    • Courmaceul dit :

      Le poste de Scholtz dépend de la coalition au Bundestag. Il doit donc convaincre et ce n’est pas gagné.

  79. Thierry le plus ancien dit :

    Il est bien clair que la Russie prépare une nouvelle offensive en Ukraine d’ici peu et pour faire dérayer ce programme il faut envoyer le plus d’armes possible à l’Ukraine dans les délais les plus bref.

    Nos char Leclerc ne servent pas en dehors de l’entrainement et des manœuvres, on peut très bien en livrer une cinquantaine à l’Ukraine au minimum sans mettre en péril notre défense puisque tous les chars russe que détruiront les Leclerc en Ukraine ne seront plus une menace pour nous (et je parle même pas de la publicité que cela fera pour le char.)

    En octobre 2020, les Émirats arabe unis ont annoncé la cession de 70 chars Leclerc à la Jordanie, sur les 390 qu’ils possèdent, pour mémoire certains de ces chars ont été engagés au Yemen (lieu ou ont été commis des crimes de guerre), la MCO s’est révélé impossible sur place (au Yemen) et ces chars ont dû retourner aux émirats pour réparation et maintenance, avant d’être rétrocédé à la Jordanie pour en économiser la remise en état, vu les rude condition d’emploi et l’absence total d’entretien ordinaire qu’ils ont subit car mené au combat avec la plus grande négligence.
    Nexter avait déclaré à l’époque ou il était question d’en livrer à l’Arabie Saoudite qu’il pouvait remettre en place la chaine de production.

    Vous le voyez, il existe des solutions si l’on a un besoin urgent de chars Leclerc supplémentaire! on peut en trouver au moins une centaine immédiatement si on veut, auprès de la Jordanie ou des Emirats.

    Il serait temps de laver cette tache de mauvaise gestion française en envoyant des Leclerc se battre pour la bonne cause cette fois-ci, ce qui de fait nous assurera, quand la paix sera revenu, la fourniture par contrat de nos chars à l’ukraine et aussi à d’autres pays par rapport aux autre concurrents qui auront trop hésité à envoyer les leurs.

    https://fr.news.yahoo.com/sartre-claude-fran%C3%A7ois-clip-parodique-135311978.html

    • PK dit :

      « l est bien clair que la Russie prépare une nouvelle offensive en Ukraine d’ici peu »

      C’est impossible : ça fait un an que la Russie est au bout du rouleau et qu’elle se fait défoncer par l’armée ukrainienne. En plus, Poutine est tellement malade qu’il doit déjà être mort plusieurs fois. La Russie est au fond d’un gouffre économique et il ne peuvent plus produire de CoCa-Cola…

      Enfin, c’est ce qu’il ressort des commentaires ici et des infos sur la TV…

      • Thierry le plus ancien dit :

        J’ai dis que la Russie préparait une offensive, ils ont quelques réserves en Biélorussie, et même leur char T-14 (leur dernière réserve) va surement être de la fête, j’ai pas dis qu’ils allaient la réussir, ça sera un casse pipe pour eux comme d’habitude s’ils se lancent à nouveau.

        Mais le but n’est plus de se contenter de les arrêter, mais bien de les repousser partout jusqu’à leur frontière avec pertes et fracas pour que cela ait un goût de : « n »y revient pas ! »

        Maintenant si vous préférez les commentaires de la presse russe officiel, aux dernières nouvelles, (Ria Novosti, le nonos à son maitre) les militaires américains prépareraient un coup d’état contre Biden,, qui lui même aurait conseillé aux ukrainiens de se retirer de Bakhmut alors même que les russes sont sensé l’avoir sous leur contrôle…, et ce serait une nouvelle de l’agence France presse qu’on ne retrouve bien entendu nul part.

        Y’a aussi du bien gratiné : « Les peuples les plus pro-russes de l’UE sont dirigés par des scélérats russophobes » pour reprendre un de leurs titre d’article et d’y parler de la Bulgarie qui aurait fournis l’Ukraine en arme contre l’avis de sa population qui attend bien entendu la larme à l’oeil l’arrivée des char russe pour les « libérer » à coup d’artillerie lourde sur les civils d’une pareil infamie….

        et tout le reste est du même tonneau !

        J’ai dans l’idée que quand le touriste russe se balade en Occident il doit se prendre une sacré claque informationnel par rapport à la bave qui dégouline de son smartphone en langue russe…

  80. Rascasse dit :

    Une excellente analyse de Blablachars sur le sujet. Pour faire court, il apparaît que l’idée de donner des Leclerc à l’Ukraine serait une folie, avec des conséquences sérieuses sur le potentiel de l’Armée de Terre.
    https://blablachars.blogspot.com/2023/01/criteres-techniques-pour-une-decision.html?m=0

    Espérons donc qu’il ne s’agit que de sauver la face en faisant semblant jusqu’à ce que l’idée n’ait plus aucun intérêt au regard d’un changement de la situation tactique en Ukraine, ou jusqu’à ce qu’une décision des US réponde à la demande Ukrainienne sans qu’un effort français soit nécessaire sur ce segment d’équipement.

  81. GUEPRATTE dit :

    Sutout donnons bien nos chars aux Ukrainiens en se foutant bien à poil….Merde pas de pot , les Russes ont quand meme finalement gagné la guerre en Ukraine …chiotte ! du coup ils ont récupéré tous nos chars Leclerc avec toute notre technologie, et maintenant ils vont nous rentrer dedans avec notre propre matos ,puisque on est à poil !!! Ah la belle chanson de Brassens  » quand on est con »…..

  82. Hubert dit :

    A tous sur le forum,
    Vous pensez vraiment qu’on a 200 chars Leclerc opérationnels du jour au lendemain?
    Au mieux on en a 50 opérationnels et 200 qui dorment dans les hangars sans avoir les moyens d’assurer la maintenance. (Chaîne d’assemblage démontée et éparpillée dans la cave, pas de pièces détachées en stock car on cannibalise, électronique vieillissante et défaillante, pas de mécanos en nombre suffisant).
    Faut vous réveiller, la France n’a pas 200 chars Leclerc opérationnels, au max 50.

  83. kerasi dit :

    On n’est plus très loins de la déclaration de guerre … pour une sottise.
    Quand l’Histoire n’apprend rien … voilà le résultat

  84. Lester dit :

    la France payera longtemps le prix de son acharnement contre la Russie. Car lorsque la fête sera terminée il faudra payer l’addition :la Russie va atteindre ses objectifs, cela ne fait aucun doute, elle sortira renforcée de cette opération et des mesures d’embargo contre elle, elle sera l’un des éléments clés d’une nouvelle alliance mondiale largement supérieure à l’hyper puissance américaine.
    la France sera l’un des dindons de la farce, et le peuple français devra payer pour l’inconséquence et l’irresponsabilité de ses dirigeants, encore une fois

    • Clavier dit :

      On commence déjà à payer …….

    • Paddybus dit :

      Malheureusement, je crains de devoir être en accord total avec vous… mais attendez les réactions…

      Oui, l’avenir de la France entre son surendettement, son invasion migratoire, sa désindustrialisation, les incompétences accumulées au sommet de la nation, l’état psychique d’une population qui a déjà bien mal vécu de simples confinements et une armée qui n’est pas même l’ombre de ce qu’elle devrait être… comme disait l’autre… ça craint….

    • Courmaceul dit :

      J’aime beaucoup la conjugaison du futur et l’enfilement des perles.

      J’aime bien aussi les Louboutin….mais chez les autres.

  85. Axer dit :

    La solution est militaro-économique. Cette guerre en Ukraine nous a pas encore réveillés, peut-être pas les politiques, pourtant on voit que le monde change sous nos yeux. On ne peut plus faire confiance à d’anciens partenaires ouraliens, qui avaient un double langage et ne rêvaient que nous planter un couteau dans le dos, en douce. La Russie, la Chine sont devenus inquiétants. Il va falloir arrêter de jouer aux polytechniciens en manque de sensations fortes et se mettre à bosser.

    Il faut une conférence nationale, nationaliser l’industrie de défense au cas où, et partir sur l’E-MBT. Il faut réindustrialiser, former des gens, recruter, monter des lignes de production, comme la Russie.

    Poutine veut changer le monde, devenir un puissance qui compte, il passe des alliances avec la Chine, la Turquie, le reste des pays ex-communistes, des africains qui ont perdus foi en l’Europe, Cuba, Erythrée, Venezuela, Algérie, Iran, Golfe. Il se ré-arme, il remet en route son industrie de défense, il contourne les routes commerciales.

    Nous on est encore à se demander si on livre 12-14 chars ou pas. On entre dans un cauchemar qui nous a effrayé de 1945 à 1991, et on est là à faire nos comptes d’épicier. C’est un peu hallucinant. Puis c’est pas 300 chars qu’il nous faut (quelle idée d’arrêter les usines qui produisaient des Leclerc, passons…), mais au moins 500 E-MBT, de quoi relancer l’industrie, puis on voit que tellement l’Europe a besoin de se remuscler que les polonais et autres baltes sont obligés de se fournir soit en Asie (Corée) soit aux Etats-Unis. Où est l’industrie de défense européenne ? Des cadences d’escargot. 2 ans pour faire un missile, 10 ans pour une roue de camion. J’exagère mais on est plus très loin. On est devenu comme le condamné qui a la corde au cou et qui attends son heure fatidique. On s’en prend à notre principal allié, les Etats-Unis, tellement notre industrie de défense est devenue asthmatique. Moins ils vendent de F-35 plus on pense qu’il y aura le potentiel de placer « un » chasseur Rafale. Un ou douze, ça dépend. Tellement on est à l’agonie, on ne sait plus compter. C’est triste.

    Il faut relancer la machine industrielle, il faut faire travailler nos agriculteurs, nos constructeurs de masques, de doliprane et de cornemuse. Il faut relancer l’industrie militaire et passer au E-MBT d’urgence, avec le maximum de partenaires européens, des avionneurs, des équipementiers. Faut des états-généraux, privatiser ou nationaliser en cas où, ça dépend.

    Notre protection c’est pas les chars, c’est les drones et les hélicos. Il faut également relancer le secteur.

    A force de tout vouloir faire en Chine, on fait plus rien chez nous, ça accroît la force et la puissance de Pekin et de Moscou, alors que nous on récolte chômage, dépendance et misère sociale. L’école est en crise, la science fout le camp, les étudiants pleurent, les cinquantenaires font leurs baluchons au moindre regard de leur patron, la santé s’effrite, les paysans se suicident, les racistes s’exhibent, les seuls emplois qui reste c’est les restos de viande d’autruche (plaisante !) ou les livreurs pour amazzzz.

    J’espère que mes propos vont pas êtres repris par les « Z » de zemmouristes ou les lepenistes. Mais Macron est jeune, il peut redynamiser son programme et relancer l’industrialisation, et pas faire les plans foireux de ses prédécesseurs en vivant sur des acquis qui d’ailleurs ont tendance à s’amenuiser comme peau de chagrin.

    Merte alors ! Faites quelque choses. Nationalisez ou relancez le travail, sinon Poutine peut nous manger tout crus. Béh merte, alors !

  86. Lewis Sanders dit :

    Une solution à promouvoir, qui faciliterait les choses dans ce type de situation, serait de confier les flottes de matériels lourds à une structure mutualisée sous supervision de l’OTAN. Une armée en europe ayant un besoin pour une opération louerait les équipements le temps de l’opération. Et dans un cas comme celui de l’Ukraine, cette structure pourrait fournir directement et rapidement les équipements sans tout le tracas décisionnel et diplomatique propre à chaque pays membre. Le mode « location » rendrait la logistique et la gestion beaucoup plus flexible et « streamlined ». Il est temps de passer à un fonctionnement moderne des armées, sans ce ridicule besoin un brin franchouillard de « posséder » ses équipements. Dans le cadre de l’OTAN ca fait bien longtemps que de toute façon on fonctionne en mode intégré, sans autonomie propre. Il pourrait aussi en être de même pour les actifs comme les bases et le parc immobilier des armées qui pourraient être simplement loué (comme désormais les ambassades), et cela dégagerait des marges budgetaires pour des choses plus utiles.

    • Tempo dit :

      Et la structure mutualisée s’appelerait Europchar? Pour le pilotage des blindés ne pas oublier l’intérim tant qu’à tout optimiser.

  87. Blackface dit :

    petit rappel sur des faits déjà entérinés. On a vendu 24 rafale d’occasion de l’AAE sur les 88 utilisables aux Grec et croates…. soit 30% de notre flotte…. Finalement, même pas peur nos politiques. Rien n’est impossible. A suivre.

  88. didier crevel dit :

    A quel standard les Leopards2?

  89. Frérot Georges dit :

    Bonjour,
    Quelques uns d’entre vous pourraient-ils éclairer ma lanterne.
    J’avais cru comprendre que nous avions initialement 400 Leclerc.
    Que sont-ils devenus :
    – état technique,
    – stockage,
    – stock de munition, … ?

  90. AdrienBZH dit :

    Envoi de chars leclerc

    1) la bonne idée : on débarasse notre stock tout en soignant notre politique ext!
    Ils ne sont plus fabriqués et bientôt dépassés : ils sont donc invendables en neuf à l’export, et quasi invendables d’occasion (à cause de la fourniture de pièces de rechanges). Or il est urgent de renouveler notre parc de cavalerie lourde, et l’Ukraine semble en avoir besoin pour soutenir sa future grande offensive du printemps (qui risque plutôt de finir en looongue bataille de la Somme ou Verdun à mon avis). Donc de ce point de vue là je suis pour envoyer plusieurs de nos chars Leclerc, qui de toute façon ne font pas grand chose en métropole de peur de les user… Et comme ça on lance la fabrication des chars EMBT (chassis allemand, tourelle française )!

    2) la mauvaise idée : la logistique !
    Les russes en ont ch*** niveau logistique pour assurer l’offensive de ses chars avec seulement 2 types de chars différents (les T-72 et les T-90).
    Qu’en sera-t-il des ukrainiens, formés rapidement sur de multiples modèles de chars différents aux munitions toutes aussi spécifiques à chaques chars (Leclerc, Challenger, Leopard, Abrahams, etc)? Qui de la MCO avec autant de pièces détachées auprès d’équipes de mécano qui seront formés à la va-vite sur place? Quel est le niveau du service des essences ukrainien? Quid du soutien en munitions au front? (Ça ne m’étonnerait pas qu’un Léopard2 se retrouve ravitaillé en obus de Challenger2 par ex).
    Donc de ce point de vue là un seul type de chars occidental serait déjà complexe à mettre en oeuvre pour les Ukrainiens, alors 4 ou 5 différents?! Les chars sont des pièces du champs de bataille inifiment plus complexe à utiliser que des blindés légers (VAB, Strykers) ou des artilleurs (PZ200, Caesars 155mm, etc).

    Bref envoyer autant de chars différents auprès de soldats non formés risque de virer à la gabegie ‍♂️

  91. Alfred dit :

    La différence entre Scholtz et notre vénéré président chef des armées, c’est que l’un cherche à savoir jusqu’où les USA sont prêts à aller, tandis que l’autre est un impulsif qui veut se donner une stature qu’il n’a pas. Un bref rappel de la politique US entre 1939 et 1942 devrait pourtant l’inciter se poser quelques questions
    https://www.lavoixdunord.fr/1280854/article/2023-01-20/guerre-en-ukraine-les-etats-unis-ne-fourniront-pas-de-chars-abrams-en-tout-cas#:~:text=Les%20Etats%2DUnis%20ont%20annonc%C3%A9,pas%20de%20chars%20lourds%20Abrams.

  92. benoit dit :

    La solution passe par une commande de 200 embt chex nexter. Après tout c’est du Leclerc moderne.
    Nexter s’engage à livrer 50 chars en 2 ans et 20 chars par an… En cas de coup dur on accélère la cadence.

    Le vrai souci c’est le maintien des chaînes de production comme pour le Rafale et le stockage de la matière première et des cartes électroniques.

    On fait de l’orfèvrerie donc on doit s’adapter à cette situation pour remonter en puissance industrielle correctement. Vu les temps qui s’annoncent ce n’est pas du luxe que de garder la main sur l’industrie de défense.

    Après le vrai souci est l’aveuglement des pays de l’OTAN à acheter du Léopard2 et de ne pas avoir diversifié, maintenant ils font face au diktat germanique, ils ont des chars mais ne peuvent pas les utiliser….

    Pour les Léopards portugais et Espagnol il y a la quantité disponible soit disant impossible à remettre en état mais c’est du pipeau, on a aussi les amx30 stockés en réserve…

    Vu la tronche que font les t72 et t90 je pense que l’amx30b2 a encore sa place bien encadré il pourrait au moins jouer en défense.
    Visiblement les chars russes engagent au contact alors que les chars OTAN sont conçus pour engager à distance donc…. ODEF

  93. Gaulois78 dit :

    Vous excitez pas sur don où pas don, le nombre de char en service est indigne du statut de la France, plus de chaîne de production, de stock en pièces détachées (maintenance = cannibalisation).

    Pour éviter tout retour en arrière nos sachants ont immédiatement fermé les ateliers, détruit les machines outils, la chaine logistique du Leclerc n’existe plus.

    En 2016 on avait+- 143 Leclerc de disponibles, combien réellement aujourd’hui en état de rouler si on fait l’impasse de la communication du MinDef.

    En 2008 pour bénéficier des dividendes de la paix Bercy voulait vendre un tiers du parc, entretien trop cher qu’ils disaient nos hauts fonctionnaires..

    Vous avez un escadron stationné en Roumanie (-13) et sûrement quelques autres dans la région, j’ai pas fait de recherche ?

    J’attend avec inquiétude les indices sur la nouvelle LPM lors des voeux de ce soir du PR aux armées.

    Je rappelle aux esprits chagrins, aux bisounours de la paix entre les peuples qui se tiennent main dans la main que si vous êtes faible on vous marche dessus avec entrain, ça a toujours été ainsi et ça le sera toujours..

    Chaque € investi dans la R&D et les usines de la bidt Française rapporte des emplois, améliore la production manufacturière, de la TVA, le commerce extérieur, etc, etc..

  94. philbeau dit :

    A voir cette excellente publicité de l’Ukraine pour le char Leclerc . On appréciera l’aspect on va dire glamour des auteurs qui utilisent astucieusement les clichés sur Paris …
    https://www.lefigaro.fr/international/compact-sportif-facile-a-garer-avec-humour-l-ukraine-demande-des-chars-leclerc-a-la-france-20230119

  95. stephane08 dit :

    Les stratèges de salon en pantoufles, voient la guerre comme un jeu vidéo. Dans la réalité ils se carapateraient au moindre coup de fusil. Ceux qui veulent en découdre, défendre leur idéal de la lutte armée, peuvent toujours s’engager dans la milice Ukrainienne. Continuer à livrer des armes c’est empêcher la perspective de négociation. C’est prolonger la souffrance des peuples. C’est augmenter notre dette abyssale, c’est continuer à appauvrir le pays, dont les impôts doivent servir à mieux soigner, à offrir un service public de qualité. Les frontières de l’Est ne sont pas menacées, c’est notre économie qui est en péril.

    • GUEPRATTE dit :

      @ stéphane08 ………j’ai toujours dit que les pantoufles c’est trés dangereux pour la paix des ménages ….

  96. Françoise2 dit :

    Macron va-t-il aussi rembourser aux français leur argent, qui avait initialement financé ces chers, pour soi-disant défendre et protéger la France ?
    Ne s’agit-il pas , en Droit, d’un abus de bien sociaux, ou de cessions illicites d’éléments appartenant au peuple français, à la Nation française?
    Nous a-t-il demandé notre avis aussi, d’une manière ou d’une autre, pour engager ainsi le pays au service d’une puissance étrangère avec laquelle nous n’avons pas d’accords de Défense ?
    Personne ne semble au courant des aspects juridiques , répréhensibles, de toutes ces fournitures d’armes selon le fait du Prince .. Les Codes Juridiques seraient-ils des paiillassons ?

    • PK dit :

      « Les Codes Juridiques seraient-ils des paiillassons ? »

      Oui. Je vous rappelle que Fabius a adoubé la politique Pfeizer de Macron dirigée par… son fils.

      Alors, au point où l’on en est… On ne fera qu’un seul procès à la fin. En attendant, la pilule passe et les Français ont l’air de s’en foutre comme de leur premier suppositoire.

    • Courmaceul dit :

      J’ai beau fouillé dans votre commentaire, je ne vois pas l’ombre d’un seul article de Loi pour étayer vos propos. Dommage.

    • rainbowknight dit :

      D’où l’importance de réfléchir avant de glisser dans l’urne le bulletin qui fait de vous un citoyen égal aux autres. Après la Constitution a des textes qu’il faut respecter et appliquer sinon les changer….

    • Carin dit :

      78%… c’est le nombre de français d’accord pour que le prez aide l’Ukraine par tous les moyens dont il dispose… voilà mon petit diarrhéique.

    • Le Chouan dit :

      Je n’apprécie pas du tout Macron pour bien d’autres choses mais pour le coup et l’aide qu’il apporte, il fait bien même si le démarrage a été plutôt difficile. Donc, pour ce que vous dites, ON S’EN TAMPONNE !!

    • GUEPRATTE dit :

      Françoise , on a bien vu le code Juridique avec le non des Français à l’Europe et le passage en force du traité de Lisbonne qui en a découlé ……….alors coté paillasson, quand on voit comment Sarkozy s’est essuyé les godasses sur les Français !

      • Courmaceul dit :

        La teneur du référendum et la teneur du texte présenté au législatif réuni en Congrès ne sont pas de même nature.

        Donc vous êtes un menteur. Comme d’habitude.

        • GUEPRATTE dit :

          @ COURMACEUL !! ne me traitez surtout pas de menteur bordel de Dieu ….pour les Français qui ont voté NON, la teneur du référendum et la nature du texte européen présenté au législatif sont exactement de la meme nature…c’est de la diarrhée Européenne , de la bouillie de cloaque dont ils ne VEULENT PAS !! Capito ???

  97. hoche38 dit :

    Peut-être faudrait-il rappeler que la décision de faire la guerre dépend d’un vote du Parlement et qu’on peut douter qu’Emmanuel Macron y trouve une majorité pour nous plonger collectivement dans une guerre entre Américains, Russes ou Chinois, alors que personne ne menace le territoire national, que personne ne peut envisager de nous agresser sans devoir envisager également une riposte nucléaire et où le seul danger mortel est à l’intérieur de nos frontières comme chacun ici devrait le savoir.

    • Courmaceul dit :

      Pourquoi vous évoquez « une décision de faire la guerre » ? L’article parle de cession de matériels français.

    • Carin dit :

      Je ne savais pas qu’il y avait 10 ou 15 milles militaires français sur le départ vers l’Ukraine avec armes et bagages…
      Ce qui contrairement à tes délires, serait encore du fait du prince…
      Souviens-toi du Mali…
      Le parlement ne peut exercer son droit d’annulation ou de poursuite que 3 mois après! C’est ce qui s’est passé pour l’Afghanistan, l’irak1, le Mali…

  98. PHILIPPE dit :

    Voici quelques compléments, à confirmer, relatifs au char Leclerc relevés sur le site suivant :
    https://fr.quora.com/Quel-est-le-meilleur-parmi-ces-nouveaux-chars-Leclerc-XLR-M1A2C-Challenger-2-Rheinmetall-ou-Leopard-2A7
    * Quelle est la spécificité du char Leclerc que n’ont pas les autres chars ?
    Il y a une différence entre le challenger et le Leclerc par exemple c’est le suspension oleopneumatique. Cette suspension permet le tir en mouvement de façon beaucoup plus précise et à des vitesses supérieures
    * Quelle est la spécificité du char Leclerc que n’ont pas les autres chars ?
    Il est optimisé pour tirer avec précision avec son canon en roulant à vitesse maximale.
    Les autres chars peuvent aussi tirer en roulant, mais pas aussi vite et pas aussi précisément.
    * Le char d’assaut T90 est-il supérieur au Leclerc ?
    Supérieur non, je dirai même sans doute inférieur ! compte tenu que le Leclerc était un char entièrement nouveau, alors que le T-90 n’est ni plus, ni moins que le mélange entre un T-72 et un T-80 !
    Il reste néanmoins un char redoutable, mais gardons en mémoire que le Leclerc lui a été conçu pour lutter à 1 contre 6, de façon à palier au déséquilibre du nombre entre les chars soviétiques et ceux de l’OTAN

    Il existe aussi cet autre site :
    Char Leopard 2 comparé au char Leclerc :
    http://www.leclerc.fr/char-leopard.php

  99. Reality Checks dit :

    Que la France décide de livrer tel ou tel matériel c’est une affaire franco-française, franco-ukrainienne et franco -russe, il est inutile que je la commente: votre pays se perçoit comme une démocratie, vous avez des représentants qui sont sortis des urnes, ils mènent la politique pour laquelle vous les avez élus, je présume.
    .
    En revanche, un autre aspect de cette annonce me frappe :
    Quelle que soit l’issue de cette ‘instruction’ il est clair que se met en place une mécanique qui va aboutir à des livraisons de plus en plus importantes de blindés, de pièces d’artillerie, etc.. à Kiev.
    .
    A mesure que des états comme la GB, la France, les Pays Bas, la Pologne se joignent à l’effort américain, les Allemands sont amenés à suivre, c’est inévitable, malgré les hésitations qu’ils affichent clairement.
    .
    Dans quelques semaines ou quelques mois, on verra donc des images montrant des blindés arborant la fameuse « Eisernes Kreuz » franchir la frontière polonaise.
    .
    Quel que soit l’opinion que l’on peut avoir sur le conflit acutel, on peut s’accorder à dire que ces images qui ne vont pas laisser indifférent. Elles évoquent de vieux démons, rouvrent des plaies, qu’aucune conjuration ne saurait dissiper.

    Quelle que soit la politique que l’on mène, ses conséquences sont aussi fonction de la perception d’autrui.
    Une grande partie de l’opinion allemande ressent ceci, leurs réticences en témoignent.

    Il n’est n’est pas certain que tout le monde ait bien perçu ce que représenteront ces images aux yeux du peuple Russe.

    Pour rappel, factuellement, 60% des Russes ont perdu un proche membre de leur famille dans le conflit mondial précédent, on parle juste de ceux qui ont perdu un père, une mère, une fille, un fils.

    Source:
    https://www.thenation.com/article/archive/stephen-cohen-how-america-misremembers-russias-central-role-world-war-ii/

    • Courmaceul dit :

      il n’est pas impossible que l’opinion russe confonde franchissement de la frontière ukrainienne avec celle de la Russie.

      D’autant plus qu’avec une opinion russe favorable, on parle de 70%, à cette opération spéciale, elle pourra peut-être se rejouer la Grande Guerre Patriotique.

      Quant aux plaies, elles seront, de part et d’autre, examinées à La Haye.

    • Nimbus - parfois cumulo dit :

      Vous n’avez pas de peinture en Algérie pour imaginer qu’on puisse en mettre un coup sur les insignes du pays fournisseur d’armes ? Vous devez être d’une génération trop influencée par la mythologie soviétique sur la deuxième guerre mondiale ; arrêtez vous allez nous faire pleurer !…

    • Carin dit :

      @RC
      Vous avez raison… que les russes se retirent d’Ukraine, et tous ces traumatismes resteront au fond des mémoires.

    • Reality Checks dit :

      L’important ce n’est pas simplement les états d’âmes du peuple Russe.
      L’important c’est les conséquences de leur perception.
      Conséquences qui sont loin d’être triviale: la Russie de 2023 a des moyens autres que ceux de 1943.
      .
      En 1942-45 la Russie même exsangue, a pu repousser l’invasion allemande au prix d’un sacrifice indescriptible de sa population, la determination de Staline aidant, avec l’apport de l’armement fourni dans le cadre du land-lease act.
      https://en.wikipedia.org/wiki/Lend-Lease

      Seulement l’aide américaine, si elle a été déterminante, n’était pas désintéressée.
      Jusqu’en 1944, pendant que les anglo-américains bombardaient l’Europe à distance, les Russes mourraient par millions, par dizaines de millions sur les champs de bataille. Les Allemands aussi, d’ailleurs.
      .
      Aujourd’hui la situation est différente, et les Russes n’ont aucune intention de réitérer la même expérience.
      C’est même le motif qu’ils ont invoqué pour leur dite « opération spéciale », qu’on le veuille ou non.
      Il serait utile de s’en souvenir.
      .
      Par ailleurs, camoufler une menace existentielle avec un pot de peinture et un coup de pinceau, c’est illusoire.
      .
      Les autorités Allemandes ont bien fait de résister aux pressions, c’est une décision honorable et responsable, même si je ne suis pas optimiste sur leur propension à maintenir cette posture dans la durée.
      .
      Le plus déconcertant, c’est l’attitude des Polonais.

  100. cedivan dit :

    Pathétique ou hypocrite, au choix, mais les USA et leur créature, l’Europe, ne font que prolonger une guerre qui ne peut que dégénérer. Tout ça pour quelques km2 à la frontière Ukraine-Russie…. On est loin de l’Anschluss quand même. Poutine n’envahira pas l’Europe, ne détruira pas l’OTAN, ne cherche pas à créer un nouvel empire tsariste. Mais vu le matraquage de notre bonne presse, je doute que mon post ne génère pas encore sa dose habituelle d’insultes et de raccourcis historiques. On ne peut plus débattre cans nos pays. Personnellement, je crains autant un Poutine brutal et nostalgique qu’un Biden sénile et messianique, et je n’ai pas envie de mettre en péril mon pays pour le Donbass ou la Crimée

  101. Pascal, (l'autre) dit :

    A lire tous ces commentaires une petite question Moscou a t il augmenté le montant des primes pour les relayeurs de sa « sainte parole »?

    • Blaise à l'aise dit :

      Il est clair que ces derniers temps les fermes à trolls de Poutine redoublent d’activité pour parasiter ce blog.

    • Carin dit :

      Ils ne sont pas si nombreux que ça… c’est très souvent le diarrhéique qui crée un pseudo pour déverser ses consignes et les faire partager entre lui et lui… ça donne l’illusion du nombre!

  102. Alfred dit :

    Aux dernières nouvelles, il semble qu’aucun accord n’ait été trouve à Ramstein sur la fourniture de chars lourds a l’ Ukraine.
    https://www.lindependant.fr/amp/2023/01/20/guerre-en-ukraine-a-ramstein-pas-daccord-entre-allies-sur-la-livraison-de-chars-leopard-2-a-kiev-berlin-nie-y-faire-obstacle-10940368.php
    De plus le Pentagone trouverait que l’Ukraine gaspillerait ses moyens pour Backmut et tarderait trop à monter sa prochaine contre attaque

  103. Bob dit :

    Les pleurnicheries pour ne pas envoyer des Leclercs sont graves. Si les ukrainiens avaient eu tout le matériel fourni, ils auraient détruit l’armée russe depuis longtemps et récupérer leur frontière internationales reconnue et éviter tous ces morts et ces destructions supplémentaires d’une guerre longue.
    Une arme est défensive et offensive à la fois, un vrai foutage de gueule. Le modèle de défense de la France ne passe pas par des percées blindées mecanisées avec des MBT Leclercs donc les fournir à l’Ukraine est un moyen de protéger la France et d’avoir une paix durable en Europe par la défaite militaire totale russes en Ukraine. Le russe de base doit comprendre que l’aventurisme militaire dans le voisinage proche est une défaite assurée.
    La MCO du matériel passe des commandes fermes de l’état auprès des industriels à défaut de nationalisation, c’est un problème économique et non militaire. Il faut une base industrielle et de chaîne de valeur robuste.
    La formation des tankistes ukrainiens est possible en France. Les 54 heures de formations sont à améliorer pour des personnes motivées comme les ukrainiens et les tankistes français peuvent le faire.
    Les questions sont quelles valeurs la France souhaitent se battre? Ses intérêts ou pas? Quelle est la stratégie de la France pour faire gagner l’Ukraine?

    • rainbowknight dit :

      C’était au début de cette maudite guerre la demande expresse de Kiev pour ne pas dire la supplique, des armements qualitatifs pour contrer les forces russes.
      L’inconnue résidait dans la capacité des forces armées ukrainiennes à résister à l’envahisseur.
      La preuve a été faite que la confiance des responsables ukrainiens dans leurs forces n’était pas usurpée.
      Aujourd’hui il n’est que temps de mettre fin à la folie meurtrière de quelques uns.
      L’Occident n’est pas isolé, même la Chine se lasse de cette guerre qui entrave la marche du monde et induit les dirigeants à se détourner d’un ami encombrant.

  104. jp dit :

    il faut en donner autant que les anglais, 14 challengers, on doit pouvoir fournir 14 leclerc avec toute la logistique, plus si affinité.

  105. mulshoe dit :

    Tant qu’à rouiller en France et ne servir à rien on ferait mieux d’en envoyer en Pologne à la frontière bélarusse . Histoire de faire pression sur le cinglé de Minsk . Mieux vaut rouiller en étant dissuasif .

  106. HOCHE dit :

    L’Ukraine, ce n’est pas l’ Europe pas plus que la Russie.La France aurait du jouer de tout son poids pour dès le début pour pousser les deux protagonistes à négocier.Les Bolcheviques ont exterminé par la famine 5 à 8 millions d’Ukrainiens pendant la famine organisée par eux en Ukraine:à la tête d e cette organisation, il y avait M. Kroutchev,adulé en France dans les années 60….Par la suite des Ukrainiens se sont vengés des Russes en accueillant favorablements à l’ouest les troupes allemandes en 41 et pour beaucoup en collaborant avec elles notamment lors des massacres nazis.Curieusement c’est Kroutchev qui, pas la suite, a fait cadeau de la Crimée à l’Ukraine.Que la France au lieu de s’agiter développe sa défense anti-aérienne autour de ses bases,de ses centrales,perfectionne ses M51,et développe par ses propres moyen un nouveau char de bataille.Poutine joue d etous les symboles en particulier le fait que les accords de Yalta ont été signés en Crimée……à la limite s’il y en a encore de récupérables,qu’on envoie à l’Ukraine des AMX 30 qui a été un très bon char de bataille à l’exception de son blindage et qu’on garde nos Leclerc pour continuer à entrainer ce qui reste de nos « divisions » blindées……………….quant aux généraux à la retraite qui viennent chaque jour augmenter leu retraite en faisant des effets de pochettes à LCI,c’est une honte!

  107. PHILIPPE dit :

    Unité d’Elite : Char Leclerc : à bord de la star française !
    https://www.youtube.com/watch?v=XIeRZfuZgvw