L’armée de l’Air et de l’Espace met (aussi) ses systèmes de défense aérienne à l’épreuve

Si la Marine nationale teste désormais régulièrement les capacités de défense aérienne de ses navires, comme elle l’a fait le 4 octobre avec le porte-avions Charles de Gaulle [tir d’un Aster 15] et la Frégate de défense aérienne [FDA] Chevalier Paul [Aster 30] dans des conditions susceptibles d’être rencontrées en opération [brouillage, environnement contesté, etc], l’armée de l’Air et de l’Espace [AAE] entend a priori en faire autant avec ses Escadrons de défense sol-air [EDSA], lesquels relèvent de la Brigade aérienne du contrôle de l’Espace [BACE].

La Direction de générale de l’armement [DGA] n’en a pas livré tous les détails, pas plus, d’ailleurs, que l’AAE… Reste que son Centre « Essais de Missile » de Biscarrosse a récemment été sollicité pour un « exercice inédit d’interception d’une cible dans un contexte multisenseurs interconnectés », lequel a demandé six mois de préparation à ses équipes.

Ainsi, cet exercice a mobilisé une batterie Sol-Air Moyenne Portée / Terrestre [SAMP/T] « Mamba », capable de détruire une cible au-delà de 120 km et à une altitude de 20 km avec ses missiles Aster 30, ainsi qu’un système à courte portée Crotale NG, doté d’un radar Mirador IV Doppler permettant de suivre simultanément 12 objectifs évoluant à 18 km de distance.

« Cet essai de l’Armée de l’Air et de l’Espace a mobilisé plusieurs capacités du centre DGA Essais de missiles : calculs de trajectographie, propositions de cibles au plus près des menaces réelles, coordination et sécurisation de l’essai, mesures des performances des missiles tirés », explique la DGA.

Pour rappel, les moyens de l’AAE en matière de défense sol-air sont comptés. Elle ne dispose en effet que de huit systèmes « Mamba », dont un exemplaire a été déployé en Roumanie pour les besoins de la mission Aigle, conduite sous l’égide de l’Otan. Quant au Crotale NG, 12 unités sont en service, au sein des EDSA 1/950 Crau [Istres], 2/950 Sancerre [Avord], 5/950 Barrois [Saint-Dizier] et 12/950 Tursan [Mont-de-Marsan].

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

78 contributions

  1. Un civil dit :

    la défense sol-air à toujours été le parent pauvre et mal aimé de la défense française que ça soit dans l’AT ou l’AA
    Au strict ninimum pendant la guerre froide puis sacrifié après.
    Vu l’évolution des menaces dans ce domaine :drôles,missiles hypersonique etc. ..
    S’il doit y avoir une remontée en puissance elle doit commencer par ça
    toute défense commence par la maitrise du ciel , c’est une leçon qui date de mai 1940

    • Rom dit :

      Tout spécialement contre les drones utilisé par l’infanterie dont on peut voir toute l’efficacité à l’est en ce moment, l’armée qui n’a pas la parade contre ce nouveau genre d’armement sur le champ de bataille ce retrouvera en très mauvaise position en cas de conflit de haute intensité.

    • NRJ dit :

      @Un civil
      La maîtrise du ciel n’est qu’un bouclier assez limité. On le voit en Ukraine, ce genre de système est incapable de vraiment tenir à distance les menaces aériennes.
      Après je suis quand même d’accord que développer ce genre de systèmes est une nécessité.
      Mais contrairement à ce que dit l’article, on a 10 systèmes SAMP-T. 2 ont simplement été mis sous cocon, même si on a déjà tenté de les vendre à la Suède.

      • Aramis dit :

        « Fallait s’y attendre. Mon refus de voir des missiles coûteux être tiré pour rien est un refus de faire des stocks. Très drôle. » Oui juste parès vous vous opposer aux stocks: »On sait pas quelle nation aura suffisamment d’aéronefs pour nécessiter 5000 tirs de missiles, mais il faut 5000 missiles. »

        De manière étrange puisque je n’ai pas parlé de 5000 missiles mais 5000 missiles pour une force de plus ou moins 200 aviosn de combat c’est rick rack même si les pilotes ne tirent que 2 à 3 missile par an.

        • NRJ dit :

          @Aramis
          « De manière étrange puisque je n’ai pas parlé de 5000 missiles mais 5000 missiles pour une force de plus ou moins 200 aviosn de combat c’est rick rack même si les pilotes ne tirent que 2 à 3 missile par an. ». Vous êtes très drôle. Sachant que l’armée française a environ 240 avion et a raison de 3 missiles par avion, ça signifie qu’en 7 ans on aura consommé la totalité des 5000 missiles. Vous me parlez des stocks, mais avec une telle consommation il n’y en aura plus aucun.
          Sinon niveau thune (ça compte un peu), le mindef investit 20 milliards (c’est l’ordre de grandeur à venir. En fait on est à moins) dans son budget d’équipement chaque année. Ça signifie que tous les 7 ans, le mindef devra financer un quart de son budget pour acheter un type de missile pour des chasseurs qui ne sont qu’un type d’avion parmi les nombreux types d’avion de l’AAE qui n’est qu’une armée parmi les 3. On pourrait s’attendre à ce que cette arme soit le game changer absolue mais non c’est juste un basique missile air-air qui va coûter une telle blinde. Simplement car pour le plaisir vous voulez balancer des milliards en l’air (au sens littéral) pour rien.

          • Aramis dit :

            « Vous êtes très drôle. Sachant que l’armée française a environ 240 avion et a raison de 3 missiles par avion, ça signifie qu’en 7 ans on aura consommé la totalité des 5000 missiles. Vous me parlez des stocks, mais avec une telle consommation il n’y en aura plus aucun. » Vous confirmez que vous êtes complétement à la ramasse car vous envisagez un stock de missiles qu’on consommerait à petit feux. Alors qu’il serait évidement renouvelé et maintenu au niveau pour assurer l’entrainement avec plusieurs missiles tirés par pilote et par an et pour le cas où il y aurait une guerre.

            « dans son budget d’équipement chaque année. » là on parle de munition pas de budget équipement en général.

          • NRJ dit :

            @Aramis
            « Vous confirmez que vous êtes complétement à la ramasse car vous envisagez un stock de missiles qu’on consommerait à petit feux. Alors qu’il serait évidement renouvelé et maintenu au niveau pour assurer l’entrainement avec plusieurs missiles tirés par pilote et par an et pour le cas où il y aurait une guerre. ».
            D’accord, donc il s’agirait d’avoir 5000 missiles en réserve, et puis 680 par an consommés. Si on comptabilise sur 10 ans les commandes de stocks de missiles, on part donc sur presque 1200 missiles. A 1 million l’unité, ça fait 1,2 milliards par an sur les 20 milliards dont dispose le mindef pour l’acquisition d’équipement, et ce pour un type de missile pour des chasseurs qui ne sont qu’un type d’avion parmi les nombreux types d’avion de l’AAE qui n’est qu’une armée parmi les 3. Que dire ? Bravo.

            « là on parle de munition pas de budget équipement en général. ». Les commandes de missiles font partie du programme 146, et est donc soumis au budget d’acquisition des équipements. Donc vous dites encore une bêtise.

      • Aramis dit :

        « Ben si. Quand dans le livre blanc on annonce vouloir déployer l’armée française dans 3 théâtre d’opération, on prend en compte un certain nombre d’équipements capables de dépasser celui de notre adversaire probable.  » Cet adversaire prabable est une invention de votre part, il n’existe pas et vous êtes incapable de donner son nom. Nul part dans le livre blanc on n’a désigné un pays en disant qu’on calibrerait notre armée pour l’affronter.

        « Vous êtes parfaitement concerné. Vous avez mentionné 5000 missiles comme vous auriez pu en mentionner 200 000. » C’est bien ce que je disais je ne suis pas concerné.

        « La réponse est simple: la qualité de l’entraînement d’un pilote réside dans sa capacité à utiliser son avion de façon tactique. » La réponse est totalmeent pétée et illustre que vus êtes totalement farfelu.

        Pété à la javel sur toute la ligne mon pauvre.

        • Objectif Nul dit :

          Pété à la javel ou à autre chose, le mot part devient peut-être masculin, mais lorsqu’on est sobre, il est féminin.
          Une part. La part. Nulle part.
          Donc, nulle part dans le livre blanc, pas « nul part ».

        • NRJ dit :

          @Aramis
          « Nul part dans le livre blanc on n’a désigné un pays en disant qu’on calibrerait notre armée pour l’affronter. ». Le Livre Blanc est écrit à l’issu de la Revue Stratégique qui mentionne justement les menaces à prendre en compte pour établir le format du Livre Blanc. Faudrait utiliser votre cerveau un jour.

          « C’est bien ce que je disais je ne suis pas concerné. ». Pourquoi 5000 missiles et pas 7000, 3000 ou 200 000 ?

          « La réponse est totalmeent pétée et illustre que vus êtes totalement farfelu. ». Pardon de revenir à ce qui fait l’essence d’un pilote.

          Je vous remets également un paragraphe auquel vous  »aviez pas répondu : Maintenant je vous laisse m’expliquer concrètement comment le fait de tirer un missile permet de mieux l’entraîner car vous n’y avez pas répondu. Et j’insiste sur le « concrètement ». Me balancez pas des phrases vagues en mode « oh ben il faut tirer un missile pour s’entraîner ». Qu’apporte réellement le fait de tirer un missile réel sur la qualité du pilote (et pas un missile bidon voire pas de missile).
          A mon avis si vous n’avez pas répondu c’est que vous êtes trop crétin pour le faire. C’est comme expliquer pourquoi 5000 et pas 200000. La raison derrière montrera votre ignorance et votre stupidité donc vous préférez éviter de répondre. Mais j’avoue que c’est marrant de vous voir vous défiler.

          • Aramis dit :

            « Le Livre Blanc est écrit à l’issu de la Revue Stratégique qui mentionne justement les menaces à prendre en compte pour établir le format du Livre Blanc. Faudrait utiliser votre cerveau un jour. » C’est quoi le nom du pays adversaire probable qui a servi a déterminé le format actuel ? J’attends toujours.

            « Pourquoi 5000 missiles et pas 7000, 3000 ou 200 000 ? » Je n’ai pas cité de chiffres.

            « Pardon de revenir à ce qui fait l’essence d’un pilote » L’essence du pilote de combat c’est mettre en œuvre son avion au combat, donc avec les munitions.

            « Qu’apporte réellement le fait de tirer un missile réel sur la qualité du pilote Maintenant je vous laisse m’expliquer concrètement comment le fait de tirer un missile permet de mieux l’entraîner car vous n’y avez pas répondu. » Lier qualité du pilote et absence ou présence de tire du missile dans l’entrainement, alors que c’est deux choses différentes, c’est comme le reste : farfelu de A à Z.

          • NRJ dit :

            @Aramis
            « Je n’ai pas cité de chiffres. ». Non vous avez repris ce chiffre à votre compte en estimant que c’est un chiffre parfaitement normal (« 5000 à raison de huit missile par Rafale ce n’est pas du tout énorme. »). Mais puisque vous y êtes, combien en voudriez vous ?

            « J’attends toujours. ». La Russie est mentionnée comme menace, ainsi que la Chine ainsi que d’autres pays comme la Turquie.

            « L’essence du pilote de combat c’est mettre en œuvre son avion au combat, donc avec les munitions. » Si c’est juste mettre en œuvre un avion, n’importe quel pilote peut le faire. Ce qui fait la qualité d’un pilote et qui nécessite une formation spécifique, c’est sa capacité à mettre en œuvre efficacement son armement. Efficacement, ça veut dire de façon tactique, et ça englobe tant l’armement offensif que défensif. Il ne s’agit pas juste d’appuyer sur un bouton qui envoie des leurres, il s’agit d’envoyer les leurres alors qu’on est dans un virage à 8G vers le sol pour échapper à la détection .

            « Lier qualité du pilote et absence ou présence de tire du missile dans l’entrainement, alors que c’est deux choses différentes, » MDR. C’est que vous diriez que j’ai justement raison.
            Maintenant j’attends toujours la question : Qu’apporte réellement le fait de tirer un missile réel sur la qualité du pilote ? Après tout vous voulez que chaque pilote en tire 2 à 3 par an. Qu’est-ce que le fait de tirer un vrai missile en réel va lui apporter concrètement ? C’est juste ça ma question, mais vous refusez de le comprendre et d’y répondre car vous êtes un être pitoyable. Mais vous me faites quand même bien rire. Merci 😉

      • tschok dit :

        @NRJ,

        « La maîtrise du ciel n’est qu’un bouclier assez limité ».

        Je ne voudrais pas vous paraitre disconvenant, mais c’est la mère de toutes les batailles.

        Quand vous parvenez à étendre ce bouclier jusqu’à la haute atmosphère, et même juste un peu au-delà, vous condamnez votre adversaire à la cécité, outre que vous le privez de tout moyen d’action cinétique sur vos forces, quelles qu’elles soient.

        Quand vous parvenez à étendre ce bouclier sur le territoire de l’adversaire, vous le condamner à devenir une taupe.

        La maîtrise du ciel est un bouclier qui se dilate assez facilement et qui s’étend dans des domaines d’action autres.

        Elle est épidémique. C’est ça qui est intéressant.

        Vous vouliez peut-être dire qu’elle n’a pas besoin d’être totale, au sens de la suprématie aérienne. Ni permanente. Comme une espèce d’étape obligatoire qu’on doit atteindre pour gagner une guerre. Et si on la loupe dans son entièreté, on perd mécaniquement.

        Aujourd’hui, je crois qu’on pense la maitrise du ciel comme une prise d’ascendant décisive ( un bon endroit, au bon moment, mais avec un haut degré d’herméticité) aussi bien en défense qu’en attaque.

        C’est-à-dire que DCA doit être très agressive. Elle doit agresser tout intrus. C’est sa qualité primordiale.

        Et l’autre qualité primordiale d’une DCA, c’est la discrimination: si je suis un bleu, je suis en zone verte: ma DCA est un havre de paix pour moi, un cocon protecteur, je ne risque rien à m’y aventurer, au contraire. Tout ennemi qui me poursuit dans ma zone de DCA subit ses foudres.

        Rôle primordial de l’IFF.

        Pour l’instant on en est loin (tir blue on blue, entre deuxième ou troisième cause de mortalité du soldat moderne sur le champ de bataille, en raison de l’entremêlement des forces).

        Il y a un véritable enjeu de l’IFF.

        • NRJ dit :

          @Tschok
          Vous avez bien fait de me reprendre. Je voulais parler des bulles de Défense antiaeriennes à la place de la maîtrise du ciel. Si vous relisez ma phrase en remplaçant l’un par l’autre vous verrez que ça fait beaucoup plus de sens avec le reste 😉

        • Alpha (α) dit :

          @tschock
          « Quand vous parvenez à étendre ce bouclier jusqu’à la haute atmosphère, et même juste un peu au-delà »
          C’est de là que vous nous écrivez, non ? Ô être si supérieur !
          Mais attention à ne pas monter trop haut, car à la fin, vu d’en bas, tout ce qu’on voit c’est un trou du cul !… 😉
          Bon, sinon, blague à part, pour le reste vous avez entièrement raison :
          « Qui maitrise le ciel, maitrise la terre ! »

    • HMX dit :

      Au risque d’enfoncer une porte ouverte, il semble urgent de densifier notre défense sol-air, avec davantage de systèmes Mamba en service. La cible d’acquisition doit prendre en compte un éventuel déploiement sur un théâtre extérieur (avec les risques d’attrition associés, comme on le constate en Ukraine), ainsi que la protection des infrastructures civiles et militaires critiques sur le territoire national. Au doigt mouillé, on arrive à un besoin portant sur 20 à 30 systèmes…

      Il est tout aussi urgent de faire évoluer le système Mamba/PAAMS (le PAAMS étant la déclinaison navale), pour en faire un véritable système multicouche. Concrètement, il faut sérieusement envisager :

      – D’étendre les capacités du système par le haut : c’est le rôle de l’Aster block 1-NT (puis d’un potentiel Aster block 2) capable de traiter la majorité des menaces des missiles balistiques existants. Par ailleurs, si d’aventure MBDA se voyait confier la réalisation d’un système anti-missile hypersonique (donc concurrent du EU HYDEF), il serait intéressant d’étudier l’intégration de ce futur système au PAAMS, pour en faire la « couche haute » d’interception.

      – D’étendre les capacités du système par le bas, afin de contrer la menace des drones et autres munitions rôdeuses. A court terme, le système Crotale actuel pourrait potentiellement être retravaillé en ce sens, pour être totalement intégré au PAAMS, en ciblant les drones et aéronefs à basse altitude et courte portée (15-20km). Mais il faut absolument compléter cette capacité par des système complémentaires à très courte portée, basés sur un laser, des missiles ou une combinaison des deux (je pense par exemple à un système équivalent à l’Iron Dome israélien), capable de faire face à des mini drones, y compris des attaques saturantes. Cela suppose bien sûr de doter la batterie sol-air d’un ensemble de capteurs supplémentaires (pour détecter les menaces suffisamment en amont), qui pourraient par exemple prendre place sur des ballons d’observation similaires à ceux utilisés pour la surveillance des bases terrestres en OPEX.

      Au final, l’actuel système Mamba/PAAMS constitue pour MBDA une excellente base pour en faire un système véritablement multicouche et modulaire, pouvant au gré des besoins être complété par d’autres capteurs et d’autres effecteurs selon la nature des menaces rencontrées sur les différents théâtres d’opération. Le sujet de la défense sol-air ayant été identifié comme un thème prioritaire parmi les lacunes à combler, il est permis d’espérer que ce besoin pour un système multicouche soit formalisé rapidement par la DGA…

  2. Prof de physique dit :

    Le manque de DCA me semble un mal chronique depuis plus de 80 ans dans l’armée française.
    Bon systèmes. Trop peu, et je ne voudrais pas dire un jour, trop tard.

      • Tilleul dit :

        Une petite tisane ?

      • Frédéric dit :

        Ne pas écrire en état d’ébriété. On est bien mieux pourvu que l’ensemble de nos voisins frontaliers.

      • Pascal, (l'autre) dit :

        « dans cette armée de pacotille, » Encore un expert!
        « dans ce pays de guignols » En êtes vous un citoyen? Dans ce cas…….bravo guignol! Si tel n’est pas le cas quel est donc votre nationalité? ……………………Histoire que l’on rigole bien!

    • tschok dit :

      @Prof,

      Oui, on sait. Le répéter n’y change rien.

      Maintenant, il faut comprendre comment faire. Il faut arrêter d’être Français (se répéter les mêmes trucs en boucle, comme un hamster dans sa roue) et commencer à devenir Ukrainien (se poser des problèmes d’application).

      Arrêter de se demander sans cesse pourquoi?-Pourquoi?-Pourquoi? en remontant jusqu’à Adam et Eve. Ca ce sont des trucs d’intellos.

      Commencer à se demander comment, en regardant un but réel, comme une projection qui relie notre présent et un futur désirable, dans le feu de l’action. Ca, c’est un truc de cérébral, et d’athlète applicatif.

      Et ça fait appel à la sensualité, parce qu’il faut avoir du désir, alors que l’intellectuel français travaille dans la frustration et la séquestration du désir. Il travaille en apnée.

      L’intellectuel est un pêcheur de perles. Le cérébral travaille avec un tube qui va lui fournir ce dont il a besoin.

      Revenons à votre point de départ: depuis 80 piges, on est nul en DCA. C’est une vérité historique. Pourtant on a produit quelques unes des meilleures armes de DCA. L’Aster est une de meilleures armes disponibles actuellement, comme le Crotale avant lui, d’ailleurs. Paradoxe, donc.

      Si on reste des intellos, on va se répéter le truc comme un vieux disque rayé. On reste des Français réactionnaires et dépressifs, à la fois con et prétentieux, minables et chauvins. Que des choses qui nous dégoûtent.

      Si on bascule dans le monde des cérébraux, on devient une autre race de Français, plus sûrs de nous-mêmes, de nos talents, de nos forces, plus conscients de nos limites, aussi. Un autre monde. Pas forcément meilleur, sans doute plus dangereux, mais plus stimulant. Un monde qui vaut la peine d’être vécu.

      Et dans ce monde-là, se plaindre constamment de ce qui nous manque, de ce qui est, ou de ce qui n’a pas été, devient superfétatoire. Sans intérêt.

      • Aramis dit :

        Et à part votre couplet lyrique sur la « race » très XIXe siècle vous proposez quoi pour améliorer notre DCA? Parce que là à part se satisfaire du néant actuel vous ne proposez rien.

        • Alpha (α) dit :

          @Aramis
          « Parce que là à part se satisfaire du néant actuel vous ne proposez rien. »
          Ouais, mais ça, c’est tout le problème de notre camarade @tschock voyez-vous…
          La majeure partie du temps, il publie sur ce site seulement pour distribuer ou retirer les bons points.
          Bon, il se donne un rôle au moins…
          Ce faisant, en ne proposant rien, il y a moins de risques de se tromper et donc de passer pour un idiot.
          Il reste donc da sa zone de confort, bien à l’abri du moindre obstacle.
          Au delà, cela traduit un manque de confiance en soi.
          Son post plus haut et d’ailleurs édifiant : loin de répondre à votre question, il rebondit en palabrant sur un comportement psychologique tout en gardant un lien -distant- sur le sujet. Il est malin.
          Mais… Et avec les filles Tschoky (ou les garçons, de nos jours, on ne sait plus qui est qui, et qui fait quoi…) comment ça se passe ? Pas trop handicapant ce comportement ?
          A mon avis, sur un « speed dating » ça doit être gavé chiant ! 😉

          • Nexterience dit :

            Il fait de l’autothérapie. Il se parle pour combattre un penchant négatif, voire réac qu’il révulse intellectuellement. L’époque est gavé compliquée, et pas qu’en Gironde!

  3. ONERESQUE dit :

    Pour la couche intermédiaire Mach 0,5 – 2 et 300m – 20 km, les ASTER sont excellents et le B1NT ouvrira la voie des traitements de balistiques 1.500 km, MAIS…..MAIS IL Y A LES PLANEURS HYPERSONIQUES AVANGARD et autres et les batteries SAMBA ne sont que …….8 là où il en faudrait 24 déjà….DE PLUS, pour les 2 extrémités des domaines, le SHORAD d’abord, ce ne sont pas les 12 CROTALE qui pourront protéger tout le front de CHI, surtout avec la foison de drones. Il faudrait faire une version du VBCI ou du GRIFFON dotée de RapidFIRE et une autre dotée de 12 silos verticaux de MICA NG qui dépasseraient des toits, avec une pyramide AESA comme le système compact israélien et des trackers IR VAMPYR…..AVEC une dotation de 70 unités au minimum……Dans la partie supérieure du spectre, nous n’avons pas d’ ARROW 3, ni de THAAD, ni de DAVID’s SLING……URGENCE, débloquer 2 milliards à MBDA pour un intercepteur hypersonique haute altitude, faisable en hybridant les composants actuels : > le booster de l’ ASTER 30 avec 2 fois plus de poudre butalane borée, au-dessus un étage à superstato qui pourrait être le noyau commun de l’AS4NG qui est en développement. Tout çà est d’autant plus nécessaire qu’il faut court-circuiter les manœuvres de DIEHL-SENER sur HYDEF. Les italiens sont encore plus furieux que nous de la tournure des évènements et le budget pourrait se partager avec eux et les suédois par exemple……FAISABLE…..

    • Borat dit :

      Hé bé !

    • Sebemza dit :

      j’aime ce commentaire informatif et technique, qui propose des solutions envisageables

      • Prof de physique dit :

        Oui.
        Ne pas oublier l’artillerie anti aérienne de petit calibre contre les essaims de drones.

        • tschok dit :

          Oui, on peut les dégommer avec du cinétique, mais les drones étant en essaim, il y a un grand nombre de cibles dispersées et volatiles.

          Or, si vous voulez, le cinétique se dirige vers une cible= one shot. C’est pas la même logique.

          Là, on doit regarder qu’est-ce que c’est qu’un essaim de drones.

          C’est un ensemble d’objets qui se déplacent et qui communiquent entre eux.

          Donc, il y a énormément de choses à faire dans le spectre électromagnétique, qui est très large, je me permet de vous le rappeler, Prof de physique.

          Les drones en essaim communiquent entre eux, en fait.

          Le cinétique, c’est un cône d’un centième de degré d’angle, sur 360° en gisement et 180° en site. Ok, c’est un centième de degré d’angle qui peut servir, mais dans des conditions restreintes.

          Le cinétique est tributaire de la gravité: tout projectile que vous envoyez dans le ciel retombe vers le sol. Si vous faites la guerre dans un désert, un défense anti-drone 100% cinétique va juste bousculer des grains de sables disséminés sur la pente des dunes.

          Rien de grave:vos plaignants seront les animaux des déserts (renards, scorpions, lézards, biquettes, etc).

          En France, on est déjà à 105 habitant au km². Une bête balle de 7,65 mm qui retombe dans une foule amassée sur la place du marché d’un village, le dimanche après la messe, peut tuer quelqu’un.

          En ambiance française, le cinétique montre vite ses limites: vous ne protégez pas les populations contre la menace des drones, c’est vous qui les tuez en tirant sur les drones.

          Donc, il fait prendre le problème autrement. Ca, c’est un truc qui n’est pas capté par les gens comme vous, qui aiment les gros flingues qui crachent de la munition.

          On piétine un peu, là. Parce qu’on a abordé ce problème depuis longtemps déjà, et vous voulez toujours de gros flingues, pour vous sentir en sécurité, alors que c’est pas la solution.

          C’est un problème récurrent sur ce blog: les vieux mecs veulent des gros flingues parce que pour eux c’est une solution à tous leurs problèmes, qui sont vertigineux.

          Le Jaguar, avec son 40 mm télescopé est un abîme de complexité par rapport à l’AMX10RC, avec son bon vieux 105 mm.

          Et on rabâche ces conneries depuis 10 piges et ça avance pas.

          Dans 20 ans, Laurent Lagneau sera un vieux monsieur, nous on sera mort, et il faudra encore qu’il explique pourquoi on est passé au calibre 40 mm.

          Et il devra l’expliquer aux descendants des abrutis d’aujourd’hui. C’est pas ça la civilisation. La civilisation, c’est qu’on comprend un truc aujourd’hui et nos gosses sont plus intelligents demain.

          Donc, ça suppose qu’on comprenne un truc aujourd’hui, quoi.

          Vous voyez? En plus, vous êtes un prof, c’est vous qui êtes chargé de ça. Si vous entravez que dalle, on va régresser, c’est clair: les abrutis forment pas des génies.

          Je devrais pas avoir à vous le dire, toussa.

          • Koikinya dit :

            @Tshok
            D’habitude j’aime bien vous lire, mais là je vous trouve, à deux reprises, inutilement agressif avec Prof de physique. En plus, vous lui servez des tartines d’une longueur quasi-scopewizardienne.
            J’ai raté un épisode ?

      • Nexterience dit :

        C’est du PMU haut de gamme , mais ça reste du comptoir. Les chiffres doivent résulter de critères, de choix, non de résultats d’écuries.

    • HMX dit :

      @ONERESQUE
      c’est en effet faisable, et j’irais jusqu’à dire que c’est facilement accessible à notre BITD. Des sociétés comme MBDA et Thalès disposent de tout le savoir faire nécessaire.

      Nos lacunes en sol-air sont identifiées de longue date, les réponses le sont également. Des solutions existent sur étagère, ou disponibles dans des délais assez brefs (notamment lorsqu’il s’agit de faire évoluer des systèmes existants). Espérons simplement qu’on ne passe pas des années supplémentaires à rédiger des fiches d’expression du besoin avant de passer commande…

  4. wololo dit :

    Ça fat beaucoup de tirs d’exercice alors que l’Allemagne s’efforce de convaincre tous les pays d’Europe de la suivre sur le développement de son bouclier anti missile. la France n’est elle pas en train d’envoyer des messages à ses partenaires européens?

    • Carin dit :

      @wololo
      Je pense plutôt que le « message » est à destination du petit père des peuples…
      Si j’ai raison, nos aviateurs ne vont pas tarder à faire un exercice dont le scénario sera attaque/destruction.. de ??? Probablement un endroit fortement défendu ressemblant à une base aérienne…. Suisse!

  5. GeePee dit :

    Il est absolument vital, pour offrir à notre pays la capacité de durer dans le cadre d’un affrontement prolongé, de se doter d’un très grand nombre de systèmes sol-air. En effet, nos emprises militaires doivent être protégées, mais aussi nos chantiers navals, nos raffineries, nos sites industriels de défense et nos sites de production d’énergie. Au moins… Et pour l’instant, nous sommes à peu près à poil…

    • Carin dit :

      @GeePee
      Vous savez que les batteries MAMBA tirent de l’Aster30, et qu’elles sont rechargeables?
      Vous savez que c’est le cas de l’ensemble des bateaux de la royale?
      En fait en France nous n’avons que ça comme missiles anti-aerien des ASTER 15/30 et quelques batteries de Crotale également rechargeables…
      Vous savez qu’un bateau de la royale, même à quai peut tirer ses missiles?
      Faites le compte des unités pouvant tirer des ASTER30 pour la longue portée haute altitude, des ASTER15 pour la moyenne et courte portée, et des CROTALE pour la très courte portée très basse altitude… quand vous aurez fait ce compte, vous y rajouterez les batteries terrestres de CROTALE de l’armée de terre et celles de l’AAE, et vous connaîtrez l’exacte puissance de défense de la France…
      Tous ces missiles ne sont pas que dans leur tubes de tir… il y en a en réserve, pour justement recharger ces tubes de batteries…
      Après, il est évident qu’à l’impossible nul n’est tenu… mais… impossible n’est pas français!

      • Vroom dit :

        Donc, quand on fait le compte, effectivement nous sommes très pauvres.
        C’est bien beau d’avoir des missiles à recharger, mais si le lanceur est endommagé, ça nous fait une belle jambe.
        Pareil avec nos bâtiments qui sont bien pauvres en dotation.
        La doctrine, c’est de saturer les défenses sol-air pour réussir à passer. Regardez ce qui a été balancé sur la Syrie pour Hamilton. Et nos systèmes sont trop « légers » en quantité, et le rechargement est un moment de faiblesse.
        Maintenant, je ne mets absolument pas en cause ces systèmes et les performances des ASTER.
        Mais c’est juste se défendre à 5 avec un seul fusil d’assaut et des chargeurs de 10 cartouches.

        • Carin dit :

          @Vroom
          Je comprends votre point de vue, mais vous nous dites avoir fait le compte dès ASTER 15/30, dés CROTALE, et des autres missiles très courte portée que nous avons en ligne, et ceux que nous avons en réserve…
          Permettez-moi d’en douter…
          Ensuite vous nous conduisez vers la destruction d’un porteur, j’en déduit que vous nous dites qu’en cas de perte d’une batterie MAMBA, nous nous retrouverions à poils dans la neige par -30…
          Ça rentre plein cadre de
          « A l’impossible nul n’est tenu ».
          Sachez quand même qu’une batterie MAMBA n’est pas seule dans un coin de France… autour d’elle se trouve le nécessaire pour contrer ce qu’elle ne traite pas. À savoir que la MAMBA traite la longue et la moyenne portée (panachage dès ASTER), le reste est fait par CROTALE, missiles portatifs, (ils ne font pas que les chars.. ils traitent aussi les voilures tournantes et les drones), et même le 40mm.
          Je le redis, on en a pas assez, mais on est loin d’être nu!

      • GeePee dit :

        Merci pour vos précisions. Oui, je savais. Je me suis sans doute mal exprimé, mais je pense que pour un pays comme le notre, carrefour de l’Europe, nombreux DROM COM et 2e ZEE de la planète, nous sommes très loin de disposer de la densité nécessaire en moyens sol-air. Quant à nos navires, ils sont modernes, très bien armés par des équipages de haute valeur, mais ils ne sont pas conçus pour tenir dans la durée. Les 16 Aster en silos d’une FREMM, c’est peu… Un destroyer chinois type 055 dispose quant à lui de 112 cellules. Nous serions avisés de nous doter de frégates plus nombreuses et plus puissantes. Elles auraient du coup les « pattes plus longues ».

        • tschok dit :

          Moi, je pense que vous êtes bien bon, GeePee.

          Ce missile, c’est une Rolls dans sa catégorie. C’est un vieux missile, en fait. Mais, justement, on le perfectionne depuis près d’une génération.

          Il n’est pas combat proven. Mais on le malaxe dans tous les sens, pour lui faire faire des trucs de plus en plus incroyables.

          Et… il les fait.

          Mais, comme il n’est pas combat proven, il passe pour le minus de sa classe. Tout ça parce qu’il est français et italien.

          Je suis sûr que ce truc est hyper-dangereux et que personne n’en a idée, justement parce qu’il n’est pas combat proven.

          Bon, ok, ça réclame une certaine dose de confiance que de dire cela. Mais, toute la sécurité de notre flotte de combat repose là-dessus. Et celle de notre territoire, accessoirement.

        • Carin dit :

          @GeePee
          Je ne connais pas les mensurations d’un destroyer type 055 chinois, mais depuis un certain bateau russe du même type et transportant autant de tubes, je suis en mesure de vous dire que ces 112 tubes sont autant de mèches rapides, réunies dans un espace restreint! En gros le pire ennemi de ces coques sur-armées, c’est elles-même…

  6. Frédéric dit :

    En HS, la Corée du Sud à réussi le premier tir d’un missile balistique Hyunmoo-5 d’une portée annoncé de 3000 km avec une ogive de moins d’une tonne, mais pouvant emporter NEUF TONNES sur quelques centaines de km.

    https://www.koreatimes.co.kr/www/nation/2022/10/113_337198.html

    https://www.capital.fr/economie-politique/la-coree-du-sud-teste-son-nouveau-missile-balistique-concu-pour-detruire-le-palais-de-kim-jong-un-1448395

    Selon le ministère sud-coréen de la défense, le Hyunmoo-5 fera partie du système KPMR “Korea Massive Punishment and Retaliation” (« la réponse massive et punitive de la Corée », en français). En premier lieu, cette stratégie vise à détruire les silos de missiles et des unités d’artillerie avec des missiles comme le Hyunmoo-5. La phase la plus importante de ce plan consistera à détruire – toujours avec des missiles – la résidence Ryongsong qui est le palais présidentiel nord-coréen. Le KMPR ne se limiterait pas à des attaques sur des dirigeants politiques nord-coréens, mais viserait également les dirigeants militaires du Nord, dont on pense qu’une grande partie est géographiquement concentrée dans la capitale nord-coréenne, Pyongyang.

  7. Patrico dit :

    mouais ! A vous lire Tous je me dirais , mais qu es ce que l on ( nos stratèges) faisaient avant la guerre en Ukraine ? et surtout la réalité qui se rapproche de nos frontières ? il va falloir affuter les couteaux, non! Merci Thank you merci a Tous !

    • Czar dit :

      dent-keucheun patoche

      (faut savoir varier les plaisirs)

    • Boufo dit :

      ben, pas grand chose…ils allient
      à des colloques,répétaient en choeur comme des perroquets « haute intensité,haute intensité.. » avant d’aller toucher leurs compléments de retraite chaque jour sur BFM,Cnews, ou LCI en prenant soin,pour certains,de changer d e pochette…chaque jour! comme l’écrivait un grand quotidien français en 39,après un projet de modernisation des tenues de combat: »Nous aurons bientôt l’armée la mieux habillée du monde!!! »
      .quelle sous…France………..

    • mich dit :

      Bonjour ,  » non!Merci Thank you merci a Tous !  » , ,a quoi ? que votre pays ,si c ‘est bien le votre , se décide enfin a avoir une défense plus équilibrée ,car si cela peut vous rassurez nous ne n’ aurons pas les moyens d’ envahir vos amis .

    • Mareth dit :

      Nos stratèges avant la guerre en Ukraine se sont focalisés sur les combattants en sandales ne valant pas tripettes en Afghanistan et en Afrique. On en voit le résultat maintenant.

      • Carin dit :

        @Mareth
        C’est marrant, mais ceux qui ont combattu « les combattants en sandales ne valant pas tripette en Afghanistan » ne sont pas de votre avis…
        Les grands guerriers invincibles russes non plus…
        Mais c’est sur que du haut de vos 120 kilos de gras, bien calé sur votre canapé renforcé et devant call of duty, ca doit être beaucoup plus simple.

      • Pascal, (l'autre) dit :

        « Nos stratèges avant la guerre en Ukraine se sont focalisés sur les combattants en sandales ne valant pas tripettes en Afghanistan et en Afrique On en voit le résultat maintenant.. » Encore un expert!

  8. Kaya dit :

    Je disais hier sur ce site que les systèmes de défense aérien de la France étaient en très petites quantités mais alors là je suis choqué non seulement par le nombre mais aussi surtout sur les capacités qui sont ridicules ,surtout en ce qui concerne le Crotale NG .

    • Fafou dit :

      surtout face au TFC et aux wunderwaffe du moustachu !
      Même en mode échantillons la qualité est la, merci de ta solicitude envers l’armée française mais choque toi plutôt de la tienne et de vos économies 😉

      • Kaya dit :

        Ahaha,que t’es comique ,50 TB-2 et vous êtes à la rue avec votre système de défense aérien .:) 🙂 Quand ton pays , endetté jusqu’à la moëlle, arrivera à rembourser ses dettes sans emprunter de nouveau juste pour rembourser les intérets des anciens emprunts ,tu pourras peut être essayer de ritisuer la mienne ,ce qui n’est pas prêt d’arriver au vu de vos résultats financiers qui n’ont pas la moindre chance de se redresser . 🙂 🙂

        • NRJ dit :

          @Kaya
          « Ahaha,que t’es comique ,50 TB-2 et vous êtes à la rue avec votre système de défense aérien ». Les TB-2 sont des cibles volantes. Face à une aviation moderne, ils se font démolir. La Russie n’avait pas la maîtrise de l’air c’est pour cette raison qu’ils ne se sont pas fait démolir.

          Sinon la Turquie a eu une inflation de plus de 80% cette année. La fuite en avant d’Erdogan est là simplement pour faire oublier aux turcs qu’ils se retrouvent à la rue et qu’ils seront là pour faire la chair à canon, si on les affronte.

          • Kaya dit :

             »
            « Sinon la Turquie a eu une inflation de plus de 80% cette année. La fuite en avant d’Erdogan est là simplement pour faire oublier aux turcs qu’ils se retrouvent à la rue et qu’ils seront là pour faire la chair à canon, si on les affronte. » »
            Ahaha,que t’es drôle ,un petit inculte au QI d’huître ,ressassant les mêmes absurdités que les experts en économie à deux balles qui font avaler tout et n’importe quoi à leurs auditeurs .. 🙂 🙂
            Bon tout d’abord mon petit ,il faut d’abord savoir ce qu’est une inflation et les effets sur l’économie . Normalement l’inflation est dûe à une augmentation du coût de production d’un produit ,découlant d’une augmentation du prix des matières premières ou de la main d’oeuvre,cela peut venir de différents facteurs ,il y en a beaucoup trop pour les citer .Ensuite l’augmentation du prix des produits à la vente profite en premier lieu au vendeurs de matières premières ,cela sont qu’un certain pourcentage du prix du produit ,ensuite bien sûr aux producteurs ou fabriquants de ces produits ,partie la plus importante du produit vendu et ensuite la part de l’état et des taxes qui augmentent bien sûr puisque le produit est plus cher .Maintenant toi et tes économistes à deux balles ,comment faites vous pour faire la part des choses et calculer quelle partie de l’augmentation de l’inflation est une perte pour le pays en sachant qu’il y a des milliers de secteurs à prendre en compte en sachant que seulement une partie seulement peut être compté en perte et que la plus grande partie des dépenses causés par l’inflation reste dans le pays dans les poches des industriels ,des producteurs et de l’état,si vous y arrivez vous êtes trop forts dis donc ?? 🙂 🙂
            Parler d’inflation alors que tu n’as pas la moindre possibilité de connaître les réels effets est d’une absurdité totale . Autre point encore plus important tu répète bêtement le taux d’inflation mais comme tes marionnettistes,tu omets de préciser les revalorisations salariales ,pour rappel il a été de 50,4% au premier janvier et près de 30% au 1er juillet de cette année ,ce qui fait face à l’inflation et donc annule celle-ci hein mon copain ,ne prendre qu’une seule donnée et omettre les autres est encore plus ridicule ,même un enfant pourrait comprendre cela ,toi apparemment t’en es pas capable . C’est comme ne prendre en compte que les dépenses mais pas les rentrées ,t’es pas un peu ridicule non ?? 🙂 🙂
            Pour ce qui est des résultats de l’économie turque petit rappel ,+1,8% de croissance en 2020 ,seul pays du G20 avec la Chine (2,2%) à avoir une croissance positive ,tandis que toute l’Europe était en régression ,+11,4 % en 2021 pour la Turquie ,plus forte croissance de l’OCDE ,pour 2023 ,pour l’instant c’est environ +7,5% .Je te rappelle juste que le PIB est calculé en dollars hein mon copain . 🙂 🙂 Si tu arrives à me trouver un pays occidental pouvant s’approcher même de loin des résultats de la Turquie ,tu viens me voir . 🙂 🙂

    • Carin dit :

      @Kaya
      Ah ah ah dis nous copain, quel est le nombre de batteries anti-aeriennes que la Turquie aligne??
      Note que je connais la réponse! Mais je suis impatient de lire la longue liste des différents missiles du taré du Bosphore, présents ou à venir dès… demain matin, faisant de ta nation « la » cible des seuls extra-terrestres, car nous pauvres peuples de la terre, nous sommes dépassés grave par autant de puissance…
      Merci de ta participation copain!

  9. Raymond75 dit :

    De matériels en apparence performants,mais en quantité purement symboliques … Et quid du super missile Météor ? Super performant mais très cher : combien ?

    • NRJ dit :

      @Raymond75
      On a commandé 160 missiles Meteor, ainsi que 567 missiles Mica NG.

    • dompal dit :

      @Raymonde,
      « Et quid du super missile Météor ? Super performant mais très cher : combien ? »

      Eh papy !….le papier de M. Lagneau concerne les missiles de défense sol-air !
      Vaut mieux éviter de poster un com’ après un séjour prolongé au café du coin ! 😉

    • E-Faystos dit :

      peu, mon bon.
      parce que le standard actuel du METEOR est considéré comme une transition.
      vers quoi?
      bonne question. mais en armement, il n’est jamais bon d’avoir raison trop tôt.
      les Nazis et industriels afiliés le découvriront avec le Messerschmitt 109.
      égalé puis dépassé par les chasseurs alliés dès 41.
      en ce sens, le Mustang et Spitfire se sont montrés largement évolutifs.

      • tschok dit :

        Ben, E-Faystos, toute arme à peu près réussie est transitoire.

        Elle fait une guerre, et puis deux, voire trois. On se casse pas trop la tête, et on la prolonge, tant que ça marche.

        Et même quand une arme est ratée, elle transite vers quelque chose de meilleure, parce qu’on capitalise sur les acquis technologiques, dont on devine, plus ou moins, qu’ils pourront servir à quelque chose.

        Mais là, la question qui nous anime, c’est de savoir vers quoi on transite, pas de revenir 80 ans en arrière, tout ça pour dire que trois avions stars de le 2GM on été évolutifs, ce que tout le monde a à peu près compris, je pense. Faut être un peu con pour pas le comprendre, je crois.

        Les armes ressortissent d’un processus évolutif, c’est pas un exploit de le dire et encore moins de le penser. Ou alors vous êtes le mec qui invente l’eau tiède, quoi.

        Ce qui est plus complexe, c’est de savoir vers quoi on va.

        Sinon, porte de sortie Scope: sublime récapitulation du passé, Spitfire, Bf-109, P-51, Mirage III, etc.

        On est d’accord ou pas?

        Faut pas transformer sa propre pensée en musée. Et c’est con en plus parce que les musées ou les bouquins sont mieux foutus que vous. Ils racontent mieux les choses, ils les montrent, les expliques, etc.

        Youtube est plus fort que nous.

        On n’est pas de taille, en fait. Sauf quand on a piloté soi-même un de ces avions. Je ne pense pas que ce soit votre cas ni de quiconque ici, bien que le nombre de prétendants soit très élevés.

        Ce qui nous permet de faire un truc offensant: on va dire qu’on va laisser le passé de côté, et on va essayer de se tourner vers l’avenir.

        Oui, je sais, c’est horriblement douloureux. Allez, courage, on va laisser le Spit, l’Emil et le Mustang dans nos bouquins et on essaye de regarder ce qui est en train de se faire.

    • Aramis dit :

      Pareil très peu.

    • Carin dit :

      @Raymond75
      Vous vous rendez compte que vous jugez un produit comme
      « très cher », avant d’en demander le prix? Tout en vantant ses qualités…
      C’est très spécial comme comportement.

      • Raymond75 dit :

        Le missile Météor est estimé à 1 200 000 €, moi je le sais, pas vous.

        Cherchez page 8 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Description_de_l%27%C3%89gypte
        Vous aurez aussi d’autres prix …

        • tschok dit :

          C’est trop cher.

          450 KE, j’en donne pas plus. Et encore, je fais des efforts.

        • Kaya dit :

          Certains oublient que le Meteor comme toutes les armes ont un taux de réussite qui n’arrivent jamais à 100% ,pour ce qui est des missiles air-air,le taux est même très bas ,pour l’instant le Meteor n’a pas détruit un seul avion en réel .En 2018 ,contre le régime syrien ,le super missile de croisière MdCN a été ridicule ,seuls 3 sur 9 ont pu être tirés ,si le Meteor est du même acabit,l’aviation adverse n’a pas grand chose à craindre . 🙂 🙂

          • Pascal, (l'autre) dit :

            Comparer un missile air air avec un missile de croisière air sol…………………….. il fallait oser!
            « Certains oublient que le Meteor comme toutes les armes ont un taux de réussite qui n’arrivent jamais à 100% ,pour ce qui est des missiles air-air,le taux est même très bas » Cela veut dire quoi très bas »? Mais ne doutons pas un instant que si la Turquie développe un missile air air le taux de réussite bondira à……………………….99%!
            « si le Meteor est du même acabit,l’aviation adverse n’a pas grand chose à craindre . » Encore un expert!

        • Carin dit :

          Pourquoi en demander le prix?
          Vous vouliez savoir si d’autres en connaissaient le prix?
          Vous pensez vraiment être le seul à avoir accès à Wikipedia ?
          Je maintient, c’est très spécial comme comportement.

  10. dompal dit :

    Quid des Mistral ?
    Je ne suis pas un spécialiste mais il me semble que c’est un missile à ne pas négliger pour la défense rapprochée contre des drones ?

    • tschok dit :

      Lesquels au juste, Dompal?

      Parce que la famille drone s’est considérablement élargie. Il y a les petits, les gros, les grands, les tout petits, les minuscules, les rapides, les lents, les furtifs ceux qui volent très haut, ceux qui volent très bas, ceux qui vous foncent dessus pour vous tuer, ceux qui au contraire vous observe du plus loin possible, etc.

      Faut voir ce que vous voulez descendre avec votre missile.

      Vous voulez être le Zorro de quel sergent Garcia?

    • Castel dit :

      Le mistral serait effectivement le missile le plus adapté pour abattre un drone….
      Mais ce serait un peu comme de la confiture donnée aux cochons, car pour abattre ce genre d’engin, il semble que l’emploi d’ armes nettement moins couteuses soient aussi efficaces.
      En fait, le plus difficile avec les drones semble être le repérage, mais, celui-ci effectué, il n’est pas si difficile à abattre avec des armes conventionnelles, genre mitrailleuse par exemple.
      Maintenant, qu’un nouveau missile « ultra light » soit étudié pour pouvoir les abattre lorsqu’ils sont hors de portée des armes conventionnelles n’est pas à exclure dans l’avenir…

      • Kaya dit :

        Ahaha,vous devez sûrement parler de drones achetés sur Ali … alors pour aller les abattre avec une mitrailleuse.:) 🙂 Et que faites-vous des drones tels le TB-2 alors QU’AUCUN système de défense aérien n’est assez efficace pour contrer cette menace mis à part bien sûr des chasseurs qui eux mêmes mettraient du temps à les abattre et qu’il y aurait des pertes au sol s’ il y avait une attaque coordonnées et en nombre ?? Certains drones un peu gros que ceux d’Ali… pas « chers »peuvent voler à une dizaine de milliers de pieds soit environ 3000 mètres ,ils peuvent emporter quelques kilos d’explosifs et même plus ,ils sont très difficiment détectables ,aucun système de défense aérien n’est efficace contre ceux-ci et encore moins avec des mitrailleuses .:) 🙂 Il n’y a pas le moindre doute que ces drones peuvent faire plus de dégâts que ce qu’ils coûtent .Aujourd’hui aucun pays au monde n’a un système de défense vraiment efficace contre de petits drones pouvant peser plusieurs de quelque kg à plusieurs centaines ,il faut déjà les détecter correctement avant de vouloir les abattre ,c’est pas encore fait .

    • Patatra dit :

      Les gros drônes alors car il faut quand même une source de chaleur visible.
      – Pour les petits drônes je pense que la meilleure arme c’est le chasseur fançais avec son calibre 12… Il tirera des coups de fusil en l’air sur des cibles mobiles en pleine nature et il foutera ainsi la paix aux piafs.
      – Sinon des armes laser malheureusement encore en cours de test et de développement montée sur des servals ou autre griffons seraient la meilleure des choses à faire, avec du hard kill en terminal comme ce qui se développe un peu partout aujourd’hui.

  11. albatros24 dit :

    8 unités de Mamba et 12 de Crotale, il manque donc au moins 4 unités de Mamba pour, avec les Mistral assurer 12 bulles de protection complètes à nos unités sur le terrain : c’est peu même si c’est mieux que d’autres nations européennes.
    Par ailleurs et en plus ne serait il pas opportun (dans un but de plus grande sanctuarisation) de placer aux 4 coins de la France métropolitaine (par exemple Dunkerque, Grenoble, Bordeaux et Brest) des sites fixes de lancement d’Aster 15 et 30 (moins onéreux et gourmands en personnels qu ‘ une FREDA) pour nous prémunir des tirs de missiles adverses par avions, bateaux mais aussi drones et SNLE ?
    Je pense que nous allons faire des progrès dans la conception de missiles anti aériens voire anti missiles dans les années et venir en effet, voire dans les lasers : ces 4 sites pouvant servir à héberger aussi un laser de puissance contre les missiles hyper véloces russes et chinois.
    Mais sommes nous une nation européenne parmi les autres et si oui : les autres pays européens ont ils la seconde ZEE mondiale, des accords de défense particuliers en plus de ceux de l’OTAN avec la Grèce ou même avec la moitié de l’Afrique, une expertise dans les OPEX, une tradition guerrière depuis les rois de France qui a fait de nous la nation avec le plus grand nombre de victoires devant les Etats Unis ou la Grande-Bretagne,… ?
    On voit en Ukraine, qu avec une guerre conventionnelle reviennent les fondamentaux. Les tanks et blindés sont à nouveau indispensables (malgré les missiles à courte et moyenne portée ces engins servent toujours à conquérir le terrain, qu ils soient lourds ou même « légers »), l’artillerie en 155 mm de précision, celles de longue portée et multiple et les drones armés (pour assommer les défenses adverses ou anéantir une attaque beaucoup plus facilement et rapidement grâce aux drones de localisation de renseignement notamment), et les missiles anti aériens qui vous garantissent une très grande protection contre toute menace aérienne y compris hybrides (ne pas oublier les canons anti aériens contre les drones et hélicoptères montés sur véhicules tous terrains).
    Cela tombe bien, on produit tout cela en France et on a justement besoin de relancer notre production et notre industrie surtout. On produit même les engins blindés et si l’on voulait vraiment Nexter pourrait fabriquer à nouveau des tanks modernes car il faudra bientôt remplacer les nôtres en Europe et pas seulement les Leclerc XLR.
    C’est le moment de se pencher (et plus que cela) sur la question, car le temps qu on sorte tout cela est long et périlleux et on ne peut compter sur notre seule force de dissuasion nucléaire – On voit bien que Poutine finalement bien que de plus en plus acculé s’empêche (pour l’instant ?) d’utiliser ses vecteurs à courte portée. Il faut dire que les Etats Unis ont prévenu qu ils prendraient des mesures de représailles conventionnelles très sévères – Et le Général Paetrus de citer ces mesures de représailles conventionnelles envisageables en cas d’utilisation d’une arme nucléaire tactique par les russes : flotte russe de la Mer noire coulée ainsi que tous les SNLE repérés dans les océans, les avions russes au dessus de l’Ukraine, les noeuds de logistique russes en Ukraine anéantis,…
    « Ce n’est pas du bluff » a prévenu Poutine. Mais il ment tout le temps et même encore avec la « ligne rouge » du Pont de Crimée visé par les ukrainiens (et non revendiqué) : rien ne se passe hormis le bombardement de civils ukrainiens en rétorsion (ce qui n’est pas neutre et risque fort de continuer au fur et à mesure des victoires ukrainiennes conte une armée russe professionnelle en déliquescence complète)

    • Aramis dit :

      « 8 unités de Mamba et 12 de Crotale, il manque donc au moins 4 unités de Mamba pour, avec les Mistral assurer 12 bulles de protection complètes à nos unités sur le terrain : c’est peu même si c’est mieux que d’autres nations européennes. » Vous n’y êtes pas. Là on parle de l’AAE. Avec les Mambas qu’elle a elle doit couvrir ET ses bases ET les trupes sur le terrain.

      Donc c’est beaucoup plus qu’il faut.

      • albatros24 dit :

        Nous sommes d’accord et c’est évident : c’est bien l’Armée de l’Air qu il s’agit ici.
        Mais selon vous qui protège nos troupes sinon ces mêmes escadrons ?
        A ma connaissance aucune unité de l’AdeT n’en est dotée…seules les armées de l’Air et la Marine en ont.

      • albatros24 dit :

        Une solution serait de se doter de régiments d’artillerie utilisant ces missiles avec des Crotales afin de mieux défendre les brigades et de prépositionner aux 4 coins de la France des bases durcies et fixes, un peu comme sur l’ex Plateau d’Albion, avec de tels missiles : pour défendre à la fois les bases aériennes mais aussi les villes et sites stratégiques. Bien sûr avec un assez grand nombre de missiles en stock.
        Avec ces bases fixes : des moyens de renseignements pls nombreux, rien par exemple ne nous empêche de généraliser des systèmes de surveillance dans la Stratospère, aussi efficaces mais bien moins onéreux que des satellites d’observation https://www.thalesgroup.com/fr/taxonomy/term/7436

  12. Bob dit :

    Que dire des moyens anti-aériens et anti-drones de l’AT?? Des Manpads…et…