VBIED / Archives

L’État islamique dans le grand Sahara revendique l’attentat qui a blessé 3 soldats français au Mali

Le 11 janvier, trois militaires français ont été blessés (dont un gravement) lors d’une attaque suicide contre leur convoi menée avec un véhicule bourré d’explosifs (VBIED), sur l’axe reliant Ménaka à Indélimane, près de Gao, au Mali. La date coïncidant avec le cinquième anniversaire du lancement de l’opération Serval, l’on pouvait penser que le Jamaat

Barkhane : Trois militaires français blessés lors d’une attaque commise avec un véhicule piégé

La date de cette attaque ne doit rien au hasard. Le 11 janvier, soit cinq ans après le début de l’opération Serval, au Mali, un véhicule de l’avant blindé (VAB) français a été la cible d’un VBIED (Vehicle Borne Improvised Explosive Devices) alors qu’il faisait partie d’un convoi circulant entre Ménaka et Indélimane, près de

La bataille de Raqqa, en français dans le texte

En ce mois de novembre, l’État islamique (EI ou Daesh) est attaque de toutes parts. En Irak, si elles progressent non difficulté à Mossoul, les forces irakiennes viennent de reprendre le contrôle de la cité antique assyrienne de Nimrod, située à une trentaine de kilomètres plus au sud. En Syrie, l’EI est s’attend à livrer