Surveillance maritime depuis l’Espace : Le français Unseenlabs veut placer six satellites de plus en orbite

Le système d’identification automatique [AIS – Automatic Identification System], dont l’intérêt est de renforcer la sécurité de la navigation maritime, permet de suivre le trafic des navires civils… Sauf quand certains d’entre-eux veulent rester discrets en raison, souvent, de leurs activités illicites [pêche non autorisée, trafics…].

En outre, les données collectées via ce dispositif ne sont pas d’une fiabilité absolue dans la mesure où elles peuvent être falsifiées. Qui plus est, des bâtiments militaire peuvent se faire passer pour des navires commerciaux en usurpant les identifiants AIS de ces derniers…

D’où le soutien du ministère des Armées, via son fonds d’investissement Definvest, à la jeune entreprise rennaise Unseenlabs, laquelle a développé une solution reposant sur une constellation de nano-satellites capables de détecter des signaux radiofréquence [RF], c’est à dire les émissions électromagnétiques des systèmes électroniques à bord des bateaux. En clair, cette technologie permet de détecter tous les navires de surface, y compris ceux qui ne veulent pas être vus, quelles que soient les conditions météorologiques.

Cette année, la constellation d’Unseenlabs s’est étoffée avec la mise en orbite des nano-satellites BRO-6 et BRO-7 [BRO pour Breizh Reconnaissance Orbiter], grâce à l’américain SpaceX et le néo-zélandais Rocket Lab. En 2023, l’entreprise bretonne a l’intention de passer à la vitesse supérieure.

En effet, le nano-satellite BRO-8 décollera, en janvier prochain, de Cap Canaveral, à bord d’une fusée Falcon 9 de SpaceX, dans le cadre de la mission Transporter-6. Cinq autres devraient le suivre par la suite.

« En 2023, ce sont 6 satellites supplémentaires qui devraient être prêts pour le décollage. Unseenlabs continuera à développer sa constellation pour collecter des données au-dessus d’une région d’intérêt de multiples fois par jour pour soutenir les applications commerciales et gouvernementales », a en effet indiqué l’entreprise, dans un communiqué.

Et d’ajouter : « La technologie embarquée sur la constellation d’Unseenlabs caractérise tous ces émetteurs en les géolocalisant dans un espace-temps précis permettant de donner à chaque navire en mer une signature unique, ou empreinte, pour surveiller sa localisation en mer. Cette capacité est essentielle pour les utilisations gouvernementales et commerciales et permet de surveiller des zones comme la Mer Baltique [surveillance des gazoducs], le Golfe de Guinée [piraterie, trafic, plateformes offshore] ou encore la Mer d’Arabie [pêche illégale].

Justement, s’agissant de la mer Baltique, si l’un des satellites d’Unseenlabs, qui a collecté « des dizaines de milliers de signatures électromagnétiques » depuis 2019, avait été sollicité au moment du sabotage des gazoducs Nord Stream 1 et Nord Stream 2, en septembre, alors sans doute aurait-on une idée plus précise des responsables. Car, en attendant, et selon le Washington Post, il n’existe pas de preuve qui désignerait la Russie avec certitude… Et des sources du quotidien en même estimé qu’il serait probablement impossible de savoir qui a fait ce coup…

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

42 contributions

  1. Czar dit :

    spéciale dédicace à mongénéral de com armée burkhard qui veut « s’impliquer plus » dans le machin macronien du Service civique universel : les djihadistes apaisés (qui font partie de skeunoussom) l’ont déjà infiltré https://www.marianne.net/societe/laicite-et-religions/je-saisis-linspection-generale-sarah-el-hairy-replique-apres-des-propos-anti-laicite-en-plein-service-civique

  2. St Chamond dit :

    Il faudrait en savoir plus sur le prix et sur les capacités pour savoir si ça peut assurer la surveillance maritime des outres-mers.

    • zaza24 dit :

      Un nano satellite ne devrait pas coûter un bras non plus…
      Bravo aux petits bretons 🙂

    • HMX dit :

      Je m’interroge également sur les capacités. Ces satellites ne détectent que les émissions électromagnétique. Par déduction, ils ne repèreront donc pas un navire qui aurait coupé l’ensemble de ses senseurs et moyens de communication, précisément pour rester discret. Pour cela, il faudrait des moyens radar SAR, et/ou des moyens optiques.

      Néanmoins, ce serait déjà un grand pas en avant si cette capacité était mise à disposition de nos forces armées dans un futur proche. Bravo à Unseenlabs !

      • wagdoox dit :

        C’est plus complexe que ca.
        Les navires ne coupent pas ainsi leurs transmissions. Ils doivent sortir du port avant de pouvoir.
        Une fois coupé, le navire devient immédiatement suspect et d’autres solutions peuvent prendre le relais.
        Le taux de rafraîchissement sera de 20 min, autant dire qu’en fonction ca peut être rien comme beaucoup.

        Enfin tu ne peux pas te permettre de couper les émissions pendant trop longtemps, rien que les radar météo suffisent.

        Il faudra ensuite avoir un drone d’identification dans la zone pour confirmer l’identité et un navire si on doit intervenir. C’est très d’être fait mais la solution complète est pas prévue avant 2030.

    • fabrice dit :

      Cette start up française compte à peine une dizaine d’employés.
      Le concept est ancien, ce n’est pas nouveau.
      https://sdquebec.ca/fr/nouvelle/israel-plans-anti-missile-nano-satellite-constellation
      Faut voir l’ensemble, le New space en général et l’UE est à la traine.

      • Thomas dit :

        Comme signalé par d’autres, vos propos étayés sur l’univers magique des licornes inciteraient de prime abord à les lire avec intérêt.
        Malheureusement, ces mêmes éventuellements intéressants propos se retrouvent systématiquement enchâssés dans d’autres (Israël la glorieuse, les Minables du Quai, les Moisis de Palestine….
        ….si bien qu’à la fin, on ne vous lit plus, car dès la lecture du pseudo on sait sur quoi votre intervention terminera.
        C’est fâcheux, vous perdez en auditoire, mais peut-être vous en fichez-vous, et qu’en bon troll, déféquer votre propos vous suffit ?
        Bien à vous,

        • fabrice dit :

          Mal conseillé par des diplomates arabisants qui jouissent sur eux dès qu’ils voient un arabe surtout en djellaba blanche et transportant du cash (et encore quand c’est un Balestinien le jet monte à 2m), Macron a mis 4 ans à comprendre ce qu’un individu normal aurait mis 2mn…Peut être qu’il faudra encore quelques années supplémentaires avant de faire le même constant sur le nain de jardin jordanien
          https://www.20minutes.fr/monde/4016074-20221223-liban-emmanuel-macron-appelle-degager-responsables-libanais
          Ce serait marrant si on n’avait pas des truffions sur place et si ce n’était pas avec notre argent.

  3. Alfred dit :

    Concernant, les explosions de Nord stream 1 et 2 en mer Baltique, il est évident que les auteurs ne seront jamais (officiellement) identifiés. D’une part, parce que c’était facilement réalisable (en toute discretion) avec très peu de moyens à condition d’y mettre une bonne quantité d’explosifs, ce qui rend l’enquête plus difficile et élargit considérablement le panel des « suspects ». D’autre part, parce que s’il s’agit d’une action menée par un état, ou avec l’assentiment d’un état, autre que la Russie, les conséquences géopolitiques pourraient etre cacaclysmiques.

    • Clavier dit :

      Vous exagérez sur la facilité de ce genre d’opération en milieu aquatique……et surtout sur le danger d’être montré du doigt quand on est découvert par une enquête sérieuse….si on n’est pas le parrain tout puissant avec des exécutants serviles comme des chiens !

    • Courmaceul dit :

       » cacaclysmiques. » Est-ce le bon tuyau ? 🙂

      • Pascal, (l'autre) dit :

         » cacaclysmiques. » Est-ce le bon tuyau ? » On risque vraiment d’être dans la merde! (Il y en a au moins un sur ce blog à qui cela ne posera aucun problème habitué qu’il est à patauger dedans!)

        • Alfred dit :

          @Pascal l’autre. Erreur de frappe. Mais il est aussi nécessaire de mettre les mains dedans pour savoir réellement de quoi on parle.

  4. Thaurac dit :

    Ou les vols de céréales ukrainiennes par les russes, spécialistes dans l’anonymat AIS ou transpondeurs..
    Sans parler des vols anonymes iran moscou…

    • Requiem of Calypso dit :

      Vous avez oublier les aliens dans leurs vaisseaux spatiaux qui se posent tout les mois du côté de St Pétersbourg, sans même parler de tout ce qui se passe dans l’installation secrète de Severnaja ou ils pourrait commander un satellite de type  » Goldeneye  » … !!!

    • Observation clinique dit :

      Croyant parler d’autrui, le sujet nous raconte sa propre histoire et nous expose la profondeur de la blessure narcissique qu’il a ressentie lorsque les autorités de son pays lui on signifié sèchement qu’elles parviendraient à se passer sans peine de ses services.

      • lgbtqi+ dit :

        La projection est manière courante chez cet individu. J’en ai collecté une nouvelle illustration il y a 5 minutes dans le sujet sur Antares, que j’ajoute à son anthologie et à sa biographie. Intervention conflictuelle avec un autre commentateur.

        À chaque fois qu’il l’ouvre, il se plombe… C’est fascinant.

        • JC dit :

          Vous n’avez rien d’autre à faire que de pister les commentaires et de cataloguer leurs auteurs en fonction de vos envies. Que misérable doit-être votre vie.

        • lgbtqi+ dit :

          @ JC mais ça marche toujours pas :

          Oui, je suis attentive aux indidivus qui souhaitent que mon pays subisse le feu nucléaire.

          Oui, je suis attentive aux indidivus qui souhaitent remplacer le régime actuel par un Kim-truc

          Oui, je suis attentive aux indidivus qui souhaitent établir la Terreur en France.

          Oui, je suis attentive aux indidivus qui veulent me mettre à la poubelle (sic), ainsi que les autres bi, lesbiennes, gays, et toutes sortes de profils qui ne lui conviennent pas…

          Oui je suis attentive aux individus qui souhaitent que l’énergie nous coûte encore plus cher, au point que ça tuera notre économie et notre pays.

          Oui, je suis attentive à ceux qui sans arrêt confessent leur admiration frénétique pour poutin, kim, xi, les ayatollahs. D’ailleurs les partisans de ces régimes sont des fervents partisans de la surveillance : rien que la dictature chinoise compte environ 500 millions de caméras de surveillance, plus de la moitié de la quantité mondiale et s’apprête à doter ses écoliers de stylos qui les espionneront pour alimenter la démence que leurs maîtres appellent intelligence artificielle.

          Oui, je suis attentive à vous également.

  5. GUEPRATTE dit :

    Moi le programme Starwars franchement je m’en tape le coquillard…… si je veux communiquer en mer ,je soufflerais dans un lambie de l’ile de quatre….bien que mon bateau perso est équipé comme un AIRBUS coté matos électronique , franchement pour avoir la paix cosmique anonyme totale au large ,je peux aussi tout couper , et faire, à l’aise blaise, toute la nav au sextant à l’instar des nav et transats du début des années 80 ,avec éphémérides nautiques du bureau des longitudes, et tables H0 249 à l’appui !!! Rendez vous avec le soleil pour des circumméridiennes et des droites de hauteur, ainsi que avec Capella ,Rigel, Aldébaran ,Betelgeuse , Arcturus, Sadr, Deneb ,Véga , Jupiter (pas Macron ) Mars, et la polaire ……Autrement dit pas d’AIS , pas de VHF , pas de BLU pas d’INMARSAT ,pas de standard C , radar primaire ARPA sur off et pas de GPS …..et juste un loch totalisateur de traine pour la distance …….Alors surveillance maritime électronique depuis l’espace ,mon oeil bwana …..non mais faut pas faire chier le marin quand la mer est basse !! Big Brother va quand meme pas nous pourrir la vie au mouillage à l’Aberwrach entre deux verres de chouchen , ni dans les 15 émes paralleles avec au menu , exocets et dorades coryphénes ,ou à Marigot Bay entre deux ti punch …. sur ce les amis ,je léve mon verre à la santé du Roi de France et chit for the King of Britain ….. Irmatt , Sante’w !

  6. vrai_chasseur dit :

    Il n’y a que 2 sociétés dans le monde qui font cela, l’américain HawkEye360 et Unseenlabs.
    HawkEye360 a le soutien du Pentagone et de la communauté du renseignement américain via la NGA ( http://spacenews.com/hawkeye-360-nga-pilot/). Il a donc de gros moyens.
    Unseenlabs a un atout technologique fort : il peut positionner un bateau avec un seul nanosatellite (15 kg) là où HawkEye 360 requiert 3 satellites pour faire la même chose. Et le point Unseenlabs est même plus précis.
    Sur ce critère, ils sont les seuls sur la planète à savoir le faire.
    Une pépite, donc.

    • Félix GARCIA dit :

      Merci pour l’explication.

    • wagdoox dit :

      Alors attention,
      Il y a plusieurs techniques pour faire de la triangulation ou pas justement.
      Soit en jouant sur le mouvement du bateau – ca prend pas mal de temps ou avec 3 sat.
      Soit en jouant avec les bandes de fréquences bases et hautes.
      Perso je ne crois pas du tout à la deuxième, CERES fonctionnent en escadrille pour une raison, le rafale n’a pas encore cette fonctionnalité et on reste dans un service civil avec des applications possiblement militaires.
      J’en conclus donc qu’HawkEye 360 aura un positionnement beaucoup plus rapide qu’unseenlabs avec un taux de rafraichissement plus élevé. Pour la précision je pense que le service commercial de HE360 est bridé comme le font généralement les US.
      Mais d’ici quelques années on aura un solution aussi bonne et probablement pour moins cher.

    • fabrice dit :

      Il n’y a pas que deux sociétés qui font ça…

    • Gaulois78 dit :

      @vrai_chasseur
      Bonjour, le concept est plein de promesse.. Mais ils en font quoi des données recueillies les services de l’État ? Ont-ils les moyens d’intervenir dans la ZEE française ? J’imagine que cette « pépite » est très sollicitée par nos amis/adversaires et pourrait faire l’objet d’une offre financière comme cela se produit régulièrement ?

  7. Thierry le plus ancien dit :

    Pour l’instant cette surveillance des mers par nano-satellite n’a strictement rien donné de positif et il est fort douteux que cela change, d’autant que la durée de vie de ces nano-satellites est de 5 ans seulement, contre 15 ans pour les autres satellites.

    A quoi sert de mettre un policier de l’espace pour vérifier les identités s’il n’a pas la capacité de reconnaître les fausses identités des vrais.

    Si c’est pour collecter des fausses données invérifiable parmi les vrais on s’en passera bien de cet aspirateur à pognon du contribuable des minions à Macron.

    • Chimou dit :

      Sacré Thierry. Toujours à cracher sur ce que fait la France sans source et sans rien connaître du domaine.
      A partir du moment où vous avez votre propre système de tracking, vous pouvez le mettre en corrélation avec l’AIS. Si un bateau allume et éteint régulièrement son AIS ou change d’identifiant, ça va vite sortir du lot

  8. Castel dit :

    Dommage quand même qu’on doive faire appel à Space X d’Elon Musk.
    Arianespace aurait sans doute pu s’en charger, si l’échec de la fusée Vega ne venait pas de se produire.
    Aux dernières nouvelles, il ne resterait que deux Ariane 5 de disponibles, Ariane 6 n’étant semble-t-il toujours pas au point…..

  9. Vins dit :

    Ah oui c’est dommage que personne n’est pensé à leur demander qui avait saboté le gazoduc…
    Donc ils ont recueilli des milliers de signatures électroniques depuis 2019….
    Une chose m’échappe. Comment des sociétés civiles peuvent surveiller tout ce qui se passe? Sans contrôle?
    Qui paye les lancements?
    Pas clair pour moi leur truc…

    • Thomas dit :

      Elles ne sont qu’opérateurs délégués de services de l’Etat qui, lui, paie pour avoir accès à ces données, enfin surtout pour avoir accès au traitement de ces données

  10. Carin dit :

    J’espère que ces nano satellites ne sont pas piratables….
    Parce qu’à partir de leurs relevés en temps réel, on peut prendre pour cible n’importe quel bateau, n’importe où sur les océans… plus personne ne peut y échapper, à moins de tout couper à bord, et de revenir à la lanterne à huile et au sextant avec quart de vigie et jumelles de marine, et bien sûr les voiles!

    • wagdoox dit :

      NON,
      la kill chain est beaucoup plus complexe que ca.
      Detection>identification>guidage.
      Detection ok.
      Identification, certainement pas seul.
      Et guidage, non. Le taux de rafraichissement est de 20 min.

      C’est le meme problème que lorsque les chinois nous parlaient de leur missile balistique anti navire validé sur contre un rocher.

  11. Patrico dit :

    Bravo aux supers développeurs Bretons mais, il faudra trouver des Lanceurs ! et la ce sera une autre paire de manches. on en a pas! même pas des Speeds et les plus performants dans ce domaine ce sont les Ingénieries Italiennes avec Avio. Mais ils ne sont pas aidés par l Europe et sont tellement performs que je suis persuadé que leurs échecs? sont dû à des HSS « hackers station space » , pour faire simple. attendons les résultats de l enquête. Merci Thank you merci a Tous !

  12. Félix GARCIA dit :

    🙂
    « Marine Nationale : l’Auguste Bénébig va veiller sur le Caillou »
    https://la1ere.francetvinfo.fr/marine-nationale-l-auguste-benebig-va-veiller-sur-le-caillou-1350940.html

  13. Mario 1114 dit :

    @Carin : J’espère que ces nano satellites ne sont pas piratables….

    Apparemment non .

    https://www.google.com/amp/s/amp.ouest-france.fr/politique/defense/un-algorithme-breton-dans-l-espace-contre-les-attaques-informatiques-les-plus-puissantes-356ad5ce-69a9-11ed-bd29-7d31c7eef0da

    Bonne continuation a tous/toutes !

  14. Alfred dit :

    @Clavier.Je n’exagère rien. Les enregistrements sysmographiques et l’observation des dégâts et du fond marin indiquent que des charges explosives de plusieurs centaines de kg, plus importantes que ce qui etait strictement nécessaire pour rompre les gazoducs avec des charges préformées, ont été utilisées. Et, un bateau de petites dimensions tout a fait anodin, équipé d’un sonar pour repérer les gazoducs et d’un mat de charge et d’un treuil pour descendre les charges à 80/100m de fond, était amplement suffisant. L’onde de choc d’une explosion se propageant 4 fois plus vite dans l’eau incompressible que dans l’air, et par la même occasion les dommages occasionnes par une charge sous marine étant plus importants à une « certaine distance » qu’à son contact, il n’était pas nécessaire d’installer les charges sur le gazoduc. A moins que ceux qui m’ont dispensé des cours theoriques et pratiques sur le sujet n’aient été que des charlots, et que ma petite expérience en la matière, il y a quelques temps déjà, soit le fruit du hasard. Après, libre à vous de céder a la tentation de la mode actuelle si ça vous chante.

  15. Daniel BESSON dit :

    Comme le fil sur le navire-espion Russe et le navire océanographique Chinois est clos , je poste ici une nouvelle qui réjouira les juristes maritimes et stratèges navals de ce blogue et leurs  » libôrtô dô nôvigôtiôn  » . Cela relève aussi de la surveillance maritime :

    Le Vojd a signé le 5 décembre 2022 le décrèt 510-ФЗ sur la circulation des navires de guerre étrangers dans les eaux intérieures de la Route Maritime Nord .
    Pour faire très simple :
    1-Tout navire de guerre ou « étatique « , dont amtha les navires de recherches océanographiques , doivent présenter au plus tard 90 jours avant la traversée envisagée une demande de traversée par voie diplomatique
    La demande comprendra certainement jusqu’à la description du contenu de la cambuse puisqu’il est question de règlements phytosanitaires dans les motifs de refus ! ;0)

    2- Tout ce qui navigue sous l’eau , y compris les drones , doit naviguer en surface pavillon haut

    3- Un simple ukase du FSB – non motivé – sous la forme d’un AVertissement de NAVigation peut interrompre la traversée .

    Bon bout de l’An

  16. Charognard dit :

    Après les déboires d’Ariane 6, l’echec de VEGA C… Il pleut de la m..de sur le spatial européen !!!
    https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/12/21/la-perte-de-vega-c-un-echec-severe-pour-l-europe-spatiale_6155298_3234.html