La Marine nationale fait ses adieux à l’hélicoptère Alouette III

Quand il était encore chef d’état-major de la Marine nationale [CEMM], l’amiral Christophe Prazuck se plaisait à rappeler que l’Alouette III était l’hélicoptère de « Fantomas », dans le film du même nom et pour lequel Louis de Funès, Jean Marais et Mylène Demongeot se partageaient l’affiche en 1964. Évidemment, il s’agissait de souligner l’ancienneté de cet appareil, dont le coût de l’heure de vol avait significativement augmenté au cours des dix dernières années, passant de 5’000 à plus de 10’000 euros.

Selon les plans initiaux, l’Alouette III de l’aéronautique navale auraient dû être remplacé par la version navale de l’Hélicoptère interarmées léger [HIL] « Guépard ». Mais cet appareil ne devant être prêt qu’à partir de 2028, il a donc été décidé d’accélérer les choses… avec la location auprès du secteur privé d’une flotte « intérimaire » composée de dix Dauphin N3 et de six H160 [sur lequel sera basé le HIL, ndlr].

Aussi, ce 9 décembre, les derniers exemplaires de l’Alouette III que possédait encore la Flottille 34F/ESHE [formée à partir de l’ex-escadrille 22S] seront officiellement été retirés du service, à l’issue d’une cérémonie présidée par l’amiral Pierre Vandier, l’actuel CEMM, à Lanvéoc-Poulmic. Il s’agit du second type hélicoptère à connaître un tel sort en l’espace de quelques mois, les Lynx, dédiés à la lutte anti-sous-marine [ASM], ayant tiré leur révérence en septembre 2020.

Au total, la Marine nationale a disposé de 37 Alouette III, selon deux versions : la SA316B [avec une déclinaison dédiée à la formation au vol sans visibilité, la SA316B VSV] et la SA319B, équipée pour le vol IMC [conditions météorologiques de vol aux instruments] ainsi que pour la lutte ASM depuis les frégates de la classe Tourville, grâce à l’emport de deux torpilles Mk-46. Cette mission sera ensuite reprise par les Lynx, lesquels permirent un saut capacitaire et technologique pour l’époque.

Les Alouette III de l’aéronautique navale ont effectué quasiment toutes les tâches que l’on peut demander de faire à un hélicoptère : recherche et sauvetage, rôle du « Pedro » à bord d’un porte-avions, transport, formation, lutte ASM, liaison, etc. Aussi, en soixante-ans, ces appareils ont effectué plus de 330’000 heures de vol.

Au 1er juillet 2021, neuf exemplaires étaient encore opérationnels. Qui plus est avec une disponibilité supérieure à celle des appareils plus modernes… D’après les derniers chiffres communiqués en 2019 par le ministère des Armées, les Alouette III affichaient un taux de disponibilité de 44,7%, soit l’un des plus élevés parmi l’ensemble des hélicoptères des forces françaises.

« On peut l’assimiler à une 2CV des airs parce que tout est simple et tout est interchangeable sur cet hélicoptère, ce qui fait qu’il est relativement facile d’entretien et on avait un stock de pièces détachées suffisant pour le tenir jusqu’à maintenant », a expliqué un officier marinier au quotidien Le Télégramme.

Jusqu’au bout, ces Alouette III auront continué à rendre de bons et loyaux services… L’un de ces hélicoptères a en effet effectué un dernier déploiement opérationel à bord du Bâtiment de commandement et de ravitaillement [BCR] Somme, lors de l’exercice « Silent Wolverine », organisé en novembre autour de l’USS Gerald Ford, le nouveau porte-avions de l’US Navy.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

64 contributions

  1. Félix GARCIA dit :

    Pour la masse dans nos armées :
    – Un successeur robuste/rustique aux Gazelle et Alouette (« Fardier aérien – hélico léger ») ?
    – Un turbopropulseur type « Super Tucano »/AT-6 Sky Warden ?
    – Un équivalent du Celera 500/1000 L de Otto Aviation, décliné en autant de version que nécessaire : transport, ROEM, ISR, PATMAR, »nounou », drone MALE … ?

    Pi on se débrouillera pour rentabiliser à l’export, tout le monde en voudra chuis sûr.
    On monte une boîte dédiée pour l’hélico et le turboprop’. On lui fait faire un max de pièces détachées dès le début, dans le contrat, afin de les avoir en réserve et dispo’ partout et tout le temps.
    L’équivalent du Celera 500/1000L, ça pourrait intéresser Dassault ?

  2. Raymond75 dit :

    « On peut l’assimiler à une 2CV des airs parce que tout est simple et tout est interchangeable sur cet hélicoptère » :une autre époque, une époque révolue par la recherche névrotique de davantage de complexité hors de prix, à la maintenance complexe et coûteuse, et à la disponibilité somme toute réduite ! La guerre en Ukraine montre l’inutilité de ces machines ridiculement sophistiquées.

    Je me souviens avoir vu il y a assez longtemps au meeting de La ferté Allais (en fait Cerny) le vol d’adieu du dernier DC3 opérationnel de l’armée, qui je crois mes souvenir était affecté à l’aéronavale. Une autre « 2 CV de l’air », jamais égalé, et dont des dizaines d’exemplaires volent encore dans le monde, alors que le dernier exemplaire produit le fut en 1945 …

    • Moddus dit :

      Au contraire, la guerre en Ukraine montre bien que la ou le matos soviétique simple à besoin de tirer une multitude de munitions, le matos occidentale fait le même boulot avec seulement quelques obus / roquettes.
      Pas pour rien que les Ukrainiens adorent les Caesar, les Himars… Et toute l’artillerie occidentale de 155mm. Idem pour les missiles anti char et anti aérien qui ont été redoutable.
      Après, c’est évident que ça fait quelque chose de voir ces hélico partirent à la retraite après 60 ans de service !

      • audebert dit :

        tu confonds canon et materiel volant. la rusticité et la simplicité en aeronautique militaire sont des facteurs evidents de disponibilité. de trés nombreuses missions n’impliquant pas le combat direct (eva san, surveillance, liaison, transport.. ) . mais il faut se souvenir qu’une alouette II ou III peut sans probleme, comme les mi8, tirer des missiles ou des roquettes. et toutes les armées n’ont pas les budgets ou les personnels qualifiés pour entretenir des monstres de technologies. pour avoir le nombre, il va falloir AUSSI penser à creer un successeur qui puisse etre fabriqué rapidement, et à peu de cout, comme devrait l’être son entretien. sinon, nous tomberons, comme l’a fait l’allemagne hitlerienne dans le piége du trop cher, trop difficile à produire et reparer, et donc au final pas disponible..

        • Dolgan dit :

          et vous , vous confondez armée professionnelle de temps de paix avec mobilisation générale en temps de guerre totale.

  3. vascocap dit :

    Un crève cœur, j’ai passé plus de 1500 heures sur cette merveille… j’ai dormi à trois dedans, fait de la mer, de la montagne à plus de 4000m, du désert à -250m, du chaud, du froid, du mouillé, du samu et jamais le moindre pépin. C’était dans une autre vie!

    • Bench dit :

      @vascocap, yep , triste aussi. C’est un bruit qui va me manquer au dessus de la presqu’ile, après celui des Super Frelons.

  4. PK dit :

    Si l’on avait un stock de pièces détachées suffisantes, cela explique mal pourquoi l’heure de vol était grimpée à 10 k€…

    Belle machine en tout cas. La sécurité civile a sauté le pas il y a quelques années pour les E-145, sans trop de regret finalement (sauf pour le bogue montagne, mais chut, hein, faut pas ternir la bête).

    • Rom dit :

      du stock sur 60 ans de service, t’es sérieux ?? lol
      Non la réalité c’est que ça fait belle lurette que ces hélicos auraient du être hors service et que les coûts n’auraient donc pas du monté ainsi.

      • ScopeWizard dit :

        @Rom

        S’ il existe même un marché de niches , à l’ instar de ce qui s’ observe dans le secteur du véhicule terrestre , la « re-fabrication » de la rechange , ça existe ou disons que ça pourrait se faire .

        Ne pas oublier que jusqu’ en 1979 pour la III , à ma connaissance ce sont plus de 3200 Alouette qui ont été construites puisqu’il y en a eu aussi qui l’ ont été sous licence .

  5. Riecko dit :

    Un exemple de conception cet hélicoptère. Il aura rendu de grands services. Mais il était plus que temps, 60 ans une honte!

    • Marine dit :

      Pourquoi une honte ? Tant qu’ils peuvent servir à un coût et dans des conditions de sécurité acceptables, autant les garder. Pourquoi faudrait-il s’en débarrasser juste « parce qu’ils sont vieux » ? Et puis 60 ans, ce n’est pas si vieux si on regarde les B-52 et C-130, pour ne citer que ceux-là.

      • ScopeWizard dit :

        @Marine

        Bien observé !

        Mais bon , si les B-52 ou C-130 ont fait leurs preuves et ne sont pas faciles à remplacer , il en va tout de même différemment de nos Alouette qui quoi qu’ il en soit sont à ce jour en nombre restreint , spécialement au sein des effectifs de la Marine .

  6. Oliver dit :

    Trop cher pour droniser cette valeureuse grand-mère !

  7. Fralipolipi dit :

    Dommage qu’on n’ait pas organisé alors un appontage de la vénérable Alouette sur le bord du très gros bizuth PA USS Ford 🙂
    Bonne retraite … bien largement méritée.

  8. jyv58 dit :

    Snif!
    J’espère que quelques exemplaires vont aller dans les musées et d’autres dans des associations qui continueront à les faire voler

    • Patrick LEMIERE dit :

      La totalité des 316 et 319 sera envoyé dans des musées ou des lycées techniques. Il y a déjà eu plusieurs de livrer par les airs ou par camions pour les plus anciennes.

  9. Yrr dit :

    Ha bon, avec un taux de disponibilité de 44,7% on est l’un des meilleurs ? C’est combien le pire ??

    • Et la tête, et la tête. dit :

      Pour une fois, Yrr, vous ne dites pas que des c*nn*r**s.
      Comparaison n’est pas raison, mais quelqu’un connait-il le taux de disponibilité considéré comme normal pour une flotte d’hélicoptères civils ?

      • précision dit :

        Les EC145 de la sécurité civile c’est un peu au dessus de 90% en 2021 (quelques pourcents en dessous de l’objectif, qui est de 95%). La gendarmerie n’est pas civile, mais c’est autour de 80% (sans surprise, les appareils anciens y ont un taux plus faible).

        Mais comme vous dites, la comparaison est difficile, aussi bien parce-que les modèles, l’utilisation et l’enjeu ne me paraissent varier beaucoup : certains usages militaires mettent probablement plus à l’épreuve les machines, et l’enjeu de certaines missions en temps de paix peut être considéré comme beaucoup plus faible que pour la sécurité civile.
        J’observe ainsi qu’il y a quelques années pour la marine nationale c’était plus de 80% sur les EC225 et un peu au dessus de 60% les dauphins, et même en 2022 les panther c’était 75%.

  10. Titeuf dit :

    Formidable machine !!!!

    • blavan dit :

      Très rustique et facile à entretenir. Dans la version initiale il n’y avait pas d’ électronique mais une génération courant continu. Pour l’Armée de terre un convertisseur avait été ajouter pour le système de stabilisation afin de tirer les missiles SS 11 et d’alimenter la lunette de tir. Il n’y avait pas besoin comme aujourd’hui de sous traiter la maintenance , une autre époque !!!!!

  11. Frédéric dit :

    Les Mystère 20 de la DGA ont quitté aussi le service le 25 novembre 2022.

  12. ScopeWizard dit :

    Ah ben voilà ; ça c’ est une vraie bête de somme , bête de course à ses débuts .

    Merveilleux hélicoptère , super-bien construit et fait pour durer récompensé d’ un très beau succès à l’ export ; avec l’ Alouette II , son « avion de chasse » typique du moteur Turbomeca Artouste/Astazou à turbine reconnaissable entre mille….
    https://www.youtube.com/watch?v=bdr6gqwDSbg

    https://www.youtube.com/watch?v=9kg7ZyLtaDg

    https://www.youtube.com/watch?v=lRuB-VunFck

    https://www.youtube.com/watch?v=zYLSyjGQlho

    Pendant longtemps l’ hélicoptère le plus stable en stationnaire en haute montagne ; idéal pour les missions de sauvetage ou de secours….
    https://www.youtube.com/watch?v=DsRJBXkfQtU

    Bonne machine !
    https://www.youtube.com/watch?v=TWxDSvKwgMw

    Petit documentaire à vocation historique :
    https://www.youtube.com/watch?v=57pIqwXFvaU&t=8s

    Moyen documentaire :
    https://www.youtube.com/watch?v=Lf0O3-uXVxg&t=3s

    Grand documentaire d’ époque :
    https://www.youtube.com/watch?v=ClXNS4Sz7cw

    Démo :
    https://www.youtube.com/watch?v=Irqy9iV7TBs

    Avec ses copains et copines de la Marine :
    https://www.youtube.com/watch?v=V-w1kX0ibjc

    https://www.youtube.com/watch?v=BTzbMpJ6Y10

    Vedette de cinéma et au service de nos plus grandes stars…
    https://www.youtube.com/watch?v=h1-4lmisNCE

    ♫ Alouette , gentille Alouette…. ♪ ♫
    Visite guidée :
    https://www.youtube.com/watch?v=QIpud3igxvc

    • fredv dit :

      Merci !!
      J’en ai plein les yeux !!

      • ScopeWizard dit :

        @fredv

        Avec plaisir !

        C’ est le but ! 🙂

      • tschok dit :

        Normal, ce post est le rendez-vous des vieux cons.

        Vous avez tous les larmes aux yeux.

        Si je devais expliquer ce moment à mes gosses, je leur dirais « Ben voilà, on a enterré le Faucon Millénium ».

        Un grand déchaînement d’émotion intergénérationnelle.

        Sincèrement, mes chéris, on avait encore les pièces détachées?

        Et puis, sans se mentir, vous trouvez pas qu’on a fait mieux, depuis?

        Allez, il vaut mieux que je me taise, on va pas se fâcher. Si vous continuez toutes à vous laisser aller, je vais vous traiter de vieilles putes réactionnaires putrides. Et ce sera mérité.

        Les grandes douleurs sont solitaires. Dont acte et Inch Allah. Vous avez droit à votre jardin secret.

        • ScopeWizard dit :

          @tschok

          Juste un truc , ô rien de bien méchant au contraire sois rassuré : depuis l’ Alouette et certaines innovations de certains génies inventeurs du coin qui se retrouvent précisément sur cette brave Alouette , les progrès mondiaux en matière de voilures tournantes ont fait des bonds de géant y compris aux États-Unis , et ce , que ce soit chez Bell ou Sikorsky .

          Mais chuuuuuuut , botus et mouche cousue , faut surtout pas le répéter…. 😎

          • toukounaré dit :

            Si on doit citer un homme ,un seul , qui a fait beaucoup pour les hélicos , je dirai René Mouille !

          • ScopeWizard dit :

            @toukounaré

            Exactement !

            Autrefois , avec des gens comme Béteille , Ziegler ( père ) , ou Servanty , il faisait partie des connus….

            Mais à présent , avec nos génies de pacotille et nos grands intellos à la tschok , forcément…. 😉

    • Vermeil dit :

      Ca, c’est du Scope comme on l’aime !
      Merci.

      • ScopeWizard dit :

        @Vermeil

        Ah ben voilà….

        Je savais bien qu’ à force je finirais bien par l’ obtenir , cette fichue carte verte !

        Merci à vous ! 😉

  13. fredv dit :

    L’Alouette III …silhouette oh combien familière des Français, car l’hélico est gravé dans les mémoires de tout un chacun, dès l’instant ou plus de 40/50 ans…et ce, partout.
    Un ventilo qui a fait plus que ses preuves, lorsqu’on voit son taux de disponibilité.
    Tout à fait dans la lignée de ce que savait faire l’industrie Française en son temps, fiable, à l’entretien facile, quitte à sortir la b**e et le couteau ( mais rare ici ), très Frenchie en fait!
    Mais j’ai vu que le Lynx avait aussi, prématurément, fait ses adieux.
    Plus que belle bête, en avance sur son temps, qui aurait pu continuer à voler.
    2 engins différents, un Franco-Français, l’autre Franco-Anglais, mais qui était des machines saintes, performantes, à l’entretien facile.
    Cette particularité a disparu via Airbus Helicopters, alors qu’Eurocopter savait encore.
    Je me gratte la tête, en voyant cette déficience, je pense au Caiman qui a de graves soucis, inimaginables même à l’époque du Lynx.
    Certes, heure de vol plus chère, pour les 2 machines, mais elles…s’envolaient, elles !
    Pas passéiste pour autant, mais l’incompréhension est là…presque sous mes yeux car pas très loin de Marignane.
    Lien pour le Lynx : https://www.ouest-france.fr/mer/videos-l-adieu-des-marins-du-ciel-a-leur-helicoptere-lynx-6962736

    • précision dit :

      Le lynx il y a quelques années avait un taux de disponibilité en dessous de 20% les dernières années avant que la marine nationale ne s’en sépare en 2020. Il me semble que les anglais aussi ont décidé de s’en passer pour leur aéronavale , comme la plupart des marines européennes , même s’ils continuent à en utiliser pour leur équivalent de l’ALAT.

  14. Castel dit :

    Une chose m’échappe tout de même un peu :
    Pourquoi retirer du service un hélicoptère dont le taux de disponibilité est supérieur à 44%, alors qu’avec le NH90, on en est péniblement à 35%.
    https://www.aumilitaire.com/communaute/topic/47096-le-taux-de-disponibilit%C3%A9-des-h%C3%A9licopt%C3%A8res-nh-90-ca%C3%AFman-reste-%C2%AB-particuli%C3%A8rement-inqui%C3%A9tant-%C2%BB/#:~:text=En%202018%2C%20le%20taux%20de%20disponibilit%C3%A9%20des%20NH-90,que%20celui%20des%20NH-90%20NFH%20avait%20atteint%2035%2C5%25.
    Etant donné que ses performances, sont encore loin d’être ridicules, n’aurait il pas été plus logique d’attendre 2028, année de remplacement prévue par le « Guépard ».
    Certes, le fait de faire appel à des Dauphins et à des H160, qui sont de bonnes machines, semble une solution envisageable, mais auront-ils la capacité d’effectuer toutes les missions que réalisent actuellement les alouettes sur le terrain ?
    Pas si sûr…..

    • tschok dit :

      @Castel,

      Non, rien.

      Mais- comment vous dire?- dans votre logiciel, il y a pas une fonction « j’évolue »? Vous êtes programmé pour être complètement statique?

      M’insultez pas, j’essaye de comprendre.

      • Castel dit :

        @tschok
        Dans mon  » logiciel », il y a quelque chose qui me dit qu’on ne remplace une chose par une autre que si cela apporte un progrès , or, louer des hélicoptères au secteur civil, donc, à priori moins bien équipés pour des missions militaires que les Alouettes 3, ne me semble pas forcément mieux…
        Mon jugement aurait été différent si des problèmes de fiabilité avaient été constatés sur ces machines, et qu’un remplacement aurait parut urgent.
        Voila qui me parait simple et compréhensible, mais comme vous semblez avoir certains problèmes de compréhension, je me tiens à votre disposition pour vous apporter d’autres précisions si nécessaire !!!

    • précision dit :

      Le sénat liste trois raisons qu’on retrouve aussi dans l’article de L.Lagneau:
      – le coût de l’heure de vol avait explosé.
      – L’âge du matériel (approchant des 50 ans).
      – la multiplication des micro-flottes (18)

      Par contre votre question sur la capacité à faire les missions a été soulevée aussi par le sénat.
      La raison principale mise en avant par l’amiral Prazuck c’était « Je suis ainsi prêt à louer des hélicoptères civils d’occasion pour faire le travail de liaison entre les bâtiments à la mer, aujourd’hui réalisé par les Alouettes III ».
      La commission a observé que la location d’hélicoptères civil « n’apparaît en effet adaptée que pour l’entraînement de base des équipages, certaines qualifications nécessitant de réaliser des heures de vol sur des appareils militaires disposant de l’ensemble de spécifications et des équipements nécessaires, ou encore pour la réalisation de missions moins complexes. »

  15. Titi74 dit :

    Pourquoi donc changer de concept puisque la recette était géniale? on ne peut donc pas faire évoluer le modèle plutôt que de chercher à réinventer la roue ?

    • blavan dit :

      @titi74. Sur cette génération, on avait ni problème de corrosion , ni problème électronique, des matériaux simples et une caisse à outil pour échanger les composants à échéance de vie . On a voulu fabriquer des besoins comme dans l’automobile , et si dans l’automobile on a au contraire réglé la corrosion; on a pourri le vieillissement à cause de l’électronique.

    • ScopeWizard dit :

      @Titi74

      Bien qu’ excellente et novatrice en son jeune temps ( l’ Alouette III entre en service en 1961 soit dans les 5 ans après l’ Alouette II ) , sur le plan d’ un usage militaire , à l’ aube des années 1970 la polyvalente Alouette est surclassée en termes de performances tandis que les systèmes et armes capables d’ en abattre ont énormément progressé .

      D’ où dans un premier temps le lancement de la Gazelle de Sud Aviation ( le constructeur Britannique Westland participant à sa production en série ) beaucoup plus rapide et très manoeuvrante qui chez-nous sera équipée des missiles anti-chars HOT puis du viseur VIVIANE .

      Mais tout aussi rapidement , il apparaît qu’ il faut des machines plus spécialement étudiées pour faire de l’ attaque au sol ou de la protection/escorte .

      Or , que ce soit Gazelle ou BO 105 ( constructeur Allemand Bölkow ) qui à la fin des années 1960 effectuent leurs premiers essais en vol , comparativement aux modèles US tels que le Bell AH 1 Cobra ( dérivé de l’ UH 1 Huey ) qui apparaît dans l’ urgence d’ une Guerre du Vietnam dont dès 1962 les prémices faisaient craindre une guerre super-meurtrière pour les voilures tournantes , ces appareils ne sont pas prévus pour réellement pouvoir survivre sur le champ de bataille ; leur agilité ou leur vitesse ou même cette conception en rotor de queue ( anti-couple ) en « fenestron » caractéristique de la Gazelle , ne suffisent plus .

      Même le Cobra donne à son tour des signes de vulnérabilité .

      Bref , en plus d’ une ultra-modernité en matière d’ avionique , il leur manque du blindage et de la protection ( ce qui implique une recherche d’ alliages plus résistants et plus légers tout en nécessitant plus de puissance-moteur ) d’ où le développement de l’ Eurocopter Tigre ( premier vol en 1991 ) qui se veut le pendant de l’ AH 64 Apache ( entre en service en janvier 1984 pour un premier vol en date de fin 1975 , soit l’ issue des travaux du constructeur McDonnellDouglas comme « solution de repli » de l’ infortuné et pourtant incroyablement performant AH 56 Cheyenne ( 1967 ) de Lockheed ) car pendant toutes ces années , le constructeur Soviétique Mil n’ a pas davantage chômé et propose dès 1969/1970 une sorte de « char » volant d’ apparence redoutable et très impressionnante , le Mil Mi 24 .

      Par conséquent , bien que merveilleusement conçues et d’ une fiabilité remarquable , ces véritables vélos du ciel que sont les Alouette ne sont plus du tout aptes à faire face à l’ évolution des menaces du champ de bataille .

      En revanche , en usage civil ou militaire « limité » , elles présentent encore de très solides arguments ( simplicité , facilité de pilotage , stabilité en stationnaire en conditions difficiles en altitude , entretien ) ; mais c’ est comme pour tout , le temps passe et fait son œuvre…..

      Quid par exemple des progrès réalisés en termes d’ autonomie ou de rendement-moteur comme du ratio performances-consommation ?

  16. Pompon dit :

    Ha merde. Une incroyable machine qui pardonnait tout..parfois trop, un pilotage dans du velour et la meilleure autorotation qu’il puisse exister, une sécurité sereine….Son chant strident et douloureux va nous manquer….une vraie sirène

  17. Alfred dit :

    Alouettes et Gazelles, 2 hélicoptères développés par Sud Aviation puis l’Aerospatiale, des entreprises spécialisées à l’époque où la France savait faire. Puis vint l’ère des champions industriels européens qui ont voulu tout révolutionner en appliquant à l’aviation les principes de l’industrie automobile. D’abord Airbus, et ensuite le consortium NH Industries dans le cas du NH90, avec le résultat que l’on connait. Un beau gachis et une perte de savoir faire qu’il faudra passer sous silence pour ne pas écorner l’image du « leader européen ». On comprend mieux pourquoi Dassault, qui maitrise son sujet et n’a rien à démontrer, reste ferme sur ses positions.

  18. penandreff dit :

    hier au dessus de la presqu’ile une alouette II puis 3 alouettes III et trois dauphins en démonstrations
    2 époques différentes avec des machines ayant des capacités (vitesse , autonomie) bien différentes, le vol au dessus de la mer en mono-turbine est interdite depuis longtemps l’aéronavale avait une dérogation il me semble.

  19. dompal dit :

    Il était grand temps de virer ces vieilles bécanes, n’en déplaise aux nostalgiques !
    La R16 aussi était une super bagnole mais qui en utilise encore une tous les jours ?
    Il faut savoir vivre avec son temps…

    • vascocap dit :

      Le vieux con que je suis va ramener sa science, mais en montagne, les gendarmes et la sécurité civile on bien pâti du E-145 après l’alouette III , perte de contrôle en lacet, vortex et autres manques de puissance, tellement qu’il ont râlé auprès de leur hiérarchie.
      exemple: https://www.larepubliquedespyrenees.fr/faits-divers/justice/crash-des-helicopteres-l-ec-145-n-est-pas-adapte-4867743.php

      Mais , se sont fait rappeler aux dures réalités économiques du lobby militaro-industriel, faire un hélitreuillage à 4000m en été par vent de travers, oubliez! allez juste chercher les skieurs à pas plus de 2500m en hiver par beau temps et vous n’aurez pas de pb… Rompez !
      Quand au coût de la maintenance, fallait pas sous traiter à des boites dont le seul but est de siphonner le pognon du contribuable.
      Après, un tableau de bord avec un Garmin 1000, et un look moderne, c’est classe comme aspirateur à gonzesses, mais l’efficacité en vol?
      Après vous avez raison, faut évoluer… mais en mieux c’est préférable!

      • Cantatrice dit :

        « Quand au coût de la maintenance »
        S’il vous plaît. Quant à, quant au. Avec un t. Pas un d.
        Quant à = En ce qui concerne. Quand = Lorsque.
        Quant au coût de la maintenance.

        • dompal dit :

          @Cantatrice,
          Opex360 est un blog défense et non le blog de maître Capello ou celui de la dictée de Bernard Pivot !

          Il arrive à tout le monde de « se louper » lors de la rédaction d’un commentaire……

          Votre « intelligence » vous permet-elle de le concevoir ?????

        • blavan dit :

          @cantatrice. Vous avez un problème avec le quand, je pensais être la seule cible, mais visiblement vous avez du temps à perdre. Vous devez passez votre temps à chasser la faute , vous vous êtes trompé de blog , on débat de la défense ici. Si vous êtes en manque de la correction, il existe le soutien scolaire bénévole dans les associations.

        • ScopeWizard dit :

          @dompal @blavan

          Il ne vous viendrait pas à l’ esprit que si @Cantatrice intervient ainsi , c’ est peut-être qu’ elle connaît PLUS de la Défense que ce que beaucoup s’ imaginent ?

          Certes , elle se répète et certes cela peut agacer voire horripiler , mais certes aussi vous passez votre temps à botter en touche .

          Faites un effort , quoi .

          Quand vous cesserez de faire montre de mauvaise foi et consentirez à l’ effort , alors les choses auront une chance de se calmer ; quant à Cantatrice , sans doute pourra t-elle passer à autre chose….

          Par exemple , faut-il ou non un tiret , un accent circonflexe , l’ accord du participe passé avec l’ auxiliaire « être » ou « avoir » , etc….

          N’ est-ce pas @Cantatrice ? 😉

          • blavan dit :

            Ce n’est plus cantatrice, mais  » quant à triste ». c’est pathologique de guetter la faute. La langue évolue , il faut la simplifier, voilà un grand projet qui ne coûterai rien à l’état , mais qui au contraire ferait gagner des milliers d’heures passées à accorder les participes passés , règle fabriquée et qui n’a aucun sens !

          • ScopeWizard dit :

            Non , la langue n’ évolue pas « à chaque fois » , elle est surtout massacrée par des gens qui croient plus intelligent de tout simplifier jusqu’ à lui faire perdre toute sa précision , par exemple au profit d’ une pensée par concept typiquement Anglo-saxonne .

            Si vous ne réalisez pas cela , que voulez-vous que je vous dise ?

            « il faut la simplifier, voilà un grand projet qui ne coûterai rien à l’état , mais qui au contraire ferait gagner des milliers d’heures passées à accorder les participes passés , règle fabriquée et qui n’a aucun sens ! »

            Je vous rassure , tôt ou tard vous allez mourir vous aussi ; alors qu’ est-ce que vous en avez à foutre de gagner du temps de la sorte ?

            L’ effort , la facilité de compréhension , la subtilité , la capacité d’ expression d’ une pensée complexe ?

            Ça devient quoi , tout ça ?

            À force de fabriquer des fainéants vous aboutirez au règne de l’ ignorance ; à la sortie la représentation du monde en sera tellement déformée qu’ il n’ y aura plus qu’ à vous réduire en esclavage .

          • dompal dit :

            @Scope,
            A mon humble avis, @Cantatrice pas plus que @lgtbqi+++ ne sont des filles mais des emmerdeurs (pour rester poli) masculins sans aucune connaissance militaire et qui n’ont rien à apporter au site…… 🙁

            Ce sont juste des pauvres cloches……à mince, comment on dit ‘pôv’ cloches’ au masculin ? 😉

      • dompal dit :

        @vascocap,
        Je ne sais pas si vous êtes un vieux con comme vous le prétendez mais le papier d’Opex360 concerne les Alouette III de la Royale et non les hélicos de la Sécurité civile ou ceux des PGHM qui font du secours en montagne.

        Vous êtes juste (un petit peu) à côté de la plaque…. 😉 😉 😉

        Par contre, il n’est pas impossible que le H-160M soit adopté comme hélico pour le secours en montagne pour palier les carences des EC-145 ?

        Wait and see………..

        • ScopeWizard dit :

          @dompal

          Mais ce que dit @vascocap est plus général ; en gros , toute ancienne qu’ elle puisse être , l’ Alouette III peut encore en remontrer à beaucoup plus moderne qu’ elle .

          Sachant que si en haute montagne aux difficultés des vents se rajoutent celles d ‘un relief ultra-changeant et accidenté , ou de l’ air moins dense et moins porteur qui parfois se font toutes la courte-échelle , domaine d’ utilisation où l’ Alouette III excellait nantie d’ une stabilité en stationnaire à nulle autre pareille , en mer les vents peuvent être aussi forts que déstabilisants et là aussi l’ Alouette III se débrouillait plus que bien .

          Cette Alouette représente donc une sorte d’ exception ; dans tout son domaine d’ utilisation possible , on pouvait tout lui demander ; elle répondait à chaque fois présent ! tout en simultanément pardonnant beaucoup .

  20. breer dit :

    Le problème est bien lié à la technologie toujours plus poussée d’aujourd’hui, mais d’autant fragilisée et plus couteuse, et ce dans tous les domaines ou presque. Cette course de l’ingénierie que l’ on ne peut plus freiner à l’époque actuelle devient ubuesque, sinon perverse. Des milliards et des milliards dépensés de par le monde, sans discontinuer, obsolètes en quelques décennies, et qui j’en suis convaincu ne dureraient pas bien longtemps en cas de conflit mondialisé, car il serait certainement impossible de renouveler rapidement les matériels détruits, ni malheureusement les pertes des personnels militaires de plus en plus spécialisés. Nous vivons dans un fantasme d’un futur (entretenu par la fiction, et le baratin scientifique ou économique) qui serait, soit idyllique, dans lequel, la science et la technologie embellirait la vie de 8 milliards d’individus insatisfaits, soit à l’inverse totalement chaotique sous l’effets de conflits mondiaux, de pandémie mortelles et de catastrophes climatiques destructrices sur tous les plans.
    Il faut juste espérer pour nos descendants, juste milieu entre ces 2 scénarios, car la vérité est que la problématique majeur de cette planète est simplement lié à la démographie planétaire.

  21. Jean Le Bon dit :

    Plus de 44% de taux de disponibilté sur les 9 machines encore en service hier ? Pas mal ! L’accident industriel qu’est le NH90 n’aura jamais cette disponibilité et, même s’il est truffé d’electronique (sans doute trop ?) et d’effectueurs à effet de force remarquables comme tous les armements modernes, il n’aura pas le don d’ubiquité… Des drones pour nos Frégates et patrouilleurs… Vite…

  22. ScopeWizard dit :

    Écoutez , très honnêtement , je pense qu’ avec l’ Alouette , nous avons là le MEILLEUR hélicoptère de petit gabarit JAMAIS engendré par la planète Terre….

    Palsambleu !

    Que nous dites-vous là !?

    Eh bien , savez-vous ne point ignorer de savoir , qu’ il s’ agit là du PREMIER hélicoptère au monde qui a servi de plateforme au missile , en l’ occurrence des SS.11 anti-chars ?
    https://www.youtube.com/watch?v=u_fSUbr7IrQ

    Eh oui… 🙂

  23. Fernand JANET dit :

    la machined qui a trasporte ts les preside
    bts
    nts et ministres de la cinquieme republique j en temoigne a paris pendant un orae memorable en 1963 ce qui ne fait que 60 ans je lui dois la vie m j eprouve une reelle peine partagee par de nombreux collegues notamment gendarmes heros modestes des operatins de secours en montagne ds les hautes alpes merci

  24. Castel dit :

    @tschok
    Dans mon  » logiciel », il y a quelque chose qui me dit qu’on ne remplace une chose par une autre que si cela apporte un progrès , or, louer des hélicoptères au secteur civil, donc, à priori moins bien équipés pour des missions militaires que les Alouettes 3, ne me semble pas forcément mieux…
    Mon jugement aurait été différent si des problèmes de fiabilité avaient été constatés sur ces machines, et qu’un remplacement aurait parut urgent.
    Voila qui me parait simple et compréhensible, mais comme vous semblez avoir certains problèmes de compréhension, je me tiens à votre disposition pour vous apporter d’autres précisions si nécessaire !!!