La Pologne a déjà reçu ses premiers chars K-2 et obusiers K-9 de fabrication sud-coréenne

Si, comme vient de le souligner l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm [SIPRI], les tensions sur les chaînes d’approvisionnement risquent de compliquer l’exécution de certains contrats d’armement dans les mois qui viennent, ce n’est pour le moment par le cas pour les industriels sud-coréens de l’armement.

Cet été, Varsovie a noué avec Séoul une vaste coopération industrielle dans le domaine de l’armement, avec la commande de 180 chars de combat K-2 « Black Panther » [qui seront ultérieurement suivis par 820 exemplaires de plus, tous construits en Pologne et portés au standard K2PL] et celle d’un lot de 212 obusiers automoteurs K-9 « Thunder », l’objectif étant d’en doter l’armée polonaise de 672 unités au total. En outre, 48 chasseurs légers F/A-50 « Golden Eagle » ont également été commandés auprès de Korea Aerospace Industries.

Visiblement, les industriels sud-coréen n’ont pas perdu de temps. En effet, ce 6 décembre, la Pologne a reçu ses dix premiers K-2 « Black Panther » ainsi que 24 obusier K-9 « Thunder », ceux devant être rapidement livrés au 11e régiment d’artillerie  » Mazurski ».

Ces équipement « sont nécessaires pour prévenir une agression éventuelle », a justifié Andrzej Duda, le président polonais, qui a fait le déplacement au port de Gydnia [nord de la Pologne] pour accueillir ces premiers chars et obusiers de facture sud-coréenne.

« Satisfaire les exigences des forces armées polonaises est notre priorité absolue, et nous sommes fiers d’avoir produit et livré si rapidement des équipements de la meilleure qualité à la Pologne », a fait valoir Lee Boo-hwan, responsable des activités européennes de Hanwha Aerospace, qui produit le K-9 Thunder.

Pour le moment, et outre les Leopard 2 de conception allemande, l’armée polonaise dispose de 28 chars M1A2 Abrams SEPv2 qu’elle loue aux États-Unis afin de former ses équipages. Les 250 exemplaires M1A3 Abrams SEPv3 qu’elle a commandés en avril dernier ne devraient pas lui être livrés avant 2025. Et on ignore quand elle prendra possession des 116 M1SA d’occasion, censés remplacer les T-72 qu’elle a envoyés en Ukraine. La livraison des 180 premiers K-2 sud-coréen s’étalera jusqu’en 2025.

Quant aux obusiers K-9 Thunder, ils viendront renforcer les ASH Krab déjà en dotation dans les unités d’artillerie polonaise. Étant donné qu’ils ont en commun le même type de châssis, leur maintenance devrait s’en trouver facilitée. Le lot commandé cet été sera entièrement livré en 2026.

Enfin, début novembre, et en plus des 20 M142 HIMARS américains commandés pour le moment, la Pologne a signé un contrat pour la livraison de 288 lance-roquettes multiples K239 Chunmoo, également conçu par Hanwha. Les dix-huit premiers exemplaires doivent être remis à l’armée polonaise en 2023.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

135 contributions

  1. épicier dit :

    Les polonais ont ils la masse humaine pour manœuvrer tout ce matériel qu’ils sont en train de commander ?

    • calvus dit :

      Pologne a envoyé 40% de son matériel à Ukraine. C’est remplacement d’urgence

      • TINA dit :

        Bsr Mr CALVUS !

        J’apprécie votre commentaire!
        Hormis le chiffre qui ne remplit pas les chiffres du contexte réaliste – Eh oui , Mr CALVUS! Pour rappel : LA POLOGNE n’est pas situé à 1650 kms de KIEV ou MARIOUPOL à 2220 kms!
        J’attends vos rectificatifs! Et d’autres suivent de près! …

    • joe dit :

      Pas en simultané. Il faudra bien sur quelques années pour former les équipages au niveau requis. L’important est d’avoir de la résilience en terme de stock. La Pologne est en première ligne et subirait donc la plus forte attrition de matériel en cas de conflit. Les livraisons étant étalées dans le temps, ils ont largement le temps de former un nombre suffisant d’équipages + réserves. A priori, la Biélorussie + russie n’ont pas les moyens à la fois en troupe et équipements pour s’engager contre l’Otan. Vrai avant l’agression contre l’Ukraine, encore plus vrai maintenant… même en mobilisant des conscrits sans expérience militaire et accessoirement pas du tout prêt pour mourir pour Vlad le Sanguinaire.

    • Celtibère dit :

      Contrairement à la France, à la jeunesse majoritairement issue du grand remplacement, et dont on peut douter de la fidélité (regarder l’image que renvoie le football), le peuple polonais reste patriote et, en cas d’attaque sur son sol, vous seriez surpris de sa capacité de défense.

      • Hornet dit :

        Oui c’est ça, on l’a bien vu en 1939.
        A cause de leur incapacité à se défendre seul comme des grands face à l’Allemagne, nous avons eu la guerre la plus meurtrière de l’histoire de l’Humanité.
        La Pologne est incapable de se défendre, mais elle parle beaucoup trop.

        • « Z » pour Zavatta dit :

          Quel humour !
          Ce ne serait pas plutôt à cause de l’incapacité des français et des anglais à poser des limites à Hitler qui aurait causé la plus meurtrière des guerres ?

          • Ion 5 dit :

            Quel humour!

            Ce ne serait pas plutôt à cause de l’incapacité des polonais à poser des limites à Hitler au dépeçage de la Tchécoslovaquie au lieu d’interdire le passage de l’armée soviétique (qui était liée tout comme la France à un accord de défense mutuel avec ce pays) et au plaisir de se servir un morceau (de territoire) au passage?

          • « Z » pour Zavatta dit :

            @ Ion 5
            l’argument fallacieux de « passage interdit aux russes » est une pure invention de Lev Sotchkov, le révisionniste-propagandiste de Poutine suicidé au mois de juin dans des circonstance troubles…
            Si les russes avaient « réellement l’attention d’aider la Tchéquie ça se saurait. Ils auraient
            pu passer par la Roumanie et la Hongrie. Au lieu de cela ils ont préféré pactiser avec Hitler…
            En fait c’est un peu comme si les russes demandaient aux ukrainiens le 23 février 2022 de bien vouloir laisser passer l’armée russe en Transnistrie… vous voyez le topo ?

            La Zaolzie que vos mentionnez sans la citer est une région qui a été attribuée à la Pologne en 1918. Les tchéques se sont emparés de cette terre lorsque la Pologne était en guerre contre les bolchéviques. Jolie coup de poignard dans le dos… Ensuite ils ont procédé à des exactions sur la population local qui résistait… la reprise de ces terres était un juste le bon retour des choses.

          • Ion 5 dit :

            @Z
            Quelle faible réponse…
            1) Pourquoi les russes et non pas les géorgiens? Les russes ne décidaient rien seuls, ils étaient soviétiques à l’époque.
            2) Oui c’est ça, « les russes » vont passer par la Roumanie et la Hongrie (au non de quelle alliance au fait, SVP?) pour aller renforcer la ligne Beneš.
            3) Les « russes » n’étaient pas idiots au point de vouloir se coltiner Hitler tout seuls. En attendant ils se battaient contre le Nazisme et le Fascisme en Espagne et contre l’impérialisme Japonais en Chine. Ils faisaient quoi les français et les anglais au même moment? Lors de la crise de Munich, ils (les russes) n’ont même pas été consultés. Avec de tels amis (comme la France et l’Angleterre), avaient-ils encore besoin d’ennemis?
            4) Votre avis sur la Zaolzie on s’en fout. Ce n’était pas celui des Tchécoslovaques ni celui des participants (dont la Pologne) au traité de Saint-Germain en Laye.

            Apprenez donc l’histoire avant que de la réécrire.

            Quand à savoir si Staline voulait sincèrement défendre la Tchécoslovaquie avec l’aide des alliés, encore fallait-il lui ouvrir un couloir. Polonais, Hongrois, Roumain, comme vous voulez, mais tout ça se fait dans le cadre d’accords et de limitations et de contrôles…
            Si j’avais été Polonais, je n’aurais pas aimé voir l’armée rouge défiler puis se répandre dans mon pays, mais un couloir ce n’était pas l’idée et ce n’était pas à la Pologne seule, de gérer cet hypothétique problème. Mais là, on est dans la politique fiction.

        • tschok dit :

          @Hornet,

          Ben si, les Polonais se sont défendus seuls, vu qu’on les a laissé tomber. Et rappelons qu’ils ont été attaqués simultanément par l’Allemagne nazie et l’URSS. Et ils ont perdu en un mois et 5 jours.

          Comme vous le soulignez, la Pologne n’ayant pas pu nous défendre, l’Allemagne nazie a pu tourner ses forces avec celles de l’Italie fasciste contre nous et les Britanniques, ainsi que les Belges et les Néerlandais, et elle nous a vaincu en un mois et demi, en contraignant les Britanniques au repli.

          Si la Pologne avait vaincu l’Allemagne nazie et l’URSS, nous aurions eu une petite chance de gagner, elle porte donc une très lourde responsabilité dans notre défaite. Mais heureusement pour nous, les Brits ont tenu le coup, et puis les Américains sont arrivés et les Alliés sont enfin parvenus à nous libérer.

          Vous avez bien raison de le souligner, Hornet.

          Bon, présenter les choses comme ça, ça fait un peu fiotte mais c’est une façon de voir les choses, après tout.

          L’arrogance française n’est pas toujours bravache, contrairement à ce qu’on dit: elle peut être fiotte, aussi.

          • Thaurac dit :

            Exact, tandis que la France , attaquée sur un seul coté par un seul ennemi , est partie en débandade très rapidement (malgré quelques faits d’armes isolés).

          • Vinz dit :

            A écouter les dirigeants polonais de l’époque, ils torchaient les armées d’Hitler et Staline du petit doigt. Nous, grands naifs, on les a crus.

          • Ramses dit :

            On le sait aujourd’hui, les anglais et français ont été trahis par le roi déchu anglais Édouard 8 et son copain Charles bedeaux,tous deux nazis fanatiques.
            Ce roi est venu passer les troupes françaises et anglaises en revu en sept et octobre 1939, et a pu noter tous les renseignement utiles qu’il a ensuite communiqué à son ami bedeaux, lequel était un intime d’hitler; voir l’ouvrage de l’anglais martin ALLEN « le roi qui a trahi »

          • tschok dit :

            @Vinz,

            Oui, on a été victime de la propagande polonaise.

            A l’apogée de sa puissance, la France a sombré, parce qu’elle a cru la Pologne.

            C’est crédible?

            On va essayer de vendre cette connerie. Sur un malentendu…

            Et puis c’est valorisant.

          • Hornet dit :

            Je ne suis pas français donc les fiotteries ne me concernent pas.
            Je dis simplement que signer une alliance avec un pays faible et provocateur est stupide.
            Et c’est la cause de la 2e guerre.
            Enfin, facile de jouer le va t’en guerre sur internet… en mai 1940 ça aurait probablement déserté avec tout le monde… lol

      • LW dit :

        C’est consternant, parlez moi de la milice, ces patriotes.
        En attendant, un peu de lecture : https://www.radiofrance.fr/franceculture/quand-aragon-et-eluard-rendaient-hommage-au-groupe-manouchian-7643639

    • aleksandar dit :

      Pour le moment avec 200 000 hommes, ce n’est pas évident.

    • Harambe dit :

      Les polonais ont décidés en 2017 de doubler leurs effectifs de 100 000 à 200 000 hommes… ils sont déjà à 150 000 hommes 4 ans après.

    • le sicaire dit :

      La Pologne c’est + de 37 millions d’habitants…

    • Félix GARCIA dit :

      Les Russes auraient tué entre 50 000 et 200 000 Ukrainiens depuis le 24 février, et ont bouleversé la vie de dizaines de millions d’autres …
      Arsène SABANIEEV, médecin (anesthésiste-réanimateur) volontaire franco-ukrainien, présent à Bakhmut, parle de 100 à 300 blessés par jour côté Ukrainien … sur quelques kilomètres de front …

      Et combien de morts et de mutilés côté russe ? 30 000 ? 50 000 ? 100 000 ? Plus encore ?
      Pi le Tsar qui dit « aux mères » que c’est mieux que de crever dans son vomi ou sur la route …

      • Lotharingie dit :

        à Félix :

        HS

        Bonjour,

        Je fais suite à nos échanges sur un  » fil » aujourd’hui fermé.

        « ..Bonsoir Lotharingie. Il me semble que ce sera fait, mais sur les Griffon, Serval et Scarabee/Crab. Vous pensiez au fait de les rajouter « à côté » de la tourelle de 25mm ?.. »

        En fait, je pensais plutôt à une fixation du  » lanceur « , directement sur le flanc gauche de la tourelle de 25 mmm.

        ( —> Tourelle Tarask 25 mm, qui est légèrement désaxée sur la droite/tribord du VBCI ).

        Ainsi, comme sur le VBCI Philoctète, tout l’ensemble pourrait pivoter en même temps et ce, en fonction des besoins de l’opérateur.

        Aussi, j’imagine que ces 2 MMP, serait un  » plus  » pour garantir la sécurité du véhicule et de ses occupants en cas de  » mauvaises rencontres  » sur le champ de bataille.

        ( J’ai constaté à plusieurs reprises, que certains intervenants surement mieux connaisseurs que moi, estimaient que ce matériel n’était actuellement pas suffisamment armé.)

        https://www.forcesoperations.com/amp/vbci-philoctete-et-munitions-nexter-poursuit-son-epopee-en-grece/

        Bien cordialement.

        • tschok dit :

          Vous envisagez une « mauvaise rencontre » à 5 km de distance?

          Parce qu’un MMP, ça sert à tirer jusqu’à 5 km.

          Installer des MMP sur un VBCI, pourquoi pas? Mais c’est le scénario de la mauvaise rencontre que j’ai du mal à imaginer, plus exactement le scénario de mauvaise rencontre dans lequel le MMP serait utile.

          La mauvaise rencontre = vous êtes surpris par un adversaire qui est déjà trop près, soit parce que vous vous êtes trop avancé sans le détecter, soit parce qu’il s’est trop rapproché sans être détecté.

          A priori, on va plutôt être dans la zone d’efficacité de votre 25 mm ou de votre 40 cta, normalement ils devraient suffire. En cas de gros pépin, c »est plutôt votre groupe d’infanterie débarqué qui va vous sauver la mise, à la condition qu’il ait de la puissance de feu avec lui, qu’il soit à couvert et bien placé pour manœuvrer.

          Si votre scénario de mauvaise rencontre est à courte distance, moi je mettrais des NLAW. Pas cher, punchy, très bien. Mais le mieux, c’est que votre groupe de combat en soit équipé (ou en Matador, Carl Gustav, Panzerfaust, etc) et vous, vous l’appuyez avec votre 25 ou votre 40.

        • Félix GARCIA dit :

          Bonjour Lotharingie,

          J’arrive tard, mais tschok résume bien ce que je pense sur cette question.
          Un 40 CTA couplé avec des MMP permet de « traiter » l’ensemble des cibles terrestres potentielles une fois arrivé au contact (avec l’avantage de pouvoir se désengager tout en engageant l’adversaire grâce au MMP [Akeron-MP]).

          Dans le cadre d’un « engagement majeur » :

          Un 25mm et un 40mm CTA, sur base VBCI, n’auront probablement pas les mêmes doctrines d’emploi, que ce soit du fait des armements montés, ou de l’infanterie embarquée.

          J’imagine que dans le cas d’un Philoctète (VBCI 2 – 40mm CTA+MMP), il y aurait notamment des « dronistes » (Parrot, Mavic, NX70-NXWIRE, SMDR, etc …) pour améliorer la létalité par la visibilité tous azimuts : attaques de positions retranchées, reconnaissance, chasse, contrôle de positions, soutien des chars de combats, patrouilles …
          Le tout, « dans le cadre SCORPION », afin que ceux-ci aident à la compréhension du champ de bataille des Leclerc/AMX10-RC/Jaguar/Vextra (et diminuer la tension ? la charge cognitive des unités de l’avant ?).

          Sur le VBCI classique, l’infanterie embarquée peut « faire le travail » (MMP, AT4, Javelin, etc …) là où le 25mm « ne passe pas ». Mais en « seconde vague ».

          En gros, les Leclerc/AMX10-RC/Jaguar/Vextra/Philoctètes « devant », les VBCI/VAB/VBL/Griffon/Serval « derrière ».

          Mais j’raconte p’t’être nawak’.

        • Lotharingie dit :

          à tschok :

          Bonjour,

          « …Vous envisagez une « mauvaise rencontre » à 5 km de distance?..Parce qu’un MMP, ça sert à tirer jusqu’à 5 km… »

          Je supposait qu’en mettant l’expression  » mauvaise rencontre  » entre guillemets, elle serait comprises  » au sens large « .

          Assurément, je me suis fourvoyé.

          ( En fait, j’imaginais une progression prudente de VBCI sur un terrain hostile, précédés de drones aériens d’observation découvrant « au loin » des blindés ennemis embusqués, nécessitant dés lors leur élimination préalable pour pouvoir continuer d’avancer …)

          Bien cordialement.

      • TINA dit :

        Bsr Mr Igbtqi+ !

        Donnez – nous vos sources concernant votre information de « Déjà » 42 000 plaintes de familles au Ministère Russe de la guerre?
        SVP, pas de copinage ! A vous de décider, pour la véracité de vos sources et leurs rationalités!

        PS : Vous devriez vous excuser en mentionnant, par exemple , que vous vous êtes trompés, au + à mettre 2 x 00 à votre chiffre de 42000! AU + !

      • Ion 5 dit :

        Ca ne fait qu’au moins trois ou quatre fois, que l’on demande vos sources sur la question… Citer une ou des sources, sont des choses qui se font couramment sur les forums, vous savez?

  2. Anonyme 433281 dit :

    La Corée est une puissance industrielle. Les Etats-Unis aussi.
    La France ne commande qu’aux industriels français , et que ce qu’il peuvent livrer, dans des délais qui donnent une idée de l’infini….Cocorico riquiqui …
    Et nos journalistes crient à la trahison quand un état Européen ne passe pas commande d’armement chez nous !

    • PK dit :

      La France est devenue un vrai pays sous-développé, digne d’une république bananière africaine :

      – plus d’industrie
      – des millionnaires aux commandes, chargés de s’enrichir.

      Avec l’exception Lemaire, le seul ministre des finances à avoir commencé son mandat avec 1,5 million d’euros de patrimoine et en avoir 300 000 €.

      C’est le mec qui rêvait d’assécher les finances russes. Manifestement, ça fonctionne mieux avec les siennes ou celles de la France.

    • Rom dit :

      Il passe commande où ils veulent, le pb c’est qu’ils le font avec l’argent de l’UE et des contributeurs net à l’UE… bref une infamie de plus qui devrait vite s’arrêter ainsi que l’euro.

    • Celtibère dit :

      Les industriels français? Il en reste?

    • ki2 dit :

      il n y a qu’à voir la commande ridicule d’obus de 155mm annoncée par Lecornu…..ça en dit long

    • Harambe dit :

      Ce ne sont pas les industriels qui imposent les délais de livraison mais celui qui commande et qui paie…

      Si l’état paie pour le doublement ou le triplement de la chaîne de production alors les délais de livraison seront de 2 ou 3 ans, si l’état ne paie pas, alors il doit se contenter de ce que peut produire l’industriel avec son matériel de production existant..

      Regardez les chars Leclerc et leur chaîne de production, après fermeture, même si il y a des marchés à prendre, il est impossible de s’y lancer. L’état n’en a commandé que 400 au final après avoir promis 1500, un peu comme les FREMM de 17 à 8, ça ne permet pas de faire durer la production et donc les pièces détachées, ça ne permet pas d’être compétitif à l’export, ça ne permet pas d’être compétitif quand il faut mettre à jour le parc existant et faire tourner l’usine de l’industriel et ses équipes d’ingénieurs, ça ne permet pas d’être compétitif dans le marché d’occasion comparé à la concurrence (léo allemand, abrams américain, série T soviet)…

      Si vous êtes un industriel et que l’état vous passe commande de 10 trucs, vous pouvez être sûr que 2 ans après, la commande va passer à 8 puis 5 unités 2 ans après…. Faut pas toujours blâmer l’industriel français en le comparant aux autres qui ont des états derrière eux qui paient et ne rognent pas sur les séries qu’ils commandent…

  3. PHILIPPE dit :

    En matière de chars en dotation où en est la France ?
    Liste des chars de combat principaux par pays :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_chars_de_combat_principaux_par_pays

  4. philbeau dit :

    Ils les ont en stock leurs matériels les sud – coréens ? On met plus longtemps à avoir sa voiture commandée chez son concessionnaire …

    • Dolgan dit :

      il était question que les premiers livrés seraient prélevés sur une commande en cours.

    • Félix GARCIA dit :

      Vu qu’on rentre fièrement et en claironnant dans l’URSS 2.0, dites :
      « J’attends ma Lada … »

    • john dit :

      Ces chars sont en cours de production pour la Corée du Sud également. Les Polonais ont acheté les chars au standard coréen. Les seules modifications nécessaires concernent les indications pour qu’elles soient écrites en polonais. Après, peut-être que le système de communication sera adapté à la Pologne. Quoi qu’il en soit, les chars produit en Corée du Sud sont au standard coréen.
      Lorsque ensuite la Pologne produira les K2 et les K9 localement, ils seront produits au standard polonais. Il faut s’attendre à quelques modifications, notamment concernant les systèmes de communication, les systèmes de gestion du champs de bataille, etc.

      • FNSEA dit :

        En Corée du Sud, ils font bien comme ils veulent, mais par chez nous, il y a une certitude, c’est qu’au singulier champ s’écrit sans s.
        Un champ de bataille, un champ de luzerne, le champ d’honneur, le champ du père Matthieu, un champ de manoeuvre, un champ de blé, un champ de mines, un champ de maïs.

    • Starbuck dit :

      Avec un bon mois pour faire le voyage c’est quasi certains qu’ils ont été pris sur la dotation de l’armée coréenne

  5. DarkCed dit :

    Ils ne font pas semblant les polonais avec les deniers de l’Europe ! En même temps on a rien leur proposé de crédible, ils ont raison de voir la Corée qui a du matos récent et facile à produire sur place.

    • Stoltenberg dit :

      L’industrie d’armement américaine est déjà bien essoufflée depuis le début de la guerre, mais l’industrie européenne a frôlé la crise cardiaque au début de l’échauffement. Côté matériel terrestre lourd on n’a pas grand chose à offrir aujourd’hui. Les carnets de commande des Caesar sont bien remplis (ce canon « léger » c’est tout ce que la France peut aujourd’hui offrir industriellement en termes de matériel lourd, le Leclerc n’étant plus en production) et la fabrication prend un temps impossible. Et le Léopard 2A7 ou la Pzh2000 c’est une catastrophe. On verra encore le résultat des essais norvégiens mais je ne serais pas étonné si le K2 l’emportait même ici.

    • joe dit :

      Merci pour cette propagande de bas niveau. ‘UE ne paye pas le matériel des Polonais. Cela n’a rien à voir. Renseignez vous avant de copier-coller des mensonges.

    • ki2 dit :

      c’est quoi les deniers de l’Europe, même la France se finance grâce au déficit (capitaux étrangers),
      JE LE RÉPÈTE ENCORE : CHAQUE ÉTAT EST SOUVERAIN DANS SON CHOIX D’ARMEMENTS et la France (pays qui négocie en douce avec la Russie n’est pas un fournisseur de confiance pour ces pays)

  6. Raymond75 dit :

    La Pologne a un PIB environ cinq fois plus faible que celui de la France, mais elle a des projet de modernisation de sa défense sans commune mesure avec la notre. Il est vrai qu’elle part de plus loin, mais c’est quand même un peu surprenant. Et je ne pense pas que ce soit dû aux seules aides européennes ; que sacrifie t’elle en échange ?

    • Stoltenberg dit :

      Côté terrestre – sans doute. Mais côté naval et aérospatial la France est loin devant.

    • Dimitri dit :

      Déjà ils font des économies sur leur marine. Pas de SNLE, de SNA, de porte-avions, de porte hélicoptère. Juste une marine pour la garde côtière et la défense de la Baltique. Et puis quand a votre frontière vous avez Kaliningrad, la Biélorussie et un pays en guerre, l’argent vous le trouvez plus facilement pour grossir votre armée.

    • blavan dit :

      @raymond75.Elle sacrifie l’UE sous les aides et les fonds des sponsors américains et nous naïvement, on continue à la perfuser avec nos aides au développement .

    • Rhinolophus dit :

      Il y a de nombreuses différences tant dans le format des armées que dans le modèle socio-économique:
      Au niveau des armées, la Pologne n’a pas à supporter le coût de la dissuasion nucléaire, ni une marine qui doit être déployée dans les trois océans.
      Je ne serais pas étonné que le financement de la sécurité sociale (assurance maladie, chomage, retraite) soit proportionnellement moins couteux dans le PIB polonais. Idem pour la culture (qui est un « petit » poste de dépenses)

    • calvus dit :

      Absolument , le niveau de vie va baisser avec 5% PIB pour la défense.

    • Condrieu dit :

      Cela vous dis le social

    • joe dit :

      Elle n’a pas de composante nucléaire, de marine pléthorique et augmente son budget militaire plus que la France. Donc sur la distance, cela fait la différence. 1000 chars + Himars + obusiers coûtent bien moins cher qu’un porte-avions, auquel il faut ajouter une maintenance beaucoup plus cher + les avions et l’escorte. Pour info, le Charles de Gaulle à coûter 3 milliards + 220 millions d’euros par ans pendant 20 ans. Il n’y a donc pas vraiment de sacrifice, puisque étaler dans le temps. Et probablement que les Polonais n’ont pas toutes les prestations sociales qui coûtent des dizaines de milliards par an à la France.

      • Hornet dit :

        Oui mais les Polonais ne paient pas autant d’impots et de charges sociales surtout.
        Je suis pour qu’on arrête le social, mais alors il sera hors de question de me demander les cotisations sociales sur mon salaire, mon patron devra me refiler une petite partie des charges patronales qu’il ne paiera plus, et il faudra aussi supprimer la CSG et la CRDS.
        Car on ne peut pas demander aux français de payer des « charges sociales » et des « contributions sociales » si en face il n’y a pas de contrapartie.

        Du coup le budget de l’ensemble des Administrations, va drastiquement baisser. Il faudra alors regarder le RSA, mais couper cela et ça va partir en vrille et l’instabilité politique est aussi dangereuse.

        • Thaurac dit :

          Les contreparties y sont, la sécu, la retraite..etc…

        • Hornet dit :

          Je ne suis pas français. Je dis simplement que les polonais n’ont pas eu spécialement de courage puisqu’ils ont été mis au pied du mur par les allemands.
          Ce qui déclenche la guerre c’est de signer un traité avec un pays incapable de se battre et à risque.

          Et l’OTAN fait la même chose en intégrant des états qui peuvent provoquer les Russes, et être incapables d’assumer eux mêmes les conséquences de leurs actes.
          Si ils veulent être aussi belliqueux avec les Russes, qu’ils y aillent seuls … je n’ai jamais entendu la Russie revendiquer quoi que ce soit en Europe de l’Ouest.
          Surtout que d’après tout le monde les Russes sont nuls, alors pourquoi vouloir l’OTAN.
          La Pologne même dans une guerre totale avec mobilisation générale russe, devrait pouvoir l’emporter en quelques semaines comme lors du printemps 40…

    • john dit :

      La France a la dissuasion nucléaire, ce qui remplace une bonne partie des besoins en question ici. La France a aussi une marine largement plus équipée que la Pologne. Et la force aérienne polonaise reste petite.
      La Pologne et la France ont une défense très différente car les risques sont totalement différents. La France n’a plus vocation à se défendre de l’URSS comme c’était le cas lors de la Guerre Froide. Donc les effectifs terrestres ont été réduits, et ont été rendus plus mobiles.
      Il faut regarder les forces dans leur ensemble, et pas seulement la force terrestre !

      En termes de dépense, la Pologne était entre 2 et 2.5% du PIB ces dernières années. Depuis le conflit en Ukraine, le budget est passé à 3%. 20’000 militaires seront engagés. L’augmentation entre 2022 et 2023 est de 69%.

      Dans les différences avec la France, la dette publique polonaise sera d’environ 50% à la fin 2022. Donc il y a moins de difficulté à passer par la création de dette pour de tels financements.
      A noter aussi que la Russie est une menace réelle pour la Pologne. 100% des pays de l’est voient la Russie comme une menace sous le régime Poutine. La Pologne a trop subi cette nation dans le siècle passé. Donc même si il y a des sacrifices nécessaires, les Polonais vont le faire.

    • Harambe dit :

      La Pologne n’a pas de territoire outre-mer perdu dans le milieu de nul part qu’elle doit subventionner à mort, elle n’a pas 200 000 immigrés de plus par an à prendre en charge ni plusieurs millions de sans-papiers, elle n’a pas de force nucléaire dont elle doit assurer la crédibilité à tout prix, elle n’a pas une 50n d’ex-colonies avec qui elle doit garder de « bons contacts » afin de garder son « rang » dans le monde, elle n’a pas à dépenser 1 à 2 milliards en Opex chaque année pour faire faire des ronds dans le désert à son armée et à user le potentiel de son matériel 100 fois plus vite que s’il restait bien au chaud en Europe, elle n’a pas à dépenser 2 milliard en aide médicale aux étrangers « AME » chaque année, elle n’a pas à dépenser des 100n de milliards en coûts sociaux et à accueillir tous ces réfugiés d’Afghanistan et autres.

      Bon, pas la peine de continuer hein, vous comprenez ce que la Pologne ne « sacrifie » pas aux dépends de sa population d’origine chrétienne et blanche contrairement à la France qui accueille toute la misère du monde et doit en assumer le coût?

      • philbeau dit :

        Ben voilà , restons simples et direct pour dire les choses . Et aussi que la Pologne ne se suicide pas comme le font la France ou la Belgique en ce moment . Appelons les choses par leur nom .

      • Objectif Nul dit :

        Part : nom féminin.
        Une part. Une grande part, une petite part, une part nulle.
        Nulle part.
        Perdu au milieu de nulle part.

    • Nicolas dit :

      La Pologne n’a pas de dissuasion nucléaire pour bouffer son budget. En outre sa marine est quand même très limitée et son aviation ne casse pas trois pattes à un canard. Enfin, elle n’a pas des millions de km² à défendre, son action se limite à son territoire.

  7. blondin dit :

    c’est du neuf, ou prélevés sur les chaines, ou sur le stock de l’armée de Corée du sud ? en tout cas, c’est très fort de la part des Coréens, ils font savoir sur le marché qu’ils sont très réactifs. Et ça on ne sait plus faire chez nous, tout prend un temps incroyable, et pas forcément pour des raisons pertinentes. Mais ça bouge, le mindef met la pression à ses fournisseurs pour réduire les délais, c’est récent mais la démarche est engagée, jusqu’aux sous traitant de nos grands groupe.

    • john dit :

      Neuf !
      La Pologne achète les chars au standard coréen, donc en dehors de la langue, rien n’a besoin d’être modifié. Donc ça simplifie la production. Et la Corée du Sud accélère la production pour répondre aux besoins des 2. Il est probable que ces premiers chars étaient destinés à la Corée du Sud. Mais vu la taille des contrats, le choix est compréhensible.

  8. Elyo dit :

    Le monde semble évoluer vers un système tripolaire : Usa, Europe et les démocrates que l’on trouve sur tous les continents comme l’Australie, le Japon, la Corée du Sud … le monde autocratique Russie, Chine, Corée du Nord, Iran … et les pays dits  » non alignés « . Ces alliances intercontinentales annoncent peut être une  » mondialisation  » des ressources militaires. La Pologne et la Corée du Sud en sont un exemple avec le Royaume Uni l’Italie et le Japon dans le projet « Tempest ». La France devrait peut-être s’en inspiré ?

    • Géronimo dit :

      quelle démocraties ? Nous vivons dans des régimes bureaucratiques plébiscitaires… Voter tous les X ans pour le pantin qui est présenté à nos acclamations n’est pas une démocratie (Obama lui-même disait au Caire en 2009 : « les élections ne suffisent pas à faire un démocratie »). D’ailleurs, les pays que vous citez comme autocratiques ont aussi des élections et une constitution. Le fait d’être plus riches et développés ne fait pas spécialement de nous des démocraties. La démocratie ne parle pas du niveau de vie, ni de l’étendue ou de la restriction de droits particuliers, mais de l’exercice du pouvoir. Le degré réel d’exercice du pouvoir par nos peuples, quel est-il ? Je ne parle pas des scrutins sur la couleur des lampadaires, mais des grandes décisions sur notre destin ? Le regard de l’historien nous oblige à beaucoup d’humilité, au regard de nos idéaux.

      • Définition dit :

        « Nous vivons dans des régimes bureaucratiques plébiscitaires… »
        Se gargariser péremptoirement de mots que l’on vide de leur sens pour tenter de délégitimer les processus électoraux au cours desquels les idées que l’on professe sont rejetées par les citoyens est un procédé utilisé par les extrêmes, qu’elles soient de gauche comme de droite.
        Cette dialectique de rond-point ne trompe personne.

    • Math dit :

      Je ne partage pas votre grille de lecture. Les USA ont leur système, ils s’occupent de l’Asie. L’Asie a ses sujets avec la Chine et la Russie. Le monde arabe a sa volonté propre. L’Afrique sub saharienne a aussi un agenda qui diffère. L’Inde a son projet. Nous, dans ce mic-mac avons une volonté propre, indépendante de celle de l’Allemagne ou d’autres pays européens. Chacun se positionne en fonction de ses intérêts immédiats ou de long terme. Nos intérêts sont en Afrique et sur une diagonale qui passe par le « monde arabe », l’Inde vers la Polynésie française. Nous sommes cohérents.

  9. Vive la France ! dit :

    Il apparait désormais clairement que sur le versant oriental de l’Europe, c’est bien l’armée de terre Polonaise qui sera la « primus inter pares » et non l’armée Allemande.
    De quoi recréer le royaume polono-lituanien (en récupérant la région de Lvov sur l’Ukraine, historiquement Polonaise et volée par Staline en 1945, sans oublier une large bande du territoire oriental de la Biélorussie) sans trop de difficultés, si l’envie prenait certains dirigeants polonais, avec la bénédiction des USA, car ceux-ci se méfient des russes, mais aussi des allemands, ce qui est à la fois paradoxal (la culture militaire US a été nourrie de descendants de migrants de culture allemande, Eisenhower, Nimitz, plus récemment Schwarzkopf) et le signe d’une très grande intelligence d’analyse, n’en déplaise aux contempteurs de l’hyperpuissance américaine. Et non, au Pentagone, ce n’est pas Homer Simpson ni son fils Bart qui officient…

    • Félix GARCIA dit :

      Reinhard Gehlen
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Reinhard_Gehlen

      « Dans l’ombre d’Hitler, par Éric Branca »
      https://www.youtube.com/watch?v=meS53bITCc0

      Prescott Bush
      « Le coup d’Etat fasciste de 1934
      Bush faisait partie d’un complot visant à renverser Franklin Roosevelt le 24 novembre 1934 et à installer au pouvoir un général à la retraite. Wall Street aurait financé le projet. Mais le complot a été éventé et étouffé. Ce coup d’État est connu comme le « Business plot » ou « Wall Street Putsch » ou « White House Putsch ». »
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Prescott_Bush

      Le militaire en question :
      Smedley Butler
      « Le complot contre le Président Franklin Roosevelt
      Selon ses dires, Smedley Butler fut désigné en 1933 pour mener une armée de 500 000 hommes et assassiner Franklin Delano Roosevelt afin d’installer un État fasciste aux États-Unis. Il refusa ce rôle et dénonça le complot au grand jour l’année suivante. Les instigateurs du complot étaient des gens de Wall Street dont la famille DuPont, des magnats de la sidérurgie américaine comme Standard Oil, General Motors, la Chase National Bank, Goodyear, ainsi que Prescott Bush. Malgré sa déposition à la Chambre des représentants, celle-ci refusa de poursuivre les conspirateurs. Quant aux medias, en partie propriété des magnats précédant, ils furent partagés sur l’affaire. L’affaire est plus connue sous le terme Business Plot »
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Smedley_Butler

      Tout en sachant que ROOSEVELT était l’homme de cette même mafia de Banskters (MELLON, DILLON etc …) :
      « Wall Street and FDR: The True Story of How Franklin D. Roosevelt Colluded With Corporate America »
      https://www.amazon.fr/Wall-Street-FDR-Roosevelt-Corporate/dp/1905570716
      Mais peut-être pas « des bons » :
      STANDARD OIL, HARRIMAN, CHASE, etc … = ROCKEFELLER = MORGAN = ROTHSCHILD

      Exhibition – Rothschilds in Caricature
      9: A view from America
      Pierpont, Perry, Morgan, Rothschild and Belmont 
      In 1895 President Grover Cleveland moved to save the US gold reserves in a time of deep depression. He turned to J P Morgan, the banker, who, working with the Rothschilds and their US Agent, the house of Belmont, bought US bonds with $62 million of European gold. Far from shifting popular distrust of Cleveland, the deal launched a tide of antipathy to European – and specifically Jewish – banking involvement in US finance, one of many factors which led to the President’s ousting the following year.
      https://www.rothschildarchive.org/exhibitions/rothschild_in_caricature/a_view_from_america

      « What a wonderful world »
      https://www.youtube.com/watch?v=VqhCQZaH4Vs

    • joe dit :

      merci pour ce moment de politique fiction digne du Kremlin. Les Polonais n’ont aucun inter^t à entamer un conflit avec l’Ukraine, ni maintenant ni jamais. Ni l’UE ni les USA ne le permettrait. Les frontières sont figées et à part quelques nostalgique de « c’était mieux avant » (Vlad sort de ce corps), aucune démocratie ne remettra les frontières internationales en Europe. reste bien sur le cas de la région Serbe-croate qui reste dangereuse mais avec la russie disparaissant du paysage de la nuisance faute de moyens, même la Serbie finira par intégrer l’UE e l’Otan. C’est l’avantage de voir une dictature perdre ces moyens de nuisance… le reste du voisinage peut enfin avancer…

    • VinceToto dit :

      « en récupérant la région de Lvov sur l’Ukraine, historiquement Polonaise »
      Lvov c’est le phonétique du nom russe, Lwów en polonais. L’affabulation Lviv depuis le 13ème siècle sur Wikipédia en langue russe, c’est du pipeau (cf. https://www.cairn.info/revue-diogene-2005-2-page-73.htm pour un peu de vérité, cf Lev Danilovich, etc. ).
      Pour ce qui est de l’avenir de la Pologne en tant qu’entité indépendante, à mon avis c’est très mal barré, K-2, K-9 ou pas.

      • iBug dit :

        « Pour ce qui est de l’avenir de la Pologne en tant qu’entité indépendante, à mon avis c’est très mal barré, K-2, K-9 ou pas. »
        vous pouvez étayer ?

  10. Fredoe dit :

    et bien visiblement ils tiennent le front de l’Est avec autant de matériel. autant faire des économies sur ce type de matériel et construire plus de frégates.

    • LaMeuse dit :

      Vu les réserves françaises pour faire face aux russes, portées haut et fort y compris par d’ex-CEMA (« Ce n’est pas notre guerre »), les polonais ne font cet effort énorme à leur échelle que pour eux-mêmes. Et certainement pas pour venir nous aider nous, plus nombreux et plus riches.
      Paradoxalement, ils utilisent la mondialisation à leur profit pour diversifier leurs appros au profit de leur indépendance stratégique, alors que nous sommes encore pris dans des illusions post impériales (2eme ZEE mondiale, etc…) qui ne nous rapportent rien, si ce n’est une immigration incontrôlable.

      Nos intérêts vitaux sont sur le continent, en Atlantique Nord et en Méditerranée. Et militairement, nous pesons pas grand chose en Europe parce que nos rêves lointains ont forgé un outil peu cher, brillant dans ses engagements et peu coûteux en engagement humain de la Nation.

  11. « Z » pour Zavatta dit :

    La Hongrie qui a acheté 44 léopards 2 a7 fin 2018 n’a toujours reçu le premier exemplaire. Ce que font les coréens est assez exceptionnel et mérite d’être souligné.

  12. Dimitri dit :

    1250 chars, 672 obusiers, 20 himars, 288 LRM. Voilà une armée de terre qui anticipé la guerre de haute intensité. Je connais un pays qui s’y prépare aussi avec 222 chars, 58 obusiers et 10 LRU.

    • tow dit :

      Je suis sûre qu’en Pologne on a des gens qui comptent les navires ou les avions des autres en disant qu’ils sont vraiment faibles et devraient imiter les autres.

      • Harambe dit :

        Des avions peut être mais pas des navires vu qu’ils n’ont pas de territoires outre-mer à défendre.

      • LaMeuse dit :

        Ou alors, ils pensent qu’ils ont raison de protèger leurs intérêts vitaux pour l’avenir et que d’autres dilapident leurs ressources pour des horizons lointains qui de toutes façons seront au dessus de leurs moyens le jour où ça se passera mal.

    • Math dit :

      Une armée de terre, ce n’est pas que du matériel lourd, même si ça compte. Ça commence par des soldats, des casernes, des centres d’entraînement, des sergents, des fusils, des casques et des hommes entraînés. Le matériel lourd, c’est bien, mais il faut en plus les mécaniciens, l’essence, la production de munitions, les ateliers, etc, etc… et ça part en fumée avec un drone à 1000 € qui déclenche un feu d’artillerie ou pose une bombe sur le bloc moteur essence. Je ne suis pas devin, mais le rendement des chars semble décroître. Je ne suis pas certain que ce soit l’avenir. Un peu comme la cavalerie lourde en son temps. Si ça se trouve, le plus pertinent sera le Jaguar ou des formes de chars légers pas trop cher. Entre 1 m de blindage et une butte de terre… en défense, il y plusieurs moyens de faire un blindage frontal. En attaque, oui, le blindage c’est bien. Mais on ne sait jamais de quel côté tourner ce fichu bouclier. Et impossible de le mettre au dessus, du moins pas avec du blindage devant en plus…

    • Lotharingie dit :

      à Dimitri :

      Bonjour,

      « ..1250 chars, 672 obusiers, 20 himars, 288 LRM. Voilà une armée de terre qui anticipé la guerre de haute intensité. .. »

      Ne pas confondre  » intention d’achat  » avec  » Commande ferme « .

      Bien à vous.

  13. Frédéric dit :

    Avec le retour d’une masse de manœuvre digne de ce nom, les polonais pourrait prendre Berlin lors d’une Blitz Krieg (80 km de la frontière) . Mais pas encore assez pour aller jusqu’à Moscou.

    • Ion 5 dit :

      @Fred
      Si vous suivez l’information en Ukraine, les polonais pourraient surtout de faire un grand très grand cimetière d’épaves avec leurs chars et leurs automoteurs d’artillerie sur la route de Berlin, ou de Minsk…

      Cf Javelin, Switchbalde, Roketsan, Lancet etc.

  14. Yrr dit :

    Avec notre argent. Mais pas de soucis, nous en avons de trop parait-il.

  15. Yrr dit :

    Un vrai patriote Polonais ne sauterait-il pas sur l’occasion de pouvoir enfin récupérer entre autres la ville de Lvov avec se région, volée par les soviétiques en 1945 et incorporée de force à l’Ukraine ? Toute la partie Ouest de l’Ukraine est peuplée de Polonais. Au lieu de quoi, ils se battent pour ne pas pouvoir le faire…

    • Dodo dit :

      Un vrai patriote polonais chercherait plutôt à se débarrasser des russes à Kaliningrad.
      Mais un vrai soutien aux russes aimeraient bien avoir des polonais se partageant l’Ukraine avec les russes comme par le passé ces derniers ont partagés la Pologne avec les nazis.
      Pas étonnant de voir dans les milieux russes ainsi que dans leurs médias ce genre d’allusions, ils sont encore un siècle en arrière à vouloir refaire des conquêtes et se partager des territoires entre puissances.

  16. Eurafale dit :

    Je n’imagine même pas le coût de maintenance pour tous ces matériels !

  17. vrai_chasseur dit :

    L’armée sud-coréenne était en cours de livraison pour le 3ème lot de K2 et un autre de K9.
    Il est très probable qu’un arrangement ait été trouvé pour prélever des exemplaires déjà prêts de ce lot ROKA et les re-router vers la Pologne.

    La majorité des futurs K2 et K9 de l’armée polonaise sera en fait fabriquée en Pologne par PGZ (ils seront dénommés K2PL et K9PL). PGZ monte déjà ses lignes de production avec l’aide des coréens, Le K9PL sortira des chaines de Buma Labedy et le K2PL de l’usine de Poznan. Un centre de maintenance à vocation européenne est en cours d’édification.

    C’est plutôt là où réside la performance de l’offre sud-coréenne : le volet transfert de compétences du contrat est très étoffé.
    Les coréens ont bien compris que la Pologne voulait aussi faire monter en puissance son industrie de défense, pas seulement son armée et ils ont répondu présent.
    A terme, la Pologne sera un membre de l’OTAN qui alignera des centaines de blindés et une artillerie modernes, qui pourra également les produire et qui saura les maintenir.
    Un profil intéressant d’acteur de la défense sur le continent européen, avec qui la France a tout intérêt à discuter.

  18. jul dit :

    La Pologne devient la première armée conventionnelle européenne.

    C’est dingue ils auront à terme plus de 1.000 chars d’assaut et presque autant d’obusiers.

    On est beau avec nos +/-250 Leclerc.

    Ne parlons même pas du volet aérien….

    • Robert Larousse dit :

      Jul, aucune faute d’orthographe, c’est aussi rare qu’agréablement surprenant !
      Surprenant au point de se demander si vous avez cette fois fait un réel effort (auquel cas, merci beaucoup et félicitations), si jusqu’à présent vous le faisiez exprès (mais alors dans quel but ?) ou si un autre Jul n’aurait pas rédigé ce texte (car le contraste est éblouissant au point d’en devenir suspect).
      Jul et ses mystère…

      • Robert Larousse dit :

        « Jul et ses mystère… »
        J’en suis troublé au point de faire une faute lorsque vous n’en faites aucune !
        Jul et ses mystères… bien sûr.

  19. Fafou dit :

    La Pologne à une situation géographique difficile, c’est une vaste plaine. Elle n’entend pas se projeter pour apporter la démocratie dans le monde, ni de zee lointaine à protéger. De plus avec un gouvernement et un peuple nationaliste, l’ogre ( amaigri) russe est l’ennemi désigné. C’est la première force terrestre conventionnelle d’Europe.
    Elle ne montre même pas (pour l’instant) le besoin d’une petite flotte asm et de quelques soum non nuke, ça pourrait changer.

  20. Albatros dit :

    pour le Leclerc 2 ce qui nous manque est un moteur. Le reste on sait faire et mieux que les allemands…
    ça vaut quoi le moteur du K2 ?
    on pourrait en construire sous licence en France et faire une alliance avec les belges espagnols et italiens pour le construire… le temps que le Bundestag se décide…

  21. Olivier dit :

    Si en France( et en europe généralement) on n ameliore pas la productivité de nos usines de défense , on va perdre beaucoup de contrat par exemple le caesar ou il faut 18 mois …

  22. Félix GARCIA dit :

    À propos d’artillerie :
    Comment Nexter veut faire « disparaître » le CAESAR
    « Ni blindage additionnel, ni contre-mesure complexe et coûteuse, mais un moyen de disparaître partiellement à la vue de l’adversaire : la bâche de camouflage thermique. Nexter travaille dessus depuis 18 mois en partenariat avec SOLARMTEX, une PME installée à Vierzon et déjà engagée dans un projet de filet de camouflage multispectral avec le groupe suédois SAAB. »
    […]
    « Après cette version initiale centrée sur le 6×6, Nexter envisage une adaptation pour la version export 8×8 du CAESAR, version vendue au Danemark et à la République tchèque et dont une partie des casiers de munitions et de charges est déjà équipée. Au-delà, ce système pourrait être proposé à des véhicules extérieurs au portfolio du groupe. La Finlande, par exemple, est demandeuse pour protéger ses nouveaux obusiers K9. »
    https://www.forcesoperations.com/comment-nexter-veut-faire-disparaitre-le-caesar/

    Camouflage Systems
    https://www.saab.com/products/land/camouflage-systems
    Barracuda CoolCam
    https://www.saab.com/products/coolcam

    Excellent !

    Avec de multiples applications possibles :
    La DGA retient le système de camouflage multispectral Barracuda de Saab
    https://www.forcesoperations.com/la-dga-retient-le-systeme-de-camouflage-multispectral-barracuda-de-saab/

    —> Notamment pour des modules/containers préfabriqués (postes de soins, générateurs, etc …).

  23. LEONARD dit :

    Sujet récurrent sur ce site, le stock de matériel donne ici un de ses intérêts: La réactivité commerciale.
    En gros, la réactivité des coréens se mesure en semaines/mois, celle des allemands en années, celle des français……..ne se mesure même pas. Donc, au moment du choix, quand l’ennemi est dans la cour, exit Leclerc, exit Léopard, merci K2 et K-9.

    Sur le même thème, un rapport tout chaud de l’IFRI sur la politique de stockage des armées (plutôt sur son absence) et ses conséquences, immédiates et à moyen terme:
    https://www.ifri.org/fr/publications/etudes-de-lifri/focus-strategique/stocks-militaires-une-assurance-vie-haute-intensite

  24. scalectric dit :

    Cela commence à être inquiétant ce surarmement polonais, la future guerre mondiale, viendra t-elle de là ?
    En revanche, c’est bingo pour les coréens.

  25. foreigner dit :

    Un fait plus intéressant est que les Polonais ont acheté 60 000 unités de munitions M829A4 aux États-Unis. nouvelle variante capable de pénétrer frontalement n’importe quel char de fabrication russe, même le t-90M. La Pologne est le premier pays en dehors des États-Unis à être autorisé à vendre ce type de munitions par le Congrès américain.

    • iBug dit :

      voici la liste complète des munitions achetées :
      60.000 M829A4 APFSDS-T
      2.000 M829A3 APFSDS-T
      50.000 M829A2 APFSDS-T
      10.000 M830A1 MPAT-T
      60.000 M908 HE-OR-T
      70.000 M1147 HE-AMP

      et pour l’entrainement :
      30.928 M865 TPCSDS-T,
      20.823 M1002 TPMP-T
      Il me semble que c’est la première fois que les américains vendent à un pays étranger une munition en uranium appauvri pour un Abrams

  26. Catoneo dit :

    Ceux qui s’étonnaient de voir la Pologne acheter des chars et canons aussi loin qu’en Corée, ont la réponse.
    Les usines coréennes (mais chinoises aussi) travaillent normalement en 3×8-7/7 et jamais les deux pieds dans le même sabot. Elles fabriquent tout, du composant électronique au fût de canon, et bénéficient d’une synergie industrielle permanente qu’elles ont apprise dans la construction navale.
    Je ne pense pas que nous nous réveillerons un jour, toute notre industrie d’armement étant pendue à la commande publique d’un Etat failli.

  27. VinceToto dit :

    La proximité géographique, logistique et économique avec la Chine a des gros avantages pour la Corée du Sud.
    De plus il me semble que le K-2 est un peu inspiré par les chars russes, ce qui devrait bien aller pour la Pologne.

  28. Clavier dit :

    Les marchands de canons américains ne vont pas être contents ……et l’oncle Sam sait mettre au pas ses alliés quand il le faut…
    l’exemple allemand est là pour le prouver ….

  29. Gplt dit :

    Faudra quand même voir l’état de l’armée russe à l’issue de la guerre en cours. La menace conventionnelle risque d’être si basse pour des décennies que commander autant d’équipement aujourd’hui laisse interrogatif.

    • Yrr dit :

      La Pologne n’ayant, très évidement, rien à craindre de la Russie puisque cette dernière n’a rigoureusement plus aucune prétention territoriale de leur côté (Staline a tout pris), il est clair que le but de cet armement est offensif. Pourquoi ? Pour justement récupérer si possible ce que Staline avait volé à la Pologne, régions aujourd’hui en Biélorussie.

      • Mal de mer dit :

        La Pologne n’aurait « très évidement (sic) » rien à craindre de la Russie, qui n’aurait « rigoureusement » aucune prétention territoriale sur elle ? Il « est clair’ que la posture polonaise est offensive ?
        Tant d’évidence, de rigueur et de clarté dans ce beau discours. C’est Saint Vladimir qui vous est apparu en rêve pour vous apporter la révélation ?

        La Pologne est frontalière de l’Ukraine, pays contre lequel la Russie mène une guerre d’agression.
        La Pologne est frontalière de la Biélorussie, pays allié de la Russie et qui laisse les armées russes pénétrer librement sur son territoire pour y réaliser ses actes d’agression envers l’Ukraine.
        La Pologne est frontalière de la Russie par l’exclave de Kaliningrad.

        Il n’entre pas dans votre schéma de pensée que la Pologne puisse légitimement se sentir menacée par l’agressivité de la Russie ? Qu’elle veuille être en mesure de construire une capacité de défense crédible pour décourager les velléités d’expansionnisme russes ? Qu’elle puisse envisager l’hypothèse que la Russie ait un jour le projet de réaliser à ses dépens une continuité territoriale entre le territoire russo-biélorusse et Kaliningrad ?
        Non ?
        Il est plus facile pour vous d’acquérir l’absolue certitude que c’est la Pologne qui veut envahir ses voisins ?

  30. Derek54 dit :

    je dois retrouver un excellent article qui décrit que le GROS problème en Pologne est que la majorité des ponts routiers n’acceptent pas des charges supérieures à 40 tonnes, le réseau routier ne pouvant difficilement permettre un déploiement de grosses formations blindées dans des conditions de combat.

    • iBug dit :

      Vos informations ne sont pas à la page. Les infrastructures routières sont très récentes et la plupart des ponts pourront supporter n’importe quel convoi de l’OTAN.
      Un temps l’opposition politique polonaise a essayé de faire avaler cet argument bidon… sans succès

      • aleksandar dit :

        Hum, encore un spécialiste de la logistique militaire ce Bug

        « Mais les chars américains et de l’OTAN pèsent 60 tonnes ou plus. C’est un problème. « Alors que les infrastructures d’Europe occidentale ont souvent été renforcées pendant la guerre froide pour supporter le poids des chars de l’OTAN de plus de 60 tonnes, l’Europe de l’Est ne pouvait pas se permettre de construire de manière aussi robuste et, de toute façon, n’a dû accueillir que des chars soviétiques beaucoup plus légers, comme le T-72 de 45 tonnes », explique Sydney Freedberg, Jr. à Breaking Defense.

        « La Pologne, en particulier, a de nombreuses rivières et peu de ponts renforcés », ajoute Freedberg. « Elle s’est attirée les foudres des régulateurs de l’UE pour ne pas être en mesure d’accueillir des véhicules lourds ».

        « Qu’est-ce que cela signifie sur le plan militaire ? À plus de 60 tonnes, le char de combat principal M-1 Abrams et la plupart de ses semblables de l’OTAN – le Challenger 2 britannique, le Leopard II allemand, et même le Leclerc français – ne sont déjà pas sûrs pour de nombreux ponts où l’alliance en a le plus besoin. »

        • iBug dit :

          Pouvez vous me dire de quand date cet article dont vous évitez de donner les sources ?
          La Pologne s’est équipée d’infrastructures modernes depuis les 15 dernières années. Pas besoin d’avoir 150 ponts pour faire passer les 360 M1.
          Pour votre gouverne les Abrams seront positionnés de manière à bloquer une éventuelle avancée russe, dans le nord-est du pays. Il n’ y a pas beaucoup de rivières la bas. En cas de conflit les ponts sont des cibles de choix. C’est pour cette raison que la Pologne s’est dotée de PFM français et elle vient d’acheter 8 ponts mobiles américains avec 116 M1 d’occasion

    • aleksandar dit :

      Exact.
      Classe 40 très souvent sauf les pont autoroutiers, mais pas qu’en Pologne.
      C’est le cas dans tous les ex-pays de l’Est.

      • tschok dit :

        Il est bien connu qu’il n’y a pas de poids lourds en Europe de l’Est et que l’UE n’y dépense pas le moindre centime d’euro pour les infrastructures depuis 20 ans.

        En gros, c’est la zone quoi. Ils n’ont même pas découvert le biface.

        Bon, bon.

  31. Maya dit :

    Outre le fait scandaleux que le contribuable français finance les milliards d’euros d’achats des polonais en matériel américain set coréen , on peut s’étonner des erreurs stratégiques polonaises. Autant de chars qui seront vite des épaves calcinées car ces engins ne sont plus adaptés aux conflits actuels et sur l’ennemi : obsédés par les russes , les polonais ne voient pas qu’ils n’échapperont pas à l’immigration massive africano-arabo-musulmane , l’ennemi mortelle des peuples européens au contraire des russes.

    • tschok dit :

      @Maya,

      En tout cas, le racisme et la xénophobie ne font pas gagner les guerres. Ca peut les provoquer, ça rend les gens cons, mais ça ne fait pas gagner.

      Et même, ça les fait perdre. Aujourd’hui on a des études historiques sérieuses qui montrent que les préjugés racistes des dirigeants nazis les ont conduit à sous-estimer les capacités militaires effectives des Soviétiques et ont pesé très lourd dans des choix stratégiques qui ont causé leur défaite.

      On ne peut que se féliciter que les racistes soient militairement incompétents.

      Personnellement, j’en suis ravi.

      Là par exemple on constate qu’il y a dans l’univers mental des Russes une composante raciste/xénophobe assez puissante à l’égard des Ukrainiens, qu’ils considèrent un peu comme des sous-hommes incapables de se battre. Eh ben les Russes s’en prennent plein la gueule pour pas un rond, didon. Ils sont à leur tour victimes des mêmes préjugés racistes que les nazis avaient eus à leur égard. Ironie de l’histoire.

      Il ne faut pas être raciste/xénophobe si on veut avoir une vision nette des choses. Ce n’est pas une question de morale (enfin si quand même, mais votre moralité n’est pas ce dont je discute ici). C’est une question d’efficacité opérationnelle.

      L’idéal serait d’opérer une partition: être raciste dans son for intérieur (puisque de toute façon vous ne pouvez pas vraiment être autre chose que ce que vous êtes) mais cesser de l’être quand vous réfléchissez à un problème: ok, je suis un fil de pute de raciste xénophobe, mais je vais quand même essayer de penser correctement et lucidement le monde qui m’entoure. Vous voyez le truc, Maya?

      Mais attention, parvenir à faire cette partition suppose de ne pas être dans le déni de soi et avoir conscience de ce que vous êtes et de l’assumer. Il faut vous demander: quand j’écris « l’immigration massive africano-arabo-musulmane est l’ennemi mortelle des peuples européens » est-ce que je ne suis pas en train de dire la même chose que ce que les nazis disaient des Juifs, pour justifier leur extermination?

      On appelle ça un discours de haine et ça sert à tuer les gens. Normalement, à votre âge, vous devez être au courant de ces choses-là. Vous devez tirer les conséquences de vos propres constatations: si « l’immigration massive africano-arabo-musulmane est l’ennemi mortelle des peuples européens » il est légitime que ces peuples européens se défendent contre ce danger mortel.

      On ne se défend pas contre un danger mortel en lui lançant des pétales de rose, vous êtes bien d’accord? On se défend comment contre des gens qui représentent un danger mortel? On les tue, non?

      Dans votre tête, vous êtes en train de vous monter un char qui va vous amener à un moment ou un autre à cette conclusion. On va dire que vous avez une intention homicide en gestation. Pour l’instant, c’est un peu flou, ça correspond à un désir de haine pas très précis (l’immigration africano-arabo-musulmane, c’est assez vague en fait) et vous n’avez pas encore l’impression d’être un nazi.

      Mais on va travailler ça ensemble, vous allez voir. Courage. Vous allez nous expliquer pourquoi tous ces gens sont nos ennemis et pourquoi vous les détestez. On va travailler le coeur du logiciel.

  32. Bob dit :

    La Pologne deviendra la première armée terrestre d’Europe devant l’Allemagne et loin derrière la France.
    Pourront-ils tenir dans la durée? Rien n’est moins sûr à la vue des dizaines de milliards dépensés? La maintenance sera lourde et la planification aussi. Quid de la main d’œuvre industrielle et militaire pour utiliser tout ce matériel? Quelle est la doctrine?
    Il y a plus de questions que de réponses. Quand on voit l’armée terrestre russe piétinée en Ukraine voire reculer avec leurs matériels et leurs bidasses en masse, la corruption (comme en Pologne), il faut de la masse mais la Pologne est relativement petite. Je doute de la pertinence de tout ce matériel en aussi peu de temps, il risque d’être épuisé en 1 mois de combat sans parler du manque de profondeur stratégique. Pas facile pour eux, surtout si les polonais préfèrent le beurre aux canons.

    • tschok dit :

      Devant la France, chou. Sinon, on n’en parlerait même pas.

      Bob, tu as compris de quoi on cause, ou tu visites?

    • iBug dit :

      La doctrine est de ne pas laisser les russes poser un pied sur le territoire polonais…
      Si l’armée russe piétine c’est parce quelle manque de motivation. le défenseur en général n’a pas ce problème…
      Le but de tous ces achats est de ne pas dépendre des livraisons d’armes allemandes parce qu’elles ne viendront pas mais également de ne plus avoir à compter sur les américains car ils n’enverront pas de troupes au sol ou très peu. Ils enverront probablement des avions et de la reconnaissance par satellite…