L’accord de posture permanente de sûreté aérienne entre la France et la Suisse a été renouvelé

En 2020, un rapport du Sénat relatif à un accord visant à renforcer la coopération militaire entre Paris et Berne, n’avait pas manqué de souligner que la Suisse était alors un « prospect important » pour la base industrielle et technologique de défense [BITD] française. En effet, le Rafale était alors en lice pour moderniser la défense aérienne suisse. De même que le système Sol-Air Moyenne Portée / Terrestre [SAMP/T] « Mamba ». En outre, le CAESAr [Camion équipé d’un système d’artillerie] paraissait aussi bien placé pour une éventuelle commande…

Depuis, et comme on le sait, aucune de ses pistes ne s’est concrétisée. Pour son artillerie, la Suisse choisira finalement entre l’Archer 8×8 de BAE Systems Bofors et le système RCH 155 AGM Artillery Gun de Krauss-Maffei Wegmann [KMW], monté sur un véhicule blindé de combat d’infanterie Boxer ou Mowag. Quant au Mamba, il s’est incliné face au Patriot américain… Et le F-35A a été préféré au Rafale [ainsi qu’au F/A-18 Super Hornet et l’Eurofighter Typhoon].

Quoi qu’il en soit, ces déconvenues industrielles n’empêchent pas la coopération militaire entre la France et la Suisse, laquelle est déjà ancienne. Ainsi, après les attentats du 11 septembre 2001, et comme un avion de ligne n’a besoin que de sept minutes pour relier Genève à Lyon en volant à 900 km/h, Paris et Berne signèrent deux accords en 2004 et 2005 : l’un pour établir une coopération en matière de sûreté aérienne contre les menaces aériennes non militaires, l’autre pour instaurer des mesures transfrontalières de sûreté aérienne.

Concrètement, dans le cas où un avion de ligne serait détourné, un avion de chasse français aurait le droit, pour l’intercepter, de pénétrer dans l’espace aérien suisse. Et réciproquement.

« La composante aérienne des forces suisses constitue un allié fiable de l’armée de l’Air et de l’Espace pour partager des données radar et les situations aériennes. En matière de police du ciel, la France et la Suisse procèdent ainsi à des échanges d’informations depuis les centres de détections et de contrôle et travaillent à la réactivité des chaînes de défense aérienne », avait ainsi résumé un rapport de l’Assemblée nationale, en 2020.

D’où l’intérêt de poursuivre une telle coopération. Ce qui sera le cas, comme vient de l’annoncer le minsitère des Armées, via un communiqué.

« Le général de brigade Werner Epper, commandant en second des Forces aériennes suisses, et le général de division aérienne Dominique Tardif, sous-chef activité de l’armée de l’Air et
de l’Espace, ont renouvelé ce mardi 18 octobre à Meiringen [Suisse]l’accord de police du ciel entre la Suisse et la France. Datant de 2004, il est le plus ancien traité de ce genre en Europe », a en effet indiqué le ministère des Armées.

Dans le détail, rappelle celui-ci, cet accord englobe la surveillance de l’espace aérien ainsi que l’assistance aux aéronefs en difficulté. En outre, il s’étend « jusqu’à l’intervention d’avions de combat armés pour faire respecter les règles ». Ce qui suppose par ailleurs de planifier régulièrement de exercices communs aux forces aériennes françaises et suisses, « afin d’entrainer les différents acteurs à la réalisation de missions dans lesquelles les plastrons traversent la
frontière ».

Cette coopération posera, à l’avenir, la question de l’interopérabilité entre les Rafale français et les F-35A suisses. Ce qui est d’ailleurs l’une des priorités de l’armée de l’Air & de l’Espace [mais aussi celle de l’aéronautique navale, pour d’autres raisons].

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

135 contributions

  1. Charcot84 dit :

    « Cette coopération posera, à l’avenir, la question de l’interopérabilité entre les Rafale français et les F-35A suisses ». Cela va-t-il consister à mettre en réseau le simu Rafale avec celui du F35 ? au-delà des choix des matériels militaires de la Suisse, cette coopération va de soi et est nécessaire.

    • Czar dit :

      non, elle ne va pas « de soi » pas plus qu’elle n’est « nécessaire » c’est la façon dont certains pensent clore les débats qui leur déplaisent.

      comment la France faisait avant que cette coopération n’existe en 2004 ? elle n’assurait pas la défense aérienne de la région lyonnaise ? si bien sûr, simplement elle a redéployé ses moyens pour les mutualiser avec ceux des suisses

      et au lieu de prendre en compte le changement de posture qui s’est produit avec l’épisode F35 et missiles, on a recours au pseudo pragmatisme qui masque le renoncement à agir donc on pérore que cet épisode ne remet pas en cause l’essentiel »

      message traduit en clair : rotez-nous à la gueule, oui vous petits roquets, on ne vous pètera pas la gueule en retour

      c’est valable pour ce cas comme pour des expulsions de clandos arabo que des trous à merde absolus se permettent, assurés qu’ils sont du manque totale de réaction

      à une autre époque, il y aurait eu une toute autre réaction, mais elle n’aurait d’ailleurs pas eu à avoir lieu car nos partenaires n’auraient pas joué à ce jeu.

      et je parle même pas seulement de De Gaulle et du traitement « guinéen » qu’il infligerait à tout malséant la IVème république pourtant agonisante avait leu les couilles d’arraisonner un avion étranger transportant des chefs terroristes

      • Alex dit :

        en même temps ils n’ont pris que 36 avions avec 12 jours de dispo effective par an (dixit le Corée du Sud ) il va y avoir un sacré trou dans la raquette donc bien sur qu’ils ont besoins de nous et bien sur que le choix de cet avion n’était pas le bon!!!
        Le bon choix était sans doute un 50ene de grippen pour le même prix et la pour la police du ciel c’était parfait

        • Choucroun dit :

          36 * 12 = 432 jours. Une année a 365 jours.
          Cela fait donc en moyenne un F35 par jour.
          Je ne vois pas de trou dans la raquette…C’est même rudement bien calculé.
          Normal, pour des banquiers…

          • Nyce77 dit :

            Le fait est que certains avion seront disponibles en même temps donc le calcul n’est pas correct

  2. Fabiano dit :

    On te crache à la g…, tu dis merci et tu continues. La France d’aujourd’hui.

    • Fred74 dit :

      tu as bien lu l’article?
      La France a tout intérêt à cette coopération…

      • Czar dit :

        méwoui fraide, t’as bien lu le communiqué (forcément vrai, hein, l’mec avait une cravate, c’est donc un môssieu)

    • Cram91 dit :

      Bien résumé !
      Petite satisfaction, au moins on n’en finance pas une partie comme nos amis polonais… …enfin, j’espère…

      Questions subsidiaires, Continuerons nous à ouvrir largement l’espace aérien de l’hexagone aux futurs F35 suisse ?

    • Frede6 dit :

      On ne peut pas vous donner tord…d’un autre coté la Suisse a quelques moyens de dissuasion avec ses batteries de missiles Cahuzac

    • Fabiano dit :

      Prochain épisode à la fin du mois: le Scaf avec l’Allemagne

    • Eurafale dit :

      Ça s’appelle un choix souverain. De plus ayant eu des F-18 et F-5, y a une logique de continuité à bosser avec du matos américain. Après, s’ils veulent un avion pas fini, c’est leur problème. On verra au fil du temps comment ça se passera.
      Mais y a pas besoin tout de suite d’être vulgaire et de monter au créneau. À moins que ce ne soit la France d’aujourd’hui…

    • Loufi dit :

      Ouh les bons cocus. Y a une section e’tiere sur pornhu

  3. rga dit :

    N’importe quoi! il y a quelques années, c’est en urgence qu’un 2000 a intercepté un avion suspect en approche de la confédération, car …la chasse suisse arrêtait de bosse à 20h.. et jusqu’en 1944 la suisse abattait avions de l’axe et alliés sans aucun souci, la neutralité absolue.

    https://www.lopinion.fr/secret-defense/les-forces-aeriennes-suisses-nassurent-la-police-du-ciel-que-pendant-les-heures-de-bureau

    • Christophe dit :

      Cette période est derrière vous, suite à un épisode où les forces aériennes suisses se sont couvertes de ridicule. Elles ont appris de leur erreur.

  4. philbeau dit :

    Donc la France continue de gardienner les approches du territoire suisse ? On y trouve quoi en retour ? Un peu comme elle le fait pour la Grande Bretagne , qui a sa frontière sur nos côtes . Les guignols qui nous gouvernent se foutent vraiment du pays qu’ils représentent , et ses intérêts . A commencer par ceux de sa population . La Suisse est très jalouse de sa souveraineté ? Qu’elle l’assume toute seule .
    Au surplus , on rappellera à nos ravis européistes béats aux manettes qu’elle s’organise des manoeuvres où la France est l’ennemi désigné nommément ; ça devrait justifier un refroidissement au moins diplomatique .

    • Fred74 dit :

      Mon dieu ce déferlement de stupidités…
      Ah je suis binational franco suisse si jamais

    • Twisted dit :

      Evidemment que la Suisse organise des manoeuvres face à la France c’est ce qu’il se passe quand on entraîne son armée à défendre sa souveraineté

    • précision dit :

      On y trouve quoi en retour ?
      Ce n’est pas comme si c’était coûteux, par rapport à certaines Opex qui ne nous rapportent pas plus. Assurer la sécurité des citoyens, s’entraîner avec les voisins et obtenir un droit de poursuite dans leur espace aérien, cela me semble justifier de signer ce bout de papier. Les manoeuvres que vous évoquez sont du passé… et quand bien même me paraîtraient plutôt justifier un rapprochement ; ce n’est pas en boudant dans son coin qu’on aplanit les différents.

      • Netchaiev dit :

        Ca n’a rien à voir avec un différend et il n’y a aucun différend. L’attitude suisse vis à vis de la France c’est de considérer que tout ce qui vient d’ici, par définition, c’est de la merde. OK, dont acte, pourquoi pas après tout, ils ont parfaitement le doit d’avoir cette opinion. Maintenant, de notre côté,faudrait voir à montrer un minimum de fierté.

        • précision dit :

          je ferais attention distinguer la fierté (satisfaction) d’avoir réussi ou fait un effort de celle qui présente le risque de s’apparenter à de l’orgueil (estimer que par son état ou ses actions l’on mérite mieux de la part des autres). Les Suisses que j’ai connu n’étaient pas si francophobes. Je crois assez peu à la punition comme solution dans les relations entre états, a fortiori si elle exclut des négociations au bénéfice de chacun.

    • HMX dit :

      Plutôt d’accord. Sans aller jusqu’à mener une politique résolument hostile, qui n’aurait aucun sens, il y a au minimum de quoi prendre quelques distances avec la Suisse, spécialement en matière de coopération militaire, après que nos propositions diplomatiques et industrielles aient été systématiquement éconduites, dans les conditions que l’on connaît. Cesser de faire des exercices conjoints pendant quelques années, et ne pas renouveler cette « posture permanente de sûreté aérienne » aurait été un signal poli, mais clair. Les suisses auraient d’ailleurs sans doute parfaitement compris le message.

      On notera que cet accord n’apporte pour ainsi dire aucune valeur ajoutée à la partie française, alors qu’il est très bénéfique pour la Suisse qui est enclavée au milieu des pays de l’OTAN. Qu’avions nous à y gagner ? C’était clairement hors de propos, et pour tout dire, un peu humiliant dans le contexte actuel.

      Personne au Quai d’Orsay pour suggérer un petit changement d’attitude vis à vis de la Suisse ?…

    • Sorensen dit :

      Elle a des accords similaires avec l’Allemagne, l’Autriche, et l’Italie. La France n’est pas le centre du monde. Pour le moment la France n’est pas isolationniste. Elle ne serait plus qu’une boîte de Petri infecte si l’on suivait vos recommandations de merde.

    • albert dit :

      On fait leur boulot de surveillance de leur territoire quand les suisses sont hors « heure de bureau », on achète leur Pilatus poru l’entrainement, on fait des manoeuvres inter opérabilité pour les entrainer parce que leur expérience en opex est nulle vu qu’ils ne veulent s’impliquer dans aucun conflit, et au final on a quoi en retour des suisse ? effectivement rien, juste du dédain.
      Qu’ils aillent se faire voir et qu’ils aillent s’entrainer avec leur autre voisin qui ont aussi acheté des F-35. On perd notre temps avec ces suisses qui de toutes façon passent leur temps à crasher sur les français.

  5. Maxx dit :

    Ils sont vraiment trop forts ces Suisses, ils prennent le F35 pour le parapluie américain et nous Français on se dit qu’avec la dispo du F35 ça sent la trou capacitaire mais en faite pas du tt, ils vont avoir le F35 ET le Rafale (avec la disponibilité de la PO).
    Franchement, pourquoi auraient il pris le risque de se brouiller avec les USA… La France est tellement tolérante (ou pragmatique)

  6. fourtis dit :

    Donc, la France va encore assurer la sécurité aérienne de la Suisse (pendant les raclettes du week-end) tandis que celle-ci achète des F35 au détriment du Rafale !!!
    N’y aurait-il pas quelques masochistes parmi les décideurs français ?

    • Thierry le plus ancien dit :

      C’est une occasion pour la France de se rendre compte (enfin !) de ses insuffisances aérienne et d’en finir avec ses gros navets bouilli pour passer au F-35 comme tout le monde.

      Quand à convertir les autres pays aux navets bouilli, n’y pensez même pas !

  7. xaloy dit :

    Cocu mais content !

  8. john dit :

    Ca va attaquer dur…
    Donc avant que je lise des erreurs, quelques infos:
    – la Suisse a maintenant une capacité de police aérienne H24, 7j/7 ! L’incident de l’avion détourné avait fâché la population, les changements ont été faits. Mais je note quand même que la Suisse payait ses voisins pour ce genre de cas de figure, raisons pour lesquelles ils ont accepté.
    – je lis que le Caesar était bien placé… Aucune info à ce sujet, juste une hypothèse de votre part. Et je répète, pour le moment, aucune info n’a filtré quant aux conditions de l’appel d’offre, ni sur le fait que KMW et Nexter soient une seule et même entreprise, et que potentiellement ils répondent à des appels d’offres différents pour ne pas augmenter la concurrence inutilement.
    – le système SAMP/T était bien plus cher, moins moderne, pas de radar AESA GaN pour les missiles et pour les radars au sol, et moins efficace lors d’essais. Et comme vous aimez vendre les produits « combat proven », le SAMP/T n’a rien prouvé pour le moment.
    Quant au Patriot, il fait ses preuves avec des opérateurs de qualité !

    Pour la question de l’interopérabilité F-35 et Rafale, elle est au minimum absurde, voire dangereuse pour la France.
    Absurde parce que la L-16 est là pour cette raison, pour des échanges de données entre avions, et autres systèmes tels que navires, systèmes radar sol-air, etc , pas seulement de communications.
    Et si la France pense qu’il y a un problème, le Rafale se vendra moins… L’interopérabilité est un sujet important. Et comme la majorité des nations ont plusieurs flotte dont une composée d’appareils américains, si cela devait être le cas, le Rafale serait mort.
    Et ce n’est pas le cas ! Le Rafale et le F-35 collaborent déjà !

    Dans la collaboration, il y a d’autres éléments entre la France et la Suisse:
    – la Suisse utilise une région du Jura français pour certains entraînements.
    – exercice annuel Epervier, à tour de rôle en France ou en Suisse, exercices d’une semaine. Cette collaboration a pour but entre autres de mettre en commun l’expérience dans la défense aérienne, et d’adapter les protocoles de collaboration entre les forces aériennes dans un premier temps.
    MAIS surtout, il s’agit de combat aérien éloigné, rapproché, 1 vs 1, 4 vs 4. Parfois la Suisse a droit à s’entraîner au ravitaillement.
    – des Rafale viennent parfois pour se former au vol en montagne, atterrissage en terrain montagneux, navigation en terrain alpin.
    A noter que les formations des pilotes de la majorité des pays incluent une escale à l’étranger pour s’assurer de la connaissance des procédures dans ce cas de figure.
    – la Suisse forme de nombreux pays OTAN dans le domaine de l’alpinisme et des collaborations dans ce domaine sont fréquentes.
    – dans le domaine lutte contre le terrorisme, la collaboration est très efficace, et absolument nécessaire.

    P.S. n’oubliez pas les nombreux achats d’équipements français. Et n’oubliez pas vos nombreux achats d’équipements américains.

    • Aymard de Ledonner dit :

      Votre commentaire est intéressant.
      Par contre vous auriez pu éviter de qualifier le SAMP/T de « moins moderne » sous prétexte du fait qu’il ne s’agit pas d’un radar AESA. Il s’agit effectivement de l’Arabel qui assure la protection du CDG, excusez du peu. Les radars 3D PESA équipent aussi les croiseurs Aegis qui sont donc « moins modernes » à vos yeux que les systèmes équipant les batteries patriot… Chacun jugera de la crédibilité de cette assertion.

      • Cricetus dit :

        @Aymard de Ledonner

        Comparer la modernité de l’Aegis et du Patriot ne veut rien dire :
        Ce sont des familles de systèmes.
        Ils ont tous deux eut des radars PESA pendant longtemps puis AESA récemment.
        L’avantage des radars Aegis sur ceux du patriot, quelle que soit leur version, c’est leur taille et leur puissance.
        Mais un radar AESA, même moins puissant, a des avantages sûr un PESA (discrétion, quasi-impossibilité de le brouiller…).
        Et a taille équivalente, l’AESA sera supérieur au PESA.

    • Twisted dit :

      D’accord Jaune, j’espère que dans 20 ans tu seras encore en vie pour voir des deniers durement gagnés aller remplir les poches de LM pour la mise à jour des boulons du F35 facturé 300 000€ la pièce, ça risque de faire mal à la grandeur suisse, là où on respire l’air pur

      • Carin dit :

        @Twisted
        @John est @Red… il n’est pas plus Suisse qu’il était Canadien.. ce garçon est américain, et défend son pays, ou du moins certains contrats, qui coincent. Le F35 n’est pas plus son dada que le F15, mais il est payé pour le caser en Europe, et il faut lui reconnaître une certaine constance..

        • Czar dit :

          mais quelle brêle tu fais foutix : tu crois véritablement qu’un gros Murkain passerait son temps ici ? le ricain regarde son gros bide et ça lui prend assez de temps il est généralement monolingue et quand il en comprend une seconde, c’est l’espingoin pour se faire comprendre des habitants du Texas t’es vraiment la caricature du petit narbo braillard et passablement ridicule si tu crois vraiment que lLM a besoin de mener une guerree d’influence sur opex360 pour vendre ses fers à repasser, c’est que t’es encore plus con que ce que tu nous adonnes à admirer ici. Evidemment qu’il est suisse, notre ptit jaune je parierais avec une ascendance partiellement chouizallmond, pas du genevois pur.

          en fait, Jaune c’est vincent Kucholl !

          https://youtu.be/A2O-ngYZD2I

          • précision dit :

            je suppose que le commentaire est ironique? Sinon, pour tordre le cou d’une imagerie d’épinal, il y a 20% de bilingues aux USA. Comme en France. Certains états y ont même une seconde langue officielle (langues indigènes) et des territoires ont en deuxième langue l’espagnol. Trouver des francophones en dehors de Louisiane n’y est pas bien difficile.

            Par contre là où je vous rejoins à 100%, c’est que les accusations qui fusent de toute part selon lesquelles X ou Y serait payé par un état ou une entreprise étrangère rabaissent assez désagréablement l’intérêt des discussions.

          • Czar dit :

            « Sinon, pour tordre le cou d’une imagerie d’épinal, il y a 20% de bilingues aux USA. Comme en France. »

            laule le moindre Français est soumis à un processus de diglossie depuis la maternelle qu’il ne soit pas bilingue ne l’empêchera jamais de demander son chemin. pour les stazuniens c’est une autre affaire les cursus en langues étrangères s’effondrent depuis des années, et n’ont jamais été obligatoires de toute façon. La louisiane est officiellement bilignue e tla pratique du français est en train de disparaître, vu que lagénération des francophones natifs, celle qui a élevé leurs gosses en tout anglais à cause des brimades, est celle qui meurt actuellement. Bref, à part des élites et les immigrés, le plurilinguisme est un phénomène incomparablement plus minoritaire que dans n’importe quel pays d’europe, rosbifs exceptés, parce que eux se pensent comme étant l’Amérique (statutaire) du haut de leur petite gloire passée

        • Twisted dit :

          Ah ceci explique cela. Autre pays du F18 cela dit, qu’on a pu voir survoler toutes les grandes villes du Canada pour le Labour Day, faudrait y penser en France

    • Alpha (α) dit :

      « Et n’oubliez pas vos nombreux achats d’équipements américains. »
      Pour l’essentiel, sans équivalents européens, oui, rappelons le…

    • Lado dit :

      Pour le SAMP/T et son radar cela n’est pas exact, la version actuelle (vendu à la Grèce est ASEA et GaN , Sea Fire et sa version terrestre ,Ground Fire, a remplacé le radar Arabel.Les missiles Aster 30 sont une famille compléte avec le nouveau NT-1 .parmis les meilleurs ‘Singapour, Royal Navy, France , Italie ect/
      Le Patriot est un systeme générique et beaucoup de versions initiales ont été assez décevantes (Israel, AS vs Houthis,) et chères. Les intercepteurs Israeliens SkyCeptor ont été retenus dans le » Patriot » Polonais
      Un tres bon radar et des missiles moyens pour le moment
      Il faut comparer les sysyèmes a à l’horizon 2025+

      • Cricetus dit :

        @Lado
        « Un tiens vaut mieux que deux, tu l’auras »
        Le systéme Patriot, lui, a vraiment réussi des interceptions de missiles balistiques au combat…

        • Carin dit :

          @Cricetus
          Lors de l’utilisation du Patriot pak1 en Irak, ces missiles rataient plus qu’ils de touchaient les Scud irakiens…
          Aujourd’hui c’est le pak3…
          Les saoudiens et les israéliens s’en plaignent… le EAU ont exigés des F22 en lieu et place des pak3 que l’administration américaine leurs proposait!
          Mais vous avez raison il est arrivé à ces missiles de faire mouche.

          • Cricetus dit :

            @Carin
            « Lors de l’utilisation du Patriot pak1 en Irak, ces missiles rataient plus qu’ils de touchaient les Scud irakiens…  »
            Ce n’est pas un sport de masse : contre les cibles rapides, c’est une procédure standard de tirer plusieurs missiles intercepteurs pour augmenter le PK… En 86, contre un bête avion de ligne subsonique, les ordinateurs du croiseur Vincennes font tirer deux missiles SM…
            La doctrine standard dans les années 90, c’est 4 intercepteurs Patriot lancés pour un seul Scud… (entendons nous bien : les 4 sont lancés avant même que l’interception par le premier n’ait eut lieu, et si le premier fait un coup au but, les 3 autres sont autodétruit).
            À l’époque, c’était historique : pour la première fois de l’histoire guerrière, des missiles balistiques, jusque-là invulnérables, étaient abattus en vol…
            Le PK de la salve était a priori de 40 à 60%, on va dire 50% environ… Soit 15% par missiles.
            Et ça n’empêchait souvent pas les débris de finir par tomber sur la cible. Les débris aussi sont balistiques… Mais ça faisait moins mal que quand le missile tombait entier (Dhahran).
            Les Israéliens à l’époque avaient immédiatement doublé le nombre de batteries commandé…
            Pour mettre les choses en perspectives : le premier bombardement avec des missiles balistiques, c’était il y a 75 ans (les V-2 sur Londres). La première interception, c’était il y a 30 ans (La guerre du Golfe). Rappelez-nous combien de missiles balistiques ont été abattus au combat depuis 30 ans par un autre système que le Patriot ?
            Ah si, le THAAD en a abattu un l’année dernière…
            Peut-être les anciens systèmes soviétiques en Ukraine ? Mais aucune preuves…

          • Cricetus dit :

            @Belzebuth
            effectivement le système Patriot a de nombreux défauts :
            -le système est compliqué à déplacer
            -une fois déployé le système est fixe donc vulnérable.
            -le système peut-être saturé.
            -le prix d’une interception réussi est extrêmement élevée et n’ai donc pas adapté pour le traitement de cible peu coûteuse comme certains drones…
            Mais les systèmes concurrents équivalants ont tous les mêmes défauts….
            Il faut inventer quelque chose de nouveau (lasers?)…

        • Czar dit :

          sinon criquet, à part tapiner pour des intérêts en permanence hostiles aux nôtres t’as des loisirs dans la vie, ou juste des zobi (dans l’Ephèse) es-tu Français au moins, je parierais que non. Cette obstination dans la hargne ne trompe pas.

    • albatros24 dit :

      C’est plutôt vous qui attaquez dur la France, comme d’hab d’ailleurs et vous dites ce qui vous arrange en fait, là aussi comme d’hab…
      Ainsi vous dites que les Mamba sont moins modernes que les Patriot : mais d’où tenez vous cela ?
      La Patriot date des années 60-70 et la Mamba lui des années 90, soit 20 ans plus tard (comment vous définissez le terme « moderne » en Suisse romande, je m’interroge ?) – le Mamba est un produit franco italien, deux pays leaders dans le monde pour les missiles avec les Etats Unis (comme la Suisse pour les coffres fort, les horloges fabriquées par des artisans français ou les magouilles financières de blanchissage plus blanc que blanc propres aux paradis fiscaux), je devrais dire au même niveau que les Etats Unis même…Le Mamba sera même modernisé en 2023 pour les nouveaux missiles. Il a été récemment qualifié pour la lutte anti missiles, portée une dizaine de Kms, il est donc censé tout abattre dans cette bulle.
      J’espère qu il sera déployé en Ukraine contre les missiles russes, il aura ainsi subi la « preuve du combat » comme vous le réclamez
      Le radar du Mamba est un radar à 360°, il n’a pas besoin de tourner lui et suit plusieurs dizaines de cibles en même temps, donc meilleure vision tous azymut. Certes il a une portée bien moindre que le Patriot (mais le Patriot est il vraiment fiable à 240 kms ?) et est moins cher de 40% ou bradé plutôt. Les français sont connus pour leur compétence en matière de missiles depuis qu une frégate anglaise bourrée de technos US n’a pas su arrêter et même détecter un Exocet qui lui fonçait dessus en zigzagant dans les années 80, on était déjà précurseurs en la matière et tout le monde nous a copié depuis, en commençant par Washington. Sinon je me fierais davantage à des missiles franco italiens qu à des Patriot dont la conception date de la Guerre des Malouines justement pour faire des bulles de protection contre les missiles.
      Le test des suisses est encore un arrangement pour avantager du matos US, comme pour le Fail 35 d’ailleurs. Si c’est sur la portée théorique ou le prix bradé des Patriot, forcément ils ont eu le temps de le rentabiliser depuis qu ils le vendent à tous les obligés : le Patriot l’emporte – Mais si c’est sur son efficacité, sa bulle de protection : je pense que le Patriot jouit d’une renommée comme en jouissait le S400 (ce n’est plus le cas à l’épreuve des faits de guerre). Donc ce sera très intéressant de connaître les résultats rééls de ces deux missiles en Ukraine s ils sont bien déployés.
      Comparaison n’est pas raison : il vaut mieux être efficace à 100% à10 kms que 50% à 260 kms, non ?
      Et ce sont les états unis qu le disent en plus : https://www.forcesoperations.com/amp/le-systeme-franco-italien-sampt-recompense-outre-atlantique/
      Quant au merveilleux Fail 35 acquis de haute lutte financière, demandez leur avis à vos pilotes : un F18 modernisé aurait été beaucoup mieux, et peut être même un Rafale encore plus…
      https://www.youtube.com/watch?v=PQZZe1WbRQ8
      Clairement la Suisse s’incline politiquement selon ses intérêts bancaires et financiers, la place de Wall Street et les menaces de pénalités de Biden ne sont pas des choses que l’on se doit de négliger quand on gouverne autant d’intérêts monétaires (le financier occupe près de 20% du PIB de la fédération suisse, ce qui n’est pas neutre loin de là)…
      Amitiées franco suisse

      • Ardisson dit :

        Le secteur financier suisse =9% du pib. Son secteur industriel = 20% de ce même PIB.. En fait vous ne connaissez strictement rien à la Suisse et tel un franchouillard moyen vous éructez des inepties sur ce pays au pmu du coin, un verre de rouge à la main… Je suis MDR.

  9. Yrr dit :

    Ne me dites pas qu’il y a des problèmes d’interopérabilité avec un avion américain ! Depuis 30 ans l’interopérabilité OTAN est la priorité N°1 de nos armées, maintenant c’est bon, non ?

  10. Raymond75 dit :

    Évoquer la Suisse provoque très souvent des commentaires humoristiques : un pays qui a signé un traité de « paix universelle » et qui n’a pas connu la guerre depuis 1815, alors que tous les pays voisins se sont acharnés à se détruire mutuellement et à se massacrer tous les 30 ou 40 ans, ce n’est pas un pays sérieux !

    Un pays pacifique mais pas pacifiste, une vraie démocratie, un petit pays qui a de nombreuses entreprises très performantes et pas seulement que des banques … Ce pays devrait nous servir d’exemple à suivre, mais nous sommes bien trop intelligents pour cela.

    Collaborer à la protection de ce voisin assure aussi notre protection, tout comme l’Otan.

    • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

      @Raymond75: « qui n’a pas connu la guerre depuis 1815″… oui et non:
      1918, grève générale – une crise politique majeure, réprimée par l’armée. Près de 100 000 soldats sont déployés à travers le pays. Mort de trois manifestants et d’un policier.
      De cette grève, il résulte la naissance d’une certaine politique de consensus social, qui sera consacrée sous le nom de « paix du travail »

      • Sérieusement ? dit :

        Sérieusement ? Les mots ont quand même encore un sens.
        Raymond75 parle de guerre (la vraie, au sens abominablement premier du terme, la saloperie bien dégueulasse qui dévaste, qui massacre, qui met à feu et à sang, qui remplit les cimetières et qui sature les hôpitaux, qui traumatise une génération et qui impacte une pyramide des âges, le genre de chose que subissent les Ukrainiens actuellement) et vous lui répondez qu’il y a quand même plus ou moins eu quelque chose qui pourrait y ressembler, une grosse crise sociale intérieure qui a fait 4 morts.
        Si un de vos amis vous annonce que l’un de ses enfants a une leucémie, vous lui parlerez de l’ongle incarné de votre cousine ?

      • Raymond75 dit :

        « Paix universelle » et « paix du travail » : un pays exemplaire, mais dont on ne suis pas l’exemple …

      • Raymond75 dit :

        En 1918, la France comptait 1 500 000 morts, un homme français sur quatre avait été tué ou blessé.

        En 1918, quatre morts en Suisse.

    • Vinz dit :

      La Belgique aussi était neutre. Elle s’est fait violer deux fois, et nous baiser d’autant. Ce qui prouve qu’on est neutre non pas parce qu’on le veut, mais parce que les autres veulent bien s’en foutre.

    • albatros24 dit :

      D’accord avec vous sur l’aspect industriel avec des PMEs soutenues par leurs banques, de la formation des jeunes, du patriotisme et pas seulement économique de sa population et de la démocratie directe : il y a des choses très intéressantes en Suisse et même enviables.
      Hélas la Suisse a la taille d une grosse région française et on en gouverne pas 70 millions de personnes individualistes et autant de fromages différents de la même manière..et la Suisse aussi de très gros défauts rédhibitoires.

  11. Manu34 dit :

    Tant mieux surtout pour eux sachant qu’outre leurs problèmes de disponibilité horaire, technique à venir, ils viennent de signer pour un avion qui des capacités d’intercepteur plus proches de celles d’un Super-Etendard que d’un F.22…
    Pour tout le reste no comment….

    • Tulio dit :

      C’est fabuleux, le Super-Etendard , un sacré intercepteur !

    • Carin dit :

      @Manu 34
      Vous avez raison de soulever ce petit problème.. les suisses ne sont pas complètement à la ramasse… ils savent que la danseuse ne quittera pas son hangar climatisé avec dance floor et machine à café, et donc ils gardent leurs F5 Tiger pour justement assurer la PO.
      Je pense qu’il va y avoir foire d’empoigne parmis les pilotes suisses pour déterminer qui fera du simulateur, et qui volera sur F5…

  12. Michel dit :

    Bonjour,
    la sécurité aérienne de notre pays est bien sûr primordiale et l’on ne doit négliger aucun scénario. Que sait on sur le taux de disponibilité et le délais d’intervention des intercepteurs Suisses dès la détection d’un détournement d’avion de ligne au départ de Genève? quelles sont les règles d’intervention et de survol d’un intercepteur dans notre espace aérien et comment sont répartis les coûts relatifs au maintien d’une telle capacité ?
    je suppose que cela doit être clairement établi car nous n’avons aucun cadeau à leur faire.

    • mich dit :

      Vous croyez que l’ on a attendu vos remarques subtiles !

      • Michel dit :

        j’espère pas! mais je suis pas rassuré pour autant par votre réponse étant donné la fiabilité de nos « amis suisses » il n’y a qu’à regarder quelques mois en arrière…. le détail a son importance.
        Il semble que vous êtes plus initié en la matière que le pékin lamda que je suis. Pouvez vous m’éclairer, je brûle d’impatience de vous lire.

      • mich dit :

        Avec plaisir , alors plusieurs façon de voir les choses , soit d’ un point vu purement défense , soit d’un point de vu économique , soit d’un point vu vente d ‘arme , alors point de vu défense aérienne c ‘est plus rassurant d ‘avoir un pays allié et interopérable avec nos forces dans une zone à l’ est entre deux de nos secteurs de PO ( et oui nos 4 PO n ‘ont pas le don d’ ubiquité malgré leurs capacités ) et ou nous avons deux aéroports internationaux en commun , le temps de réaction est prioritaire pour cette mission et croyez moi cela ne date pas d ‘hier que l’ on coopère avec nos alliés Suisse donc rassurez vous pour les règles ,quand aux questions de marchand de tapis demander peut être à la cour des comptes ! point de vue économiques avec la Suisse je vous invites à consulter nos échanges sur internet (facile même pour un pékin ) et ne pas oublier que des dizaines de milliers de nos compatriotes trouvent du travail plutôt bien payé dans ce pays , maintenant si c ‘est juste le fait que vous bouder comme d’autres sur le fait que les Suisses ne nous on pas acheter le rafale ou d ‘ aster ,et bien ….comment dire… continuer ça vous passera bien un jour !!

        • Michel dit :

          Le problème n’est pas l’achat de tel ou tel équipements mais de confiance
          Car comme il ne vous a sans doute pas échappé de ce côté le carnet de commande des équipements que vous citez est plutôt bien rempli et vu le contexte international actuel il n’est pas prêt de se tarir.
          Il s’agit essentiellement de confiance envers un pays dont l’une des principales qualités et finalement un système bancaire dont on connaît les agissements présent et passé et dont l’éthique n’est pas celle que l’on peut attendre d’un allié et même si plusieurs milliers de frontaliers français travaillent en Suisse c’est qu’elle en besoin par contre nous n’avons pas besoin de résidents Suisses qui viennent profiter de notre notre système de santé (CMU) ou vider leur poubelles.
          Mais plus sérieusement parler des échanges économiques Franco Suisse me fait doucement rigoler lisez plutôt ceci: https://www.insee.fr/fr/statistiques/2381428
          Ensuite c’est vrai l’initié que vous êtes a raison face à un tel partenaire il vaut mieux mouiller la chemise et s’investir pour notre sécurité mais pourquoi les allemands n’ont il pas les mêmes engagement :https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-10141.html.
          le poids de l’histoire sans doute et la célèbre neutralité Suisse.
          Pour finir heureusement que notre pays n’attend pas après la Suisse pour sa sécurité et son économie mais ce n’est pas pour autant que l’on doit faire des pipes a tout le monde même si elled ont un goût de chocolat.

          • mich dit :

            Bonsoir , vous avez oublié qu ‘ils nous piquent de l’ eau dans le Jura et qu ‘ils veulent récupérer le Salève , même sur les clichés je vous ai trouvé un peu limite !! c ‘est bien d’avoir mis le tableau des échanges de l’ insee , mais il faut savoir le lire c ‘est mieux ,donc c ‘est plutôt vous qui m ‘avez fait rire . Quand aux questions de défenses et surtout de PO je ne peux que constater la pauvreté de vos arguments ,là aussi votre document est très bien et je vous invites à le lire ce sera un bon début et pour les allemands et bien poser leurs la question car la France et l’ Italie sont en effets un plus sérieux sur le sujet . Pour finir , vous faites des pipes à qui vous voulez ,mais de un ,il faut lire les documents que vous amenez surtout quand ils sont bons et de deux quand on veut juste faire passer ses préjugés de comptoir sur un pays on évite de mélanger avec un sujet sérieux qui concerne la sécurité du territoire national .

  13. ScopeWizard dit :

    « Quoi qu’il en soit, ces déconvenues industrielles n’empêchent pas la coopération militaire entre la France et la Suisse, »

    Le truc est qu’ à ce niveau de « business » et plus encore dans ce secteur si hautement stratégique et coûteux donc hyper-sensible , nous ne sommes plus dans de la déconvenue industrielle , mais bel et bien dans quelque chose essentiellement motivé par la politique , et plus exactement par la loi du plus fort…..

    Et donc le problème est que vu que le ciel est si vaste , n’ est délimité d’ aucunes frontières physiques à ce point dissuasives et protectrices , dans les faits nous n’ avons pas le choix .
    Nous sommes dans l’ obligation logique de coopérer , et ce , quelle que puisse avoir été l’ entourloupe si entourloupe il y a eu ; ça s’ appelle prendre sur soi quitte à devoir serrer les crocs….

    Cela étant , personnellement je n’ apprécie pas plus que ça le Suisse que je trouve souvent excessivement « hâtif » et arrogant , mais il faut reconnaître que….
    https://www.youtube.com/watch?v=1mAgIu6nFg8

    https://www.youtube.com/watch?v=t7ftfbQkZek

    https://www.youtube.com/watch?v=XC2biyqg9-s

    Et sans parler de leur Franc Suisse….

    N’ empêche qu’ il y a ça aussi….
    https://www.dailymotion.com/video/xm5nhs

    • et v'lan passe moi l'éponge dit :

      –Et donc le problème est que vu que le ciel est si vaste , n’ est délimité d’ aucunes frontières physiques à ce point dissuasives et protectrices , dans les faits nous n’ avons pas le choix .

      C’est exactement çà.
      C’est l’intérêt de la France, car la force aérienne Suisse étant ce qu’elle est et vu ce qu’elle va devenir, si l’on veut assurer la protection du ciel français autant faire le job à leur place.

      Les suisses qui ne sont pas complètement idiots se rendent compte qu’ils n’arrivent pas à avoir un PO décente avec les F18 (pour des raisons bassement économique) ont compris qu’avec le F35 et ses simulateurs cela serait pire. En fait c’est le pire camouflet qu’ils pouvaient faire au F35…
      Comme ça tout le monde est content, les suisses ont leur joujou qui coute cher, et la sécurité du ciel français est renforcé.

      • Mica X dit :

        Marrant tous ces aigris, souvent fans de VP, qui estiment que le ciel français est imperméable aux avions hostiles qui pourraient venir de la CH ou inversement qui pourraient s’y réfugier…
        Qui estiment que bouder est une posture diplomatique.
        Si nous sommes cohérents avec nous-mêmes et si nous voulons protéger notre espace aérien tout en doutant avec raison des capacités de la dinde à faire le job, alors autant être prévoyants et signer cet accord.
        Par contre ouvrir notre espace aérien à des vols d’entrainement suisses en F 35, non merci, qu’ils gardent le fer à repasser, polluant et bruyant dans leurs alpages.

        • Czar dit :

          bah non Micrasse X ; si tu doutes des capacités de la dinde comme tu le dis, tu prépares tes plans de défense aérienne du territoire dont t’as la charge sans compter justement sur ces suisses inconstants et inconsistants. Comme on le faisait avant cet accord, justement c’est pas le sens de la logique qui t’étouffe, hein

          • et v’lan passe moi l’éponge dit :

            Bah sur ce sujet ce n’est pas avec ta logique qu’il va s’étouffer non plus…
            Tu t’es renseigné sur les neurones de synthèse?

          • Mica X dit :

            « Concrètement, dans le cas où un avion de ligne serait détourné, un avion de chasse français aurait le droit, pour l’intercepter, de pénétrer dans l’espace aérien suisse »

            Si le neurone de votre bouche attendait un peu que le neurone de votre petit cerveau ait essayé de comprendre ce qu’il a lu, vous seriez serait moins logorrhéique du clavier mais vous produiriez moins d’âneries à la ligne…

            Je sais avec vous c’est pas gagné…

    • HMX dit :

      « Nous sommes dans l’ obligation logique de coopérer »

      Vraiment ? pour ma part je ne le pense pas. La Suisse est totalement enclavée au milieu d’autres pays de l’OTAN, ce qui relativise très fortement ce « besoin » à coopérer.

      Sans aller jusqu’à se fâcher ouvertement (ce serait évidemment excessif), une petite pause de quelques années dans notre coopération militaire et un non-renouvellement de cet accord de posture permanente de sûreté aérienne avec la Suisse aurait été parfaitement légitime.

      Dans les faits, on va donc contribuer à sécuriser l’espace aérien suisse, jusqu’au moment où les F35 seront livrés… c’est vraiment « gentil » de notre part (pour ne pas utiliser un autre mot…), mais où est notre intérêt dans ce scénario ???

  14. lym dit :

    « En 2020, un rapport du Sénat relatif à un accord visant à renforcer la coopération militaire entre Paris et Berne, n’avait pas manqué de souligner que la Suisse était alors un « prospect important » ».

    On renouvelle donc, il serait néfaste de ne pas le faire… mais pour le renforcement: niet!

    • Carin dit :

      @lym
      Tant que @John/Red sévit sur ce blog, c’est que la vente de F35 à la suisse n’est pas encore acquise…
      Déjà, nos amis suisses sont dans l’obligation de garder le plus vieux avion qu’ils ont en ligne, alors que c’est le premier qu’ils voulaient remplacer, à savoir le F5 Tiger, parce qu’il revient moins cher en MCO, et que c’est eux qui aujourd’hui en fabriquent les pièces. Ils se débarrassent donc de leur meilleur produit le F18 Hornet, parce qu’ils n’auront pas les moyens de l’entretenir en même temps que la danseuse.
      De plus ils n’en parlent pas encore, mais le F5, n’a aucun moyen de communication lui permettant d’entrer en contact avec la danseuse, en dehors de la L16 OTAN dont ils ne font pas partie!
      Les F5 vont êtres sur-sollicités, et très vite quitter la PO, donc l’avenir de l’armée de l’air suisse est loin d’être assurée, et risque de s’éteindre avant l’arrivée du premier F35 dans sa version 4 qui paraît-il sera enfin apte à voler…
      Tout ça tourne dans les têtes suisses, et l’actuel gouvernement ne pourra pas toujours précipiter les signatures des différents stades contractuels sans rendre cet achat suspect même dans la tête des plus fans de cet avion.
      Tout ça fait que le F35 n’est pas encore tout à fait sûr d’avoir une résidence secondaire dans les hangars suisses.

  15. saliou dit :

    sérieux qu’ils se démerdent avec leur f 35

  16. PK dit :

    Ce qui est bien avec nos dirigeants, c’est que plus on humilie la France, et plus ils aiment cela. On a une belle brochette de destructeurs professionnels…

    Si les Suisses ne veulent pas de nos armes – c’est leur droit le plus strict – il n’est plus nécessaire de coopérer avec eux. Il y a un moment où la logique, même minimaliste, doit l’emporter.

    • mich dit :

      Je reprends un peu : il y a un moment , quand on ne comprends pas un sujet , la logique même minimaliste doit l’ emporter ,c ‘est tout a fait vrai , à méditer donc ! Désolé mais là vous chercher un peu le bâton pour vous faire battre , c’est plus intéressant quand vous parlez de chaussures d’ ailleurs j ‘espère que vous avez eu l’ occasion de crapahuter chez les helvètes ,c ‘est un super terrain de jeu de la plaine jusqu’ aux plus hauts sommets

      • CH-GE dit :

        Cher monsieur,

        Avant de « reprendre un peu » en bon français (comme toujours..) :
        PK n’est autre que Pascal Kummerling un suisse romand précisément qui pense autrement que vous !
        Voici son site : http://psk.blog.24heures.ch/
        …..et vous y apprendrez à lire et comprendre ce que l’on pense de ces questions outre jura ou le french bashing est hélas bien souvent non la règle mais une habitude qui ne choque personne. A bon entendeur !

        • PK dit :

          Vous vous trompez.

          • mich dit :

            J ‘ai douter quand même ! non c ‘est une blague ,quand à mon propos peut être pas très clair non plus c ‘est juste pour dire qu ‘il ne faut pas mélanger des ventes d’arme ou on a tout fait le droit d ‘être un peu frustré et des accords de défense qui engage notre sécurité .

        • mich dit :

          Ouh là , donc vous dites que « PK » ,enfin notre « PK » de ce site est suisse romand (egalemnt pompier volontaire et traileur si vous ne le saviez pas ) ,vends des armes française et ne veut plus coopérer avec ….lui même en fait ,j ‘ai bon ? vous avez raison je vais apprendre à lire !!!! pour info je fréquente régulièrement le site « pskblog « et je sais pourquoi ,en tout cas pas pour lire des commentaires aussi perchés que les votre . Arvi pa le soi disant Ge

  17. Fralipolipi dit :

    Les « Cigognes » iront flirter plus souvent vers les sommets des Alpes … pendant que la Dinde, tout en bas …

    • Mécano Mirage dit :

      Les « Cigognes » ont hérité d’une seconde posture de permanence de sûreté !
      Celle tenue jusque-là par les 2000 RDI d’Orange, retirés du service cet été.
      Plus de boulot en perspective …

      • mich dit :

        Enfin y vont bosser un peu les cigogneaux de Luxeuil !!! en tout cas les GO PRO vont faire de belles images avec les F35 à croix blanche ,cela changera un peu des liner ou des coucous perdus .

  18. mich dit :

    Enfin un sujet plus sérieux avec la Suisse ,mais bon attendons les cris d’ orfraie des habitués .

  19. olivier 15 dit :

    Encore une sacré usine à gaz, qui non seulement n’a aucun intérêt pour nous, mais sert uniquement surtout à ceux qui nous roulent dans la fange et en font même un parti local, du côté de Genève. Les Ovomaltiniens ont même perdu leur fierté dans l’histoire ! Qu’on arrête les bisous avec les outre Rhin ou ceux-là: l’haleine n’est plus très fraîche !

    • mich dit :

      Ah , un frontalier refoulé !! zut je fais du @john !

      • Olivier 15 dit :

        Ben non, chuis frontalier Auvergne -Midi-Pyrénées….

        • mich dit :

          Pas de jaloux @Olivier 15 les frontaliers viennent de partout en France ,le Suisse n ‘est pas regardant quand on bosse !!

      • GE-CH dit :

        Olivier à raison . Choisissez votre camp

        • mich dit :

          Encore là GE-CH , vous dites  » choisissez votre camp  » ! vous devez avoir un envie passionnante à la lecture de vos remarques .

          • Ardisson dit :

            Pauvre petit frouze tout vexé.. T’inquiète pas, les F35 suisses viendront défendre la France si vous vous faites attaquer… Tu peux chaque jour remercier le Suisse qui donne du travail à plus de 200000 frontaliers français. Oui la Suisse en a besoin, mais ils peuvent être remplacés en cas de besoin par d’autres nationalités. Par ailleurs les entreprises suisses investissent massivement en France ce qui fait de la Suisse l’un des principaux investisseurs étrangers en France.

  20. Captainkuru dit :

    Ben non, qu’ils appellent les usa en cas de problème dans le ciel, plus nous. On est vraiment débiles et faibles en France.

  21. Captainkuru dit :

    Ben non, qu’ils appellent les usa en cas de problème dans leur ciel, plus nous. On est vraiment débiles et faibles en France.

    • mich dit :

      Sinon vous savez que l’ on fait un peu dans l’ économie hors F35 avec eux ? faible en effet ….votre comentaire !

  22. Alfred83 dit :

    Ah là ça y est, les excités franchouillard pleurnichard qui vont s’en donner à cœur joie avec « ouiainn Ils ont pas pris le rafale et on coopère avec eux », « ouainnnn on nous prends pour des cons », « ouainnnn le monde nous en veux ».
    Et c’est avec des gens comme ça qu’on doit avancer dans notre pays, bein ça va être dur.
    En tout cas, la coopération avec la Suisse est normale et saine, tant mieux si ces accords de coopération dépassent de loin les pleurnicheries. Parce qu’à ce compte là, on n’aurait plus beaucoup d’amis.

    • Czar dit :

      ok alfred, mais tu n’as pas répondu à la question : tu es en fibre de coco ou polypropylène ? et le message dans ton dos c’est le classique « bienvenue » ou t’as opté pour la fantaisie (home sweet home) ? nan parce que la fibre de coco dure moins, mais écologiquement, tu comprends….

    • Netchaiev dit :

      A la différence des suisses, les finlandais ont pas fait semblant de vouloir acheter du matériel français en échange d’un deal dans d’autres négociations
      Les suisses doivent vraiment nous prendre pour des cons. Mais vraiment. Donc non, je ne pense pas que la coopération avec la Suisse soit normale et saine. Ils ont d’autres voisins avec lesquels se débrouiller et je ne vois pas en quoi on aurait besoin d’eux

    • petit poids dit :

      Depuis quelques semaines aucun français non résident ne peut plus ouvrir un compte déclaré en Suisse …Sauf si son placement dépasse 5 millions d’euros. Je n’en connais pas mais je me doute que les vautours qui gravitent autour de l’Elysee doivent en êtres. Donc votre argent sert à faire voler des Rafales et permettre des petits arrangements nécessaires.
      La fuite de capitaux avec conversion des jolis euros a parait’il atteint des sommets historiques tant en volume que sur un délais court.

  23. Popeye dit :

    Allez, avec un peu de vaseline, ça devrait le faire. La France est désormais entrainée au top : on fait bien « copain-copain » avec nos super potes australiens. Nos politiques ne seraient-ils pas un tantinet schizophrènes ?

    • PK dit :

      Pour les Kangourous, si on leur refile aujourd’hui des sous-marins plus chers qu’hier, cela vaut le coup d’aller à la pêche. Mais c’est parce qu’ils sont demandeurs (la queue entre les jambes) qu’il faut revenir.

      Mais bon, ce n’est pas l’esprit de la démarche de Macron : plutôt la soumission avec un brin d’opportunisme. Bref, il navigue à vue, comme d’hab.

  24. Le mot F35 s’affiche, et immédiatement sur ce forum les cerveaux de certaines « andouilles » à tendance microcéphale
    partent en sauce blanche (pour le plus grand malheur de nous tous en matière d’échange) …!

    Pauvre forum …

    • Czar dit :

      ok zakouski ça avance ton projet d’expatriation (enfin, « de migration » vu que t’étais déjà de passage) aux stazunis ?

  25. albert dit :

    On est vraiment des champions. Ca devient une habitude en France, on se fait bien mettre profond par les australiens (cas des SM) et on continue à vouloir faire des choses avec eux, on se fait bien mettre profond par les allemands et on continue de vouloir bosser avec eux, et on se l’ait fait mettre bien profond par les suisses et on continue à faire des partenariats.
    Ce gouvernement est vraiment sado ou alors ils ne comprennent rien de rien … à mon avis c’est un peu des deux mon Général.
    Comment je t’enverrai ces pays balader. ils n’en ont rien à faire de nous, nous crache dessus, font du French Bashing à longueur de temps et nous comme les bons idiots du village on y retourne avec le sourire.
    On en a rien à faire des suisses, ils ne veulent pas de nous, de nos matériels et, de notre techno. Et bien qu’ils fassent ces accords avec leur voisins qui ont des F35 ou du matos US ou allemand. Y en a marre de servir de pigeon à ces suisses qui font du French bashing et du Rafale Bashing à longueur de temps. Ils ne veulent pas de nous mais quand c’est pour faire leur boulot pendant leur heure hors bureau ils sont content de nous avoir. Faut dire que quand tous leurs F35 seront cloué en maintenance, pendant que leurs pilotes s’amuseront sur leur simulateur à plusieurs milliards, ce seront encore et toujours nos Rafale qui assureront leur police du ciel.

  26. mich dit :

    Désespérant à ce niveau de réflexion ,oups je crois que le dernier mot et de trop ! j’ oubliai ,personne pour surveiller la BR c ‘ est ça ?

  27. Guillaume dit :

    Wow, quel deferlement de haine!

    C est presque plus civilisé sur tweeter…
    Au moins il y a un minimum de moderation mais ici c est roue libre, on s insulte et tout c est trop bien!!

    Tout ca pour un article qui parle de cooperation avec un pays allié frontalier…

    C est vraiment nimporte quoi ce blog.

    • Czar dit :

      tu veux nous citer ce fameux traité d’alliance avec ce pays neutre avant de traiter tout le monde ici de con, brêlasse ?

      • Edgar dit :

        @Czar Le premier traité date de 1516. https://fr.wikipedia.org/wiki/Trait%C3%A9_de_Fribourg_(1516) (« Nulle inimitié entre le roi de France et les cantons qui soit du fait des guerres passées ne doit subsister (art. 1).
        Les prisonniers des deux camps seront libérés sans aucune contrepartie (art. 2).
        Les deux parties tâcheront de ne plus se molester par les armes : en cas de conflit, ce sera la voie de la justice à l’amiable qu’il faudra privilégier (art. 7).
        Aucune des deux parties ne devra aider les ennemis de l’autre, par exemple en leur permettant de passer par leur territoire (art. 8). … ») L’alliance franco-suisse sera finalisée par le Traité de Lucerne de 1521. A part l’épisode des guerres de la Révolution et de l’Empire, on peut dire que ces premiers traités ont jetés les bases de la relation entre les deux Etats. Bien entendu, je ne m’appesantirai pas sur le rôle joué par les combattants prêtés à la monarchie française, jusqu’à la Révolution (et même après), par la Confédération (300 000 hommes, 80 généraux, faussement qualifiés, pour l’immense majorité de « mercenaires »), en particulier dans l’affermissement du pouvoir royal face aux périls intérieurs (Guerres de religion) et extérieurs (…dans tous les conflits de la France avec ses voisins…). Les combattants suisses ont été aux côtés des rois de France dans tous les périls (Retraite de Meaux, Guerres de la Ligue d’Augsbourg, Guerre de Succession d’Espagne, Guerre de Sept ans, …). Beaucoup de sang versé et de courage déployé face à un peu de ferraille aéronautique mal vendue…

        • Czar dit :

          un traité de neutralité n’est pas un traité d’alliance. Par définition.

          et crise ou pas, quand la ferraille se vendra à 8 millions la tonne, je serai pas le seul à changer de métier. D’ailleurs elle n’a pas été « mal vendue » elle a été pas achetée, avec beaucoup de mauvaise foi. Et les sentiments, ça compte. Surtout les ressentiments.

    • albert dit :

      La suisse un pays allié ? à part leur nombril rien ne les regarde … ils n’ont ni ennemi ni ami.

  28. Dieter dit :

    Cela montre qu’au moins quelqu’un dans le gouvernement français est un adulte mature et n’agit pas comme l’enfant gâté d’un commentateur enragé d’Opex360 et d’un nationaliste gaulliste qui sent le roquefort. Remettez-vous-en, la Suisse n’a pas voulu de votre précieux Rafale. La France a l’air ridicule plus les Français crient et se plaignent quand quelque chose ne va pas comme elle le veut. C’est effrayant pour ceux d’entre nous qui sont obligés de travailler avec la France du fait de leur appartenance à l’UE. Peut-être que la France n’est pas aussi centrale que vous l’imaginez, n’avez-vous jamais pris le temps d’y réfléchir ? Aucun autre pays ne se comporte de la sorte juste parce qu’il a perdu un appel d’offres militaire. Cela devrait vous embarrasser.

    • Netchaiev dit :

      Il ne s’agit pas de ça. La France a une ancienne culture de la lose et un échec de plus ne nous émeut pas plus que ça. Les belges ont choisi le F35 également et on continue à bien coopérer sur le plan militaire il me semble. En revanche, avoir fait miroiter un deal sur les rafales + Mamba comme levier sur d’autres deals comme ça a été lourdement suspecté, c’est un comportement qui ne passe pas, désolé. C’est juste prendre les français pour des cons. Le gouvernement français n’a pas été dupe de la manoeuvre puisqu’elle explique la brouille diplomatique qui a duré quelques mois après ce triste épisode.
      En conclusion, je n’aime pas savoir qu’on continue à coopérer avec des gens qui nous prennent ouvertement pour des cons, peu importe que ce soit vrai ou pas.
      Si ça vous effraie tant que ça, ne vous sentez pas obligés de travailler avec nous et gardez votre mépris.

  29. Blockhaus dit :

    Pour info, la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg assurent depuis 2017 la police du ciel de facon commune..

  30. philbeau dit :

    Vous faites partie de ceux qui croient qu’un pays a des amis ? La France doit en avoir beaucoup alors , vous avez remarqué ?

  31. Phil dit :

    Ils ont pas trop le choix, le F35 n’étant pas un avion de supériorité aérienne, faudra bien défendre leur territoire, ils sont bien crétins aussi les Suisses, ( enfin les décideurs)

    • Carin dit :

      @Phil
      Les décideurs suisses ne sont pas plus « cretins » que les autres… ils n’ont juste pas eu le choix… Uncle Sam a fait ce qu’il fait presque tous les jours… il impose!
      Et c’est ce fait que nos décideurs ont pris en compte pour renouveler ce contrat.
      Et c’est dommage que ça soit un abrutis patenté qui le soulève, mais nous ne sommes pas les seuls à entretenir ce genre de contrat avec la suisse…. Tous ses voisins le font, et tous pour les mêmes raisons que nous à savoir que les suisses n’ont pas eu le choix, et que le F35 n’habite pas encore en suisse!

  32. Amiral_sub dit :

    je résume les commentaires : méchants Suisses vous etes très méchants de ne pas acheter notre matos, on ne devrait pas securiser la frontière parce que vous etes trop méchants de ne pas acheter Francais

    • Cricetus dit :

      Et oui: C’est le syndrome du Caliméro, un truc courant chez certain de mes compatriotes…
      « le monde est injuste, il est vraiment trop injuste… » « allons bouder dans notre coquille ! »

      • albert dit :

        Tu devrais aller voir les sites suisses comme Avianews, depuis des années ils ne se gênent pas pour faire du French bashing et du Rafale Bashing. C’est un beau défouloir anti français.

  33. Harambe dit :

    Pourquoi est ce que la France n’invite pas les suisses à signer ce genre de traité avec les allemands ou les italiens qui ont du F35 ou des bases aériennes américaines sur leur sol?

    • Charognard dit :

      @ Harambe
      Il y a un accord entre la Suisse et l’Italie au moins en plus de la France…
      Ces deux pays s’ils font la police des airs au-dessus de la Suisse avec des Eurofighter: le F-35 est bien trop mal taillé pour le ciel suisse et ses reliefs montagneux.

  34. Cricetus dit :

    …. c’est dommage de polluer le site de Monsieur Lagneau en un autre défouloir juste pour faire du Suisse bashing….
    On pourrait faire mieux ici.

  35. Charognard dit :

    La Suisse aura donc une vraie police du ciel et défense anti-aerienne du Patriot, comme beaucoup:
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2022/10/20/patriot-contre-rafale-tornado-et-f-18-dans-le-ciel-slovaque-23399.html