Baltique : Un avion de patrouille maritime P-3C Orion allemand intercepté par un Su-27 Flanker russe

Ces dernières années, le ministère russe de la Défense a régulièrement fait état d’interceptions d’avions de renseignement de pays membres de l’Otan à proximité de son espace aérien, que ce soit dans la région de Kaliningrad [Baltique] ou en mer Noire. Et, parfois, cela a donné lieu à des interactions « musclées », avec une mise en cause du comportement des pilotes russes, jugé « dangereux et non professionnel » par le Pentagone… mais « normal » pour Moscou.

« Si cela cause une dépression ou une phobie chez les pilotes américains, nous conseillons à la partie américaine d’éviter les vols à proximité des frontières russes ou qu’elle revienne à la table des négociations pour convenir d’un ensemble de règles pour de tels vols », avait ainsi ironisé l’état-major russe, en février 2018, après plusieurs incidents.

Cela étant, depuis le début de la guerre en Ukraine, il semblerait qu’il y ait moins d’interactions de ce type… alors que l’activité aérienne aux frontières de la Russie n’a évidemment pas diminué… Cependant, l’automne dernier, l’interception d’un RC-135 « Rivet Joint » de la Royal Air Force [RAF] par deux Su-27 Flanker au-dessus de la mer Noire a failli tourner à la catastrophe, l’un des avions russes ayant tiré un missile air-air, en raison, selon Moscou, d’un « incident technique ». Ce qui a par la suite conduit les Britanniques à engager des Eurofighter Typhoon dans ce type de mission.

Quoi qu’il en soit, ces vols de renseignement près du territoire russe ont surtout été effectués par les forces américaines, britanniques et françaises [avec, pour ces dernieres, des Mirage 2000D équipés d’une nacelle ASTAC et des avions de patrouille maritime Atlantique 2, ndlr]. Et, sauf erreur, aucune interception d’un appareil allemand n’avait été jusqu’ici signalée par Moscou. C’est désormais chose faite.

En effet, alors que la ministre allemande de la Défense, Christine Lambrecht, venait de remettre sa démission après avoir accumulé les maladresses, le ministère russe de la Défense a indiqué qu’un avion de patrouille maritime P-3C Orion de la Deutsche Marine avait été intercepté par un Su-27 Flanker, à proximité de l’enclave de Kaliningrad.

Selon cette source, le Su-27 a escorté le P-3C Orion allemand « au-dessus de la mer Baltique », jusqu’à ce qu’il change de cap. « Le vol du chasseur russe s’est déroulé dans le strict respect des règles internationales d’utilisation de l’espace aérien au-dessus des eaux neutres, […], sans approche dangereuse d’un avion appartenant à un État étranger », a fait valoir le ministère russe de la Défense.

L’interception du P-3C Orion a ensuite été confirmée par un porte-parole de la marine allemande, celui ayant précisé qu’elle a eu lieu lors d’un « vol de reconnaissance de routine dans l’espace aérien international au large de Kaliningrad ».

L’aviation navale allemande [Marineflieger] dispose de huit P-3C Orion, acquis auprès des Pays-Bas dans les années 2000 afin de remplacer les Bréguet Atlantique de l’escadrille « 3 Graf Zeppelin ». Ces appareils, dédiés à la lutte anti-sous-marine, sont équipés d’un radar, d’un télémètre laser et de caméras infrarouge MX-20HD. Ils seront bientôt retirés du service, Berlin ayant commandé cinq P-8A Poseidon pour leur succéder.

À noter par ailleurs que l’Allemagne assure, depuis le 1er juillet 2022, la présidence du Conseil des États de la mer Baltique. « La guerre d’agression russe contre l’Ukraine a encore une fois renforcé le caractère essentiel en matière de politique de sécurité du renforcement de l’interconnectivité et du développement des énergies renouvelables dans la région de la mer Baltique. Il est en effet question de développer les énergies renouvelables et les infrastructures énergétiques dans la région, non seulement afin de jouer un rôle essentiel dans la lutte contre le dérèglement climatique mais également pour que l’Europe gagne en indépendance vis-à-vis des livraisons russes de pétrole et de gaz », avait d’ailleurs expliqué la diplomatie allemande, à cette occasion.

© Koninklijke Luchtmacht/Japser Verolme

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

70 contributions

  1. MIchel dit :

    C’est un non événement et cela permet aux pilotes d’en tirer une expérience en étant confrontés à des situations particulières auxquelles ils sont appelés de rencontrer.
    il n’y a pas de quoi être surpris.

    • W.M dit :

      est t’il Armée ??????

      • Robert Larousse dit :

        Est-il armé ?

        • Pascal, (l'autre) dit :

          @ W.M Pour le P3 C Orion surtout de l’armement A.S.M. et aussi anti navires comme le missile AGM 84 Harpoon par contre il ne disposerait pas de missiles d’auto défense comme les AIM 9 Sidewinder.
          Pour le SU 27 « Flanker » un canon de 30mm et une panoplie de missiles air air
          Dans le cas qui nous intéresse le P3C devait fort probablement faire de la reconnaissance électronique à moins qu’il ne pistait la sous marinade russe certainement « vagabonde » en cette période! Le SU27 lui devait avoir sa panoplie de « bûches »* au cas où (Ca impose toujours le respect quand toute la « quincaillerie » est accrochée sous les ailes et le fuselage!)
          L’interception s’est apparemment bien passée et ce dans le cadre des règles internationales. Entre gens de bonne compagnie n’ayant pas à prouver une « virilité » exacerbée!
          * « bûche » sobriquet donné aux missiles.

    • Sorensen dit :

      Pourtant ce genre d’article permet de donner une substance au contexte. Vous avez dû rater cela.

      • MIchel dit :

        Le contexte actuel augmente notre sensibilité à la moindre interaction avec la Russie, sensibilité exacerbée par l’embargo énergétique qui touche la plupart des pays européens.
        Il faut espérer que l’union Européenne surmonte ses divisions afin d’apporter une réponse adéquate sur le plan énergétique et environnementale. Cela nous rendra indépendants de facteurs externes que certain pays ont longtemps ignorés en mettant leurs œufs dans le même panier et souvent par cupidité et au dépend du bien commun notre environnement.
        Pour moi c’est un autre sujet en effet bien plus sérieux qui doit respecter le droit international et être traité séparément d’un vulgaire interception.

  2. GUEPRATTE dit :

    Cowboys VS Cosaques…..au jour d’aujourd’hui , vu la tournure des événements et de la tension internationale extréme et inédite depuis 1945 , que ce soit au niveau de la tropopause ,que ce soit en surface ou sous les océans ,le premier qui perd ses nerfs ou qui jouera au con ,déclenchera la WW3…et comme ils ont l’air d’etre aussi cons de part et d’autre de l’Atlantique…..

    • Moogli dit :

      Les uns sont nos alliés historiques, pas les autres. Les diplomaties font leur métier pour éviter les feux gregeois, la WW3 n’est pas encore obligatoire.
      L’introspection peut être utile outre-atlantique et en Europe pour évaluer l’occident, pour ne pas répéter les erreurs du passé. Ça ne rend pas ses ennemis déclarés ostentatoirement plus avisés face à l’Histoire.

      Moi perso, je retiens seulement que dans cette période de très fortes tensions, la France est officiellement l’alliée des allemands et des américains, en cas de gros problème insurmontable. Un allié clair et net, que les petites bisbilles idéologiques influencent moins que le respect des choix nationaux depuis plusieurs décennies.

    • Bench dit :

      @GUEPRATTE : « le premier qui perd ses nerfs ou qui jouera au con ,déclenchera la WW3… », vous êtes d’un pessimisme incroyable à toujours imaginer ( souhaiter?) le pire. Des événements graves, des crises et des tensions il y en a eu un paquet depuis 1945; blocus de Berlin 1948, crise de Cuba 62, Budapest 1956, Tchécoslovaquie 68, guerre de Corée, etc…; et la 3è qui mettra tout le monde d’accord on l’attend toujours!
      Tout comme la collision entre un EP-3E ARIES II américain avec un chasseur chinois en 2001 qui ne déclencha pas d’hostilités entre Chine et USA.
      Oubliez Clancy et vos lectures science-fictionnesques et revenez à un peu plus de réalisme et de pragmatisme.

      • Salmon dit :

        Dans aucune des crises que vous citez les territoires d’une puissance nucléaire n’ont été menacés. Là, des armes fournies par les occidentaux servent à frapper le territoire russe. Des moyens de renseignement occidentaux désignent des cibles aux artilleurs ukrainiens. On est dans une autre dimension.

        • Pascal, (l'autre) dit :

          « Là, des armes fournies par les occidentaux servent à frapper le territoire russe. » Encore un « expert » qui a une lecture à peine dirigée! Combien de frappes russes en Ukraine et combien de frappes ukrainiennes sur la « Rodina »? D’où aussi l’attitude occidentale que certains dénoncent de « frileuse » en matière de livraisons d’armes! Les U.S. qui ne veulent toujours pas livrer d’armes capables de frappes en profondeur sur le territoire russe! Ils ont également mis en garde voire interdit aux Ukrainiens l’élimination de hauts gradés russes!
          « Des moyens de renseignement occidentaux désignent des cibles aux artilleurs ukrainiens. »
          Sources, preuves irréfutables de ce que vous avancez sinon c’est une aide comme une autre!
          « On est dans une autre dimension. » Dans la quatrième?

        • Stéphane Leroy dit :

          je doute que les ukrainien aient choisis les premiers, de frapper un pays internationalement reconnu…
          Ils ont subis une agression, ils se défendent…
          Quant aux fournitures et alliances, ce sont des décisions politiques.
          Du coup, que ceux qui critiquent (personne n’est visé, c’est générique) commencent par aller voter et là, ils pourront s’exprimer…

          • GUEPRATTE dit :

            @ stephane leroy depuis 2014 les Ukrainiens bombardent les Russophiles du Donbass en ne respectant pas les accords de Minsk alors aucun doute qu’ils ont tiré les premiers !

      • guepratte dit :

        @ Bench ……………ah parce que vous etes optimiste vous ,quand on fait la guerre à un loulou qui posséde pas moins de 6500 tetes nuc ??? La Russie c’est pas la Serbie ni l’Irak je vous signale !!! Vous aimez la Bretagne pas vrai ?? et bien « l’ankou » rode comme jamais mon ami, et pas que dans les feux follets des iles granitiques du golfe de Morbihan …….alors ne me racontez pas des conneries bordel !! il n’y a pas eu d’événements aussi gravissimes en Occident depuis 1945…Berlin, Cuba, Budapest, Corée , tout çà c’est du ron -ron à coté, car il n’y avait pas de guerre de haute intensité en Europe comme en Ukraine en ce moment …..et une collision en 2001 en vol entre deux zincs ennemis, ou entre deux sous marins nuc ennemis , n’aura évidemment pas du tout les memes répercussions si çà se produit aujourd’hui et vous le savez trés bien ….alors pas besoin de lire Clancy ! et pourtant il avait anticipé dans un de ses romans, un crash de Boeing sur le Pentagone bien avant les attentats du 9/11…..il suffit d’un bon bouquin d’histoire pour se rendre compte que les plus grands conflits sont partis à partir de conneries sur un terrain hautement miné ….(Sarayevo en 1914, et la guerre d’Indo pour ne citer qu’eux….et bien d’autres … ) En mer comme en vol ,on apprend toujours ,qu’on soit marin -pecheur, officier nav sur ULCC , skipper sur voilier , Commandant de T47 , ou OPL sur 747, à ANTICIPER le pire pour éviter d’etre au mauvais endroit, au mauvais moment, et de la mauvaise façon…. « Envisage le pire au delà de l’horizon visible et tu navigueras heureux en deçà de lui  » que nous disaient les anciens instructeurs …..Alors oui je me dois de l »etre pessimiste pour ma gamine de 12 ans qui a le DROIT de grandir sur cette planète tout comme nous l’avons fait , vous et moi ,dans une certaine tranquilité internationale , et je ne veux pas prendre le risque avéré de la voir porter sur elle un compteur Geiger à son age à cause de nos conneries d’égo ….! j’ai 59 piges , mes 2 carriéres de navigant sont derriére moi depuis peu ,mais celle de nos momes est DEVANT !!! et çà c’est du réalisme paternel …pragmatique ..!! tout le reste ne sont que des conneries d’égo de vieilles badernes va t’ en guerre aigris de n’avoir pas été suffisament des héros dans leurs vies, et qui fantasment de pouvoir intellectuellement le devenir ou de le redevenir stupidement , en s’obstinant à vouloir guerroyer – et meme pas pour nous – mais pour les autres lointains ….et tout çà au nom de la conservation de leur confort intellectuel ,soit disant effroyablement menacé !!!

        • Bench dit :

          @GUEPRATTE,
          Non mais un peu de sérieux, il y a un moment où il faut arrêter le délire. Votre petit couplet égoïste donne l’impression que vous raisonnez en trouillard qui adore se faire peur en imaginant les pires scénarios catastrophe qui soient.

          Ce conflit a peu de chances de sortir des frontières de l’Ukraine et vous le savez aussi bien que moi. Car contrairement à ce qu’affirme Salmon les armes fournies par les occidentaux ne servent pas à frapper le territoire russe. Et quand bien même elles le feraient, il ferait quoi Poutine? Atomiser Kiev, Londres, Berlin et Paris? Vous y croyez encore à cette fable?
          « Des moyens de renseignement occidentaux désignent des cibles aux artilleurs ukrainiens » assurément mais on reste en Ukraine. Vu comment les Américains rechignent à fournir à l’Ukraine des armes à longue portée susceptibles de frapper le sol russe où des avions modernes, je dirais qu’on est encore loin de l’escalade. Les Ukrainiens ont plusieurs fois frappé en Russie il me semble, ils ont coulé le Moskva. Poutine a réagi en atomisant des morceaux d’Ukraine? Il attend quoi pour le faire? Que les chars occidentaux arrivent en masse? Menacer, brandir la menace il sait faire, mais de là à y aller….
          Quand je vois comment son armée patauge depuis près d’un an alors que ça devait être plié en deux temps, trois mouvements je ne vois vraiment pas de quoi m’inquiéter pour mes enfants ou les vôtres. Poutine et consorts sont dans une sacré impasse mais ils ne sont pas fous au point de déclencher un conflit nucléaire qui ne verrait aucun gagnant. Et ça l’occident le sait. Donc ce ne sont pas des contacts musclés ou pas entre Russes et Occidentaux qui changeront la donne.

          ps : et de grâce, épargnez moi vos clichés éculés sur l’Ankou, les feux follets et les iles granitiques du golfe de Morbihan . Pas à un Breton.

          • GUEPRATTE dit :

            @ bench Pas de pot car justement il se trouve que je suis aussi Breton comme toi !!!

        • Bench dit :

          Et j’ai oublié un léger détail dans ma réponse Guepratte : notre pays que je sache, n’est pas en guerre contre « un loulou qui posséde pas moins de 6500 tetes nuc « . Rien à voir avec la Serbie et l’Irak où on a participé au sol.

          • GUEPRATTE dit :

            @ Bench arretez votre catéchisme de curé Breton , on fait tout pour que le conflit sorte de l’Ukraine …absolument tout !! et avec la bénédiction de l’OTAN ! la messe est dite et redite !

        • $R dit :

          Bonjour guepratte , rien que de très normal pour des militaires ; oui bien sûr . C’est d’ailleurs pour ça que Clémenceau pensait que la guerre est une affaire trop sérieuse pour la confier à des militaires .Cela entre dans le cadre des procédures réglementaires et fait partie du jeu… sans aucun doute . D’un point de vue plus général et humain ,je partage tout à fait votre analyse . Il y a un dicton qui dit qu’à force de jouer avec le feu on finit toujours par se brûler . La technologie d’anéantissement a bien évoluée mais malheureusement la conscience et la raison de l’homme en sont toujours au même stade de primate décérébré. La première WW1 a été une belle boucherie , la deuxième un peu ratée car moins massacrante (pour les Français ), mais la troisième devrait avoir des allures de bouquet final pour tous et chacun. Il faudrait demander d’éditer de nouvelles médailles pour que l’on puisse décorer les futurs récipiendaires à titre posthume, de l’ordre des chevaliers de la bêtise 100% pure comme un diamant brut , en espérant qu’il reste encore quelqu’un de debout pour pouvoir déposer le coussin sur le cercueil ; ça va de soi . Nous avons tous notre mot à dire car ,s’ils ont dans l’idée de faire un barbecue et qu’ils nous prennent pour des saucisses ,autant leur dire non tout de suite; et ça vous avez bien fait de leur dire nonobstant leurs quolibets . Bonne journée guepratte et merci

          • GUEPRATTE dit :

            @ SR Merci de votre soutien aérien….bonne journée

          • Vous avez composé le 18 dit :

            « à force de jouer avec le feu on finit toujours par se brûler »
            Et à force de ne pas contenir l’incendie chez le voisin, on finit par voir sa propre maison être brûlée aussi.

        • Miroir dit :

          Les ukrainiens aussi ont le droit de voir leurs enfants grandir à l’abri des menaces.

          • GUEPRATTE dit :

            Tout à fait !! mais ils n’ont qu’ à dire à leur parents qu’il ne fallait pas faire 7 ans de bombardements sur les autres enfants du Donbass !

        • Bench dit :

          @GUEPRATTE : « Bench arretez votre catéchisme de curé Breton , on fait tout pour que le conflit sorte de l’Ukraine …absolument tout !! et avec la bénédiction de l’OTAN ! la messe est dite et redite ! »

          On fait tout pour, laissez moi rire! Ce serait plutôt le contraire qui est en train de se passer. Cela dit, j’aimerais bien savoir qui est ce fameux « on » dont vous et vos semblables, adeptes de la politique du c’est pas nos oignons, ne nous en mêlons pas si on ne veut pas finir en chaleur et lumière, me rebattez les oreilles depuis des mois. On a vu ce que ça a donné en 38 à Munich ce genre de raisonnement.
          Alors mon cher réaliste, puisque selon vous la messe est dite et que vous êtes si pragmatique que ça, faites comme les survivalistes forcenés, creusez vous un bunker au fond de votre jardin et enfermez vous avec les œuvres complètes de Clancy en attendant la 3è. Au moins ça nous évitera de lire de la prospective de bas étage matinée de mauvaise science-fiction et de références historiques à l’interprétation plus qu’erronée.

          • GUEPRATTE dit :

            @ Bench
            Alors le « on » c’est l’oncle Sam et son Deep state ……donc ce n’est pas les Patagons que je sache, ni les tribus du Maroni qui veulent que le conflit sorte de ses gongs Ukrainiens …..pour le reste , je vous rappelle qu’ il n’y avait pas 6500 tetes nuc en 38…pas pareil quand meme donc incomparable avec ce qui se passe aujourd’hui ….
            Malheureusement le raisonnement de cette époque était uniquement connement pacifiste (suite à la boucherie de 14 ) sachant d’autant plus que tout avait eté pourtant mis noir sur blanc dans Mein Kampf…. Mais Baldwin était un con tout comme Chamberlain ….et Blum avec !
            Sauf que voilà , Poutine n’a pas écrit Mein Kampf ,par contre il avait prévenu il y a 25 ans de ne surtout pas toucher et contaminer l’Ukraine en conneries Occidentales …avec lui chose promise chose due…..le prob est que les Yankees sont des touche à tout et qui exportent de force leur modéle de démocraSSie à des fins purement vénales …..pour eux la fin justifie les moyens au nom du dollar ……Biden a redit devant les caméras du monde entier qu’il voulait diriger le NOM….je vous l’ai dit plus haut : la messe protestante est dite et redite depuis le bunker survivaliste de la White House…tiens au fait c’est le QG de votre pays de réve , le pays de Clancy !!! Vous avez dit bizarre ? tiens comme c’est bizarre….

        • Bench dit :

          @GUEPRATTE « Tout à fait !! mais ils n’ont qu’ à dire à leur parents qu’il ne fallait pas faire 7 ans de bombardements sur les autres enfants du Donbass ! » en réponse à « Les ukrainiens aussi ont le droit de voir leurs enfants grandir à l’abri des menaces. »
          Audiard faisait dire à Birkin « Y’a des aristocrates et des parvenus, dans la connerie comme dans le reste. » Avec des réponses yaka fokon comme la votre, je trouve qu’elle vous va bien!

          • GUEPRATTE dit :

            @ BENCH…..Yep et il a aussi dit que « les cons si on les met sur orbite ils n’ont pas fini de tourner…. » alors Bench vous etes « parvenu  » à définir si ce sera orbite haute ou orbite basse pour ce qui est de la votre ??? avec ou sans défilement ? ah je vois, mieux que çà : géostationnaire !!! Congrats man ! quel noble choix : yaka voir comme elle vous va bien !

        • Bench dit :

          @GUEPRATTE : ouaip, et il a aussi écrit « je ne parle pas au cons, ça les instruit ». Manifestement avec vous ça ne marche pas.

          • GUEPRATTE dit :

            @ bench…..et pourtant vous me parlez….du coup je me demande qui est le plus con dans cette instruction …

      • lgbtqi+ dit :

        Il est nécessaire pour certains de convoquer les pires hypothèses afin d’essayer de faire accepter l’inacceptable.

        Ainsi celui-ci, par ailleurs grand lecteur des Tuniques Bleues, nous instruit qu’il faut se coucher et le faire préventivement car :

        – poutin pourrait se fâcher

        – poutin est un tendre face à des ogres qui aspirent à le remplacer.

        Couchons-nous donc et accédons ainsi au Bien Suprême ! Celui-ci pourra vivre une vie de servilité, la nuque courbée en avant mais la vie cellulaire sauve.

        • GUEPRATTE dit :

          @ lgbt S ‘agit pas de se coucher , mais de rester debout bien éveillés avec les yeux en face des trous ….parce vous avec vos histoires de genre à dormir debout, allez les raconter à un cheval de bois et il va se mettre à ruer …

          • lgbtqi+ dit :

            Personne ici ne se méprend sur votre notion de la verticalité.

            Concernant mes histoire du genre à dormir debout, vous pouvez en citer ? Merci.

    • LEONARD dit :

      @GUEPRATTE
      Cà a l’air de vous titiller, cette WW3….
      Vous pensez sincèrement que la situation est plus tendue que pendant la guerre froide, ou vous souhaitez juste amener l’Occident à lâcher l’Ukraine ?

      • précision dit :

        « Vous pensez sincèrement que la situation est plus tendue que pendant la guerre froide ». Je ne sais pas ce qu’il pense, et cela n’est d’ailleurs pas le plus important à mon sens. Il est évident qu’ à bien des égards la situation est plus tendue que pendant la majeure partie de la guerre froide, avec sans doute de rares exceptions comme lors de la crise de Cuba où les USA ont refusé l’implantation des missiles russes à proximité de leur territoire national.
        – Pas mal de personnes ont depuis des années affirmé que les relations entre Russie et USA sont pires qu’au temps de la guerre froide , surtout côté russe. Par exemple, Medvedev fin 2022: https://tass.com/politics/1487707, voire Lavrov en 2018 et 2021.
        – L’exemple le plus flagrant est que durant la guerre froide il n’y a pas eu de guerre en Europe et toutes les guerres ont eu lieu sur des théâtres d’importance plutôt secondaire pour chaque participant : les américains n’ont pas perdu grand chose en quittant le Vietnam, et les Russes n’y ont pas non plus gagné grand chose. Pareil en Afghanistan: le départ des Russes n’a pas fondamentalement changé la donne.
        – On peut arguer même si c’est discutable que l’investissement des russes au Vietnam et encore plus des américains en Afghanistan était d’ailleurs par certains côtés plus limité que dans le conflit actuel.
        – Les traités de limitation d’armement abaissaient le risque durant une grande partie de la guerre froide.
        – Pour l’Europe occidentale, le risque d’invasion est plus faible certes, mais peut-être pas celui d’entrer ouvertement en guerre: c’est la première fois que l’ensemble des pays européens et l’OTAN fournissent massivement et sans limites claires renseignements et armes à un pays en guerre avec la Russie, la première fois que les livraisons de gaz ont été coupées, la première fois que les propriétés des adversaires ont été massivement confisquées des deux côtés, première fois que les Russes sont attaqués à Sebastopol, sur un territoire qu’ils revendiquent comme faisant partie de leur territoire national (sans mentionner ceux qu’ils ont piqué à l’Ukraine plus récemment)…
        – Enfin, on peut argumenter que le déséquilibre entre les 2 parties est bien plus fort qu’à l’époque de la guerre froide, ce qui -selon l’argument d’un autre commentateur sur ce blog- ne facilite peut-être pas les négociations.

      • GUEPRATTE dit :

        @ léonard…..je souhaite qu’on lache la grappe aux Russkovs qui jusqu’à présent ,ne nous ont rien fait directement à nous ,en Europe ….alors que les Ukrainiens se démerdent avec leurs cousins germains Russes à qui ils ont cherché des noises depuis un moment ……ce qui nous empeche pas pour autant de faire de l’humanitaire en Ukraine et uniquement de l’humanitaire et non du militaire…….ou alors envoyer des casques bleus ….les affaires de famille se réglent en famille ….moi j’en ai marre de voir des gens s’occuper du sort de gens lointains ou à l’autre bout de la planéte ,alors qu’ils ne sont meme pas foutus de s’occuper ici meme , du sort de leurs propres SDF qu’ils ignorent superbement , alors qu’ils sortent de l’église la bouche en coeur et avec la main sur le coeur ….. charité bien ordonnée commence par soi meme …CQFD !

      • GUEPRATTE dit :

        Infiniment plus tendue léonard !!! infiniment plus tendue….

  3. joe dit :

    En fait un non événement. Intercepter revient à en fait… rejoindre plus ou moins vite un avion, avec transpondeur allumé dans ce cas (autrement cela aurait été mis en avant), qui vole dans les eaux Internationales. Cela fait parler dans les journaux et émissions russes qui utilisent cette action routinière comme un acte de défiance héroïque de l’invincible armée russe. Si cela peut leur faire plaisir. En attendant, la collecte des infos se fait sans accroc et c’est bien là le principal.

    • themistocles dit :

      Et encore, le transpondeur n`est pas une obligation pour les avions militaires (cf convention de Chicago). Le transpondeur n`est necessaire que si les avions militaires utilisent les services du contrôle civil où par commodité pour le contrôle militaire. C`est pour la même raison qu`ils peuvent décoller sans plan de vol. J`ajoute que les russes ont leur propre systeme de transpondeur, que nous ne décodons pas… Ensuite, effectivement, une interception dans l`espace aérien international, c`est à peu près aussi anodin qu`un train qui arrive à l`heure ( OK, j`admet, cela dépend des pays…). Je dirais que dans ce cas, quelqu`un a besoin de faire monter une mayonnaise médiatique à partir de pas grand chose… C`est d`autant plus facile que seuls 0,01% des journalistes maitrisent convenablement les questions de défense.

  4. PeterR dit :

    Une idée à 2 balles :
    – envoyer plein de coucous à hélices au large de Kaliningrad (même pas besoin qu’ils soient équipés de tout le barda d’écoute électronique, juste de quelques caméras et d’un bon système de nav histoire de ne pas commettre d’erreur de notre part et bien filmer le comportement des intercepteurs).
    J’y vois 2 avantages :
    – heures de vol pour nos équipage pour un coût modique
    – user le potentiel des avions russes. Sachant la faible durée de vie de leurs réacteurs et la probable difficulté pour eux de se procurer certaines pièces de rechange …

  5. strider_on dit :

    ouai bah il s’est rien passé quoi… comme les autres dernières fois que ce soit toujours avec les russes ou celles avec les chinois….

  6. Courmaceul dit :

     » à proximité de l’enclave de Kaliningrad. »

    Tout cela pour prendre des clichés du yacht de Poutine précipitamment rapatrié d’Allemagne avant le 24/02, c’est petit ! 🙂

    Et puis montrer que maintenant la mer Baltique est occidentale, c’est mesquin.

  7. civis17 dit :

    une nuée de drones de bonne taille suffirait surement à saturer l’espace aérien de la baltique et énerver les pilotes russes

  8. Nico80100 dit :

    Pas de quoi fouetter un chat. C’est de bonne guerre. Tout le monde le fait.
    La seule chose positive c’est que le pilote russe a sans doute pris une photo.

  9. RIP dit :

    Un evénement banal, et il y a moins de trois jours c’est une fégate Russe et son navire d’accompagnement quis se faisaient intercepter en mer et suivre par d’importants moyens aériens, navals et sous -marins d’au moins quatre pays de l’Axe ‘Union-Européenne-OTAN » : au moins une douzaine d’équipements, en tout . Et on nous a bien dit que c’était banal, habituel, normal.

    Normalité dans les deux sens, donc. Balle au centre.

    • Bench dit :

      Ben oui mon p’tit RIP , pour une fois on est d’accord. Un non événement très banal mais qui survient dans un épisode de fortes tensions avec Ivan. Et je ne parle même pas de toutes les interceptions, interactions qui ont lieu et dont on ne parle jamais.
      Il n’y a guère que les accrocs à la 3è qu’ils appellent de leurs vœux pour monter en épingle ce genre d’événement.

      • RIP dit :

        Bench : personne ne souhaite une guerre et encore moins une guerre mondiale. Par contre, lorsqu’on est observateur et réaliste et que l’on constate un faisceau d’éléments qui convergent vers des issues extrêmement dangereuses, on se doit d’être conscient des risques majeurs et de la mécanique infernale qui se met en place… c’est du réalisme, ce n’est pas de l’intoxication à une drogue

        • Bench dit :

          @RIP , ouaip, mais il y a une énorme marge entre observer, constater, être conscient des risques et être persuadé que ça va arriver, en écrivant que ça va arriver forcément si on continue à chercher des poux dans la tonsure d’Ivan comme le font tous les pessimistes et trouillards qui pullulent ici et ailleurs.

          • GUEPRATTE dit :

            @ Bench j’en conclue donc que vous considérez que les Allemands, qui freinent des 4 fers à la livraison de matos lourd à cet épouvantable arriviste de Zelenski , sont des pessimistes et des trouillards ….CQFD !

        • Bhagavad Gita dit :

          « personne ne souhaite une guerre et encore moins une guerre mondiale »

          Ah, bon, tant mieux.
          C’est bien que vous le précisiez, parce qu’on aurait pu mal interpréter ce qu’a écrit un certain RIP le 12 janvier 2023 à 2:54 :
          « La fin de la civilisation européenne est bien une réalité: merci d’en donner un exemple frappant , qui ne fait que me conforter dans le souhait que cette phase terminale soit abrégée au plus vite, et qu’une euthanasie salvatrice, par la chaleur et la lumière comme aux origines de l’Univers, permettra un grand « reset »nécessaire de l’humanité, qui est arrivée en bout de course par l’effondrement culturel, sociétal, humain, de quelques individus suffisemement nocifs pour avoir contaminé l’ensemble »

          • RIP dit :

            Bhagavad Gita Je maintiens évidemment l’ensemble de ces propos. Personne ne souhaite la guerre, la souffrance, les destructions . Mais quand tout un occident conditionné court à sa perte comme des Lemmings, et en rajoute dans le désir d’effacer la Russie, et soutient avec enthousiasme la livraison d’armes plutôt que la recherche de la paix, alors, comme aujourd’hui, avec une humanité pareille, et comme ça c’est déjà produit dans l’Histoire, il n’y a plus qu’une gigantesque catastrophe pour remettre les comptes à zéro .

            L’humanité est ainsi faite, il n’y a qu’à lire les flots de haine ici .
            Les humains, majoritairement, sont encore des primitifs, et régulièrement, le Destin ou la conjonction de leurs tares, les amène à la disparition d’une civilisation entière: regardez ce qui s’est passé dans l’Histoire !
            Quand il n’y a plus rien à faire et que décidément les humains sont trop c…., il y a un grand reset sanglant . C’est pas ma faute, c’est la faute à la tare originelle des humains .

            Je crois que nous arrivons encore une fois à ce point de non-retour . Eh bien, que le destin s’accomplisse !

      • Couture dit :

        On peut faire des accrocs à sa chemise, mais ceux qui rêvent avec délectation d’un troisième conflit planétaire sont accros à la 3e.

    • bullnar dit :

      je dirais plutot balte au centre ….

    • Bomber X dit :

      Voilàààààà ! Il y vient notre petit Guillotin ! Il a enfin compris !
      Comme quoi, tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir !

      • RIP dit :

        Bomber X : Guillotin ? inconnu . Par contre moi, RIP, je ne vais nulle part en particulier, et j’ai certainement des analyses et des conclusions radicalement différentes des vôtres, qui me premettrent de comprendre les vraies causes de cette affaire.

  10. Aymard de Ledonner dit :

    Je pense que c’est de la communication vers les parlementaires allemands pour essayer de les dissuader d’autoriser le transfert de Leopards vers l’Ukraine. Attention! Attention! Vous êtes proches de notre 2456779 ème ligne rouge!

  11. Paddybus dit :

    Ben pour ma part, j’ai bien aimé le deuxième paragraphe… il montre non seulement que, contrairement aux affirmations, les Russes sont prêts au dialogue et à la fixation de règles contraignantes… mais que la non réponse ricains montre aussi une gêne des ricains qui seraient bien emmerdés si c’était le cas…. c’est surement un peu pour ça que peu à peu les usa abandonnent les traités qu’ils avaient signé avant……
    Je tiens aussi à souligner l’humour, certes un peu décalé, des Russes…. là encore ils semble qu’ils sont plus fin et malin que les shérifs au cul serré…!!!!! ;0))))
    Aller la meute… lâchez vous…!!!! :o)))))

    • Sacha dit :

      Les guignols c’est la théâtre et à la kermesse, pas dans un état major ou dans le corps diplomatique.

      • Paddybus dit :

        Ben si, avec ceux qui occupent la scène ricaine… ça fait même beaucoup…!!!! ;0))))

  12. Catoneo dit :

    Une péripétie…
    L’enclave de Kaliningrad sera la première pièce détachée de la Fédération de Russie quand celle-ci se disloquera.
    (il n’y a pas de conditionnel)

  13. OnSeMarre dit :

    Quand je lis les commentaires, je ne peut pas m’empêcher de croire être dans une cour d’école…

    Tous les commentateurs du dimanche qui croient que les Russkovs sont à traiter au même titre qu’une bande d’afghans enturbannés assis sur une moto avec la kalach en bandouillères devraient se souvenir du passé!

    Vous parlez d’une peuplade qui en 200 jours de bataille à Stalingrad a perdu presque 500 000 hommes et a fini par entrer dans Berlin alors que les français paradaient dans les valises de l’armée américaine.

    Alors franchement oui, les pays européens feraient bien d’être circonspects dans leur livraison d’armement à l’Ukraine et dans leur croyance aveugle en Saint Zelinski et ses apôtres.

    Hier, la diplomatie russe a comparé le comportement occidental à l’invasion de Napoléon et des nazis. On a eu droit aux sarcasmes des pseusdo-experts de TV Kiev, ex chaîne d’information française nommée LCI, mais on ferait bien de ne pas sous-estimer le discours russes car cela laisse penser qu’ils sont en train de considérer que c’est la Russie elle-même qui est menacée et plus seulement leur intervention ridicule en Ukraine…

    Et là attention, leur réponse peut devenir incrontrôlable