Le général Burkhard tord le cou à l’idée d’une « armée européenne »

Malgré l’échec de la Communauté européenne de Défense [CED] dans les années 1950, l’idée d’une « armée européenne » revient régulièrement avancée dans le débat public. Elle prend parfois plus ou moins de vigueur sous l’effet des tensions transatlantiques et des crises que l’on a connues au cours de ces dernières années. Ainsi, en 2015, alors qu’il était président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker l’avait défendue… Et Ursula von der Leyen, qui lui a depuis succédé, était allée dans le même sens, affirmant que « notre avenir en tant qu’Européens passera un jour par une armée européenne ». Et de prophétiser que « ses petits enfants connaîtraient des États-Unis d’Europe, avec leur propre armée ». Autant dire qu’une telle perspective, selon elle, serait relativement proche.

La guerre en Ukraine a remis cette idée en selle. Et elle serait même de plus en plus populaire à en juger par les résultats du Baromètre européen Vivavoice pour France Télévisions, Radio France et France Médias Monde, publié en mars dernier. Ainsi, 73% des Français interrogés auraient dit être favorables à une « armée de défense européenne », sans que l’on sache toutefois ce que cette expression voulait dire exactement…

Quoi qu’il en soit, l’un des arguments en faveur de cette idée consiste à dire que les 27 « petites armées » des pays membres de l’UE seraient plus efficaces si elles n’en formaient plus qu’une… Et que la situation actuelle ne fait que favoriser l’industrie américaine de l’armement.

Lors de son audition à l’Assemblée nationale, dédiée au projet de loi de finances [PLF] 2023, et dont le compte-rendu a été publié deux mois après qu’elle a eu lieu, le chef d’état-major des armées [CEMA], le général Thierry Burkhard, a eu à s’exprimer sur ce sujet.

« Faut-il une armée européenne? La question est sous-jacente quand on évoque l’Europe de la Défense et ma réponse sera factuelle : décider d’engager des militaires en opération, c’est décider que des gens peuvent mourir et donner la mort. C’est une responsabilité considérable, et je ne pense pas qu’une telle décision puisse être déléguée à une autre instance que le président élu, comme c’est le cas en France, ou le Gouvernement ou la représentation parlementaire d’un pays donné », a répondu le général Burkhard.

Et d’ajouter : « Si l’on en arrive à une armée européenne, c’est qu’une fusion politique aura eu lieu. Dans le schéma communautaire actuel, je pense que ce n’est pas possible. Reste la capacité, fondamentale, des alliés à travailler ensemble, et l’interopérabilité au sein de l’Union européenne et de l’Otan a beaucoup progressé ».

À ce propos, le CEMA a une nouvelle fois laissé entendre qu’opposer l’Otan à l’UE serait improductif.

« Plusieurs pays européens, qu’il faut voir tels qu’ils sont et non tels qu’on aimerait qu’ils soient, estiment, probablement à juste titre, que leur sécurité collective passe par l’Otan, et qu’en cette matière l’Union européenne est dans un deuxième champ », a souligné le général Burkhard. Et, a-t-il continué, « l’Alliance atlantique fonctionne depuis des décennies » et que si « on peut la critiquer », la « guerre en Ukraine conforte l’opinion des pays qui voient les choses ainsi ». Aussi, « nous devons le comprendre », a-t-il estimé.

Pour autant, a continué le CEMA, « cela ne signifie pas qu’il faille s’abstenir de promouvoir la défense de l’Europe et un esprit de Défense européen mais, aujourd’hui, il faut le faire dans le cadre de l’Otan » car ce « n’est pas en opposant l’Union européenne à l’Otan que l’on fera prendre conscience à ces États qu’un pilier européen doit se développer au sein de l’Alliance ».

Cependant, pour le général Burkhard, les Européens « doivent prendre conscience qu’un jour peut-être les Américains ne voudront ou ne pourront venir »… Et que si cela arrive, ils ne devront pas se trouver dans une situation dans laquelle ils ne peuvent « rien faire ». Aussi, a-t-il insisté, « passons donc par l’Otan pour convaincre nos alliés en Europe de renforcer le pilier européen de Défense ».

Plus précisément, a estimé le CEMA, les Européens « doivent construire une stratégie en faveur de la sécurité du continent à l’horizon de cinq à dix ans et déterminer comment prendre en compte la Russie qui sera probablement affaiblie mais toujours bien présente ». Quant aux Américains, s’ils « doivent participer à la réflexion à venir, ils ne peuvent pas la conduire car leur vision de la sécurité en Europe n’est pas la même que la nôtre – de même que les enjeux vus de l France, de l’Espagne ou de l’Italie peuvent différer de ceux vus de l’Estonie ou de la Pologne », a-t-il conclu.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

200 contributions

  1. AirTatto dit :

    Voila un homme de bon sens, ne sont pas Généraux n’importe qui.

    • Titi74 dit :

      le bon sens, donc ne pas être en accord avec un pro-OTAN relève de l’erreur de jugement, De Gaule était donc à côté de la plaque, mais pas Sarkozy ? les livres d’histoire jugeront dans 20ans.

      Il pourrait être intéressant de voir combien de pays se sont endettés jusqu’à la déraison pour acheter du matériel en dollars pour une défense contre une hypothétique attaque d’une armée Russe incapable d’annexer l’Ukraine et de nourrir ses troupes ou changer ces roues de camions.

      La réalité de ce conflit démarré pour le coup, on ne sait pas trop par qui et quand, aura divisé les européens, appauvris la population, mis à mal les secteur énergétique,économiques et l’alimentaire.
      Poutine était déciment bien mal informé,il serait peut être intéressant de creuser le sujet chez l’intéressé…

      Au final les grands gagnant comme par hasard sont encore une fois de l’autre côté de l’atlantique, curieux non?

      Les USA n’ont aucun intérêt à avoir des États unis d’Europe, puissant, autonomes militairement, et surtout en paix avec la Russie, ce serait suicidaire pour leur économie et intolérable psychologiquement.

      Il faut un épouvantail, il faut avoir peur, il faut l’OTAN, il faut des F35, des McDO, du COCA, et des obus en stock, c’est non négociable!

      • Durampart dit :

        Et si vous commenciez par écrire le nom de Charles de Gaulle correctement ?
        Ensuite seulement vous pourrez essayer de nous chanter vos couplets antiaméricains.

      • ruffa dit :

        Titi : t’es un connard
        Les USA ont fourni 69 milliards de Dollars â l’Ukraine pour se défendre
        Alors ferme ta gueule sur l’impérialisme américain
        Au passage les 2/3 des dépenses de l’OTAN sont fournies par les américains

        • Czar dit :

          pourquoi veux-tu qu’ils n’aident pas – avec les bénefs faits sur le GNL acheté par les Européens – le pion qu’ils agitent depuis deux décennies dans le flanc russe ? tu es stupide à ce point-là, ruffian ?

          la seule question qui compte est de savoir si la somme de destruction tant matérielles qu’humaines est un prix nécessaire pour des ukrainiens qui votaient il y a encore dix ans pour un traité de coopération avec la russie. (j’entends bien que les crétins qui fonctionnent par narratifs de moraline BFM, divisant le monde entre « gentils » et méchants » sont inaccessibles à ces questionnements, mais je parle pour les autres, ceux qui raisonnent de façon dépassionnée sur cette affaire, posant la question sur les plans qui conviennent, à savoir stratégique et le temps long)

          • lgbtqi+ dit :

            les crétins qui divisent le monde entre gentils et méchants… ça vous ressemble curieusement et furieusement…

            Et les destructions humaines et matérielles que subit l’Ukraine :
            1) ne sont pas causées par des tirs US / occidentaux mais par votre employeur.
            2) ne sont rien à côté de ce qui attend la poutinie une fois que le psychopathe aura été vaincu et que ses élites, qui sont parties à l’étranger ne voudront pas rentrer tant est légendaire la capacité de la Russie à s’auto-infliger le martyr.

          • Frédéric dit :

            @Tsar. Êtes-vous incapable de trouver les chiffres du commerce entre l’Europe et les États-Unis et de voir de quel côté penche la balance ?

          • précision dit :

            @lgbtqi je ne vous attendais pas dans une dénonciation du manichéisme ambiant et suis donc agréablement surpris. Pour le 2) attention à ne pas répéter les erreurs du passé, par exemple l’influence néfaste du « plan Morgenthau » sur la motivation allemande durant la 2eGM.

            Enfin, si vous êtes sensible à l’orthographe, martyr(e) prend un « e » dans le sens où vous l’utilisez. Sinon cela sous-entend une attribution de ce titre à V.Poutin, ce qui donne un contresens cocasse.

          • Rémi Mondine dit :

            A titre personnel j’attends toujours que l’on m’explique l’avantage pour la France de l’aide que nous apportons à l’Ukraine.
            Je sais que mes yeux sont mauvais, mais je ne suis pas parvennus à en distinguer.

          • lgbtqi+ dit :

            @ Rémi Mondine, au pseudo éphémère et sans doute continuellement changeant :

            On a eu assez de mal à arrêter l’urss au milieu de l’Allemagne.

            On n’a aucune envie d’avoir à arrêter poutin au niveau du pont de Kehl, lui pour qui la disparition de l’urss est le plus grand drame personnel.

      • lgbtqi+ dit :

        « pour une défense contre une hypothétique attaque d’une armée Russe »
        -> de son propre aveu, la disparition de l’URSS a été le plus grande catastrophe de la vie de poutin.
        -> l’impérialisme russo-communiste ne s’est arrêté qu’après avoir englouti la moitié de l’Allemagne et grâce à la menace d’une guerre pour le stopper.
        -> il y a déjà plusieurs années, des cosaques chantaient qu’ils laveraient les sabots de leurs chevaux dans la Seine

        « La réalité de ce conflit démarré pour le coup, on ne sait pas trop par qui et quand »
        -> Si, si, on sait très bien. Le 24 février 2022. Par l’entrée en Ukraine des troupes de poutin. Qu’il avait amassées à la frontière de longue date.

         » aura divisé les européens, appauvris la population, mis à mal les secteur énergétique,économiques et l’alimentaire. »
        -> ben non là encore, contrairement à certains espoirs. Au contraire, cela a réveillé l’Europe et ses armées échantillonnaires. Et pour la mise à mal des populations, des économies, de l’alimentation et de l’énergie, adressez-vous à poutin, qui avait déjà coupé le nord-stream sous prétexte de pbs avec les turbines alors qu’il en restait suffisammment pour le faire fonctionner. Il n’a fait que mettre à exécution une menace qu’il avait évoquée bien des années auparavant.

        « Poutine était déciment bien mal informé,il serait peut être intéressant de creuser le sujet chez l’intéressé »
        -> à force de placer des potiches à sa pogne aux postes de responsabilité et de les terroriser, ceux-ci n’ont pu lui dire que ce qu’il souhaitait entendre. À savoir que l’Ukraine serait une promenade de santé, un petit truc facile à sa gloire.

        Quant aux intérêts des USA en Europe, ils sont certains et pas forcément parfaitement concordants, mais d’ici à utiliser cela pour cacher les visées poutinesques, il y faut une singulière malhonnêteté de votre part.

        Pour le reste, on reconnaît en vos propos les relents habituels de sa propagande. Merci d’avoir essayé, mais tout cela est sérieusement éculé, en ce blog comme ailleurs.

      • Roissard dit :

        Il ne semble pas que De Gaulle ait été opposé à l’OTAN, mais uniquement au commandement intégré.

        • Czar dit :

          il te semble bien mal. Il n’a pas quitté l’alliance, conservée comme un pis-aller mais sa politique de détente envers la russie visait évidemment à en supprimer le besoin

          • lgbtqi+ dit :

            la politique de détente de De Gaulle envers l’URSS…

            LOL.

            LOL.

            LOOOOOL.

            Allant jusqu’à l’abandon d’un nombre effarant de Français aux mains des tortionnaires du KGB et du goulag. Sous les félicitations hilares des dirigeants soviétiques qui le saluaient pour son « réalisme ».

            https://www.youtube.com/watch?v=MIZifB26TVI
            Les Français du Goulag, 1ère partie : la tragédie

            https://www.youtube.com/watch?v=DH8GHqa51Qs
            Les Français du Goulage, 2ème partie : l’abandon.

            Ou, l’équivalent sur dailymotion :
            https://www.dailymotion.com/video/x360nf
            https://www.dailymotion.com/video/x360vf

            Merci au réalisateur de ce magnifique documentaire, monsieur Thibaut d’Oiron / Thibault d’Oiron. Merci monsieur, splendide travail !

            On pourra également lire « Les mains coupées de la taïga »

            Merde au communisme. Merde à ses sous-produits.

            Hommage aux Français abandonnés !

            Honte à ceux qui les ont abandonnés.

            Et pour le pur produit du kgb qui sème la souffrance, le mensonge et la mort : smert ! Na khouï dourak !

          • Czar dit :

            josy, je suis sensible à tes efforts manifestes en tortiller tes appas fanés devant moi pour capter mon attention, mais mon coeur est pris (et puis elle j’ai pas eu à la convaincre que les mecs c’était bien)

            abandonne-là toute idée, folle aventurière, notre idylle est impossible.

      • Oliver dit :

        Conséquence de la Guerre d’Algérie. La sortie l’Otan par la France fut un cheminement politique qui eut son apogée avec la découverte du réseau « Stay Behind » de l’Otan (composé à l’origine d’anciens résistants non communistes, certains réseaux ayant travaillé avec l’OSS et le SOE pendant l’occupation dépendaient alors de la CIA, du MI6 et du Service de documentation extérieure et de contre-espionnage (SDECE).
        Avec des caches d’armes sur le territoire national (comme dans toute l’Europe occidentale) dont certaines hors de la connaissance de l’exécutif avec notamment d’anciens de l’OAS.
        Ca n’a pas plu au grand Charles que la CIA fasse de la politique en France.
        Reprise en main par la DGSE.

      • FreeWorld dit :

        Et donc il fallait faire les gentils russes? L’anti-américanisme rend aveugle. C’est une CHANCE que les E-U veuillent bien s’occuper de nous européens qui sommes des nuls et des boulets. C’est ça la vérité.

        • lgbtqi+ dit :

          Oui c’est hélas une vérité. Hélas dans la mesure où cela révèle l’incurie de nombre de dirigeants européens.

          À nous de nous secouer les puces pour nous prendre en main !

          When there is a will, there’s a way !

          • FreeWorld dit :

            On se comprend, c’est a nous européens de se prendre en main ou de rester spectateur

      • Carin dit :

        D’un autre côté, vu que la France a noué des partenariats d’assistance militaire avec quelques pays européens… cette armée européenne existe… au grand dam des américains, et pourtant pas à l’encontre de l’OTAN!
        Il faut donc chercher ailleurs la signification des mots du CEMA!

      • Monbars dit :

        Si les Ukrainiens n’avaient reçu seulement quelques Ceasar, quelques milan, quelques LMRU british et quelques vieux T72 de récup. Aujourd’hui, ils seraient cuits. La résistance a pu se faire en grande partie grâce à l’aide massive US : du renseignement, des obusiers, des Himars, sans oublier les javelins… Les Européens sont incapables de sortir de leurs divisions et surtout, ils n’ont pas grand chose en réserve. Donc… sans les USA, on n’en serait pas là.

        • Clavier dit :

          On serait sans doute beaucoup mieux….

        • Rémi Mondine dit :

          Corrigez en: Le crime a pu se commettre.
          Aider l’ukraine est la grande erreur et nos petits enfants nous cracherons à la figure lorsque les conséquences seront visibles.
          Croyez moi, en termede guerres armées par nos armes, et de trafic d’être humains, personne n’aura à se plaindre.

      • Kamfrenchie dit :

        les etats unis d europe implique d enormes co.cessions et la fin de la France comme puissance indépendante. probablement la fin du français comme langue au profit de l anglais ou de l espagnol. il faudra aussi payer encore plus les pays de l est.

        vous voulez vraiment cela ? et les français le veulent ils ?

  2. Daniel 1945 dit :

    L’art de ne rien dire. Le en même temps d’un général macroniste.

    • yakavodka dit :

      un troll mélencholepeniste ^_^

    • vascocap dit :

      trollinou, ,va lécher les bottes à tes maîtres et remue la queue !

    • felipe dit :

      le général conduit les opérations
      le politique décide de la guerre
      le général n’impose rien au politique, il lui est subordonné..
      simple à comprendre. si vous en êtes à rêver d’un chef militaire qui va renverser le bureau sur la tête de son chef et pneser comme vous le voudriez… il ne vous reste plus qu’â vous faire élire président.
      .. vous n’avez pas totalement compris les fondements de la 5e république.
      ça me fait penser à tous ces petits chefs qui rêvaient de renverser le bureau de leur capitaine ou de leur colonel…

      • fabrice dit :

        Et quand le Politique fait une politique selon l’auditoire, un coup (Jour 1) il dit une chose, le lendemain (Jour 2) son contraire ? Je pense que le subordonné fasse à l’inconstance du Politique doit demander plus de clarté (au moins en interne) ou, au moins, à plus de latitude pour prendre des décisions en se basant sur la Politique de J1 (jour 1) ou de J2 ou de J3. A sinon il est paralysé et la machine se grippe. Si j’étais lui, j’essayerai d’anticiper et de voir quelles sont les politiques les plus logiques que devraient mettre en place Jupiter et aller sur cette ligne. Dans ce cadre Burkhard a raison les discours J1 macroniens sur la « politique extérieure et de défense unie de l’UE » conduisent nuls part et il doit prévoir qu’à J2 Macron dira le contraire…Bref tu dis oui oui à Jupiter très bruyamment et tu fais comme tu le prévois…Bien sur, là c’est un cas particulier propre au Jupiter actuel. Si tu as un chef qui dit ce qu’il pense et qui pense ce qu’il dit et qui a une vision claire, si tu n’es pas d’accord, tu démissionnes et à sinon tu mets en place loyalement. En tout cas j’aimerais pas être à la place du général, ça doit être l’enfer de travailler avec une girouette.

        • Face à face dit :

          « le subordonné fasse à l’inconstance du Politique doit demander plus de clarté »
          Que le subordonné, placé face à l’inconstance du politique, fasse ce qu’il a à faire.

        • Carin dit :

          @Fabrice
          « Jupiter » est un littéraire… c’est à dire qu’il pense thèse/antithèse…
          Personnellement, je suis sûr qu’il dit au CEMA pour laquelle dès thèse/antithèse va sa préférence, et ensemble ils écrivent la synthèse…
          Mais je suis également sûr que ça passe loin au dessus de votre tête de formatés chapeau rond et bigourelles.

    • Sacha dit :

      L’art de ne rien comprendre oui……………………………………….

    • ruffa dit :

      Y’a fait l’armée ?? Tu sais que le gènéral Burkhard a fait toute sa carrière dans la légion étrangère
      Alors retourne dans ton ephad de merde

      • Oliver dit :

        Fin de la vie insouciante de la génération Z avant la fin de cette décennie ! Faudra défendre le continent (de l’intérieur comme de l’extérieur) où continuer à jouer à son FPS préféré ailleurs.

    • Roissard dit :

      Je reconnais avec vous que c’est effectivement un brillant exercice de style. On est bien loin de Foch, sans même évoquer Napoléon… Après plusieurs relectures je me suis même demandé si ce n’était pas une forme d’humour.

      Sa conclusion est à noter :

      « Quant aux Américains, s’ils « doivent participer à la réflexion à venir, ils ne peuvent pas la conduire car leur vision de la sécurité en Europe n’est pas la même que la nôtre »

      Sans blague ? Qui l’eût dit ?

      « de même que les enjeux vus de la France, de l’Espagne ou de l’Italie peuvent différer de ceux vus de l’Estonie ou de la Pologne »

      Ah bon ? Personne n’y aurait pensé avant ce général.

      Mais le summum est : « je ne pense pas qu’une telle décision (engager des militaires en opération) puisse être déléguée à une autre instance que le président élu, comme c’est le cas en France, ou le Gouvernement ou la représentation parlementaire d’un pays donné »

      Très pertinent car c’est rarement le chauffeur du ministre des Armées ni même la femme de ménage qui puisse le faire.

      Gardons pour la fin l’inévitable « engager des militaires en opération, c’est décider que des gens peuvent mourir et donner la mort. C’est une responsabilité considérable »

      Merci de le rappeler, personne n’y aurait pensé.

      • Patrick, de Belgique dit :

        Mais oui, il a raison de le rappeler, son intervention ne s’adresse pas à des gens que l’on retrouve généralement sur ce blog, des militaires ou anciens militaires, ou simplement des civiles patriotes; là, il s’adresse aux politiques, à des glands de députés surtout intéressés par une éventuelle réélection et qui sont peu au fait de la chose militaire quand ils n’y sont pas sournoisement hostiles et là, la suppression du service national n’ a certainement pas amélioré le lien armée-nation, bref, dans ce domaine, on a les députés qu’on mérite… Ce qui peut apparaître évident pour vous ou moi, doit donner l’impression d’appartenir à un autre monde pour certaines personnes qui trainent sur les bancs de l’Assemblée nationale! Mais soyons justes, il y en a aussi qui s’investissent sérieusement pour la défense du pays, je ne crois pas, hélas, qu’ils sont les plus nombreux.

      • Kamfrenchie dit :

        vous n avez pas compris que pour la décision déléguée, il parlait d une instance supra nationale, par exemple la commission européenne ou un autre machin ?

  3. Clavier dit :

    « passons donc par l’Otan pour convaincre nos alliés en Europe de renforcer le pilier européen de Défense ».
    C’est la version kaki du fameux  » En même temps » ….?
    Il a tout compris le Gégène…..

    • Jym dit :

      « Grâce » à la Russie, tous nos alliés européens sont résolument convaincus par la nécessité de l’OTAN. Parti de ce constat, si on veut introduire l’idée d’une défense européenne, il faudra composer avec pour le moment.

      Mais il est certain qu’une armée unie restera une chimère sans union politique (et donc union des peuples). Ce n’est pas nécessairement un drame, on a déjà fait des coalitions par le passé.

    • E-Faystos dit :

      @ Clavier
      Oui, il a très clairement tout compris.
      .
      Si vous demandiez -et cela ne semble pas près d’arriver mais laissez moi espérer- mon avis sur la meilleure manière de pourrir un projet, je vous répondrais que troller de l’intérieur est la meilleure façon d’arriver à ses fins.
      .
      regardez objectivement comment Rheinmetal s’est comporté dans le.cadre du MGCS, et pourquoi je devrais éventuellement avoir tort.
      .
      parce que le char moyen Panthère est un désastre en termes de communication, puisqu’il t’envoie au « heures les plus sombres de notre histoire », il propose maintenant une alternative qui ne sera que potentiellement disponible que beaucoup plus tard, largement plus cher, même si plus souveraine.
      .
      mais les USA ont beau proposer.le très performant F35 (second degré), il ne peuvent pas gagner tous les appels d’offres.
      aux Européens de se réarmer et retrouver leur capacités.
      capacité compatible OTAN et pouvant, ça c’est déjà vu, être acheté outre-atlantique.
      en même temps qu’en Europe, cela va de soi.

    • Korrigan dit :

      Le gegene voilà un terme très respectueux et poli envers quelqu’un qui a la responsabilité de milliers de femmes et d’hommes ce qui n’est sans doute pas votre cas
      Essayez de vous hisser avec peine sans doute à son niveau et ensuite ,avec votre familiarité , vous vous sentirez autorisé à lui taper sur l’épaule

      • Clavier dit :

        Mon cher marsoin, ayant fréquenté les mêmes bancs que ces augustes personnages, je me permets cette familiarité et me passe de votre acquiescement …
        les  » mon général » je ne le réserve qu’à une seule personne, disparue depuis…..

    • Patrick, de Belgique dit :

      Le politique, c’est le politique, l’Armée, c’est l’Armée, je crois qu’on ne rend pas service à cette dernière en mélangeant l’image du CEMA avec celle du Président peu importe sa couleur politique.

    • Félix GARCIA dit :

      * ça ne marche plus le petit bonhomme à lunettes ? Bon … ça casse tout !
      ^^

  4. appolo dit :

    il ne peut y avoir d’armée européenne avec 27 états membres qui ont chacun leur intérêt propre (et je ne parle même pas de ceux qui ne voient que les US pour les défendre)
    le jour ou l’ue sera un modèle sur un modèle fédéral type Etats-Unis ou allemagne, cad avec un gouvernement centralisé ayant tous les pouvoirs régaliens (finance, affaires étrangères, défense, …) et qu’on arrêtera une gouvernance par consensus où il faut unanimité pour chaque décision important, alors on pourra reparler à ce moment d’armée européenne. Avant, cela ne sert à rien et n’aboutira pas, au mieux on aura comme dit le CEMA des coopérations locales et continuer avec l’otan, qui est quand même notre meilleure défense commune à ce jour et dont il serait plus que stupide de s’en passer

    • Paddybus dit :

      On ne fait pas une omelette avec des oeufs durs…. cette ue n’existera jamais car chaque nation à une culture, des objectifs et des intérêts différents… Une europe des nations fortes et coopérant ponctuellement, oui, une europe fédéralisée, c’est un fantasme de mondialiste financier…!!!!

      • lgbtqi+ dit :

        de mondialiste financier ukro-nazi-lgbt-juif-ploutocrato-écologiste qui mange chez McDonald et qui vote woke + cancel-culture.

        Etc.

        Etc.

        Etc.

        Et puis d’abord, y’a que poutin qui peut faire une Europe unie qui de toute façon ne saurait exister.

        Etc.

        Etc.

        Etc.

      • appolo dit :

        on ne peut pas prévoir l’avenir … Qui en 1945-50 pouvait seulement imaginer comment serait l’europe aujourd’hui ? Qui en 1985-90 pouvait imaginer que l’urss exploserait en vol ? Etc …
        Dire « jamais » est bien présomptueux.
        Enfin, après on a le choix … Si l’ue existe comme je le décrit, on pourra effectivement penser à avoir une vraie défense européenne. Si elle reste un groupe de nations plus ou moins fortes chacune défendant ses intérêts propres, alors qu’on ne viennent pas pleurnicher après que l’otan et les us restent le pilier de la défense européenne.

        • lgbtqi+ dit :

          Pour l’explosion « en vol » de l’urss : c’était assez prévisible bien que difficilement datable. Tout était bâti sur le mensonge et l’oppression de la population. L’idéologie était monstrueuse. L’économie était tellement minable qu’ils en étaient tout essoufflés dans tous les domaines.

          C’est ce qui attend la poutinie, la corée du nord et la dictature chinoise. D’ailleurs l’avênement de xi, qui déteste son surnom de winnie-l-ourson, va précipiter les choses vu sa mégalomanie et sa rigidité.

          Dater est périlleux, constater des facteurs et des tendances est plus aisé.

  5. Catoneo dit :

    La défense européenne est un concept franco-français visant à déporter nos insuffisances budgétaires à l’étage supérieur.
    L’affaire d’Ukraine n’a pas fait avancé ce projet, et surtout pas chez les PECOs qui ont vu la fébrilité française à composer avec une menace ouverte de la Russie poutinienne.
    Plus que jamais, ces pays du limes oriental de l’UE gagent leur sécurité sur l’Alliance atlantique et ne veulent en rien amoindrir son autorité de peur que les Américains ne prennent prétexte à diminuer leur soutien en exigeant une augmentation sensible des contributions européennes. Ce qui arrivera quand même, mais pas sous le joug français.
    La confiance à la guerre est un ingrédient primordial. La France n’en projette pas.

    • C. dit :

      *avancer

      • Carin dit :

        @Catoneo
        La France projette bien plus de
        « confiance à la guerre » que l’ensemble des armées des autres pays européens… ça c’est facile à démontrer.
        Là où Macron a fauté, c’est qu’il a mis la charrue longtemps avant les bœufs, sans observer ses pairs en Europe, parce qu’il pensait qu’il n’avait au mieux que 8 ans
        (2 mandats Trump), pour installer sa vision…
        Aujourd’hui à l’aide des partenariats d’assistance militaire, il tente de revenir par la fenêtre, en prenant en compte que des unités françaises pourraient se retrouver sous commandement Belge, Grec, Estonien, etc… et vice-versa.
        Et si ça semble fonctionner, c’est parce que ces pays ont pu constater qu’il honorait ses pactes
        (Grèce face à la Turquie), ce qui a ce jour n’est toujours pas le cas des USA, qui n’ont toujours pas modifié leurs dires, précisant qu’ils ne viendraient pas tout de suite, d’une part, et que c’était à l’Europe de gérer les visées d’agrandissement du territoire de la Russie, parce qu’ils avaient mieux à faire ailleurs.
        Et à ceux qui se moquent de la vision de Macron, je ferais remarquer que le « dôme de fer » que veut mettre en place l’Allemagne, est issue de la même vision, et est proposé que pour que l’Allemagne ne se sente pas larguée, parce que leur chancelier a bien compris que Macron et ses successeurs vont arriver à passer par la fenêtre. L’Europe va se scinder en 2, pour le plus grand bonheur des states qui n’en espéraient pas tant.

        • Patrick, de Belgique dit :

          L’Europe va se scinder en 2… Peut-être que là, vous touchez du doigt quelque chose… On en reviendrait à une Europe occidentale du traité de Dunkerque en 1947 et de celui de Bruxelles en 1948 avec les états latins en plus mais pas certain! Ces deux traités avaient tout de même en arrière pensée une résurgence de l’impérialisme allemand… La RFA et l’Italie purent rejoindre les signataires du traité de Bruxelles en 54. Dans le cas de figure que vous envisagez, l’Allemagne évoluerait sans doute vers une nouvelle Mitteleuropa, les pays voisins gravitant naturellement autour de son économie; qu’adviendrait-t-il de l’Euro? Une Pologne toujours susceptible et maintenant armée, une Ukraine ruinée, peut-être amputée territorialement et frustrée moralement, une Russie sensiblement affaiblie et peut-être devenue politiquement instable sont aussi des possibilités de déstabilisation dont l’ampleur pourrait bien ne pas faire le bonheur des USA, surtout s’ils ont en plus difficultés en Extrême-Orient! Politique fiction diront certains, sans doute, mais rien n’est écrit et souhaitons que l’avenir se passe plutôt en douceur! Il est encore temps d’écrire une lettre au Père Noël…

  6. Sorensen dit :

     » n’est pas en opposant l’Union européenne à l’Otan que l’on fera prendre conscience à ces États qu’un pilier européen doit se développer au sein de l’Alliance  » La France a eu 60 ans pour le faire. Pourquoi ne l’a t’elle jamais fait? Encore une fois la méthode Allemande triomphe, l’imiter n’aidera pas beaucoup.

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « Encore une fois la méthode Allemande triomphe, » méthode allemande, pas de majuscule c’est un adjectif. Ah la méthode allemande certains (ils ne sont plus nombreux) s’en rappellent encore, elle avait fait « fureur » à son époque! Décidemment vous êtes à l’Allemagne ce que @Kaya est à la Turquie, comme une sorte d’obnubilation aveugle!

      • Sorensen dit :

        Oh que si avec une majuscule. Se servir de l’OTAN comme cocon, la Pologne aussi imite l’Allemagne. Celui qui allongera le plus et proposera le modèle le plus fédéral à condition d’efficacité remportera la mise. Cela se forgera par le fer et non la négoce.

        • Gaulois78 dit :

          @Sorensen
          La Pologne fédéraliste ?
          Vous venez de faire ma journée le Teuton, décidément vous êtes d’une crasse bêtise…

          Continuez de prier pour que les régiments de cavaliers Polonais restent chez eux, n’exigent la réparation des dommages subis pendant la WW2 vous pourriez prendre cher..
          La Pologne faisant partie de l’Otan on pourra pas intervenir pour protéger les fesses de votre armée de fonctionnaires à mi-temps..Vous pourrez (peut être ?) comptez sur votre 5 ème colonne et les gesticulations de Vizir Erdo.. Où pas..

          https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Cavalerie_polonaise

        • Czar dit :

          « Cela se forgera par le fer »

          arrête de recycler ton bismarck, il a juste réussi à faire diminuer l’allemagne de 40%.

          et le fer d’aujourd’hui, c’est l’atome. dans ce domaine, les allemands ne sont que des Herreros un peu trop insouciants.

    • Aymard de Ledonner dit :

      L’Allemagne n’a pas d’Armée, dans le sens d’un outil militaire apte à agir pour la défendre. Si demain la république tchèque décide d’attaquer l’Allemagne, il est probable que si personne n’intervient, les tchèques arrivent à Berlin sans coup férir.
      On ne voit pas trop quelle méthode les allemands peuvent avoir à part bien sur celle de l’inaction.
      Les pays d’Europe qui ont besoin de sécurité se tournent le plus souvent vers les US, ou parfois vers la France comme la Grèce, jamais vers l’Allemagne qui ne peut se défendre elle même et pour qui les aspects commerciaux et industriels seront toujours plus importants que la sécurité de ceux qui voudraient lui faire confiance.

      • Oliver dit :

        Il y des événements géopolitiques qui peuvent initier des mouvements tectoniques géostratégiques dont nous n’avons toujours pas vu la fin.
        Le monde a radicalement changé avec les apprentis sorciers du PNAC (Project for the New American Century ou Projet pour le nouveau siècle américain ) think tank néoconservateur américain dont le rapport « Rebuilding America’s Defenses » disait (extrait) :
        « De plus, le processus de transformation, même s’il apporte un changement révolutionnaire, sera probablement long en l’absence d’un événement catastrophique et catalyseur – comme un nouveau Pearl Harbor »).
        Des types au pouvoir sous Bush Jr… 11 sept 2001 – Irak 2003 et la gabegie afghane !

        Projet mortifère d’une chimère transnationale à dominante anglo-saxonne . Celle de la très haute finance internationale, des rentiers pétroliers et des énergies, du Complexe Militaro-industriels & renseignement US.
        Pour obtenir leur dystopie totalitaire mondiale, l’Europe peut bien disparaître.

        Cette planète mérite tellement mieux…

  7. Lotharingie dit :

    Bonjour,

    HS :

    « …La Direction générale de l’armement (DGA) a réceptionné et livré le 14 décembre 2022 à l’armée de l’Air et de l’Espace le 9e avion ravitailleur multirôle A330 MRTT (Multi role tanker transport) Phénix.

    La DGA a pu effectuer cette réception suite aux différentes opérations de vérifications qu’elle a conduites depuis début novembre.

    Les essais se sont déroulés en Espagne, à Getafe, lieu de transformation en MRTT des avions civils A330 produits par Airbus à Toulouse, puis en France, à Istres, où les MRTT sont testés à DGA Essais en vol…. »

    https://www.defense.gouv.fr/dga/actualites/dga-receptionne-livre-9e-avion-transport-ravitaillement-multirole-mrtt

    Bien cordialement.

  8. BleihMoor dit :

    Personnellement, je refuse de recevoir des ordres de Bruxelles , organisation extra nationale étrangère et mafieuse de surcroit ! en plus on ne peut pas faire confiance car si on fait la guerre , on la fait à fond! ca implique du sang, de la merde, des destructions. après avec ce genre de machin européen, on serait lâchés, insultés, mis en examen, et accusés de crimes de guerre par des ONG en attendant d’être jugés! alors c’est non!!! pour moi!

    • alors dit :

      Qui êtes vous pour penser être en position de dicter vos idées ?

      • Pascal, (l'autre) dit :

        « Qui êtes vous pour penser être en position de dicter vos idées ? » Ben, alors, quoi? Il est libre d’exprimer ses idées, ça vous dérange? Si vous êtes en désaccord contre argumentez au lieu de jouer les offensés!

      • PK dit :

        Relisez : il parle de lui, pas des autres…

        Après, il n’est pas tout seul à penser pareil : tous ceux qui ont deux doigts de jugeote pensent la même chose.

        On peut se battre pour un pays, pas pour une organisation.

        • TLTDRLS dit :

          « tous ceux qui ont deux doigts de jugeote pensent la même chose »

          Non.
          D’autres pensent différemment et ne sont pas systématiquement des insensés.
          C’est vous qui considérez que ceux qui pensent comme vous sont raisonnablement intelligents et que les autres sont des abrutis.
          Si l’affirmation de la validité de votre théorie repose sur le postulat que celui qui n’y adhère pas est nécessairement un imbécile, votre thèse est bien fragile.

          • PK dit :

            C’est basé sur le bon sens, le truc le moins bien partagé au monde…

            Accessoirement, c’est basé sur l’histoire : personne ne se bat pour un machin, mais pour un pays oui.

          • lgbtqi+ dit :

            @ PQ :

            vous êtes l’illustration même de l’inégalité dans ce partage.

            Et non, certains ne se battent pas pour un pays mais bel et bien pour un machin idéologique. Vous en êtes là encore une illustration en vos efforts pour fracturer l’opinion française en relayant radio kremlin.

        • Carin dit :

          @PK
          C’est exactement ça… mais au sens propre de vos termes, à savoir que nos gars pourraient se retrouver en Grèce, en Belgique, en Estonie, aux EAU, voire en Inde. Je donne cette précision, parce que je ne suis pas sûr, que c’était le sens de votre post.

      • Tringlos dit :

        Et pourtant je le comprends !

    • ruffa dit :

      Parce que si tu faisais la guerre tu serais prêt à violer des femmes assassiner des gamins?
      Faut mieux t’expliquer mon gars

  9. Guynier dit :

    Bonjour à tous,
    Une armée européenne, cela voudrait dire commandement européen et pourquoi pas syndicalisme en temps de paix, bien sûr !
    Mais cette armée d’Europe obéir ait à qui ?
    Comment les chefs seraient désignés ? ( Par compétence ou par corporatisme avec avancement automatique comme actuellement avec l’armée de généraux en France que nous avons ?) Il faut que des personnes censées puissent en discuter avec les politiques pour faire une Armée Européenne. Non ?

    • S&C dit :

      Il faudrait plutôt que ce soient des personnes sensées.

    • Carin dit :

      @Guinier
      Il n’y auras pas d’armée européenne, le pacte européen consacré à une éventuelle agression, est calqué sur celui de l’OTAN, qui prévoit une « assistance à l’agressé par tous moyens jugés utiles par les autres états signataires » ce qui n’inclut pas forcément un renfort de troupes… nos amis allemands nous en ont fait la démonstration à plusieurs reprises.

  10. Alain d dit :

    « Reste la capacité, fondamentale, des alliés à travailler ensemble, et l’interopérabilité au sein de l’Union européenne et de l’Otan a beaucoup progressé  »
     » passons donc par l’Otan pour convaincre nos alliés en Europe de renforcer le pilier européen de Défense  »
    Il faut effectivement que la France continue à monter son taux d’activité et de coopérations avec ses voisins européens.
    Ce qui va dépendre aussi des effectifs et matériels disponibles.
    66 000 > 77 000 > 88 000?
    « Quant aux Américains, s’ils doivent participer à la réflexion à venir, ils ne peuvent pas la conduire car leur vision de la sécurité en Europe n’est pas la même que la nôtre »
    C’est bien là le problème, l’EU ne doit pas se laisser embobiner par Washington, et ce n’est vraiment pas le cas actuellement.
    C’est à dire l’UE-27. Pour le Royaume-Uni c’est déjà plié. Après son super Brexit, obligé maintenant de faire le grand écart économique entre les Etats-Unis, la Chine et l’UE. En défense, le Royaume essaie aussi de revenir sur l’agenda de l’Inde, notamment par AUKUS, donc grâce aux Etats-Unis.
    La prochaine fois que les renseignements américains agiterons une petite fiole, le renseignement britannique acquiescera, comme pour l’Irak. Tu veux un sususcre, ramène le bâton à ton maitre !

    • Felipe dit :

      si vous en êtes encore à croire que ce sont les américains qui nous « embobinent »… plus simplement, les deux tiers des états européens croient plus au parapluie US qu’au parapluie FR. ces mêmes deux tiers acceptent la dominaiton culturelle, économique militaire et diplomatique US. la version française leur est simplement insupportable. et je ne pense pas qu’aux allemands

      • ruffa dit :

        Bien dit !

        • Carin dit :

          Oui « bien dit », mais tous ces pays sont sous parapluie français… parce qu’européens…et ils le savent. Ils savent aussi que c’est pas les américains qui utiliseront leur arsenal nucléaire pour seulement menacer de représailles un éventuel agresseur nantis d’ogives nucléaires. Berlin, Paris, Oslo, et Budapest meme toutes ensembles ne valent pas New York, ou n’importe quelle ville des USA.
          Tous ces pays nous crachent volontiers dessus, mais c’est vers nous qu’ils se tourneront comme un seul homme pour leur défense, tout en priant qu’on puisse non seulement les protéger du nuc, mais aussi les remplacer sur le champ de bataille a n’importe quel tarif, parce eux sont incapables d’offrir une résistance égale aux ukrainiens.
          Beaucoup d’entre-vous se plaisent à répéter que nous avons une armée de défilé de 14 juillet, mais tous les stratèges du monde préfèrent ne pas rencontrer notre armée d’échantillons. C’est fini le temps des
          « ânes qui commandent »… il reste les lions.
          Et à ceux qui viendraient m’opposer Dien Bien Fu, je leurs rappelle que tant que les français avaient des munitions, aucun guignol D’en face n’a pu approcher, malgré le probable million de paxs et millier de canons.
          Le canal des Pharaons était gagné, leur armée en déroute, et seule la menace nucléaire nous a fait reculer… l’Algérie pareil, c’était gagné, c’est De Gaulle qui a préféré tout lâcher.
          La Libye, pareil et sans mettre un pied dedans. l’Afgha, les talibans ont très vite compris qu’il valait mieux éviter les français.
          Les nuisibles de l’état islamique aussi se plaignaient sur les réseaux sociaux de ces chetanes de français.
          Partout où les soldats français interviennent, quel que soit l’ennemis, il souffre.

        • Alain d dit :

          Bien dit quoi?
          Oui « les américains qui nous « embobinent » »
          Ils créent les conditions, ceci depuis 1945, pour assouvir toute l’EU!
          C’est aussi une histoire de gros sous, parce que des nations de l’UE préfèrent l’aide des Etats-Unis, qui, comme la Chine, la Turquie et la Russie, n’hésitent pas à faire des grosses avances financières, pour placer ses matériels.

  11. Patrick, de Belgique dit :

    L e général Burkhard a prononcé des paroles de bon sens.

    • JC dit :

      Qui vont dans n’importe quel sens, celui du vent !

      • Patrick, de Belgique dit :

        Le sens du vent est aussi une réalité! Qu’a-t-il dit de si choquant? Que l’Europe du Sud a une perception différente de la géopolitique par rapport à l’Europe du Nord-Est? Que c’est d’abord aux Européens de déterminer ce que doit être leur vision de la sécurité sans devoir subir un diktat américain sous prétexte d’alliance? Qu’en définitive, l’UE n’est pas un état et que ce n’est pas à des présidents de commission ou de parlement de l’UE de décider de la vie et de la mort des soldats français? Qu’il est souhaitable que des alliés travaillent ensemble et favorisent l’interopérabilité? J’ajouterai que pour la France, être dans l’OTAN, cela ne doit pas signifier être soumise ni à Washington ni à Berlin, pour être tout-à-fait clair! Ce n’est pas une situation facile, j’en conviens , mais pour ce qui est du vent, nous ne sommes tout de même pas dans une situation où un vieux maréchal sentait venir un vent mauvais…

      • lgbtqi+ dit :

        remonter vos interventions est intéressant et permet de connaître d’où vient le vent de l’Oural.

        • JC dit :

          Moins nauséeux que celui qui vient du Badudho.

          • lgbtqi+ dit :

            mais oui, JC mais ça marche pas, mais oui…

            On vous connaît ici désormais en tant que muscalidée jamais très loin de ce qui pue.

            C’est quoi badhudo ?

    • blavan dit :

      @patrick.De toute façon, la haute hiérarchie militaire n’a jamais voulu d’armée européenne qui aurait impliqué de rationaliser le sur encadrement français , préférant une armée échantillonnaire mais complète pour justifier tous ces postes d’état major redondants. De plus une armée européenne n’aurait de sens que si l’on avait une diplomatie européenne, ce qui n’est pas près d’arriver, les querelles sur l’énergie nous en donne un exemple aujourd’hui.

  12. breer dit :

    Déjà il faudrait que les populations prennent conscience des « dessous insidieux » de la politique socio-économique européenne, qui, avec toutes ses décisions, notamment concernant l’immigration de masse et le droit en général, participent à la déconstruction et la désorganisation sociétale de chacune de ses nations, plus ou moins prises dans son étau. Les armées comme à travers l’histoire, n’ont pas besoin d’être complètement unifiées pour combattre un ennemi commun éventuel. Il y a sûrement assez d’exercices inter – alliés pour être efficaces. Et de toutes manières, en ce siècle les consortiums de l’industrie de l’armement qui se font une concurrence acharnée ne permettraient jamais d’avoir des matériels et des troupes uniformisées, ni les chefs militaires des stratégies communes.
    Les décideurs majoritaires pro immigration anarchique de l’Europe actuelle, qu’ils soient dans leur esprit, bien ou mal intentionnés tirent toute l’Europe vers le bas « socialement » favorisant les crises sociétales et les drames humains sans que personne ne moufte. La politique gauchiste européenne d’ immigration chaotique, ubuesque est en train de saper toutes les fondations de nos nations et tous les équilibres civilisationnels si douloureusement mis en place pendant des siècles, et ceci en quelques décennies seulement.

  13. Alfred dit :

    Une analyse somme toite pertinente accompagnée d’un bel exercice d’equilibriste pour l’exposer, mais qui ne changera probablement rien au dogmatisme qui règne à la tete del’UE et aux divergences de vues entre les états membres notamment sur la doctrine d’emploi des forces et du nucléaire, et tout le reste

  14. Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

    Pour avoir une armée européenne, il faudrait un état européen, une politique étrangère européenne … Ce que beaucoup qui écrivent ici ne veulent pas, eux voudraient une armée européenne « ou la France domine sans partage » !

    • Jym dit :

      A court terme, cela n’existera que lorsqu’on sera au bord du précipice, comme toujours. La France et le Royaume-Unis ont bien failli fusionner politiquement face à l’Allemagne nazie.

      • Czar dit :

        non ils n’ont jamais « failli » une illumination d’un marchand de cognac mondialiste un soir de catastrophe ne représente pas une option politique réelle

        • fabrice dit :

          Czar
          Lisez des livres d’Histoire notamment les mémoires de guerre du général De Gaulle…Jym ne parlait probablement pas du marchand de cognac…

          • Czar dit :

            des livres d’histoire, j’ai dû en lire plus que toi, fab et si tu avais lu de Gaulle que tu cites, tu saurais exactement à quoi je faisais clairement référence (comme jym auquel je répondais) : la tentative grotesque d »union franco-britannique » de juin 40 préparée par jean monnet et présentée par de gaulle à churchill juste la veille de la démission de reynaud.

      • Tringlos dit :

        Oui c’est exactement ça ! Quand on aura la truffe bien au dessus de la merde, alors l’Europe militaire se constituera, du moins ses prémisses !

      • EchoDelta dit :

        Ah bon qu’est ce que c’est cette histoire du fusion ? Jamais entendu parle de cela sérieusement, et ça m’étonnerait fort de la part du général de Gaulle… de même que pour Churchill.

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « ou la France domine sans partage »  » Certes mais d’autres ont les yeux de Chimène pour Berlin qui est quand même assez en « phase » avec Washington! Cela doit certainement vous « agréer »!

  15. matou dit :

    Cela remet l’église au milieu du village.

  16. Jo666 dit :

    Quand on n’a pas les moyens d’avoir des leclerc autant faire des amx b2 avec des brennus ….

  17. Slil dit :

    il faudrait une armée ONUsienne et une armée européenne, comme ça au moins on sera sur qu’elles ninterviendront jamais

  18. Félix GARCIA dit :

    Et pi question cruciale :
    Qu’est-ce qu’on mange dans une « armée européenne » ?!
    Ah ha ! Vous voyez que vous en voulez pas de cette armée, hein !
    ^^

    Alimenter et protéger du froid, deux chantiers du SCA sur fond d’engagement majeur
    […]
    « Le collectif s’invite désormais aussi dans des rations de combat « très appréciées des militaires si on en juge par le taux d’échange en OPEX ». Nouveau concept expérimenté en Roumanie, la ration collective veut répondre à deux impératifs du maintien du moral en opération : la variété et la convivialité. Au-delà, cette ration vise à livrer une solution de restauration complète pour 30 militaires pour une journée, instruments de réchauffage inclus. L’intérêt est double : l’autonomie totale pour les combattants et l’économie de moyens matériels pour le SCA. Le concept existait déjà dans l’armée américaine. La France y aura ajouté son exigence qualitative et sa culture gastronomique. « Pour l’instant, nous sommes très satisfaits de l’expérimentation. Nous souhaitons maintenant entrer dans la phase industrielle, et pour cela il nous faut du budget ». Une ligne financière que le SCA a proposé d’inscrire dans la future LPM 2024-2030.

    En individuel également, l’amélioration est constante. « Nous fournissons de l’épicerie fine en mode industriel », soulignait le CRG2 Neumann. La seule ration de combat individuelle réchauffable (RCIR) est déclinée en 14 menus, dont sept sans porc. Deux menus 100% végétariens viendront bientôt agrandir la gamme. En parallèle, le SCA travaille sur une ration individuelle lyophilisée qui s’avérera « très utile dans les milieux dans lesquels il y a de l’eau disponible ». Son intérêt ? Un poids réduit à 1 kg, contre 1,7 kg pour la RICR, tout en conservant les mêmes caractéristiques en termes de salubrité et de nutrition. Environ 80 000 sont produites chaque année par l’établissement logistique du Commissariat des armées (ELoCA) d’Angers (Maine-et-Loire). »
    https://www.forcesoperations.com/alimenter-et-proteger-du-froid-deux-chantiers-du-sca-sur-fond-dengagement-majeur/

    Testé, et approuvé !
    « Antonin ! »
    https://www.youtube.com/watch?v=UK-XrKAjvnQ
    https://www.youtube.com/watch?v=RU__0SKUz6w
    https://www.youtube.com/watch?v=dIy1Jma43WI

  19. Auguste dit :

    « La vision des USA sur la sécurité en Europe,n’est pas la même que la nôtre ».Et nous faisons donc le choix de nous soumettre à l’OTAN (USA), qui n’a pas du tout la même vision,ni les mêmes intérêts, du monde que le nôtre.Béééélons enfants de la patrie!.
    Si l’armée européenne et une politique commune sont actuellement des mythes évidents,va bien falloir trouver quelque chose, pour ne pas être entrainés dans des aventures dont nous serions les premières victimes.
    On cherche ou on a déjà accepté le joug?.

    • lgbtqi+ dit :

      eh oui, tovaritch.

      Merci pour cette nouvelle contribution à votre anthologie et apologie de la Très Sainte Poutinie qui, vaillamment, lutte contre Satan. En prenant pour cible de son artillerie hier une maison de retraite…après avoir déporté 200 000 enfants et semé des charniers un peu partout.

  20. Raymond75 dit :

    Le général Burkhard a un bon sens concret qui semble en voie de disparition, tant les concours reposent de plus en plus sur l’abstraction. Il ne peut y avoir d’armée européenne sans une Europe fédérale, et on en est encore loin, à supposer que cela se fasse un jour : je vois mal u général français envoyer à la guerre des troupes hongroises ou portugaises par exemple !

    Mais les diverses armées européennes doivent converger de plus en plus dans des matériels sinon homogènes, du moins strictement compatibles, au standard de l’Otan. Tant que les USA prennent leur part dans la défense de l’Europe, c’est bien de convergence qu’il s’agit. Mais comme l’a dit ce général, il faut prévoir que les USA un jour pourraient se désintéresser de l’Europe … et ce sera peut être un moteur vers une fédération.

    • JC dit :

      je vois mal un général français envoyer à la guerre des troupes hongroises ou portugaises par exemple !…………Par contre je verrais bien un général allemand le faire…

      • Patrick, de Belgique dit :

        JC, enfin… Mais vous avez peut-être raison, d’ailleurs, ça s’est réellement passé, même avec des Français sous uniforme allemand…à Berlin, en 1945!

      • lgbtqi+ dit :

        JC… mais ça réussit pas souvent, faut reconnaître…

        Allez, ré-essayez encore, ne perdez pas confiance en votre propagande.

    • Patrick, de Belgique dit :

      Raymond75, je ne suis pas trop pour une armée supranationale européenne mais votre propos me surprend un peu; pourquoi des généraux français ne pourraient pas envoyer d’autres soldats européens à la guerre? Il me semble qu’ils ont été capables de commander des Arabes, des Berbères, des Sénégalais et bien d’autres, soldats qui, par ailleurs, se sont brillamment comportés que ce soit à Verdun ou à Monte Cassino pour ne citer que ces deux batailles! Et dans la Légion? Il y a aussi de nombreux Européens! En Europe, le problème ne vient pas des militaires mais des politiques! On essaie de nous refiler une forme de patriotisme européen qui reposerait sur des droits fumeux pour les bonnes gens et surtout sur des intérêts trop bien représentés à BXL-UE, avec en plus une euro-direction où la corruption n’hésite pas à s’inviter si l’on en croit les médias! Alors, l’Europe fédérale, il ne faut pas rêver, gardons ce qui peut sembler encore sûr et utile, nos vieux états et ce qui va avec, nos institutions et nos armées, elles ont la légitimité que l’Histoire leur a conférées.

  21. Czar dit :

    C’est tellement bien un CEMA qui n’a pas peur de perdre son poste et qui pense au pays avant son poste !

    • Félix GARCIA dit :

      Il y a encore des braves en France.

    • Czar dit :

      en plus faut avoir de l’eau tiède entre les oreilles pour voir en burkhard, très idéologiquement conforme, quoi que ce soit d’un rebelle. je note qu’en homme de comm, il prend grand soin à poser à l’américaine, avec la collection de drapeaux OTAN, UE, au lieu du « simple » drapeau pour lequel il appelle à combattre et mourir

    • Czar (le vrai) dit :

      @LLagneau : si vous laissez ce guignol utiliser le pseudo qu’il souhaite, en l’occurrence le mien, alors au moins laissez passer ma mise au point, je n’aime pas qu’on usurpe mon identité pour me prêter des propos que je ne tiens pas moi-même.

      • Laurent Lagneau dit :

        @ Czar (levrai),

        Il y a des mises au point qui peuvent se faire sans insulte.
        Cela vaut pour vous (et pour d’autres)

        • Czar dit :

          ces mises au point, je les ai faites à cent reprises. N’oubliez pas que c’est à cause du même guignol et de mes réactions que vous avez été conduit à supprimer l’accès aux comms pendant un moment. il le fait exprès, c’est du sabotage. Vous avez même été conduit à rajouter 2 après son pseudo usurpé, il ne tient compte de rien. Nous commentons tous ici sous sauf vous avec ces pseudos qui forment notre propre identité, quand quelqu’un vient utiliser un pseudo qui est en usage établi depuis plusieurs années maintenant, c’est une volonté délibérée de cause confusion et donc embrouilles vous n’avez donc rien à y gagner, notamment en termes de gestion des comms, mais c’est bien à vous de poser une règle claire à ce sujet.

          • Félix GARCIA dit :

            « Nous commentons tous ici sous sauf vous avec ces pseudos qui forment notre propre identité »
            …………………..
            \o/

          • Sorensen dit :

            @Félix C’est du Bixa Muda.

          • Caesar-César-Kaiser-Czar-Tsar dit :

            C’est vrai que c’est surprenant, de lire un message signé de votre pseudonyme qui n’injurie personne. Cela doit nuire à votre standing de pamphlétaire.

            Néanmoins, sur le fond, on ne peut vous donner totalement tort.
            Si vous êtes le premier à avoir utilisé ce nom de plume dans ces commentaires, il est plutôt d’usage qu’un nouveau venu cesse de s’exprimer avec le même pseudo après que l’antériorité lui a été signalée (même s’il utilise lui-même cet alias depuis de nombreuses années sur d’autres blogs, ainsi qu’il vous l’avait expliqué, si ma mémoire est bonne).

            Se pourrait-il que que quand vous avez attiré son attention sur la préexistence de votre pseudo sur Zone Militaire, vous ne l’ayez pas fait avec toute l’urbanité courtoise que l’on pourrait attendre d’une démarche visant à aboutir au règlement à l’amiable d’un litige de ce genre ?

            Mais au-delà de la question de l’âpreté avec laquelle vous concevez les rapports humains, cultivez-vous aussi la mégalomanie ?
            Croyez-vous vraiment que la fermeture aux commentaires de nombreux articles cet été soit directement liée au fait que vous ayez été le protagoniste d’une escarmouche entre deux contributeurs au sujet d’un pseudonyme commun et que vous vous en soyez ouvert au patron ?

            Quand la circulation sur une section d’autoroute est réduite de trois voies à une voie, il est très improbable que la principale raison en soit le litige qui oppose deux automobilistes autour de la rédaction d’un constat suite à un accrochage sur le parking d’une aire de repos, aussi concomitants ces deux événements soient-ils.
            En revanche, on pourrait y détecter une causalité avec le fait que l’un de ces automobilistes soit coutumier sur cette autoroute d’une conduite agressive systématique, d’un usage fréquemment injustifié de son avertisseur sonore et de ses feux de route, du non-respect répétitif des distances de sécurité et de la pratique de rabattements dangereux conduisant les autres usagers à devoir se déporter sur la bande d’arrêt d’urgence.

          • Félix GARCIA dit :

            Bonjour Sorensen,
            « C’est du Bixa Muda »
            —> https://www.youtube.com/watch?v=Qy9EnZ14cY4
            https://www.youtube.com/watch?v=EVfGZImxJFk
            ? C’est de cela dont vous parlez ?
            ? Un travesti muet qui s’essaie à un concours de chant ?
            ^^
            J’avoue que comparer mon pictogramme/émoticône « Odile ! » (« La Cité de la Peur »)/ »Chuis là ! » à cela m’a bien fait rire.

          • Czar dit :

            « Cela doit nuire à votre standing  »

            « standing »… ce mot qui signe son boumeur et son efflorescence giscardienne…. je parie que vous dites aussi « hall d’entrée » pour « vestibule », cher ami.

          • Czar dit :

            (ah et pour répondre à votre deuxième remarque, si vous aviez suivi tout cela d’un peu plus près, vous n’auriez pas sottement posé la question)

          • précision dit :

            @Czar on peut comprendre que L.Lagneau n’ait pas envie de faire respecter la police des pseudos de chacun. Si vous tenez tant que cela à votre réputation-identité j’ai quelques solutions techniques à vous soumettre. Je ne dis pas que ce sont des solutions idéales, prenez les pour ce qu’elle valent:

            – changer de pseudo. Il y a une chance pour que votre « usurpateur » ne vous suive pas. Si jamais il le faisait l’intention de nuire serait manifeste .

            – appliquer le principe de la « blockchain »: inclure dans chaque post un identifiant, et l’identifiant du du post précédent (par ex: horodatage). A la longue – à moins qu’il rédige plus de posts que vous – , vos posts et ceux de votre usurpateur seront à peu près distinguables par ceux que ce point intéresse, s’il y en a.

            Bien à vous.

      • Czar à moustache dit :

        À la pêche aux moules, moules, moules
        Je n’veux plus y aller maman
        Les gens de la ville, ville, ville
        M’ont pris mon panier maman
        Les gens de la ville, ville, ville
        M’ont pris mon panier maman

        • Czar dit :

          dommage que ton bref accès de courage n’ait pas poussé jusqu’au point de signer de ton vrai pseudo, hein.

          • Aphorismes dit :

            « vrai pseudo » ?
            Intéressant concept, que celui de l’authentique nom d’emprunt.
            Aurions-nous affaire à un oxymore ?

    • lgbtqi+ dit :

      voilà au moins une crainte qui vous est épargnée…

      Ça doit avoir une fonction de réassurance tous ces cubis entassés autour de vous.

      • Czar dit :

        c’est con, hein, que tu tapes (encore plus que d’habitude) dans le vide. Ca aura au moins été le maigre avantage de ce quiproquo

        • Czar (le vrai) dit :

          Toujours trop con pour te trouver un pseudo, Jacky ? Les énergumènes comme toi, c’est direction la psychiatrie pour schizophrénie, encore faut-il qu’un psychiatre veuille prendre charge de ton cas désespéré.

  22. KL42 dit :

    Donc pour résumer il nous faut un ennemi pour construire l’armée européenne.
    Rien de nouveau.
    La guerre actuelle permettra t elle de souder l’Europe contre la Russie. Ne vaudrait il pas mieux trouver des compromis pour vivre en paix ?
    Les US permettront ils notre émancipation, poser la question c’est y répondre, au revoir F 35, système patriot et autre contrat juteux.
    Après socialement, économiquement, militairement les US sont à la rue, que se passera t il, le jour ( qui viendra plus vite que beaucoup ne veulent le croire) ou ils rentreront chez eux…

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « Après socialement, économiquement, militairement les US sont à la rue, que se passera t il, le jour ( qui viendra plus vite que beaucoup ne veulent le croire) ou ils rentreront chez eux… » Savez vous que c’était le même discours qui prévalait pendant la guerre du Vietnam? Si vous saviez depuis le temps que l’on prédit la fin des U.S. alors certes ce n’est plus « l’empire » tout puissant façon guerre des étoiles que nous avons connu à la fin de la première guerre du Golfe où l’on parlait même de « pax américa » mais attention au syndrome du « vendre la peau de l »ours avant de l’avoir tué! »

      • Pascal, (l'autre) dit :

        Et pour préciser que dans le cas hypothétique où ils décideront de rentrer chez eux ce sera le fait d’une décision politique mais pour cela il faudra que l’actuel système de la mondialisation soit mort et enterré et cela risque de ne pas du tout faire les affaires du géant de l’Asie qui profite à fond de cette mondialisation depuis une bonne trentaine d’années maintenant!

  23. le sicaire dit :

    Et alors mon général, c’est quoi concrètement votre proposition ? Visiblement le « en même temps » fait des émules dans toutes les élites françaises. « En même temps » comme ça personne ne prend ses responsabilités, en particulier ceux qui devraient en prendre. Comme tout les autres, une fois quitté le sérail, il ira de plateaux de télévisions en plateaux de radios pour dénoncer l’attentisme et le manque d’ambition de nos politiciens et accessoirement fera la promotion de son ouvrage. Charité bien ordonnée commence par soi-même et toute ressemblance avec des personnages déjà connus serait fortuite… 😉

    • Felipe dit :

      la solution, elle vous saute au visage :
      1/ de nombreux états européens ne veulent pas de l’utopie de la défense européenne,
      2/ le concept de souveraineté européenne est un pur produit « made in france » pour essayer de développer une autonomie stratégique européenne, pilotée par l’allemagne, la france et éventuellement l’italie et la pologne. autant rêver
      3/ aujourd’hui et pour longtemps, seule l’oTAN permet de produire une organisation militaire à l’échelle du continent. sans être un otaniste béat, la france sans l’otan ne ferait pas la moitié de ce qu’elle fait aujourd’hui
      4/ il n’y a que la gauche et le centre bienpensants qui croient à une europe politique, en mettant consicencieusement sous le tapis les menaces à venir. normal, il faudrait consacrer son budget à des armées dont personne ne veut, sauf pour mettre des sacs de sable en cas d’inondation.
      5/ le seul facteur d’autonomie (pour la france et pour l’instant), c’est l’arme nucléaire et une certaine autonomie pour intervenir a minima hors d’europe (evacutaion de ressortissants).
      donc, il reste une seule solution : qui se joue sur trois axes :
      a/ dissuasion nucléaire+ budget militaire pour se situer au meme niveau que les allemands et les anglais (ne pas les oublier dans l’équation)
      b/ intégration opérationnelle à l’OTAN pour conduire la défense du continent, en montrant qu’on fait partie du top3
      c/ convaincre tous les européens de faire plus au cas ou les USA ne peuvent ou ne veulent plus intervenir

      • le sicaire dit :

        @Felipe
        1/ Il n’y a que la France pour croire que ce n’est pas une utopie (aujourd’hui…).
        2/ La France n’a toujours pas compris que la souveraineté européenne, si elle doit avoir lieu ne passera pas par la défense mais par l’économie et qu’avant de prétendre à une souveraineté européenne la France doit prétendre à une souveraineté économique nationale et là, il y a tout à refaire…
        3/ Que fait la France aujourd’hui à part gesticuler, de-ci, de-là ? La France n’a plus besoin de l’Otan depuis des lustres. Il doit juste y avoir des accords de coopération des forces armées françaises avec les forces de l’OTAN, comme c’était la cas jusqu’en 2009. Le fait d’avoir réintégré le commandement unifié de l’OTAN entrave notre souveraineté nationale qui est le prérequis pour toute souveraineté européenne.
        4/ Pour croire à une Europe politique, il faut d’abord croire à une Europe économique et donc commencer d’abord par une Europe fiscale… 😉
        5/ a/ La France est encore souveraine militairement grâce à l’arme nucléaire et à sa BITD (en terme d’innovation mais malheureusement pas en terme de production car on sciemment détruit notre paysage industriel depuis 40 ans…). Les autres pays européens, Allemands et Anglais compris, on déjà perdu, à part dans quelques niches, leur souveraineté militaire. Ils sont devenus les vassaux des USA.
        5/ b/ Inutile, les américains connaissent déjà très bien nos qualités militaires. Ils sont donc capable de nous aider quand cela les arranges et de nous mettre des bâtons dans les roues dans le cas contraire.
        5/ c/ Les européens ne peuvent déjà pas faire plus (cf. 5/ a/), si ce n’est qu’acheter encore plus américain, ce qui nous éloigne de facto de toute souveraineté européenne.

        La France a encore une carte à jouer (mais pour combien de temps encore…?). La seule façon de faire est de se réapproprier sa souveraineté nationale. Mais il faut du courage, de la volonté et un chef capable de
        se ruer dans les brancards de l’Union Européenne….

        • Catoneo dit :

          @Sicaire
          Re 2 : la souveraineté émane de l’Etat.
          Donc à l’étage européen c’est la Fédération, voire une Confédération qui récupèrerait la guerre et la diplomatie.

          Re 3 : Le SHAPE n’entame pas les souverainetés nationales ; c’est prouvé. On n’en peut dire autant de la Commission européenne.

          Re 5c : Le problème n’est pas inhérent à l’Union européenne mais à la sous-estimation des crédits militaires nécessaires à notre défense au bénéfice de régimes sociaux extravagants.

          • le sicaire dit :

            @Catoneo

            Re 2 : Je pense que la souveraineté émane surtout de celui qui en a la volonté…
            Re 3 : Idem, que ce soit au SHAPE ou à la Commission européenne, la souveraineté émane de celui qui l’incarne…
            Re 5c : Je ne pense pas qu’il y ait de sous-estimation des crédits militaires mais un refus, pour des raisons économiques ou idéologiques des décideurs politiques, à octroyer les crédits nécessaires.

          • Catoneo dit :

            @Sicaire
            Re 2 : c’est une assertion monarchiste qui me va tout à fait.
            Re 5c : Le CEMA Lecointre (2017-21) a attendu le dernier jour de sa mission pour déclarer qu’une défense crédible en Europe continentale exigeait de doubler les crédits militaires français. J’en déduis que tous les budgets soumis antérieurement entraient au chausse-pied dans les limites imposées par Bercy, et donc que les besoins réels n’étaient pas exprimés dans le détail. Les soumissions se bornaient à complaire à la politique générale du gouvernement. Donc les chefs militaires ont toujours anticipé les contraintes posées par les décideurs politiques (sauf peut-être Villiers, et encore).
            Il semblerait que cela doive s’arranger désormais.

  24. convertor dit :

    C’est en effet du bon sens, de ne pas mettre la charrue avant les bœufs. Construire une armée européenne, qui obéirait à une seule autorité (démocratique) européenne, suppose aussi d’être TOUS d’accord en Europe sur les objectifs de cette armée : Poutine est parfait comme épouvantail pour l’instant, et rassemble très bien contre lui presque tous les Européens (disons 75%). Mais la Russie d’après Poutine sera-t-elle aussi effrayante et dangereuse ? A mon avis oui, mais sinon ce sera un vrai problème politique pour continuer à rassembler l’Europe autour de cette idée d’armée commune. Qui est certainement une nécessité impérative à long terme. Et il faut commencer de suite …. En attendant, on peut toujours continuer à dire que « les raisins sont trop verts, et bons pour des goujats » si on n’y arrive pas ….

  25. fabrice dit :

    l’UE du club Med (France, Espagne, Italie) pousse pour une politique arabe et africaine mais elle même suit les divisions du monde arabo musulman (Maroc ou Algérie ? Haftar ou Tripoli ? Les EAU et l’Arabie ou le Qatar et l’Iran ?) c’est à dire qu’elle est totalement déboussolée avec un oeil à droite (l’Espagne penche vers le Maroc), un oeil à gauche (la France penche vers l’Algérie). La Grèce est obnubilée avec raison sur la menace turque. L’UE de Visegrad suivie par les Etats scandinaves et l’Allemagne pousse pour une politique est européenne mais est, elle même divisée, entre faucons (éclatement de la Russie, Pologne, pays Baltes, Suède) et modérés (terrain d’entente avec Russie, Hongrie, Allemagne).
    Bref la politique étrangère commune est un cirque permanent. Or les moyens sont limités et les besoins colossaux (rien que pour l’Ukraine c’est 8 mds d’euros par mois, la plaisanterie palestinienne dans le mds d’euros par mois)
    Le tout dans un contexte d’insécurité crée par le wokisme (les criminels sont les victimes, il faut changer de société, vive les migrants, création d’enclaves étrangères et de zones de non droit, vers un retour au Moyen Age, la vie des insectes est plus importante que celle des hommes, tu es ce que tu crois être, le narratif est ton Dieu, la vérité n’existe pas…) et la crise énergétique et économique actuelle. Sans compter le déclassement scientifique et industriel. Il faut aussi tenir compte d’un fonctionnement opaque et peu démocratique, malgré les discours, très exposé au lobbying agressif et parfois illégal (corruption, pots de vins) de certains acteurs non démocratique (c’est à dire où il n’y a pas de contrôle du budget, de cour des comptes, de justice indépendante… Pour les pays démocratiques c’est plus compliqué…).
    On félicitera les SR belges qui ont frappé un grand coup au Parlement européen…
    https://www.lesechos.fr/monde/europe/ce-que-lon-sait-du-scandale-de-corruption-qui-secoue-le-parlement-europeen-1888198
    Les autres services de renseignement et de police sont plus prudents visiblement alors que parfois ces agissements sont de notoriété publique et facilement traçables même en sources ouvertes.
    https://www.lemonde.fr/m-styles/article/2013/01/11/un-businessman-nomme-villepin_1815229_4497319.html
    Moins cauteleux et plus direct
    https://ripostelaique.com/pourquoi-le-qatar-donne-t-il-beaucoup-dargent-a-lavocat-debutant-villepin.html?print=print
    En ce sens Burkhard est un réaliste. Les conditions actuelles ne permettent pas une Europe de la Défense, tant qu’une politique extérieure commune n’aura pas été mise en place.

    • toufik dit :

      @fabrice, merci de rappeler le sujet palestinien, une fois de temps en temps, même si ça paraît un peu HS. Par contre c’est troublant ce parallèle fait (peut-être involontairement?) entre l’Ukraine, pays martyrisé par l’agression d’un « grand frère » niant son existence, et… ?

    • aleksandar dit :

      Les SR belges n’ont fait qu’obéir a von der la Hyène qui commençait a voir chaud aux fesses avec ses contras magouillés d’achat de vaccin.
      Juste un contrefeu médiatique.

  26. Jouven dit :

    L Armée européenne est une chimère dont l objectif est de sucer le savoir faire français au profit d autres nations qui n ont que faire de la sécurité de la nation française ou de ce qu il en reste après des année de démagogie migratoire et de courbettes au pseudo allié américain dont l intérêt est de promouvoir un affrontement militaire en Europe,lequel sera tout bénéfique pour les industries d armement américaines. L intérêt de la France et de l Europe occidentale n est nullement dans un affrontement avec la Russie. L Union européenne et la Russie ont des économies complémentaires. Mais bien entendu un tel rapprochement ne ferait nullement l affaire des Américains. Ils y perdraient leur première place mondiale. Pour sympathiques que soient les Ukrainiens, ils ne sont que le sous-marin naïf des américains dans cette affaire.

    • FreeWorld dit :

      On n’a rien en commun avec les barbares russes, on est mille fois plus proches des E-U, la guerre en Ukraine le montre a suffisance. Il faut souhaiter que la Russie soit démilitarisée (et subdivisée en plusieurs entités indépendantes) pour enfin qu’elle cesse d’agresser ses voisins. Heureusement que les E-U sont là pour protéger nos pays de la barbarie qui s’étend partout. Ceux qui sont aveuglement anti-américains font fausse route, si on est nuls il ne faut pas leur en vouloir de prendre le leadership. Et puis qui veux vivre en Chine, en Russie…

      • aleksandar dit :

        « Il faut souhaiter que la Russie soit démilitarisée et subdivisée en plusieurs entités indépendantes »
        Merci de mettre en lumière l’objectif véritable des américain en Ukraine.
        Malheureusement , j’ai bien peur que le morceau soit un peu trop gros pour votre appétit de puissance.

        • FreeWorl dit :

          C’est plutôt l’appétit d’expansion de la Russie qui pose problème. Et comme on voit mal une déstalinisation ou denazification de la Russie (Voir le livre de Iegor Gran sur la mentalité russe, et il est russe) on ne peut souhaiter que sa démilitarisation qui irait de pair avec une partition en plusieurs pays. Ça ne sert a rien de parler l’appétit de puissance (occidental ou américain) mais de voir qu’il s’agit de la seule façon d’assurer la paix dans le voisinage de la Russie, sauf neo-Nuremberg pour purger ce passif soviétique. Vaste programme.

  27. Bohé dit :

    Très bien parlé. Je suis sur la même longueur d’onde. Je rajouterai soyons fort, et le jour où les choses seront critiques (des menaces avec des USA qui ne peuvent/veulent pas intervenir) vous verrez comme l’alliance autour de la France se fera de manière naturelle…

  28. jacques lemiere dit :

    nul besoin d’argumenter..l’ue n’ets pas réellement une union politique, c’est essentiellement une union économique. sur laquelle desp oliticards essayent de forcer le main au peuple pour obtenir plus de pouvoir.. ..l’ue se quitte… le brexit le prouve… ce n’te spa sun hasard si le brexit a été combattu par l’ue alors qu’il aurait du être facilité..

    l’ue se quitte!!!! on doit s’entneir à des alliances militaires… dès lors de toutes façons qui dit armée dit speculation sur l’ennemi et la guerre…otr je ne suis pas certain que les pays de l’ue aient tous les m^mes opinions..

  29. Specht dit :

    Le principe d’une armée européenne aurait du sens pour des pays de petite dimension stratégique comme la Pologne, la Slovaquie, la Roumanie, la Belgique, la Suède, etc. Mais pour la France, qui a sa propre force de dissuasion, sa place au Conseil de sécurité de l’ONU et des intérêts stratégiques majeurs, une souveraineté technique pour certaines de ses armes, la dilution dans un corps strictement européen constituerait un frein monumental à ses ambitions et à son indépendance géopolitique. Le partenariat avec une structure comme l’Otan est bien suffisant.

    • Erik B-lund dit :

      Sweden is allready in alliance with Finland, the UK and the US. Sweden doesn´t trust France or Germany, so tha won´t happen.

      • Bingo dit :

        Sweden is afraid of its own shadow, you bet they prefer the US to take the lead. Actually Sweden only made up its mind for joining because of Finland that insisted that they join together (of Finland would join Nato without Sweden). In any case good Sweden joins the alliance.

  30. Thaurac dit :

    Établir l’équivalent de l’article 5 de l’otan, à la communauté européenne ne couterait pas grand chose si les pays attaqués font aussi parti de l’otan, le cas contraire un soutien direct de pays européen avec un pays non otanisé, pourrait s’il est parti prenante du conflit, faire jouer cet article en cas d’attaques directes sur son sol.

    • vrai_chasseur dit :

      @thaurac
      C’est l’article 42.7 du traité de l’UE, entré en vigueur depuis le 1er décembre 2009 : « Au cas où un État membre serait l’objet d’une agression armée sur son territoire, les autres États membres lui doivent aide et assistance par tous les moyens en leur pouvoir ».
      Ce traité a été ratifié par l’ensemble des états membres sans exception.
      Beaucoup ne voient que l’article 5 de l’OTAN et ignorent cette dimension « solidarité défense » du traité UE.
      En fait, on confond « armée européenne » (impossible à mettre en oeuvre car cela requiert impérativement en amont un organe politique exécutif unifié, lequel n’existe pas aujourd’hui – et c’est ce que rappelle avec bon sens le général Burkhard-), et « politique commune de défense », qui existe bel et bien dans le traité de l’UE (c’est la PSDC).
      Une bonne manière de regarder les choses est peut-être de voir que les armées européennes ne sont pas un seul requin, mais des barracudas capables d’agir de concert en banc. Une raison d’agir en banc existe déjà, c’est l’OTAN. La France a proposé une autre raison d’agir en banc, plus propre à l »UE : c’est l’IEI, l’Initiative d’Intervention Européenne.
      ça ne remet en cause ni l’OTAN ni le fait que chacun reste un petit barracuda individuel (plus ou moins gros, certains barracudas ont même une dissuasion nucléaire…).
      Et donc plus on sort dans la mer en banc coordonné entre petits barracudas européens, plus l’OTAN et l’UE y gagneront en efficacité.
      Cette compétence, double et non pas antagoniste, c’est LE point clé.

      • Félix GARCIA dit :

        « (impossible à mettre en oeuvre car cela requiert impérativement en amont un organe politique exécutif unifié, lequel n’existe pas aujourd’hui – et c’est ce que rappelle avec bon sens le général Burkhard-) »
        Bah j’crois qu’il devrait toquer au bureau d’à-côté pour expliquer deux-trois trucs du coup (Bon sens VS « Cercle de la Raison »):

        « Cinq ans de travail pour l’Europe. » (NDmoi : Oh ben ça alors ! On avait pô r’marqué !)
        Cinq ans après le discours de la Sorbonne pour une Europe souveraine, unie et démocratique.

        « La seule voie qui assure notre avenir, celle dont je veux vous parler aujourd’hui, c’est à nous, à vous de la tracer. C’est la refondation d’une Europe souveraine, unie et démocratique. Ayons ensemble l’audace de frayer ce chemin. »
        Le Président de la République Emmanuel Macron

        « Une Europe qui protège
        Défense
        « Ce qui manque le plus à l’Europe aujourd’hui, cette Europe de la Défense, c’est une culture stratégique commune. »
        Depuis 2017 : 
        ➜ Création du premier budget militaire commun pour la défense, doté de 8 milliards d’euros.
        ➜ Création de l’Initiative européenne d’intervention, à laquelle participent 13 Etats membres, pour créer une culture stratégique commune.
        ➜ Développement, avec l’Allemagne et l’Espagne, du système de combat aérien du futur et du char de combat du futur.
        ➜ Expérience de coopération européenne au sein de la Task Force Takuba pour lutter contre les groupes terroristes au Sahel. 
        ➜ Ambition commune affichée à Versailles en mars 2022 de renforcer notre base industrielle de défense. 
        ➜ Adoption de la Boussole stratégique, établissant notre doctrine commune. 
        ➜ Soutien à l’armée ukrainienne avec le déploiement d’une aide militaire de l’Union européenne sans précédent, pour un total de 2.5 milliards d’euros. »
        […]
        https://www.elysee.fr/emmanuel-macron/europe

        « Souveraine » … « Unie » … « Démocratique » …
        https://www.youtube.com/watch?v=apk5UNO48zY

        ♫ Puis après, j’privatiserai l’état ♫
        ♫ Et toute la France se prosternera devant moi ♫
        https://www.youtube.com/watch?v=zt4m7JqJUQw

    • Catoneo dit :

      @Thaurac
      Le recours à l’art. 5 du Traité atlantique ne déclenche pas l’automaticité d’une réaction.
      Bien lire : https://www.nato.int/cps/fr/natolive/official_texts_17120.htm
      Et il embarque le Conseil de sécurité de l’ONU dans le schmilblick.

      Ces dispositions laissaient du temps aux Etats-Unis pour peser le risque déclenché par un pays européen au contact du Pacte. Face à une agression, l’Europe seule n’a aucun recul, ni délai.
      C’est donc un dispositif automatique qui doit être construit. Et ce n’est pas simple.

      • Aymard de Ledonner dit :

        C’est effectivement une faiblesse importante. Les EU étant de l’autre coté de l’Atlantique comme chacun sait, ils peuvent juger que le risque est trop important pour s’engager. Les pays européens, voisins les uns des autres, sont dans le même bateau comme tout le monde l’a à peu près compris avec l’attaque contre l’Ukraine et par conséquent la solidarité est plus facile.

  31. mulshoe dit :

    la règle de  » l unanimité » rend toute chose impossible ceci en matière militaire encore plus particulièrement .

  32. hoche38 dit :

    Il était temps de mettre officiellement les pieds dans le plat et il est excellent que cela soit fait devant le parlement qui, il faut le rappeler, possède la légitimité démocratique de contrôler l’exécutif.

    • lgbtqi+ dit :

      Il est beau de vous voir vous soucier de démocratie et de légitimité quand on remonte l’ensemble de vos posts en ce blog.

  33. Pascal, (l'autre) dit :

    Le militaire n’est qu’un aspect de la diplomatie. Partant du principe que la diplomatie européenne est quasi inexistante l’Europe de la défense n’est qu’une chimère en conséquence une armée européenne……………………………Et comme certains états membres se « reposent » sur les U.S. par le biais de l’O.T.A.N. pour assurer leur sécurité(en mode « grand frère ») à bas prix* pourquoi dépenser dans une armée!
    * Ce que Donald Trump avait fait remarquer à plusieurs reprises avec son « stysle » inimitable à plusieurs pays européens et en particulier à l’Allemagne!
    Depuis il y a eu l’agression de l’Ukraine par la Russie mais malgré une unité de façade c’est toujours chacun pour sa g….
    Bon, maintenant faire ce constat qu’aujourd’hui……………………………….. Peut être que la « crainte » de se retrouver dans un placard même………….. doré n’est plus à l’ordre du jour en faisant valoir une opinion « non dominante »!

  34. GUEPRATTE dit :

    Trump a raison !!! Le contribuable Américain , qui va du Redneck au bobo de Frisco , en a marre d’avoir à assurer avec ses impots depuis 1945 ,la sureté de la colombe européenne qui passe son temps à jouer aux fables de la fontaine dans l’épisode de la grenouille qui voulait etre aussi grosse que le boeuf …à moins que ce ne soit celui de la cigale et la fourmi……voir les deux épisodes en meme temps !

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « Trump a raison !!! Le contribuable Américain , qui va du Redneck au bobo de Frisco , en a marre  » Trump en fait s’en tape un peu (beaucoup?) du contribuable de la Bible belt où des tenants des défilés en tenue latex de « Frisco ». C’est un businessman qui se dit tout les matins « comment dépenser aujourd’hui 1$ pour qu’il m’en rapporte 10 le soir! Il demande aux Européens à s’impliquer davantage dans leur défense en leur demandant (intimant l’ordre) de dépenser plus en achetant…………………………..chez lui!

  35. Félix GARCIA dit :

    Biodiversité: la question des données génétiques menace l’issue de la COP15
    « Le débat peut paraître obscur ; il pourrait pourtant faire basculer les négociations en cours à Montréal, dans le cadre de la COP15 sur la biodiversité. Les 193 représentants des pays membres de la Convention sur la diversité biologique (CBD) négocient actuellement les règles pour l’accès et le partage des ressources génétiques numérisées issues de la biodiversité. Il s’agit pour eux de définir des principes généraux pour encadrer la commercialisation d’un produit – du médicament au concentré alimentaire – issu d’une ressource génétique numérisée provenant d’un territoire donné, et prévoir des compensations pour le territoire d’où provient la ressource. »
    https://www.rfi.fr/fr/environnement/20221217-biodiversit%C3%A9-la-question-des-donn%C3%A9es-g%C3%A9n%C3%A9tiques-menace-l-issue-de-la-cop15

    Et pendant ce temps, de gros tarés continuent de chercher à s’accaparer la moindre molécule, le moindre souffle de vie … « le Vif », comme dirait Alain DAMASIO …
    Z’avez pas intérêt à vous faire transformer en OGM … oh … mais attendez …

    – On est piégés comme des rats ?
    – Non, les rats ne se font pas piéger aussi facilement. Vous êtes piégés comme … des carottes.
    https://citations.ouest-france.fr/citation-film-les-simpson–le-film/pieges-comme-rats–65629.html

    • Félix GARCIA dit :

      La prochaine COP au Qatar ?
      « LA COMPIL DE LA COUPE DU MONDE AU QATAR »
      https://www.youtube.com/watch?v=jPZneF5-9ZA
      😀
      Bah quoi ? Coupe / COP …
      « Ramenez la COP à la maison ! »

      L’Arabie Saoudite organisera bien les Jeux Asiatiques d’Hiver dans une cité inexistante du désert en 2029 !

      Ils doivent pas être au courant …
      De quoi ? Bah ! Que nos ancêtres ont déjà provoqués des montés des eaux en mangeant des hamburgers dans leurs Hummers !
      Vous m’croyez pas ?

      « Structure sous-marine de Yonaguni »
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Structure_sous-marine_de_Yonaguni
      « Pavlopetri »
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Pavlopetri
      « Héracléion »
      https://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%A9racl%C3%A9ion

      L’effondrement de l’Ancien Empire égyptien
      https://www.youtube.com/watch?v=I0oy7Tt9xNk
      Lac Moéris
      « Le lac Moréis qui avait une profondeur de 60 à 70 m a été fortement asséché il y a 4 200 ans par un événement climatique de portée mondiale, du moins au niveau des régions équatoriales. Ce changement climatique a aussi asséché le Nil en supprimant pendant une vingtaine d’années ses crues. Le résultat en fut une famine importante qui a été la cause de la chute de l’Ancien Empire. »
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Lac_Mo%C3%A9ris

      Alors ? Cons-vaincus ?
      Yzavéka mettre en place les Crédits Carbone couplés à un Crédit Social … sont cons aussi …

      « Escrocs Bandits Crew » bébé !

    • Félix GARCIA dit :

      « Droit de polluer et prix du carbone pour les ménages : l’Europe vote une réforme importante pour le climat » (« Pour le climat » … si si … puisqu’on vous le dit !)
      […]
      Un « prix du carbone » pour les ménages
      […]
      « La fin des « droits de polluer » gratuits
      Par ailleurs, à mesure que montera en puissance une « taxe carbone » aux frontières, l’Union européenne supprimera progressivement les quotas d’émission gratuits alloués jusqu’ici aux industriels de l’UE pour leur permettre d’affronter la concurrence extra-européenne. Alors que, selon l’ONG WWF, l’équivalent de 98,5 milliards d’euros leur ont été distribués entre 2013 et 2021, au moins 2,5% de ces « droits à polluer » gratuits seront supprimés en 2026, puis 10% en 2028, quelque 48,5% d’ici 2030, avant de disparaître totalement en 2034. »
      https://www.tf1info.fr/environnement-ecologie/droits-de-polluer-chauffage-et-fonds-social-l-europe-vote-une-reforme-capitale-pour-le-climat-2242305.html

      ♫ À genoux, prosternez-vous ♫
      ♫ Soyez raviiiiiiiiiiiis ! ♫
      https://www.youtube.com/watch?v=H1Fv67HKdkQ

      Gloire à la Fédération Européenne ! Gloire à l’URSS 2.0 ! Gloire au Nouvel Ordre Mondial !
      ………..
      -_-‘

      Comment on se fait laminer sur ce terrain de la guerre informationnelle et cognitive !
      Azy, j’les prends tous un par un !
      Chuis chaud Mireille !
      ♫ Soit plus ardent que le feu des volcans ! ♫
      https://www.youtube.com/watch?v=E-p6l9nioNI

    • Félix GARCIA dit :

      « Toyota Chief Says ‘Silent Majority’ Has Doubts About Pursuing Only EVs »
      Akio Toyoda says electric vehicles are one option alongside hybrids and hydrogen-powered cars
      https://www.wsj.com/articles/toyota-president-says-silent-majority-has-doubts-about-pursuing-only-evs-11671372223?mod=hp_lead_pos5

      Nan mais oh ! Dénoncer timidement l’escroquerie avant que tous les mécanismes de la tyrannie oligarchique soient en place, c’est pas sympa !
      Il va falloir le faire participer à « la fenestroïka » russe …
      « Il est mort d’une crise cardiaque … provoquée par ce couteau … qu’on a retrouvé planté dans son œil … »

      Maiiiiis euh ! « Le Changement/Réchauffement Climatiqueuh ™ » —>
      « Crise de l’eau en Europe : la situation est plus grave que ce que l’on pensait »
      https://www-nationalgeographic-fr.cdn.ampproject.org/c/s/www.nationalgeographic.fr/environnement/2022/12/crise-de-leau-en-europe-la-situation-est-plus-grave-que-ce-que-lon-pensait/amp

      Voilà, et surtout, pas d’agroforesterie, d’intercultures, de cultures associées et de semis direct sous couverts … naaaaaaaaaan : OGM résistants à la sécheresse, voilààààààààààààà la solution … pi de nouveau biocides … et des engrais utilisés « de manière SMART » … et rationnement … et interdiction de la viande … et …

      « OH OH ! ALERTE AU GOGOL ! ALERTE AU GOGOL LES ENFANTS ! »
      https://www.youtube.com/watch?v=0uaQMxBjd5E

      -_-‘
      ………
      Bref, c’est ça l’Union Européenne … alors une « fusac » de la France là-dedans : C’EST MORT !!! Y A PAS MOYEN !!!
      Mais qu’est-ce qu’il vous faut à tous pour voir l’escroquerie pour ce qu’elle est ?
      ‘tain … la puissance de l’aveuglement et du déni … c’est dingue …
      « Vers un Nouvel Âge Reminiscent ! »

  36. themistocles dit :

    Compte tenu de l’espérance de vie du machin européen, gangréné par la technocratie corrompue, le dogmatisme aussi woke que béat et l’euro condamné à mort par la réalité économique, la démarche me parait saine. Au moins on évitera de se battre pour les canots de sauvetage lors du naufrage final.

    • Arrêtez de regarder les vidéos de Charles Gaves ou Olivier Delamarche , l’Armageddon n’arrivera pas.

    • Avec un pseudo comme le votre il faudrait être au Parti des Européens comme moi, pas chez les défaitistes.

      • themistocles dit :

        Pour le camp des défaitistes, calmez cotre enthousiasme. Qui a vendu à vil prix notre indépendance? Qui à signé des accord ayant ruiné notre industrie ? Qui à détruit nos frontières ouvertes à l’immigration incontrôlée, ses crimes et ses excès? Qui a sacrifié notre politique énergétique au seul profit de l’Allemagne ? Qui a forcé la France à produire moins de produit agricoles ? Si ce ne sont pas les termes d’une capitulation sans combattre c’est quoi? Rendez-vous avant la fin de la décennie pour les obsèques du machin. Pour le coup, j’aurai une double raison de me réjouir. Seul regret, mon humble position, sans doute opposée à l’opinion que vous vous faites de la vôtre, ne me permet pas de contribuer à accélérer le mouvement autrement qu’avec un bulletin de vote dont l’UE se fiche éperdument.

  37. Erik B-lund dit :

    There won´t be an european army. That is something that Macron and Scholtz have made sure because of political incompetence. We can´t have a Europe with ONE army if France, Germany or Hungary can block Europe from using it in a rational way, There is no trust from the rest of Europe in France and Germany – zero. What will happen in Europe are regional alliances – The Nordic Alliance with Sweden, Finland, and the UK, maybe with Norway, Estonia and Latvia. You will have the Polish alliance with Lithuania, Ukraine, maybe with Slovakia and Czechia. Then the Greek alliance with Cyprus, Israel, maybe with Bulgaria. Last, the french-german alliance with Belgium, the Netherlands and Denmark.

    These can act regionally, also joining if there is a bigger threath, but they will not unite under Brussels, i.e. Germany and France.

  38. Catoneo dit :

    Sur l’Otan, on voit que vous n’avez pas les bonnes informations. Vous avez ingurgité la propagande antiaméricaine classique et débile des partis de l’extrême qui n’y connaissent rien non plus. Va falloir réviser.

    • s dit :

      Vous ne pouvez étayer aucun de vos arguments spécifiques à l’OTAN. Vous restez au niveau de la récitation d’une propagande usée. Vous n’avez pas « évolué » dans les sphères atlantiques de décision ; ça se voit à votre véhémence. Vous n’avez rien.

  39. Un civil dit :

    Le CEMA, pragmatique et réaliste c’est le point de vue de tous les européens sauf …de la France
    l’idée est purement française, bien que les allemands en font une déclinaison en ne perdant pas de vue leurs intérêts propres qui pourraient ce résumé par  » un pour tous et tous pour moi ! »
    et avoir une défense européenne c’est bien jolie ,mais quid du niveau politique qui pour prendre les décisions …
    une défense européenne pourrait être un bel outil certes mais qui est destiné à resté dans ça caisse car personne ne pourra ou saura s’en servir

    • rainbowknight dit :

      En même temps « Make Our Planet Great Again » peut tout faire. Il peut présider au destin de l’UE et au sort de la France… Voilà le chef, le messie attendu par tous les citoyens du vieux continent..
      L’analyse est pertinente mais n’est elle pas le brouillard qui cache une fois encore l’arrogance française ?
      Une occasion donnée à nos détracteurs de démontrer que cette France est insupportable, la leçon de Waterloo n’aura pas été apprise.
      C’est quoi l’ UE, combien de nations, de langues, de dialectes différents , de cultures différentes ?
      C’est quoi les Etats-Unis ? Le creuset où ces différences se sont fondues pour donner une nation nouvelle avec une langue commune et une vision partagée. Les dissensions
      existent mais elles s’éteignent à l’idée d’être une seule nation face à l’adversité.
      C’est cette cohérence qui a portée les E.U. aux sommets dont rêvaient toutes les nations européennes mais chacune de son côté.
      La réalité c’est qu’il n’y aura jamais d’armée européenne, la France n’en veut pas sauf à la commander et de cela les autres ne veulent pas en entendre parler.

    • tschok dit :

      @Un civil,

      Une défense européenne ne signifie pas nécessairement une armée européenne, qui reste aujourd’hui utopique, d’ailleurs.

      Construire une défense européenne, ça veut dire quoi? Vous avez plusieurs façons de vous y prendre:

      – Vous pouvez mutualiser des moyens financiers pour des achats groupés ou pour de la R&D, sachant que le traité de l’UE interdit de financer des dépenses d’acquisition de matériel à partir du budget commun de l’UE

      (Source:https://www.euractiv.fr/section/politique/news/la-commission-europeenne-propose-des-incitations-fiscales-pour-les-projets-darmement-de-lue/)

      – Vous pouvez créer des états-majors communs et des forces d’action rapides, par exemple, à partir des forces nationales des Etats membres, ce qui implique un consensus des Etats membres qui donnent leur accord pour une opération donnée.

      – Vous pouvez avoir une politique industrielle commune pour créer une BITD européenne, par exemple en favorisant la création de grands groupes industriels comme Airbus, ou en favorisant les rapprochements entre industriels nationaux, comme KNDS. En fait, en donnant une taille européenne à des entreprises qui existent déjà.

      – Vous pouvez également essayer de développer une politique extérieure et de sécurité commune, les Etats membres essayant de faire converger leur politique extérieure particulière vers un objectif commun.

      – Vous pouvez introduire dans le traité de l’UE une clause de solidarité en cas d’agression armée.

      Etc, etc. Et tout cela, on l’a fait, ou on le fait, avec des succès variés.

      Et puis au bout du bout du processus, il y a l’armée européenne. Mais elle suppose un Etat fédéral européen qui n’existe pas. Alors, on en déduit un peu hâtivement que la défense européenne n’existe pas, est impossible, ou ce qui revient au même, est utopique.

      Non, vous pouvez faire des tas d’autres choses qu’une armée commune, c’est-à-dire tout ce que je viens de vous décrire. Et beaucoup d’autres choses encore. Mais, il existe des obstacles majeurs à la prise en charge par l’UE d’une compétence globale et intégrée en matière de défense, sans même aborder la question d’un éventuel Etat fédéral européen.

      En gros, il existe trois obstacles majeurs:

      1) L’Otan est devenue de facto l’alliance militaire de défense de l’Europe: puisque l’Otan existe, pourquoi créer une défense européenne? L’Otan prend toute la place.

      2) L’UE est une organisation internationale qui refuse d’exercer l’imperium: elle s’accepte en tant que puissance géopolitique, dans sa dimension économique surtout, mais elle refuse d’être une puissance impérialiste. Dans son esprit, elle rejette toute forme de militarisme, au point qu’elle interdit le financement d’acquisition conjointe de matériel militaire via le budget commun. Il faut passer par des manips de contournement, comme des fonds, des instruments financiers ou je ne sais quoi.

      L’UE accepte de verser des subventions pour produire du blé, de la viande de porc, ou pour construire des kilomètres d’autoroute ou des ponts, etc, mais acheter des chars, non. C’est curieux, mais c’est comme ça.

      L’OCCAR, qui est une organisation intergouvernementale qui s’occupe de maîtrise d’ouvrage en matière de programmes d’équipement militaire en coopération internationale n’est pas une agence européenne, bien que son logo s’inspire de l’esthétique de l’UE.

      3) La résistance des Etats membres: aucun d’entre eux n’envisage de transmettre à l’UE ses compétence souveraines en matière de défense, surtout la France qui est une puissance nucléaire. Mais même la Pologne: elle achète américain et refuse de soumettre sa politique d’équipement militaire à une sorte de « buy european act » au motif qu’elle perçoit d’importantes subventions de la part de Bruxelles. Et en droit, elle a parfaitement raison: il n’y a aucune obligation pour les pays membres d’acheter européen.

      Donc, un Etat membre comme la Pologne peut être politiquement « ingrat » à l’égard de ses partenaires européens de l’UE, mais juridiquement, il est complètement dans son droit.

      Donc, on est très loin d’une armée européenne pour le moment, et ainsi que l’explique notre CEMA, tout projet de défense européenne devra s’accommoder de ces trois contraintes: l’existence de l’Otan, qui phagocyte la question de l’alliance militaire défensive, la nature stratégique spécifique de l’UE, qui dénie son imperium, et la volonté des Etats membres, qui n’entendent pas renoncer à leur liberté d’action en matière de défense.

      Tout projet de défense européenne doit donc se glisser dans les interstices, avec en face de nous une Russie menaçante, et à côté de nous un allié surpuissant, les Etats-Unis, qui dépense pour sa défense 800 milliards de dollars par an, là où les européens culminent péniblement à 250 milliards d’euros à 27…

      Vu qu’on ne met pas la même quantité de pognon sur la table, il ne faut pas non plus s’attendre à des miracles.

  40. Thierry le plus ancien dit :

    L’Europe Fédéral j’y suis favorable (mais à la carte, c’est à dire la possibilité pour chaque état de choisir ses propres lois dans nombre de domaines qui auront été choisi), ainsi qu’une armée européenne mais cela concrètement semble encore bien loin et ne sera peut-être pas le choix des peuples si la machine administrative se déshumanise et délaisse au bord de la route les laisser pour compte.

    En revanche pour le court et moyen terme il y a une chose qui est absolument vital et indispensable, l’histoire militaire l »a démontré à chaque fois qu’elle y a été confronté, c’est la constitution dans le cas d’un conflit majeur concernant l’Europe toute entière, il s’agit d’un commandement unique pour toutes les armées européenne et d’un général en chef unique pour la défense de tous les pays.

    Il faut prévoir un état major général et son chef (peu importe la nationalité) pour coordonner toutes les armées dans un mouvement cohérent et coordonné contre un adversaire potentiel d’où qu’il vienne.

    C’est là dessus que les politiques doivent se mettre d’accord, et s’ils ne le font pas, l’histoire les jugera durement.

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « c’est à dire la possibilité pour chaque état de choisir ses propres lois dans nombre de domaines qui auront été choisi) » En fait vous préconisez un système à la carte! Oh le beau bordel en perspective! (Remarquons que c’est déjà un peu le boxon!)
      « pour coordonner toutes les armées dans un mouvement cohérent et coordonné contre un adversaire potentiel d’où qu’il vienne. » Il me semble que c’est le b.a.-ba de la stratégie militaire! Non?

  41. Daniel 1945 dit :

    Ce qu’a fait pourtant le Colonel de Gaulle, père de la 5ème constitution en 1958.

  42. Daniel 1945 dit :

    Aujourd’hui, c’est la mosquée.

  43. Nous ne pouvons avoir d’armée Européenne tant qu’il n’y a pas d’état Européen avec un gouvernement, le faire avant serait dangereux sur plusieurs point.

  44. sansinteret dit :

    mon 1er commentaire ici.
    il manque toute la composante économique à cet article. Le simple citoyen que je suis est lassé d’entendre tous ces contrats d’armements controlés par un pays étranger. Ou en venant picorer de l’information ici, de lire a quel point ca s’embrouille entre europeens pour avoir la plus grosse part du gateau possible (et au final, c’est un larron exterieur qui emporte tout!!). ne constater qu’une forte degradation/non-evolution de notre industrie militaire (qui veut la paix…).
    par ex, je pense a tout le savoir faire accumulé et perdu des manufacture de St Etienne, adieu FAMAS… notre souveraineté la plus elementaire soumise desormais a un bon vouloir d’un fournisseur etranger. Chinois et indiens ont tout compris en demandant des transfert technologique et construction sur place.
    Il est dommage que ce militaire ayant l’occasion de s’exprimer aupres de politiques n’est pas mis en avant cette composante pour leurs rappeler leur Role&Responsabilité. Qu’on poura commencer à parler d’une armee europeene lorsque la somme des armées concernées utilisera 100% d’armes europeennees (des budgets europeens qui restent en europe!).

  45. charly10 dit :

    Une armée européenne devrait donc être commandée par quel chef ?, désigné par qui ? Effectivement cela poserai beaucoup de conditions à mon avis difficilement conciliables entre les partenaires. Et si les ordres à cette armée utopique, devait être donnés par l’équipe de « pingouins » comme celle à la tête de l’Europe actuelle, je n’ose pas imaginer dans quelles situations dramatiques cela nous emmènerai.

  46. dompal dit :

    J’avais cru comprendre que le PR M. Macron voulait une vraie armée européenne ???

    A présent, le CEMA dit que c’est une chimère.

    Va-t-il être ‘remercié’ comme auparavant le Gal de Villiers ?

    Wait and see……….

  47. sentinelle dit :

    En aucun cas l’Allemagne ne peut donner le moindre avis sur des crimes qu’elle a poussés jusqu’au dernier degré et c’est valable pour 1 siècle. Elle ne doit exister que sous la coupe des anglais et des français qui feraient bien de s’en souvenir avant de la laisser sortir de sa cage .
    Autrefois très pro européen j’ai compris plus tard d’ou venait se malaise que je ressentais au FFA

    • lgbtqi+ dit :

      @ sentinelle, dont la direction générale des interventions n’échappera à personne qui soit quelque peu attentif :

      Il vous faut mettre une majuscule à Français, au moins !

      Et en matière d’abomination, les nazis ont fait fort, mais les 6 millions de morts sont à mettre en rapport avec les 80 millions de morts de l’idéologie communiste.

      Et vous qui vous prévalez d’avoir appartenu aux Forces Françaises en Allemagne, vous ne savez rien, manifestement, du profond regret, de la profonde honte allemande pour l’égarement nazi.

  48. Philippe THIEBAUT dit :

    Le CEMA a raison.
    Dans nos démocratie, les forces armées sont au service de la défense des nations dont les élus au suffrage universel déterminent la politique.
    Il manque encore à notre Union européenne une politique étrangère commune dont l’armée européenne serait un élément fort.

    Pour avancer vers cette politique étrangère commune, je propose l’élection de la Présidence de l’Union au suffrage universel selon des modalités que les spécialistes sauront nous proposer.