L’administration américaine approuve la vente de 116 chars Abrams de plus à la Pologne

En juillet, après avoir confirmé la commande de 250 chars M1A2 Abrams SEPv3 pour près de cinq milliards de dollars et alors qu’il était question d’un achat de char K-2 « Black Panther » sud-coréens, la Pologne fit part de son intention de se procurer 116 Abrams supplémentaires, ceux-ci devant alors être prélevés sur l’inventaire de l’US Marine Corps, qui venait de décider de s’en débarrasser.

« Nous avons conclu un contrat avec les États-Unis concernant l’achat à des conditions préférentielles de 116 chars Abrams d’occasion », avait en effet affirmé Mariusz Blaszczak, le ministre polonais de la Défense, dans un entretien diffusé le 15 juillet par la chaîne publique TVP Info. Et il n’avait aucune précision sur le montant de cette nouvelle commande.

Cela étant, cet achat n’était pas totalement finalisé, étant donné qu’il n’avait pas encore été approuvé par le Congrès des États-Unis, celui-ci n’ayant pas reçu de recommandation de la part de la Defense Security Cooperation Agency [DSCA], chargée des exportations d’équipements militaires américains, via la procédure dite « FMS » [Foreign Military Sales].

Alors que, le 6 décembre, les dix premiers K-2 « Black Panther » sur les 180 finalement commandés par Varsovie viennent d’être livrés à l’armée polonaise, la DSCA a donné son feu vert à cette vente de 116 M1A1 Abrams. Dans le même avis communiqué au Congrès, il est aussi question d’un achat de 12 chars de dépannage M88A2 Hercules, de 8 ponts mobiles M1110, de 26 véhicules Humvee, de 26 blindés tactiques légers interarmées JLTV, de 348 mitrailleuses [dont 116 M2 et 232 M240 de 7,62 mm], de pièces de rechange et de munitions de différents modèles. Le tout est estimé à 3,75 milliards de dollars.

« Cette vente proposée soutiendra les objectifs de politique étrangère et les objectifs de sécurité nationale des États-Unis en améliorant la sécurité d’un allié de l’Otan, qui est une force de stabilité politique et de progrès économique en Europe », a fait valoir la DSCA, en reprenant les termes qu’elle avait déjà employés dans des avis ayant précédemment concerné la Pologne. Et d’ajouter que « la vente proposée de cet équipement et de ce soutien ne modifiera pas l’équilibre militaire de base dans la région ». En tout cas, elle permettra de remplacer les T-72 que Varsovie a livré à Kiev, dans le cadre de la guerre en Ukraine.

A priori, ces chars d’occasion pourraient être livrés à l’armée polonaise en 2023. Celle-ci dispose déjà de 28 M1A2 SEPv2 mis à sa disposition par l’US Army afin de commencer à former ses équipages au sein de la « Abrams Tank Training Academy », inaugurée cet été au camp d’entraînement de Biedrusko, près de Poznan.

Pour rappel, la Pologne va plus que doubler ses dépenses militaires en 2023, son budget de la défense devant atteindre 138 milliards de zlotys [environ 29 milliards d’euros].

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

143 contributions

  1. Trent dit :

    Cette course de celui qui bouffera le mieux les cou…les américaines, est amusante.
    Au moins les Allemands le font avec leur propre argent, pas celui de l’Europe.

    • Cédric dit :

      « Celui de l’Europe » non c’est celui des français avant tout et celui des allemands.
      « L’Europe » est une pompe inspirante, c’est tout, et comme toute mafia digne de ce nom, après le racket, impose ses vues à la victime rackettée, elle n’a aucune légitimité à levée l’impôt!

      • john dit :

        Sauf que la France et l’Allemagne sont les pays influants de l’UE, et ont décidé de sa construction, et de l’utilisation des fonds européens.
        Et vous, les voteurs français avez décidé des personnes élues au parlement européen, qui eux décident de l’utilisation des fonds. Et pour le traité de Lisbonne, le refus français non suivi par ses politiciens français est un problème franco-français, tout comme sa présence dans l’UE.

  2. Frédéric dit :

    Les 28 M1A2 SEPv2 sont des locations. Vont ils être rendu après la livraison des 116 M1 des Marines ?

  3. Raymond75 dit :

    La Pologne est frontalière de Kaliningrad et de la Biélorussie du pantin de Poutine (ne pas confondre la population et le dictateur), on peut comprendre son réarmement massif, surtout quand on connais son histoire … Mais ce pays doit être endetté pour 50 ans ! Elle prend une place majeure dans l’Otan.

    • 3e groupe dit :

      Je connais.
      Tu connais.
      Il, elle, on connaît.

      • Castel dit :

        @ 3e groupe
        A propos d’orthographe, n’avez vous pas remarqué la faute de @ Cedric :
        « elle n’a aucune légitimité à _levée_ l’impôt  » (lever l’impôt)
        Vous semblez avoir la correction d’orthographe sélective !!

        • fabrice dit :

          C ki conte le + zé le fon ba l’othograf.
          La grammaire ne compte pas le sens.
          Je préfère la 1ère phrase à la 2ème.
          A l’ecclésia d’Athènes, concernant les sujets agricoles, le paysan inculte était toujours plus éloquent que le grammairien…

        • 3e groupe dit :

          C’est gentil de vous joindre à moi. Le travail ne manque pas.

    • Lecoq dit :

      Pourquoi ne pas les confondre ? Ils sont, meme s’ils fuient la mobilisation, pour la pluspart d’accord sur l’invasion …m

    • Laurent dit :

      la Pologne est sous perfusion de la CE depuis des années à coups de milliard d € pour financer leurs infrastructures et industrie… et ils achètent de armes Américaines…
      quel sens a cette Europe à 27?
      on marche sur la tête…

      • joe dit :

        Faux. La dette publique de la Pologne et en fait de tous les anciens pays du bloc sovietique est de 60% max, bien inférieure à celle de la France (+90%), Italie ou Portugal (+120%).
        L’UE ne finance pas la dette de la Pologne.

  4. Thaurac dit :

    « En juillet, après avoir confirmé la commande de 2 chars M1A2 Abrams SEPv3 pour près de cinq milliards de dollars  »
    Cela fait un peu cher le char ou alors c’est pour nous « charier’ mais je pense que vu le froid polaire qui sévit en France (mais pas ici 😉 )c’est les moufles qui ont du occasionner la perle!

  5. Thaurac dit :

    🙂 coquille vite corrigée par l’auteur très réactif.

    • tschok dit :

      Froid polaire…

      On culmine à 3°/4° à cette période.

      C’est du froid positif (frigo). Pas du froid négatif (congélo).

      Un congélo, c’est -18° pour un particulier, on est donc à 24° de delta avant de se transformer en barquette de viande hachée.

      Pour l’instant, c’est notre imagination qui produit ces 24°.

  6. Aymard de Ledonner dit :

    Il y a une compétition entre les US et la Corée du sud pour fournir des chars à la Corée. 116 M1A1 c’est toujours 116 chars qui ne seront pas coréens. Toute ressemblance avec la vente d’avions de chasse serait purement fortuite.
    Vu l’inflation du parc polonais et la déflation du parc russe, les courbes vont finir par se croiser.
    Pourquoi tant de chars si l’OTAN est là?

    • Marco dit :

      Surement parce que son rôle dans l’OTAN est d’aligner des chars, vue sa situation géographique.
      La supériorité aérienne, les frappes en profondeur, la protection aérienne/antimissile, le renseignement … etc sont assurés par d’autres membres de l’OTAN. C’est le principe de complémentarité voulu par l’alliance.

      L’OTAN n’existe pas qu’au travers du bouclier nucléaire, il y est aussi question de conflits conventionnels.

    • Lado dit :

      L’Otan /..euh..c’est beaucoup eux non!

    • Marine dit :

      « Pourquoi tant de chars si l’OTAN est là? » … Parce que la Pologne est dans l’OTAN, et donc que si « l’OTAN est là » c’est aussi parce que la Pologne est là avec ces chars…

    • john dit :

      Absolument pas!
      L’Histoire de la Pologne lui a bien fait comprendre que sa capacité à se défendre est essentielle. Les ennemis sont venus de l’est et de l’ouest. Sitôt Russes, ou Français, Allemands, Austro-Hongrois, etc… Les conquêtes vers l’est et l’ouest ont vu la Pologne souffrir de l’ambition impérialiste de certaines nations. La Russie est en plein dans ce délire, donc il est évident que la Pologne réagisse aussi fortement.
      De plus, la Pologne veut pouvoir se défendre de la Russie, ils sont bien conscients que dans l’éventualité où les Russes les attaquent, l’OTAN se posera des questions quant aux conséquences d’une intervention. Tout est réglé en théorie, mais dans la pratique, cela dépendra des politiciens en place dans chaque pays de l’OTAN. Si on prend l’exemple de l’extrême droite, que ce soit en Europe ou aux USA, il y a une frange pro-russe qui serait bien contente de ne pas intervenir.
      Avoir une armée de terre puissante, c’est le seul moyen de dissuasion sûr pour la Pologne. Et en parallèle, plus vite la Pologne reçoit des chars, plus elle pourra aider l’Ukraine rapidement. Et une Ukraine bien équipée est une marge de sécurité pour la Pologne.
      Dans ce cas précis, la Pologne achète ces chars d’occasion car ils peuvent arriver rapidement. Mais le plan pour atteindre 1’000 K2 Black Panther semble très clair. Et pour atteindre cet objectif, la Pologne a augmenté son budget en passant de 2-2.5 % ces dernières années à 3% du PIB.

      A noter en plus que la Pologne n’a pas une force aérienne énorme, et a une petite marine. Donc si vous comparez à un pays comme la France, le budget disponible pour les forces terrestres est de loin supérieur.
      Et là, la Pologne investit clairement dans des achats qui ont démontré leur efficacité en Ukraine:
      1. Chars de combat
      La Pologne a transféré au moins 232 chars T-72 à l’Ukraine, et un nombre semble-t-il inconnu du char PT-91 Twardy. Les M1 Abrams achetés en urgence ont pour objectif de les remplacer rapidement. Les K2 sont vus comme une solution moins chère, et une solution permettant de créer du volume, et probablement aussi comme opportunité commerciale, à savoir produire en Pologne des chars pour le marché européen. – 180 K2 commandés et produits en CdS + 820 chars produits en Pologne prévus.
      – 250 M1 Abrams SEPv3, 28 M1A2 SEPv2 pour la formation en attendant l’arrivée des chars commandés, et 116 M1A1 SA d’occasion qui seront modernisés par la suite au standard SEPv3
      – Pour les Leopard 2, ils les ont acquis à un tarif très intéressant en prenant sur les stocks allemands au début des années 2000. Et ils sont en train d’être modernisés au standard Leopard 2PL

      2. Artillerie:
      La Pologne a commandé au total 122 AHS Krab, en prévoyait 152. En septembre, 62 étaient en service en Pologne, et 18 en Ukraine. Et l’Ukraine en a commandé 54 en plus.
      Pour ce cas, il est probable que la Pologne vend ses Krab une fois le nombre de K9 suffisant et la production locale lancée pour avoir une flotte unifiée.
      L’artillerie soviétique a un grand besoin de remplacement, les DANA et 2S1 sont vieillissants. Et la capacité de production rapide de K9 coréens est un avantage énorme.
      – 212 K9 Thunder commandés et produits en Corée du Sud, 460 à produire en Pologne prévus
      – La Pologne a acheté 122 M120 RAK, un mortier de 120 sur le Patria AMV produit localement. Rien de plus n’a été acheté.
      – 288 K239 Chunmoo, tous basés sur des camions polonais, intégrés au système de commandement d’artillerie polonais Topaz, roquettes de portée 70 et 290 km, et transfert de technologie
      – 220 M1 Himars prévus maintenant, mais 20 commandés officiellement.

      3. La Pologne a transféré de nombreux systèmes sol-air en Ukraine. Plus récemment, ce sont les S-125 Newa SC qui sont arrivés et déjà en service. Ils doivent remplacer les 2K12 totalement obsolètes.
      – 79 Poprad commandés, système très courte portée, système de détection optique sur des blindés 4×4. Et ce système est connecté à des radars et un commandement qui leur assigne les cibles. Les missiles sont polonais, ceux utilisés par les MANPAD
      – 1 batterie MALM, utilisant le missile CAMM à moyenne portée commandée sur étagère
      – 23 batteries Narew commandées en collaboration avec le Royaume Uni, utilisant le missile MALM, production de certains éléments localement, et transferts de technologies.
      – 2 batteries Patriot commandées, 6 en plus prévues, potentiellement avec des éléments différents pour les 6, comme des missiles israéliens David Sling, mais radar et système de Raytheon.
      – MANPAD, PPZR Piorun commandés depuis la guerre en Ukraine, de nombreux systèmes ont été donnés à l’Ukraine. 3’500 missiles commandés, 600 lanceurs en plus des 420 déjà en service.

      4. Drones
      – 18 Bayraktar TB2 commandés, 6 en service
      – MQ-9 en location

      5. Marine
      – 2 navires espions, renseignement SIGINT.

      Sinon, pour le reste, il y a bcp de commandes qui entrent dans le cadre de ce qui était déjà prévu et en négociation:
      – Remplacement des Mig-29 et Su-22 par 32 F-35. Achat de 48 FA-50 coréens
      – des hélicoptères pour remplacer leur vieille flotte soviétique. 32 AW149, 96 AH-64E le nombre a été triplé pour les hélicoptères d’attaque par rapport à ce qui était prévu en 2018 par contre.
      – 1400 Borsuk, des véhicules de combat d’infanterie sur chenilles pour remplacer leurs vieux systèmes soviétiques (1140 BWP-1 en service, 60 MT-LB, et autres systèmes terrestres)
      Par contre, discussion concernant le AS21 Redback coréen qui probablement remplacerait le Borsuk, et serait clairement plus avantageux vu les résultats slovaques du système Borsuk.
      – Ottokar-Brzoza, un véhicule équipé de missiles Brimstone anti-chars de portée de 12 km sur un 4×4 blindé.
      – un nouveau missile antichar à épauler développé localement + M72 de nouvelle génération, en complément des Spike LR en service.
      – remplacement des sous-marins prévu, annonce attendue prochainement
      – 3 frégates Type 23 pour remplacer les Oliver Hazard Perry.
      – 6 dragueurs de mines, 1 en service, 6 en production (Kormoran 2-class)

      • tschok dit :

        Putain, vous devez avoir une sacrée piles de bouquins à portée de la main, vous.

      • iBug dit :

        Vous maitrisez bien votre sujet. ça fait plaisir. juste une info de la semaine dernière concernant l’AS21 qui était testé en Pologne au mois de novembre et dont les performance ne seraient pas à la hauteur des attentes ;
        – Tourelle israélienne non adaptée au conditions climatiques polonaise a été rejetée par l’armée polonaise
        – le châssis livré pour les tests était un prototype et il aurait déçu par ses performance… Il ne sera donc pas retenu à moins qu’il y ait des améliorations substantielles rapidement sur le châssis. les coréens cherchent des solutions pour une offre plus alléchante
        Aux nouvelles le châssis serait loin d’être aussi « avancé » que le BORSUK polonais.

    • joe dit :

      L’Otan en Europe c’est aussi la France et l’Allemagne, qui sont tout juste capable de tenir leurs positions géographiques en cas de conflits terrestres. Ces deux pays seraient bien en mal d’envoyer 300 chars en Pologne et attendre l’arrivée des US serait suicidaire.
      Le nombre de chars, Himars et obusiers en Pologne correspond à une nécessité militaire: tenir l’assaut de division blindées russes surnuméraires. La Pologne ce n’est pas l’Ukraine avec ces multitudes de rivières et canaux. Le nombre compense l’attrition inévitable des matériels pendant les deux premiers mois, le temps que la cavalerie de l’Otan dans toute sa dimension face reculer un ennemi.

  7. Félix GARCIA dit :

    Les manœuvres et entrainements vont être intéressants en Europe.
    J’espère qu’on en fera souvent, et dans des conditions réalistes, notamment « dégradées ».
    Avec Michel YAKOVLEFF (et des gens comme lui) pour le scénario et les conditions de l’exercice ?

    « La tactique au XXIe siècle : anatomie de la bataille contemporaine »
    https://www.youtube.com/watch?v=K-xJbFm56wQ

    • vascocap dit :

      J’adore votre humour Mr Garcia, car vous êtes bien là au second degré j’espère!

      • Félix GARCIA dit :

        Absolument pas. Et le visionnage de son intervention (à partir de la 36ème minute) dans la conférence qui est en lien (au-dessus) devrait vous en convaincre (mais, eh ! chuis pô militaire).

        Je n’ai pas lu son livre cela dit :
        « Tactique théorique »
        https://livre.fnac.com/a7714573/Michel-Yakovleff-Tactique-theorique

        • Félix GARCIA dit :

          Et j’ai oublié de faire le lien avec ce que vous aviez dit :
          En gros, quand on voit ça (ces morts et toutes ces destructions …) chez son voisin, ça doit motiver plus qu’un peu.

          S’il s’agit d’un plan de renouvellement des équipements des forces ukrainiennes déguisé et planifié à l’avance : habile !
          De même que l’acquisition d’obus de 155mm prévu depuis quelques années par les Américains :
          habile !
          https://www.youtube.com/watch?v=18SNR9c09is
          https://www.youtube.com/watch?v=jA6manyvCo0

        • v_atekor dit :

          Je te réponds ici car les commentaires là bas sont fermé, sur les pastilles d’iodes.
          .
          Il est certain que tout le monde n’en aurait pas dans les temps voulu et … peu importe. Car comme beaucoup de mesures de baisse de risques elles ne s’applique que dans certains cas qui dépendent à la fois du risque duquel on veut se prévenir : contre fuite radioactive importante, mais contre une explosion de type Tchernobyl ça vous ferait une belle jambe… la géographie, de l’intensité de l’exposition, et probablement de l’état de santé des individus eux mêmes.
          .
          Ces pastilles d’iodes ne coûtent pas grand chose (6€ en pharmacie, ça se conserve très bien), faire un stock chez les habitants serait tout à fait possible (à classer avec l’obligation de l’alarme incendie, des pneus neige en montagne etc.). Si ce n’est pas fait, c’est assez simplement que ça n’a pas plus d’intérêt que d’imposer les pneus neige aux barcelonais. On vise à réduire un risque : la fuite radioactive, pas l’explosion (ou on s’en fou largement des pastilles d’iodes vu la panoplies de cancers possibles).
          .
          Ce qui est extrême et extrémiste c’est justement de vouloir que tous les français s’équipent de pastille d’iode, donc de claquer 6€ x 65million = 390 millions d’€ juste pour vous rassurer, avec un effet plus psychologique qu’opérationnel, alors que cette somme pourrait être utilisée pour réduire des risques industriels beaucoup plus menaçant qui font régulièrement la Une des journaux.

  8. Le Suren dit :

    Fichtre ! Bientôt l’armée polonaise va surpasser en nombre l’armée russe + l’armée chinoise !

    • akisgy dit :

      Bonsoir LE Suren!
      On apprécie ton humour! Et puis tu raison , comme les indiens et les ^p

  9. Fifres et tambourins dit :

    Décidément, ça vaut le coup d’être le principal récipiendaire net des subventions de l’UE. Tout ce bel argent français qui va permettre aux Polonais d’acheter américain ! Les merveilles du libéralisme dérégulé…

    • Catoneo dit :

      Les Polonais achètent chez qui fabrique !
      En même temps nous sommes hors-jeu, sauf au baratin.

      • Dolgan dit :

        non. les polonais achetent chez qui accepte de leur transférer des technologies. ça fait des années que ça traînait ce dossier .justement à cause des transferts voulus par les polonais.

    • joe dit :

      Rien à voir avec les subventions de l’UE qui concernent les infrastructures. Mais Nexter n’a qu’a livrer des Leclerc… Ah bein non, plus de chaîne de fabrication.

  10. R2D2 dit :

    Et une fois tout ce nouveau matériel payé il faudra encore le maintenir en état… avec des composants bien plus avancés et sensibles que ceux Russes hérités de la guerre froide.
    Le budget polonais pour les prochaines années va etre intéressant ^^’

    • Frédéric dit :

      ? Pas sûr du tout que le coût d’entretien de matériels datant de 40 ans soit supérieur a celui d’engins neufs. Voir les cas français et russes, pour l’un le coût s’envole d’année en année, de l’autre, la remise en état de marche de vieux tanks ne passe aussi bien que qu’annoncé. Quand les pièces détachées ne sont plus fabriqués, il y a toujours des problèmes. Une unique puce électronique pour contrôler le moteur de la 206 de ma famille a griller, impossible d’en retrouver, vendu à un garagiste pour pièces….

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « Le budget polonais pour les prochaines années va etre intéressant » C’est peut être pour cela que la Pologne rappelle à son bon souvenir l’Allemagne au sujet des dommages de guerre. Cela parait fort opportunément remis sur la table!

  11. philbeau dit :

    La Pologne devient bien l’allié de première ligne de Washington en Europe , reléguant l’Allemagne à son rôle historique et de plaque tournante . Il n’y a rien de surprenant non plus à voir quels fournisseurs choisit la Pologne , on ne prend pas assez en compte la défiance qu’elle a (le mot est faible) envers le voisin teuton . On s’en étonne ? après , on reste dubitatif sur la montée en puissance rapide qui est nécessaire des personnels appelés à servir cette débauche de matériels ,aussi bien dans l’armée de terre que dans l’aviation .

    • R2D2 dit :

       » on ne prend pas assez en compte la défiance qu’elle a (le mot est faible) envers le voisin teuton »
      ce qui devrait logiquement la rapprocher de la France mais pourtant c’est l’inverse qui se passe.

      • JC dit :

        Vue la soumission de la France à l’Allemagne, il n’y a rien d’étonnant, non ?

      • iBug dit :

        Parce que le tandem franco allemand (dans lequel la France pedale et l’Allemagne tien le guidon) existe toujours et les intérêts du tandem sont différents des intérêts polonais et de ceux de pays de l’Est globalement . La classe politique française refuse d’ouvrir les yeux

      • philbeau dit :

        Là aussi , l’Histoire notamment l’enchaînement des évènements de la 2è GM (là encore merci l’Allemagne) et puis rappelez vous le mépris de notre Chirac national pour les polonais dans dans l’UE….alors qu’effectivement ne serait-ce que la communauté polonaise en France devrait nous rapprocher

        • philbeau dit :

          Czar , je rappelle le contexte de l’état d’esprit des polonais , point . Et depuis des années que les politiques français font les yeux doux aux allemands dans un flirt provocateur aux yeux des autres européens , on peut les comprendre .

        • iBug dit :

          vous êtes vraiment trop con…

      • Pascal, (l'autre) dit :

        « ce qui devrait logiquement la rapprocher de la France mais pourtant c’est l’inverse qui se passe. » Elle doit se rappeler que nous n’avons pas fait preuve de « zèle » pour la défendre de l’invasion nazie. D’un autre point de vue à fricoter avec beaucoup plus puissant et gourmand que soi………. Ne dit on pas que lorsque l’on mange avec le diable il faut avoir une longue cuillère!

      • Patrick, de Belgique dit :

        R2D2, les Polonais ont une mémoire et l’année 1939 ne nous aide pas beaucoup pour nous mettre en valeur auprès d’eux! Ils n’ont rien à faire avec notre vision angélique de l’Europe, en tout cas celle qui a régné depuis la fin de la 2ème GM jusqu’à une époque récente; même si leurs frontières ont bougé un peu vers l’ouest, ils se retrouvent toujours entre le monde germanique et la pression moscovite, c’est aussi une question de perception due à leur histoire mouvementée; ils éprouvent le besoin d’avoir une puissance protectrice mais pas trop proche non plus… Les USA acceptent de jouer ce rôle, trop contents de casser encore une fois toute dynamique européenne en matière de défense et de politique extérieure; pour ce qui est de la politique d’équipement de leurs forces, d’aucuns se lamentent de ne pas les voir choisir européen et même français, sous prétexte de transfert de fonds européens: on ne va pas s’étonner de voir les Américains peser de tout leur poids qui est lourd, d’une part, et d’autre part, on ne peut que constater la réactivité de l’industrie sud-coréenne, je dirais même que l’industrie française pourrait s’en inspirer, faut-il encore que le gouvernement passe des commandes conséquentes pour équiper nos forces qui en ont grand besoin et que Bercy ne joue pas les trouble-fêtes! Commençons par renforcer l’Armée française! Si personnellement, je souhaite aussi voir la Pologne avec une armée bien équipée et bien entraînée, je ne suis pas trop favorable à ce qu’on s’investisse trop là-bas pour leur fournir du matériel, histoire de ne pas se retrouver coincé dans un engrenage où nous n’avons rien à gagner, nous aussi, rappelons nous de 1939! On envoie déjà du monde en Roumanie, ce qui peut se comprendre, mais investir aussi du côté de la Baltique, n’ayons pas les yeux plus gros que le ventre… Nous sommes très bien de ce côté-ci du Rhin!

  12. Gandalf dit :

    J’ai du mal a comprendre, des Leopard 2, des K2 et des Abrams. Bonjour la formation et surtout la maintenance. Un peu du tout et n’importe quoi en Pologone.

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « Bonjour la formation et surtout la maintenance. » Inconvénients, la logistique, la maintenance et le…..coût! Avantage on ne dépend de « l’humeur’ d’un unique fournisseur qui en cas de désaccord pourrait se montrer particulièrement « tatillon » pour le support technique. (pièces détachées, assistance technique et autres)

  13. loubegnat dit :

    366 chars américains prévus, et 1 000 K2 coréens (820 fabriqués en Pologne) Plus de 500 HIMARS et/ou lance roquettes coréens, plus de 600 obusiers coréens, des missiles antiaériens (dont des patriot) des missiles de croisière, 32 F35, 50 avions coréens. Cela commence à faire beaucoup pour une posture uniquement défensive. Qu’en pensez-vous ?

    • Scipion dit :

      Je pense la même chose que vous.

    • sentinelle dit :

      oui effectivement avec un gouvernement de droite extrême ça craint ! Allo Zelenski je te rappelle que la région de Lvov c’est historiquement polonais . Wait and see. Les populations polonaises et les ukrainiennes n’ont décidément pas de chance .

      • Czar dit :

        arrête de te faire peur, homme-soja le gouvernement kazmachin, c’est la droite catholique bavaroise des années 80, rien de plus arrête d’écouter « bella ciao » 8 heures par jour et la lumière se fera dans ton petit esprit embrumé de rebelle au shampoing.

    • Logos dit :

      Poutine décède et se retrouve en enfer. Bien plus tard, il bénéficie d’une permission temporaire de sortie, entre dans un bar à Moscou et interroge le barman :
      – La Crimée est toujours à nous?
      – Oui bien sur, nous sommes un seul et même pays depuis la fin de la guerre !
      – Le Donbass ?
      – Oui, idem
      – Parfait, combien je vous dois pour le café ?
      – Deux zlotys

    • Nicolas dit :

      La Pologne se préparerait sans doute à à reprendre à la Russie les territoires perdus en 1939? Ou alors la Pologne est consciente de l’incroyable faiblesse des « poids lourds européens » que sont sensés être la France, l’Allemagne et la Grande-Bretagne avec leurs armées de poche. La meilleure des dissuasions c’est celle qui consiste à montrer ostensiblement à un adversaire potentiel qu’on est trop costaud pour lui et que pour lui ce n’est vraiment pas jouable. Et puis la Pologne n’a pas plus plus envie d’attendre que les trois « poids lourds » sus-cités se remettent à niveau qu’elle n’a envie d’attendre que la Russie se remette de sa guerre calamiteuse. Comme on dit: »mieux vaut prévenir que guérir ».

      • JC dit :

        Oui, elle a raison en 39, l’Angleterre et la France sont entrées en guerre pour ses beaux yeux, on a vu le résultat. Dommage qu’à la place de ses cavaliers elle n’ai pas eu plus de chars. Donc, pour la prochaine, on fait quoi de notre côté ?

        • Marco dit :

          Parce que vous croyez que les nazis ont envahi la France suite à la déclaration de guerre de 1939 ?
          Leur plan de domination de l’Europe était bien antérieur et leur rancœur anti-Français (et anti Britannique) n’a pas attendu 1939.

        • iBug dit :

          ça c’est drôle :-DDDDD

    • Paco Tille dit :

      Quand on voit la quantité de matériel en face on se dit que c’est presque un minimum. C’est plutôt nous qui sommes un peu ridicules en terme de stocks.

    • Frédéric dit :

      Non, ce n’est même pas la moitié du parc blindé qu’avait la République populaire de Pologne dans les années 80. Et le quart de son aviation.

    • Ltikf dit :

      Scenario 1: La Pologne attaque la Russie, elle se prend les Nukes, on riposte… Pas çà.
      Scenario 2: La Russie attaque la Pologne… Avec la situation de la Russie en Ukraine, pas çà. Mais à moyen terme…
      Scenario 3: La guerre Ukraine-Russie dure, les occidentaux se lassent et cherchent un compromis territorial (Crimée, Donbass…). L’Ukraine refuse, l’Occident arrête de livrer les armes, la Pologne compense avec des chars, etc. L’Ukraine ira jusqu’au bout…avec l’aide de la Pologne.

      • Lotharingie dit :

        à Ltikf

        Bonjour,

        « ..Scenario 3: La guerre Ukraine-Russie dure, les .. »

        Pour ma part, je vous propose un  » Scenario 4  » :

        Les occidentaux vont à moyen terme, faire tomber la dictature poutinienne en prenant le risque d’une  » dislocation  » de la Russie avec des revendications autonomistes/indépendantistes qui se feront peut être dans la douleur.

        ( Risque de violents conflits internes probables entre des opportunistes pro autonomistes/indépendantistes et le pouvoir central récusé/désavoué ).

        La Pologne aujourd’hui, anticipe ce risaue, en se préparant à positionner ses futurs blindés le long de sa frontière russo-polonaise, afin que les luttes intestines russo-russes attendues, ne  » débordent  » pas sur le territoire polonais ou en UE.

        PS : ce n’est qu’un hypothétique scénario de ma part, qui actuellement ne s’appuie sur aucun fait probant.

        Bien à vous.

        • aleksandar dit :

          Les occidentaux ne prendront aucun risque de « dislocation de la Russie » puisque que c’est ce que les USA veulent et ont écrit a maintes reprises dans les rapports des think tank financés par le Pentagone.

        • Lotharingie dit :

          Oups —> lire  » anticipe ce risque « 

        • Ltikf dit :

          Pourquoi pas… Mais je pense que les Républiques qui pourraient être tentées par la sécession sont un peu éloignées de la Pologne. En tous les cas c’est envisageable – et le clou final sur le cercueil de Vlad le Kamikaze !

        • joe dit :

          Pas si faux que cela. La Fédération de Russie a dans son ensemble, rejetée l’intervention en Ukraine, en interdisant même l’envoi de troupes, puisque la russie n’est pas attaquée. Certaines républiques appliquent même tout ou partie des sanctions internationales, c’est dire. A part la chtechenie, qui est sous la coupe directe de Vlad via son homme de main. Certaines de ces républiques possèdent de nombreuses têtes nucléaires, et l’exemple de l’Ukraine qui a rendu l’ensemble des têtes versus sa souveraineté, est dans tous les esprits. Ces républiques savent très bien ou est leur avenir et ce n’est pas dans une russie qui les considère comme des sujets. Exit la 2d armée du monde… je doute que la communauté internationale laisserai ce reproduire un scénario à la chetchene qui a été ravagé encore plus que l’Ukraine.

        • Lotharingie dit :

          à Ltikf & joe :

          Bonjour,

          Pour anecdote :

          « …Dans la ville chinoise de Fuyuan, située en face du quartier Smidovichi de la région autonome juive, des barbelés ont été installés sur la digue du fleuve Amour pour empêcher les habitants de tenter de franchir la frontière avec la Russie sur les glaces de l’Amour.

          Les photos prises le 1er décembre montrent que les autorités ont installé des barbelés aux endroits le long de la digue de l’Amour à Fuyuan où il y a des pentes vers la rivière…. »

          https://fr.russia.postsen.com/local/80039.html

          Bien à vous.

    • v_atekor dit :

      Je pense qu’il y a Kaliningrad une des principales bases Russes et la Biélorussie à 80km.

      • Harambe dit :

        Berlin est à 90km de la frontière polonaise… Minsk à plus de 300km.
        Pour les polonais revanchard de la 2ème guerre mondiale, il est plus facile d’envahir l’Allemagne que la Biélorussie car ils n’auront pas à avoir peur de frappes nucléaires russes et les américains fermeront les yeux sur ce conflit entre membres de l’OTAN tout comme ils le font depuis 50 ans avec le conflit Grèce-Turquie..

        • joe dit :

          C’est vrai que c’est totalement crédible… Ça et une invasion de lézard extra-terrestre sont les deux possibilités de conflits.

        • Dolgan dit :

          et si en fait les US ne ferment pas les yeux sur le conflit à Chypre, tout le « raisonnement  » s effondre.

          a vos livres d histoire.

        • v_atekor dit :

          Mon propos était de souligner la situation stratégique délicate de la Pologne avec un ennemi déclaré et assumé qui ne s’embarrasse pas de passer par la Biélorussie, et donc de mettre en place un défense conventionnelle suffisamment dissuasive. Je ne crois pas que la Pologne veuille envahir la Biélorussie. Si vous pensez vraiment que la Pologne va envahir l’Allemagne, grand bien vous en fasse, c’est vrai qu’ils ont l’air terrifiés à Berlin.

        • Carin dit :

          @Harambe
          Pour moi, c’est bien la Biélorussie qui frise la correctionnelle….
          Aucun risque nucléaire, la Pologne rendra la Biélorussie à son peuple, et aux states, qui se chargeront de placer un pion à eux, avant que les biélorusses ne demande leur rattachement à l’Europe. Louka finira au fond d’une geôle, jusqu’à sa mort.
          L’enclave de Kaliningrad tombera d’elle-même, la Russie ne pouvant subvenir à ses besoins, et l’empire russe va exploser en de multiples régions autonomes dont certaines pourraient bien à terme faire leur demande de rattachement à l’Europe… dès que les médias seront libérés, nombre d’actuels russes prendront conscience de l’énorme mensonge entretenu depuis des lustres par le pouvoir central, et vireront de bord.
          Mais il n’en demeure pas moins qu’encore une fois, ils tordront l’histoire et déclareront en chœur que leur libération est due à Poutine… ils sont comme ça nos amis russes!

    • iBug dit :

      « Cela commence à faire beaucoup pour une posture uniquement défensive. Qu’en pensez-vous ? »

      Le but est de créer une force suffisante pour dissuader la Russie d’agir.
      Si la Russie décide de bouger quand même le but et de lui faire prendre le pied dans la paillasson… Les polonais ne veulent pas de Butcha sur leur sol. L’armée polonaise doit arrêter les russes à la frontière et créer le plus rapidement une zone tampon d’une profondeur de 300km pour éviter les menaces que représentent l’artillerie, missiles, drônes, aviation…

      Peut être que les polonais prévoient de fournir les ukrainiens en armes modernes si jamais le conflit est gelé. Un gel du conflit impliquera forcement une reprise pour les russes

      • Jacques99 dit :

        Je partage votre avis, et à mon sens justifie au moins en partie l’usage de fonds européens, car cette approche permet au reste de l’Europe de rester sur des formats d’armée réduits, avec les économies correspondantes.

        L’autre débat est le fait que l’Europe n’a pas de mécanisme de préférence européennes ou d’engagement de construction/assemblage en territoire européen. Mais fautes aux politques qui conçoivent les mécanismes des fonds européens. Le fait que le parti au pouvoir en Pologne est très loin des partis modérés européens n’aide pas à construire une collaboration non plus.

        • iBug dit :

          J’ai déjà partagé ce lien sur la Pologne d’un journaliste français qui vit là bas :
          https://www.youtube.com/watch?v=zlWF_-GMjE4
          A regarder et à méditer.
          Le parti au pouvoir est euro-sceptique dans la mesure où il refuse un état européen fédéral et l’ingérence européenne dans des domaines dans lesquels l’UE n’est pas compétente (au vu des traités signés). L’UE préférerait voir au pouvoir un parti comme l’opposition, ultra progressiste, et dont les hommes politiques veillent à leurs propres intérêts avant ceux du pays.
          A mon sens l’UE doit rester une union économique et non pas un état fédéral qui serait dirigé par l’Allemagne. C’est d’ailleurs pour cela que l’Allemagne souhaite retirer le droit de véto à la plupart des pays membres…

    • philbeau dit :

      La Pologne fait preuve d’une réactivité exemplaire dans cette période où tout va très vite , et un pays comme le nôtre se trouve ridicule de lenteur et de tergiversations incompréhensibles . cf les tentatives en cours de Bercy pour diminuer les propositions de budget défense . Sur la question des subventions européennes , le temps n’est plus , pour l’instant , à en discuter , il fallait le faire avant . L’Ouest de l’Europe se trouve bien d’avoir le glacis polonais , et nul ne sait encore ce que sera demain . Et ce qu’il restera de l’UE justement à l’issue de cette crise .

      • Patrick, de Belgique dit :

        Je me pose les mêmes questions que vous sur ce qu’il restera de l’UE à l’issue de cette crise majeure sur le continent européen, sur les conséquences politiques et économiques en particulier; et à ce titre, il ne me semble pas aventureux de renforcer nos forces armées dans les régions où elles ont toujours été nombreuses par nécessité historique.

    • Marine dit :

      Si le but c’est de se défendre contre un agresseur potentiel qui dispose encore du double de ces chiffres dans son inventaire, ça se comprend tout à fait, non ?

    • Souvenirs d'Asie Centrale Soviétique dit :

      J’en pense que la Pologne a apprise la leçon de la 2e guerre mondiale, et préfère prévenir que guérir !

      De l’autre côté il y a les russes qui ont une vision de la domination à l’ancienne (Poutine ou l’obsession de la puissance et domination de ses voisins proches) …à savoir par les armes, contrairement à d’autres aussi autoritaires (chinois) qui eux préfèrent dominer par les affaires et le commerce !

      • Czar dit :

        et les stazunis, ils dominent par quoi vu que t’as pas cru bon de les citer dans ta litanie des despotes sûrs d’eux et dominateurs ?

    • vascocap dit :

      Ils ont le trouillomètre à zéro, et on peut les comprendre, ils connaissent bien les ruSSes et leurs méthodes, eux !

    • AirTatto dit :

      Les effets d’annonces sont conjoncturelle. La fin de la guerre en Ukraine donnera le tempo entre un réarmement massif ou le reniement des programmes d’achat. Il y a cependant une 3eme voie, un fantasme secret de l’extrême droite Polonaise pour envahir la Biélorussie et restaurer les pays baltes en virant les Russes de Kaliningrad.
      Enfin pour les pisses vinaigres, les mécanismes de contrôle de l’utilisation des fonds européens sont très au point. La Pologne finance son réarment avec la dette, ce qui n’a rien à voir avec les fonds Européens mais avec les mécanismes d’emprunts à taux négatifs.
      https://www.youtube.com/watch?v=SZxeTIzQwQ4

  14. Au TOP dit :

    L’ administration américaine, après avoir détruit l’industrie de défense européenne, ne veut pas laisser le marché de l’armement Européen à la Corée du Sud !

    • Pascal, (l'autre) dit :

      @ Au TOP (de l’analyse!) Apparemment ce n’est pas ce qu’il se passe!

  15. MRDargenson dit :

    et la palme du pays le plus « européen » revient à … la Pologne, bravo (sauf pour les subventions de l’UE qu’ils n’achètent pas aux Etats-unis ou en Corée). par ailleurs, les Corées sont de sacrés bons industriels, ils arrivent à construire des K-2 et des K-9 en un temps record, peut être nos industriels devraient-ils aller faire des stages, 1 an pour le tube d’un CAESAR !!! (ou, hypothèse, le tube du K-9 est au standard guimauve). dans tous les cas, la France aurait intérêt à muscler son industrie d’armement.

  16. Czar dit :

    ils font une série toute la semaine mais cette émission-là est une bonne synthèse de tous les aspects du marché de la vente d’armements https://www.radiofrance.fr/franceculture/podcasts/entendez-vous-l-eco/vendre-son-arme-au-diable-6584910

  17. Lado dit :

    Cela va reprendre avec les « polonais qui se paye du matos SK ou US avec notre argent »
    2 remarques :
    -la Pologne est un pays en forte croissance , 3,5% de chomage, dette à 55%du PIB et un budget oroche de l’équilibre(le plombier c’était il y a 20ans..) sans 35h, RSA ou retraite avancée, mais avec un fort pb demographique.Les fonds Européens financent des projets le plus souvent d »infra dans lesquels les Fr(Vinci, Bouygues , Orange..) son tres présents

    -ils se méfient des Russes et des Allemands (beaucoup ) et nous voient nous les Fr comme d’incorrigibles « munichoix ».Idée largement partagée au NE de l’Europe.. Est ce vraiment faux?La semaine dernière, E Macron , a déclaré qu’il « fallait donner des garanties de sécurité aux Russes ».Les Finlandais ont déclaré que c’était une bonne idée sauf que c’est la Finlande qui a besoin de garanties de sécurité face aux Russes ! Apres avoir déclaré « qu’il ne fallait pas humilier la Russie » ce qui a beaucoup plu en Ukr et en Europe centrale et du N !

    • R2D2 dit :

      Macron et beaucoup d’autres essayent de gérer la susceptibilité Russe afin de laisser la possibilité d’arreter cette guerre sans que l’Ukraine se prenne un nuke. Et vu les dernières attaques de drones sur le sol Russe on ne doit pas en etre loin…

      L’Europe Centrale et Nordique peuvent dire et penser ce qu’elles veulent la réalité c’est qu’a part la Pologne il n’a pas grand monde pour tenir face à une Russie qui frappe sans retenue. L’Ukraine a échappé à son sort seulement quand elle a réussit dans les premieres semaines à repousser l’offensive sur Kiev. Si les Russes avaient eu une approche différente – ne pas garder le pays intact et installer un truc fantoche à Kiev – et avaient décidé dès le départ de taper sur toutes les infras comme il le font désormais alors l’Ukraine n’aurait pas tenu.

      • Lado dit :

        Le Pb de E Macron n’est pas sa vision (pas tres diff de Biden ou Scholtz dans ce cas précis) ou ses positions sur le fond mais de ne pouvoir se taire. (et faire souvent de la provoc. consciemment ?) Difficile ensuite de se confronter ensuite à des opinions publique…et des concurrents prêts a exploiter tous les « buzzs »!
        Gambetta « pensez y toujours, n’en parler jamais »
        Après tout cela finira bien par une nego

      • Dolgan dit :

        bien sur que si. le problème russe n’est pas qu’ils ont été trop gentils en debut de guerre.

        le problème c’est qu’ils ont voulu faire cette guerre avec la moitié des effectifs nécessaires et sans en informer l’ensemble des états majors russes concernés.

        c’est cette absence de préparation sérieuse qui a fait dire à beaucoup d expert que la Russie ne pouvait pas faire la guerre à l ukraine avec cette armée là (loin de leur potentiel). finalement, ils se sont trompés sur la volonté russe, mais ils ont eu raison sur le résultat militaire.

    • aleksandar dit :

      A Munich, polonais et anglais s’étaient entendus avant la conférence pour dépecer la Tchécoslovaque.

    • joe dit :

      Les « garanties de sécurité  » sont bien le seul levier acceptable, les autres points étant complètement hors sol, comme le soit disant génocide russe dans le Donbass, un régime nazi sans nazi ou la démilitarisation de l’Ukraine (promis on ne vous envahira pas.. au pire une opération spéciale de sécurisation mais pas plus). Cela peut faire et fera consensus. Tous les pays du monde ont pour objectif leur sécurité donc c’est une approche intelligente qui permettra, le moment venu, de valider des accords susceptibles d’être largement approuvés… également par les Ukrainiens qui ont plus que leur mot à dire dans les termes utilisés…. Je note que vous mentionné les nationalistes comme étant ceux qui réagissent au propos de ne pas humilier la russie. Bien sur sorti du contexte, oublions de dire que dans le même discours, il était dit qu’il revenait aux Ukrainiens de décider quand et ou. Dans la même veine, la remarque de Macron à Biden concernant sa remarque (Vlad est un boucher): il n’est pas nécessaire ou même utile d’échanger des insultes car à priori, les futures négociations se font en général avec ceux la même qui vous agressent…. Il est beaucoup plus efficace d’envoyer de l’aide civile et militaire.

  18. PK dit :

    L’Abrams, c’est une tourelle de 25 tonnes… Le poids d’un char léger. Enfin, avant qu’on redéfinisse les poids des chars, car maintenant, léger, c’est 40/50 t 🙂

  19. jul dit :

    Ils se préparent à envahir la Russie ?

    366 Abrams, 1000K2, presque autant d’obusiers, je ne sais plus combien de lance roquettes, des F35, des F50, etc.

    • R2D2 dit :

      vu la conso de tout ca (en particulier les Abrams) il ne reste plus qu’a espérer que les stations essence polonaises tiennent le coup 🙂

  20. vrai_chasseur dit :

    Le nombre d’acquisitions s’explique par l’augmentation du volume de l’armée polonaise (effectifs prévus + 20000 en 2023) et aussi par son format.
    La Pologne (comme l’Ukraine et les pays scandinaves) a une branche armée de défense territoriale, distincte des 3 armes.
    Cette branche est composée de professionnels et de « réservistes » mélangés, répartis en 11 brigades de chacune 6 bataillons en moyenne, maillés géographiquement sur l’ensemble du territoire. Ces brigades sont armées, organisées et entraînées comme des brigades d’infanterie légère avec unités d’attaques mobiles : les actions MANPÄDS, ATW et autres Javelin etc, c’est eux.
    Déchargée d’une partie des missions d’infanterie légère de mêlée, La « régulière » concentre ainsi le « lourd », brigades mécanisées, blindées et artillerie lourde : son ratio d’équipement est plus important par soldat en terme de blindage et de mécanisation.

    Point non anodin, l’état polonais joue beaucoup sur les fibres « patriotisme », « défense des valeurs judéo-chrétiennes » etc, pour cette défense territoriale …. et ne rencontre aucun problème de recrutement, dans ce pays où la majorité de la population est de religion catholique ‘assumée’.
    La France n’a pas d’équivalent à cette défense territoriale dans son format d’armée, du moins à ce niveau de volume de forces.
    C’est tout le débat actuel sur l’augmentation de la réserve.

    • Twisted dit :

      La Pologne a tout intérêt à mettre en place une réserve à la Brossollet ou sur le modèle de la Finlande. On voit moins l’intérêt pour un pays comme la France où les hypothèses d’engagement sont des projections de puissance.

    • Czar dit :

      « défense des valeurs judéo-chrétiennes »

      je doute que le discours officiel polonais fasse référence à ces fumeuses et contradictoires « valeurs judéo-chrétiennes » qui ont été publicitairement fabriquées il y a quelques années, et l’on sait par qui et pourquoi. (mais l’on avait bien compris le sens général de votre message)

    • Patrick, de Belgique dit :

      Les Polonais patriotes, tout à fait d’accord, cathos encore certainement mais quand on voit l’évolution en Irlande, on peut se poser des questions pour la suite, le néo-occidentalisme européen est destructeur de beaucoup de valeurs notamment religieuses; quant à défendre des valeurs judéos, je crois que vous utilisez une formule du prêt à penser occidental que la réalité des 100 dernières années ne peut confirmer; avant-guerre, les plus de trois millions de Juifs de toutes conditions qui grouillaient dans les villes et les shtetlech (villages juifs)ne furent vraiment jamais considérés comme de vrais polonais, leur disparition pendant l’occupation allemande n’a pas beaucoup perturbé les autochtones , souvent eux-mêmes persécutés et déplacés; vint la libération (toute relative, diront certains) par l’Armée soviétique; dans les années soixante, le général Moczar, ministre de l’Intérieur, n’était pas réputé pour être pro-judeo, tant s’en faut! Je crois qu’il faut se méfier des formules concoctées par les médias, pas toujours désintéressées d’ailleurs.

  21. Anonymelol dit :

    Est ce que les contrats iront jusqu’au bout pas sûr. C’est une spécialité dans le domaine militaire d’interrompre les programmes en plein milieu.

  22. aleksandar dit :

    C’est bien ces achats de matériels mais ;
    – Une guerre entre la Russe et la Pologne donc l’Otan sera très probablement nucléaire.
    – Les russes qui n’ont plus de missiles et d’obus depuis mi-mars utilisent en moyenne 40 000 coups supérieur au 20 mm par jour.
    40 000 coups c’est tout le stock de l’armée allemande en une demi journée, tout le stock de l’armée GB en 2 jours et au mieux tout le stock de l’armée française en une semaine.
    Pas mieux pour les USA qui espèrent porter leur production mensuelle à 40 000 par an en 2024 selon Christine Wormuth Army Secretary.
    Ils en sont même a acheter du 155 en Corée, 150 000 soit au mieux 20 jours de combat.
    Sans un immense effort dans le fabrication des munitions, des acquisitions seront sans effet sur le théâtre d’opération..

    • iBug dit :

      Pour la guerre nucléaire on attendra. Le dictateur Xi a dit à son vassal, le dictateur Poutine, de ne pas utiliser de bombe nuk et depuis la narration russe a changé. On entend plus parler de nucléaire…

    • sentinelle dit :

      Je pense que non il n’y aurait pas de suicide de l’occident pour 40 millions de polonais ils le savent . Sauf à être un fanatique personne ne risquera NY ou LA pour varsovie .

    • Twisted dit :

      L’OTAN n’a pas besoin d’une semaine pour écraser la Russie

    • joe dit :

      Vous êtes très mal renseigné. L’Allemagne ou la France n’ont pas que 40.000 obus de plus de 20 mm en réserve…. C’est absurde. Par contre c’est vrai qu’ils en ont collectivement moins que les US. On voit bien que la quantité ne fait pas tout. Il est préférable d’avoir 200.000 obus Excalibur ou équivalent que 2 millions d’obus avec des canons qui arrosent une zone. Reste que nous ne sommes pas dans une économie de guerre ou l’industrie travail pour l’armée. Il faut juste ajuster les stocks au cours des années (+100% me parait un bon départ) qui viennent et s’assurer que les chaînes de production peuvent être mise en marche pour par exemple tripler très rapidement la production, d’obus mais aussi de missiles.

      • aleksandar dit :

        1 – Vous manquez de connaissances militaire de base.
        Sachant qu’une grande unité se disperse dans une zone (MFAZ ) avant une attaque,il vaut mieux arroser toute la zone.
        2 – Justement le problème c’est les chaines de production

        • PK dit :

          « 1 – Vous manquez de connaissances militaire de base. »

          Vous parlez à un petit jeune. Il n’y a pas si longtemps, il prétendait qu’on pouvait former un soldat en 2 jours.

          L’abus de jeux vidéo conduit à vivre dans un monde assez irréel.

    • Dolgan dit :

      j adore les messages tout en nuance et dépourvus d exagération.

      qui a dit que les Russes n avaient plus ni obus ni missile en mars?

      les Russes disposent de stocks infinis.

      les occidentaux eux n ont aucun stock. rien nada. sans doute que le jour de la chute du mur de berlin, les asguard ont teleporté tous les stocks de munitions existants sauf ceux de la Russie.

      les munitions, c’est comme le reste, pour savoir ce qu’il en est réellement, regardez le terrain.

      sur le terrain, les russes reculent et vont de défaite en défaite.

      • aleksandar dit :

        J’adore les gens qui refusent de se confronter a la réalité de cette guerre.
        Ils l’on déjà perdu.

      • PK dit :

        « sur le terrain, les russes reculent et vont de défaite en défaite. »

        Encore quelques défaites comme cela et ils sabrent la vodka sur la frontière polonaise…

        Vous êtes conscient qu’ils occupent 20% du territoire ukrainien ? Que la contre-offensive ukrainienne est revenue à son point de départ et que les ukrainiens ont perdu des milliers d’hommes… pour rien ?

    • Castel dit :

       » Une guerre entre la russe et la Pologne, donc l’Otan sera très probablement nucléaire »
      Pas sûr du tout, on en a un exemple historique :
      Alors que les Allemands avaient probablement les armes chimiques les plus puissantes de la seconde guerre mondiale, même au bord de l’effondrement, ils ont renoncé à les utiliser, sachant sans doute les dégâts que cela aurait causé aux Allemands eux-mêmes….
      On peut penser que se serait pareil si un conflit venait à éclater entre la Russie et l’OTAN, à moins qu’un « jobard » comme cela est évoqué dans l’excellent film de Stanley Kubrick « docteur Folamour » ne mette les pieds dans le plat, ce qui reste toujours malheureusement possible !!

  23. Lotharingie dit :

    à Aleskandar,

    Bonjour,

    « ..40 000 coups c’est tout le stock de l’armée allemande en une demi journée, tout le stock de l’armée GB en 2 jours et au mieux tout le stock de l’armée française en une semaine… »

    Si vos  » supputations  » s’avéraient vraies : vu le déroulement  » selon le plan « de l' » Opération Spéciale poutinienne  » de 10 jours,…., pardon : de 10 semaines,…, désolé ! De 10 mois… ; il serait pertinent d’intégrer immédiatement l’Ukraine dans l’OTAN et l’UE pour protéger nos fragiles démocraties.

    Bien cordialement.

    • aleksandar dit :

      Aucune « supputation », en Allemagne, le problème a été évoqué au Bundestag, et en GB c’est dans les journaux.
      Aux USA, c’est le Pentagone qui a tiré la sonnette d’alarme.
      Les chiffres concernant les russes ont été donné par les UKR et le Pentagone.
      Je suis surpris, je vous prenais pour un spécialiste de la logistique militaire, au moins expert LOGFAS !
      Sinon,une idée concernant le manque de munitions, ou c’était juste pour dire bonjour ?
      Cordialement

      • Lotharingie dit :

        à aleksandar :

        Bonjour,

        « ..c’est dans les journaux… »

        Si vous avez pris le temps de lire des  » journaux », effectivement, vos arguments sont imparables et vos  » informations  » incontestables.

        Il faudrait peut être, par courtoisie, prévenir les ukrainiens que les livraisons quotidiennes d’armes et de munitions actuelles et à venir, en provenance des pays occidentaux par bateaux, trains , avions , camions ; ne sont que des containers et des caisses vides…

        Pour rappel, budget annuel 2022 pour les forces armées :

        –> OTAN = plus de 2000 milliards de dollars américains.
        ( Et cela ne prend pas en compte les chiffres des pays alliés de l’ OTAN et/ou solidaires de la cause ukrainienne…).

        –> Russie = 155 milliards de dollars américains.
        ( Chiffre qui, il est vrai, ne prend pas en compte le « super PIB en PPA poutinien « , qui permet au Kremlin de transformer le plomb en or ).

        Songez dorénavant à prendre enfin soin de vous, vous en avez besoin.

        Bien cordialement.

        • aleksandar dit :

          On ne parle pas ici de budget mon brave mais de capacités de production….
          Or celles de l’Occident sont insuffisantes pour une guerre conventionnelle industrielle.

          Ce qui est amusant c’est que même quand le problème est ouvertement évoqué en Europe et dans le cas des USA pris en compte, les otaniens ne trouvent a raconter que les habituels  » on est les plus beaux, on est les plus forts, on est les plus riches « .
          Heureusement que pour ne pas surcharger leurs neurones, je n’ai pas évoqué le problème des matières premières !

          • Lotharingie dit :

            à aleskandar :

            Bonjour,

            « … mais de capacités de production….même quand le problème est ouvertement évoqué en Europe et dans le cas des USA pris en compte, les otaniens ne trouvent a… »

             » Ils sont vraiment niais ces ukrainiens !  »

            Les autorités ukrainiennes réclament à corps et à cris, encore de l’armement occidental (a) en sachant pertinemment qu’elles n’auront pas les munitions adéquates ?

            (a ) pour anecdote : selon Kiev, les négociations pour la livraison par la France d’un système Mamba et des Mistral semble progresser dans le bon sens .

            « .Franchement, les ukrainiens feraient mieux de déposer les armes et se laisser envahir et asservir… »

            Lors d’une Assemblée Générale des Nations Unies :

            1) 136 pays ont condamné l’invasion poutinienne en Ukraine.

            2) 35 pays par lâcheté ou par opportunisme malsain, se sont abstenu ou n’ont pas participé au vote.

            3 ) Et 5 pays sous développés ou en voie de sous développement sous la tutelle de Moscou, s’y sont opposés.

            Parmi ces 136 pays, se trouve le  » groupe des économies avancées  » ( cf la def du FMI ), qui est à l’origine de 56% du PIB mondial en 2021.

            Selon vous, ces 136 pays qui en collaborant ensemble et moyennant finance, n’auraient pas les capacités industrielles et logistiques de fournir une partie de leurs stocks ou produire des munitions pour l’Ukraine dans les mois à venir ?

            Vous bénéficiez d’une imagination fertile, et c’est une chance.

            Profitez en pour enfin l’utiliser intelligemment par la rédaction de romans et de fictions.

            A n’en point douter, cette créativité nouvelle sera pour vous, une source de grande satisfaction.

            Bonne continuation.

        • Lotharingie dit :

          à aleskandar :

          Bonjour,

          « ..Je suis surpris, je vous prenais pour un spécialiste de la logistique militaire, au moins expert LOGFAS !.. »

          Ah bon ?!…Je ne le savais pas, merci de me l’apprendre ; ça aussi vous l’avez lu dans des  » journaux  » ?

          ( Pour l’anecdote, si j’ai bénéficié à une époque aujourd’hui révolue, de la reconnaissance de l’Etat Français, pour une certaine expertise m’ouvrant durant plusieurs années des interventions dans des universités et  » grandes écoles « , c’était plutôt en macro-économie et en géopolitique ).

          Enfin, lire des  » journaux  » pour s’informer , c’est bien.

          Mais si vous souhaitez décrypter les innombrables mécanismes sous-jacents afin d’appréhender un temps soit peu la compréhension d’un événement géopolitique aussi complexe que celui que le  » mission spéciales poutinienne en Ukraine  » , il faut un quand même peu « gratter  » et surtout savoir mobiliser ses neurones.

          Bien à vous.

          • Lotharingie dit :

            Ouille –> Veuillez accepter aleskandar mes excuses pour les fautes dans mon  » intervention  » rédigée précipitamment entre deux rendez-vous professionnels inintéressants.

          • aleksandar dit :

            Sourire,votre manipulation est un peu grossière.
            Souligné un seul élément, une information par voie de presse au milieu de deux autre complétement officielles, l’une intervention au parlement allemand, l’autre une déclaration de Christine Wormuth Army Secretary, pour discréditer l’ensemble du propos,c’est assez malhonnête comme comportement, vous ne trouvez pas ?

            Pour le reste , vous pouvez continuez a aligner pompeusement et les milliards et vos titres de gloire universitaires, cela ne fera pas plus d’obus sur le front.

            Bons baisers de Russie………

      • Dolgan dit :

        vous devriez mieux lire ce qui a été dit officiellement.

        et à ce qu ils ne disent pas. par exemple, la taille des stock de munitions « retirées du service « . une partie des munitions livrées aux ukrainiens vient de ces stocks « fantômes « . stocks considérables, dans le même ordre de grandeur que ceux de l urss.

        • aleksandar dit :

          Vous avez beaucoup a apprendre sur les règles de sécurité concernant les munitions.

        • Lotharingie dit :

          à Dolgan

          Bonjour,

          Apparemment les informations ci-dessous n’apparaissent pas dans les « journaux » favoris de notre « ami aleskandar »…

          1) « …Washington va annoncer, ce vendredi 9 décembre 2022, un nouvel envoi de matériel militaire à Kiev.

          Cet envoi se fera dans le cadre de la Presidential Drawdown Authority (PDA) qui permet au président américain de ponctionner dans les arsenaux et les parcs des armées US des matériels et des munitions et de les fournir à des pays alliés.

          La valeur de ce dernier package est de 275 millions de dollars, peu finalement en comparaison des autres envois d’aide militaire annoncés par le Pentagone, leur valeur étant le plus souvent supérieure à 400 millions de $.

          Ce package comprend:
          – 80 000 obus de 155 mm
          – des munitions pour les High Mobility Artillery Rocket System (HIMARS)
          – des équipements anti-drones
          – des blindés légers Humvee ….. »

          https://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2022/12/09/nouveau-package-us-pour-l-ukraine-la-lutte-anti-drone-privil-23525.html

          2) « ..Les pays membres de l’Union européenne se sont entendus ce vendredi 9 décembre 2022 pour abonder de deux milliards d’euros la Facilité européenne pour la paix (FEP), leur instrument de financement pour l’assistance militaire fournie à l’Ukraine, a appris l’AFP… »

          https://www.francelive.fr/teaser/ouest-france/guerre-en-ukraine-l-union-europeenne-abonde-de-deux-milliards-d-euros-sa-capacite-d-aide-militaire-7757168/

          Bien à vous.

          • aleksandar dit :

            80 000 obus de 155.
            Ce que les russes tirent en 2 jours.
            C’est toujours amusant quand les civils parlent de la guerre.

    • PK dit :

      L’OTAN possède un article de non-intégration possible d’un pays déjà en guerre.

      Il me semble que l’Ukraine soit en guerre, mais je peux me tromper.

  24. Sempre en Davant dit :

    L’accueil reçu par les US en Pologne est un rien bourru quand même https://twitter.com/Havoc_Six/status/1595481860657889283

    thanks to https://www.snafu-solomon.com/2022/11/this-is-what-our-soldiers-have-to-deal.html for the rigolade

  25. Pascal, (l'autre) dit :

     » avant que la Russie ne siffle la fin du hold-up. » Elle devrait changer de sifflet!
    « au service de Van Der Layen et Stoltenberg, le couple de l’année. » Préférez vous ces couples glamours 2022 Poutine, Medvedev où Lavrov, Choïgou Ah l’amour………..
    « La Pologne est sans doute moins corruptible que Kiev, vu son intégrisme religieux catholique » Ah oui quelle horreur tandis que …………….
    « https://www.lemonde.fr/idees/article/2022/03/20/eglise-orthodoxe-russe-une-ideologie-qui-est-en-partie-responsable-de-la-guerre-qui-sevit-actuellement-en-ukraine_6118318_3232.html
    Cà ce n’est pas de l’intégrisme? Des sermons peut être!
    « détruite de l’intérieur. » Par des collabos comme vous sans aucuns doutes!

  26. Ganache dit :

    Foire à la brocante! Les usa font financer la modernisation de leur armée en fourgant leurs rossignols aux fayots centre-européens!

    • PK dit :

      Vous confondez avec l’Ukraine qui sert de dépotoir à tous les pays de l’occident 🙂

    • joe dit :

      LOL…. Les US ont un budget militaire de +800 MILLIARDS de $ par an. Ils n’ont pas besoin des Européens pour s’armer. Au mieux cela réparti les coups de développement… et la capacité de produire en nombre, chose que les EU ont abandonnés depuis des décennies… les dividendes de la paix qu’ils disaient. Les Ukrainiens sont encore un pays parce que els US étaient là, l’UE faisant office de boite à lettre, même si l’effort collectif est non négligeable.

  27. Frédéric dit :

    Le poutinien de service, incapable de conceptualisé qu’un pays qui a un voisin qui a tenté par trois fois de le détruire s’efforce en voyant le dit voisin d’attaquer a une victime de chercher par le moyen le plus rapide d’avoir de se défendre vient encore polluer le site.
    Que la Russie ait soutenu une tentative de coup d’état de nostalgiques de l’empire allemand de Guillaume II ne décille pas les yeux du poutinien de service ? Que cette tentative n’avez pas vocation à réussir est certain, mais cela aurait été un chaos de plus a gérer pour les démocraties occidentales.

  28. joe dit :

    La russie à signer la fin de la russie… l’Ukraine n’est pas tombé. Déjà 4 fois les pertes en hommes et matériel subis par les russes en Afghanistan… sauf que cela est fait en 9 mois et pas 10 ans. Et cela n’est pas prêt de s’arrêter car les Ukrainiens se dotent des moyens de détruire les vecteurs militaires en fin fond de la russie… Dure d’envoyer des missiles sans bombardiers______________
    Personne n’arrose la Pologne avec l’argent de l’UE. Il s’agit de fonds destinés aux infrastructures essentielles, tout comme l’Espagne et l’Italie ont bénéficié en leur temps. mais vous n’êtes pas à un mensonge prêt, tout entier focaliser à diffuser la propagande criminelle de Vlad le sanglant. La seule tragédie en Europe serait de ne pas aider les Ukrainiens. Fort heureusement, nous nous sommes bien réveillés et laisser gagner Vlad n’est juste pas une option, un individu capable d’envoyer des centaines de milliers de conscrits à l’abattoir pour un génocide et des nazis qui n’ont jamais existé. En attendant, seul les US ont la capacité de livrer le matériel. Encore une fois, ils nous sauvent la mise… Merci à eux et aux Ukrainiens qui se battent tous les jours pour notre sécurité.

    • Pascal, (l'autre) dit :

      « deux des dragées Fuca de la civilisation française. » Comme l’organe du « pianiste de Kiev » selon vos propos il faut reconnaître que le fécal vous marque particulièrement!

    • Prestataire dit :

      « Et cela n’est pas prêt de s’arrêter »
      « mais vous n’êtes pas à un mensonge prêt »

      – Près (adverbe): proche, sur le point. Être près de quelque chose.
      – Prêt, prête (adjectif) : préparé, apprêté. Être prêt à (faire) quelque chose.
      – Prêt (nom) : ce que le prêteur accorde à l’emprunteur.
      – Pré (nom) : pâturage.

      Et cela n’est pas près de s’arrêter.
      Mais vous n’êtes pas à un mensonge près.

      [On peut être près de mentir (proche de le faire) ou prêt à mentir (préparé à le faire), mais à force de mentir, on n’en est plus à un mensonge près.]

  29. DD29 dit :

    avec tout ce qu’elle achète la Pologne devrait être très prochainement si ce n’est déjà pas fait être mieux équipée que l’armée française !

  30. Carin dit :

    Si nos amis polonais cherchent vraiment des gros chars à pas cher, ils devraient prendre contact avec nos amis Saoudiens, ils ont une masse d’Abrams dont ils ne vont pas tarder à se débarrasser…