L’acquisition de 35 chasseurs-bombardiers F-35A pourrait coûter 10 milliards d’euros à l’Allemagne

Lors d’une conférense sur la sécurité organisée à Berlin, le 30 novembre, le chancelier allemand, Olaf Scholz s’est dit déterminé à boucler rapidement l’acquisition de 35 chasseurs-bombardiers F-35A auprès du constructeur américain Lockheed-Martin. Si possible d’ici la fin de cette année… car au regard du contexte actuel, marqué par la guerre en Ukraine, la Bundeswehr doit avoir les moyens de participer aux plans nucléaires de l’Otan.

« Tant que des États comme la Russie possèdent des armes nucléaires, l’Otan a naturellement besoin d’un potentiel de dissuasion crédible » afin de ne pas être « vulnérable au chantage », a estimé M. Scholz. « C’est pourquoi le gouvernement fédéral a décidé d’acheter des F-35 », a-t-il justifié. Et cela grâce au fonds spécial de 100 milliards d’euros destiné à remédier aux lacunes des forces armées allemandes.

Pour rappel, la base aérienne de Büchel [ouest de l’Allemagne] abrite des bombes nucléaires tactiques B-61 mise à la disposition de l’Otan par les États-Unis selon le principe dit de la double clé. En clair, si les chasseurs-bombardiers allemands [des Panavia Tornado actuellement, ndlr] sont appelés à mettre en oeuvre de telles armes, le contrôle de ces dernières [et donc leur code d’armement] est exclusivement américain. Or, le seul appareil qui puisse convenir à l’heure actuelle est le F-35…

Aussi, faute de pouvoir faire jouer la concurrence, la note s’annonce particulièrement salée pour Berlin… En juillet, la Defense Security Cooperation Agency [DSCA], l’agence chargée des exportations d’équipements militaires américains dans le cadre de la procédure dite des « Foreign Military Sales » [FMS] avait estimé à 8,4 milliards de dollars [un peu moins de 8 milliards d’euros au taux de change actuel, ndlr] la facture pour les 35 F-35A destinés à l’Allemagne, dans un avis remis au Congrès. Un montant à comparer aux 5,3 milliards de dollars que la Suisse a accepté de payer pour acquérir 36 avions du même type…

Or, d’après l’hebdomadaire Der Spiegel, qui s’appuie sur des documents du ministère allemand des Finances, le coût d’achat de ces 35 F-35A pourrait avoisiner les 10 milliards d’euros, selon des « projections prudentes ». Pour le même prix, la Finlande disposera de 64 exemplaires de l’appareil américain.

Par ailleurs, il n’est pas précisé si les avions qui seront mis en oeuvre par la Luftwaffe seront portés au block 4, c’est à dire le standard censé donner au F-35 toutes les capacités prévues dans son cahier des charges. Or, son développement a pris du retard et généré d’importants surcoûts. Se pose également la question du moteur F-135, qui devra être remplacé, ou à défaut amélioré.

En outre, il faudra également adapter les infrastructures de la base aérienne de Büchel afin qu’elle puisse accueillir les F-35A à partir de 2026. Et selon Der Spiegel, ce chantier s’annonce « ambitieux »…

Qui plus est, il n’est pas question, à ce stade, de compensations industrielles, notamment au niveau du Maintien en condition opérationnelle [MCO] des F-35… Ce que l’Association de l’industrie aéronautique et spatiale allemande [Bundesverband der Deutschen Luft- und Raumfahrtindustrie e.V. – BDLI], a dénoncé, le mois dernier, pointant le risque d’une perte de compétences et d’autonomie.

« En ce qui concerne la souveraineté allemande, nous devons nous assurer que nous ne nous remettrons pas complétement entre les mains des Américains pendant les 30 ou 50 prochaines années », fit valoir Martin Kroell, le vice-président de la BDLI, dans la presse d’outre-Rhin.

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

192 contributions

  1. Slasher dit :

    « En ce qui concerne la souveraineté allemande, nous devons nous assurer que nous ne nous remettrons pas complétement entre les mains des Américains pendant les 30 ou 50 prochaines années »,

    PTDR !!!

    • Nike dit :

      Des rafales avec une double clé et des missiles nucléaires Français…
      Je pense que pour 10 Md on doit être compétitifs…

      • Thierry le plus ancien dit :

        le problème, voyez vous, c’est que les Rafales ne passeront jamais la défense des S300 et S400 comme on le voit en Ukraine avec des appareils de 4ème génération, ça fait méchamment désordre pour des avions sensé pénétrer en profondeur dans le dispositif ennemi…

        • lym dit :

          Sauf que le Rafale n’a pas besoin de s’exposer si loin (un jour sans orages et s’il a réussi à décoller, pour la dinde) pour lâcher une antique bombinette à gravité avec son ASMP… La guerre nuc avec un lance pierre.

        • EchoDelta dit :

          Ils ont pas besoin de pénétrer puisqu’ils tirent à distance eux, ce que ne peut pas faire la B61 portée par le F35… qui ne peut sans doute pas plus pénétrer que le Rafale en ce cas, car ce n’est pas non plus l’avion invisible, loin de là.

        • Riecko dit :

          « le problème, voyez vous, c’est que les Rafales ne passeront jamais la défense des S300 et S400 comme on le voit en Ukraine avec des appareils de 4ème génération » Le problème avec vous c’est que vous êtes resté bloqué au Rafale F2 qui lui était de la 4G. Le F4.2 est au delà.

          Surtout face à du matériel Russe comme le S300 ou le S400. On a bien vu que ce n’était pas les épouvantails que les troll de votres espèce nous vendent.

          Le Rafale n’aurait pas de problème dans un tel environnement. Le F 35 lui est toujours en mise au point…

        • M.W dit :

          Thierry le plus ancien….
          Il serait plus sensé de connaître les avions, qui peuvent passer à travers cette défense des S-300 S-400.
          À part peut etre Tom Cruise, et au cinema .

        • S&C dit :

          « des avions sensé pénétrer en profondeur »
          Difficile de dire qu’un avion, aussi sophistiqué soit-il, est sensé. Même s’il peut disposer de senseurs, il n’a pas de sens, de facultés, de raison.
          On peut éventuellement dire qu’il est insensé, si on considère qu’il est le résultat de décisions irrationnelles. Dans ce sens, vos interlocuteurs pourraient figurativement qualifier le F-35 d’avion insensé.
          En revanche, s’il est supposé pouvoir faire quelque chose, il est tout à fait légitime d’écrire qu’il est censé le faire.
          Des avions censés pouvoir pénétrer en profondeur dans le dispositif ennemi.

        • M.W dit :

          Thierry le plus ancien……………………..
          Pourquoi vouloir faire passer des rafales dans un champ de mine , alors que la technologie des micro-drones fera des ravages dans les systèmes russes S-300 S-400 et S-500.
          Lors d’une démonstration il y a quelques années, quelques F/A-18 ont lâché 103 petits drones Perdix qui se sont formés en un essaim capable d’effectuer une série de missions. Pesant moins d’une livre chacun, prix environ 1000 dollar. ils peuvent transporter des brouilleurs, des améliorateurs pour les faire ressembler à de plus gros avions – ou de petites charges explosives pour neutraliser les radars.
          peut- etre par défaut, faudrait peu etre donner quelques rafales, aux bidouilleurs juifs, pour des mises au point pour avoir cette possibilité .

        • Bomber X dit :

          Ce n’est pas « Thierry le plus ancien » que vous auriez du adopter pour pseudo, mais « Thierry le Spécialiste » !
          On moins, dès le départ, vous auriez fait rire l’ensemble des contributeurs de ce site.
          Remarquez, avec le « le plus ancien » on comprend à la lecture de vos coms que vous êtes en pleine déperdition neuronale. Les ravages de l’âge en somme.
          Et puis, pour être crédible et pertinent, il vous faudrait revoir les doctrines d’emploi de nos forces aériennes stratégiques.
          Mais vous ne comprendriez pas.

      • lecoach dit :

        pas sur on a pas les détails du contrat… tout ce qu’on peut dire est pure spéculation…
        encore pire si un nouveau moteur doit être développé…

  2. albert dit :

    Ils ont préféré acheter américains plutot que de trouver des solutions européennes, c’était leur choix, qu’ils assument et qu’ils paient.
    Espérons que cela leur ouvre les yeux sur la nécessité de développer sereinement et intelligemment le SCAF sans lui mettre des bâtons dans les roues.

    • Math dit :

      D’autant plus que le Scaf disposera d’une capacité de bombardement nucléaire autrement plus crédible en terme d’allonge. N’y a-t-il pas matière à réflexion avec les Pays-Bas et la Belgique?

    • JMN dit :

      ça fait 77 ans qu’ils avalent les couleuvres US, à votre place je ne me ferais pas trop d’illusions. Ils feront ce que les US leur dise tout en gémissant à propos de souveraineté. Un peu comme la France sommes toutes.

    • scalectric dit :

      Cela ne résout pas le problème de l’emport de la bombe nucléaire

    • Barthélémy dit :

      Très bien dit .

    • souleater34 dit :

      L’Allemagne a toujours été inféodée vaux USA et après, il y en a qui rêvent du « couple franco-allemand »!

  3. Clavier dit :

     » l’Allemagne payera ……! »

    • GHOST dit :

      Oui, l´Allemagne est assez riche pour payer et mieux..obtenir les « offset » qui accompagnent ce contrat.

      • Carin dit :

        Il n’y a aucun offset…. L’Allemagne est une simple cliente.
        Les offsets c’est pour les nations partenaires de 1er rang… Italie, Angleterre etc… qui ont mis des fonds dans la danseuse.

      • Bomber X dit :

        @GHOST
        « et mieux..obtenir les « offset » qui accompagnent ce contrat. »
        Ça a du vous échapper, mais justement, les industriels Allemands ont dénoncé récemment le fait qu’il n’y ait aucun offset en retour de ce contrat.

  4. JETPHIL dit :

    « En ce qui concerne la souveraineté allemande, nous devons nous assurer que nous ne nous remettrons pas complétement entre les mains des Américains pendant les 30 ou 50 prochaines années ». Ben ça ne devrait pas beaucoup les changer de ce qui a prévalu ces 50 ou 60 dernières années…

  5. E-Faystos dit :

    le plan ambitieux de 100 milliards fond comme neige au soleil. l’outre-rhin se contredit en permanence dans sa volonté d’éxister parce que tous les échelons ont leur mot à dire:
    les politiques qui veulent l’assistance des USA via l’OTAN
    les industriels qui veulent tuer la concurrence et offrir leurs services aux plus gros prix
    les militaires qui veulent être compatibles, et avoir du matériel dernier cri.
    .
    donc pas de surprise pour cette annonce : tout le monde est dans son rôle, saufs les acheteurs qui ont clamé haut et fort qu’ils plaçaient une grosse somme sur la table sans chercher à faire jouer la concurrence.

  6. Philippe dit :

    à côté de l Allemagne existe encore un pays qui, selon mes sources, détient l arme atomique et n à pas besoin fe la double clé. que tout le monde trouve parfaitement naturel de passer sous silence l absurdité qu il y a à ne pas envisager un partage germano français de la dissuasion en dit long sur l état actuel de la construction européenne.

    • bobo12 dit :

      Sans pourtant être anti allemand, on ne peut pas dire que l’Allemagne se soit montré digne de confiance ces dernières années. Entre coups sournois et erreur stratégique, c’est difficile de trouver une raison à un partage de notre dissuasion.

    • JMN dit :

      Quand on voit comment les Germains s’empressent de nous savonner la planche, vous voulez vraiment partager avec eux le peu qu’il nous reste de souveraineté ? Quel manque de patriotisme…

      L’UE aura bien du mal à survivre cet hiver et n’atteindra certainement pas l’âge de son modèle, l’URSS. Souvenez vous du casse tête des bombes atomiques lors de la chute de l’URSS, si on peut éviter ça pour la chute de l’UE ça serait bien.

    • Czar dit :

      la décision devant être prise en quelques minutes et elle ne se partage pas. (pas plus d’ailleurs avec les stazunis) de toute façon cette question est risible dès lors qu’on considère le volume du conventionnel français, alors même que la garantie états-unienne est d’abord et avant tout celle donnée par la première puissance en conventionnel du globe.

    • Captain Pif dit :

      La dissuasion, par définition, ne se partage pas. La construction européenne n’a rien à voir avec cela. Et je ne dis pas ça par anti-germanisme.

    • Lubrano dit :

      La construction européenne un leurre.

    • malgré-moi dit :

      Une telle idée a été évoquée par la France sans que l’Allemagne daigne seulement y répondre.

      Bien sûr que si il y aurait doublé clé, contrairement à ce qu’avancent les illuminés qui disent ici que Macron travaille pour l’Allemagne, jamais la France ne fournirait à l’Allemagne des bombes atomiques prêtes à l’emploi sans contrôle français !

      Seulement les teutons préfèrent acheter une protection immédiate auprès des USA plutôt qu’investir dans une protection mutuelle franco-allemande qui ne serait pas dispo immédiatement.

      Je le déplore pour les conséquences que ça aura sur les ambitions d’une défense européenne mais on peut aussi admettre que oui, la France a LA bombe, mais que face à la Russie la France ne résisterait pas longtemps. Des bombes nucléaires, ils en ont au minimum 20x plus. Dans le conventionnel ils détenaient avant février 2022 beaucoup plus d’avions de chasse, de sous-marins, de blindés, d’artillerie, de matériel en tout genre et de troupes!
      Certes l’Ukraine résiste à l’armée Russe, mais c’est avec le soutien massif en armes et en renseignements des pays de l’Otan.

      Cet achat de F35 est une mauvaise nouvelle pour la France, une mauvaise nouvelle pour l’Allemagne sur le long terme, mais il faut la prendre pour ce qu’elle est : une décision de panique prise dans l’urgence, sans vision de long terme et basée sur un logiciel vieux de 75 ans.
      Ils paient cash (10 milliards de $) leurs mauvais choix du passé !

      • Petit Gibus dit :

        « Bien sûr que si il y aurait doublé clé […] jamais la France ne fournirait à l’Allemagne »
        Si + imparfait + conditionnel présent.
        Bien sûr que si il y avait double clé […] jamais la France ne fournirait à l’Allemagne.

        S’il vous intéressait d’en savoir plus, vous pourriez suivre ce lien :
        https://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-francais-49330.php

        • Gros dit :

          Les temps de l’énonciation de « malgré -moi » est tout à fait correct. Il manque simplement une virgule. Le « si » ne se rapporte pas à la condition, mais à « bien sûr que ». Sinon, la phase ne veut rien dire.

          Il faut lire : « Bien sûr que si, il y aurait la double clef, blabla … »

          Que de pédenterie !

          • Petit Gibus dit :

            En effet, cette virgule omise fait toute la différence.
            Je présente mes excuses à malgré-moi.
            Quant à Gros, je vous remercie d’avoir corrigé mon erreur.
            Pour autant, le fait de parler de pédanterie en l’écrivant « pédenterie » ne relèverait-il pas de la cuistrerie ?

      • Carin dit :

        La seule chose qui soit « massive » en Ukraine, c’est les renseignements… les armes utiles C’est peanuts.
        Mais je vous accorde qu’avec très peu d’armes occidentales, nos amis ukrainiens tiennent la dragée haute au debile du Kremlin et à ses 40 voleurs!
        Et je vous précise que le père noël existe, et qu’en plus des 6 Caesar 8×8, ce mois de décembre va voir arriver en Ukraine 6 Caesar français de plus, des roquettes d’une portée de 150kms de la part des USA, des missiles courte portée supplémentaires venants principalement des anglais, des munitions de 156mm en pagaille, des batteries anti-missiles, des moyens de transport de troupes, des équipements pour les paxs, et même des mitrailleuses de divers calibres pour la protection de l’artillerie contre les munitions rôdeuses et autres drones… La chaussette ukrainienne a intérêt à être bien clouée au linteau de la cheminée parce qu’elle va être bien remplie.
        Pour Poutine et sa bande, le père noël cette année sera une ordure!

    • Dambrugeac dit :

      il est impensable de partager notre dissuasion nucléaire avec les allemands. Ils se l’appropieraient immédiatement en nous imposant leur double clé sur notre intégrité militaire et nous l’interdisant pour la leur ! Le pire serait que notre minable classe politique serait d’accord pour offrir le plat et accepter de ne plus y toucher sans imposer nos avions au profit du f35…

    • lym dit :

      Macron leur avait proposé un accord de cet ordre… et reçu une fin de non recevoir: A croire qu’il aime prendre des vestes de la part de ce pays qui, au fond, est sans doute encore un peu trop nostalgique d’un mur de l’Atlantique qui fut construit pour durer et dépendre de nous sur des sujets stratégiques. Il n’y a qu’a voir l’été ou sont leurs touristes.

  7. Sorensen dit :

    J’espère que la BDLI l’aura dans l’os, mis à part faire exploser les coûts et prendre du retard, sa démarche n’aura aucun autre effet. A presque deux fois le prix des F-35 finlandais, l’on voit bien que l’achat de ces F-35 est austère en ce qui concerne la coopération germano-américaine qui s’y retrouve dépouillée de tout effet collatéral périphérique.

  8. TCHATCHE dit :

    Ecoute-moi Gainther! Les 35 pièges je te les fais à 10 Mds. Par contre pour le prix des moulins à prévoir en seconde monte, on s’arrangera !!!!!………

  9. Lothringer dit :

    bahhhh…10 milliards, c’est seulement 10% de leur plan à 100 milliards.
    Il leur en restera encore 90 milliards sous le pied.
    Pas d’inquiétude pour la Grande et Puissante Germanie.

    • R2D2 dit :

      « Il leur en restera encore 90 milliards sous le pied. »
      euuh non car ils viennent de comprendre qu’avec l’inflation actuelle + les projets d’achats mal ficelés ils ne pourrait pas faire autant de shopping que prévu et ils sont déjà en train de faire des arbitrages…

      « Pour cent briques, t’as plus rien…  » 🙂

  10. AirTatto dit :

    Attention, spicy topic incoming.
    Tout a été dit sur le F-35, pourquoi en rajouter. 10 milliards !!!! Pour rappel un Rafale B au dernier standard, c’est entre 73 et 78 millions d’euros TTC (je rajoute les taxes) et un ASMP dernière génération, c’est 1,3 milliard d’euros… le prix de l’efficacité comparer à une bombe à gravité.

  11. philbeau dit :

    Les américains n’ont aucune envie de faire de cadeaux à l’Allemagne , dont la puissance économique , acquise en partie grâce à leur protection militaire , et par un flirt très mal vu avec la Russie , leur est restée en travers de la gorge . Cf les remarques de Trump sur les berlines allemandes . On va le voir prochainement , l’Amérique va éreinter l’Europe comme puissance économique mondiale , et l’Allemagne est bien sûr le pays qui a le plus à souffrir .Mais là , ils ont la main lourde , il serait intéressant de connaître le détail du marché . Et les signaux conciliants de nos « amis allemands » envers l’Oncle Sam par le récents achats sur étagère , comme le P8 , sont le retour de bâton mérité du mépris affiché par eux envers le voisin français . On ne peut pas toujours gagner , les gars .
    Sinon , on aura toujours l’occasion de reparler de notre cher F35 , comme dans cette occasion :
    https://www.thedrive.com/the-war-zone/marine-corps-f-35b-ends-up-nose-down-in-japan

    • Czar dit :

      le seul point positif dans cette histoire, est que l’agressivité commerciale subventionnée d’un biden, conjuguée à l’effet des sanctions énergétiques dont les peuples européens n’ont même pas encore une idée de l’impact qu’il va avoir sur nos économies et modes de vie, va ramener dans le camp de la souveraineté européenne tous les petits zozios qui s’étaient empressés de faire allégeance au maque yankee.

      • Czar dit :

        « en même temps » je me fous un peu de ce que tu comprends, ou pas, de ce que j’écris, josy. Je n’ai pas de plume dans le fion, n’aime pas plus que ça George Michael et ça me qualifie à tes yeux totalement pour participer au nouveau Nuremberg, nesspâ ? malheureusement pour toi, j’ai la certitude que d’ici à quelques années, on inversa les rôles voilà tout

        « la victoire appartient à celui qui y croit un quart de plus que son adversaire » Clemenceau

        • tschok dit :

          Je crois que vous allez devoir compter le quart d’heure pendant un peu plus longtemps que 15 mn.

    • Le Suren dit :

      Dans la culture japonaise, on fait des courbettes ! Le F-35 se plie (c’est le cas de le dire) à la règle !

  12. et v'lan passe moi l'éponge dit :

    Mr Kroell a des doutes légitimes, mais le fait que l’Allemagne veut faire parti du club des nations disposant de la B61 US en double clé, prendra toujours le dessus. Donc la question de souveraineté est superfétatoire… D’autant que l’Allemagne ne s’en souciait pas ces 50 dernières années, et regardait d’un œil amusé la France revendiquer la sienne.

  13. Fralipolipi dit :

    « « En ce qui concerne la souveraineté allemande, nous devons nous assurer que nous ne nous remettrons pas complétement entre les mains des Américains pendant les 30 ou 50 prochaines années », fit valoir Martin Kroell, le vice-président de la BDLI
    … Aouch … diable qu’ils ont tardé pour accoucher d’une telle conclusion !!!

    • tschok dit :

      @Frali,

      C’est toujours le même cinoche en Allemagne. D’un côté vous avez ceux qui sont prêts à sortir le carnet de chèque pour s’offrir le parapluie nucléaire us, puisque c’est ce que ça signifie: F35+B61 = parapluie us = 10 Mds d’euros. Et après tout, ce n’est pas si cher payé.

      Et puis de l’autre, vous avez ceux qui râlent, parce que c’est trop cher, pas assez souverain, trop ceci, pas assez cela, blabla.

      Mais à la fin, les Allemands signent quand même. Il y a un tropisme otanien en Allemagne, c’est tout. Il fait s’en féliciter: si les Allemands se détournent ce tropisme otanien, ils perdront la garantie nucléaire us. Comme nous n’allons pas leur offrir la nôtre, ils devront bien s’en donner une par leurs propres moyens, en devenant une puissance nucléaire.

      L’autre option, c’est qu’ils deviennent des alliés des Russes. C’est inimaginable pour le moment, et ça le restera longtemps, je pense.

      Toujours est-il que dans un cas comme dans l’autre, ça ne fait pas notre affaire. Nous, on n’aime bien l’Allemagne dans l’Otan et dépendante des Etats-Unis, si c’est le prix à payer pour qu’elle ne soit pas une puissance nucléaire rivale en Europe.

      Et le fait que les Allemands payent très cher leurs F35 est de ce point de vue très positif, puisque cette seule dépense obère déjà de 10% le fonds qu’ils ont créé pour se réarmer. Cet achat, s’il se réalise, est quasiment l’assurance qu’on restera les maîtres du jeu sur un terrain militaire, parce qu’avec les 90 Mds d’euros qu’il leur restera, ils dépenseront moins que nous, si notre future LPM tient la trajectoire.

      Si vous voulez que la France conserve un certain ascendant militaire en Europe, apprenez à bénir le F35 tous les soirs avant de vous coucher.

      Mais si vous appelez de vos voeux la constitution d’une défense européenne forte et souveraine, il faut au contraire le percer d’épingles comme une poupée vaudou, parce que le F35 est le moyen technologique du smartpower américain, c’est-à-dire l’objet technique par lequel ils sont en train de rendre leurs alliés européens hyper-dépendants de leur propre techno-structure, à un point qu’ils n’imaginent même pas.

      En fait, il faut savoir ce qu’on veut.

  14. Fralipolipi dit :

    « Or, le seul appareil qui puisse convenir à l’heure actuelle est le F-35…  »
    … comme ici il est question de la mise en oeuvre de la bombe B61-12 modernisée (mais toujours banalement gravitaire), ceci n’est pas correct.
    Car le 1er avion qualifié pour mettre en oeuvre cette bombe a été le F15E, et non le F35.
    https://www.defensenews.com/smr/nuclear-arsenal/2020/06/08/f-15e-becomes-first-aircraft-certified-for-new-nuclear-bomb-design/
    .
    Après, il est clair que les US poussent le F35 en Europe, et aucunement le F15E (également plutôt onéreux).

    • Sorensen dit :

      Le F-15 GA a été rejeté il y a plusieurs année. Vous n’avez pas compris « Or, le seul appareil qui puisse convenir à l’heure actuelle est le F-35… », d’où votre énième commentaire stupide.

  15. JEAN dit :

    La messe est dite,il vont la sentir passé.

  16. PK dit :

    On paie bien deux catapultes 1,5 milliards d’euros…

    Quand on accepte de soumettre, faut pas s’étonner que le maître abuse.

    • R2D2 dit :

      et des Hawkeye qui valent leur pesant d’or…

    • Captain Pif dit :

      Vous connaissez probablement le contre-argument: le développement (et l’achat) de 2 uniques catapultes serait beaucoup plus cher (et aléatoire). L’US Navy aligne 10 ou 11 PAN, la Royale 1 seul.

      • Ératosthène dit :

        @Captain Pif : 
        Si la France développe ses catapultes, cela pourrait servir à un éventuel deuxième P.A. et probablement à celui qui suivra dans une cinquantaine d’années.
        D’autre part, elle pourrait les vendre à l’Inde, et peut-être à d’autres.

    • beber dit :

      Là il n’y a aucune concurrence, alors ils font les prix qu’ils veulent et c’est à prendre ou à laisser. C’est la loi du marché.

    • Alpha (α) dit :

      Deux catapultes EMALS pour 1,5 Mds € ?
      Pas d’abus, donc pas de Maitre, car… c’est le prix ! 🙂
      Car « En février 2020, l’US Navy indiqua que les catapultes éléctromagnétiques et le dispositif AAG, fournis par General Atomics et qui représentent 25% du coût de l’USS Gerald Ford [13,5 milliards de dollars, nldr] allaient être qualifiés. »
      Et l’USS Ford, c’est 4 catapultes, donc en gros 3,35 Mds $. 😉
      Par contre, vous votre Maitre devrait choisir de meilleurs Trolls, parce que là franchement, petits bras… 🙂

      • PK dit :

        LOL. Comme si le prix payé par les Ricains était représentatif du coût réel. Ils ont l’habitude de financer leur industrie de défense en sur-payant, quitte d’ailleurs à se battre entre eux pour avoir les usines dans les « bons » états.

        Petit bras qui croyait prendre…

        À ce tarif là, on pourrait développer les nôtres. La France a toujours su développement une industrie équivalente à celle des Américains pour beaucoup beaucoup moins cher.

        Faut-il encore le vouloir.

        On a un gars aux commandes qui obéit à McKinsey (qui lui a assuré non seulement sa première élection, mais aussi la seconde). Ce n’est pas lui qui va restaurer la grandeur de la France. Il ne sait même pas ce que cela veut dire.

        • vachemolle dit :

          mckinsey est une émanation de blackrock qui est lui même sous la volonté de la fed car il gère les 9000 milliards d’actifs des US. BLackR et Carlile détiennent 30 %de notre dette…. C’est normale d’avoir un pantin désarticulé à leur solde.. Donc on fait là où on nous dit de faire….Bon chienchien.

          • tschok dit :

            Et vous, vous êtes le gros malin qui a tout compris et qui nous fait son numéro du mec qui est au dessus de tout ça.

            Sans vous douter que vous êtes le 23.564ième clone à nous faire ce numéro sur ce blog, alors que si vous commentez sur ce blog, c’est que vous êtes un mec finalement normal, avec une vie normale, donc un type tout aussi dépendant des autres que n’importe quel autre type, qui prétendrait le contraire.

            Commenter ici, c’est signer son appartenance à la vaste famille des quidams = le groupe des gens qui dépendent les uns des autres, autrement dit qui sont dans la même merde que nous tous, en étant plus ou moins bien lotis que les autres.

          • Harambe dit :

            Il suffirait de faire comme les Japonais qui détiennent dans les 90% de la dette de leur état en interne, par exemple en mobilisant les 500 milliards qui dorment dans les 60 millions de livrets A… ou en proposant une non-imposition des intérêts pour tout les français qui prêtent à leur propre nation sur les prêts à plus de 5 ou 10 ans ce qui permettrait de stabiliser le trésor au lieu de mendier chaque semaine sur le marché en priant le bon dieu que les taux n’explosent pas…

            Ce ne sont pas les solutions qui manquent, regardez l’Egypte qui en mobilisant les masses a pu financer 80% de son 2ème canal de Suez en l’espace de 3 jours, même pas besoin de s’endetter à l’international..

            Mais ça n’arrangerait pas certains qui veulent s’en mettre plein les poches en prêtant de l’argent et en demandant des « conditions » et des « facilités ».

  17. crapaud dit :

    Le fuck 35 a encore frappé…..Ce que j’attend avec impatience se sont les passes canon à Axalp… avec une quasi interdiction de s’en servir et un châssis qui permet d’arroser large, les spotters en feront peut être les frais….

  18. Alfred dit :

    Ça fait pas un peu cher, non, pour promener une bombe dont on n’a pas le code d’armement avec un avion qui ne vole que par grand beau temps ? Avec des Rafales et des bombes factices, ça leur aurait coûte moins cher pour le même résultat, puisque de toutes façons il s’agit de faire peur à l’autre, et que la premiere bombe lancée entrainerait une seconde frappe….

  19. Achille-64 dit :

    Il y a une sacrée différence avec le prix catalogue.
    Est-ce que ce prix comprend les coûts de mise en oeuvre sur le cycle de vie du F-35A (10 ans 🙂 ).

    Mais quel que soit le prix, il donne à l’Allemagne l’impression de pouvoir jouer avec des bombinettes atomiques, comme ces ‘couillons de Franzose’ … alors allez-y les Ricains, payez-vous sur la bête !

    • Carin dit :

      @Achile 64
      Ce prix comprends le « très complexe » câblage du F35 pour la B61-12…
      Les allemands savaient cela, ils ont essayés d’avoir des F15 qui leurs ont été refusés… mais Sorensen dit que c’est faux, que les allemands n’ont jamais demandé des F15… etc… etc…
      Le fait est que nos amis américains vont essorer l’Allemagne, malgré ses efforts pour se faire pardonner au travers de ses achats (P8A, batteries Pak3, F 18 growler, F35 A), et c’est pas fini… les petites trahisons avec la chine aussi passent mal… et pas qu’aux states… je ne serais pas étonné que « joe l’endormi » et son administration ne fassent repasser les constructeurs automobiles allemands, devant leur si extraterritoriale justice, et leur soutire quelques dizaines de milliards de plus… assorti à l’obligation de fabriquer aux states les modèles que ces entreprises veulent y vendre!
      Et tout ça avec la bénédiction de certains pays européens, que l’Allemagne a essayé de fouler au pied… (Grèce,Pologne,etc..).
      Nous sommes le cadet des soucis de l’Allemagne, mais elle ne semble pas en être consciente, au vu de l’énergie qu’elle déploie pour nous carrer.
      Chez moi, nous avons une prison où les murs d’enceinte extérieure sont décoré de statues représentant les péchés capitaux… l’Allemagne se rend souvent coupable d’un grand nombre d’entre eux.

      • tschok dit :

        Vous parlez des Baumettes?

        Je crois que l’administration pénitentiaire s’est toujours pleinement satisfaite de la catho-laïcité à la française, encore plus quand elle lui fournit une symbolique moralisatrice et édifiante qui colle assez bien avec l’une de ses missions.

        Mais il faut quand même se rendre compte que c’est en raison de cette culture de plouc attardé qu’on a les pires taux de récidives, aussi. Traiter la délinquance moderne avec des systèmes de pensée qui datent du Moyen-Âge, c’est pas non plus ce qui nous fait avancer dans la bonne direction.

        Enfin… (soupir).

        • Carin dit :

          @Tschok
          Eh oui mon bon monsieur… les baumettes… reconnaissez que c’était approprié pour un pays mène par un chancelier Social Démocrate Chrétien!

    • Thanksgiving dit :

      @ Achille-64
      L’Alĺemagne paiera, un classique americain depuis 1945.
      https://theatrum-belli.com/scaf-interrogation-sur-la-bombe-nucleaire-americaine-b61/

  20. vrai_chasseur dit :

    Ne pas sous-estimer les activistes anti-nucléaires.
    Ils ont eu la peau des B61 stockées à la base RAF de Lakenheath. Elles ont fini par être déménagées hors du Royaume-Uni.
    D’autant que les premiers travaux prioritaires de la base de Büchel sont justement la pose d’une gigantesque clôture anti-manifestants, qui a coûté la bagatelle de 18 millions € pour 11,5 km de périmètre. De quoi radicaliser encore plus les militants, qui avaient déjà pris l’habitude de franchir régulièrement l’ancienne clôture, bravant sans hésiter les conséquences judiciaires de leurs actes.
    Pour 10 milliards les allemands devraient se poser la question de l’utilité des F35 à autre chose de concret, au cas où.

    • Aymard de Ledonner dit :

      Je pense que la guerre en Ukraine va quand même affaiblir les anti-nucléaire allemands.

      • PK dit :

        Déjà qu’ils ont dû avaler le rasage d’un champ d’éoliennes pour réouvrir la mine d’extraction de charbon qu’il y avait en-dessous…

        J’avoue que ce serait à mourir de rire… si on n’allait pas tout droit au cimetière avec les conneries de nos « gouvernants ».

      • Sillons dit :

        On pourrait le penser, en effet, mais avec des arguments fournis en direct de Moscou tels que « nous n’avons jamais été aussi proches d’une guerre nucléaire avec la Russie, donc pour éviter ça, débarrassons-nous de nos armes nucléaires », ils sont très capables de reprendre de la vigueur.

  21. phil135 dit :

    peut-on considérer qu’une B-61 gravitationnelle (survol de la cible obligatoire), dont la clé est à Washington, est une « dissuasion crédible » ? moi j’ai un doute

    • Alex dit :

      on est bien d’accord surtout que si utilité il y a ce sera en Europe donc encore loin de chez eux…mais c’est le prix à payer en n’etant que vassal de l’oncle SAM

    • anti-troll dit :

      T’as toujours pas compris que c’est un PRÉTEXTE bien commode, un « fixateur » diplomatique obsolète pour obliger les obligés à se soumettre avec un cadre défini contractualisé et légalisé en contexte OTAN…Bien sûr que la B61 est une antiquité grotesque à l’époque des Kinzhal Mach 9 et des Tzirlon Mach 7…..mais une antiquité qui fait « pied de biche » maousse effect sur l’europe militaire, ses budgets et sa BITD…….

    • Sempre en Davant dit :

      Quand il pleut pas au dessus de Berlin…

    • Santiago99 dit :

      La B61 est l’outil de dissuasion de l’OTAN, pas des pays membres, qui sont des transporteurs. Donc de toute façon ce sont les USA qui décident

      • Carin dit :

        La B61 n’a jamais été l’outil de l’OTAN… pour ça, il y a le matos nucléaire américain, anglais et français…
        @Tschok à raison, cet outil n’est que l’accès à la carte gold.

  22. Auguste dit :

    Le F35?: Il veut plus,il en a marre.
    https://twitter.com/i/status/1598345702979112960

  23. beber dit :

    Après leur monstrueuse déconvenue avec le gaz Russe, leur recours aux centrales à charbon, les verts en rougissent, et maintenant le coût faramineux de leurs dindes vs les conditions bien meilleures aux suisses, et autres, les Allemands sont empêtrés dans leurs idéologies vertes et leur asservissement aux intérêts US, pathétique.

    • Clavier dit :

      On leur coupe leur approvisionnement en gaz sans qu’ils osent protester pour ce coup bas porté à leur industrie par un allié …..on peut tout leur faire !

      • Irma dit :

        Vous avez déjà les résultats de l’enquête, vous ?

        • tschok dit :

          Non, et il s’en fout complètement. Clavier a pas besoin de sourcer ses conneries, sa source, c’est lui.

          Et elle est intarissable, je vous le garantis. Pas de risque de coupure cet hiver, pouvez dormir tranquille.

      • On se marre dit :

        @Beber: On ne peut pas comparer le prix payé par les Suisses et par les Allemands pour la bonne est simple raison que tu ne sais pas ce qui est réellement acheté!!!

        Il ne suffit pas de dire « j’achète 36 F-35 »! Quand est-il des quantités de pièces détachées, les types et les quantités d’armement devant équiper les F35, etc…

        Donc comparer 2 achats de F35 revient à comparer le prix d’une montre Cartier et celui d’un kilo de marrons!!!

        • French cancan dit :

          Quand est-il arrivé, ce contrat de fourniture ? Hier ?
          Qu’en est-il des quantités de pièces détachées ?

      • v_atekor dit :

        Mais ils protestaient, et menaçaient de faire valoir les indemnités de rupture unilatérale de contrat pour non fourniture du gaz. Pourquoi crois tu que ce gazoduct a été détruit ?

  24. mulshoe dit :

    Comme vient de le dire la 1st minister de Finland Sanna Marin ;  » Europe is not strong enough without the US » . Une belle illustration de l’incapacité européenne à se doter d’une véritable force armée digne de ce nom . Hommage soit rendu à cette jeune femme pour oser dire tout haut ce que chacun pense tout bas . Un pavé dans la marre : merci Sanna !

    • Captain Pif dit :

      L’Europe n’est pas un état. L’Europe ne peut avoir de politique de défense ambitieuse, et a fortiori ne peut avoir d’armée. Et je suis partisan de la construction européenne. On ne fera les choses que par petits pas, progressivement. Il faut travailler pour aller vers plus de matériels en commun. Plus d’interopérabilité. Mais une seule armée, ca ne se fera pas, et d’ailleurs au service de quelle politique?

    • Fralipolipi dit :

      @Mulshoe
      « Hommage soit rendu à cette jeune femme pour oser dire tout haut ce que chacun pense tout bas . Un pavé dans la marre : merci Sanna ! »
      … l’histoire de la mort cérébrale de l’OTAN, ça valait quoi selon vous ? Pas un pavé dans la marre ?
      Même sans être un immense fan de notre Président, on ne peut pas dire qu’il n’ait pas au moins tenté de faire bouger qques lignes … à l’inverse de la grande majorité des autres Européens.
      .
      Sanna sait ouvrir les yeux, tant mieux.
      Mais c’est peut être aussi parceque sa situation géographique est moins confortable que la moyenne, … vis-à-vis de l’Ours russe.

      • beber dit :

        Le problème c’est que l’intention de la phrase en question était de pousser vers l’armée Européenne, c’est exactement le résultat inverse qui s’est passé, et même si il n’y avait pas eu l’attaque de la Russie cette phrase n’aurait rien changé car l’armée Européenne est un non sens.
        A la rigueur avec un vote à la majorité simple, mais déja rien que ce changement de scrutin sera très difficile à faire accepter avec le mode de scrutin actuel où un seul membre peut bloquer tout.
        L’union européenne avait bien commencée avec un nombre réduit de participants, mais pour provoquer le chaos les USA nous ont poussés à l’intégration de nombreux pays pas du tout compatibles au moins dans l’immédiat. Et avant de penser à ces intégrations il aurait fallut changer le mode de scrutin ingérable avec des pays aussi nombreux et très hétéroclites en évolutions sociétales et autres.
        Ces pays ont pompé les subventions généreuses mais bloqué beaucoup de progrès souhaitables

        • Carin dit :

          @beber
          La vraie question est : Comment se fait-il que ce soit les américains qui ont fait procéder à l’intégration de ces pays?
          Et tout de suite la réponse apparaît…. Nos amis américains étaient déjà présents!

  25. patadouf dit :

    « Petits teutons, petits pateutons !!  » Ou comment boire le calice jusqu’à la lie… voir l’hallali !!

  26. MIchel dit :

    C’est donné…. pour une telle qualité de matériel une seule ombre au tableau la souveraineté Allemande en matière d’armement qui est mal barrée depuis bien longtemps mais ils savent faire des compromis parfois pas toujours gagnants c’est leur problème et le notre aussi car par leur biais et celui de la Pologne entre autres l’industrie militaire US n’a jamais été aussi florissante en Europe au détriment de leurs partenaires européens.
    On peut supposer que les effets d’annonces concernant les programmes de défense ne sont qu’un écran de fumée qui masque des non-dits sur leur réelle volonté à les voir aboutir.
    L’avenir nous réserve son lot de surprises.
    Alors en route vers de nouvelles aventures !

  27. Alex dit :

    que dire ……A si, si ils pensent qu’ils vont s’en sortir à 10Milliards, c’est qu’ils croient vraiment au pepere noel, avec le MCO et les divers mise à jour, ils peuvent au moins compter le double 😉

  28. anti-troll dit :

    Accchlouett, je te plumerais……aaaachlouett ( chant Lockheed ) …….Mein klein Vogel, puisque tu as beaucoup de plumes dans tes coffres suite à tes excédents export et tes restrictions sévères salaires et retraites ( que de travailleurs « pauvres » outre-Rhin)…….Qui a dit que les USA sont des amis, des « alliés » obligés, oui……d’impitoyables businessman qui sortent le colt sous la nuque…certainement……NO MERCY pour les soumis GOGOS……européens……

  29. sepecat dit :

    « En ce qui concerne la souveraineté allemande, nous devons nous assurer que nous ne nous remettrons pas complétement entre les mains des Américains pendant les 30 ou 50 prochaines années »… Bin c’est déjà trop tard dès lors que le choix du F35 (plus autres babioles) est fait par les Teutons. A moins de vivre dans un espace temps parallèle, il est difficile de concevoir que nos voisins d’outre Rhin n’aient pas entendu parler à longueur d’articles et de comptes rendus de cours des comptes, US ou autres, des problèmes de coûts / disponibilité / non conformité dont souffre (et souffrira encore probablement durant un bon bout de temps) cet appareil. Donc, l’Allemagne voit déjà son budget de 100 milliard brandi à la face de ses voisins amputé de 10 % par le seul achat de 35 appareils (le chiffre 35 est maudit), sans espoir de maîtriser quoi que ce soit (pour mémoire la double clé cela signifie de facto que ce sont les US qui décident). On se marrerait si les conséquences de cet alignement quasi systématique n’étaient pas de nature à obérer l’avenir. L’Allemagne se rêve en champion aspirant sans vergogne le savoir faire de ses petits camarades européens (parce que la coopération avec la France n’est qu’une partie de l’iceberg) en exigeant de conduire les programmes en lieu et place de ceux qui ont, justement, le savoir faire en question. Désolé pour les germanophiles présent sur ce forum, mais les Teutons se sont bel et bien fait enfler par leurs amis US qui ont mis en place le système (bombinette / Otan) rendant incontournable l’achat du F35… pour une dissuasion nucléaire a minima, car dans ce domaine le système en question n’est pas le plus performant qui soit. Les adeptes du « french bashing » primaire pourront toujours se gausser ad nauseum, il n’en reste pas moins que dans le même temps et suite aux choix faits ces dernières décennies la France, toute couillonne qu’elle soit à leurs yeux, dispose d’une dissuasion nucléaire crédible qui reste sous sa souveraineté et capable de frapper selon ses propres choix. Cela change quelque peu la donne…

  30. beber dit :

    Ce contrat sur les F35 est trop couteux vs les contrats comparables vec d’autres pays pour qu’il ne cache pas des magouilles à un niveau ou à un autre.

  31. lecoq dit :

    Bon résumons : P8 poseidon + patriots + euro drone (moteur+armement) + f35 + infrastructures + MCO délirant
    => Ca monte la facture à combien ?

    Du coup ils n’ont déjà plus un radis pour développer l’eurofighter de guerre électronique …
    Du coup tous les coups bas contre la bitd française soit pour se l’approprier, soit pour la détruire, et continuer à financer leur délire …

    Mais qu’est-ce qu’on est con …

  32. Kamelot dit :

    Quand on a les moyens, on peut jouer les supplétifs de luxe et il faut bien amortir les ventes précédentes ainsi que le block 4…
    C’est repartie pour plusieurs décennies de soumission politique et technique…
    Pour l’industrie, il y a moyen de s’arranger pour entraîner les autres « Européens « .

  33. lecoq dit :

    Apres, je ne sais pas si vous avez vu la video du train d’atterrissage sur le F35 au japon … c’est sidérant, digne d’un jouet lego ou fisher price …
    Meme les Nord Coréens n’oseraient pas sortir une daube pareille …

    Question : toujours confiants les belges et les suisses ?

  34. Rémi dit :

    J’aimerais que l’on m’explique l’intérêt de pouvoir délivrer des bombes dont un autre pays à les codes.
    Je ne doute pas que a soumissions n’ait ses charmes, mais dans un club BDSM, pas pour des états.
    Si quelqu’un peut m’expliquer, je suis preneur.

    • tschok dit :

      Nan Rémi, c’est lié au parapluie américain.

      Si vous êtes dans le club des B61, vous êtes dans le noyau dur de l’Otan, vous avez votre carte de membre Gold.

      La B61 n’a pas énormément d’intérêt d’un point de vue militaire, sous deux réserves:
      – D’abord elle a été sophistiquée, pas au niveau de la charge, mais de son enveloppe, ce qui permet d’imaginer des scénarios de frappes, disons, qui ont plus de chances d’atteindre leur but.
      – Ensuite, elle est aujourd’hui combinée au F35, qui est réputé pouvoir se faufiler entre les défenses antiaériennes les plus denses, de sorte qu’en fin de compte la combinaison F35+B61 n’est pas complètement nulle d’un point de vue opérationnel.

      Elle a une crédibilité opérationnelle suffisante.

      Mais son rôle est essentiellement symbolique, et en fait politique: l’avoir, c’est appartenir au club de l’Otan, mais en qualité de membre Gold. Le but du jeu, c’est de renforcer le caractère contraignant de l’article 5 de l’Otan par rapport aux Américains. Parce que tout le monde a quand même un peu peur qu’ils ne fournissent pas la garantie promise.

      C’est comme vous avec votre assurance: vous la souscrivez, mais vous n’êtes pas complètement sûr que votre compagnie va vous rembourser en cas de sinistre, parce que les compagnies d’assurance se débinent souvent quand on leur demande de raquer.

      C’est une fonction de réassurance, en réalité: les membres Gold espèrent, avec plus de conviction que les autres, qu’ils bénéficieront du parapluie us en cas de problème avec les Russes, parce qu’ils acceptent les conditions américaines de la carte Gold, en pratique payer plus en achetant plus de matos.

      C’est un mode alternatif d’assurance-vie: la France et le Royaume-Unis ont leur propre assurance-vie, leur dissuasion nucléaire. Mais que peuvent bien avoir tous les pays européens qui n’en ont pas? Comment faire pour avoir une assurance-vie contre l’ogre russe, si jamais il devenait encore moins sympa qu’il ne l’est déjà?

      La réponse est simple: devenir membre de l’Otan, c’est la carte Silver, et si on veut vraiment se rassurer, on prend la carte de membre Gold, avec la B61 et, aujourd’hui, le F35. Mais ce n’est pas donné à tout le monde. En fait, c’est un vestige de la Guerre Froide. Je crois que la politique actuelle de l’Otan, c’est de ne plus vendre de carte Gold même à de nouveaux membres.

      Donc, on fonctionne avec les cinq membres actuels (Belgique, Allemagne, Pays-Bas, Italie et Turquie).

      Alors, attention, il y a trois sortes de B61: il y a celles de la carte Gold, dans le langage Otan on appelle ça « le partage nucléaire »https://fr.wikipedia.org/wiki/Partage_nucl%C3%A9aire

      Et à côté de ça, vous avez les armes nucléaires américaines, dont des B61, qui ont été stockées sur des bases de pays de l’Otan, mais qui sont pas membres du partage nucléaire. C’est le cas des Britishs, qui ont stocké des B61, pas parce qu’ils étaient Gold – ils ne le sont pas – mais parce qu’ils sont super-potes avec les Ricains.

      Pour compliquer le truc, une partie des B61 stockées par les membres Gold n’étaient pas concernées par le partage nucléaire: ça concernerait l’Italie, la Turquie et peut-être l’Allemagne, mais on ne sait pas de trop, parce que l’Otan ne communique pas du tout sur ces questions-là, et les gouvernements concernés encore moins.

      Vous aviez donc ces trois catégories de B61 en Europe:
      – Les partagés détenues par les 5 membres du partage (Belgique, Pays-Bas, Allemagne, Italie et Turquie)
      – Les stockées détenues par les super-potes des Ricains (Royaume-Unis)
      – Les stockées mais pas partagées par certains membres du partage (Italie? Turquie?)

      Et seules celles de la premières catégorie ont survécu à la fin de la Guerre Froide. Les autres ont giclé. Et dans les Etats du partage, il y en a un qui est problématique, c’est la Turquie: on se demande si les Ricains leur ont laissé des bombes, parce que la Turquie est devenue un allié plutôt ambigu, un coup avec les Russes, un coup avec l’Otan, on ne sait pas trop.

      Voilà Rémi, vous savez à peu près tout. Je ne vous ai pas expliqué le mécanisme de la double-clé, mais je pense que vous le connaissez.

      • LEONARD dit :

        @tschok
        La nouvelle B61-12 est en cours de substitution aux modèles actuels (B61-3/4/7/10). Celà devrait remédier à l’incertitude turque.
        Il suffit de déployer la B61-12 (avec les câblages et l’électronique embarquée), sur les autres bases, sauf Incirlik. Les actuelles B61 ne seront plus adaptées aux F35/F15/B2 et il s’agira d' »oublier » de remplacer les B61 d’Incirlik.
        Les U.S ne « retireront » pas les B-61 turques, elles seront ineffectives par incompatibilité avec les porteurs, ce qui rendra « techniquement indispensable » leur rapatriement ultérieur aux states, sans qu’Erdo ait d’arguments sérieux pour s’y opposer.

  35. Alain CONTE dit :

    C’est avec une joie narquoise que j’ai lu cet article.

  36. épicier dit :

    Ce jour l’or vaut 1707 euros le kg.
    Un F35 pèse 19000kg avec son armement.
    Il y a 35 F35.

    19000 x 1707 x 35 = 1 milliard et 135 millions d’euros environ.

    Ainsi les 35 F35 valent plus que leur pesant d’or.

    • asvard dit :

      Votre or c’est une brique de tungstène recouverte d’or ? Parce qu’à ce prix ce n’est pas un kilo d’or qui vaut environ 54 500 euro par kilo mais plutôt une once (30g)

    • Vincent Poursant dit :

      Faudrait me donner l’adresse de votre épicerie, je viendrais vous y acheter des métaux précieux pour profiter de vos méga-remises spéciales black-friday-week !
      Mais j’espère que vous avez une grosse trésorerie, parce que sinon, la faillite vous guette.

      1 707 €, c’est le prix de l’once d’or (31,504 g).
      Au kg, c’est 54 410 € au cours d’aujourd’hui.
      19 000 * 54 410 * 35 = 36 182 650 000 €. Arrondissons à 36 G€.
      À 10 G€ les 35 F-35, on n’est pas encore au prix de l’or.

  37. yvan dit :

    qelqu’un peut-il expliquer pourquoi 35 F35 allemands ( hors MCO en plus et hors standart 4 semble-t-il ???) vont couter pratiquement le prix d e 64 F35 Finlandais ….??? ce n’est quand meme pas le fait qu’il soient aptes à balancer une inutile prune B 61 à chute libre …???? ( qui en realité irait encore aller se balader au dessus d’un objectif pour l’atomiser …??)

  38. beber dit :

    La guerre en Ukraine aura un coté positif arrêter cette folie de l’arrêt des centrales nucléaires. On est pas passé loin de la catastrophe.

    • Scipion dit :

      Cette folie n’est peut-être pas terminée : la loi fixant comme objectif l’arrêt de 17 réacteurs nucléaires (je me trompe peut-être sur le nombre) n’a pas été abrogée et peut donc être ressortie en fonction de la majorité du moment ou de la campagne de propagande mise en œuvre par nos adversaires dans l’opinion publique Française.

      • tschok dit :

        @Scipion,

        Perso, j’ai pas compris ça, mais un truc plus compliqué:

        La loi sur la transition énergétique de 2015 a notamment confié au gouvernement le soin d’établir une PPE: une programmation pluriannuelle de l’énergie.

        C’est cette PPE, qui est de nature réglementaire (décrétale) qui fixe l’objectif dont vous parlez, pas la loi, sauf erreur de ma part.

        Maintenant, est-ce que le gouvernement peut modifier ce décret comme il le veut? C’est pas évident, parce que la PPE est normalement établie à la suite d’une concertation avec tous les petits louveteaux du camp scout, et c’est pas un document, mais un ensemble de documents, dont un décret.

        C’est une usine à gaz comme on aime tant en faire.

        Maintenant, le problème doit surtout être politique. Parce que sur un terrain juridique, je ne suis même pas sûr que l’objectif de fermeture de x centrales nucléaires soit contraignant. Souvent, l’administration nous pond des trucs qui sont pas obligatoires. C’est indicatif, du genre ça me ferait plaisir si tu le faisais, mais si tu peux pas, ben tant pis, et paf! Un décret et 400 pages de doc.

        Parce que l’administration, en fait, elle aime surtout produire des docs. Qu’on atteigne les objectifs du plan quinquennal, c’est un autre problème, elle s’en fout. Elle fait juste un rapport de 800 pages pour expliquer comment elle va atteindre dans 10 ans les objectifs fixés dans les 400 pages de la documentation précédente.

        Tenez, pour votre culture gé, cadeau:https://www.vie-publique.fr/en-bref/21859-programmation-pluriannuelle-de-lenergie-le-projet-publie

        Passionnant, hein? C’est celle d’avant la crise. Déjà qu’on n’était pas vraiment parti pour atteindre les objectifs, mais là, maintenant, je crois que c’est râpé, sans vouloir offenser personne.

    • Momo dit :

      Ne le prenez pas mal mais là c’est la vision militante dogmatique la plus pure.

      Vous êtes la victimes de greenpeace and co, financées au départ et encore en partie maintenant par les états pétroliers et les meilleures fondations US.
      C’est bizarre, pourquoi ces gens là? Et pourquoi se sont-ils déchainés spécialement sur la France?

      Fessenheim fermée c’est l’équivalent de +200 000 tonnes de CO2 chaque année dans l’atmosphère.
      Et grace à l’inconséquence de nos dirigeants, en particulier Hollande et Macron, on rouvre la centrale charbon de St Avold et on achète l’élec charbon allemande.
      Dramatique et consternant. Et trés cher en plus…

      Renseignez-vous objectivement, c’est difficile mais vous en ressortirez plus au clair.

      • tschok dit :

        Momo qui donne des conseils d’objectivité…

        On vit dans un monde où tout est possible.

        Les militaires ont raison: faut s’attendre à tout (en serrant les fesses, comme ça, au moins, on aura les fesses musclées).

        • v_atekor dit :

          … Donc non, les pilules d’iode ne seront pas suffisantes pour un accident nucléaire majeur. On va donc faire le nécessaire pour qu’il n’arrive pas. Par contre, il n’y a pas de pilule contre le carbone et les particules fines dans les poumons et les cancers sont là, mais ça n’intéresse pas greenpeace donc vous ne voyez pas la disproportion de réduction du risques : dans le nucléaire, on surveille les contaminations comme de l’huile sur le feu, les risques majeurs sont archi encadré, et on prévoit des modalités de réductions de risque après la 25e barrière si improbable soit il qu’elle soit franchie.
          .
          Par contre, contre la pollution carbone, rien (ou si peu), pour la future contamination aux métaux lithium et cie : rien, pour les particules fines : rien. Etc. Tout l’effort structurel est porté contre le risque nucléaire couvert, archi couvert, les méthodes de réduction elles mêmes réduites pour arriver à un risque résiduel minimal. Mais green peace est là, et note que ce risque résiduel n’est pas nul ! Donc on ira nettement plus loin, on fera des centrales de 4e génération (que greenpeace fera supprimer car le sodium est combustible). Mais le carbone est combustible, l’hydrogène dont on nous rebat les oreilles est combustible, le lithium est un puissant combustible éminemment dangereux lorsqu’il transporte l’équivalent d’une semaine de consommation électrique d’une maison, aux risques de pollution aux métaux il y a l’incendie et de très grandes quantités d’énergie qui libérées ensembles sont des bombes dont on veut mettre 300kg par automobile. Mais là rien : ça n’intéresse pas greenpeace.
          .
          Ce qui intéresse ce n’est pas le lithium, c’est un autre métal aux propriétés très proches : le sodium. Car lui se serait trouvé autour de réacteurs de 4e génération. Ce qui intéresse, c’est que dans une centrale nucléaire extrêmement fermée, et sécurisée on n’utilise pas de sodium parce qu’il est combustible… et peu importe si nos futurs des parkings souterrain accueilleront dans 2 ans des quantités de métal chargés en énergie, combustibles et explosifs nettement supérieurs en quantité, au centre des villes, avec des milliers de véhicules beaucoup moins surveillés, moins testés, moins sécurisés, moins entretenus.
          .
          Bref, suivez les écologistes et continuez à faire prendre des risques aux français.

      • v_atekor dit :

        « En cas d’attentat ou d’accident, trop rares seront ceux qui auront leurs comprimés de KI distribués à temps, voire distribués tout court… »
        .
        En gros c’est le travers de tous ceux qui veulent toujours plus toujours plus extrême. Vous me faites penser à mon fils de 8 ans qui évoque toujours des hypothèses de plus en plus extravagantes pour pouvoir faire valoir son point de vue.
        .
        En l’occurrence plusieurs centrales (soviétique) Ukrainiennes n’ont toujours pas explosé malgré un conflit intense et qui ne les épargnes pas. Avec une analyse un peu plus saine du risque et plus générale, vous éviteriez de vouloir toujours en faire plus sur une technologie tant que les autres risques industriels majeurs ne sont pas couverts. Oui, je pense que la protection nucléaire française est plutôt bonne, mais qu’il y a eu des accidents industriels majeurs ces 20 dernières années en France qui devraient inciter les français à s’occuper du reste de leurs risques industriels plutôt que de faire une fixette sur un des rares risques qui est extensivement couverts : AZF, Erika, AF447, raffinerie des Flandres, SIAAP, silo à grain à Strasbourg, Lubrizol, accidents ferroviaires mortels en 2006, 2008, 2009, 2013, 2014, 2×2015, 2017, 2019, effondrement de bâtiments : Marseille, Perpignan, Lille, au terminal aéro de Roissy, on peut aussi parler agriculture & chimie … En résumé, la protection des français n’est pas au rendez-vous, oui, mais pas à cause du nucléaire, et ceux qui veulent laver plus blanc que blanc dans nucléaire sont entrain de gaspiller des ressources au mauvais endroit

    • Ératosthène dit :

      La central de Fessenheim fermée officiellement parce qu’elle est sur une faille sismique avait reçu une fondation autrement plus épaisse que les autres, parce qu’elle est sur une faille sismique.
      Il n’y a pas de lien. C’est mon ancien voisin qui avait participé aux travaux.

  39. patex dit :

    Il va falloir boire le calice jusqu’à la lie !

    • tschok dit :

      Il y a un truc: faut pas trop le pencher. Vous laisser décanter doucement en faisant semblant de boire. Quelques petites grimaces et le tour est joué: la lie reste dedans mais tout le monde pense que vous l’avez bue.

      Et après, il suffit de prendre son air de victime, comme on fait d’habitude, et on est peinard.

  40. SICCO dit :

    Fût une époque, pas la plus glorieuse où l Allemangne était capable de fabriquer des milliers d avions de combats sans l aide de personne et en inspirant les autres, aujourdhui ils en sont réduits à acheter ces quelques misérables 35 bouses techno volantes avec l asservissivement qui va avec…….Pauvre Allemagne.

    • Lecoq dit :

      Oui et puis a cette époque ils construisaient de magnifiques camps de concentration … je ne suis pas sur que cela fasse rever vos références …

  41. Dambrugeac dit :

    Nous n ’avions qu’à proposer notre couverture nucléaire aux allemands et italiens avec double clé pour eux, et simple clé pour nous bien sûr, avec fourniture immediate obligatoire de 40 ou 50 Rafale niveau 4 chacun comme vecteurs ! Évidemment ils auraient refusé mais ils cela aurait été clairement acte. Mais il faut des dirigeants francais éclairés et de stature, non des larves pro américaines.

  42. philippe66 dit :

    Les pauvres, après le gazoduc, la dinde…

    • Thanksgiving dit :

      @ Philippe66
      Une dinde bien fourrée à l’oseille…
      Pour cent milliards d’euros, t’as plus rien, gro malheur! Le deutschemark, bientôt le retour ?

  43. Yann29 dit :

    Et voilà, comment assécher le budget (hypothétique) alloué au développement du SCAF!

  44. Oloe dit :

    Hé bien en ce qui concerne les 100 milliards je ne sais pas où ils vont trouver cette somme, pour l’instant on en a pas vu 1 euro! !!

  45. Alpha (α) dit :

    Qu’est ce qu’on se marre quand même avec cet avion ! Toutes les semaines nous avons droit à une déconvenue, un accident, une panne, etc. 🙂
    Et puis je l’ai déjà dit que les utilisateurs boiront le calice jusqu’à la lie avec ce F-35 !
    Tous les jours, ca se vérifie un peu plus.
    Quant à l’Allemagne et son fond de 100 Mds€ : pour l’instant, ce fond annoncé il y a un an, bénéficie aux industriels américains, essentiellement. Les acteurs de la BITD d’outre-Rhin font grise mine …

    • Thierry le plus ancien dit :

      faut arrêter de lire la presse russe ou pro-russe c’est caca sur les doigts.

    • FNSEA dit :

      « l’Allemagne et son fond de 100Mds€ », « ce fond annoncé il y a un an ».
      À la campagne, les questions d’argent, c’est une préoccupation fréquente, tant les agriculteurs touchent souvent le fond. Mais c’est alors le fond de la mare ou de la fosse à fumier qu’ils touchent (les piscines sont rares, dans les exploitations agricoles).
      Parce que quand ils touchent de l’argent, c’est qu’ils touchent un fonds européen ou un fonds d’indemnisation des calamités agricoles.
      Donc c’est en toute confiance que nous affirmons que le fond sans s, c’est la partie inférieure, la paroi du bas, la fondation, le fond de la cuve, le fond de l’étang, le fond de la pensée, le fond de sauce, de fond en comble.
      Tandis que le fonds avec un s, c’est la somme d’argent, le budget prévu et affecté.
      Un fonds de 100 milliards, un fonds annoncé, un fonds disponible, un fonds épuisé, un fonds de l’UE, un fonds de compensation, le fonds Avenir Bio.
      Ça marche aussi pour le fonds de commerce.

  46. vrai_chasseur dit :

    Le problème sous-jacent qui apparaît pour l’Allemagne, est le pivot OTAN vers l’est et l’émergence de la Pologne comme centre de ce pivot.
    La gesticulation de l’Allemagne pour rester « nation cadre de l’OTAN » se heurte au mur des réalités : 30 ans de déshabillage de la Bundeswehr font que la Pologne réarme plus vite que l’Allemagne sa composante terrestre et devient plus crédible comme membre pivot pour l’Est de l’OTAN. Le 2ème centre « AEGIS ashore » après la Roumanie ne sera pas en Allemagne mais à Redzikowo en Pologne, la Pologne et les USA discutent directement d’un base américaine permanente… Il ne reste plus qu’à localiser les B61 en Pologne et leur faire acheter quelques F15E (pas besoin de F35, le F15 délivre aussi la B61).
    Bon, l’Allemagne est prête à mettre 10 milliards sur la table pour faire du zèle au sein de l’OTAN. 10 milliards c’est considérable pour faire juste chauffeur-livreur de B61.

    Outre son désarmement trop prononcé depuis 30 ans, un autre point sur lequel l’Allemagne va devoir un jour ou l’autre, s’expliquer devant l’histoire : si la Russie peut envoyer des volées de missiles de précision sur l’Ukraine aujourd’hui, c’est que son complexe militaro-industriel peut les produire. Or l’essentiel des machines-outils de ce complexe provient d’Allemagne, depuis les années 90. En particulier l’usine de missiles « МКБ Радуга » (MKB Raduga) dont toutes les machines à commande numérique sont allemandes.
    Les noms des entreprises allemandes qui ont équipé les usines russes sont connus. Mais elles se font prier pour appliquer les sanctions, voire ne les appliquent pas du tout…
    Petite devinette : sur cette vidéo de promotion de l’usine KE-1 du groupe industriel russe d’armement Almaz-Antey ( http://www.youtube.com/watch?v=7HpjdbOtFwM&t=29s ), faire un arrêt sur image à 0’58. A partir du nom de la machine-outil (lisible en haut à droite de l’écran de l’opérateur), trouver le fournisseur, un grand groupe industriel allemand dont le nom commence par S…

    Le commerce industriel allemand avec la Russie « les yeux fermés et la naïveté au coeur » a une conséquence indirecte lourde aujourd’hui : les victimes civiles en Ukraine. Et pour appliquer efficacement les sanctions, pas besoin de geler le compte en banque des filles de Poutine : il suffit de désarmer les téléchargements à distance des logiciels de pilotage de précision des machines-outils… Bref.

    • Thomas dit :

      La Pologne prends clairement le lead européen de l’Otan, mais pas seulement.
      Les partenariats industriels avec la Corée sur des volumes d’armement modernes conséquents, la motivation des polonais, vont faire de la bitd de ce pays une des toutes premières d’Europe dans les années à venir.
      Cela aura nécessairement des conséquences sur les autres bitd européennes, et sur notre positions de première puissance militaire du continent.

    • Lecoq dit :

      C’est vrai ce que vous dénoncez, mais faut quand meme admettre que cela est vrai aussi pour les usa, l’italie, la france, la suede …. Bref tous les pays VENDENT, c’est peut etre ca le plus triste. De maniere globale, l’occident vend son ame (techno) pour quelques dollars, sans discrimination.

    • tschok dit :

      Nous aussi on a vendu des trucs aux Russes, des optiques de tir sur leurs chars. Et avec ça ils ont fait des cartons sur des civils qui fuyaient en bagnole. Les Ukrainiens ont diffusé les vidéos.

      Je ne sais pas si on parviendra à rendre le monde plus juste, vrai_chasseur, mais avec ce que vous dites on peut poisser les Allemands de la même façon qu’on s’est fait poisser.

      En soi, ça ne rendra pas le monde meilleur, on peut juste faire en sorte qu’un autre fils de pute que nous soit lui aussi pris les doigts dans le pot de confiote. C’est plus modeste comme objectif, mais après tout pourquoi pas? Faut que ça tombe aussi sur les Boches de temps en temps. Ils finiraient par croire en leur vertu si on ne le fait pas.

    • Ératosthène dit :

      @vrai_chasseur : C’est aussi valable avec la Chine.

  47. Catoneo dit :

    Deux paramètres impérieux :
    – Le F35 est le vecteur exclusif de la B61 ;
    – Les Etats-Unis font payer cash le déploiement de leur parapluie nucléaire.

    A partir de là, les couinements de la « solution » européenne sont inaudibles à Washington.
    Etre et avoir été !

  48. Alpha (α) dit :

    Et pour compléter ce que je dit sur le fond allemand de 100 Mds€ qui bénéficie essentiellement à l’industrie américaine :
    Les prétentions du Typhoon ECR semblent être revues à la baisse : on fera avec ce qui existe déjà ! Du bricolage en somme…
    Adieu les budgets de R&D si valorisables pour l’industrie allemande !…
    https://meta-defense.fr/2022/12/01/la-version-de-guerre-electronique-du-typhoon-pour-la-luftwaffe-bien-moins-ambitieuse-quescomptee/

  49. Bloodasp dit :

    10Mds€, la vache ça fait pas loin de 250M€/F-35, mais ils sont c***s ou quoi, tout ça pour promener une bombe à gravité totalement obsolète…ils auraient pu se procurer 120 rafales F4 pour le même prix, ah soumission quand tu nous tiens….

    • tschok dit :

      @Bloodasp,

      Nan, nan, elle a une nouvelle queue qui permet des profils de tir différents. Moins suicidaires pour l’avion porteur, quoi.

      Donc, en combinaison avec le F35, la B61 reprend du sens sur un plan opérationnel. Bon, on ne lui demande pas d’avoir l’inéluctabilité d’un ICBM, on lui demande juste une crédibilité suffisante pour que le truc ne soit pas totalement ridicule, c’est tout.

      Parce que cette bombe a quand même une valeur essentiellement symbolique, quoi. La dimension opérationnelle, c’est juste le petit plus qui fait plaisir, mais qui n’est pas indispensable. Il faut bien comprendre que les Allemands ne sont pas cons au point de mettre 10 Mds d’euros dans un système d’une efficacité opérationnelle résiduelle, ce n’est pas ça qu’il achètent.

      Ils renouvellent leur carte de membre gold de l’Otan, et comme le dit vrai_chasseur, ils achètent aussi leur place au soleil, en tant que membre central de l’Alliance. Parce que l’un de leurs problèmes, c’est le glissement vers l’Est du centre de gravité de l’Otan.

      C’est une question dont on devrait se préoccuper d’ailleurs, parce qu’elle nous concerne aussi. M’enfin bref, les Boches mettent le pognon sur le tapis pour des raisons stratégiques, pas pour des motifs d’efficacité opérationnelle, faut pas les prendre pour des idiots. En plus, il s’agit du partage nucléaire, donc ils n’ont en pratique qu’un pouvoir de veto. Ils n’ont pas la plénitude de la décision d’emploi de la force nucléaire, ils ont juste l’option de dire non aux Américains s’ils décidaient de l’employer de cette façon-là. D’un point de vue militaire, ils le savent fort bien que ce n’est pas ça qui les fait peser plus lourd.

  50. PeterR dit :

    Monsieur Lagneau, si vous me permetez de reformuler :
    >> Aussi, faute de pouvoir faire jouer la concurrence
    => Aussi, faute de vouloir faire jouer la concurrence
    La France dispose d’une alternative des plus crédibles à la solution US qui est un peu obsolète (bombe à gravitation) : Le couple Rafale + ASMP.
    En supposant que la moindre furtivité du Rafale (et ça reste à prouver) soit un MOINS le fait de pouvoir lancer l’engin à 500km de distance est un énorme PLUS.

    • Thierry le plus ancien dit :

      La Russie fait 9000 km de long d’Est en Ouest, 500 km c’est peau de fesse.
      Si je puis me permettre.

      • PeterR dit :

        oui, mais larguer un engin à 500km est plus sécure qu’un avion même supposé furtif qui doit venir survoler sa cible.
        Défendre une zone de quelques km² est plus facile que plus de 500.000km².

  51. TINA dit :

    Bsr à Tous et à Toutes !

    L’ acceptation de cette commande, formation et livraison pour 10 Milliards de dollars, est fortement recommandée!
    Nos armées ont besoin de l’acceptation de cette commande!
    Obligatoirement!

  52. TCHATCHE dit :

    Aaaah mes amis………Axalp, la fête à neuneu annuelle ! Peuvent-pas s’empêcher d’emm…..ché tchiottes marmottes, ces indiens eud maboules. Rin que pour elles, chui d’accord pour qu’ils viennent tirailler à Suippes, Zara ou ailleurs. Crapaud ! T’as compris ?………. Peace en altitude !

  53. Condrieu dit :

    10Mds€!!!! Cela fait combien de Mercedes?

    • valerianf dit :

      Avec la cagnotte à 100 millions d’€ les allemands peuvent dépenser comme bon leur semble.
      Le problème est que fait la France pendant ce temps?
      Dans l’histoire de France ce n’a jamais été un bon signe de voir diverger les budgets militaires de ces deux pays au détriment du budget français.
      La création par la France d’une cagnotte de 100 millions € est une urgence.

      • Carin dit :

        @Valerianf
        Vous préféreriez pas viser plutôt celle des states… 700 milliards de dollars… soyez fou!

  54. Thierry le plus ancien dit :

    Il est impossible de comparer deux contrat d’avion en apparence similaire dans la mesure ou l’on ne connaît ni les options (armement, version, pièces détachés, entrainement des pilotes, etc, etc) ni les équipements qui peuvent varier du simple au double en fonction des accords, pour le contrat Suisse par exemple, il y a des retombées industrielles et compensations (à hauteur de 60% de la valeur du contrat total);

    De ce fait plus le contrat est élevé plus il y a de retombés compensatoire :

    https://www.swissinfo.ch/fre/economie/les-retomb%C3%A9es-industrielles-de-l-achat-su-f-35a-aiguisent-les-app%C3%A9tits/48058154

    L’Allemagne étant un plus grand pays que la Suisse on peut imaginer que la quantité d’armement commandé et de système pour la maintenance est déjà supérieur, car n’étant pas neutre ils seront amenés à servir sans doute dans différents pays.

    • Momo dit :

      Que des menteries. Les allemands pleurent pour avoir des compensations mais ils ont déjà signé la commande.
      Ah so! Gross khonery!!

      En plus on est pas du tout sur que ce troll soit payé, c’est vous dire….

      • tschok dit :

        J’espère pour eux qu’ils n’en sont qu’à la lettre d’intention. S’ils sont au stade de la commande, il n’y a plus rien à négocier. Faut juste payer l’acompte.

    • Carin dit :

      La vous marquez un gros point… car c’est vrai qu’en suisse par exemple, il n’est pas nécessaire de former des pilotes, puisqu’il est stipulé noir sur Blanc dans le contrat que c’est sur simulateurs que ça va se passer, et que ce pays garde ses vieux F5 pour les vraies sorties!
      Bon je pourrais vous faire remarquer que pour les suisses c’est la version F4 qui est commandé, et que si la différence de prix unitaire est pour la formation des pilotes, c’est un peu salé, mais vous diriez à juste titre que je pinaille…
      Une basse histoire d’ouverture ou fermeture de bouche, qui finit par ne laisser aucun doute!

    • Riecko dit :

      Là non c’est les installations qui coûtent. Il n’y a même pas de retombées ce dont se plaignent les industriels allemands.

      Tout ça pour une dinde ça fait mal au c…

  55. Thierry le plus ancien dit :

    Le très récent porte avion le HMS Queen Elizabeth avec ses f-35 sur le pont d’envol :

    https://www.avionslegendaires.net/2022/11/actu/lightning-ii-merlin-et-wildcat-deployes-a-bord-du-hms-queen-elizabeth/

    Faisant de la flotte britannique la mieux équipé et la plus moderne d’Europe avec des performances en conséquence représentant une formidable force de combat, ce qui lui permettrait de supplanter la totalité de la Flotte russe en méditerranée qui est loin de posséder de tels capacités.

    • tschok dit :

      C’est cool, chuis content pour eux, sincèrement, best regards, et tout.

    • JC dit :

      Voilà un site de référence avec un leader atteint de melonite.

      • Nez pointu dit :

        Qu’est-ce que vous lui reprochez ? De ne pas laisser les commentaires partir en vrille ?

    • Carin dit :

      C’est extraordinaire… on compte déjà 3 F35B sur un PA de 300 mètres de long… impressionnant, et effectivement s’ils ne tombent pas à l’eau au décollage, la flotte russe a du souci à se faire….

    • Riecko dit :

      Ah le meilleur le F 35 B! L apire version celle qui a le plus de problème et qui ne peut être supersonique qu’en cas d’urgence.

      Franchement je vois ça j’ai mal pour eux…

  56. philbeau dit :

    Pour revenir à un sujet souvent évoqué ici , la coopération avec l’Inde , souvent moquée aussi par certains , il va falloir prendre en compte la place majeure que prendra très vite ce pays dans le monde , bien au delà de la situation actuelle :https://www.lopinion.fr/international/la-presidence-indienne-du-g20-sefforcera-de-promouvoir-ce-sentiment-universel-dunite-dou-notre-theme-une-terre-une-famille-un-avenir-par-narendra-modi-premier-ministre-de-linde

    • tschok dit :

      Ouiiii, on sait. L’inde va émerger en tant que grande puissance, et même super grande puissance. Tout le monde le sait. La question, c’est quand et comment.

      Vous, vous dites: « très vite ».

      Putain Nostradamus, tu peux pas être précis pour une fois dans ta vie? C’est quoi « très vite » pour toi?

      C’est la semaine prochaine, dans 2 ans, dans 5 ans, dans 50 ans? Et pour être quoi? Une puissance impérialiste, ou essentiellement économique et sans volonté impérialiste, comme l’Europe, ou encore autre chose?

      • philbeau dit :

        T’es pressé tschok ? tu peux zapper mon commentaire , c’était pour les gens qui prennent le temps de réfléchir , par pour les bourrins comme toi . Quelqu’un qui peut donner des arguments contraires , chuis vraiment pas contre ,c’est ce qui fait l’intérêt du forum . Pas le blaireau râleur qui écrit des con.eries avec sa bière à portée à côté du clavier .

  57. adnstep dit :

    Entre les mains des quinquins pour le militaire, entre les mains des russkoffs pour l’énergie, ils sont fort les doryphores. Nos politiciens germanophiles ne se sont pas trompés.

  58. Maya dit :

    IIls sont amusant ces allemands , leur problème c’est les russes et du coup ,ils ont besoin de F35 .. leur vrai problème c’est leur catastrophique natalité et leur immigration qui les fera crever C’est valable pour la France

  59. philbeau dit :

    Un nouvel élément à prendre en compte : la bureaucratie allemande . ça risque de prendre du temps , de voir le F35 frappé de la croix allemande être opérationnel . Du temps du F104 , ça allait plus vite , mais au vu durésultat , ceci explique peut-être cela …
    https://www.zonebourse.com/cours/action/LOCKHEED-MARTIN-CORPORATI-13406/actualite/Allemagne-inquietudes-a-propos-de-l-achat-prevu-de-F-35-42473544/

  60. Lolo-Ito dit :

    Ce n’est rien, l’Allemagne n’est pas à 200 milliards prêt

  61. forêt10 dit :

    Pas directement quelque chose à voir avec le sujet ici traité.
    Je vous invite à lire l’article de La Tribune d’aujourd’hui sur l’accord du SCAF…
    Il résume la plupart de nos réflexions!
    https://www.latribune.fr/opinions/scaf-victoire-francaise-vigilance-dans-la-duree-et-vision-strategique-de-long-terme-943279.html