La Russie dit avoir produit un premier lot de torpilles nucléaires « dronisées » Poséidon

L’été dernier, la marine russe prit possession du K-329 « Belgorod », un sous-marin nucléaire de type Oscar II, modifié par le chantier naval Sevmash afin de lui permettre d’emporter des systèmes conçus pour opérer dans les fonds marins, comme le sous-marin [2000 tonnes de déplacement pour une longueur de 78 mètres] ainsi que la torpille « dronisée » à propulsion nucléaire Poséidon [code Otan : Kanyon], l’une des armes considérées comme « invincibles » par Vladimir Poutine, le chef du Kremlin.

Le K-329 Belgorod « offre de nouvelles opportunités à la Russie pour la conduite de diverses études, d’expéditions scientifiques et d’opérations de sauvetage dans les zones les plus reculées du monde », avait commenté l’amiral l’amiral Nikolaï Ievmenov, le chef d’état-major de la marine russe, à l’époque.

Par la suite, le K-329 Belgorod fut repéré en mer de Barents, vers la fin septembre. Et, a priori, l’état-major tenait à le faire savoir étant donné que le sous-marin navigua en surface pendant un temps, ce qui permit à des satellites d’observation de le photographier. Puis, sa trace se perdit… Et les spéculations sur la nature de sa mission allèrent bon train, l’hypothèse étant qu’il allait effectuer un test de la torpille dronisée Poséidon…

Ce qui fut peut-être le cas. En effet, début novembre, CNN rapporta que le renseignement américain avait observé des navires russes « se préparer » pour un « éventuel essai » de la torpille Poseïdon. Seulement, rien de tel n’eut lieu. « Les États-Unis pensent que les Russes ont peut-être recontré des difficultés techniques », se risqua à affirmer la chaîne d’informations.

Quoi qu’il en soit, le 10 janvier, l’agence TASS a confirmé que ce déploiement du Belgorod avait bien un rapport avec des essais de la torpille Poséidon… Ou du moins, avec une maquette de cette nouvelle arme.

« L’équipage du sous-marin nucléaire à usage spécial ‘Belgorod’ a terminé une série d’essais de lancement de la maquette de la torpille Poséidon », a en effet affirmé l’agence de presse russe, citant une « source proche » du ministère de la Défense. L’objectif de ces test, a-t-elle expliqué, était de « vérifier le fonctionnement du système de lancement » de la torpille Poséïdon, et en particulier le « comportement du sous-marin à différentes profondeurs ». Et cette campagne aurait été concluante [ce que l’on ne peut pas confirmer…].

Mais pensant ces essais, un premier lot de « Poséidon » a été produit. C’est en effet ce que rapporte cette même agence TASS, ce 16 janvier, en citant une « source industrielle ». « Les premières munitions Poséidon ont été fabriquées, le sous-marin Belgorod les recevra dans un futur proche », a-t-elle assuré.

Les détails sur la torpille Poséidon sont parcellaires… L’idée de sa conception remonterait à l’époque de la Guerre Froide, quand l’Union soviétique cherchait un moyen susceptible de dévaster les côtes des États-Unis [avec la torpille T-15, ndlr].

Dans un commentaire publié en juillet 2022, l’US Naval Institute estime que cette nouvelle munition russe « enfreint toutes les règles traditionnelles de dissuasion nucléaire et de classification ». Et d’ajouter : « C’est une arme à propulsion nucléaire, possédant donc une portée théoriquement illimitée. Elle a le potentiel d’être à la fois une armes nucléaire stratégique et tactique tout en ne relèvant pas des définitions du traité [de désarmement] New START ».

Ce que l’on sait [ou croit savoir] au sujet de cette torpille Poséidon se limite à ce que Moscou a bien voulu en dire. D’une longueur de 24 mètres pour un diamètre de 2 mètres, cette arme, potentiellement « autonome » serait en mesure d’emporter une charge thermonucléaire d’au moins deux mégatonnes [d’autres sources annoncent 100 mégatonnes…]. Elle pourrait naviguer à la vitesse de 70 noeuds, à une profondeur de 1000 mètres.

Enfin, le K-329 Belgorod ne sera pas le seul sous-marin russe à en être doté. A priori, ce devrait être le cas du Khabarovsk et celui de l’Oulianovsk. Ces deux navires de 10’000 tonnes, issus du projet 09851, devraient être respectivement admis en service en 2024 et en 2025.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

175 contributions

  1. dolgan dit :

    La chasse est ouverte. Premier arrivé, premier servi.

  2. Gris dit :

    Et les Tic-tac des 2004. Rétroingénieurie US ?

  3. UnKnown dit :

    Chacun ses jouets de l’apocalypse. Qui pour le coup à vraiment peu de chance d’être testée en Ukraine.

    • jean-christophe Sevin dit :

      non mais on espere que les essais se feront en live …..!!! qui a dit sur les usa !?

  4. joe dit :

    Et toujours cette petite musique russe sur le nucléaire. L’effet « Malette de l’Apocalypse » étant usé jusqu’à la corde, on rajoute du mélodrame pour alimenter les conversation sur les plateaux télé. Sachant que furtif ou pas, l’utilisation d’un vecteur nucléaire n’empêcherai aucune nation possédant des vecteurs classiques (missiles, avions) de pénétrer les défenses russe, si une telle décision devait être prise. Le bouclier anti-nucléaire n’existe ni aux US… ni en russie. Encore une autre preuve de faiblesse de Vlad et associés. l’Ukraine souveraine doit gagner. Plus d’armes pour l’Ukraine à chaque annonce des russes « d’escalader ». C’est la seule façon de « négocier » qu’ils comprennent.

    • LEONARD dit :

      @joe
      Le Poseidon est une arme de discussion massive….

    • Gégétto dit :

      Joe,
      [ Plus d’armes pour l’Ukraine à chaque annonce des russes « d’escalader ».]

      C est étrange, mais vu de mon côté, je peux affirmer que : Plus d armes seront livrées à l Ukraine et plus on montera en intensité et destruction côté Russe. Je l ai déjà exprimé avant le début de ce conflit, les Russes iront jusqu au bout et crescendo dans la violence, sans état d’âme.

      Quant au nucléaire notamment les armes hypervéloces ou cette torpille Poséidon; cela sert à rendre inopérants les systèmes
      Aegis Ashore mis en place à grands frais par les Américains en Europe (Roumanie,Pologne). Et ce sont bien certaines chaînes d infos qui nous gavent du nucléaire à Poutine, un peu comme au bon temps du virus covidé. Faire peur et du sensationnel sans véritable contrôle des infos, c est leur crédo.

      Pour ce qui est de la faiblesse de Poutine, vous avez raison. Il aurait dû appliquer la méthode américaine d’ entrée: frappes massives sur tous les systèmes de défense, de production d énergies, d information et le plus important frapper à la tête de l ‘état ukrainien. Envahir un pays ne se fait pas la fleur au fusil!

      Mais bon Poutine est mort , c est son sosie qui officie, alors?

  5. Monbars dit :

    Il ferait mieux de dépenser son argent pour développer l’économie de son pays… Routes, système de santé, logements, adduction d’eau, électrification de ses campagnes, enseignement, agriculture, recherche fondamentale etc…

  6. Bomber X dit :

    Voilà, comme ça, l’Etat terroriste russe pourra continuer à faire chanter les autres pays et en cas de rébellion, s’en prendra à leurs populations côtières.
    L’attaque contre des cibles civiles, c’est bien ce que l’armée russe sait faire le mieux, non ?
    Bon, après, les déclarations russes sur les armes « magiques » ou de « la mort qui tue », on connait. Encore du  » village Potemkine  » ?

    • Amokran dit :

      qui sont les terroriste pour l état libyen! les français

      • lgbtqi+ dit :

        ça tombe bien, nous sommes Françaises et Français. Vous avez une difficulté v/v de cela ?

      • Bomber X dit :

        Ce n’est pas ce que dit Haftar. Et de quel État libyen vous parlez ? Celui soutenu par les assassins Turcs et Russes ? 🙂

      • Contractor dit :

        Pour les milices islamistes de Derna (par exemple), l’état libyen était le terroriste. Question de point de vue en somme.

    • Kore Yves dit :

      comme tous la France en Afrique et les USA au Proche-Orient se comportent. c’est quand même surprenant de voir ses 2 pays faire la morale aux russes. vous faites pire en imposant votre soit disant démocratie dans le monde , pour vos propres intérêts, et vous indexez la Russie. vous avez droit de lutter pour vos intérêts personnels, mais pas les autres pays. c’est çà ? très drôle les français.

      • Gaulois78 dit :

        @Kore Yves
        Je confirme, en France nous sommes très drôle…des fois…Vous par contre ?
        (Z).êtes sur un blog Français (avec le F majuscule s.vp), pas sur un site Russe, Daesch où E.I..Une question, la musique de Wagner vous sied-elle ?

      • Bomber X dit :

        Pas la peine de changer de pseudo 36 fois. La crédibilité reste à 0.

  7. Sharpei dit :

    je me demande comment font les russes avec un budget militaire de 70 milliards de dollars pour mettre en chantier toutes les armes de nouvelles technologie, sans compter l’entretien de 6000 ogives nucléaires, sans compter une armée de de 900000 hommes…. soit le budget réel est de plus de 200 milliard soit il y enfumage totale. non ?

    • dolgan dit :

      Ben des nouvelles du T14?

      La communication ça coûte pas cher.

    • joe dit :

      L’état de leur armée est différend suivant les armes. Pléthores de munitions, inclus les missiles, Budget très important pour l’espace, l’aviation, la marine pour faire des armes Kolosal!! Armée de terre à la dérive, avec très peu d’unités entraînées, matériel anciens nombreux, plus récent déjà beaucoup moins. Le tout gâché par une doctrine de combat qui date de la WW2. Sur le million sous le drapeau, il n’y a guère qu’une centaine de milliers de soldats fonctionnels pour des actions guerrières et si on les met au niveau des forces pro de l’Europe de l’Ouest ou US, cela tombe à quelques dizaines de milliers. La russie c’est avant tout une armée de conscription qui compte sur l’artillerie et les bombardements tous azimuts plutôt que sur les manœuvres multi-armes. Ajouter à cela la corruption généralisée et vous avez la photo d’une armée médiocre avec des stocks de munitions pléthoriques.

      • Yohoho, et une bouteille de rhum dit :

        Hé, joe, quand on ne sait pas, on se tait.

        • Sans alcool, la fête est plus folle dit :

          Et quand on prétend savoir, on explique.

        • Mica X dit :

          Bin, non c’est réaliste…tout le monde a oublié l’état dans lequel étaient les armements et les casernes russes en Europe de l’Est à la chute du mur, ça n’a pas beaucoup changé en Russie.
          Je me rappelle le temps ou les marchés aux puces allemands de l’ouest étaient remplis de babioles de l’armée russe revendues au black par ses fiers soldats…Il y avait de tout, sauf des armes (elles étaient vendues sur un autre marché), même des tenues complètes d’aviateurs… Les soldats US venaient y acheter des souvenirs !

        • R2D2 dit :

          Hé, Yohoho, quand on sait mieux que les autres, on le dit

      • Kore Yves dit :

        raison pour laquelle, il faut une 30ans de pays associées pour les combattre ? raison pour laquelle ils russes vous ont libéré des allemands en 1944. quelle ingratitude.

        • dolgan dit :

          Moi c’est les us qui ont libéré ma patrie.

          Et les Russes ont annexé les territoires conquis aux Allemands. Pas de libération pour eux, juste un échange d occupant.

          • Czar dit :

            les forces françaises ont libéré une plus grande proportion du territoire français que n’importe quel autre allié, usa inclus

            mais évidemment, pour les franchouilles xénolâtres, faut cultiver un mythe commode aux oreilles américaines

      • UnKnown dit :

        On peut aussi rajouter une « tradition » du gouvernement Russe à être très dure à la négociation avec son industrie de défense, héritage de l’URSS. Il faut du pas cher, et du volume (ce qui pose des problème quand on doit produire des équipements technologiquement avancés et donc beaucoup plus chers à l’unité comme le T-14, le Su-57, le BMP-T etc…).
        En parallèle, on aussi fait que des pans entiers de leur industrie de défense sont à la peine depuis presque 30 ans, par assèchement des fonds disponibles, notamment pour combler les écarts technologique (par exemple sur la motorisation de leurs unités navales de surface, ou même désormais des réacteurs pour leur dernière génération de chasseurs).

        • dolgan dit :

          La tradition URSS et russe, c’est plutôt l inverse. L état passe commande de ce que les usines acceptent de produire.

          Leur industrie militaire a eu 10ans de creux. Mais ça fait 20 ans que l état injecte des sous dedans.

      • aleksandar dit :

        On se demande bien pourquoi alors l’Europe est morte de trouille.

        Peut être parce que vous êtes un affabulateur et qu’ils n’ont pas du tout les mêmes renseignements ?

        • botha dit :

          L »europe n’est pas morte de trouille, 3% du budget militaire occidental a servi à renvoyer à la première guerre mondiale l’armée russe, en envoyant des rebuts et des échantillons à une armée ukrainienne plus que courageuse. La seule raison pour laquelle l’armée russe existe encore c’est l’arme nucléaire, mais on en a aussi et c’est pour ça que personne ne meurt de trouille. La grenouille s’ébouillante juste à son rythme.

          • Martin Nadaud dit :

            @ botha, que voulez-vous dire par « armée ukrainienne plus que courageuse » ?
            Si c’est une moquerie cruelle, je suis d’accord avec vous : les Ukrainiens, chair à canon de l’OTAN, sont plus que courageux.

        • dolgan dit :

          Justement, l Europe n est pas morte de trouille. Contrairement aux espoirs vain de Poutine.

    • Meiji dit :

      Et encore sur les 70 milliards, il en reste combien après corruption ?

    • sonata dit :

      Nombreux facteurs :
      – le nombre russe provient uniquement des stocks de matériels hérités de l’ex-URSS. La Russie n’a pas grand chose de moderne, malgré les annonces en chaîne. Et on voit bien en Ukraine ce que donne le matériel soviétique… ;
      – en parité de pouvoir d’achat, le budget de 70 milliards de dollars est comparable à au moins le double dans n’importe quel pays occidental : on n’achète pas la même chose avec un dollar en Russie qu’en France par exemple ;
      – je serais curieux de voir l’état des 6000 têtes nucléaires… il y a fort à parier qu’une partie non négligeables seraient plus dangereuses pour les Russes que pour leurs adversaires potentiels ;
      – la Russie a peut-être une armée de 900 000 hommes, mais combien sont réellement équipés ? Si c’est comme les fameux 10 000 chars en stocks dont à peine 15% sont récupérables, tout est relatif.

      On peut y ajouter l’effet de la corruption à tous les étages, qui est catastrophique. Le Moskva serait peut-être encore à flot si l’argent avancé par l’état russe pour sa modernisation n’avait pas été détourné au passage par toute une série d’intermédiaires.

      • R2D2 dit :

        « – je serais curieux de voir l’état des 6000 têtes nucléaires… il y a fort à parier qu’une partie non négligeables seraient plus dangereuses pour les Russes que pour leurs adversaires potentiels ; »
        il est possible aussi que comme ailleurs une partie aient été transformés pour alimenter le nucléaire civil

        • sonata dit :

          D’autant plus probable que dans les dernières vagues de missiles russes lancées vainement sur l’Ukraine, on retrouve certains vecteurs nucléaires, dénucléarisés et munis d’une tête classique, ce qui était une surprise.

    • Castigare dit :

      Beaucoup de ressources sur place, ce qui réduit pas mal d’autres segments du budget j’imagine.

    • Paddybus dit :

      Sharpei…. vous comme beaucoup ici n’ont jamais entendu parler de la « parité de pouvoir d’achat »…
      Pour faire bref, 70 milliards de dollars dépensés en amérique donne beaucoup moins que si vous les dépensez en Russie….

      Peut-être que ce pays a fait des choix différents…??? C’est comme les missiles hypervéloces… personne n’y croit même après les avoir vu voler… alors chacun sa fable hein..???

      Tenez, un avis sage… https://www.youtube.com/watch?v=zXBnEEBt874 Faites vous votre propre avis…!!!

    • NRJ dit :

      @Sharpei
      A parité de pouvoir d’achat, les 70 milliards de dollars investis par les russes valent plutôt dans les 200 milliards de dollars aujourd’hui (https://www.defensenews.com/opinion/commentary/2019/05/03/russian-defense-spending-is-much-larger-and-more-sustainable-than-it-seems/).

  8. Bob dit :

    L’Ukraine tremble de peur de voir son réseau électrique se faire atomiser ou bien les plages de sables de la Crimée se faire inonder. Très utile pour les russes.

  9. philbeau dit :

    L’agence Tass… décidément on est en plein retour vers le passé soviétique . La Russie méritait mieux que ça , et les russes des nouvelles générations attendaient autre chose que des annonces ronflantes de leur gouvernants leur apprenant qu’ils pouvaient détruire la planète au moyen d’extraordinaires engins sortis du cerveau de leurs ingénieurs . Quelle contribution essentielle de leur pays dont ils peuvent être fiers …Comme ils peuvent l’être (?) des milliers de civils massacrés par leur armée civilisatrice présentée comme l’héritière de la valeureuse Armée rouge contre les nazis . Comment un peuple entier peut-il gober ça ? Triste retour en effet à la glaciation post seconde guerre mondiale , qui gèle en même temps leur avenir et les ramènent aux jours gris dont ils s’étaient difficilement sortis . Quant à cette succession d’annonces dignes des WunderWaffen nazis de la fin du régime hitlérien , elle n’ont même pas l’effet escompté , donner de la crédibilité à l’armée russe qui aura trouvé son Viet Nam en Ukraine . A ce sujet on reste perplexe d’entendre chez nous les voix de politiques qu’on pensait chevronnés continuer à vouloir donner des gages au maitre du Kremlin dans son égarement .

    • Victor Inox dit :

      Vous êtes intoxiqué à votre propre propagande… Elargissez votre perspective, écouter quelques médias russes (je ne vous dis pas d’adhérer, juste écouter), écoutez ceux qui en occident ne sont pas alignés sur la propagande, et vous comprendrez qu’en Russie l’opinion qui domine est sur une ligne bien plus dure que Poutine. Je vous recommande cette émission de LCI, où la première partie correspond au narratif occidental habituel, mais chose rare, à partir de la 40eme minute l’amiral Jean Dufourcq donne son point de vue, considérablement plus neutre:
      https://www.tf1info.fr/replay-lci/video-un-oeil-sur-le-monde-du-12-janvier-2244836.html

      Son point de vue recoupe celui des rares experts restés indépendants en occident, comme Emmanuel Todd, ou pour rester sur le strict plan militaire Scott Ritter, Douglas Macgregor et quelques autres …

      • lgbtqi+ dit :

        Mais bien sûr… Merci d’avoir essayé.

        Nous pouvons écouter des médias russes, et je dirais même : comment pourrait-on y échapper ?
        En revanche, en poutinie, pas question d’écouter des médias occidentaux ou de poster des avis hostiles à poutin sur leurs blog.

        Pourquoi ?

        • Gégétto dit :

          lgbtqi+,

          Avez-vous seulement écouté l’ amiral Dufourcq ,à partir de la 40eme minute, sur LCI ?
          Je pense, tout de même, que son avis objectif et éclairé prévaut sur le vôtre.

          [En revanche, en poutinie, pas question d’écouter des médias occidentaux].

          Ouh là, va falloir mettre à jour votre logiciel. De plus en plus de Russes font appel à des VPN , justement pour se tenir informés.
          Je vais finir par penser que vous êtes en détestation non seulement de Poutine ( je ne comprends pas pourquoi) ,mais aussi des Russes que vous semblez ne prendre que pour des ploucs!

          • lgbtqi+ dit :

            @ Gégetto :
            Les Russes qui font appel à des Virtual Private Network sont généralement des jeunes assez au fait de l’informaitque, ce qui est loin d’être majoritaire dans un pays à la démographie vieillisante et rurale.

            De plus, vous semblez ne pas vouloir prendre en considération l’asymétrie : en France nul besoin de VPN pour se coltiner ad nauseam la propagande du pépère planqué dans son bunker. En revanche, il est difficile en Russie d’entendre la voix de l’Europe libre.

            Et non. savez-vous pourquoi j’ai poutin et les enfants de poutin en détestation ? Parce que précisément j’aime bien les Russes. À la différence des pro-poutin de ce blog qui de ce pays ne connaissent que ce qu’ils en fantasment et sont i-n-c-a-p-a-b-l-e-s de répondre à certains clins d’oeil que je leur adresse quant à la culture russe…

      • PK dit :

        « écouter quelques médias russes »

        Oulala malheureux ! Surtout pas ! Ici, c’est la ligne dur des abonnés Twitter. Ils n’écoutent que ce qui les arrangent, jusqu’à sortir des chiffres tellement absurdes que même un gamin de 5 ans aurait des doutes (même après deux ans de maternelle made in EN qui ferait d’un Einstein un Véran en 6 semaines !).

        Je l’ai toujours dit : Poutine, c’est plutôt une chance pour l’Occident, car c’est la ligne « douce », celle qui apaise son opinion publique (et surtout ses faucons politiques et EM). Il est raisonnable et cela suffit pour négocier, contrairement aux excès des jusqu’au-boutiste qui sont par essence incontrôlables.

        Mais pour cela, il faut écouter et suivre des canaux différents des trucs manipulés par la CIA & Co (en premier lieu Twitter & Facebook).

        • lgbtqi+ dit :

          Dimitri Peskov, sors de ce corps !

          Et revoyez un peu tes notions sur la PLS, mais aussi l’orthographe de base.

          Et vous qui avez une culture dépassant twitter, jetez tout de même un oeil sur la prière de la vieille femme pour le tyran.

          Vous qui déclarez en ces colonnes que la presse libre n’existe pas en Europe mais en poutinie, où la mention de la guerre vaut 15 ans de gnouf à Perm36.

          Pitoyable menteur agité de dispositions paranoïdes avec la CIA.

        • et v'lan passe moi l'éponge dit :

          –Je l’ai toujours dit : Poutine, c’est plutôt une chance pour l’Occident, car c’est la ligne « douce »,

          Pour avoir un avis aussi objectif que possible, je me suis amusé a demander a Chat GPT son avis sur cette affirmation.
          Sa réponse:
          Non Poutine n’est pas une chance pour une poutine occidentale. Les politiques de Poutine ne s’alignent pas sur les valeurs de l’ouest et son administration a été activement hostile à l’ouest

          Si même les IAs ne sont pas d' »accord avec vous.

          Il est possible qu’une version entièrement programmée au Kremlin disent le contraire… Mais comme elle n’existe pas nous ne saurons jamais.

          • lgbtqi+ dit :

            Si si, nous avons ici des versions entièrement programmées au krmlin, certes plus artificielles qu’intelligentes et portées pas des gens plus bêtes que braves…

          • PK dit :

            LOL. ChatGPT…

            Si vous en êtes réduit à cela…

            Pour info, ChatGPT n’a pas plus d’intelligence que le trou du cul moyen, sans doute moins. Son truc est juste de faire une synthèse des informations du web. Si vous avez 90% de braillards qui pensent A, alors votre ChatGPT va vous sortir A comme réponse.

            C’est du Google amélioré, sans les algos pour vous faire penser correctement (et accessoirement vous faire passer au tiroir-caisse). Pour le moment, car dès que l’usage se sera répandu grâce à des gens comme vous, ChatGPT sera « amélioré » pour faire un Google bis.

      • Roger Dubreuil dit :

        @ Victor
        Merci pour votre lien. Je suis aller le voir. Mais il faut éviter le tsunami de publicités commerciales du début puis la deuxième vague du tsunami formée de baratin de journalistes. Donc il faut aller directement à la minute quarante pour écouter l’Amiral Dufourcq : c’est intéressant et, en quelque sorte, « dépolluant » parce qu’il rappelle quelques vérités de base trop souvent ignorées des journalistes et donc du grand public.
        Pour ma part, j’écoute aussi volontiers Xavier Moreau sur Stratpol parce qu’il sait de quoi il parle et surtout parce qu’il a l’honnêteté de ne pas cacher qu’il est sympathisant des Russes. https://odysee.com/@STRATPOL:d/115e_1:1?r=DGNNVxBtZpj7c7qvdbu9Co8waW6R4CNz

        • Kamfrenchie dit :

          xavier Moreau ne sait pas de quoi il parle. il a donné des interviews lunaire ou il parle des ukrainiens dans un registre diabolique/satanique, tout en disant que les ukrainiens ne fobt que s enterrer et ne manoeuvrent pas… et il clamait sur liberté tv que la russie avait pour lui déjà gagné la guerre

      • UnKnown dit :

        Pour Scott Ritter et MacGregor, je ne suis pas du tout sur qu’on puisse parler de neutralité concernant leurs analyses… C’est au mieux plutôt assez proche de ce qu’on retrouve chez les mil blogger russes « modérés » (partisan pro-russe, mais assez réalistes et pas trop fanfarons sur ce qui se passe). Et au pire, ce sont « démoralisés » qui se sont paumés face au mur de la « bien pensante/ deep state » occidental, mais qui se sont réfugiés dans des oasis assez puants…

      • philbeau dit :

        Ce qui est surprenant , c’est l’indifférence de gens comme vous à la réalité des évènements , qui visiblement , dans votre confort matériel parfaitement égoïste , vous semble vous donner le droit d’analyser des comportements barbares comme s’il ne s’agissait que de détails . Obnubilé que vous êtes par VOTRE propagande qui ne repose que sur un point : rejeter en bloc l’Occident et ses travers , chose dont vous confiez le soin au psychopathe qu’est devenu Poutine . Je pense qu’il est inutile de vous demander d’ouvrir les yeux, seul l’avenir prochain vous obligera à le faire , et encore . Une seule question : croyez vous vraiment que Poutine ait la moindre considération pour un occidental comme vous ?

      • philbeau dit :

        Et puis en complément à propos de vos références : Toujours lire Todd à l’aune de sa déclaration de 2014 : « Cela dit, n’exagérons rien. Si par malheur, il devait arriver que je sois chassé de ma patrie, ce n’est pas en Russie que je me réfugierais mais aux États-Unis ».

        • Twisted dit :

          Todd est une trompette, anthropologue très talentueux qui s’égare là où il ne devrait pas

      • LEONARD dit :

        @Victot Inox
        Encore un crédule intoxiqué à la propagande U.S.
        Pourquoi citer Scott Ritter et Douglas Macgregor, alors que nous avons des Régis de Castelnau, des Xavier Moreau, C’est faire preuve de soumission outre-atlantesque !!
        A quoi çà sert que nos pro-russes se décarcassent, si c’est pour que vous les ignoriez !!!

    • Momo dit :

      Du calme.
      C’est pas fait.
      Décision en deuxième partie de 2023.
      Orange aussi est intéressé.
      Il ne s’agit à ce stade ´que de 30% de la boite

      Ceci calmement dit:
      Il est grotesque de lire que G Faury ne veut pas entendre qu’Airbus DEFENSE favorise l’Allemagne.
      Sa crédibilité vient couler telle le Titanic. Il pouvait répondre plus intelligemment sans se griller ouvertement à la face du monde. Décevant
      Par ailleurs le 30% est vraisemblablement un début, pour faire comme si, ensuite 20.5%, et peu après le solde.
      Donc il est clairement préférable qu’Orange trouve un deal éventuellement avec l’appui de gouvernement.
      Mais celui-ci aura-t-il les gonades pour bouter les prussiens en dehors de cette histoire?
      Cela reste à prouver, on va suivre le feuilleton

  10. Alex dit :

    ce qui fait peur avec les Russes c’est que ils nous parlent toujours d’une precision de dingue et dans la réalité ils passent leur temps à tirer dans le tas, ya de quoi se poser des questions

  11. Frédéric dit :

    Et pour les Hadès modernisés ou la réouverture du plateau d’Albion c’est pour quand en France ?
    Des l’origine de la conception des bombes atomiques, on envisageait d’en mettre une dans un cargo pour faire sauter un port, rien de nouveau. Il faut juste que l’on augmente de nouveau une capacité de seconde frappe si Toulon ou Brest sont détruit sans préavis.

    • sonata dit :

      oui enfin, la permanence nucléaire assure qu’il y aura toujours au moins un SNLE en mer, même si Toulon et Brest venaient à se faire détruire simultanément.
      Et je peux me tromper, mais je doute fort qu’un chef d’état même aussi c** que Poutine se risquerait à ouvrir les hostilités franches en sachant qu’il se prendra en retour une cinquantaine de têtes nucléaires sur le coin de la tronche.
      C’est quoi encore, la 51ème ville de Russie ?

    • LEONARD dit :

      @Frédéric
      « Hadès modernisés et plateau d’Albion »
      Ca mérite une argumentation étayée de votre part, non ?

  12. Yohoho dit :

    Je parie que des Poséidons sont déjà en place, posés au fond des océans. Ils attendent, indétectables et cachés dans l’obscurité des fonds marins, un seul signal avant de s’activer… Terrifiant n’est-ce pas. C’est ce qu’on appelle de la dissuasion.

    • dolgan dit :

      Ils attendent que quelqu’un les ayant détecté se serve.

      • Yohoho dit :

        Supposons que vous en détectiez un. Vous y touchez ?? Vous tentez de le remonter dans votre bateau ?

        • Aymard de Ledonner dit :

          J’envoie un ROV l’ouvrir. Si ça pète, ce sera la faute des russes car c’est eux qui l’ont mis là (de plus ils sont les seuls à disposer de ce type d’arme) et toute trace de mon ROV aura disparu. Si rien ne se passe c’est tout bénef pour moi.

        • dolgan dit :

          Ça dépend.

          Si je ne suis pas les US, je vend la position du truc aux us.

          Si je suis les us, je neutralise, je remorque si nécessaire, éventuellement je l embarque dans un navire (ça existe ce type de docks mobile).

          Et si le propriétaire y voit un problème, libre à lui d en discuter avec mon groupe aéronaval.

    • Géo l'ignare dit :

      « Dans l’obscurité des fonds marins » : jolie figure de style, mais qui nuit à la démonstration.
      L’obscurité des fonds marins, c’est à mille mètres de profondeur et plus. A quoi servirait une explosion nucléaire à ces profondeurs ?

  13. Trent dit :

    Très utile face à L’Ukraine.

  14. HMX dit :

    On a un peu de mal à saisir l’apport stratégique de cette torpille à propulsion et à charge nucléaire. Ce n’est pas comme si la Russie manquait de vecteurs pour sa stratégie de dissuasion : missile balistiques de tous types emportant pour certains des planeurs hypersoniques, missiles de croisière, et maintenant missiles hypersoniques manœuvrants. A part la communication sur cette « wunderwaffen » poutinienne, on ne voit pas très bien ce que peut apporter de plus une torpille nucléaire. Déclencher un tsunami sur les côtes ennemies ? Si on en est rendu là, un missile hypersonique armé d’une tête nucléaire sera beaucoup plus efficace et rapide pour rayer de la carte un port militaire, ou une flotte en mer.

    Par ailleurs, cette torpille est une arme lente, très lente même, comparé aux missiles qui atteindraient leur cible en quelques minutes ou dizaines de minutes. Dans l’hypothèse détestable où l’apocalypse nucléaire devrait être déclenché, un dirigeant qui aurait le choix entre une mesure de rétorsion quasi-immédiate, et une rétorsion « différée » de plusieurs dizaines d’heures choisira probablement la première option… peut être parce qu’il ne sera plus là pour appuyer sur le bouton dans quelques dizaines d’heures !

    Enfin, contrairement aux missiles balistiques et hypersoniques, l’interception d’un tel engin, nécessairement bruyant à haute vitesse, n’a rien d’une vue de l’esprit. Les réseaux d’hydrophone et les SNA peuvent la détecter, et les torpilles actuellement en service peuvent l’atteindre, même à grande profondeur. L’engin est donc potentiellement vulnérable, ce qui semble peu compatible avec la nature de la mission qui lui est confiée, qui exige une très grande fiabilité et une forte probabilité de « réussite »…

    • Boumeur dit :

      D´accord avec vous, HMX.
      Cette information manque de logique.
      Elle est probablement destinée à des opinions publiques crédules, rien de plus.
      .
      Au temps de la guerre froide, on apprenait presque tous les jours l´existence d´armes nouvelles et terrifiantes qui, en réalité, n´ont jamais existé.
      .
      Mais à l´époque on n´avait pas Internet pour exprimer des doutes. Par conséquent la presse, toujours plus soucieuse de sensationnel que de vérité, sautait sur l´occasion pour remplir ses pages et ses temps d´antenne.

      • Ludovic Auray dit :

        bin elle est destinée aux russes en fait
        comme toute la propagande russe

    • précision dit :

      « contrairement aux missiles balistiques et hypersoniques… l’interception d’un tel engin… n’a rien d’une vue de l’esprit » en êtes-vous si sûr? Ne prêteriez-vous pas un peu trop de crédit aux rodomontades militaires des Russes? 🙂 THAAD, ARROW3, SM3…

      • Aymard de Ledonner dit :

        Personne ne dit que tout toutes les têtes passeraient. Mais le risque d’interception est beaucoup plus important pour cette torpille que pour une tête nucléaire lancée avec un missile balistique.
        Je trouve aussi que le fait que Poutine éprouve le besoin de consacrer des fonds à cette arme est une preuve du manque de confiance dans son arsenal balistique.

    • dolgan dit :

      Poutine a officiellement présenté ça comme la capacité de garantir à la Russie une frappe en second.

      Ça suppose qu’il estime que la Russie n a plus cette capacité de frappe en second.

      Enfin seulement si on croit Poutine.

  15. GUEPRATTE dit :

    C’est avec ce double sous marin que les Russes veulent sectionner les cables de communication au fond de l’Atlantique Nord reliant Europe /USA ….et quid du CHKVAL la torpille Russe à super cavitation censée filer sous l’eau à 200 noeuds ?

  16. farragut dit :

    Bref, le moyen de « neutraliser » une telle arme serait de miner préventivement tous les ports où les sous-marins russes sont construits, et de faire détoner toutes les charges en même temps…
    Pas sûr que l’arme « invincible » du Poutine d’aujourd’hui ait été imaginée par Sakharov pour que l’ennemi d’alors (et d’aujourd’hui pour la Russie) veuille raser préventivement les ports (et accessoirement populations) de son propre pays d’alors, l’URSS…
    Heureusement qu’il s’est tourné ensuite vers l’astrophysique, et tracer (indépendamment) la voie à JPP avec son modèle cosmologique d’univers gémellaires, préfiguration du modèle Janus.
    Mais cette activité scientifique, plus pacifique en apparence, amène aussi son lot de découvertes malsaines, avec de l’antimatière primordiale ! En espérant que Vladimir ne nous sorte pas un ensemble d’armes vraiment « invicibles » pour le coup, de destruction définitive et ultime de la planète Terre !
    Comme l’avait modélisé Alexandrov (cf. page 181 du pdf ci-dessous), le changement climatique serait définitif (pour les Terriens)…
    http://www.savoir-sans-frontieres.com/JPP/telechargeables/Francais/les_enfants_du_diable.pdf

    • GUEPRATTE dit :

      @ farragut …… avant de pouvoir stocker de l’antimatiére sur terre beaucoup d’eau va couler sous les ponts….beaucoup !!

      • farragut dit :

        @GUEPRATTE
        J’ai déjà mentionné la page 221 du bouquin de JPP cité (« Les Enfants du Diable », écrit en 1985 et paru en 1995) et accessible en lien ci-dessus. C’est ce qu’il décrit au paragraphe intitulé « la solution finale ».
        Je cite le passage in extenso :
        « Personnellement je m’en tiendrai à une conversation que j’ai eue à son domicile, en novembre 86 avec Marceau Felden, conseiller militaire français et ancien directeur du laboratoire de physique des plasmas de Nancy (et par ailleurs auteur de l’excellent ouvrage « La Guerre dans l’Espace », paru aux éditions Levrault).
        (« La guerre dans l’espace » https://amzn.eu/d/5cgkYFz
        https://pictures.abebooks.com/inventory/md/md30081647337.jpg )
        Celui-ci me déclarait sans ambages :
        – On sait déjà depuis longtemps synthétiser l’antimatière et la conserver dans les anneaux de stockage des accélérateurs de particules. La refroidir, c’est à dire faire en sorte que les atomes d’antimatière acquièrent des vitesses égales, ne pose pas de difficulté a priori.
        Dans ces conditions on peut la cristalliser. Un cristal d’antimatière, dans une enceinte au vide suffisamment poussé, pourrait être conservé en lévitation
        électromagnétique à très basse température, à l’aide du phénomène de supraconduction, pendant un temps indéterminé. On obtiendrait ainsi une
        bombe d’une puissance théoriquement illimitée. »

        • GUEPRATTE dit :

          @ farragut………….la théorie c’est quand on comprend tout, mais que rien ne marche…….. la pratique, c’est quand tout marche mais on ne sait pas pourquoi….en France on réussit les deux : rien ne marche et on ne sait pas pourquoi !!

          • farragut dit :

            Vous devriez vous intéresser à la stratégie de destruction de notre nucléaire civil. Voilà une théorie complotiste qui fonctionne bien, même si nous, citoyens français, ne voyons pas très bien son origine.
            Sa pratique se constate très bien sur les factures d’électricité…

        • dolgan dit :

          Jpp? Dites moi que c’est jean pierre Papin . Au moins lui a encore une crédibilité scientifique.

          • farragut dit :

            Sans doute parce que les footballeurs se contentent d’écrire l’histoire avec leurs pieds.
            Pour les scientifiques qui décrivent leurs théories dans les revues, il faut que les lecteurs sachent lire…
            Maintenant vous pouvez rester devant votre écran de télévision connectée, puisque JPP passe aussi sur YouTube !

          • dolgan dit :

            Et jpp écrit des livres grand public ésotériques.

            Ça fait bien longtemps qu il a quitté le champ de la science.

    • Félix GARCIA dit :

      Fusion nucléaire et modèle Janus avec Jean-Pierre Petit | Idriss Aberkane
      https://www.youtube.com/watch?v=TyYd4sqpPKo
      Selon JPP, Helion Energy en serait probablement déjà à 8/10 milliards de degrés !
      🙂

      Se souvenir de ce que disaient les mandarins, comme Daniel L. Jassby du Princeton Plasma Physics Lab, il y a peu (avril 2019) :
      « Voodoo Fusion Energy »
      […]
      « The founders and chief executives of General Fusion, Helion Energy, Lockheed Fusion and Tri-Alpha are reincarnations of Ronald Richter, the first practitioner of voodoo fusion energy. Like Theranos’s Elizabeth Holmes, these modern priests of voodoo fusion have cast a spell over most journalists, investors and politicians. »
      […]
      https://news.newenergytimes.net/2022/04/28/voodoo-fusion-energy/
      😉

      « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait. »
      Mark Twain

      « Seul l’inconnu épouvante les hommes. Mais, pour quiconque l’affronte, il n’est déjà plus l’inconnu. » –
      Antoine de Saint-Exupéry

      • dolgan dit :

        Un charlatan et un vieil homme en perdition.

        Ne faites pas de publicité pour le premier et laisser ce pauvre homme à ses délires.

        • Félix GARCIA dit :

          Je n’aime pas spécialement Idriss ABERKHANE.
          Par contre, pour Jean-Pierre PETIT, je ne comprends pas pourquoi vous dites cela de lui.

          • dolgan dit :

            Par ce que la communauté scientifique considère JPP avec compassion et considèrent ses théories scientifiques ridicules.

            Il fut un scientifique sérieux avec une belle carrière. Et à un moment, il a vrillé. Il a pris ses hypothèses pour des faits qu il a intégré comme tel dans sa science. Il n a pas accepté la critique de ses pairs (la base de la science), et vrillé conspi. Il ne peut pas se tromper, il faut donc qu’il rationnalise une explication au fait que les scientifiques ne sont pas d accord avec ses théories.

            C’est pas le premier, malheureusement.

          • Félix GARCIA dit :

            « La communauté scientifique », « la science », ça n’existe pas.
            Mais oui, en effet, nombreux sont ceux qui expriment leur désaccords vis-à-vis de son modèle théorique.

  17. Oeil de Moscou dit :

    Le schéma ne représente pas une torpille Poseïdon, mais un drone Klavesin
    Pour l’info, c’est une source de TASS qui la donne. Reste à savoir sur quelle base elle rpose
    Il y a trois projets porteurs, les 09852 Belgorod, 09851 et 09853, chacune des unités en emportant 6. La Russie compte disposer de 30 Poseïdon d’ici 2027.
    La T-15 dont le principe de « tsunami » a été conçu par Andreï Sakarov, elle n’a jamais été réalisée. Elle devait être emportée par une première version de la classe 627 Kit November. La marine a vite rejeté le concept parce qu’il fallait arriver à 50 km des côtes US pour pouvoir la tirer.
    Par contre, avec le missile aérodynamique Granat (à ne pas confondre avec le missile Granit), plusieurs sous-marins de la classe 671RTMK Shchuka Victor III sont arrivés à portée de tir de Washington lors des opérations Aport puis Atrina. Ces opérations avaient été préparées par l’amiral Tchernavine.

  18. précision dit :

    La course aux armements, encore et toujours. Ils ont plus ou moins l’excuse de chercher à rattraper leurs faiblesses par rapport aux premiers de la course, mais cela n’accroît pas la sécurité de l’humanité. Je peux me tromper mais il me semble qu’en dehors du nucléaire, les russes ont beaucoup moins progressé que les occidentaux sur les moyens de propulsion, aussi bien dans le naval que pour les avions et même missiles.

  19. Thaurac dit :

    Avec comme toujours de tuer en masse des civils..car là pas de différenciation..

  20. Bruno dit :

    Mouais, vu la fiabilité globale des systèmes d’arme russes (même pas capable de détecter et d’abattre un drone ukrainien qui s’enfonce à plus de 500km dans son territoire) ce qui me fait le plus peur c’est qu’elle se déclenche seule ou qu’elle aille moisir au fond d’une fosse marine.

    • Vins dit :

      Assez d’accord. Le plus gros risque pour moi est un incident.
      Vu leurs critères de sécurité…

  21. Wagdoox dit :

    On va remettre un peu de contexte, loin de l’emotionel du moment. Quand les usa lancent l’idee d’un bouclier anti nucleaire, la russie a repondu avec des missiles balistiques tres longues portees capable de passer par des zones detourner ou il n’y a pas de defense deployée officiellement.
    Pareil avec les vecteurs hypersoniques (planneurs iu missiles). Enfin cette torpille permet de toucher une partie importante de la population qui vit sur le cote (c’est tres loin d’etre maginal, notamment aux usa ou uk par exemple). Là encore aucun systeme de defense particulier.
    C’est en reaction a la fin officiel du traité interdisant les boucliers nucleaires lui meme parti integrante du MAD. Ca date du debut des annees 2000 sous bush, la russie s’est reveille au moment ou l’otan a autorise le deployement des missiles en pologne et roumanie (2015 de memoire).

    • LEONARD dit :

      @Wagdox
      Donc, ils dèveloppent une torpille nuc parce qu’ils pensent que leurs ICBM/SLBM seraient interceptés par les THAAD U.S , malgré les Avangard, les Burevestnik, Sarmat ?

  22. M51 dit :

    Torpille à PROPULSION nucléaire ? Surprenant !
    À tête nucléaire, c’est compréhensible parce que l´arme nucléaire, si elle est utilisée un jour, le sera en haute mer pour que les dégâts ne soient pas photogéniques et pour que l´attaquant ne puisse pas être identifié avec certitude.
    .
    Mais à propulsion nucléaire, on ne voit ni l´utilité ni le mode de fonctionnement.
    .
    Quoi qu’il en soit, il faudrait connaître le prix de cet engin, car ça indiquera le prix minimum de la cible.

    • farragut dit :

      @M51
      Le site opex360 avait déjà mentionné en 2019 un accident (avec marins morts et décorés) sur un sous-marin nucléaire « de recherche » placé sous un sous-marin (type BS-136 Orenbourg), comme le drone « torpille » à propulsion nucléaire emporté par le Belgorod.
      https://www.opex360.com/2019/07/02/un-incendie-a-bord-dun-sous-marin-nucleaire-russe-de-recherche-fait-14-tues-parmi-lequipage/
      JPP en a aussi fait une video le 17 avril 2018 (écouter le passage, à 12:00) sur les nouvelles armes stratégiques russes sous-marines à propulsion nucléaire et MHD, après le discours de Vladimir Poutine du 1er mars 2018 :
      https://www.youtube.com/watch?v=_tEABSuLjNc
      Réécouter le discours de Poutine, ou lire la version française…
      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/discours-de-poutine-01-03-2018-202174
      Le passage en question :
      « En décembre 2017, une unité de production d’énergie nucléaire innovante pour ce véhicule sous-marin sans équipage a complété un cycle d’essai qui a duré de nombreuses années. Le moteur nucléaire est unique pour sa petite taille tout en offrant un rapport poids/puissance incroyable. Il est cent fois plus petit que les unités qui alimentent les sous-marins modernes, mais il est encore plus puissant et peut passer en mode combat, c’est-à-dire atteindre une capacité maximale 200 fois plus vite. »

      • M51 dit :

        Merci, farragut. Mais ça ne me dit toujours pas comment ça marche. Sur un sous-marin ou le CdG, je comprends : c’est une machine à vapeur en circuit fermé qui fait tourner un générateur qui fait tourner un moteur électrique. Mais là, une machine à vapeur « cent fois plus petite », je n’imagine pas.
        Et il ne suffit pas de dire « moteur » ou « réacteur » pour que ça suffise à faire bouger l’engin.
        Par conséquent, conclusion (provisoire) pour moi : ce prétendu « moteur nucléaireé est du baratin.

        • PK dit :

          Ça fonctionne comme une « fusée » nucléaire, par éjection due à la réaction nucléaire. C’est moyen propre (et c’est pourquoi on utilise cette technique « normalement » uniquement hors atmosphère, pour des trajets spatiaux).

      • vno dit :

        Sauf erreur de ma part ( je ne sais plus faire les calculs ), à 200 fois plus vite, vous avez satellisé l’octave-mètre et obtenu une excursion critique. Sous l’eau, cela donne un phénomène magnifique ou l’eau devient bleu comme le ciel. Aprés, va pas rester grand chose de votre torpille et de sa bombe.

    • beber dit :

      La propulsion nucléaire signifie un réacteur nucléaire embarqué qui permet une puissance importante et surtout une grande autonomie d’alimentation électrique. Ainsi l’engin peut parcourir des milliers de km puis se poser au fond à proximité des cotes ennemies et y rester actif pendant des années en attendant le signal du grand boum

      • PK dit :

        « La propulsion nucléaire signifie un réacteur nucléaire embarqué qui permet une puissance importante et surtout une grande autonomie d’alimentation électrique. »

        Non, seulement dans les endroits où vous pouvez placer une chaudière, donc une turbine. C’est possible dans un sous-marin ou un navire, pas dans une torpille ou une fusée. Cela fonctionne par éjection de matière, comme une fusée (principe d’action/réaction en physique, avec comme source d’énergie une réaction nucléaire).

  23. Axer dit :

    A un moment ou un autre il va falloir consentir l’arme nucléaire à l’Ukraine, de quoi la placer en sécurité vis-à-vis de la Russie. Ou alors la faire rentrer d’urgence dans l’Otan et l’UE. De quoi également la protéger contre les appétits du régime russe. Le jour où l’Ukraine annoncera détenir l’arme absolue, fini la guerre, tout le monde rentre chez soit, fini l’inflation, fini la crise actuelle. La Russie ne se gêne pas de faire trembler le reste de l’Europe, fait la guerre à ses voisins (Géorgie, Ukraine…).

    • Bingo dit :

      100% d’accord! j’ajouterais que j’ai hâte de voir la dislocation de la fédération de Russie en une multitude de duchés, oblasts, régions indépendantes, provinces sécessionnistes, etc. Ce sera l’histoire du 21e siècle, l’implosion de la Russie avec le morcellement et l’éparpillement de l’empire du mal… l’ex Yougoslavie ne sera rien en comparaison. Ce n’est pas de la science fiction.

      • Kamfrenchie dit :

        Vous etes vraiment sur que cette explosion ne poserait pas de grands problemes de dissémination d armes nucléaires oar exemple?

      • Yannick Glet dit :

        La guerre, la guerre, c’est pas une raison pour se faire mal. Quand un de nos dirigeants a un trop grand appétit, alors il se sert comme dans un buffet au détriment des autres. Alors nos autres dirigeants disent ça suffit ! Vous voyez l’enchaînement avec cette foutu Suprématie(L’argent). Mon regard sur la chose est comme dans le jeu Battleship(1931), chaque pays place ses pions sur l’échiquier et celui qui saura faire Échec, nous donnera peut-être un semblant de paix. Et si par malheur qui a un qui veut Échec et Math, alors nos enfants sauront que nous les Grands n’avons pas su les protéger ! Nous tous ensembles, pouvons nous tous se tenir la main, peu importe la Nationalité et dire à nos dirigeants 《 Ça suffit ! . La guerre, la guerre, c’est pas une raison de se faire mal.

        • Bingo dit :

          MalheureUsement l’appétit d’empire reste ancré chez les russes, et ce pays pose un gros problème sans destalinisation comme il y a eu denazification en Allemagne. Son morcellement en multiple etats conforme a son caractère multi ethnique me semble, apres un chaos prévisible, la moins mauvaise solution. Les armes nucléaires seront démantelées de par la nécessité pour ces nouveaux etats d’y renoncer en echange de soutien er de reconnaissance internationale.

  24. Axer dit :

    Le chercheur français Jean-Pierre Petit, que vous pouvez écouter les conférences sur YouTube, nous disait déjà dans les années 1980-2000 que les russes et les américains préparaient ce type de technologie, ou même les OVNI ne sont pas ce que l’on croit mais des programmes secrets. Mais en France ces chercheurs « fous » à la Frankenstein n’étaient pas écoutés ou pris au sérieux. Finalement des dizaines d’années plus tard, tout ce que disait Jean-Pierre Petit s’avère vrai et très bien documenté. On a donc perdu 20 à 40 ans en suivant des ultra-rationalistes de la comptabilité nationale, et on a laissé la science aux russes et aux américains, bientôt rejoins par les bébé asiatiques qui font des tonnes de maths à l’école et le soir chez eux, pendant que nous nos écoles deviennent de trous noirs pour la science et les techniques. Pas étonnant que les jeunes chercheurs français mettent les voiles vers la Suisse ou les USA, voir vers les Emirats Arabes Unis, qui eux aussi attirent et progressent scientifiquement. Nous on recule. Regardez les vidéos de Jean-Pierre Petit et vous comprendrez tout, et notamment le virage qu’on a loupé, notamment à cause des partis politiques néo-léninistes qu’on a à l’oeuvre depuis des décennies, et leur politique tarée de « tout le monde est beau, tout le monde est gentil, vive le petit père des peuples, Staline ». Là on a gagné le pompon. Regardez les vidéos de Jean-Pierre Petit.

    • lxm dit :

      Il y a aussi un prophète allemand, Alois Irlmaier, qui prédisait l’usage d’arme créant des tsunamis lors qu’une 3eme guerre mondiale contre la russie, guerre qui dévasterait absolument tout, ainsi que l’usage d’armes biochimiques pour anéantir l’europe de l’est pour créer un no mans land séparant les 2 camps. Toutes les prophéties de 200 prophètes historiques peuvent se combiner pour aboutir à un seul scénario ainsi que son déroulement.

      • Thierry le plus ancien dit :

        une explosion nucléaire en mer ou sous marine ne provoque pas de tsunami, c’est tout à fait insuffisant, les français l’on assez testé à Mururoa…

        Et la torpille russe en passera pas inaperçu, ça se détecte et ça se coule comme le reste.

        • Axer dit :

          Apparemment, seulement apparemment car on a pas vérifié je pense, qu’elle évolue jusqu’à 1000m de profondeur, comment faire pour éliminer ce danger absolu ?

      • fabrice dit :

        Un no man’s land séparant l’OTAN et la Russie. Oui, tout à fait, on est en train de le faire en Ukraine. Merci aux Ukrainiens de s’être sacrifié. Merci. Vraiment merci. Il y a des places de femme de ménage et plus si affinité et besoin de maçons si certains ont perdu des membres en aidant l’OTAN…Merci. Merci. On vous fera un hommage en vidéo et tout et tout. Merci, vous êtes des braves.

    • précision dit :

       » on a laissé la science aux russes … pendant que nous nos écoles deviennent de trous noirs pour la science et les techniques ».
      Loin de là: depuis la fin de l’URSS (déjà avant, mais encore plus depuis) la Russie a décroché par rapport à l’occident, Europe comprise, dans la plupart des sciences et techniques. Ils font de leur mieux et conservent des talents admirables, mais à une époque où la science et la technique est aussi affaire de masse, cette masse ils ne l’ont plus et participent plutôt moins que l’Europe aux échanges internationaux. Certains états asiatiques (encore assez peu d’ailleurs), à force d’investissements et autres efforts collectifs et individuels, ont rejoint les USA et l’Europe dans cette marche vers le progrès scientifique. Tant mieux pour eux.

      Créer une torpille nucléaire est une petite prouesse, peut-être, quoique revenant sans doute en partie à la mise au point de vieilles technologies soviétiques. Mais je doute fort qu’on puisse considérer cela comme une rupture scientifique ou technique, ou même un progrès. On peut même se demander si ça sert vraiment.

      Quelques pays du golfe attirent principalement par les salaires qu’ils offrent, mais cela concerne une toute petite « élite » (ou pas) d’expats, qui souvent finissent par revenir ensuite en occident, à la différence des scientifiques optant pour l’Asie ou les USA.

      • Axer dit :

        Je suis d’accord, d’autant plus que la plupart des scientifiques « russes » (soviétiques) ont fuit vers Israel aprèsla chute de l’URSS. La Russie peine a faire de l’innovation et selon ce que dit Jean-Pierre Petit, leur recherche date d’avant « la chute » comme l’arme Shkval. Le problème c’est ont-ils eux le temps de les développer en masse ou est-ce que cette torpille nucléaire n’est pas un de ces prototypes nés de ces recherches anciennement avancées, aujourd’hui apparemment la Russie est incapable de faire quoi que ce soit toute seule, pas d’argent et de moins en moins de scientifiques de talent, ils ont tous plus ou moins 70 ans aujourd’hui…
        https://www.youtube.com/watch?v=CAmG7_r82-Y

    • farragut dit :

      @Axer
      Pour ma part, je ne crois pas que JPP ait affirmé que « les OVNI ne sont pas ce que l’on croit, mais des programmes secrets »…
      Au contraire, il a reproduit en première page de son livre « Contacts Cosmiques » le schéma que les Oummains (« Ummites » de l’époque espagnole en 1965) avaient transmis au groupe de Madrid.
      https://www.amazon.fr/Contacts-cosmiques-Jusquo%C3%B9-peut-penser-ebook/dp/B07MVB7TYZ/ref=sr_1_1?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&crid=2EYICES5G85RV&keywords=contacts+cosmiques&qid=1673911624&s=digital-text&sprefix=contacts+cosmiques%2Cdigital-text%2C59&sr=1-1

      JPP en a aussi décrit le mécanisme interne, et proposé un mode de fonctionnement pour les voyages interstellaires dans son modèle Janus (« conversion » de la masse de matière positive de l’engin en masse négative et réciproquement). Hors de portée de Terriens dans les années 1930, sauf les disques volants des sociétés secrètes allemandes et des Nazis en Antarctique dans la seconde guerre mondiale et après, construits avec « de l’aide extérieure » (dixit Albert Speer).

      Par contre, ce que vous citez (genre « triangles noirs » TR-3B), c’est la « légende » que l’USAF veut faire passer dans sa « divulgation partielle » sur les SSP (Projets Spatiaux Secrets), alors que cette partie de l’armée des USA n’a pas eu connaissance du programme Solar Warden de l’US Navy (8 groupes de combat spatiaux interstellaires).
      Pour en connaitre l’histoire réelle, il faut lire les 6 (bientôt 7) ouvrages de Michael Salla écrits de 2015 à aujourd’hui, disponibles désormais en français / québécois (via amazon.fr, mais n’importe quelle librairie en bas de chez vous fera l’affaire !). Le Tome 2 est particulièrement instructif sur cette lutte entre l’US Navy et l’USAF (chacun son camp, avec ses extraterrestres dédiés !).
      https://www.amazon.fr/Michael-E.-Salla/e/B001HQ3F6C%3Fref=dbs_a_mng_rwt_scns_share

      Pour vous rassurer sur la contribution française au programme Solar Warden, vous pouvez consulter les récits des deux français ayant travaillé sur le vaisseau de recherche franco-américain Solaris. 😉
      Cf. site exopolitics.org : https://exopolitics.org/tag/solaris/

      Connaissant la réticence (partagée avec Grothendieck) pour la collaboration avec les militaires (et les armes nucléaires), je pense que JPP doit probablement « retenir » quelques informations issues de ses contacts, pour ne pas aggraver la situation…

      Pour ce qui concerne les principes de l’antigravitation, il faut consulter les videos de la chaîne YouTube de Chris Essonne, qui propose une explication aux performances des OVNI (en atmosphère terrestre) basée sur la théorie électro-gravitationnelle de Nikola Tesla.
      https://www.youtube.com/channel/UC2ufD-HEtuXI2ViF_Fy02xw
      Pour les voyages interstellaires, il faudrait en savoir plus sur les raisons que l’US Navy a retenues pour baptiser un de ses vaisseaux de recherche interstellaire « Arnold Sommerfeld » (inventeur des « tachyons »). A suivre, donc… 😉

      • Axer dit :

        Je me suis surtout basé sur la vidéo suivante ( https://www.youtube.com/watch?v=CAmG7_r82-Y ) , je n’ai pas lu ses autres travaux, vu que je ne crois pas en les Ovni, peut-être pour lui le moyen de publier et vendre des livres comme Jean-Claude Bourret, mais sa vidéo sur les armes et la propulsion hypersonique sont vraiment intéressantes et on commence à voir des aboutissements, progressivement :

        • farragut dit :

          @Axer
          Vous citez une vidéo de sa conférence de Cavaillon de… 2003 (sur les B-2 hypersoniques et spatiaux) !
          Depuis, il y a eu d’autres ouvrages (publiés par les éditeurs en parie grâce à l’autorité du Colonel de Gendarmerie Jean-Claude Bourret), et les informations sur les programmes secrets commencent à être diffusées (avec l’aimable autorisation de l’US Navy).
          Pour ce qui concerne les OVNI terrestres, il faut remonter aux travaux (et aux écrits) de Nikola Tesla sur l’application de sa théorie électro-gravitationnelle à la propulsion d’engins sans ailes (et à la récupération d’énergie du vide).
          Les OVNI extraterrestres (et aliens) sont d’au moins deux types : les navettes (soucoupes) et les vaisseaux-mère (cigares), ces derniers pouvant plus facilement se déplacer entre les étoiles (mais ceci ne relève plus de la MHD ou de l’antigravitation, mais plutôt du modèle Janus de conversion de la masse de positive à négative et réciproquement).
          Le seul reproche que l’on peut faire au modèle Janus, c’est d’être une « extension » de la théorie de la Relativité Générale, basée sur la « mauvaise » interprétation de l’expérience de Michelson, qui devait prouver le déplacement de la Terre dans l’éther. Comme la démontré Maurice Allais dans sa reprise des résultats de mesures d’origine, il y a bien une vitesse (plus) faible (que prévue) de la Terre vis à vis de l’éther, mais il y a aussi un « entrainement » de celui-ci par la masse de la planète, et un effet de la position de la Lune sur cette variation de la vitesse ! En fait, cela accréditerait la théorie de Tesla plutôt que celle de Einstein (et sa « constance » de la vitesse de la lumière, ainsi que son interprétation géométrique d’une courbure de l’espace-temps…).
          Bref, le manque d’explication théorique (de la science terrestre « mainstream ») n’exclut pas la possibilité des voyages interstellaires, et donc d’engins qui en soient capables. A fortiori l’existence de navettes basées sur l’antigravitation à la Tesla…
          Pour en savoir plus, consulter la chaine YouTube de Chris Essonne, qui parle aussi des SSP.
          Pour ce qui est des applications militaires (autres que le « transport »), dont l’auteur de ce site et certains contributeurs sont spécialistes et experts, il reste des choses à découvrir ‘cf. les ouvrages de Michael Salla).
          Mais si l’on en croit l’Amiral Byrd, au lendemain du fiasco de l’opération Highjump en Antartique, les armes à rayonnement des engins volants rencontrés étaient efficaces sur les avions embarqués de sa flotte (tous détruits), et sur les navires (un destroyer coulé, et autres incendiés).
          Bonne lecture!

    • Elwin dit :

      Jean Pierre Petit traite tout le monde de con, et ses arguments sont loin de convaincre ses collègues. Quand à son obsession des armes secrètes, il semble bien qu’il se soit fait bourré le mou, quand on constate l’efficacité réelle toute relative du matériel soviéti…pardon russe.

      • Axer dit :

        Oui mais la torpille Shkval existe ou pas ? Et la Mu-90 elle va à la même vitesse que ces torpilles russo-sino-iraniennes ? Y’a t’il ou non des recherches sur le prototype Aurora ? Le B-21 récemment dévoilé en est-il un des aboutissements ? C’est ce genre de choses qu’il faut étudier de prêt, enfin, les gens du CNRS, de la DGA etc… tout les machins autour des « martiens », on peut s’en passer et c’est juste de quoi se faire publier à mon avis.

    • LEONARD dit :

      @Axer
      Ah! Jean Pierre Petit.
      Le mec qui pensait que le tsunami de 2004 a été déclenché par les USA, et le même qui nous explique que le 11/09 n’a pas eu lieu parce que l’herbe n’a pas brûlé devant le Pentagone, sans parler des Umites !!
      Marrant comme ce barjot peut avoir des fans….
      Faut dire qu’il doit sa « carrière » à son pote Jacques Benveniste, lui-même soutenu par Mitterrand, qui adorait se faire courtiser par les barjots.

      • dolgan dit :

        Tiens, c’est » marrant « . La page wikipédia de jpp semble avoir été vandalisée et faire l objet d une guerre d édition.

        Je découvre qu’il semble avoir un regain de popularité dans certains milieux.

        Mais JPP présenté comme vulgarisateur scientifique sur wikipédia, ça pique les yeux.

      • farragut dit :

        @LEONARD
        Enfin un lecteur de Voici! ou de Voila! plutôt que les relecteurs des revues scientifiques !
        Cela change des références vérifiables, avec des contenus compréhensibles… 😉

  25. Olie dit :

    Propagande russe !!,

  26. lxm dit :

    On a là des armes russes pour tuer spécifiquement des civils, pas des militaires, en créant des tsunamis pour ravager des villes côtières et désorganiser un possible pont maritime entre l’amérique du nord et l’europe. Les USA n’ont qu’à s’en prendre à eux mêmes, ce sont eux qui ont cassé les traités de désarmement et de contrôle de l’arsenal nucléaire, au grand dam des russes.
    L’ONU ne dit rien, l’onu s’en fout, l’onu, comme l’UE ne servent à rien. On est devenu prisonniers de deux superpuissances nucléaires toutes les deux prêtes à se suicider, l’une pour son ego démesuré, l’autre par nostalgie de la grandeur du passé.

    Le futur de l’humanité est indubitablement ailleurs, d’autres pays, d’autres puissances émergentes, qui ont de l’optimisme, et où les gens ne sont pas encore contrôlées heure par heure par big brother et la passion des foules, mais travaillent pour « l’avenir de leurs enfants ».

    • Anne-Sophie dit :

      « Le futur de l’humanité est indubitablement ailleurs… » J’adore votre optimisme. Notre futur sera très probablement l’extinction, naturelle ou pas. Lois de l’entropie et nature humaine obligent. Simplement une question de temps. A notre niveau nous pouvons avancer l’échéance avec nos armes et nos comportements ou la reculer un peu mais notre destin est scellé.

  27. Daniel BESSON dit :

    Cit :[ C’est une arme à propulsion nucléaire, possédant donc une portée théoriquement illimitée. Elle a le potentiel d’être à la fois une armes nucléaire stratégique et tactique tout en ne relèvant pas des définitions du traité [de désarmement] New START ».]

    Ben c’est comme le  » vide juridique  » – qui n’en est pas un – de la zone au dessus de 20 000m
    A chacun sa niche …

    Cit :[ C’est une arme à propulsion nucléaire, )

    C’est donc un peu comme la  » torpille rodeuse  » Pékinoise , une parenté que vous avez souligné avec justesse !
    https://www.opex360.com/2022/07/22/la-chine-cherche-a-developper-une-torpille-longue-portee-a-propulsion-nucleaire/
    Pour le coup @Thaurac va être ravi : Il l’a sa torpille à tête nucléaire …

    Je ne saurai trop conseiller aux Russes de développer et d’utiliser un module propulsif nucléaire pour leur drone SARMA -D même si le Poseidon est à  » usage unique  » !
    L’époque des  » tabous  » c’est terminé depuis le 24 février 2022 : Celui de la propulsion nucléaire des drones sous-marins XLUUV en particulier !
    Maintenant technologiquement il faudrait voir le système à développer ?????

  28. GUEPRATTE dit :

    @ axer…en fait Jean Pierre Petit est un grand homme admirateur de Alexandre Le Grand….si j’ai bien compris…

  29. Bingo dit :

    La Russie sera démilitarisée et dénucléarisée apres l’implosion de leur fédération a la suite de leur aggression contre l’Ukraine. Comme ce qui s’est passé a la chute de l’Urss. Du coup il est probable qu’a moyen terme (qui sait) il ne reste que des cités-états enclavés comme Moscou. Ce n’est pas de la science fiction. La grande Russie telle qu’on la crois éternelle ne l’est pas du tout. Il y a des dizaines d’entités régionales, d’ethnies et de groupes linguistiques et religieux. La dislocation de la Russie sera l’événement dominant du 21e siècle, en tout cas de la 1ere moitié du 21e siècle. La guerre en Ukraine aura un effet domino jusqu’au Kamtchatka. Espérons que lors de cette dislocation les armes nucléaires soient récupérées et démantelées, de toute façon il n’y aura plus de pouvoir central fort donc c’est possible.

  30. RIP dit :

    Une liste de caractérisitiques , de capacités et de missions, purement spéculatives et que personne n’est en mesure de confirmer .

    Malgré toute cette absence d’informations précises, les USA voient ce projet de manière très négative et inquiétante ( quelle surprise) et parlent presque déjà de crimes potentiels contre l’humanité, de terribles dangers etc : la réthorique habituelle des armes Russes hyper- dangereuses -et -dévastatrices- , qui s’est appliquée à tout nouveau matériel Russe depuis 60 ans .

    Or le conflit actuel, d’après les mêmes sources américaines, démontrerait tout le contraire : les immenses limites de tous les matériels russes, leur inefficacité, leur vétusté, et j’en passe, sans même mentionner les personnels ..

    Alors, il faudrait que les américians accordent enfin leurs violons: Russes = menaces mortelles permanentes, ou bien Russes = armée de troisième zone, matériels ni faits ni à faire, camelote, bricolages, sans parler des chefs ineptes, de l’absence d’organisation, de l’absence de munitions, de l’absence de tout, dans un pays en ruines … ?
    c’est l’un, ou c’est l’autre ?

    Les USA se prennent les pieds dans leur propre alarmisme, qui bute sur leur propagande négative de guerre .. La « guerre informationnelle » montre déjà ses absurdités fondamentales, ses tares originelles, ses contradictions indépassables: il va leur falloir inventer autre chose car on peut pas dire à la fois tout et son contraire: ça finit par se voir

  31. RAMI dit :

    bah comme d’hab il risque d’avoir un ou 2 petits composants défectueux et ou périmés cf le Kursk…
    on a vu en Syrie (surtout contre les civils)et là en Ukraine la désorganisation ,le nombre limité et la désuétude de leu armement….la Russie est redescendu au niveau de la Corée du Nord…ne fait peur qu’avec l’arme nucléaire

  32. Thierry le plus ancien dit :

    Comme d’habitude les russes fabriquent leurs armes en série avant même de les avoir testé et quand on voit les résultats en Ukraine c’est tout à fait pitoyable.

    C’est bien beau une torpille à propulsion nucléaire qui peut faire le tour de la terre mais y’a quand même un hic, comment elle fait pour trouver sa cible ??? elle n’est pas supposé reconnaître le navire qu’elle cible, surtout s’il est très très loin et qu’il aura changé de place d’ici à ce qu’elle arrive, car elle est loin d’être hypersonique et même un guidage satellite sera insuffisant.

    Bref un gadget ridicule et la Russie n’est pas à l’abris de la voir exploser contre un de ses propre navires ou même un de ses ports de commerce ou militaire, ville portuaire, etc. dans la tradition de la torpille Schkval dont le concept a fini à la poubelle après avoir coulé le sous marin russe Koursk….

    Poutine emportera ses projets débile dans sa tombe, son successeur sera trop content de s’en débarrasser !

    • farragut dit :

      @Thierry le plus ancien
      Si vous voulez parler du F-35 comme modèle de programme lancé en série avant la fin du développement complet, c’est le bon site !
      Par contre, pour le Poseidon, la propulsion nucléaire permet d’amener une bombe thermonucléaire de 100 mégatonnes au plus près de la côte ennemie sans avoir à risque le porteur.

      Les torpilles soviétiques à tête nucléaire existaient déjà en 1962 lors de la crise de Cuba, il y a même eu un téléfilm sur le sujet, avec le huis clos haletant entre le capitaine, le second et le commissaire politique sur l’usage de la torpille contre le destroyer qui harcelait le sous-marin B-59 envoyé par le Kremlin pour contrer le blocus américain…
      https://www.youtube.com/watch?v=tYrVZAa9jBg
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Vassili_Arkhipov
      https://www.les-crises.fr/crise-de-cuba/

      Comme le souligne JPP, une bombe H sous-marine est une arme de non-emploi, car ce serait le signe de l’échec de la confrontation initiale. Normalement, cela s’appelle la dissuasion, mais pour qu’elle agisse sur un adversaire « raisonnable », il faut que la « menace » soit crédible. C’est pourquoi, il faut faire des essais (publics) et des démonstrations à taille réduite, ou à l’air libre (comme des sous-marins porteurs en surface).
      Comme le dit bien le dialogue dans le film « Docteur Folamour, ou comment j’ai appris à ne plus m’en faire et à aimer la bombe », l’important dans l’existence d’une arme Armageddon « définitive » et à activation automatique, c’est que l’adversaire en soit averti ! 😉
      https://www.youtube.com/watch?v=hskSYECNjcg
      https://www.youtube.com/watch?v=8TyLfncfoSg

  33. Florent dit :

    Arrêtez d’encourager cette tuerie.par rapport à l’histoire, le camp occidental n’a pas les mains propres : génocides,meurtres d’hommes politiques sur la plupart des continents. Et le seul pays à avoir utilisé l’arme nucléaire , c’est les USA , alors que le JAPON était en train de capituler . Soyez moins arrogants car les autres peuples s’éveillent.

  34. lgbtqi+ dit :

    ça ressemble tellement aux Wunderwaffen qui étaient sensées sauver hitler…

    tout comme cette insistance sur la propagande

    tout comme ces éléments de propagande directement repris du régime hitlérien : « les USA sont prêts à se battre jusqu’au dernier ukrainien ».

    tout comme le konkordski était une mauvaise copie du Concorde.

    Pauvre Russie depuis 1917 !

    • vno dit :

      Vous avez un musée technique en Allemagne à une heure de Strasbourg ou vous pourrez monter à bord d’un Concorde et d’un « Konkordski ». Absolument pas besoin d’avoir fait Sup apéro pour vous rendre compte par vous même qu’il n’y a aucun risque que les deux appareils soient des copies, mêmes si certaines impasses aérodynamiques ont contraint les Soviétiques a faire quelques photos de plans inutiles pour leurs ingénieurs.

      • lgbtqi+ dit :

        Effectivement, la copie est si mauvaise qu’on pourrait croire à un début d’inspiration personnelle. Néanmoins…

        Chacun se fera son avis avec un moteur de recherche : tupolev konkordski

        😉

  35. rainbowknight dit :

    Les milliards engloutis dans une recherche scientifique de premier ordre pour permettre d’asseoir la toute puissance de la grande Russie ont un sens.
    Vlad le Sanguinaire fustige la décadence de la société russe, dont il a la responsabilité depuis plus de vingt ans, qui noie son désespoir dans un alcoolisme chronique.
    Les milliards n’auraient ils pas été plus utiles pour développer une véritable politique de santé, profiter des devises apportées par l’ Ouest pour structurer une politique sanitaire et sociale ?
    En maintenant « son peuple » dans l’abrutissement de l’alcoolisme il s’est attaché des gens serviles, veules, ignares, pour lesquels quelques roubles gagnés en mourant sont une juste reconnaissance de la nation russe.
    Vlad le Sanguinaire n’est pas fou, il est cynique, un pur produit de l’appareil répressif qui terrorise la Russie depuis des siècles.
    Le fait d’ouvrir ses frontières et permettre aux plus éduqués de fuir en témoigne. Il a anticipé et purgé des rangs de l’armée ceux qui auraient été les plus virulents, capables de susciter un tournant dans l’Histoire…
    Maintenant il a les mains libres pour exercer ses funestes desseins. Ses rêves se sont brisés face à la dure réalité de son ignorance. La corruption qui gangrène « son » pays ne l’affectait pas avant d’en mesurer les conséquences. Les effets d’annonce qui visent à dissuader et apeurer les opinions publiques occidentales sont battus en brèche sur les terres d’Ukraine..
    La » HighTech » russe si elle est impressionnante n’en est pas moins obsolète de par un entretien négligé et dérisoire.
    Les doutes quant à une obéissance aveugle au maître du Kremlin sont légions. Vlad le Sanguinaire n’est pas assuré que ses ordres seraient exécutés s’il ordonnait le pire…
    Aujourd’hui on ignore, le grand public, si la perte du Koursk a été provoquée par l’explosion d’une torpille Chkval.. alors imaginer une Poseidon envoyer par le fond le K-329 Belgorod c’est retour à la case départ pour le Saigneur du peuple russe.

  36. toto dit :

    Je cite : « Elle a le potentiel d’être à la fois une armes nucléaire stratégique et tactique tout en ne relevant pas des définitions du traité [de désarmement] New START ».

    donc la torpille n’enfreint aucune règle !!!! on voit bien que les américains disent et font avaler ce qu’ils veulent !!

  37. Romain dit :

    Aucune arme nucléaire actuelle, et sûrement pas leur fameuse torpille n’est suffisamment puissante pour délivrer l’incroyable force nécessaire à créer un tsunami.
    Alors vous pouvez continuer de gober les conneries de TASS pour faire flipper tout le monde. Pendant ce temps la les sismologues se marrent bien.

  38. PHILIPPE dit :

    « La Russie dit avoir produit un premier lot de torpilles nucléaires « dronisées » Poséidon »
    => personnellement je dirais plutôt le clan Poutine mais passons.
    Cette menace, pour loufoque qu’elle soit, ne peut-être totalement ignorée car tout dirigeant « aux manettes » n’est pas forcément quelqu’un de responsable lorsque les revers s’accumulent.
    Quoi qu’il en soit actuellement la nation ukrainienne voit sa population civile trinquer inutilement et la Russie est aux abonnés absents alors même que l’Arménie est une nouvelle fois victime de l’offensive des azéris pilotés par le clan Alyev dont le père était aussi un ex-officier du KGB.
    Voici un extrait tiré du lien wikipédia suivant :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Politique_en_Azerba%C3%AFdjan
    « Le président Heydar Aliyev, ancien membre du Parti communiste (PCUS) et du Politburo de l’Union soviétique, a dirigé le pays de 1993 à 2003, d’une main de fer. Sérieusement malade, il a fait élire son fils Ilham Aliyev à la présidence lors des élections de 2003 avec près de 77 % des voix3. Ilham Aliyev est réélu à l’élection présidentielle d’octobre 2008 augmentant son score de 2005 de plus de dix points à 88,73 %. L’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a jugé cette élection non démocratique. »

  39. Desquins dit :

    Pourquoi des sous-marins spécialisés pour lancer des torpilles à l’allonge quasi illimitée?
    Ces dernières pourraient être mises à l’eau directement de n’importe où: port, cargo, plateforme, etc.
    Les seules possibilités sont qu’elles nécessitent un paramétrage particulier pour la destination, la trajectoire et l’armement et qu’elles ne peuvent être lancées qu’à une profondeur minimum limite.

  40. Bomber X (Original) dit :

    Les USA ont commencé avec leur obsession à développer des systèmes d’armes de frappe en premier, ce type de comportement tendant à prendre l’ascendant dans un domaine qui doit impérativement être basé sur l’équilibre des forces n’est certes pas nouveau pour ceux qui ont en tête la « Guerre des étoiles ».
    Tous ces docteur Folamour russes, américains et chinois qui tentent de s’affranchir de l’équilibre de la terreur sont d’une incroyable dangerosité.

  41. Alfred dit :

    Parce qu’il faut respecter les règles de la dissusion nucléaire et produire des armes conformes a la classification ? L’UE est battue. Et pourtant elle avait placé la barre haut en matière de reglements et de paperasse.

  42. Charcot84 dit :

    Chaque mois, la russie nous annonce une arme nouvelle, toujours plus technologique, précise et meurtrière que la précédente …! Et pourtant, ses avions de combat dernier cri se font abattre, leur char T14 brille par son absence sur le champ de bataille etc….Un drone marin de 24 mètres de long et plusieurs tonnes, ça se détecte forcément, sa seule force (théorique) étant la profondeur supposée à laquelle il évolue (1000m) ce qui en l’état des connaissances publiques de la capacité des sous marins le place en dessous de la profondeur supposée limitée des sous-marins….(mais je suis sûr que les derniers sous-marins atteignent aussi ses profondeurs). Le problème des russes est, qu’ entre la corruption, la disponibilité réelle des matériels, il y a un gouffre qui rendent ses nouvelles techno très approximatives. De plus, ces annonces russes me laissent toujours dubitatif, je n’en vois pas l’intérêt. Poutine se veut joueur d’échec mais est loin d’être l’égal de Kasparov. La seule réalité des capacités russes est le massacre des civils et la destruction des infrastructures non militaires d’un pays. Le pire étant que la population russe lobotomisée à la propagande d’état est incapable de discernement et boit aveuglément les propos de son « leader ». C’est vraiment triste, la russie avait les capacités de devenir une grande nation, elle se fourvoie dans la fange.

    • rainbowknight dit :

      Chacun sait qu’à 1000 mètres de profondeur il n’existe aucun relief, le fond est plat et droit comme une autoroute….
      Premier objectif théorique fournir des équipements chauds pour ne pas voir les gars crever de froid
      Deuxième objectif théorique fournir des aliments aux gars pour ne pas les voir crever de faim
      Troisième objectif fournir des « sacs noirs » en nombre pour ramener une petite partie seulement des gars à la maison…
      L’Occident et le Monde sont pétrifiés par la peur… ils vont nous faire mourir de rire ces cons.. même si l’artiste est ukrainien pas le lugubre Vlad …

    • Axer dit :

      Les armes russes se vendent sur un livre de légendes datant de la guerre 1939-1945. Les gouvernements du tiers-monde qui achètent ça, s’en mettent plein les poches et ils savent que leur « armée » n’est pas faite pour se mesurer aux armées avancées, donc les types comme Saddam Hussein savait très bien que ses cannons russes serviraient seulement pour massacrer les kurdes de son pays (Nord de l’Irak), ou les chiites du sud, ou taper sur les iraniens car eux aussi n’ont presque que des canons ruses ou chinois, donc c’est égal-égal. Le jour où son armée devait faire face à l’armée américaine, elle a été incapable de se montrer un foudre de guerre. Y’a qu’à lire les livres de Tom Cooper, et vous saurez pourquoi l’armée de l’air irakienne, déçue de ses chasseurs russes, soviétiques, se sont tournés vers les Mirage. Les Mig-21, 23, 25, les Su-17,22 russes étaient peu capables de mener des opérations en Iran, alors que les avions américains comme les F-4 et Tomcat entraient comme dans du beurre dans le ciel (basse altitude tout de même) irakien. Du coup Saddam commençait à se fournir en France (mirage F1 etc). C’est pareil dans la plupart des pays africains, les avions russes sont connus pour êtres difficiles à entretenir. Par exemple pas mal de questions avaient été posés sur l’entretient des Mig-25 libyens et algériens, et ce qu’il en retourne c’est qu’ils étaient parqués pour une très grosse majorité ou servaient à la cannibalisation. C’est seulement à l’effondrement de l’URSS que ces pays ont été acheter des avions modernes et des pièces détachées, ils ont pillés les réserves ukrainiennes et russes, belarus, pour remonter une force aérienne « pouvant voler ». Toutes les ventes d’armes russes de ces dernières décennies reposent que sur la légende d’invincibilité développé durant la 2e GM.

  43. LEONARD dit :

    Il y a quand même quelques questions sur ce diptyque Poseïdon/Belgorod:
    – Tout d’abord, le Belgorod, c’est quand même un bouzin de 30 ans d’âge, qui a passé (beaucoup) plus de temps à quai qu’en service.
    https://www.soumarsov.eu/Sous-marins/Post92/09852/09852.htm
    – Ensuite, il y a une divergence des traductions des annonces russes. En fait, l’annonce concerne(rait), des maquettes et non une mise en service.
    – Puis, il y a l’utilisateur. Si le Belgorod est bien affecté au GUGI, comme précédemment annoncé, la dissuasion nuc n’est pas le rôle du GUGI.
    – Enfin, je ne vois toujours pas l’avantage opérationnel du Poseïdon par rapport aux ICBM/SLBM dèjà en dotation

    Bref, c’est surtout un instrument de Maskirovka.

  44. Vno dit :

    l’eau n’étant pas compressible, ton unique snle en mer, a toutes les chances d’être détruit par cette torpille à une distance de plusieurs dizaines de nautiques et nos ports avec leur configuration aussi …

    • Aymard de Ledonner dit :

      Les explosions nucléaires en mer ce n’est pas nouveau. La France a même beaucoup pratiqué cela à Mururoa et à ma connaissance, il reste encore des SNLE….De plus les SNLE français patrouillent probablement dans l’océan indien, loin de l’atlantique ou du pacifique ou iront probablement ces hypothétiques torpilles.
      Par ailleurs en période de crise il y a jusqu’à 3 SNLE en mer en même temps comme en février-mars dernier.

      • vno dit :

        Je vous laisse a votre expertise des essais nucléaires et de la sous-marinade … BFMTV ou France Info ?

  45. Courmaceul dit :

    Après la torpille tsunami, c’est dur de suivre la série. On en est où ? Rocco Sifrédi le Retour, saison 3 ou saison 4 ?

  46. vrai_chasseur dit :

    La rhétorique russe sur la course technologique aux armements sophistiqués, atteint un point d’inflexion.
    Cette rhétorique perd de sa crédibilité.
    Mise à l’épreuve du réel en Ukraine, la Russie est sortie de l’ambiguïté à ses dépens sur sa com : dans ses communiqués, le dosage entre le vrai et l’invérifiable se dérègle.

  47. PHILIPPE dit :

    L’Allemagne a bien mis au point le V1 et V2 des armes révolutionnaires s’il en est.
    La balle est donc dans le camp des analystes scientifiques.
    Comme déjà évoqué ici même ce qui est certain c’est que les caractéristiques de cet engin, encore rappelées ce jour par la chaine LCI, seraient assez impressionnantes :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Status-6_Pose%C3%AFdon

  48. Alfred dit :

    Un petit calcul rapide montre que l’explosion d’une charge classique de puissance suffisante à 600m de profondeur en pleine mer deplacerait 75,4 millions de mètres cubes d’eau correspondant à un cylindre de 10m de hauteur et 1500m de rayon. La même explosion réalisée à faible distance du plateau continental verrait grosso modo, en fonction de la topographie des fonds marins, ses effets multipliés par 1.5 au minimum en terme de hauteur d’eau une fois que la vague déboucherait sur le plateau. Or les USA ont 6 centrales nucléaires comportant chacune plusieurs réacteurs en bordure des côtes Atlantique et Pacifique protégées par des digues de 10m maxi. Je vous laisse imaginer la suite si vous remplacez la charge classique par une charge nucleaire de plusieurs kilotonnes. Bienvenue a Fukushima x 6 sur le territoire americain
    Ce ne sont peut être pas tant les dommages matériels directs sur des villes ou des ports que les USA appréhendent avec ce type d’armes mais les effets prolongés de la fusion simultanée de plusiers noyaux de réacteurs nucléaires.

  49. PHILIPPE dit :

    Si des chars, même lourds, sont parachutables ces torpilles, malgré leurs dimensions et leur poids, sont donc elles aussi largables par des gros porteurs et cela même à distance. D’où la nécessité de contrôler et suivre correctement ce qui circule.

  50. rainbowknight dit :

    Poseidon dieu des mers et océans qui aime d’un coup de trident (symbole de l’Ukraine) faire venir à lui les villes russes : Moskva, Kursk et bientôt Belgorod ?
    Fait pas bon d’être sur un rafio baptisé du nom d’une de ces bourgades…

  51. farragut dit :

    @M51
    On peut imaginer un chauffage direct de l’eau (et donc une expansion générant la poussée) comme avec les missiles des années 60 (genre projet Pluto de l’USAF) ou le missile russe plus récent Burevestnik (cf. le billet de Laurent Lagneau en 2018 sur l’explosion du booster du missile en essai, avec morts décorés comme il se doit).
    https://www.opex360.com/2018/08/26/russie-a-t-perdu-missile-burevestnik-a-propulsion-nucleaire/
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Burevestnik_9M730
    https://www.military-today.com/missiles/burevestnik.htm
    https://taskandpurpose.com/news/russia-lost-nuclear-cruise-missile/
    Mais si la vitesse compte aussi, on peut envisager que cette propulsion se fasse avec une accélération par MHD, ce qui a le bon goût de supprimer le sillage et de rendre le « missile » sous-marin plus discret…

  52. farragut dit :

    @lgbtqi+
    Les « Wunderwaffen » étaient avant tout des armes de représailles (pour ce qui concerne les V1, V2, V3).

    Par contre, les engins volants à antigravitation des Nazis de l’Antarctique ont bien été des « armes merveilleuses » pour instituer un IVème Reich (secret), en obligeant l’Amérique d’Eisenhower (le survol du Capitole à Washington en 1952 par une flotte de globes lumineux) à accepter une infiltration de l’administration, de la finance, et des programmes spatiaux secrets pour leur propre intérêt (coup d’Etat « silencieux »).
    Pour plus d’info, consulter les versions françaises des Tomes 2 et 3 des ouvrages de Michael Salla sur les SSP, et spécialement le Tome 3 dédié à l’histoire de l’Antarctique, de l’esclavage et du rôle de la société Siemens… (Il faut s’accrocher, et les théoriciens du complot sont très en dessous de la réalité!).
    A lire « Ovni Programmes spatiaux secrets et alliances extraterrestres, T03-Michael Salla »:
    https://www.amazon.fr/Programmes-spatiaux-secrets-Alliances-extraterrestres/dp/2896264752/ref=sr_1_6?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&keywords=michael+salla&qid=1674077286&s=books&sr=1-6

    Si Poutine a bien lu ces ouvrages (cf. l’interview involontaire de Medvedev sur le sujet des extraterrestres et des « M.I.B. »), il peut effectivement être remonté contre le « Deep State » et les Nazis du IVème Reich.
    Mais (personnellement, je pense que) sa « dénazification » n’est pas un prétexte suffisant pour envahir l’Ukraine aujourd’hui…

  53. GUEPRATTE dit :

    @ Farragut….vous dites  » des engins volants à antigravitation des Nazis de l’Antarctique ………..le survol du capitol à Washington en 1952 par une flotte de globes lumineux………. le seul globe mais alors trés trés lumineux au dessus des USA , fut le gros boudin volant de chez Zeppelin , l’Hindenburg , quand il a explosé au dessus du sol comme une super nova au dessus du New Jersey …..et puis j’ignorais que Von Braun avait trouvé la théorie du graviton en la mettant en application …..et que les oies du Capitole ont du bien brailler ……. je sais bien que le premier épisode de Star Trek de la production bad robot a un vaisseau qui s’appelle USS Farragut et que vous avez du voir au moins 10 fois ce film ,mais là franchement ,vous vous etes carrément téléporté dans la quatriéme ou la cinquiéme dimension via un trou de ver quantique …. je pense de trés loin que le dossier Blue Book des années 50 , est de loin ce qu’il y a plus sérieux pour ce qui est de l’étude objective des rapports d’observations d’ UFO et sans le moindre complotisme derriére …