Les réticences turques n’étant pas levées, l’adhésion de la Suède à l’Otan en 2023 n’est pas encore garantie

Quand la Suède et la Finlande exprimèrent leur intention de rejoindre l’Otan, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, ne cacha pas ses réticences, estimant que ce serait une « mauvaise idée » en raison de la mansuétude de ces deux pays nordiques à l’égard du Parti des travailleurs du Kurdistan [PKK], considéré comme terroriste par l’Union européenne [UE] et les États-Unis, et du Fetö, l’organisation du prédicateur Fethullah Gülen, accusé d’avoir inspiré une tentative de coup d’État en Turquie, en juillet 2016.

Or, pour adhérer à l’Otan, il est nécessaire d’obtenir l’accord unanime des États qui en sont déjà membre… Aussi, la Suède et la Finlande risquaient de voir leurs plans contrariés pendant longtemps… Du moins tant qu’Ankara resterait sur ses positions.

Cependant, lors du sommet de l’Otan organisé à Madrid, en juin 2022, la Turquie, la Finlande et la Suède signèrent un accord censé débloquer la situation.

Ainsi, ayant confirmé considérer le PKK comme un mouvement terroriste, Stockholm et Helsinki s’engagèrent à ne fournir aucun soutien aux Kurdes syriens [liés politiquement aux Kurdes de Turquie, ndlr], à mener « la lutte contre le terrorisme avec détermination et résolution, conformément aux dispositions des documents et politiques de l’Otan », à condamner sans ambiguité toutes les organisations terroristes commettant des attaques » sur le sol turc et à renforcer leur coopération avec Anakara en matière de contre-terrorisme.

Cela étant, un dernier point était de nature à susciter quelques problèmes… En effet, les autorités suédoises et finlandaises acceptèrent également de traiter les demandes d’extradition de personnes soupçonnées de terrorisme adressées par Ankara de « manière rapide » et d’établir à cette fin les « cadres juridiques bilatéraux nécessaires ». Et, dans la foulée, une liste de 73 noms fut adressée par la Turquie à la Suède.

Pour autant, cet accord était loin de tout régler… Pour des questions juridiques, d’abord. « Des personnes non suédoises peuvent être extradées à la demande d’autres pays, mais seulement si c’est compatible avec la loi suédoise et la Convention européenne sur les extraditions », fit ainsi valoir, par la suite, Morgan Johansson, alors ministre suédois de la Justice.

Quoi qu’il en soit, et alors que 28 pays sur 30 ont donné leur accord, l’adhésion de la Suède et de la Finlande est encore loin d’être acquise. Si la Hongrie devrait normalement donner son feu vert, la Turquie pourrait encore traîner des pieds pendant un moment, même si, en décembre, elle a dit avoir relevé des « mesures positives » prises par Stockholm et Helsinki… tout en réclamant, toutefois, « d’autres pas importants » pour lever ses dernières objections.

« La Turquie confirme aussi bien que nous avons fait ce que nous avions dit que nous ferions, mais elle dit aussi qu’elle veut des choses que nous ne pouvons et ne voulons pas lui donner », a ainsi expliqué Ulf Kristersson, le Premier ministre suédois, lors de la conférence sur la défense et la sécurité de Sälen [Suède], à laquelle a assité Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l’Otan. Et d’ajouter : « Nous sommes convaincus que la Turquie va prendre une décision, nous ne savons juste pas quand ».

Le souci est que le sort d’Helsinki est lié à celui de la Stockholm. En clair, les deux capitales rejoindront l’Alliance ensemble à l’Otan… C’est d’ailleurs ce qu’a rappelé Pekka Haavisto son ministre des Affaires étrangères. « La Finlande n’est pas si pressée de rentrer dans l’Otan qu’on ne peut pas attendre que la Suède obtienne le feu vert », a-t-il en effet affirmé devant la presse.

Cependant, M. Stoltenberg se veut raisonnablement optimiste. « Je m’attends [à ce que l’adhésion ait lieu en 2023], mais je ne garantirai pas la date exacte, car il s’agit bien sûr d’une décision souveraine du Parlement turc et du Parlement hongrois, [qui] n’ont pas encore ratifié l’accord », a-t-il dit, lors d’un entretien accordé à l’AFP.

« Nous avons eu des négociations, et elles ont été assez exigeantes, […] lorsque la Turquie, la Finlande et la Suède sont convenues d’un mémorandum commun dans lequel elles décrivaient comment elles pouvaient intensifier leur collaboration, à la fois en ce qui concerne les exportations d’armes, mais aussi, par exemple, dans la lutte contre le terrorisme », a-t-il ensuite rappelé. Et d’ajouter : « La Finlande et la Suède ont respecté cet accord et se sont clairement engagées à avoir une coopération à long terme avec la Turquie sur ces questions. Par conséquent, le moment est venu de finaliser le processus d’adhésion et de ratifier le protocole d’adhésion ». Reste à voir quand…

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

136 contributions

  1. Clavier dit :

    Quel homme cet Erdogan …le seul dirigeant européen qui tient tête à Biden et ses wokistes démocrates ……
    je suis bluffé !

    • c17 dit :

      seul dirigeant européen depuis quant la Turquie est européenne ?
      Erdogan n’a plus rien affaire dans l’otan! bon débarras !!

      • RIP dit :

        C17 : la Turquie n’est plus dans l’OTAN ? depuis quand ? Ce sont pourtant les USA qui ont insisté pour la faire entrer dans l’OTAN et qui persistent, et ils ont promis à la Turquie d’oeuvre à son entrée dans l’U.E, (vu que c’est une entreprise de conception américaine)

        ..les discussions d’adhésion se poursuivent et les fonds destinés à l’aide pour l’adhésion, continuent à être versés à la Turquie .. en partie par vos impôts ! content ?

        • Paddybus dit :

          Il semble que la Turquie livre des bombes à fragmentation de conception ricaine et de fabrication turque à l’ukr-haine…
          Ces armes sont terribles car de nombreuses sous-munitions n’explosent pas à l’impact et restent dans la nature , pouvant tuer ou blesser gravement…
          La france a signé la charte interdisant l’usage de ces bombes… évidemment pas les usa… et apparemment pas l’ukr-haine…

          • Paddybus dit :

            Peuvent tuer ou blesser tout particulièrement les enfants qui ne savent pas distinguer ce qui est un arme ou un potentiel jouet…!!!

  2. Yannus dit :

    Rien n’empêche la signature d’accords bilatéraux entre les 28 signataires de l’OTAN, la Finlande et la Suède

    • Yannus dit :

      Ou entre l’UE, la Suède et la Finlande.

      • Courmaceul dit :

        Et les USA, ce qui se passera d’ailleurs.

      • Yannus dit :

        Je pense que les USA comme l’UE préfèreraient une entrée formelle de la Finlande et de la Suède dans l’OTAN mais si cela ne peut pas se faire du fait de la mauvaise volonté turque ou hongroise, ils vont trouver un accord temporaire.
        le PKK est une excuse, ce que veut la Turquie, c’est des Vipers et pouvoir continuer à faire le mariole en MEDOR

    • Frérot Georges dit :

      Oui et d’autant plus que nous avons été bien contant de trouver les KURDES et le PKK pour combattre DAECH.
      Ils nous ont sservi d’infanterie de première et seconde ligne, …
      Ils ont versé leur sang pour eux et pour nous.
      Ils ont été en quelque sorte les UKRAINIENS de POUTINE.
      Alors céder au dictateur ERDOGAN qui au surplus :
      – n’applique pas les sanctions économiques contre la Fédération de Russie,
      – nous fait chanter avec les exilés syriens dont il exploite jusqu’aux enfants,
      c’est faire preuve d’une extème faiblesse.
      Alors signons ces accords très rapidement.

    • Niokman dit :

      Exactement, les 2 pays vont s’encrer à l’OTAN via les accords bilatéraux. La messe est dite. Du coup, ça bougera à la prochaine demande de la Turquie pour se faire refinancer sa dette, ce qui ne devrait pas tarder…

      • Kaya dit :

        La messe est dite pour toi ,un lot de cerveaux te serait fort utile . 🙂 🙂
        Tu sais moins que ton pays contracte pratiquement autant d’emprunts chaque année que toute la dette publique turque ?? 🙂 🙂

  3. lym dit :

    « La Turquie (…) veut des choses que nous ne pouvons et ne voulons pas lui donner »

    On remarque de suite qu’il s’agit de (ne) pouvoir d’abord… vouloir ensuite, pour tenter de faire passer la pilule?

    Raison donnée ici, cette fois visiblement par ordre d’importance (la loi c’est nous, mais foutue Europe!) pour lever le blocage:

    « Des personnes non suédoises peuvent être extradées à la demande d’autres pays, mais seulement si c’est compatible avec la loi suédoise et la Convention européenne sur les extraditions ».

    Ils auraient mieux fait de garder leur dignité en envoyant direct Erdogan se faire voir chez les grecs concernant ses demandes et annoncer attendre de meilleures dispositions un de ces jours, par exemple à la faveur d’une alternance politique en Turquie. La perdre et ne même pas obtenir satisfaction étant d’un ridicule aussi complet que prévisible…

    • Courmaceul dit :

      Dans la mesure où vous avez un refus de la Cour Suprême en Suède, effectivement « ils ne peuvent pas » passer outre.

    • Big Cino dit :

      Mais pour le moment , c’est Erdo qui envoi les suédois et finlandais se faire voire chez les grecs. N’inversez pas les rôles.

  4. lxm dit :

    Peut-on exclure un pays de l’OTAN ?

    • Patrick, de Belgique dit :

      J’imagine ce que vous pensez mais est-ce vraiment une bonne solution? Il faut voir les avantages et inconvénients de l’entrée des uns avec la sortie des autres; la Suède est stable et bien intégrée dans le système européen et comme l’a écrit Yannus juste avant, des accords bilatéraux peuvent aider à résoudre certains problèmes sans justifier ou entrainer le départ de la Turquie de l’OTAN, sauf en cas de départ volontaire. Je crois d’une part, que le président Erdogan est un homme fier et susceptible, avec une vision assez gaullienne de ce que doit être son pays et que d’autre part, il ne sera pas non plus toujours à la tête de ce pays; dans tous les cas, pour les intérêts occidentaux, la Turquie pourrait avoir une capacité de nuisance supérieure en se retrouvant hors de l’OTAN et par les temps qui courent, mieux vaut maintenir un certain statu quo. Il y a assez de turbulences dans la région de la Mer noire.

      • Kaya dit :

        C’est quand même pathétique que d’ommettre qu’Erdogan vient du peuple, est élu en grande partie partie par le peuple ,et qu’il est le seul à penser de cette façon des agissements des « alliés » de la Turquie .Bien sûr ,l’occident espère un changement de gouvernement qui serait plus « docile  » envers leurs agissements hypocrites et criminelles ,mais que faites-vous du peuple qui soutient Erdogan et d’une grande partie de l’opposition qui pense la même chose de l’occident ?Croyez -vous que le peuple ne voit pas que l’occident attaque sans cesse la Turquie et sa securité ?? Si vous vous fiez aux dirigeants de l’opposition turque pour un changement radical en cas de victoire de ces derniers,c’est qu’il vous faut un lot de cerveau .La spoliation de la ZEE en Méditerranée par la Grèce ,la lutte contre le terrorisme du PKK ,la tentative de création d’un état fantoche composé de ces derniers à la frontière turque en Syrie .Les accords avec le gouvernement légitime libyen et d’autres sont des sujets vitaux pour la Turquie ,ne croyez pas que le peuple turc laissera quelque dirigeant que ce soit avoir une autre politique que celle du gouvernement actuel , cela est impensable et serait les pires traîtrises .Le peuple turc est beaucoup plus sévère et radical sur ces sujets que ne l’est Erdogan ,soyez en certain ,beaucoup de Turcs le trouvent même trop gentil . Ces sujets sont les principaux points de désaccords avec l’occident ,un éventuel changement de gouvernement ne devrait pas donner une politique radicalement différente là-dessus,il faut redescendre sur terre ,il y va des intérêts vitaux de la Turquie.

        • v_atekor dit :

          « Croyez -vous que le peuple ne voit pas que l’occident attaque sans cesse la Turquie et sa securité ? »
          .
          Tu l’as piquée à Poutine celle là ! T’as bien fait, ça a l’air de lui réussir.
          .
          Mais non, les intérêts « vitaux » de la Turquie ne sont sans doute pas ceux-là, et de très loin. D’avoir des frontières en paix, certes, mais la façon dont s’y prend ton Erdogan n’a pour le moment que généré des tensions inutiles et facilement évitables, des attentats, et des conflits plus ou moins chauds. Ca c’est le constat de sa politique étrangère depuis 20 ans qui n’a isolée une Turquie relativement intégrée au monde occidental. L’occident comme tu le nommes n’est peu intervenu contre la Turquie car il fait encore partie sur le papier de ses alliés, ce qui fait qu’Erdogan est seul responsable de la situation, et avec 20 ans, ça donne du recul sur sa politique.

          • Kaya dit :

            Donc pour toi petit clown ,pour avoir la paix a ses frontières et avoir de bonnes relations avec l’occident ,elle devrait se faire spolier sa ZEE par la ptite Grèce,devrait laisser se créer un état constitué de terroristes en Syrie ,devrait demander la permission à la Grèce et a l’UE pour pouvez naviguer en Méditerranée orientale ,ne devrait pas faire cde commerce en dehors de ce que l’occident l’autorise comme la Libye et beaucoup d’autres choses sans avoir l’aval de l’occident ?? Et t’as réfléchi combien de temps pour sortir ces absurdités ?? L’inversion des rôles n’est pas seulement dans tes gènes mais jusqu’au moindre petit atome voir plus chez toi . 🙂 🙂 Tu as dû croire que la Turquie allait tendre l’autre joue aussi non ?? Sur quelle planète tu vis copain ,sur celle qui tourne à l’envers et surtout sur celle qui va uniquement votre sens non ?? 🙂 🙂 T’inquiète pas mon petit ,la Turquie va vous mettre une gifle monumentale que vous ne serez pas prêts d’oublier ,pour l’instant ce n’est que le début de votre fin .

          • v_atekor dit :

            80 millions de Turcs d’un côté, 1 milliards d’alliés de l’autre côté. Par précautions, tu devrais assurer tes arrières et éviter d’insulter tout le monde.

        • lxm dit :

          Je pense que vous avez raison, Rdogan le dragon n’est qu’un symptôme d’un mouvement plus vaste, peut-être lié à la cyclicité de l’histoire, et s’il disparaissait, absolument rien ne dit qu’il ne serait pas remplacé par un équivalent ou un pire. La Turquie en pleine croissance( comme un adolescent qui fait sa crise et croit mieux tout savoir que ses parent) et face à des voisins moribonds, se rêve impériale et d’espace vital et agresse tous ses voisins, erdogan n’en est que le produit. Nous ne pouvons nous occidentaux que tenter de contenir la Turquie jusqu’à ce que cette « phase » s’estompe, sinon ce sera la guerre.

          Nous constatons sur les réseaux sociaux depuis 1 décennie surtout 4 pays qui se démarquent par le bellicisme l’hypernationalisme et l’agressivité de ses habitants et de l’état, la turquie, la russie, la chine, l’algérie. On a là toutes les raisons de penser que ces pays pourraient s’allier( avec d’autres, par exemple le pakistan) dans une tentative de nouvelle guerre mondiale.

        • yaprak sarmasi alamoufa dit :

          @ Kaya
          Merdoglan l’infame, ce petit tyran qui se rêvait Calife ! Faut-il qu’on soit des glandus pour considérer l’hypothèse que la Turquie puisse faire partie de l’Europe. Plus des 3/4 de son territoire se situent en Asie mineure et ce qui est situé sur le sol Européen a été conquis dans le sang, par l’invasion islamiste. Quand à son appartenance à l’Otan, mais quelle blague ! Un jour viendra, où on paiera très cher notre aveuglement !

        • Patrick, de Belgique dit :

          Kaya, je n’ai aucun compte à régler avec les Turcs et la Turquie, ne voyez donc pas en moi un ennemi potentiel; vous semblez idéaliser le peuple, c’est peut-être une erreur, qu’il soit turc ou français ou autre, le peuple, c’est comme les élites, on y trouve des gens très bien et puis des autres moins bien et parfois aussi des très mauvais, hélas! Tout comme il y a des dirigeants qui peuvent entrainer leur peuple dans la catastrophe, il y a aussi des populations qui peuvent pousser à la faute leurs dirigeants; et pas seulement en politique, en économie aussi! On a vu cela en Belgique, quand les actionnaires de Fortis, voulant toujours plus de rendement, ont incité les dirigeants à prendre de très gros risques avec pour conséquences la chute et la dislocation du groupe! Il faut donc relativiser; et aussi, que nous vivions dans le pays même ou dans l’émigration, donne aussi une perception différente d’une situation donnée; je vérifie cela lors des élections françaises, les résultats des votes français en Belgique ne sont pas forcément représentatifs des résultats en France; on a aussi peut-être une tendance (bien naturelle) à idéaliser notre pays d’origine. Je me garderai bien de porter un jugement définitif sur votre président, c’est à la population turque de le faire. Ceci dit, je peux comprendre certaines frustrations turques en ce qui concerne la ZEE en Méditerranée; tout ceci fait partie des conséquences qu’a entrainé la défaite de l’Empire ottoman à là fin de la Première Guerre mondiale. Il n’est jamais drôle d’être dans le camp des perdants. Je pense en particulier à l’ile de Kastellorizo, que beaucoup de Turcs considèrent comme épine grecque dans leur pied! Ne serait-il pas possible, si tout le monde y met un peu de bonne volonté, d’essayer de régler pacifiquement ce problème en s’inspirant de ce qui a été réglé avec le Canada concernant les îles françaises de Saint-Pierre et Miquelon! Si certains droits de pêche français ont été perdus, il demeure que ces îles sont toujours bien françaises et que nos relations avec le Canada sont très bonnes. Il faut voir tout ça bien en détail, évidemment, mais si on veut vraiment, on peut! Mais attention, une telle issue pacifique ne doit pas être considérée comme faire preuve de faiblesse et engendrer une volonté expansionniste coupable…

          • Kaya dit :

            Je constate dans votre commentaire que vous avez l’air plus objectif et équitable que la grande majorité ici . Pour ce qui est du problème de l’Île de KOSTELLORIZO,voyez un peu ce que réclame la Grèce pour cette minuscule île à à peine deux kilomètres des côtes turques et à plus de 500 km d’Athènes. Visionnez un peu la carte des ZEE dessinée par l’université de Séville sur laquelle s’appuie la Grèce pour revendiquer une ZEE de 40 000 km²pour cette île d’à peine 10km² , prioritaire sur la ZEE turque ,c’est inacceptable pour qui que ce soit . Le pire c’est que des pays comme la France justement a défendu la même chose que la Turquie pour l’île de Jersey appartement au RU,on est dans le summum de l’hypocrisie . Vous voudriez que la Turquie s’assoie pour négocier avec la Grèce alors que celle-ci a des revendications maximalistes et qu’elle n’en démord pas d’un Cm².La Grèce de surcroît voudrait porter ses espaces maritimes pour les îles à 12 miles ,en amassant des armes alors qu’elles régies, soit par le Traité de Lausanne,soit par les accords de Paris ,qu’elles doivent être démilitarisées et n’ont pas droit à un élargissement de leur espace maritime car elles empiètent de surcroît sur ceux de la Turquie et que cela empêcherait une navigation libre des navires turques .en mer Égée. Mettez-vous à la place de la Turquie et dîtes moi alors ce que vous feriez à sa place . La carte de l’université de Séville tout comme la Convention de Montego Bay n’ont aucune valeur juridique ,les médias occidentaux essaient de faire croire le contraire en accusant eux aussi la Turquie ,seuls des incultes peuvent gober ces mensonges et les accusations diffamatoires de la Grèce sur les soit distantes violations des espaces maritimes de ses îles ,elle est le seul pays au monde à revendiquer un espace aérien de 10 miles pour ces dernières alors qu’il est de la même longueur que son espace maritime soit 6 miles . Le fait que l’Empire Ottoman ait perdu la guerre ne permet pas aujourd’hui à qui que ce soit de spolier la Turquie comme le tente la Grèce avec un soutien occidental ,ne mélangez pas tout .

          • Czar dit :

            « l’Île de KOSTELLORIZO,voyez un peu ce que réclame la Grèce pour cette minuscule île à à peine deux kilomètres des côtes turques et à plus de 500 km d’Athènes »

            elle est donc à deux kilomètres de la frontière du truc-kistan, ce qui est bien le coeur de la question la localisation de la capitale n’a strictement aucun intérêt ou alors tu considères que los angeles devrait appartenir au mexique car elle est plus proche de ce pays que de washington

            bon de toute façon sert à rien d’épiloguer la grèce a un accord de défense avec nous : agression sur son territoire = agression sur le nôtre = frappes

            erdo gland peut faire tout le baratin qu’il veut à ses groupes de QI de 80 : l’équation est là.

      • Waroch dit :

        @Patrick: d’accord avec vous, d’otan (ho ho ho) plus qu’il n’y a pas de procédure prévue pour l’exclusion d’un membre de l’alliance, du moins à ma connaissance. Tenter d’éjecter contre son gré un État membre créerait un casse-tête juridique et diplomatique et risquerait de ruiner définitivement la crédibilité de l’alliance.

        Les choses ne sont pas aussi binaires en réalité. L’appartenance à l’alliance ne signifie pas un blanc-seing pour faire n’importe quoi comme a pu s’en rendre compte Dodo le Sultan avec les multiples sanctions qu’il a subi, particulièrement le camouflet public d’être éjecté du programme F-35 et de devoir presque supplier les US d’autoriser une simple rénovation de ses F-16!

        D’un autre côté, le fait que la Suède et la Finlande ne soient pas encore officiellement membres de l’OTAN n’est pas si important, car il paraît assez clair que ce n’est qu’une question de temps. Aucun membre de l’alliance n’a élevé d’objection de principe, il n’y a au final que la Hongrie et la Turquie qui retardent l’officialisation en jouant les marchands de tapis pour gagner quelques avantages politiques marginaux. La Suède et la Finlande ne sont encore que des candidats à l’adhésion, voire si l’on préfère des membres officieux de l’alliance, mais très concrètement le changement de posture politique de ces deux pays a été approuvé intérieurement et sur le principe par la totalité des membres de l’alliance. Dont acte. Hop!

        • Rions un peu dit :

          « d’otan plus que »
          Jeu de mots et de bon aloi. 100 € dans le cochonnet !

        • Patrick, de Belgique dit :

          Pour la Hongrie, ç’est presque normal dans la mesure où les Hongrois ont toujours été un peu turbulents depuis leur arrivée dans la plaine de Pannonie, il y a plus de mille ans! Et même dans l’Empire des Habsbourg, qui pourtant, à partir du milieu du XIXème siècle, n’était pas si terrible que ça, surtout quand on voit ce que ces diverses populations d’Europe centrale et de l’Est ont enduré au XXème siècle après la dislocation. Depuis, les Hongrois craignent un peu de disparaître et ont tendance à se replier sur eux-mêmes, et leur langue si particulière ne les aide pas beaucoup! Des auteurs hongrois traduits en français, comme Lajos Zilahy et Sándor Márai méritent pourtant d’être lus. Vu la présence de minorités magyares dans les états voisins, Slovaquie, Roumanie, pour les principales, il reste souhaitable que ces états petits ou moyens soient regroupés dans une entité plus importante, aujourd’hui, c’est l’UE, mais les minorités de la Voïvodine, dans le nord de la Serbie, et celle de l’Ukraine subcarpathique en sont exclues. Ce sont toujours de possibles tensions en perspective. J’ai toujours pensé, qu’au sein même de l’UE, il serait souhaitable de regrouper politiquement une entité danubienne qui pourrait faire contrepoids aux autres états les plus puissants de l’UE et tout naturellement à l’Allemagne, la GB ayant quitté le navire, ce serait une situation plus favorable à la France que trop de petits états facilement manipulables par Berlin.

      • lxm dit :

        Erdogan n’a rien à voir avec de gaulle, la famille d’erdogan faisait du trafic d’essence avec daesh et s’enrichit démesurément, erdogan mets en prison tous ses opposants politiques ou les leaders potentiels; et il passe son temps à menacer ses voisins d’invasion( et veut même aller reprendre jerusalem) et même de génocide, et parle de sang pur turc qui remplacera les européens jusqu’en france, sans compter les très probables faux attentats perpétrés pour monter et rester au pouvoir et la terreur qu’il instille à une partie de sa population. Il ne se calme jamais. Il est le plus proche d’un type qu’on appelait Hitler en version dégénérée je pense.

        • Patrick, de Belgique dit :

          Rien à voir avec De Gaulle: Mais les présidents français qui se sont succédés depuis cinquante ans n’ont pas non plus grand chose à voir avec le Général! J’aimerais parfois un peu plus de vision gaullienne dans la politique de la France, sans pour cela d’ailleurs, ni renoncer à nos vieilles alliances, ni être obligé d’approuver systématiquement tout ce qu’il fit! Mais lui, au moins, avait une politique! Votre comparaison avec Hitler ressemble beaucoup à une insulte mais j’ai déjà remarqué que dès que l’on parle de l’Afrique du Nord ou du Moyen-Orient, certains ont du mal à se modérer, c’est dommage pour l’image de la France; ce doit être difficile d’être une version dégénérée de Hitler qui était lui-même une créature dégénérée de ce que le monde germanique peut produire, je préfère lire ses écrivains et écouter ses musiciens.

          • Nimbus - parfois cumulo dit :

            « C’est dommage pour l’image de la France… « .
            Réponse empruntée à Jean de la Fontaine ( puisque vous êtes très docte ) :
            « Votre compassion, lui répondit l’arbuste part d’un bon naturel, Mais quittez ce souci, les vents me sont moins qu’à vous redoutables ! »
            Ce qui agace beaucoup les français, c’est qu’il y a des gens en Europe des gens qui parlent français, mais qui pensent que comme ils ne le sont pas ( français) ils ont le q beaucoup plus propre, et peuvent donc leur donner des leçons…
            Et l’image de la Belgique dans sa représentation très médiocre au cours d’une visite au grand sultan accompagné d’une femme allemande, vous en pensez quoi ? Rien…

    • Catoneo dit :

      La Turquie théocratique d’aujourd’hui n’a plus rien à voir avec la Turquie kémaliste de 1952. Ismet Inonü était d’un autre calibre intellectuel que le sultan Erdogan.

      • lxm dit :

        Mais la volonté de renaissance de l’empire ottoman date d’avant erdogan, depuis l’invasion de chypre. Et globalement le kémalisme se base sur le nettoyage ethnique, les généraux turcs ont admis que pendant des décennies sous la turquie dite moderne ils ont créé de toute pièce des crises( des nuits de crystal) pour évincer des grecs et des arméniens et récupérer leur immobilier.
        Depuis, erdogan a nié officiellement l’existence du peuple arménien et même des grecs. Il devrait apprendre l’histoire, le peuple turc provient de mongolie, il n’a rien à faire en anatolie contrairement aux grecs arméniens et aux kurdes présents depuis des millénaires, alors il veut effacer les « traces » des anciens habitants. Tout ceci est cohérent et mène inévitablement au génocide, l’ONU a d’ailleurs étudié le processus des génocides à travers l’histoire et listé les étapes, la turquie continue de monter dedans. Erdogan, en tant que dictateur à vie, voit son pays comme prolongement de sa propre volonté d’ascendance au lieu de le servir; il continue de militariser et fanatiser la turquie, l’armée turque prend d’ailleurs de plus en plus un accent « islamiste ».
        Tous les sondages le montrent, les européens ont compris qui est le réel adversaire, et ne veulent pas aider la turquie en cas de crise. Moi même je suis prêt à mourir pour la Grèce, même si je n’y suis jamais allé, mais jamais pour la turquie. Le seul truc de bien dans toute la mandature de macron aura été de sceller un accord de défense de la France avec la Grèce, bien que théoriquement il n’y en avait pas besoin, mais quand les turcs ont menacé nos frégates l’OTAN( et surtout l’allemagne) a démontré sa couardise à nous soutenir.

        • Tringlos dit :

          Tout y est ! Merci 🙂

        • Félix GARCIA dit :

          Depuis que j’ai découvert le travail de Jean-François COLOSIMO, j’ai un peu déchanté sur l’aspect : Fin d’Erdo = fin de l’impérialisme turc (mais faut dire que je manque un peu de culture historique aussi …).

          • Nimbus - parfois cumulo dit :

            Non, c’est faux, il y a vraiment un problème avec une grande partie de la population aussi… Lire le troll K. qui vient sur chaque sujet concernant son pays. Je croyais que LL avait fermé tout forum sur ces sujets.

          • Félix GARCIA dit :

            Bonjour Nimbus – parfois cumulo,
            « Non, c’est faux »
            Pourtant, il me semble bien que c’est ce que je venais de dire (car, c’est ce que dit Jean-François COLOSIMO).
            ^^

            « il y a vraiment un problème avec une grande partie de la population aussi… »
            En effet, rien n’est possible sans l’aval d’au moins une partie de la population.

      • Kaya dit :

        Ahaha,Ismet Inönü ,le toutou de l’occident tu veux dire ,un des innombrables traîtres prêts à vendre leur nation pour leurs propres intérêts ,rien d’étonnant que vous l’aimez . 🙂 🙂

    • iBug dit :

      La position géographique de la Turquie ainsi que ses forces armées lui confère un rôle majeur dans l’alliance. On ne peut pas ne pas garder la Turquie. Il vaut mieux attendre un changement à la tête de l’état. Cela dit on peut donner un coup de pouce pour précipiter ce changement et je pense qu’il y a eu des choses qui ont eu lieu depuis quelques années dans ce sens. Mais ce sacré Erdo a le chic de toujours retomber sur ses pattes

      • Nimbus - parfois cumulo dit :

        C’est un pays qui vient de changer de nom, au moins pour les pays ayant adopté l’anglais comme langue nationale ; pour moi de ce fait, il y aurait lieu de repostuler pour son adhésion à l’OTAN. Ce serait trop drôle ! 🙂 🙂 🙂

  5. Aymard de Ledonner dit :

    C’est assez scandaleux de ne pas réagir au chantage turc. Les 28 pays ayant déjà ratifié pourraient proposer de signer un nouvel accord OTAN-bis avec la Suède et la Finlande. Un petit coup de « mort cérébrale » est peut-être nécessaire pour réveiller tout le monde….

    • VladVirus22-23 dit :

      Un OTAN-2G (2ème Génération ou 2 Giclés) sans Erdo et Orban c’est bien aussi.

      • Momo dit :

        Orban s’est opposé à l’entrée de la Suède dans l’Otan? Scoop!
        Vous avez des sources?

      • Tintouin dit :

        Ce qui ravirait Poutine; la Turquie aurait alors les coudées franches pour s’allier avec la Russie. Ils verrouilleraient ainsi de fait à eux 2 la Mer Noire, et le pont Europe-Moyen Orient. Est-ce bien ce qu’on veut? La réponse est dans ma question, et explique pourquoi l’OTAN semble plier devant Erdo.
        Je crois que le succès appartient aux diplomates et négociateurs qui ont le temps pour eux. Erdo utilise son atout, qu’il en profite et savoure l’instant, car la roue tourne.

  6. LEONARD dit :

    Erdo se trompe de combat:
    La Grèce envisage l’agrandissement de ses eaux territoriales à 12 milles:
    https://www.aa.com.tr/fr/monde/m%C3%A9dias-la-gr%C3%A8ce-compte-%C3%A9tendre-ses-eaux-territoriales-%C3%A0-12-milles-nautiques-au-sud-et-%C3%A0-louest-de-la-cr%C3%A8te/2772476

    L’est pas près d’avoir ses F16, l’agité du Bosphore, ni même les F110 nécessaires à sa maquette aérienne:
    https://www.journal-aviation.com/actualites/le-futur-avion-de-combat-turc-en-phase-d-assemblage~56246.html
    Pour ce qui est des gülènistes en Suède, un petit déménagement « volontaire » (mais temporaire), dans un pays de l’Otan pourrait permettre à Erdo de ne pas perdre temporairement la face.

    Quant à Orban, s’il veut assurer les fins de mois de son administration, il va devoir se rappeler ou il est.

    • aleksandar dit :

       » Quant à Orban, s’il veut assurer les fins de mois de son administration, il va devoir se rappeler ou il est. »

      Le colonialiste confond la Hongrie et le Tchad.
      Et oubli que tous les ans a partir du 01 septembre son pays du tiers-monde mendie pour emprunter sur les marchés financier pour faire ses fins de mois.
      Amusant.

    • Kaya dit :

      « Pour ce qui est des gülènistes en Suède, un petit déménagement « volontaire » (mais temporaire), dans un pays de l’Otan pourrait permettre à Erdo de ne pas perdre temporairement la face. »
      Ahaha,sur quelle tu vis copain ,des gulénistes y’en a partout en Europe et aux USA avec leur gourou qui y est depuis 1998 ,sous protection de la CIA et FBI. Erdogan sauverai la face en quoi et pourquoi copain ??
      Pour info , 6 moteurs devant équiper seulement et uniquement les prototypes ont déjà été livrés .Le directeur de TUSAŞ vient d’annoncer une troisième révision pour le vol du TF-X , annoncé en 2026 lors du début du programme , fin 2024 il y a quelques mois à peine et il y a quelques jour pour fin 2023 ,le premier prototype a l’air d’être déjà pratiquement prêt pour la présentation officielle le 18 mars 2023 lors de la cérémonie du centenaire de la république démocratique de Turquie ,faudrait sortir de vomi tu vas finir par t’y étouffer . 🙂 🙂

      • Frédéric dit :

        Il y a en qui croient réellement aux fables qu’ils écrivent avec ces conspirations imaginaires ? Et depuis quand la Turquie est une République Démocratique ? Il est certain qu’avec le dictateur Erdogan ce pays se rapproche du régime de feu la république démocratique et populaire d’Irak mais elle n’a pas encore franchi le pas.

  7. Czar dit :

    erdogn,lan fait son, malin mais s’il persiste à bloquer en ne comprenantn pas que ces pays ne sont pas une annexe de la sublime porte des vécés à la truc, ils peuvent toujours changer totazlement de pied et devenir le QG officiel du mouvement kurde en Europe.. Statut semi-officiel avec délégation générale, etc au besoin on pourra leur envoyer les « nôtres » pour faire masse

    les trucs se rendront vite compte que finalement, la situation actuelle avait plus d’avantages pour eux que de nous pousser à prendre un parti qui ne sera pas forcément à son profit.

    • Big Cino dit :

      Qu’est ce qu’ont peux lire conne âneries.

      • Czar dit :

        j’avoue que j’ai écrit presque aussi mal que toi. n’empêche qu’herr duglan va découvrir que pour les ricains, un voisin de la russie installé à 50 bornes de Pétersbourg ça vaut largement un voisin de la russie installé face à l’elbrouz

    • lgbtqi+ dit :

      Pour une fois nous sommes d’accord.

    • Kaya dit :

      Ahaha,le PKK est déjà partout en Europe ,qu’est-ce que cela pourrait faire de plus si non seulement la Suède mais toute l’Europe ouvrait des bureaux pour ces terroristes que l’armée turque élimine un par un en Syrie et en Irak ,hein copain ?? 🙂 🙂
      Non seulement il y a les sympathisants du PKK. mais aussi les gulénistes ,vous récupérez tous les déchets humains de la Turquie ,des criminels ,des traîtres qui prêts à couper la main qui les nourrit ,prêts à tout vendre pour leurs intérêts ,des moins que rien ,traficants de drogue ,kidnappeurs d’enfants et criminels en tout genre .Qui se ressemble s’assemble quoi .T’as loupé un épisode mon copain ,les terroristes kurdes étaient protégés par les gulénistes ,création de la CIA ,maintenant ils sont beaucoup moins nuisibles ,il y a des arrestations toutes les semaines ,et des éliminations de cadres du PKK tous les jours en Irak ou en Syrie encore deux hier à Hasséké en Syrie sous les yeux des US . 🙂 🙂
      Pourquoi a ton avis tes gouvernements véreux occidentaux chouinent autant contre les opérations turques ,hein copain ,tout simplement parce que leurs supplétifs se font éliminés tous les jours ,leur nombre se réduit comme peau de chagrin.Voscpetits toutous en Europe vont faire quoi si ils n’ont plus personne à aider dans la région hein copain ?? 🙂 🙂

  8. le sicaire dit :

    Pour une fois je suis en accord avec la Turquie mais pas pour les mêmes raisons. L’OTAN est un symbole de l’impérialisme américain. C’est une organisation dont la vocation est de vassaliser l’Europe (militairement et économiquement).
    La France, comme l’avait bien compris De Gaulle, peut s’affranchir de l’OTAN grâce à sa dissuasion militaire.
    Ne vous méprenez pas, je ne suis pas anti-américain, je suis juste contre l’impérialisme. Un ami n’est pas un vassal.

    • Paddybus dit :

      De Gaulle avait quitté l’otan et se méfiait des ricains… mais il est resté un allié sans faille … ce qu’ils ont constaté avec étonnement au moment de l’affaire des missiles de Cuba…!!! Ils ont même pu voir que la France a été plus solide que tous les autres… ça avait changé leur vision, et réchauffé les relations…!!!
      Et c’est bien pour ça qu’il faut à tout prix qu’on trouve des dirigeants dignes de ce nom, capables d’indépendance et de solidarité quand c’est nécessaire…!!!!
      C’est cette indépendance que le Général nous avait donné, qui aurait permis d’éviter cette guerre stupide qu’ils nous ont mis dans les pattes depuis 2014, mais ses successeurs ont vendu la France comme des traîtres…!!!!

      • Frédéric dit :

        Pitié, NIET. De Gaulle avait quitté le Commandant intégré, mais pas l’OTAN. Et vous le savez aussi bien que moi, alors arrêté avec vos approximations mensongères.

        • Paddybus dit :

          Quitté le commandement ET viré toutes les troupes et équipements ricains…!!!!
          Notre participation à l’otan était devenue anecdotique… et c’est confirmé avec l’investissement qu’il avait fallu faire sur différentes liaisons spécifiques…lors de notre retour sous contrôle ricains…!!!

      • lgbtqi+ dit :

        Vous par exemple. Avec votre clairvoyance et votre force de caractère je vous pressens pour nous diriger. En plus on adore ça être dirigés. En plus ça favoriserait l’apprentissage du russe jusque dans le primaire. Ça serait beau tout ces élèves qui s’écrieraient « ia nié gavariou paangliski » en brandissant leur fanion avec portrait sur le revers et celui de De Gaulle sur l’avers, avec des t-shirts floqués de l’inscription « suce aux traîtres » (vu l’évolution orthographique).

        • Paddybus dit :

          Décidément c’est un obsédé…!!! plus un avis sans allusion scabreuse…!!!

          • lgbtqi+ dit :

            eh oui, j’adore ça ma belle ! Mais n’en sois pas offusquée. Drape-toi dans ta dignité virginale et ne fraie plus en pareils lieux…

          • Paddybus dit :

            Ha, enfin l’aveux… votre but est donc de faire taire vos opposants…. ha, oui, et c’est vous qui à longueur de sujet nous rabâchez les pays qui seraient contre la liberté d’expression… comme d’hab’ faites ce que je dis, pas ce que je fais… comme toutes les gauchiasses qui tentent de se faire passer pour ce qu’elle ne sont surtout pas…!!!!!

            Entre adorez ça et se répandre partout sur un tel sujet, il y a de la marge… et ce n’est pas ceux qui en parlent le plus qui le font le plus….!!!! comme toutes les gauchiasses, le verbe, de préférence pas d’action…!!!!

      • LVTLVRQLV dit :

        De Gaulle n’avait pas quitté l’OTAN.
        La France s’était retirée du commandement intégré de l’OTAN mais est toujours restée membre de l’alliance atlantique.

        Quant à dire que la guerre en Ukraine a été causée par les Américains et que nos dirigeants sont des traîtres, c’est votre fonds de commerce habituel.

        • Paddybus dit :

          Ben oui, vous avez raison…. et je ne suis pas le seul… https://www.youtube.com/watch?v=RxGOmdLmA3o
          Que répondez vous à cet homme qui nous dépasse probablement de la tête et des épaules…???

          Je confirme, les ricains sont les semeurs de guerre de la planète… et cela dans leur seul intérêt, et la paix du monde est le contraire de leur motivation…. j’assume, car c’est de façon certaine et de plus en plus assumée en haut lieu, la réalité…

          Oui, De Gaulle nous avait fait quitter le commandement intégré Et leur avait laissé 6 mois pour dégager toute installation, tout armement, et tout personnel du sol Français…!!!!

        • Paddybus dit :

          Tenez, en voilà encore un d’avis qui va vous déplaire…. et pourtant…!!!!
          https://youtu.be/5bD8ydOoyrk
          Oui… mon fond de commerce est bien solide et sur des fondations tout aussi solides…!!!!

    • Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

      Sans l’Otan ton bon copain Poutine serait déjà en train d’emmerder la Pologne et les Pays Baltes voire même la Roumanie, sous de fallacieux prétextes de culture russe menacée !

      Pour mémoire (chose que tu sembles mettre au fond de ta poche pour mieux manipuler ton monde ici) les USA étaient en train d’évacuer leurs forces d’Europe pour se recentrer sur leur intérêt Indo-Pacifique, les choses sont parfaitement documentées à ce sujet cher Le Sicaire !

      Pour mémoire sous Trump les USA quittaient l’Europe pour se recentrer ailleurs … et toi tu nous parles d’impérialisme ???

      Ton ami et peut-être maître Poutine a créé un resserrement de l’Alliance Atlantique, c’est bien Poutine qui a un comportement impérialiste en Europe en mentant à tout le monde (Wagner c’est pas moi qu’il disait …y’a un an encore), c’est bien Poutine qui vient de créer un conflit de très haute intensité au cœur de l’Europe …

      Donc merci de ne pas raconter n’importe quoi Le Sicaire, même sous prétexte de vouloir manipuler les gens ici !!!

      • le sicaire dit :

        @Souvenirs d’Asie Centrale Soviétique

        Cher ami, vous perdez votre sang froid. La colère est mauvaise conseillère et surtout n’incite pas à la réflexion…

      • NC dit :

        La France, membre fondateur, n’a jamais quitté l’OTAN.
        Elle a juste quitté son commandement intégré.
        L’indépendance n’implique pas de renoncer aux alliances quand elles la servent.

      • Paddybus dit :

        Encore dans le mensonge…??? j’ai pourtant expliqué en long et en large… ;0)))

        Tenez : https://www.youtube.com/watch?v=RxGOmdLmA3o

        Ecoutez attentivement… il est du camp des « bienpensants » il donne des éléments conformes à ce que je soutiens depuis des mois… et il donne des sources supplémentaires à celle que j’ai pu donner…!!!

    • lgbtqi+ dit :

      ça me rappelle les anti-sémites qui ne sont pas anti-sémites mais juste anti-sionistes, ou « ethno-différencialistes » (sic).

  9. GUEPRATTE dit :

    Quand je pense que Poutine , fin des années 90 , voulait intégrer l’OTAN et qu’on l’a envoyé carrément chier ….Ben merde alors !!!
    quelque chose me dit qu’on a carrément loupé le coche…..On aurait aujourd’hui une méga alliance contre la Chine ….et en plus on payerait le litre de super Russe 20 centimes d’euros….

    • Courmaceul dit :

      Effectivement, un patriotisme à 20 cts d’Euro, c’est assez fréquent ici.

    • Alpha (α) dit :

      Poutine ? Non, d’abord Eltsine…
      A noter que ce dernier souhaitait s’engager dans l’OTAN sur le modèle français : pas dans le commandement intégré.
      https://legrandcontinent.eu/fr/2020/10/08/la-russie-dans-lotan/

      • Istisme dit :

        Merci Alpha (α) pour cet intéressant article.

        Un extrait qui, me semble-t-il, résume bien les enjeux :
        « S’engager ainsi avec la Russie comportait des risques pour l’OTAN car cela impliquait la possibilité d’un certain affaiblissement du système de sécurité occidental au profit de la Russie, et peut-être même de donner à la Russie des moyens d’action qu’elle ne méritait pas encore (ou jamais). Le jeu en aurait-il valu la chandelle ? »

        Certains, et ils sont particulièrement actifs ici, pourront traduire la fin de non-recevoir qui a été faite à la Russie comme une volonté de lui cracher à la figure et de l’antagoniser pour servir les intérêts hégémoniques des méchants américains qui veulent à eux seuls étendre leur domination sur l’ensemble des peuples de la planète et y semer la destruction au plus grand bénéfice du… etc. (refrain habituel).

        D’autres pourront y voir une occasion historique, manquée par absence de vision. Peut-être.

        Néanmoins, pour revenir un peu au sujet de l’article, il semble que la Russie ne pouvait pas être admise dans l’OTAN pour des raisons comparables à celles qui font que la Turquie ne sera jamais (dans un futur prévisible) admise dans l’UE.
        Quelle qu’aient pu être la sincérité ou les arrière-pensées d’Eltsine et de ses conseillers, admettre la Russie semblait très prématuré (au vu des difficultés du pays, de son instabilité politique, des incertitudes sur son avenir, du manque de recul sur sa très récente conversion aux valeurs démocratiques et du risque d’émergence de forces revanchistes et hostiles à l’Occident), peu cohérent avec la raison d’être de l’Alliance (construite pour protéger l’Europe Occidentale des visées soviétiques, y faire rentrer la Russie, certes affaiblie et apparemment assagie, revenait à faire rentrer le loup dans la bergerie) et porteur d’un risque d’affaiblissement pour ne pas dire de paralysie non-négligeable (la Russie pouvant alors bloquer toute adhésion des pays d’Europe orientale et des anciennes républiques de l’ex-URSS, comme essaie de le faire la Turquie actuellement avec la Suède et la Finlande, et potentiellement réduire l’Alliance à l’impuissance, comme le fait la Russie actuellement à l’ONU).

        Le choix qui a été fait, d’étendre progressivement l’OTAN vers l’est, en y intégrant, au fil de leur stabilisation et de leur participation au jeu des nations occidentales, les anciens membres du pacte de Varsovie et les anciennes républiques soviétiques, semble beaucoup plus cohérent.
        Il aurait permis, une fois cet élargissement réalisé, d’y faire entrer à son tour la Russie si celle-ci avait poursuivi sa trajectoire réformatrice et démocratique, cette intégration en douceur permettant alors de faire évoluer l’Alliance Atlantique vers une autre finalité, tournée vers les enjeux géopolitiques que représente à présent la Chine.

        Certains avanceront que si la Russie s’est transformée en l’autocratie belliqueuse qu’elle est aujourd’hui, c’est en raison d’un refus d’intégration qui lui a été fait à l’époque.
        D’autres, dont je suis, pensent plutôt que la trajectoire qu’a connue la Russie est principalement due à des facteurs internes et que cela démontre la sagesse qu’il y avait à ne pas la faire prématurément entrer dans l’OTAN.

        • GUEPRATTE dit :

          @ itisme…..intéressant….mais on aurait pu commencer au moins par un parteneriat privilégié de la Russie avec l’Europe pour tester la Russie…et voir ensuite plus tard pour éventuellement plus ……Mais les US n’ont pas voulu non plus ,pour protéger leur marché énergétique avec l’Europe…..

        • Czar dit :

          « (refrain habituel). »

          ce n’est pas parce qu’un refrain est habituel qu’il est faux – et inversement. C’est un médiocre petit truc de rhétorique pour pécores que tu devrais essayer de ne pas nous servir si tu comptes qu’on ne te le renvoie pas dans la gueule

          et sinon vu que d’après toi la russie était « bien trop mystérieuse et sintable » pour rejoindre l’otan, c’est quoi l’alibi en carton que tu nous a trouvé pour expliquer le projet d’y intégrer la géorgie – entre deux coups d’Etat – ou bien l’ukraine dont le soutien occidental au renversement du gouvernement élu a été à l’origine de l’implication russe dans les troubles en ukraine ?

          ‘lotan a été maintenue alors que l’objet officiel de sa création, le bloc soviétique avait disparu. A cette époque la chine ne pouvait apparaître que comme un jônti pays ne demandant qu’à s’enrichir pour rejoindre le club des jônti démocraties éclairées les états-unis n’avaient aucun rival le choix de ne pas dissoudre cette associations an objet – et contraire aux vues clairement explicitées des fondateurs de l’état américain, et son élargissement non seulement aux anciens satellites mais à des parts de l’empire russe lui-même, tout en refusant celle-ci, ne pouvait être perçu que comme hostile.

          je n’ai aucun doute que c’est que l’Histoire dira, quand la clarté se sera faite au milieu du verbiage actuel.

    • Géo l´ignare dit :

      0@ guépratte
      L´on peut imaginer qu´en refusant l´entrée de la Russie l´OTAN voulait surtout conserver la possibilité d´intégrer les autres pays de l´ex-Pacte de Varsovie ce que la Russie aurait été en droit de refuser.

      • Géo l´ignare dit :

        Désolé pour la longueur de la phrase et le manque de ponctuation.

    • PK dit :

      « et en plus on payerait le litre de super Russe 20 centimes d’euros…. »

      Avec 4000% de taxe, on le paierait toujours aussi cher… C’est pas tant le coût de la matière première qui assomme le consommateur, mais les taxes. Et ça, même avec la Russie dans l’OTAN, ça ne changerait pas…

      Le plus gros gagnant de la crise actuelle est l’État. Quand vous payez 70% de taxe sur un litre de gazoil, c’est beaucoup plus rentable qu’il soit à 2 € qu’à 1 €… La « crise » ne fait pas que des malheureux, et je ne parle pas du privé.

    • lgbtqi+ dit :

      @ celui qui usurpe sans vergogne le nom d’un bâtiment de notre Royale :

      C’est tout le contraire. Il lui a été proposé de rejoindre l’Otan et c’est poutin qui a refusé.

      Le pépère en son bunker (son surnom en Russie), à qui vous nous conseillez opiniâtrement de nous soumettre en vos différentes interventions, a toujours été très maladroit s’agissant de l’Otan. Ainsi, alors qu’il voulait finlandiser l’Ukraine, il est en passe de réaliser l’Otanisation de la Finlande…

      • précision dit :

        « C’est tout le contraire. » Pas tout à fait exact. En fait ce n’est pas plus vrai ni plus faux que le commentaire de Guépratte : les deux côtés (dirigeants russes et dirigeants de certains pays OTAN) ont à différents moments suggéré qu’ils ne seraient pas opposé à ce que la Russie rejoigne l’OTAN, et à chaque fois rien ne s’est fait et il n’y avait pas une volonté très forte de compromis. Plus exactement c’étaient plutôt les russes qui étaient demandeurs jusque dans les années 2000. Mais lorsque l’une partie ou l’autre suggérait que la Russie rejoigne, chacun estimait généralement que ce serait à l’autre de s’adapter… La maladresse de la Russie de V.Poutine envers l’OTAN est indéniable, mais la maladresse de l’OTAN envers la Russie de V.Poutine l’est aussi, chacun à sa manière et avec ses principes et priorités difficilement compatibles, surtout en l’absence d’efforts sérieux.

        • lgbtqi+ dit :

          @ précision

          Votre propos aurait gagné à être davantage développé afin de permettre à chacun de se départir des jugements péremptoires et simplifiés, d’autant que c’est bien là votre spécialité. La chronologie tout comme le détail des attitudes n’auraient pas constitué un obstacle dans la dissipation des malentendus.

  10. Mica X dit :

    C’est ch… l’état de droit, pauvre Erdo..

    Bon cela n’a pas beaucoup de conséquences car la Suède, membre de l UE, ne sera jamais abandonnée à Moscou (elle a en plus il me semble un accord de défense avec la GB). Moscou qui de toute façon ne pourrait même pas passer la Finlande.

    C’est d’ailleurs ce que sous-entend le PM suédois en exprimant de la sorte son ras la bol.

  11. Kaya dit :

    Cela va durer encore un bon moment pour que la Suède et la Finlande aient l’aval de la Turquie pour leurs entrée dans l’Otan,la Hongrie attend la décision turque .La Suède ne respecte pas ses engagements et abrite les terroristes du PKK et les putshistes dont l’extradition de l’un d’entre eux a spécialement été cité et demandé par Erdogan lors d’une conférence de presse entre les deux pays ,un tribunal suédois a rejeté la demande ,ce terroriste vit tranquillement en Suède sans être inquiété le moins du monde comme d’ailleurs tous les autres terroristes accueilli à bras ouverts en Europe .On a pu voir que les sympathisants du PKK avaient pignon sur rue en France ,lors des manifestations à Paris où un fasciste avait assassiné trois d’entre eux dans une association proche du PKK ,les dirigeants de cette organisation sont même accueillis à l’Elysée,c’est dire .Comme dit souvent Erdogan , »vous élevez des serpents en votre seing,un jour ou l’autre ils se retourneront contre vous » . Les dégâts causés lors de la manifestation à Paris n’est qu’un petit échantillon de leur nocivité ,ils sont capables de bien pires ,plus les années vont passer et plus la pression sur les pays accueillant ces terroristes va grandir ,ces pays doivent se tenir prêts à faire face à des reproches de leurs supplétifs qu’ils n’arrivent pas à protéger ,cette entente criminelle va sans aucun doute mal finir ,qui sème le vent récolte la tempête. 🙂 🙂

    • Mica X dit :

      La Suède vient de dire au Sultan d’aller jouer ailleurs, même pas peur : on ne peut ne ne VEUT (faut comprendre, c’est pas de la métaphore parfumée)…

      Bref, l’état de droit n’est pas soluble dans l islamo nationalisme version à moustaches et au passage l’aversion contre la Turquie et les rodomontades de ton patron progresse un peu plus.

      Espérons que vos compatriotes soient plus cortiqués que vous et qu’ils dégagent ce poutine aux petits bras.

    • aleksandar dit :

      Cette critique venant d’un pays qui abrite les terroristes de Daesh et d’Al-Qaïda est risible.

    • v_atekor dit :

      Je crois qu’Erdo a surtout perdu la manche puisque la Finlande et Suède lui ont signifié qu’elle ne céderont pas. Quant à l’adhésion à l’OTAN, vu le oui massif de tous les autres pays, il faut croire qu’en cas de conflit avec la Russie, tout se passera exactement comme si ces pays étaient dans l’OTAN, sauf qu’on n’appellera pas ça OTAN mais alliance entre gouvernements et/ou UE. Bref…
      .
      Dans la pratique, sous couvert d’une victoire en mots, Erdogan vient de prendre un camouflé mémorable : il n’aura ni les personnes qu’il réclame, ni ne pourra empêcher l’UE, le RU et les US de soutenir militairement ces deux pays. Mais si tu es Turcs tu devrais être habitué à ces victoires en mots qui ressemblent fortement à des défaites cuisantes dans les rues d’Istambul ; celles qui t’incitent à être agressif envers les autres pays, notamment celui dans lequel tu vis et qui te garantie que tu peux aduler Erdogan et mépriser tes compatriotes sans risque : la France.

      • Mouflet portant des moufles dit :

        « Erdogan vient de prendre un camouflé mémorable »
        Qui que soit ce notable que le président turc est parvenu à attraper malgré son camouflage, il est clair qu’Erdogan vient de subir un camouflet d’anthologie.

        • v_atekor dit :

          Gracias por tus aportes a mi cultura francesa, para evitar molestarte con mis faltas en tu idioma y hacerte perder tiempo en correcciones, te propongo comunicar juntos en castellano o en catalán ¿ vale ?

          • Czar dit :

            c’est dingue, je parle pas un mot d’espagnol et j’ai absolument tout compris. Il paraît qu’espagnols et Italiens peuvent communiquer sans même réellement apprendre la langue de l’autre. c’est valable que pour l’écrit ou ça marche à l’oral aussi ?

          • v_atekor dit :

            héhéhé, oui ! Ca marche assez bien avec l’Italien écrit, pour l’oral et d’expérience récente, c’est moins la compréhension qui pose problème que la vitesse à laquelle parlent certains, mais l’adaptation se fait vite 😉

  12. Félix GARCIA dit :

    « Turkey »: pour ne plus être confondue avec la « dinde », la Turquie change de nom auprès des diplomates américains
    Le département d’État des États-Unis a annoncé remplacer le mot “Turkey » par “Türkiye” pour désigner la Turquie dans les communications publiques.
    https://www.bfmtv.com/international/moyen-orient/turquie/turkey-pour-ne-plus-etre-confondue-avec-la-dinde-la-turquie-change-de-nom-aupres-des-diplomates-americains_VN-202301090488.html

    ♫ Il en faut peu pour être heureux ! ♫
    https://www.youtube.com/watch?v=lPfGg7p0WkQ

    C’est pour ça qu’ils ont tout fait pour être exclus du programme F-35 (« la dinde ») ?
    ^^

    En tout cas, la « plus belle victoire possible de l’Occident Collectif © », serait de garder la Turquie de notre côté (coucou ERDOĞAN ! ^^), et d’arrimer l’Arménie et l’Iran à nous … ce faisant, je pense que le Kazakhstan nous « rejoindrait » dare-dare (ce qui entrainerait probablement « mécaniquement », mais un peu plus tard, « les -Stan » à nous aussi …) !
    « Vaste programme » …

    • Kaya dit :

      Ahaha,toi il t’en faut peu aussi pour aller ironiser sur un changement du nom de la Turquie en Anglais .C’est vrai que si on ‘est fermé au monde on peut éventuellement croire que seule la langue occidentale ,anglaise ou ceux vous ressemblant parlé et que la prononciation ,la phonétique ,le sens des mots des autres langues sont identiques à la votre ,moi aussi cela me fait rire de voir qu’on peut être aussi absurde ,venant d’un enfant ,on peut le comprendre mais d’un adulte ,ça laisse à désirer non ? 🙂 🙂
      Pour ce qui est de garder la Turquie de votre  » côté » ,cela va être très très compliqué,cela fait déjà longtemps que la confiance n’existe plus ,il faudrait changer radicalement votre façon de penser et d’agir ,ce n’est pas demain la veille que cela va arriver ,on ne change pas sa nature comme ça ,en bref c’est une utopie pour les deux parties . La fête est finie ,le temps de la facture approche à grand pas ,on ne peut pas effacer tout ce qu’il s’est passé depuis des siècles comme cela ,il faut régler la note auparavant et un nouveau départ peut éventuellement être envisagé seulement après cela et pas avant ,je n’y crois pas un seul instant mais bon pourquoi pas . A lire les médias et écouter la plupart des dirigeants occidentaux,on ne voit pas du tout cette envie , bien au contraire ,les infamies et diffamations envers la Turquie vont grandissant .

      • Moogli dit :

        Quand je pense à tous ces européens qui ne pourront plus commercer avec la Grande Porte jusqu’au prochain dirigeant turc, j’ai vraiment les olives comme des raisins de Corynthe (à l’opposé des sublimes planètes de certains). Les pauvres européens pourront alors se soumettre à la domination irréfutable du grand sage, pour accéder à des technologies et des services dont nous sommes jaloux depuis quelques siècles.

        Juste une question, au passage: combien de trous du culs occidentaux vont exporter leur inculture et leur fiel sur tes merveilleux sites, dans ta langue, sur ton écran national, avec une ingénierie du processeur qui conspue les petits occidentaux ?

        Les français apprécient les turcs, là-bas comme ici. Pas tous non plus. Ça ne les oblige pas à apprécier Erdogan et sa mafia. Il y a des cons de partout; merci de nous montrer à chaque commentaire que l’imbecilité n’a pas de couleur. On peut la croiser dans toutes les langues et toi tu nous économises la traduction.

      • Félix GARCIA dit :

        « Ahaha,toi »
        On a pas gardé les cochons ensemble (n’est-ce pas ? 😀 ).

        « il t’en faut peu aussi pour aller ironiser sur un changement du nom de la Turquie en Anglais »
        Chuis joueur.

        « La fête est finie ,le temps de la facture approche à grand pas »
        Mouais … la bagarre ?
        https://www.youtube.com/watch?v=D782Iv9GXSU
        ^^

        « les infamies et diffamations envers la Turquie vont grandissant »
        https://www.youtube.com/watch?v=qYBct42shVw

        • Kaya dit :

          Tu l’as dit lulu ,fort heureusement pour moi je n’ai pas gardé les cochons avec toi . 🙂 🙂

      • Félix GARCIA dit :

        Yörük Işık@YorukIsik
        Relâche FREMM Alsace à Istanbul: @MarineNationale @NATO @COM_SNMG2
        Aquitaine class multipurpose frigate FS Alsace arrived in the port of Istanbul carrying a NH90 multirole military helicopter aft deck & is currently pierside at Sarayburnu. #StrongerTogether
        https://twitter.com/YorukIsik/status/1612781520317739008

        Vous voyez Kaya, c’est pas forcément la peine de sauter à la gorge du premier venu.
        ^^

        (Qu’elle est belle Sainte-Sophie !)

        Eh, qui sait, c’est peut-être même Total qui aidera a exploiter le gaz en Méditerranée (dans le cadre d’un accord commun avec les voisins) !
        Pour ma part, je pense sincèrement qu’on peut faire des choses ensemble. En tout cas, je préfère ça à l’idée qu’on se foute sur la gueule.
        Mais bon, « quand faut y aller, faut y aller » …

      • Félix GARCIA dit :

        (Little) Think Tank@L_ThinkTank
        L’Arménie a refusé d’accueillir des manœuvres militaires de l’OTSC prévues en 2023. Un communiqué reproche à l’OTSC d’avoir « refusé de condamner les actions de l’Azerbaïdjan », ajoutant que la Russie « n’a pas joué son rôle de garant de la sécurité ».
        https://twitter.com/L_ThinkTank/status/1613117513843236864

    • précision dit :

      la « plus belle victoire possible de l’Occident Collectif © » serait peut-être qu’il n’y ait plus de « nous contre eux », d’un côté contre l’autre… En tout cas cela me semblerait bien mieux que d’arrimer certains en s’éloignant des autres. Mais vaste programme…

      A la défense de la demande du gouvernement turc, le nom qu’ils suggèrent correspond à la prononciation en usage en Turquie depuis la fondation de cet état en 1923. Et ce n’est qu’un changements de nom parmi beaucoup dans le monde, y compris ces dernières années. De façon plus anecdotique, même nos voisins des Pays-Bas ont décidé d’écarter l’usage du terme Hollande il y a 3 ans. En revanche il est un peu cocasse de ne citer que les USA alors que le changement principal c’est à l’ONU. Peut-être parce-que les USA ont adopté le nouveau nom il y a quelques jours alors que le changement à l’ONU a été initié il y a quelques mois ? https://turkiye.un.org/en/184798-turkeys-name-changed-turkiye

    • Félix GARCIA dit :

      (Little) Think Tank@L_ThinkTank
      « La Russie déclare qu’elle est prête pour les négociations maintenant. Zelensky a proposé un plan de paix en 10 points. Nous, la Turquie, soutenons ce plan et continuons notre travail. » – MAE turc, Mevlüt Çavuşoğlu.
      https://twitter.com/L_ThinkTank/status/1613394596930768896

  13. PHILIPPE dit :

    Compte tenu du contexte européen actuel l’opposition turque à l’entrée de la Suède dans l’OTAN apparaît bien surprenante.
    Jusqu’où ira la Turquie dans son cavalier seul ?
    De son côté l’UE a bien du mal à parler d’une seule voix alors que la situation est assez sérieuse.

  14. Raymond75 dit :

    Hongrie pour l’UE, Turquie pour l’OTAN : les dictatures ou assimilées ont carte blanche pour tout paralyser et imposer leurs conditions, tout comme le droit de veto rend l’ONU totalement inefficace.

    Les règles d’adhésion à une organisation ne doivent plus relever de l’unanimité, mais d’une majorité renforcée.

    • aleksandar dit :

      Le rêve des eurogaga, détruire la nation française et la dissoudre dans l’Europe woke du capitalisme sauvage.

    • Kaya dit :

      Et papy Raymond ,la Grèce a bloqué l’adhésion de la Macédoine pendant plus d’une décennie ,en lui demandant de mettre Macédoine du Nord ,chantage ,chantage ,va donc apprendre le sens du mot chantage papy ,vous nourrissez les terroristes de tout bord contre la Turquie ,agissez en ennemis depuis toujours et vous voudriez qu’elle avalisé l’entrée d’un autre pays refuge pour les terroristes ,elle est bonne votre blague .L fierté est en solde en ce moment ,un lot vous serez utile a toi et tes semblables. 🙂 🙂

      • Raymond75 dit :

        Voilà un argumentaire de haut niveau ! Oui, la Grèce s’est comportée hier comme la Turquie aujourd’hui,ce qui confirme ce que je dis.

        Quant à votre fierté nationaliste, on voit où elle vous conduit.

    • Lotharingie dit :

      à Raymod75 :

      Bonjour,

      « ….Les règles d’adhésion à une organisation ne doivent plus relever de l’unanimité, mais d’une majorité renforcée…. »

      Effectivement, « l’unanimité » devient ingérable.

      Il semblerait que ce problème soit déjà évoqué au dans différentes institutions européennes.

      Bien à vous.

  15. Appius dit :

    On aurait dû mettre une clause pour virer un état-membre de l’OTAN qui devient une menace pour les autres membres.

    • Félix GARCIA dit :

      Je nous trouves bien seuls sur cette question (à l’exception des Grecs, bien évidemment) …
      J’espère que ce silence n’est dû qu’à l’espoir de voir ERDOĞAN (et la politique qui va avec) faire son temps « tout naturellement » (des élections qui verraient un successeur un peu plus « respectueux et respectable ») …

      • Lotharingie dit :

        à FELIX GARCIA

        Bonjour,

        « ….(des élections qui verraient un successeur un peu plus « respectueux et respectable ») … »

        Encore faudrait il que les « élections  » ne soient pas trop  » opaques « .
        J’ai le sentiments que les turcs se feront voler leurs élections, et dans leur grande majorité ne bougeront pas le petit doigt.
        Les services de propagande de l’AKP ne chôment pas, et avec poutine comme modèle, ils sont à la bonne école.

        Bien à vous.

        • Félix GARCIA dit :

          Bonsoir Lotharingie,

          « J’ai le sentiments que les turcs se feront voler leurs élections, et dans leur grande majorité ne bougeront pas le petit doigt. »
          Ce serait terrible. Surtout qu’il me semble que le turcs valent et méritent mieux qu’un nouveau « pseudo-sultanat » (m’a tout l’air d’être « un grand peuple » avec une « belle et longue » histoire) …
          Ne connaissant pour ma part la Turquie qu’au travers des frasques du moustachu (ERDOĞAN) ainsi que de quelques articles et écrits (dont les vôtres [notamment sur les questions économiques] et ceux de notre hôte [ou ce qu’en dit le CEMM, etc …]), ou de l’intérêt de mon frère cuistot pour leur cuisine, je reviendrais vers vous le moment venu pour vous demander ce que vous en pensez.

          Cordialement.

          • Lotharingie dit :

            à Felix GARCIA :

            Bonjour,

            « …..(dont les vôtres [notamment sur les questions économiques]… »

            En extrapolant  » un petit peu « .

            Une  » puissance économique  » pour une nation, n’est in fine, pas si éloignée d’une « puissance militaire ».

            L’ économie est un  » outil géopolitique » ( comme une armée l’est aussi ) à la disposition des  » politiques « .

            Elles permettent toutes les deux, à un groupe social, une communauté, une nation ou une union de plusieurs pays de s’affranchir d’une forme d’asservissement qui lui a été imposée et qui lui est devenu insupportable ; une possibilité d’acquérir une autonomie, une indépendance, voire d’imposer son propre système à autrui ( d’où la notion de  » soft power  » qui nécessite beaucoup de capitaux et donc une économie puissante ).

            L’expression  » guerre économique  » usuellement utilisée, n’est pas anodine.

            Selon moi,  » puissance économique  » et  » puissance militaire  » son indissociable dans la recherche de pouvoir par les  » politiques ».

            Toujours un plaisir d’échanger avec vous.

            Bien à vous.

    • Kaya dit :

      AHAHAH,trop tard copain ,fallait y penser avant .

  16. olie dit :

    La Turquie nous gonfle sérieusement ! ,,

    • Kaya dit :

      Ahah,c’est que le début mon copain ,t’as rien vu encore ,tu vas la sentir passer ,je te le dis moi . 🙂 🙂

      • Pascal, (l'autre) dit :

        « t’as rien vu encore ,tu vas la sentir passer ,je te le dis moi .  » Le glapissement des roquets est toujours aussi……………………………amusant!

  17. BRAVO CHARLIE dit :

    Faudrait pas être naïf, ce sera toujours la loi du plus fort, et l’UE est en difficulté dans ces combats de géants, malgré son inestimable potentiel.

    Elle est principalement vampirisée par les USA et par la Chine avec sa volonté éperdue de soumission des non-ethniques hans.

    Parviendrons-nous à une UE unifiée politiquement, militairement, fiscalement, et enfin maître de son destin ? Alors que les divisions la menacent, que les attaquent « hybrides » l’innondent, que les dictateurs (naïvement censés êtres des contre-pouvoirs aux USA) en séduisent certains ?

    La priorité est clairement de combattre la FDR et la Chine, chantres d’un soi-disant multilatéralisme alors qu’ils ne connaissent que la menace et la soumission économique et/ou militaire des peuples ?

    Lire ou relire : https://www.irsem.fr/rapport.html

  18. vrai_chasseur dit :

    Erdogan exploite la règle de l’unanimité de l’OTAN et utilise son vote comme levier pour tenter de faire avancer son agenda de politique intérieure.
    Ce combat d’arrière-garde le fait apparaître comme ‘hors-sujet’, avec pour seul soutien au sein de l’Alliance celui du hongrois Orban, insignifiant.
    Une position aussi isolée a de grandes chances de ne pas réussir à bloquer le processus mais simplement à le freiner.
    Et ce n’est pas forcément un bon calcul de sa part : s’il fait trop traîner les choses, cela pourra le lui être reproché. Lui qui ambitionnait d’être le médiateur de l’Alliance entre Ukraine et Russie, c’est raté : politiquement, il s’est beaucoup trop isolé des autres membres pour tenir ce rôle.

  19. lgbtqi+ dit :

    Le souk…

    Les tapis…

    Et les babouches qui vont se prendre dedans…

  20. Valerianf dit :

    Bon, l’Otan a 2 problèmes: Orban et Erdogan..
    Lorsqu’il était un jeune politicien inconnu Orban recevait du cash provenant du KGB où Putin travaillait.
    Quand à Erdogan il n’applique pas l’embargo sur la Russie.
    Il est temps de changer les status de l’Otan.

    • In the Army Now dit :

      Les Status Quo, c’est un groupe de rock.
      Le statu quo, c’est l’état actuel des choses.
      Les statues, c’est ce sur quoi se posent les pigeons.
      Les stats tues, ce sont des chiffres que l’on préfère taire.
      Les stats tuent, c’est la raison pour laquelle on préfère taire ces chiffres.
      Les statuts, ce sont des règles de fonctionnement.

      Les statuts de l’OTAN, d’une entreprise, d’une association.

  21. breer dit :

    Erdogan tient l’Europe et l’Otan par les coui…. avec sa menace d’ouvrir les frontières en grand à tous les migrants qui passent par la Turquie, et dont certains doivent certainement passer quand même. Toutefois par simple logique, il me semble que les pays d’Europe de l’Ouest n’ont pas forcement besoin d’appartenir à l’Otan, s’il y avait besoin de s’allier pour contrer une menace commune.

  22. Albert dit :

    En clair les USA veulent absolument vassaliser la Suède et la Finlande, ils seront dans leurs girons une fois dans l’OTAN.
    Ces deux pays sont membres de l’UE en cas de conflits, les autres états doivent apporter une assistance.
    Erdoğan roule pour l’intérêt de son pays qu’on peut trouver logique, on ne peut pas en dire de même de certains dirigeants européens qui roulent pour les intérêts américains.
    De plus s’il y avait une vraie solidarité européenne certains membres achèteraient des avions de chasse français ou européen et non pas des F-35 pour soutenir l’industrie de l’oncle Sam.
    La prise de position de Erdoğan doit bien faire ch »er les USA, habitués à tout faire passer avec les politiques européens.

    • Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

      Bizarre ta grille de lecture inversée !

      La Suède et d’autres pays veulent rentrer dans l’OTAN personne ne force personne, et au regard des prouesses de la Russie ces dernières années certains pays ne veulent pas être le numéro 3 ou 4 après la Géorgie et l’Ukraine à se faire envahir !!!

      D’autre pas la vassalisation (dont tu sembles ne pas comprendre le sens réel …sciemment) elle fut la spécialité russe au temps de la feue URSS qui vassalisait à coup de chars dans les rues les pays de l’Est ! T’as oublié Albert ??? 😉
      Albert doit comprendre cela …………au lieu d’inverser les faits de façon fourbe …

  23. Mario 1114 dit :

    @Kaya : vous nourrissez les terroristes de tout bord contre la Turquie ,agissez en ennemis depuis toujours et vous voudriez qu’elle avalisé l’entrée d’un autre pays refuge pour les terroristes….

    https://cf2r.org/editorial/turquie-le-nouvel-etat-voyou/
    Turquie , pays des droits de l’homme !

    https://www.courrierinternational.com/article/repression-turquie-le-president-du-syndicat-des-boulangers-emprisonne-pour-avoir-critique-erdogan

    https://rsf.org/fr/pays/turquie

    Bonne continuation a tous/toutes !

  24. Les Lumières dit :

    Alalalalaaaaa…. quand est ce que les occidentaux vont comprendre qu’ils ne sont pas le nombril du monde??? Les maitres du monde !!!!!?
    Il faut arrêter de faire la girouette sans arrêt, l’occident use du mensonges et de la manipulations d’autrui pour asservir sont pouvoir et ses désirs.

    C’est complètement irrationnelle de nié les fait… L’UE considère le PKK comme terroriste mais certains de ses membre ne l’accepte pas ? alors même que, ce que votre si chers et vénérable UE dit et décident est supérieure et doit être ACCEPTE SANS DISCUTION possible de ses membres!!!! Donc oui PKK = terroriste, non Kurde ≠ terroriste !!! Les turcs savent très bien faire la difference mais en france bizarrement non…

    Faites des recherches sur ce que le peules du sud est de la Turquie vie et à vécu depuis les année 80, et vous comprendrais ce qu’est le PKK. Ce sont les Turcs et Kurdes qui sont les premières victimes de ces terroristes.

    Je cite simplement ca pour les personnes qui refusent de voir la vérité en face : Lafarge condamné à une amende de 780 millions de dollars pour avoir financé le terrorisme en Syrie et évidement l’Etat français y était explicitement et officiellement au courant de ce qui se passé. ce n’est pas moi qui le dit mes les médias occidentaux !!!!

    Je me pose la question de ce que la france ferrais si les Alsaciens voulais crée le propre état et usé pour cela les armes et les moyens de leurs  »alliés » » pour arrivé a leur fin… a oui ils usent de la force de manière démocratique : https://www.revolutionpermanente.fr/Etat-francais-assassin-La-Corse-derriere-Yvan-Colonna

    Sur ce n’oublions pas que ce qui nourris le terrorisme un jour ou l’autre verra ce meme terrorisme usé contre lui…. A bon entendeur : https://www.bfmtv.com/international/moyen-orient/turquie/kurdes-tues-a-paris-un-conseiller-d-erdogan-incrimine-le-pkk-apres-les-heurts-en-marge-de-la-manifestation_AD-202212250135.html

    Et il faut arrêter de faire miroité que le problème est Erdogan, il faut être un minimum franc, c’est la Turquie et le Peuple Turc qui dérange et est insupportable au monde occidental. Quel que soit le gouvernement qui sera en place en Turquie les occidentaux ne seront plus vue comme alliés indispensable et le PKK sera vue comme terroriste. Le peuple en Turquie à vue et a assimilé le vrais visage de cette occident (je parle des états et non pas des peules) qui est faux, manipulateur, ne pense qu’as ses propre intérêts et est abominable.

    ALLAH İNSANA DÜŞMANIN BİLE MERDİNİ NASİP ETSİN.

    • précision dit :

      « Lafarge condamné à une amende de 780 millions de dollars pour avoir financé le terrorisme en Syrie [et l’état français était au courant] », ou plus exactement a payé quelques millions de dollars aux terroristes pour continuer à faire fonctionner sa cimenterie si l’on en croit les médias. Certes et c’est un choix désormais assez critiqué.

      Mais que dire alors des trafics de pétrole couverts au plus au niveau par la Turquie avec ces mêmes terroristes, trafics volontiers ignorés à l’époque par les alliés occidentaux de la Turquie jusqu’à l’intervention russe? D’ailleurs les Turcs n’étaient pas les seuls; la contrebande s’organisait aussi vers d’autres pays voisins, et même de manière assez ironique vers le gouvernement syrien, à la différence que ce dernier, au moins, avait sans doute plus de légitimité que les pays voisins à récupérer des ressources produites en Syrie. Bref, à l’époque beaucoup de monde dans le coin a pu traiter avec Daesh d’une façon ou d’une autre. Lafarge n’est qu’un de ceux-là, et je doute que ce soit le plus difficile à justifier.

      • Kaya dit :

        Le trafic du pétrole de Daesh est fait par la société française Rubis avec l’aval du gouvernement français mon copain ,cette société est en procès en Italie et en France ,ce trafic continue aujourd’hui avec les terroristes kurdes syriens qui ont fait main basse sur près de 80% du pétrole syrien .Tes accusations ridicules sur une culpabilité de la Turquie est complètement ridicule et sans la moindre ombre de preuves ,soit tu es un parfait lobotomisé soit un total hypocrite accusant un état ridiculement.

  25. Pascal, (l'autre) dit :

    @ Les Lumières « a oui ils usent de la force de manière démocratique : » Aurions nous bombardé la Corse? De plus votre lien comment dire………………………………….vous n’avez rien d’autre?
    Sinon en Turquie vous traitez comment un assassin d’un haut responsable de l’état turc? Vous lui offrez des pistaches à vie?
    « c’est la Turquie et le Peuple Turc qui dérange et est insupportable au monde occidental. » Faux ce n’est pas le peuple turc mais votre « commandeur suprême » qui ne cesse pas de menacer ses voisins et tout ceux qui l’indispose! Un ami ayant visité il y a plusieurs années Istanbul m’avait déclaré à l’époque que les Turcs était un peuple accueillant et qu’une population qui aimait les chats (les chats d’Istanbul) ne pouvait pas être mauvais! Ce n’est pas le peuple turc que nous critiquons et fustigeons c’est votre chef qui se prend de plus en plus pour le maître du monde et aussi ces petits « télégraphistes » qui viennent régulièrement sur ce blog nous vomir leur nationalisme aveugle et leur petite médiocre petite haine!
    ps: Laissez donc Dieu tranquille! Ayez le courage d’assumer vos dires en évitant de l’implorer pour justifier vos propos et actions!

  26. Nimbus - parfois cumulo dit :

    Monsieur Lagneau, sincèrement je pense que vous aviez raison de fermer le forum aux sujets concernant la Turquie. Merci d’y revenir, même si on peut dans le fil de discussion, tout de même glaner quelques liens et réflexions intéressantes !…

  27. Réalisme Opex dit :

    La Turquie est un poids lourd dans l’OTAN. C’est la seule armée avec les US à être opérationnel sur le terrain C’est une armée de 800000 hommes entraîne et qui ont fait leurs preuve y. Même les Russes évitent le combat direct en Syrie, Libye et au Haut Karabag..
    L’être de la Suède et de la Finlande n’apporte rien à longtemps à pat des emm…