La modernisation des avions de transport CN-235 de l’armée de l’Air et de l’Espace est lancée

Après avoir mis en service 19 avions de transport CASA CN-235-200 dans les années 1990, l’armée de l’Air et de l’Espace en commanda 8 autres exemplaires en 2010 [des CN-235-300, ndlr] pour 225 millions d’euros, afin de soulager ses Transall C-160, dans l’attente de l’arrivée des premiers A400M « Atlas ».

Normalement, ces appareils, comme les 14 C-130H Hercules, seront remplacés à l’horizon 2040 par un avion issu d’un programme européen, appelé « Future Mid-Size Tactical Cargo » [FMTC – Futur Cargo Médian] et coordonné par la France. Mais pour le moment, celui-ci en est à la « phase d’étude de faisabilité », lancée en juillet 2022 par la Commission européenne, avec un financement du Fonds européen de défense [FEDef].

Cela étant, les premiers CN-235 de l’AAE approcheront les cinquante années de service quand le FMTC se sera concrétisé… D’où le programme que vient de mettre sur les rails la Direction générale de l’armement [DGA] afin de leur permettre de continuer à voler d’ici-là.

En effet, un marché de « rénovation » concernant l’ensemble des CN-235 de l’AAE a été notifié à un tandem formé par Thales Avs France SAS et Sabena Technics Bod, via uin accord-cadre comprenant une part ferme de 107 millions d’euros. L’enjeu sera d’équiper ces avions avec une avionique moderne afin de permettre leur exploitation jusqu’en 2040.

Cette opération est nécessaire puisqu’il s’agit de mettre les 27 CN-235 en conformité avec les nouvelles normes internationales de navigation aérienne. Faute de quoi, ils ne pourraient théoriquement plus s’insérer dans le trafic aérien civil.

« La rénovation améliorera également les performances de navigation pour les missions tactiques », a par ailleurs précisé la DGA.

Pour rappel, ayant une capacité d’emport de 5 tonnes de fret [ou de 40 passagers], le CN-235 est utilisé par l’AAE, tant en outre-Mer qu’en Métropole, pour des missions de soutien aux populations [recherche et sauvetage, évacuations sanitaires], de transport et de largage de parachutistes et de charges.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

59 contributions

  1. Castel dit :

    La modernisation des CN-235 paraissait inévitable, mais vu le retard apparent prit par le futur « Mid-Size », ne serait-il pas judicieux de commander quelques CN-295 à Casa, qui est capable d’emmener plus de 7 tonnes de fret, et une soixantaine de passagers minimum, le tout avec une vitesse et une autonomie supérieure au CN 235.
    Il me semble que cela nous permettrais d’attendre le futur avion plus sereinement…..

    • Roland Desparte dit :

      Bonjour Castel. De prime abord j’ai pensé comme vous. Alors j’ai posé la question à un ami (DGA) plus impliqué que moi. Voici sa réponse : Le 235 est plus court, plus agile, moins lourd, moins gourmand en carburant, moins cher à l’achat et en entretien, et suffisant en allonge pour nos armées et ses missions ; ceci en attendant 2040 pour estimer le Future Mid-Size Tactical Cargo (FMTC), le Futur Cargo Médian.

      • philbeau dit :

        Roland , vote ami à la DGA a donc énuméré toutes les caractéristiques que devrait éviter le FMTC . Alors pourquoi le faire ? La DGA…

        • Roland Desparte dit :

          @phibeau. Je crois que @Castel a trouvé la réponse ! Tout est semble-t-il une question budgétaire. Ne pas se disperser dans l’acquisition de x modèles d’appareils, maintenir la flotte existante, en attendant le FMTC qui devrait être d’un autre calibre. Mais je ne suis pas la DGA…

      • Castel dit :

        Bonjour Roland Desparte
        La réponse de votre ami de la DGA me semble cohérente, en effet, le CN 295 semble avoir certains petits inconvénients par rapport à son petit frère :
        Dans un tableau comparatif consacré aux transports militaire, j’avais constaté avec un certain étonnement qu’il avait besoin pour décoller d’approximativement de la même distance qu’un C160, ce qui n’est pas mal dans l’absolu, mais qui est loin d’être un exploit pour un appareil de cette taille….
        Malgré tout, il me semble que cet appareil comblerait -en partie- le trou important qui existe entre un CN-235- et un A400M.
        Mais il faut sans doute y voir aussi des< questions budgétaire, car lorsque le futur FMTC sera disponible, la DGA veut sans doute conserver un budget suffisant pour pouvoir l'acquérir le plus tôt possible, ce qui ne serait peut-être pas le cas si elle décidait de consacrer une somme relativement importante pour l'achatet l'entretien de CN 295…..

        • Roland Desparte dit :

          @Castel. Bonsoir. Oui, il y a un trou important entre le 235 et l’A400M. Mais, ce trou existerait aussi entre le 295 et l’A400M. Ce qui a décidé notre pays à lancer l’étude d’un FMTC. C’est donc un choix semble-t-il rationnel, et principalement budgétaire je pense. Cependant, je suis d’accord avec vous, mais malheureusement on ne peut pas tout avoir…

    • Charognard dit :

      @ Castel
      Tant mieux car les coréens du sud avaieng des idées très claires pour remplacer les C-130 H et les Casa 235…
      https://twitter.com/top_force/status/1573217326132236290

  2. mike dit :

    4M€ par avion : espérons qu’au delà du travail du BE à priori bordelais l’avionique soit française ( Thales?) et pas made in US . J’imagine que les autres utilisateurs militaires font face à la même problématique de mise en conformité aux normes civiles OACI :a t on d’autres sources de valorisation ( IFF? , transpondeur , ADS-B, TCAS ..)

    • lobiarnes dit :

      L’avionique (visu et calculateurs) sera produite en France par Thales. Pour le développement, tout sera fait en France, mais je pense pas que à Bordeaux : Thales AVS à d’autre sites qui travaillent sur l’avionique (Toulouse et Valence notamment)

  3. dompal dit :

    J’ai eu l’occasion de ‘voyager’ dans cette merdouille…enfin c’est l’impression que me donnait ce zinc avant d’y foutre mes fesses.
    Mais pas du tout, c’est un super zinc qui atterri très court et qui redécolle dans la foulée lors d’un pausé d’assaut.
    Bien plus impressionnant qu’avec un Transall !
    Il faut dire que nos pilotes de l’AA sont loin d’être des bras cassés…… 😉

  4. ChrisLo974 dit :

    Et si je ne me trompe pas, l’illustration de l’article est une photo d’un CN-235 de l’ET50 basé à la BA182 Lt Roland Garros, mon Ile…

  5. benoit albert dit :

    très bon avion mais le bon sens ne serait il pas d’en acheter des neufs ? il est toujours au catalogue.

    • GHOST dit :

      ..et les nouvelles versions de cette machine sont très robustes. Airbus 265 plus moderne… avant d´attendre un programme « midsize » qui va prendre du temps.

    • Aymard de Ledonner dit :

      Il se négocie au dessus de 20 million pièce. Avec ce montant on modernise plusieurs avions. Et il était déjà trop petit à l’origine alors avec le départ des transall et des Hercules, il sera remplacé par plus gros.

      • dompal dit :

        @Aymard de Ledonner,
        Pas sûr que vous ayez raison.
        Pour faire des posés d’assaut sur des ‘pistes’ à la ‘mord-moi-le-noeux’, on va pas le faire avec du plus gros ; c’est tout simplement impossible ! 🙁
        L’option Casa 235/295 ‘me’ semble plus probable….

    • Carin dit :

      @benoit Albert
      Au premier regard, cela semble logique… mais à y regarder de plus près, il faut voir dans cette rénovation que l’étude de faisabilité s’est faite en France (Bordeaux), que les nouveaux équipements sont fabriqués en France, et que le boulot sera fait en France…
      A comparer avec un achat sur étagère auprès du constructeur espagnol, qui au passage engrangera aussi les spécifications françaises (câblage et matos à installer pour liaisons satellitaires sécurisées, système SCORPION etc…). Et donc à l’arrivée aucun ouvrier ou ingénieur français dans la boucle, et aucun retour sur investissement pour la France. Si on fait les comptes (et Bercy les a faits), la « rénovation » est beaucoup plus indiquée.

      • Gaulois78 dit :

        @Carin
        Bonjour,
        Pourrait-on faire ce type d’avion seul en utilisant l’ensemble de la bidt française et l’Italie, bref en virant Airbus ?

        Peut-être que je dis une énormité ?

  6. Ulysse dit :

    la vraie solution serait d’acheter des CN 295 dont les plus récentes versions on près de 9 T de charge utile, pour combler le gap entre le CN 235 de 5T de CU et l A 400 M de 27T de CU.

  7. Achille-64 dit :

    Avec 50 cm de diamètre de fuselage en plus, un CN-235 bis serait l’avion idéal sur le segment tactique léger-moyen (actuellement 2,70 m d’après wiki), au moins pour l’outremer mais pas que.
    Le compartiment cargo du C-27J fait 3.33 x 2.70 m ( https://en.wikipedia.org/wiki/Alenia_C-27J_Spartan ), un peu plus que celui du Noratlas ;).
    Airbus-CASA préfère minimiser ses investissements et rester sur la même lignée, avec les C295W.
    De la même façon que ATR ne bouge pas une oreille sur sa gamme préférant une rentabilité assurée aujourd’hui à une prise de risque pour être un champion après-demain.

  8. philbeau dit :

    Le Transalito rend d’appréciables services notamment dans les outremer , malgré sa petite taille ; son remplacement là aussi est à envisager vu son usage intensif,mais on retombe là aussi sur les travers actuels de nos décideurs : la tentation de l’usine à gaz européistes , la »coopération » obligatoire , qui implique durée invraisemblable d’études et de réalisation, avec évidemment à la clé des surcoûts qui ne dérangent personne , et surtout pas les intermédiaires administratifs et politiques dont c’est le fromage . Un transport moyen sans caractéristiques particulières …il faut vraiment l’aide de la DGA et consorts pour produire cela ? Pas moyen de trouver ça sur étagère , et épargner des budgets déjà à l’os pour des programmes autrement plus complexes et décisifs ?

  9. Alex dit :

    comment un programme peut prendre autant de temps et être aussi long pour des avions et des technos ou l’on part vraiment pas de 0, je comprend pas si c’est les etats qui font n’importe quoi ou si c’est l’industriel qui se gave d’argent pendant les études……Airbus est très attentiste et devrait parfois se lancer seul dans la conception et vendre sur étagère des productions basiques et après libre à tel ou tel pays de demander des spécificités loufoques et de les financer. La on va encore se retrouver avec 40 demandes exotiques qui prendront 20ans à intégrer

    • Carin dit :

      @Alex
      Demandez-vous pourquoi Airbus reste les bras ballants… la réponse est que toutes les armées européennes et même d’une grande partie du reste du monde sont appelées à grossir, et que de fait elles s’équipent de gros porteurs longues distances (A400M, A330MRTT). Pour les courtes distances, ce sont les hélicoptères qui prendront le relais, ou les convois terrestres, qui contrairement à ce que l’on pourrait penser tend à se généraliser… nous avons un corps complet spécialisé dans le transport et la livraison… et le Mali a fait l’éclatante démonstration de leur savoir-faire, sur de très grandes distances, au cœur même non seulement de nombreux ennemis, mais de populations dont les actions hostiles n’ont pas manquées… le sang froid de ces gars n’est pas à la portée de n’importe quelle armée fusse t’elle américaine.

  10. Vermeil dit :

    Je profite de ce sujet aéronautique pour signaler que cela fait un mois aujourd’hui que nous n’avons pas de nouvelles de ScopeWizard.

    J’ai fait quelques recherches et il semblerait bien que sa dernière apparition en ces lieux ait eu lieu le 13/12/2022 à 0h38, à l’occasion d’une réponse à Rom, dans l’article « M. Lecornu : « Il est encore trop tôt pour dire si on aura besoin d’un nouveau porte-avions » » :
    https://www.opex360.com/2022/12/10/m-lecornu-il-est-encore-trop-tot-pour-dire-si-on-aura-besoin-dun-nouveau-porte-avions/

    Je le trouvais souvent très irritant, mais ses interventions sur les avions étaient toujours intéressantes.

    • Félix GARCIA dit :

      Je profites de votre intervention à son sujet pour lui souhaiter à nouveau la bonne année.
      J’espère qu’il s’est simplement mis en retrait et qu’il ne s’agit pas de soucis de santé.

    • Carin dit :

      @Vermeil
      Je pense que l’ami scope fait une pause… il a été pas mal chahuté ces derniers temps, sur Opex 360, par pas mal de contributeurs, et il n’aime pas ça. Mais c’est gentil d’en parler, parce que je suis pratiquement sûr qu’il nous lit.

      • Gaulois78 dit :

        @Carin
        On l’espère tous, enfin presque, mis à part certains détracteurs de Scope.

        Scope…C’est vous qui voyez (Chevallier et Laspalès)

    • Le Chouan dit :

      Il est chargé de mission en Ukraine 🙂 Espérons que tout va bien pour lui, il n’y a pas que sur les avions qu’il était intéressant à lire.

    • philbeau dit :

      L’absence de Scope est en effet troublante , on lui souhaite le meilleur en ce début d’année .

      • Vermeil dit :

        Ce que je trouve très troublant, c’est que deux jours après la fin des interventions de ScopeWizard sur ce blog, soit survenu le décès d’un grand ancien du journalisme aéronautique, bien connu et généralement apprécié des amateurs d’aviation.

        Il n’y a peut-être (et même probablement) aucun rapport, tant les raisons de cessation des émissions de ScopeWizard peuvent être multiples, et il n’est d’ailleurs pas exclu qu’il intervienne toujours sous un autre pseudo (et en ayant changé sa façon d’écrire, même si ça paraît difficile…), mais je ne peux m’empêcher de faire un parallèle, en particulier en raison du caractère souvent un peu ancien des archives dont il nous abreuvait généreusement.

        Pure spéculation de ma part, et je me garde bien de rien affirmer, mais plus ScopeWizard tarde à réapparaitre, plus je me dis que je n’ai peut-être pas totalement tort.

        • Bench dit :

          @Vermeil : s’il vous plait, ne nous faites pas l’injure de comparer la logorrhée imbuvable d’un Scope à l’immense talent de Bernard Chabbert. Chabbert était un journaliste aéronautique et un pilote avec plus de 1 600 heures de vol sur plus de 250 types d’avions différents. C’est faire insulte à sa mémoire que de lier la disparition d’un commentateur à ce monsieur qui évoluait à un autre niveau.
          https://www.facebook.com/559188681/videos/1310312226393866/

          • GUEPRATTE dit :

            @ Bench ………….Je l’ai rencontré une fois sur le tarmac au Salon du Bourget il y a au moins 20 ans devant son magnifique Electra tout rutilant , et j’avais un petit peu parlé avec lui….plutot timide le gars….c’était aussi une excellente plume notamment dans ses éditos de la revue info pilote…

    • Bench dit :

      @Vermeil , so what? Il n’est plus là, tout comme d’autres contributeurs d’ailleurs! On ne va pas en faire une jaunisse non plus.
      Cela dit, si il est indéniable que ses connaissances en matière d’aviation, quoique souvent datées et quelques fois à côté de la plaque, étaient avérées, ses longues digressions le plus souvent HS et obtuses, ses longs posts imbuvables où ils s’écoutait parler, ses interrogations faussement naïves pour pouvoir mieux se foutre de celui qui avait le malheur de lui faire remarquer l’ineptie de ses propos , ses liens vidéos You Tube par dizaines, ses leçons données à tout le monde, sa tendance à vouloir toujours avoir le dernier mot, son incapacité à ne jamais se remettre en cause, et bien perso ça ne me manque pas du tout, mais alors pas du tout!
      En matière de contribution sérieuse en matière aéronautique, il y a ici plusieurs contributeurs bien plus sérieux et, surtout bien plus informés et compétents que ScopeWizard.

    • Castel dit :

      C’est vrai qu’avec lui, nous avions de la lecture pour les longues soirées d’hiver…
      Heureusement qu’il semble nous rester @Polymère, bien que leurs tendances politiques semblent assez différentes.
      Allez, meilleurs vœux de santé ou de rétablissement si il peut encore nous lire ….

    • dompal dit :

      @Vermeil,
      J’admire vos sentiments pour une personne virtuelle !

      Mais on s’en branle complètement des gus comme @Scope et @Poymémère ou d’autres gus qui s’écoutent parler et qui racontent leur vie….

      Il y a sur ce site des contributeurs qui apportent un + aux papiers d’Opex360 et ce sont ceux-ci qu’il faut lire !

    • Paul Bismuth dit :

      @ Vermeil
      L’ami Scope me manque aussi…
      https://theatrum-belli.com/le-porte-avions-assurance-vie-des-outremers/

  11. H. dit :

    « Normalement, ces appareils, comme les 14 C-130H Hercules, seront remplacés à l’horizon 2040 par un avion issu d’un programme européen, appelé « Future Mid-Size Tactical Cargo » [FMTC – Futur Cargo Médian] et coordonné par la France. » Qui croit encore à cette fable ? On pourrait penser que le psychodrame de l’A400M aurait ouvert les yeux.

    • DoMoreau dit :

      justement, sur la base des études réalisées pour l’A400M, il ne devrait pas être compliqué de réaliser ce FMTC. En effet, nous avons déjà les moteurs, ceux de l’A400M, ici 2 moteurs, l’avionique et pour le fuselage, il doit être possible de s’inspirer de celui toujours de l’A400M en moins volumineux. Ceci dit, je ne suis pas spécialiste en aviation mais cela me semble logique. A mon sens, le recours à la coopération européenne ainsi que les délais avancés font plutôt penser à des problèmes budgétaires.

  12. Parabellum dit :

    Sa version navale serait utile pour nos Zee…on rafistole tout au lieu d acheter du neuf…souvenir perso de l arrêt du Bréguet à décollage court engin génial..un version ligot de l a400 pourrait être un futur..

    • Captain Pif dit :

      Génial, mais apparemment fragile et coûteux (la tringlerie dans les ailes). Peut-être si le COS avait existé à l’époque…

  13. GUEPRATTE dit :

    Moi j’ai un faible pour le Alenia C 27 J SPARTAN…..il a de la gueule donc il doit bien voler ….je ne vois pas pourquoi il ne serait pas dans nos petits papiers…beaucoup de pays l’ont choisi dont l’Australie..

  14. Captain Pif dit :

    20 CN 235 dans la 1ère tranche, dont quelques M100 ultérieurement upgradés en M200, et l’un perdu dans les Pyrénées (RIP). Dans les ‘grandes forces aériennes’, ce tonnage est une spécificité française (la RAF p.ex. ne va avoir que C-17A et Atlas, dont du lourd ou du très lourd). Sans doute justifié par les besoins de transport intra-théâtre en outre-mer.

    • vrai_chasseur dit :

      @Captain Pif
      Oui
      il sert pour le « brouettage » tactique et hors métropole. Sa capacité pistes sommaires est donc cruciale.
      Le CN235 est par exemple le seul à pouvoir atteindre directement 23 ilets de l’archipel polynésien, sur des pistes courtes et non préparées.
      Pour cela la version française du CN235 a bénéficié de l’expérience Transall, une référence en matière de terrains sommaires. Par ex. le train avant, à l’origine à une seule roue, a été modifié pour 2 roues en diabolo comme sur le Transall, pour renforcer le posé sur pistes ‘molles’ ou sableuses.
      C’est aussi un avion endurant : pour l’anecdote, les premiers CN235 affectés à Tahiti n’ont pas pu faire escale en Australie, celle-ci à l’époque (1996) boudait la France à cause des essais nucléaires dans le Pacifique. Dans la grande tradition de la dém*rde française, les CN235 ont alors embarqué un réservoir souple de 2400 l et sont passés par les USA et Hawaï, en traversant l’océan comme des grands.

      • philbeau dit :

        Pas mal en effet ! ils étaient vraiment qualifiés pour opérer dans la zone …

  15. Belzebuth dit :

    Airbus va mettre la main sur certaines activités d’ATOS, tout ce qui important ne vole pas forcément…
    vhttps://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/le-combat-de-geants-entre-airbus-et-thales-n-aura-pas-lieu-pour-le-rachat-d-evidian-atos-947618.html

  16. 2cv dit :

    Bon pour la seule AAE Française, l’arrivée du premier des remplaçants de ses 18 C130 H/J ainsi que de ses 27 Airbus-CN 235 ( 45 machines au total ) doit se produire vers 2038. Les machines qui seront sorties de la flotte, seront-elles remplacées nombre pour nombre ? J’en doute, car la machine qui aura été choisie aura une meilleure productivité . Ayant du temps, vous l’avez compris, l’affaire de ce remplacement peut-être menée calmement et posément. A ce jour au moins deux possibilités existent. La première : Etudier et industrialiser une nouvelle machine qui serait novatrice, plus rapide et accueillante que l’Airbus-CN 235 et ce, tout en étant moins volumineuse que l’Airbus 400M. L’appareil serait probablement un bimoteur avec une aérostructure novatrice ( fuselage plus large que celui des C130&Airbus CN235 ) associée à la mise en place d’une évolution de la turbine de base qui équipe l’Airbus A 400 ( mais avec une puissance d’utilisation peut-être réduite ? ). Cette solution obligerait à la mise sur pied d’un budget probablement conséquent et ici, pour la paix dans les ménages, je me limite qu’ à cette seule question. Il y a une autre possibilité qui elle serait de faire évoluer un appareil existant mais qui sous 10 ans, sera déjà un peu ancien. Pour ce cas, pourquoi ne pas s’intéresser au KC 390 d’Embraer en lui faisant « subir » une cure de rajeunissement ? Celle-ci porterait notamment sur l’amélioration/optimisation de son aérostructure, sur la mise en place d’une autre génération de moteurs ( Cfm-leap, Pw- gtf ) ou encore ? et j’ose, par la mise en place sous ses ailes de la turbine de l’Airbus 400 M etc etc. Cette seconde proposition aurait le mérite de récupérer et de recycler des études de qualité, et ainsi donc de limiter des frais de création et d’industrialisation. Car hier comme demain et pour ce genre d’ équipement, les budgets seront tendus difficiles à obtenir.