Défaillant, le blindé allemand Puma ne sera pas engagé au sein de la force de réaction très rapide de l’Otan

Le 1er janvier, l’Allemagne succèdera à la France à tête de la Force opérationnelle interarmées à très haut niveau de préparation [Very High Readiness Joint Task Force] de l’Otan, créée en 2014 à la suite de l’annexion de la Crimée par la Russie, afin de pouvoir engager l’équivalent d’une brigade multinationale d’environ 5’000 hommes à très court préavis [deux à trois jours] dans l’un des pays membres en cas d’agression.

Mais prendre les rênes de cette VJTF suppose une intense préparation opérationnelle pour les unités concernées. Or, c’est là que le bât blesse pour la Bundeswehr… Ou plus précisément pour la Panzergrenadierbrigade 37, dotée de Puma, un véhicule blindé de combat d’infanterie conçu par Krauss-Maffei Wegmann et Rheinmetall.

Déclaré pleinement opérationnel en 2021, après avoir connu maints problèmes techniques, le Puma est un blindé d’une trentaine de tonnes [selon les configurations], pouvant transporter six fantassins en plus de ses trois membres d’équipage. Chenillé [contrairement au VBCI français et Boxer du consortium ARTEC], il est doté d’un canon de 30 mm. Certains modèles sont équipés d’une tourelle MELLS, avec deux missiles anti-chars Spike. À ce jour, et lors que leur prix unitaire n’a cessé de grimper pour atteindre 17 millions d’euros, 350 exemplaires ont été commandés pour remplacer les anciens Marder de l’armée allemande.

Quoi qu’il en soit, selon les critères de l’Otan, la Panzergrenadierbrigade 37 doit être en mesure d’aligner au moins une quarantaine de véhicules de combat d’infanterie. D’où la mise à niveau de 42 Puma à cette fin. Seulement, lors d’un exercice effectué récemment en vue de la prise d’alerte au sein de la VJTF, il s’est avéré que 18 d’entre eux ont connu d’importants problèmes, les rendant inaptes au combat.

D’après les informations de l’hebdomadaire Der Spiegel, confirmées par la suite, les Puma engagés n’ont pas donné satisfaction… Loin de là. En effet, ils ont quasiment tous souffert de pannes, tant mécaniques [pignons prématurément usés] qu’électroniques. Et les deux derniers encore opérationnels ont connu des soucis au niveau de leur tourelle.

Selon le compte-rendu du général commandant la Panzergrenadierbrigade 37, l’électronique des Puma est « en particulier vulnérable », un câble ayant même pris feu dans le compartiment du conducteur ». Et le document de souligner que de tels incident ne « s’étaient jamais auparavant produits à cette fréquence ».

C’est d’ailleurs ce qu’a aussi relevé un porte-parole du ministère allemand de la Défense, cité par l’agence dpa. « Nous étions encore confiants après les exercices précédents, parce que le Puma s’y était bien comporté. Et maintenant, nous avons ce nombre d’échecs inhabituellement élevé », a-t-il dit.

Alors qu’il reste moins deux semaines pour que la Panzergrenadierbrigade 37 soit pleinement opérationnelle pour tenir son rôle à la tête de la VJTF, la ministre allemande de la Défense, Christine Lambrecht, a décidé que les Puma seraient remplacés par des Marder… et que la commande d’un nouveau lot de blindés seraient reportée tant qu’il restera des problèmes à régler.

« Nos troupes doivent pouvoir compter sur des systèmes d’armes sont robustes et stables au combat. Et l’Otan peut continuer à compter sur notre engagement au sein de la VJTF. Nous avons déjà prévu le véhicule de combat d’infanterie Marder lors des préparatifs et cela s’est avéré sage », a ainsi commenté Mme Lambrecht.

Cela étant, le Puma n’est pas le seul blindé moderne à connaître des défaillances en Europe : destiné à la British Army et développé par General Dynamics Land System UK dans le cadre d’un marché de 4,5 milliards d’euros [pour 589 exemplaires], l’Ajax se trouve encore en très grande difficulté…

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

219 contributions

  1. UnKnown dit :

    Allez, on attend le commentaire de S****sen pour vomir un hectolitre de pus sur Dassault et Nexter et tout ce qui n’est pas allemand ou US.

  2. UnKnown dit :

    On attend de voir si nos nouveaux Jaguar connaitrons ce genre de déboires dans les mois/années à venir. Les défauts sur une nouvelle plateforme mettent parfois du temps à être révélés. Le tout est savoir les corriger relativement rapidement avec une bonne maitrise des couts.

    • NRJ dit :

      @Unknown
      En soit le Jaguar est limité à 25 tonnes, ce qui limite en partie le problème. Plus de masse, c’est plus de complexité donc plus de problèmes.
      Après ça la fout mal à la deutsche Qualität,c e qui est assez drôle quand même. Quand on se regarde on se désole. Quand on regarde les autres, on se console.

      • EchoDelta dit :

        Il y a quand même longtemps que la Deutch Qualitat n’est plus qu’un vieux souvenir, qui tenait essentiellement à la différence d’entretien plus qu’à la différence de qualité.

        • NRJ dit :

          @EchoDelta
          Tout le monde se moque de la Deutsch Qualität. Aujourd’hui ce qui compte dans une voiture est son aspect extérieur (et intérieur aussi forcément). Ce n’est pas pour rien que PSA ou Tesla ont recruté des designer de chez Porsche pour faire leurs voitures haut de gamme.

          • et v'lan passe moi l'éponge dit :

            Non tout le monde ne se moque pas de la Deutch Qualität qui au file des années a perdu de sa superbe.
            Cela ne correspond plus aujourd’hui qu’a des la qualité perçu les productions productions manufacturées n’ayant plus qu’un durée de vie très moyennes, et présentant souvent des fragilités qui rappel les productions allemandes fin 19e début du 20em….

          • NRJ dit :

            @et vlan
            « Non tout le monde ne se moque pas de la Deutch Qualität qui au file des années a perdu de sa superbe. ». Personne n’achète une BMW pour sa fiabilité. On l’achète pour son look et son ergonomie.

    • john dit :

      Je défends volontiers les Allemands quand les critiques sont absurdes.
      Mais dans ce cas précis, le Puma a des défauts qui durent, et les mises-à-jour pour se passer de certains problèmes ont coûté bcp d’argent sans résoudre tous les problèmes semble-t-il.

      La critique n°1 qui s’adresse à bcp de membres OTAN, y compris la France, c’est de lancer une production (peu importe l’équipement) avant que le prototype et la pré-série de production n’aient donné pleine satisfaction. Il faut arrêter avec cette connerie. Les coûts de production sont énormes. L’électronique est de plus en plus complexe avec des caméras partout, des capteurs de divers types, 3-4 armes par véhicule, la gestion de la motorisation, des suspensions, etc…
      On ne peut plus perdre de temps avec cela.

      PAR CONTRE, ce que l’on peut dire du Puma, c’est que son architecture générale est la plus appropriée des véhicules de combat d’infanterie modernes…
      – la tourelle inhabitée lui permet d’être très petite tout en emportant canon de 30mm + missiles
      – le profil très bas lui permet de réduire les risques d’être repéré plus tôt ou d’être touché.
      – il est bien protégé par du blindage, et un système de défense MUSS qui a pour but de protéger des missiles anti-char, le système est prévu pour contrer les missiles guidés laser et ceux guidés par IR.

      Son architecture est devenue un standard international sur lequel bcp se calent…
      1. le Royaume Uni, Ajax
      2. l’Australie, programme Land 400 Phase 3 (KF-41 Lynx vs AS-21 Redback)
      3. les USA, remplacement des M2 / M3 Bradley, programme OMFV
      4. l’Italie avec le remplaçant futur du Dardo

      Les quelques évolutions possibles dont il est question aujourd’hui pour les véhicules de combat d’infanterie sont:
      – canon de 40 – 50 mm,
      – propulsion hybride
      – munitions rôdeuses
      – drone de surveillance embarqué et guidé par l’équipage
      – protection active

      Malgré son excellente architecture pour le Puma, si l’électronique n’est pas maîtrisée, et si sa mécanique connaît des problèmes, le résultat sur le champs de bataille ne peut pas être acceptable,

      • FNSEA dit :

        Dans nos territoires ruraux, en matière de félins, on voit parfois des chats harets, plus rarement des lynx, mais jamais de pumas ou de jaguars.
        Mais les champs, ça, on connaît bien. Tellement bien qu’il nous est possible d’affirmer que le mot champ s’écrit sans s au singulier.
        Le champ de bataille, le champ de blé, un champ de manœuvre, un champ de maïs.

      • NguyenKT dit :

        @John: « La critique n°1 qui s’adresse à bcp de membres OTAN, y compris la France, c’est de lancer une production (peu importe l’équipement) avant que le prototype et la pré-série de production n’aient donné pleine satisfaction. »

        Ca me parait ainsi que pour bcp de monde que si on remplace le mot « Puma » par Fail35?

        L’Atlantisme à l’aveugle tu fait dire n’importe quoi et surtout quand c’est tellement évident, tu arrives quand même à mettre la France dans ton commentaire.

        • EchoDelta dit :

          C’est malheureusement toujours le cas pour les produits complexes. Seulement il faut mettre en place une architecture robuste qui accepte les évolutions de type « intègre et fonctionne » (Plug and Play ndlr).
          Le Rafale est sortie en version 1.0 avec des capacités limitées et peut être peu satisfaisantes pour l’AAE mais ses évolutions via les versions 4.2 et 5 sont / seront complètement différentes et pleinement satisfaisantes pour l’AAE, seulement la cellule reste la même, et supporte les évolutions.
          C’est bien pour cela qu’un taillage aussi est nécessaire entre les anciens et les nouveaux matériels le temps qu’ils acquièrent les capacités opérationnelles suffisantes.
          C’est exactement la même chose pour les matériels roulant maintenant, c’est bien pourquoi les études préliminaires et d’architecture sont si importantes car elles déterminent les capacités futures par itérations successives.
          Ce qui est cruel pour les allemands, c’est qu’auparavant ils étaient les champions de l’évolution incrémentale qui semble maintenant plutôt l’apanage des français alors que les allemands deviennent adeptes du grand saut technologique / capacitaire, Le monde à l’envers quoi. Pour un peu il nous referait le coup du concorde…

      • Stick dit :

        Une autre critique importante dont nous devrions également tirer la leçon : les « surspécifications ». C’est à dire vouloir obtenir 100% de performance au détriment de la fiabilité. Surtout si on couple cela avec des exigences spécifiques à un seul utilisateur et non communes, alors on a la recette pour un désastre. Et là on devrait faire vraiment attention parce qu’on est aussi des spécialistes dans ce domaine…

        • Sorensen dit :

          Sans parler des dix centimètres manquant de l’habitacle, éjectant d’office des conducteurs de Marder et entre 20 et 30 pour cent du personnel de la Heer.

          Rien de surprenant pour le reste, la baisse de la dotation -le 14 décembre- annoncée déjà que les problèmes persistaient, la maintenance qui a sauté deux fois et les propos fébriles et grotesques du PDG de KMW menaçant de délocaliser KMW en France si la Bundeswehr achète ne serait-ce qu’un Lynx ou Panther donnaient raison aux fuites de chez Rheinmetall.
          Je me suis positionné depuis 2019 sur RM avec un sévère renforcement en 2020 lorsqu’elle a préempté une partie de son capital. J’ai parié pour un déclenchement des réformes de la Bundeswehr pour 2023 et tout ce petit cinéma est très bien orchestré.

          • philbeau dit :

            Petit boursicoteur Sorensen? manquez de flair , ou d’infos :
            L’industrie de défense allemande n’est guère à la fête ces derniers jours. En effet, depuis les déclarations du commandant de la 10ème division blindée de la Bundeswehr au sujet du comportement catastrophique de 18 véhicules de combat d’infanterie Puma lors d’un récent exercice, les actions des principaux acteurs industriels germains ont connu une chute sensible, -5,5% pour Krauss Maffei Wegman, et -10,5% pour Rheinmetall, les deux principaux industriels engagés dans la conception et la fabrication du Puma. Et l’annonce faite hier par la ministre allemande de la Défense, Christine Lambrecht, au sujet de la suspension des acquisitions de Puma par la Bundeswehr jusqu’à nouvel ordre, n’aura certainement pas aidé à stabiliser la situation, même si l’essentielle de la chute en bourse est intervenu à partir du 16 décembre à la parution de l’article au sujet du Puma dans la presse allemande, et que la décision du ministère de la défense n’a été annoncée qu’hier, le 20 décembre.
            Meta défense

          • Sorensen dit :

            Investisseur, avec succès, depuis 3 générations dans la famille. Vous ne savez pas de quoi vous perlez.

          • Alex dit :

            peux t’on en vouloir aux industries allemandes? non, l’armée achète depuis 30 ans du matériel pour le garer dans un hangar, aujourd’hui qu’il faut s’en servir ou même juste le sortir, elle s’aperçoit que rien ne marche et que c’est de la merde inadaptée.

            On a beau dire, les OPEX nous coûtent les yeux de la tête mais en attendant notre armée a l’habitude de faire avec les moyens du bord et nos matériels sont éprouvé en condition particulièrement difficile (même si les conditions africaines ne sont pas les même pour le matos )

            Je vois d’ici les opérateurs Allemand regarder leurs officiers les bras ballant et leur dire « ça marche pas chef, quand j’appuie sur le bouton la porte ne s’ouvre pas, du coup on peut pas partir, je rentre le véhicule au garage et je peux partir ? ….ben oui c’est pas grave, on enverra les Polonais faire la guerre à notre place…..

      • Pragma67 dit :

        Les anglais aussi ont de gros problèmes avec l’Ajax.

      • Vinz dit :

        Pour pontifier des lieux communs et des évidence, better call John.
        « La critique n°1 qui s’adresse à bcp de membres OTAN, y compris la France, c’est de lancer une production (peu importe l’équipement) avant que le prototype et la pré-série de production n’aient donné pleine satisfaction.  »

        Donc que penser des pays qui commandent des zincs à 100M$ qui n’en sont encore qu’au stade la pré-série ? Ou de simulateurs qui n’existent pas ? Et qu’il va falloir peut-être simuler.

        • Mica X dit :

          Un simulateur de simulateur, voilà une idée qu’elle est bonne !
          Les gamins en font avec des cartons d’emballage, ils bruitent avec leurs bouches… c’est écolo vendable, recyclable, ludique et pas cher
          Essayez de trouver un job chez LM ?

      • Tempo dit :

        La critique n°1 qui s’adresse à bcp de membres OTAN, y compris la France, c’est de lancer une production (peu importe l’équipement) avant que le prototype et la pré-série de production n’aient donné pleine satisfaction. Il faut arrêter avec cette connerie.
        Sur ce coup et au delà de l’OTAN, on ne peut que vous donner raison
        https://eurasiantimes.com/buying-f-35-fighters-biggest-mistake-of-australia-us-jets/

      • Czar dit :

        « ’est de lancer une production (peu importe l’équipement) avant que le prototype et la pré-série de production n’aient donné pleine satisfaction. Il faut arrêter avec cette connerie. »

        et qu’est-ce qui explique ce choix ? les procédés industriels et leur planification qui ne peuvent laisser des chaines de montage vide pendant un certain temps ?

      • Fifi dit :

        Qu’est ce que ce commentaire? On fait de la diversion, John? On ne parle pas de l’avenir. On ne parle pas de la façon dont la France gère ses programmes (qu’est ce qu’on vient faire dans cette histoire, d’ailleurs?). On ne parle pas non plus des programmes dérivés/inspirés. Et heureusement d’ailleurs, vu ce qui se passe avec le programme AJAX, fermement sur les rails pour être purement et simplement annulé 12 ans après la notification du contrat de développement.
        On parle du fait que sur 20 Puma engagés dans un exercice de tir, 18 ont subi de la casse tellement sévère en cours d’exercice qu’ils étaient 100% hors de combat à la fin et que les deux derniers avaient tellement d’autres problèmes que le commandement a été obligé de les déclarer inopérables eux-aussi. Un des véhicules a même carrément pris feu, un incendie électrique grave dans le poste conducteur.
        On parle du fait que von Butler, le commandant de la 10ième Panzer, a déclaré des Puma qu’ils sont un échec total, einem Totalausfall.
        On parle du fait que la situation est tellement mauvaise avec les Puma que les Allemands vont être obligés de se pointer avec des Marder pour leurs obligations OTAN en 2023.
        De quoi tu causes, coco ?

        • fab le vrai dit :

          «  »On parle du fait que von Butler, le commandant de la 10ième Panzer, a déclaré des Puma qu’ils sont un échec total, einem Totalausfall. » » …. Apparemment, les PzH2000 posent également un gros problême..

    • UnConNu dit :

      Il semblerait que le Jaguar, comme la plupart des systèmes du programme Scorpion utilise pas mal de composants civils sur étagère afin d’en limiter les coûts et de faciliter la production. En attente d’un connaisseur pour infirmer ou confirmer cette information

      • dolgan dit :

        Issus du civil serait plus exact. Je ne crois pas qu’il y ait grand chose de purement civil.

    • Fifi dit :

      Oui, mais ça fait quand même 12 ans que l’armée allemande a reçu ses premiers exemplaires de série pou validation (2010) et 7 ans que le système a été déclaré pleinement opérationnel (2015). Y’a un moment, faut les corriger, les défauts. deutsche Qualität? C’est plutôt pas mal deutsches Großmaul, ces derniers temps.

      • hadrien dit :

        il ne sortent pas leur matériel et les mecs passent leur vie en caserne a attendre, de toute façon, il y a les Ricains dans la base d’a coté avec tous le matos qui fonctionne en grande quantité , pourquoi se faire chier.

        Je serai curieux de savoir le nombre d’heure au compteur de ces Pumas.

        La ça relève notoirement de l’incomplètement c’est pas 12 ans après lors d’une préparation qu’on commence à dire qu’il y a rien qui marche. Les officiers ils ont bien des infos, même sans aller sur le champ de tire, au bout de 6 mois ça doit quand même un peu les inquiéter de pas voir circuler un véhicule dans la caserne?

    • Carin dit :

      @Unknow
      Vous parlez du jaguar qui commence à arriver dans les casernes… mais vous zappez un petit détail… la plateforme roues châssis boîtes diverses (vitesse,transfert), moteur, du VBRC Jaguar, et la même que celle du VBMR Griffon, qui elle a été longuement éprouvée avec succès au Mali…

  3. philbeau dit :

    On va attaquer de front tout de suite : on attend le commentaire des habituels tenants de la pseudo-référence allemande , Sorensen , john , ou NRJ . Plus sérieusement , voilà une information qui devrait faire réfléchir beaucoup plus haut que ce forum . Savoir nos responsables à divers niveaux du MinDef , et notamment de la DGA , qui engagent les yeux fermés des coopérations , dans lesquelles le lead est laissé avec beaucoup de désinvolture à ce genre d’industriels couverts par la « Deutsche Qualität fantasmée par …quoi ? les publicités pour marques automobiles ? Dans ce domaine également le mythe a vécu . Les grosses pointures industrielles d’outre-Rhin ont perdu le sérieux qu’elles ont peut-être eu un jour il y a longtemps, le côté un peu massif et besogneux des systèmes développés , garant de robustesse faisant foi d’une forme de fiabilité . Confrontées maintenant à des développements complexes liés notamment à l’électronique, elles se heurtent aux mêmes difficultés que les copains , et ont s’aperçoit qu’elles n’y sont pas dans leur zone de capacité dominante .
    Dans l’exemple qui nous est apporté , cela devrait ouvrir les yeux et des potentiels clients , et faire réfléchir sur les déclarations récentes et quelque peu arrogantes de Scholz sur la future 1ère armée d’Europe . Ainsi que dans les instances de l’Otan .

    • NRJ dit :

      @philbeau
      « ans lesquelles le lead est laissé avec beaucoup de désinvolture à ce genre d’industriels couverts par la « Deutsche Qualität fantasmée par …quoi ? ». Ce n’est pas une question de deutsche Qualität. C’est une question de savoir reconnaître que les allemands ont plus de savoir-faire que nous dans la conception de blindés lourds. Et bien sûr, quelques fois il y a des programmes où ça se passe mal.
      C’est quoi déjà nos derniers programmes de blindés lourds ? C’est le char Leclerc, qui date des années 90, dont les 50 premiers exemplaires ont été jeté à la poubelle, servant au mieux de pièces détachées, et qui a eu 10 ans de retard pour des problèmes techniques.
      Les allemands, ils ont fait le Leopard 2 qui date un peu, mais avec un certain nombre de remises à niveau. Ils ont fait également le PanzerH2000, le Boxer (plus lourd que notre VBCI), ainsi que le Lynx plus récemment, en plus du Puma.

      Maintenant, c’est toujours amusant de voir les autres pays patauger. C’est le cas des allemands, mais aussi des anglais avec l’Ajax comme le dit l’article.
      Mais effectivement nous c’est plus facile, comme on n’en fait pas, on a moins de problèmes.

      • Rascasse dit :

        Le Léopard 2, c’est comme les grosses cylindrées de Mercedes et Audi : ça ne respecte pas les règles ni les performances affichées (pollution des voitures, survivabilité des blindés), par contre, ça s’accompagne d’un vrai talent pour la communication et la vente. Le vrai savoir-faire de l’industrie allemande est hérité de la glorieuse époque des ersatz : faire passer de la m*rde pour des produits miracles.

        • NRJ dit :

          @Rascasse
          Oui bien sûr, sans aucun doute.
          C’est pour ça que la plupart des pays de l’OTAN ont acheté des Léopard 2, que le Leclerc s’est fait battre à l’exportation par le Léopard 2. Et pour le seul pays où on a réussi à vendre le Leclerc (en payant la note), on a dû l’équiper de moteurs… de Léopard 2.
          Je vous en prie restez dans vos certitudes, je m’en voudrais de vous faire douter.

          • Alex dit :

            le Léopard se bat ou exactement? ou a t’il était confronté au feu, A si les Turques l’ont sortie pour aller chatouiller les barbus

            https://www.opex360.com/2017/01/18/syrie-les-jihadistes-de-lei-ont-trouve-le-point-faible-des-chars-leopard-2a4-turcs/

            Alors oui toujours une bonne raison pour que ça marche pas, comme Audi et Mercedes mais au final, on voit bien que tous le monde s’est fait enfumer, résultat, on retire les Léopard des offensives

          • sepecat dit :

            Avec 2145 Léopard 2 livres a l Allemagne contre 406 Leclerc livré a la France le char français avait un prix beaucoup trop élevé par rapport au Léopard 2. L effet de série est primordial.

          • NRJ dit :

            @Alex
            « Alors oui toujours une bonne raison pour que ça marche pas ». Comment ça ? les Leopard ont fonctionné et ont pu être engagé. Après oui il y a des pertes, ça s’appelle la guerre. Diriez vous que le T-34 était une daube pendant la seconde guerre mondiale simplement car les allemands ont en détruit des dizaines de milliers ? Soyez intelligent deux secondes
            « résultat, on retire les Léopard des offensives ». Où avez-vous vu ça ?

    • john dit :

      Sauf que contrairement à vous, je reste totalement objectif. Les critiques ridicules systématiques de l’Allemagne que vous faites n’ont pas de sens.

      Ici, le Puma a une architecture qui est excellente, tous les véhicules chenillés modernes se calent sur le Puma pour concevoir leur version. MAIS si l’électronique et la mécanique ont tant de problèmes, malgré les modernisations déjà effectuées à prix d’or, il y a réellement de quoi s’énerver contre les industriels !

      Donc ici, les critiques sont pertinentes. Mais il n’empêche que généraliser en se basant sur cela est ridicule…
      Un véhicule sur roues est bien plus simple à concevoir, et à ce niveau, les Allemands n’ont pas de problèmes. Le Boxer remporte des contrats que le VBCI n’a pas, même avec le Qatar.
      Le Fennek (programme que la France a quitté pour concevoir son véhicule de reconnaissance VBL) est une référence dans le domaine dans lequel il est utilisé !
      Le Dingo a sauvé bien des vies en Afghanistan et au Mali.
      Les camions de transport lourds allemands sont le standard des pays occidentaux.

      Vouloir tout généraliser comme vous le faites dans ce commentaire montre votre biais très important.
      Critiquer ici le Puma est logique, puisqu’il a ses problèmes, mais limitons nous à cela peut-être. Les problèmes systémiques de ce programme sont une nouvelle tendance OTAN:
      – lancer la production avant d’avoir testé intensivement les prototypes et les véhicules de pré-série. Ici il n’est pas prêt alors que tous les véhicules ont été produits. Cela mettrait la pression sur les industriels pour atteindre un résultat satisfaisant
      – Les contrats doivent être changés. Le programme KC-46 est un exemple dans ce domaine. Oui il a eu sa série longue de problèmes. Sauf que les coûts additionnels sont assumés par Boeing. Il faut arrêter de financer encore et encore les erreurs des industriels.
      Ils ont presque intérêt à ce qu’il y ait des problèmes actuellement, cela conserve le bureau de conception et cela permet d’obtenir des contrats de mise-à-jour. Ce n’est plus possible !
      – Il faudrait concevoir une électronique de bord standardisée pour l’OTAN pour arrêter de dépenser de l’argent de manière ridicule pour cela.
      Une architecture électronique OPEN, un système de combat collaboratif commun, etc… afin de réduire les coûts dans ce domaine tout en permettant à chaque pays de choisir ses équipements.

      Tous ces problèmes sont communs à l’OTAN dans son ensemble.
      – programme Ajax
      – programme NH90
      – hélico Caracal
      – programme Tigre
      – les PLFS posent problème malgré leur production en cours, malgré les mises-à-jours des premières versions.
      Et en attendant qu’ils donnent satisfaction, l’armée a commandé cheu Tech,amm le VOSAPP
      Et il y a des dizaines d’exemples. Les seuls qui ne sont pas touchés sont ceux qui achètent des véhicules sur étagère, les rares pays qui développent entièrement et testent extensivement un véhicule avant de le produire

      Ce qu’il faut espérer c’est une évolution de l’approche pour éviter tout problème. Et toutes les nations sont susceptibles d’être victimes de problèmes, d’autant plus sur des véhicules plus complexes comme le Puma.

      • mich dit :

        Bonjour , « Le Fennek (programme que la France a quitté pour concevoir son véhicule de reconnaissance VBL) est une référence dans le domaine dans lequel il est utilisé ! » , il faut vraiment vous renseignez un peu mieux !!!

      • philbeau dit :

        Quels propos mesurés et cherchant à vous présenter comme un parangon d’objectivité … Il ne vous vient pas à l’esprit que si vous concentrez tant de critiques , c’est justement parce que votre objectivité ne s’applique pas généralement dans vos commentaires ? Et parlant de biais , le votre pro-US est un modèle du genre , s’accompagnant d’une critique systématique des français . Vous voulez qu’on vous rappelle quelques unes de vos sorties ? Et vous ne pouvez pas reprocher aux français sur ce forum de pointer le mauvais procès qui est fait à leurs industriels , surtout quand ceux-ci ne le méritent pas. Et venant du pays voisin qui n’est en aucun cas un ami de confiance en la matière . Mais trêve de gracieusetés , si au moins cet épisode pouvait recentrer certains intervenants ici , qui ne peuvent s’empêcher de confondre passion pour les questions de défense et café du commerce .

        • NRJ dit :

          @philbeau
          « Et parlant de biais , le votre pro-US est un modèle du genre , s’accompagnant d’une critique systématique des français »
          Et il ne vous vient pas à l’esprit que ce n’est non aps @john qui a un biais pro-US mais vous qui avez un biais pro-stupidité et pro-arrogance, et anti -recul ? Ça ne vous a pas traversé l’esprit ? Je ne dirais pas que c’est un biais pro-français, car vous laissez généralement parler votre égo démesuré, et non pas une confiance que vous pourriez avoir.
          Et c’est ce qui vous mène à penser que quelqu’un écrit à ma place quand j’affirme que le programme Rafale fut mené de façon exemplaire. Vous ne lisez pas et vous êtes trop idéologues pour voir autrement que de façon binaire. Soit on est pro-USA. pro-Allemagne, pro-quelqu’un qui est méchant et qu’on n’aime pas. Soit on est gentil et dans ce cas on doit être à plat ventre devant Dassault, devant le Leclerc et cracher sur les programmes en coopération et les programmes américains est nécessaire pour valider votre code de bonne conduite.

          Je me suis beaucoup trompé en disant tout ça à votre sujet ? J’aimerais bien être convaincu de l’inverse mais je ne crois pas être loin de la vérité.

          « si au moins cet épisode pouvait recentrer certains intervenants ici , qui ne peuvent s’empêcher de confondre passion pour les questions de défense et café du commerce ». Ça s’appelle le syndrome du miroir, pour votre information.

          • philbeau dit :

            Remballez votre étude psy de pacotille NRJ , elle n’intéresse personne , sauf peut-être un tschok que vous rejoignez dans la bêtise . Au demeurant john est assez grand pour répondre lui-même et il ne s’en prive pas , mais on dirait que cette histoire touchant votre modèle allemand vous rapproche , ce dont personne ne doute sur ce forum . Mais on aura à en reparler , attendez la suite des évènements concernant l’industrie de défense allemande .

          • EchoDelta dit :

            @NRJ : Je crois qu’on a suffisamment mis de baton dans les roues des industriels français par les politiques français (je les englobe tous finalement, y compris les associations en tout genre financées par l’état, certains syndicats etc.) qui ont détruit a peu près tout ce qui ne leur faisait pas allégeance pour recaser leurs copains, ou promouvoir leurs idées, pour que l’on puisse s’éviter d’avoir des commentaires du genre « La France est à plat ventre devant et à la merci de Dassault ou de Nexter ».

            L’état français est tout puissant en France et seuls quelques très rares entreprises ont réussie à leur tenir tête sans se faire couler : Michelin, Schneider, Dassault, Total pour combien de temps encore :
            – Michelin s’est fait mettre au tribunal par l’état français pour avoir pris la liberté d’utiliser un droit européen par exemple et les sommes réclamées sont colossales,
            – PSA s’est fait mettre sous tutelle de l’état pour n’avoir pas délocaliser sa production hors de France : on se souvient des déclarations tonitruantes de Montebourg affirmant que PSA avait truqué ses comptes, coutant au passage 200 Millions d’euros directement cash en taux d’intérêt sur leur lignes de crédits en cours suite à la panique que cette rumeur a crée, et qui 8 ans après n’était que du vent…,
            – pas besoin de parler de la filière nucléaire actuellement, les auditions à l’assemblée de la commission d’enquête sont éloquentes et je doute que les responsables qui s’apparentent pour le coup à des traitres soient jugés un jour : Voynet, Lepage, Lallonde, Waechter, Hulot, et j’en oublie)
            – Si nous remontons encore plus loin on peu parler de ManuFrance, Manurhin, …
            Bref nos industriels, et en particulier ceux de La Défense, sont tellement malmenés par leurs propres gouvernants censés les défendre à minima vis à vis des autres industriels, que je trouve les critique de ce genre complètement déplacé, limite nauséabond.
            Il faut voir les efforts colossaux que fait la BITD française, des grosses aux petites entreprises, pour rester debout et j’insiste contre la volonté de notre propre gouvernement / état profond français, pour mesurer le courage qu’il faut avoir pour continuer à porter à bout de bras cette filière.

            Alors quand je lis par exemple que l’état français est le premier vendeur de Rafale, je doute vraiment très fortement, j’ai plutôt tendance à penser que si l’état français s’en mêle, c’est la bérézina assurée, car il faut du temps long et des résultats concret pour y arriver, tout ce qui n’arrive que très rarement dans le champ politique. Seule l’AAE car c’est son intérêt y concours de son plein gré, avec ses deniers, et je pense peut être que c’est souvent contre l’avis du mindef.

          • Bomber X dit :

            @NRJ évoquant l’égo et l’idéologie des autres contributeurs ! A mourir de rire ! 🙂

          • Aramis dit :

            @NRJ « Et il ne vous vient pas à l’esprit que ce n’est non aps @john qui a un biais pro-US mais vous qui avez un biais pro-stupidité et pro-arrogance, et anti -recul ? » Comme si le fait que philbeau ait un biais permettait de cnclure que john n’en avait pas.

            « Et c’est ce qui vous mène à penser que quelqu’un écrit à ma place quand j’affirme que le programme Rafale fut mené de façon exemplaire. » Tout en accompagnant ça de critique des surcoûts soit disant la faute de Dassault et pas des décisions absurdes détalement infini du programme. On doit quand même rappeler qu’on a réussi l’aberration de faire voler un démonstrateur en 1986 et qu’on devrait réussir à ne pas livrer les 225 avions prévu en 2026… quarante ans après! Hallucinant et surtout plus cher à l’arrivée car produit à des cadences artisanales donc avec un coût de prodution plus élevé. Tout ça pour lisser la charge annuelle, exemple carricaturale de court termisme délétère.

          • NRJ dit :

            @philbeau
            « Au demeurant john est assez grand pour répondre lui-même et il ne s’en prive pas , ». je ne réponds pas pour lui, je réagis juste face à votre réaction.

            « ce dont personne ne doute sur ce forum ». Dont aucun crétin ne compte, nuance. Ne prenez votre niveau intellectuel comme commun à tous.

            @Aramis
            « Comme si le fait que philbeau ait un biais permettait de cnclure que john n’en avait pas ». Ca n’empêche pas. La possibilité que @john ait un biais n’empêche pas que @philbeau devrait d’abord se poser la question sur son propre biais avant de s’interroger sur celui de @john.
            « Tout en accompagnant ça de critique des surcoûts soit disant la faute de Dassault et pas des décisions absurdes détalement infini du programme. » Je ne fais que rappeler que le programme fut imparfait, ce qui n’a rien d’illogique, car on est dans le monde réel. Ce n’est pas une critique c’est un fait. Sinon, par stupidité ou incapacité à lire, vous n’arrivez pas à comprendre mes écrits ou je prends justement en compte les coûts d’étalement du programme. Cet étalement a d’ailleurs été estimé à un peu plus d’un milliard d’euros, ce qui ne justifie pas du coup les surcoûts bien supérieurs enregistrés par le programme Rafale, mais rassurez vous, j’adore me répéter. Encore faut t’il avoir lu ce que j’écris sans le filtre de votre idéologie bidon, ce qui implique de pouvoir utiliser sa réflexion.

            « car produit à des cadences artisanales donc avec un coût de prodution plus élevé. « Vous auriez préféré produire 33 avions par an, et devoir arrêter le programme au bout de même pas 10 ans ? On aurait ainsi été contraint d’arrêter la chaîne avant 2014 et on n’aurait pas eu les exportations qu’on a depuis 2015. Et tout le budget d’acquisition d’équipement aurait été injecté dans ce programme (ben oui, 33 Rafales ça coûte cher) ce qui aurait conduit l’armée française à ne plus disposer d’équipements modernes autre que ses avions de chasse inutile dans les conflits asymétriques qu’elle menait. Pas de CAESAR, pas de Tigre (on revient au Gazelle qui se font démolir par de simples kalachnikov), pas de Caracal, pas de drones, pas de frégates ni de SNA, pas de Scorpion, etc. Bravo. Félicitations pour vos choix avisés.

          • NRJ dit :

            @EchoDelta
            Je vois mal le rapport entre votre commentaire et le sujet.
             » pour que l’on puisse s’éviter d’avoir des commentaires du genre « La France est à plat ventre devant et à la merci de Dassault ou de Nexter ». ». En soit vous oubliez qu’il y a une logique systématique de rapport de force en politique. Donc quand l’Etat a déjà dépensé des dizaines de milliards dans le Rafale, le programme devient too big to fail. Ca devient ainsi un rapport de force entre la logique d’arrêter l’investissement et celle de continuer car de toute façon on a déjà dépensé des milliards donc on ne voudrait pas être le responsable pour un gaspillage d’argent énorme, surtout quand des centaines ou milliers d’emplois sont en jeu. Généralement ce dernier argument gagne et là l’Etat se retrouve à la merci des industriels. C’est une situation qui n’est pas juste propre à la France et Dassault, c’est également le cas pour d’autres pays le plus connu étant le F-35.

             » seuls quelques très rares entreprises ont réussie à leur tenir tête sans se faire couler  » Des entreprises qui ont le soutien de l’Etat quand il y a des évènements un peu compliqués à gérer comme pendant le Covid.

            « Michelin s’est fait mettre au tribunal par l’état français pour avoir pris la liberté d’utiliser un droit européen par exemple et les sommes réclamées sont colossales, ». Il y a des lois en France. Si Michelin ne les respecte pas, je ne trouve pas absurde que la justice enquête et condamne.

            Sur l’affaire PSA, je ne vois pas ce que Montebourg aurait gagné en faisant une fausse déclaration à la presse.

            Sur la filière nucléaire, la motivation était politique car le peuple français voulait arrêter le nucléaire. Pour rappel en 2011 seulement 34% français estimaient que le nucléaire était une énergie d’avenir. A partir de là, ça devient compliqué pour les politiques d’annoncer vouloir continuer à soutenir le nucléaire. Le problème, ce n’est pas les politiques, c’est les citoyens, donc vous et moi.
            Et les gens que vous mentionnez n’ont pas de raison d’être jugés. En tant que français, vous saviez comme moi leur opinion sur ce sujet et ils n’ont fait que mettre en œuvre ce qui était annoncé. C’est dingue que vous tentiez de rejeter notre faute en tant que citoyen sur les politiques que nous avons élu (et je tiens à préciser que je n’ai pas voté pour ces personnes).

            « – Si nous remontons encore plus loin on peu parler de ManuFrance, Manurhin, … » Je ne connais pas cette histoire.

            « Seule l’AAE car c’est son intérêt y concours de son plein gré, avec ses deniers, et je pense peut être que c’est souvent contre l’avis du mindef » L’AAE est le mindef. Et le mindef c’est l’Etat. Faut pas commencer à vouloir séparer les chapelles. C’est toutes les mêmes.

          • Aramis dit :

            @NRJ « Ca n’empêche pas. La possibilité que @john ait un biais n’empêche pas que @philbeau devrait d’abord se poser la question sur son propre biais avant de s’interroger sur celui de @john. » Rétropédalage en beauté d’NRJ !

            « Je ne fais que rappeler que le programme fut imparfait » Tout en disant « Je ne fais que rappeler que le programme fut imparfait » NRJ la contradiction et l’absence total de logique en toute circonstance. C’est pas compliqué pourtant de constater que le programme a remarquablement supporté les décisions ineptes d’étalage en ayant au total que 16% de surcouts tout compris.

            « Félicitations pour vos choix avisés. » Félicitation pour votre incompréhension total. Tout ce que je dis implique une programmation et un budget différent. Avec le budget qu’on a eu on ne pouvait que avoir le désastre qu’on a eu et la destruction de nos armées.

            Et oui on devrait être en train de faire entrer en service le successeur du rafale qui lui-même aurait dû entrer en service en 1994 au standard F1 dans la Marine.

      • Aramis dit :

        Globalement d’accord, on relèvera que quand c’est l’allemagne tout d’un coup vous faites dans la nuance tout en finissant par dire que tout le monde fait pareil. Dans le détail les soucis des différents matériels listés sont très différents:

        – programme Ajax: c’est dés le prototype que les problèmes sont importants
        – programme NH90: La conception et la mauvaise organisation du consortium plombe la version de série
        – hélico Caracal: c’est un problème de coûts lié à une micro série
        – programme Tigre: problème de conception et de cadences faibles
        – les PLFS: c’est loins des problèmes de l’Ajax

      • et v'lan passe moi l'éponge dit :

        –Le Fennek (programme que la France a quitté pour concevoir son véhicule de reconnaissance VBL) est une référence dans le domaine dans lequel il est utilisé !

        Surtout pour les allemands et les néerlandais, et peut être un jour le Qatar. C’est une référence très objective…

        Que reprochez vous au programme Caracal?

      • Vinz dit :

        « Sauf que contrairement à vous, je reste totalement objectif.  »

        Ben évidemment gros pontifiant. L’arrogance du Suisse cantoné n’a décidément pas de limites.

      • Carin dit :

        @Red/john
        Pour ton objectivité…
        Tu nous parles du VBCI au Qatar, tout le monde sait que le prince de cet état a annulé sa commande de VBCI parce qu’il s’est fâché tout rouge contre la France…
        Ensuite dans ta liste tu mêles le Caracal… tout le monde sait que cet excellent hélicoptère (des dires de ses pilotes et de ceux qui en font l’entretien), a volontairement été mis de côté pour favoriser l’arrivée du NATO Helicopter 90.
        Et pour finir tu viens parler du PLFS sans préciser que le COS l’a refusé non pas parce qu’il était pas bon, mais pas assez pour ce que cette prestigieuse branche de nos armées allait lui demander. Tu précise même que ce camion est en production ce qui est faux… seuls ceux déjà construits ont étés reversés dans une autre unité moins exigeante sur ses capacités.
        Voilà ami américain, ça c’est pour ton objectivité. Ensuite si la Bundeswer avait une paire d’ovaires dignes de ce nom, et aussi grosses que les couilles du COS français, il y a au moins 10 ans qu’elle aurait refusé le Puma.
        Mais l’armée allemande est un empilement de fonctionnaires de bas étages, bien syndiqués, et qui pointent matins et soirs, même en
        « OPEX » (voir en Afgha, puis au Mali).
        Donc tu peux arrêter de défendre l’indéfendable, tes F35A sont casés… quant à ta haine contre la France, tu peux te la carrer bien profondément dans ton gros postérieur de mangeur de Mc do, on fera toujours mieux que LM et Boeing, avec 100 fois moins de budget, et tu sais pourquoi? Parce que ceux que chez toi aux states vous appelez « ingénieurs » sont des OS (ouvriers spécialisés) chez nous!
        Et avant d’arriver à l’ingénieur chez nous, il y a encore les OHQ
        (ouvrier hautement qualifiés), les Compagnons,( qui sont encore un cran au dessus), puis enfin les ingénieurs qui sont les créateurs de tous ces matériels qui font baver d’envie et de rage mélangés, les comiques de ton genre qui courent les couloirs des constructeurs américains, et ceux de ton administration.
        Et franchement… ça nous fait plaisir de vous carotter à longueur de productions.

    • Rascasse dit :

      Ni la DGA ni les divers échelons de l’administration du MINARM ne sont responsables des coopérations lancées avec l’Allemagne. S’il n’avait tenu qu’à eux, on aurait continué et développé les coopération avec l’UK, et le SCAF serait le projet franco-britannique unique. Il n’y aurait pas de Tempest. C’est le Président de la République qui a décidé seul qu’il fallait constituer un pôle de défense européen avec l’Allemagne (Boris lui a un peu forcé la main, il faut être honnête). Si Merkel a été un temps réceptive à l’idée, il n’a pas fallu longtemps pour que tout le monde ait la preuve que l’Allemagne en tant que pays et en tant que système politique est tout sauf le bon partenaire…
      Et pourtant, la DGA a encore réussi à établir des bases de coopération saines, et à en faire les règles fondamentales des mécanismes des programmes SCAF et MGCS. C’est le maximum qu’elle puisse faire : s’assurer que son savoir-faire ne matière de pilotage de projets industriels de défense est suffisamment respecté pour tracer une voie bien choisie.
      Mais les choix politiques du gouvernement français, et encore moins du gouvernement ou du parlement allemands, ne sauraient être de la responsabilité des administrations.
      La DGA a suffisamment de défauts comme ça, pour qu’on ne lui fasse pas en plus porter les chapeaux des autres.

    • Fafou dit :

      Faut n’être jamais aller dans une allemande pour dire ça et tombeau en pâmoisons devant une megane

      • Mica X dit :

        Dans une allemande ?
        Il y a aussi de jolies Mégane non ?

      • Fifi dit :

        C’est rigolo mais ayant eu plusieurs Audi et Mercedes, je dois dire que j’aime plutôt bien la Mégane que je lease ce moment en attendant la japonaise que je dois récupérer dans quelques semaines. Elle est pas mal, il faut le dire.

      • EchoDelta dit :

        Parler pas des Renault, et de la boite auto 7V Getrag (allemande…) qui est LA faiblesse des Renault essences (Mégane, Espace, Talisman qui partagent la même plateforme)… Les premiers modèles avaient l’écran centrale (Valeo avait gagné le projet sur le prix…) fragile au début, mais qui finira par rentrer dans l’ordre…

  4. jojo dit :

    la fuite en avant technologique plus la financiarisation de toute l’économie donne gros problème. article à mettre en parallèle avec les bilan de fiabilité automobile surtout voir ceux des anglais très très intéressant.

    • john dit :

      La financiarisation, clairement est un problème. L’exemple type est Boeing qui s’est déplacé de son siège à Everett pour Chicago, et maintenant Washington D.C.
      La gestion de l’entreprise loin de son siège, l’ouverture d’une chaîne d’assemblage en Caroline du Sud pour des économies de bouts de ficelles pour au final une qualité inacceptable du B787. Les contrôleurs de qualité virés en plusieurs vagues, et aujourd’hui une production qui manque de qualité avec des objets dangereux systématiquement retrouvés autour des câbles électriques ou de l’hydraulique…
      Ajoutez à cela le fait que les gestionnaires choisis ne sont plus des ingénieurs, mais des financiers qui ne comprennent rien à ce qu’ils produisent, cela met les industries sous pression.

      Par contre, la technologie n’est pas en soi un défaut. Regardez les moteurs modernes, la fiabilité s’est bien améliorée. Et les quelques problèmes des moteurs actuels sont plutôt le résultat des gestionnaires qui veulent des pièces détachées moins chères…

      Si vous prenez les missiles, la technologie les ont rendu plus efficaces que jamais. Les radars n’ont jamais été aussi fiables et aussi bons. Et la technologie ayant permis le développement des modules GaN permet de travailler avec plus de puissance plus longtemps sans problème d’échauffement des modules GaAs.

      La technologie permet aussi de fusionner des données et simplifier la compréhension du contexte aux militaires. L’artillerie n’a jamais été aussi précise, et elle permet de toucher des cibles majeures avec peu de munitions ! Les obus anti-char, et les obus guidés ont fait leur preuve face au volume russe en Ukraine.

    • E-Faystos dit :

      allez!
      un commentaire intégralement valable pour un avion… je vous laisse deviner lequel.

  5. Alpha (α) dit :

    Le Puma. Son surnom dans la Bundeswehr ? Pannenpanzer !

  6. Le Breton dit :

    Das ist kaputt mein General !!!!

  7. Le Breton dit :

    Mon autre commentaire, je le précise est juste pour me moquer des allemands et de leur complexe de supériorité sur tout et n’importe quoi, je suis pro-ukrainien qu’on ne se fasse pas d’illusions.

    • colibris dit :

      Et si les Ukrainiens étaient finalement …anti ukrainiens?
      Avant de mal le prendre regardez la vidéo…
      https://www.youtube.com/watch?v=M855YIAjMh8&ab_channel=M%C3%A9diasAlternatifFrance

      • colibris dit :

        Quand arestovich parle d’une Russification de l’Ukraine dans 10 ans, il est effectivement bien inspiré.. La corruption Américaine sur la classe dirigeante ayant largement ruisselée sur les gangsters locaux, associée à toutes les contraintes et à l’obligation européenne d’autoriser la vente des terres arables (notamment à Monsanto.) il était fort à parier que les Ukrainiens seraient tentez de se tourner vers la Russie…Donc une bonne guerre et tout le monde sera contant.

        • Colispris dit :

          C’est totalement vrai! Aussi vrai que la terre est plate comme une pizza! Il faut que je vous laisse: j’ai perdu mon chapeau en alu.

        • lgbtqi+ dit :

          vous haites un chempion de l’or tografffe vous… à l’instar d’un certain nombre de chauds partisans du Viril du Kremlin qui chevauche les ours.

          • Lotharingie dit :

            à lgbtqi+

            Bonjour,

            « …à l’instar d’un certain nombre de chauds partisans .. »

            « colibris / colispris  »

            Deux nouveau pseudos qui apparaissent subitement , et se répondent en allant bien évidement, dans un sens identique !..

            Toute similitude de leur adresse Ip avec un intervenant pro autocratique habituel, ne serait que fortuite ?..

            Bien à vous.

          • lgbtqi+ dit :

            @ Pays lorrain :

            Oui, la connaissance des adresses IP est chose intéressante. Mais pour la partie visible du site, psychologie et statistique sont les meilleurs outils. Alors qu’il est impossible dans la rue de croiser ne serait-ce que 1% d’admirateur de la Corée du Nord, on en trouve ici un contingent…
            Certain est tellement perché dans ses idées qu’il ne s’en rend même pas compte et aime à se croire habile sous différents pseudos.
            Le plus mauvais service qu’on peut lui rendre est de feindre la naïveté, l’amenant ainsi à s’user en déployant de bien vains efforts et artifices. Ça doit être fatiguant de passer sans arrêt d’une syntaxe et d’un régime sémantique à un autre sans s’y prendre les pieds.

        • Carin dit :

          @colibris
          Ou bien il voulait dire qu’après la raclée et le retour en Russie, la plupart des russes quitteront petite mère Russie et viendront se réfugier en Ukraine… où ils se tiendront tranquilles pour cause de retour en Russie et stage prolongé au goulag…

    • john dit :

      Heu… Ca c’est la réputation des Français à travers le monde…

      • lgbtqi+ dit :

        Richtig !

      • Czar dit :

        quelque commentateur dont j’ai oublié le nom t’a déjà renvoyé dans la gueule récemment quelques enquêtes d’opinion qui faisaient justice de ces foutais,,s y compris une source chouize où les britanniques décrivaient ton pays comme « propre et bien entretenu avec une population (trop) satisfaite d’elle-même ».

        • Alpha (α) dit :

          Exact, c’était moi…
          Mais Duglang Suisse n’a pas du les lire. Ou les comprendre.
          Normal, ca remettait en cause ses connaissances et certitudes. Insupportable pour son égo !

    • lgbtqi+ dit :

      ça contraste avec bleih moor alors…

  8. Fabiano dit :

    Deutsche qualitat !

  9. Lecoq dit :

    Et c’est avec ces bras cassés que l’on fait des coopérations a tour de bras ??

  10. jyvaut58 dit :

    Ach, la « Deutsche Qualität » n’est plus ce qu’elle était

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « Ach, la « Deutsche Qualität » n’est plus ce qu’elle était » Globalement le matos allemand est de bonne qualité cependant ils ont su jouer de l’argument publicitaire du « Deutsche Qualität »…………………………………qui parfois ne vérifie plus surtout depuis la course à la sophistication de plus en plus grande des productions. (Ce n’est pas un mal spécifiquement allemand!). Il arrive qu’eux aussi soient confrontés à des problèmes de développement, de mise au point voire de défauts pendant la durée de vie du produit! Leurs voitures, par exemple les « belles bavaroises » (les « béhèmes ») qui n’ont pas toujours été des monuments de fiabilité (j’ai gardé à ce sujet des souvenirs « émus » de ma 1600 TI comme » boite à chagrin »). En parlant de B.M.W. la firme afut chargé de développer le moteur du chasseur Focke Wulf F.W 190. La mise au point fut laborieuse car ce moteur avait une forte propension à prendre feu!

      • EchoDelta dit :

        Etaient de bonne qualité, ce n’est plus vrai depuis quelques temps maintenant… La concurrence ne s’est pas faite à leur avantage.

      • Waroch dit :

        à propos du moteur BMW 801 du FW-190: le développement fut particulièrement difficile en effet, même s’il a fini par accoucher d’un excellent moteur. Il y a d’abord eu deux moteurs morts-nés chez les deux motoristes bavarois de l’époque, BMW et Bramo. Puis le premier rachète le second, se rend compte qu’aucun des deux projets n’a de chance de fonctionner, repart de zéro à la veille de la 2GM mais toujours avec un projet extrêmement exigeant: rendement, refroidissement et la fameuse « boîte auto » qui ne servait pas à grand chose en pratique… Und pédalera un bon moment dans la choucroute (ach!) avant d’aboutir.

        C’est intéressant de comparer avec l’approche américaine, qu’on pourrait résumer par une citation du père Grummann: « Keep it simple, make it work ». Chez eux c’était des gros blocs de 18 cylindres, des capotages NACA efficaces mais simples, pas de casserole d’hélice, pas de finasserie aérodynamique… Mais ça a indéniablement donné de bons résultats opérationnels.

        En France aussi on avait un peu trop tendance au perfectionnisme. Pour rester dans le domaine des moteurs en étoile, on peut penser aux capotages « Mercier » des moteurs Gnome-Rhône 14N du LeO-45, très intéressants pour l’aéro, mais une catastrophe pour la maintenance!

  11. patex dit :

    Voilà qui fera les choux gras de Nexter qui propose un matériel largement éprouvé.

    • john dit :

      Quel rapport?
      Nexter ne propose pas de véhicule chenillé, et le Puma ne fait pas partie d’appels d’offre.
      Pour les autres véhicules, comme le Boxer par exemple, le succès allemand, le fait qu’il est éprouvé au combat lui a permis d’emporter des contrats à l’export, et même de voler le Qatar au VBCI.
      Les problèmes d’un véhicule ne sont pas par définition un problème global. Ici les problèmes mécaniques concernent un véhicule chenillé !
      Pour le reste, l’équipement allemand est fortement apprécié.
      – Boxer
      – Dingo
      – camions transport tactique lourd Rheinmetall
      – camions transport tactique moyen Mercedes (Zetros + Unimog)
      – moteurs et transmissions allemands (MTU, Renk, MAN)
      – Fennek

      Il faut arrêter de systématiquement vouloir généraliser sur la base d’un article, et c’est le défaut que je vois ici.
      La tendance à confondre nation et industriel privé, à ne pas comprendre que les intérêts divergent, qu’ils ont une liberté que la nation ne peut pas priver est très problématique ici.
      La tendance à vouloir se sentir plus fort que tous en se basant sur pas grand chose.

      Oui, le Puma IFV a des problèmes depuis ses débuts, il y a rien de nouveau ici, juste une déception de plus. L’architecture globale correspond réellement aux besoins des Allemands, et elle est excellente.
      La réalisation de la mécanique et de l’électronique démontre des problèmes récurrents, qui rendent les Puma non-opérationnel. Oui, le Puma a des problèmes !

      • patex dit :

        Les problèmes de qualité du Puma pousseront les acheteurs potentiels de matériel chenillé à faire d’autres choix techniques, et pourquoi pas de choisir un blindé 8×8.
        Ces déboires sont très lourds et incompatibles avec l’urgence pour de nombreux pays de remplacer leur matériel.
        Sinon, la Corée pourra toujours remplacer l’Allemagne dans son pré-carré imaginaire, avec son industrie fiable elle pourra faire un Puma qui marche pour une fraction du prix…

    • tschok dit :

      Ah bon? Nexter propose quelque chose d’équivalent au Puma?

      Vous parlez de l’AMX 10, c’est ça? Celui que vous avez connu lors de votre service militaire, dans les années 80?

      Certes, c’est un matériel éprouvé. Durement éprouvé, même.

    • R2D2 dit :

      Le char Leclerc a aussi eu sa crise d’ado

  12. farragut dit :

    Mais où est passée la Deutsche Qualität ?
    https://thumbs.dreamstime.com/b/button-banner-deutsche-qualit%C3%A4t-round-country-flag-text-77764431.jpg
    Pas étonnant que les Allemands veuillent la propager à l’industrie et à l’énergie françaises… Déjà bien parti pour EDF et Framatome. Reste l’aéronautique et le spatial.
    A quand une explosion d’Ariane 6 sur son pas de tir ?
    Un seul mot d’ordre : « Résistance ! »

    • john dit :

      Pas besoin de l’Allemagne pour les problèmes de qualité en France… Absurde.
      Les centrales EPR, les problèmes sont bien franco-français non? Les surcoûts aussi?
      EDF est géré par l’état français, donc pourquoi y associer l’Allemagne ou vouloir la nommer responsable? Plus facile pour se victimiser?
      Il faut arrêter de systématiquement blâmer l’Allemagne pour ce que la France choisit de faire au sain de l’Europe. Vous votez vous les Français pour vos représentants.
      Pour Ariane 6 c’est quoi le problème? Les industriels français détiennent 65% du programme contre environ 20% pour l’Allemagne. Et tout le monde reste dans son champ d’expertise pour l’Ariane 6 comme pour l’Ariane 5.

      • Lado dit :

        le probléme des surcouts et des délais (liés) des EPR ont 2 causes essentielles/
        -les recours juridiques à répétition par des assoc, encouragées par la pusillanimité des politiques
        -les evolutions de normes liées a de nouvelle exigences et de nouveaux capteurs ainsi que l’émergence de l’ASN qui est une instance parapluie.Les criques de qq mm sur une epaisseur de 2cm, sur des tuyaux de secours jamais utilisé jusqu’a present, decouvert avec une nouvelle méthode, devaient elles être remplacée en urgence?probablement surtout si on a le personnel qualifié
        Le pb du N civil en France est la perte de compétence lié a l’annonce Hollande et Macron de la baisse programmée du N..(Royal, Hulot , congres socialiste Aubry,Batho, de Rugy, Borne..) qui a conduit à la perte d’une dizaine de promo d’ingénieurs et de techniciens dans ces filieres(sans avenir!)
        les 2 EPR Chinois Taishan 1 et 2 près cde HK fonctionnent depuis 3 ans.Sur l’un des barres de combustibles fuyardes ont été changées (6 mois arret), echelle 0 sur l’échelle des incidents..Gros titres chez Mediapart , on l’a oublié..
        l’EPR OLT3 en Finlande accumule les retards depuis 1 an sur les ilots classiques..(Turbine fournie par?Non pas possible ! pompes de mise en charge des generateurs de vapeur en rade ..origine?)
        Les Coréens ont construit en 8 ans la centrale de Barak au Quatar lors d’une brouile avec les Français. Apres la decouverte en 2017 du scandale de KHNP(les centaines de faux certificats de sureté..) le Quatar a demandé à EDF de faire une Audit (18mois) et d’assurer la gestion.EDF connait tres bien ces centrales..!et la confiance n’était plus là bizzarement avec les SK

      • Czar dit :

        si tu savais pourquoi tu ouvres ta schness, l’allemagne a agi pendant des années au sein de la GroBe Kommission pour faire en sorte que le nucléaire soit marginalisé, exclu des nomenclatures, des financements ça a été démontré à moult reprises on peut y rajouter le sabotage récemment reconnu par voynet, et dont on espère qu’il donnera lieu à des poursuites judiciaires pour forfaiture.

  13. Gaulois78 dit :

    Quelqu’un a des nouvelles de Sorensen, nous sommes impatient de lire ses explications..
    Ouh ouh.. Sorensen..où vous cachez vous ?

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « Ouh ouh.. Sorensen..où vous cachez vous ? » Attention, vous allez encore avoir droit aux traditionnelles saillies dans le genre « vous écrivez n’importe quoi, sous diplômés et j’en oublie…………………………………c’est pas évident de se prétendre « au dessus du panier »!

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « en train de vous sucer la bûche comme les lutins de noël. » Voyons, que voilà un « discours » de sous diplômé! le vernis est il en train de se craqueler?

    • UnKnown dit :

      Les insultes il va vraiment falloir les calmer… C’est une chose de débattre, mais les litres fiels dont vous faites preuve, ça n’arrange en rien le fond de vos propos…

  14. Alpha (α) dit :

    Et puisque l’on parle de matériel fonctionnant mal :
    https://air-cosmos.com/article/42-000-l-heure-de-vol-pour-le-f-35-le-cout-d-exploitation-ne-s-ameliore-pas-63814
    Amitiés à mes plus fidèles détracteurs !!! 🙂

    • philbeau dit :

      Edifiant ! mais qui est vraiment surpris , d’où on est partis …Il est juste dommage , sur ce forum comme celui del’ex voisin Avianews , qu’on n’ait jamais pu avoir une discussion apaisée sur des données reconnues , et qu’il y ait eu non pas des premiers détracteurs , qui ne demandaient juste qu’elles soient prises en compte , mais des partisans exaltés de l’appareil américain une hystérie qui en fait leur permettaient d’assouvir une détestation du Rafale et de tout ce qui représentait la France . On voit où on en est toujours . Il y a une justice .

    • Thierry le plus ancien dit :

      sempiternelle tartine anti-F-35 qui ne mentionne même pas l’inflation et cela touche tous les avions y compris le Rafale dont les coûts de maintenance demeurent cachés par le secret défense et dont le prix de vente va lui aussi être relevé, sans parler de la faible capacité de production, car lorsque les américains se plaignent de la faible cadence de production du F-35 après environs 1000 exemplaires fabriqués (en partie dû au Covid), on n’est clairement pas au même niveau que le Rafale fabriqué à deux ou trois exemplaire par an….

      Vous lisez des arguments selon des critères américain et les interprétez à la française, du coup vous êtes bon pour la tarte à la crème en pleine poire.

      • LEONARD dit :

        @Thierry le plus…..
        Votre ancienneté est un naufrage:
        « Rafale fabriqué à deux ou trois exemplaire par an…. »

        C’est de 13 à 30/33 par an et ça fait bien 10 ans qu’on en parle sur ce site, donc:
        – Soit vous vous foutez de la réalité ( et même d’être cru ), et on n’est pas obligé de participer à votre défouloir.
        – Soit vous ne vous êtes pas relu, signe que vous vous foutez de vos lecteurs,
        – Soit vous êtes un ignare de la chose aéro-militaire et vous balancez des chiffres au hasard.

        C’était ma tarte à la crême et c’est votre poire.

        • Waroch dit :

          Pour compléter: dans les années de vaches maigres, le strict minimum pour que Dassault maintienne la chaîne de prod c’était 11 par an, soit un par mois et un mois de coupure en août. Maintenant que les commandes sont là, la perspective c’est d’atteindre 3 par mois.

          Bon en fait il a juste fait une petite confusion entre les cadences mensuelle et annuelle, s’pas si grââve… ^^

        • Thierry le plus ancien dit :

          votre tarte emplâtre le mur derrière moi, c’est bien mal visé, et la production de Rafales est tout à fait irrégulière et bien moins que les chiffres que vous citez en général, il y a bien des années ou il n’en a été fabriqué que 2 ou 3, voyez le tableau sur ce lien :

          https://omnirole-rafale.com/des-annees-80-a-nos-jours/le-rafale-en-chiffres/

          donc vous venez ici pour vociférer des approximations de sortie de bar en urinant vos litres de bière sur les voitures garés devant, au hasard comme vos chiffres.

          Si l’on tire une moyenne depuis sa mise en service en 2002 ça fait bien environ une dizaine de rafales construit par ans mais en incluant les prévisions de production des années à venir pour les contrats déjà signés, autrement dit les avions qui ne sont pas encore fabriqués et dont la cadence a été légèrement augmenté, mais on est encore à des années lumières de la cadence de production du F-35 qui tourne autour de 100 avions par an en moyenne, et même bien au delà en terme de projection sur les ventes déjà signés, cela malgré le Covid et l’inflation.

          • LEONARD dit :

            @Thierry le plus…………;
            Si vous aviez un tant soit peu lu la source que vous mentionnez, vous auriez remarqué que les 13 1ers appareils ont fait l’objet d’une pré-série, de 13 Rafale, commandée en 1997, la « 1ère tranche ».
            Tous étaient au standard F1.

      • Alpha (α) dit :

        Hey, Thierry le plus co****on !
        Lis donc les rapports du GAO joints au lien (en bas de page, soit le contraire d’en haut…)…
        Bon, après, peut être que l’anglais tu ne maitrises pas… Surement d’ailleurs, vu tes pauvres commentaires.
        Sinon, ces rapports ne sont pas établis par « Air & Cosmos » ou moi, mais bien par tes maitres américains qui désavouent les conneries que tu radotes à longueur de coms.
        Allez, coucouche panier.
        Et ne remue pas la queue bêtement, tu t’es fait défoncer.

      • Bomber X dit :

        @Titi
        Alpha (..) parle de « matériel fonctionnant mal ».
        Et vous, vous nous parlez du Rafale, qui fonctionne à merveille lui, d’inflation, de capacité de production de Dassault face à au géant L.M., etc…
        Bref, du bon gros hors sujet, et question tarte, vous vous posez là.
        Mais on comprend votre agressivité, pas simple tous les jours de défendre l’indéfendable. 🙂

    • Rascasse dit :

      OK, mais à ce tarif là, le F35B dispose d’une option balle rebondissante. Un peu de respect, quand même !

  15. Rémi Mondine dit :

    Il existe une solution conforme à l’esprit du couple Franco allemands:
    Proposons á nos amis Allemands de commander des VBCI.

    • fabrice dit :

      Le Puma est un VBTT (transport de troupe) lourd chenillé, le VBCI est à roue et c’est un autre concept (combat d’infanterie). Le VBCI français pallie le manque de Leclerc mais que vaut un VBCI face à un Leclerc ? Aucune chance…Le VBTT est là pour déposer des fantassins pas jouer un succédané en moins bon d’un char.
      Les Allemands ont simplement copié le concept israélien du Namer mais le Puma allemand coûte 9X plus cher et est sans protection active…
      L’existence du VBTT Puma nous informe que les Allemands croient au char Léopard. L’existence du VBCI nous informe que les Français abandonnent le char Leclerc.
      Or en guerre « haute intensité », le VBCI c’est du léger face à des chars lourds…

      • Rémi dit :

        J’aurais compris l’argument chenille pour aller sur tous les terrains, mais en terme de blindage?
        Les fiches WIKI ((OK ca vaux ce que ca vaux.) Indiquent toutes deux:
        VBCI: aluminium et acier
        Norme STANAG 4569 de niveau 4, protection jusqu’au calibre 14,5 mm
        Protection contre les canons de 30mm de type BMP-3, dans sa version OPEX 3
        Puma: Équivalent à la norme STANAG 4569 (en) de niveau 4, protection intégrale jusqu’au calibre 14,5 mm et aux mines de 10 kg.
        protection contre les obus de 30 mm et les RPG sur la partie frontale
        blindage composite modulaire AMAP optionnel

        J’ai du mal à comprendre la différence.

      • mich dit :

        Bonjour , VCI ou IFV cela vous parle ?  » Le VBCI français pallie le manque de Leclerc mais que vaut un VBCI face à un Leclerc ?  » rien compris à votre élucubration !! « Les Allemands ont simplement copié le concept israélien du Namer  » , le Marder cela vous parles ou alors les panzergrenadier pour remonter un peu !! Et bien , cela ne s ‘ améliore pas ,franchement contentez vous de faire la pub des licornes de votre pays car pour les véhicules militaires vous n ‘y comprenez strictement rien .

        • mich dit :

          A ce niveau j’ ai un doute quand même ,vous êtes bien le @Fabrice des « licornes » ?

      • Joel dit :

        Vous racontez n’importe quoi.
        Le vbci est un vci, le puma est un vci, le namer est un vbtt.
        Tous sont fait pour transporter des fantassins. Aucun pour remplacer un char.

        • fabrice dit :

          Le Spike sur le Puma ou le Marder c’est pour le combat d’infanterie ? Le 25mm ou le 20mm c’est pas un peu « too much » pour du combat d’infanterie, le 12.7mm ne suffit pas ?
          France 200 Leclerc (nominatif en fait beaucoup moins) 630 VBCI. Sachant que le Leclerc n’est quasiment jamais déployé en extérieur (sauf au Liban mais jamais plus d’une douzaine). Bref le VBCI va surtout se débrouiller sans soutien appui feu et anti tank du Leclerc d’où le 25mm….

          • Joel dit :

            Et bien non. Quand on parle d’infanterie, on parle pas juste du pieton, mais aussi des vehicules qui les accompagnent.
            Le 25 mm c’est pas de trop pour dégommer les transport de troupe adverse (certains diraient que c’est trop peux) et c’est plus efficace qu’une 12,7 pour traité du fantassins.
            C’est tout le concept du vci, d’avoir un vhl qui participe activement au combat avec les fantassins qu’il embarque. Et pas juste de les transporter d’un point A a un point B sous blindage.
            En aucun cas il n’est fait pour remplacer le leclerc, il est la justement pour l’accompagner dans une manoeuvre blindé.
            Après c’est sur que pour s’attaquer à une force légère sur pick up, le leclerc ne sert à rien et le vbci est suffisant.
            Mais un 25 mm tout seule ne fera jamais l’affaire contre du lourd. Ce n’est pas pour rien que le jaguar est équipé de mmp alors qu’il a un 40 mm.
            Quand au faible nombre de leclerc, c’est un autre débat..

          • Cantatrice dit :

            « Quand au faible nombre de leclerc, c’est un autre débat. »
            Joel, s’il vous plaît. Quant à, quant au. Avec un t. Pas un d.
            Quant à = En ce qui concerne. Quand = Lorsque.
            Quant au faible nombre de Leclerc, c’est un autre débat.

      • Fabouze dit :

        les chars lourd se font ouvrir par les missiles légers en Ukraine… l important c’est d avoir du nombre…. a mon avis … mais on ne fera pas la guerre tout seul comme Napoléon…

        • Paul Bismuth dit :

          @ Fabouze
          La grande armée était véritablement une armée européenne, les pertes était trop lourdes face à des coalitions où les anglais ont eu l’intelligence de ne pas se sacrifier de trop, la guerre indirecte étant une méthode éprouvée de bâtir un empire, copié et depuis dépassé par leur ancienne colonie.
          https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Grande_Arm%C3%A9e

      • tschok dit :

        Portenaouak, fabrice.

        Le Puma est un véhicule de combat d’infanterie. C’est un véhicule qui est fait pour le combat de mêlée. Comme un char de bataille classique, il correspond à un optimum de mobilité, de puissance de feu et de protection, mais adapté à une mission qui est de débarquer un groupe de combat d’infanterie mobile et de l’appuyer, ou de faire du combat embarqué.

        Par ailleurs, le VBCI de Nexter n’a pas pour fonction de pallier le manque de Leclerc, c’est un non-sens de présenter les chose comme ça. Le VBCI a pour fonction de déposer un groupe de combat au plus près des combats et de l’appuyer, c’est son idée de départ.

        Après, vous pouvez introduire des distinctions plus ou moins utiles entre les VCI et les VBCI, ou les VBTT, etc.

        M’enfin l’idée de base, c’est que vous avez affaire à des véhicules de combat qui obéissent dans leur logique au triptyque mobilité-puissance de feu-protection, qui est celui des chars de bataille, mais appliqué à des véhicules qui embarquent de l’infanterie.

        Raison pour laquelle le Namer (VCI) a une base char (Merkava), par exemple.

        Il y a une porosité entre le char de bataille et le VCI, ou le VBCI, ça dépend comment vous l’appelez. Mais tout ça, ça s’appelle l’infanterie mécanisée.

        Et à côté, vous avez l’infanterie motorisée, par exemple sur Griffon. Et là, on trouve des véhicules qui n’obéissent plus au triptyque du char. C’est une autre logique, plus centrée sur le transport de troupe.

        La distinction méca/moto expliquée par un militaire:https://www.youtube.com/watch?v=ZnAZ65aQ5bc

        Vers la fin de la 6ième minute

        Ou si vous préférez wiki:

        Méca:https://fr.wikipedia.org/wiki/Infanterie_m%C3%A9canis%C3%A9e
        Moto:https://fr.wikipedia.org/wiki/Infanterie_motoris%C3%A9e

        • Félix GARCIA dit :

          HS sur votre commentaire dans l’article « Le général Burkhard tire les leçons de la guerre en Ukraine pour la future Loi de programmation militaire » : Votre résumé sur l’artillerie était fort pertinent.
          J’ajouterais aux effets de l’artillerie que vous avez cité celui de l’effet de souffle (« Vent du boulet »).

      • Chimou dit :

        N’importe quoi. Le Puma et le VBCI sont tout deux des IFV dont le but est d’amener de l’infanterie au plus proche en suivant les chars. C’est un concept international. Le Puma et le Namer boxe dans la catégorie des super lourds alors que le VBCI est plus léger.

        Je suis étonné que vous n’ayez pas réussi à refourguer du Quai d’Orsay, du Vatican ou du Liban pour expliquer votre théorie ridicule

      • PK dit :

        Vous êtes difficile à suivre : d’un côté vous parlez d’un VBCI qui ne doit pas affronter un char (ce qui est normal, ce n’est pas son rôle) et de l’autre un VBTT qui est beaucoup mieux… mais qui ne doit pas affronter des chars non plus.

        Vous seriez aller sur le chemin de la mobilité, je vous aurais sans doute suivi, mais là…

        • fabrice dit :

          Classiquement, le char chenillé couvre des VBTT chenillés et peu armés qui ont pour mission de déposer un groupe de combat d’infanterie. Je suppose que vu le nombre (200) et le poids des chars Leclerc (57t),ce char est difficilement utilisable en mission extérieur. Dans ce cas le VBTT se retrouve sans char d’appui. Dès lors il fait sens d’armer le VBTT qui se transforme en VBCI (combat d’infanterie) à roue (car plus léger et donc aérotransportable) avec tourelle etc…le but est de pallier l’absence de char lourd d’appui en fournissant des VBTT plus fourni en appui feu (les VBCI ou IFV en anglais). Le problème du concept est qu’un VBCI qui est alors utilisé en « appui feu » en plus de sa fonction de dépose de groupe d’infanterie (de la même manière qu’un Leclec) est moins performant qu’un char lourd (dont c’est le rôle). Comme on ne le double pas d’un VBCI chenillé, l’utilisation avec un Leclerc chenillé fait moins de sens car ils n’iront pas à la même vitesse. Dès lors pour moi l’introduction d’un VBCI à roue préfigure l’abandon d’un char lourd chenillé. Bon je sais que c’est alambiqué mais j’ai essayé d’être le plus clair possible.

          • Twisted dit :

            Vous n’avez rien compris au combat blindé. Ni à l’articulation des véhicules dans l’armée israélienne d’ailleurs.

          • PK dit :

            Oui, très alambiqué.

            En revanche, il est clair qu’en France on a pratiquement tout miser sur les roues, ce qui est stupide. La roue est complémentaire de la chenille : c’est tout.

  16. PeterR dit :

    >> de tels incident ne « s’étaient jamais auparavant produits à cette fréquence »
    Peut-être lié au fait que quand ça fait de l’endurance hangar on voit moins les pb … mais je suis mauvaise langue.

    Voilà qui devrait nous donner toute confiance à confier la conception du prochain char lourd à nos amis allemands … ou pas.

    Pour avoir bossé sur un projet confié aux allemeands et géré par eux il y a peu de temps ont les avait trouvés particulièrement incompétents. En fait il a fallu envoyer des équipes sur place confier le projet à une autre entité allemande (pression maximale pour garder le projet chez eux) pour en finale décider de tout reprendre à zéro. Il n’y avait RIEN à sauver. 2 ans de perdus et un paquet de k€

    Ils y en a (ou avait) surement de bons … mais on n’est pas tombé sur eux

  17. Olivier dit :

    comment dire juste lol l Allemagne qui est le patron de l europe est incapable de mobiliser 5000 hommes ,ah si la France n etait pas plombée par sa dette colossale les choses seraient différentes………

    • dolgan dit :

      C’est pas 5000 allemands. C’est juste que les allemands auront le lead , ils devront fournir une grosse partie de ces 5000. Et surtout ceux sur préavis de 48/72h.

      C’est l équivalent de ce que la France a fait cette année en Roumanie. D après notre porte parole, on a rempli nos engagements otan. Contrairement à d autres . Mais il a eu des problèmes de mémoire pour révéler qui sont ces autres.

    • Catoneo dit :

      Mais nous avons choisi l’Europe rieuse à l’Europe sérieuse.
      Les clubs Med gratuits !

    • john dit :

      Et si la gestion de la dette explique en partie pourquoi l’Allemagne a très fortement réduit les budgets de son armée au point d’avoir peu de disponibilité, et d’avoir ces problèmes lors de la remise en marche de son armée?

      La dette française est un problème systémique qui approche les 50 ans. Les Allemands ont su réduire ce problème, et il y a des conséquences.
      Mais c’est le cas aussi pour la France.

  18. Appius dit :

    Ça s’annonce bien pour le futur tank.

  19. vrai_chasseur dit :

    Dans un rapport datant de … 2018, le Bundesrechnungshof, la Cour des Comptes allemande, avait déjà alerté sur le « problème PUMA ». Les défauts étaient suffisamment fondamentaux (boite de transmission inadaptée, système de communications défaillant, visibilité insuffisante pour le chef de char, etc etc), pour que le Bundesrechnungshof recommande l’extension de vie de son prédécesseur le blindé Marder,
    D’ailleurs suite à ce rapport, la ministre de la défense allemande de l’époque, Ursula von der Leyen, avait publiquement critiqué le budget de la défense allemand qu’elle jugeait notoirement insuffisant (une sortie rare au pays où le consensus d’une coalition au pouvoir est roi).
    Ce budget de la défense avait été conçu par le ministre des finances de l’époque, un certain… Olaf Scholz. Lequel s’était justifié en disant que « ce budget n’augmentait pas le déficit de l’Allemagne et donc donnait au pays de meilleures capacités de combat » (sic)
    Rien n’a changé depuis et le Bundesrechnungshof avait raison, malheureusement pour la Bundeswehr.

    • john dit :

      Oui, cela fait longtemps que ce programme démontre des problèmes.
      Ce qui est rassurant, c’est l’architecture qui est idéale. Par contre, résoudre ces problèmes va coûter cher, à moins que les industriels aient leur part de responsabilité, et qu’ils soient obligés de les résoudre…

      Pour la question des budgets, ces choix ne sont pas simples. Le budget infini n’est pas une option. Donc les conséquences sur l’armée ont été réelles, notamment dans l’impossibilité d’utiliser l’équipement régulièrement, et donc de se rendre compte de ces problèmes !

  20. civis17 dit :

    Deutsche qualität ya ya mein général

  21. sepecat dit :

    Deutsche Qualität ? « ne s’étaient jamais auparavant produits à cette fréquence »… c’est sûr qu’en n’investissant jusqu’à présent qu’a minima les problèmes de conception / fabrication étaient moins voyants. Il semble que les Allemands découvrent soudainement qu’il y a un gouffre entre le sentiment d’être les meilleurs et le fait de le démontrer sur le terrain. Ceci dit, la qualité US semble n’être elle aussi qu’un lustre passé. Après les déboires de Boeing voici ceux de General Dynamics pour les cousins britons. Qu’on se rassure, nous avons connu nous aussi des problèmes de matériels, mais il est toujours savoureux de constater que ceux qui montaient systématiquement et rapidement au front pour dénigrer tout engin un tant soit peu français ne font pas preuve in fine d’une plus grande efficacité.

  22. Félix GARCIA dit :

    Vous pensez que notre SCTP (Système de Combat Terrestre Principal) sera « tout chenillé » ?

    Du type :
    – Jaguar (ouais, bon, y a pas de chenilles là)
    – CV90, mais avec 40mm CTA (une sorte d’Ajax en fait)
    – CV90105 (CV90 avec un « calibre médian » : 105mm), mais avec un calibre intermédiaire aux 40mm CTA et 140mm CTA.
    – « EMBT » – Ascalon

    Ou un mélange roues/chenilles :
    – Jaguar
    – Philoctète
    – Vextra (VBCI 105mm, ou autre « calibre intermédiaire »)
    – « EMBT » – Ascalon

    Rien de tout ça ?

    « Puma, un véhicule blindé de combat d’infanterie conçu par Krauss-Maffei Wegmann et Rheinmetall »
    Ça fait rêver nan ? Hâte de coopérer avec eux dis-donc …

    • fabrice dit :

      Jusqu’à présent la France croyait à un concept de FAR (force action rapide) or pour déployer rapidement des forces on utilise l’avion. Les chenillés sont beaucoup trop lourds et encombrants. On a donc surtout développer des véhicules à roues. Avec le VBCI on est dans du véhicule à roue lourd de combat d’infanterie. C’est bien pour l’Afrique ou face à des forces légères et peu armées. Face à des armées modernes équipés de chars lourds ou de missiles anti chars, ça ne fait pas le poids.

      • Joel dit :

        En attendant il roule notre vbci. Et pour cartonner du btr ou du bmp c’est suffisant.
        Pour du char lourd ou du missile anti-char, faut un autre char lourd. Je suis pas sur que des vci de 60 tonnes soit très malin.

      • Opexum dit :

        Rien ne fait le poids contre des missiles anti-chars, sauf la piétaille et l’infanterie.
        A défaut avec une meilleur mobilité on peux espérer une esquive.

      • Carin dit :

        D’un autre côté non seulement c’est pas le rôle d’un VBCI d’aller taquiner du char lourd, mais même un de ces chars ne fait pas le poids face à un obus de char d’aujourd’hui ou a un missile anti-char…
        Le VBCI comme son nom l’indique fait du transport de fantassins sous blindage, et sa 25mm est là pour faire le ménage sur des porteurs de missiles anti-char.

      • St Chamond dit :

        Avec les dernières générations d’antichars existe-t-il encore des blindages capables de résister ? Auquel cas ne faut-il pas plutôt s’appuyer sur la mobilité, la puissance de feux et surtout la protection active fournie par le véhicule lui-même (hard kill…) ou par les véhicules en soutien (shorad …) ?

        Des véhicules plus légers (30-40T) qui, en plus de posséder les qualités ci-dessous, sont aéro-transportables, moins chers, moins lourds en MCO et en logistique.

      • tschok dit :

        Non, c’est pas ça.

        Avec la roue vous avez une mobilité opérative, avec la chenille une mobilité tactique.

        Nous, on a choisi de privilégier la mobilité opérative, l’écart de performance en matière de franchissement séparant la roue de la chenille ayant tendance à se réduire. Donc, VBCI = grande mobilité opérative, avec de bonnes capacité de franchissement (mobilité tactique) jugée suffisantes.

        Ensuite, on a effectivement un cahier des charges de l’armée française (ses missions, quoi) qui inclut la projection de forces par voie aérienne, donc il y a une contrainte de masse vers les 30 t, en ce qui nous concerne (A400M). Or, il se trouve que les véhicules à roues ont la même contrainte de masse (vers les 30 t aussi).

        Donc, adopter la roue pour l’armée française, ça veut dire mobilité opérative et aéro-transportabilité: deux objectifs importants du cahier des charges sont donc atteints.

        Cela dit, les militaires s’accordent en général pour dire que le VBCI en accompagnement du Leclerc ne vaut pas un chenillé et que sa puissance de feu est un peu faible et ils lorgnent sur le CV90, qui a l’air de ravir leurs suffrages, d’autant qu’il peut être équipé d’un canon de 40 mm.

        Mais une solution nationale consisterait à monter une tourelle de 40 mm sur une nouvelle version du VBCI, que Nexter a d’ailleurs déjà conçue.

        • Félix GARCIA dit :

          « Avec la roue vous avez une mobilité opérative, avec la chenille une mobilité tactique.

          Nous, on a choisi de privilégier la mobilité opérative, l’écart de performance en matière de franchissement séparant la roue de la chenille ayant tendance à se réduire. Donc, VBCI = grande mobilité opérative, avec de bonnes capacité de franchissement (mobilité tactique) jugée suffisantes. »
          J’aime beaucoup ce concept de mobilité opérative.
          Incluez-vous aussi la question du MCO dans ce concept (qui inclus la logistique si je ne m’abuse) ?

          Pour le reste, entièrement d’accord avec vous.

      • Aramis dit :

        « Jusqu’à présent la France croyait à un concept de FAR (force action rapide) » Dissoute à la fin de la conscription. On est passé à de l’hyper polyvalent avec des véhicules médians. Un VBCI comme un Boxer peuvent combattre en haute intensité.

        • Félix GARCIA dit :

          « Dissoute à la fin de la conscription. On est passé à de l’hyper polyvalent avec des véhicules médians. »
          Est-ce que notre façon de penser nos forces armées terrestres et leur caractère projetable diffèrent beaucoup de ce concept (« Guépard + » ?) ?

          • Aramis dit :

            Oui la micro force actuelle est très peu opérationnelle et se veut polyvalente. Alors que la FAR comportait la 11e DP et la 27e DIM non conçus pour être engagées en haute intensité. Les régiments n étaient pas standardisés non plus.

      • Athena dit :

        Question: est-ce qu’un Puma a des chances face à un char lourd ou face à des missiles antichars? Je pense que ce n’est plus une question de blindage, peut-être de détectabilité? Mais dans ce dernier cas est-ce que les chenilles et le blindage supérieur apportent quelque chose?

        • dolgan dit :

          Chances de survie à un impact ? Proche de zéro.

          Chances de victoire oui. Ça n’est bien sûr pas un chasseur de char. Mais Spike lr pour engagement longue distance. Et 30mm, suffisant au corps à corps à condition de pouvoir taper les points faibles adverses.

      • Twisted dit :

        C’est des conneries les chenilles permettent justement d’avoir des véhicules plus légers

        • PK dit :

          Surtout abaisser le centre de gravité, donc plus bas. Et une empreinte au sol plus légère : la surface d’occupation de la chenille est très supérieure à celle de la roue.

        • dolgan dit :

          Tout dépend de comment on charge la mule .

          Et en dehors de véhicules destinés à l amphibie ou aux paras, la chenille est souvent utilisée pour charger la mule.

      • Félix GARCIA dit :

        « Jusqu’à présent la France croyait à un concept de FAR (force action rapide) or pour déployer rapidement des forces on utilise l’avion. »
        Je ne vois pas pourquoi l’on changerait.
        Le devrait-on selon vous ? Si oui, pour quelles raisons ?

  23. HMX dit :

    Le « deutsche qualität », c’est plus ce que c’était…

    Blague à part, il s’agit d’un sérieux revers sur le plan industriel et commercial pour KMW et Rheinemetall. Rappelons que sur le papier, le Puma constitue en quelque sorte la Rolls des VCI lourds, et qu’il s’agit d’un blindé très cher et surtout très récent (1ère livraisons en 2010… mais déclaré opérationnel seulement en 2021). On ne parle pas d’une vieillerie de la guerre froide qui souffrirait de problèmes d’obsolescence… Le fait que la nature des pannes soit à la fois mécanique et électronique est encore plus inquiétant.

    Espérons que chez KMW, les ingénieurs qui ont « oeuvré » sur le Puma ne soient pas les mêmes à travailler sur le MGCS…

    • fabrice dit :

      Il faut rendre à César ce qui appartient à César. Il n’y a que trois pays qui font des VBTT lourds, Israël en 1er (le concept date des années 80), l’Allemagne et la Russie.

      • mich dit :

        Faut bosser plus !

      • john dit :

        Vous oubliez d’autres nations…
        Le remplaçant du Bradley américain sera très très lourd, jusqu’à 50 t
        Le IFV Ajax britannique atteindra jusqu’à 42 tonnes
        Le AS21 Redback coréen est conçu pour atteindre 42 tonnes
        Le CV90 mk IV atteint jusqu’à 37 tonnes

        Le Namer avec ses 63.5 t, le T-15 Armata avec ses 48t sont plus lourds que certains mentionnés. Mais on voit clairement une évolution de la masse des véhicules blindés dans leur ensemble.

  24. Henri dit :

    Lors d’une campagne d’essai de tire de 8 jours tous les 18 PUMA sont tombes en panne. Mauvaise nouvelle pour la Bundeswehr et ses allies. Je rappelle que le PUMA est issue d’une cooperation entre KMW et Rheinmetall, soit les memes qui devront concevoir le MGCS avec NEXTER… Rien de bien rassurant.

    • john dit :

      Rheinmetall est présent sur le canon principalement.
      De plus, la France peut très bien placer ses exigences dans les essais intensifs avant de lancer la production ! Donc la France a sa part de responsabilité, peu importe les partenaires !

      • Albatros dit :

        quelle part de responsabilité de la France ?
        ça coince au Bundestag et pas ailleurs. et pour les deux projets franco allemands

      • tschok dit :

        @John,

        La France est totalement étrangère aux déboires du Puma, qui est une affaire interne allemande.

        Et pour ce qui concerne les errements du MGCS, le patron de KMW, qui est allemand, n’a rien blâmé qui soit français. Il a dirigé ses critiques contre Rheinmetall. Nous on est là, on attend que ça se débloque, de l’autre côté du Rhin.

        Nous, on a un accord signé par l’Allemagne et on attend qu’elle le respecte. Et le temps passe.

        Plus le temps passe, plus on échafaude des plans B.

        Pour info, le MGCS a été lancé en 2012. On est en décembre 2022, le truc pédale toujours dans la choucroute. Les boches s’enlèvent le doigt du cul quand ils veulent.

        A eux de faire du Puma un blindé convenable pour leur armée, on est hors du coup. Et pour ce qui nous concerne, on aimerait qu’ils mettent un peu d’ordre dans l’articulation KMW-Rheinmetall, qui sont deux champions allemands du secteur, on va pas leur expliquer comment faire. C’est pas à nous de faire la police.

        Pour l’heure, on est quand même dans un truc de tordus avec eux, parce qu’ils ne sont pas foutus d’avoir une vision nette de ce qu’ils veulent faire avec nous, alors qu’on a signé les papelards.

        S’ils ne voulaient pas monter en croupe avec nous sur le MGCS comme sur les autres projets, pourquoi ils ont signé les parchemins? On les a pas forcés.

        La France n’est pas en train d’essayer de violer l’Allemagne. On essaye pas de lui faire faire des trucs cochons, juste un char en commun. On est un vieux couple, on a dépassé le stade des regrets post coïtaux.

        Et il nous font le coup des regrets sur tous les programmes qu’on a signés avec eux. C’est pénible.

        • Félix GARCIA dit :

          Par contre, tous les pays de l’Union Européenne vont avoir plusieurs problèmes communs quant à leur défense, dont celui-ci :
          « L’innovation aéronautique & défense en danger à cause d’une règle de l’Union Européenne sur la finance durable »
          Une règle sur la finance durable imposée par l’Europe coupe aujourd’hui tous les financements de l’innovation de défense, avec des conséquences également pour l’aéronautique civile et le spatial qui pourraient ne plus être en mesure de financer leurs investissements. Bertrand Delcaire de la société Thales nous explique la situation.

          00:00 : Qu’est-ce que la finance durable et l’ESG ?
          02:50 : Quel est le problème pour l’industrie de défense ?
          03:58 : La dissuasion nucléaire, arme controversée ?
          05:26 : Comment les programmes civils sont touchés par la finance durable ?
          09:35 : Les USA appliquent-ils les mêmes règles ?
          10:25 : La paix est-elle durable ? La guerre en Ukraine a-t-elle fait évoluer la situation ?
          14:08 : Quelles sont les entreprises impactées ?
          https://www.youtube.com/watch?v=8y480r6tBZ0

          C’est vraiment pire que ce que je pensais (connaissais du sujet en fait).

          Si on y ajoute les délires de marché européen de l’énergie … les Crédits Carbone … c’est du suicide en fait, tout simplement …
          Un sabordage digne de Barbe-Rouge (Astérix & Obélix).

  25. Nike dit :

    Deutsche Qualität !!!

    ça fait des années qu’on dit que ce sont des imposteurs.

  26. Nexterience dit :

    Pas très rassurant sur les incompétences potentielles de KMW (câbles, caisse)
    Comment l’expérimenté Renk peut-il louper une boite à vitesses? A moins que ce soit Diehl qui déconne?
    Le choix de la 5.56 en armement secondaire est une blague.
    Ça sent le programme décadent des dividendes de la paix, dans une ambiance « de toute façon, les USA nous protègeront »
    .
    Pour info , le très défaillant VCI anglais AJAX utilise la même transmission Renk HSWL 256.
    Avec notre austère VBCI, finalement, on assure tout de même l’essentiel.

    • john dit :

      Sauf qu’ils en ont aussi des 8×8… Un véhicule chenillé manque clairement à l’armée française.

  27. Henri dit :

    Sur les forums de defense allemand nos amis les germains sont passablement enerves par les deboires a repetitions du PUMA et de son couts. Beaucoup en appelle a l’achat du LYNX ou encore du CV90 pour remplacer le PUMA.

    • john dit :

      Le Lynx n’est pas une solution car inconnu dans ses capacités. Mais la solution n’est pas celle-ci.
      La seule solution pertinente c’est de faire des contrats qui responsabilisent les industriels… Des erreurs de leur part = des réparations à effectuer jusqu’à ce que le véhicule donne satisfaction.
      Tant que les développements se feront ainsi, il y a de bonnes raisons d’imaginer qu’il y aura des problèmes !

  28. Sorensen dit :

    Cela sent le Lynx et le Panther…

    • Twisted dit :

      Non, l’Allemagne va simplement laisser son armée et ses industriels s’affaiblir, pendant que RM construit des usines dans d’autres pays

  29. aleksandar dit :

    Plus il y a de technologie dans une fabrication, plus le risque de panne est élevé.
    On fait des bijoux au détriment de la masse.

    • jean pierre dit :

      et oui..le fameux et fumeux tracteur soviétique Avto démarre par moins 20 avec du gros rouge qui tache et il ramasse un max quand le tracteur occidental chromé avec sa carte electronique fait la chochotte avec son carburant ad blue et sa cabine décorée de leds clignotants en tombant en rade au milieu du chantier..

    • lgbtqi+ dit :

      votre employeur a toujours fait le pari de la masse au détriment de la qualité, et les pannes sont chez lui innombrables, et pas seulement au lit.

    • tschok dit :

      Là, c’est la masse qui est problématique.

      Blindé lourd = masse importante = moteur puissant = transmission complexe

      Programme coréen K2: les Coréens qui ne sont pourtant pas des manches, ont buté sur deux difficultés, le moteur et la transmission.

      Ils sont parvenus à mettre au point leur moteur, mais très tardivement, et le dernier obstacle a été la transmission.

      La transmission du K2 est enfin au point, aux dires de l’industriel qui la fabrique, mais ça date de l’année dernière. De mémoire, le K2 est un programme lancé en 1995, avec mise en production en 2013, les premières tranches étant montées en MTU+Renk.

      Tout le monde fait comme si le moteur et la transmission d’un char c’est un truc qu’on sait faire youpla tagada, the fingers in the nose. Et si ça marche pas, c’est parce qu’il y a trop d’électronique dedans. La fota la technologie.

      C’est bien d’avoir un coupable.

      M’enfin les contraintes mécaniques, ça existe aussi.

  30. vascocap dit :

    ach! RheinMetal gross katastrof!

  31. rainbowknight dit :

    Nous pouvons nous gloser du malheur de l’industrie allemande mais gardons nous de le faire trop bruyamment au risque un jour d’avoir le retour….
    L’Allemagne est un pays allié et ce qui est source de défaillances peut être préjudiciable à nos intérêts.
    La guerre en Ukraine souligne l’importance d’avoir une indépendance stratégique totale… ne sommes nous pas tenus par les Taïwanais, les Coréens du Sud et les Chinois qui produisent ces « puces » si indispensables à la « bonne marche » de nos technologies HiTech ?
    Identifier la cause du problème semble être la priorité d’une Allemagne qui a trop vite déléguée à d’autres, par pur profit, ses savoir-faire sans en mesurer les conséquences. Une prise de conscience nécessaire qui remettra en selle une puissance industrielle concurrente à la nôtre.
    Nous pouvons également nous interroger sur l’adversité de notre Planète et de dame Nature qui ne sont pas toujours bonnes fées pour préserver les fragiles technologies si sophistiquées. Sinon qui d’autres que ces éléments naturels pour maltraiter tous ces matériels si aboutis ? Le sabotage en interne ? Même le F35 souffre de la foudre ….
    Le facteur essentiel à la guerre ça reste et demeurera l’humain, même avec une pierre on peut tuer…David nous l’a enseigné.

  32. Namroud dit :

    je n’arrive pas à croire que les allemands peuvent fabriquer un engin défaillant, eux qui construisent les meilleures voitures

    • Momo dit :

      3 BM série 3 à suivre en 10 ans, x drive, la qualité s’est incroyablement dégradé dans ce laps de temps.
      Le rajout « woke » d’alexa est pour le moins très très insuffisant pour compenser.
      Par contre le prix lui il a pas baissé.
      Fini BM & co -_-

      • et v'lan passe moi l'éponge dit :

        A BM et ses célèbres pompes à eau tueuse de jointe de culasse…

  33. Olie dit :

    Hé bien la force d action très rapide ne va pas avancer vite ou sont les 100 milliards de budget ils ont du chemin à faire pour être la premier puissance européenne des boîtes de conserves â chenilles . Et bien bon courage pour piloter des F35 ils vont avoir un programme de formation de 10 ans pour apprendre à voler !!!!

  34. bullnar dit :

    ach … fou affez du a l ail ? plus serieusement j ai eu l occasion de monter dans un fennek et un dingo c est quand meme du materiel tres bien pense mais cela reste tres base sur des architectures eprouvees et commerciales type unimog etc. mon experience ancienne en chenille reste sur le trio amx10p, marder et bradley.. si le bradley etait un ovni compare aux autres, le 10p n avait pas – trop – a rougir a cote du marder certes plus performant mais a quel prix, deux fois le poids, plus de 2 fois la puissance pour une vitesse, un armement et une autonomie assez comparables finalement, bon en hors piste c etait un peu moins egal. cote confort et equipement le 10 etait comme bien souvent chez nous disponible essentiellement en finition « a poil »…… mais la c est une autre manche, ce n est pas l industriel le fautif mais encore le politique…

  35. Hadrien dit :

    c’est bon là première armée européenne est en route, bon pour le coup ce sera sans blindé légers une armée qui ne fait pas d’opex est une armée en carton

  36. Grosminet dit :

    A votre premier commentaire, je croyais à une blague…

    Mais vu votre persistance avec celui-ci,j’en viens à conclure que vous êtes réellement sérieux quand vous comparez des chars de combat avec des VCI, et ces mêmes VCI avec des VBTT….

    Mais PERSONNE DE SÉRIEUX n’opposerait une section de VCI face à un peloton de chars!!!!!

    il faudrait être complètement stupide ou désespéré pour faire ça !

    les VCI NE FONT PAS DE COMBAT ANTI-CHAR!!!!!!

    Ils sont la pour les accompagner et soutenir la bif,point-barre!

    l’anti-char,c’est pour les grosses bêtes ET les sections de bif A-C (sections soutenues contres les fantassins ennemis par????? les VCI,dont c’est LE boulot!)

    Ah oui,au cas où vous l’auriez oublié, RIEN n’est invincible face à un missile anti-char!
    Donc vos délires contre le VBCI ,vous pouvez les appliquer à n’importe quel VCI aussi mal utilisé que dans vos élucubrations

    A ce rythme,vous allez aussi dire que le Jaguar est « un peu léger avec seulement 2 missiles » contre un déboulé de chars…Alors que ce N’EST PAS NON PLUS SON JOB!

  37. ozan dit :

    17 M€ L’unité de Puma. ça me parait un prix choquant. Plus cher qu’un char d’assaut .

  38. R2D2 dit :

    sur la page wikipedia du Puma (en service depuis… 2013):
    « Sur les 71 Puma livrés en 2017, 27 sont opérationnels »
    « En mars 2022, sur les 350 blindés livrés, 150 peuvent être engagés au combat » (sur ce coup je doute que beaucoup d’armées puissent plastronnées)
    « En décembre 2022, il est révélé que lors d’un entraînement avec 18 véhicules de combat, la préparation opérationnelle est tombée à zéro en quelques jours. »
    ^^’

    Puis quand je lis dans l’article  » un véhicule blindé de combat d’infanterie conçu par Krauss-Maffei Wegmann et Rheinmetall.  » je me dis que le MGCS part sur de bonnes bases, je me sens rassuré.

  39. Rascasse dit :

    La piètre qualité de la mécanique et les défauts de production, c’est relativement le standard industriel de défense en Allemagne (je n’argumente même pas, on trouve 250 exemples dans les 30 dernières années…).
    Mais le plus intéressant, c’est l’échec à développer une électronique performante, et notamment pour cause de hardware défaillant. Des câbles qui crament, vraiment ? Alors que Airbus D&S est un spécialiste, avec des chaînes de sous-traitants experts dans toutes les problématiques de cablage. Mais on arrive pas en Allemagne à mettre ça a profit dans les blindés ?!
    Et c’est avec ce genre de succès, alors que le programme Scorpion a posé le standard de référence de l’électronique et de la vétronique du combat terrestre coopératif, que l’Allemagne prétend être leader des sujets de communication et de data fusion dans le SCAF… Ca fait assez peur quand même, il faut pas se le cacher.

  40. Carin dit :

    Ça fait 10 ans que ce produit a des problèmes…
    Par contre malgré ce, il est utilisé par la Bundeswer avec quelques barrières d’emploi.
    Donc, je pense que nos amis allemands par soucis d’économies, préfèrent le déclarer en panne, et user leurs vieux Marder.
    Ils font pareil pour tous leurs matériels qui volent, roulent, naviguent depuis toujours… les allemands veulent les commandements OTAN, mais pas y user leurs différents matos.
    Avec ce genre de mentalité de petits épiciers, sont pas prêts de prendre la tête des armées européennes!
    Par contre, il est intéressant de noter que ni KMW, ni Rheinmetall, ne sont capables de régler les différents problèmes du Puma.. et ça fait un paquet d’années que ça dure…

    • Prépositions dit :

      « sont pas prêts de prendre la tête des armées européennes! »
      Sont pas près de prendre.
      Eventuellement, sont pas prêts à prendre (mais cela change un peu le sens).
      Mais ni « prêts de » ni « près à ».

  41. Elwin dit :

    Y a plus qu’à les enterrer, ça fera des bunkers.

  42. sentinelle dit :

    Ce n’est pas le sujet mais j’ai visité la chaine de production du Leclerc 406 chassis ont été construits, on serait bien inspiré de dire à nexter, vous nous proposez rapidement un programme de retrofit des 200 châssis qui existent ou je verrai à vous donner des successeurs . Je sais bien qu’ils ne sont pas entièrement responsables mais ont a pas transformé l’architecture du blindé aussi c’est du montage de sous-ensembles dont il s’agit. Soyons raisonnables l’objectif de 250 puis 300 ne semble pas hors de portée. Il faut se fâcher un peu ! Et ne venez pas nous parler de 2040.

  43. Gaulois78 dit :

    @Sorensen
    Des insultes, des insinuations graveleuses. votre language est pauvre sans argumentaire, il est à votre image..

    Mauvaise nouvelle pour la Teutonnie, depuis le 19 décembre notre production d’électricité est positive, nous exportons de nouveau (ouf!!)
    Deux / trois centrales se reconnectent au réseau dans les d’ici 8/12 jrs..Espérons que l’on puisse vous fournir du gaz pour l’hiver 2023/24 on a pas encore les prémices de la crise qui se profile..Quand nous aurons récupérer la production de 49/51 centrales nous n’auront besoin de personne contrairement à la Suisse, l’Angleterre, l’Allemagne et l’Italie..En premier lieu notre capacité de stockage va servir nos intérêts nationaux, en cas de difficulté d’appro, de prix élevé vous passerez derrière, fallait pas vous prostituer, vendre l’UE aux intérêts Germano-Russe, démolir le nucléaire français, il est là le problème originel !!!

    Imagine-t-on le Général de Gaulle au C.A de Gasprom ? Non..

    Imagine-t-on vos dirigeants touchés des jetons de présence des Russes ? Oui..

    Savez-vous ce qui va arriver à l’Allemagne ? Un démantèlement de son industrie deutsche qualitat du même type que celui de l’industrie française mais dans un temps compressé par 4..On en reparle d’ici 6/8 mois, votre MEDEF et vos 400 familles sont en panique..Si on fait bien les choses on en récupère une petite partie, le reste part aux States, Chine, pays du Golfe..

    • Sorensen dit :

      C’est avec Tom Cruise votre film?

      Je ne vois vraiment pas ce que vus avez contre les Lutin de Noël.

  44. LEONARD dit :

    On comprend mieux pourquoi l’Allemagne se refuse à fournir des chars à l’Ukraine…….
    Ils sont tout bonnement H.S.

  45. ludianov dit :

    Deutsche Qualität… 😉

  46. PHILIPPE dit :

    Deutsche Qualität ?!!!
    PUMA : Peu Utilisé Matériel Abominable !

  47. Mario 1114 dit :

    Comme une mauvaise nouvelle ne vient généralement pas seule …

    https://meta-defense.fr/2022/12/20/apres-le-puma-la-disponibilite-des-canons-automoteurs-pzh2000-handicape-la-bundeswehr/

    Bonne continuation a tous/toutes !

    • Gaulois78 dit :

      @Mario 1114
      Vous auriez pu attendre que Mr Lagneau pose le sujet sur le site, Sorensen va croire qu’on lui en veut, mauvaise semaine pour la Bundeswehr, il a prévu quoi pour Noël le Teuton, du F 35 où de la dinde ?

      • Sorensen dit :

        Je fête bien évidement la nouvelle lumière. Mais chez moi cela dure 15 jours. Rien d’anormal, la Bundeswehr n’a toujours pas été réformée. Aucun rapport avec les déboires du Puma.

  48. Sun Tzu dit :

    Sachant que la « deutsche qualitat » n’existe pas en dehors des plaquettes publicitaires ; on peut se demander si la lutte entre Krauss-Maffei Wegmann et Rheinmetall, n’est pas le combat ultime entre ces 2 sociétés pour savoir qui pourra travailler avec les Français, qui font du matériel qui fonctionnent (Leclerc, VBCI…) et avec des disponibilités normales, car il n’y a pas d’erreur initiale de conception. L’intérêt d’un tel partenariat consiste à : 1) ne pas dire que l’on ne sait pas faire, 2) faire croire que c’est codéveloppé, 3) mettre le logo commercial « deutsche qualitat » pour l’exportation.

  49. philbeau dit :

    Allez ,on en remet une couche …Il va falloir mettre à plat la réelle situation de l’industrie de défense allemande , et reconsidérer ses capacités .

    https://meta-defense.fr/2022/12/20/apres-le-puma-la-disponibilite-des-canons-automoteurs-pzh2000-handicape-la-bundeswehr/

  50. Alpha (α) dit :

    Aïe !
    Un problème n’arrivant jamais seul…
    https://meta-defense.fr/2022/12/20/apres-le-puma-la-disponibilite-des-canons-automoteurs-pzh2000-handicape-la-bundeswehr/
    Du coup, Sorensen, une corde ?

    • Sorensen dit :

      Je dirai plutôt que 2023 sera Bull. Donc je serai Bull. L’absence de soutien du PZH 2000 au sein de la Bundeswehr n’est pas nouveau.

  51. Albatros dit :

    Après les train rapides allemands qui ne supportent pas le froid au contraire de nos TGV partout utilisés et copiés en Chine
    les moteurs Renault dans les véhicules Mercedez
    voici les blindés allemands qui ne fonctionnent pas.
    sinon ils peuvent solliciter Nexter avec ses VBCI qui ont fait leur preuve dans la glace et la neige des pays nordiques et dans les déserts africains
    comme quoi quand on fabrique en France on est meilleur que lorsqu on assemblée en Germanie des éléments épars fabriqués en Pologne Roumanie ou République Tchèque…
    deutche qualitat

  52. Frédéric dit :

    On peut toujours trouver pire. Voici une vidéo sur  »le pire char du monde ». Un char de la série Marmon-Herrington CTLS destiné à l’origine aux Indes néerlandaises puis refusé par la République de Chine. La liste de ses déboires est ahurissante, il n’arrivait même à pas démarrer quelques fois :
    https://youtu.be/faaea_1jWaE

  53. KLM59130 dit :

    Ce puma est a l’image de l’armée allemande, un gros truc qui gagne les concours sur papier/internet mais inemployable et inemployé.
    On a beau critiquer la France avec ses chars à roue mal blindé et tout léger, au moins ils roulent, tirent et dans des conditions de terrain difficiles avec un support logistiques étonnamment bas.
    D’ailleurs, a l’exception du leclerc, tout ce qui pose soucis de maintenance et de disponibilité dans l’armée française aujourd’hui est issu de la collaboration européenne ou sévissent les allemands (A-400, Tigre, NH-90…)
    Soyons intelligent et reprenons notre bonne habitude faire du matériel français rustique, sobre et abordable.